Naruto Gaiden

Jeux de Rôle Rp sur l'univers Naruto
 
AccueilFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Maison de Shugyoku

Aller en bas 
AuteurMessage
Shugyoku Zykaryu
Genin d'Iwa
Genin d'Iwa
avatar

Nombre de messages : 98
Age : 38
Localisation : Iwa no kuni
Date d'inscription : 23/04/2007

Feuille de personnage
PV:
36/36  (36/36)
PC:
41/41  (41/41)

MessageSujet: Maison de Shugyoku   Dim 6 Mai - 7:22

Dans une rue très commerçante, se trouve la maison de Shugyoku et sa famille. A quelques pas de celle-ci se trouve l’atelier de poterie de son père.

La maison est assez classique et très représentative des habitations type du village d’Iwa. Ayant longtemps accueilli une famille nombreuse la maison est très grande. La porte principale coulissante donne sur un long couloir assez large.
Sur ses quatre sœurs, deux vivent encore dans la maison, les deux ainées ayant prise un appartement ensemble ailleurs dans le village.
Les taches ménagèrent étant bien réparties à l’ensemble de la famille, la maison est d’une irréprochable propreté, et avec un ordre méticuleux.

Sur la gauche du couloir la porte nous présente un salon spacieux, en guise d’objet de décoration, de nombreuses poteries faites par leur père ornent un peu partout la pièce. Au fond un mémorial est apposé en mémoire de leur mère. Des fleurs toujours fraiches sont disposées et des bâtons d’encens brulent en quasi permanence. Il ne se passe pas un jour sans que les membres de la famille ne s’occupent pas de cet endroit.
En vis-à-vis du salon se trouvent une grande cuisine toujours emplie d’odeur plus agréable les unes que les autres. Il faut le dire Naina une des sœurs de Shu est une cuisinière hors paire. Au bout de la cuisine une petite porte donne sur un cellier ou repose tout un tas de victuaille plus délicieuses les unes que les autres.

De retour dans le couloir, au bout de celui-ci, se trouve un escalier donnant sur les chambres.

La première sur la droite est celle de Daishi le père de Shu, en vis-à-vis celle qu’occupé Rinin avant de prendre son propre domicile, maintenant et avec l’autorisation de la famille, celle-ci est devenue la bibliothèque personnelle de Shugyoku. Elle regorge d’ouvrages collectionnés depuis des années tous traitant de sujet divers et variés.

Nous trouvons après les chambres de Misha et Naina toujours occupées par ces dernières ainsi que celle de Luna qui à été conservé tel quel dans les cas ou elle ou Rinin est besoin de venir dormir à la maison. En dernier lieu nous trouvons la chambre de Shugyoku. Très sobre, rien de très précieux ni engageant. La seule chose qui fait office de décoration à coté du Futon est la pille d’encyclopédie sur l’histoire ninja offerte par sa sœur il y a fort longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
musashi miyamoto
Genin d'Iwa
Genin d'Iwa
avatar

Nombre de messages : 64
Age : 40
Localisation : a l academie
Date d'inscription : 14/04/2007

Feuille de personnage
PV:
30/30  (30/30)
PC:
31/31  (31/31)

MessageSujet: Re: Maison de Shugyoku   Dim 6 Mai - 23:30

Musashi arriva devant la maison de Shu grace au papier qu il lui avait laisse avant de partir de l academie. Devant la porte, il hesita deux seconde puis frappa sur celle ci assez discretement.
Shugyoku qui devait avoir l'oreille fine, arriva a la porte de suite et l'ouvrit.
AH Shu comme tu me l as propose a l'academie, je suis d'accord pour m'entrainer avec toi. Cela sera plus profitable pour nous deux.

IL marqua une pause attendant une reponse.
J'espere qu'il ne me trouve pas trop collant!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ogame.ogameteam.com
Shugyoku Zykaryu
Genin d'Iwa
Genin d'Iwa
avatar

Nombre de messages : 98
Age : 38
Localisation : Iwa no kuni
Date d'inscription : 23/04/2007

Feuille de personnage
PV:
36/36  (36/36)
PC:
41/41  (41/41)

MessageSujet: Re: Maison de Shugyoku   Lun 7 Mai - 7:54

Rentre, Musa !!

Shu se mit alors à raconter à son compagnon le retour à son domicile après avoir quitter l'académie:

En effet à peine était il arrivé chez lui que Shugyoku fila directement dans la salle de bain. Il fit une toilette rapide et il alla dans sa chambre. Il se pencha sous son lit, tendis la main et au bout de quelques instant de tâtons il en retira un grand sac en toile.
Il ouvrit ensuite une commode, extirpa quelques vêtements et les introduisit dans son bagage. Il stoppa devant sa pile de livre, en pris un et il le mit également dans le sac. Ceci fait il alla dans le cellier au fond de la cuisine. Son père qui était en train de boire un thé le regardit faire.

Alors Shu !! C’était comment cette première journée à l’académie ?


Papa c’était fantastique, mieux que j’aurais pu le rêver. Je me suis fait un ami, il s’appelle Musashi Myamoto et mon maître s’appelle Okri Zandako, tout est parfait !!

Au nom de « Zandako », Daishi, le père de Shu eu le visage qui se figea

Zandako as-tu dit ?

Oui pourquoi ?

Non pour rien…

Shu était tellement captivé par ces recherches de provisions qu’il ne prêta pas plus attention à ce petit interlude avec son père.

Au fait Shu, pourquoi es tu en train de dévaliser le garde manger ??

Je pars pendant deux jours m’entrainer, j’ai besoin de quelques provisions ! Je vais du cotés de la forêt d’Enmore !

Tu y va seul ?


Non, mon compagnon d’entrainement ne devrait plus tarder à arriver, nous progresserons beaucoup plus vite à deux.

Shu eu une idée qui lui traversas l’esprit, cette petite lueur dans ces yeux était reconnaissable.
Il posa son sac bien rempli à ces pieds et il regarda son père droit dans les yeux.
D’un coup il entamma des taos tout en disant

Henge no jutsu

Il venait de prendre l’apparence de son père, il voulait lui montré avec fierté l’enseignement qu’il avait reçu le jour même.
Daishi ne paru pas surpris outre mesure et il se mit à rire aux éclats.

Shu repris son apparence et interrogea son père sur la raison de son rire.

Mon fils tu es le troisième de mes enfants à suivre les enseignements pour devenir ninja, et tu es le troisième à me faire cette technique de cette façon. Pour te dire la vérité je suis même surpris que tu ne l’aies pas faite avant.

Tout deux eurent un grand fou rire en commun.
--------------------------

Voila comment c'est passé mon retour à la maison.
Donc maintenant Musa si tu es prêt nous pouvons partir, j'ai pris suffisament de provisions pour nous deux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shugyoku Zykaryu
Genin d'Iwa
Genin d'Iwa
avatar

Nombre de messages : 98
Age : 38
Localisation : Iwa no kuni
Date d'inscription : 23/04/2007

Feuille de personnage
PV:
36/36  (36/36)
PC:
41/41  (41/41)

MessageSujet: Re: Maison de Shugyoku   Sam 2 Juin - 9:05

Il était au alentour de 17 heure quand Shu et ses compagnons arrivèrent dans la maison des Zykaryu. En entrant dans la maison, Shu alla directement voir ces sœurs en ayant au préalable invité ses convives à s’assoir dans le grand salon familial.

Installez vous ici, vous avez des verres et de quoi vous rafraichir dans le petit comptoir ici même.

Misha était dans la petite cour intérieure de la maison en train d’étendre une lessive, le temps était idéal pour cela. En voyant son frère sur le seuil de la porte elle lui adressa un large sourire.

Shushu !! Tu es de retour. Comment ce passe ta formation ?

Shugyoku rougit, certes il était habitué à ce petit sobriquet que lui avaient affublé ces sœurs depuis son plus jeune âge, mais il ne voulait pas que ses compagnons l’apprennent.

*Il va falloir que je leurs disent de pas m’appeler comme ça devant mes amis*

Très bien Misha. Naina n’est pas la ?

Elle est partie voir papa à l’atelier pour lui apporter un message pour une commande de vase.
Elle ne devrait pas tarder à rentrer.


Misha, j’ai ramené des invités à souper ce soir.

A ces mots, la sœur de Shu parut surprise, non pas que faire le repas pour des bouches supplémentaires la dérangeait, loin de la, mais c’était la première fois qu’elle voyait son frère aborder un comportement sociable, lui qui n’avait jamais invité d’ami à son domicile.

Très bien Shu !! Ne t’en fait pas dès que Naina rentre nous nous mettrons à pied d’œuvre pour accueillir comme il se doit tes convives.

Merci, si vous avez besoin d’aide appelle-moi.

C’est bon nous allons nous débrouiller, va tenir compagnie à tes ami. Mais présente me les maintenant.


De retour dans le salon suivi de sa sœur, Shu fit les présentations.

Misha, je te présente Musashi, c’est mon compagnon d’entrainement et ami, Et ici c’est notre senseï Okri et la, sa louve Tsuki.

Misha posa ses deux mains sur ces jambes et s’inclina pour les saluer.

Et voici ma grande sœur Misha. Vous rencontrerez également une autre de mes sœurs dans peu de temps, elle s’appelle Naina. J’ai également deux autres sœurs mais elles ne seront pas présentes ce soir.

Misha s’éclipsa en direction de la cuisine pour commencer à préparer le repas.

Shu servit à boire à ses compagnons et une auge d’eau pour Tsuki.
Après une dizaine de minutes de conversation Naina fit son apparition et une nouvelle fois Shu fit les présentations d’usage.

Une petite heure plus tard le repas était prêt et tout le monde passa à table, comme attiré par l’odeur, Daishi le père de Shu arriva à ce moment précis.
Misha ne loupa pas de le faire remarquer

Tu as vraiment un odorat surdéveloppé

Daishi rougit en se mettant la main sur la tête et il se mit à rire.

L’assemblé en fit de même.

Le premier à prendre la parole à table fut Daishi. Il se tourna vers Musa et Okri

Alors les enfants, comment se passe ce périple de formation ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
musashi miyamoto
Genin d'Iwa
Genin d'Iwa
avatar

Nombre de messages : 64
Age : 40
Localisation : a l academie
Date d'inscription : 14/04/2007

Feuille de personnage
PV:
30/30  (30/30)
PC:
31/31  (31/31)

MessageSujet: Re: Maison de Shugyoku   Dim 3 Juin - 22:45

Musa etait tellement pris dans son repas frugal qu il ne fit pas atention a ce que disait daishi. Une petite bourrade d okri sorti musa de sa contemplation et demanda ce qu on lui avait demander. Ayant plusieurs choses a l esprit, il n avait pas preter attention aux autres et avait entame le repas de bon coeur ce qui faisait plaisir aux maitresses de maison.

Alors les enfants, comment se passe ce périple de formation ?

La question innocente eveilla une forte douleur dans le coeur de musa car il avait une idee en tete et cela le chagrinait d en parler a d autres avant d y avoir bien reflechit.

Et bien, nous avons appris deux nouvelles techniques qui nous permettrons de mieux nous debrouiller en mission et de plus j'ai fais la connaissance de votre fils avec qui nous avons tisser des liens durant cet entrainement.

Musa se mit a rougir, il n aimait pas trop s avancer sur des choses comme cela mais il le pensait vraiment. Il etait en train de vivre une belle histoire d amitie avec quelqu un depuis tres longtemps.Mais autre chose le tracasser, il voulait partir en entrainement seul et il ne voulait que shu le prenne mal car il voulait peaufiner la technique du kawarimi et du bunshin no jutsu pour pouvoir etre plus efficace et etre a meme de pouvoir defendre son nouvel ami.

Se sentant las, il prit une inspiration et laissa les paroles venir d elle-meme:
J'ai quelque chose a annoncer et je ne voudais pas t offenser Shu.
Voila depuis le chemin du retour, je pense qu il serait preferable que je retourne m entrainer pour parfaire mes techniques et je voudrais pouvoir le faire seul. J espere que tu comprend ce qui me pousse a faire cela et que tu ne m en voudras pas.


Voila, tout etait dit. Musa avait tout dit d un coup et se sentait maintenant malheureux esperant ne pas avoir froisser de quelques manieres que ce soit son nouvel ami. Mais a sa plus grande surprise, ce n est pas shu qui pris la parole mais daichi et qui lui confia cela alors que shu semblait stupefait:

Mon jeune ami, tes intention sont honorables et je ne pense pas que mon fils t en veuille, ou bien se serait le roi des idiots. Et il a du comprendre egalement que plus vous serez fort individuellement plus se sera facile pour vous collectivement.
Maintenant prend garde a une chose, n' essaie pas de proteger tout le monde comme tu en as l intention car tu es trop jeune et la desillusion serait trop grande.


Ces derniers mots resonnaient dans la tete de musa. Daishi avait compris son leïtmotiv et se sentait mal. Une larme coula sur la joue de musa, c'etait la larme de l impuissance face aux paroles bien fondees de daishi.
Il se leva de table et salua tout le monde en les remerciant de tout ce qu il avait fait. Shu l accompagna a la porte et musa lui dit ceci:

je te promet que lorsque nous nous reverrons, je serais capable de te proteger coute que coute;Maintenant, je dois passer chez moi voir mes parents et je retourne m entrainer.Si n importe quoi doit se passer, peux tu dire a okri senseï de venir me chercher je serais sur la zone ou l on s est entrainer.
merci mon ami et a bientot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ogame.ogameteam.com
Okri
Genin de Kumo
Genin de Kumo
avatar

Nombre de messages : 95
Age : 30
Date d'inscription : 10/01/2007

Feuille de personnage
PV:
48/48  (48/48)
PC:
66/66  (66/66)

MessageSujet: Re: Maison de Shugyoku   Lun 4 Juin - 19:23

Okri resta silencieux la plupart du temps, hormis quand il se retrouva seul avec ses élèves, ils dicutaient de la journée et des techniques, ainsi que du passage Genin. Il s'était incliné , ainsi que Tsuki face à Misha. Ensuite ce fut la même chose avec Naïna... Et au moment où ils passaient à table , Daichi le père de SHugyoku fit son appatition. Okri restait assez silencieux à table, se prêtant aux rires mais sans réelle conviction, il ne se sentait pas tellement à sa place, Tsuki quant à elle avait été bien servie et se régalait dans son coin. Rare qu'Okri ne mange aps directement avec elle!
Cependant quand le patriache demanda comment se passait l'entraînement, Okri savait qu'il ne devrait pas rester inactif! Cependant ce fut Musashi qui prit la parole, mais il suivit le mouvement.

Ils progressent assez vite tous les deux. Chacun d'eux à ses propres qualités qui je pense sont assez complémentaires. Ils savent les trois techniques élémentaires et... Je vais m'arranger pour que leurs dossiers passent rapidement et d'ici une semaine au maximum ils seront convoqués pour devenir des ninjas.

Il avait parler avec un léger enthousiasme, en fait il aimait bien voir ses élèves progresser... on il n'en ferai aps une vocation mais ces petits avaient du cran! Et d'ailleurs... Musashi avait l'air géné... Ce dernier tenait réellement à aller s'entraîner, mais il ne voulait pas offusquer ceux qui l'avaient invité et surtout son camarade. Okri resta donc silencieux tout le long de l'échange, appréciant la méthode de Musa, franche et directe. ENfin il se leva de table et adressea à l'assemblée son au revoir, après tout cela ils en étaient à la fin du repas... Okri aurait voulu faire de même mais Shugyoku voulait lui parler en privé, donc il se devait de répondre à son élève...

_________________

Okri Zandako: "Nul ne m'arrêteras..."
Missions Effectuées :
D : 1
C : 2
B : 0
A : 0
S : 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shugyoku Zykaryu
Genin d'Iwa
Genin d'Iwa
avatar

Nombre de messages : 98
Age : 38
Localisation : Iwa no kuni
Date d'inscription : 23/04/2007

Feuille de personnage
PV:
36/36  (36/36)
PC:
41/41  (41/41)

MessageSujet: Re: Maison de Shugyoku   Mar 5 Juin - 8:51

Shu regardait son compagnon partir avec fierté. Ce dernier avait décidé de perfectionner ses techniques en solitaire et il avait eu peur d’offusquer son ami. Il n’en était rien en fait, bien au contraire vu que les intentions de Shu étaient identiques
De retour avec sa famille et ses derniers convives Shu fit un signe de la tête à Okri lui signifiant de bien vouloir le suivre.
A ce geste le regard de Daishi se fonça un peu mais il ne dit pas mots.
Okri suivi Shu dans la cour intérieure de la maison, la nuit été tombée sur Iwa et la lumière de la lune baignée une atmosphère envoutante dans le petit jardin privé.

Okri Senseï, je vais être directe, lors de notre entrainement au Kawarimi, quand Tsuki est venue pour m’aider à me relever, il m’a semblé….comment dire….

Shu hésitas quelque peu à continuer sa phrase, il avait peur d’être pris pour un fou par son maître.

Entendre sa voix…J’ai cru au départ que ma chute avait pu me provoquer cette hallucination auditive mais plus j’y pense et plus je suis certain de moi. Tsuki à t’elle la capacité de communiquer avec les hommes ?


Dernière édition par le Mer 6 Juin - 13:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Okri
Genin de Kumo
Genin de Kumo
avatar

Nombre de messages : 95
Age : 30
Date d'inscription : 10/01/2007

Feuille de personnage
PV:
48/48  (48/48)
PC:
66/66  (66/66)

MessageSujet: Re: Maison de Shugyoku   Mar 5 Juin - 14:22

A la fin du repas, Shugyoku fit signe à Okri de le suivre à part, Tsuki se leva elle aussi, le Genin salua la table et remercia les cuisinères pour le succulent repas avant de quitter la table pour rejoindre Shugyoku dans la cours intérieure de sa maison, ce dernier semblait perplexe. La lune baignait la petite cours d'une lumière douce , donnant à ce lieu un air envoutant.

Okri Senseï, je vais être directe, lors de notre entrainement au Kawarimi, quand Tsuki est venue pour m’aider à me relever, il m’a semblé….comment dire…Entendre sa voix…J’ai cru au départ que ma chute avait pu me provoquer cette hallucination auditive mais plus j’y pense et plus je suis certain de moi. Tsuki à t’elle la capacité de communiquer avec les hommes ?

Okri et Tsuki n'avait donc eux aussi pas rêvé, ils l'avaient entendu. Il n'y avait donc pas qu'une ressemblance sur les yeux , lui aussi avait ce don. Okri était tout de même surpris de rencontrer un membre de son clan, surtout que cela signifiait aussi que toute cette maisonnée en faisait partie! Pour quelqu'un qui se croyait seul, cela faisait un certain choc. Il choisit donc ses mots.

Ce n'es pas Tsuki qui peut communiquer avec les hommes. Mais toi avec les animaux... Et si ceux ci veulent te parler, tu les entendras.

Okri fit une pause, sélectionnant toujours ses mots, quelque peu dans l'urgence, il était encore sous le coup, certes cela faisait un moment qu'il s'en doutait, mais il attnedait confirmation...

Cela viens de tes yeux, nous avons les mêmes yeux ce qui signifie... Que nous sommes du même clan...

Il leva les yeux vers la lune, avant de les descendre vers sa louve, avec un regard doux.

Tsuki et moi avons passé beaucoup de temps ensemble ce qui nous as uni à travers cela...De ce fait, moi aussi je t'ai entendu quand tu as remerçié Tsuki, je ne voulais pas y croire mais... Tu as hérité de la technique héréditaire des Zandako.

La question qu'Okri laissait en suspens avec cette dernière phrase était : comment? Comment avait-il hérité de cela? Avait-il été adopté? Aucune de ses soeurs ne semblaient avoir de tels yeux, et le père aussi donc cela venait surement de la mère de Shugyoku, ou encore de l'un des grand-parents, qui sait?... C'est ce qu'Okri pensa en premier lieu, mais il préfra se taire et laisser Shugyoku répondre.

_________________

Okri Zandako: "Nul ne m'arrêteras..."
Missions Effectuées :
D : 1
C : 2
B : 0
A : 0
S : 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shugyoku Zykaryu
Genin d'Iwa
Genin d'Iwa
avatar

Nombre de messages : 98
Age : 38
Localisation : Iwa no kuni
Date d'inscription : 23/04/2007

Feuille de personnage
PV:
36/36  (36/36)
PC:
41/41  (41/41)

MessageSujet: Re: Maison de Shugyoku   Mer 6 Juin - 13:27

Ce n’est pas Tsuki qui peut communiquer avec les hommes. Mais toi avec les animaux... Et si ceux ci veulent te parler, tu les entendras.

Ces mots firent l’effet d’un coup de poignard dans la poitrine de Shugyoku, son entrainement et sa nouvelle maitrise du Chakra lui aurait il indirectement attribué ce pouvoir. Pourtant dans ces lectures il n’avait jamais été question de ce don suite à de simple entraînement au justsu.

Cela viens de tes yeux, nous avons les mêmes yeux ce qui signifie... Que nous sommes du même clan...

Mes yeux…… même clan….. co..comment !!!

Plus Okri parlé, plus Shugyoku était décontenancé. Il absorbé les paroles de son Senseï la bouche grande ouverte, ses yeux clairs vibraient par l’émotion et la surprise.

Tsuki et moi avons passé beaucoup de temps ensemble ce qui nous as uni à travers cela...De ce fait, moi aussi je t'ai entendu quand tu as remerçié Tsuki, je ne voulais pas y croire mais... Tu as hérité de la technique héréditaire des Zandako.

La technique héréditaire des Zandako ? Mais comment cela est il possible, je suis un Zikaryu et ma mère était une Kininokaï.

Okri paraissait aussi interrogatif que Shu, ni l’un ni l’autre n’avaient de réponses à cette énigme et il aurait fallu un miracle pour obtenir cela à ce moment précis. Pourtant….


Jeune Okri, Shushu,

En temps normal, entendre ce surnom devant un ami et qui plus est son Senseï aurait totalement perturbé Shugyoku mais la, il ne semblait même pas avoir entendu ce sobriquet ridicule. Shu et Okri se retournèrent en direction de la voix. Dans l’encadrement de la porte se tenant droit comme un I, Daishi était présent.

Shu, je ne sais pas si tu te souviens mais l’autre jour quand tu à prononcer le nom de Zandako, j’ai marqué un temps d’arrêt.

Effectivement, je m’en souviens mais je n’y ai pas prêté grande attention non plus.

Il est donc temps de t’en dire un peu plus.

Daishi fit signe à Okri et son fils de s’assoir, ce qu’ils firent sans se poser de questions.

Shu, ta mère Kairy est une Kininokaï, mais ce nom lui vient en fait de ta mère. Son père, ou devrais je plutôt dire ton grand père se nommait Haneru Zandako. Ils ont préféré étouffer le nom Zandako de peur qu’elle soit en danger.
Shu, voici un parchemin que ta mère à rédiger peu après ta naissance, voyant que tu possédé le signe distinctif des Zandako, à savoir tes yeux.


Daishi sortit un parchemin sur lequel une généalogie était faite, il la tendit à Shu et il invita Okri à y jeter un œil car cela le concernait surement tout autant.

En plus de la généalogie, Kairy avait réussi a recueillir quelques informations sur ses aïeuls

Au niveau de la généalogie, Shu et Okri se retrouvèrent face à ce document

[img=https://redcdn.net/ihimizer/img405/3852/genealogie1jg1.th.png]

Okri et Shu furent interloqué mais immédiatement, Okri demanda un stylo pour compléter quelques éléments. Une fois ceci fait ils avaient ceci en face des yeux.

[img=https://redcdn.net/ihimizer/img295/1838/genealogie2zk9.th.png]

Les notes du document de Kairy étaient les suivantes.

« Gan’so ZANDAKO :
Héritier unique du clan ZANDAKO vivant depuis moult génération dans le village d’IWA, Gan'so est un valeureux ninja reconnu par tous pour son courage et sa force. Grace à sa technique héréditaire dont il a une maitrise impeccable, il était sans cesse accompagné de toute sorte d’animaux dévoués corps et âmes a Gan’so.
A l’âge de 21 ans il un premier fils qu’il nomma Tsugeru (Héritier), Il n’était pas peu fier de sa progéniture et il scandait au et fort à qui voulait l’entendre que le futur ninja le plus puissant du village serait son fils. 2 ans plus tard il eu un second fils mais sa surprise fut telle à la naissance de voir naître ce second enfant sans le trait caractéristique des Zandako qu’il le nomma Haneru (rejeté)...
Suite à l'incident provoqué par son oncle (dont le nom a eté rayé de l'Histoire elle-même), il s'échappa avec son fils, et devins alors par la force des choses le seul et dernier Zandako adulte, posant en Tsugeru tous ses espoirs de vengeances jusqu'à sa mort à 35 ans, suite à une maladie non traitée...

Tsugeru ZANDAKO :
Premier fils de Gan’so, il fut mit dès son plus jeune âge sur un piédestal par son père Très tôt ce dernier appris à son fils la maitrise de leur technique héréditaire. Tsugeru était un bon élève mais il était un enfant très orgueilleux et moqueur. Le premier à en pâtir fût son jeune frère Haneru qui n’était dans la famille pas mis plus haut que le rang de servant. Tsugeru eu un fils ( Kaku) A l’instar de Tsugeru, Kaku n’avait pas hérité du pouvoir héréditaire du clan. Fou de rage, Tsugeru banni Kaku de sa vie et du village dans lequel il s'était caché plus tôt avec son père. Ce geste causa sa perte car ruminant sa vengeance, (Tsuki) l’épouse de Tsugeru, l’assassinat dans son sommeil pour lui faire payer ce geste avant de se donner elle-même la mort.

Haneru ZANDAKO :
Second fils de Gan’so, le destin fit qu’il ne fut pas doté de la technique héréditaire du clan, dès lors sa vie fut considérée comme inutile si ce n’est que servir d’esclave et à l’occasion de puching ball à son ainé. A l’âge de 8 ans il s’enfuit de sa famille pour prendre refuge dans une communauté voisine ou il exerça le métier de fermier pour obtenir un toit et de quoi se nourrir. Dans sa famille d’accueil, il rencontra Kiala avec qui il eu une fille…Kairy. Quand cette dèrnière fut en age de comprendre, il lui expliqua son histoire et la raison pour laquelle il ne lui donna pas son nom. Pour sa propre sécurité elle devait oublier le no de Zandako. «


Shu n’en croyait pas ces yeux, Okri et lui était des cousins… cette nouvelle lui avait coupé la voix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Okri
Genin de Kumo
Genin de Kumo
avatar

Nombre de messages : 95
Age : 30
Date d'inscription : 10/01/2007

Feuille de personnage
PV:
48/48  (48/48)
PC:
66/66  (66/66)

MessageSujet: Re: Maison de Shugyoku   Jeu 7 Juin - 15:21

[petite zizik: https://www.youtube.com/watch?v=2GYLlmmLxk0 ]

Okri et Shu réfléchissait tous deux à comment ce dernier avait pu hériter du Yajuuryougan, cette technique si peu envieuse... ENfin le père de SHugyoku apparut, levant le voile sur les zones d'ombres du scénario. AInsi donc la mère de SHugyoku était une Zandako... QUand il vit les documents, il prit le stylo qui était avec pour le compléter, voir un tel arbre avec son père et pas lui... En fait sur le coup il n'avait pas réfléchi, enfin l'arbre était au complet maintenant...
Ils lurent le documents, Okri en apprenant un peu plus sur son propre clan, et sa propre famille... Il savait quasiment tout sur son côté de la branche, à partir de Tsugeru, car son père (Kaku) lui avait raconté ce qu'il savait à son tour, de manière à ce que l'histoire ne se perdent pas.
APrès un lon moment et un silence lourd, Okri se leva.

Shugyoku. Il faut que tu saches que ce don, le Yajuuryougan, est à double tranchant... Tu pourras communiquer avec les animaux, mais ton esprit tombera peu à peu en ruine, une simple émotion forte te rendra animal pendant une durée indéterminé, tes capacités physisques s'en verront accrues mais ton comportement sera celui d'un animal... Un chat, un chien, un loup, un ours, un serpent...

Le ton d'Okri était monocorde, on sentait derrière ces mots le vécu et l'expérience du genin, expérience douloureuse d'ailleurs.

TU devras donc entraîner ton esprit deux fois plus que ton corps car quand cela arrivera, il se pourrait que la bête ne fasse pas la différence entre allié et ennemi.

Okri regarda ses mains, sa voix semblait s'embuer, comme s'il se retenait de pleurer, il était presque de dos aux Zykaryu.

Et tu ne pourras qu'avoir des regrets quand tu reprendras tes esprits...

Okri se tourna vers ses deux interlocuteurs, la mine sombre , ses mains serrés, tellement de souvenirs revenaient en surface, des souvenirs de ces années, de sa fuite, de ses parents, de sa soeur...

Ce qu'a fait l'oncle de ce Gan'so. J'en suis aussi coupable... Je devais être éxécuté pour cela, ma famille est intervenu, ils sont tous mort ce jour là.

La progression rapide d'Okri pouvait s'expliquer par son passé, son don faisait sa force et sa faiblesse au final... Sans ce don il n'aurai pas Tsuki, et probablement il n'aurait pas survécu, de plus s'il n'avait aps eu ce passé, il n'aurait pas eu la détermination et le courage qu'ila vait aujourd'hui. Il se redressa lentement, son regard était dur et plus mature qu'il ne devrait.

Fais en sorte que tu n'ai pas à subir cela...

Okri se dirigea lentement vers la sortie, suivi de près par Tsuki, tête et oreilles baissées, elle n'aimait pas savoir Okri dans cet état. Peu avant de sortir il s'arrêta.

"Vis comme tu le veux, et meurs de la même manière...Mais n'oublie pas de protéger ce qui est cher à tes yeux quelque soit la voie que tu aies choisis"... Ce furent les dernières paroles de ma soeur. Pense-y.

Okri salua Daishi d'un geste de la main et il sorti de la maison, saluant aussi les soeurs de Shugyoku par politesse...

(suite ailleurs)

_________________

Okri Zandako: "Nul ne m'arrêteras..."
Missions Effectuées :
D : 1
C : 2
B : 0
A : 0
S : 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shugyoku Zykaryu
Genin d'Iwa
Genin d'Iwa
avatar

Nombre de messages : 98
Age : 38
Localisation : Iwa no kuni
Date d'inscription : 23/04/2007

Feuille de personnage
PV:
36/36  (36/36)
PC:
41/41  (41/41)

MessageSujet: Re: Maison de Shugyoku   Lun 18 Juin - 9:11

De retour de la bibliothèque, Shu monta dans sa chambre non sans avoir d’abord salué ses sœurs avec beaucoup d’affection.
Il s’installa sur son bureau, sortit son calepin ainsi qu’un crayon et commença à parcourir le livre.

Livre chapitre 1 : Le chakra a écrit:
Le chakra est la source d'énergie qui permet aux ninjas d'effectuer des techniques spéciales, nommées jutsu. Généré dans le corps, il est le résultat de la combinaison de l'énergie physique et de l'énergie spirituelle du ninja. Le chakra circule dans le corps dans un réseau de chakra, comparable à des vaisseaux sanguins; mais ayant un débit limité par huit portes et passant par 361 tenketsu, points permettant par une pression, soit d'augmenter, soit de diminuer (voire de stopper) les flux de chakra.

• Les huit portes contrôlant constamment le flux de chakra qui circule dans le corps sont dans l'ordre suivant :
1. la porte initiale
2. la porte de la guérison
3. la porte de la vie
4. la porte de la blessure
5. la porte de la rétention
6. la porte de la contemplation
7. la porte de l'extase
8. la porte de la mort

Ouvrir ces portes permet d'augmenter jusqu'à dix fois la force de son utilisateur. Cependant, l'ouverture des portes entraînent des conséquences extrêmement nuisibles. À noter que l'ouverture de l'ensemble des portes permet au ninja d'acquérir temporairement une puissance colossale que l'on dit "supérieure à celle d'un kage"; toutefois, cette faculté ne s'obtient qu'au prix de sa propre vie.

• Les jutsu liés aux divers éléments de la nature que l'on appelle ninjutsu ne peuvent être effectués qu'avec un type de chakra précis. C'est le principe des affinités ninja : la plupart des ninjas sont prédisposés à contrôler un ou plusieurs éléments en fonction de leur type de chakra.
Le chakra est affilié à 5 éléments :
1. Le feu ( Hi), qui permet l'utilisation des techniques Katon ( L'art de manipuler le feu)
2. L'eau ( Mizu), qui permet l'utilisation des techniques Suiton ( L'art de manipuler l'eau)
3. La terre (Tsuchi), qui permet l'utilisation des techniques Doton (L'art de manipuler la terre)
4. La foudre ( Rai), qui permet l'utilisation des techniques Raiton (L'art de manipuler la foudre)
5. Le vent ( Kaze), qui permet l'utilisation des techniques Futon ( L'art de manipuler le vent)

En combinant deux affinités, il est possible de générer une nouvelle nature. Le fait de changer la nature en deux éléments distincts, et d'utiliser un nouvel élément en les contrôlant simultanément est ce qu'on appelle un kekkei genkai. De ce fait, plusieurs combinaisons sont possibles:

1. Suiton + Futon = Hyoton ( L'art d'utiliser la glace)
2. Doton + Suiton = Mokuton ( L'art d'utiliser le bois)
3. Katon + Doton = Sabaku no jutsu ( L'art d'utiliser le sable)
4. Katon + Futon = Kinton ( L'art d'utiliser le métal)

• Pour connaître leur affinité naturelle, les ninjas concentrent leur Chakra dans un papier spécial qui réagit à la moindre émission de chakra. Celui-ci provient d'arbres particuliers qui poussent grâce au chakra qu'ils absorbent. La nature du chakra se révèle par le résultat de la réaction:
1. Si le papier brûle, l'affinité du ninja est Katon
2. Si le papier s'humidifie, l'affinité du ninja est Suiton
3. Si le papier se désagrège, l'affinité du ninja est Doton
4. Si le papier se froisse, l'affinité du ninja est Raiton
5. Si le papier se coupe, l'affinité du ninja est Fūton

Chaque ninja a une affinité avec un de ces éléments. Certains ninjas plus doués possèdent plusieurs affinités, c'est le cas des jōnin qui en possèdent habituellement deux. Le fait d'avoir une affinité avec un élément signifie qu'on peut l'utiliser plus aisément et puissamment. Une affinité particulière n'empêche pas l'utilisation des autres éléments; cependant, ils seront plus difficiles à maîtriser.

• Le changement de nature en feu, en eau, en terre, en foudre et en vent génère un équilibre des forces sous forme d'une interaction entre ces 5 éléments. Le changement de nature des éléments est représenté ainsi:
1. L'élément Katon est supérieur au Fūton mais il est inférieur au Suiton
2. L'élément Fūton est supérieur au Raiton mais il est inférieur au Katon
3. L'élément Raiton est supérieur au Doton mais il est inférieur au Fūton
4. L'élément Doton est supérieur au Suiton mais il est inférieur au Raiton
5. L'élément Suiton est supérieur au Katon mais il est inférieur au Doton

Shu avait déjà lu la plupart des choses dans divers livres cependant une chose qu’il ne savait pas l’interpella.

« Pour connaître leur affinité naturelle, les ninjas concentrent leur Chakra dans un papier spécial qui réagit à la moindre émission de chakra. Celui-ci provient d'arbres particuliers qui poussent grâce au chakra qu'ils absorbent. La nature du chakra se révèle par le résultat de la réaction »

Il avait vraiment envie de pouvoir faire ce test pour savoir quelle était son affinité et dans quelle direction mener son entrainement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shugyoku Zykaryu
Genin d'Iwa
Genin d'Iwa
avatar

Nombre de messages : 98
Age : 38
Localisation : Iwa no kuni
Date d'inscription : 23/04/2007

Feuille de personnage
PV:
36/36  (36/36)
PC:
41/41  (41/41)

MessageSujet: Re: Maison de Shugyoku   Jeu 28 Juin - 9:18

Cela faisait plus d’une heure que Shugyoku parcourait les pages d’un bouquin parlant de différentes techniques de Genjutsu. L’ouvrage était réellement passionnant et les illusions décrites étaient pour la plupart déroutantes.

*Maitriser de telles techniques doit être vraiment formidable en mission*

Shu fut tiré de sa lecture par la voix de son père.

« Shu, tu peut venir me voir ? »

« J’arrive !! »

Shu descendit les escaliers, son père se tenait dans le salon de la maison familiale. A ces cotès, un grand paquet de bois.

« Shu, peut tu me rendre un service, je viens de finir cette pièce, c’est une commande spéciale pour la famille Kayiori. Leurs maison se trouve dans une petite clairière au sud est de la forêt d’Enemore. Par contre j’ai d’autres commandes en cours et je n’ai vraiment pas le temps d’aller leur porter. Pourrais-tu t’en charger ? »

« Bien sur papa, je pars immédiatement »

Shu pris une veste car le temps c’était considérablement rafraichis. Après de plus amples explications de Daishi concernant la localisation de la maison, Shu pris le paquet et il quitta le village.


La maison des Kayiori se trouvait à moins de deux heures de marche. Les Kayiori étaient une famille liée au village d’Iwa mais leurs spécialités de bucheron les faisaient vivre en dehors des autres habitations. Malgré leurs isolement, ils étaient une famille relativement importante, leurs richesse était une des plus importantes d’Iwa et ils participaient activement à la vie d’Iwa tant par la présence du patriarche au conseil du village que par l’aide financière qu’ils apportaient régulièrement.

Shu suivit les indications de son père, et il se trouva bientôt aux bordures de la clairière. Il s’enfonça dans celle-ci et il pu apercevoir une grande demeure. Celle-ci était entièrement composée de bois. L’habitation était immense, elle évoluée sur deux étages et la superficie, du moins de l’extérieur paraissait hallucinante. Shu se retrouva rapidement sur le perron. Des sculptures ornaient de façon magistrale les boiseries. Une cloche en cuivre se trouvait à droite d’ne porte d’entrée massive et épaisse sur laquelle était sculptée le symbole d’Iwa.
Shu tira sur la petite chaine, la cloche se mit à tinter de façon sourde mais bien audible.
Une poignée de seconde plus tard, la porte s’ouvrit, dans son entrebâillement une silhouette féminine, fit son apparition. Une femme d’une trentaine d’année, les traits fins pris la parole.


« Bonjour jeune homme ! Que puis-je pour vous ? »

« Bonjour Madame, je suis le fils de Daishi Zykaryu, mon père m’a chargé de venir vous livrer ce colis. C’est une commande du maitre de maison. »

« Très bien, merci beaucoup. Je peux vous offrir un rafraichissement ? »


Shu aurait voulu dire oui, mais sa grande timidité une fois de plus avait pris les devant sur ses envies.

« Non merci, c’est gentil mais je doit retourner au village. Au revoir Madame, bonne journée. »

« Au revoir ».


Shu commença son périple de retour et après un quart d’heure de marche à pavaner tranquillement dans la forêt, Shu remarqua un aigle majestueux sur les branches d’un arbre.
L’aigle se trouvait à une dizaine de mètres et il pouvait voir ces yeux.

Shu voulu profiter de sa capacité fraichement découverte. Il fixa l’oiseau
.

*Salut*

L’aigle ne parut pas surpris outre mesure d’entendre le jeune homme.

*Tient, bonjour, serait tu par hasard un Zandako ?*


Shu fut complètement surpris, un animal connaissant le clan Zandako
.

*Euuuh…et bien oui, enfin disons que je suis un descendant fraichement révélé*

*Haha… tu dois probablement être un descendant de Gan’so.*

*Vous connaissiez Gan’so ?*

*Oui, très bien, lui et moi avons pendant longtemps fait équipe, cela à été de très bon moments de ma jeunesse, nous en avons mené des batailles lui et moi. Je ne pensé pas que des descendant de ce vieux fou existaient*


*Et bien la preuve et je ne suis pas le seul*

*A ton bandeau je peux voir que tu es un ninja, cela me remémore de magnifiques images. Dit moi jeune homme, voudrait tu me rendre un service ?*

*Cela dépend, quel est il ?*

L’aigle tourna un peu la tête de façon à montrer son deuxième œil, celui-ci était complètement blanc.


*Il y a des années maintenant je me suis blessé et j’ai perdu un œil, événement très embêtant pour un aigle notamment pour la chasse. De ce fait et avec mon vieil âge aidant j’ai de plus en plus de mal à me subvenir pour me nourrir. Je sais bien qu’il faut mourir un jour mais me voir dépérir de faim m’inquiète quand même beaucoup. Serait tu disposer à t’occuper de moi en me nourrissant quotidiennement ?*

Shu ne s’attendait pas à une telle requête, mais son coté bon samaritain pris immédiatement le pas.
*Bien entendu, je n’y vois pas d’inconvénient*

*Tu es très gentil. Tiens tu vois la fleur mauve derrière toi, coupe sa tige, cette dernière est creuse et en soufflant dedans elle a la spécificité d’émettre des ultras sons. C’est de cette façon que Gan’so et moi nous gardions le contact. Prens en plusieurs tiges, elles fonctionnent même en ayant séché*

*Très bien.*

Shu se dirigea vers les fleurs, il en cueillit quelques unes et les rangea dans sa sacoche.

*Je reprends la route, dès que je rentre je t’appelle pour manger. A toute a l’heure*

D’un battement d’aile, le rapace pris son envol.

*Je savais bien que ces yeux ne m’étaient pas étranger*

*Merde, je ne lui ai même pas demander son nom !!*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shugyoku Zykaryu
Genin d'Iwa
Genin d'Iwa
avatar

Nombre de messages : 98
Age : 38
Localisation : Iwa no kuni
Date d'inscription : 23/04/2007

Feuille de personnage
PV:
36/36  (36/36)
PC:
41/41  (41/41)

MessageSujet: Re: Maison de Shugyoku   Jeu 28 Juin - 9:58

Une fois arrivé chez lui, Shu se dirigea vers la cuisine. Il ouvrit le réfrigérateur et en sortit une belle pièce de viande. Il saisit un long couteau cranté et en découpa plusieurs morceaux qu’il mit dans une assiette. Il alla ensuite dans la cour intérieure, sortit de sa sacoche une petite tige de fleur et se mis à souffler dedans. Aucun son audible n’en sortit et l’espace d’un instant il se demanda si l’aigle ne l’avait pas pris pour un imbécile.
Ce sentiment fut rapidement dissipé, quelques instants plus tard l’aigle vint à atterrir a deux mètre de lui.


*Et bien petit Zandako tu n’as pas perdu de temps pour tenir ta promesse*

*Ne m’appelle pas comme ça, je me nomme Shugyoku et mon nom de famille est Zykaryu, pas Zandako. Même si j’en ai les gènes, je suis avant tout un Zykaryu*

*Tu es donc un Zandako batard*

Shu fut offusqué par cette remarque.

*Si c’est pour être désagréable, prend ta bouffe, tire toi d’ici et ne compte plus sur moi*

*Ce que tu peux être susceptible, après tout tu n’es pas tant un batard que ça ! Tu me fais penser à ce vieux fou de Gan’so. Je m’excuse de t’avoir mal parlé, Shugoykou*

*Shugyoku….enfin bon laisse tomber, appelle moi Shu, ce seras plus simple. Par contre toi comment dois je t’appeler*


*Appelle moi « Monsieur le roi des airs du monde de la lune sauvage »*

Shu fit des yeux incroyablement ronds. L’envie de rire était palpable et même si l’éducation qu’il avait reçu lui avait inculqué de ne jamais ce moquer de qui que ce soit, il me pu s’empêcher de faire sortir un bruit étouffer d’un rire.

*Et bien je vois que ma blague à réussi à te dérider, non en fait Gan’so m’avait nommé « Shikai » quand il m’avait recueilli alors que je n’étais qu’un jeune aiglon. Cela signifie…*

*Champ de vision, je sais.*

*Et bien, tu es presque cultivé dit moi. On pourra presque penser que tu as une once d’intelligence, ce qui pourtant n’est pas flagrant en te voyant la première fois*

A ce moment précis, Shu ne savait pas dans quelle relation rocambolesque il venait de s’embarquer. Le premier animal avec qui il tisse un lien, et il s’agit du plus grand comique des airs.

Shu se mit à rire et rétorqua

*Et toi tu es presque drôle*

Shu attrapa l’assiette et l’approcha du rapace.

*tient régal….*
Il n’eu pas le temps de finir sa phrase que l’aigle avait déjà engloutit tout le contenu du plat.

*Et bien, t’avais les crocs…ou les becs, je ne sais pas comment on dit*

*Un peu, pourquoi crois tu que j’ai fait si vite pour arriver, je suis pas aussi vif que l’éclair, je t’ai suivi depuis l’endroit ou l’on c’est croisé pour pouvoir rappliquer au plus vite pour manger*


*Hahaha !! Ma foi Shikai, tu es fort sympathique !*


*Ma foi Zandak….euh Shu, tu m’es fort sympathique également. Il se peut qu’une nouvelle amitié soit en train de naitre*

Shu n’en revenez pas, il avait eu du mal toute sa vie à se faire des amis, grâce à son entrainement de ninja il en avait trouvé en les personnes de Musashi et d’Okri mais également une jeune louve et maintenant un aigle…50 % de ces relations amicales étaient animales. Quelle ironie du sort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shugyoku Zykaryu
Genin d'Iwa
Genin d'Iwa
avatar

Nombre de messages : 98
Age : 38
Localisation : Iwa no kuni
Date d'inscription : 23/04/2007

Feuille de personnage
PV:
36/36  (36/36)
PC:
41/41  (41/41)

MessageSujet: Re: Maison de Shugyoku   Jeu 28 Juin - 15:26

Shu se remémora les phrases qu’il avait lu concernant la découverte des affinités élémentaire naturelle. Il se renseigna donc ci et la de l’endroit ou pouvoir récupérer les feuilles d’arbres nécessaires pour faire le test.

Après une escapade tranquille d’une demi-journée pour aller chercher les feuilles. Il voulait partager ce moment sympathique avec son meilleur ami.

Il attrapa un papier et un stylo et commença à écrire
.

« Musashi,
En bouquinant, j’ai découvert un moyen intéressant pour découvrir quelles affinités élémentaire nous sommes disposés à faire. Cela nous permettra à l’un et à l’autre de nous diriger vers des entrainements plus spécifiques. J’ai tout le matériel nécessaire pour réaliser nos essais. Rejoint moi quand tu veux pour que l’on puisse le faire.
Cordialement
Shu. »


Shu sortit sa tige appeau et souffla à l’intérieure.

Un instant après Shikai fit son apparition. Shu lui donna un morceau à manger et lui dit ;

*Tu te souviens, l’autre jour je t’ai montré la maison de mon ami Musashi, peut tu apporté cela chez lui et le déposer devant sa porte*

*Tu me prends pour un facteur ??*

*Ben tu me prends bien pour un cuisinier toi !!*


*Et un point pour le gamin. Bon ok je m’en occupe il l’aura sur son perron dans les 5 minutes*

Shikai mit le papier roulé dans ses griffes et pris son envol.

A vol d’oiseau la demeure de Musashi était vraiment proche et la vitesse de vol de Shikai raccourci encore plus la durée d’expédition.

Shikai posa le papier sur le perron et poussa un cri strident avant de reprendre son envol.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
musashi miyamoto
Genin d'Iwa
Genin d'Iwa
avatar

Nombre de messages : 64
Age : 40
Localisation : a l academie
Date d'inscription : 14/04/2007

Feuille de personnage
PV:
30/30  (30/30)
PC:
31/31  (31/31)

MessageSujet: Re: Maison de Shugyoku   Jeu 28 Juin - 17:40

Musashi arriva devant la porte de son ami Shu. Il frappa assez fort sur la porte et attendit quelques secondes et il vit son ami ouvrir la porte et l enserrer dans ses bras. La stupeur se lisait sur le viisage de Musa car les marques d' amitie n'etait pas courant avec lui qui etait plutot du genre ultra timide.

Cela me fais egalement plaisir de te revoir mon ami!!!

Et Musa lui rendit son accolade, il lui raconta qu un aigle avait depose le rouleau avec le message sur les affinites elementaires.

Shu, nous sommes que tout les deux et c est tant mieux. Je t avouerais que je n ai rien compris a ce ue tu me racontais sur ton message mais l envie de te revoir et de pouvoir faire quelque chose avec toi a ete la plus forte.

Il etait heureux d etre avec un ami tel que lui sentant que leur futur serait surement melanges, complementaires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ogame.ogameteam.com
Shugyoku Zykaryu
Genin d'Iwa
Genin d'Iwa
avatar

Nombre de messages : 98
Age : 38
Localisation : Iwa no kuni
Date d'inscription : 23/04/2007

Feuille de personnage
PV:
36/36  (36/36)
PC:
41/41  (41/41)

MessageSujet: Re: Maison de Shugyoku   Sam 30 Juin - 0:53

« Shu, nous sommes que tout les deux et c est tant mieux. Je t avouerais que je n ai rien compris a ce que tu me racontais sur ton message mais l envie de te revoir et de pouvoir faire quelque chose avec toi a été la plus forte. »

« Et bien en fait les affinités élémentaires, normalement chaque ninja et capable de posséder au moins l’une d’entre elle. Ensuite en découvrant ton affinité tu peut te consacrer à des entrainements spécifiques pour faire évoluer des techniques affiliées à tes capacités personnelles »

Shu regarda Musashi, celui-ci avait l’air d’avoir bien compris les grandes lignes de ses explications.

« Ensuite concernant les affinités possibles il en existe plusieurs qui sont, l’élément Katon soit l’art d’utiliser le feu, l’élément Doton qui te lie avec la terre, l’élément Suiton, l’art de manipuler l’eau, Futon qui te permet de maitriser les techniques du vent et enfin l’élément Raiton qui t’affilie à la foudre »

Les explications de Shu étaient de plus en plus clairs et Musa était de plus en plus intrigué par cela.

« Enfin pour savoir les affinités de base une méthode très simple existe, une feuille d’arbre réagit aux émanations de chakra des individus. Après moult recherche, j’ai réussi à me les procurer. Il nous reste juste à envoyer une petite quantité de chakra et suivant la réaction de la feuille nous serons fixés sur nos propres affinités. »

Shu plaça deux feuilles sur son bureau et le test pouvait commencé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
musashi miyamoto
Genin d'Iwa
Genin d'Iwa
avatar

Nombre de messages : 64
Age : 40
Localisation : a l academie
Date d'inscription : 14/04/2007

Feuille de personnage
PV:
30/30  (30/30)
PC:
31/31  (31/31)

MessageSujet: Re: Maison de Shugyoku   Sam 30 Juin - 10:48

Musa etait tres exciter, il venait de comprendre a quoi consister une affinite et savait que cela allait lui etre tres important pour la suite de sa vie de ninja. Controler une affinite, lui permettrait de controler un combat.

Euh! Shu la feuille qui est devant nous, reagira en fonction de notre chakra mais comment savoir quel element je suis capable d utiliser?

La question n etait pas bete car comment interpreter la reaction qui allait suivre. Shu avait surement la reponse mais Musa voulait la connaitre avant de tenter l experience.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ogame.ogameteam.com
Shugyoku Zykaryu
Genin d'Iwa
Genin d'Iwa
avatar

Nombre de messages : 98
Age : 38
Localisation : Iwa no kuni
Date d'inscription : 23/04/2007

Feuille de personnage
PV:
36/36  (36/36)
PC:
41/41  (41/41)

MessageSujet: Re: Maison de Shugyoku   Lun 2 Juil - 15:38


« Euh! Shu la feuille qui est devant nous, réagira en fonction de notre chakra mais comment savoir quel élément je suis capable d utiliser? »


Shu aurait bien voulu une nouvelle fois faire l’apologie de sa science mais il fallait bien avouer que cette fois ci, la mémoire lui fit un peu défaut. Il se dirigea donc vers son bureau et il reprit les notes qu’il avait prises quelques jours auparavant. Il se les mit sous les yeux pour pouvoir expliquer à son compagnon.

« Donc en gros, si le papier s’enflamme, ton affinité premières est Katon, si celui-ci s’humidifie c’est Suiton, Si il se désagrège c’est Doton, Si il se froisse c’est Raiton et enfin si il se coupe c’est Futon. En gros aucun doute possible tant les réactions sont différentes les unes des autres. »

Shu sortit de son tiroir deux feuilles, l’une qu’il tendit à son ami et l’autre qu’il garda dans ses mains.

« Et bien je pense que le moment est venu pour nous de faire ce petit test. Même une infime trace de chakra permettra à la feuille de réagir. Je t’en prie, à toi l’honneur… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
musashi miyamoto
Genin d'Iwa
Genin d'Iwa
avatar

Nombre de messages : 64
Age : 40
Localisation : a l academie
Date d'inscription : 14/04/2007

Feuille de personnage
PV:
30/30  (30/30)
PC:
31/31  (31/31)

MessageSujet: Re: Maison de Shugyoku   Mar 3 Juil - 17:28

Je t’en prie, à toi l’honneur…

Et bien, il ne restait plus a Musa qu a lancer un soupson de chakra sur cette feuille et constater la reaction pour savoir quelle etait l affinite qu il pourrait apprendre et maitriser.

Il lacha une fine trace et posa son doigt sur la feuille. la reaction fit son effet de suite.

Regardes Shu, la feuille se desagrege. Cela veut dire que mon affinite est le doton. Tant mieux, je trouverai surement un senseï capable de m enseigner cela, vu que c'est l affinite primordiale ici a Iwa.

La joie se lisait sur le visage de Musa et il etait impatient de connaitre celle de son ami. Et le doute s empara soudain, il esperait que celui ci arrive a maitriser au moins une affinite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ogame.ogameteam.com
Shugyoku Zykaryu
Genin d'Iwa
Genin d'Iwa
avatar

Nombre de messages : 98
Age : 38
Localisation : Iwa no kuni
Date d'inscription : 23/04/2007

Feuille de personnage
PV:
36/36  (36/36)
PC:
41/41  (41/41)

MessageSujet: Re: Maison de Shugyoku   Mar 3 Juil - 18:30

Effectivement, au vu des réactions de la feuille, l’affinité de Musa était sans conteste né avec une affinité Doton, restait donc maintenant à Shu de réaliser lui-même le test.

*C’est incroyable ce qu’il a l’air heureux*

Shu pris la feuille et concentra un peu de chakra dans sa main, instantanément le feuille se coupa en deux.

Shu avait de nouveau un trou de mémoire, il reprit ses notes et il regarda.

*Futon, donc mon élément de prédilection est donc le vent…pourquoi pas…*

« Et bien pour ma part ce seras Futon, on dirait bien que nous allons devoir nous perfectionner de facon individuelle ce coup ci »

Shu avait un peu d’amertume en disant cela mais il savait bien que de toutes façon, a court ou à moyen terme son destin était lié à celui de Musa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shugyoku Zykaryu
Genin d'Iwa
Genin d'Iwa
avatar

Nombre de messages : 98
Age : 38
Localisation : Iwa no kuni
Date d'inscription : 23/04/2007

Feuille de personnage
PV:
36/36  (36/36)
PC:
41/41  (41/41)

MessageSujet: Re: Maison de Shugyoku   Mer 4 Juil - 13:34

Le soleil venait juste de faire son apparition, et Shu n’était pas encore réveillé, quand des petits bruits provenant de la fenêtre le sortit de sa torpeur. Derrière les carreaux, Shikaï était la donnant quelques coups de becs.
Shu se leva tout en grommèlent des paroles inaudibles si ce n’est le mot « emmerdeur » qui filtra quelque peu.
Il ouvrit la fenêtre et regarda l’aigle.


*Que me veut tu de bon matin*

*Mec, j’ai une faim du tonnerre, je viens voir si t’as pas un truc à becqueter.*

*Et tu ne pouvais pas patienter un peu histoire de me laisser me reposer encore un peu*

*Ben non cela m’aurait privé de ton excellente humeur matinale*

*Je me demande comment cela ce fait que tu ne sois pas encore empaillé sur une cheminée avec tes blagues moisies*

*Dit toi bien qu’il y a fort longtemps que je n’ai pas eu l’opportunité de converser avec un imbécile d’humain, depuis Gan’so en fait*

Shu avait presque oublié ce détail, Shikaï avait bien connu son arrière grand père.

*Comment était-il ?*

*Qui ça ?*

*Et bien Gan’so, de qui parlait tu à l’instant !!*


La voix de l’aigle se fit plus dure et moins railleuse qu’a l’accoutumé. Un brin de mélancolie était presque perceptible.

*C’était mon ami, mon meilleur ami. Il c’est occupé de moi depuis que je suis tout petit et sans lui je n’aurais pas vécu bien vieux. C’était un homme dévoué à son village et à ses amis, Il fut l’un des plus valeureux protecteurs d’Iwa. Son seul défaut fut de croire que sa capacité faisait qu’il était un être exceptionnel et il ne voyait que par son don. Alors qu’en fait même sans cela il aurait été un être admirable. Le destin avait dessiné d’autre plans pour lui.*

*… Et il est mort d’une maladie c’est bien ça ?*

*Oui, effectivement j’ai été à ses cotés jusqu'à son dernier souffle, je me demande encore comment il est possible qu’un homme tel que lui puisse s’être fait battre comme cela. Depuis ce jour je suis orphelin…Mais bon trêve de blabla, si tu veux en savoir plus, va me chercher à bouffer*

Shu alla dans la cuisine, il aurait bien rétorqué quelques choses à Shikaï mais il était plus intéressé par la suite du récit que par l’envie de railler son compagnon.
A son retour, il posa une assiette avec de la viande que Shikaï engloutit en quelques secondes.


*Et sinon, comment te dirigeait-il ?*

*IDIOT, c’est justement la que tu trompes, il n’y avait ni dominant ni dominé, nous étions une véritable équipe, des amis et nous n’étions pas que deux. C’est avec ce genre de raisonnement que je vous trouve vous les humains des êtres abjects et stupides, vous vous pensez largement supérieur à nous alors qu’il n’en est rien, c’est ce que Gan’so avait compris, il nous traité comme ces égales et à ton âge il était à la tête d’une gigantesque équipe pour laquelle il aurait à tous moment risqué sa vie, et nous lui étions tous totalement redevable de ça en risquant la notre*

Sur l’instant , Shu se trouva complètement stupide, en effet il ne considère pas Shikaï comme son égale mais plutôt comme un instrument qui pourrait lui être utile.

*Je…je suis désolé de t’avoir froissé, ce n’était pas mon intention et je te demande d’excuser mes paroles*

*Non*

*Je comprends que tu ne puis….*

*Mais ta gueule, c’est bon je sais que tu es un idiot donc je ne t’en veux pas et puis tu es mon cuisinier attitré, cela serait bête de ma part de me priver de toi*

Shu se mit à rire accompagné par Shikaï

*Ne t’en fait pas tu verras à quoi je pourrais être utile en temps voulu, et j’en ai des choses à t’apprendre…*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyuko Akizuki
Disparu(e)
avatar

Nombre de messages : 206
Localisation : Kumo
Date d'inscription : 08/08/2006

Feuille de personnage
PV:
390/390  (390/390)
PC:
895/895  (895/895)

MessageSujet: Re: Maison de Shugyoku   Jeu 5 Juil - 1:49

[ +1 en nin, et 1 en int pour Musa et Shu]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyuko Akizuki
Disparu(e)
avatar

Nombre de messages : 206
Localisation : Kumo
Date d'inscription : 08/08/2006

Feuille de personnage
PV:
390/390  (390/390)
PC:
895/895  (895/895)

MessageSujet: Re: Maison de Shugyoku   Mer 11 Juil - 10:15

Kyuko arriva devant chez le genin et il glissa un petit mot sur le pas de la porte.

« Rendez vous urgent.
Ce jour à 14 h devant la salle d’entrainement 10 à l’académie, soyez à l’heure »


Le mot ne comportait rien de plus et il était évident que le destinataire allez se posait beaucoup de questions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Maison de Shugyoku   

Revenir en haut Aller en bas
 
Maison de Shugyoku
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pâte à tartiner "maison"
» Monter son studio photo maison à coût réduit
» Ma Maison Rona 2010
» Le Cointreau maison
» Orcs vs bretonniens - maison fortifiée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Gaiden :: Hors trois Villages :: Hors des trois Villages cachés principaux :: Iwa no Kuni :: Périphérie du Centre-
Sauter vers: