Naruto Gaiden

Jeux de Rôle Rp sur l'univers Naruto
 
AccueilFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La cour intérieure

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Fitz Kosama
Genin de Suna
Genin de Suna
avatar

Nombre de messages : 1280
Localisation : regarde les étoiles allongé sur un toit de Suna...
Date d'inscription : 04/06/2007

Feuille de personnage
PV:
30/33  (30/33)
PC:
105/129  (105/129)

MessageSujet: Re: La cour intérieure   Lun 19 Nov - 17:38

Tout était en place, et Karynn laissait aux deux étudiants le soin de lancer les choses sérieuses. Fitz espérait que leur sensei n'avait pas vu la cachette d'Atria, car elle si elle l'avait vue, elle ne laissa rien paraitre. Fitz commença une autre série de taos, juste pour camoufler encore un peu plus les vrai des faux, il lança un henge, et les quates clone de fitz se transformérent en 4 personnes complétement dirrérentes. Il y avait donc maintenant en face de Karynn quatres Atria, un Kunsen, un Kazekage, un Kuri et une gérante de la bibliothéques. Chacun se lançérent dans un mouvement de course, et dans la confusion, le Rin, qui n'était autre que Fitz, attrapa une poignée de sable le plus discrétement possible, puis continua de courir. Alors qu'il passait dans le dos de sa sensei, il l'appela par son prénom de façon à se qu'elle se retourne, puis lui envoya le sable au visage, et forma les taos du Daïttopa qu'il dirigea vers le sol, se qui propulsa un énorme nuage vers les yeux de sa sensei, et sans attendre de savoir si cette technique avait marché, il courut vers elle, et lui envoya un coups de pied circulaire au niveau des jambes pour la faire tomber.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atria Washiga
Genin de Suna
Genin de Suna
avatar

Nombre de messages : 490
Age : 29
Localisation : Suna no Kuni
Date d'inscription : 20/06/2007

Feuille de personnage
PV:
34/42  (34/42)
PC:
81/83  (81/83)

MessageSujet: Re: La cour intérieure   Lun 19 Nov - 21:07

Atria pouvait tout voire de la où elle se trouvait. Les moindres faits et gestes de Fitz et Karynn, même observer ce qui se passait autour d’elle afin de préparer la prochaine étape. Elle se doutait que leur sensei s’était rendu compte que tous ses doubles, qui était au sol, n’étaient en faite que des clones, mais elle ne savait pas si la jounin avait vu qu’elle était dans l’arbre. Cette dernière avait préparé ses éventails, prêt à être utilisés.

*Oh les éventails, j’aimerai bien avoir les mêmes ...*

Son regarda se posa sur son coéquipier qui essaya de commencer sa technique d’approche. Celui-ci refit la même chose que précédemment, pour brouiller un peu, les pistes. Puis il passa au Henge, essayant de matérialiser plusieurs personnes en même temps. Même si ça paraissait vrai, tout ceci ne pouvait pas vraiement atteindre la jounin, bien plus puissante qu'eux. Ensuite tout se passa assez vite : l’étudiant alla de front attaquer Karynn.

Pendant que Fitz contrôlait ses clones, Atria, du haut de son arbre, fit de même afin d’aider son coéquipier. Il les envoya vers la jounin, alors que la jeune fille essaya de créer une diversion avec les siens, en les envoyant, fonçant dessus, un derrière, un devant, un autre à droite et le dernier à gauche. En plus des répliques du jeune Kosama, peut être qu’une, de celle que l’étudiante avait créer, résisterai. Mais la jounin avait plus d’un éventail dans ses poches...
Fitz tenta un enchaînement avec le jutsu Daïttopa, et une sorte de balayage sans même regarder, ou prendre le temps, de savoir s’il avait réussit sa technique d’avant : peut être une erreur, si cela avait échoué, ou une bonne réaction, si s’était réussi, pour ne pas lui laisser le temps de se relever. Il ne restait plus qu’à observer le comportement de Karynn face à tout ceci, car Atria allait bientôt entré en scène ...


[HRP : Est-ce qu’il fallait que l’on enlève les points de chakra, ou de vie, pour ce combat?]

_________________
Flood-bannière !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karynn
Kazekage secondaire
Kazekage secondaire
avatar

Nombre de messages : 815
Age : 44
Localisation : dans le désert......
Date d'inscription : 18/09/2006

Feuille de personnage
PV:
150/150  (150/150)
PC:
738/738  (738/738)

MessageSujet: Re: La cour intérieure   Mar 20 Nov - 10:48

On devait reconnaitre aux deux jeunes gens, leur détermination. La tactique qu'ils avaient mis au point était pour le moins intéressante. Mais ils oubliait que le clone n'était que de simples ombres. Au moindre contact ils se dissiperaient. Autre handicap avec ces clones, s'était leur lenteur comparé aux originaux. Karynn n'était pas un jounin des plus puissants, mais elle l'était suffisamment pour faire face à deux étudiants. Même si ces derniers ce montraient ingénieux. Certains clones changèrent d'apparence, ce qui ne changeait rien à la donnée du problème. Parmi eux devait se trouvait Atria et Fitz ou simplement l'un d'entre eux.

*Fitz doit être au milieu d'eux. Dés deux c'est le plus rapide et le plus fort. Atria doit attendre le meilleur moment pour agir.*

Lorsqu'elle entendit la voie de Fitz, Karynn eu un sourire. Elle venait de le repérer, maintenant elle pouvait agir. Karynn accéléra ses mouvement en rentrant dans une danse, le dan'su no fuusoku. Elle attaqua tous les clones qui se trouvaient devant elles, ignorant l'appel de Fitz. Dans ses mouvements elle fit face au jeune homme un instant. Elle reçut une partie du sable dans le visage, au moment même ou elle fit face à Fitz tous les clones avaient été éliminé. Karynn avait porté un instant prés de dix attaques. Elle reçut une partie du sable, ce qui la força à fermer ses yeux. Le fuuton daïtoppa la ralentit quelque peu. Au moment ou le faux Rin vint la frapper, elle bloqua son coup avec son tibia. Fitz eut la sensation de frapper dans de la pierre et ressentit une douleur lui traverser le tibia. Fitz perçut qu'après avoir bloqué son coup, elle allait lui porter une attaque avec cette même jambe.

[Pas la peine de décompter les Pc ou les Pv. Cela reste un combat d'entrainement, il suffit de rester logique avec vos réserves.]

_________________


Missions:
25 de rang D, 24 de rang C, 22 de rang B, 17 de rang A et 6 de rang S
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atria Washiga
Genin de Suna
Genin de Suna
avatar

Nombre de messages : 490
Age : 29
Localisation : Suna no Kuni
Date d'inscription : 20/06/2007

Feuille de personnage
PV:
34/42  (34/42)
PC:
81/83  (81/83)

MessageSujet: Re: La cour intérieure   Mar 20 Nov - 11:44

Atria scruta, donc, les ripostes de Karynn, qui était plutôt rapide. De plus elle avait réussit à faire dix attaques, touchant ainsi les clones des deux étudiants, qui partirent en fumé. Finalement la technique de Fitz avait partiellement marché, la jounin avait eu un peu de sable dans ses yeux se qui l’obligea à les fermer pendant un instant, mais l’enchaînement du balayage n’avait pas atteint son but premier et toute ça force se répercuta dans la jambe du jeune garçon.

*Aie ... Bon allé c'est maintenant ou jamais ... profitons de ce petit handicape.*

C’était au moment là qu’Atria devait sortir. En effet Karynn avait une partie du sable dans ses yeux, se qui pouvait avoir un léger avantage sur les élèves. Voyant ses clones disparaître, celle-ci refit une nouvelle manipulation du Bunshin no jutsu de , encore, quatre clones. Tout en les faisant arriver droit sur la jounin, Atria profita du faite qu’elle est mal à l’œil pour arriver dans son dos essayant le seul jutsu de Fuuton qu’elle connaissait : daïtoppa.

Même si, les chances, que Karynn ne sente presque rien, cela pouvait la ralentir et c’était sûrement le meilleur moyen d’enchaîner les attaques. La jeune fille avait elle aussi pris du sable, avant d’aller sur l’arbre, et essaya de lui envoyer, à son tour, mais de l’autre côté, étant donnée que cette dernière réussit à l’esquiver, un peu, puis rattaqua avec le même balayage que Fitz avait effectu précédement.

*Ca peut, peut-être marcher la deuxième fois.*

Atria se recula, avant de voir l’effet obtenu, se mettant face à leur sensei.

_________________
Flood-bannière !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fitz Kosama
Genin de Suna
Genin de Suna
avatar

Nombre de messages : 1280
Localisation : regarde les étoiles allongé sur un toit de Suna...
Date d'inscription : 04/06/2007

Feuille de personnage
PV:
30/33  (30/33)
PC:
105/129  (105/129)

MessageSujet: Re: La cour intérieure   Jeu 22 Nov - 20:03

Fitz sentit quelque chose de dur contre sa jambe, et avant méme qu'il comprenne, une douleur lui foudroya le tibia. Elle avait paré, et une jambe arrivait droit sur lui. Dans un réfléxe, il croisa ses bras sur son torse, et encaissa le coup, mais la puissance lui coupa le souffle et le fit glisser sur plusieurs métres. Il se réceptionna contre le mur, et reprit une grande bouffée d'air faiche, juste le temps de voir Atria sauter de sa cachette, créer 4 autres clones, envoyer sa poigné de sable sur Karynn, accompagné d'un Daïtoppa. Un autre nuage arriva donc, et Fitz vit juste la silouhette de sa sensei dessinée dans la poussiére. Voyant peu de mouvement, il commença lui à bouger afin d'étre plus dur à toucher, et il réfléchit, cherchant une technique qui pourrait la destabiliser, puis il eu une idée. Le nuage était encore assez épais pour le cacher, et sans attendre, il forma des taos avec ses main, puis lança un henge no jutsu. Il était parfait.

" Karynn ? c'est moi"


Fitz prononça ces mots avec la voix d'un autre ,mais aussi une autre apparence, celle d'un membre de la famille de Karynn, le docteur Kotsue, que Fitz avait rencontré à l'hopital quand il cherchait à apprendre l'art des ninjas médicaux. Il espéra qu'Atria comprendrait la technique et en profiterait pour assener à Karynn un coups assez puissant afin d'en finir vite, car sa jambe le faisait soufrir. Si le combat s'éternisait, les étudiant perdraient à coups sur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karynn
Kazekage secondaire
Kazekage secondaire
avatar

Nombre de messages : 815
Age : 44
Localisation : dans le désert......
Date d'inscription : 18/09/2006

Feuille de personnage
PV:
150/150  (150/150)
PC:
738/738  (738/738)

MessageSujet: Re: La cour intérieure   Ven 23 Nov - 17:42

La jeune femme devait reconnaitre que ses deux élèves mettaient du coeur à l'ouvrage. Malheureusement pour eux, ils ne se montraient pas assez solidaire dans leur attaques. Karynn avait à faire à deux adversaire l'affrontant séparément. Si ils avaient été de force légèrement inférieure cela aurait put fonctionner. Mais face à un adversaire ayant tant de différence, leur attaque été voué à l'échec.
En plus du coeur, ils faisaient aussi preuve de ruse. L'idée de Fitz n'était pas mauvaise, elle était seulement utilisé d'une manière peu efficace. L'attaque de Atria quasi copie de la première de Fitz, qui avait échoué, ne pouvait connaitre que le même échec. La jeune femme décida de passer à l'attaque et de ne plus attendre et se défendre.
La jeune femme créa des fils de chakra qu'elle rattacha à ses éventails. Dans le même mouvement elle les lança, l'un sur son cousin et l'autre sur Atria. Les deux jeunes gens n'avaient que peu de temps pour réagir. Ces deux éventails étaient fait pour le combat rapproché et était équipé de lames.


[Vous n'avez qu'une manière d'éviter cette attaque, si vous ne l'utilisez pas vous serez touché. Donc posté votre réaction à cette attaque et rien d'autre. Atria ton attaque a connu le même sort que celle de Fitz.]

_________________


Missions:
25 de rang D, 24 de rang C, 22 de rang B, 17 de rang A et 6 de rang S
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atria Washiga
Genin de Suna
Genin de Suna
avatar

Nombre de messages : 490
Age : 29
Localisation : Suna no Kuni
Date d'inscription : 20/06/2007

Feuille de personnage
PV:
34/42  (34/42)
PC:
81/83  (81/83)

MessageSujet: Re: La cour intérieure   Dim 25 Nov - 19:55

Ce qu’avait tenté la jeune fille avait échoué, comme Fitz précédemment. Atria regarda l’étudiant qui se trouvait à quelque mètre d’elle, face à leur sensei. Celui-ci avait eu mal au tibia, dû au retour de son coup de pieds, dans sa jambe, mais il tenta une nouvelle fois un Henge imitant une personne de la famille de Karynn. Bien entendu ce genjutsu n’avait pas échappé à cette dernière et donc ne s’était pas fait avoir.
La jounin prépara, ensuite, une attaque. Sur le coup Atria n’avait pas saisi ce qu’elle faisait, mais quand elle vit les éventails, avec des lames, arrivait sur Fitz en premier lieu et elle, la jeune fille sentit, pendant un moment, une perte totale d’elle-même.


« Fitz, les éventails ! » Cria-t- elle.

Puis, elle tourna la tête dans l’autre sens, voyant les lames se rapprocher d’eux petit à petit.

*En plus elle les tient comme de marionnettes. Même si on bouge les éventails nous suivront. Atria réfléchit ... Une idée, une idée ...*

Elle ne pouvait pas ce concentrer de trop car elle manquait de temps et généralement, dans un combat, s’était quelque chose de capital, qu’il ne fallait pas gaspiller. Mais une idée surgit de l’esprit de la jeune fille. Malheureusement elle ne pouvait pas la crier à haute voie, il fallait le lui dire à part, agir vite et bien. Elle regarda distinctement les deux marionnettes, calculant la trajectoire, regardant qu’elle personne serait touché en première.

* Si je fait ça, peut être que ses fils de chakra s’emmêleront.*

Atria ne voulait rien faire paraître, car le moindre regard pouvait laisser un indice sur la manière de procéder. Elle fixa l’objet volant, calculant la vitesse et quand elle se sentit prête et que les éventails étaient à la distance attendue, elle fonça vers Fitz. Logiquement l’arme qui la menaçait précédemment devait la suivre, étant donné que son objectif était de la viser. Elle coura le plus vite possible jusqu’à son camarde. Son plan devait marcher, coûte que coûte et l’étudiant ne devait en aucun cas, être touché. Les lames la suivirent, se rapprochant de plus en plus de celle-ci, à chaque pas qu’elle faisait, à chaque seconde. Tout en jetant un coup d’œil derrière elle, Atria observa l’autres objet tranchant, s’en rapprochant, elle aussi, de plus en plus. Partit dans son élans, elle s’inclina légèrement, afin que la lame la touche au niveau du bras gauche. Sentant un faible picotement, puis une douleur plus grande, celle-ci fit mine de rien, mais la blessure était bien là. Une petite grimasse, se fit voir sur le visage de la jeune Washiga, essayant de ne pas y prêter attention, elle s’élança entre Fitz et l’éventail qui s’aiguillait vers lui.
La lame alla terminer sa trajectoire, alors qu’elle s’apprêtait à foncer vers l’étudiant, contre l’épaule droite de la jeune fille, qui était en vole, puis elle s’écrasa sur le sol sableux. Les yeux fermés, elle ne bougeait plus ... Est-ce le choc des blessures, ou encore de la chute, qui lui fit rester à terre?

_________________
Flood-bannière !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fitz Kosama
Genin de Suna
Genin de Suna
avatar

Nombre de messages : 1280
Localisation : regarde les étoiles allongé sur un toit de Suna...
Date d'inscription : 04/06/2007

Feuille de personnage
PV:
30/33  (30/33)
PC:
105/129  (105/129)

MessageSujet: Re: La cour intérieure   Dim 25 Nov - 20:23

Les éventails arrivaient rapidement sur chacun des deux élèves. Fitz entendit le cris d'avertissement d'Atria, mais alors qu'il tenta de bouger sa jambe, la douleur ressurgit instantnément, et il ne put rien faire. Puis tout se passe extrémement vite, Il vit Atria arriver vers lui rapidement, puis la coupure de l'éventails, mais se qu'il vit aprés, il ne put le croire. Elle s'était jeté devant lui pour le proteger et avait reçu en plein fouet l'éventail téléguidé, qui l'avait envoyée rouler plus loin. A se moment la, il sentit le sol se dérober sous ses pieds. Elle ne bougait plus. Sans méme lancer un regard vers Karynn, il accourut jusqu'à sa camarade à terre. Rien, aucun mouvement. Il ne put retenir ses larmes.

"Hey, Atria ca va ?! dis quelque chose !! parle !! Atria !!!"

Elle ne lui répondit pas. Il la prit dans ses bras, et enleva délicatement le sable de son visage d'ange. Elle était si légére. Il déposa sa téte contre son épaule, et la tenant toujours, se tourna vers Karynn. Il était responsable. Si elle avait fais ça, c'était pour le proteger lui. Ses larmes perlaient le long de ses joue avant de tomber sur le corps innanimé. Il se dirigea rapidement vers la sortie, afin de trouver un moyen de la sauver, toujours son faible poid dans les bras. Il avait à peine commencer sa formation de médecin, mais il avait arraché un bout de sa veste avec lequelle il avait formé un noeud pour empécher le sang de trop couler. Il était bien trop bouleverser pour faire attention à Karynn, ou méme à penser au combat, toute son attention était reporté sur Atria. Il lui parlait doucement, priant pour qu'elle se reléve et lui dise qu'elle s'était juste assomée.

"Atria accroche toi, reste avec moi... tu peut pas m'abandonner..."

Sa voie éclata en sanglot sur ces dernier mots, alors qu'il passait prét de Karynn.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atria Washiga
Genin de Suna
Genin de Suna
avatar

Nombre de messages : 490
Age : 29
Localisation : Suna no Kuni
Date d'inscription : 20/06/2007

Feuille de personnage
PV:
34/42  (34/42)
PC:
81/83  (81/83)

MessageSujet: Re: La cour intérieure   Dim 25 Nov - 21:00

Certes Atria sentait sa coupure au bras et à l’épaule, mais ce n’était pas de graves blessures. Sur le coup, elle resta par terre, ses yeux fermés et ne les ouvrit à aucun moment ... Il fallait que sa paraisse vrai. Même si Fitz n’était pas tout de suite au courant des agissements de l’étudiante, celui-ci était parfait dans son rôle. Il fallait aussi qu’elle garde le contrôle sur elle-même, jouer la comédie n’était pas une chose si facile.
Elle ressentit la douleur de Fitz, quand il la vit rester au sol, une chose que la jeune fille connaissait. C’est à ce moment qu’elle eu comme une hésitation.


* Nan on peut le faire...*

Les larmes de Fitz, coulèrent sur Atria et entendit que celui-ci pleurait. Quand ils eurent dépassé Karynn, elle ouvrit doucement les yeux et lui murmura.

« Fait comme si ne rien était, continu dans ta direction. Et après repose moi par terre. »

Ses petites blessures lui faisaient mal, mais c’était quand même soutenable. Elle attendit qu’il soit tout les deux à terre pour continuer.

« Je suis désolé si je t’ai fait peur, mais je ne pouvais pas te parler autrement. En jouant la comédie, peut être on aura une chance. Dès qu’elle vient vers nous faudrait l’attaquer avec le Fuuton Daïttopa. C’est la seule technique d’attaque que l’on connaisse. Ca ne lui fera pas grand-chose mais juste le faite de la surprendre, on pourra, ainsi enchaîner quelques autres attaques, mais si l’un vise en bas l’autre vise en haut et en même temps. On sera assez proche l’un de l’autre pour voir ce que l’on fait et sa sera plus difficile pour elle se défendre à deux endroit différents et en même temps. Il faut essayer. Alors ? »

Il ne restait plus qu'à attendre.

_________________
Flood-bannière !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karynn
Kazekage secondaire
Kazekage secondaire
avatar

Nombre de messages : 815
Age : 44
Localisation : dans le désert......
Date d'inscription : 18/09/2006

Feuille de personnage
PV:
150/150  (150/150)
PC:
738/738  (738/738)

MessageSujet: Re: La cour intérieure   Dim 25 Nov - 21:20

Karynn regarda Atria se jeter au devant des éventails. La jeune femme n'en comprit pas la raison. Dans un affrontement avec un ennemi, jouer la comédie ne servait à rien. Karynn activa son doujutsu, ses éventails n'avaient put blesser gravement Atria. D'ailleurs elle ramena ceux ci vers elle et les rangea. Ceci fait, elle se dirigea vers ses élèves.

"Le combat est finit, Atria relève toi."


La jeune femme rejoignit les deux étudiants et s'assit à leur coté.


"Ton idée Atria n'aurait jamais marché. Ce combat été un entrainement, vous auriez dût agir comme si j'étais un ennemi. Pensez vous qu'un ennemi aurait prit pitié pour vous. Vous avez fait preuve au début du combat d'ingéniosité, mais cette dernière action vous a couté la victoire. Mais cela est surement dût à votre manque d'expérience de combat."


Les yeux de Karynn prirent une couleur sang. Cette dernière le posa sur Atria et les coupures de cette dernière se refermèrent peu à peu.

"Pourquoi ne pas avoir utilisé le bunshin et le kawarimi. Le premier pour camoufler l'utilisation du second mais aussi me tromper. Ceci vous aurez laissé du temps pour m'attaquer pendant que je dirigerais mes éventails sur vos clones."

Malgré ses paroles Karynn, ne semblait pas totalement déçut par ses élèves.

_________________


Missions:
25 de rang D, 24 de rang C, 22 de rang B, 17 de rang A et 6 de rang S
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atria Washiga
Genin de Suna
Genin de Suna
avatar

Nombre de messages : 490
Age : 29
Localisation : Suna no Kuni
Date d'inscription : 20/06/2007

Feuille de personnage
PV:
34/42  (34/42)
PC:
81/83  (81/83)

MessageSujet: Re: La cour intérieure   Dim 25 Nov - 21:46

La tentative avait échoué et Atria se sentait si faible et honteuse d’avoir embarqué Fitz dans cette voie. Elle ne pouvait que baisser la tête devant les paroles de sa sensei, sans dire un mot, mais en l’écoutant. La jeune fille s’en voulait, c’était même la première fois qu’elle était aussi déçus par un de ses échecs, peut être même encore plus que la fois ou elle n’avait pas travailler son kawarimi. Son sentiment de honte se changea en énervement et mécontentement. Le faite d’avoir fait n’importe quoi, la faisait, malgré tout, grandir et avait encore plus de volonté pour apprendre. Il ne fallait plus qu’elle soit aussi peu sur d’elle. Elle préféra se cacher sous ses grands cheveux blonds, peur de voir les gros yeux de Karynn et le regard de son camarde. Elle se décida, enfin, à regarder la jounin, qui venait de guérir ses blessures.

« Merci » dit elle doucement « Je ... Je suis désolé c’est de ma faute... C’était une idée stupide. Si ça avait était quelqu’un d’autre, on se serait fait massacrer et tout ça par ma faute .... À croire que je sers à rien. »

Elle tourna sa tête vers Fitz pour voir sa réaction. Elle avait peur qu’il lui en veuille après un coup comme celui-là.

_________________
Flood-bannière !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fitz Kosama
Genin de Suna
Genin de Suna
avatar

Nombre de messages : 1280
Localisation : regarde les étoiles allongé sur un toit de Suna...
Date d'inscription : 04/06/2007

Feuille de personnage
PV:
30/33  (30/33)
PC:
105/129  (105/129)

MessageSujet: Re: La cour intérieure   Mar 27 Nov - 16:21

Fitz continua sa route vers la sortie, Atria toujours dans sa bras. Il crut un moment divaguer quand il entendit la voie de la jeune fille, mais il se rendit rapidement compte qu'elle avait sumilé afin de lui parler discrétement. Quel ne fut pas son soulagement quand elle lui expliqua son plan. Il ne l'écouta d'une oreille, des larmes perlant toujours le long de ses joues. Il était tellement heureux qu'elle ne soit pas griévement blessée que tout le reste ne lui importait plus. Il la déposa, et Karynn leur adressa la parole, en demandant à la jeune fille de se relever. C'est toujours d'une oreille qu'il écoutait se qui se disait, gardant les yeux fixés sur Atria alors que Karynn refermait ses blessure grâce à son dojutsu. C'est alors qu'elle leur expliqua se qu'elle attendait d'eux, tout en leur prouvant leurs échecs, mais cela importait peu à Fitz, qui cntinuait de regarder dans la direction de sa camarade. Celle-ci utilisait ses cheveux pour cacher son regard. Elle avait honte et était désolée de les avoir fais échouer. Puisn elle s'excusa et tourna le regard vers Fitz, dans lequel on pouvait voir de la tristesse.

« Je ... Je suis désolé c’est de ma faute... C’était une idée stupide. Si ça avait était quelqu’un d’autre, on se serait fait massacrer et tout ça par ma faute .... À croire que je sers à rien. »

Sans méme chercher à se controler, il se jeta sur Atria et l'enlaça de tout son corps, puis d'un geste tendre, il enleva les méches de cheveux cachant un visage qu'il croyait avoir perdu à jamais quelques instants au part avant, un visage qui lui aurait manqué jusqu'à la fin de sa vie.

"Idiote, tes excuse je m'en fiche, qu'on est perdu je m'en fiche, qu'on devienne pas génin je m'en fiche... Tout se qui m'importe c'est que tu aille bien, que tusoit saine et sauve... tu peut pas savoir la peur que tu m'a fait... Et arréte de dire n'importe quoi, tu sers absolument pas à rien. Plus jamais tu me fait sa je crois pas que je m'en sortirais une seconde fois..."

Il resta ainsi, serrant Atria contre lui dans un contact réconfortant et chaud, profitant de sa résurrection telle un moment de joie intense, plus intense, chaleureux, heureux... que n'importe quoi d'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atria Washiga
Genin de Suna
Genin de Suna
avatar

Nombre de messages : 490
Age : 29
Localisation : Suna no Kuni
Date d'inscription : 20/06/2007

Feuille de personnage
PV:
34/42  (34/42)
PC:
81/83  (81/83)

MessageSujet: Re: La cour intérieure   Mar 27 Nov - 23:01

La réaction de Fitz avait surpris un peu la jeune fille, mais elle compris ce qu’il ce qu’il voulait lui dire. Elle le ne connaissait pas très bien sous ce jour et avait du mal à croire que c’était bien le Fitz avec qui elle avait travaillé. Mais il avait raison, ce qu’elle venait de faire n’était pas très judicieux. Malgré qu’ils n’aient pas réussit, Atria était un peu ému et à la fois contente de l’affection qu’il lui portait. Il resta ainsi, à la serer dans ses bras et la jeune fille ne bougeait pas, elle se sentait comme en sécurité et était si bien. Puis tendant ses lèvres près de son oreille, elle lui murmura quelques mots.

« Je suis désolé, je voulait pas te faire de la peine. »

Tout en se retirant des bras de son camarde, elle regarda Karynn et essaya de trouver ce qui n’avait pas était dans ce combat mis a par la feinte raté d’Atria.

« On aurait du plus combattre ensemble, comme les vrais équipes le font ? N’est pas sensei ? Dites... est ce que l’on pourrait recommencer un combat, pour mieux s’entraîner et voir ce qu’il ne va pas. Si Fitz et vous, sensei, êtes d’accords, moi je suis partante pour une nouvelle tentative. »

Atria était plus que motivé et même s’ils ne refaisaient pas de combat, elle irait trouver sûrement une autre personne, pour parfaire ses connaissances et ses entraînements. Finalement avoir des échecs n’était pas si terrible que ça, l’étudiante ne pouvait que mieux apprendre et comprendre ses erreurs de cette façon.

_________________
Flood-bannière !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karynn
Kazekage secondaire
Kazekage secondaire
avatar

Nombre de messages : 815
Age : 44
Localisation : dans le désert......
Date d'inscription : 18/09/2006

Feuille de personnage
PV:
150/150  (150/150)
PC:
738/738  (738/738)

MessageSujet: Re: La cour intérieure   Ven 30 Nov - 16:06

Karynn regarda avec indulgence ses deux élèves. Atria était confuse suite à son erreur et Fitz le lui reprochait. Ils formaient une équipe et commençait à le comprendre. Mais autre chose, un autre lien semblait les unir. Karynn ne pouvait dire si cela était un bien ou un mal. Bien sur il fallait être proche des ses compagnons, mais pas au point de perdre toute raison si il leur arrivait malheur.
Lorsque la jeune femme lui demanda de leur redonner une occasion, Karynn ne prit pas la peine de réfléchir. Elle se leva d'un bond et leur offrit un sourire.


"Très bien, cette fois ci il va vous falloir me neutraliser. Je me montrerais moins gentille avec vous cette fois ci."

Comme pour confirmer ses dire, elle prit en main Boufuu. Ce dernier était bien plus lourds et grand que les éventails précédemment utilisés. Il était fait pour frapper, briser, mais aussi libérer la puissante du vent. Atria et Fitz comprirent que leur senseï ne faisait qu'un avec cette arme. Malgré sa taille, cet éventail semblait n'être que le prolongement du bras de Karynn qui le maniait avec facilité. Comme la première fois elle sembla leur laisser l'initiative.

_________________


Missions:
25 de rang D, 24 de rang C, 22 de rang B, 17 de rang A et 6 de rang S
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atria Washiga
Genin de Suna
Genin de Suna
avatar

Nombre de messages : 490
Age : 29
Localisation : Suna no Kuni
Date d'inscription : 20/06/2007

Feuille de personnage
PV:
34/42  (34/42)
PC:
81/83  (81/83)

MessageSujet: Re: La cour intérieure   Lun 3 Déc - 22:14

Atria était ravie de savoir que leur sensei leur laissé une nouvelle chance. Bien sur il fallait cette fois-ci faire plus attention, de plus cette partie du combat allait être encore plus dur, maintenant qu’ils savaient comment réagir. C’est alors que Karynn sorti son artillerie lourde : le plus gros de ses éventails. L’arme était tellement grande et imposante, que la jeune fille se demander comment la jounin faisait pour le porter aussi aisément. Mais l’heure n’était plus aux questions, il fallait agir bien et vite.

* Déjà ne pas rester l’un a côté de l’autre avec un gros machin comme ça ... *

Atria s’empressa de murmurer une idée à Fitz. Il fallait vite trouver quelque chose. Puis sans perdre une seconde de plus, la jeune fille s’empressa de prendre place un peu plus loin de Karynn, sans lui tourner le dos, de façon à bien voir ses gestes. Une fois prête elle regarda Fitz et fit un enchaînement de taos, afin de créer des clones. Comme précédemment elle en fit quatre, ce qui faisait cinq avec elle. Elle les lança un par un vers la jounin : un par la droite, puis par la gauche ...
Fitz avait largement le temps de prévoir et de calculer ses attaques. Le but était surtout de faire diversion afin que l’étudiant puisse l’avoir par derrière pour de l’attaquer au corps à corps. Une manière qui serait efficace, car Karynn avec son éventail combattait à longue distance.

Pendant que le coéquipier d’Atria faisait ce qu’il avait à faire, elle entra, elle aussi, au même moment, en action : une fois qu’il lui restait plus que quelques clones, elle en refit encore deux autres. Le premier groupe de double passé, elle se mit a courir droit devant elle et surtout droit vers Karynn. Pendant cette course, elle recréa deux semblables derrière la jounin qui était occupé : un à droite et l’autre à gauche.
Il fallait que Fitz commence son plan et attaques.

_________________
Flood-bannière !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fitz Kosama
Genin de Suna
Genin de Suna
avatar

Nombre de messages : 1280
Localisation : regarde les étoiles allongé sur un toit de Suna...
Date d'inscription : 04/06/2007

Feuille de personnage
PV:
30/33  (30/33)
PC:
105/129  (105/129)

MessageSujet: Re: La cour intérieure   Sam 8 Déc - 20:26

Fitz avait attentivement écouté le plan de sa camarade, et il acquiéça d'un signe de téte. Ils fallait réussir à lui porter le plus de coups possible, mais avec une telle arme en face, l'attaque de front serait du pur suicide, et donc il allait falloir user et abuser de ruses. Celle qu'Atria venait de lui proposer n'était pas trop mal. Alors que deux clones partaient vers Karynn, il en profita pour se faufiler dans un coin, vers le mur avant de commencer quelques Taos et de chuchoter.

"Kinobori"

Puis, il grimpa le plus haut possible le long du mur, et une fois en haut, se déplaca de façon à passer dans le dos de Karynn en restant hors de son champs de vision alors qu'elle était occupé par les clones. Une fois arrivé derriére, espérant qu'elle ne faisait pas semblant de ne pas l'avoir vue pour ensuite lui mettre un coups de son monstrueux éventails. Avant qu'elle cherche à se retourner et lui assener un coups, il forma une autre série de Taos, plus rapidement du fait de la pression.

" Fuuton, Daïtoppa"


Puis, portant sa main à sa bouche, il souffla sa puissante bourrasque en direction de la sensei, espérant qu'Atria rriverait bientôt pour l'aider.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karynn
Kazekage secondaire
Kazekage secondaire
avatar

Nombre de messages : 815
Age : 44
Localisation : dans le désert......
Date d'inscription : 18/09/2006

Feuille de personnage
PV:
150/150  (150/150)
PC:
738/738  (738/738)

MessageSujet: Re: La cour intérieure   Sam 8 Déc - 22:38

Atria et Fitz semblait avoir mis au point une stratégie. Celle ci semblait se reposer sur le bunshin encore une fois. Ce qui surpris Karynn fut que ce fut Atria qui lança l'attaque. Elle ne voulait pas permettre sa senseï d'utiliser le fuuton. Mais la jeune femme semblait ignorer que Boufuu pouvait aussi servir au combat au corps à corps. Fitz lui semblait se méfier de l'éventail et était passé derrière elle.
Les deux élèves devaient parfaitement coordonner leur attaque pour avoir la moindre chance. Les premiers clones furent balayés par Boufuu, prouvant ainsi son efficacité ou son utilité au corps à corps. Au moment ou Atria réalisa d'autres clones, la jeune femme sentit une bourrasque venir la frapper. Fitz rentrait dans le combat. Son Fuuton Daïtoppa n'était pas des plus puissants, mais face à un adversaire plus faible, il pouvait se montrer utile. La victoire des deux étudiants n'étaient pas possible au vue de la différence de puissance. Il suffirait d'une attaque à Karynn pour se débarrasser d'eux. Mais elle devait les tester en combat. Pour l'instant leur stratégie pouvait être payante.


*Ils semblent enfin se montrer sérieux.*

Un sourire apparut sur le visage de Karynn. Elle activa sa technique héréditaire, non pas pour s'en servir sur ses élèves. Mais pour lui permettre de discerner les doubles de la vrai Atria. Ceci fait, elle attaqua les clones, se servant de toute sa vitesse. Durant cette attaque, Karynn disparut de la vision des deux élèves. Elle réapparut à côté de Fitz, un sourire au lèvre.


"Belle attaque, si il s'était agit d'un autre adversaire que moi, cela aurait put marcher. Nous allons arrêter pour aujourd'hui, vous m'avez convaincu. allez prendre du repos, vous le méritez."

[je vous attribue 1 pt en Ninjutsu, 1pt en Intelligence et 2 pts pour le RP]

_________________


Missions:
25 de rang D, 24 de rang C, 22 de rang B, 17 de rang A et 6 de rang S
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryomô Sonsaku
Genin de Suna
Genin de Suna
avatar

Nombre de messages : 75
Age : 33
Date d'inscription : 25/01/2008

Feuille de personnage
PV:
15/15  (15/15)
PC:
74/74  (74/74)

MessageSujet: Re: La cour intérieure   Mar 4 Mar - 21:04

Après une très longue nuit, faite de cauchemars et de tourments, je me réveillais afin de retrouver Hattori-senpaï dans la cour intérieure de l'académie de Suna. Pourquoi? Quel était son but? Me faire progresser? Oui, mais pourquoi? Qu'est-ce que cela lui apportait, en fin de compte? Quelles étaient les consignes du Kazekage? Des questions qui restent toujours sans aucune réponse.

Pour l'heure, je prenais un frugal petit-déjeuner. Je savais pertinemment qu'un repas se devait d'être copieux, si l'on voulait tenir le rythme effréné du shinobi, mais j'avoue bien volontier que je n'avais pas la tête à ça. Ajustant mon trophée nouvellement acquis au niveau de la cuisse droite, je me dirigeais rapidement à l'académie. Enfin un lieu que je connaissais. Je me souviens clairement avoir arpenté le dédale du bâtiment. La cour intérieure, de toute façon, ce n'était pas l'endroit le plus difficile à trouver. Et pour cause...

Visiblement la première, je m'installais en tailleur, attendant paisiblement le sensei. Je dis paisiblement...Manière de parler. Tout est relatif! Surtout pour moi...Je discutais avec la seule voix que j'avais acquise à ma cause, une dénommée Baiken.


*Devenir une kunoichi, c'est rester calme. C'est de la discipline et de la concentration. Et surtout du calme. Surtout du calme. Je t'apprendrais à respecter ces principes, ne t'inquiète pas...*

J'écoutais attentivement ces mots. Je buvais ses enseignements, quand une silhouette faisait son apparition. Etait-ce Hattori-sensei?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hattori Hanzo
Jounin de Suna
Jounin de Suna
avatar

Nombre de messages : 675
Age : 31
Localisation : en train de manger du sable
Date d'inscription : 23/09/2006

Feuille de personnage
PV:
99/99  (99/99)
PC:
284/284  (284/284)

MessageSujet: Re: La cour intérieure   Jeu 6 Mar - 19:00

La démarche toujours nonchalante et la mine quelque peu déconfite, Hattori dépassa l'arc qui achevait le long couloir et indiquait le commencement de la cour. Cette cour était un espace assez vaste, qui avait été aménagé pour recréer l'atmosphère et l'apparence du désert qui enlassait le village. Du sable donc, mais pas uniquement, puisqu'il y avait aussi quelques rochers ainsi qu'une arbre mort trônant au centre du lieu. Le Jounin ne fut pas surpris de voir la jeune Ryomô qui attendait patiement sa venue. Il s'approcha d'elle, la salua d'un hochement de tête et après avoir posé son regard sur son bandeau ninja qu'elle avait décidé d'attacher sur le haut de sa cuisse droite, il prit la parole.

"Yo!"

Liant le geste à la parole, il leva sa main droite la paume tournée vers la jeune fille. Il aimait la taquiner, connaissant son caractère et ses problèmes de concentration, il se devait de la faire travailler même quand il n'y paraissait pas.

"Si je t'ai fait venir ici, c'est pour commencer un long travail qui te permettra d'augmenter ta vitesse et ta stabilité lors des futurs combats que tu mèneras. Nous travaillerons ta vitesse chaque fois que nous nous verons et nous allons commencer tout de suite!"

Il fit un saut en arrière pour mettre de la distance avec Ryomô.

"Tu vas devoir éviter mes attaques, j'ai bien dit éviter et non parer ou contrer, pour cela tu as le droit de te servir des murs, de grimper sur eux, de sauter de faire ce que tu veux et d'utiliser les éléments de cette cour pour éviter mes flammes!"

Le dernier mot était d'une importance capitale, à cela il ajouta un sourire quelque peu pervers, sûrement hérité des entraînements avec Rin Takaï. Son sourire s'effaça aussitôt! Et composant avec une rapidité déconcertante une série de signes et après avoir inspirer profondément, il lança:

"Katon, Housenka no jutsu!"

Deux boules de flammes ardentes s'échapèrent de sa bouche pour se jeter sur la jeune Yoshikuni.

[HRP: tout dépend de ton rp, c'est moi qui déciderais si tu as évité ou non les boules de feu]

_________________
Hattori Hanzo Jounin de Suna no Kuni
Missions effectuées :
Rang D : 5
Rang C : 4
Rang B : 2
Rang A : 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryomô Sonsaku
Genin de Suna
Genin de Suna
avatar

Nombre de messages : 75
Age : 33
Date d'inscription : 25/01/2008

Feuille de personnage
PV:
15/15  (15/15)
PC:
74/74  (74/74)

MessageSujet: Re: La cour intérieure   Jeu 6 Mar - 22:06

Cette ombre inquiétante, c'était Hattori...Enfin! Il avait visiblement décidé de poursuivre mon entrainement. Il avait tout planifié. Je me demandais même s'il n'avait pas prévu ce moment depuis le début. Il me connaissait grâce à ses fiches, et surtout avec cette relation privilégiée qui s'était installée entre nous lors des entrainements. Il n'était donc pas exclus d'envisager cette possibilité.

Hattori-sempaï avait donc préparé une sorte de rituel à mon attention. Il s'agissait pour moi d'éviter les attaques du sensei. Lors de mon attente, j'avais repéré plus ou moins les lieux. Après tout, étant une kunoichi, je me devais de connaitre les détails des endroits où je me rendais.


"Tu vas devoir éviter mes attaques, j'ai bien dit éviter et non parer ou contrer, pour cela tu as le droit de te servir des murs, de grimper sur eux, de sauter de faire ce que tu veux et d'utiliser les éléments de cette cour pour éviter mes flammes!"

Pas le temps de réfléchir. Je n'avais eu le temps que d'anticiper lorsqu'il annonçait les consignes de l'exercice. Je devais dans ce cas faire appel à un subtil mélange de réflexes et de rapidité. Les deux astres lumineux se dirigeaient vers moi. Top! Vite! Faire vite! Trouver quelque chose. J'essayais d'esquiver la première boule enflammé. Pour la deuxième, cela ne serait qu'une question de timing.

*Sur le côté droit.*
"Euh...Oooooh, oui! Bien jouée"

Tout n'était que jeu pour moi. Enfin...Un dosage particulier de jeu, de vie, de danger. Cet afflux d'adrénaline qui circule dans vos veines, votre système nerveux, vous rendant invincible l'espace d'une minute...Oui! C'était un jeu. Je jouais avec le feu, je me brulais les ailes. Mais il n'empêche que j'étais en danger avec le Housenka qui fonçait droit vers moi!

Le salut viendrait de Baiken, ma voix bienfaisante. Et surtout de la pierre sur laquelle je m'étais posée pour attendre Hattori. Les détails venaient en mémoire tels des flashs. J'avais sûrement tout juste le temps de créer un vortex de chakra entre nous deux, et d'émettre le flux final d'énergie me permettant de me substituer au roc. La taille n'était pas exactement la même, mais ce qui était sûr, c'est que nous partagions le même poids. Du moins, c'était l'impression que j'avais à ce moment précis. Dans le feu de l'action, je pouvais me tromper. Et puis encore une fois, je n'avais pas vraiment le temps nécessaire pour élaborer une stratégie constructive...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hattori Hanzo
Jounin de Suna
Jounin de Suna
avatar

Nombre de messages : 675
Age : 31
Localisation : en train de manger du sable
Date d'inscription : 23/09/2006

Feuille de personnage
PV:
99/99  (99/99)
PC:
284/284  (284/284)

MessageSujet: Re: La cour intérieure   Ven 7 Mar - 17:14

Les deux boules de feu percutèrent le sol avec force. A la vue des deux énormes trous dans le sable, Hattori fut heureux de voir que la jeune fille avait réussi à éviter les deux attaques mais quelque chose dans son regard indiquait qu'il n'était pas satisfait. Et comme pour lier le geste à la pensée, il haussa les épaules, fronça les sourcils, ferma les yeux et porta sa main droite vers son visage pour la poser sur l'arrête de son nez. Après avoir effectué une petite pression, comme il l'aurait fait pour s'empêcher d'éternuer, il prit la parole au moment précis où il rouvrit ses yeux.

"Bonne maîtrise du Kawarimi jeune fille mais je n'attendais pas de toi que tu esquives mes attaques en t'aidant d'une technique que je t'ai enseigné. Je ne sais pas si je me suis mal exprimé mais je pense t'avoir expliquer que nous étions ici pour travailler ta vitesse et malgré la puissance de mes attaques et leur vitesse, tu aurais très bien pu les éviter en zigzagant. Ce jutsu comme la plupart des techniques de ninjutsu possèdent différent niveau de maîtrise et lors de mon attaque le niveau était le plus faible. De plus, il y avait un écart entre les deux boules de feu et elles ne visaient pas la même chose."

Il soupira longuement avant de reprendre.

"Tu vas de nouveau essayer ... mais cette fois-ci n'utilises que tes jambes et ton corps pour éviter mes attaques. Les murs sont tes aliés et ton corps doit être sous ton contrôle et ta maîtrise ... cela devrait être suffisant, du moins au début. Essayes d'anticiper mes attaques et de bien les visualiser! Attention, concentration et anticipation!"

Il lui fit signe de reculer. Ryomô prit ses distances et lorsqu'elle fut à plus de dix mètres du Jounin elle s'arrêta. Elle n'avait pas à se justifier, ni à parler, l'erreur pouvait venir d'elle comme d'Hattori qui était loin d'être un excellent pédagogue. Le jeune Hanzo plissa des yeux, inspira profondément, composa une série de signes tout en envoyant ses épaules en arrière et lorsque sa main, crispée comme la patte d'un tigre, enlassa sa bouche, il cria:

"Katon, Housenka no jutsu!"

Comme la fois précédente, il expulsa de sa bouche deux boules enflammées qui filaient droit sur la jeune fille.

_________________
Hattori Hanzo Jounin de Suna no Kuni
Missions effectuées :
Rang D : 5
Rang C : 4
Rang B : 2
Rang A : 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryomô Sonsaku
Genin de Suna
Genin de Suna
avatar

Nombre de messages : 75
Age : 33
Date d'inscription : 25/01/2008

Feuille de personnage
PV:
15/15  (15/15)
PC:
74/74  (74/74)

MessageSujet: Re: La cour intérieure   Ven 7 Mar - 20:06

L'esquive avait été parfaite, ou du moins suffisante pour ne pas essuyer l'attaque dévastatrice d'Hattori-sempaï. En effet, deux trous volumineux fumaient encore du jutsu envoyé. Je regardais les effets de l'attaque, et je remerciais Amateratsu pour sa providence, et surtout Baiken, qui m'avait aiguillé correctement. Que serais-je devenu sans son aide? J'aurais été carbonisé, sinon pire...Ou bien Hattori m'aurait aidé grâce à sa vitesse. Oui! Je préférais me penser à la dernière possibilité. Après tout, il ne s'agissait que d'entrainement, pas d'une mise à mort. Tout était calculé : La direction des boules célestes, l'intensité...

Je notais toutefois que le sensei n'était pas tout à fait satisfait de ma réaction. Il était peut-être soulagé par mes actes, mais cela ne correspondait visiblement pas aux critères donnés précédemment. Posant sa main droite sur son visage plissé, il feintait l'éternuement.


*Il est enrhumé?*
"Vous êtes malade, sensei?"

Il ne prenait pas le temps de répondre à ma question. Il continuait juste la trame qu'il s'était fixé.

"Bonne maîtrise du Kawarimi jeune fille mais je n'attendais pas de toi que tu esquives mes attaques en t'aidant d'une technique que je t'ai enseigné. Je ne sais pas si je me suis mal exprimé mais je pense t'avoir expliquer que nous étions ici pour travailler ta vitesse et malgré la puissance de mes attaques et leur vitesse, tu aurais très bien pu les éviter en zigzagant. Ce jutsu comme la plupart des techniques de ninjutsu possèdent différent niveau de maîtrise et lors de mon attaque le niveau était le plus faible. De plus, il y avait un écart entre les deux boules de feu et elles ne visaient pas la même chose. Tu vas de nouveau essayer ... mais cette fois-ci n'utilises que tes jambes et ton corps pour éviter mes attaques. Les murs sont tes aliés et ton corps doit être sous ton contrôle et ta maîtrise ... cela devrait être suffisant, du moins au début. Essayes d'anticiper mes attaques et de bien les visualiser! Attention, concentration et anticipation!"

Il est vrai qu'il avait annoncé la couleur dès le début : Accroitre ma rapidité physique et ma vivacité d'esprit. Ma réactivité. Je n'avais fait que contourné un problème qui se pose déjà depuis un certain moment. De par les voix que j'entend continuellement, j'avais un gros soucis de concentration. Et cela accentuait ma prédisposition naturelle à la lenteur.

Ainsi donc, Hattori reprenait depuis le commencement l'exercice. Emanation puissante et délirante de chakra, suivie de deux boules fulminantes qui se dirigeaient à très grande vitesse sur moi. Etre plus rapide qu'elles! Anticiper leurs trajectoires correctement, puis esquiver. Et ce, avec légèreté et vitesse. Donc, je n'avais de nouveau plus le temps de réfléchir. Je me retrouvais devant le fait accompli. Le temps...Quel concept futile, et pourtant si important dans la vie de l'Homme. Une seconde, une éternité. Réfléchir, réagir. Réflexes! J'en savais long sur les réflexes, mais c'était surtout sur les réflexes de survie disons psychologiques.

En garde! Bien sur mes appuis, j'étais prête à éviter les assauts lumineux. Une boule arrive droit vers moi. A gauche? A droite? Adapter les mouvements aux situations. L'autre objet brulante arrivait décalé par rapport à la première, donc il fallait que je parte de l'autre côté.

Mes muscles étaient tendus au maximum afin de supporter l'effort à fournir. De plus, l'adrénaline coulait dans mes veines, me donnant un sentiment de toute-puissante.


*Shunshin!*

Shunshin? Ce justu qui permet de mobiliser son chakra afin de donner une impulsion bien plus puissante qu'à l'accoutumé? Bien sûr, je connaissais le principe de la technique, mais je ne la maitrisais pas du tout. Du tac-au-tac? Pouvais-je réellement me permettre de prendre un tel risque? En fait, je ne prenais qu'un risque calculé : Car quoi qu'il arrive, mon parcours était déjà clairement dessiné et représenté dans ma tête. Au fond, le shunshin me permettrait de parvenir à mes fins dans un délai plus court.

Alors, avec le peu de temps qui me restait, je faisais affluer mon chakra au niveau des muscles sollicités, puis je me lançais. Je ne me faisais pas d'illusions. Peu de personnes sont arrivé à produire ce jutsu du premier coup, mais après tout, sous la pression du moment, le doute était permis...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hattori Hanzo
Jounin de Suna
Jounin de Suna
avatar

Nombre de messages : 675
Age : 31
Localisation : en train de manger du sable
Date d'inscription : 23/09/2006

Feuille de personnage
PV:
99/99  (99/99)
PC:
284/284  (284/284)

MessageSujet: Re: La cour intérieure   Sam 8 Mar - 15:50

Le stress peut agir comme un stimulus si la personne concernée à un contrôle poussé de son corps. Il agit directement sur le cortex cérébral et permet à l'individu de se dépasser et ainsi de s'adapter à n'importe quelles situations qui se présentent alors. Apparament Ryomô avait, un peu comme pour le kinobori mais à plus grande échelle, essayé d'insufler son chakra dans tous les muscles qu'elle allait solicité. Son idée fut couronée de succès puisqu'elle lui permit d'éviter, par une succession de pas rapides et de sauts latéraux, la première boule de feu qui explosa à quelques mètres d'elle, créant alors un nouveau trou béant dans le sable et ensuite d'éviter la deuxième boule ardente, qui ne passa cette fois-ci qu'à quelques centimètrès de l'épaule gauche de la jeune fille. Le souffle provoqué par la seconde attaque était bien supérieur à celui de la première, il ne fut donc pas difficile pour l'étudiante de comprendre que le Jounin augmentait la puissance de ses attaques au fur et à mesure.

Les deux impacts avaient crée de nouveaux trous et le sable propulsé dans l'air suite aux chocs obstruait quelques peu la vue des deux ninjas. Le retour au calme était proche lorsque la chaleur se fit ressentir de nouveau, brûlant l'atmosphère et réchauffant un peu plus la température déjà élevée. Hattori n'avait pas attendu que Ryomô se rétablisse, il avait poursuivit son attaque! Pas une, ni deux mais trois boules enflammées filaient désormais à pleine vitesse sur la jeune fille. Espacées de plusieurs mètres, ne prenant pas la même direction, n'étant pas au même niveau par rapport au sol, ces dernières étaient, autrement plus puissantes certes, mais aussi bien plus conséquentes! A elles trois, elles couvraient bien plus de terrain que les précédentes! Le Jounin avait du voir quelque chose dans la manoeuvre de l'étudiante, car par sa précipitation, il semblait lui indiquer qu'elle pouvait ou plutôt devait utiliser le même procédé qu'elle avait engagé précédament.

_________________
Hattori Hanzo Jounin de Suna no Kuni
Missions effectuées :
Rang D : 5
Rang C : 4
Rang B : 2
Rang A : 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryomô Sonsaku
Genin de Suna
Genin de Suna
avatar

Nombre de messages : 75
Age : 33
Date d'inscription : 25/01/2008

Feuille de personnage
PV:
15/15  (15/15)
PC:
74/74  (74/74)

MessageSujet: Re: La cour intérieure   Sam 8 Mar - 20:55

Les esquives se suivaient. Les impulsions de chakra me donnaient la sensation grisante d'être aussi rapide que le guépard en chasse. Mes pas se faisaient imprécis au début, mais mon cerveau s'habituait peu à peu à la somme plus importante d'informations. Les boules de feu s'écrasaient derrière moi, soufflant tout sur son passage. J'avais même évité de justesse l'une d'elle. Elle était passée à peine à quelques centimètres de mon épaule gauche. Mon kimono roussissait sous la haute température, me brûlant légèrement au passage. Vous pensez bien que sous l'afflux nerveux de substance, combiné à la situation périeuse, je n'avais senti presque rien. C'était l'odeur que dégageait ma peau qui m'avait informé sur l'état physique.

*C'était juste!*

Oui! La dénommée Baiken me communiquait également tout ce qu'il fallait savoir. Je me métamorphosais en ordinateur ultra-puissant. Je ne vous cache pas qu'il était bien difficile de rester concentrer sur ma tâche avec tout ce tintamare intérieur. Je m'efforçais toutefois à rester focalisé sur mon environnement, sous peine d'y rester.

Car Hattori mettait de plus en plus d'intensité dans son Housenka. En effet, il n'y avait plus deux, mais trois missiles enflammés qui se dirigeaient à toute vitesse sur moi. Et leur intensité avait augmenté. Il ne jouait plus, le bougre! De toute façon, s'il ne mettait pas plus de sérieux dans l'exercice, je crois que je me serais senti offensée. J'étais là pour progresser, pas pour m'amuser. Et puis, ce n'était décidément pas son style. Le terrain devenait un champ de bataille désolé sous les bombardements ennemis. Je ne pouvais m'empêcher de penser au travail faramineux des équipes de nettoyage de Suna qu'ils auraient à faire. Pourquoi je pense à ça d'ailleurs? Je n'avais pas le temps de me préoccuper de ce genre de détails. En plus, je n'y avais pas pensé auparavant. Est-ce que je devenais plus sensible? Plus sincère? Plus...faible? Pouah! Je m'adoucissais beaucoup trop au contact d'Hattori-sempaï.

Les gros projectiles fonçaient vitesse grand V vers moi, consumant tout ce qui se trouvait sur le chemin. Chacunes d'elles suivaient une trajectoire distincte, et je me devais de zigzaguer afin de pouvoir toute les esquiver. Mais étant donné la taille des machins, mon parcours se devait d'être parfaitement calculé. Le risque? Finir le bras carboniser, ou même pire encore. Rien qu'à y penser, j'en avais des sueurs froides. Ce n'était pas dans mes habitudes de trembler devant les difficultés, mais là, il n'y avais plus de place ni au doute, ni à la peur. Plus que jamais. La peur...Cet ennemi qui vous paralyse, mais aussi qui peut vous sauver la vie...Je crois que c'était la toute première fois où je risquais à ce point ma peau. Oh, bien sûr, cinq ans dans le désert, vous risquez tous les jours de mourir de déshydratation. Les quelques prédateurs qui peuplent le désert sablonneux de Suna sont aussi à prendre en ligne de compte. Et je ne parle même pas des autres dangers...

Du sang-froid. De la concentration. De l'aide aussi. Celle des kamis, mais aussi de moi-même. Fort de l'afflux constant de chakra au niveau des muscles et des articulations sollicités, je filais comme l'éclair. Car le visage d'Hattori semblait me dire de continuer à utiliser ce procédé sans lequel je n'aurais surement pas passé la première étape. A l'assaut des flammes! Il valait mieux que je me lance vers les énormes balles qui fusaient au lieu d'attendre. Avec ma lancée, je pouvais plus nettement me faufiler dans les trous de souris, avec les appuis nécessaires. Il suffisait d'anticiper le chemin qu'empruntaient ces mastodontes, et s'adapter en conséquence. Allez! Je ne voulais certainement pas décevoir mon sensei. Il plaçait probablement tellement d'espoir en moi que je ne devais pas me permettre de perdre sa confiance. Confiance...C'était le mot qui convenait le mieux pour qualifier la relation que j'avais à présent avec lui. On avait passé un cap ensemble. Je ne pensais pas pouvoir faire confiance à quelqu'un d'autre, mais il faut croire que c'était mon destin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hattori Hanzo
Jounin de Suna
Jounin de Suna
avatar

Nombre de messages : 675
Age : 31
Localisation : en train de manger du sable
Date d'inscription : 23/09/2006

Feuille de personnage
PV:
99/99  (99/99)
PC:
284/284  (284/284)

MessageSujet: Re: La cour intérieure   Dim 9 Mar - 19:40

Le corps de la jeune fille semblait bien plus vif, souple et gracile qu'au commencement. Ses mouvements étaient plus précis et à la fois plus brouillons, la ressemblance avec la Karynn d'il y a quelques années était frappante. Car outre le couleur de cheveux, les gestes et l'aisance de Ryomô colaient parfaitement au style de l'actuel Kazekage suppléante et en la voyant à l'oeuvre Hattori ne put s'empêcher d'éprouver quelques remords. La grâce et la souplesse de la jeune Sonsaku lui permis d'éviter la premier boule de feu. Contrairement à la fois précédente, elle s'était porté au devant des boules pour ne pas subir leur attaque mais au contraire pour augmenter ses chances d'esquives. Souplesse, grâce ... rien ne pouvait être plus impressionnant qu'une jeune fille poussée dans ses derniers retranchements. Ses sens semblaient tellement aiguisés, qu'ils l'avertissaient des moindres oscillations de température de l'air et des moindres changements de directions des boules incandessantes. La lumière était vive dans la cour à ciel ouvert et les reflets du soleil sur la peau transpirante de la jeune Genin lui donnait l'apparence d'un esprit de la lumière amplit d'une vitalité et d'une vivacité à toutes épreuves. La deuxième boule de feu se présenta sur sa gauche et grâce à l'aflux constant de chakra dans ses muscles, Ryomô put, à la suite d'une légère impulsion dans le sol, esquiver la nouvelle attaque. Ses bras tenaient le rôle de gouvernail, ils guidaient la jeune fille, comme l'aurait fait la queue d'un guépard en pleine course. Le sable qui avait été projeté dans l'espace quelque peu confiné de la cour, mélangeait à l'odeur de brûlé et aux divers trous causés par les impacts, donnaient la cette cour une anbiance meurtrière et guerrière. Cette atmosphère semblait parfaitement convenir à la jeune fille qui se mouvait comme un poisson dans son bocal, chaque appuis étaient calculés, il n'y avait pas d'efforts vains ou de mouvements superflux. Tout était bon, il n'y avait rien à jeter, de son centre de gravité bas enclanché par la position de son buste en avant, aux bras tendus en arrière comme les ailes d'un oiseau de proie, de sa tête légèrement inclinée vers le sol ... cette jeune fille donner l'impression de voler et ce à l'instant même où la troisième boule de feu faisait son approche, elle était plus vive et apparament plus puissante que les dernières mais Ryomô n'eut aucun mal à l'éviter et même si se fut d'extrème justesse et même si le feu avait consummé une partie de sa tunique, la Genin venait de sortir victorieuse de la joute engagée par son sensei.

Hattori les bras croisés sur son torse regardait avec attention la jeune fille qui s'arrêta enfin pour souffler. Son effort fut tel qu'elle s'ageouilla dans le sable, une main sur le sol l'autre portée à sa bouche. Ses épaules se levaient et s'affaissaient au rythme de sa respiration sacadée, aussi le Jounin attendit un court moment avant de prendre la parole. Il voulait que la jeune fille écoute ce qu'il avait à dire et elle ne pourrait le faire que lorsqu'elle aurait reprit son souffle.


"Tu te débrouilles très bien ... tu es agile, puissante et tu possèdes une bonne capacité d'analyse. Tu prends des choix osés et tu n'as pas peur de te porter au devant de tes adversaires et ça je le respecte profondément. Retiens bien ceci!"


Il sourit, les yeux rieurs, il voulait continuer l'apprentissage mais il devait respecter le corps, les efforts et le travail de Ryomô.

"La première partie de notre entraînement est achevé. Nous avons travaillé ta vitesse et ton esquive, dans quelques minutes nous travaillerons ta capacité offensive et ta force de frappe. Mais avant d'en arriver là, je vais te laisser un peu de temps. Assis toi, reprend ton souffle, boît de l'eau si tu le souhaite et lorsque tu seras de nouveau concentré et prête, alors nous poursuivrons ton entraînement!"

Avant d'achever sa phrase, il s'était emparé de sa gourge de forme oblongue pour la lancer à Ryomô.

[Ryomô: tu gagnes le Shunshin No Jutsu / +3 en vitesse; +1 en intelligence ... bon rp ^^]

_________________
Hattori Hanzo Jounin de Suna no Kuni
Missions effectuées :
Rang D : 5
Rang C : 4
Rang B : 2
Rang A : 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La cour intérieure   

Revenir en haut Aller en bas
 
La cour intérieure
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Quelle antenne intérieure pour avoir la TNT fr+ch ??
» Photo d'architecture intérieure - choix d'objectif canon 10-22
» [Lenoir, Frédéric] Petit traité de vie intérieure
» Avis de marché - St Vidal (43) - restauration intérieure de l'église - Lot 2 peintures murales, lot 6 retables polychromes
» Ma maison intérieure

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Gaiden :: Les trois villages principaux :: Suna no Kuni :: Académie :: Archives de Suna-
Sauter vers: