Naruto Gaiden

Jeux de Rôle Rp sur l'univers Naruto
 
AccueilFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Boutiques] Rencontre imprévue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Katsue Hyûga
Mort
avatar

Nombre de messages : 280
Date d'inscription : 01/03/2007

Feuille de personnage
PV:
45/45  (45/45)
PC:
215/215  (215/215)

MessageSujet: [Boutiques] Rencontre imprévue   Ven 6 Juil - 23:10

S'introduire dans les villages cachés était en général d'une facilité déconcertante, pour qui avait la méthode, mais Suna dérogeait légèrement à la règle. Situé en plein désert, le lieu était hors des principales routes commerciales, voire touristiques, il devenait particulièrement compliqué de trouver une bonne raison à faire gober aux gardes des portes. C'était précisément pour cette raison que Katsue évitait de passer par la porte, se livrant à un petit jeu d'escalade qui relèguerait le mot "facilité" à un vulgaire euphémisme. Marcher sur les parois rocheuses n'avait rien de complexe, la difficulté était ailleurs, dans les sceaux de protection et d'alarme... Heureusement, la jeune désertrice avait un avantage hors du commun : ses yeux. Même cachés sous la roche, les sceaux n'échappaient pas à la vision sphérique de la kunoichi qui repérait les symboles nimbés de chakra longtemps à l'avance. Le plus compliqué c'était d'échapper aux quelques patrouilles d'Anbus qui auraient tôt fait de la cueillir si elle n'avait pas été sur ses gardes. Une fois arrivée en haut, les choses étaient plus simples. Après tant d'embuches, la surveillance aérienne paraissait superflu aux yeux du responsable de la sécurité de Suna... passer entre les mailles d'un filet aussi large devait être simple.

Sortir serait bien plus simple que rentrer, puisque les gardes ne faisaient pas attention aux gens qui partaient. On ne pouvait pas vraiment leur en vouloir. Soucieuse de ne pas se faire remarquer, Katsue s'était habillée en conséquence : vêtements couleur du sable, châle autour du cou, masquant la partie inférieure de son visage, chapeau pointu de paille pour masquer la partie supérieure de son visage - à moins bien sûr d'être plus petit que la jeune fille ce qui était généralement le privilège des plus jeunes enfants. Quand votre portrait figure dans le bingo book, mieux prendre ses précautions. Ainsi, arborant tout juste une tunique claire, un pantalon sombre bouffant et un sac à dos des plus ordinaire, la Nukenin ressemblait à madame tout le monde. Et qui devait s'inquiéter que madame tout le monde fasse les boutiques ? Ainsi, la jeune Hyuga flanait, voletant d'un magasin à un autre, faisant semblant de s'intéresser à tout. Mais bientôt, le réel but de sa venue devait s'imposer à sa vue : les marchands de marionnettes. Ces magnifiques joujous que les artisans de Suna fabriquaient sans égal à travers le monde... ces armes mortelles pour qui savait les maitriser. Ces choses pour qui Katsue était venue.
Pour ça et pour autre chose, mais il n'était pas encore temps.
Pour l'heure, la jeune fille entrait dans la boutique, respirant le parfum du bois brut, polis ou même laqué, admirant les mécanisme des plus complexe, la beauté des plus artistiques. Faire le choix d'un nouvel allié parmis tous ces hommes de bois s'avérait difficile et, pour chacun, la marionnettiste pensait déjà aux améliorations personnelles qu'elle y ajouterait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hitogoro
Invité



MessageSujet: Re: [Boutiques] Rencontre imprévue   Sam 7 Juil - 7:45

La journée commençait parfaitement, le temps était au beau fixe, une chaleur à son paroxisme, le vent qui battait l'air et les drapeaux de Suna avec violence. Les rues étaient agitées par l'animation des commerçants qui démarraient leur journée, les enfants qui commençaient à se réunir avant d'aller se trouver un terrain de jeu, les ninjas étaient à leurs postes, les ANBU patrouillaient pour assurer la sécurité constante des habitants.
Finalement on pouvait dire que la vie Sunites était paisible aujourd'hui.

Ayane se leva assez tard, contrairement à son habitude elle avait décidé de sauter le copieux petit déjeuner que sa grand-mère prenait plaisir à préparer pour tout le clan. Chacun passait à son heure selon ses occupations. La jeune étudiante avait décidé de s'intéresser à l'art de son professeur, Hattori Hanzo. Ce dernier représentait à ses yeux la crème du ninja, car même si elle n'a pas vraiment eu le temps de le connaitre en profondeur, il lui avait semblé très sain et gentil. Le garçon était partit avec les étudiants confirmés qui allaient passer leur examin pour devenir Genin, et Ayane était vraiment décidée à lui en mettre plein la vue pour son retour.
Comme à chaque fois qu'elle allait sortir et profiter des quartiers populaires de Suna, Ayane s'était habillée dans la noble tenue traditionnelle que portaient les jeunes femmes de la famille hitogoroshi; la magnifique robe noire et asymétrique qu'elle aimait arborer fièrement. Le tissu ne couvrait que la moitié gauche de son corps, partait de sa jambe, voilait légèrement la courbure de ses reins et masquait sa poitrine de la vue de tous. Néammoins, les gens aimaient à la regarder avec insistance dans la rue, la peau avantageusement exposée avait pour habitude de sublimer le lieu dans lequel Ayane se trouvait.
Jouant avec la lanière de tissu de sa relique, l'apprentie Kunoichi arpentait le quartier commerçant. Elle s'arrêtait devant les étalages hauts en couleurs qui attiraient le regard, achetait quelque chose à manger dans ce magasin, avant d'essayer une parure de bijoux dans le suivant. Elle avançait avec grâce et volupté, malgrés son jeune âge, l'étudiante était déja presque femme et ce n'était pas pour rien que son caractère de cochon ne suffisait pas à dissuader les garçons de venir lui parler.
Après avoir vadrouiller pendant un long moment, elle arriva enfin devant le magasin qu'elle recherchait, le magasin de Marionnettes !
La façade n'était pas la plus acceuillante, l'artisan devait sûrement avoir l'habitude de traiter avec des connaisseurs, car ce n'était sûrement pas le premier badau venu qui allait s'y intéresser de très près.
Elle entra alors dans la boutique et l'odeur du bois la prit directement aux narines que le jeune fille s'empressa de pincer. Toutes sortes de pièces et de mecanismes trainaient dans sur les étalages, allant du plus simple au plus complexe, certains apparaissant même des plus mortels. L'Hitogoroshi avait les yeux ébahis devant ce spectacle, jamais jusqu'à présent, elle n'avait connu tel spectacle de pantins désarticulés qui n'attendaient qu'à prendre vie sous les mains expertes de leur marionnettiste.
Alors qu'elle déambulait dans le magasin, le jeune fille vit une personne qui comme elle regardait, détaillait allant même inspecter chaque pièce d'un regard semblait-il expert. Cette jeune femme, du moins il lui semblait qu'il en était ainsi, semblait étrangement vêtue pour une chaleur telle celle qu'il y avait aujourd'hui, contrairement à l'étudiante à moitié dénudée.

L'artisan était introuvable, sans doute travaillait-il dans l'arrière boutique à l'élaboration de nouveaux mécanismes. Ayane décida alors de chercher ses informations ailleurs, cette jeune femme par exemple qu'elle allait tranquillement aborder.


" Impressionnant n'est-ce pas ? C'est vraiment fascinant de voir ces marionnettes sans vie posée comme cela en attendant de trouver leur marionnetiste qui saura habilement les faire danser face à leurs ennemis. "
Revenir en haut Aller en bas
Katsue Hyûga
Mort
avatar

Nombre de messages : 280
Date d'inscription : 01/03/2007

Feuille de personnage
PV:
45/45  (45/45)
PC:
215/215  (215/215)

MessageSujet: Re: [Boutiques] Rencontre imprévue   Sam 7 Juil - 11:05

Impressionnant ?
La jeune désertrice détournait le regard des pantins, pour observer plus franchement cette fille qui l'abordait. Etait-ce une femme, simple civile désireuse d'en apprendre sur le marionnettisme ? Ou bien était-ce une étudiante qui se vouait à la maîtrise des pantins ? Les yeux d'argent de la Hyuga se firent plus brillants, tandis que leur contour était marqué de veines saillantes et pulsantes. La tête volontairement penchée, Katsue rendait ainsi son regard si particulier invisible à Ayane. Mais la nukenin, elle, voyait au travers de la paille, observant sans gêne le corps féminin au travers même de ses vêtements... Perçant plus loin encore, le Byakugan révélait les Tenketsus de l'Hitogoroshi. Ce flux indiscipliné de chakra qui voyageait entre ces centaines de points ne pouvait signifier qu'une chose : la demoiselle ne maîtrisait pas, ou peu, l'art des shinobis. Mieux encore, le Dojutsu permettait à la Hyuga de capter l'ancienneté approximative de l'organisme qui lui faisait face, situant son age entre 13 et 15 ans. Une fois ces informations engrangées, Katsue stoppa le flux de chakra vers ses yeux.
Pour Ayane, cette scrutation immobile avait duré deux à trois secondes.
Deux à trois secondes de silence.
Finalement, sans dire un mot, la cliente "experte" se détourna de son interlocutrice, pour observer de nouveau un des pantins face à elle. Elle aurait pu utiliser son Dojutsu pour mieux analyser les mécanismes de chaque pantin finis, mais celà lui aurait retiré une partie du plaisir. Approchant sa main fine et fuselée, la Nukenin se permit de toucher une des oeuvres de l'artisan, caressant son bois du bout des doigts. Alors que l'aspirante kunoichi aurait pu penser que cette jeune fille ne lui répondrait pas, la voix féminine, douce et calme, flotta dans l'air.


"Les pantins ont une symbolique bien plus forte que la simple arme du marionnettiste, jeune fille..." [La marionnette, à peine une seconde après que Katsue y ai posé la main, se détacha toute seule du mur, pour se poser sur le sol.] "...Chaque pantin dispose de ses forces et de ses faiblesses, chaque pantin danse au bout des fils de celui qui le domine et son existance n'a pas d'autre sens. En ça, le pantin est l'allégorie du shinobi..."

Le pantin sélectionné par la jeune Hyuga était raltivement simple : d'apparence humanoïde, il disposait d'un visage stylisé, comme un masque de théatre, représentant un visage excessivement malheureux. Dépouillé de tout vêtement, l'homme de bois arborait plusieurs ouvertures ici et là, menant probablement à des cavités utiles à des pièges. A première vue, même à des yeux profanes, ce pantin paraissait on ne peut plus basique. Il restait là, face aux jeunes femmes, immobile, jusqu'à ce que les doigts de la nukenin se mettent à bouger. Alors, le pantin prit vie, faisant claquer sa mâchoire de bois avant de faire une courbette. En se redressant, les panneaux destinés à dissimuler des pièges s'ouvrirent lentement, avant de se refermer d'eux même. Au passage, les poignets se reblièrent tandis que des lames en sortaient, remplaçant les mains qui se trouvaient là quelques secondes auparavant. Le processus fut répété au niveau des coudes, révélant cette fois des ouvertures propoices à y dissimuler quelques projectiles. Une fois la démonstration de ses possibilités faite, le pantin restait debout et immobile.

"Mais il subsiste une différence majeure entre un pantin et un shinobi. Le Shinobi, lui, peut danser sans les fils de ses supérieurs, libre de choisir son destin.
Comprends tu ce que je veux dire ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hitogoro
Invité



MessageSujet: Re: [Boutiques] Rencontre imprévue   Sam 7 Juil - 15:42

Les yeux de l'étudiante parcouraient la pièce. Vaguant d'une marionnette à l'autre, de la jeune femme aux étalages. L'inconnue ne semblait pas prêter plus d'attention à la gamine, elle apparaissait beaucoup plus préoccupée par le contact des pantins de bois que celui de son interlocutrice, ce qu'Ayane prit tout d'abord assez mal, même si elle ne voulait pas lui parler cette jeune femme pouvait au moins le faire savoir. Cette dernière se tourna alors vers l'Hitogoroshi finalement satisfaite de sa réaction. Peut-être allait elle enfin apprendre quelque chose sur cet art qui lui étranger, et même obscure.
Une sensation désagréable traversa son corps et son esprit, la Hyûga avait presque tout le visage caché, à la fois drapé et masqué et les quelques parties de sa tête qui auraient pû être visibles restait dans le néant sans fin de l'ombre de son chapeau. Ayane avait l'habitude d'être regardée, admirée, voir deshabillée du regard et cela ne la dérangeait pas le moins du monde, elle l'appréciait parfois d'ailleurs. Mais cette fois-ci, même si elle n'en était pas sûre, le regard que l'inconnue posait sur elle était bien plus profond.
L'instant fût très bref, mais tout ce que dégageait Katsue durant ce court laps de temps, son allure, sa posture, ce silence, perçait Ayane à nue.
Les yeux ronds, la jeune étudiante restait sans bouger, malgrés ce mal-être qui la parcourait elle n'arrivait pas à faire le moindre mouvement, et très rapidement, comme si elle l'avait ressenti, la cliente se détourna pour repartir.
C'en était repartit de l'ignorance complète de sa personne, ce qui la fit rougir légèrement. Dépitée, Ayane regardait Katsue continuer son marché avant que cette dernière ne prenne la parole, une voix sereine et posée, reposante. Ses paroles étaient réfléchies et ceci mit rapidement Ayane à l'aise. Elle était tombée sur une personne qui savait parler juste, et avec intellect. Les yeux ébahis par la vie qui commençait à habiter le pantin accroché quelques secondes auparavant sur le mur, elle buvait littéralement les paroles de la jeune femme.
Cela ne faisait maintenant plus aucun doute, elle avait à faire à une Kunoichi et visiblement accomplie pour connaitre la manipulation des marionnettes. Ayane regardait avec attention le petit spectacle qui lui était offert, elle se sentait comme dans un cirque, un sourire émerveillé aux lèvres telle une gamine qui regarderait les clowns sur la piste. La représentation terminée, elle s'ageunouilla pour être à la hauteur du bonhomme de bois, la tête penchée sur le côté, elle avançait la main pour dessiner les contours du pantin de bois, tout d'abord avec crainte comme un enfant qui allait toucher pour la première fois un animal inconnu. Elle avait les yeux pétillants de joie, sa journée était bien partie.
La marionnetiste fit alors une nouvelle fois preuve de son intelligence et son art de manier les mots.
Le regard toujours posé sur l'objet, l'air détaché Ayane lui répondit calmement.


" Je comprends tout à fait. J'y ai d'ailleurs souvent pensé.
La voie d'un ninja est une thèse et à la fois sa propre anti-thèse. Elle part d'une tradition noble pour finir dans celle du mercenaire. Enfin "mercenaire" c'est une bien belle illusion pour ce que la vie d'un ninja représente.
De quel village "viens-tu" d'ailleurs ? "
Revenir en haut Aller en bas
Katsue Hyûga
Mort
avatar

Nombre de messages : 280
Date d'inscription : 01/03/2007

Feuille de personnage
PV:
45/45  (45/45)
PC:
215/215  (215/215)

MessageSujet: Re: [Boutiques] Rencontre imprévue   Sam 7 Juil - 16:09

La réponse d'Ayane sembla interpeller la jeune marionnettiste, puisqu'elle tourna brusquement la tête dans sa direction. Bien que son visage fut cacher, l'Hitogoroshi pouvait parfaitement sentir le regard de son interlocutrice peser sur elle. Après une courte réflexion, la chuunin répondit simplement :

"Qu'est ce qui te fait croire que je viens d'ailleurs ? Ma façon de voir les choses serait elle vulgaire pour les habitants de Suna ?"

La jeune Hyuga releva légèrement la tête, comme pour voir par dessous son chapeau descendant trop bas. Ce geste, quoique rapide, laissa à l'aspirante kunoichi le temps d'entre-apercevoir la moitié d'un de ses yeux. Des yeux blancs, peu communs... pas comme les yeux d'un aveugle, non, la séparation entre l'iris et le blanc de l'oeil était parfaitement visible mais, justement, cet iris était blanc, nacré et dépourvut de toute pupille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hitogoro
Invité



MessageSujet: Re: [Boutiques] Rencontre imprévue   Sam 7 Juil - 16:34

Le sourire d'Ayane ne quitta pas son visage. Ses paroles avaient attirées l'attention de la jeune femme, malgrés son assurance l'étudiante avait craint de ne pas avoir la sagesse dont son interlocutrice faisait preuve. Elle jeta un rapide coup d'oeil vers la Kunoichi avant de retourner s'occuper du pantin.

" Et bien tu maitrises l'art de manipuler les pantins, certes c'est une spécialité Sunite. Mais ta façon de t'habiller n'est pas naturelle pour les gens d'ici. C'est réaliste mais pas véridique. Je n'ai jamais vu quelqu'un vêtue comme tu l'es. "

Elle releva les yeux en direction du visage de la jeune femme comme pour appuyer ses pensées au moment où celle-ci avait rapidement la tête. Ses yeux, elle les avait vu quelque part. Une gravure, Ayane s'interrompit quelques secondes le temps d'approfondir sa reflexion. Lors de ses longues années d'études sur la voie du Ninja et toute ses facettes elle avait vu ces yeux là.

" Hehe, j'en suis sûre maintenant. J'ai déja vu ce regard, et il ne vient pas de Suna... "

Elle esquissait un sourire malicieux en direction de la Hyûga, fière de sa déduction qui s'était à présent confirmée.
Revenir en haut Aller en bas
Katsue Hyûga
Mort
avatar

Nombre de messages : 280
Date d'inscription : 01/03/2007

Feuille de personnage
PV:
45/45  (45/45)
PC:
215/215  (215/215)

MessageSujet: Re: [Boutiques] Rencontre imprévue   Sam 7 Juil - 16:59

Les yeux de la Hyuga disparurent aussi rapidement qu'ils étaient apparus. Intérieurement, Katsue se maudissait de n'avoir pas fait plus attention à concerver sa couverture. Sa tête fit un bref détour, pour voir si l'artisant montrait le bout de son nez, tandis qu'un kunai glissait le long de sa manche, s'arrêtant au niveau du poignet, restant invisible. Si le marchand accordait si peu de crédit à la sécurité de sa boutique, il ne devait pas craindre d'être volé...

La voix de la nukenin se fit aussi assurée que possible, pour dissimuler son anxiété. Son portrait figurait dans les Bingo Books de Konoha, Kiri et même Suna. Même si Ayane ne représentait pas une menace directe pour Katsue, le marchand de marionnette devait à coup sûr être un combattant plus aguerrit... et si la présence d'un intrus était révélée, son accoutrement suspect, autant que son visage, étaient autant de cibles qui la désignaient.


"Bien vu, jeune fille. Le clan Hyuga est natif de Konoha, ce qui explique mes yeux." [Feignant la nonchalence, la jeune chuunin se tourna de nouveau vers les pantins.] "Tu me parlais de traditions soit disant nobles, ainsi que de ta réflexion sur ce sujet. Tu as eu quelques problèmes avec l'autorité, d'une quelconque manière que ce soit ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hitogoro
Invité



MessageSujet: Re: [Boutiques] Rencontre imprévue   Sam 7 Juil - 17:26

Ayane avait touché juste. Sa petite investigation venait d'être confirmée par la principale concerné, ce qui rendait la jeune étudiante d'autant plus fiere de sa personne. Suite à cela une petite tension prenait place dans l'atmosphère, comme elle l'avait lu sur un parchemin, il y avait de fortes chances que la Hyûga ait déserté son village, sinon un ninja venant d'un village allié qui viendrait visiter Suna n'aurait pas prit autant soin à ce que l'on ne le reconnaisse pas.
Feignant l'innocense, Ayane se releva, raccrocha sa relique à la place qui lui était destinée et s'appuya contre une sorte de présentoire. La jeune fille gardait son calme et continuait de parler sur un ton sympathique, non pas forcé, car elle appréciait la rencontre avec cette Kunoichi. Seulement par pur excès de précaution.
La question de la désertrice révélait forcément de douloureux souvenirs dans la tête de l'Hitogoroshi, et sans retenue elle baissa la tête, le visage refermé.


" A leurs débuts les ninjas n'étaient pas autant dirigés vers le pouvoir ou l'argent. Ils étaient mercenaires mais pour des causes bien plus honorables que le simple appât du gain ou le pouvoir. Maintenant tout tourne autour de cela. " [ Les joues de la jeune fille devenaient rouge écarlate malgrés sa peau mate. ] " C'est à cause de ces idioties que... "

Ayane stoppa ses paroles net. Ses yeux maintenant humidifiés semblaient crispés, tout comme son souffle qui restait toujours léger mais plus irrégulier. C'était comme si la jeune fille venait de réaliser quelque chose qui la touchait en plein coeur. Elle pensa un instant à partir, engageant même ses épaules en ce sens. Mais elle se ravisa, se sentant idiote de réagir de cette façon face à une inconnue, mais malgrés tout c'était plus fort qu'elle. La jeune femme venait de lui faire toucher un point sensible de sa vie dont elle n'avait jamais apperçu les raisons profondes pour lesquelles s'était arrivé. Mais maintenant les choses s'éclaircissaient petit à petit. Malgrés tous ses efforts pour se ressaisir, Ayane se sentait vraiment mal et cela apparaissait clairement sur son visage qui devenait un peu plus pâle, ses épaules crispé et les frissons qui la parcouraient. Malgrés la chaleur Sunite elle avait terriblement froid...
Revenir en haut Aller en bas
Katsue Hyûga
Mort
avatar

Nombre de messages : 280
Date d'inscription : 01/03/2007

Feuille de personnage
PV:
45/45  (45/45)
PC:
215/215  (215/215)

MessageSujet: Re: [Boutiques] Rencontre imprévue   Sam 7 Juil - 21:42

Sous son châle, Katsue sourit. Les jeunes gens étaient faits d'innocence, comme des blocs d'argile brut que le sculpteur transformait en oeuvre d'art. Apercevant les coups du sort qui avaient affecté la structure de l'âme d'Ayane, la nukenin pouvait reprendre la sculpture là où elle s'était arrêtée, pour la changer de direction... Marionnettiste, jusqu'au bout.

"Alors le village t'a causé du tort, pour ton bien, je présume..." [La jeune Hyuga insistait sur ces derniers mots, avant de poursuivre.] Ils t'ont peut être pris un père, une mère, ou même une partie de toi, pour un gain supérieur, parce que ça leur aurait rapporté quelque chose.

Insistant volontairement là où ça risquait de faire mal, la désertrice marchait lentement entre les pantins, en frôlant quelques uns du doigt. A chaque fois qu'elle faisait ça, leurs mâchoires de bois claquaient, appuyant chacune de ses paroles, dans un ballet macabre. Sa voix gagnait en intensité et en colère qui, feinte ou non, allourdissait peu à peu l'atmosphère.

Je peux te comprendre, des traditions stupides ont fait de moi la fille d'un paria alcoolique et d'une putain de bas étage, qui n'avait que la beauté pour elle. Maintenant, laisse moi te poser une question : Qu'est ce que tu as envie de faire... pour toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hitogoro
Invité



MessageSujet: Re: [Boutiques] Rencontre imprévue   Sam 7 Juil - 22:10

Plus elle y pensait, et plus le souvenir de sa mère envahissait ses pensées. Tant d'amour, de joies, de bonheur qu'elles avaient partagées durant ces longues années où Ayane fût contrainte de rester cloîtrée chez elle. Cette tristesse devenait de plus en plus insupportable, la haine latente qui l'habitait pendant toutes ces années faisait peu à peu surface à longueur que le flot de paroles de la jeune de la femme atteignaient son esprit.
Le vacarme malsain que provoquaient les machoires clinquantes de toutes les marionnettes associé à la voix de la Hyûga amenait lentement Ayane dans une sorte de transe qui agitait ses souvenirs, les éveillait un à un pour accroître à chaque fois un peu plus la douleur. Elle avait totalement perdu conscience du lieu dans lequel elle se trouvait, ni des personnes qui pouvaient l'entourer, totalement perdue dans l'illusion que sa peine créait, perdue dans ses souvenirs.
La gamine était totalement désemparée, les larmes perlaient sur ses joues, et malgrés toutes ses vaines tentatives pour se dépétrer de cette situration, l'image de sa mère restait devant elle. Ayane était, au plus profond d'elle-même, déja brisée depuis longtemps et la désertrice n'avait que donner le coup de marteau qui allait faire voler les morceaux en éclats.
La tête dans les mains, Ayane tremblait de tout son corps, elle ne pouvait s'empêcher de répéter maman. Même l'histoire de la jeune femme n'arrivait pas à consoler la gamine. Les derniers mots étaient mélées à l'image de sa mère, si bien qu'Ayane crût que cette dernière les avait prononcées. Elle parlait alors, comme se parlant à elle-même, les morts sortaient entre deux sanglots.


" Maman .. je.. je veux te voir.. je veux que ce soit comme avant, que tu sois là pour.. pour t'occuper de moi..
Maman..
Je veux plus être seule.. "


Seule, ce mot réouvrit encore d'autres plaies qui ne s'étaient jamais refermée, celle des autres enfants qui la considéraient comme un monstre, celle du clan à cause de qui les malheurs de sa vie étaient arrivés...

" je veux plus être seule, je veux que tu sois avec moi .. maman.. "
Revenir en haut Aller en bas
Katsue Hyûga
Mort
avatar

Nombre de messages : 280
Date d'inscription : 01/03/2007

Feuille de personnage
PV:
45/45  (45/45)
PC:
215/215  (215/215)

MessageSujet: Re: [Boutiques] Rencontre imprévue   Sam 7 Juil - 22:45

Perdue dans les méandres de ses souvenirs, Ayane sentit à peine les doigts de Katsue effleurer son dos. Ce qu'elle sentit bien mieux, cependant, c'était l'impression de pression qu'on exerçait sur son corps. Désobéissant à son contrôle, ses bras s'écartèrent, tandis que ses mains pendaient de nouveau le long de son corps. Redressant la tête, ses yeux restant obstinément ouverts, comme si on tirait doucement dessus. Ce qu'elle vit c'était, pour la première fois, le visage de son interlocutrice. Un joli visage aux traits gracieux, à l'expression froide et calme, au regard insondable. Le chapeau rabattut dans son dos, le châle désserré, la nukenin l'observait avec une tranquilité toute calculée...
Sa voix était douce et calme, alors qu'elle s'exprimait.


"Il ne tient qu'à toi de n'être plus seule. Libères toi des chaînes du passé, d'un passé que d'autre t'ont imposé, et choisis ton avenir."

Katsue tendit une main, ouverte, accueillante. Alors, Ayane sentit revenir le contrôle de son corps. Cependant, si son buste, ses bras et ses jambes ne resentaient plus aucune gêne, sa tête restait obstinément droite et fière et ses paupières refusaient de se baisser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hitogoro
Invité



MessageSujet: Re: [Boutiques] Rencontre imprévue   Sam 7 Juil - 23:13

Sanglotante, le visage de sa mère gravé dans son esprit, la jeune Ayane ne parvenait pas à quitter l'univers de tristesse et de rage dans lequel elle se trouvait empétrée.
Mais quelque chose la fit lentement ramenée à la réalité, son corps ne lui obéissait plus. Alors qu'elle sortait doucement de ses pensées, il ne lui apparaissait qu'une seule possibilité, inconsciement il lui semblait que sa mère était près d'elle, qu'elle lui donnait à nouveau tout l'amour auquel la jeune fille avait été nourrie.
Après la cérémonie, elle lui avait promit de rester forte pour elle, et le souvenir de maman l'aidait passionément à la remettre sur la bonne voie. Ses larmes coulaient toujours, non plus vraiment de tristesse, mais d'espoir. Celui de ressentir sa mère prêt d'elle comme elle l'avait toujours voulu.
Une main chaleureuse était à présent tendue vers l'étudiante, cela lui était bien égale de savoir à qui elle appartenait, il fallait qu'elle la prenne. Ce moment apparaissait à Ayane comme une révélation, pour la première depuis le jour de la cérémonie, celle pour qui toutes ses pensées étaient tournées s'était de nouveau exprimée.
Elle prit cette main dans la sienne, son regard remonta alors le long du bras, les épaules de leur propriétaire, son cou, son visage. Les yeux rouges et humides de la jeune filles étaient à présent grand ouverts, et le visage de l'inconnue offert à son regard. Elle était belle et intriguante. Ses yeux d'un blanc somptueux apparaissaient comme une porte vers l'avenir et l'espoir, comme le regard que lui offrait tous les jours sa mère. Ayane lui sourit, avant de se jeter dans les bras de la jeune femme presque inconsciement, comme si quelque chose l'avait poussée à le faire, et restait silencieuse profitant de l'instant et de la chaleur que la Hyûga pouvait apportée.
Revenir en haut Aller en bas
Katsue Hyûga
Mort
avatar

Nombre de messages : 280
Date d'inscription : 01/03/2007

Feuille de personnage
PV:
45/45  (45/45)
PC:
215/215  (215/215)

MessageSujet: Re: [Boutiques] Rencontre imprévue   Dim 8 Juil - 10:05

Les yeux de la kunoichi s'agrandirent, quand Ayane se jeta dans ses bras. Prise au dépourvut, il lui fallut au moins une seconde de réflexion avant d'enlacer finalement cette jeune fille. Elle jugea plus sage d'attendre ainsi, offrant le réconfort à Ayane par sa présence, sans briser la magie de l'instant par de quelconques mots. Mais, alors même que sa tête était posée sur l'épaule de l'aspirante shinobi, Katsue réfléchissait à la marche à suivre. Fallait il ordonner, ou bien accueillir ? Être tendre, ou ferme ? Pour l'heure, la jeune Hyuga se souciait peu de ce détail... elle devrait partir d'ici et cette fille, dont elle ne connaissait même pas le nom, ferait comme bon lui semblerait.
Pour l'heure, elle attendait.
Elle attendait et laissait Ayane exprimer ses besoins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hitogoro
Invité



MessageSujet: Re: [Boutiques] Rencontre imprévue   Dim 8 Juil - 10:27

Toujours enlacée contre le corps de la jeune femme, cette inconnue à qui, pourtant, elle venait de confier sa plus grande peine spontanément, Ayane posa sa tête contre son épaule. Elle avait conscience que la Hyûga ne représentait, à première vue, rien pour elle. Mais avec ce qu'elle venait de vivre, quelque chose l'avait prise au ventre, il était trop tôt pour réellement se rende compte de quoi, mais c'était fait.
D'une voix calme, tremblotante et pourtant joyeuse elle se décida à parler lorsqu'elle s'était sentie bien mieux.


" Merci.. Je sais ça peut paraître idiot, mais merci, de tout mon coeur. "

Elle renifla et d'une voix beaucoup plus dure elle reprit.

" Plus jamais une Hitogoroshi ne perdra sa mère.. Plus jamais !
Maman ...

Je ne sais pas comment je vais m'y prendre, mais je metterai fin à toutes ces traditions barbares qui séparent les gens de ceux qu'ils aiment...
merci encore.. "


Elle cessa ensuite son étreinte sur la jeune inconnue, et prit ses mains dans les siennes. Elle plongea son regard dans les yeux blancs et acceuillant de la marionnettiste.

" J'éspère ne pas être apparue trop idiote, mais merci encore.. " [elle souffle] " Je ne sais pas comment te remercier.. "
Revenir en haut Aller en bas
Katsue Hyûga
Mort
avatar

Nombre de messages : 280
Date d'inscription : 01/03/2007

Feuille de personnage
PV:
45/45  (45/45)
PC:
215/215  (215/215)

MessageSujet: Re: [Boutiques] Rencontre imprévue   Dim 8 Juil - 10:41

Le visage, jusqu'alors calme et serein, de la Hyuga se fendit d'un sourire... satisfait. Etait-ce pour avoir réussi à amener Ayane là où elle voulait ? Ou bien était-ce pour ces remerciements qu'elle ne méritait pas ? Quoi qu'il en fut, son sourire s'effaça peu à peu, tandis que les yeux nacrés voguaient de nouveau sur les marionnettes. La voix douce de la désertrice glissa de nouveau, calmée, dans la boutique.

"Ta liberté, comme récompense me suffit, jeune fille. Cependant..." [Elle replaçait son châle devant sa bouche, puis reposait son chapeau sur sa tête, tout en s'exprimant.] "...je t'ai dis quelque chose : les Shinobis sont aux villages ce que les pantins sont aux marionnettistes. Un pantin qui n'effectue pas la volonté de son possesseur est défectueux et un pantin défectueux est corrigé...
Si sa correction est impossible, alors le pantin est détruit."


La nukenin laissa quelques secondes à Ayane le temps d'assimiler l'information, mais pas de lui répondre car, déjà, elle poursuivait sa logique, celle qui devait pousser la Sunite à déserter son village.

"La liberté à un prix. Si tu le désir, je pourrais t'apprendre à survivre, et même à vivre, sans l'aide d'un village...
Mais pour ça, tu devras accepter d'être ma marionnette pendant ton apprentissage."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hitogoro
Invité



MessageSujet: Re: [Boutiques] Rencontre imprévue   Dim 8 Juil - 11:00

Ayane écoutait la Hyûga parler avec le sourire au lèvre. Cette dernière lui apparaissait vraie, bienveillante, rassurante. Mais finalement il y avait un mais. Etre sa marionnette ?! Cela pouvait sous-entendre énromément de choses, et la jeune Ayane reprit un air sérieux.

" Avant de répondre, j'aimerais savoir quelque chose. Comme tu le dis, tu me proposes d'apprendre la liberté. Mais à quoi bon quitter une prison, si c'est pour en intégrer une autre ?! "

Certes, elle n'aurait ce statut que pendant son apprentissage, mais Ayane était décidée à tirer ce détail au clair.
Revenir en haut Aller en bas
Katsue Hyûga
Mort
avatar

Nombre de messages : 280
Date d'inscription : 01/03/2007

Feuille de personnage
PV:
45/45  (45/45)
PC:
215/215  (215/215)

MessageSujet: Re: [Boutiques] Rencontre imprévue   Dim 8 Juil - 11:24

Les adorables lèvres de Katsue s'étirèrent en un fin sourire, cachées par son châle. Au moins, cette fille n'était pas tout à fait stupide, c'était un bon point. La désertrice croisa les bras, avant de répondre :

"Il ne s'agit pas de prison, mais de confiance. Pour survivre, tu devras me faire confiance. Tu dois savoir que l'excès de confiance peut me permettre de te manipuler exactement comme je manipulerais une marionnette... Mais cette confiance sera nécessaire, au moins au début.
Je préfère que tu fasses ton choix en connaissant toutes ses retombées."

[La nukenin marqua une courte pause.]
"Parce qu'une fois que tu auras fait ton choix, tu ne pourras pas revenir en arrière."

La Hyuga se tut, alors, laissant à Ayane le temps de réfléchir. Bien que son cerveau était en ébullition, la marionnettiste se tournait de nouveau vers les pantins, en cherchant un particulier, semblait-il.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hitogoro
Invité



MessageSujet: Re: [Boutiques] Rencontre imprévue   Dim 8 Juil - 12:17

La marionnetiste jouait franc-jeu avec Ayane. Elle lui demandait de lui faire confiance, en lui décrivant toutes les retombées. La jeune fille pouvait maintenant réfléchir à ses actes et leurs consaquences. Quitter le village, être considérée comme une hors la loi, la promesse qu'elle avait fait à sa mère après la mort de celle-ci, L'étrange accord entre Suna et sa famille, la souffrance des enfants...

Alors que la désertrice de Konoha se balladait dans la boutique, Ayane se rapprocha, parlant tout bas au cas où l'artisan, fournisseur des pantins aux ninjas de Suna, était revenu à portée d'écoute.

" D'accord, mais je veux que tu me promettes de m'aider à mettre fin à tous ces sacrifices qui séparent les enfants de ceux et celles qu'ils aiment, soit disant pour le bien de leur village... "

Elle prit alors la Kunoichi par le bras pour faire comprendre à cette dernière qu'elle attendait une réponse, les yeux dans les yeux. Ayane était prête à lui faire confiance, à tout lui offrir mais pas seulement pour sa propre liberté mais celles de tous les autres enfants et les générations futures, et il fallait que la jeune femme en ait conscience.
Revenir en haut Aller en bas
Katsue Hyûga
Mort
avatar

Nombre de messages : 280
Date d'inscription : 01/03/2007

Feuille de personnage
PV:
45/45  (45/45)
PC:
215/215  (215/215)

MessageSujet: Re: [Boutiques] Rencontre imprévue   Dim 8 Juil - 15:19

Et Katsue soutenait son regard, sans broncher. La cause d'Ayane ressemblait à la sienne propre quelque part. Cependant, la jeune Hyuga pensait la chose inutile, voire impossible. Les gens avaient besoin d'être cadrés pour vivre, les enfants encore plus... Mais la cause de cette aspirante kunoichi était noble et la désertrice pouvait bien y adhérer. De toute façon, son rêve secret devait obligatoirement passer par là. Souriant sous son châle, elle répondit simplement :

"Je promet."

Puis, se dégageant de la poigne de la jeune fille, la nukenin se replongea dans ce pourquoi elle était venue. Rapidement, elle retrouva le pantin qui lui convenait, le désignant du doigt au vendeur. Il s'agissait d'une marionnette à l'aspect résolument non humaine, ressemblant à une demi sphère applatie, au dos plat et au ventre rond, arborant six pattes tout autour repliées sur elles même, telle des pattes d'araignées. L'objet semblait fait de bois laqué, renforcé de métal. Vu sa taille et sa forme, la "bête" pouvait supporter deux à trois personnes, pourvu qu'elles se tiennent debout sur son dos. Ce dernier parut surpris.

"Vous savez que ce pantin ne peut contenir de piège..."
"S'il sert bien à ce que j'imagine, ça n'a aucune importance. J'imagine que ce modèle est cher."
"Assez oui."

Sortant un porte-feuille deson sac, la kunoichi étala une liasse de billets sur le comptoir. Il devait y avoir au moins mille, voire deux mille ryos, peut être plus. Le marchand récupéra une partie, avant de rendre la monnaie à la Hyuga, puis sortit un rouleau. Après avoir effectué un bref tao, le pantin disparut dans un nuage de fumée, stocké dans son parchemin dédié. Une fois la chose acquise, Katsue sortit du magasin, sans se retourner vers Ayane.
Elle se dirigeait d'un pas tranquille vers les portes de la ville.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hitogoro
Invité



MessageSujet: Re: [Boutiques] Rencontre imprévue   Dim 8 Juil - 15:56

La réponse de la jeune femme avait satisfait Ayane. Les yeux dans les yeux elle venait de lui promettre de l'aider. La Kunoichi dégageait une véritable impression de splendeur et de puissance, et elle allait être une alliée de premier choix. Son sacrifice ne serait pas inutile, chose que la jeune étudiante craignait le plus dans cette histoire.
La marionnetiste s'était ensuite atellée au but de sa visite. Finalement, Ayane n'avait fait qu'interrompre sa visite à Suna, mais heureusement pensa-t-elle, son interlocutrice s'était montrée très "réceptive". La jeune désigna alors une marionnette particulière s'en hésiter une seconde, elle était experte, c'était flagrant. L'objet n'était pas des plus ésthetique ce qui chagrina quelques peu l'aspirante Kunoichi, elle devait être la seule à se soucier de ce genre de détails et ça allait sans doute être sur ces faiblesses qu'elle tomberait un jour. D'autant plus que le prix demandé pour cette "chose" était exhorbitant, et ce fût les yeux ronds qu'Ayane contempla la liasse de billets que possédait la désertrice.


* Wooah, mais d'où elle sort tout ça ?! *

Sa marionnette en poche enfin si l'on peut dire ça de cette façon, cette dernière quitta alors la boutique, suivie du regard circonspet d' Ayane, sans même lui jeter le moindre de regard. Elle semblait être devenue froide comme la glace et la jeune fille s'en trouva pour le moins déstabilisée.
Ce ne fut qu'une fois la désertrice dans les rues de Suna, que l'Hitogoroshi réagit. Elle s'élança d'un pas rapide à sa poursuite, puis s'était mise à la chercher du regard au milieu de la foule. Elle ne pouvait pas déja être si loin, surtout qu'une personne habillée de la sorte ne passait pas inaperçue si facilement.


* Mais elle est où ?! *

Ayane réfléchit une seconde. Une désertrice, qui vient incognito à Suna pour faire les magasins ne peut pas se promener n'importe où. A sa place la jeune fille s'empresserait de quitter le village, profil bas. Mais pourquoi l'avait-elle ainsi ignorée ? Aurait-ce été une sorte de plaisenterie à son égard, un petit jeu de déserteur confirmé ? Ayane n'arrivait pas à le croire.. il lui fallait en avoir le coeur net, c'est ainsi qu'elle partit à tout vitesse en direction des portes de Suna, prenant tous les raccourcis qu'elle connaissait en éspérant arriver avant la Hyûga.
Revenir en haut Aller en bas
Katsue Hyûga
Mort
avatar

Nombre de messages : 280
Date d'inscription : 01/03/2007

Feuille de personnage
PV:
45/45  (45/45)
PC:
215/215  (215/215)

MessageSujet: Re: [Boutiques] Rencontre imprévue   Dim 8 Juil - 19:41

Katsue ne se précipitait pas particulièrement, longeant les rues tranquillement, mains dans les poches. De ce fait, Ayane arriva aux portes bien avant elle. Une fois aux portes, il ne fut pas difficile de repérer la désertrice au chapeau pointu. La nukenin se rapprochait, sans ciller, écartant légèrement son châle de sa gorge et dévoilant sa bouche à la vue de l'Hitogoroshi. Se callant aux côtés de cette dernière la jeune femme laissa trainer quelques paroles dans l'air chaud de Suna :

"Je te laisse une heure pour te préparer, après je partirais."

Le ton était froid, mais pas distant. Alliant geste à la parole, la jeune Hyuga porta une cigarette à ses lèvres, puis un sortit un briquet d'une de ses poches. Sa tête se tourna vers le village, dont elle admirait la vie, pour faire passer le temps...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hitogoro
Invité



MessageSujet: Re: [Boutiques] Rencontre imprévue   Dim 8 Juil - 19:58

Ayane arriva éssouflée aux portes du village. Le lieu était désert si ce n'est les quelques gardes qui protégeaient l'entrée des intrus qui pourraient en vouloir à Suna et l'intégrité de ses habitants. S'ils savaient ...
Un instant la jeune fille eût peur que la Kunoichi ne soit déja partie et l'ai abandonnée à son sort. Quelle tristesse de ce livrer avec tant de passion et de vérité pour se retrouver traitée comme une imbécile.
Elle sortit du village, s'avança légèrement dans le désert à la recherche de la moindre trace de pas trahissant la direction de la jeune femme. Mais rien. Ayane eût une moue dépité, déçue de se qui venait de lui arriver, elle se jura de retrouver la fille avec qui elle venait de faire connaissance.
Mais lorsqu'elle voulu reprendre la direction de la demeure Hitogoroshi, ce fût elle qui la retrouva. Le coeur soulagé, elle écouta alors attentivement les consignes de la jeune femme. Une heure, c'était tout ce qu'elle avait et Ayane se dépécha de prendre à nouveau la direction de chez elle.

Elle revint un peu moins d'une heure après. Le voyage allait sûrement être difficile, l'étudiante l'avait bien compris et elle ne s'était pas chargée plus que nécessaire. La Hyûga attendait là, une cigarette aux lèvres, la fumée devant le visage lui donnait presque un air malsain.


" Je suis prête. "

Les deux filles se mirent alors en marche, l'une rejoignant le monde qui était sien, l'autre quittant l'univers auquel elle avait elle-même été sienne.
Le coeur gros, les yeux rouges et larmoyant, elle se retourna une dernière fois. Beaucoup de choses allaient changés pour la jeune fille, ce n'était que les prémices d'une nouvelle vie, et pourtant déja tellement dangeureuse..
Marchant derrière la désertrice, elle pensa à un détail auquel elle n'avait pas fait attention jusque là. La voix tremblotante Ayane prit la parole.


" Au fait, moi c'est Ayane. Et toi, tu t'appelles comment ? "
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Boutiques] Rencontre imprévue   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Boutiques] Rencontre imprévue
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [REQUETE] Google Maps "Ma position" imprécis
» Les Boutiques Ebay.
» Prix des boutiques
» [Japon] recherche adresse et nom de boutiques.
» Objets dans les boutiques à 1 euro

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Gaiden :: Les trois villages principaux :: Suna no Kuni :: Académie :: Archives de Suna-
Sauter vers: