Naruto Gaiden

Jeux de Rôle Rp sur l'univers Naruto
 
AccueilFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Voyage initiatique

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Katsue Hyûga
Mort
avatar

Nombre de messages : 280
Date d'inscription : 01/03/2007

Feuille de personnage
PV:
45/45  (45/45)
PC:
215/215  (215/215)

MessageSujet: Voyage initiatique   Lun 9 Juil - 1:17

"Katsue."

C'était le seul mot qu'Ayane avait pu obtenir de la désertrice, après lui avoir demandé son nom. Après ça, elles avaient marché pendant plus d'une heure, sous un soleil de plomb, avec du sable à perte de vue. Katsue avait abandonné son châle, mais son chapeau restait sur son visage. A aucun moment elle n'hésitait sur la direction à prendre, ne changeant jamais de trajectoire, comme si elle savait parfaitement par où aller. Son allure était tranquille et l'aspirante kunoichi n'avait aucun mal à suivre... Mais ce début de voyage se faisait dans un silence de mort : à aucun moment la jeune Hyuga ne s'informait de savoir si sa compagne allait bien, ou n'évoquait son passé. Ayane aurait pu essayer de dialoguer que Katsue ne lui aurait pas répondu.
Sa froideur n'était pourtant pas distante...
Ayane pouvait sentir, même lorsque la nukenin lui tournait le dos, que cette dernière l'observait. Etait ce un test, ou quelque chose du genre ? Une mise à l'épreuve de sa patience ? Quoi qu'il en fut, après quelques heures de marche, la jeune femme prit enfin la parole.


"Maintenant, tu es une Nukenin, de celle qu'on appelle "déserteurs". Si on leur donne ce nom, ce n'est absolument pas par hasard : les Nukenins ont bel et bien déserté, quitté le village auquel ils appartenaient, abandonné les fonctions qu'ils occuppaient. Ca veut dire que les Nukenin sont des gens qui ont déjà une certaine expérience." [Katsue marqua une courte pause, sans tourner la tête vers son interlocutrice, avant de poursuivre sur un ton doux et calme.] "Les déserteurs sont traqués par leurs anciens villages, pour des raisons évidentes. Brandir leur tête tranchées dissuade les autres larbins de chercher le même sort. Mais l'élimination des Nukenin a aussi un intéret en soit : la perte d'un soldat est une perte de puissance... s'il rejoint l'ennemi, la perte est double et il apparait logique de supprimer une telle menace."

Pour la première fois depuis le début du voyage, Katsue fit preuve d'un besoin humain, en portant une gourde à ses lèvres. Sans un mot, elle tendit la main et la gourde, comme par magie, s'éleva dans les airs, en direction de la jeune fille, attendant qu'elle l'attrappe. Ce petit manège ne l'empêcha pas de poursuivre, de son ton égal :

"Comme je l'ai dis, les Nukenin sont débrouillards, en général. Ceux qui sont chargés de les éliminer, les Oï-Nins, sont parfaitement qualifiés pour ça." [Là encore, elle marqua une pause, avant de poursuivre.] "Je parle peut être de choses que tu connais, mais c'est quelque chose de capital : tu dois partir du principe que toute rencontre avec un shinobi peut t'être fatal. Eviter les mauvaises rencontre est un premier pas vers la survie, jusqu'à ce que tu sois assez forte pour broyer des Anbus sans y penser. Tout combat inutile doit être évité, le désir de compétition ou un excès de confiance en toi pourrait précipiter ta fin.
C'est d'autant plus vrai pour toi.
Pour se cacher, il n'y a pas besoin d'être un illusioniste de génie, un peu de jugeotte suffit. Se comporter comme tout un chacun est efficace, un comportement banal n'attire pas l'attention. Pour l'instant, tu ne devrais pas avoir trop de problèmes mais, arrivera un moment où il y aura une prime sur ta tête. Les Oï-Nin connaissent ton visage, ne l'oublie pas."


Pendant tout son monologue, le ton de Katsue était resté parfaitement serein et d'une parfaite neutralité. Elle exposait les points tel qu'ils étaient, sans y porter un quelconque jugement. Reprenant son inspiration, la Hyuga leva la tête, regardant le ciel azuréen, noyant son regard nacré dans le vide céleste...

"Tu es une criminelle aux yeux du monde et, même si ta cause est noble, tes actions ne le seront aux yeux de personne, pas même aux yeux des autres Nukenins. Un shinobi est parfois poussé à faire des choses que son code moral réprouve... et c'est d'autant plus vrai pour un Nukenin. Ceux qui ne se plient pas aux règles du jeu meurent vite, c'est pour ça que la majorité des Nukenin sont réellement des criminels : quelques scrupules suffisent parfois à mettre un terme à une vie. Ceux qui n'en ont pas survivent d'autant mieux." [Katsue tourna la tête vers Ayane, sans s'arrêter de parler.] "Je ne dis pas que tu ne dois avoir aucun scrupules, mais tu dois être d'un profond égoïsme. Quand tu dois faire quelque chose, pense aux conséquences qui pèseront sur toi avant de te lancer. Les conséquences sur les autres passent après.
Compris ?"


Bien qu'interrogatif, ce mot sonnait plus comme un ordre que comme une réelle question. Les heures de marche ne semblaient pas fatiguer la désertrice, qui n'avait cessé de parler, sans s'arrêter de poser un pied devant l'autre, après cet interminable silence. Elle venait de planter le décor, l'apprentissage d'Ayane pouvait commencer...

"Bien. Je veux que tu me dises ce que tu sais du chakra, ainsi que ce que tu as appris à l'Académie."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hitogoro
Invité



MessageSujet: Re: Voyage initiatique   Lun 9 Juil - 6:39

" Katsue. "

Ayane aurait mieux fait de profiter des paroles de la jeune femme, car elle n'allait pas entendre le son de sa voix, ni même d'aucune autre avant un bon moment. Les deux jeunes femmes arpentaient le déset, du sable, du sable et encore du sable qui s'étendait jusqu'à l'horizon. Malgrés la amrche tranquille de Katsue, le trajet devint rapidement pénible pour la jeune Hitogoroshi, son physique de part nature assez faible et son évidente indisposition à se mouvoir dans le désert. C'était une des premières fois qu'elle quittait Suna et le confot paisible de ses rues. Ayane trainait des pieds mais en aucun cas elle ne laissait paraître ses difficultés, le sac qu'elle avait au dos prenait de plus en plus de poids au fur et à mesure que la journée avançait. Peut-être avait-elle embarquer trop de choses. Leur union venait à peine de commencer, et elle ne pouvait pas déja faire regretter son choix à sa compagne. Elle se rappela les mots de cette dernière, comme pour se motiver et faire disparaitre ses mauvaises pensées..

* Je dois lui faire confiance, une confiance totale et aveugle. Elle sait ce qu'elle fait. *


Enfin une pause, la Hyûga but la première avant de servir habillement sa protégée en faisant démonstration de son chakra. Elle lui parlait maintenant, jugeant sûrement que la jeune fille était digne de l'écouter.
Katsue lui détaillait toutes les facettes de la vie de déserteur. Ses droits, ses devoirs, ses craintes. La vie qu'elle venait de choisir n'était pas la plus facile, mais ça elle s'y attendait déja plus ou moins. Ayane l'écoutait, concentrée sur ses paroles. Montrant qu'elle suivait et comprenait d'un signe de tête verticale. Mais malgrés tout, certains mots prononcés par la Nukenin résonnaient dans sa tête.


" Tu es une criminelle aux yeux du monde. "

C'était donc ça le changement, la liberté. Passer de l'autre côté de la barrière. Ayane était pressée de découvrir la suite des évènements, qu'allaient-elles faire maintenant ? Où se dirigeaient-elles ?
La Nukenin ne mit pas longtemps à mettre fins aux interrogations de la jeune fille. Ainsi donc son entrainement allait commencé, dès maintenant.
Les connaissances qu'Ayane avait du chakra étaient complètes et elle pouvait les raconter sans même avoir à réfléchir. Malgrés tout la fatigue et le soleil l'obligèrent à prendre son temps.


" De ce que j'ai étudié du chakra, je sais qu'il est une des énergies qui habitent notre corps. Et il a pour fonction la régulation de toutes les énrgies qui nous parcourent et font le lien entre nous, la Terre et l'Univers. Je sais que cela peut paraître idiot, mais c'est de cette façon que mon clan conçoit le chakra. Il existe deux types de chakras, l'un, spirituel qui est généré par les experiences et les épreuves que traverse une personne. L'autre, physique, est le fruit d'une production continue par les cellules de notre corps, il en est d'ailleurs tributaire en tous points, directement affecté par l'état de santé de ce dernier. Personnellement je ne considère pas le chakra comme une énergie au service du ninja, il nous compose plutôt, nous représente et nous forme. Il fait partie de nous comme nous faisons partie de lui, c'est l'essence de l'être. La parfaite fusion entre nos corps, nos âmes et nos esprits. "

Ayant fini de parler, Ayane bût une nouvelle gorgée d'eau avatn de rendre la gourde à Katsue. Après avoir déglutit, et avec un léger sourire satisafait elle reprit.

" A l'académie, je n'ai pour le moment qu'appris le Kinobori et le Kawarimi. J'ai aussi appris à enseigner une technique à un étudiant. Quelques bases de combat, et que lorsque l'on a de larges épaules, on a rien dans l'cerveau.. "

Elle fit un clin d'oeil à Katsue avant de se taire et de fixer la bouche de la jeune femme sur lequel se dessinait un petit rictus. Elle attendait maintenant la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Katsue Hyûga
Mort
avatar

Nombre de messages : 280
Date d'inscription : 01/03/2007

Feuille de personnage
PV:
45/45  (45/45)
PC:
215/215  (215/215)

MessageSujet: Re: Voyage initiatique   Lun 9 Juil - 9:56

Katsue, parfaitement tournée vers son élève, la regarda quelques secondes sans rien dire. Vallait il mieux passer directement aux bases suivante du shinobi, ou était il préférable de vérifier ce que l'Hitogoroshi savait faire ? La réflexion ne fut pas longue et, rapidement, la Hyuga joignit ses mains à plat l'une contre l'autre. Elle effectua une série de taos, 7 en tout, à une vitesse telle qu'Ayane peinait à tous les reconnaitre. Ponctuant ces signes, la main droite de la Nukenin s'abattit à plat sur le sol sabloneux, tandis que sa voix prononçait distinctement :

Doton Nouchi Pi-Ku.

Dans la seconde qui suivit, un craquement se fit entendre, puis d'imposant pieux de terre s'élevèrent autour des deux jeune fille, les dominant de trois à quatre bon mètres. L'aspirante kunoichi pouvait les compter au nombre de cinq. A peine l'Hitigoroshi avait elle eu le temps de comprendre le but de sa manoeuvre que, rapide comme l'éclair, Katsue déroulait déjà un parchemin face à elle. Dans un *Pouf* caractéristique, accompagné d'un nuage de fumée, un pantin apparut. Il ne ressemblait aucunement à ce qu'on pouvait trouver dans la boutique de Suna : ses formes étaient assez grossières et seul les mains semblaient avoir reçu un soin particulier. La marionnette était humanoïde mesurant dans les 1m80, vêtu de haillons noirs. Sa tête était surmontée d'une tignasse noire qui coulait jusqu'au niveau de ses fesses - où du moins l'endroit où elles auraient dû se trouver. Quand il redressait la tête, son visage, ou plutôt son absence de visage, apparaissait, dont seul la "bouche" troublait la parfaite pureté. Un coup d'oeil permettait de repérer deux choses : d'abord les larges bracelets métalliques, troués, enserrant les poignets du pantin, ainsi que l'énorme épée qui trônait dans son dos.
Cette épée n'avait rien de commun.
Elle était très longue, plus de 2 mètres lame et poignée comprise. Sa "lame" était excessivement grosse, mesurant bien plus de 20cm de largeur et à peu près 10 d'épaisseur. Mais ce qui restait le plus troublant, c'était sans doute le le fait que cette lame soit camouflée sous des tonnes de bandages.

Le pantin saisit la poignée de cette arme étrange, avant de la déguainer dans un râclement sinistre. La tenant à deux mains, il ne tarda pas à donner un coup d'une magistrale puissance sur l'un des épieux de roche, le brisant net au point d'impact. Le mat rocheux n'avait pas encore finit sa chute que l'épée s'abattit une nouvelle fois dessus, le brisant encore, tout en le propulsant plus loin. Une fois sa tâche accomplie, le pantin rengaina son épée, avant de retourner dans son parchemin, après que Katsue ai effectué le tao nécessaire.
Se tournant ensuite vers Ayane, la Nukenin sourit.


Tu vas me montrer ça... Monte en haut d'une pointe et, de là haut, substitue toi à un des morceaux de roc brisé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hitogoro
Invité



MessageSujet: Re: Voyage initiatique   Lun 9 Juil - 16:08

Ayane venait de clôre son long monologue à propos du chakra et ses secrets. Elle avait essayé d'en dire beaucoup sans entrer dans trop de détails afin de ne pas se retrouvée ennuyée. Ces derniers jours, elle avait dû pas mal répéter cette même chose, et cela commençait vraiment à lui taper sur le système.
Sa nouvelle maîtresse la fixait toujours, le visage inexpressif à souhait, et la jeune fille s'en trouva profondément perturbée. Elle avait déballé ce qu'elle savait du chakra et les gens de Suna semblaient tout de même assez fiers de son savoir. Son ancien professeur, lui-même marionnetiste avait apprécié ses connaissances, alor pourquoi Katsue qui suivait la même voie que lui ne disait rien ? Peut-être les déserteurs avaient-ils une autre façon de juger les capacités d'une personne. Les mots n'étaient peut-être pas leur méthode.

Ayane en eût, au prix d'une grande frayeur, vite le coeur net. En effet, les paroles ne devaient pas être leur façon de concevoir la chose. La Hyûga s'était mise à executé pas mal de signes. Sa vitesse était impressionnante, l'agilité de ses mains et surtout celle de ses doigts en était presque à couper le souffle de la jeune fille. Trois sortirent finalement de sa bouche et suivant la main qui venait d'être posée au sol, le sable se mit rapidement à trembler avant que d'énormes piques ne surgissent de nul part.

La jeune fille se retrouva rapidement enfermée dans cette prison de sable et de chakra. Katsue s'approcha alors et sortit un parchemin duquel sortit un pantin, un peu plus grand que l'Hitogoroshi, il était effrayant avec son non-visage et ses longs cheveux d'ébène. Des dizaines de questions traversaient l'esprit de la gamine, et encore plus lorsque la marionnette saisit dans une de ses mains de bois, l'énorme épée qu'il avait dans le dos. La scène terrifia quelque peu Ayane qui fit un pas en arrière. Nul doute que le seul plat de l'épée l'écraserait comme un insecte.
Mais à la fois pour son plus grand soulagement, et à sa grande surprise, les attaques du pantin ne se dirigèrent pas contre elle, mais plutôt sur ces piques de terre fraichement formés. Après quelques attaques bien placées, la Kunoichi executa un Tao qui remit l'objet de bois au chaud dans le parchemin. Elle prit ensuite la parole, et Ayane se rendit compte qu'en effet, les gestes valaient plus que la parole.


* Bonne chose à savoir. Mais quelle idiote je suis ! Elle m'a bien dit que je devais lui vouer une confiance totale. Ca aussi je ne l'oublierai plus. *


Katsue avait sûrement dû remarquer la peur qui envahit la jeune fille, et cela aurait été maintenant stupide d'essayer de le nier. Avant de se mettre au travail elle prit la parole.

" D'accord Katsue. Et je tenais à m'excuser.. d'avoir oublier de te faire confiance. J'ai été idiote, et dès maintenant je te promets ne plus douter de toi. Tu me fais confiance pour ça ? "

Voila, même si Katsue n'en savait rien. Ayane venait de réclamer la confiance de la Hyûga, et selon son nindô si la marionnetiste acceptait, plus jamais elle ne la trahirait.

Elle se concentra alors sur le pique le plus proche. Après ces évènements il fallait qu'elle se calme. Heureusement qu'elle avait cette faculté à faire le vide en elle en très peu de temps grâce aux nombreuses heures de méditation qu'elle avait passée durant sa vie.
Il fallait qu'elle concentre ici plus de chakra que pour les murs de l'académie car la terre était beaucoup plus dense. Prête elle s'avança vers le pique et grimpa tranquillement, sans aucune gène à son sommet. Par l'entrainement qu'elle s'était fixée sur cette technique la jeune fille en maitrisait maintenant la plupart des aspects.
Une fois là haut, elle se retourna. Les mains devant la poitrine elle concentra son esprit et son regard sur un bloc de terre qui allait le mieux à son propre gabarit. Elle se focalisa dessus et executa les quatres Taôs du jutsu.


" Kawarimi no Jutsu "

Elle se retrouvait maintenant de nouveau aux côtés de la jeune femme aux yeux blancs. Le bloc de terre en l'air retombait alors, et Ayane, le sourire aux lèvres esquissa un pas de côté pour éviter la chute du morceau de la pique tranchée.

" Alors ? "
Revenir en haut Aller en bas
Katsue Hyûga
Mort
avatar

Nombre de messages : 280
Date d'inscription : 01/03/2007

Feuille de personnage
PV:
45/45  (45/45)
PC:
215/215  (215/215)

MessageSujet: Re: Voyage initiatique   Lun 9 Juil - 17:59

Les yeux blancs de la Hyuga étaient entourés d'un filet de veines, courant sur sa peau et ses tempes, preuves qu'elle observait bien plus que les simples mouvements de la jeune Sunite. Quand cette dernière s'excusa, la Hyuga sourit. Elle deviendrait sa marionnette, vraiment, pour le meilleur et pour le pire... Rejettant cette pensée, pour mieux se concentrer sur la seule action d'Ayane, la Nukenin croisa les bras. Quand son élève apparut à ses côtés, la désertrice désactiva son byakugan.

"C'était plutôt bon, pour une fille de ton niveau, mais il te manque une petite astuce. Le Kawarimi no jutsu n'est pas simplement une technique de subtitution. Tu l'as effectué sans réfléchir mais, en vérité, il effectue un lien entre toi et l'objet visé. Tu peux maintenir ce lien après avoir fait le jutsu, pour t'y substituer plus tard, d'une simple pensée.
Quelques secondes peuvent faire la différence entre la vie et la mort.
Bien..."


Katsue effectua un simble tao et, sans même prononcer le nom de la technique, fit apparaitre un clône d'elle même à ses côtés. Les deux jumelles se placèrent chacune de part et d'autre d'Ayane, avec un sourire amusé aux lèvres. Elles parlèrent toute les deux, en même temps, donnant à leur voix un étrange écho.

"Certains Shinobis utilisent le Genjutsu, l'art de l'illusion, pour vaincre. Bien utilisé, c'est un art puissant. Je n'use pas du genjutsu, pour ma part, mais je connais les bases indispensables. Les genujutsu sont de deux types : illusoires et manipulatoires. Le bunshin, que je viens d'utiliser, est du type illusoir... il consiste à créer une image sans consistance avec mon chakra et à la maintenir. D'autres, que j'ai appellé "manipulatoires", nécessitent de toucher un des cinq sens de la victime pour pouvoir la manipuler. Il existe plusieurs méthodes pour contrer un genjutsu."
[Les deux Katsue croisèrent simultanément les bras, avant de reprendre la parole.]
Si tu es manipulée, une simple blessure suffit à te faire sortir du genjutsu. C'est relativement facile mais, à la longue, on finit dans un sal état. Il y a une autre méthode, qui fonctionne aussi face à l'illusion : le Kaï. Le principe est simple : injecter du chakra dans l'illusion pour la brouiller. Si c'est une manipulation, il s'agit d'une décharge de chakra dans ton cerveau, pour te libérer de l'embrise du jutsu. Pour y parvenir, il faut avoir une excellente conscience de son flux de chakra, ce qui n'est pas donné à tout le monde...
Essaie de faire disparaitre mon clône par un Kaï.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hitogoro
Invité



MessageSujet: Re: Voyage initiatique   Lun 9 Juil - 19:01

Ainsi la Kunoichi avait scruté les flux de chakra qui parcouraient le corps de la jeune fille et se mouvait autour d'elle. Katsue allait être sacrément utile pour l'apprentissage de la gamine, elle serait capable de corriger la moindre petite erreur, aussi infime soit-elle. Toujours est-il que la prestation d'Ayane avait convaincu son nouveau professeur. Avec une petite pointe de déception tout de même, elle rappela à son élève le détail qui donnait au Kawarimi toute la subtilité de son utilisation. Elle avait déja lu cela mais ne s'était jusqu'alors jamais essayée à le pratiquer, et elle se dit qu'il fallait qu'elle y pense.

Katsue fit alors apparaitre un clone d'elle-même. Ce qui impressionnait d'autant plus Ayane était le fait qu'elle n'avait prononcé aucun mot. Le double était presque apparu par magie. Sur les premiers instants la jeune fille crut que la Hyûga allait lui enseigner une nouvelle technique, la création de clones. Elle avait hâte de savoir faire cela, se rappelant d'anciens parchemins qui racontaient les histoires d'un ninja abusant de cette technique dans toutes les situations. Elle allait vraiment s'amuser avec cela.
Mais il s'avéra finalement que tel n'était pas ce qui allait se passer. Katsue commença par un petit cours sur le Genjutsu, l'art de prédilection du clan Hitogoroshi et par la même occasion celui d'Ayane. Tout ce que la Kunoichi lui racontait, la gamine le savait déja, et cela ne fit que remettre ses idées en place. Et dieu sait qu'elle en avait besoin. Malgrés le fait qu'elle sache déja tout ça, la jeune fille gardait l'air concentrée et hyper-interessée à ce qui lui apprenait la désertrice.
Ainsi donc elle allait apprendre à dissiper un Genjutsu illusoire.


" Le Kaï. Très bien. [Ayane s'agitait devant les deux Katsue en essayant de toucher la première pour savoir laquelle était la vraie le sourire aux lèvres] Et bien c'est parti ;) "

La jeune Hitogoroshi se concentra alors. Les yeux fermés elle se plongea dans ses souvenirs, le kaï, le kaï, le kaï. Te voila jolie technique de Genjutsu. Elle se concentra plus fort pour sa rappeler le moindre détail qu'elle avait lu pour l'execution de la technique. Les yeux fermés, sourcils froncés, Ayane executait des grimaces, l'air ridicule. Sans le Byakugan Katsue aurait pu croire que la gamine se concentrait déja sur l'execution de la technique, même si ce n'était pas vraiment le cas.

* Alors le Kaï, père m'en a parlé et je l'ai lu dans le parchemin sur le Genjtsu Tome XVII du clan. Hmmm [elle réfléchissait toujours, concentrant ses souvenirs] Voila ! Comme l'a dit Katsue je dois dissiper le chakra qui forme l'illusion. Je dois visualiser l'illusion, prendre conscience qu'elle n'est pas réelle et que ce n'est que du chakra, puis y envoyer le mien par les yeux pour le brouiller et le dissiper. *

La jeune fille se concentra alors, elle ouvrit les yeux et fixait plus déterminée que jamais le clone qui se trouvait devant elle.
Elle en visualisait chaque détail, la moindre parcelle de la Katsue qui se trouvait devant elle. Les yeux grand ouvert et concentrée sur sa tâche, Ayane fermait inconsciement ses Tenketsu pour diriger son chakra constament malaxé vers sa tête. Son cerveau plein de son chakra voyait cette Katsue se transformer petit à petit en une masse de chakra devant elle. Lentement elle commençait à expulser son chakra au travers de ses yeux grands ouvert pour le diriger vers l'illusion. Elle y allait étape par étape, jugeant au fur et à mesure si son Kaï nécessité encore un peu plus de chakra pour ne pas en gaspiller la moindre. Il lui fallait optimiser l'apprentissage de la technique.
Lorsqu'elle se sentit prête, elle executa le signe et lacha un " Kaï " fixant toujours la Katsue, n'ayant pas cligné des yeux une seule durant sa méditation, qu'elle ne voyait presque plus que comme une masse de chakra...
Revenir en haut Aller en bas
Katsue Hyûga
Mort
avatar

Nombre de messages : 280
Date d'inscription : 01/03/2007

Feuille de personnage
PV:
45/45  (45/45)
PC:
215/215  (215/215)

MessageSujet: Re: Voyage initiatique   Lun 9 Juil - 20:04

L'image de Katsue tressauta, comme si on avait malencontreusement bougé l'entenne, avant de disparaitre finalement. Les yeux cerclés de veines saillantes, la Hyuga haussait un sourcil surpris. Les tenketsus de cette fille n'étaient pas disciplinés, comme quelqu'un qui maitrise son chakra, mais il y avait quelque chose. Bras croisés, la nukenin porta une main à son menton, se le caressant entre deux doigts. Aurait elle fait une prise innestimable ? Son visage redevint masque de neutralité, tandis qu'elle se rapprochait. Il y avait quelque chose dans son sang...

Katsue aurait tout le temps d'apprendre à la connaitre, ça n'était pas une priorité. Cependant, la rapidité de maitrise étonnait la jeune femme. Même en l'état, cette particularité serait extrêmement utile et accélèrerait de beaucoup l'entrainement d'Ayane. La nuit tombait, déjà, empourprant le ciel, irradiant l'horizon de tons roses et orangés. L'Hitogoroshi put voir, le regard de la désertrice bifurquer sur la relique qu'elle transportait, avant de se planter dans ses yeux.


"Impressionnant...
Tu as l'air douée dans ce domaine, ton clan est versé dans l'art du Genjutsu je présume. Bien. De ce que j'ai pu voir et entendre, tu as plus de connaissances dans l'art d'être shinobi que beaucoup d'étudiants. Donc... explique moi comment fonctionne les deux types de genjutsu. Une fois que ce sera fait, je suis sûre que tu pourras trouver seule un moyen d'effectuer un Bunshin."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hitogoro
Invité



MessageSujet: Re: Voyage initiatique   Lun 9 Juil - 21:47

Concentrée comme jamais sur la Katsue qui était devant elle, presque perdue au plus profond d'elle-même dans sa méditation, Ayane ne remarqua pas tout de suite que la jeune femme devant elle s'était lentement dissipée.
Les paroles de la vraie Katsue cette fois-ci l'avaient sortie de sa torpeur.
La jeune fille fût très étonnée d'avoir réussi à réaliser cette technique du premier coup. Certes aux cours d'Hattori, il ne lui avait fallu que deux essais pour apprendre le Kinobori et le Kawarimi mais là.. du premier coup..


* Wow. *

Elle sautillait de joie, les yeux pétillants, la joie de vivre se dégageait et emplissait l'atmosphère autour de l'Hitogoroshi. Et ce ne fûrent pas les éloges de son nouveau professeur qui allaient modifier son comportement. Mais la joie ne fût que de courtes durée, la Kunoichi s'empressant déja de la pousser sur un nouvel exercice.

* Pas de repos ?! Elle veut me tuer au travail ou quoi ?! *

La jeune fille allait presque protester lorsqu'une voix résonna dans sa tête.

* Tu dois lui offrir une confiance aveugle. Ne l'oublies jamais.. *

Les yeux dans ceux de Katsue, Ayane n'eût pas de mal à se souvenir de ce qu'elle avait appris sur les différents Genjutsu grâce à la concentration dont elle avait fait preuve pour se rappeler le Kaï. Tout était maintenant frais dans sa tête et elle prit la parole sur un ton scolaire, monochorde, blasé.

" Heuu, les fonctionnements des deux types de Genjutsu.. Il y a le Genjutsu illusoir, comme le Bunshin que tu viens de faire. Pour créer ce type d'illusions, il faut se concentrer sur l'illusion que l'on veut créer, se la représenter mentalement dans ses moindres détails, puis se l'approprier pour ne faire plus qu'un avec cette représentation mentale. Pour la rendre la plus réaliste possible il faut y laisser une partie de soi. L'univers est régit par une loi sacrée, tout est question d'équilibre. Si l'on veut créer quelque chose il faut y léguer une partie de son être. C'est lorque l'on a véritablement fait qu'un avec l'illusion que l'on veut créer que l'on peut se séparer d'une partie de notre être pour la représenter à l'image de ce que l'on s'est approprier. "

Ayane prit une petite pause d'un air interrogatif envers Katsue, comme demandant si elle avait bon. Mais cette dernière ne réagissait absolument pas. Elle reprit alors.

" Puis il y a les Genjutsu de manipulation. Ceux là se basent sur la manipulation direct de l'esprit de la cible et dans certaines techniques s'approprier son âme. [un frisson parcourait l'échine dénudée de la jeune fille] Il faut se représenter ce que l'on veut faire croire à la victime. Comme pour les techniques illusoires s'approprier l'illusion que l'on veut lui faire avaler. Puis il faut atteindre l'esprit de la cible. Etant donné que chaque vie fait partie du monde et de l'univers qui nous entoure, chaque être a ses connections au monde qui nous enveloppe. Pour atteindre, sonder, manipuler l'esprit d'une personne il faut y accéder comme le fait l'univers, par l'une des cinqs portes qui mènent aux profondeurs du psyché d'un être. Une fois que l'on s'est infiltré dans son esprit on peut alors se l'approprier, y faire ce que l'on veut, isoler cette personne de l'univers qui nous entoure en fermant telle ou telle porte. Puis en repartir comme l'on y est arrivé et laisser la victime à son sort.. "

Dans ce discours, les paroles d'Ayane étaient douces, passionnées. On sentait au timbre de sa voix une affinité toute particulière, un léger sadisme même, à sonder l'esprit des gens et le manipuler grâce à ce genre de Genjutsu. Cette sensualité que dégageait Ayane dans la relation pour le moment elle-même illusoire, avec ce Genjutsu en était même effrayant.
Ayane fit silence un instant, comme si elle se remettait de ses émotions. La Kunoichi lui avait demandé de s'essayer au bunshin. Ayane devait tout d'abord se concentrer sur ses souvenirs pour se rappeler des signes à l'utilisation de ce jutsu. Ils étaient au nombre de quatre, mais lesquels ?!
Elle passa bien quelques minutes à fouiller dans sa mémoire, avant d'avoir l'illumination.


Elle se plaça alors un peu plus loin de Katsue. La lanière de la relique entre les doigts, elle ferma les yeux lentement. Sa méditation commençait, elle vidait son esprit pour n'y laisser qu'une place totalement noire. Puis une jeune fille y fit son apparition. En s'approchant un peu, Ayane remarqua que c'était bien elle. Elle qui avait l'habitude de se contempler dans le moindre miroir devant lequel elle passait n'eût pas trop de mal à se redessiner mentalement. Elle connaissait le moindre detail de sa peau mâte. De petits pieds chaussés dans se sandales à semelle élevée, sur lesquels se dressaient de longues jambes fines, ici l'os était plus saillant, sur la hanche gauche un tatouage fait de sang et douleur, un ventre plat à la peau tendue, un joli petit galbe au niveau de la poitrine, ses épaules à la clavicule saillante, le tatouage sur la gauche, son dos aux omoplates légèrement apparentes, sa nuque douce sur laquelle une vertèbre faisait son salut entre les mèches de la longue crinière brune, tressée arrivant jursqu'à la chute des reins. Ayane s'aimait énormément, et l'image qu'elle avait d'elle était si parfaite. Ses lèvres fines et charnues à la fois, surplombées par un petit nez dont les lignes marquaient le début de la frotière entre deux grands yeux couleurs noisette.
La jeune se voyait ainsi avant que les méandres ombrés de son esprit ne commencent à envahir son image. En quelques longs instants pour elle, mais quelques secondes pour Katsue, la noirceur avait reprit ses droits dans la tête de la jeune fille. Puis alors que la Hyûga, grâce à son Byakugan, commençait à voir une partie de chakra de son élève se séparer du corps de cette dernière, l'image d'elle-même apparut de nouveau dans son esprit. Elle voyait, telle l'évolution de la vie au sein de l'univers, une partie d'elle-même se détacher de sa représentation mentale. Son chakra évoluait à la vitesse de l'image présente dans sa tête, lorsqu'elle y vit deux Hitogoroshi Ayane, une partie de son chakra s'était totalement séparé d'elle et commençait à prendre sa forme.
Elle executa les signes avant de souffler
" Bunshin no Jutsu "...
Revenir en haut Aller en bas
Katsue Hyûga
Mort
avatar

Nombre de messages : 280
Date d'inscription : 01/03/2007

Feuille de personnage
PV:
45/45  (45/45)
PC:
215/215  (215/215)

MessageSujet: Re: Voyage initiatique   Lun 9 Juil - 22:23

L'image se matérialisait, tressautant... avant de s'effondrer sur elle même, puis de disparaitre. Katsue restait un moment incrédule face au phénomène, sourcils froncés. Le flux de chakra qu'elle avait vu dans le jeune corps de son élève l'avait interpellé, à peu près autant que la série de taos. A aucun moment Katsue ne lui avait dit comment procéder elle doutait que l'oeil de la jeune fille fut assez rapide pour capter ses propres taos quand elle les effectua. Cette fille parlait comme un bouquin, mue par une connaissance que Katsue, au même age, effleurait à peine. Aujourd'hui, même si la jeune Hyuga connaissait toute les informations académiques possibles par rapport au Genjutsu, malgré sa maitrise du chakra bien supérieure à la majorité des shinobis de niveau parfois bien plus élevé, la désertrice avait du mal à comprendre le fonctionnement de l'art de l'illusion. Elle n'avait pas de mal à comprendre, mais la pratique lui échappait... Ca n'avait rien d'étonnant : Katsue avait toujours été quelqu'un de rationnel. Son affinité naturelle, le Doton, criait elle même le pouvait que la Hyuga avait sur le monde matériel. Les délires immatériels étaient hors de sa portée.

Et cette jeune fille, Ayane, devait avoir à peine un an d'expérience, beignait dans cet art comme si elle était née avec. En observant le flux de chakra traverser le corps, les tenketsus, les veines de l'Hitogoroshi, Katsue avait constaté un fait étrange. Avant même qu'elle essaie, la Nukenin était certaine que son élève réussirait. Pourtant elle avait échoué... et cet échec la surprenait d'autant plus qu'il avait été si proche de la réussite.
Pensée paradoxale ?
Non.
En vérité, Ayane s'était trompée dans les taos, et c'était bien ce qui était le plus troublant. Le jutsu n'aurait pas du fonctionner, sans la bonne série de tao et, pourtant, il avait faillit réussir quand même. Ayane se remettait de son échec, pour constater le visage troublé de son professeur. Encore une fois, ses yeux de nacre dérivèrent vers la relique, pour se planter dans les yeux de sa compagne.


Hmmm... [Le trouble de Katsue disparut, après une seconde de pause.]
"Bien. Très bien... Tu t'es trompé dans les taos mais... Ce sera tout pour aujourd'hui. On va camper plus loin, derrière la dune là bas et..." [La désertrice marqua un temps de réflexion.] "...Suna a perdu un atout majeur aujourd'hui. Je suis persuadée que tu deviendras une puissante Shinobi."

Ne trouvant rien d'autre à dire, la jeune Hyuga sortit de nouveau son rouleau. Elle invoqua un matériel de camping, de quoi monter une tante de riche bourgeois, ainsi que son pantin, avant de se diriger vers l'endroit désigné, le matériel sous le bras de la marionnette. Désactivant son byakugan, la kunoichi sentait un poids serrer son coeur. Elle aurait voulu pouvoir parler à Ayane, mais les mots ne lui venaient pas naturellement à la bouche et son temps de réflexion était trop long, selon elle. Quel ironie, être capable d'affronter de puissant ennemis, mais pas de livrer une simple discution...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hitogoro
Invité



MessageSujet: Re: Voyage initiatique   Mar 10 Juil - 5:59

L'Hitogoroshi executa alors la technique. Malgrés sa concentration assistée de par sa méditation, le résultat fut malheureusement décevant. N'ayant pas tourner les yeux pour voir si elle avait réussi ou non, elle ne vit pas que le clone avait simplement prit une forme bizarre avant de s'évanouir presque aussitôt.
Son regard se fixa d'abord sur le visage de Katsue, cette dernière ne semblait pas particulièrement heureuse ni même trop déçue par le résultat. En même temps elle n'était pas particulièrement grand chose lorsqu'il s'agissait d'Ayane. La jeune fille n'y vit donc pas la moindre expression pouvant lui faire penser que son essai était fructueux ou pas. Elle tourna alors la tête, d'abord à gauche, rien. Puis à droite pour que son regard se pose sur.. le désert. Il n'y avait pas une seule représentation d'elle dans les envirrons, et la gamine en déduit qu'elle venait d'échouer. Elle se sentait à la fois triste et déçue. Pas pour elle, non non, mais pour son professeur qui semblait vraiment croire en elle. Ayane ne s'attendait pas à réussir du premier coup, car cette technique, même si elle avait de l'experience déja suite à ses cours à l'académie, était tout de même un peu difficile. Mais suite à son franc succès sur le Kaï, Katsue devait certainement s'attendre.
En revanche l'expression troublée de la Kunoichi intriguait Ayane au plus point, avant que la première ne laisse entrevoir une porte sur ce qui s'était passé. A la grande surprise d'Ayane qui se lisait dans ses yeux, la Hyûga lui fit des encouragements, il semblerait que sa tentative n'ait pas été un échec total, c'était déja un bon point. Ce qui ennuya vraiment Ayane était que son erreur se trouvait au niveau des signes effectués, cela remettait sa mémoire en doute, elle qui avait pourtant été si sûre d'elle lorsqu'elle avait fouillé ses souvenirs, après un court moment de reflexion elle se dit que ce n'était peut-être tout simplement dû au soleil et à la chaleur, elles avaient tout de même marcher un long moent dans le désert et Ayane n'y était habituée.
Les félicitations de la Katsue rendaiet Ayane heureuse au plus haut point, ses yexu brillaient, elle rougissait. Elle ne savait pas pourquoi mais de nouveau elle avait envie de prendre la jeune femme dans ses bras. Au fond d'elle elle savait qu'elle avait fait le bon choix, et que Katsue était la personne qu'il lui fallait, celle en qui elle pourrait retrouver sa mère. Mais après un léger mouvement en avant elle se ravisa. La Kunoichi ne semblait pas des plus disposée à recevoir de telles marques d'affection, ou du moins pas d'Ayane. Katsue retomba dans le silence qui lui était si familer, lui allait si bien et après avoir fait quelques invocations se dirigea vers le lieu du campement, suivie de près par la jeune fille.
Elle installa le campement, une luxueuse tente qui n'allait finalement pas trop dépayser la Hitogoroshi. Les deux jeunes femmes, enfin l'une restait une jeune fille, dinèrent en silence. Un délicieux repas en était-il.
Revenir en haut Aller en bas
Katsue Hyûga
Mort
avatar

Nombre de messages : 280
Date d'inscription : 01/03/2007

Feuille de personnage
PV:
45/45  (45/45)
PC:
215/215  (215/215)

MessageSujet: Re: Voyage initiatique   Dim 22 Juil - 8:31

Après ce repas diner, aussi délicieux que pouvait l'être un diner entre deux campeurs perdus au milieu d'un désert, Katsue fit assoir son élève au sol, pour mieux l'observer. Une fois face à elle, la Hyuga la fixa, sourcils froncés... une seconde s'écoula en silence, avant que les iris nacrés de la kunoichi se voilent d'un flux de chakra, se propageant autour de ses yeux en un réseau de veines saillantes. Sa vision ainsi redevenue plus perçante que jamais, la jeune femme se concentrait alternativement sur les teketsus, puis sur le réseau sanguin de l'Hitogoroshi. Si les tenketsus, eux, ne semblaient pas différents de ceux d'un étudiant normal, chaque veine, chaque artère, chaque capillaire baignaient dans un flux constant de chakra malaxé. Chakra venant de cet artefact qui ne la quittait jamais. Tous les clans shinobis disposaient de particularités uniques, plus ou moins puissantes. Etait ce le cas d'Ayame ?

"Ayane, tu as échoué lors de ton entrainement au Bunshin, parce que tu n'as pas effectué le bon tao. Pour une étudiante, même très cultivée comme toi, ça n'est pas forcément rare." [Katsue marqua une pause.] "Les taos servent à malaxer le chakra de la manière adéquate, afin d'obtenir un jutsu voulu. Sans les bon taos, un jutsu ne peut pas fonctionner. Pourtant, tu as faillit y arriver...
Même sans Byakugan, cet "incident" me suffit à en faire les conclusions qui s'imposent : ton clan t'a légué quelque chose, comme le mien m'a légué mes yeux."

[Ces yeux, alimentés en chakra, continuaient à scruter les flux de chakra et, plus particulièrement, l'artefact d'Ayane.]
"Cet artefact joue un rôle, en te fournissant du chakra malaxé. Je ne sais pas pourquoi tu ne l'utilises pas, ni pourquoi il se cantonne à tes vaisseaux sanguins... Si tu sais quoi que ce soit, il faut me le dire, ton entrainement n'en sera que plus rapide."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hitogoro
Invité



MessageSujet: Re: Voyage initiatique   Dim 22 Juil - 21:45

Les sages paroles de Katsue pour ponctuer un délicieux dîner, oui car malgrés toutes les prétentions d'Ayane c'était un délicieux repas, avaient de quoi faire réfléchir la gamine. Un don de son clan, oui elle en avait un, mais il n'avait strictement aucun rapport avec le chakra, et encore moins avec la possibilité d'effectuer un bunshin malgrés son erreur dans l'execution du tao. Puis l'artefact...
Ayane resta un instant silencieuse à son, le visage tourmenté et les yeux baissés elle pensait encoer à sa mère. La jeune fille porta instinctivement la main à la broche dans ses cheveux, ses yeux devenaient alors légèrement humides. Puis son regard se posa sur l'objet qu'elle tenait entre les doigts. Depuis ses huits ans et le jour où sa douce maman avait quittée notre monde, elle portait continuellement l'objet sur elle, où que ce soit selon les dernières volontés de l'amour de sa vie. En plus de la broche, la relique représentait à ses yeux le seul lien physique existant avec Dame Hitogoroshi.
Ayane voulait pleurer, encore, mais il fallait qu'elle se retienne. A coup sûr, Katsue n'allait pas supporter une nouvelle démonstration de tristesse et de faiblesse comme celle du magasin, et la vie qu'elle avait maintenant choisie devait la voir grandir et devenir plus forte, dans sa tête.
Ses humides aux contours rougis à la fois de tristesse et de la honte de montrer cette dernière, Ayane essayait de s'exprimer de la manière la plus décidée possible, mais la peine s'échappait dans les petits soubresauts de sa voix.


« Je sais que le seul héritage de mon clan est la peine qui émane d'ici. »
La gamine pose une main sur sa poitrine et étend un doigt vers son coeur.
« Une peine éternelle et incéssante qui me hante depuis le jour où ma vie fût déstinée à devenir ninja. Depuis le jour où l'on m'a considérée assez grande pour me gêrer toute seule. Depuis le jour où ma mère est morte. Le seul héritage que j'ai un sang maudit qui faisait fuir les amis que je me faisais. »

Plus elle parlait et plus sa voix devenait enjouée, ses paroles sortaient sur un rythme haletant qui allait en accélérant. On pouvait sentir que la peine qui l'habitait était devenue au fil du temps une haine incomparrable.
« Même si ce n'est pas la voix que je cherche. J'ai promis à ma mère que je ferai tout pour que son départ ne soit pas vain comme l'a été celui de toutes les autres mères avant elle. »
L'air désolé, elle enchaina sur ce que Katsue devait sûrement avoir envie d'entendre.
« Tout ce que je sais, c'est que de temps en temps, un enfant du clan naît avec un trait particulier. Celui d'avoir un sang spécial, son sang devient, au fil du temps, de plus en plus acide jusqu'à en dissoudre instantanément toute matière organique avec laquelle il entre en contact. Mais je n'étais pas au courant de cette histoire de chakra cantonné à mes vaisseaux sanguins. Je pensais qu'un enfant était immunisé à son propre sang. Or il semblerait que ce soir ce mysterieux chakra qui l'empêche d'attaquer les vaisseaux. Sinon je ne vois pas pourquoi il resterait cantonné à ces endroits précis. »
La gamine reprend un air songeur et triste.
« Et dire que je pensais que ce n'était qu'un souvenir de ma mère. Qu'un objet vers lequel me tourner pour penser à elle. Mais cela veut dire qu'elle me protège toujours, qu'elle est toujours près de moi. Je suis sûre que c'est son chakra... »
Elle plonge alors ses yeux dans le regard blanc de Katsue. Malgrés sa triste expression, la Hyûga peut sentir une profonde émotion se dégager de la gamine, un sentiment mélangeant satisfaction et amour. C'es grâce à elle qu'Ayane peut ainsi se rapprocher toujours plus de sa mère, sa mère adorée.
« Je suis désolée mais je n'en sais pas plus. D'ailleurs avant que tu ne me parles je n'en savais même pas autant. Même si cela reste encore des suppositions. »
Revenir en haut Aller en bas
Katsue Hyûga
Mort
avatar

Nombre de messages : 280
Date d'inscription : 01/03/2007

Feuille de personnage
PV:
45/45  (45/45)
PC:
215/215  (215/215)

MessageSujet: Re: Voyage initiatique   Dim 22 Juil - 23:56

Les paupière de Katsue s'abaissèrent imperceptiblement, ses lèvres s'arquèrent d'un fin sourire. Cette fille était attendrissante... une petite fille meurtrie, sevrée trop tôt de l'amour maternel. Les coutumes de son clan lui restaient inconnues, mais la kunoichi savait déjà que, pour chaque enfant avec le "don", la mère mourrait. Et, à en juger par le manque causé à Ayane, elle ne mourrait pas à la naissance... Pourquoi ? Pour infuser le chakra de la défunte dans la relique ? Pourquoi seulement les mères alors ? L'autre explication possible était que l'artefact restait unique au clan et que la mère devait obligatoirement mourir, puisqu'un artefact unique ne pouvait être partagé. Ces deux explications étaient toutes deux intéressantes pour la jeune Hyuga.
Dans le premier cas, la pratique semblait cruelle, mais malheureusement nécessaire. Un flot de traditions stupides condamnait alors les mères... Les traditions cruelles, utiles, mais pas nécessaires. Le genre de chose que la Nukenin ne pouvait pas supporter. Dans le deuxième cas, le clan n'avait que peu de choses à se reprocher, il s'agissait d'une question de survie.
Mais tout ça n'aurait finalement aucun intéret pour l'entrainement.

Les faits étaient là : Ayane semblait capable d'effectuer un jutsu en se trompant dans les taos, sans même utiliser le chakra de l'artefact, cantonné aux vaisseaux sanguins, dans un but purement protecteur. Mais ce chakra semblait capable d'influencer le chakra propre à la jeune fille. Si l'acidité du sang de l'Hitogoroshi grandissait avec le temps, cette adaptation de son propre flux d'énergie serait nécessaire... et Ô combien utile pour une shinobi. Disposer d'un chakra constemment malaxé, celà ouvrait bien des horisons.

Lentement, la jeune femme se pencha sur son élève, tendant la main. Du bout des doigts, elle recuillit une larme au coin de l'oeil féminin, avant de la porter à ses lèvres souriantes.


"Pleurer soulage, mais pleurer ne te fera pas avancer. Tu peux utiliser cette peine, cette haine au fond de toi. La colère est une arme, une boule de feu au creux de ta main qui va te réchauffer, te galvaniser dans ton combat, puis te brûler la main et aveugler ta vision. Ton clan t'a légué quelque chose... un don.
Ce don est peut être nymbé de douleur, mais il reste un don. Utilise le, quel que soit le mal qu'il t'ai apporté, tire parti de tout ce qui peut t'aider dans ton combat..."
[La nukenin baissa la tête, paupières closes, sourcils froncés. Mais, même comme ça, elle restait à même d'observer le visage de son élève.]
"Les membres de mon clan naissent avec le Byakugan, ces yeux blancs que je possède. Ils sont la source même de la puissance du clan qui, au fil des générations, a su tirer parti de ce qu'il offre. A Konoha, les Hyugas sont crains, respectés et même jalousés pour leur puissance...
Cette jalousie les a affecté au point de les pousser à réduire leur propres frères en esclavage. Pour garder cette puissance sous contrôle, et éviter qu'elle se répande, la famille s'est divisée en deux branches. L'une "gouverne", tandis que l'autre obéit et protège. Ces protecteurs subissent l'apposition d'un sceau, soit disant destiné à empêcher le byakugan de tomber entre de mauvaises mains."
[Elle marqua une courte pause] "Effectivement, le sceau détruit le byakugan à la mort de son porteur mais... il permet aussi aux membres de la caste dominante de dominer mentalement leurs "protecteurs".
Mon père était de ceux là.
Il a refusé l'injustice d'être choisit, plutôt que son jumeau, pour être un serviteur dévoué. Marqué du sceau, il ne pouvait pas se rebeller, ses seules tentatives se sont soldées par des échecs et il a été banni. Aucun risque que le byakugan tombe entre de mauvaises mains, le sceau le détruirait."
[Son sourire qui, jusqu'alors, était protecteur, devint plus malsain.] "Ils ont fait une erreur de calcul. Le Byakugan est un trait génétique... je suis la propagation incontrôlée du don, l'évènement qui les a tant effrayés."

Katsue releva la tête, regardant Ayane droit dans les yeux. L'expression de son visage traduisait la compassion, son regard irradiait la détermination. La kunoichi serra les poings.

"Mon don, à moi, est la cause d'un esclavagisme, du bannissement de mon père, de sa chute dans l'alcool, d'une vie de misérable. Pourtant je l'utilise, d'autant plus qu'il s'agit d'une des seules armes capables de venir à bout de ma très chère famille...
Tu peux renier ton clan, mais pas ce que tu es."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hitogoro
Invité



MessageSujet: Re: Voyage initiatique   Lun 23 Juil - 0:31

La mine désolée, blessée, Ayane acquisçait silencieusement à chaque phrases ou bribes de phrases que Katsue lui adressait. Ses paroles étaient celles de la femme qu'était sa mère. Toujours trouver l'élément positif enfoui dans chaque malheur. Le trouver et l'utiliser. L'Histoire des Hyûga était aussi désolante que celle des Hitogoroshi, les malheurs de la branche « esclave » pouvaient en quelques sortes être assimilés à ceux des jeunes enfants porteurs de la distinction du dragon.
L'idée ne fît qu'un tour dans la tête d'Ayane, la jeune femme apparaissait vraiment être la seule qui pouvait comprende la gamine et l'aider à se sortir de cette peine permanente qui lui assombrissait le coeur et l'esprit.

La jeune fille ferma alors les yeux, les idées et les souvenirs apparaissaient et disparaissaient presque instantanément dans sa tête. Elle ne devrait peut-être pas se détester autant. Sa mère avait décidé que son sang serait tel qu'il est, c'est elle qui a choisi que leurs destins devaient prendre ce chemin. Tout ceci aurait donc été la faute du clan et de lui seul, avec ses stupides traditions, ce massacre latent. Tout ceci n'était finalement que le fruit d'une bande d'idiots jaloux de ce qu'ils n'avaient pas, toute cette tristesse pour ça...

Le corps d'Ayane semblait parler pour elle, il exprimait un énervement, une colère qui se transformait petit à petit en haine profonde voire viscérale.
Ainsi sa mère avait choisi cette voie pour que cessent ces histoires barbares. Cela ne faisait plus de doutes dans l'esprit de la gamine, elle l'avait choisie pour mettre fin à cette tradition. En grande mère qu'elle était, la femme devait souffrir à l'idée de voir sa fille vivre du sang maudit des Hitogoroshi.
Le message était passé dans la tête d'Ayane, certes elle restait facilement influençable par Katsue. Après tout ce que cette dernière lui avait offert, elle buvait la moindre de ses paroles comme de l'eau.

En ouvrant à nouveau les yeux, la fraiche désertrice offrit un petit sourire complaisant à Katsue avant d'acquiescer d'un mouvement de tête appuyé. Elle se baissait lentement, pour venir s'allonger auprès de la marionnettiste. La tête sur les cuisses de la jeune femme, les jambes repliées contre son corps, Ayane se sentait bien presqu'aussi que lorsqu'elle partageait ces mêmes moments d'intimité avec sa mère. D'uen voix douce et posée elle s'expliqua.


« Ca ne te dérange pas ? Mais ça me fait du bien... J'ai compris maintenant le message de maman. Ce n'est pas la faute de ce qu'elle m'a donné. Je me rends compte que c'est la tristesse qui a guidé mes pensées. Ce ne sont pas les choses qui importent, mais ce que l'on en fait. Jusqu'à maintenant les Hitogoroshi n'ont utilisés cela que pour faire du mal aux propres membres de leur clan, mais je sais que maman voulait que cela change. Sinon elle ne m'aurait pas appris tout ce qu'elle m'a apprit. Merci encore Katsue, tu es comme mon ange qui me m'ouvre les yeux sur toutes les choses de ma vie. »
Revenir en haut Aller en bas
Katsue Hyûga
Mort
avatar

Nombre de messages : 280
Date d'inscription : 01/03/2007

Feuille de personnage
PV:
45/45  (45/45)
PC:
215/215  (215/215)

MessageSujet: Re: Voyage initiatique   Lun 23 Juil - 1:15

Un peu surprise par la réaction d'Ayane, la kunoichi mit peu de temps à se ressaisir, ayant déjà eu droit à ce genre de débordement de la part de son élève. Doucement, elle se prit même à caresser les cheveux de l'Hitogoroshi, dans un geste rassurant. Les veines autour de ses yeux s'effacèrent. Mais, malgré tout, après quelques minutes de silence dédié à le simple fait d'être ainsi, l'une contre l'autre, Katsue finit par repousser l'aspirante shinobi. Doucement, elle se releva, pour aller ouvrir son sac à dos.

"Il va être temps de dormir, peut être. Il faudra beaucoup marcher, demain."

Sans plus de cérémonie, la Hyuga farfouilla dans son sac, pour en sortir une paillasse moelleuse enroulée, ainsi qu'un drap mis en boule. Visiblement, si la jeune femme a prévu un invité, elle n'a pas prévu de le glisser dans un autre lit que le sien... Lentement, elle étendit le tout au sol, après avoir égalisé le sable sous la toile de la tente à l'aide de son pied, pour applanir le sol. Une fois chose faite, la kunoichi se déshabilla, retirant sa tunique, ses sandales et son pantalon bouffant, pour se retrouver en simple brassière et en petite culotte. Son corps était déjà bien formé et il y à fort à parier que ce genre de vision mettrait à genoux beaucoup de mâles...
Un peu gênée, la Hyuga se tourna vers son élève.


"Je n'ai rien pas de chemise de nuit, j'ai l'habitude de dormir nue alors...
Tu aurais quelque chose à me prêter ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hitogoro
Invité



MessageSujet: Re: Voyage initiatique   Lun 23 Juil - 1:43

Ce court moment de partage entre les deux Kunoichis avaient permis à Ayane de marquer un peu plus le deuil, même avancé, de sa défunte mère. Elle se sentait déjà mieux, plus à même de suivre la suite des évènements que Katsue lui avait préparés.
Dormir, oui, Ayane en avait bien besoin. Elle l'avait presque réclamé avant que Kat ne sorte le camp. Tous les évènements de la journée l'avaient profondément marqués et la fatigue n'était plus que physique mais aussi morale. Il lui tardait de se laisser aller dans la douceur et la chaleur d'un bon lit, même si sans grande surprise elle n'aurait qu'un maigre matelat de camp.
Assise sur ses jambes repliées, Ayane regardait sa compagne de voyage préparer tout le nécessaire à leur sommeil. Une paillasse, un drap... et... rien d'autre. La surprise de la gamine était sans équivoque, Katsue lui réservait le sol comme matelas. Son dernier espoir tomba à l'eau lorsqu'elle vit la désertrice se déshabiller, une merveilleuse jeune femme.
Elle allait se coucher sans se soucier du confort d'Ayane. Au moins maintenant elle savait à quoi s'en tenir.
Mais non, à sa plus grande surprise encore, elle était conviée à partager son lit. Toujours mieux que rien. D'autant plus que finalement la chaleur de leurs deux corps leurs permettraient d'affronter plus facilement la fraicheur nocturne du désert.
Sans attendre Ayane marchait à quatres pattes en direction de son sac, elle y fouilla quelques instants avant de sortir un pyjama deux pièces. Le haut n'était rien d'autre qu'une petite chemise à manches longues noires et aux brodures dorées représentant le dragon, symbole des Hitogoroshi. Puis le pantalon de la même couleur et portant les motifs.
Elle s'approcha de Katsue pour lui offrir le vêtement avant de retourner se changer à son tour. Si Katsue la regardait, elle pouvait aisément remarquer que la gamine était très développée pour son âge. Son corps lui en donnait presque dix années de plus.
Une fois le pyjama, noir aussi mais sans motif si ce n'est son nom brodé au col enfilé elle retourna voir la Kunoichi.


« Je suis prête ! »
Revenir en haut Aller en bas
Katsue Hyûga
Mort
avatar

Nombre de messages : 280
Date d'inscription : 01/03/2007

Feuille de personnage
PV:
45/45  (45/45)
PC:
215/215  (215/215)

MessageSujet: Re: Voyage initiatique   Mer 25 Juil - 10:40

Les deux jeunes filles finirent par se coucher ensemble, une fois parées de leurs atours de morphée. Autant de proximité entre elles gênait quelque peu Katsue, sans qu'elle n'en laisse rien paraître. Elle n'avait pas l'habitude de partager ainsi son lit et, dans un autre lieu, Ayane aurait probablement du se débrouiller autrement. Cependant, le froid du désert aurait été bien trop cruel pour laisser l'Hitogoroshi sans une source de chaleur. La kunoichi resta sur le dos pendant longtemps, très longtemps, le temps de sentir le sommeil gagner sa voisine, le temps suffisant pour entendre ses respirations lentes et régulières. Ce n'est qu'alors qu'elle consentit à se tourner face à sa compagne, observant son visage endormit. Katsue et Ayane étaient plus proches, dans leur vécu, que la Hyuga aurait bien voulut le croire... Une dernière fois, elle activa son byakugan, pour comprendre. Ce qu'elle vit n'avait pas plus de sens pour elle qu'à sa première analyse.
Doucement, la nukenin ferma les yeux, pour s'endormir.

Le lendemain, ce fut la chaleur qui réveilla Katsue. La nuit glacée laissant place à un soleil de plomb, le réchauffement eut tôt fait de faire étouffer la Hyuga qui, finalement, se leva. Voyant l'Hitogoroshi toujours endormie, transpirante, la jeune femme abaissa suffisemment la couverture pour qu'elle n'étouffe pas. Rapidement, elle s'habilla - dans sa tenue plus classique qu'était son haut à manche longues et à col large, cachant toute la partie inférieure de son visage, ainsi qu'un mini-short moulant - puis s'assit en tailleurs à côté de son élève. Elle effectua un tao, activant son Dojutsu, puis tendit sa main face à elle. Paume vers le haut, doigts crispés, ses sourcils se froncèrent. Lentement, elle laissait affluer son chakra au bout de ses doigts...

Cet exercice dura jusqu'au réveil de l'Hitogoroshi qui, regardant sa mentor, verrait imancablement une légère brume de chakra s'échapper du bout des doigts féminins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hitogoro
Invité



MessageSujet: Re: Voyage initiatique   Mer 25 Juil - 11:30

La nuit d'Ayane fût des plus agréables. La chaleur des draps et de Katsue était réconfortante, et associée à la fatigue tant physique que morale que la gamine avait accumulée aujourd'hui, la jeune fille avait dormie d'un sommeil de plomb. Certes, à son habitude, elle avait énormément gigotée dans tous les sens, mais surtout, et ce malgrés la fatigue, son esprit n'avait cessé de fonctionner.
Cette longue nuit avait vu défiler de multiples visages, Dame Hitogoroshi enlaçant sa jeune fille sous un cerisier en fleur. Son ancien professeur à l'académie, sa famille, les commerçants à proximité de la demeure du clan. Ses adieux cachés aux yeux de tous. Et surtout, ce petit garçon qu'Ayane avait rapidement croisée en cours. Le peu qu'elle avait entendu de lui, Ayane se souvint qu'il se destinait à faire voler ses cerfs-volants au plus proche du soleil.
Tous ces souvenirs se trouvaient mélés dans son esprit et nul doute qu'il lui faudrait y réfléchir pour en comprendre toutes les significations, et plus précisemment à propos de Katsue. Dans un rêve elle les voyait toutes les deux, dans une atmosphère presque de cathédrale, la Hyûga avait la main tendue devant l'Hitogoroshi. Le souvenir de ce qui s'était passé dans la boutique à Suna revînt aussitôt dans son esprit, le moment précis où Ayane avait perdu le contrôle de ses membres, sa mère...
Ce n'était pas un rêve, la Hyûga était là. Une brume bleuetée s'échappait du bout de ses doigts, la vision encore brouillée par le sommeil, Ayane ne parvenait à distinguer tout ce qui se passait, mais elle s'en fichait bien à présent. La fille à la longue chevelure brune passa ses mains sur son visage et se frotta les yeux.


« Bien dormie ? » Puis elle se coucha sur le côté, face à Katsue, la tête posée sur son bras tendu en direction de sa mentor l'autre replié pour que sa main serve d'oreiller à son visage. Elle contemplait la jeune femme d'un regard profond, à moitié clos mais emerveillé, plein de tendresse. « Ca fait longtemps que tu es réveillée ? D'habitude je ne dors pas autant, enfin pas tout le temps... enfin... On se comprend. » Ayane s'était alors mise à pianoter sur le genou de Katsue du bout des doigts, le regard tour à tour posé sur la main de cette dernière ou sur son visage. « Tu fais quoi en fait ? »
Revenir en haut Aller en bas
Katsue Hyûga
Mort
avatar

Nombre de messages : 280
Date d'inscription : 01/03/2007

Feuille de personnage
PV:
45/45  (45/45)
PC:
215/215  (215/215)

MessageSujet: Re: Voyage initiatique   Mer 25 Juil - 11:50

Peu à peu, la brume s'affinait, se concentrait, pour former comme des pointes éthérées au bout de chaque doigts. Concentrée sur sa manipulation, La Hyuga ne vit pas tout de suite qu'Ayane lui parlait. Ce fut quand les doigts féminins entrèrent en contact avec son genou que la kunoichi réagit. Sa concentration brisée, sa manipulation disparut presque aussitôt. Le regard nacré de la jeune fille se tourna alors vers son élève, alors que les veines qui entouraient ses yeux, grimpant sur ses tempes, se résorbaient. Elle ne parut pas gênée le moins du monde par cette interruption et c'est même avec un sourire qu'elle répondit :

"J'essaie d'élaborer un nouveau Jutsu. L'unicité est la clef de la puissance... La plupart des jutsus existent déjà, tout comme leurs parades. Créer de nouveaux jutsus est complexe, mais donne forcément l'avantage."
[Sans bouger, Katsue se permit de détailler le corps de l'Hitogoroshi du regard, s'arrêtant sur les détails et défauts du pyjama.]
"Et toi, bien dormie ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hitogoro
Invité



MessageSujet: Re: Voyage initiatique   Mer 25 Juil - 16:07

Les doigts de la jeune fille ne s'arrêtaient toujours pas. Elle, de nature très tactile, appreciait d'autant plus les rares personnes qui la laissaient faire. Le regard fuyant, concentrée sur ce qu'elle faisait, Ayane parcourait les formes du genou de la kunoichi. Elle l'écoutait, ne perdait pas une miette des paroles de la jeune femme.
Ainsi elle cherchait la création, la force d'utiliser son savoir pour faire quelque chose de nouveau. L'allure determinée et concentrée dont la Hyûga avait fait preuve fascinait la gamine qui voyait en elle un être extraordinaire. Plus le temps passait et plus Ayane se sentait bien auprès de la nuke-nin. Même si son départ était encore frais, la jeune femme parvenait à lui faire oublier tout cela et lui libérer la tête.
Ayane se mit alors sur le dos, la main toujours vagabonde. Son regard fixait Katsue dans les yeux puis parcourait ses bras avant de revenir sur le regard immaculé. Elle baille.


" J'ai bien dormie. Un peu chaud mais ça va. J'éspère que je ne t'ai pas trop embêtée parceque je sais que je bouge beaucoup en dormant. Maman me le disait souvent, Aya si tu continues comme ça tu vas parcourir le monde pendant ton sommeil ! "

Elle rigole.


" En plus j'ai fait plein de rêves, je n'ai pas tout compris, il y avait les ninjas de l'académie, maman, papa... toi. Je pense que c'est lié au départ. " Sa voix était des plus mélancolique. " Ca me fait vraiment bizarre, je n'était encore jamais partie si loin de Suna. Ca devrait m'éffrayer ou je ne sais quoi, et pourtant non. Je me sens bien. "

Sur ces mots Ayane se redresse, oubliant un instant la peau douce de Katsue pour s'assoir en tailleur devant elle. Les deux jeunes filles étaient maintenant face à face.

" Mais je ne veux pas t'embêter avec mes histoires. Tu me montres tes essais sur cette nouvelle technique ? "
Revenir en haut Aller en bas
Katsue Hyûga
Mort
avatar

Nombre de messages : 280
Date d'inscription : 01/03/2007

Feuille de personnage
PV:
45/45  (45/45)
PC:
215/215  (215/215)

MessageSujet: Re: Voyage initiatique   Mer 25 Juil - 17:09

Katsue regarda son élève, un petit air amusé accroché au visage. Aussi loin qu'elle se souvenait, Katsue n'avait jamais été véritablement fascinée par l'apprentissage et ne voyait en un professeur que l'aspect pratique, pragmatique... Une sorte de conteneur dédié à être ouvert, pour découvrir toutes les belles choses qu'il renferme, avant d'être laissé en arrière. Par contre, ce qui avait toujours intéressé la kunoichi, c'était d'échaffauder des théories plus ou moins crédibles sur la nature du chakra et, surtout, sur son utilisation. Son byakugan aidant, Katsue disposait d'une compréhension et, par là même, d'une manipulation sans pareille du chakra. Elle avait d'abord appris diverses manipulations de cette énergie des shinobis, comment le faire naviguer dans le corps, comment le faire sortir hors du corps, comment modifier sa nature, quel tao correspondait à quelle modification du chakra. Puis, lassée de voir comment il fonctionnait, la kunoichi s'était mise à élaborer des suppositions...
Comme un alchimiste travaillant sur des formules inconnues.
En théorie, Katsue pouvait faire ce qu'elle voulait de son chakra. Mais en pratique, obtenir l'effet théorique se révélait bien plus dur, souvent au prix de nombreux entrainements. Le jutsu qu'elle essayait ici d'élaborer devait la libérer d'une obligation propre à tous les marionnettistes. Prenant une inspiration, face à la dernière demande d'Ayane, la Nukenin chercha un kunai.


"Si tu y tiens...
L'art du marionnettiste consiste à contrôler un objet à distance, en le liant par un fil de chakra. Ce n'est pas un simple bout de ficelle, puisqu'on peut y faire passer quelques impulsions plus complexes... Mais bref."
[Katsue posa son index sur la lame du kunai, puis sur sa poignée, avant d'éloigner sa main. Là, un fil bien visible, d'un bleu luminescent reliait son doigt à l'arme, aux deux points touchés.] "Les marionnettistes utilisent cette technique pour animer leurs pantins. Mais on peut y trouver beaucoup d'autres utilisations.
Prends ce kunai."

[Prenant le kunai par la pointe, la kunoichi tendit l'arme à son élève, attendant que cette dernière la prenne. Une fois chose faite, elle reprit la parole.]
"Avec une meilleure maitrise du chakra, il est même possible de faire migrer ses fils de chakra d'un objet touché à un autre." [Comme pour répondre à cette affirmation, la main armée de l'Hitogoroshi s'ouvrit d'elle même, crispée, laissant tomber le kunai au sol. Le fil reliait désormais le dos de la main féminine à l'index de la Hyuga.] "La situation ne s'est encore jamais présentée, mais sans objet solide à fixer, je suis quasiment démunie. Etant faible au corps à corps, toucher l'ennemi n'est pas une bonne idée. Donc j'essaie de solidifier une part de mon chakra, pour pouvoir envoyer mes fils sur quelque chose ou quelqu'un d'éloigné."

Katsue remit sa main bien en vue, coupant les deux fils de chakra reliant la main d'Ayane à l'index de sa mentor. Pour passer à l'étape suivante, la jeune Hyuga activa son Dojutsu. Des pointes éthérées sortirent du bout de ses doigts. Trop rapide pour Ayane, la nukenin pointa sa main sur le bras son élève. Cette dernière sentit une légère résistence, due à un changement - extrêmement faible - de consistance du chakra, ainsi qu'un léger picottement. Mais visiblement, la jeune Hyuga ne maitrisait pas encore la solidification du chakra.

"Solidifier le chakra, c'est une manipulation du chakra que je ne suis pas encore capable de faire... mais qui n'a rien d'impossible. Avec de l'entrainement, on peut tout." [Devenue sérieuse lors de son petit discour, Katsue reprit un air amusé.]
"En parlant d'entrainement, habille toi et va t'éxercer au Bunshin dehors, pendant que je range les affaires."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hitogoro
Invité



MessageSujet: Re: Voyage initiatique   Mer 25 Juil - 18:28

Ayane restait totalemet ébahi, bouche bée par l'emerveillement que lui procurait Katsue à chaque fois qu'elle s'attelait à la tache. Son expression, ses gestes, sa voix, tout en elle respirait la passion et l'envie, et la gamine n'en était que plus interessée par ce qu'elle lui racontait, elle buvait littéralement ses paroles.
Naturellement peu intéressée par la voix des shinobi, cette dernière trouvait peu à peu sa place dans le coeur de la gamine, pour qui Katsue representait maintenant tout. Elle souhaitait lui ressembler, avoir la même passion pour l'étude du chakra et ses possibilités que cette fille aux blancs, la passion de l'artisan amoureux de son métier...
La fin de l'exposé arrivée, la jeune Hitogoroshi se releva dans un silence respectueux, elle se dévétit, cherchait des vêtements suffisement adaptés à leur voyage, et après s'être rhabillée prit la direction du désert.


" Dis Katsue. Tu m'apprendras tout ça ? "
dit-elle d'une voix timide mélée à une pointe de tendresse non-masquée.
Revenir en haut Aller en bas
Katsue Hyûga
Mort
avatar

Nombre de messages : 280
Date d'inscription : 01/03/2007

Feuille de personnage
PV:
45/45  (45/45)
PC:
215/215  (215/215)

MessageSujet: Re: Voyage initiatique   Mer 25 Juil - 18:51

Alors qu'elle commençait déjà à ranger le tout, Katsue se tourna vers Ayane, interpellée par sa question. Cette fille était vraiment comme une gamine, avec tout ce que ça impliquait de plaisir. La jeune Hyuga n'aurait pas cru pouvoir éprouver ce genre de sentiment, avant ce jour, n'ayant jamais été confrontée à la situation. Son visage se voilà d'une satisfaction toute maternelle.

"Je t'ai promis que je t'aiderais dans ton but, pas que je ferais les choses à ta place. Pour faire ce que tu désires, tu dois être forte. Maintenant que tu as quitté Suna, qui d'autre que moi pourra t'aider à le devenir ?"
[Elle sourit.]
"Je t'apprendrais dès que tu auras le niveau."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hitogoro
Invité



MessageSujet: Re: Voyage initiatique   Mer 25 Juil - 19:18

Les paroles de Katsue remplissait littéralement le coeur de la gamine de joie. Sautillant sur place, un sourire jusqu'aux oreilles scindant son visage en deux, Ayane se dirigea d'un pas rapide mais gracieux vers la Hyûga. Arrivée à son niveau, elle s'accroupie à son tour, dépose un baiser sur la joue de la jeune femme, " Merci pour tout. ", et repart d'un pas chaloupé et amusé vers l'immense étendue de sable. Rarement la fillette avait montrée un tel bonheur, et plus paradoxal encore maintenant alors qu'elle vient juste de trahir son clan et son village.
L'esprit complètement ailleurs, elle se retourna une dernière fois en direction de Katsue pour lui demander son erreur lors de sa première tentative sur le bunshin. La réponse ne se fit pas attendre et Katsue répondit simplement par un sourire et le mime du Tao sur lequel Ayane s'était trompée.
Les cartes étaient maintenant entre ses mains, à elle de ne pas décevoir son mentor, la dernière personne sur cette terre qui avait de l'importance à ses yeux.
Une fois dehrs, motivée comme jamais, Ayane retrouva son calme presque instantanément comme son clan savait si bien le faire. Elle fermait les yeux pour se visualiser parfaitement. Elle, sa peau, ses formes, les vêtements qu'elle portait aujourd'hui. Et ce petit détail qui n'était pas là la veille, ses joues rougies par la joie que lui apportait Katsue. Tout était là, en place, Ayane était sûre d'elle, elle executa les Taos nécessaires à la technique et la nuke-nin toujours dans la tente pût entendre quelques mots filtrer à travers le tissu de l'habitation provisoire.


" Bunshin no jutsu ! "

Puis le silence du désert reprenait ses droits quelques secondes avant q'un nouveau " Bunshin no jutsu " ne se fasse entendre, puis un troisième.

* Allez Aya, c'est maintenant qu'il faut que tu montres à Katsue qu'elle a eu raison de te faire confiance. *

La voix était enjouée, respirant la douceur enfantine. Sans une saute d'humeur ou de frustration, Ayane répeta une nouvelle fois les trois mots de la technique. Un rire.

" Kat ! Kat ! Regarde ! J'ai réussi. C'est génial ! Kat ! "

La gamine était surexcitée, mais malgrés une apparente déconcentration le clone ne disparaissait pas. Quelque chose permettait à la jeune fille de garder l'illusion sans trop se faire misère, même si maintenant rien ne lui paraissait plus fardeau...
Revenir en haut Aller en bas
Katsue Hyûga
Mort
avatar

Nombre de messages : 280
Date d'inscription : 01/03/2007

Feuille de personnage
PV:
45/45  (45/45)
PC:
215/215  (215/215)

MessageSujet: Re: Voyage initiatique   Jeu 26 Juil - 20:33

Alors qu'elle finissait de ranger ce que contenait l'intérieur de la tente, scellant le tout dans un rouleau, elle entendit la voix d'Ayane percer au travers de la toile. A en juger par la satisfaction de son élève, la nukenin en concluait que l'entrainement avait porté ses fruits. De toute façon, d'après l'expérience de la veille, Katsue savait que l'Hitogoroshi maitriserait la technique en peu de temps... Il était désormais temps de passer au dernier Genjutsu de base de tout shinobi. Sortant de la tente, la désertrice regardait la scène.
Deux Ayane lui faisaient face.
Joignant ses mains en un tao, elle dit simplement :


Kaï.

L'illusion se dissipa aussitôt. La jeune Hyuga ne dit rien de plus, mais son demi sourire en disait long sur sa satisfaction. Sans plus de cérémonie, elle effectua alors quatre autre taos, suffisemment lentement pour qu'Ayane ai le temps de tous les assimiler. Au terme de cette suite de signes, elle lança son jutsu.

Henge.

Sous les yeux de son élève, Katsue changea peu à peu d'apparence. La métamorphose partit de ses jambes, pour remonter le long de son corps. L'image qu'elle s'était donnée n'était autre que celle de son élève, encore habillée de son pyjama, les cheveux parfaitement décoiffés par une nuit à tourner et retourner dans son plumard. Ses lèvres s'étirèrent en un sourire, avant qu'elle ne prenne la parole. Sa voix même était celle de l'Hitogoroshi... Chaque détail était à sa place.

"Le Henge, comme le Bunshin, est une image, une illusion crée par le chakra. Ici, tu projettes ton chakra autour de ton corps et tu lui donnes l'apparence voulue. Tout détail que tu oublies n'apparaitra pas, ce qui pourrait te trahir...
C'est une manipulation globalement plus simple que le Bunshin, puisque plus proche du corps. La seule difficulté réside dans la voix, puisque tu dois retenir toutes les sonorités de la voix que tu veux copier, avant d'injecter ton chakra dans tes cordes vocales.
Profites d'être encore à chaud pour essayer."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Voyage initiatique   

Revenir en haut Aller en bas
 
Voyage initiatique
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [auteur] Dave Cooper
» Tad Williams [Fantasy]
» Cine Club Pizza 6 - 5
» Publicités pour le voyage inaugural
» [Larsen, Reif] L'extravagant voyage du jeune et prodigieux T.S. Spivet

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Gaiden :: Hors trois Villages :: Hors des trois Villages cachés principaux-
Sauter vers: