Naruto Gaiden

Jeux de Rôle Rp sur l'univers Naruto
 
AccueilFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Koto et Shiki.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ryoko Satoro
Mort
avatar

Nombre de messages : 1235
Age : 33
Localisation : A l'autre bout d'une clope
Date d'inscription : 04/09/2006

Feuille de personnage
PV:
250/250  (250/250)
PC:
380/380  (380/380)

MessageSujet: Koto et Shiki.   Mar 2 Oct - 11:28

Le voyage fut sans embuche pour les deux déserteurs, c'est donc sans aucune faiblesse physique qu'ils arrivèrent dans le pays du riz. A la frontière, un fleuve s'engoufre jusqu'au centre de ce petit pays. La route principale traverse ces terres du Nord au Sud, c'est une petite route qui serpente dans les collines.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koto
Déserteur avide de vengeance
Déserteur avide de vengeance
avatar

Nombre de messages : 507
Date d'inscription : 25/10/2006

Feuille de personnage
PV:
72/72  (72/72)
PC:
258/258  (258/258)

MessageSujet: Re: Koto et Shiki.   Dim 7 Oct - 12:09

Ils se rapprochaient de leur objectif, bientôt ils allaient devoir agir. Durant le voyage Koto avait reçut comme directive d'éduquer Shiki sur la voie des shinobis. Mais le jeune homme voyait mal la jeune femme y survivre. Peut être devrait elle laisser la place à son double. Shiki possédait les connaissances nécessaires, mais son manque de confiance lui interdisait leur utilisation. Pour Koto il était certains que pour leur mission, il allait devoir compter sur l'autre. D'ailleurs il n'avait pas caché à la jeune femme ses pensées. Ce fut lors de leur deuxième arrêt, que Koto lui fait part de ces dernières.

"Tu devrais peut être laisser l'autre vivre à ta place. Car notre monde n'est pas fait pour les faibles. De plus il se peut que pour réussir la mission, je doive faire appel à tes capacités. Et pour ce que je sais c'est elle qui détient les clef de celles ci. L'échec n'est pas envisageable, il s'en va de la réputation de Ryoko, et du village."


Malgré ses mots Koto avait essayé de se montrer sociable. Effort important de sa part, lui qui avait décidé de ne plus créer de liens. Mais Ryoko avait raison, il devait changer sa façon d'être maintenant. Durant leur voyage, le jeune homme avait essayé de voir le niveau réel de sa camarade. Il lui avait fait travaillé certains jutsus de bases. Un jour au l'autre, Shiki devra faire face à son double.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Uidome S
Invité



MessageSujet: Re: Koto et Shiki.   Mar 23 Oct - 14:47

Le voyage fut loin d’être éprouvant pour Shiki, elle qui était habituée à marcher, marcher et encore marcher depuis qu’elle avait quitté la prison où elle fut élevée. Fuir avait été son seul mot d’ordre et Ryoko la remettait petit à petit sur le chemin de la réussite. Malgré les paroles de son acolyte au début de leur voyage, Shiki retrouva finalement une once de sérénité lorsque ce dernier fut plus amical envers sa personne. Il l’aidait à peaufiner le savoir que Shiki avait bien voulu lui transmettre, travaillant les techniques somme toute de base mais qui avaient leur importance aux yeux de la jeune femme. Bien plus qu’un simple apprentissage, les deux personnalités de Shiki apprenaient à s’apprivoiser. L’une pour montrer à Ryoko et Koto qu’elle n’était pas inutile, l’autre pour montrer à Ryoko qu’il n’y avait nul besoin de s’en débarrasser.
Mais une fois arrivés à destination le shinobi au sharingan étala une fois de plus son aptitude à savoir parler aux femmes. Shiki s’en trouva stupéfaite, tous les efforts qu’elle avait fournis jusque là avaient-ils été vains ? Si Ryoko l’avait envoyée sur cette mission après avoir passer une excellente après-midi à trois où le partage fut le seul mot d’ordre, le partage et la bonne humeur, il y avait une bonne raison. Ainsi n’était –ce qu’un caprice de la part du nuke-nin ? Shiki ne parvenait à se remettre de l’affront et la trahison dont le chef des déserteurs avait fait preuve, il ne pouvait en être autrement. Koto vivait en sa compagnie depuis suffisamment longtemps pour que les deux hommes partagent quelques secrets. Totalement figée telle une statue sur le point de se briser, décomposée jusqu’à la moelle, aucun mot ne réussit à sortir de sa bouche, mais déjà elle sentait l’autre jubiler au fond de son esprit.


* Hahaha, je m’amuse tellement de te contempler ma chérie. Ta vie n’est qu’un perpétuel recommencement que je ne me lasserai jamais d’admirer. Tu es si naïve que j’en mourrais sur place. Je crois que si la stupidité avait sa déesse tu en serais l’incarnation. *

Comme toujours Shiki ne manqua pas de rajouter son grain de sel à l’assaisonnement que préparait le déserteur. La gentille jeune femme aux yeux étranges yeux bleus ne savait plus trop où elle était, autant physiquement que moralement. Quelques secondes avaient réussies à casser le fébrile château de carte que représentait sa conscience. Elle souhaitait se révolter, faire valoir ses valeurs mais le courage ne suivait pas, ses yeux s’humidifièrent petit à petit alors que Shiki reprenait la parole au plus profond d’elle-même.

* Mais ne t’inquiètes pas mon ange. Cette fois-ci je ne t’embêterai pas. Je vais même t’aider à montrer tout ce que tu sais faire. Tout ce que je t’ai appris. Tu n’as qu’à… répéter après moi… *


Sur le point de pleurer, comme à son habitude, Shiki se laissait tranquillement porter par le maigre réconfort que lui procurait Shiki. Les mots sortaient de sa bouche après avoir longuement et amèrement résonnés dans sa tête.

" Non… elle ne fera rien… Je suis capable de faire aussi bien qu’elle… même mieux. "

Le ton était fébrile, à l’image de ses gestes qu’elle tentait tout de même de masquer. Les mains jointes devant elle tirant ses épaules toujours plus basses, elle était abattue et malgré tous ses efforts il lui était impossible de la cacher. La douce mélodie de ses paroles, quoi qu’affichant un semblant d’assurance comme Shiki le lui avait conseillé pour appuyer ses dires ressemblait plutôt à une sérénade jouée par un orchestre mal accordé. Mais il fallait qu’elle paraisse forte, au moins une fois, ne serait-ce que pour se rassurer elle-même.
Revenir en haut Aller en bas
Koto
Déserteur avide de vengeance
Déserteur avide de vengeance
avatar

Nombre de messages : 507
Date d'inscription : 25/10/2006

Feuille de personnage
PV:
72/72  (72/72)
PC:
258/258  (258/258)

MessageSujet: Re: Koto et Shiki.   Mar 23 Oct - 15:13

Koto observa sa camarade, cette dernière semblait avoir reçut de plein fouet ses derniers mots. Ces derniers avaient semble t il blessé la jeune femme. Cette dernière malgré tout semblait vouloir prouver quelque chose. Mais malgré les mots qu'elle prononçait, le jeune homme avait un doute. Il pratiquait le genjutsu et avait l'habitude de jouer la comédie, cachant celle qui se cachait dans son âme. Il savait que la voie qu'il percevait de temps en temps n'était qu'un échos de son âme. Pour lui la jeune Shiki avait créé cette autre, comme lui l'avait fait avec sa mère. Pour savoir ce qu'il en était réellement, Koto décida de passer à l'attaque.

"Ne joue pas à ce petit jeu avec moi. Comme je te l'ai déjà dit, je ne suis pas Ryoko. Ce dernier doit tenir à toi au vue des efforts qu'il fait à ton égard. Je te l'ai déjà dit ce n'est qu'en vous unissant que vous serez utile. Les choses inutiles n'ont pas leur place dans notre monde. Si tu ne te sens pas capable de tuer, ou de réussir cette mission, dit le moi. Si tu as besoin de l'autre, très bien cela ne me dérange pas. Soit honnête avec toi même, mais surtout avec moi ou Ryoko."

Les paroles de Koto avaient été dites sans émotion, avec froideur. Puis sans prévenir Koto attrapa le visage de Shiki et plongea son sharingan dans les yeux de la jeune femme. Il garda le contact durant de brefs secondes, puis il la lâcha tout aussi soudainement.


"Tu vas devoir apprendre à ne jamais renoncer ou reculer, la fuite dans notre monde signifie souvent l'échec. Et si on fui trop souvent, l'échec devient une habitude et ronge notre âme. Lorsque cela arrive, il ne reste plus que la mort pour éviter de combattre."

A la différence de ses premiers mots ceux ci semblaient nimbés par une douceur légèrement acidulée. Cette sensation disparu lorsqu'il reprit une nouvelle fois la parole.


"Je vais t'expliquer le plan et on pourra en discuter. Lorsque nous serons près du camp je créerais deux clones dont un prenant une autre apparence. Tous les deux seront piégés. Ils iront négocier avec les déserteurs et s'assureront qu'il n'y a pas de piège. Si la situation devient dangereuse ils exploseront. Nous n'aurons alors qu'à terminé le nettoyage."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Uidome S
Invité



MessageSujet: Re: Koto et Shiki.   Mar 23 Oct - 15:38

Shiki s’était tut. Jugeant avoir suffisamment aidé sa chère et douce dans la voix qu’elle considérait la plus appropriée, abandonnant par la même occasion Shiki à son propre sort. Elle voulait de la liberté, pouvoir respirer et montrer à Koto mais surtout Ryoko qu’elle n’était pas là pour faire figuration. Piquée au cœur, elle désirait maintenant plus que tout au monde faire mentir le chef des déserteurs et lui renvoyer la balle en pleine face. Assurée par les paroles de Shiki, Shiki fit face à Koto et son ton glacial qu’il ne semblait pas vouloir abandonner en s’adressant à la jeune femme. Presque inconsciemment cette dernière sécha ses larmes, reniflant une ou deux fois pour marquer la fin de son chagrin, du moins en surface car il lui faudrait probablement beaucoup de temps pour ramasser les miettes abandonnées par Ryoko et le porteur du Sharingan qui ne se priva pas d’en faire goûter l’amère saveur à l’esprit de la jeune femme.

" Ca ira. Je te dis que ça va aller. "

Il y avait du mieux dans la voix, au moins, si les deux hommes n’étaient pas sûrs de ses capacités, Shiki se consolait dans le frais soutien de sa siamoise. Mais quelque chose la chagrinait encore un peu. Le plan de Koto ne semblait pas accorder une place importante à la jeune femme qui n’attendait que cela pour appuyer ses paroles.

" Et je fais quoi moi pendant que tu vas parler à ces déserteurs ? Tu peux me faire confiance, je ne raterai pas la tache que tu me confieras. Dis-moi juste où je dois aller et ce que je dois faire. "

Il était amusant de constater avec quelle facilité les émotions de la jeune femme pouvaient passer de la peine à une apparente force mentale. Peut-être était-ce là une marque de l’autre Shiki que Koto n’avait pas eu la chance de rencontrer. Furtive apparition de celle pour qui la mort n’était qu’un jeu et le sadisme une délicieuse tarte aux mirabelles. Oui, il y avait de cela dans le ton de la Shiki qui s’exprimait dorénavant, et pourtant elle n’était pas encore totalement présente laissant sa liberté à la malheureuse fille qui ne savait que fuir et pleurer sur son sort et celui des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Koto
Déserteur avide de vengeance
Déserteur avide de vengeance
avatar

Nombre de messages : 507
Date d'inscription : 25/10/2006

Feuille de personnage
PV:
72/72  (72/72)
PC:
258/258  (258/258)

MessageSujet: Re: Koto et Shiki.   Ven 26 Oct - 15:52

Koto observa la jeune fille, après tout elle était une shinobi, peu importe qui commandait. Le jeune homme acquiesça de la tête, il savait que les deux Shiki avaient à coeur de réussir la mission. Même si ce n'était pas forcement pour les même raisons.

"On garde le même principe, je vais faire des clones, certains seront piégés. Nous nous présenterons aux déserteurs de Kiri. Pendant ce temps mes clones iront se placer près du village. Il faudra attirer l'attention sur nous, t'en sent tu capable? Les négociations seront surement un échec. Il y a de forte chance pour que l'on se retrouve menacé. A ce moment les clones interviendront. Fait bien attention à être loin d'eux car leur explosion sera dangereuse et pourrait te tuer. Même avec l'intervention des clones, nous allons devoir nous battre et tuer."

Puis Koto se souvint d'un message de Ryoko.

"Durant l'agitation tu prendra l'apparence d'un déserteur de Kiri et me demandera de te conduire à Ryoko pour devenir un membre de son village. Ne me demande pas pourquoi, mais tu devras garder le plus possible cette apparence."

Au moment de reprendre la route, Koto s'arrêta puis regarda Shiki. Il activa même son sharingan, la détaillant sous toutes les coutures.

"Un de mes clones prendra ton apparence durant le combat. Il mourra tuer dans une explosion."

Pas un mot de plus, ni d'explication, Koto avait reçut une directive et allait l'appliquer.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Uidome S
Invité



MessageSujet: Re: Koto et Shiki.   Ven 26 Oct - 17:08

Un simple mouvement de tête avait suffit à Shiki pour afficher à Koto sa détermination dans la mission. Elle restait sereine, retrouvant un calme somme toute relatif car ses membres tremblaient déjà légèrement. Une boule dans le ventre, ce que l’on appelle la pression avait fait son apparition, pour la première fois de sa vie on lui confiait une tache d’une grande importance, on lui accordait une confiance pour laquelle elle s’était battue depuis qu’elle était arrivée dans le village de Ryoko. Le seul point noir au tableau était la requête du déserteur. Ses ordres étaient d’éviter au maximum les explosions et venir s’approcher de Koto sous une autre apparence. Ce dernier point lui titillait tout de même l’esprit car durant son entrainement avec Ryoko elle n’avait apprit qu’à monter aux arbres et marcher sur l’eau. Changer d’apparence lui paraissait déjà une nouvelle difficulté dans l’apprentissage des arts shinobis car il lui était dorénavant impossible de l’apprendre, le temps était compté.
En prenant la direction du camp des déserteurs, Shiki ferma les yeux, la pression devenait peu à peu crainte prête à se transformer en peur. Cette même peur qui la poussait à fuir constamment. Mais il fallait que la jeune femme résiste, malgré tout. Intérieurement elle suppliait Shiki de lui prêter de sa force et ses connaissances en matière de techniques ninja pour réussir au mieux la tache qui lui était confiée, sans réponses.


« Ca ne te dérange pas de parler avec eux ? Je ne suis pas sûre de pouvoir vraiment être utile pour ça. »


Cela lui permit déjà d’ôter un poids qui lui pesait sur le cœur, en espérant que celle qui partageait son corps et son esprit pointe le bout de son nez le plus rapidement possible.

* Mais oui je suis là ma chérie. Ne t’inquiète pas. Ne t’ai-je pas dit que je t’aiderai à réussir la tache que Ryoko t’a confiée ? Hihihi. Vas.*

Les paroles de Shiki eurent un effet salvateur sur la jeune femme qui se sentait maintenant rassurée et prête à affronter vents et marées. Elle n’était pas seule, Shiki l’aiderait, tout irait pour le mieux, Koto serait content et Ryoko aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Koto
Déserteur avide de vengeance
Déserteur avide de vengeance
avatar

Nombre de messages : 507
Date d'inscription : 25/10/2006

Feuille de personnage
PV:
72/72  (72/72)
PC:
258/258  (258/258)

MessageSujet: Re: Koto et Shiki.   Lun 29 Oct - 10:35

Le déserteur regarda la jeune femme, elle prenait sur elle. Le jeune homme était sur que sa camarade ferait tout pour réussir et prouver que ses mots n'étaient pas vides.
Prendre la parole auprès des déserteurs de Kiri. Koto avait prit conscience que ce rôle lui reviendrait, mais cela ne l'enchantait guère. Mais bon, il avait un statut au sein du village et se devait de l'assumer. Se rapprochant du village, Koto s'assura de ne trouver aucun gardes et réalisa une succession de Taos faisant apparaitre les clones. Quatre d'entre eux reçurent des parchemins explosif, un sourire apparut sur leur visage. Ils connaissaient le plan et savaient que Koto appréciait ce piège. Tous reçurent une dose de chakra supplémentaire. Ceci pour le permettre d'utiliser le sharingan, autant leur donner le plus de chance. parmi eux deux autres reçurent une quantité plus importante pour leur permettre de réaliser le henge. D'ailleurs ces deux là, se mirent à observer la jeune femme avec beaucoup d'attention.
Un fois les clones fait, ces derniers se dispersèrent afin d'augmenter leur chance de réussite, dans la mise en place du plan. Ceci fait Koto, fit signe à Shiki de se mettre en route. Le déserteur relava la capuche de sa cape de voyage afin de cacher son visage.


"Nous ne révèlerons notre identité que le plus tard possible. Ensuite je prendrais la parole et leur soumettrais les conditions de leur affiliation à notre village. Tu peux garder ton visage masquée si tu le désire."

Koto n'était pas inquiet, il était sur de sa force et de son plan. Il allait devoir bientôt agir, et son esprit ce libéra de toutes questions futiles. Il attendrait d'être de retour au village pour obtenir certaines réponses.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Uidome S
Invité



MessageSujet: Re: Koto et Shiki.   Lun 29 Oct - 14:12

« Je vais rester comme ça, ça va aller »

Et de toute façon elle n’avait absolument rien pour masquer son visage. Shiki avait l’habitude de déambuler visage découvert, afin de laisser soin à tout le monde d’admirer l’étrange marquage bleu qui trônait autour de ses yeux. Question d’ego probablement, ironie lorsque l’on connait un tant soit peu la double jeune femme et les penchants de chacune de ses vies. Shiki suivait de près la démarche de Koto, drapée dans le long manteau noir que le chef des Nuke-nins lui avait offert, emprunté à l’un de ses villageois que Shiki n’avait pas eu le temps de remercier, s’approchant toujours plus du village. L’heure fatidique approchait, ce moment où la froide brunette allait pouvoir montrer l’étendue de ses connaissances et de ses capacités. Shiki regarda Koto faire son œuvre, l’œil ébahi et envieux de la facilité avec laquelle il exécutait ses gestes, il représentait tout ce qu’un ninja pouvait espérer être, fort, sûr de lui, sans réelle pitié pour son ennemi comme le montrait les sourires qu’arboraient chacun de ses clones à l’idée de faire couler le sang. Sûrement que Ryoko l’avait envoyée sur cette mission, avec le porteur du Sharingan pour qu’elle prenne exemple, peut-être même dans l’espoir de réveiller certains instincts enfouis au plus profond de son être. Malheureusement les deux Shiki avaient secrètement passé un accord tout différent qui garantissait le premier rôle à celle que l’on pouvait surnommer « Miss Bizounours ».
Le duo se remit finalement en route, dernière étape avant de pénétrer dans le village. C’est à ce moment, le moins opportun probablement, que des dizaines de questions partirent à l’assaut de ses pensées. D’innombrables questions sur la façon dont se dérouleraient les évènements. La jeune femme faisait preuve d’n flagrant manque d’expérience, celui de se dire que tout va bien lorsque le chef appelle des questions qui n’arrivent jamais, tout du moins pas avant que l’action ne se présente devant vous. La désertrice s’en voulu d’avoir été si bête, de ne pas avoir réfléchi avant, le mal était fait et il lui faudrait composer, surtout que l’entrée du village n’était plus qu’à quelques mètres.
Revenir en haut Aller en bas
Koto
Déserteur avide de vengeance
Déserteur avide de vengeance
avatar

Nombre de messages : 507
Date d'inscription : 25/10/2006

Feuille de personnage
PV:
72/72  (72/72)
PC:
258/258  (258/258)

MessageSujet: Re: Koto et Shiki.   Dim 4 Nov - 17:20

Le couple que formait la jeune femme et Koto, pouvait sembler anodin, mais quiconque les observait pouvait percevoir le danger qu'il représentaient. D'ailleurs lorsqu'ils arrivèrent aux abords du camp des déserteurs de Kiri, ils furent arrêtés par deux shinobis. Ces derniers conscient de la nature des deux étrangers, restaient méfiants.

"je viens de la part de Ryoko, nous désirons forger une alliance."

Des mots simples et francs, Koto se montrait franc. Nullement agressif, mais il comprenait que ces gardes se méfiaient d'eux. Il n'était pas évident lorsque l'on est recherché de se montrer confiant envers les inconnus. Mais le nom de Ryoko n'était pas inconnu, et leur permis de pénétrer dans le camp. Koto fut surpris qu'on ne les désarme pas, mais il était vrai que cela ne servait à rien. Après tout, un bon shinobi n'avait pas besoin d'armes pour être armé. Mais ce ne fut pas la seule surprise qui attendit le jeune homme. Le camp des déserteurs faisait plus penser à un camp de réfugiés. Il pouvait comptait une vingtaine de shinobi, il devait tous les repérer afin de ne pas être surpris.
Les deux gardes les conduisirent au centre du camp. A premier vue, ils allaient être présenté au chef de ce camp. Koto ne posa à aucun moment le moindre regard sur Shiki. Il devait lu faire confiance et puis si l'une flanchait, l'autre prendrait la suite.


[je ne me suis pas trompé dans le code couleur ^^]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Uidome S
Invité



MessageSujet: Re: Koto et Shiki.   Dim 4 Nov - 19:07

Décidée à suivre les conseils de Ryoko, Shiki suivait son acolyte de près, essayant de paraitre le plus sûr d’elle possible et ce, malgré ce sentiment de peur qui lui tenaillait le ventre. Tu es là pour apprendre avait-il dit, regarde Koto et apprends. La jeune femme jetait de rapides coups d’œil en direction du déserteur de temps à autres pour calquer ses gestes aux siens, tentant de paraitre la plus forte possible, ne plus être le boulet que le shinobi avait tiré depuis leur départ du village Nuke-nin. Néanmoins, afin de ne pas briser la fébrile image de la kunoichi forte de milles atouts qu’elle n’était pas, Shiki prenait soin d’éviter les regards inquisiteurs que leurs portaient tous ces shinobis, eux aussi déserteurs, mais poursuivant un but tout autre, celui de la piraterie. Des combattants faisant honneur à l’étiquette de mercenaires agissant pour leur propre cause, probablement tous habitués à tuer, torturer, et sûrement d’autres choses pires encore.
Plus le duo s’enfonçait au sein de la troupe formée par ces ninjas, et plus les vieux démons de la jeune femme s’éveillaient en elle. D’atroces souvenirs surgissant au moment le moins opportun, rappelle de la vie à laquelle Shiki lui avait finalement permis d’échapper, ces vingt longues années de perpétuelles humiliations, la solitude de sa cellule, le froid des longs couloirs immaculés au fond desquels d’affreux cris de douleurs surgissaient continuellement. La violence de son gardien, lui qui prenait un malin plaisir à bafoué l’innocence et la féminité de l’adolescente aux yeux bleus. Shiki marqua un léger coup d’arrêt, perte de contrôle sûrement mue par la peur de ces souvenirs et la vision de ces visages rappelant ce lieu interdit où la morale n’avait pas sa place.


*Voyons mon cœur, tu ne vas pas déjà abandonner. Toi qui, il y a peu, était pleine d’assurance et d’envie de réussir. Ne t’inquiète pas joli cœur, plus personne ne te fera de mal comme il l’a fait. Personne…*


L’apparition de Shiki sonnait une nouvelle fois comme une lumière tombée du ciel ramenant Shiki sur le droit chemin. Oui, il fallait qu’elle aille jusqu’au bout, elle se l’était promit. Suite à cette courte interruption dans sa démarche, la jeune femme reprit route. Elle qui, habituellement, aurait ressentie une certaine tristesse pour la pauvreté apparente de ce camp, semblait désormais froide et imperméable à ce genre de ressenti à l’égard d’inconnus qui ne lui souhaitaient pas forcément le plus grand bien. Peut-être était-ce là le début d’un rapprochement entre les deux Shiki qui partageaient le même corps. La « gentille » jeune femme qu’elle était serait-elle en train de calquer ses sentiments sur ceux de sa comparse ?
Ils arrivèrent finalement face à celui qui semblait être le chef des lieux, l’égal de Ryoko sur son rang, mais pas en terme de savoir, du moins elle le souhaitait. Comme convenu Shiki ne parla pas, se contentant de mettre un stop à son avancée, légèrement en retrait de Koto qui devait s’exprimer pour eux deux. Ses doigts pianotaient nerveusement sur le cuir du pantalon moulant qu’elle portait, masqué par le long manteau qui cachait ses gestes les plus infimes.
Oui, il fallait qu’elle réussisse, et avec l’aide de Shiki, la confiance revenue, elle se sentait prête à tout.
Revenir en haut Aller en bas
Koto
Déserteur avide de vengeance
Déserteur avide de vengeance
avatar

Nombre de messages : 507
Date d'inscription : 25/10/2006

Feuille de personnage
PV:
72/72  (72/72)
PC:
258/258  (258/258)

MessageSujet: Re: Koto et Shiki.   Lun 5 Nov - 21:32

Le camp était composé de plusieurs tentes, mais l'une d'entre elle était plus imposante. Koto regarda Shiki, cette dernière semblait avoir confiance en elle. Mais il restait encore du chemin à faire, un sourire apparut sur le visage du déserteur de Konoha. Ce sourire sembla intrigué le chef des déserteurs de Kiri.

"Excusez moi, une vilaine idée vient de me traverser la tête. Voyez vous, ma coéquipière est une novice et je pense comprendre pourquoi mon chef m'a demandé de la prendre avec moi."

Le regard de Koto se porta sur le camp. Il y avait bien plus d'hommes que de femmes. A vrai dire, il devait y avoir tout au plus cinq kunouchis. Chose compréhensible, peu de femmes suivaient la voie de la désertion. Même si depuis un certains temps, le village de Ryoko semblait attirer les kunouchis.

"Si cela ne vous dérange pas, nous serons plus à l'aise pour discuter dans votre tente. La proposition que j'ai à vous faire, va surement demander des négociations."

L'homme en face de Koto, répondit au sourire de Koto. Devant la remarque de ce dernier, il acquiesça. Il fit signe à Koto de le suivre, quatre shinobis leurs emboitèrent le pas. Au moment de rentrer dans la tête du chef Koto se retourna vers Shiki.


"Reste dehors et commence à faire connaissance avec les membres de ce camp. Fait en sorte qu'ils apprécient ta compagnie et qu'ils n'aient pas à ce plaindre de toi."

Le sourire que lui envoya Koto ne cacha pas l'idée qu'il avait en tête. Après tout les kunouchis devaient aussi savoir ce servir de leurs charmes.
Koto suivit peu après le chef du camp, et en signe de bonne grâce tendit ses poignets à l'un des hommes qui rentrèrent derrière lui.


"Si cela peut vous rassurer liait moi les mains. "


Qu'ils le fassent ou pas, cela ne changerait rien. Mais Koto voulait se montrer des plus conciliants. Ce chef devait savoir que les déserteurs de Ryoko avaient perdu l'appui de Iwa et se retrouvait donc seuls.

[Ryoko je te laisse la suite après que Shiki ai posté bien sur ^^]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Uidome S
Invité



MessageSujet: Re: Koto et Shiki.   Mar 6 Nov - 23:08

Les paroles de Ryoko ne firent qu’un tour dans le double esprit de Shiki. La première se sentit tout d’abord trahie par sa réaction, évènement impromptu qui ne faisait pas du tout partie du plan décidé auparavant.
L’autre, perverse, ne put qu’apprécier la grandeur d’esprit du shinobi. Shiki ne laissa pas que quelques secondes de répits à Shiki avant de reprendre le dessus. Elle qui s’était découvert une lueur d’esprit calculateur ne tenait plus. La tentation était trop belle d’humilier Shiki une bonne fois pour toute aux yeux de Koto et de tous ces inconnus. Le ninja n’était plus là, abandonnant la jeune femme aux crocs acérés de tous ces hommes, et ne pouvant donc pas savoir qui était la deuxième Shiki.
Shiki se mit à évoluer d’un pas félin, prédateur, s’affichant telle une croqueuse d’hommes. Elle déambulait, la démarche chaloupée, devant l’assemblée, toisant un à un tous les shinobis présents qui l’épiaient avec des yeux affamés.


*Pas toi. Toi non plus. Non. Hmm, pourquoi… non. Pas toi. Lui !*

Elle s’arrêta devant le plus antipathique d’entre eux, un sourire carnassier sur les lèvres, se retourna en jetant un regard froid teinté d’une invitation directe envers les autres. D’un mouvement de bras ferme elle attrapa alors le col du déserteur puis approcha lentement son visage du sien. Ses fines narines se gonflèrent avant qu’elle ne renifle le cou de cet homme en jetant un regard emplis de sous-entendus en direction d’un type qui les contemplait quelques mètres plus loin. Prenant une profonde inspiration, son visage se dirigea tout naturellement vers le ciel, les yeux clos alors qu’un rictus malsain s’échappa de ses lèvres. Sa deuxième main vain attraper la chevelure ébène du shinobi, lui empêchant ainsi tout mouvement pour se dégager. L’émanation de chakra qui s’évaporait hors de son corps accentuait le glauque de la scène. L’homme posa la main sur la garde d’un geste brusque et défensif rapidement stoppé par Shiki qui, dans un mouvement surréaliste, posa sa langue de tout son plat sur la gorge du déserteur. L’organe humide parcouru d’un trait lent la peau de l’inconnu de la gorge au front. Son cœur battait à en faire exploser sa poitrine d’excitation, non pas provoquée par le désir de l’homme non, mais par l’imagination débordante qui lui passait en avance la scène qui suivrait, avec la malheureuse Shiki en premier rôle. L’humiliation serait parfaite.
La tentation était trop belle…
Revenir en haut Aller en bas
Hideshi
Kazekage
Kazekage
avatar

Nombre de messages : 322
Date d'inscription : 14/08/2006

Feuille de personnage
PV:
0/0  (0/0)
PC:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Koto et Shiki.   Jeu 8 Nov - 2:01

Habitat de fortune qu’était le toit du chef de ces déserteurs. Koto découvrit un intérieur des plus modestes, les gains les plus importants de ce dirigeant étaient entreposés au fin fond de la tente. Celle-ci était éclairée par quelques lampes à pétrole suspendues sur les morceaux de bois faisant office de bien frêle charpente, cependant, elle était largement suffisante pour supporter la toile.
Le chef des renégats alla s’installer sur son siège s’apparentant à un pouf assez confortable. D’autres étaient éparpillés un peu partout mais toujours face à lui.
Alors que l’un des shinobis se demandait s’il devait effectivement entraver les mains de Koto, le chef prit la parole.


« Pas besoin, je doute que Ryoko envoie des émissaires incapables de se débarrasser d’une simple corde. »

Un sourire équivoque trônait les lèvres du chef et le shinobi se rétracta.

« Prenez place hum… ? »

Invitant Koto à prendre place, il incrusta une petite interrogation pour avoir connaissance du nom de celui avec qui il allait négocier.
Les quatre gardes se positionnèrent, un de chaque côté de leur chef, et les deux autres firent de même mais avec le détenteur du Sharingan.


« Et bien je vous écoute. »

**************


A l’extérieur de la tente, le comportement de Shiki fit sourciller les shinobis postés, notamment lorsqu’elle dégagea quelque chose de troublant. Ils n’avaient pas l’air d’être des bêtes de combats mais il ne leur fallait pas une expérience monstre pour se rendre compte que quelque chose de tournait pas rond dans tout cela.
Le pauvre shinobi choisi par Shiki était totalement sous son emprise. Il voulait réagir mais semblait tétanisé devant tant de fougue sauvage de la part de la Nuke-Nin et c’était peu de le dire…Il voulait à la fois s’enfuir et se soumettre à elle, allez savoir, le conflit éternel entre la raison et l’inconscience hormonale de l’homme.
Par contre, les autres shinobis semblaient moins réceptifs. Ils fixèrent Shiki avec une certaine appréhension…Pour le moment, ils n’agissaient pas mais sûrement que cela pouvait changer suivant la suite des évènements…
Quoi que...Celui qui avait croisé le regard volontairement sulfureux de Shiki ne pouvait plus tenir et il fallait le comprendre, de telles demoiselles ne se présentaient que très rarement chez eux. Lui n'était animé que par ses hormones en ébulition. Son collégue ne bouge pas? Pas grave il le fera pour lui.
Il ne se fit pas prier et se rua vers Shiki sans demander son reste, se plaqua carrément contre le dos de la Kunoichi qui était donc prise entre les deux hommes.

"T'as entendu ton ami, tu dois être très gentille avec nous."

Le tout prononcé avec une voix blindée d'arrières pensées. Les mains du shinobi se posèrent alors sur les hanches de Shiki, les doigts se voulaient outrageusement baladeurs, n'hésitant à venir flirter avec les formes jugées généreuses de Shiki.

_________________
Hideshi Ikari

Missions.

Rang D: 7
Rang C: 4
Rang B: 4
Rang A: 3
Rang S: 1


Dernière édition par le Jeu 8 Nov - 19:15, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koto
Déserteur avide de vengeance
Déserteur avide de vengeance
avatar

Nombre de messages : 507
Date d'inscription : 25/10/2006

Feuille de personnage
PV:
72/72  (72/72)
PC:
258/258  (258/258)

MessageSujet: Re: Koto et Shiki.   Jeu 8 Nov - 16:53

Koto s'assit une fois qu'il en reçut l'autorisation. Il était ici pour négocier la soumission de ces déserteurs à l'autorité de Ryoko. Mais cela ne l'empêchait pas de se conduire en invité respectueux. A aucun moment, le jeune homme se demanda ce que faisait la jeune femme. Après tout cela ne l'intéressait pas, il avait une mission. Peut être que le vrai Koto, s'en soucierait mais lui.

"Je me nomme Koto, et j'ai été envoyé pour trouver une manière élégante...." Koto chercha durant quelques secondes ses mots..."de vous faire accepter l'idée de vous soumettre à l'autorité de Ryoko. De ce fait vous unirez vos forces aux nôtres. Voyez vous laisser un autre groupe de déserteurs agir librement pourrait nous créer des ennuis, un amalgame et si vite arrivé."

Koto avait prononcé ces mots avec une neutralité complète. Sauf pour la dernière remarque ou un sourire des plus narquois fit son apparition sur son visage.

**********************************

A plusieurs mètres de là, dans l'ombre, une silhouette observait le jeux de Shiki. Jamais il n'aurait put imaginer la nature de sa deuxième personnalité. L'homme était certains que c'était cette dernière qui avait prit les commandes. Shiki était trop fragile et bloquée pour ce comporter de la sorte. Il avait devant lui une succube, qui prenait plaisir à mortifier sa compagne. Connaitre, même légèrement, la nature du double de Shiki était utile du moins aux yeux de l'homme. Ces ombres étaient eux aussi en position, il allait bientôt lancer l'attaque. Le temps jouait contre lui, mais voir jusqu'à où pourrait aller al jeune femme l'intéressait. Mais il avait une mission à réaliser et il aurait d'autres occasions de découvrir cette limite.

*****************************

Pendant ce temps dans la tente, Koto fixa son regard dans celui du chef des déserteurs. Il ne lui laissait pas le temps de lui répondre. Koto s'était assis à trois mètre de l'homme. Sa position l'empêchant de pouvoir agir rapidement.

"Vos hommes ne sont rien comparés, à la force que nous possédons. Vous à la rigueur pourrait être une acquisition intéressante. Mais nous avons besoin de troupes à opposer à nos ennemis. Ryoko ne désire nullement sacrifier des éléments de valeurs. Vous comprenez maintenant la raison de ma présence."

Koto désirait pousser l'homme à bout, pour que ce dernier réagisse. La réaction souhaitée par Koto était simple, le chef des déserteurs devait l'attraper pour lui faire comprendre qu'il n'allait pas se laisser impressionné. Mais rien sur son visage trahissait ce désir, la seul expression était était représenté par ce sourire narquois. De toute façon que cet homme se trouvait au plus près de Koto ou à sa place actuelle cela ne changerait rien au dénouement de la situation.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Uidome S
Invité



MessageSujet: Re: Koto et Shiki.   Jeu 8 Nov - 20:02

Sans grande surprise la réaction des deux hommes avait assouvie son désir le plus profond. Quel manque d’originalité, de spontanéité et de décision. Un rire malsain déforma le visage de Shiki qui était de nouveau tourné vers le ciel, un geste, puis deux, elle était collée à l’homme qui se tenait dans son dos. Contact charmeur, relation animale éveillant leurs instincts les plus primaires. Shiki passa une main sur la nuque de ce nouvel invité, caressa langoureusement sa peau d’une main alors que la deuxième déboutonnait lentement les quelques attaches qui maintenaient son haut fermé.
Ses yeux bleus étaient plantés dans ceux de l’être conquis, invitation au voyage, dénué de tous sentiments, de toute passion si ce n’est celle de détruire Shiki encore un peu plus. Relation bestiale, la chair pour la chair.
La fin était proche, instant où la malheureuse reprendrait connaissance adulée par la fougue des deux déserteurs. Shiki jubilait. Sa poitrine à demi dévoilée se gonflait et se dégonflait sur un rythme endiablé. Faisant fi des petites gouttes bleutées qui s’échappaient du pâle épiderme, les mains du premier parcouraient déjà les délices de la jeune femme qui s’offraient à eux.


*Shi…ki..*

Plus que quelques instants.
Le bouton de son pantalon sauta, la jeune femme s’appuya délicatement sur celui qui était derrière elle, petit bond, ses jambes enlaçaient les hanches de celui qui ne cessaient de la détailler du regard. Sa peau était en alerte, tous sens éveillés, et Shiki poussa un gloussement démoniaque qui répondait aux approbations des deux hommes. Ses yeux étaient maintenant clos afin de ne rien voir du spectacle qui se déroulait, pas encore.

Etrange sensation de chaleur, compression, d’étranges frissons sur son corps et ce bruit, celui d’un souffle, non deux ou trois. Le sien, elle le savait car sa poitrine était en feu, les yeux humides Shiki regagna la vue. Cri d’horreur. Le rire démoniaque de Shiki résonnait dans sa tête. Si la première avait conscience de ce que pensait et ressentait l’autre, celle-ci n’avait elle aucune connexion avec son homologue, ignorant tout ce qui pouvait se passer lorsqu’elle n’était pas là.
Surprise.
Elle était étreinte par deux hommes dont les mains parcouraient chaque centimètre de sa peau, elle voulait hurler mais n’en fit rien. Désastreux souvenirs que ceux éveillés par ce qui était en train de se passer. Dans un flash enivrant Shiki se souvint de ce qui lui arrivait dans la maison qui l’avait hébergé durant vingt longues années. Honteuse, Shiki pleurait d’effroi à l’idée de ce qui pouvait se passer ensuite, chaque mouvement de bras lui donnait le sentiment d’être le dernier, celui qui la plongerait dans le néant comme il fut souvent le cas par le passé. Comment en était-elle arrivée là ? Le ninja l’avait-elle trahie ? Impossible vérité, Ryoko n’aura jamais voulu cela, du moins elle le pensait de tout son cœur. Shiki ne pouvait rien faire, si ce n’est pleurer, prier pour qu’on ne lui fasse pas de mal, prier pour que Koto n’assiste pas à cela, prier pour s’en sortir pendant que la seconde, elle, appréciait silencieusement le spectacle, un des plus beaux jours de sa vie.
Revenir en haut Aller en bas
Hideshi
Kazekage
Kazekage
avatar

Nombre de messages : 322
Date d'inscription : 14/08/2006

Feuille de personnage
PV:
0/0  (0/0)
PC:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Koto et Shiki.   Sam 10 Nov - 2:39

Le leader des renégats écouta Koto durant toute sa tirade. Au début, il avait le sourire aux lèvres, quelques soupirs formèrent d’ailleurs un rire assez prononcé bien qu’étouffé au sein de sa bouche. Quelques mots fuyants ses lippes.

« Rien que ça ? »

Puis soudainement, son visage se transcenda en une expression assez particulière. En effet, à en voir ses traits, ce chef n’était pas en faveur de cette soumission émise par Koto. Pour lui, cette discussion n’avait plus lieu d’exister, d’autant lorsqu’il apporta sa réponse avec une légère pointe de mesquinerie.

« Et c’est avant élégance que je décline l’offre de Ryoko. Bon retour hummm Koto, oui voilà. »

Une chose était sûre : il n’était pas impressionné. Son regard ancré sur le Nuke-Nin agrémenta ses précédentes paroles. Il congédia Koto. Les gardes postés aux cotés du détenteur du Sharingan portèrent leur main sur chacune des épaules de celui-ci, l’intimant donc à quitter la tente.

****************


A l’extérieur, cela devenait de plus en plus délicat. Shiki se laissait totalement aller et ce n’était pas pour déplaire aux hommes qui avaient affaire à elle. Pour eux, la Kunoichi était une occasion à ne pas laisser filer. Les mains vagabondaient toujours, les gestes devenaient de plus en plus tactiles.
Les deux hommes s’échangèrent un regard qui en disait long sur leurs intentions. Celui derrière Shiki dit alors :


« Allez, on va passer aux choses sérieuses. »

Et sur ce, celui qui était entravé au niveau des hanches par la kunoichi entreprit une marche hâtive en direction de l’une des tentes, accompagné bien sûr du corps bombé d’hormones prêts à s’exprimer.

Le temps était désormais compté. Shiki était sur le point d’être la victime de ces deux hommes sans scrupules.

_________________
Hideshi Ikari

Missions.

Rang D: 7
Rang C: 4
Rang B: 4
Rang A: 3
Rang S: 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koto
Déserteur avide de vengeance
Déserteur avide de vengeance
avatar

Nombre de messages : 507
Date d'inscription : 25/10/2006

Feuille de personnage
PV:
72/72  (72/72)
PC:
258/258  (258/258)

MessageSujet: Re: Koto et Shiki.   Sam 10 Nov - 9:54

La réaction du chef des déserteurs ne surpris pas le jeune homme. Bien au contraire, il devait reconnaitre n'attendre que cela. Un comportement tout autre de la part du chef aurait put mettre le plan de Koto à mal.
Au moment ou les gardes posèrent leurs mains sur les épaules du jeune homme se dernier sourit. Puis un léger crépitement électrique se fit sentir avant le souffle provoqué par l'explosion des deux notes explosives. Le Raïton Bunshin avait fait son œuvre. Cette explosion devrait être assez forte pour éliminer les personnes présentes dans la tente.
Ryoko avait signalé que la puissance de ces déserteurs étaient assez basse. Mais le leader devait avoir un niveau plus élevé. Si la plupart des shinobis présent devaient être des genin, leur leader lui devait être au moins un chounin, voir un jounin. Mais Koto ne doutait, car Ryoko ne l'aurait alors certainement pas envoyé avec Shiki, mais plutôt avec Hideshi ou Methatron. Du moins avec un shinobi bien plus expérimenté et fiable que la jeune femme.

Des que la tente explosa, trois autres Koto surgirent pour se lancer à l'attaque des déserteurs de Kiri. Tous avaient le sharingan activé, leur cible était fort simple. Il s'agissait de petits groupes encore sous le choc de ce qui se passait dans leur camp. Koto devait reconnaitre que l'autre Shiki avait réussit à détourner l'attention de certains déserteurs. Maintenant à elle de prouver qu'elle pouvait survivre dans un combat. Mais aussi qu'elle était capable de suivre un plan. La consigne que Koto lui avait donné, faisait partit de la mission, même si le jeune homme ne la comprenait pas. De toute façon il aurait tout le temps de voir cela avec Ryoko dés son retour.
Une fois ses clones lancés dans le combat Koto s'approcha du camp. Autant ses clones s'étaient lancé avec rapidité au combat, tout en gardant une distance suffisante pour éviter de se détruire mutuellement lors des explosions. Autant Koto lui avançait tranquillement, son sharingan activé. Il devait visualiser le déroulement de l'attaque et pouvoir réagir à la moindre surprise. Il gardait un oeil sur tout, même vers la tente du chef. Il tenait deux kunaïs dans une de ses mains et trois shurikens dans l'autre. Il ne possédait plus de notes explosives, elles avaient toutes été répartie entre ses clones. D'ailleurs l'un d'entre eux sous une cape de voyage avait l'apparence de Shiki. Son rôle était de mettre en scène la mort de la jeune femme.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Uidome S
Invité



MessageSujet: Re: Koto et Shiki.   Dim 11 Nov - 19:33

Totalement soumise, sans plus aucune volonté aucune, Shiki se laissait transporter comme un vulgaire morceau de chair prêt à passer sous les mains expertes du boucher. Elle ne pleurait toujours pas malgré l’humidité qui baignait ses yeux. La jeune femme regardait le monde à travers des émotions qui la perturbait, cette profonde sensation de trahison, coup de poignard qui vint lui transpercer le cœur. Elle qui se sentait prête à tout quelques temps auparavant, n’était plus que l’ombre d’elle-même, hantée par les vieux démons de son passé, aujourd’hui n’allait pas être le jour qu’elle espérait. Sa renaissance allait lentement, mais sûrement laisser place à sa propre mort, ses yeux se refermeraient peu à peu sur le néant de sa propre affliction. Le jour où la jeune mourrait.
Les yeux clos, le visage déformé, Shiki sentait peu à peu ses forces lui échapper. Sa seconde riait, elle jubilait même de voir la peau de la malheureuse rougir sous la paume des déserteurs, l’étreinte l’emmenait à chaque seconde un peu plus proche d’Hadès. Elle voyait déjà tous ces âmes perdues de l’autre côté du fleuve des morts lui tendre les bras, leurs supplications l’appelaient, bientôt elle les rejoindrait.
Le silence, la mort, la perte de toute sensation. Le chaos créé par les deux hommes avait ôté son dernier souffle à ce corps qui leur avait été offert.
Un bruit, une lueur, non. Une lumière, un espoir, un cri suivit d’un nombre incroyable d’entre eux. Shiki sentait ses propres cordes vocales vibrer, c’était son cri qui avait attisé celui de ses autoproclamés partenaires d’un jour. Le chaos de la jeune femme avait laissé place à un désespoir bien plus grand dans tout le village de ces déserteurs. Shiki rouvrit les yeux, la forte lumière l’aveuglait. Dégageant une main maintenue par celui qui restait dans son dos elle se protégea le visage, elle était perdue mais vivante. A cet instant la jeune femme ne savait plus vraiment où elle en était, était-ce Koto ? Ces hommes avaient-ils signés leur mort eux-mêmes ?
Les prunelles bleues tournèrent, le corps dénudé de Shiki toisait l’homme qui lui faisait face dans son ensemble. Non, lui aussi semblait surpris. La jeune femme ne bougeait pas, prise par la peur, l’effroi même. Peut-être était-ce la un signe du destin, sa mort n’était finalement pas pour ce jour dont les chants macabres semblaient être en l’honneur de l’assemblée qui restait figée, bouche-bée, en dehors de la tente. Elle pria de nouveau, espérant que son labeur cesse sur le champ, l’espoir d’être sauvée.
Shiki ? Où était-elle, celle qui la protégeait quotidiennement, sans relâche, qui la préservait des affronts du monde extérieur. Elle riait mais n’agissait pas. Shiki se sentit alors prise d’un profond désarroi, le mal était plus intense que celui procuré par l’étreinte des deux inconnus. La douleur de voir Shiki l’abandonner.


*Sauve-moi…*

Un cri du cœur, Shiki n’était pas celle qui souffrait, au contraire elle s’amusait. Pourquoi ? Pourquoi appelait-elle à l’aide alors ? Non, impossible ! Elle ne pouvait pas être celle qui l’avait trahie, elle ne pouvait pas…

« Ryoko… »

Ses lèvres laissèrent s’échapper un souffle dirigé envers celui qui la ramena à la vie, un appel à l’aide, il fallait qu’il aide.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Koto et Shiki.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Koto et Shiki.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Atelier Darth Manu - CUSTOM Commandant CODY Koto
» [MANGA/ANIME] Sasameki Koto
» [MANGA/ANIME] Shi Ki (Shiki)
» Atelier Darth Manu - Custom Clone Koto Ep2
» Présentation de Shiki-tan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Gaiden :: Hors trois Villages :: Hors des trois Villages cachés principaux :: Oto no kuni ( village du son )-
Sauter vers: