Naruto Gaiden

Jeux de Rôle Rp sur l'univers Naruto
 
AccueilFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [lieu] Les rues de Suna

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Fitz Kosama
Genin de Suna
Genin de Suna
avatar

Nombre de messages : 1280
Localisation : regarde les étoiles allongé sur un toit de Suna...
Date d'inscription : 04/06/2007

Feuille de personnage
PV:
30/33  (30/33)
PC:
105/129  (105/129)

MessageSujet: [lieu] Les rues de Suna   Mer 10 Oct - 14:03

Fitz revenait du désert aprés s'étre entrainé quelques peu. Le jour commençait à se lever et certains magasins étaient déjà ouverts, bien que les rues ne soit pas surpeuplés, bien au contraire. Fitz tenait toujours le parchemin de sa sensei, mais décida de le ranger. Il avait à peine 100 Ryos, mais il n'était pas la pour faire du shopping. la pire de ces dépense pourrait étre une boisson, et encore. Il allait se promener dans la ville en attendant que le soleil soit bien levé pour retourner dans le désert, ce qui lui laissait pas mal de temps. Il alla d'abords dans un petit magasin et acheta une bouteille d'eau. La soif commençait à le tirailler. Ensuite, il reprit sa balade. Il n'y avait vraiment pas beaucoups de monde à cette heure, et il reconnaitrait toute personne qu'il avait déjà vue assez facilement. Il continua de se promener. Il passa devant l'hopital, et repensa à son souhait de devenir ninja médical. Il continua son chemin et tomba sur l'armurerie. Il pris note de revenir ici une fois qu'il aurait de quoi acheter de l'équipement. Le village prenait peu à peu vie à mesure que le soleil se levait. Fitz continua de deambuler dans les rues de Suna, puis entendit des sortes de cris. Il se dirigea vers le son, et tomba sur deux ivrognes entrains de se "battre". Ils étaient tellement saouls qu'ils arrivaient à peine à mettre un pied devant l'autre. Un gamin de trois ans les aurait mis au tapis.

*pffff, il font pitiés ces deux la...*

Fitz passa son chemin. Il esperait bien tomber sur un quelqu'onque personne, qu'il connaissait, rien que pour avoir de la compagnie. Mais il était encore tôt malgrés l'agitation qui régnait, et ne nourrissait pas d'espoir sérieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karynn
Kazekage secondaire
Kazekage secondaire
avatar

Nombre de messages : 815
Age : 44
Localisation : dans le désert......
Date d'inscription : 18/09/2006

Feuille de personnage
PV:
150/150  (150/150)
PC:
738/738  (738/738)

MessageSujet: Re: [lieu] Les rues de Suna   Ven 12 Oct - 16:15

Le village commençait tout doucement à sortir de la torpeur de la nuit. la jeune chounin du clan Oshikii, réalisait comme tous les matins, son jogging. En plus de son exercice, Karynn appréciait ce moment car les senteurs venant des boulangeries emplissait la rue. La jeune femme portait sa tenue, prête à défendre le village ou a partir en mission.
Au loin elle perçut une silhouette familière. Cette dernière appartenant au jeune Kosama. En se rapprochant de lui, Karynn constata que ce dernier revenait du désert. Alors qu'elle se rapprochait de lui, elle aperçut deux hommes ivres entrain de se battre.


*Certains ne semblent pas avoir profité de la nuit, pour se reposer.*


La chounin se dirigea vers eux, en vue de les calmer. Comme elle s'y attendait leur dispute n'était nullement sérieuse. Puis elle les reconnut, il s'agissait de deux habitués d'un bar tout proche.

"Hyoshi, toi et ton frère vous feriez mieux de rentrer chez vous avant de finir en prison."

Le dénommé Hyoshi se retourna lorsqu'il entendit son nom. Lui aussi reconnut la jeune femme, et dans un sourire alcoolique entraina son frère en un autre lieux. Les deux hommes éloignées, la jeune femme se remit à courir et vint rejoindre son élève.

"J'espère Fitz que tu n'étais pas seul dans le désert."

Le ton de la phrase était sérieux, mais le sourire lui était amical.

_________________


Missions:
25 de rang D, 24 de rang C, 22 de rang B, 17 de rang A et 6 de rang S
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fitz Kosama
Genin de Suna
Genin de Suna
avatar

Nombre de messages : 1280
Localisation : regarde les étoiles allongé sur un toit de Suna...
Date d'inscription : 04/06/2007

Feuille de personnage
PV:
30/33  (30/33)
PC:
105/129  (105/129)

MessageSujet: Re: [lieu] Les rues de Suna   Dim 14 Oct - 11:45

Fitz avait un peu ralentie le pas aprés étre passé à côté des deux alcooliques. Le boucans qu'ils faisait se calma et Fitz se dit que quelqu'un avait peut étre remis à leurs places les deux hommes. Qu'elle fut sa surprise quand on l'interpella. Il se trouna, tout souriant, et essayant de ralentir les battement de sont coeur, qui avaient rapidement acceleré à cause de la surprise.

"J'espère Fitz que tu n'étais pas seul dans le désert."

Karynn parlait d'un ton sérieux, mais un grand sourire s'ettirait sur ces lévres.

"Karynn sensei !! vous m'avez fais peur. Pour tout dire je suis resté dans le désert une bonne partie de la nuit, puis je suis revenu en ville pour faire un tour. E vous méme, que faites vous de si bonheur dans le village ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karynn
Kazekage secondaire
Kazekage secondaire
avatar

Nombre de messages : 815
Age : 44
Localisation : dans le désert......
Date d'inscription : 18/09/2006

Feuille de personnage
PV:
150/150  (150/150)
PC:
738/738  (738/738)

MessageSujet: Re: [lieu] Les rues de Suna   Lun 15 Oct - 15:31

Devant la réponse du jeune homme, le sourire de la jeune femme disparut. Fitz pouvait voir que sa senseï n'était pas satisfaite et un peu en colère. D'ailleurs lorsqu'elle prit la parole, le ton de sa voie confirma son humeur.

"Fitz le désert est dangereux, même pour des personnes averties et habituées. Y restait seul, et de l'inconscience, je ne vais pas te faire une liste des dangers tu doit les connaitre. Il est bien de vouloir de renforcer en affrontant les forces de la nature, mais la prudence est de rigueur."

Puis dans un soupir, la jeune femme offrit de nouveau un sourire à son élève.

"Moi aussi, j'ai fait la même chose, mais ce n'est pas une raison. Quand à ta question, je profite du calme du village pour réaliser mon footing quotidien et améliorer ma vitesse."

En disant cela, la jeune femme montra les poids qu'elle portait aux pieds et aux poignets.

"Si tu veux t'endurcir face au désert, soit toujours accompagné......tu ne compte quand même pas y retourner? N'oublie pas que je t'attend Atria et toi en début d'après midi."

_________________


Missions:
25 de rang D, 24 de rang C, 22 de rang B, 17 de rang A et 6 de rang S
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atria Washiga
Genin de Suna
Genin de Suna
avatar

Nombre de messages : 490
Age : 29
Localisation : Suna no Kuni
Date d'inscription : 20/06/2007

Feuille de personnage
PV:
34/42  (34/42)
PC:
81/83  (81/83)

MessageSujet: Re: [lieu] Les rues de Suna   Mar 16 Oct - 19:39

Revenant de son entraînement avec Kuri, Atria marcha tranquillement dans les rues de Suna. Ce matin elles étaient calmes et un léger vent se fit sentir sur le visage de la jeune fille. Elle regarda les magasins, à cette heure, déjà ouvert, et ne vit pas grand-chose. Puis elle se retrouva dans une petite impasse. La regardant attentivement, Atria vit un miroir au fond, reflétant la lumière du soleil. Elle alla voir, et vit qu’il laissait apparaître son image entière. Etant donné qu’elle ne s’était pas beaucoup entraîner avec Kuri à la falaise, elle décida de faire un petit essai à cet endroit. Elle concentra son chakra et fit comme pour le schéma que Karynn avait dessiné au tableau, lors des cours. Elle ferma les yeux, le malaxa et le fit transbahuter de son corps à celui de son clone.

* Bunshin no jutsu *

Au moment où elle arriva à contenir son chakra dans celui de l’autre corps, elle ouvrit les yeux et se regarda. Elle vit son clone légèrement se former, mais peu de temps après, du faite qu’elle n’était plus concentrée, il disparu rapidement. Après quelque seconde de solitude, la jeune fille s’énerva contre le miroir en le démolissant d’un coup de pied circulaire.

« Miroir de m**** »

Le pauvre objet, qui n’était pas responsable de l’échec de l’étudiante, finit en mille morceaux par terre, sous un bruit fort et violent de verre brisé. Puis elle poussa un grand soupir.

« C’est peut être pas ce que je voulais faire, mais ça fait du bien ! »

Ensuite elle ressortit de l’impasse, vit deux ivrognes qui avaient bien fêté leur nuit d’un côté et de l’autre Fitz et Karynn étaitent en train de parler alors Atria marcha vers eux pour les saluer.

« Bonjour Fitz, Bonjour Sensei » Dit elle en souriant.

_________________
Flood-bannière !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hebi Kyô
Invité



MessageSujet: Re: [lieu] Les rues de Suna   Mer 17 Oct - 13:04

Il était tôt... Si tôt. Hebi se baladait dans les ruelles sombrées de Suna. Le soleil n'avait pas encore pointé dans sa manière absolue, son tout. Ainsi, Hebi se sentait un peu plus faible qu'à l'habitude. Pourtant il aimait le matin. il montait en puissance, en synchronisation avec l'Asashi Onigami, le soleil divin. Il ne cherchait pas éternellement à se réfugier sous sa coupelle, mais il était pour l'âme sans expérience une sécurité abusive et enviable. Bref, tout ce que chacun désire est forcément bon, sinon on ne le désirerait pas.
Ce matin, il venait trouver autre chose que la rosée fébrile, que les rayons tout aussi puissant que cette rosée. En quête d'un sentiment, d'une entité ? Oui, non. Dans un premier lieu, certes, il ne sortait pas de la résidence pour flaner. Mais le contact avec la population qu'il aimait tant lui faisait le plus grand bien. Et puis il se passait tellement de choses intéressantes, que chacune lui en apprenait un peu plus sur lui.

Il parcourait paisiblement les rues, où la lumière s'intensifiait peu à peu. Dans un élan de bonheur incertain et si rare, il continuait de fouler la terre battue de ses claquettes rossées et abimées. Déjà, il entendait l'animation qui levait le village.
Se rapprochant, il ne reconnu ue Karynn. Sa jeune professeur venait de le remarquer alors qu'elle était en conversation avec plusieurs autres personnes. Suna était un village, cependant il était difficile de connaitre tous ses proches, surtout lorsqu'on vit reclu sur les toits toute la journée à dorer au soleil. Et lorsque la nuit tombait, il retournait se coucher, encore et encore. Mais vu la présence et l'âge de ces personnes, il se douta de leur statut. Lorsque la jeune fille tenta un jutsu qu'Hebi n'entendit pas, sans succés, il serra légèrement les lèvres devant sa colère, qui se repportait sur... une toute autre personne. Mieux, un objet.

Il continua de s'avancer. Puis, sortant un petit sac de sa poche, il s'arréta. Il comptait son argent. Les emplettes, il n'aimait pas. Mais il attendait autre chose, un objet de plus spécial. Pourtant, lorsqu'il eut tout rangé dans le petit étuit en cuir, sa mine se décomposa, et derrière son visage perplèxe, il reflechissait.

* C'est peu. Pourrais-je attendre ? Sûrement. Je ne pense pas que cela soit au programme des premiers jours. Pourtant il faudra bien que je m'en procure un un jour. Je me demande combien cela doit coùter...*

Il rangea son porte-monnaie et n'y pensa plus. Il enviait l'évolution, reniait l'ennnui. Et là, dans ces ruelles, il s'ennuyait, à mourir. Loin de là l'envie de se tuer pour un simple ressentiment qui ne l'atteignait même pas. Seulement, il espérait vivre autre aventures. Surtout, il se pressait d'apprendre, et réussir là où la jeune fille n'avait pas pu. L'echec est un décideur de l'apprentissage. Il est indispensable. Mais ce n'est pas une raison pour se laisser dominer par celui-ci.
Revenir en haut Aller en bas
Kunsen Tienmel
Genin de Suna
Genin de Suna
avatar

Nombre de messages : 221
Date d'inscription : 27/05/2007

Feuille de personnage
PV:
0/0  (0/0)
PC:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [lieu] Les rues de Suna   Mer 17 Oct - 17:08

Kunsen sortit de chez lui comme chaque matin. Il n'avait rien de spécial à faire, mais il aimait marcher dans les rues de Suna.
Son porte-monnaie était presque vide. 100Ryos à peine.

C'est déja ca ...

L'étudiant marchait donc lentement, les mains dans les poches tout en regardant les diverses étals qui parsemaient les rues de Suna.
Le jeune garcon ne regardait même pas devant lui. Il croisa deux ivrognes qui se tenaient par l'épaule.


Encore deux qui ont bien arrosé leur soirée.

Kunsen percuta un homme. Il fit un pas en arriere et releva la tête. Le jeune garcon avait les cheveux rouges feu. Ce n'était pas inhabituel à Suna, mais ca surprit tout de même le garcon aux cheveux roses.


-Pardon, je ne regardais pas ou j'allais ...

Kunsen baissa un peu le regard, ce n'était pas du tout dans son habitude, mais il fallait se montrer humble face aux étrangers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ombreterre.com/rpg/index.php
Hebi Kyô
Invité



MessageSujet: Re: [lieu] Les rues de Suna   Mer 17 Oct - 17:32

Un choc réveilla Hebi de la pénombre matinale. L'oiseau qui avait piaillé dès l'aurore, la douche froide, la claque de la rosée, et maintenant, il reçu un coup dans le dos, ce qu'il lui permis de remettre en marche toutes ses facultés essentielles. Mais dans cet éveil, sa mauvaise humeur et son caractère de Kyôyama se mouvait avec lui... Il dévisagea le garçon qui venait de lui rentrer dans le flan, et qui baissa rapidement le regard, en conclusion d'excuses qui prouvaient son inadvertance. Hebi en conclut qu'il ne devait pas être entièrement dans son état normal d’activité, lui aussi. Mais ce personnage n’était pas un simple passant. Ses cheveux roses se montraient comme attrayants, seulement il n’avait pas remarqué cette particularité à la première description du bonhomme. Il le regarda alors plus profondément, et ses jugements se ravivèrent. Il passa.
Ce qui le dérangea, c’était cette expression sur son visage. Il avait baisser son regard, chose inattendue, cependant Hebi se doutait qu’il avait pu regarder attentivement son visage, mieux sa tenue. Et devant sa perplexité, il se demandait s’il n’avait pas mal interprété cette victime des chauds matins. Il avait posé sur lui… une facette de nouveauté. Il avait du ou pu le juger, seulement Hebi avait cette impression qu’il s’était entièrement trompé… Pourtant il n’en savait rien. De plus, le personnage était dans des vapes extrêmes. Calculer telle situation devait relever de l’impossible ou de l’irréalisme.

Hebi sourit finalement devant l’hésitation du jeune homme. Lui aussi aurait pu le prendre pour n’importe quel passant, ce qu’il était peut-être. Cependant, il ne regardait pas le personnage et surtout n’agissait pas en fonction de ses envies et de ses besoins. Ainsi, aucune formule de politesse ne sortit de sa bouche, pas même un bonjour. Le regard d’Hebi était toujours acide. Ce matin-là, il était acide et humiliant… Il aurait pu faire toute sorte de gestes sans que cela ne provoque en lui quelques remords, pis, cela pourrait l’amuser. Pourtant, il se sentait trop fatigué pour rire de cet homme. Il n’en avait d’ailleurs pas l’envie.


" La prochaine fois, regarde où tu mets les pieds. "

Il n’avait entamé aucun ton, sans quoi il aurait pu interpréter sa phrase d’une manière agressive. Non, l’étudiant désirait seulement clore la conversation qu’il voyait déjà longue et peuplée de métaphore incompréhensible. Il n’était donc ni agressif ni doux. Il clouait au sol toute inconvenue et mettait au point les règles de son caractère.
Pourtant, l’esprit qu’il sentait chez le garçon aux cheveux roses ne semblait pas correspondre à ce qu’il laissait paraître. Et quelque chose lui dit qu’il pourrait devenir intéressant. Comme si l’avait pu faire tout ce qu’il voudrait, lui…
Revenir en haut Aller en bas
Kunsen Tienmel
Genin de Suna
Genin de Suna
avatar

Nombre de messages : 221
Date d'inscription : 27/05/2007

Feuille de personnage
PV:
0/0  (0/0)
PC:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [lieu] Les rues de Suna   Mer 17 Oct - 17:42

Kunsen releva la tête assez vivement. Cet homme osait lui parler de la sorte ? Il n'avait pas été méchant, non. Mais ce mépris ... Un mépris qu'il était le seul à devoir manier !

-J'essaierais de faire attention.

L'héritier de la famille Tienmel serra un peu les dents. La colère commencait à monter en lui.


-Mais si les gens ne s'arretaient pas en plein milieu de la rue peut être ne seraient ils pas percutés !

Kunsen fixa les yeux d'Hebi pendant quelques secondes. Il se sentait presque agressé juste avec le regard du garçon. C'était bizarre. Kunsen n'avait jamais ressenti ce poids, en général, c'était les autres qui devaient soutenir ce regard pesant de garcon trop fier. Pas lui.
Il leva son bras, écartant les doigts, offrant sa main à l'autre.


-Kunsen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ombreterre.com/rpg/index.php
Hebi Kyô
Invité



MessageSujet: Re: [lieu] Les rues de Suna   Mer 17 Oct - 17:56

Sa réaction fut vive. Surtout, elle était ce qu’Hebi attendait le plus. Son regard était… haineux ! Il lui en voulait apparemment. Choqué, dans son orgueil, dans sa fierté. En fait, il venait de se rendre compte que l’homme au cheveux roses lui ressemblait. Seulement, ni l’orgueil ni la fierté n’incombait du Kyôyama. Seul le plaisir de faire tomber ces gens-là le motivait… Et ce matin, il venait d’en perturber un. Il paraît qu’il en faut peu pour être heureux…

"Mais si les gens ne s'arrêtaient pas en plein milieu de la rue peut être ne seraient ils pas percutés ! "

C’était l’apothéose. Le summum de l’explosion. De son regard livide et blanc, Hebi souriait de joie intérieurement. Peut-être le garçon pouvait-il le broyer en deux en quelques claquement de doigts… Il n’empêche, pourquoi avoir peur de quelqu’un qui baisserait les yeux lorsqu’il trouve plus fort ou plus perspicace que lui. Sa phrase était ce qu’Hebi attendait de son interlocuteur. Là, il cernait celui qui se nommait Kunsen. Et cette frimousse lui plaisait.
La réaction qu’il avait également prévu, était donc l’impasse sur la difficulté, le retour à la bestialité, les coups. Il voyait son bras monter lentement, sa main prendre une largeur et une ampleur maximale. Tout concordait. Mais il ne bougea pas. Et lorsque sa main descendit rapidement de son perchoir, une nouvelle fois Hebi coupa court à la conclusion de ce geste qui aurait fait peur à n’importe quel bonhomme sûr de soit et humain presque. Le serpent n’était ni sûr de lui, ni humain.


" Kunsen "

Que voulait-il faire ? Il l’aimait bien cependant il restait un rival. Chacun ici étaient des rivaux. Mais il était également un ami, un habitant de Suna. Et il n’avait aucune envie de se froisser avec toute la peuplade du village cachée.
Aussi il ne répondit pas à son appel physique.


" Je m’appelle Hebi, Kyôyama Hebi. Je suis venu chercher quelque chose en ville, et .. . je suis tombé sur des connaissances. A moins que tu ne connaisses pas Karynn-senseï. "

Le ton était toujours froid, mais la colère et l'amusement n'étaient plus de mise. Juste poli, amical façon Hebi...
Revenir en haut Aller en bas
Kunsen Tienmel
Genin de Suna
Genin de Suna
avatar

Nombre de messages : 221
Date d'inscription : 27/05/2007

Feuille de personnage
PV:
0/0  (0/0)
PC:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [lieu] Les rues de Suna   Mer 17 Oct - 18:05

Kunsen ne s'attendait pas du tout à un tel refus, ni mépris. Il garda donc la main ouverte et fronca un peu les sourcils. Il savait qu'il fallait qu'il force un peu l'autre. Il semblait plus jeune que lui, mais plus costaud.

"A moins que tu ne connaisses pas Karynn-senseï"
Quand on est poli on dit vous.

C'était donc un shinobi, du moins un étudiant vu qu'il ne semblait pas porter de bandeau.

-Je ne la connais pas. Tu es donc toi aussi un étudiant.

Le shinobi ne pouvait pas continuer la discution tout seul. De plus, s'arreter maintenant constituerait un défi à la sociabilité de l'autre. Un refus serait une bonne chose. Tout comme si il allait dans le bon sens de la conversation ... Ce simple test allait décider de l'amitié ou la rivalité des deux garcons. Car Kunsen le savait, ils seraient sois amis, sois ennemis, aucun intermédiaire n'était possible... Sauf si Rin décidait de les réunir dans une équipe...

C'est un étudiant. Moi aussi. Mais je suis sous la tutelle du Kazekage. Il ne devrait pas y avoir de problemes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ombreterre.com/rpg/index.php
Fitz Kosama
Genin de Suna
Genin de Suna
avatar

Nombre de messages : 1280
Localisation : regarde les étoiles allongé sur un toit de Suna...
Date d'inscription : 04/06/2007

Feuille de personnage
PV:
30/33  (30/33)
PC:
105/129  (105/129)

MessageSujet: Re: [lieu] Les rues de Suna   Mer 17 Oct - 18:51

"Fitz le désert est dangereux, même pour des personnes averties et habituées. Y restait seul, et de l'inconscience, je ne vais pas te faire une liste des dangers tu doit les connaitre. Il est bien de vouloir de renforcer en affrontant les forces de la nature, mais la prudence est de rigueur. Moi aussi, j'ai fait la même chose, mais ce n'est pas une raison. Quand à ta question, je profite du calme du village pour réaliser mon footing quotidien et améliorer ma vitesse. Si tu veux t'endurcir face au désert, soit toujours accompagné......tu ne compte quand même pas y retourner? N'oublie pas que je t'attend Atria et toi en début d'après midi."

Fitz n'avait rien à dire. ll ne savait que dire.

* m**** je fais quoi moi ?!*

"et bien euhh... enfaite... euhhh"

La chance était du côté de Fitz aujourd'hui, Atria lui sauva la vie. Il ne fut jamais aussi heureux de la voir. Elle était toute souriante. Fitz lui rendit son sourire, accompagné d'un leger soupir de soulagement.

« Bonjour Fitz, Bonjour Sensei »

Puis, on entendit d'autre voies, Fitz chercha à qui elle pouvait bien appartenir. Deux garçon ayant à peu prés le méme age que Fitz. L'un, aux cheveux rouge, était inconnu de Fitz. L'autre, aux cheveux rose, lui était familier. Surement un autre étudiant. Fitz les montra à sa sensei.

"Qui sont-ils, vous les connaissez ? ils ont l'air d'étudiants. De plus, leur discussion parait quelque peu tendu. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hebi Kyô
Invité



MessageSujet: Re: [lieu] Les rues de Suna   Jeu 18 Oct - 14:17

La transition était opérée. Elle n'était pas dans une rhétorique exceptionnelle, mais Kunsen venait de dériver vers un sujet sûrement plus sécuritaire. Lorsque Hebi pu analyser cette phrase, cette dernière, il ne put se contiguer à ne sentir qu'intérieurement. Un petit sourire se dessina sur son visage, à peine visible, caché sous un foulard que le vent s'amusait à soulever de temps à autres. L'affront était au pic, la colère était menacée de s'éteindre. Et c'était la seule force de l'aspirant. Sa sobreté et son sang-froid devant la haine, la rendant d'autant plus explicite et concrète... Il avait notamment réussi à destabiliser Kunsen dans son habitude de jouer un rôle différent. Pourtant, il n'en était pas moins intelligent pour autant.

Il le savait aussi. Il suffisait de peu pour s'embrasser ou pour s'égorger, ce qui n'arrivera jamais à leur âge. Plus tard... La situation ne permettait l'échappatoire, et déciderait de leur relation. Il en fallait peu. Mais Hebi n'avait aucunement envie d'en venir aux mains. D'ailleurs, il serait vite dépassé...
Hebi continuait de rergarder d'un oeil la main de l'étudiant. Son visage serein n'aspirait à rien de bon. Que prévoyait-il ? A quoi pensait-il ? Il devait s'y animait un nombre incalculable de choses, toutes inimaginables. Il se devait d'être inattendue. Il avait un nindô à remplir. Plus que cela, il avait sa vie à mener...


"Il est écrit en mon corps que je n'aime pas ceux qui me ressemblent. Tu me ressembles. C'est écrit, c'est mon destin. Pourtant, tu ne me paraits guère sot, et de confiance. Mais je ne t'aime pas. Un jour tu comprendras que je fais cela pour ton bien, et qu'il est bien mieux de me détester que de m'aimer... Je ne suis pas réservé, je suis moi. Et cela, tu n'y peux rien. "

Il remonta son regard, et fixa lentement ses yeux dans les siens. Puis il se décontracta, et sourit légèrement, rentrant ses mains dans ses larges poches.

"Bonne journée."

Hebi venait de tourner la tête. Il reconnu à nouveau Karynn, mais celui qui lui parlait le regardait, comme si... Comment pouvait-on croire à l'étrangeté d'un être inconnu ? Hebi n'avait jamais vécu dans ces quartiers, il était normal qu'il soit une première à leur vue.
Il se passa sa main dans ses cheveux, et entama quelques pas.

Il était réveillé.
Revenir en haut Aller en bas
Kunsen Tienmel
Genin de Suna
Genin de Suna
avatar

Nombre de messages : 221
Date d'inscription : 27/05/2007

Feuille de personnage
PV:
0/0  (0/0)
PC:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [lieu] Les rues de Suna   Jeu 18 Oct - 16:10

Kunsen afficha un large sourire juste avant qu'Hebi ne se détourne. Il rammena son bras contre son corps. Il n'avait pas eu besoin de réfléchir. Hebi lui avait tout dit.

-Bonne journée à toi, Serpent.

Kunsen n'observa pas la réaction de l'autre garcon, il se tourna de 90° pour regarder les divers étals. Même s'il n'avait rien de spécial à faire en ville, il fallait tout de même qu'il cherche quelquechose de joli ...
L'étudiant était maintenant en pleine forme. Un brin de colère était né en son coeur. Il allait pouvoir aller retester sa technique. Mais pas tout de suite. Il fallait que la haine monte encore un peu en lui. Ou qu'au contraire elle s'éteigne...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ombreterre.com/rpg/index.php
Karynn
Kazekage secondaire
Kazekage secondaire
avatar

Nombre de messages : 815
Age : 44
Localisation : dans le désert......
Date d'inscription : 18/09/2006

Feuille de personnage
PV:
150/150  (150/150)
PC:
738/738  (738/738)

MessageSujet: Re: [lieu] Les rues de Suna   Dim 21 Oct - 10:22

La jeune femme regarda dans la direction que lui montrait Fitz. Elle avait perçut que l'arrivée de Atria avait enlevé une épine du pied du garçon. Mais pour l'instant elle n'y prêta pas attention, elle verrait cela plus tard. Seul un des deux garçons lui était familier. Comment oubliait une couleur si familière.

"Le jeune homme aux cheveux rouge se nomme, Hebi Kyôyama, c'est un nouvel élève. Il est un nouveau camarade pour toi et Atria. Quand au second, je ne le connais pas, mais est lui aussi un élève."


Karynn observa, ses deux élèves ainsi que les deux autres garçons. L'un d'entre eux celui aux cheveux rose se dirigea vers les étals qui commençaient à faire leur apparition.


"Kyôyama, rejoins nous on va prendre un petit déjeuner, je vous invite."


D'un mouvement, elle invita le nouvel élève et poussa les deux autres vers un café. Il serait bien qu'ils fassent connaissance, ils allaient étudier ensemble.

_________________


Missions:
25 de rang D, 24 de rang C, 22 de rang B, 17 de rang A et 6 de rang S
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fitz Kosama
Genin de Suna
Genin de Suna
avatar

Nombre de messages : 1280
Localisation : regarde les étoiles allongé sur un toit de Suna...
Date d'inscription : 04/06/2007

Feuille de personnage
PV:
30/33  (30/33)
PC:
105/129  (105/129)

MessageSujet: Re: [lieu] Les rues de Suna   Dim 21 Oct - 11:23

"Kyôyama, rejoins nous on va prendre un petit déjeuner, je vous invite."

Fitz laissa apparaitre un grand sourire. Il allait manger et faire la connaissance d'un nouveau camarade. Il apprécié passer du temps avec d'autre gens, surtout des moments convivales comme un repas, méme si, en sa présence, cela peut vite devenir un moment que certain qualifieraient "d'inimaginable" car Fitz était un bon, un trés bon mangeur. Son estomac était un vrai trou noir miniature que rien ou presque ne peut boucher.

"Yeah !! Vive Karynn sensei !!"

Puis, se tournant vers Kyôyama, il se présenta, toujours d'un ton enjoué.

" Yô, Moi c'est Fitz Kosama, Ravi de te rencontrer. J'espére qu'on s'entendra bien."

Puis, il se tourna vers le batiment, toujours souriant. En plus d'un bon moment à venir, enfin il espérait, il venait d'échapper à un sermont de la part de sa sensei.

* Dame chance m'a sauvée la vie...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hebi Kyô
Invité



MessageSujet: Re: [lieu] Les rues de Suna   Dim 21 Oct - 15:57

"Bonne journée à toi, Serpent."

Y-avait-il un moment où il arrétait ses sarcasmes inutiles ? Non, il devait toujours se montrer toujours provoqué. Voila ce qui les diiférencier. Les blagues les plus courtes sont toujours les meilleurs. Hebi, lui, savait s'arréter lorsque le contexte ne convenait plus. Ainsi, il ne répondit pas et laissa Kunsen dans sa débilité profonde.
Se passant la main dant la nuque, chose qu'il appréciait particulièrement, il s'avança en souriant à ses "compagnons".


"Kyôyama, rejoins nous on va prendre un petit déjeuner, je vous invite."

Karynn... Il le disait peu, mais il l'aimait bien. D'ailleurs il était le genre de personne à ne pas montrer ses sentiments, les cacher pour ne jamais dévoiler quelque faiblesse. Il préférait tout contrôler, jusqu'à la vie des autres. Mais que faire face elle ? Elle tangit de l'amitié, le respect. Ses paroles se glissaient dans ses oreilles comme lamelles de coton dans la plaie en sang, envie d'un câlin vivifiant. Comment pouvait-il refuser une telle invitation, cela partait du coeur, et bien plus que pour calmer ses nerfs elle les invitait parce qu'elle en avait envie. Et cela, il l'appréciait et le respectait. Ne pas faire défaut à ses émotions et à ses sentiments.

Celui qu'il savait s'appeler Fitz s'approcha de lui, le sourire crispé devant la démonstration de force qu'Hebi venait d'opérer.

*Dans sa tête, il doit se dire : et s'il ne voulait pas ? S'il me refouler comme ses mauvais souvenirs dans son inconscient mortel ? Kunsen en a fait les frais, pourquoi pas moi ? Kunsen est kunsen l'ami, et tu n'es pas lui, tu es toi. C'est cela que je veux.*

Toujours entre deux pentes, Fits s'approchait. Lorsqu'il lui arrivait enfin à portée de son, il ouvrit la bouche, mais ne tendit pas la main...


" Yô, Moi c'est Fitz Kosama, Ravi de te rencontrer. J'espére qu'on s'entendra bien."

" Salut. Moi c'est Hebi. Je débarque. Mais j'ai très faim, alors..."

Fitz se retourna comme un grand enfant et se plongea dans les inscription du grand batîment. Il ressemblait étrangement à Karynn. Même envie de satisfaire l'esprit, même confiance en soi, même envie de vivre... En fait, Fitz aimait manger, alors lorsqu'il en avait l'occasion, il était heureux d'un bonheur parfait. Simple mais parfait. Hebi ne connaissait pas cela. Et même s'il n'avait pas faim, il avait envie de passer un peu de temps avec eux. Mais il cherchait toujours quelque chose. Il faudra qu'il trouve, un moment ou à un autre.

Il suivit l'aspirant ninja dans son ultime quête de la matinée.
Revenir en haut Aller en bas
Atria Washiga
Genin de Suna
Genin de Suna
avatar

Nombre de messages : 490
Age : 29
Localisation : Suna no Kuni
Date d'inscription : 20/06/2007

Feuille de personnage
PV:
34/42  (34/42)
PC:
81/83  (81/83)

MessageSujet: Re: [lieu] Les rues de Suna   Dim 21 Oct - 19:27

Regardant son camarde, Atria pu constater qu’elle venait de lui faire échapper à une dispute de la part de Karynn. Ne comprenant pas tout ce qu’il ce passait, elle alternait les regards entre Fitz et sa sensei. Puis l’étudiant changea de suite de sujet, comme s’il fuyait, et regarda les deux garçons derrière eux. Atria se retourna doucement et vit deux personnes, l’un aux cheveux rouge et l’autre rose. Au début, on aurait pu croire qu’une querelle allait éclater, tellement leurs yeux et trait du visage, ressortaient des ondes négatives.
Atria arriva à voir dans leur regard une certaine incompréhension de la part de Kunsen sur ce qu’il venait de lui dire, et un mépris et une assurance chez l’autre. Finalement les deux étudiants finir par s’entendre, sans que ça tourne au combat.
Ensuite discrètement Karynn, leur annonça que ce garçon était un nouveau camarade, qui allait travailler avec eux, puis pour faire connaissance elle invita tout le monde à manger.
Fitz par politesse alla se présenter à Hebi. Atria le regarda, et vit en lui une personne d’une certaine arrogance, peut-être ce trompait elle, mais rien que le petit spectacle avec l’autre étudiant, lui donné un petit air supérieur, et trop sur de lui.


*Et ba nous qui faisions une super petite équipe avec Fitz, ça va nous changer, et j’ai l’impression que ça ne va plus être aussi calme. Il va y avoir de la compétition dans les cours !!*

Atria, ne savant pas pourquoi, n’arrivait pas à savoir qu’elle genre de sentiment elle avait envers le nouveau. Du point de vu de son caractère, il l’énervé un peu avec son assurance, et c’était bien ça le problème.

* Arf, je me met des idées dans la tête, sa se trouve il est sympas et pas si sur de lui que ça !*

Puis, enfin elle décida à ce présenter.

« Salut, moi c’est Atria » Lui dit elle

Puis sans attendre de réponse de sa par elle parti rejoindre son coéquipier qui était déjà rentré. Il fallait dire aussi qu’Atria était affamé, comme à son habitude, elle était un peu moins pire que Fitz mais, le surnom de ventre sur patte lui aurait bien allé, seulement elle n’avait encore rien mangé depuis son entraînement.
Arrivé dans le bâtiment, la jeune fille alla s’asseoir, rapidement, et appela tout le monde, pour se joindre à elle, en leva le bars et leur faisant signe.

_________________
Flood-bannière !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atria Washiga
Genin de Suna
Genin de Suna
avatar

Nombre de messages : 490
Age : 29
Localisation : Suna no Kuni
Date d'inscription : 20/06/2007

Feuille de personnage
PV:
34/42  (34/42)
PC:
81/83  (81/83)

MessageSujet: Re: [lieu] Les rues de Suna   Jeu 15 Nov - 19:33

C’était la fin de la journée et la nuit commençait à s’abattre sur le village de Suna. Le soleil ce cacha derrière l’horizon, un petit vent doux était présent. Atria arpentait les ruelles sombres de Suna, éclairé par le peu de restaurent de ramen qui s’y trouvé. Seule, celle-ci se demandant de quoi allait être fait le lendemain. Elle marcha un petit moment, quand elle aperçu un banc au bout d’une rue. La jeune fille en avait marre de marcher et alla s’allonger sur celui-ci, regardant les étoiles dans le ciel, qui illuminer le ciel noir. Elle voulait se promener histoire de se vider la tête de toutes ses questions et ses doutes. La jeune fille était certainement trop sensible et certaines choses ce réveillées en elle. En regardant la position des étoiles, son imagination fit apparaître un visage qui lui était familier. En effet depuis ce qu’il c’était passé chez elle avec Fitz l’avait mis, un peu dans tous ses état, et elle le voyait partout.

* Oh ce n’est pas bon ça ... Si je veux devenir une bonne Kunoichi, il faut que j’arrive à canaliser mes émotions ... sans pour autant les oublier...*

La soirée c’était pourtant bien déroulé, mais le flash de son père juste avant de mourir, qu’elle avait enfuit au plus profond d’elle, l’avait déjà pas mal bouleversé et pour finir Fitz qui l’embrasse. Elle soupira, faisant une moue, elle n’avait plus envie de bouger, ni de penser. Elle ferma doucement les yeux chassant tout ce qui encombrait sa tête, et il y en avait !
Atria repensa à son père et fit comme lui, ressentir le vent sur son visage, se sentir libre et léger. Elle comprenait ce qu’il voulait dire maintenant. C’était pour elle une sensation qu’elle n’oubliera pas. La jeune Washiga resta un moment sur son banc

_________________
Flood-bannière !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hidekazu Togihiwa
Jounin de Suna
Jounin de Suna
avatar

Nombre de messages : 178
Date d'inscription : 29/05/2007

Feuille de personnage
PV:
114/114  (114/114)
PC:
445/445  (445/445)

MessageSujet: Re: [lieu] Les rues de Suna   Jeu 15 Nov - 19:50

Sous ce banc coulait une onde froide et voluptueuse. Derrière cette aura souple et attendrissante, se cachait un passé devenu lourd et ambigu. Hidekazu était comme ça, aveugle et muet, mais les deux par alternance. Et lorsqu'il s'évanouissait dans son sixième sens, les images que reconstituait son Dojutsu apparaissait comme la mélodie du monde. Comme une mer peuplée de poissons colorées ; une marée, qui chaque jour apportait naissances et arborescence dans un monde désertique et aride. Le vent, le Jounin le connaissait ; l'air il la domptait, mais malgré ses aptitudes particulières, l'humain lui restait un mystère aussi opaque que son bandeau.

Il était là, allongé par terre, sur un souple sol, plus sableux que goudronné. Il sentait, la respiration tangible et mal rythmée de la jeune fille. Il ressentait son cœur haletant, et sa respiration posée. Le Bio-rythme contrebalancé des jeunes adolescents, entre sentiments et besoins affectifs... Tout sauf amusant, c'était mignon et touchant. Hidekazu dans un sourire crépusculaire, caché dans l'ombre de la jeune fille, posa quelques syllabes sur une situation qui n'en avait besoin.

Sa voix rauque et posée apaisait quiconque l'entendait... C'était sur ces choses là, que son sens unique lui permettait d'influencer.


" Les derniers nuages roses viennent de s'éteindre. Et le crépuscule de notre désert est bien sombre...

Puis-je me permettre de vous porter compagnie, devant ce ciel au milles pointes de futurs ? "


Etoile... L'étoile, c'est l'inaccessible, c'est un rêve que l'on ne demande, un rêve que l'on ne souhaite. Les rigides lèvres d'Hidekazu portait lentement la sagesse et le repos. Il fut paranoïaque d'y dénoter la moindre agressivité, ni même envie. C'était de la pure, de la limpide louange.

_________________
Hidekazu Togihiwa

Toujours armé de son arc, toujours armé de son rang, toujours sage mais combattant : Hidekazu est un Jounin reconnu de Suna, et sûrement l'un des plus grands Togihiwa de tous les temps... Branche rouge de la famille, il est comme bannis. Mais il vit, comme bon lui semble, et cela lui ressemble.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atria Washiga
Genin de Suna
Genin de Suna
avatar

Nombre de messages : 490
Age : 29
Localisation : Suna no Kuni
Date d'inscription : 20/06/2007

Feuille de personnage
PV:
34/42  (34/42)
PC:
81/83  (81/83)

MessageSujet: Re: [lieu] Les rues de Suna   Jeu 15 Nov - 21:08

Atria était dans son petit monde de rêveries, la ou tout était si calme, si simple. Aucune questions, aucune incompréhension, un endroit ou les personnes qu’on aime ne partent pas loin de vous. Un genre de monde parfait une sorte d’utopie façon Atria. La jeune fille n’était même plus connectée avec le monde réel, à croire qu’elle était comme envoûté, et faillit s’endormir quand une voie la fit sursauter d’un bon et se rétama sur le sol. Ce choc la réveilla brutalement, puis se levant doucement, elle regarda tout autour d’elle, affolé par la voie qui l’avait interrompu dans son sommeil.

*Mais je ne suis pas folle, j’ai bien entendu quelqu’un ??*

Elle regarda partout, avant de voir une silhouette allongée par terre. Elle n’osa pas parler de suite. Etonné, elle observa d’un œil curieux ce mystérieux personnage.

« Heu oui, mais .... Qui êtes vous ? »

La jeune fille tellement dans ces pensées n’avait même pas fait attention s’il y avait quelqu’un ou pas.

_________________
Flood-bannière !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hidekazu Togihiwa
Jounin de Suna
Jounin de Suna
avatar

Nombre de messages : 178
Date d'inscription : 29/05/2007

Feuille de personnage
PV:
114/114  (114/114)
PC:
445/445  (445/445)

MessageSujet: Re: [lieu] Les rues de Suna   Ven 16 Nov - 18:08

« Heu oui, mais .... Qui êtes vous ? »

Hidekazu, posé sur le sol, tout muscles à l'abandon, tourna le regard vers Atria. Etrange sensation cela doit-être d'être observé par un regard que l'on le peut lire. On peut lire sur un visage, mais rien ne remplace les yeux ; surtout les siens...

Le Jounin posa une main sur son genoux, redressé, il laissa sa tête retournée à sa place d'origine. Il se décontracta, encore plus qu'il ne l'était. Son esprit fit quelques tours, préparant une réponse ; fallait-il encore l'induire, ou bien le lui dire... Après tout, elle n'avait aucune raison de le connaître.


" Merci.

... Hidekazu Togihiwa. C'est mon identifiant.

Je suis un Jounin de Suna No Kuni. "


Il termina sa phrase avec un ton sec et ardent, comme pour montrer qu'il n'avait pas encore terminé. Atria comprit immédiatement et se retint de répondre, pour se remettre à écouter.

Un doux zéphyr, sans soleil cette fois-ci, vint faire frissonner les épaules d'Hidekazu.


" Et toi, qui es-tu ? Je connais ton nom, ton grade, tes camarades et les senseis que tu as déjà rencontré. "

Rapide, entraînant, son rythme de parole obligeait à comprendre le sens de chacune de ses syllabes. Cette phrase voulait dire : que fais-tu ici ce soir, qu'aurais-tu fais aujourd'hui, que penses-tu qui pourrait me renseigner sur ta personnalité, à ton insu bien entendu.

_________________
Hidekazu Togihiwa

Toujours armé de son arc, toujours armé de son rang, toujours sage mais combattant : Hidekazu est un Jounin reconnu de Suna, et sûrement l'un des plus grands Togihiwa de tous les temps... Branche rouge de la famille, il est comme bannis. Mais il vit, comme bon lui semble, et cela lui ressemble.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atria Washiga
Genin de Suna
Genin de Suna
avatar

Nombre de messages : 490
Age : 29
Localisation : Suna no Kuni
Date d'inscription : 20/06/2007

Feuille de personnage
PV:
34/42  (34/42)
PC:
81/83  (81/83)

MessageSujet: Re: [lieu] Les rues de Suna   Ven 16 Nov - 21:07

Sans bouger, ou presque, il commença par se présenter. Quand Atria entendit le nom de la personne, celle-ci était étonnée. Etant à l’académie, le clan des Togihiwa était assez connu. Leurs particularité, ou leur maladie, était qu’ils étaient aveugles. La jeune fille ne connaissait pas grand-chose sur ce clan, mais elle savait au moins ça.

* Un Jounin ...*

« Et toi, qui es-tu ? Je connais ton nom, ton grade, tes camarades et les senseis que tu as déjà rencontrés. »

La jeune fille était de plus en plus surprise, c’était limite s’il ne savait pas tout d’elle, alors que voulait il savoir de plus ? Elle le regardait avec de gros yeux interrogateurs, se grattant la tête comme pour chercher une réponse. Ne trouvant rien de suite, elle se mit assise par terre à côté du Jounin.

« Et que voulez vous savoir? Vous en savez déjà pas mal, presque même autant que moi. »

Elle ne voulait pas jouer aux devinettes, ni même à un jeu de piste, mais il était vrai qu’elle ne connaissait pas grand-chose d’elle. Elle ne voulait pas qu’on la plaigne en racontant sa vie, même si elle était pas très simple, il y avait pire qu’elle, de plus elle passait des moments très agréables au sein de l’académie.
Ensuite elle se remit allonger, par terre, regardant les étoiles.

_________________
Flood-bannière !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hidekazu Togihiwa
Jounin de Suna
Jounin de Suna
avatar

Nombre de messages : 178
Date d'inscription : 29/05/2007

Feuille de personnage
PV:
114/114  (114/114)
PC:
445/445  (445/445)

MessageSujet: Re: [lieu] Les rues de Suna   Ven 16 Nov - 23:28

« Et que voulez vous savoir? Vous en savez déjà pas mal, presque même autant que moi. »

Hidekazu laissa à la jeune fille le temps de se rallonger. La réponse de cette dernière le fit quelques peu sourire, et ses yeux, sous son bandeau, se plissèrent. Il scruta quelques instants les étoiles ; il adorait cela... Il ne pouvait y voir, mais dans cette position, aux cotés d'un être humain, quel qu'il soit, cette paix, ce repos, cette sensation de plénitude et de confort. Il aimait, enfin sentir des ondes cent pourcents positives, voir tellement positives qu'elles devenaient nourrissantes.

Il enchaîna, malgré les bons instants, la discussion devait se poursuivre.


" Tu me sembles étonnée... Il est pourtant relativement naturel, que les vieux Jounins comme moi, connaissent un temps soit peur leur village.

Enfin... Il est temps de laisser le voile tomber. Je suis un ex-Anbu. Soit... Un vieil investigateur à la retraite. Et, j'ai reçu une mission, d'une nature... Nostalgique je dirai... "


Il laissa un onctueux mystère venir s'emparer de la situation. Et, calculant approximativement le temps qu'elle pouvait mettre à sortir de son état de tranquillité, puis à réfléchir, et enfin à préparer une réponse ; il poursuivit avant qu'elle n'use de ses lèvres.

" Dis-moi... De nos jours, à ton âge... On est motivé par quel Nindô ? "

Question philosophique, dans un décors féérique, pensées nostalgiques parmis une once de piques... La jounin adorait cette sensation.

_________________
Hidekazu Togihiwa

Toujours armé de son arc, toujours armé de son rang, toujours sage mais combattant : Hidekazu est un Jounin reconnu de Suna, et sûrement l'un des plus grands Togihiwa de tous les temps... Branche rouge de la famille, il est comme bannis. Mais il vit, comme bon lui semble, et cela lui ressemble.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atria Washiga
Genin de Suna
Genin de Suna
avatar

Nombre de messages : 490
Age : 29
Localisation : Suna no Kuni
Date d'inscription : 20/06/2007

Feuille de personnage
PV:
34/42  (34/42)
PC:
81/83  (81/83)

MessageSujet: Re: [lieu] Les rues de Suna   Sam 17 Nov - 16:00

La jeune fille était bien par terre, bien que ça ne soit pas très confortable, mais elle aimait regarder le ciel, sentir ce vent doux, qui était le même chaque soir. Le faite que cet homme soit présent lui rappela le souvenir qu’elle avait eu, de la dernière journée avec son père : le calme, le vent, le ciel. Elle n’était bien et apaisé que dans ces moments de la journée. Mais jusque maintenant, elle allait goûter à ce bien-être, seule.

*Oh ... un ex-Anbu ... je comprend mieux ... il doit en savoir des choses*

Atria était assez impressionnée. Mais bon après tout, elle était à l’académie et elle aussi en apprendrait beaucoup.

« Dis-moi... De nos jours, à ton âge... On est motivé par quel Nindô ? »

Une question plutôt étrange pour une personne qui était sensé, juste, connaître son village. Mais elle ne voulait pas paraître impoli et répondit le plus précisément à sa demande.

« En dehors du faite que, comme tout étudiant qui entre à l’académie, j’aimerai apprendre, devenir forte et enseigner à mon tour ce que l’on m’a inculqué, j’ai une chose qui me tient vraiment à cœur ... j’aimerai pouvoir me souvenir de mon passé, savoir pourquoi et comment mon père à était tué. Mais même si je n’ai pas les raisons au moins me rappeler de mon enfance. Mes souvenirs son dans un endroit de ma tête, enfuit et j’arriverai à savoir la vérité ... même si sa fait mal. »

L’homme venait de toucher le point sensible de la jeune Washiga. Le ciel était, malgré sa sombre couleur, illuminé par les étoiles, avant que la vision de la jeune fille se brouille. Ses yeux étaient inondés de larme. Quelques une coulèrent le long de ses joues, ses sentiments reprenait le dessus, mais elle ne voulait pas le cacher, cela faisait parti d’elle. Sensible ou pas, elle voulait savoir et y arriverai, c’était son objectif. Puis d’un révère de la main, les essuya avec sa manche.

_________________
Flood-bannière !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [lieu] Les rues de Suna   

Revenir en haut Aller en bas
 
[lieu] Les rues de Suna
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» gentilés (habitants d'un lieu), rues... majuscule ou pas ?
» J'aime ce lieu
» Filet de lieu à la normande
» version PC au lieu de version Mobile
» La Battle N'aura Pas Lieu (Nouveau RDV insolite de recrutement)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Gaiden :: Les trois villages principaux :: Suna no Kuni :: Village :: Les Rues de Suna-
Sauter vers: