Naruto Gaiden

Jeux de Rôle Rp sur l'univers Naruto
 
AccueilFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Une salle bizarre : Entraînement secret de Miho

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Miho
Mini-désertrice
Mini-désertrice
avatar

Nombre de messages : 346
Age : 28
Date d'inscription : 07/02/2007

Feuille de personnage
PV:
45/45  (45/45)
PC:
263/263  (263/263)

MessageSujet: Une salle bizarre : Entraînement secret de Miho   Mer 24 Oct - 9:12

Dehors, il pleuvait, sans arrêt, depuis trois jours. Miho n'aimait pas rester enfermée, c'était aussi simple que ça, et danser et chanter sous la pluie, ce n'était pas ce qu'il y avait de plus amusant au monde. Minipouce choisit donc cette période de déluge pour s'occuper dans une salle de l'Académie, puisque personne n'y allait, et puisqu'il fallait bien qu'elle bosse, pour pouvoir aider son papa à casser la figure du TGTMTM si jamais il revenait les embêter. La gamine, pleine de bonne volonté, avait décidé de devenir une vrai kunoichi, une dure de dure, qui ne s'enfuyait pas en courant devant le danger (enfin rarement...), qui ne se plaignait jamais, et qui était tellement forte qu'elle pouvait tuer tous les monstres d'un seul coup ! Pour ce faire, Miho avait besoin d'une salle adaptée, et, surtout, de beaucoup, beaucoup de temps.

Ladite salle était remplie de trucs étranges comme des chaises et des bureaux, un tableau et des craies. La lumière avait un peu de mal à y entrer, mais on voyait suffisament clair pour travailler de manière relativement efficace. Une bonne couche de poussière recouvrait le tout, et un balai attendait dans un coin, accompagné d'un chiffon à poussière. La première partie de l'entraînement était donc très très claire :

* Rafiki-kuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuun ! *
* Quoi ? Ah non c'est pas moi j'ai rien fait jsuis innocent... *
* Allez, au boulot, flemmard ! Sinon tu vas finir comme la larve qui fait que dormir. *
* Non, je veux pas, je veux pas, je veux pas ! Débrouille toi toute seule ! *

Miho eut alors une idée : elle attacha des fils de chakra au balais (deux suffisaient, un en bas et un en haut), et lui fit décrire de jolis mouvements de balancés. Voilà, c'était un balai magique qui faisait le ménage tout seul. Rafiki, impressionné, voulut alors aussitôt faire un concours de nettoyage contre le balai. Miho, utilisant son autre main, dirigea le bébé singe, et lui fit nettoyer tout le reste. C'était difficile de se concentrer sur le balai et sur Rafiki en même temps, mais comme le balai faisait toujours la même chose, c'était faisable. Le but, dans tout ça, serait d'améliorer les capacités de Miho à diriger plusieurs choses en même temps, sans perte de concentration.

* Je parie que tu n'arriveras même pas à écrire : "Rafiki-kun est trop beau" au tableau sans toucher la craie ! *
* Pfff... trop facile ! *

Miho fit donc apparaître un autre fil de chakra, dirigé par la même main que celle qui s'occupait du balai, et le rattacha à la craie. Le balai arrêta de balayer quand la craie toucha le tableau. Miho réalisa alors que son majeur et son pouce avaient arrêté de bouger, quand elle se concentrait sur la craie. C'était vraiment très très très très très très difficile ! Rafiki-kun, par contre, continuait son ménage : depuis le temps qu'elle le connaissait, Miho le dirigeait d'une manière presque automatique.

Rassemblant un peu plus de concentration, la Princesse des Nuke-nin réanima le balai, et refit une tentative d'écriture.
C'était monstrueux. Abominable. On aurait dit l'écriture de Muttsuri-san... en pire, si toutefois c'était possible. Rafiki-kun se précipita pour nettoyer cette horreur, et Miho recommença. Une fois, deux fois, trois fois... C'était toujours aussi moche. Savait-elle vraiment écrire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une salle bizarre : Entraînement secret de Miho   Mer 24 Oct - 9:16

Ranmaru passait par là, l'académie était souvent deserte et ça lui plaisait d'être un peu le fantôme des lieux. Ce jour si une curiosité était présent dans une des salles de classe. Prudament, Ranmaru se mit a distance de la Princesse et la regardait faire avec un certain paternalisme dans l'oeil. Les bras croiser, il souriait...

Il se tenait à une dizaines de mètres de la jeune fille, impréssioné par la maîtrise de son chakra, Ranmaru ne faisait rien pour se cacher, mais restait discret pour ne pas perturber son entraînement.
Revenir en haut Aller en bas
Miho
Mini-désertrice
Mini-désertrice
avatar

Nombre de messages : 346
Age : 28
Date d'inscription : 07/02/2007

Feuille de personnage
PV:
45/45  (45/45)
PC:
263/263  (263/263)

MessageSujet: Re: Une salle bizarre : Entraînement secret de Miho   Mer 24 Oct - 10:39

Alors que Miho oeuvrait pour la postérité, quelqu'un fit irruption dans la salle. La gamine ne s'en apperçut pas tout de suite, toute concentrée qu'elle était par la dure tâche qu'elle s'était donnée. Elle avait renoncé aux belles lettres, tentant d'écrire "Rafiki-kun est trop beau" en capitales d'imprimerie, parce que c'était plus facile, plus lisible, et que de toute façon la qualité de l'écriture n'était absolument pas mentionnée dans le contrat passé avec le bébé singe. Bientôt, le tableau fut rempli de lettres plus ou moins évidentes à déchiffrer, un peu dans tous les sens, de toutes les tailles. Le balai continuait son beau ménage, et Rafiki-kun se précipita pour effacer le tableau. Miho jeta alors un regard vers l'entrée de la salle, qu'elle avait jusqu'à présent négligée. Et quelle ne fut pas sa surprise, lorsqu'elle apparçut ce qu'il y avait là !

* Oh, une grosse tâche de poussière ! *
* T'es bêêête ! *

En effet, la grosse tâche n'était rien d'autre qu' En'totsu-san, la cheminée vivante. Il n'avait pas encore explosé de rire, ce qui laissait supposer que la séance de ménage n'était peut-être pas si ridicule que ça, mais il souriait quand même, alors Miho ne savait que penser. Le balai tomba par terre, la craie retourna dans la boîte à craies, et Rafiki-kun gratifia le nouveau venu d'une sorte de révérence un peu biscornue.

- Coucou, En'totsu-san ! Heureusement que j'étais là, Rafiki-kun allait te chiffonner, sinon. Tu as perdu quelque-chose ?

La salle était toute propre, à présent, mais Miho n'avait pas encore l'impression d'avoir progressé tant que ça. Elle doutait que En'totsu-san puisse l'aider à améliorer son yugutsu, mais toute aide serait quand même la bienvenue, comme ça, elle pourrait plus vite faire une jolie surprise au grand Ryoko-sama.

_________________


Dernière édition par le Mer 24 Oct - 11:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une salle bizarre : Entraînement secret de Miho   Mer 24 Oct - 10:48

"Je ne voulais pas vous déranger toi et Raffiki-kun. Je faisais mon petit tour habituel, cette académie est habituellement plutôt deserte. J'aime m'y promener, regarder par la fenêtre ou encore rester là à ne rien faire... Cela peut sembler futile, maisse sont mes petits plaisirs..."

Il regarda le singe et lui rendit la révérence le gratifant d'un: "Ravi de vous revoir"
Il s'approcha de quelques pas, s'assit sur une table laisée là. Il fixait le petit couple, son sourire n'était pas moqueur mais bel et bien attendrit. il pencha légérement la tête sur le coté

"Ne t'arretes pas, mon but n'était pas de vous déranger... Ton exercice a l'air difficile, ne te décourages pas"
Revenir en haut Aller en bas
Miho
Mini-désertrice
Mini-désertrice
avatar

Nombre de messages : 346
Age : 28
Date d'inscription : 07/02/2007

Feuille de personnage
PV:
45/45  (45/45)
PC:
263/263  (263/263)

MessageSujet: Re: Une salle bizarre : Entraînement secret de Miho   Mer 24 Oct - 11:26

En'totsu-san voulait juste regarder ? Il n'avait rien de mieux à faire ? Miho se posait la question, bien qu'elle soit plutôt contente que quelqu'un semble s'intéresser à ce qu'elle faisait. Ca lui rappelait ses premiers cours de yugutsu avec Muttsuri-san. Et puis ça allait l'obliger à donner le meilleur d'elle même, pour ne pas crouler sous le poids de la honte et du ridicule. Avec un petit air important, la gamine adressa alors un sourire au déserteur flemmard.

- Bon, d'accord. Alors regarde bien !

* Pas question de se planter, cette fois... Il regarde tout... *
* Pfff, tu me sous-estimme, Miho-chan ! *

Rafiki-kun avait sa fierté, il ne fallait surtout pas y toucher, ne serait-ce que du bout de l'ongle. Décidant de faire confiance au bébé-singe, Miho recommença son exercice, mais d'une façon un peu différente, cette fois : au lieu de faire le ménage, elle allait uniquement écrire au tableau, avec un doigt, effacer avec l'autre, et faire-faire un joli dessin à Rafiki-kun. C'était plus facile à faire, puisqu'elle n'avait besoin que de regarder dans une seule direction : le tableau. Mais c'était aussi plus dur, car, pour Rafiki, passer un coup de chiffon était plus facile que de se livrer à des travaux artistiques.

L'index de la main gauche de Miho -celui qui dirigeait depuis toujours le bras droit de Rafiki- galérait un peu : dessiner, même un papillion bizarre était difficile à faire d'un seul doigt. L'index de la main droite de la princesse, qui, lui, dirigeait la craie, s'en sortait un peu mieux : les majuscules d'imprimerie commençaient à ressembler à une écriture. Et dés qu'il y avait un caffouillage, le chiffon, dirigé par le pouce de la main gauche de la gamine, se précipitait pour effacer le petit problème, avant que En'totsu-san ne s'en apperçoive.

Miho décida alors de laisser un message à son spectateur, pour voir s'il arrivait à lire son écriture :
" En'totsu-san dort tout le temps."

Ce n'était pas faux, c'était même incontestablement vrai. Et le déserteur n'était pas, à priori, le genre à s'énerver pour si peu. Miho en profitait.

* Hey, Miho-chan ! Regarde mon papillion ! *
* Wahooooo ! On dirait presque un papillion ! C'est génial ! *

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une salle bizarre : Entraînement secret de Miho   Mer 24 Oct - 11:48

Le genin Illusioniste suivait, d'un regard profond l'oeuvre de Miho. La maitrise du chakra n'était sans doute pas enc ause, mais plutôt un manque de rigeur de la part de la jeune fille. De toute façon Ranmaru ne pouvait pas faire aussi bien qu'elle du coup il se garda son avis pour lui.

" En'totsu-san dort tout le temps."

Le visage du Genin se fendit d'un large sourire, puis il ne put retenir son fou rire plus longtemps...

"Bravo! Tu as raison, je suis bien le plus fénéant des shinobis... Et puis ton papillon est des plus magnifique... Dis moi, crois que tu tu pourrais faire pleins de ronds concentriques imbriqués les un dans les autres et de plus en en plus petit?"

*Nous allons bien voir si mon raisonnement est faux, si c'est vraiment la rigeur qui lui manque, alors cet exercice devrait l'aider à ne plus être tête en l'air...*

Ranmaru croisa les bras, invitant de la tête la jeune fille à recommencer.
Revenir en haut Aller en bas
Miho
Mini-désertrice
Mini-désertrice
avatar

Nombre de messages : 346
Age : 28
Date d'inscription : 07/02/2007

Feuille de personnage
PV:
45/45  (45/45)
PC:
263/263  (263/263)

MessageSujet: Re: Une salle bizarre : Entraînement secret de Miho   Mer 24 Oct - 12:37

A l'évidence, En'totsu-san avait réussi à lire. Et Miho en ressentit une fierté assez conséquente pour lui donner envie de relever n'importe quel défi.

"Bravo! Tu as raison, je suis bien le plus fénéant des shinobis... Et puis ton papillon est des plus magnifique... Dis moi, crois que tu tu pourrais faire pleins de ronds concentriques imbriqués les un dans les autres et de plus en en plus petit?"

* Des ronkonquoi ?!? *

Naturellement, tout ceci était du chinois pour Miho, point encore initiée aux subtilités de la géométrie. Ce fut la suite de la phrase qui permit à Rafiki-kun, géomètre spécialiste, de saisir le sens général des instructions.

* Je crois qu'il faut que tu fasses un gros rond, avec dedans un autre rond plus petit, avec dedans un autre rond encore plus petit, comme les poupées de plus en plus petite, tu sais ? Et à la fin le dernier rond devra être tellement petit qu'on aura l'impression que c'est juste un petit point. Ca te va, comme ça ? *
* Ouais, je crois que j'ai compris ! *


Miho se mit donc au travail, après cet instant d'hésitation, un peu long, certes, mais indispensable pour la suite des évènements. Rafiki-kun se livra encore une fois à l'écriture, mais cette fois il écrivait un charmant poème, adressé à Katsue-Obachan, et qui commençait par : " Il était une fois une vieille sorcière "... Vous connaissez la suite... Le chiffon effaça tout ce qu'il y avait sur le tableau, dont le splendide papillon un peu tordu. Miho plissa les yeux, et commença à essayer de faire un gros rond, qui ressemble à un rond. C'était très difficile, et le chiffon dût s'en mêler plusieurs fois. Rafiki commença à écrire deux fois les mêmes mots et à en oublier d'autres. Le chiffon ne savait plus ou donner de la tête, et Miho non plus, d'ailleurs. Rafiki, la craie et le chiffon tombèrent d'un seul coup sur le sol de la salle de classe, laissant Miho abattue, les bras le long du corps les doigts maintenant immobiles, une petite larmichette coulant sur sa joue.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une salle bizarre : Entraînement secret de Miho   Mer 24 Oct - 12:57

Le sourire de Ranmaru s'éffaça devant l'affligement de la jeune fille. Il se leva, frola la protégée de Ryoko, lui ébourrifant les cheveux au passage. Une fois face au tableau il saisit une craie.

"Il ne faut pas paniquer Miho, on va faire ça différament..."

Il souria à nouveau, encourageant le jeune Shinobi à ne pas se laisser aller.

" On va simplifier la chose, dans un premier temps. Je vais dessiner, et tu va essayer de reproduire à coté ce que je fait. Le principal, pour plus tard, est de bien visualiser ce que tu dois produire, mais aussi visualiser l'espace ou tu te trouve."

* En fait c'est comme le genjutsu, à deux trois fils de chakra prêt*

"Je vais te faciliter la chose, en te donnant et un modèle du résultat et un modéle du geste à produire, je ne m'arreterait pas tant que tu ne seras pas satisfaite de ta production."


Ranmaru se mit à dessiner un rond, jouant du poignet avec souplesse et gardant la main gauche bien tendue.

"Ce n'est qu'un travail de souplesse pour le corps mais de rigueur pour l'esprit. Regardes bien comment le poignet tourne pour former un rond bien parfait, c'est ainsi que dois proceder Rafiki-kun pour y arriver."


Ranmaru continua de dessiner quelques ronds, guettant du coin de l'oeil la future production de Miho.
Revenir en haut Aller en bas
Miho
Mini-désertrice
Mini-désertrice
avatar

Nombre de messages : 346
Age : 28
Date d'inscription : 07/02/2007

Feuille de personnage
PV:
45/45  (45/45)
PC:
263/263  (263/263)

MessageSujet: Re: Une salle bizarre : Entraînement secret de Miho   Mer 24 Oct - 13:13

Apparement, le plus flemmard des déserteurs n'était pas fâché de l'échec de Miho. C'était un soulagement. En plus, il proposait de l'aider, de trouver un truc pour qu'elle progresse mieux, et plus vite. En fait, même si c'était un gros flemmard, il était gentil.

* On va changer les rôles. La craie va écrire les mots toute seule, et moi je vais faire ce que fais En'totsu-san, d'accord, Miho-chan ? *
* D'accord, Rafiki-kun ! *

Le poignet du singe était plus facilement maniable qu'un simple bout de craie, tout cela serait donc plus aisé. Miho accrocha des fils de chakra à tous ses objets : cinq pour Rafiki, un pour le chiffon, et deux pour la craie toute seule. Elle avait eu tort de se décourager tout de suite. C'était idiot. Mais maintenant, tout irait mieux. C'était décidé, un point c'est tout.

- D'accord, En'totsu-san. Il va faire comme tu as dit.

Pour preuve de sa bonne volonté, le petit singe se mit au garde à vous, avant de saisir une craie, et de se diriger vers le tableau. La craie toute seule continua le poème, le chiffon s'appliqua à effacer les fautes ; Miho n'y jettait que de rapides coups d'oeil, tout le reste de son attention étant mobilisé pour copier les mouvements de la cheminée vivante. Partager sa concentration en trois n'était vraiment pas un exercice évident : les yeux de la gamine passaient sans-cesse d'un objet à l'autre, avec une rapidité qui contrastait terriblement avec la lenteur du résultat.

Le rond ressemblait à un rond, cette fois, le poème ressemblait à peu près à un poème, et le chiffon avait de moins en moins de travail, permettant ainsi à Miho de consacrer plus d'attention à Rafiki qui dessinait les ronds et à la craie qui écrivait le poème. Maintenir une telle attention de façon aussi intensive et aussi continue n'était pas dans les habitudes de la princesse, mais elle devait faire des efforts, si elle voulait parvenir à un bon résultat, qui impressionnerait son papa.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une salle bizarre : Entraînement secret de Miho   Mer 24 Oct - 13:35

Ranmaru vit du coin de l'oeil que la jeune fille s'en tirait de mieux en mieux, il finit encore quelques séries de ronds puis posa délicatement sa craie, se reculant sans grand bruit.

Il fit virolter les pants de son manteau se donnant un air mystérieux:

" Bravo Miho, bravo Rafiki-kun! Ecoutes moi Miho, je veux que tu continues cet exercice, tu gardes ta concentration, peu importe ce qui arrivera dans cette salle, Tu es prête?"

L'ancien génin d'Iwa regarda autour de lui un instant, reflechissant à ce qui pouvait se passer... Il se éxécuta très rapidement cinqs taos, finissant par celui du serpent comme à son habitude et dit tout bas

"Mizu no jutsu"

Miho entendit un drôle de bruit. De l'eau se mettait à couler par les fenêtres, s'infiltrait par le dessous de la porte. Cette eau semblait animée d'une volonté propre, et commença à s'aglutiner autour de miho et le niveau continuait de monter. La massa aqeuse lêchait tout d'abord les pieds de Miho mais rapidement ses mollets étaient trempés... Alors que le niveau de l'eau montait toujours, Ranmaru scrutait les réactions de la jeune fille.
Revenir en haut Aller en bas
Miho
Mini-désertrice
Mini-désertrice
avatar

Nombre de messages : 346
Age : 28
Date d'inscription : 07/02/2007

Feuille de personnage
PV:
45/45  (45/45)
PC:
263/263  (263/263)

MessageSujet: Re: Une salle bizarre : Entraînement secret de Miho   Mer 24 Oct - 13:54

- Oui.

C'était un petit oui, mais un oui déterminé quand même. Si la gamine savait ce que la cheminée avait en tête, elle aurait sans doute dit non, et se serait enfuie à toutes jambes. Mais elle ne savait pas, pas encore...

* Allez, Miho-chan ! Tu peux y arriver, je le sais très bien ! Qu'est-ce que tu veux qu'il arrive, dans cette salle ? *
* Justement, je préfère ne pas y penser... *
* Hey ! Tu as dit que tu voulais être la kunoichi la plus forte du monde ! Et écraser le TGTMTM, alors ne commence pas à avoir la frousse ! *
* J'ai pas la frousse. Et fait des ronds au lieu de parler. *

Rafiki-kun continua donc à faire des ronds, la craie continua à écrire son joli poème, -elle en était à présent à l'arrivée du chevalier-, le chiffon ne faisait plus grand chose, et Miho coordonnait tout ça, du bout de ses petits doigts, le reste de son corps complètement immobile, tendue par la concentration. Elle ne vit pas tout de suite ce qui arriva. Il lui fallut un certain temps, d'ailleurs, pour s'appercevoir qu'il arrivait quelque chose.

* Qu'est-ce qui se passe ? Il y a eu un drôle de bruit... *
* Tais toi et fait des ronds ! *

Ce stratagème permit à la gamine de tenir plus longtemps. Elle ne voyait rien d'autre que le tableau, le poème, les ronds. Mais lorsqu'une petite vague d'eau arriva sur ses pieds nus, la petite fille sursauta, manquant de faire tomber Rafiki-kun, le chiffon et la craie dans l'eau.

* NOOOOOOOOOOOOON ! SI TU TE TROMPES JE VAIS FINIR TOUT MOUILLE !!! SI JE ME MOUILLE JE MEURS ! *

En effet, Rafiki-kun, marionnette spécialisée dans l'utilisation du feu, ne supportait pas l'eau. Mais Miho non plus. Elle fit tous ses efforts pour que Rafiki-kun continue, sentant son petit coeur battre la chamade, tandis que l'eau lui dépassait les genoux.

- En'totsu-san... Qu'est-ce qui se passe ? En'totsu-san...?

Miho ne voyait plus le déserteur, et elle ne pouvait pas détourner les yeux du tableau, sinon elle manquerait à sa concentration, et Rafiki-kun et la craie et le chiffon feraient n'importe quoi. Et comme elle avait promis de ne pas arrêter l'exercice... Mais la princesse paniquait. Elle se raccrochait à ses ronds, et à son poème, qu'elle n'arrivait plus à trouver drôle.

- EN'TOTSU-SAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAN !!!!

La cheminée le savait sûrement, une des plus grandes peurs de Miho était l'eau. L'eau, à présent, atteignait presque sa taille. La fillette risqua un petit coup d'oeil derrière elle, cherchant un ilôt où poser Rafiki pour ne pas qu'il soit mouillé. Mais l'eau n'arrêtait pas de monter, ils allaient tous mourir...

- OTOUSAAAAAAAAAAAAAAAAN !!!!

C'était la vraie panique, maintenant. Hageshii-san avait donné quelques cours de natation à la gamine, mais elle semblait perdre tous ses moyens. Et Rafiki-kun, lui, ne savait pas nager. Il allait falloir que ça s'arrête, et vite !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une salle bizarre : Entraînement secret de Miho   Mer 24 Oct - 14:06

Dans un premier temps miho semblait s'en sortir honorablement, tirant même un petit sourire de fierté à Ranmaru, mais soudainement la apnique étreignit la jeu fille:

- "EN'TOTSU-SAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAN !!!!


Ranmaru décida de poursuivre l'éxpérience, laissant l'eau monter, encore un peu, encore un peu... Mais voyant Miho perdre tout ses moyens, Ranmaru d'un alrge geste du bras droit, révoqua son illusion. L'eau disparu d'un coup, ne laissant aucune trace. Miho, la marionette ainsi que toute la salle de classe , rien n'était mouillé. Ranmaru arbora un sourire rassurant envers son apprentie d'un jour.

"Ne t'inqueites pas Miho, jamais je ne te ferais de mal, ni même à Rafiki... Je t'avais prévenu pourtant... Mais je suis imprésionné que tu ais tenu si longtemps...
Dis-moi, jeune fille, connais tu le principe du genjutsu? Je ne serai sans doute pas aussi bon que Ryoko-boss pour être ton percepteur, mais je peux essayer de t'apprendre deux ou trois trucs que cette bonne vieille cheminée vivante a dans ses manches. Serais-tu partante pour que apprendre?"

Il s'approcha de Miho, tout sourire, et lui montra l'intérieur de ses manches...

"Rien dans mes manches, rien des les mains, tout dans la tête"


Il fit un clin d'oeil complice.
Revenir en haut Aller en bas
Miho
Mini-désertrice
Mini-désertrice
avatar

Nombre de messages : 346
Age : 28
Date d'inscription : 07/02/2007

Feuille de personnage
PV:
45/45  (45/45)
PC:
263/263  (263/263)

MessageSujet: Re: Une salle bizarre : Entraînement secret de Miho   Mer 24 Oct - 14:21

D'un seul coup, tout avait disparu. Plus la moindre goutte d'eau par terre, ni sur les vêtements de Miho. Plus rien du tout. La sensation de froid avait disparue, elle aussi.

* Je... Miho-chan, tu crois qu'on est morts ? *

La cheminée ne laissa pas le temps à Miho de répondre. Alors c'était lui qui avait fait ce truc... C'était de la vrai magie, ça ! La princesse n'en avait jamais vu auparavant. A moins que... C'était comme une sorte de rêve, en fait, sauf qu'on ne dormait pas. Et si on pouvait faire apparaître des trucs aussi monstrueux que de l'eau, alors on pouvait sûrement faire apparaître des trucs très rigolos, comme des bonhommes bleus avec des bonnets blancs.

Se remettant peu à peu de sa frayeur, Miho écoutait ce que le déserteur-ronfleur avait à dire. Le genjutsu, ça avait l'air sympathique, mais très très fourbe, aussi. L'apprendre pourrait être amusant : elle pourrait faire croire au TGTMTM qu'il était en train de se transformer en gentil bisounours !
Rafiki vint se nicher dans les bras de sa princesse, tentant tant bien que mal de participer à la conversation.

* Tu pourras même faire croire aux gens que je suis un redoutable guerrier ! *
* Mais tu ES un redoutable guerrier, Rafiki-kun !*

La décision de la petite était prise. Il fallait qu'elle apprenne le genjutsu. Mais à une condition...

- En'totsu-san...? Dis, le genjutsutruc, c'est pas que avec de l'eau, pas vrai ? Et c'est un peu comme des rêves, non ? C'est pour ça que tu dors tout le temps ? Il faudra que je dorme tout le temps aussi ? Parce que j'ai pas le temps, Rafiki-kun veut un copain pour jouer avec lui, alors il faudra que je puisse travailler pour fabriquer le copain aussi, quand je ne travaillerai pas pour le genjutruc. Mais si tu veux bien m'apprendre, je suis d'accord !

Ce discours était un peu confus, normal, c'était du Made in Miho. Mais le petit ange (si, si) regardait à présent le déserteur avec des grands yeux, l'air de dire "apprends-moi un truc rigolo".

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une salle bizarre : Entraînement secret de Miho   Mer 24 Oct - 14:29

"- En'totsu-san...? Dis, le genjutsutruc, c'est pas que avec de l'eau, pas vrai ? Et c'est un peu comme des rêves, non ? C'est pour ça que tu dors tout le temps ? Il faudra que je dorme tout le temps aussi ? Parce que j'ai pas le temps, Rafiki-kun veut un copain pour jouer avec lui, alors il faudra que je puisse travailler pour fabriquer le copain aussi, quand je ne travaillerai pas pour le genjutruc. Mais si tu veux bien m'apprendre, je suis d'accord !"

"Ahahahahaaha!!!"

Ranmaru se mit à rire fortement. Cette jeune fille avait l'art de lui mettre de bon humeur.

"Ecoutes jeune fille, je ne suis pas aussi grand beau et fort que RYoko mais je peux t'apprendre deux trois trucs pas trop fourbes, sans eau et sans avoir de besoin de trop dormir... Mais, car il y a un mais, avant j'aurai besoin de l'accord du patron, je tiens à ma tête. Mais si tu lui fait ces jolies yeux, il ne pourra pas dire non... Et pis j'ai plein de truc à t'apprendre: Rendre les armes de Rafiki brillantent comme une étoile, obliger les autres à faire un gros dodo ou faire rpendre à Rafiki-kun l'apparence que tu désires: Du clown jusqu'au guerrier ninja brroudeur..."

Il ébourrifa à nouveau les cheveux de la jeune fille

"Va voire Ryoko-boss de suite et demande lui la permission, je vais errer encore par ici un peu, comme ça tu sauras où me trouver..."

Il se leva et alla prêt d'une fenêtre, regardant l'air reveur le paysage.

"Je t'attendrai ici."
Revenir en haut Aller en bas
Ryoko Satoro
Mort
avatar

Nombre de messages : 1235
Age : 34
Localisation : A l'autre bout d'une clope
Date d'inscription : 04/09/2006

Feuille de personnage
PV:
250/250  (250/250)
PC:
380/380  (380/380)

MessageSujet: Re: Une salle bizarre : Entraînement secret de Miho   Mer 24 Oct - 14:52

"Hoy hoy, pas besoin de te déplacer Miho-chan."

Les mots avaient été prononcés du fond de la salle, tapis dans l'obscurité se tenait le chef, visiblement pas content, mais alors pas content du tout. Il s'approcha de Ranma, alluma une cigarette et gonfla ses poumons pour ce qui allait suivre.

"CRETIN !!!!!!! TU CROYAIS QUE JE LA LAISSERAIS GUEULER SANS INTERVENIR ??? TU M'AS REVEILLE EN SURSAUT, JE CROYAIS QU'ELLE ETAIT EN DANGER..."

La fureur du chef fit place à une moue plutot dubitative.

"Ceci dit, lui enseigner le genjutsu est une trés bonne idée. Et même si ça fait mal de le dire, tu es le professeur....idéal."

Il s'approcha ensuite de Miho, lui tapotant trois fois sur la tête.

"S'il est méchant, frappe-le."

En sortant de la salle, il se retourna une dernière fois vers Ranmaru.

"HAHAHAHAHAHAAAAAAAAAAAAA, ELLE EST PLUS FORTE QUE TOIIIIIIII, DEMANDE LUI DES COURS DE TAIJUTSU."

Mort de rire, le chef s'en alla, étant passé d'énervé à dubitatif à carrément cassé de rire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une salle bizarre : Entraînement secret de Miho   Mer 24 Oct - 14:55

Les yeux ronds de Ranmaru trahissait la grande incompréhension de Ranmaru. après le monlogue de boss, il le regarda partir.

"Hum, euh... D'accord mais euh... Oui..."


Aucun autre son ne sortit de la bouche du genin, trop surpris pour rétorquer quoi que ce soit.
Revenir en haut Aller en bas
Miho
Mini-désertrice
Mini-désertrice
avatar

Nombre de messages : 346
Age : 28
Date d'inscription : 07/02/2007

Feuille de personnage
PV:
45/45  (45/45)
PC:
263/263  (263/263)

MessageSujet: Re: Une salle bizarre : Entraînement secret de Miho   Mer 24 Oct - 19:27

"Hoy hoy, pas besoin de te déplacer Miho-chan."

La gamine sursauta brusquement. Son petit papa était là, juste derrière eux. Il avait dû tout voir. C'était vraiment le plus beau, le plus fort, le plus intelligent de tous les shinobi du monde. La cheminée se prit le savon de sa vie, savon dans lequel Miho apprit tout un tas de gros mots inédits, qu'elle nota dans un coin de sa petite tête. La phrase qui suivit ces hurlements indiquait que la princesse allait pouvoir suivre des cours de genjutsu. C'était merveilleux !

- Merciiiiii, otousaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaan !!!

"S'il est méchant, frappe-le."

- D'accoooooooooooooooooooooooooord !

La petite se mit au garde-à vous, en attendant que son papa parte. Elle fit un bond de quinze mètres quand il éclata de rire. C'était vrai, ça, elle était vraiment plus forte que la cheminée ??? C'était trop fort, ça ! Miho se mit à rire, de son petit rire clair. Mais elle s'arrêta assez vite, pour ne pas vexer En'totsu-san.

- Alors, En'totsu-san, on commence par quoi ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une salle bizarre : Entraînement secret de Miho   Mer 24 Oct - 19:48

"Simple, on va faire simple..."

Ranmaru se massa les tempes furtivement, comme pour se sortir de la tête l'image de Ryoko.

"Nous allons partir du dessin, tu sais quand tu dessines quelque chose tu le vois dans ta tête avant. Tu penses aux couleures que tu vas choisir, la taille du dessin, etc... Là c'est le même principe, tu pars d'une image que tu as dans ta tête, pour la créer. en fait, pour cette exercice, le chakkra va devenir des crayons de couleurs..."


Ranmaru se déplaça légérement pour se mettre bien en face de Miho

"Vois tu, là il va falloir non seulement penser au dessin, mais aussi comment l'inserer dans cette pièce et encore comment le mettre en mouvement."

Ranmaru souria, comme pour rassurer Miho. "C'est plus compliquer à dir qu'a faire. Ecoutes ma grande, tu va me prendr epour modèle, tu va fermer les yeux, je vais t'aider à arriver à un bon résultat."

Il s'adossa au mur, prit machinalement une cigarette, quand soudain son regard se fixa sur la jeune fille. D'un air résigné, il la remit dans le paquet.

*Ne pourrit pas la santé de cette petite conanrd!*


"Bien miho, je veux que tu penses beaucoup à Ryoko-sama. Tu penses précisement à son visage, l'allignement de ses yeux, son petit sourire. La forme en V de son torse, la parfaite musculature... Imagines le bien, imagines qu'a présent, cette pièce n'est rien de plus qu'une feuille de papier et que tu vas utiliser ton chakra pour peindre Ryoko à coté de moi."

Il déglutit un peu lourdement, il n'avait pas l'habitude de parler autant.

"malaxe ton chakra avec lenteur et emsure, ne le laisse pas te déborder, utilises cette force pour former un Ryoko, sculptes le, le chakra devient tes doigts modelant Ryoko. Je veux voir ryoko à coté de moi et en plus je veux le voir en mouvement, celui qui te plaira... Ne négliges pas l'importance de garder la dose de chakra constante, pour en garder la maitrise artistique..."

*J'espère être assez clair, j'ai jamais enseigné moi...*

"Personnellement, je commence par visualiser son torse et je crée le reste autour, chaque muscle, chaque veine visible doit faire partit du tout, de l'ensemble de ta création..."

Il fit silence, laissa le calme nécéssaire à la jeune Shinobi pour modeler son oeuvre.
Revenir en haut Aller en bas
Miho
Mini-désertrice
Mini-désertrice
avatar

Nombre de messages : 346
Age : 28
Date d'inscription : 07/02/2007

Feuille de personnage
PV:
45/45  (45/45)
PC:
263/263  (263/263)

MessageSujet: Re: Une salle bizarre : Entraînement secret de Miho   Jeu 25 Oct - 9:26

Le déserteur, se remettant lentement de ses émotions, se lança alors dans les explications.

"Simple, on va faire simple... écoute, ma grande.... "

* Ma grande ! Il m'a appelée "ma grande !" tu as entendu ? *
* Ouais, ça va, arrête de te la ramener ! *

"...de l'ensemble de ta création..."

* Dis, tu as compris quelque-chose ? *
* Oui ! *
* Ca tombe bien, moi aussi. *


- D'accord, En'totsu-sensei !

Dans l'idée générale, il semblait que Miho doivent fabriquer un faux Otousan, mais pareil que le vrai. Et il fallait le faire bouger. Bon, c'était peut-être faisable. Miho ferma les yeux, un petit air de concentration-méditation sur le visage. Elle essayait de se représenter très clairement le grand chef, quand il faisait apparaître une barbe à papa. C'était une des scènes qui revenaient souvent dans la vie de Miho, pour son plus grand bonheur, d'ailleurs, ce serait donc plus facile à représenter. Ceci fait, la princesse rouvrit les yeux, regarda bien En'totsu-sensei, la salle, cherchant un endroit où faire apparaître le grand Ryoko-sama, pour qu'il ait la place de se retourner avec la barbe à papa dans la main, et de la tendre à sa petite protégée.

C'était la partie la plus simple de l'exercice. La gamine avait gravé dans sa mémoire la pièce, tout ce qu'il fallait qu'elle voie, mais aussi son petit papa. Elle avait essayé d'imaginer, maintenant, son petit papa dans cette pièce, comme quand on colle des gomettes sur un coloriage.


* Maintenant, il faut malaxer ton chakra. *

Reprenant aussitôt une expression de méditation intense, Miho forma le signe de la chèvre, et se concentra sur son chakra, enfin... sur ses crayons de couleur. Le malaxage prit plus de temps que d'habitude : l'apprentie genjutsuiste s'appliquait beaucoup. Elle accélèrerait le mouvement plus tard. La fillette sentit alors une énergie bien familière circuler dans tout son corps. Elle se souvint alors des instructions de la cheminée : ne pas se laisser déborder. Le déserteur flemmard devait commencer à vraiment s'impatienter lorsque le premier coup de crayon fut donné. La tunique du chef des déserteurs commençait à se former dans le vide, suivie de près par ce que Miho imaginait comme être le chef en personne.

* N'oublie pas de le faire bouger ! *
* Ne me déconcentre pas ! *

Le chef était presque fini, il fallait qu'il bouge. C'était dur, ça, par contre. Miho savait comment créer un clone, ou changer d'apparence, mais faire bouger un clone, elle en était incapable pour le moment. Elle répéta donc dans sa petite tête la mini-scène d'un Ryoko-sama lui donnant une barbe à papa, le tout en essayant de l'appliquer au mieux au dessin. Ca demandait de l'imagination, ça, elle n'en manquait pas, mais aussi un petit quelque chose qu'elle n'avait pas l'habitude d'utiliser, ce qui rendait l'exercice très difficile. Mais elle devait y arriver, pour être sûre que la cheminée n'était pas le plus fort.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une salle bizarre : Entraînement secret de Miho   Jeu 25 Oct - 9:49

Ranmaru restait immobile, fixant la jeune Kunoichi en plein éffort. Le visage neutre, il regardait Ryoko apparaitre. La ressemblance était bonne, le forme était un peu cryspée, mais l'essentiel était là. Manquait le mouvement...

Ranmaru fut etreint d'un doute. devait-il être souple et parternel avec Miho ou plus dur et cassant... Ce doute transparut sur son visage un instant puis pour se donner une contenance, il fit rapidement le signe du serpent et dit:

"Kai"

L'illusion de Miho fut dissipée en un nuage de fumée, le déserteur avança vers la jeune fille d'un pas lent:

"J'aimerai que tu l'imagines d'un bloc dans ta tête et que tu le fasse apparaître d'un coup tout en entier. Tu peux lui imbriquer le mouvement plus tard, mais je veux que pour le moment que Ryoko apparaisse en entier et soudainement... Comme ça"


Il composa quatres taos très rapidement et machinalement: Coq, cheval, chien et serpent


"Bushin no jutsu"

Il eut un grand nuage de fumée, ce dernier envellopa les deux protagonistes en entier. Quand Miho put y voir à nouveau, il y avait 7 ranmaru devant elle, tous parfaitement dientiques, mais animés différament. Il la regardait amicalement... Pour donner à tout ceci un air plus vivant, ils parlent chacun leur tour:


"A toi, le corps en entier d'un coup, et le plus réaliste possible..."

Les 7 Ranmaru sourièrent à nouveau et engagèrent Miho de la tête à s'exécuter.
Revenir en haut Aller en bas
Miho
Mini-désertrice
Mini-désertrice
avatar

Nombre de messages : 346
Age : 28
Date d'inscription : 07/02/2007

Feuille de personnage
PV:
45/45  (45/45)
PC:
263/263  (263/263)

MessageSujet: Re: Une salle bizarre : Entraînement secret de Miho   Jeu 25 Oct - 10:11

Miho ne remarqua pas la tête bizarre que fit le déserteur, fort heureusement pour elle, d'ailleurs, car elle aurait pu croire qu'elle avait fait quelque chose de très mal.

"Kai"

Le joli dessin de Miho disparut brutalement. Alors c'était ça, la formule magique pour faire disparaître les faux dessins ! Il allait falloir que la gamine l'apprenne, une fois qu'elle aurait réussi les exercices de la cheminée. Parce que ça pouvait toujours servir à ne pas tomber dans le genre de pièges grossiers que lui avait tendus Muttsuri pendant la partie de chat. Quand son sensei improvisé s'approcha d'elle, la mini désertrice crut qu'elle avait fait une bétise. Mais non, il fallait juste recommencer, mais en plus facile. Bouuuh, pourquoi est-ce qu'il n'avait pas donné le plus facile dés le début ? Encore une question existencielle qui resterait sans réponse.

Les grands yeux de la gamine fixaient, émerveillés, les sept En'totsu-san. C'était une très bonne idée, ça ! Ca pouvait servir dans les parties de chat ! Miho ne savait pas faire bouger ses clones, et du coup ils manquaient de réalisme. C'était énervant. Mais quoi qu'il en soit, pour utiliser une technique, il allait falloir l'apprendre ! Donc... AU BOULOT !

Pour la deuxième fois consécutive, la fillette se constitua une bonne réserve de chakra. Sur ses paupières closes, elle projeta l'image du grandissime Ryoko-sama. Pour l'apparition, c'était le même principe qu'un clone, et ça, elle savait le faire. Sauf que cette fois, il ne fallait pas qu'elle fasse apparaître une deuxième Miho : il fallait faire apparaître un otousan.


Coq Cheval chien serpent
Copiant les signes utilisés par En'totsu-sensei, la princesse Nuke-nin envoya tout plein de couleurs sur le monde, avec pour instruction de se mettre à la bonne place. C'était plus une gomette qu'un dessin, alors, puisque le dessin était déjà fait.

- En'totsu-senseiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii, c'est bien, lààààààààà ? Et, tu pourras me montrer comment on fait la formule magique pour faire tout partir ? Teplaaaaaaaaaaaais...

La mini désertrice utilisa, à la fin de cette tirade, son jutsu le plus redoutable :
chevre
* Yeux du chat potté no jutsu ! *

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une salle bizarre : Entraînement secret de Miho   Jeu 25 Oct - 10:48

* Yeux du chat potté no jutsu ! *

Les grand yeux mouillés de la jeune Kunohichi avait atteint le nuke-nin, mais il ne laissa rien paraitre.

A coté des 7 Ranmarus, un Ryoko tout sourire apparut, un peu plus grand et imposant que l'original. Sans doute que pour Miho Ryoko était une sorte de héro... Neanmoins le travail était satisfaisant. Ryoko put donc sourire sans paraître gaga de cette jeune fille

"Bien bon travail..."

"- En'totsu-senseiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii, c'est bien, lààààààààà ? Et, tu pourras me montrer comment on fait la formule magique pour faire tout partir ? Teplaaaaaaaaaaaais..."


"Quand tu arriveras à faire bouger ton Ryoko,..."

Il se recula et regarda la Kunoichi à l'oeuvre.
Revenir en haut Aller en bas
Miho
Mini-désertrice
Mini-désertrice
avatar

Nombre de messages : 346
Age : 28
Date d'inscription : 07/02/2007

Feuille de personnage
PV:
45/45  (45/45)
PC:
263/263  (263/263)

MessageSujet: Re: Une salle bizarre : Entraînement secret de Miho   Jeu 25 Oct - 11:19

"Quand tu arriveras à faire bouger ton Ryoko,..."

- Bon, d'accord.

Ne pas être fiche de faire bouger quelque chose, pour une marionnettiste, c'était le comble. Mais le genjutsu et le yugutsu étaient deux choses trèèèès différentes, et Miho se doutait, bien que son savoir sur le monde ne soit pas extrèmement développé, qu'une illusion ne serait pas possible à faire bouger avec des fils de chakra. Il allait falloir l'imaginer. Ou quelque chose comme ça. Ca ne pouvait pas être si compliqué, de toute façon, sinon son sensei lui aurait donné plus d'instructions.

La princesse gardait les yeux rivés sur son oeuvre d'art, essayant, sans fermer les yeux, de l'imaginer en train de bouger. Ce n'était pas facile, mais vraiment pas du tout, parce que le faux Ryoko avait l'air de la narguer, à rester immobile comme ça, alors qu'elle fournissait de gros efforts pour lui faire bouger ne serait-ce que le petit doigt. Instinctivement, la gamine commençait à bouger ses doigts, comme si Ryoko était une marionnette. C'était stupide, mais c'était du domaine du réflexe. Comme, lorsqu'elle agitait l'annulaire de la main gauche, Rafiki agitait son bras gauche, l'image d'un Ryoko agitant son bras gauche vint instantanément se ficher dans l'esprit de Miho, à tel point qu'elle s'imaginait que ça ne pouvait qu'être vrai. L'effet fut immédiat : le bras gauche du Ryoko fit un mouvement, ridicule, mécanique, mais un mouvement quand même.

Miho dût se retenir pour ne pas exécuter la danse de la joie, à la vue de cet exploît qui était pourtant loin d'être génialissime, et elle mainteint sa concentration. Maintenant que son Otousan avait bougé un peu, il était plus aisé de croire qu'il était vivant, et donc de le faire bouger, ce qui semblait plutôt logique. Le fait de bouger les doigts aidait Miho, mais ce n'était qu'une aide psychologique. Le principe du genjutsu : tout ça c'est dans ta tête.

La gamine recommença, osant à peine quelques mouvements de doigts. Ryoko commença, doucement, progressivement, à bouger. Ce n'était pas un mouvement naturel, du moins pas encore, et il n'était pas très convainquant. A titre d'exemple, Rafiki avait l'air plus vivant. La plus grosse difficulté, pour Miho, c'était que rien de tout ceci n'était réel. Essayant une ultime action d'éclat, la petite tenta de faire apparaître dans la main de son papa une image de barbe à papa, pour qu'il la lui tende. La sucrerie était bien visible dans son imagination. Le chakra ferait le reste.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une salle bizarre : Entraînement secret de Miho   Jeu 25 Oct - 13:27

Ranmaru applaudit des deux mains, son visage se fendit d'un air amical.

"Bien tu sais creer quelque chose rien qu'en le voulant. C'est important, mais il faut aussi savoir détruire.... L'on place de la volonté, de l'imagination et du chakra dans une illusion. Avec ces mêmes armes, l'on peut aussi détruire. Il transformer ces crayons de couleure en gomme...

Alors je vais te demander de faire disparaître le Ryoko que tu as crée. Cela s'appelle le Kaï. Utilises le tao que tu aimes le plus et lançe une vague de chakra en direction de ton illusion. Il faut la faire disparaître, qu'elle retourne dans ton esprit..."


Ranmaru fit le tao du serpent et prit une pause bien droite:

"Comme ça, Kaï!"

Les illusions que Ranmaru venait de créer disparaissent dans un "pouf" sonore et brumeux.


"Concentration, droiture et puissance. retiens ces mots et renvoies ce Ryoko dans ton pays des merveilles."


Il accompagna ses dires d'un clin d'oeil complice.
Revenir en haut Aller en bas
Miho
Mini-désertrice
Mini-désertrice
avatar

Nombre de messages : 346
Age : 28
Date d'inscription : 07/02/2007

Feuille de personnage
PV:
45/45  (45/45)
PC:
263/263  (263/263)

MessageSujet: Re: Une salle bizarre : Entraînement secret de Miho   Jeu 25 Oct - 13:43

* Concentration, droiture et puissance... T'es sûr que ça correspond vraiment à En'totsu-sensei ? *
* J'ai des doutes, Miho-chan, j'ai des doutes. Mais sait-on jamais ? *

La mini désertrice répéta cependant ces instructions dans sa tête, essayant de voir le sens profond qui se cachait derrière tout ça, sans un succès particulièrement probant, hélas. Maintenant, il allait falloir trouver un truc-bizarre-avec-les-mains qui était super bien, comme ça, elle pourrait utiliser le truc pour faire disparaître les faux dessins. Tout ceci était limpide pour Miho, qui, de plus, avait déjà observé quelques démonstrations de cette technique surpuissante. Le tout était de renvoyer Ryoko là d'où il venait. Dommage que cette technique ne fonctionne pas avec les vrais gens : la gamine l'aurait volontier utilisée pour faire disparaître le TGTMTM. Ayant enfin trouvé quel signe elle préférait, la fillette rassembla sa concentration, et ferma les yeux.

tigre

- Kaï !

Hélas, la tentative se solda par un échec cuisant. Miho rouvrit les yeux, et vit que Ryoko était toujours là, toujours aussi impressionnant, mais toujours aussi là. Dommage. Otousan devait pourtant bien finir par rejoindre le pays des contes de fée, avec tout le reste... Deuxième tentative !

tigre

- Kaï !

Toujours rien. Miho se lassait un peu, mais elle ne voulait pas donner l'impression qu'elle abandonnait aussi vite. Une nouvelle fois, la petite ferma les paupières, imaginant qu'elle aspirait (comme un aspirateur) son oeuvre d'art jusque dans sa tête. Rafiki gloussait, s'amusant des tentatives désespérément ratées de la fillette. Et En'totsu-san devait aussi en avoir marre d'attendre. Allez, on se coooonceeeeeeeeeeentre... Encore un essai !

tigre

- KAÏ !!!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une salle bizarre : Entraînement secret de Miho   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une salle bizarre : Entraînement secret de Miho
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Vêtements d'entraînement
» [SOFT] FOOTCOACH 0.5 : Listing d'exercices d'entraînement de football [Gratuit]
» piste d'entrainement
» Topic sur l'entraînement de nos shineys
» Ajax

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Gaiden :: Hors trois Villages :: Hors des trois Villages cachés principaux :: Nuke-nin no Kuni :: Académie-
Sauter vers: