Naruto Gaiden

Jeux de Rôle Rp sur l'univers Naruto
 
AccueilFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Au bout du couloir!

Aller en bas 
AuteurMessage
Heïon

avatar

Nombre de messages : 123
Date d'inscription : 09/11/2007

Feuille de personnage
PV:
27/27  (27/27)
PC:
54/54  (54/54)

MessageSujet: Au bout du couloir!   Mar 13 Nov - 2:23

Prenant la suite du shinobi qui se tenait devant lui, la clope au bec, Heïon parvint après plusieurs minutes de marche supplémentaires, devant l'entrée de l'antre du scorpion, une petite cavité dans la roche laissant place à un long couloir à demi éclairé par quelques torches, à l'intérieur duquel il s'engagea tout en lâchant un soupir de soulagement accompagné d'un rictus de satisfaction de voir enfin son périple arriver à terme, l'homme au katana l'ayant abandonné là, sûrement appelé par des tâches plus urgentes. Un léger frisson parcourut l'échine du garçon qui ne cessait de jeter des coups d'oeil curieux tout autour de lui. Enfin, quelques instants plus tard, il arriva au bout du tunnel de pierre, dans une petite pièce tout ce qu'il y avait de plus simple et où régnait une froide moiteur. Il scruta l'endroit puis prit la peine de poser ses fesses sur le sol, jambes croisés, la droite repliée à soixante degrés passant par dessus la gauche étendue de tout son long. Il posa son menton sur la première citée et plaça ses bras autour de celle-ci:

" Hideshi a t-il dit...bah...y a plus qu'à attendre le chef de ce groupe de dégénérés..."


Bien que légèrement surpris par le déroulement de cette étrange journée, il profita finalement de ce moment de calme pour s'allonger et s'endormir paisiblement afin de définitivement récupérer les heures de sommeil qui lui manquaient encore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tokimasa
Invité



MessageSujet: Re: Au bout du couloir!   Mar 13 Nov - 3:10

Se joignant à Heïon, un jeune garçon de petite taille apparu par la porte. Il était vétu d'une grande robe noir, réhaussée d'un cache-col bordeaux. Dans son dos était accroché une jarre cylindrique couverte d'inscriptions... L'oeil aguérrit du kage repéra un sceau lié au Suiton. A chacun de ses pas, on comptend au bruit que la jarre est remplie de liquide. Arrivé à quelques pas deu Kage déserteur, il le salua avec respect, se courbant le dos droit:

"Bonsoir, Nuke-kage, je me présente Tokimasa Inagaki... J'ai été dirigé vers vous pour me présenter et esperer rejoindre votre cause..."

La voix du jeune homme était agréable, il ne semblit pas énormément plus jeune que le Kage. Ses cheveux mi-long tombaient un peu devant se syeux. Il arborait une face de respect devant ce qu'il pensait être une éminence du monde shinobi.
Revenir en haut Aller en bas
Hideshi
Kazekage
Kazekage
avatar

Nombre de messages : 322
Date d'inscription : 14/08/2006

Feuille de personnage
PV:
0/0  (0/0)
PC:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Au bout du couloir!   Mer 14 Nov - 0:22

Hideshi était tout simplement installé en tailleur, dans la pénombre, il tentait de répondre à des questions qui lui taraudaient l’esprit depuis quelques temps. Complètement impliqué dans ses songes, il aura fallu la venue de deux personnes pour le sortir de sa petite introspection de conscience.
Il se leva tranquillement alors qu’il discerna que l’un d’entre eux s’était mis à l’aise au sol tandis que le second se présenta devant Hideshi.
Il observa le nommé Tokimasa, sans émettre le moindre son. Cependant une légère inclinaison du visage se fera, signe qu’il avait pris connaissance de cause.
Le Nuke-Nin, fit quelques pas en direction de l’individu qui se pavanait tranquillement au sol. Quelques coups de pieds, suffisants pour le réveiller, iront frapper le dos offert par celui-ci.


« Debout, ce n’est pas une auberge de jeunesse ici. »

Laissant le jeune homme s’extirper des bras douillés de Morphée, Hideshi fit marche arrière, s’adressant cette fois-ci à Tokimasa.

« Je suis Hideshi. Explique moi les raisons qui t’incitent à nous rejoindre. »

Un regard rapide sur la seconde personne.

"Pour toi ça sera la même chose."

_________________
Hideshi Ikari

Missions.

Rang D: 7
Rang C: 4
Rang B: 4
Rang A: 3
Rang S: 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tokimasa
Invité



MessageSujet: Re: Au bout du couloir!   Mer 14 Nov - 0:32

Le petit déserteur prit de suite la parole, d'un ton calme et posé il expliqua tout simplement ses raisons:

"C'est simple, maitre Nuke-kage, les gens de Kiri ne trouvaient pas ma Psychologie à leur goût... J'aimais trop le pouvoir parait-il... Ils ont fait l'érreur de freiner mes investigations dans le domaine du Suiton et je suis convaincu qu'ici j'aurai le champs libre pour donenr libre expréssion à mon art."
Le jeune homme regarda Hideshi, d'un air complice espérant en son fort intérieur qu'il n'était pas abrge comme cette Shiki de malheur. Il ajouta d'un ton badin:

"Es-ce mal de vouloir devenir fort?"
Revenir en haut Aller en bas
Heïon

avatar

Nombre de messages : 123
Date d'inscription : 09/11/2007

Feuille de personnage
PV:
27/27  (27/27)
PC:
54/54  (54/54)

MessageSujet: Re: Au bout du couloir!   Mer 14 Nov - 2:25

Une fois de plus Heïon fut brutalement tiré de son sommeil, quelques coups de pieds inconnus venant lui cogner le dos en signe de bienvenue. Décidément, son arrivée dans ce village lui laisserait de nombreuses contusions qu’il n’oublierait pas de si tôt. Il se redressa légèrement, s’assit en tailleur, s’étira très largement dans un bâillement sonore, se frotta les yeux de l’intérieur des mains puis releva la tête. Deux nouvelles personnes se tenaient là, debout devant lui, Hideshi devant très certainement être celui qui l’avait si gentiment accueilli. Encore un taré pensa t-il d’abord. D’un aller retour rapide de la tête de la gauche vers le droite, il remit ses idées en place ; qui était il, lui le gamin nomade pour se permettre de juger ainsi des personnes qu’il connaissait à peine et qui malgré les surprenantes coutumes d’accueil dont ils avaient fait preuves jusque là, l’avaient tout de même sauvé de la mort certaine qu’il avait d’abord souhaité avant de se raviser. Bien qu’il ne donna jamais sa confiance à personne d’autre qu’Akumi, celle-ci ne l’avait pas élevé ainsi, et si toute méfiance restait d’actualité, l’autre méritait au moins d’être écouté. Regardant en direction du troisième homme présent dans la pièce, Hideshi ouvrit la bouche pour parler :

« Je suis Hideshi. Expliques moi les raisons qui t’incitent à nous rejoindre. »

Se tournant ensuite vers Heïon :

"Pour toi ça sera la même chose."

Le chef du village était un type de taille moyenne dont le visage, surmonté d’une chevelure dorée teintée de reflets roux, laissait apparaître un regard marqué par une absence d’expression des plus inquiétantes, accentuée par l’habit noir dont il était vêtu. Tandis que le jeune Honpou toisait le maître des lieux avec insistance, le second arrivant prit la parole, semblant savoir avec précision les raisons de sa venue volontaire ici :

"C'est simple, maitre Nuke-kage, les gens de Kiri ne trouvaient pas ma Psychologie à leur goût... J'aimais trop le pouvoir parait-il... Ils ont fait l'erreur de freiner mes investigations dans le domaine du Suiton et je suis convaincu qu'ici j'aurai le champ libre pour donner libre expression à mon art."

Nuke-kage ? D’un coup, le cerveau d’Heïon se mit à bouillonner, tout s’éclaircissait enfin. Ce lieu si étrange dans lequel il était tombé n’était autre que le village caché des déserteurs, ceci expliquant les raisons du sentiment quelque peu oppressant qu’il ressentait depuis le début, puisque s’il avait souvent entendu parler de cet endroit dans ses longues discussions avec Akumi, c’était avant tout pour s’entendre dire que l’endroit regroupait tous les shinobis ayant décidés de briser les liens qui les rattachaient à leurs origines, certains étant des criminels patentés, voir des psychopathes. Bizarrement, cette idée ne l’effrayait pas plus que ça. S’il n’avait rien d’un psychopathe, n’était ce pas après tout cette absence totale d’attaches qui l’avait poussé à désirer la mort ?
En revanche, il ne se reconnaissait en rien dans les objectifs de désertion de l’ancien ninja de Kiri, la puissance représentant bien peu de choses à ces yeux d’itinérant, la seule chose qui pouvait désormais lui donner envie de vivre étant la recherche de cette sœur jumelle qui avait disparu douze ans auparavant. Posant les mains en arrière pour prendre appui, il se remit debout d’un bond agile, atterrissant sur ses deux jambes dans une demi-flexion que lui imposait le manque de forces dû à une fatigue encore latente, bien que moindre. Il réfléchit un instant à ce qu’il allait bien pouvoir répondre à son tour, puis malgré l’envie passagère et idiote, vu la situation, de rendre ses coups de savates à Hideshi, il le fixa et d’un air qu’il s’efforça de rendre le plus assuré possible malgré la légère crainte qui l’étreignait :


« Hé, bien ! Pour tout vous dire, je suis arrivé ici complètement par hasard ! La seule personne que j’estimais dans ce monde basé sur la cruauté des actes barbares qui le caractérise, vient d’être tuée par je ne sais qui, je n’ai jamais fait parti d’aucun village, errant depuis ma naissance à travers le monde pour égayer au mieux le quotidien des êtres humains, comme tout baladin qui se respecte. »

Puis se grattant le front du bout des doigts :

« La raison qui m’incite à vous rejoindre ? Aucune. Jusqu’à aujourd’hui je ne vous connaissais que de nom. Ceci dit, je crois au destin. Il y a quelques heures encore j’agonisais, ne désirant qu’une chose…mourir…comme tout ceux de mon clan maudit…et je suis tombé là. La force ? Je m’en fous complètement tant que j’en ai assez pour retrouver une personne disparue il y a longtemps et qui pourrait me redonner goût à la vie. La vie, la mort, la puissance…tout cela ne sont que des notions à la con inventées par l’homme qui veut absolument nommer tout ce qui l’entoure et qu’il ne comprend pas. Je suis quelqu’un de solitaire et je ne peux rien vous promettre, mais si je suis ici, autant y rester et j’espère que vous ne le regretterez pas…et moi non plus !! »

Après cette longue tirade, le garçon reprit son souffle et contempla de son regard rouge, vif et doux à la fois, les réactions d’Hideshi. Jamais son flot de paroles n’avait été aussi important en présence d’un inconnu ; il croisa les bras et attendit avec une inquiétude à peine dissimulée la réponse du chef des Nuke-nin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hideshi
Kazekage
Kazekage
avatar

Nombre de messages : 322
Date d'inscription : 14/08/2006

Feuille de personnage
PV:
0/0  (0/0)
PC:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Au bout du couloir!   Jeu 15 Nov - 16:57

Tour à tour, les deux jeunes gens exposaient leur histoire, leur vecteur qui les a conduit jusqu’ici.
Hideshi écouta, haussait parfois les sourcils pour on ne savait quelle raison. Des sourires, éphémères, des plissements du regard. En effet, il interprétait tout, des choses le titillaient, d’autres lui plaisaient. Il y avait un peu de tout dans ce dédale de parole.


Il répondit à Tokimasa.

« Il serait mal de ne pas le devenir et se laisser vivre. »

Puis, il se focalisa sur le Dormeur.

« La vie, la mort ainsi que la puissance sont surtout des réalités et tu t’en rendras compte bien assez vite.

Si tu veux rester ici, il va falloir progresser et offrir tes services en échange de ton but. Les esprits volatiles et surtout fumistes n’ont aucun avenir ici. Ce n’est pas un camp de vacances. »


Un dernier regard assez lourd destiné à Heion avant qu’il ne se détourner vers Tokimasa.


« J’espère que je me suis bien fait comprendre. »

Puis désormais, les paroles étaient destinées étaient destinées aux deux protagonistes.

« Maintenant, je vais devoir vous tester. Je commencerai par toi » Designant Heion du menton « Rappelle moi ton nom. »

Quelques mots pour le second.

« Tu peux disposer pour l’instant, j’en aurai pour un moment avec lui. »

Fin sourire presque inquiétant illuminant ses lèvres.

_________________
Hideshi Ikari

Missions.

Rang D: 7
Rang C: 4
Rang B: 4
Rang A: 3
Rang S: 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heïon

avatar

Nombre de messages : 123
Date d'inscription : 09/11/2007

Feuille de personnage
PV:
27/27  (27/27)
PC:
54/54  (54/54)

MessageSujet: Re: Au bout du couloir!   Ven 16 Nov - 15:11

« Si tu veux rester ici, il va falloir progresser et offrir tes services en échange de ton but. Les esprits volatiles et surtout fumistes n’ont aucun avenir ici. Ce n’est pas un camp de vacances. J’espère que je me suis bien fait comprendre. »

Les mots du Nuke-nin, accompagnés d’un oeil quelque peu réprobateur, figèrent Heïon sur place. L’autre n’avait pas l’air de plaisanter, et l’attitude que laissait actuellement transparaître le jeune Honpou ne semblait pas convenir au mieux. Dans une petite moue à la fois espiègle et gênée qui traduisait tout aussi bien le contentement d’avoir ainsi fait réagir le chef des déserteurs que la crainte d’une réaction plus virulente de la part de celui-ci, il inclina légèrement la tête vers l’avant tout en balayant la pièce du regard à la recherche d’un soutien quelconque, tel un môme prit sur le fait et que l’on réprimande pour la faute commise. Cependant, il s’aperçu rapidement qu’il ne trouverait aucun appui dans cet endroit et que les yeux rouges charmeurs qui lui avait bien souvent permis d’esquiver les tâches qui ne lui convenaient pas, ne fonctionneraient pas face à cet homme dont la force semblait au moins du même niveau que l’assurance qu’il affichait :

« Maintenant, je vais devoir vous tester. Je commencerai par toi. Rappelle-moi ton nom. »

Ceci dit il invita l’ancien ninja de Kiri à prendre congé, prétextant que le garçon baladin serait le premier à subir une batterie de tests et que cette mise à l’épreuve nécessiterait beaucoup de temps, confortant Heïon dans l’idée qu’il se faisait des ressentis de l’autre à son égard, et qui à vrai dire ne le rassurait pas le moins du monde. Quoiqu’il en soit, devant le fait accompli, il allait désormais devoir faire face à son destin et malgré la pointe d’inquiétude qui le faisait frissonner, il ne reculerait pas, comme il se l’était toujours promis. Il plongea alors son regard dans celui d’Hideshi et d’une voix calme et feutrée :

« Je m’appelle Heïon Jinaï’Honpou, dernier né du clan maudit des Honpou…et je suis prêt ! »

Il n’avait jamais eu autant de fierté à énoncé son nom et le rouge vif de ses yeux brillait à présent avec certitude, voyant peut être là une chance de faire ressurgir ce clan de l’oubli dans lequel l’avait fait tomber son sinistre passé. Posté debout, bras croisés, il attendit le commencement des opérations avec une légère impatience qu’il n’aurait jamais imaginé et qu’il regretterait peut être très vite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hideshi
Kazekage
Kazekage
avatar

Nombre de messages : 322
Date d'inscription : 14/08/2006

Feuille de personnage
PV:
0/0  (0/0)
PC:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Au bout du couloir!   Dim 18 Nov - 14:52

Les yeux d’Hideshi accompagnaient la sortie du Déserteur de Kiri. Lorsque celui-ci aura quitté l’antre comme ordonné, les petites perles translucides du Scorpion retrouveront le regard du dénommé Heïon, pour faire plus court.
Le nouveau chef des nuke-nin avait l’expérience de l’émanation émotionnelle des personnes face à lui, souvent véhiculée par le corps ou à la lueur des iris. Un mélange ambiguë se dégageait du jeune garçon, il semblait à la fois terrifié mais motivé à démontrer qu’il n’était pas là pour rien. Prêt à proposer l’esquisse de ses capacités propres.

Mais n’était pas Nuke-Nin qui voulait. Un fossé existait entre prétendre et être, maintenant, il était question pour Heïon de forger une passerelle pour réaliser cette interdépendance entre ces deux concepts.

Hideshi disposait d’un panel de souffrance quasi illimité. Il y en avait pour tous les goûts, selon ses humeurs et ses inspirations. En effet, c’était dans la souffrance que les Êtres se révélaient, c’était dans cette optique que l’on pouvait mesurer le degré d’investissement des Hommes. Certains s’en sortaient, d’autres non. Cette seconde catégorie n’était pas faite pour ce village.
D’ailleurs, le Nuke-Nin de Suna ne se fit pas prier pour le faire partager au jeune homme.


« Le but est simple. Survis à ce que je te propose. »

Voilà, ça c’était fait. Intox ou simple réalisme de sa part ? Heïon ne le connaissait pas encore pour en être certain. Mais cette réponse viendra très rapidement, plus vite qu’il ne pouvait l’imaginer.

« En premier lieu, je ne vais pas te demander d’user de tes acquis shinobi, enfin, si tu en as. Ceci viendra plus tard, là je veux savoir à qui j’ai affaire… »


D’une démarche tranquille et régulière, il s’approcha d’Heïon. Faisant le tour de celui-ci jusqu’à se poster juste derrière lui. Une main viendra se déposer sur son épaule, l’épiderme ressentira sans véritable mal la froideur de celle-ci. Un fin sourire viendra esquissé les fines lippes du déserteur.
L’index exercera une très faible pression sur cette partie du corps et le millième de seconde plus tard, l’ongle du doigt s’allongea de quelques millimètres, pas plus et l’extrémité devenue similaire à l’aiguille d’un scorpion transcenda le tissu et la peau du jeune homme. Laissant un fluide brûlant s’immiscer dans l’organisme.

Quelques paroles soufflées à l’oreille avant de se repositionner devant Heïon, toujours ce sourire inquiétant.


« Allez, montre moi que tu as la force de survivre, cherche les ressources nécessaire. »

L’écoulement du poison était lent et de plus en plus douloureux. Les picotements ainsi que l’irritation était de plus en plus intense à chaque seconde qui passaient. De toute évidence, Hideshi mettait à l’épreuve le corps et l’esprit du jeune homme, il y avait ce lien à trouver. S’il ne devait pas réussir, Heïon n’aura que la mort comme issue.
Hideshi se réservait le secret du laps de temps défini.

_________________
Hideshi Ikari

Missions.

Rang D: 7
Rang C: 4
Rang B: 4
Rang A: 3
Rang S: 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heïon

avatar

Nombre de messages : 123
Date d'inscription : 09/11/2007

Feuille de personnage
PV:
27/27  (27/27)
PC:
54/54  (54/54)

MessageSujet: Re: Au bout du couloir!   Dim 18 Nov - 18:51

Hideshi s’avança lentement vers le jeune Honpou, tourna autour de lui dans un mouvement toujours plus angoissant et lui posa la main sur l’épaule. Le garçon qui avait suivit avec attention les déplacements du boss des Nuke-nin, tournant progressivement la tête vers la gauche jusqu’à ce que la torsion musculaire de son cou l’oblige à changer de sens pour ne pas perdre l’autre de vu, fronça les sourcils. Qu’allait-il encore se passer ? Subitement, une petite pointe s’enfonça dans le tissu charnel. Une vive douleur. Il porta une main à l’épaule si aisément transpercée, ressentant comme un liquide qui se répandait peu à peu dans le membre endolori. Qu’elle était donc le pouvoir de cet homme ?

« Allez, montre moi que tu as la force de survivre, cherche les ressources nécessaire. »

Du poison. Heïon posa un genou à terre, l’autre jambe repliée à quatre vingt dix degrés, le visage marqué par la souffrance, quelques gouttes de sueur perlant maintenant sur son front. Il avait mal, terriblement mal mais ce n’était pas son style de se plaindre et il gardait le silence.

*Bordel, c’est lourd ! Je ne peux quand même pas crever comme ça !*

Vite, trouver une parade, il y en avait forcément une, c’est du moins ce que lui répétait sans cesse Akumi…dans la vie, à tout problème il y a une solution, disait elle en souriant. C’est alors qu’il se souvint ce jour où sa tante lui expliqua les capacités du chakra, sorte d’aura inhérente à tout shinobi qui se respecte. C’était au cours d’un entraînement au lancé de couteau, il était âgé de treize ans. La femme tenait le rôle de lanceuse, Heïon celui de cible surmontée d’une boule de riz qu’elle était censée couper en deux parties égales, sans le toucher lui. Le couteau fendait l’air à grande vitesse lorsqu’il s’aperçu, trop tard, que la pointe était mal ajustée et prenait le chemin de son front. Il se souvint la peur qui l’étreignit alors, le mouvement rapide mais insuffisant qu’il effectua pour se décaler et l’éviter, ses yeux qui se fermèrent pensant sa dernière heure arrivée, avant que l’objet pointu ne glisse contre son visage, n’occasionnant au final qu’une légère coupure. Une fois l’incident clos, les deux, soulagés, s’était installés autour d’un thé à la menthe et Akumi lui avait expliqué ce qu’il s’était réellement passé. Au moment où l’arme allait se planter, elle fut déviée par une aura formée instinctivement autour du visage du garçon. On appelait cela le chakra, une forme d’énergie intérieure que détenaient les shinobis et qui leur permettait de pratiquer le ninjutsu et autres arts ninjas. Il n’en avait jamais entendu parler auparavant, mais le cours qui suivi fut des plus complets bien qu’il ne comprit pas tout à fait à cet instant les bienfaits d’une telle explication, étant donné qu’il ne serait probablement jamais amené à s’en servir, lui le baladin.
Le poison semblait se propager rapidement, ses mains devinrent moites, la douleur insoutenable. Vite, fouiller dans ses souvenirs, trouver quelque chose d’utile dans les leçons d’Akumi. Une idée. Il se rappela qu’avec de l’entraînement il était possible de concentrer son chakra en un point précis, soit pour lancer une attaque, soit pour en bloquer une autre. Il maudit alors son manque total d’intérêt à ce type d’entraînement. Concentrer son chakra en un endroit…comment fallait-il s’y prendre déjà ? Quelle était la méthode ? Visualiser un point dans sa tête…oui c’est ça dont avait parlé sa tante, une marque visuelle pouvant également faciliter l’entreprise. Il devait absolument mettre cela en pratique avant que le poison n’atteigne les organes, créer une masse de chakra dans l’épaule pour stopper l’intrusion et éviter la mort même si la quantité déjà pénétrer continuerait à lui causer quelques troubles.
Sa main qui reposait toujours sur l’épaule percée agrippa l’étoffe de son vêtement et la déchira laissant apparaître sa peau nue. Ses yeux se portèrent sur le trou fait par l’ongle d’Hideshi et il se concentra.


*Rassembler mon énergie…juste un instant…arrêter la progression …expulser le poison…vite bordel…vite…rappelle toi ce jour là…merde, ça fait mal…je n’ai pas le droit de mourir…pas comme ça…c’est trop con…Akumi…AKUMI… *

Les suées de plus en plus intenses s’écoulaient par-dessus ses yeux, serpentant entre les formes de sa figure. Le fantôme de sa tante apparu tel un mirage devant ses yeux qui commençaient à se voiler doucement perdant peu à peu le contact avec la déchirure faite dans l’épiderme, lui redonnant un surcroît de motivation, et d’un coup, sans trop savoir ni pourquoi ni comment, une quantité impressionnante de chakra se révéla dans et autour de l’épaule, créant une bulle d’emprisonnement pour la majeur partie du liquide mortel. Dans un dernier effort, il expulsa l’ensemble de son corps puis dans un profond épuisement, relâcha tout le stress accumulé, le souffle court, les deux genoux désormais à terre, les bras tendus vers l’avant afin de le maintenir au mieux dans cette position. Bien qu’il fût certain d’être hors de danger, son corps continuait de le brûler, une douleur aigüe étreignant chacun de ses muscles, chacune de ces cellules. Il ne se plaindrais pas, il ne donnerai pas ce plaisir à l’homme qui se tenait debout face à lui. Il tourna vers lui son visage exténué, le fixa intensément en signe de défi, puis d’un ton calme bien que chargé de colère :

« Ca ira comme ça ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Au bout du couloir!   Mer 21 Nov - 15:50

[ En absence d'Hidehsi le rp est suspendu...Heïon et Tokimasa Inagaki sont libres de poster dans le village, de s'entraîner de partir en mission. Le rp reprendra au retour du nuke-kage.
Bon RP]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Au bout du couloir!   

Revenir en haut Aller en bas
 
Au bout du couloir!
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le bout... du couloir
» Aller au bout du monde avec toi
» [roman]Au bout, la lumière E. Torres
» loeb au bout de ma rue.
» [ACH] Pièces de bout Rolex Datejust

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Gaiden :: Hors trois Villages :: Hors des trois Villages cachés principaux :: Nuke-nin no Kuni :: Village :: Bureau d'Ordre de désordre-
Sauter vers: