Naruto Gaiden

Jeux de Rôle Rp sur l'univers Naruto
 
AccueilFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Salle numéro 08: Cours de médecine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Salle numéro 08: Cours de médecine   Ven 23 Nov - 11:11

Salle aux allures de laboratoire, cette salle est équipée pour apprendre aux élèves les rudiments du corps humain. Suna y a mit le prix: Paillasses de travail pour les étudiants, instruments de chirurgie, divers animaux prêt à être disséqué... Kotaro y est souvent, attendant ses élèves désireux d'apprendre l'art complexe du soin... Ces cours de médecine sont assorties d'apprentissage des bases pour apprendre à maîtriser son chakra... La rigueur scientifique est de mise...
Revenir en haut Aller en bas
Fitz Kosama
Genin de Suna
Genin de Suna
avatar

Nombre de messages : 1280
Localisation : regarde les étoiles allongé sur un toit de Suna...
Date d'inscription : 04/06/2007

Feuille de personnage
PV:
30/33  (30/33)
PC:
105/129  (105/129)

MessageSujet: Re: Salle numéro 08: Cours de médecine   Ven 23 Nov - 18:00

Aprés un empéchement du Kazekage, Fitz avait entendu qu'on ouvrait une salle permettant d'apprendre l'art des ninjas médicaux. Il s'y rendit donc, de retour du désert, toujours chargé de son sac de provision. Il pourrait aisément rester en apprentissage longtemps grâce à cela. Il arriva devant la salle, espérant enfin que sa formation pourrait vraiment commencer, depuis le temps qu'il attendait. Il frappa, puis entra. Il y trouva un homme, surement celui qui formerait les futurs médecin de Suna. Il tourna son regard, et alla droit au but.

" Bonjour, je suis ici pour devenir médecin et j'était en apprentissage avec le Kazekage, mais celui ci a quelques empéchement, et j'ai entendu parler de cette salle, je suis donc venu. Pourrais-je donc apprendre ici ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Salle numéro 08: Cours de médecine   Ven 23 Nov - 19:19

Kotaro était en plein inventaire quand Fitz arriva... D'un geste lent et souple, il leva la tête toisant le jeune étudiant...

"Ah oui, Fitz c'est ça? Oui oui, je suis au courant, le Kazekage-sama m'avait prévenu de ton souhait de formation. Entre je t'en pris, pause tes affaires dans un coin, on va travailler de suite."


Le jounin laissa l'inventaire de coté et se rapprocha d'une paillasse commençant à préparer le matériel nécessaire au cours. Ce qui sauta de suite aux yeux de Fitz, c'est que le jounin préparait des ustensiles guerriers: Kunais, shurikens et autre sembons... A coté de cela, Kotaro avait sortit quelques blocs de gélatines de couleur chaire. Il était tout à sa tâche et ne regardait plus l'étudiant. Lentement il planta une arme dans chaque bloc de gélatine et attendit que l'étudiant fut prêt:


"Les rudiments de médecines impliquent d'apprendre aussi les premiers soins... Tout d'abord reconnaître et traiter les types de blessures... Car figures toi qu'un kunai n'entame pas la chaire de la même façon qu'un shuriken ou qu'une lame. Donc chaque blessure faite par ces engins de mort sont à traiter différemment... Aller, approches mon enfant!"
Revenir en haut Aller en bas
Fitz Kosama
Genin de Suna
Genin de Suna
avatar

Nombre de messages : 1280
Localisation : regarde les étoiles allongé sur un toit de Suna...
Date d'inscription : 04/06/2007

Feuille de personnage
PV:
30/33  (30/33)
PC:
105/129  (105/129)

MessageSujet: Re: Salle numéro 08: Cours de médecine   Ven 23 Nov - 20:16

Fitz regarda avec attention celui qui allait enfin le former à la médecine, et une lueur d'avidité illumina brievement ses yeux. De puis le temps, il allait enfin apprendre. L'homme, surement un haut gradé dont il ne connaissait pas encore le nom. Il posa son sac et approcha de la paillasse afin de mieux voir se qu'il l'attendait. Un cour sur les premiers soin et les différentes types de blessure. Il approcha encore plus, et se remémora se qu'il avait lut la dessus dans les livres de la bibliothéque.

* D'abords, voir si aucun organe vital na était touché, puis la profondeur et surtout, bien arréter le saignement*

Il approcha d'abords du Kunai, et l'enleva rapidement puis de geste rapide et assuré, il observa la blessure. Le kunai était une arme coupante, mais assez petite et les blessure étaient donc peu profonde. Il attrapa un morceau de tissu qui trainait, et l'enroula de façon à faire un garot autour du pseudo-bout de chair. Ensuite, il alla vers le shuriken. Une arme de lancer, qui devait obligatoirement toucher un point vital pour blesser sérieusement selon lui. Il fit de méme que pour le Kunai avant de se diriger vers les sembons. Cette petite aiguille étaient faite soit pour tuer rapidement, soit pour des traitement telle que l'acuponcute et autre. Seul les expert de lancer et de biologie humaine s'en servaient avec une vrai efficacité. Peite mais dangeurese, tout le corps pouvait étre paralysé à l'aide de ces aiguilles. Fitz ne savait pas exactement que faire, et il retira l'aiguille avec précaution avant de se retourner vers l'autre, attenant son jugement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Salle numéro 08: Cours de médecine   Sam 24 Nov - 1:21

Avec une immense attention, Le jounin regardait Fitz faire... Il y avait de l'idée on voyait qu'il connaissait le corps humain mais il manquait encore de pratique lors de vrai situation de combat. D'un pas léger, Kotaro se plaça derrière l'étudiant et prit les mains de se dernier.

"Je vais les guider, pour te montrer comment ça marche."

Plaquant ses doigts contre ceux de Fitz, il agissait avec vigueur et fermeté.

Tout d'abord, il planta un kunai dans une autre "bras" en gélatine. Le geste avait été sec et précis. Fitz avait sentit une réelle fermeté dans les mains du jounin...


"Observe bien ce kunai... C'est un objet coupant oui-da mais pas seulement. Vois-tu les multiples facettes? Chaque arrête est tranchante... Nous obtenons donc une blessure un peu en étoile, qui va causer des lésions internes accompagnées de saignement abondant. Saches alors qu'il va falloir réagir vite... Oui le garreau est une bonne idée mais il faut le faire plus haut et avant de retirer l'arme assassine..."

Les mains de Fitz, guidées apr celles du jounin, appliquait un garreau au niveau du biceps. Une fois assuré qu'il soit bien serré la leçon reprise.

"Là on a un problème... Ou l'on retire lentement, faisant souffrir le patient et nous pouvons créer quelques dommages supplémentaires... Ou alors tu retire l'arme très vite, pouvant alors causer un grand saignement... Et je crois que tu commence à entrevoir pourquoi nous avons fait le gareau avant..."


Fitz sentit le jounin sourire dans son dos. Son attitude pouvait paraître étrange, mais le contact n'était pas malsain.

"Après ça tu désinfecte et de suite tu appliques une première suture. Simple, sûrement pas élégante mais qui tiens... Je vais te demander de refaire tout ça seul.. Et de me montrer ta technique de suture."

Kotaro s'écarta et croisa les bras impatient de voir comment allait se débrouiller Fitz.
Revenir en haut Aller en bas
Fitz Kosama
Genin de Suna
Genin de Suna
avatar

Nombre de messages : 1280
Localisation : regarde les étoiles allongé sur un toit de Suna...
Date d'inscription : 04/06/2007

Feuille de personnage
PV:
30/33  (30/33)
PC:
105/129  (105/129)

MessageSujet: Re: Salle numéro 08: Cours de médecine   Mar 27 Nov - 16:39

Fitz laissa les mains experte de l'homme guider ses gestes sans hésitations, tout en le conseillant et lui expliquant les propriétés du Kunai. Les gestes étaient assuré, et il appliqua le garreau au niveau du biceps telle un médecin ayant fais sa toute sa vie, malgrés un age relativement peu élevé.

"Après ça tu désinfecte et de suite tu appliques une première suture. Simple, sûrement pas élégante mais qui tiens... Je vais te demander de refaire tout ça seul.. Et de me montrer ta technique de suture."

D'un mouvement de téte, Fitz acquiéça,et attrapa la bouteille de désinfectant ainsi qu'un bout de coton sur lequel il applica le liquide, en quantité plutôt généreuse avant de l'appliquer sur la blessure en tapotant le long de la coupure. Ensuite, il prit une aiguille ainsi qu'un bout de fil afin de suturer la gélatine humaine. Il eut un peu de mal à enfiler le fil dans l'aiguille, mais une fois fait, il commença rapidement à refermer la blessure, rentrant dans la peau d'un côté, puis de l'autre, et cela plusieur fois d'affilées. Une fois la blessure refermée, il fit un noeud, puis d'un coup de dent il cassa le fil et retira l'aiguille, puis il se tourna vers son actuel entraineur médical et s'autorisa une question.


"excusez moi, mais, qui étes vous ? je ne vous avez jamais vu avant ici je me pose donc quelques questions"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Salle numéro 08: Cours de médecine   Mar 27 Nov - 17:31

"excusez moi, mais, qui êtes vous ? je ne vous avez jamais vu avant ici je me pose donc quelques questions"

Le jounin leva un sourcil, l'innocence de la jeunesse était quelque chose de fascinant..

"Je suis Kotaro Fuuma, jounin de notre beau village et surtout premier assistant du Kazekage-sama... Je gère les affaires courantes quand il est en déplacement ou occupé... Maintenant que ceci est fait mon jeune ami, nous allons reprendre l'entraînement.."


D'un geste de la main il désigna un katana court:

"Alors, une lame classique... J'aimerai que tu prennes cette arme et que tu blesses toi même ce mannequin.. Lentement, et j'aimerai que tu observes la progression des dégâts, au niveau des tissus, des veines, des os.... Ah au fait, n'oublies d'observer les blessures de taille mais aussi d'estoc...

Et au fur et à mesure dis moi ce que tu vois et fais moi part des solutions de guérisons que tu appliquerais..."
Revenir en haut Aller en bas
Fitz Kosama
Genin de Suna
Genin de Suna
avatar

Nombre de messages : 1280
Localisation : regarde les étoiles allongé sur un toit de Suna...
Date d'inscription : 04/06/2007

Feuille de personnage
PV:
30/33  (30/33)
PC:
105/129  (105/129)

MessageSujet: Re: Salle numéro 08: Cours de médecine   Mar 27 Nov - 20:17

Kotaro répondit gentiment à la question de Fitz. Ainsi il était en gros une aide de Kazekage lorsque celui ci était surchargé par le "travail" en l'occurence les siestes et autre petite poses quotidiennes de Rin. Fitz souria en imaginant le pauvre Kotaro se tuer à la tache pendant que se reposait bien tranquillement dans un coin. Il reprit son sérieux quand on lui expliqua la prochaine consigne.

"Alors, une lame classique... J'aimerai que tu prennes cette arme et que tu blesses toi même ce mannequin.. Lentement, et j'aimerai que tu observes la progression des dégâts, au niveau des tissus, des veines, des os.... Ah au fait, n'oublies d'observer les blessures de taille mais aussi d'estoc...

Et au fur et à mesure dis moi ce que tu vois et fais moi part des solutions de guérisons que tu appliquerais..."


Fitz regarda le katana d'un air étrange. Il n'avait jamais touché une armes, et surtout pas un katana. Il prit le katana à deux mains, et se tourna vers le manequin avant de lui porter une maladroite attaque en direction de l'épaule. Le manequin reproduisait le corps humain à la perfection, chaque veine chaque os... et le katana ne parcouru pas un long chemain dans la chair. Il fut rapidement stoppé une homoplate. La blessure était nette, une coupure profonde et assez large. tout se qui se trouvait entre l'homoplate et la peau avait était tranché nette, mais l'homoplate était juste entaillée. Le sang s'écoulait,et Fitz ne tréssaillit méme pas en le voyant couler comme de l'eau. Le sang était quelque chose de commun, surtout dans le métier de ninja, mais plus encore dans la médecine. Fitz réfléchit rapidement à comment soigner la blessure.

"Hum... premiérement appliquer un garreau afin de pouvoir retirer l'arme sans provoquer plus de saignement, en suite désifecter la blessure et appliquer une souture ? comme fais précédament avec le kunai, mais plus profondément, et surtout à plus grande ampleur je pense."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Salle numéro 08: Cours de médecine   Mar 27 Nov - 21:12

"Moui ça marcherait j'imagine... Imagine un instant que le coup n'ait pas touché l'omoplate mais la gorge, sectionnant la veine jugulaire... Quels seraient tes premiers réflexes?"

Kotaro et Fitz allait à présent s'amuser un peu au jeu des questions réponses.
Revenir en haut Aller en bas
Fitz Kosama
Genin de Suna
Genin de Suna
avatar

Nombre de messages : 1280
Localisation : regarde les étoiles allongé sur un toit de Suna...
Date d'inscription : 04/06/2007

Feuille de personnage
PV:
30/33  (30/33)
PC:
105/129  (105/129)

MessageSujet: Re: Salle numéro 08: Cours de médecine   Mer 28 Nov - 16:39

La question que posa le Kazekage remplaçant fit entrer l'étudiant dans une intense concentration, puis un détail lui revint en mémoire.

"Hum... cela dépend, car de plus il y a deux type de veine jugulaire, celle interne, ou celle externe, aussi appelé postérieur ou antérieur, se sont des veine assurant le trafic sanguin au niveau du cou et de la téte. Si une veine jugulaire était touchée...hum...surtout empécher l'écoulement de sang, qui serait assez conséquent, et trouver un moyen de continuer à faire circuler le sang, ou sinon, le cerveau aurait des problémes de flux sanguin. Et je ne voit que faire d'autre dans se cas"

Fitz attenit donc la réponse de Kotaro, espérant apprendre à soigner une telle blessure, ainsi qu'un tas d'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Salle numéro 08: Cours de médecine   Mer 28 Nov - 17:38

"Hum... cela dépend, car de plus il y a deux type de veine jugulaire, celle interne, ou celle externe, aussi appelé postérieur ou antérieur, se sont des veine assurant le trafic sanguin au niveau du cou et de la tête. Si une veine jugulaire était touchée...hum...surtout empêcher l'écoulement de sang, qui serait assez conséquent, et trouver un moyen de continuer à faire circuler le sang, ou sinon, le cerveau aurait des problèmes de flux sanguin. Et je ne voit que faire d'autre dans se cas"

Kotaro sourit un peu, satisfait de la réponse de son élève

"Bien, maintenant il y a la réalité... En pleine guerre on t'apporte un shinobi blessé à la veine jugulaire de la sorte il ne faudra pas perdre de temps avec lui... première leçon le triage... trier les victimes les plus gravement atteintes puis parmi elles, lesquelles ont le plus de chance de survie... Car gaspiller du temps sur un shinobi qui n'a que peu de chance de survie serait dommageable aux autres blessés... Si tout ceci est clair, tu peux disposer... La remise de ton bandeau c'est pour aujourd'hui, vas te changer et ne sois pas en retard. Je t'y retrouverai... "

Il salua Fitz d'un vague mouvement de main puis soudainement il se rappela

"Ah Fitz, attend mon bonhomme... J'ai deux choses pour toi..."

Kotaro fouilla dans son havre sac, posé prêt de son bureau puis sortit une petite boîte métallique de la forme d'un carré, ainsi qu'un brassard blanc où une étoile rouge y était brodée...

"Tiens ceci est pour toi... Cadeau pour avoir passé tout ces examina... Tes premiers instruments de secouristes et ton brassard, a mettre si besoin... Pour signaler ta spécialité... Bref je te met en retard... Files!"

[Fitz gagne: Médecine lv 1 ainsi que deux points d'intelligence (cela comprend ces posts ci et ceux avec Rin]
Revenir en haut Aller en bas
Fitz Kosama
Genin de Suna
Genin de Suna
avatar

Nombre de messages : 1280
Localisation : regarde les étoiles allongé sur un toit de Suna...
Date d'inscription : 04/06/2007

Feuille de personnage
PV:
30/33  (30/33)
PC:
105/129  (105/129)

MessageSujet: Re: Salle numéro 08: Cours de médecine   Mer 28 Nov - 20:02

La réponse fit apparaitre un petit sourire de satisfaction sur les lévres de Kotaro, puis celui ci lui expliqua le triage, pratique de Fitz trouva excécrable, mais qui était malgrés tout nécessaire. Puis, lorsque l'homme annonça à Fitz que sa remise de bandeau était aujourd'hui, il faillit se déboiter la machoire, mais avant qu'il puisse parler, le Kazekage continua en lui demandant d'aller se preparer tout en lui donnant une boite carré ainsi qu'un bandeau sur lequelle était déssiné une croix rouge, l'embléme des médecins ! Le bonheur l'envahis. Il venait d'étre officialisé médecin, il venait de recevoir ses premiers outils... Puis il se retourna vers Kotaro, et l'assaillit de question.

"Mais, c'est la remise de ceux qui ont passé l'examen génin aujourd'hui et je ne l'ai pas encore passé. Et pour la formation, il n'y a aucun jutsu médical que vous devriez m'enseigner ?"

Puis attendant une réponse, ses pensée dérivérent lentement autre part. Avant de commencer cette formation, il avait laissé Atria sur la pas de sa porte aprés un geste d'amour réfléchis, mais impulsif, comme le disiat son sensei Hidekazu. Elle lui manquait, et il voulait la revoir, en plus il lui montrerait qu'il était ninja, elle serait fiére de lui... puis, il se laissa à imaginer toute sorte de scénario possible en attendant la réponse de Kotaro.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Salle numéro 08: Cours de médecine   Jeu 29 Nov - 17:05

Kotaro remplit son sac, l'apprêtant à partir quand fitz l'interrompit:

"Mais, c'est la remise de ceux qui ont passé l'examen génin aujourd'hui et je ne l'ai pas encore passé. Et pour la formation, il n'y a aucun jutsu médical que vous devriez m'enseigner ?"

" Ton examen sera en même temps que ta remise de bandeau... Enfin si tu réussit... Pour le jutsu de soin on verra plus tard... Je n'ai plus de temps à t'accorder aujourd'hui. Dépêches toi! Vas te changer, je te retrouve là bas."

Et d'un pas pressé Kotaro s'en alla.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Salle numéro 08: Cours de médecine   Mar 4 Déc - 0:12

[ Ce RP est réservé à Fitz, Rin et Atria. J'en suis désolé, mais veuillez jouer le jeu si-il vous plaît]

Lors de la remise des bandeaux aux nouveaux génins, Kotaro entra d'un pas silencieux dans la salle, portant le corps endormit d'Atria. A ce moment une ombre semble apparaître et s'asseoir sur une chaise: Cette dernière hoche de la tête lentement. Kotaro disposa la jeune étudiante sur une table à disséquer. Le kazekage remplaçant attacha les poignets et les chevilles de cette dernière, fixant les liens à la table. Il utilisa la sangle déjà présente pour maintenir la tête de la jeune fille parfaitement droite. Kotaro regarda furtivement derrière lui, il fixait l'ombre. Puis il prit un scalpel stérilisé et commença l'opération: Il injecta à Atria un dérivé du curare pour la maintenir inconsciente. Il saisit un scalpel stérile et lui pratiqua une incision, nette et précise, au niveau de la trachée, ouvrant ainsi une seconde voie respiratoire. Kotaro, inséra un tube en plastique souple dans l'orifice à présent crée. Il sortit 5 kunais et les disposa sur la table d'opération. Il en saisit un et d'un coup sec et précis, il l'enfonça dans le poignet gauche de la jeune fille, sectionnant quelques nerfs, et déboîtant le cubitus. Il en saisit une second et l'enfonça profondément ce dernier dans la paume droite de la future shinobi, clouant ainsi sa main à la table de travail. A ce moment, il consulta l'état d'éveil de la jeune fille, ainsi que ses signes vitaux et après avoir injecté une autre demie dose d'anesthésiant, il reprit son travail. Il perfora l'estomac et les abdominaux avec un troisième kunai, laissant l'arme assassine dans la blessure. Kotaro s'éloigna un instant et revint avec une poches de sang et deux de plasma humain. Il plaça les poches sur une perche et mit les transfusions en place. Il plaça un autre canif dans le torse, enfonçant un peu la cage thoracique. Du dernier, il perça le flanc du corps souffrant, détruisant le foie au passage.

D'un calme olympien, le Jounin alla dans l'armoire à pharmacie, saisissant deux ampoules d'adrénenaline, une d'antiobotique et enfin une autre de curare. Il plaça un mélange de ces liquides dans deux seringues, après avoir respecté un dosage précis. Ensuite, il alla chercher des outils de chirurgien, il les nettoya, les stérilisa et les plaça sur une tablette mobile prêt de la table où gisait l'étudiante meurtrie. Le jounin emboîta un "ballon" de réanimation au tube placé précédemment. Il ballonna Atria un peu, rééquilibrant la saturation en oxygène de son sang. Il retira lentement le tube, sans abimer els cordes vocales, mais ne prit pas le soin de refermer la plaie... Il la désinfecta juste. Puis il injecta le contenu d'une des seringues dans une troisième perfusion, de sérum physiologique et le contenu de la seconde directement dans une des veines d'Atria.

Kotaro avait pratiqué ces sévices sans plaisir ni haine, il ne respectait que les ordres... Il contrôla une dernière fois les signes vitaux et alla se placer prêt de l'ombre et s'assit à coté...


"Êtes vous satisfait Kazekage-sama?"

Il n'eut aucune réponse... Bientôt Fitz allait arriver et allait affronter la plus dure épreuve de sa vie....

Au moment ou Fitz allait ouvrir la porte, Atria reprenait connaissance. Elle ne sentait pas la douleurs mais "ressentait" la présence de corps étrangers dans son corps... Hormis parler, elle ne pouvait rien faire d'autre... Des bruits de pas se firent entendre... La voix du chuunin messager s'éleva:


"Entre Fitz, ton épreuve se passe ici..."

La porte commençait à d'entrebâiller...
Revenir en haut Aller en bas
Rin
Mort
avatar

Nombre de messages : 997
Age : 27
Localisation : Dans le lit de ta copine...
Date d'inscription : 29/08/2006

Feuille de personnage
PV:
465/465  (465/465)
PC:
675/675  (675/675)

MessageSujet: Re: Salle numéro 08: Cours de médecine   Mar 4 Déc - 16:16

Rin avait laissé Kotaro s'occupé de l'entraînement de Fitz pour qu'il puisse apprendre de manière douce un jutsu plus que compliqué, mais il était temps de passer à la vitesse supérieure. Il avait pour cela organiser cette mascarade avec Kotaro pour enlever la personne qui comptait le plus pour lui, celle qui lui avait dérobé son coeur par son charme et sa douceur. Toute cette sensibilité et cette fémininté à présent sauvagement arraché de sa petite vie pour lui faire frôler la mort. Finalement l'entraînement allait se dérouler à double sens, les deux Genins à présents, allez en apprendre bien plus sur la vie en quelques heures que depuis leur venue au monde. Apprendre à perdre quelqu'un, sentir la responsabilité de celui qu'on aime dans ses mains...Le sentiment de la mort proche, l'espoir dans l'autre...Chacun d'eux garderaient des séquelles irréversibles de cet exercice mais qui avait fait ses preuves, depuis toujours les élèves l'ayant subit avaient montré un épanouissement et une prise de conscience de la réalité et du danger des missions...

Même si la façon de faire de Rin était là, Kotaro y avait apporté de nombreuses nuances dont le fait de choisir délibéremment de révéler l'identité du coupable. Fitz allait devoir se confronter à la dure question de savoir...Pourquoi ? Pourquoi ses professeurs allaient-ils si loin...Depuis l'arrivé à la tête de la hiérarchie de Rin, l'importance donnée à la médecine ninja avait décuplée, les élèves désirant suivre la voie de la médecine était rejeté par dizaine mais ceux qui accédait à ce privilège montraient une force et une psychologie hors du commun à la sortie de l'entraînement. Tout devait débuté par cet acte monstrueux...

Un phénomène assez rare pouvait s'observer dans les yeux de Rin qui suivaient la scène avec délectation, l'air fatigué et niai qu'il aborrait habituellement avait disparus laissant place à un sourire malsain et à des yeux ronds comme attiré par la jeune fille à demi morte sur la table...La souffrance était perfectible, tangible à son paroxisme quand Fitz frappa à la porte pour entrer. Les yeux de Atria s'ouvrèrent juste pour entrevoir et à peine distingués celui qui devait lui sauver la vie...Rin était là pour intervenir si jamais Fitz ne se montrait pas à la hauteur du défi qui était certes compliqués, Kotaro avait mis les bouchés doubles quand au sort de la jeune fille et le Kazekage le soupçonna d'y avoir pris du plaisir...Kotaro quand à lui devait intervenir si jamais Fitz perdait la raison en voyant la scène maudite...Il était bien évidemment possible pour un esprit faible de subir un choc psychologique trop important face à une scène aussi violente, le triste destin quotidien des médecins, voir souffrir les autres...et encore plus dûr, voir souffrir ceux qu'on aime...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fitz Kosama
Genin de Suna
Genin de Suna
avatar

Nombre de messages : 1280
Localisation : regarde les étoiles allongé sur un toit de Suna...
Date d'inscription : 04/06/2007

Feuille de personnage
PV:
30/33  (30/33)
PC:
105/129  (105/129)

MessageSujet: Re: Salle numéro 08: Cours de médecine   Mar 4 Déc - 20:10

Fitz avait silencieusement suivit l'homme jusqu'à la salle de médecine et avait ouvert la porte quand on le lui avait indiqué. La premiére chose qu'il vit lui fit l'effet d'un coup porté au coeur. Atria était là, allongée, perfusée, mais surtout blessée. Il perdit un moment le contrôle de lui méme, sentant le monde s'effondrer autour de lui. Ils venaient tout juste d'être réunis par le destin, et déjà, elle était sur le point de partir... Une rage profonde envahis Fitz. Quel monstre était donc capable d'une telle abomination, d'une telle horreur. Quittant lentement Atria du regard, Ils les vit tout deux assis l'un à côté de l'autre. Cela était déjà monstrueux, mais la chose qui le fit craquer, c'était cette expression de satisfaction, de joie mauvaise, qui s'étendait sur ces deux visages. Du sadisme à l'état pur, et rien d'autre. Se délecter ainsi de la souffrance... Fitz fut profondément écoeuré par le Kazekage et son remplaçant. Ils les savait sadique et aussi sévére mais à se point. Il serra fortement les poings pour s'empécher tout gestes stupide. Ainsi donc son épreuve serait si cruelle. Il devrait réussir, sous peine de perdre sa plus grande joie, la seule qui pouvait valoir sa propre mort, celle pourqui il se sacrifierait sans hésiter. Une épreuve de pratique, mais aussi extrémement éprouvante mentalement. Voir la personne cher à son coeur souffrir ainsi, toujours consciente et à l'article de la mort...

" Vous...vous... espéce de monstres..."

Puis, enragé, il leurs cracha au visage avant de reporter son visage sur Atria, et son expression s'attendrit avant de redevenir sérieuse et surtout, angoissée. Il approcha doucement et afficha tant bien que mal un sourire réconfortant sur son visage. D'aprés l'installation, elle pourrait parler et attendre temps qu'elle serait consciente. Arrivé prés de la table, il lui prit tendrement la main, esperant qu'elle ne ressentait pas la douleur, qui devait étre inssuportable à un telle degrés de blessure, puis lui déplaça une méche de cheveux lui barrant les yeux. Elle était consciente, un poid de plus s'ajouta à ceux, déjà lourd qu'il portait. S'il échouait, elle le verait tenter en vain de la sauver, et alors qu'elle plongerait lentement dans le sommeil éternel, Fitz serait la, à côté d'elle à pleurer, se maudissant de sa faiblesse. D'un mouvement de téte, il stoppa ses pensée négatives, qui ne pourrait pas l'aider, et parla doucement à Atria.

"Je suis là, tout va bien se passer. Surtout ne parle pas, tu te fatiguerait pour rien. Je vais commencer à examiner les blessures que ces deux e... Kazekage t'on infligé afin de les soigner. Si jamais tu as mal, surtout fais le moi savoir."

Enfin, il déposa un baisé sur son front avant de se concentrer sur les blessures. Elle était blessée à cinq endroit, à chaque fois par un Kunai. Deux blessure assez "superficiels" une au niveau du poignet et l'autre en plein centre de la main droite. Les trois autre par contres, étaient plus graves et devraient étre les premiéres à étre traitées sous peine de mort imminente. Il se tourna vers les outils qu'on avait mit à sa disposition afin de les examiner rapidement, puis tourna autour de sa compagne afin de se placer du côté perforé, et il commença à travailler sur la blessure, en expliquant chacun de ses gestes à Atria, comme s'il se parlait à lui méme afin d'être sur de la conduite à tenir. Tout d'abords, il découpa le tissus autour de la blessure afin de ne pas être dérangé, et observa la blessure sans retirer le Kunai sous peine de saignement abondant. Le foie était fortement touché et cela allait en s'empirant. Il pratiqua un gareau afin d'empécher plus de saignement, et il retira le kunai d'un coups sec afin de ne pas abimer encore plus les organes d'Atria, puis, il observa plus profondément la blessure afin de voir jusqu'où était rentré le Kunai. Le foie était sévèrement coupé, et Fitz attrapa une aiguille et du fil afn de le recoudre et l'empécher de se vider. avant de commencer, il regarda Atria.

"Le foie est gravement touché. Je vais le recoudre pour empécher qu'il se vide, et sa risque d'être un peu douleureux. Accroche toi"

Puis, il transperça le foie de son aiguille une premiére fois et ne vit aucun réaction cher sa camarade. Soit elle n'avait rien sentit, soit elle s'était empéchée de réagir. Elle ne bougea pas jusu'à la fin de l'opération, et aprés avoir terminé, il désinfecta et replaça le foie avant de refermer la blessure d'une deuxiéme suture. Il alla rapidement changer d'outils puis de sa manche, il s'essuya le front espérant avoir fais se qu'il fallait pour soigner le foie.

[ j'arréte la, si il fallait que je continue envoyaient moi un MP j'éditerais]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Salle numéro 08: Cours de médecine   Mar 4 Déc - 23:02

Contrairement aux dires de Fitz, Kotaro ne prenait aucun plaisir. Il se contentait de regarder le travail du petit médecin... Peut-être que le Kazekage n'allait pas approuvé mais Kotaro parla:

"Fitz... SI tu n'utilises que la médecine, elle ne pourra plus jamais être ninja... Répare les plaies rapidement, puis utilise ton chakra pour la soigner et rendre son corps opérationnel comme avant... Tu n'as pas les connaissances pratiques pour recoudre ses nerfs par exemple... C'est brutal comme apprentissage, mais si tu n'as pas confiance en toi, tu n'y arrivera pas... Trouves le déclic, trouves comment employer ton chakra pour le soin..."

Il ne dit rien de plus, il avait déjà fait une légère entorse aux règles, mais il ne voulait pas laisser Fitz se tromper...
Revenir en haut Aller en bas
Atria Washiga
Genin de Suna
Genin de Suna
avatar

Nombre de messages : 490
Age : 29
Localisation : Suna no Kuni
Date d'inscription : 20/06/2007

Feuille de personnage
PV:
34/42  (34/42)
PC:
81/83  (81/83)

MessageSujet: Re: Salle numéro 08: Cours de médecine   Mer 5 Déc - 0:04

Dans le brouillard le plus total, Atria s’était réveillée, allongée sur une table. Les yeux à moitié ouverts, elle ne voyait presque rien, tellement que la salle était sombre. Il lui était même impossible de reconnaître qui que ce soit. Elle ne savait ni où elle se trouvait, ni même ce qu’il se passait. Puis, d’après ce qu’elle pouvait encore faire, c’est-à-dire écouter, elle entendit un léger bruit de pas régulier, qui se rapprochait doucement et s’accentua. Quand la porte s’ouvrit, une lueur, plus intense que précédemment, qui provenait d’une autre pièce, se fit entrevoir. La jeune fille perçut, aussi, une voie qui lui semblait inconnu, mais les paroles la fit réagir intérieurement.

"Entre Fitz, ton épreuve se passe ici..."

*... Fitz ... *

Atria se posait des questions. A part le faite qu’elle se sentait amorphe, par les injections, cette dernière ne sentait rien d’autre. Son corps était, aussi, sous l’effets des doses d’anesthésiants et autres médicaments. C’est au moment où elle sentit aussi sa respiration se détérioré, comme si on l’étouffait, que la jeune Washiga paniqua. Son cœur s’emballa, par la peur, et l’oxygène lui manquait, à cause de son souffle qui était amoindrit. A chaque inspirations et expirations un bruit pouvait se faire entendre.

* Pourquoi je n’arrive presque pas à respirer.*

S’apercevant, qu’elle ne pouvait y arriver avec cette angoisse, Atria ferma les yeux un moment, reprenant ces esprit et surtout des bouffer d’air, l’aidant à ce calmer. Lorsque son état revint, à peu près, à la normal, elle les rouvrit. Ne pouvant pas bouger, l’étudiante n’arrivait pas à comprendre ce qui lui arrivait. Elle voulu tourner sa tête, mais rien à faire, c’était son corps tout entier qui ne voulait pas répondre et sa faible force ne l’aidait pas.
Après un moment de silence Atria entendit enfin la voie de Fitz.


" Vous...vous... espéce de monstres..."

« Fitz ... tu es ... où? »

Atria se rendit compte qu’elle avait du mal à aligner plus de deux mots, s’en perdre sa respiration. C’était assez frustrant de savoir que quelque chose se tramait, sans pouvoir agir ou même bouger. Fitz arriva au dessus d’elle, lui prenant sa main, mais elle ne ressentait rien, aucun touché. Elle regarda devant elle, et vit une silhouette flou, devenant de plus en plus visible, mais pas aussi nette que d’habitude. Elle le reconnu, avec sa chevelure blanche. La jeune fille le fixait, comme pour lui demandait ce qu’il s’était passé, même si elle s’en doutait un peu, mais sûrement loin d’imaginer tout ça. Il lui parla, d’une voie douce et apaisante, afin qu’elle ne s’inquiète pas plus qu’elle ne l’était déjà. Ce dernier ajouta, que ces blessures avaient été faites par les deux Kazekage. Tout en essayant de se rappeler, elle finit par comprendre petit à petit, comment elle avait atterri ici.
Toujours aussi délicat, Fitz tenait la conversation, décrivant tout ces faits et gestes. Mais quoi qu’il dise, elle ne sentait rien, complètement insensible à toutes douleurs. Elle était étonnée par tant de sang froid de sa part, et constata qu’il avait beaucoup évolué, depuis leur premier entraînement ensemble avec Karynn. Elle aurait certainement eu quelque appréhension à lui faire confiance, au début de leur rencontre, mais maintenant c’était différent. En plus de leur sentiment commun, elle pouvait vraiment avoir foi en lui, avec le savoir qu’il avait accumulé jusque là.
L’étudiant avait certainement peur de lui faire mal, mais il vit assez vite que rien ne la faisait souffrir pour le moment. Atria entendit la voie d’un homme et elle le reconnu assez rapidement : c’était le Kazekage remplaçant qui lui avait demandé de le suivre. L’information qu’il venait de lui donner était importante, car jusque maintenant Fitz n’avait pas travaillé avec son chakra, pour soigner ses blessures. Mais étant donné qu’il n’avait pas appris de cette façon, cela était encore plus dur.


« Vas y ... je ne sens ... pas la douleur ... »

Atria avait du mal à respirer et reprenait, à chaque petit groupe de mots, son souffle.

« J’ai confiance ... tu es très doué ... »

Elle respira lentement, essoufflé par tant d’effort. Elle avait a peine commençait sa phrase qu’elle en avait dit trop.

_________________
Flood-bannière !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fitz Kosama
Genin de Suna
Genin de Suna
avatar

Nombre de messages : 1280
Localisation : regarde les étoiles allongé sur un toit de Suna...
Date d'inscription : 04/06/2007

Feuille de personnage
PV:
30/33  (30/33)
PC:
105/129  (105/129)

MessageSujet: Re: Salle numéro 08: Cours de médecine   Mer 5 Déc - 17:33

Alors que Fitz continuait à travailler pour sauver sa bien aimée, Kotaro prit la parole et expliqua au jeune étudiant que s'il voulait pouvoir soigner complétement les blessures, il devrait utiliser son chakra, et alors que Fitz tourna la téte dans sa direction, il dut admettre que le ton de sa voie n'était pas celui d'un homme heureux de la situation, bien au contraire, il avait méme donné un conseil à Fitz, un conseil sans lequel Atria serait surement morte. Il lui adressa un signe de téte en guise de remerciement et se retourna quand il entendit la voie d'Atria. Elle avait du mal à respirer, et en quelques mot prononcé, elle avait déjà le souffle coupé. Cette vision serra un peu plus encore le coeur de l'apprenti médecin.

« Vas y ... je ne sens ... pas la douleur ... J’ai confiance ... tu es très doué ... »

A ces mots, Fitz sentit quelque chose craquer au fin fond de son âme, et il éclata en sanglot. Elle avait toute confiance en lui alors que c'était de sa faute si elle était allongé sur cette table d'opération avec ces kunai dans les entrailles. S'il n'avait pas décidé de devenir médecin elle ne serait jamais arrivée sur cette table. Les larmes ruisselaient le long de ses joues sans qu'il ne puisse les arreter. Il ne devait pas pleurer maintenant, pas alors qu'elle était blessée et étendue ainsi sur une table d'opération et qu'il était de son devoir de la soigner, par amour et pour son apprentissage, qui était d'ailleur poussé à un niveau un peu trop cruel, voir sadique à son gout. Il s'ébroua afin de reprendre ses esprits et forca ses larmes à se stopper.

"Merci Atria, et surtout désolé... c'est à cause de moi si tu est dans cette situation."


Il lui souria tendrement et lui caressa une main. Il ne put s'empécher de revoir tous les moments qu'ils avaient vécu ensemble. C'était pour ses magnifique souvenir, son présent heureux, et il l'espérait, un futur mailleur encore, qu'il devait la sauver, quitte à se sacrifier.

" Quand je t'aurais soigner, on ira passer un peu de temps tout les deux... rien que toi et moi, et je me ferais pardonner de la façon qui sera celle de ton choix"

Puis, il commença à se concentrer. Il devrait utiliser son chakra afin de soigner les blessures d'Atria, mais comment soigner à l'aide de chakra, voila la question. Les nombreux livres qu'il avaient lu ne parlait de cela que trés vaguement, et ne seraient donc d'aucune utilité à Fitz. Il improvisa donc. Premiérement, il posa délicatement les mains la ou il venait de suturer, et ferma les yeux, cherchant à visualiser la blessure. Il détailla du mieux qu'il put chaque veine, chaque organisme que le kunai avait méme effleuré. Une fois la blessure bien imprimé dans son esprit, il commença doucement à malaxer son chakra et à le faire circuler jusque dans ses mains. C'est toujours les yeux fermés qu'il commença à transferer son chakra dans le corps blessé de sa camarade. Enfin il commença à le répartir lentement dans les cellules du foie et de la peau de façon égale. Alors qu'il pensait avoir bien équilibré, le nom de la premiére technique de soin lui revint en mémoire. Il l'avait lue dans un livre.

"Attention Atria, je vais commencer, je ne suis pas sur de la réussite alors surtout accroche toi bien et surtout, oublie pas, je t'aime et ça pour toujours".

Il n'avait pas ouvert les yeux en parlant, et décida de ne pas les ouvrir tout de suite. Aprés ces quelques paroles, il concentra le chakra qu'il avait répartis dans le corps de celle qui avait réussit à voler son coeur afin de la sauver.

"Shousen jutsu"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Salle numéro 08: Cours de médecine   Mer 5 Déc - 17:48

Le chakra de Fitz commença à infuser le corps d'Atria, se répartissant au niveau des blessures. Les mains de Fitz commencèrent à luire d'un vert brillant. La tension était palpable. Kotaro avança légèrement la tête, pour observer le résultat. Les mains du futur génin tremblaient un peu, de la sueur perlait le long de son visage. La lumière commençait à faiblir, le génin tremblait toujours...

Kotaro fit une moue déçue et souffla doucement:

"Débarrasses-toi de tes remords... Garde ta concentration, vocalises toi sur les blessures, pas sur la personne... Là est la difficulté. Débarrasses toi de tes sentiments l'espace d'un instant..."

Jaugeant encore son supérieur du regard, Kotaro ne pouvait se résoudre à laisser Fitz se planter... Néanmoins...

"Dernier essaie, tu traînes trop, elle va pas tenir... Si tu échoues on prend le relais et adieu ta carrière de shinobi. Et ... Je ferai en sorte de t'éloigner d'elle... Si tu échoues, tu ne la mérites pas."


Kotaro voulait réellement que Fitz réussit, mais en avait-il les ressources?
Revenir en haut Aller en bas
Fitz Kosama
Genin de Suna
Genin de Suna
avatar

Nombre de messages : 1280
Localisation : regarde les étoiles allongé sur un toit de Suna...
Date d'inscription : 04/06/2007

Feuille de personnage
PV:
30/33  (30/33)
PC:
105/129  (105/129)

MessageSujet: Re: Salle numéro 08: Cours de médecine   Mer 5 Déc - 20:32

Lorsque Fitz rouvrit les yeux, Le kazekage remplaçant commença à lui parler doucement d'une voie ou perçait la décéption, lui donnant quelques conseils avant de prononcer des paroles extrémement... "motivantes". En plus de jouer son apprentissage de médecine, il jouait maintenant son coeur, son futur en compagnie d'Atria et son avenir de médecin. La pression augmentait d'un coups sur ses épaules, une pression maintenant pratiquement insoutenable. Qu'il joue son avenir et son bandeau encore cela pouvait aller, mais risquer de perdre Atria... la savoir vivante mais loin de lui. Il aurait préferé qu'on lui arrache le coeur plutôt qu'une telle torture permanente, raison pour laquelle il devait à tout prix réussir cette épreuve.

*se débarrasser de ses remords, se concentrer sur la blessure, pas la personne... oublier tout sentiments... Il faut donc pourvoir devenir insensible à tout moment lorsqu'on est médecin... ça doit étre dur...*

A ces pense, Fitz sentit toute la rage qu'il éprouvait contre les deux hommes présents se dissiper, et étre renplacé par autre chose... de la compréhension ? C'est peut à cause de ça que ces deux hommes sont devenues ainsi... à force on préfére oublier ses sentiment plutôt que de sentir les regrets au fond de soit quand tout va de travers.

*J'espére que je pourrait supporter une telle pression... mais pour l'instant je dois réussir, faire abstraction de mes sentiments et gagner le droit d'être à son côté pour le restant de mes jours et des siens, ainsi que le titre de médecin et celui de génin. *

Puis, il regarda en direction d'Atria une derniére fois avant son dernier essaie. S'il échouait, se serait le dernier regard... Il profita longuement de sa beauté. Malgrés de telle blessure, elle restait resplandissante. Comment pourrait il vivre loin d'elle s'il échouait ? arriverait il à oublier ? non, il était sur de ne jamais réussir à l'oublier, s'il échouait, il en soufrirait jusqu'à la fin.

"Atria...c'est ma derniére chance... Si jamais j'échoue, comme tu as pu l'entendre, le Kazekage remplaçant nous sépareras à jamais... je... jete remercie de tout se que tu as fait pour moi jusqu'à maintenant, et je vais faire tout se qui est en mon pouvoir pour réussir et te garder auprés de moi, sans quoi, je n'aurait plus aucune raison de vivre. Si jamais j'échoue, sache que je t'aurais aimé jusqu'à la fin..."

Bien determiné à réussir cette épreuve, Fitz laissa ses mains posé sur la blessure d'Atria, et il referma les yeux. Il devait tout effacer, tout oublier de ses sentiments de ses pensées, ses envies... seul comptait la guérison de se foie ainsi que ses alentours. Il créa dans son esprit une piéce noir dans laquelle il visionna la blessure, sans rien d'autre aux alentour, pas méme le reste du corps. La blessure devait étre son unique préoccupation. Il laissa ses mais posé contre, et malaxa son chakra de ses mains juqu'aux parties touchées. Une fois le chakra répartis abondament, mais parfaitement équitablement. Une fois toute les cellules imprégnée, il refit une fois de plus le vide de ses pensées, vide qu'il devrait maintenir tout le temps de l'opération. Une fois prét, il concentra son chakra dans la blessure.

"Shousen jutsu"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Salle numéro 08: Cours de médecine   Ven 7 Déc - 12:45

Les plaies d'Atria se virent à nouveau infusées de chakra réparateur. Fitz y mettait toutes ses tripes pour soigner tout ça! L'effort commençait à être violent, ses yeux étaient humides et ses mains tremblotantes. Atria commençait à sentir une énergie bienfaitrice envelopper son corps, une légère impression de bien-être parcourait son corps. Fitz sourit à présent voyant que ça marchait mais il fut interrompu. Une fois que Atria eut le foie soigné, ainsi que le gorge, Kotaro savait qu'elle ne risquait plus de perdre la vie... D'un geste vif, il fit tournoyer un kunai et le propulsa sur Fitz. L'arme alla se ficher dans son épaule gauche, juste en dessous de l'omoplate... Là où la douleur était vive et cinglante.

"Reprends le soin, ne la perds pas... Continues!" Ne laisses pas la douleur prendre le dessus, bats-toi!"
Revenir en haut Aller en bas
Atria Washiga
Genin de Suna
Genin de Suna
avatar

Nombre de messages : 490
Age : 29
Localisation : Suna no Kuni
Date d'inscription : 20/06/2007

Feuille de personnage
PV:
34/42  (34/42)
PC:
81/83  (81/83)

MessageSujet: Re: Salle numéro 08: Cours de médecine   Ven 7 Déc - 22:28

Le peu qu’Atria venait de parler, celle-ci se sentait fatiguer. Ses blessures n’étaient pas à prendre à la légère, mais elle avait tout de même de la chance de ne pas ressentir la douleur, qui aurait pu être insoutenable. Fitz avait besoin de soutient, mais ce n’était pas facile pour la jeune fille de l’aider, même pour lui parler. Il essaya, à deux reprises, de la soigner avec son chakra. Une technique que l’étudiant n’avait pas encore apprise, d’après les dires du Kazekage remplaçant et il allait devoir chercher au fond de lui, la solution. Faisant un énorme travail sur lui-même pour ne pas tomber ni craquer, Fitz parlait sans cesse à l’étudiante, sur tous ses agissements. Elle ne sentit rien, aucun picotement, aucune douleur, elle vit juste une petite lueur, mais ne savait, non plus, d’où elle provenait. Ne discernant aucun changement, elle entendit une personne, la même qu’avant, parler, rapportant les défauts de la manière de faire de son compagnon, avec des mots qui pouvaient encore plus le déstabiliser, même si le but cherché était de le faire réagir. Finalement ses propos avaient été une sorte de motivation, cherchant à le booster, malgré son manque de confiance en lui. Il s’était même préparer à l’éventualité d’échouer et de la perdre, plutôt que d’être positif. C’était dur, autant pour lui que pour elle.

« Dis pas d’âneries ... tu ne me ... perdra pas ... »

Puis d’un pas décidé et convaincu il recommença. Elle aperçut la même lueur que précédemment. Toujours allongée, le regard au plafond, elle attendit que ses plaies guérissent, quand elle sentit une étrange sensation. Jusqu’à maintenant, rien n’arrivait à l’atteindre au niveau de la douleur de ses blessures, mais là, ça n’avait pas le même effet : une douceur l’enveloppa, guérissant le principal, comme la gorge et le foie. Elle était si bien pendant un court instant, s’entend une légèreté l’emporter, lui redonnant de l’énergie, sa vision devenait plus nette. Tout était guérit, juste quelques égratignures restèrent, mais rien de grave, les plaies importantes étaient soignées et Atria était hors de danger. Elle sentit que ça allait mieux avec sa respiration qui était plus silencieuse et son souffle moins difficile à trouver. Puis, d’un coup, plus rien. La voie du Kazekage remplaçant, résonna dans la pièce.

"Reprends le soin, ne la perds pas... Continues!" Ne laisses pas la douleur prendre le dessus, bats-toi!"

Elle voulu tourner sa tête afin de regarder ce qu’il se passait, mais elle n’y arrivait encore pas, son corps était toujours aussi endormit et ne répondrait à aucun mouvements qu’elle voulait faire.
Elle commença à s’inquiéter pour Fitz, l’appelant pour avoir une réponse.


« Fitz, qu’est ce qu’il ce passe ? »

La jeune fille venait de faire une grande phrase, mais sentit que l’air lui manquait. Même si elle se sentait mieux, sa respiration prenait le temps de se rétablir, après les dommages subit. Elle essaya de restait calme, car dans tous les cas, elle ne pouvait bouger et s’affoler ne ferait pas avancer les choses. Elle souffla doucement, reprenant sa sérénité du début, tout en essayant de soutenir son compagnon comme elle pouvait.

_________________
Flood-bannière !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fitz Kosama
Genin de Suna
Genin de Suna
avatar

Nombre de messages : 1280
Localisation : regarde les étoiles allongé sur un toit de Suna...
Date d'inscription : 04/06/2007

Feuille de personnage
PV:
30/33  (30/33)
PC:
105/129  (105/129)

MessageSujet: Re: Salle numéro 08: Cours de médecine   Sam 8 Déc - 20:03

Fitz était toujours concentré sur son chakra, toujours bloqué dans sa piéce noir ou il pouvait distingué chaque blessure, et se concentrer sur ses soins et rien d'autre. Comme une piéce qui lui permettait d'effacer tout sentiment, toutes sensations, lui assurant une concentration totale. Il ne pouvait rien sentir, c'était presque comme une transe, mais bientôt, une sensation violente vint le troubler sans prévenir. Il sentit une douleur fulgurante lui envahir l'épaule gauche, une douleur intense, et il luta pour maintenir la concentration. Puis, il entendit une voix lointaine, la voix de Kotaro, surement. Il parla de concentration et de combat contre la douleur, et instantanément, Fitz comprit. Il avait délibérément était blessé afin de le déconcentrer et d'ajouter une difficultée suplementaire. Il devait maintenant contenir la douleur tout en gardant sa concentration afin de parvenir à guérir Atria.

« Fitz, qu’est ce qu’il ce passe ? »

La voie était lointaine, mais Fitz réussit à la reconnaitre, et il s'empécha immédiatement d'éprouver du soulagement, le soulagement de l'entendre parler plus normalement,se qui signifiait que ses soins aveitn plutôt bien marchés, mais Il ne devait rien éprouver pendant les soins, absolument rien, et il luttait pour repousser la douleur. Dans son épaule, la blessure n'était pas mortelle, mais le point touché était un de ceux qui vous font ressentir une puissante douleur, et il luttait desepérément afin de ne pas y penser, de la metre de côté dans son esprit. C'est avec beaucoup de mal qu'il la repoussa pour se concentrer sur les blessures, qui l'aidaient à occuper son esprit pour ne pas penser à la douleur. C'est donc toujours dans le noir, avec en plus un combat contre la douleur qu'il se forcait à ne rien ressentir d'autre que sa concentration et son chakra imprégnant les blessure d'Atria. D'une petite voix, il répondit à Atria les yeux fermés en ce concentrant le plus possible sur la répartition de son chakra en elle et ses blessures.


" Ce... c'est rien je vais bien, ne t'inquiéte pas, on va bientot en finir..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atria Washiga
Genin de Suna
Genin de Suna
avatar

Nombre de messages : 490
Age : 29
Localisation : Suna no Kuni
Date d'inscription : 20/06/2007

Feuille de personnage
PV:
34/42  (34/42)
PC:
81/83  (81/83)

MessageSujet: Re: Salle numéro 08: Cours de médecine   Dim 9 Déc - 14:50

Pendant un instant, Atria ne ressentait plus l’énergie de Fitz, dans son corps, et commença à s’inquiéter, mais ce dernier s’empressa de répondre ne voulant en aucun cas affoler la jeune fille. Mais c’était déjà fait, de plus cette pièce sombre n’arrangeait pas les choses. Elle se sentait aussi inutile, ne pouvant ni bouger et ni l’aider physiquement, mais ses paroles ne pouvais que lui remonter son morale, qui devait être des plus bas, et le soutenir dans ce qu’il faisait. C’était d’ailleurs, pour elle, son seul moyen de communiquer avec, bien qu’elle y arrivait difficilement au début.

*Mais qu’est ce qu’il a ? Sa voie à changer de ton.*

A peine elle se posait des questions, qu’elle ressentit cette sensation de bien être. Le chakra de Fitz était revenue, mais difficilement, parcourant son corps, continuant sa route dans ses entrailles afin de soigner les dernières blessures de la jeune Washiga. Elle pensa de suite que l’un des deux kazekage qui était assis, lui avait certainement, fait du mal, ils étaient capables de n’importe quoi, et même si elle n’avait pas vu dans l’état où elle se trouvait, les paroles inquiétante de Fitz, lui prouvait leurs mauvaises intentions. L’étudiante essaya par tous les moyens de faire bouger ses membres, du moins sa tête et ses bras. Mais s’était difficile et les doses d’injections qu’elle avait eu, n’aidaient pas. Elle espérait que Fitz puisse continuer encore un peu à concentrer son énergie sans qu’il souffre de trop.

_________________
Flood-bannière !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Salle numéro 08: Cours de médecine   

Revenir en haut Aller en bas
 
Salle numéro 08: Cours de médecine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Coloration numérique en cours
» cours technique femme et milonga art plus tango
» salle de cours
» Elfe V2 ( colorisation numérique )
» 1° peinture numérique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Gaiden :: Les trois villages principaux :: Suna no Kuni :: Académie :: Archives de Suna-
Sauter vers: