Naruto Gaiden

Jeux de Rôle Rp sur l'univers Naruto
 
AccueilFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Cabane étudiante de Misame Ukigawa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cabane étudiante de Misame Ukigawa   Lun 24 Déc - 18:26

Un petit mouvement, un brassement de l'air, juste cela. Et puis... un grand brouf. Quelques planches de bois dans les jambes, et Iro comprit que son professeur venait d'esquiver une attaque des plus dangereuse qui soit : le réveil. Quelque peu contente de sa surprise, elle se permit de sourire devant la mine enfarinée de Misame qui essayait de cacher tant bien que mal, sa réaction hâttive, et son erreur. Ce qu'il faisait d'ailleurs avec un réel talent, qu'Iro se demanda si le chuunin ne jouait pas un jeu auquel elle apprécierait de connaitre les règles.

Mais elle chassa rapidement cette idée de ses pensées et se concentra sur la journée qu'ils auraient à faire.

Elle répondu d'un signe de tête approbatif à Batanen, lui décrochant un large sourire *enjoy*, qui le fit rire. Tout allait plutôt bien, pour les deux étudiants, qui progressaient chaque heure un peu plus.


"Bonjour les jeunes…à côté de moi il y a les deux bûches qui vous ont servi à descendre hier soir…elles vont donc vous servir à monter…maintenant que vous connaissez le kawarimi, on va voir comment vous pouvez l’utiliser en situation de stress… "

Iro leva la tête, et à travers les obstacles physiques, elle sentait la bûche qu'elle avait utilisée auparavant, de par son Ryugan Shin'zu.

*Kawarimi ?Encore... J'aime pô !*

Elle soupira un léger instant, puis ne se laissa pas embarquer par sa flemme, qui parfois, la prenait et jouait sur sa propre motivation.

Evidemment, cela ne serait pas aussi facile... Evidemment. Misame, le sourire ravageur, avait du cogiter toute la nuit pour trouver comment mettre un peu de piquant dans leur entraînement de tous les jours... sûrement pour cela qu'il se réveiller si ... tard. Iro en sourit intérieurement rien qu'à la suggestion de cette idée.


"ET CES DEUX LA POUR TOI IRO…ça va pas de réveiller les gens si tôt…et en plus mon meuble est cassé…je l'avais rapporté de l'un de mes voyages au pays de la cascade...ça te coûtera un gage supplémentaire… "

"Encore !?!"

*Macho va !*

Déjà elle aperçut la première balla qui se dirigeait à tout vitesse vers son ami. Mais là, à la seconde près, où elle voyait décoller les deux autres qui fonçaient vers elle, elle oublia complêtement Batanen, et se plongea dans sa propre réalisation du jutsu.

*N'y pense pas...

... Mais grouilles-toi !*


Il fallait faire abstraction, ne pas penser au danger qui arrivait, tout en le prenant en compte. Elle fixa le lien qu'elle avait imaginé la veille, et qui avait si bien marché. Elle baissa la tête, comme si elle regardait le sol, vide de sens et de couleurs, même d'ombres et d'émotions, candide, et renforça petit à petit le lien entre elle et son objet de substitution. *Plus viiiiiiite ! Calme toi, imbécile !* Iro insipira une grande bouffée d'air et essaya de se contrôler, elle, son poul, son rythme cardiaque. Elle avait quelque peu d'expérience, lorsque Kotaro l'avait fait courir comme une forcené dans le désert. C'était pareil, mais pour un but différent. *Cheval, sing, lièvre, buffle*...

Elle avait la bûche, objet insignifiant pourtant, dans ses pensées, et inévitablement, elle n'en avait que pour lui. Ainsi, elle s'en déconcentra, et opéra le mélange de chakra, qui affluait sur ces fils imaginaires qu'elle venait de créer.


Cheval singe lievre buffle

"Kawarimi no jutsu !"

Elle l'avait crié, et au même moment, elle releva brutalement la tête, et traversa du regard les balles qui plongeaient sur elle, pour ne s'occuper que de la branche qu'elle avait continué d'imaginer et que maintenant, elle voyait...
Revenir en haut Aller en bas
Batanen Fujioka
Genin de Suna
Genin de Suna
avatar

Nombre de messages : 99
Age : 28
Localisation : Dans un trou a suna
Date d'inscription : 28/11/2007

Feuille de personnage
PV:
33/33  (33/33)
PC:
41/41  (41/41)

MessageSujet: Re: Cabane étudiante de Misame Ukigawa   Lun 24 Déc - 19:27

Du remue menage se produisit en haut de l'arbre, Misame-san etait donc enfin reveillé, a coté d'Iro,qui lui retournait un grand sourire, les restes d'une armoire finissaient de se déglinger.
Batanen ne savait pas trop ce qui etait arrivé, et avant qu'il ai eu le temps de questionner son amie a ce sujet, Misame apparut un megaphone a la main, et leur demanda de monter, via le kawarimi, tout en jonglant avec des balles de tennis qui captivaient l'attention de Batanen, mais malgré l'apparente insouciance de leur proffeseur, le sourire sadique qu'il affichait, et qui aurait suffit a faire fuir un etre sain d'esprit, detrompait sur sa reele utilité des balles de tennis.
En effet, au moment ou il leur demanda de monter en haut, il leur lanca a toute vitesse les balles de tennis, deux en direction d'Iro, et Une vers sa direction.


*Hin facile,(singe ) je n'ai qu'a (serpent) utiliser le Kawarimi juste a temps (dragon) pour eviter les balles de...*

Batanen avait deja commencé a faire les sceau, quand quelquechose se passa a l'interieur de sa conscience, le fait d'executer le kawarimi rapidement en fesant une totalle abstraction du monde exterieur etait sa specialité, il s'etait entrainé la veille a utiliser le kawarimi pour fuir son oncle qui arrivait dans la cuisine pour le surprendre en train de manger un morceau de gateau pour reapparaitre dans son lit, evidamment le viel homme ne s'etait pas laissé avoir par cette derobade, mais ca l'avait mis de bonne humeure. Par contre en ce moment, c'etait comme si un être doué de conscience s'etait reveillé a l'interieur de son ame, tous les sens de batanen s'amplifierent, ses muscles se tendaient d'eux meme comme s'ils etaient animés par une force independante de la volonté de Batanen, il se tassa encore un petit peu, puis s'elanca de toutes ses force vers lle haut, les bras en avant.
Lorsque batanen repris conscience, il etait en l'air, une balle de tennis dans la bouche, sa queue remuait comme s'il essayait vainement de voler, mais en fait, cela etait du par la joie interieure qu'habitait batanen en cet instant.


*Hein??? Suspect qu'est ce que je suis en train de faire???*

Sans se perdre plus en questions, Batanen recommenca la serie de sceaux et prononca tant bien que mal le sort, malgré la balle de tennis qu'il refusait inconsciamment de lacher
singe serpent dragon singe

"KAWA'LIMI hO VUPFU"

Rien ne se produisit, alors dans un effort qui lui parut surhumain, il se forca a desserer les machoires et recracher la balle de tennis, il avait atteint le sommet de la trajectoire parabolique du saut effectué pour recuperer la balle de tennis, il recommenca les sceaux et s'etant un peu calmé, malgré son mouvement de chute amorcé, prononca distinctement, tout en se concentrant sur la buche qui etait en haut:

"Kawarimi no justsu"
a cet instant batanen pria tres fort pour ne pas de retrouver n'importe comment devant le prof, il s'etait entrainé pour se subtituer de plus en plus rapidement et de plus en plus precisement la veille, mais le resultat final n'etait imparfait que dans la position d'arrivée, avec le temps il y arriverait mais la...
Un gros pouf se produisit et batanen atterit en haut de l'arbre dans une position d'equilibre instable d'ou il chuta quelques instant avant de finallement sentit une surface dure sous lui, ses sens l'informerent qu'il etait legerement incliné par rapport a la verticale, et que cette surface dure etait vivante.
Lorsqu'il regarda plus attentivement, batanen pâlit d'un coup, car il etait tombé sur le dos de Misame-san
pale


[HRP: je me suis beaucoup avancé dans le fait que j'aie reussi ma tech, mais c'est juste pour faire avancer un peu l'histoire, apres tout, nous sommes sencés maitriser le kawarimi depuis la veille.^^ mais si c trop precipité, dites le, j'editerais.... Crying or Very sad ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mashida Kosama
étudiant(e) de Suna
avatar

Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 23/12/2007

Feuille de personnage
PV:
9/9  (9/9)
PC:
37/37  (37/37)

MessageSujet: Re: Cabane étudiante de Misame Ukigawa   Mar 25 Déc - 19:16

Mashida avais scrupuleusement suivis les instructions de la secrétaire, et se trouvait désormais au centre du village. D’où il se tenait, il pouvait apercevoir la cime du baobab en question. Il n’était plus qu’à environ deux cents mètres maintenant. Il partit en direction du végétal géant tout en imaginant son professeur. A vrais dire il n’avait jamais rencontré de ninja mis à par son père. Un sensei devait avoir de la classe et un certain charisme. Ce Misame ne devait pas faire exception à la règle.

Il venait d’arriver au pied du baobab et ce qu’il voyait tenait du ridicule de classe « SS ». Une sorte de babouin venant de tomber sur le dos d’un être humain. Ne savant trop quoi faire, Mashida s’avança perplexe et s’adressa à une jeune demoiselle avec un bandeau sur les yeux qui semblait la plus apte au stéréotype du sensei parfait.


« Excusez-moi, pouvez-vous m’indiquer où puis-je trouver un certain Misame ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ivalis.1talk.net/index.htm
Misame Ukigawa
Chuunin de Suna
Chuunin de Suna
avatar

Nombre de messages : 93
Date d'inscription : 24/11/2007

Feuille de personnage
PV:
51/51  (51/51)
PC:
203/203  (203/203)

MessageSujet: Re: Cabane étudiante de Misame Ukigawa   Mer 26 Déc - 18:46

A l’instant où le garçon posa sa question, la kunoichi disparut dans un petit nuage de fumée laissant l’autre face à la bûche substituée comme unique réponse, signe d’un kawarimi fort bien exécuté. Iro, se retrouva sur la petite avancée de planches boisées, tandis que Batanen s’agrippait tant bien que mal au dos de Misame. Sa technique était également une belle réussite mais le fait qu’il se retrouve ainsi positionné, si loin de l’emplacement initial du rondin, représentait pour le chuunin un mystère que seul la science pouvait expliquer…peut être le vent qui soufflait sur le village c’était il prit dans les oreilles de l’autre pour le déplacer au dernier moment vers son enseignant, ou peut être avait il passé la nuit à travailler une nouvelle forme d’attaque surprise. Toujours est-il que l’assemblage des deux laissait apparaître une posture des plus ridicules que le jeune homme au bas de l’arbre ne manquerait pas de remarquer. Misame agita vivement les bras dans son dos pour agripper Batanen et une fois qu’il parvint à attraper l’étoffe de son haut, il le détacha et tendit devant lui le bras au bout duquel l’autre se tenait dans une position qui ne devait pas être des plus confortable, tout en le gratifiant d’un sourire amusé :

« Ca fait pas très sérieux tout ça mon jeune ami, on travaillera l’utilité des différents types de montures un peu plus tard… »

Déposant Batanen au sol, il baissa ensuite les yeux vers celui du bas, qui semblait attendre quelque chose que les deux morceaux de bois qui se trouvaient désormais à ses côtés ne pourraient assurément pas lui apporter. Celui-ci avait l’air un peu plus vieux que les deux autres et son allure semblait marquée une assurance proche de celle de la Togihiwa. Misame mit le mégaphone en marche :

« Bonjour jeune homme, si tu cherches Misame, c’est moi, même si la scène à laquelle tu viens d’assister ne le laisse pas forcément présager »

Il se passa la main derrière le crâne et offrit un grand sourire à son interlocuteur :

« Tu tombes bien, j’aurais besoin de l’un des bouquins sur le sol, le titre c’est *jutsus de base et leurs utilisations pratiques*, si tu pouvais me l’apporter, ça m’arrangerait…et au passage donnes moi ton nom et tes objectifs de shinobi…Ah, oui j’oubliais je te laisse trouver le meilleur moyen, pour m’apporter le livre sans l’abîmer…si tu as des questions, n’hésites pas »

Après lui avoir lancé un de ces sourires qui le ferait presque passé pour un ange, il se détourna puis s’adressa maintenant aux deux autres :

« Bien, très bien, je vois que tout ça avance, on va immédiatement pouvoir passer à la suite…Henge no jutsu…vous connaissez ? Le modèle ce sera moi. Dans un premier temps, je vous laisse malaxer votre chakra tout seuls, mais attention, si vous m’arrangez le portrait d’une manière inconvenante ce sera un gage, hé, hé !»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cabane étudiante de Misame Ukigawa   Mer 26 Déc - 19:39

Iro se retrouva là où elle l'avait demandé : d'un seul coup, à la limite d'un pouf d'une qualité exceptionnel, rebondissant, légèrement enrobé, couvrant une partie intégrale du corps, puis disparaissant quelques secondes latentes plus tard. Bref, une réussite, ce petit pouf, d'un blanc laiteux correspondant aux plus grandes références connues. La jeune étudiante avança de quelques pas, afin de ne pas retomber aussi vite qu'elle était monté... on aurait appelé cela un échec pur et dur. Elle se rangea sur un des petits pouf qui ne correspondait en rien à celui qu'elle avait produit lors de l'utilisation du Kawarimi, celui-là était physique, bien plus solide, et d'un confort extrême pour les fesses.


"Bien, très bien, je vois que tout ça avance, on va immédiatement pouvoir passer à la suite…Henge no jutsu…vous connaissez ? Le modèle ce sera moi. Dans un premier temps, je vous laisse malaxer votre chakra tout seuls, mais attention, si vous m’arrangez le portrait d’une manière inconvenante ce sera un gage, hé, hé !"

Iro écouta attentivement le burlesque professeur, qui une nouvelle fois, faisait des siennes, et montrait sa splendide compétence à dire et faire n'importe quoi. Après une journée pleine de ces fantaisies dévastatrices, Iro était encore étonnée que Misame pu la faire dégringoler d'un seul coup sec dans le plus profond des ravins glauqes et grotesques.

"Vous ?"

Elle se frotta généreusement les cheveux avec ses doigts fins et grâcieux.

*Mais...


Laisse tomber, c'est parti pour le Henge !*



Iro malaxa son chakra comme elle savait si bien le faire. Tout son corps en prenait l'empreinte, chaque cellule, chaque organe, chaque appareil s'y imprégnait, pour que tout son organisme s'y habitue et y réagisse. De plus, la jeune fille essaya d'appliquer une plus large couche sur son épiderme : les moindres cellules de sa peau en renfermèrent, et une épaisseur se déposa sur son teint bronzé. Ainsi, elle pourrait le modeler à souhait, pour prendre une précision et une réaction extrême. Il n'y avait plus qu'à former l'artiste, trouvé ses pinceaux, et accentuer le trait, pour que la jeune demoiselle se peigne en un simpathique tableau.
Puis, elle posa son "regard" sur Misame, pour n'oublier aucun détail.

*Pfff, il est tellement... tellement simple !*

Un grand sourire se dessina sur ses lèvres, mais la jeune fille l'effaça dès que le chuunin se tourna pour essayer de comprendre l'objet de cette visite visuelle par un énergumène qui s'appelle élève.

*Voyons... le coq pour sa droiture, le dragon pour son intelligence, le tigre pour sa précision et ...le cochon, juste pour Misame*

...

Le chakra explosa, il se scinda, et reprit une forme qui fallait être la bonne...

...


"Henge no jutsu !"



Pouf...
Revenir en haut Aller en bas
Mashida Kosama
étudiant(e) de Suna
avatar

Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 23/12/2007

Feuille de personnage
PV:
9/9  (9/9)
PC:
37/37  (37/37)

MessageSujet: Re: Cabane étudiante de Misame Ukigawa   Mer 26 Déc - 19:42

La demoiselle disparue dans un pouf laissant derrière elle une buche de bois. Mashida se sentais plutôt humilié. Il passait pour le boulet de service.

« Bonjour jeune homme, si tu cherches Misame, c’est moi, même si la scène à laquelle tu viens d’assister ne le laisse pas forcément présager. Tu tombes bien, j’aurais besoin de l’un des bouquins sur le sol, le titre c’est *jutsus de base et leurs utilisations pratiques*, si tu pouvais me l’apporter, ça m’arrangerait…et au passage donnes moi ton nom et tes objectifs de shinobi…Ah, oui j’oubliais je te laisse trouver le meilleur moyen, pour m’apporter le livre sans l’abîmer…si tu as des questions, n’hésites pas »

Mashida attendis que le professeur et finis de parler à ses autres élèves et se présenta.


" Je m'appelle Mashida Koso. Je veux devenir plus fort pour que le village reconnaisse le clan Kos... La famille Koso. De nos jour elle est considérée comme une famille de pauvres et de lâches."


* D'un peu plus et je me démasquais moi même. Faudra que je fasse plus attention désormais.*


Le jeune homme se baissa pour ramasser le livre en question en cherchant un stratagème pour l'amener à Misame. Impossible de monter directement dans l'arbre. Pas de corde à l'horizon. En gros il partait avec pas grand chose en sa faveur. Mais il ne devait pas échouer. Ne montrer aucun signe de faiblesse. Aucun. La seule solution qui paraissait possible était de passer par les toits du voisinage et encore ils étaient plutôt éloignés du baobab. Tant pis il n’y avait que ça à faire. Il enleva son Tee-shirt et en fis une protection pour le livre. Il ne fallait surtout pas l’abimer. Sans plus attendre il partit escalader la maison la plus proche. Une fois sur le toit, il ne restait plus qu’a se lancer dans le vide. Au pire des cas des matelas amortiraient la chute s’il se loupait. Il recula le plus possible que la surface du toit pouvait lui donner et compta dans sa tête :

* 3…2…1…Let’s go !*

Il était lancé et rien ne pouvait plus l’arrêter. Il sauta le plus loin possible en courant dans l’air tel un athlète. Il allait bientôt atterrir. Il ne savait pas trop si il réussirait ou pas. Si oui ça serais de justesse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ivalis.1talk.net/index.htm
Batanen Fujioka
Genin de Suna
Genin de Suna
avatar

Nombre de messages : 99
Age : 28
Localisation : Dans un trou a suna
Date d'inscription : 28/11/2007

Feuille de personnage
PV:
33/33  (33/33)
PC:
41/41  (41/41)

MessageSujet: Re: Cabane étudiante de Misame Ukigawa   Mer 26 Déc - 23:42

Batanen etait encore un peu vexé d'avoir raté sa reception en haut, et du fait que le prof s'etait amusé a le suspendre a bout de bras comme un chiffon...
Ceci dit, l'arrivée du jeune homme en bas captiva un peu son attention eloignat ces sombre ranceures, apres tout, en comparaison avec ce qu'il vivait il n'y a pas si longtemps, c'etait une douce plaisanterie.


*Pfff decidement je ne suis pas un pro questions techniques de combat... meme si ce ne sont que les bases.*



"Bien, très bien, je vois que tout ça avance, on va immédiatement pouvoir passer à la suite…Henge no jutsu…vous connaissez ? Le modèle ce sera moi. Dans un premier temps, je vous laisse malaxer votre chakra tout seuls, mais attention, si vous m’arrangez le portrait d’une manière inconvenante ce sera un gage, hé, hé !"


*Henge! enfin une technique qui me plait! ca vas etre facile, Iro devrait reussir sans problemes, reste plus qu'a faire mieux qu'elle ^^*


Batanen observa Misame, et bien que l'envie de lui modifier le portrait le demangeait, il decida de s'abstenir, pour l'instant.
puis il concentra son chakra comme il avait appris a le faire recamment chez lui et formula une image precise de son prof dans sa tete, grand lourdeau avec un sourire sadique, des yeux verticaux et des cheuveux en petard...


Free Image Hosting at www.ImageShack.us


Batanen pouffa de rire rien que d'imaginer la tete que tirerait Misame devant le portrait qu'il aurait vu s'il avait continué la technique avec un tel portrait en tete, mais il se ressaisis une 2nd fois et recommenca a imaginer son prof normallement tel qu'il etait. sans queue ni grandes oreilles.
puis lorsqu'il se sentit pret, forma l'unique tao tigre et prononca doucement:


"Henge"



Un deuxieme 'pouf' Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Misame Ukigawa
Chuunin de Suna
Chuunin de Suna
avatar

Nombre de messages : 93
Date d'inscription : 24/11/2007

Feuille de personnage
PV:
51/51  (51/51)
PC:
203/203  (203/203)

MessageSujet: Re: Cabane étudiante de Misame Ukigawa   Jeu 27 Déc - 3:29

Iro et Batanen réalisèrent leur Henge quasiment au même moment et les résultats furent autant différents que surprenants. La fumée se dissipa lentement autour d’Iro, des pieds vers la tête, laissant progressivement se découper une forme en tout point ressemblante à son enseignant jusqu’à ce que le visage se dévoile au grand abattement de Misame. En effet si les traits étaient somme toute très proches de ceux du chuunin, un énorme groin apparut en lieu et place du nez, cachant la majeure partie du reste de la face. Quand à Batanen, sa transformation était effrayante, le senseï ne pouvant s’empêcher d’esquisser un mouvement vers l’arrière accompagné d’un petit cri assimilé à de la peur.
La mine désabusée, mâchoire tombante, il s’approcha doucement des deux enfants, reprenant ce sourire mielleux qui le caractérisait. Etait ce donc là la vision que les deux avaient de lui. Bien que le résultat final ne fut pas au rendez vous, l’idée n’était pas pour lui déplaire et l’amusa intérieurement. Une fois tout proche des deux élèves, il colla alternativement son visage sur l’un et l’autre avec une petite moue interrogative, son sourcil droit s’arquant frénétiquement dans plusieurs petits mouvements irréguliers, avant qu’il ne prenne un peu de recul tout en les pointant du doigt :


« Aaaaaah ! Mais qu’est ce que c’est que ça ! C’est pas possible ! Non, c’est pas possible, c’est une blague c’est ça ? »

Comme pour s’éviter de regarder plus longtemps ces deux autres lui qui lui faisaient face, il se voila les yeux un instant puis reprit en braillant son désarroi dans une multitude de gestes désordonnés:

« Iroooo, pourquoi as-tu fais le signe du cochon pour sceller ton jutsu, change moi ça tout de suite et fais moi un beau henge, regarde moi plus attentivement s’il le faut…quand à toi Batanen…euh…tu…enfin je me fais peur là…le principe de répartition du chakra doit être le même que pour le kawarimi, c'est-à-dire à égale quantité dans tout le corps…et rajoute quelques taos pour finaliser le tout…aller, recommencez ! Pour le moment, ça fait un gage chacun.»

Une fois sa mise en scène terminée, il leur octroya un nouveau sourire empli de compassion, puis sentant le nouvel arrivant à plusieurs mètres dans son dos, il prit un air des plus sérieux, se redressa bien droit sans se retourner, attrapa un rondin de bois plus gros que les deux précédents, le lança au sol plus loin derrière lui, et accomplit une série de sept signes rapides avec les mains :

« Doton Doryuuheki…»

Bien que la distance séparant le toit le plus proche du baobab semblait rendre l’action de Mashida vouée à l’échec, il préféra s’en assurer, ne souhaitant pas voir le jeune homme atteindre la cabane de cette façon et profitant de l’aubaine pour enseigner une notion supplémentaire aux deux autres. Un mur de terre gigantesque apparu, et l’élan du garçon se brisa net contre celui-ci, rendant la chute inévitable. Quatre taos manipulatoires supplémentaires et :

« Kawarimi… »

Tandis que la façade terreuse disparaissait progressivement, il se substitua à la bûche jetée quelques secondes auparavant et amortie la chute de Mashida en le rattrapant dans ses bras, les matelas ne s’étendant pas jusque là. Il le fixa un instant, le gratifiant d’un large sourire, lui subtilisa *jutsus de base et leurs utilisations pratiques*, lâcha le garçon, puis après avoir effectué un nouveau kawarimi se retrouva à sa position de départ, le morceau de bois atterrissant sur le Koso en contrebas. Le regardant, il lui adressa un clin d’œil en souriant :

« Pfiouuu ! Je crois que je viens de t’éviter une sacré chute jeune homme…merci pour le livre…et essaye plutôt de passer par le tronc pour grimper jusqu’ici, il y a un jutsu très pratique pour ça… »

Faisant mine de chercher, il ouvrit le bouquin qu’il tenait en main à la page trois et reprit :

« Ah, voilà, ça s’appelle le kinobori…et ne t’inquiètes pas, nous t’attendrons pour le thé…à moins que tu préfères le saké…et je le répète, si tu as des questions, n’hésites pas. »

Il le gratifia d’un nouveau sourire, puis gardant le même visage étiré par les zygomatiques, tourna la tête vers les deux autres, les yeux légèrement plissés :

« J’oubliais une chose pour vous deux…un shinobi qui sous estime son adversaire de par son comportement, ses paroles ou tout autre chose que ses capacités de ninja courre bien souvent vers une mort inéluctable… »

Nouveau sourire…un silence…

« A vous de jouer, je vous regarde… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Batanen Fujioka
Genin de Suna
Genin de Suna
avatar

Nombre de messages : 99
Age : 28
Localisation : Dans un trou a suna
Date d'inscription : 28/11/2007

Feuille de personnage
PV:
33/33  (33/33)
PC:
41/41  (41/41)

MessageSujet: Re: Cabane étudiante de Misame Ukigawa   Jeu 27 Déc - 11:56

Lorsque batanen sortit du nuage de brume, rien u'a la tete du prof, il sut que le resultat n'etait pas... exactement comme voulu... Batanen abandonna sa trasformation et se demanda en quoi il avait raté

le principe de répartition du chakra doit être le même que pour le kawarimi, c'est-à-dire à égale quantité dans tout le corps…et rajoute quelques taos pour finaliser le tout

Batanen fit une moue du visage, et c'est l'ai sceptique qu'il finit d'ecouter les conseils d'un Misame traumatisé par la vue d'abomination hengeifiées tout droit sorties d'un film d'horreur

une quantité de chakra égale... je l'avais oublié. Raaah faut que je me remette a potasser, pourtant j'etait presque certain de reussir la technique..., quand au taos, pourquoi en rajouter quand certains arrivent a n'en faire qu'un???, un tao chevre ou tigre est suffisant, mais dans ce cas la pourquoi Iro en a fait 4?

Il meditat un instant pandant lequel Misame alla martyriser le nouveau venu... batanen compatit pour lui, et s'appreta a aller voir Iro quand la voix du prof, bien plus fluette que d'habitude d'eleva vers nous (il n'avais pas son megaphone)

"J’oubliais une chose pour vous deux…un shinobi qui sous estime son adversaire de par son comportement, ses paroles ou tout autre chose que ses capacités de ninja courre bien souvent vers une mort inéluctable… "

Une menace? un coseil avisé? ou encore une simple remarque? enfin c'est pas grave, je verras ca plus tard...

"Bien mission d'information n°1:"

Batanen se rapprocha d'Iro qui etait en train de reflechir, il s'accroupis et lui demanda en chuchotant

Psssst, tu peut m'expliquer comment tu fais pour savoirs quels taos ajouter, ou executer pour reussir au mieux une technique? Lors de notre entrainement au kawarimi, bien que Misame nous ait donné une combinaison, tu en as utilisée une autre qui a parfaitement fonctionné

Alors pour appuiyer sa demande d'information, il afficha une expression de circonstance

Mais en realité, batanen craignait par dessus tout qu'on le prenne pour un "sale gosse" qui ne fout rien de ses journée qu'a se gaver de bonbons et s'amuser tandis que d'autre travaillent dur pour survivre, demander de l'aide aux autres etait quelquechose d'impensable lorsqu'il etait encore a Yuki no kuni (du moins dans les environs), il etait presque tout le temps impassible au sort de ses anciens camarades car montrer ses sentiments etait signe de faiblesse et notre esperance de vie diminuait rapidement, or depuis qu'il s'etait echappé, le monde lui parraissait si beau, il voulait a tout prix en faire partie intergrante, mais il s'est apercu qu'il ne pourrait pas mener une vie bien tranquille car certaines personnes mal avisée etaient a sa recherche, fuir ou mourrir, c'etait son etat d'esprit il y a encore peu, jusqu'a ce qu'il rencotre celui qui allait devenir son oncle adoptif, lutter pour survivre, c'etait ce qu'il lui avait dit un soir, et cela restera dans sa memoire pour tres tres longtemps.
Mais comment lutter si il n'arrive pas a maitriser les techniques ninjas de base!
et comment ne pas paraitre comme un parfait incompetent devant Iro, Misame, son oncle ou encore ce nouvel etudiant qu'il ne connaissait pas encore?
[i]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mashida Kosama
étudiant(e) de Suna
avatar

Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 23/12/2007

Feuille de personnage
PV:
9/9  (9/9)
PC:
37/37  (37/37)

MessageSujet: Re: Cabane étudiante de Misame Ukigawa   Jeu 27 Déc - 12:18

« Pfiouuu ! Je crois que je viens de t’éviter une sacré chute jeune homme…merci pour le livre…et essaye plutôt de passer par le tronc pour grimper jusqu’ici, il y a un jutsu très pratique pour ça…Ah, voilà, ça s’appelle le kinobori…et ne t’inquiètes pas, nous t’attendrons pour le thé…à moins que tu préfères le saké…et je le répète, si tu as des questions, n’hésites pas. »

*Que je passe par le tronc d'arbre pour monter en utilisant cette technique. Le Kinobori. Papa m'en avait parlé une fois. Une technique pour adhérer à une surface solide je crois. Bon pas question que je demande à cet abrutit de prof qui ne pense qu'à s'amuser. Complètement immature le mec. Je trouverais par moi même. Je sais. Je vais aller à la bibliothèque pour chercher des infos sur le Kinobori. Mais d'un autre côté j'irai bien plus vite en lui demandant. t puis merde pas trop le choix.*



Rhino leva les yeux en direction de son professeur, pris un regard le plus froid possible et commença à parler:


" Sensei, pouvez-vous me donner des renseignements supplémentaires pour cette technique car là je n'ai pas grand chose à ma disposition pour m'aider."

Sans baisser les yeux ni montrer signe de faiblesse il attendit une réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ivalis.1talk.net/index.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cabane étudiante de Misame Ukigawa   Jeu 27 Déc - 12:45

Iro regarda attentivement le visage de Misame se décomposer littéralement lorsque celui-ci découvrit les deux Henge qu'ils venaient de réaliser. Evidemment, le sien était un peu mieux maîtriser que celui de Batanen, et prendre le dernier tao pour cochon était un peu ambitieux, mais Batanen l'avait beaucoup fait rire, sûrement malgré lui. Elle ne voulait pas se moquer de lui. Elle le trouvait fort simpathique d'ailleurs, et dans sa quête pour embêter Misame, il était le meilleur des deux.

Son état passait du tout au tout, refoulant parfois une colère, une soupplesse d'esprit indigne.

*Encore un gage ? Grrrrr, ça en fait deux !*

Iro continua de regarder leur professeur qui s'éprennait totalement du nouvel arrivant. Dans sa tête, Iro imaginait nombre de tournures de phrases afin de le présenter à Mashida, mais elle n'en dit rien, reprenant un semblant de sérieux. Pour le moment elle devait penser à elle, et éventuellement à Batanen, qui dans le dos de Misame se faufilait jusqu'à elle.


"Psssst, tu peut m'expliquer comment tu fais pour savoirs quels taos ajouter, ou executer pour reussir au mieux une technique? Lors de notre entrainement au kawarimi, bien que Misame nous ait donné une combinaison, tu en as utilisée une autre qui a parfaitement fonctionné"

"Eh ba... j'en sais trop rien. En fait, je me convainc de la qualité, ou de la caractéristique de l'animal représentant le tao, qui pourrait m'aider dans mon jutsu. Mais c'est assez aléatoire, très arbitraire, et surtout personnel. Par exemple, le lièvre représenterait la vitesse, le buffle la puissance. Mais il peut également représenter la stabilité, et le lièvre la finesse. Bref, c'est à toi de voir en eux ce dont tu as besoin et de t'en convaincre. Mais fais gaffe à pas sceller ton Henge avec un cochon, Misame-san va pas être conte.."


Elle se tut rapidement, l'interessé se retournant vers eux. Iro fit un petit clein d'oeil à Batanen, puis s'écarta afin de réfléchir à la tactique à prendre.

La combinaison qu'elle avait effectuée était la bonne, il suffisait de remplacer le tao qui scellerait sa suite, et éviter de transformer le nez de Misame en groin de cochon, quoi que ...

Le corps d'Iro s'emplit une nouvelle fois de chakra, laissant alors une couche plus fine afin d'être plus précise dans son analyse descriptif du chuunin. Mais plus de précision demandait plus d'attention, plus de concentration, donc une meilleure maitrise de son chakra. Elle se concentra pendant quelques secondes afin de bien maintenir la fine couche de chakra en place, dans une situation relativement stable.

*Voyons... Le coq, le dragon, le tigre et ?... le serpent, pour son sssssourire machiavélique et flippant comme celui de Misame. Oé, ça sonne bien le serpent !*


Coq dragon tigre serpent

"Henge no jutsu"

Pouf !
Revenir en haut Aller en bas
Batanen Fujioka
Genin de Suna
Genin de Suna
avatar

Nombre de messages : 99
Age : 28
Localisation : Dans un trou a suna
Date d'inscription : 28/11/2007

Feuille de personnage
PV:
33/33  (33/33)
PC:
41/41  (41/41)

MessageSujet: Re: Cabane étudiante de Misame Ukigawa   Jeu 27 Déc - 13:52

"Eh ba... j'en sais trop rien. En fait, je me convainc de la qualité, ou de la caractéristique de l'animal représentant le tao, qui pourrait m'aider dans mon jutsu. Mais c'est assez aléatoire, très arbitraire, et surtout personnel. Par exemple, le lièvre représenterait la vitesse, le buffle la puissance. Mais il peut également représenter la stabilité, et le lièvre la finesse. Bref, c'est à toi de voir en eux ce dont tu as besoin et de t'en convaincre. Mais fais gaffe à pas sceller ton Henge avec un cochon, Misame-san va pas être conte.."

apparament isame avait l'ouie fine...

"Ouf! alors comme ca c'est juste une simple interpretation des differentes caracteristiques des animaux et non une suite bien definie de signes particuliers... je vois je vois...
Merciiii!"

Batanen la remercia accompagné d'un grand sourire, puis sautillant d'exitation vers le bord, il regarda ou en etait son prof avant de recommencer

*Bien! alors interpretons... interpretons... le henge est utilisé pour tromper la vue, une sorte de camouflage donc comme le tigre qui se fond dans les hautes herbes, puis c'est une technique peu discrete, mais qui passe inapercu, on oublie ce qu'on vient de voir car jugé sans interet donc le chien, cela permet d'approcher sournoisement quelqun sans qu'il soit sur ses gardes donc le serpent, et quand a Misame-san, il vit dans un baobab... un vrait petit singe ^^

Batanen concentra le chakra comme pour le kawarmi, en quantité egale dans tout le corp, il percevait ce flot de chakra s'ecouler dans son corp laminairement, comme un l'eau sur le fil d'un couteau, et en composant les taos, il reformula une image de Misame dans son esprit, et prononca:
tigre chien serpent singe
Henge no jutsu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Misame Ukigawa
Chuunin de Suna
Chuunin de Suna
avatar

Nombre de messages : 93
Date d'inscription : 24/11/2007

Feuille de personnage
PV:
51/51  (51/51)
PC:
203/203  (203/203)

MessageSujet: Re: Cabane étudiante de Misame Ukigawa   Jeu 27 Déc - 15:27

Iro et Batanen reprirent leurs spéculations quand à la meilleure façon de représenter leur enseignant, le second n’hésitant pas à demander à la jeune fille quelques conseils que celle-ci lui apporta sans rechigner, ce qui ne fut pas pour déplaire à Misame. En effet, l’écoute et l’entraide étaient pour lui un point essentiel dans l’apprentissage du shinobi, et une bonne entente au sein d’une même équipe un gage de réussite dans leurs évolutions communes futures. C’est vers la compréhension de cette notion qu’il souhaitait les amener à terme, afin de former une équipe à la fois compétente et soudée autant dans les joies que dans les peines que leur vie de ninja leur apporterait. Etant donné leur qualité, il ne se faisait pas trop de souci sur leurs compétences, restait donc à créer ce lien. "Pouf", deux nuages de fumée plus tard et deux nouveaux Misame identiques en tous point à l’original apparurent devant lui, ce qui soit dit en passant n’avait probablement rien de rassurant pour ces élèves. Il les observa un instant, détaillant chaque parcelle de leur nouveau corps, puis dans un grand sourire satisfait :

« Ouaaaah ! Je ne savais pas que j’étais aussi beau…chapeau les jeunes…dès la deuxième tentative…»

Alors qu’il semblait parti pour enchaîner une panoplie complète de félicitations dont il n’était pas coutumier, son discours fut interrompu par Mashida qui apparemment se décidait enfin à lui demander quelques conseils :

" Sensei, pouvez-vous me donner des renseignements supplémentaires pour cette technique car là je n'ai pas grand chose à ma disposition pour m'aider."

Son regard était aussi froid que le son de sa voix et il n’avait pas l’air de trop goûter aux petits jeux de Misame, la demande d’aide paraissant être ressenti par le garçon comme une humiliation au moins aussi douloureuse que son précédent échec. Le chuunin attrapa le mégaphone et le porta à la bouche :

« Hmmm !! Effectivement, j’aurais peut être dû te laisser ce livre…mais bon je vais t’expliquer alors essaye de tout retenir…le kinobori est une technique qui te permet d’adhérer à n’importe quelle surface solide en concentrant ton chakra dans une partie précise de ton corps, en l’occurrence je te conseille les pieds, si tu le souhaites tu demanderas à Iro pourquoi ce conseil. Le principe est simple, tu malaxes ton chakra, puis tu le rediriges dans les pieds. Une fois que tu as fait ça, le plus compliqué commence. Pour parvenir jusqu’ici, tu dois garder un flux constant et réguliers pendant tout le trajet, si tu en mets trop, tu seras repoussé par le tronc, si tu n’en mets pas assez tu n’adhèreras pas. Voilà, c’est à peu près tout…juste une chose, l’apprentissage de ce jutsu est basé sur une concentration sans faille, donc un conseil, chasse les bonnes comme les mauvaises pensées de ton esprit…aller, essaye d’arriver avant midi, un repas nous attend et je commence à avoir soif !»

Déposant l’amplificateur de son sur sa droite, il offrit un sourire d’encouragement à son nouvel apprenti puis se tourna à nouveau vers les deux autres :

« Bon, en l’attendant on va en profiter pour avancer un peu…on déjeunera tous ensemble, mais si vous avez un petit creux voilà quelques gâteaux. »

Il tendit à Iro un paquet comprenant cinq petits gâteaux secs et offrit une tasse de thé à chacun avant de continuer :

« Allez y, mangez, et quand vous aurez terminé vous me direz ce que vous savez à propos du Bunshin no jutsu…et si vous voulez garder cette apparence, ça ne me dérange pas, hé, hé ! »

Observant leurs réactions, il s’installa sur l’un des poufs en leur souriant à nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Batanen Fujioka
Genin de Suna
Genin de Suna
avatar

Nombre de messages : 99
Age : 28
Localisation : Dans un trou a suna
Date d'inscription : 28/11/2007

Feuille de personnage
PV:
33/33  (33/33)
PC:
41/41  (41/41)

MessageSujet: Re: Cabane étudiante de Misame Ukigawa   Jeu 27 Déc - 21:36

Emergeant d'un grand panache de fumée blance, Batanen s'ebroua, mais se sentit nettement plus grand, il regarda autour de lui et apercu 2 Misame, l'un ne tarissait pas d'eloges sur notre physique de Misame, et l'autre semblait etre un peu deboussolé (du moins quelques secondes) tgrahissant ainsi le comportement de Iro, apparament nous avions reussi, tout les deux, mais en grande partie grace a Iro et ses explications, batanen eu envie d'aller lui faire un gros calin, mais sut instinctivement que deguisé en Misame, Iro n'hesiterais pas a frapper...tres fort.^^

Quand a ce dernier, il donna les instruction conventionnelles au nouvel arrivant, puis:


« Allez y, mangez, et quand vous aurez terminé vous me direz ce que vous savez à propos du Bunshin no jutsu…et si vous voulez garder cette apparence, ça ne me dérange pas, hé, hé ! »


Batanen, bien qu'un peu distrait par le petit paquet de biscuits que tenait Iro, commenca a repondre, en s'excusant aupres d'iro de commencer le premier.

"Bunshin no jutsu: technique d'illusion donc liée au genjutsu qui fait apparaitre 1,2 ou plusieurs clones non materiels permettant a l'utilisateur de se dissimuler parmis des illusions, d'attaquer ou encore pour prendre la fuite, assez pratique pour les narcissiques, mais tres basique.
Je pense que j'ai tout dit a ce sujet... mais quand a ce qui est de conserver votre apparence..."


Batanen se leva et fit quelques pas a l'ecart des 2 Misames, et...




tigre chien serpent chien
"Henge"

Un pouf retentit encore, et devant les yeux interloqués des Misames, Batanen en ressortit sous la forme d'un Misame qui arborait une grande queue de loup en panache et deux grandes oreilles de loup horizontales
Sur ce, il essaya d'utiliser un sourire d'ange de Misame tout en se frottant les oreilles


"Ca me manquait! ^^"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cabane étudiante de Misame Ukigawa   Ven 28 Déc - 10:34

Iro sourit devant son double... Misame leur ressemblait comme deux gouttes d'eau... ou plutôt, elle lui ressemblait. Le Henge avait fonctionné à merveille, sans pour autant que le professeur ne regarda plus profondément dans le détail. Iro regarda Batanen d'un large sourire, lui montrant son derrière, celui de Misame, une petite queue de cochon se dandinant, comme un tir-bouchon. Les deux étudiants poufèrent de rire, et dès que le chuunin se retourna, Iro rompit le Henge pour reprendre sa forme originelle.

"Allez y, mangez, et quand vous aurez terminé vous me direz ce que vous savez à propos du Bunshin no jutsu…et si vous voulez garder cette apparence, ça ne me dérange pas, hé, hé !"

"Arrigato, Misame-senseï, mais je préfère garder mon moi pour grinotter, j'aurais trop peur de vous sâlir."

Iro se saisit de son paquet, et commença à remplir son estomac, alors que Batanen réflechissait à on-ne-sait-quoi.

"Le Bunshin est un clone, sans matière propre, qui ne fait que décor, en soit. Il d'utilités variables comme l'a dit Batanen, et bien qu'il ne soit qu'un bouclier éphémère plutôt qu'un véritable allier, il peut beaucoup servir et soulager.
Pour ce qui est de sa formation, j'avoue que... je ne sais pas trop. J'aurais dis qu'on pourrait le créer avec une dose de chakra, mais il n'en est pas rempli. Alors..."


La jeune fille avala avec entrain, puis se retourna une nouvelle fois vers Misame, la bouche pleine.

"Ch'est quoi que vous avez mis dedans ? Ch'est délichieux !"

Elle regarda Batanen. Il n'était plus là... Seul Misame se dressait devant elle.

*Misame ? Mais il était là !*

Elle se retourna, et effectivement, Misame était assis là. Elle tourna violemment la tête, il était encore ici.


"Batanen !"

Se concentrant sur son ami, elle remarqua qu'il n'avait pas les mêmes attributs... Une queue et deux oreilles trônaient sur son corps, faisant ressortir l'inscription "made in Batanen". Iro pouffa de rire et s'en remis à son festin.
Revenir en haut Aller en bas
Mashida Kosama
étudiant(e) de Suna
avatar

Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 23/12/2007

Feuille de personnage
PV:
9/9  (9/9)
PC:
37/37  (37/37)

MessageSujet: Re: Cabane étudiante de Misame Ukigawa   Ven 28 Déc - 12:39

« Hmmm !! Effectivement, j’aurais peut être dû te laisser ce livre…mais bon je vais t’expliquer alors essaye de tout retenir…le kinobori est une technique qui te permet d’adhérer à n’importe quelle surface solide en concentrant ton chakra dans une partie précise de ton corps, en l’occurrence je te conseille les pieds, si tu le souhaites tu demanderas à Iro pourquoi ce conseil. Le principe est simple, tu malaxes ton chakra, puis tu le rediriges dans les pieds. Une fois que tu as fait ça, le plus compliqué commence. Pour parvenir jusqu’ici, tu dois garder un flux constant et réguliers pendant tout le trajet, si tu en mets trop, tu seras repoussé par le tronc, si tu n’en mets pas assez tu n’adhèreras pas. Voilà, c’est à peu près tout…juste une chose, l’apprentissage de ce jutsu est basé sur une concentration sans faille, donc un conseil, chasse les bonnes comme les mauvaises pensées de ton esprit…aller, essaye d’arriver avant midi, un repas nous attend et je commence à avoir soif !»

*Une technique qui permet de marcher à la verticale. C'est pas trop mal et ça peut servir. Il a dit de concentrer le chakra dans la plante des pieds et après garder un flux constant et réguliers. Aller au boulot!*


Mashida s'éloigna à environ 4 mètres du Baobab et ferma les yeux. Il malaxa son chakra et le redirigea vers ses pieds. Une fois dans ses pieds, Mashia se perdit un peu car il n'avait pas l'habitude de concentrer le chakra. Une sensation d'engourdissement gagnait ses pieds. Signe que le chakra y était. Ensuite garder un flux constant. Là c'était plus dur. Il arrivait à le stocker mais il fallait le laisser circuler librement sous ses pieds sans faire de vagues. Il tenta de le refaire circuler mais il perdit le chakra. Il ouvrit les yeux et fit craquer les jointures de ses doigts. Une sorte de déstressant pour lui.

*Bon, je me reprends. Faut qu'j'arrête de penser à l'autre babouin aussi ça m'aidera. Le pauvre a pas été gâté par la nature.*

Un sourire se dessina sur son visage, ce qui était plutôt rare, mais il disparu presque aussi tôt. Il referma les yeux et se reprit sa concentration. Une fois de plus il malaxa son chakra et le dirigea vers ses pieds, mais ne le stocka pas. Il le laissait juste se diriger vers ses pieds. Il ouvrit les yeux et s'élança vers le tronc du baobab.

tigre

"Kinobori!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ivalis.1talk.net/index.htm
Misame Ukigawa
Chuunin de Suna
Chuunin de Suna
avatar

Nombre de messages : 93
Date d'inscription : 24/11/2007

Feuille de personnage
PV:
51/51  (51/51)
PC:
203/203  (203/203)

MessageSujet: Re: Cabane étudiante de Misame Ukigawa   Sam 29 Déc - 0:39

Tandis qu’Iro se hâta de reprendre son apparence de jeune fille, Batanen lui, semblait être d’humeur taquine et montra au chuunin qu’il commençait à maîtriser le Henge à sa guise, apparaissant sous la forme d’un Misame aux attributs de loup. L’enseignant esquissa un sourire amusé à la vue de cette pâle copie, ne souhaitant pas ajouter quoi que ce soit d’autre. Après tout, travailler en s’amusant, il connaissait, et c’était pour lui l’assurance d’un entraînement volontaire et agréable, d’autant plus que l’imitation du garçon avait l’air également de faire rire la Togihiwa, habituellement impassible. Cette bonne humeur générale le contentait tout à fait. Détournant la tête vers la fille avec un large sourire:

« Je suis content que tu trouves ça bon ma grande ! Je les ai préparé moi-même, à base de chocolat, de gingembre et de jus de peyotl, ces petits cactus que l’on trouve dans le coin, le tout relevé par une goutte de saké, c’est ma recette préférée, c’est moi qui l’ai inventé… »

Puis, regardant à présent Batanen, enfin plutôt l’apparence qu’il arborait fièrement :

« Hum, hum ! Ca va, tu n’as pas trop faim mon jeune ami ? J’ai bien l’impression que mes gâteaux sont tellement bons que ta coéquipière est décidée à tout engloutir toute seule… »

Revenant sur Iro dont les joues étaient encore gonflées par les restes de biscuits non avalés :

« Fais attention à ne pas manger trop lentement, ton camarade pourrait te les enlever de la bouche… »

Il accorda à la jeune fille un sourire encore plus proéminent que les précédents puis tout en reprenant le mégaphone se dirigea vers le bord de la cabane pour assister à l’évolution du troisième larron :

« Bien Mashida, tu sembles avoir compris le principe, c’est un bon début. Maintenant il va falloir tenir jusqu’au bout…courage, tu n’as plus que vingt mètres à parcourir… »

Tentant de jauger le degré de concentration de son élève, il rajouta :

« Comment tu te sens ? Et pour déjeuner, tu es plutôt viande ou légumes ? Ou les deux ? Quel âge as-tu ? Et de quel clan viens-tu déjà ? Le clan Kos…ah, non, la famille Koso, c’est ça ? Je n’en ai jamais entendu parler ! Ca fait longtemps que vous habitez à Suna ? Et où se trouve votre maison ? Tu préfères que je te serve un thé ou un saké ? Ou bien une dose de saké dans ton thé peut être ? Ca te plaît d’être ici ? Qu’est ce que tu penses de mes cours ?»

Toutes ces questions avaient fusés d’un trait, et s’il n’attendait pas forcément de réponses à toutes ces interrogations, il était curieux de voir la réaction du jeune Mashida. C’est ainsi qu’il reposa le haut parleur avec un grand contentement marqué par un nouveau sourire. Retournant maintenant vers les deux autres qui avaient eu le temps de réfléchir à ses dernières paroles :

« Bon, en ce qui concerne le bunshin vous êtes dans le vrai tous les deux. C’est effectivement une technique d’illusion, tout comme le henge, à la différence qu’elle n’est pas basée sur une transformation, mais sur une transposition illusoire de votre « moi », ce qui explique pourquoi aucun chakra n’y est repérable. Pour la réussir il vous faudra faire jaillir le chakra hors de votre corps et le matérialiser en une image fictive de vous-même…allez y à vous de jouer, je retourne voir notre nouvel invité !»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Batanen Fujioka
Genin de Suna
Genin de Suna
avatar

Nombre de messages : 99
Age : 28
Localisation : Dans un trou a suna
Date d'inscription : 28/11/2007

Feuille de personnage
PV:
33/33  (33/33)
PC:
41/41  (41/41)

MessageSujet: Re: Cabane étudiante de Misame Ukigawa   Sam 29 Déc - 11:46

Batanen toujour deguisé en Misame-loup perdit tout espoir de gouter un biscuit du vrai misame lorsque Iro avala le dernierbiscuit, au grand bonheur de Misame. sniff... Crying or Very sad
Mais passé ce moment d'intense solitude ^^ Batanen commenca a reflechir a comment expulser du chakra hors de lui et le modeliser en une forme, il se demanda si c'etait comme pour gimper au arbre ou il fallait maintenir une quantité constante de chakra au pour des pieds.
Batanen regarda ses doigts et commenca a accumuler du chakra a ses extremités, il en accumula de plus en plus mais essaya de le faire quitter son enveloppe corporelle, au bout d'un certain temps, une substance bleue tres pale, (encore si c'etait une substance), c'etait comme un petit nuage transparent mais compact, commencait a faire surface, batanen arreta l'experience car cela lui fesait mal aux doigts mais commencait a imaginer la marche a suivre pour se cloner virtuellement.



*Exellent! maintenant reste plus qu'a refechir aux 4 taos neccesaires a la formulation de la technique... voyons voir, Bunshin no jutsu, technique peu discrete, mais qui permet a son utilisateur de se dissimuler parmis ses clones, a peut pres comme un rat, bunshin creer une illusion, pour attaquer sournoisement comme le serpent a sonette, cela necessite un confiance en soi et une bonne maitrise du chakra, j'opterais pour le dragon, et c'est a mon image que les clones seront crées, donc chien ^^*


Batanen regarda Iro qui manifestement etait en pleine concentration, puis Misame, occupé a bombarder le nouveau venu de questions de plus en plus puerilles, juste pour le deconcentrer, la prochaine fois que Batanen se metarmorphosera en Misame, il noubliera pas de lui ajouter une langue fourchue Very Happy puis se reconcentra, recommenca a faire sortir le chakra du bout de ses doigts en esperant que c'etait comme cela qu'il fallait procheder, puis fit les signes
rat serpent dragon chien
et prononca:



"Bunshin no jutsu"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cabane étudiante de Misame Ukigawa   Sam 29 Déc - 15:15

Il manquait ce petit truc qui faisait qu'Iro ne comprenait pas totalement le Bunshin. De toute manière, elle n'était pas réellement faites pour le genjutsu. Elle respectait cet art, mais ne se voyait pas le pratiquer comme les fières ninjas du sable. Misame, perdu avec Mashida, les laissa seul pendant quelques instants. La jeune fille en profita pour terminer les goutus petits biscuits, au grand désarroi de Batana, avec qui elle sourit durant de longues secondes, la bouche pleine de pâte mieilleuse...

"Bon, en ce qui concerne le bunshin vous êtes dans le vrai tous les deux. C’est effectivement une technique d’illusion, tout comme le henge, à la différence qu’elle n’est pas basée sur une transformation, mais sur une transposition illusoire de votre « moi », ce qui explique pourquoi aucun chakra n’y est repérable. Pour la réussir il vous faudra faire jaillir le chakra hors de votre corps et le matérialiser en une image fictive de vous-même…allez y à vous de jouer, je retourne voir notre nouvel invité !"

"Haaaaa, ch'ai compris chencheï !"

Elle avala goulument, puis reflechi quelques moments. Ce n'était pas une formation par le chakra, mais une transposition par le chakra. Il suffisait de former un clone, une illusion par le chakra.

*Cooooool !

Voyons voir comment je vais procéder !*


La jeune fille plongea sa tête entre ses coudes, et s'imagina. C'était relativement difficile pour une Togihiwa de se "voir" en son sein intérieur, puisque la signification de miroir était très abstraite. Alors comme à chaque fois qu'elle se le devait, elle s'imaginait dans sa tête, une grosse lumière blanche derrière trançant son coutour noir flashi. Il suffisait de se reproduire, sur ce même modèle.
Elle emplit son contour de chakra, afin de délimiter son corps, sa forme primaire et principale.

*Le rat, pour avoir la supériorité par le nombre du bunshin, le cochon, parce qu'il est aussi stupide que lui, le tigre, pour la vigueur, enfin la chèvre, pour bien maîtriser le chakra, c'est ma technique préférée !*


rat cochon tigre chevre


"Bunshin no jutsu !"

Iro laissa s'évaporer son chakra de son corps, et à côté d'elle, elle s'imagina, la forme, la taille, la précision qu'elle avait pris en compte auparavant, plaquant le chakra avec le plus de vitesse et de précision possible, afin que son clone soit constitué normalement...

Pouf, Pouf, Pouf
Revenir en haut Aller en bas
Mashida Kosama
étudiant(e) de Suna
avatar

Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 23/12/2007

Feuille de personnage
PV:
9/9  (9/9)
PC:
37/37  (37/37)

MessageSujet: Re: Cabane étudiante de Misame Ukigawa   Jeu 3 Jan - 19:24

« Bien Mashida, tu sembles avoir compris le principe, c’est un bon début. Maintenant il va falloir tenir jusqu’au bout…courage, tu n’as plus que vingt mètres à parcourir…Comment tu te sens ? Et pour déjeuner, tu es plutôt viande ou légumes ? Ou les deux ? Quel âge as-tu ? Et de quel clan viens-tu déjà ? Le clan Kos…ah, non, la famille Koso, c’est ça ? Je n’en ai jamais entendu parler ! Ca fait longtemps que vous habitez à Suna ? Et où se trouve votre maison ? Tu préfères que je te serve un thé ou un saké ? Ou bien une dose de saké dans ton thé peut être ? Ca te plaît d’être ici ? Qu’est ce que tu penses de mes cours ?»

Le jeune Mashida n'en revenait pas. Pour apprendre une technique à son élève, Misame ne pensait qu’à le déconcentrer. Il le regarda d'un air ébahi et fut un peu perturber par toutes ces questions. Durant trente secondes il resta à regarder le prof parler aux autres élèves. Lorsqu'il eu finit il répondit en ayant du mal à cacher son étonnement:

" Je me sens très bien merci je mange de tout et je ne bois pas d'alcool. Je viens de la famille Koso récemment installé ici à la lisière du désert. Je ne suis ici que pour progresser et pas pour blablater stupidement avec mon sensei c'est pourquoi je trouve vos cours pas très intéressant."

Il marque une petite pause dans son discours puis entama sa conclusion:

"Si vous pouriez dorénavant cesser de me déconcentrer lorsque j'en est le plus besoin on pourrais peut être mieux s'entendre toi et moi."

Il le fixa droit dans les yeux en lançant un regard défiant toute opposition de la part du Chuunin puis repris son entrainement. Il avait compris le principe. Il fallait rester sur cette voie et continuer. Il joignit ses deux mains et forma les Taos nécessaire à l'élaboration de ce jutsu. Il envoya du chakra dans ses pieds en pensant bien à le réguler et à le garder constant. Il vida son esprit et ne pensa qu'a ça. Il sentit le chakra sous son pied se mouvoir d'une telle façon qu'une personne craignant les chatouille exploserai de rire, mais lui ne les craignait pas. La phase préliminaire était achevée. Il ouvrit les yeux et fixa l'arbre de la même façon qu'il avait fixé Misame et s'élança vers le Baobab géant. Lorsque son pied d'appuie toucha la surface du tronc il cria littéralement le nom de la technique:

"Kinobori!!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ivalis.1talk.net/index.htm
Misame Ukigawa
Chuunin de Suna
Chuunin de Suna
avatar

Nombre de messages : 93
Date d'inscription : 24/11/2007

Feuille de personnage
PV:
51/51  (51/51)
PC:
203/203  (203/203)

MessageSujet: Re: Cabane étudiante de Misame Ukigawa   Mar 8 Jan - 1:50

Les deux élèves effectuèrent leur bunshin quasiment en même temps pour deux résultats bien différents. D’un côté, le clone d’Iro apparu, à la surprise de Misame, dépourvu de tout orifice sur le visage, juste une forme...pas d’oreille, pas de bouche, pas d’yeux, pas de nez…rien. Après quelques secondes de réflexion, il prit en compte la cécité de la jeune fille et pensa que si sa technique héréditaire lui permettait de voir ses adversaires, en revanche elle n’avait sûrement jamais due avoir la capacité de se voir elle-même et ne devait qu’imaginer sa forme, ce qui rendait l’exercice plus compliqué pour elle. De l’autre côté, Batanen éjecta son chakra par les doigts pour faire apparaître un pseudo clone qui disparu presque instantanément. Misame leur sourit à tous les deux :

« Bon alors, Batanen, pour que ton chakra puisse agir avec une efficacité maximale, tu dois l’expulser par l’ensemble de tes tenketsus, sinon tu ne pourras pas finaliser correctement ton clone. Quand à toi Iro, étant donné ta condition, tu vas avoir besoin de plus de concentration qu’un autre ; tu ne dois pas ressentir uniquement une forme de toi-même, mais aller chercher au plus profond de ton être ce que tu es et non ce que tes courbes te laisse imaginer. Allez y, il reste un peu de temps»

Tout à coup, un grand cri derrière lui :

KINOBORI

S’il n’avait jusqu’ici écouté que d’une oreille les réponses de Mashida entendant par ci par là que l’autre ne pensait pas progresser en s’amusant de la sorte, ce dernier cri ne put lui échapper et il se retourna pour voir le garçon à moitié de l’arbre, plein de convictions et continuant à avancer pour finalement parvenir au niveau de l’avancée de planches.

« Quelle vigueur jeune homme…et bien comme tu te débrouilles plutôt bien et que tu es plein d’entrain je te laisse me rejoindre tout seul. Ca va être un peu plus compliqué, puisque pour passer cette avancée sous mes pieds, il va te falloir te retrouver la tête en bas et donc continuer à garder un flux constant dans les pieds alors que le sang se concentrera doucement dans la tête…à toi de jouer. »

Il accompagna l’ensemble de ses paroles d’un large sourire aux apparences un peu sadiques à vrai dire.

[hrp: désolé pour l'attente, j'ai été un peu occupé ces temps ci ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Batanen Fujioka
Genin de Suna
Genin de Suna
avatar

Nombre de messages : 99
Age : 28
Localisation : Dans un trou a suna
Date d'inscription : 28/11/2007

Feuille de personnage
PV:
33/33  (33/33)
PC:
41/41  (41/41)

MessageSujet: Re: Cabane étudiante de Misame Ukigawa   Jeu 10 Jan - 20:40

Batanen ouvrit les yeux et entrapercu une fraction de seconde ce que sa technique avait produit, pui le resultat s'effaca immediatement, le laissant en grand desarroi, il re retourna pour voir le resultat d'Iro, et ne compris pas tout de suite ce qu'il voyait, une silhouette feminine avec une tete mais sans orifices, puis il realisa que c'est un "bunshin" 2 secondes apres.
Misame pouffa dans son coin mais ostensiblement pour nous mettre dans l'embarras...


« Bon alors, Batanen, pour que ton chakra puisse agir avec une efficacité maximale, tu dois l’expulser par l’ensemble de tes tenketsus, sinon tu ne pourras pas finaliser correctement ton clone. Quand à toi Iro...

*Donc il ne s'agit pas seulement d'expulser du chakra en masse pour le modeliser apres,... peut etre que si je procede semblablement a l' expulsion d'une ames parasite pour ejecter le chakra ca devrait marcher.*


Batanen toujours metamorphosé en un "ookamisame" se concentra sur sa nouvelle forme, du haut de ses oreilles jusqu'au bout de ses pied, il explora son corp avec son chakra a la recherche de cette sensation de luidité controlée, comme des ecluses qu'on ouvre pour faire baisser le niveau, ou qu'on peut remplir...
au bout de quelques instants, il regarda ses bras et y voyait du chakra affleurer a fleur de peau, il generalisa ce phenomène, et tandis que Misame discuttait avec le nouvel arivant, ou plutot monologuait avec lui parce que ce dernier n'avait pas l'air d'etre humeur a la conversation, batanen effectua une nouvelle fois les signes en faisant sortir le chakra par l'ensemble de ses tenkentsu, et en meme temps qu'il prononca le nom de la technique, il effectua un petit saut en arriere comme pour sortir d'un nuage empoisonné, bien que cela etait parfaitement facultatif, il avait l'impression que le chakra pourrait plus facilement prendre une forme identique a lui meme s'il n'etait pas obligé de se deplacer.
Et en meme temps qu'il reatteri un peu en recul d'Iro un gros nuage se produisi.

"Pouff"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Misame Ukigawa
Chuunin de Suna
Chuunin de Suna
avatar

Nombre de messages : 93
Date d'inscription : 24/11/2007

Feuille de personnage
PV:
51/51  (51/51)
PC:
203/203  (203/203)

MessageSujet: Re: Cabane étudiante de Misame Ukigawa   Lun 14 Jan - 20:59

Un deuxième "ookamisame" apparut au moment ou Batanen fit un petit saut en arrière. Celui-ci était cette fois parfait, en tout point identique à l'original, et Misame étira ses zygomatiques pour montrer au garçon sa satisfaction. Certes l'apparition ne resta pas longtemps à la vue de tous, s'évaporant cinq secondes plus tard dans un nouveau nuage de fumée blanchâtre, mais l'essentiel était acquis...du moins pour l'instant.

"Très bien mon jeune ami...nous allons maintenant attendre de voir les résultats de tes coéquipiers, assied toi dans l'un des poufs, et prend ce que tu veux, il reste quelques gâteaux là-bas et le thé est à faire..."

Sur ces mots, le chuunin se retourna pour voir où en étaient les deux autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Batanen Fujioka
Genin de Suna
Genin de Suna
avatar

Nombre de messages : 99
Age : 28
Localisation : Dans un trou a suna
Date d'inscription : 28/11/2007

Feuille de personnage
PV:
33/33  (33/33)
PC:
41/41  (41/41)

MessageSujet: Re: Cabane étudiante de Misame Ukigawa   Mar 15 Jan - 16:57

Batanen Regarda le dos de l'apparition qui etait apparue devant lui, meme couleur de cheveux que Misame-sensei, Memes grandes oreilles que Batanen, et la meme queue de loup, il fis un pas sur le coté et apercu le visage de misame sur son bunshin, juste avant que son clone disparaisse.

*Yata! ca a marché! mais pas longtemps, voyons voir la reaction de Misame...*


Se retournant vers son proffesseur, il fut ravi de decouvrir un grand sourire sur les traits de Misame-le-vrai, alors il sautilla sur place mais pas trop pour eviter de troubler la concentration d'Iro qui semblait intense a la vue du mutisme apparent qui la maintenait immobile, bien que d'apparence calme et apaisée, Batanen sentait que toute la concentration et les pensée d'Iro menaient un vaste chamboulement dans la conception du "soi" d'Iro.
Autant Iro paraissait calme et reposée que, abandonnant la forme d'"Ookamisame" et se rapprochant du bord pour voir ou en etait le nouvel arrivant, ce dernier pestiferait suffisament bas pour eviter d'etre entendu par une humain normal, sur diverses choses (dont les sujets principaux etaient Un baobab, un babouin, et un paysant) tout en etant suspendu a l'horizontale , accroché a l'arbre par les pieds.
Preferant ne pas mettre de l'huile sur le feu, Batanen Sauta dans le pouf et soulevant un petit papier, decouvrit un vrai tresor: une petite pile de gateaux, lentement et precotionnement il pris celui du haut et l'enfourna avec delices ^^ puis mis de l'eau a chauffer dans la bouilloire, et commenca les preparatifs pour faire du thé pour 4 personnes


puis en attendant que l'eau rechauffe, il s'approcha de misame silentieusement pour eviter de troubler le calme ambiant, mais de facon aussis a ce que Misame ne hurle pas de surprise


"Pssst Senseï, j'ai une ou deux questions a vous poser sur le chakra..."

Mais avant que Batanen ne puisse continuer, de l'agitation se passa sur le ponton et l'attention de Misame fut attirée ailleur


Dernière édition par le Sam 19 Jan - 21:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cabane étudiante de Misame Ukigawa   Mer 16 Jan - 16:37

Evidemment. Il me fallait bien ça : un echec. Ou comment me décridibiliser face à eux. Enfin face à Misame surtout. Il va me prendre pour une cruche. Rectification, il me prend déjà pour une cruche. Aller chercher au plus profond de moi-même ? Me voir dans un ensemble plus spirituel ? C'est pas totalement faux, il sait ce qu'il dit, mais si maintenant j'ai tant besoin de lui, comment je vais continuer !
Bref, je me calme, il le faut, et esaaye d'interpréter le mieux possible de mon beau-gosse de senseï-qui-se-la-pète. C'est pas qu'il est spécialement mo... Ola ! Arrète jeune fille ! Fini les reflux de ton inconscient, t'es là pour bosser, pas pour lui tapper dessus, même si c'est pas l'envie qui manque.

Batanen, lui, avait déjà terminé son bunshin d'une manière remarquable, mais le Genjutsu n'était pas un art qui révolutionnait mes envies, alors il fallait que je m'en débarasse, et cela très rapidement.

Regarde au plus profond de moi-même...

Je me vois. Je suis là. J'attire mon contour, pour bien cerner ma présence et pouvoir la reproduire facilement. Je me vois encore, comme quelqu'un de voyant pourrait s'imaginer, mais cela, cette relation, il faut que je l'améliore, l'accélère, la renforce pour qu'à jamais je ne fasse qu'un avec moi-même. C'est bizarre de dire ça, faire qu'un avec soi-même... Comme si j'étais scizophrène... J'empli mon corps de chakra, tout en le malaxant à souhait, qu'il ait une version fluide et correctrice de sa propre teneur. Et là, d'une manière tout à fait abstraite et purement imaginative, je me décuple. Enfin décupler sert simplement à dire que je me réplique trois fois à côté de moi. Je suis quatre. C'est tout aussi paradoxal à dire. Sur ces ombres que je crée de mon propre corps, de mes propres pensées, je compose les quatre signes, le chakra afflue et se moule sur moi-même, recomposant chacun des cellules de mon existance. Et sur les modèles qui siègent à mes côtés, j'appose ce chakra.


"Bunshin no jutsu"

Clac, c'est la modélisation : de l'ère purement psychique par le chakra j'essaye tant bien que mal de créer physiquement mes clones, façonnant par le chakra mon imagination. Ca me fait terriblement penser au Kawarimi. Peu à peu, je vois leur niveau concret évoluer, augmenter, et bientôt, trois pouf qualifiés d'un nuage opaque et blanc laiteux viennent m'entourer, puis se dissolver dans la lourde atmosphère de Suna.

Il faut chaud.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cabane étudiante de Misame Ukigawa   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cabane étudiante de Misame Ukigawa
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Maquette] Entrée d'une mine, d'une cabane et d'une boutique (MAJ: 22/06/12 )
» Ca cabane ou la rue
» [Offre étudiante] Buffalo Bill's Wild West Show à 29 € jusqu'au 30 juin 2011
» la cabane a frite s agrandit
» Ma cabane en Suède...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Gaiden :: Les trois villages principaux :: Suna no Kuni :: Académie :: Archives de Suna-
Sauter vers: