Naruto Gaiden

Jeux de Rôle Rp sur l'univers Naruto
 
AccueilFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion
anipassion.com
Partagez | 
 

 [Lieu] le Dojo Tokushu du clan Tora

Aller en bas 
AuteurMessage
Maelia Tora
Disparu(e)
avatar

Nombre de messages : 179
Date d'inscription : 02/12/2007

Feuille de personnage
PV:
210/210  (210/210)
PC:
715/750  (715/750)

MessageSujet: [Lieu] le Dojo Tokushu du clan Tora   Lun 3 Déc - 18:18

Le Dojo Tokushu est un bâtiment assez modeste. Construit de façon traditionnelle, il obéit à d'anciennes règles. Orienté selon la coutume du clan Tora et Ainu, le côté honorifique, dit kamiza, est situé face au Sud. Le mur central de cet espace est donc décoré d'une peinture représentant le fondateur du clan aux côtés duquel se trouve son compagnon félin. Un petit reposoir acceuil plusieurs sabres et un baton de combat. Le mur d'en face est le shimoza. Cette partie est réservé aux élèves lorsqu'ils se présentent devant leur maître. Ces derniers, si ils sont plusieurs, se rangent selon un ordre coutumier, qui mélange souvent le grade et l'ancienneté. Pour le clan Tora, cette orientation a une signification symbolique. Assis face au Sud, l'enseignant reçoit en plein la lumière du soleil, qui est la connaissance qu'il doit transmettre. Les élèves, eux, ne peuvent voir cette lumière qu'au travers de la réflexion qu'en offre l'enseignant, qui se doit donc d'être le miroir le plus fidèle possible.

Un fois passé l'arche d'entrée qui mène directement au dojo, le regard de la personne qui souhaite y pénétrer se pose obligatoirement sur une pierre dans laquelle est gravée ces quelques mots.


_________________________


Selon les légendes anciennes, le Shinobi doit faire preuve de détermination.
La modération est souvent considérée comme une faiblesse
Et l'exagération, l'outrance comme une qualité.
Il est bon de ne pas l'oublier!


_________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Airô Tora
Chuunin de Kiri
Chuunin de Kiri
avatar

Nombre de messages : 287
Age : 27
Localisation : Kiri...kou ?
Date d'inscription : 15/05/2007

Feuille de personnage
PV:
66/66  (66/66)
PC:
150/182  (150/182)

MessageSujet: Re: [Lieu] le Dojo Tokushu du clan Tora   Mer 5 Déc - 13:54

Airô s'était réveillé à l'aube pour ne pas risquer d'être en retard au rendez-vous. Il ne voulait surtout pas manquer cette rencontre avec une des kunoichi les plus douée du clan Tora. Son père lui avait décrit cette jeune femme comme radieuse et ravissante. Mais la beauté n'était pas le seul atout de cette femme car selon le chef de la branche d’Airô, Maelia possédant une très grande maîtrise de l'art du ninjutsu. Le jeune chuunin y voyait donc une formidable opportunité d'apprendre de nombreuses nouvelles techniques. Qui plus est avec un membre de sa famille ce qui ne faisait que raviver la flamme de sa joie qui s'était allumé dès qu'il avait appris la nouvelle.

Après avoir déjeuné et discuter pendant quelques dizaines de minutes avec sa mère, le jeune Tora parti au rendez-vous accompagné de Kawabata qui partageait le bonheur d'Airô. En route ils croisèrent les premiers marchands s'installant dans des ruelles ou ouvrant les volets de leurs échoppes. Ils souriaient à tous le monde bien que tous ne leur rendirent pas ce sourire, le labeur matinal pouvant rendre les gens moroses.

Après avoir fait leur petit tour dans les quartiers de Kiri, Airô et Kawabata remarquèrent qu'ils avaient encore un peu d'avance, ils partirent donc courir quelques kilomètres pour se mettre en jambe pour l'entraînement de sa cousine qui risquait d'être musclé.
Durant tous le parcours que les deux compagnons s'étaient imposés, Airô distrait par son futur entraînement trébucha de nombreuses fois pendant que le jeune tigre dans toute sa puissance et son agilité sautait d'arbres en arbres aux abords de Kiri. Lorsqu'ils arrivèrent à la grande rivière, Airô prit le tigre sur ses épaules et tous les deux survolèrent les eaux puissantes qui couraient le long des méandres de la rivière.

Après être revenu à lors point de départ qui se trouvait être les grandes portes du village, ils se dépêchèrent de rejoindre le Dojo Tokushu qui appartenait n clan Tora où la Kunoichi devait déjà les attendre.
Lorsqu'ils arrivèrent à l'arche formant l'entrée du Dojo, ils arrêtèrent leur course effrénée reprenant un semblant de calme pour que la jeune femme ne pense pas qu'ils aient frôlé le retard.
Approchant des portes du bâtiment ils virent une pierre où figuraient des inscriptions. Ce qu'Airô pût y lire le remplit de fierté, reconnaissant la ferveur, le courage et la puissance du clan.

Plein de ce courage fugace, il frappa aux portes, attendant de rencontrer son nouveau sensei, sa cousine.

_________________

Airô Tora, chuunin de kiri
Missions:
D:0
C:0
B:0
A:0
S:0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maelia Tora
Disparu(e)
avatar

Nombre de messages : 179
Date d'inscription : 02/12/2007

Feuille de personnage
PV:
210/210  (210/210)
PC:
715/750  (715/750)

MessageSujet: Re: [Lieu] le Dojo Tokushu du clan Tora   Jeu 6 Déc - 21:53

Un bruit sourd résonna dans tout le dojo et ce bruit là ne pouvait signifier qu'une seule chose. D'une voix claire et profonde, facilement assaciable au grondement d'un tigre, Maelia s'écria:

"Entre!"

Les portes s'ouvrirent lentement inondant en un instant la vaste salle d'une lumière douce et agréable. Alors que le jeune homme faisait son entrée, Maelia eut tout le temps de le détailler de la tête aux pieds. Soucieuse qu'elle était de rendre son jeune cousin plus fort, plus résistant et plus complet, il lui fallait d'abord comprendre et analyser sa carrure, son comportement, son attitude, sa manière de se mouvoir. Pour un oeil exercer beaucoup de choses pouvaient être vu d'un simple regard et Maelia possédait une telle vision, en partie due aux dons du clan Tora.

"Bonjour Airô-kun!"

Puis abandonnant tout sérieux et cérémonial qui n'avait pas lieu d'être entre membre de la même famille, elle se leva pour aller à la rencontre de son cousin.

"Alors figure de pouple toujours aussi vilain ... qu'est-ce que je vais bien pouvoir faire de toi?"

Rieuse et décontractée, elle n'était plus la même depuis qu'elle s'était retiré de la direction des Ansatsu Senjutsu Tokushu Butai ou plus populairement nommé les Anbus. Elle avait décidé avec le Mizukage, son amie d'enfance, de laisser place à une autre personne qui possédant les mêmes compétences que Maelia s'était vu propulsé à ce post. Depuis Maelia était retournée dans ses foyers, la belle et grande demeure du clan Tora.

Les deux shinobis s'étaient arrêtés, laissant entre eux un espace de quelques mètres. Maelia avait convoqué Airô pour voir ce dont il était capable et pour approfondir son apprentissage. Etre un bon ninja ne rimait pas forcément avec multitudes de techniques ... de nombreuses qualités étaient nécessaires et Maelia se faisait un devoir de l'enseigner à la future génération du clan.


"Approche toi un peu ... alors que veux-tu apprendre ... non je rigole, ne crois pas une seule seconde que je suis un simple pantin qui donne de simples leçons."

Elle jeta un coup d'oeil autour d'elle comme pour évaluer la distance ou l'espace dont elle pouvait disposer. Elle n'était plus venu dans le dojo Tokushu depuis bien longtemps et ces mensurations lui étaient désormais étrangères.

"Nous allons commencer par la base du ninjutsu et oui je ne jure presque que par ça!"

Elle lui désigna d'un signe de la tête les deux bassins gorgés d'eau qui longeaient les deux mûrs Est et Ouest du dojo.

"C'est avec eux que nous puiserons la matière!"

Elle recula de quelques pas, se détourna du jeune homme et entama une série de signes à une vitesse folle avant de s'écrier.

"Suiton Suijinheki!"

Un jet d'eau tumultueux et puissant fut projeté de sa bouche avant d'aller percuter l'un des piliers en bois qui soutenait la charpente du toît. Maelia ferma aussitôt sa bouche pour ne pas donner trop de puissance au jutsu.

"C'est un apperçu de la prochaine technique que du devra maîtriser, un jutsu de rang B. Je sais par notre Mizukage que tu maîtrises déjà la bombe aqueuse mais je sais aussi qu'il te faut quelque chose de plus percutant. Le principe et le même que pour la Tenpo Dama, sauf que tu dois concentrer ton chakra dans ton estomac, le concentrer et le mélange au peu d'eau qui s'y trouve déjà pour former le jet qui sortira de ta bouche. Il faut également que tu diriges une partie de ton chakra malaxer vers ton oesophage, ta bouche et ta langue."

Elle lui désigna, en ouvrant les deux bras, tout l'espace qui lui était disponible. Son tour était venu!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Airô Tora
Chuunin de Kiri
Chuunin de Kiri
avatar

Nombre de messages : 287
Age : 27
Localisation : Kiri...kou ?
Date d'inscription : 15/05/2007

Feuille de personnage
PV:
66/66  (66/66)
PC:
150/182  (150/182)

MessageSujet: Re: [Lieu] le Dojo Tokushu du clan Tora   Ven 7 Déc - 19:55

La porte s'ouvrit juste devant Airô, et il vit apparaître sa cousine, resplendissante, tel que le lui avait décrit son père. Ses cheveux rouges chatoyants sur son teint blanc, ses yeux en amandes reflétant toute la grâce du félin, cette femme avait tout d'une Tora. Même sa voix pouvait être confondue avec les grognements d'un tigre. La jeune femme accueillit Airô avec toutes les politesses du à une première rencontre, à un maître et son élève. Malgré cela, elle paraissait mal à l'aise. Dès qu'elle pût se débarrasser de cette étiquette, elle se mit à son aise, prenant un ton bien plus familier avec son cousin qui n'en était que plus heureux.

Pour Airô, la famille c'était ça. Ce n'était pas de longs repas de famille rythmée par les changements de plats, animée par des discussions inutiles et interminables, tentant de refaire, le monde. Il avait retrouvé le même sentiment qu'il avait eût avec sa cousine Awako, il avait retrouvé à nouveau, le sentiment d'amitié fraternelle que seul les membres d'un même clan peuvent partagés.

Après avoir fait les présentations, Airô étant déjà fiché comme "figure de poulpe", les deux nouveaux amis se mirent au travail sans plus attendre. Pendant que le jeune chuunin regardait avec attention la technique que réalisait sa cousine, tout en buvant ses explications, impatient de tenter cette nouvelle technique dévastatrice, Kawabata partit à la rencontre de Maelia, se frottant délicatement à la jambe de celle-ci, ronronnant comme un petit chat.

Sortant de son excitation, Airô remarqua le manège de son idiot de compagnon et remarqua alors, dans un grand moment de perspicacité, un peu tardive, que sa cousine n'avait pas son tigre avec elle. Interpellé, il la questionna sur ce détail qui n'en était pas un pour un Tora.

"Maelia, excuse moi de te posé cette question, mais comment-ça se fait que ton compagnon ne soit pas avec toi?"

*C'est tout de même bizarre, qu'il ne soit pas avec elle.*

Tout à coup, il se rendit compte de la gaffe qu'il venait peut-être de faire, et la mine déconfite, s'excusa auprès de Maelia.

"Ho ! Excuse-moi, peut-être n'aurais-je pas du poser cette question. Je suis désolé. Tu n'es pas obligé de répondre."

*Bon pour arrêter de faire des gaffes mieux vaut que je me mette au boulot. Au moins avec de l'eau dans la bouche je ne risque pas de dire quoi que ce soit d'aussi idiot.*

Airô avait pensé que le tigre de sa cousine était peut-être décédé et il imaginait qu'elle horrible souffrance elle avait du endurée et elle endurait encore. Rien que dit penser, il avait la nausée. Il ne voulait même pas imaginer que Kawabata puisse mourir un jour. Il laissa donc ces pensées morbides de côtés, se concentrant uniquement sur sa technique, afin de laisser sa cousine digérer les paroles du crétin d’Airô qui l'avait peut-être blessée.

Il concentra son chakra, le malaxa, dosant un peu plus que pour le tenpo dama. Lorsqu'il sentit qu'il était prêt, il relâcha son chakra en flux continu vers son estomac, le mêlant peu à peu au peu d'eau déjà présente dans l'estomac du jeune homme, dupliquant la symbiose du chakra et de l'eau grâce à l'affinité suiton de ce dernier. Il sentait qu'il pouvait créer infiniment de l'eau ainsi, s'il maintenait ce flux de chakra, il sentait son chakra prendre forme au fur et à mesure, pour créer une eau imprégner de chakra qu'il pourrait manipuler à sa guise.

Mais, malgré ce sentiment de plénitude, il sentit que son estomac ne pouvait contenir plus d'eau et tenta donc à l'aide des six signes permettant de réaliser la technique d'expulser toute l'eau que contenait son chakra. Il sentait que l'élément montait le long de son œsophage grâce à la force du chakra. Ainsi, pour accélérer cette remontée, il injecta du chakra dans son œsophage puis sa gorge et enfant dan sa langue, espérant envoya avec une vitesse optimum le jet d'eau depuis son estomac.

"SUITON SUIJINHEKI"

Le jeune chuunin ressentait son chakra profondément mêlé à l'eau, lui dictant la volonté d'Airô, aidé par le chakra que le chuunin dégageait de son œsophage, et de toutes les parties du corps que traversait l'élément.

Le jeune Tora espérait réussir la technique pour montrer sa compétence à sa cousine et peut-être réparé son éventuel affront. Il y mit donc toute sa conviction et visa le même pilier que la jeune femme avait visé précédemment.

_________________

Airô Tora, chuunin de kiri
Missions:
D:0
C:0
B:0
A:0
S:0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maelia Tora
Disparu(e)
avatar

Nombre de messages : 179
Date d'inscription : 02/12/2007

Feuille de personnage
PV:
210/210  (210/210)
PC:
715/750  (715/750)

MessageSujet: Re: [Lieu] le Dojo Tokushu du clan Tora   Mar 11 Déc - 18:57

Un jet d'eau désordonné et mal contrôlé sortit de la bouche d'Airo. Sans précision et sans être concentré ce jet d'eau n'était en rien efficace et dévastateur. De toute évidence ce dernier avait du mal à maîtriser une trop forte concentration de chakra et ce malgré son acquisition de techniques Suiton. Comment palier à ce problème? Airo avait manqué de concentration, se faisant facilement déconcentrer par l'absence du Tigre de son cousine mais ce n'était pas tout. Maelia comprenant son erreur sourit faiblement. Ce jutsu était d'un niveau bien plus supérieur aux autres techniques déjà apprises par Airo et plus que de la concentration, il fallait à ce dernier assez de détermination et de force mentale et physique pour contrôler et diriger un tel volume d'eau et de chakra mélangé.

Elle se rapprocha quelques peu de son cousin, plissant des yeux comme pour évaluer ses sentiments ou pour lire les pensées qui traînaient dans sa tête, puis d'une voix froide et détachée, elle s'adressa à lui.


"Lors d'un entraînement, plus qu'un respect pour ton maître, tu te dois de rester concentrer sur ton but et sur la réussite de ta technique. Si tu te laisse disperser lors d'un simple entraînement comme celui-ci qu'est-ce que ce sera lorsque nous commencerons les choses sérieuses ... et je n'ose pas imaginer ton attitude lors d'un combat."

Cette petite tirade pouvait paraître dûre et offensante mais elle avait avant tout pour but de remettre Airo sur sa voie. Il était jeune, fougueux et apparament désireux de bien faire mais ce n'était pas assez. Désormais il était un ninja de classe moyenne, autrement dit il n'était plus un enfant! Maelia était peut être trop dûre avec son jeune cousin, surtout qu'elle s'était montrée amicale et prévenante avant de commencer l'entraînement, sûrement des restes de son passé dans les forces spéciales.

"Je suis ici sur moi souhait et pour l'instant tu t'en tiendras à ça ... peut être que plus tard, je t'expliquerais pourquoi je suis revenue parmis les miens et pourquoi Hichiman n'est pas à mes côtés."

Elle déglutit et inclina un peu la tête sur le côté.

"Recommence une nouvelle fois et cette fois-ci fait abstraction de tout, de tout ce qui t'entoure, de tout ce qui peut être soit de près soit de loin lié à toi par la pensée. Ne pense même pas à Kawabata ... concentre toi sur toi et sur ton objectif : frapper de manière ciblé ce pilier!"

D'un geste sec elle indiqua le pilier encore auréolé d'eau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Airô Tora
Chuunin de Kiri
Chuunin de Kiri
avatar

Nombre de messages : 287
Age : 27
Localisation : Kiri...kou ?
Date d'inscription : 15/05/2007

Feuille de personnage
PV:
66/66  (66/66)
PC:
150/182  (150/182)

MessageSujet: Re: [Lieu] le Dojo Tokushu du clan Tora   Mer 12 Déc - 19:13

Airô venait de comprendre qu’il avait posé une question de trop. La jeune femme semblait s’être retranchée derrière des remparts de secret, laissant sur sa fin le jeune chuunin, mais gardant avant out son intimité ce qu’il pouvait tout à fait comprendre et acceptait. Sur ce, il oublia cette préoccupation qui n’avait pas lieu d’être et se concentra de nouveau sur son entraînement qui comme l’avait fait remarquée Maelia à Airô ne pouvait être perturbé par une quelconque distraction de l’esprit. Le résultat était d’ailleurs probant, la technique, amorcée, avait totalement ratée par manque de concentration sur la manipulation du chakra interne permettant de guider et réglementé l’eau puissante et en quantité importante qui sortait de sa bouche.

« Je suis désolé cousine de m’être mêlé d’affaire qui ne me concernait pas et te promet de ne plus en parler pendant l’entraînement. Tu as fait un choix quel qu’il soit et je le respecte. Mais ne t’attends pas à ce que j’abandonne si facilement. Le dojo sera un lieu de mutisme à propos de cela, mais sortit de ses portes, je ne me priverais pas de renseignement éventuels au nom de la famille. Je préfère te l’expliquer clairement plutôt que de le faire dans ton dos. Car je ne peux rester sur une explication aussi succincte de l’absence de ce qui fait la force d’un Tora. Le débat est donc clos, reprenons l’entraînement, tête de crabe farcie. »

Airô fort de sa démarche noble te quelque peu provocatrice, se tourna face au pilier et repris la technique à la base. Il savait que le temps jouait en sa faveur. Car une technique de ce rang ne s’apprenait pas aussi facilement qu’un simple suimen ou tenpo dama. Il fallait de la concentration, de la rigueur et de la persévérance pour arriver à maîtriser cette puissante technique.

Il concentra son chakra, le sentant affluer au point de confluence des deux sortes de chakra. Le chakra corporel, puissant, qui permettrait de maintenir à sa portée la puissance de l’eau, aidé par le chakra spirituel, formant l’eau depuis l’estomac d’Airô. Ces deux chakras, ayant chacune leur propre caractéristiques, mêler ensemble réussirait à donner le chakra final, fusion et mélange des deux autres, source de vie comme de mort. Puissamment utilisé, ce dernier pouvait aussi bien donner la vie que la reprendre aux éléments et même aux hommes.

Malaxé, uni, assemblé jusqu’à la plus infime parcelle de chakra, celui-ci partait depuis le ki jusqu’à son estomac, se mêlant sous le contrôle d’Airô au peu d’eau restante de son estomac. Il formait petit à petit, molécule après molécule, une eau maintenue par le chakra. Toutes les particules d’eau qui se créaient étaient issues de la volonté d’Airô, assemblées comme des briques maintenues par un ciment souple mais quasiment incassable. Apprenant petit à petit la création de l’eau, il tenta d’accélérer cette création aqueuse. Non pas que le jeune chuunin était pressé par le temps, mais qu’il espérait par un ingénieux stratagème détourné la difficulté de la technique tout en tentant de garder la puissance du jet d’eau.

*Il faut que je trouve un moyen pour éviter d’avoir à recracher une quantité pas possible d’eau en un seul jet. Parce que j’ai pas encore les capacités pour permettre de recracher autant d’eau en une seule fois tout en la contrôlant avec mon chakra. Il faut que je crée l’eau au fur et à mesure de mon jet. Mais pour cela, il faut que j’arrive à créer quasi instantanément une grande quantité d’eau. Donc je pense qu’il faut que je relâche une grande quantité de chakra en flux continu au moment propice, continuant mon jet d’eau sans forcer le passage au niveau de ma gorge soutenue par le chakra.*

Il continua donc à s’entraîner un petit peu à la formation de l’eau tout en faisant remonté le trop plein d’eau de façon lente mais analysée, le long de son œsophage, la recrachant doucement par la bouche, la tête penchée en avant comme une fontaine.
Se sentant enfin prêt, il tenta de réaliser la technique. Il forma d’abord une quantité suffisante pour u tenpo dama de taille moyenne et recracha aves toute sa puissance, faisant montée grâce à la fore du chakra l’eau le long de sa gorge ce qui était un mouvement devenu maintenant pour lui assez habituel. Il pouvait donc se concentrer sur la création de l’eau, faisant arrivée par tous les pores de la membrane de l’estomac, du chakra créant de l’eau mêlé du fluide afin de la faire remontée à la suite de l’eau déjà en train de sortir, formant un courant continu qui sortait à pleine vitesse de sa bouche. Mais malgré toute sa volonté, il recracha de petits jets d’eau par intermittence.

Reprenant à zéro t tentant d’améliore sa technique, il malaxa à nouveau son chakra en s’appliquant du mieux possible puis fit converger celui-ci vers l’estomac, commençant la création de l’eau « imbiber » de chakra. Il réalisa cette-fois ci une plus grande quantité d’eau, juste assez pour qu’elle réussisse à passer par son œsophage sans être obligé de forcer l’avancée de cet élément grâce au chakra.
Il envoya alors une autre vague de chakra assez puissante vers son œsophage et au niveau de sa bouche, forçant l’accélération de l’eau présente dans l’estomac et dirigée vers la sortie par le chakra dont l’eau était imprégner. Dans le même temps, Airô amorça la création de l’eau dans son estomac, coulant pallié au problème de jets par intermittences. Ainsi il lança sa technique tout en réalisant les cinq signes qu’il maîtrisait à présent relativement bien. Dans une vocifération étouffée par l’eau il prononça le nom de la technique.

« Suiton suijinheki »

_________________

Airô Tora, chuunin de kiri
Missions:
D:0
C:0
B:0
A:0
S:0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maelia Tora
Disparu(e)
avatar

Nombre de messages : 179
Date d'inscription : 02/12/2007

Feuille de personnage
PV:
210/210  (210/210)
PC:
715/750  (715/750)

MessageSujet: Re: [Lieu] le Dojo Tokushu du clan Tora   Ven 14 Déc - 9:59

"Suiton suijinheki!"

Un jet d'eau beaucoup plus puissant que le précédent frappa de plein fouet le milieu du pilier nord du dojo. Une fois la technique excécutée, Airo bascula en avant pour reprendre sa respiration et pour cracher les dernières gouttes d'eau qui persistaient à rester dans sa bouche. Ce n'était pas encore ça même si il y avait des progrès. Son attitude et son comportement lors de la préparation de la technique avaient changé mais Airo semblait avoir toujours du mal à concentrer le chakra et l'eau pour que la puissance du jet d'eau soit dévastateur et efficace lors d'un combat.

Maelia s'approcha de lui pour le redresser. Elle reconnaissait le mérite de son cousin à se dépasser mais il avait encore de la marge pour arriver à maîtriser pleinement ce jutsu et cette marge elle se devait de la racourcir au maximum avec son savoir et ses compétences.


"Avant toutes choses, il faut que tu sâches que c'est une évolution tout à fait normale pour ce genre de technique. Il est guère probable de la réussir du premier coup. Sâches que pour maîtriser le Suiton Suijinheki il faut réussir à canaliser le chakra et l'eau que tu produits grâce aux cellules de ton corps. Quand je dis cataliser, cela veut dire que tu dois réussir pour rendre ton sort puissant à compresser l'eau dans une sorte de membrane ou conduite de chakra. En compressant une quantité même infime d'eau sous une membrane de chakra tu pourra produire un jet d'eau assez puissant pour faire trembler ce pilier."

Maelia avait fait le choix de donner des indications supplémentaires à chaque nouvelles tentatives. Comme elle l'avait dit à Airo, cette technique était d'un rang bien plus élevé que les précédentes qu'il avait pu apprendre, de plus il fallait passer par plusieurs étapes pour en connaître tous les recoins et donc tous les détails pour pouvoir la maîtriser. Elle recula de quelques pas pour reprendre la place qu'elle avait quitté et scrutant à nouveau les moindres faits et gestes de son cousin, elle croisa les bras sur sa poitrine. Son retour aux sources lui faisait du bien, elle se sentait vraiment utile auprès des siens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Airô Tora
Chuunin de Kiri
Chuunin de Kiri
avatar

Nombre de messages : 287
Age : 27
Localisation : Kiri...kou ?
Date d'inscription : 15/05/2007

Feuille de personnage
PV:
66/66  (66/66)
PC:
150/182  (150/182)

MessageSujet: Re: [Lieu] le Dojo Tokushu du clan Tora   Lun 24 Déc - 10:53

Airô se laissait guider par les paroles de sa cousine, il voulait tenter de réaliser la technique en suivant les explications de Maelia, mais il n'avait ni la capacité, ni la concentration ni la force de réaliser le jutsu tout en se concentrant sur la technique. Il s'effondra alors sur le sol, exténué par ses efforts pour réaliser cette technique. A genoux, il respirait fort, vider de son énergie. Sa tête lui tournait, une légère douleur commençait à naître au niveau de ses tempes. Il sentait son sang affluer et battre dans son crâne au rythme de son cœur.

Difficilement il releva un genou sur lequel il s'appuya d'un bras et parvînt à se remettre debout il s'avança vers le pilier qu'il frappait depuis tout à l'heure et se laissa glisser le long de celui-ci, épuisé, il aspirait seulement à quelques minutes de repos afin de faire le vide dans sa tête et attendre un peu que ses réserves de chakra reviennent ou tout du moins se stabilisent. Car il se sentait perturbé physiologiquement, son niveau de chakra assez bas n'était plus mue par la volonté d'Airô, mais se diffusait dans son corps sans aucun contrôle.

Cette technique était vraiment d'un niveau supérieur à tous ce qu'il avait fait jusqu'à présent. L'utilisation d'autant de chakra dans tant d'organes différents perturbait la circulation normale du chakra d'Airô et il se devait de rapidement reprendre le contrôle car il risquait de se vider totalement de son chakra qui s'échappait de lui par tous les ports de sa peau.

Conscient du problème auquel il était confronté, Airô se mit en tailleur, les mains formant le tao de la chèvre, il se concentra sur son chakra, utilisant toute ses ressources pour stopper le flux de chakra qui émanait de son corps. Il reprenait peu à peu le contrôle, renvoyant son chakra eu niveau de la source, laissant celui-ci déchaîner ses dernières forces, il calma l'apocalypse physiologique qu'il subissait, revenant à un état de contrôle totale où quasi totale de son être.

Il relâcha la pression qui s'exerçait sur lui jusqu'à présent et tout en laissant retomber ses bras, il expira longtemps. Ses yeux et son fronts se décrispèrent, ses quadriceps, ses abdominaux, ses pectoraux, ses dorsaux relâchèrent leur tension pour ne laissé au chuunin que quelques traces du chaos intérieur qu'il venait de subir.

Doucement il rouvrit des yeux serein, le visage sans aucune expression il se releva doucement, regarda Kawabata puis Maelia, et, reprenant sa place initiale il tenta à nouveau la technique. Il paraissait totalement vidé de tous les sentiments qui jusqu'à présent s'entrechoquaient et lui avait déchiré les traits.

Faisant le vide intérieurement, il malaxa son chakra devenue aussi doux et calme que l'était son maître et ainsi, ensemble ils réalisèrent la technique.

Le chakra affluait au niveau de l'estomac, au niveau de l'œsophage, au niveau du larynx, au niveau des amygdales, au niveau de la bouche, au niveau de la langue, même au niveau des lèvres. L'eau se formait dans un mélange de chakra parfaitement dosé par le chuunin qui avait l'esprit vide de toute autre pensée que les instructions de Maelia qu'il suivait à la lettre. Formant dune quantité d'eau assez important en continu, il se sentait prêt à décharger son élément. Il tapissa les parois de son estomac et de tout le trajet de l’eau jusqu’à la sortie, jusqu’aux lèvres, d'une couche de chakra qu'il endurcit de sa volonté, formant un tube incassable, inflexible face à l'élément qui allait se déchaîner contre le pilier.

Il bomba son torse, faisant affluer le chakra dans son estomac et dans le conduit créé. Puis tout en réalisant les signes posément, dans murmure qui reflétait le calme autant que l'inflexibilité du jeune homme, il prononça le nom de la technique qui déclencha le départ de l'élément qui allait se déchaîner contre le pilier.

"Suiton suijinheki..."

_________________

Airô Tora, chuunin de kiri
Missions:
D:0
C:0
B:0
A:0
S:0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maelia Tora
Disparu(e)
avatar

Nombre de messages : 179
Date d'inscription : 02/12/2007

Feuille de personnage
PV:
210/210  (210/210)
PC:
715/750  (715/750)

MessageSujet: Re: [Lieu] le Dojo Tokushu du clan Tora   Jeu 27 Déc - 13:25

Le sol vibra lorsque le jeune Airô ouvrit la bouche. Bien avant que le jet d'eau n'atteigne le pilier choisit préalablement, Maelia savait que son jeune cousin venait d'assimiler un nouveau jutsu. Son intuition ou plutôt son expèrience avait vu juste et le jet d'eau surpuissant qui fondit sur le pilier central ne fit que confirmer ce qu'elle pressentait déjà. La puissance était telle que le soutient verticale du dojo se fissura à deux endroits. La jeune femme savait que loin de s'être approprier pleinement cette technique le jeune Tora venait nénamoins de la domestiquer. Sous l'effort, ce dernier s'effondra sur le sol mouillé. Kawabata lui même semblait fatigué, comme si la santé et l'énergie de son maître influait sur son comportement.

Maelia s'approcha d'eux, laissant à son cousin le temps de reprendre son souffle. Arrivée à sa hauteur, elle s'accroupit à ses côtés et lui passa le bras droit sur les épaules, pour le faire s'allonger en douceur. Une fois sur le dos, sa respiration reprit un rytme normale; Maelia d'un geste de la tête, invita Kawabata à se rapprocher d'Airô, peuneau et timide comme un enfant, ce dernier posa délicatement sa tête sur le ventre du jeune Chuunin.


"Airô tu viens de maîtriser une technique de rang B, c'est une très bonne chose et jusqu'à ce que tu assimiles une technique de plus haut rang, cette technique sera en quelques sortes ta botte secrète ou plutôt ton arcade. Il faut que tu sâches aussi que cette technique est habitullement employée pour contrer les sorts Katon assez mineurs."

Maelia sourit, elle se sentait de mieux en mieux parmis les siens, son retour était apparement une bonne chose, elle se sentait influante et nécessaire pour son clan. Laissant là Airô et Kawabata, elle se releva et prit la direction de la sortie. Lorsqu'elle se trouva sur le seuil des portes du dojo, elle se retourna. La main de son cousin épuisé était en train de carresser la tête pelucheuse de son compagnon. Cette image intime, sincère et attendrissante fit naître en elle un sentiment de culpabilité. Hichiman était mort, comme le sont de nombreux shinobis et elle ne devait pas en restait là. Intérieurement, elle se promis de prendre sous son ailes un nouveau compagnon car après tout, un Tora était rien sans son tigre. Lentement, elle franchit les portes de la vaste salle d'entraînement, si Airô avait besoin d'elle, il savait comment et où la trouver.


[Tu apprend le Suiton Suijinheki / +2 Nin, +2 Int]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Airô Tora
Chuunin de Kiri
Chuunin de Kiri
avatar

Nombre de messages : 287
Age : 27
Localisation : Kiri...kou ?
Date d'inscription : 15/05/2007

Feuille de personnage
PV:
66/66  (66/66)
PC:
150/182  (150/182)

MessageSujet: Re: [Lieu] le Dojo Tokushu du clan Tora   Mer 26 Mar - 21:05

Airô arriva en milieu de matinée au dojo du clan Tora. La pierre gravée était toujours à sa place à l'image de cet ancestral dojo de la grande famille. Les portes de chêne s'ouvraient sans aucun bruit comme au premier jour, leur manufacture était quasi parfaite, ouvragées par les meilleures forgerons du village offrant un splendide spectacle à tous ceux qui daignaient s’approché du bâtiment.

Pénétrant dans le dojo, Airô et Kawabata partirent se rafraichir dans la petite fontaine qui émettait un doux clapotis et embaumait la salle d’un parfum de fleures de nénuphars. C’est dans ce lieu paisible qu’ils avaient rendez-vous avec leur cousine et son fidèle amie. Il lui avait donnez rendez-vous dans ce lieu familier pour un face à face houleux dans le but de mesurer ses progrès contre sa cousine qui avait été promue jounin depuis leur dernière rencontre.

Après s’être débarbouillés, les deux amis étaient allés s’asseoir dans un coin de la salle en attendant l’arrivée d’Awako et Takara. Airô profita de ce moment pour méditer sur son chakra et le malaxa longuement afin de se préparer à leur combat.

_________________

Airô Tora, chuunin de kiri
Missions:
D:0
C:0
B:0
A:0
S:0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Lieu] le Dojo Tokushu du clan Tora   Mer 26 Mar - 21:36

Awako sortit de chez elle, suivie de Takara. Elle s'était levée un peu plus tard que d'habitude mais se sentait reposée et en pleine forme pour aller retrouver Airô et Kawabata dans le Dojo des Tora. L'ascension jusqu'au Dojo se fit calmement, et la jeune femme se retrouva devant l’entrée avec le souffle régulier. Mettant ses sandales à côté de la porte, elle lut lentement l’inscription gravée sur la pierre. Une fois chose faite, elle pouvait enfin rejoindre son cousin. S’arrêtant à la fontaine à son tour pour prendre une gorgée d’eau, la Jounin tourna son regard vers le coin de la salle où son cousin méditait.

« Airô-kun, Kawabata, je suis heureuse de vous revoir. Cela faisait quelques temps que je n’avais pas mis les pieds au Dojo, c’était un choix judicieux. Comment vas-tu ? »

Un sourire naissant flottait sur ses lèvres, elle s’approcha du jeune homme, doucement, pour lui laisser le temps de se relever. Le but de cette rencontre était un combat, et il avait été convenu qu’ils utiliseraient leur arme, ainsi que deux techniques. L’une défensive, l’autre offensive. Le secret serait gardé jusqu’au moment où ils commenceraient le combat, et dévoileraient leurs techniques en combattant.

Mais ils n’étaient pas pressés de commencer, Awako voulait se laisser le temps d’un petit échauffement, pour bien se mettre en conditions. Elle ne voulait pas non plus sauter sur son cousin qui sortait de sa méditation, aussi quelques minutes de silence, ou de papotage discret d’imposait. Les cousins ne se voyaient pas si souvent que ça, malgré le fait qu’ils habitent à côté. Kawabata et Takara commencèrent à se chamailler gentiment, sous le regard chaleureux de la jeune femme. Son attention se concentra finalement sur Airô, qui s’était relevé.
Revenir en haut Aller en bas
Airô Tora
Chuunin de Kiri
Chuunin de Kiri
avatar

Nombre de messages : 287
Age : 27
Localisation : Kiri...kou ?
Date d'inscription : 15/05/2007

Feuille de personnage
PV:
66/66  (66/66)
PC:
150/182  (150/182)

MessageSujet: Re: [Lieu] le Dojo Tokushu du clan Tora   Mer 26 Mar - 22:02

La voix qu’il venait d’entendre, Airô l’aurait reconnue entre milles. Cette chaleureuse voix de ça cousine qui avait quelque peu mûrie mais restait toujours aussi mélodieuse à son oreille. Peut-être cet engouement n’était du qu’à leur longue séparation, ou peut-être l’avait-il toujours autant apprécié mais à cet instant il était vraiment heureux de retrouver sa cousine et c’est donc avec un certain entrain qu’il lui répondit après s’être relevé de sa méditation.

« Je suis moi aussi très heureux de vous revoir tous les deux. Tu as quelque peu changée depuis notre dernière rencontre mais je vois que tu te portes bien et c’est tant mieux. Pour ma part et bien je me porte assez bien, je suis même quelque peu dans l’inactivité en ce moment, c’est pour cela que je t’ai invité au dojo aujourd’hui. Donc comme tu le sais, je souhaite me mesurer à toi, mais il ne serait ni correcte ni sensé de se sauter dessus comme des sauvages. »

Commençant à s’étirer les articulations des bras et des jambes tout en étirant ses muscles jambiers, il continua son explication.

« Je te propose tout d’abords de faire un petit échauffement en compagnie de nos tigres. Je me battrais contre Takara et toi tu te battras contre Kawabata. Ce n’est qu’un échauffement alors on va y aller doucement, c’est juste un petit combat amical pour nous mettre en jambe, pas besoin de se faire mal avant la bataille. »

Comme pour appuyer ses mots, Airô s’approcha de Takara et se mit en grade tout en invitant Kawabata à faire de même avec Awako. Il sentait l’adrénaline du combat monté en lui malgré l’aspect purement symbolique du combat qui n’avait d’autre but que d’échauffer les muscles et les articulations avant l’effort. Cela faisait déjà un certain temps qu’il ne s’était pas mesuré à Takara et il ignorait tout des progrès qu’il avait bien put faire.

*Je vais attendre qu’elle attaque afin de voir quels sont les progrès qu’elle a fait.*

Airô était en position de garde face à la tigresse et attendait une réponse d’Awako ou une quelconque action de Takara.

_________________

Airô Tora, chuunin de kiri
Missions:
D:0
C:0
B:0
A:0
S:0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Lieu] le Dojo Tokushu du clan Tora   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Lieu] le Dojo Tokushu du clan Tora
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le clan Rhett Butler, de Donald McCaig
» [Fantastique] Le clan des Otori
» version PC au lieu de version Mobile
» Le Clan Pasquier.
» [Elizabeth Ann Scarborough] Le clan des fées

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Gaiden :: Hors trois Villages :: Hors des trois Villages cachés principaux :: Kiri no Kuni :: Village :: Résidence Tora-
Sauter vers: