Naruto Gaiden

Jeux de Rôle Rp sur l'univers Naruto
 
AccueilFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Tard la nuit

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Tard la nuit   Jeu 6 Déc - 0:32

Une ombre rôde au sein de la pseudo académie nuke-nin. Marchant à pas lent, une silhouette entra alors qu'il faisait nuit noire. Se déplaçant sans bruit et sans bougie. Il semblait que l'être connaissait les lieux par coeur. Il marchait ainsi, utilisant différents couloirs et raccourci, pour le cas où il serait suivit. A y regarder de plus prêt, cette silhouette était humanoïde, de taille moyenne, un immense habit de tissu à capuche recouvrait tout son corps. En fait, c'était l'habit traditionnel des nuke-nins quand ils sortaient du village. Parfois l'ombre se figeait, écoutant les bruits de la forêt à présent sous le joug des animaux nocturnes.

Finalement, la forme s'arrêta dans la salle 117. C'était une petite pièce carrée de 5 mètres de coté. Contre le mur du fond divers tables et chaises était empilées les unes sur les autres. En face de cet amas boisé, un tableau noir devancé d'une petite estrade dont les lattes mal jointes craquent sous le poids d'un homme. Le rôdeur ne prit pas la peine d'allumer la lumière, il se plaça dans le coin le plus sombre de la pièce et attendit là: Les bras le long du corps, la tête légèrement baissée... Il attendait car bientôt il serait rejoint par d'autres... D'autres qui comme lui ne laisserons pas partir en fumée ce qu'ils ont construit de leurs mains... Il attendait.
Revenir en haut Aller en bas
Koto
Déserteur avide de vengeance
Déserteur avide de vengeance
avatar

Nombre de messages : 507
Date d'inscription : 25/10/2006

Feuille de personnage
PV:
72/72  (72/72)
PC:
258/258  (258/258)

MessageSujet: Re: Tard la nuit   Jeu 6 Déc - 11:55

Ainsi Ranmaru voulait parler. Koto se doutait du sujet de cette discussion. Une fois la missive lut, il la brula grâce et en dispersa les cendres. Puis d'une allure calme se dirigea vers l'académie. La village était calme et personne ne semblait trainer dans les rues. Nuke-Nin dormait, mais ne devait pas rêver.
Il passa la porte d'entrée de l'académie, et se dirigea vers la salle. Ses vêtement sombres, luis permettait de se fondre dans l'obscurité. Dés qu'il avait pénétré dans le bâtiment, il avait activé son sharingan. Prudent mais pas méfiant, il ne voyait Yume les faire surveiller. Mais le côté secret de cette réunion demandait un minimum de prudence.
Lorsqu'il arriva devant la porte de la pièce, il l'ouvrit délicatement et se glissa dans son embrasure. Dans l'obscurité ambiante ses pupilles attiraient l'attention sur elle. Effet avantageux au cas, ou Koto devait réagir. Il devina la présence de Ranmaru plus qu'il ne le vit mais ne se dirigea pas vers lui. Il se posa sur un des bureaux, sans faire le moindre bruit. Une ombre de plus, parmi celle déjà présente. Il n'ouvrit pas la bouche, ne posa pas de question. Koto goutait à cet instant de calme et de tranquillité. Il attendait lui aussi, d'autres ou simplement que celui qui avait organisé tout cela agisse.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asami Samishii
Désertrice urgence
Désertrice urgence
avatar

Nombre de messages : 97
Age : 28
Localisation : Quelque part dans les limbes
Date d'inscription : 09/11/2007

Feuille de personnage
PV:
24/24  (24/24)
PC:
94/94  (94/94)

MessageSujet: Re: Tard la nuit   Jeu 6 Déc - 20:10

Les pensées de la gamine étaient tellement sombres que cette nuit y paraissait claire. Une nuit calme, sombre, ce berceau de la liberté, enfant toute faible de l'esprit des homme, que quelques uns tentaient de protéger du reste de l'humanité. Une nuit sans lune, seule deux gouttes salées semblaient comme y luire, telle un mirage, une image qui semblait s'effacer lorsuq'on s'en rapprochait, il s'agissait des yeux bleus-gris d'Asami. Celle-ci marchait silencieusement, l'absence de brise ne permettait pas d'entendre ses pas étouffés par la prudence.

Elle était aux aguets, ses mains brûlées par le froid, elle portait une longue cape, et avait rabaissé la capuche de manière à dissimuler son regard qu'elle avait réussit tant bien que mal à rendre terne, comme si elle était parvenue à faire taire la vie dans ses deux pupilles. Cette sorte de nouvelle assemblée, cette réunion qui cette fois était faite dans le but de défendre ce qui était le plus cher aux yeux de cette adolescente. Elle se trouvait devant le bâtiment qui servait d'académie au village de nuke-nin. Rejetant son irritation face aux salles de cours, elle y pénétra.

Traversant les couloirs telle une ombre, elle errait dans l'académie, mais un grand homme n'avait-il pas dit: " tous ceux qui errent ne sont pas perdus"? Ainsi, elle aussi, savait où elle allait, mais prudence était le mot d'ordre. Le kunai au poing, sous sa cape, elle le tenait près de sa cuisse, au cas ou, ne sait-on jamais... Elle pénétra dans une salle tout aussi sombre que le reste de l'établissement, la nuit était une excellente couverture pour ce genre de réunion, couverture qui cependant pouvait perdre toute son utilité si jamais elle était déchirée par son ou par un halo de lumière.

Elle entra dans une salle beaucoup moins imposante que ne l'était le bureau du chaos, et s'assit sur une vieille table, abandonnée depuis un moment. Sans pourtant que celle-ci ne grince, elle s'addossa lentement au mur adjacent, attendant que l'homme qu'elle avait laissé mutilé,à qui elle n'avait pas pu donner tous les soins dont il avait besoin la mort dans l'âme, prenne la parole...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akari Yoake
Désertrice lumineuse
Désertrice lumineuse
avatar

Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 30/10/2007

Feuille de personnage
PV:
45/45  (45/45)
PC:
47/47  (47/47)

MessageSujet: Re: Tard la nuit   Ven 7 Déc - 0:55

Et la dernière pièce du puzzle arriva. Le noir était d'un commun, à tel point que ça n'effrayait plus personne. A son habitude, la vierge de guerre arborait une immense capeline blanche ivoire, ne laissant paraître que son unique oeil accompagné de quelques accroche-coeurs blonds. L'impressionnant amas de tissus semblait glisser sur le sol ne laissant aucun bruit filtré. L'obscurité la gênait, ne connaissant pas les lieux. Soudainement son unique oeil se mit à luire d'une lumière blanche et puissante. Se servant de ce dernier comme d'une torche, elle chercha un instant son chemin.

Tombant enfin sur la bonne porte, elle se figea, écoutant le silence: Quelques respirations filtraient de la pièce. Une bête blessée au souffle court et saccadé. Une jeune femelle excitée par la tache et enfin un autre mâle, différent car sa calme respiration et l'odeur de sang le rendait dangereux.


*Ranmaru, la médecin idéaliste et Koto sans doute.*

Elle entra d'un pas aérien, elle semblait flottée au dessus du sol. La véritable torche qu'était devenu son oeil chassa les recoins sombres de la pièce mettant à nu les trois protagonistes de ce qu'allait être une réunion de râleurs blasés et impuissants. Mais ils étaient sa seule chance, la seule de reprendre les reines de sa destinée. D'une voix neutre, dénuée d'âme elle dit:

"Bonsoir, on se fait la bise ou l'on passe directement aux choses importantes? Je vous préviens, une seule complaintes, un seul pleure et je repart d'où je suis venu. La garde d'enfant pleurnicheurs et capricieux c'est fini! Montrez moi pourquoi l'on vous craint shinobi sans allégeance."

Elle resta là devant la porte, n'esquissant nul autre mouvement. La lumière de son oeil mourrait progressivement jusqu'à s'éteindre, replongeant la pièce dans les ténèbres que ces nuke-nins semblaient trouver protectrices.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koto
Déserteur avide de vengeance
Déserteur avide de vengeance
avatar

Nombre de messages : 507
Date d'inscription : 25/10/2006

Feuille de personnage
PV:
72/72  (72/72)
PC:
258/258  (258/258)

MessageSujet: Re: Tard la nuit   Ven 7 Déc - 2:57

Deux autres personnes les rejoignirent. La première fut la dénommé Asami, c'était elle qui avait soigné Ranmaru. La deuxième personne, était encore une jeune femme. Chose peu surprenant au vue de ratio actuel au sein du village. Cette dernière Koto la connaissait pas. Mais son comportement le fit sourire, cette arrogance dans ses mots. Il était intéressant de voir que la plupart des nouveaux venu à Nuke-Nin en était rempli. En un autre lieu, en un autre moment, peut être qu'il l'aurait remise à sa place. Mais celui que Ryoko avait désigné comme son héritier, les avait convoqué. Par respect pour lui, le déserteur au Sharingan ne réagit pas. Son seul mouvement fut de fixer la jeune femme borgne durant une fraction de seconde avant de se désintéresser d'elle. La seule personne digne de son attention était Ranmaru. Koto se doutait que cette réunion était lié à la précédente. L'absence de certains l'intriguait, à sa connaissance d'autres partageait en partie le rêve de Ryoko. Du moins celui que Ranmaru avait embrassé.

*Ranmaru ne veut pas voir disparaitre le rêve de Ryoko. Mais je ne suis pas certain qu'elle ai la même inspiration. D'ailleurs aucune d'elles ne devaient connaitre Ryoko.*

Cette pensée fit sourire Koto, lui n'avait rejoint et suivit Ryoko que pour une puissance promise. Par la suite du respect et une fidélité avait lié Koto à cet homme. D'ailleurs seul ces deux raisons expliquaient sa présence en cette salle. Par respect pour Ryoko et par loyauté envers lui, il aiderait Ranmaru. Tant que ce village préservera l'aura de Ryoko, Koto ne le verrait pas comme un outil. Mais cela ne voulait pas dire qu'il portait le moindre intérêt à ceux qui le formait. Avec la disparition de Ryoko son désir personnel, sa soif de puissance pour son propre intérêt, était redevenu sa priorité. Koto était redevenu celui qui avait tuer les êtres les plus importants et les cher à son coeur, pour pouvoir atteindre son but.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tard la nuit   Ven 7 Déc - 13:07

Le shinobi encore un peu haletant, de part ses blessures, prit la parole rapidement:

"Vous êtes tous là, j'en suis ravi... A la demande d'Akrari j'entrerai dans le vif du sujet. LE village nuke-nin prend une tournure qui me déplaît fortement. Cette Yume et ce fameux "conseil" nous mènent par le bout du nez... Je ne laisserai personne gâcher l'oeuvre d 'lange assassin et surtout je ne laisserai personne décider de telles choses à ma place."

Il fit une pause, visiblement essoufflé. Il déglutit bruyamment et reprit

"Je propose de nous associer. Je veux savoir sur qui je peux compter pour démasquer ces fameuses personnes aux dessus de nous et les réduire à néant le cas échéant. Je vous propose une association, nous avons ici toutes les échelles des grades shinobis, tous nos spécialités, ensemble nous avons une chance, nous sommes plus forts. Des observations à faire?"
Revenir en haut Aller en bas
Koto
Déserteur avide de vengeance
Déserteur avide de vengeance
avatar

Nombre de messages : 507
Date d'inscription : 25/10/2006

Feuille de personnage
PV:
72/72  (72/72)
PC:
258/258  (258/258)

MessageSujet: Re: Tard la nuit   Ven 7 Déc - 13:37

Les mots de Ranmaru ne firent que confirmer les doutes de Koto. Mais il n'y avait aucune surprise à cela. Non mais ce qui surpris le déserteur était cette envie de détruire ce conseil. Koto n'en voyait pas la raison et encore moins le moyen. Vouloir garder à ce village sa nature était une chose, mais combattre ce qui pouvait l'aider en était une autre. Mais la situation n'était pas encore arrivé à ce stade. Koto prit la parole, il aiderait Ranmaru dans une certaine mesure.

"Je ne savais pas qu'on était un village. Mais là n'est pas la question, démasquer ceux qui semblent œuvrer dans l'ombre, cela me convient. Mais si nous devons par la suite les éliminer, nous allons avoir besoin de plus de puissance. Mais ne crains tu pas de détruire ce que tu appel village en attaquant ce conseil."

Durant ces mots Koto n'avait pas bougé. Ce n'est qu'un fois la dernière phrase dit qu'il se leva.

"De plus tu ne veux pas que la décision de détruire ce que Ryoko à fait vienne d'un autre que toi. Je peux le comprendre, tu es seul l'héritier de son œuvre. Je te suivrais sur ce chemin, mais par loyauté je vais me montrer sincère. Je vais te dire la même chose que celle que j'avais dit à Ryoko lors de notre première rencontre, quand ce village n'était pas."


Koto prit quelques secondes durant lesquelles il se déplaça dans la pièce.


"Tant que ma vengeance est assurée je te suivrais. Si tu me trahis, je me retournerais contre toi."


Seul ces deux dernières phrases semblaient vraies. Elles seules possédaient une vie, une émotion. Mais elles étaient teintées d'une obscurité froide et meurtrière, telle la nature de celui qui venait de les prononcer. Même le regard, neutre d'habitude, avait cette teinte.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asami Samishii
Désertrice urgence
Désertrice urgence
avatar

Nombre de messages : 97
Age : 28
Localisation : Quelque part dans les limbes
Date d'inscription : 09/11/2007

Feuille de personnage
PV:
24/24  (24/24)
PC:
94/94  (94/94)

MessageSujet: Re: Tard la nuit   Sam 8 Déc - 19:19

Asami avait suivit la conversation, toujours adossée au mur, ses yeux perdus dans l'obscurité protectrice de la pseudo salle de cours... Détrôner ce conseil, c'était l'idée qui avait germé, dès qu'elle avait quitté la salle de cours pour poursuivre la petite Miho. D'ailleurs, Asami se demandait ce qu'avait fait l'enfant, peu importait, au fond, tant qu'elle trouvait sa voie, telle était la réelle vocation d'Asami, voir chacun suivre la voie qu'il a choisit, car, comme on l'oublie si souvent, le choix n'est pas quelque chose que l'on nous offre, c'est quelque chose que l'on se doit de créer.

Elle aussi, si elle était présente ici en cette heure, c'était pour créer le choix de se battre, de ne pas accepter la soumission, pour affirmer le refus de la servitude volontaire. Pour la première fois, elle se détacha du mur, passant une main dans ses cheveux, elle n'avait pas peur, d'un geste, elle fit tomber son masque: la capuche tomba, dévoilant une longue chevelure. Un regard ardent et fier se posa sur la salle, puis, d'une voix qui était de plus en plus assurée à chaque mot, elle se prononça:


"Je te suivrai Ranmaru, dans la mesure ou ce conseil n'est rien d'autre que la dernière attraction: il fait honte à quiconque se prétend et s'affirme être un Nuke-nin. De plus..."

Elle s'arrêta, se rappelant de Miho, des larmes de la petite fille, de ses cris, de sa tristesse, tristesse qu'elle-même avait connu, à la même époque de sa vie. Un sentiment de rage qu'elle avait refoulé depuis qu'elle avait quitté le conseil du chaos la seconde fois, remontait lentement en elle, elle serra les poings. Ses yeux se posèrent sur le mur en face d'elle, puis dit, d'une voix beaucoup plus froide, et dans laquelle on sentait plus de tension:

"Même si je n'ai pas eu la chance de connaître directement Ryoko-san, j'ai pu voir la beauté de ses actes de son vivant, la fondation de ce village, son rêve et... Miho-chan. Et rien que pour ça, je te promets de te suivre et de te soutenir. Ce conseil est une hydre dont on doit trancher la tête immortelle. Comment tu comptes t'y prendre?"

Cette dernière phrase posait toute la complexité du problème en question. Son regard se posa sur Ranmaru, elle balaya une mèche qui lui barrait la vue du bout des doigts, en cherchant elle-même une idée, une ou plusieurs procédures à suivre, un plan pour démonter doucement mais sûrement le chaotique conseil de l'Ordre, ou plutôt, le chaotique conseil du désordre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tard la nuit   Dim 9 Déc - 14:10

L'ombre sourit, un large sourire carnassier:

"Je vous propose une ballade champêtre... Allons nous terrer en forêt. Entraînons-nous les uns les autres, une fois qu'on sera assez fort pour imposer nos points de vue, nous irons démasquer ces fourbes. Après, quand à leur destruction, nous aviserons le moment venu. Nous allons prendre un peu de large vis à vis de ce ramassis d'incapable. Allez préparer vos affaires, nous partons mes amis."
Revenir en haut Aller en bas
Asami Samishii
Désertrice urgence
Désertrice urgence
avatar

Nombre de messages : 97
Age : 28
Localisation : Quelque part dans les limbes
Date d'inscription : 09/11/2007

Feuille de personnage
PV:
24/24  (24/24)
PC:
94/94  (94/94)

MessageSujet: Re: Tard la nuit   Dim 9 Déc - 15:13

Une séance camping, un sourire apparut sur le visage d'Asami, un sourire à la fois amusé et, oui, peut-être ironique, mais vis-à-vis d'elle même. Elle ne dit pas mot, l'idée de camper l'enchantait, elle ne supportait plus la pression du conseil sur Nuke-nin, elle la ressentait partout, dans le village, dans les plaines environantes, même au plus profond d'elle-même. Elle haïssait qu'on lui mette la pression.Elle tourna son regard vers ceux présent dans cette sale, puis le reporta sur Ranmaru, elle se dirigea vers la sortie, et dit, simplement:

"Je suppose qu'on se retrouve ici..."

Elle s'était arrêtée au niveau de Ranmaru, elle regardait vers la porte, lui vers le mur. Elle attendait juste un signe, un hochement de tête, n'importe quoi, pour sortir. Mais avant, elle voulait voir les réactions des autres, aussi décida-t-elle de rester dans cette position, dos à tous, pour réfléchir à ce qu'elle allait faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koto
Déserteur avide de vengeance
Déserteur avide de vengeance
avatar

Nombre de messages : 507
Date d'inscription : 25/10/2006

Feuille de personnage
PV:
72/72  (72/72)
PC:
258/258  (258/258)

MessageSujet: Re: Tard la nuit   Dim 9 Déc - 23:11

Koto avait écouté les paroles de Ranmaru, il proposait une retraite loin du village. Leur départ ne passerait pas inaperçu mais le fait de partir s'entrainer en petit groupe pouvait tromper ceux qu'il fallait tromper. Le problème avec cette idée, c'était le fait que Koto ne voyait comment ceci lui ferait gagner en puissance. Bien sur il pourrait apprendre les jutsus de ces camarades, si il ne les connaissait pas. En fait ceux qui avaient le plus à gagner de cet entrainement était ceux qui l'accompagneraient. S'entrainer avec plus fort que soit, permettait de s'améliorer. Bien sur il gagnerait lui aussi en puissance, mais cela prendrait bien plus de temps. Il devait acquérir certains secrets et connaissances et les personnes présentes ne les possédaient pas.

"je ne vois pas ce que j'ai à gagner à vous suivre. Vous êtes bien plus faible que moi. Je désire rentrer en possession de certains secrets et j'ai trop attendu."

Le jeune homme se dirigea vers la porte.

"Je ne te trahirais pas Ranmaru, mais j'ai besoin d'une puissance que tu ne peux m'offrir."

Tout avait été dit dans ces simples mots.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tard la nuit   Dim 9 Déc - 23:21

"Tu te voila la face Koto... Je te surpasse dans un domaine: Le taïjutsu, et il te sera essentiel pour pouvoir placer convenablement ton fameux chidori..."

Ranmaru laissa planer un silence:

"Et la présence d'Akari n'a rien d'innocent non plus... Elle connaît une technique qu'il nous faut.. A tous... La maîtrise des portes, permettant de transcender notre propre corps. Nous avons tout ce qui nous faut ici. Les jutsus, les compétences et j'aurai un dernier plan, pour te faire gagner en puissance koto... Si tout le reste échoue. Cela dépendra de nos relations à ce moment. Bref, tu as de quoi apprendre avec nous. "
Revenir en haut Aller en bas
Koto
Déserteur avide de vengeance
Déserteur avide de vengeance
avatar

Nombre de messages : 507
Date d'inscription : 25/10/2006

Feuille de personnage
PV:
72/72  (72/72)
PC:
258/258  (258/258)

MessageSujet: Re: Tard la nuit   Dim 9 Déc - 23:34

Koto laissa apparaitre un sourire sur son visage. malgré ce dernier, personne aurait put dire ce que pensait le déserteur. mais les mots de Ranmaru le firent se retourner.

"Si ce que tu dis est vrai, alors je vais partir avec vous. Mais si je n'acquiers pas ce que tu m'as promis je l'arracherais de vos corps."

Tout ceci avait été dit avec un sourire des plus amical. Koto resta près de la porte, mais ne semblait plus vouloir partir.

"je n'ai besoin de rien amener, je partirais dés que tous seront prêt."

Koto porta son regard sur Asami puis sur Akari. Ces deux jeune femmes possédaient un savoir qui intéressait Koto. L'art de la médecine pour l'une et le secret sur l'ouverture des portes. Il avait put constater son efficacité lors de l'attaque sur Konoha.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asami Samishii
Désertrice urgence
Désertrice urgence
avatar

Nombre de messages : 97
Age : 28
Localisation : Quelque part dans les limbes
Date d'inscription : 09/11/2007

Feuille de personnage
PV:
24/24  (24/24)
PC:
94/94  (94/94)

MessageSujet: Re: Tard la nuit   Lun 10 Déc - 11:48

Asami n'avait pas assisté au début du dialogue entre Koto et Ranmaru, elle avait fait vite, en deux temps, trois mouvements, avait ramassé ses affaires, prit ses rouleaux de médecine, et quelques vêtements dans sa garde robe, surtout des pantalons, histoire de tenir un entrainement taijutsu intensif durant plusieurs jours, car la gamine avait remarqué, au cours du temps, et des divers fois qu'elle avait rencontré Ranmaru. Elle entra en entendant les dernières répliques de Koto:

"Si ce que tu dis est vrai, alors je vais partir avec vous. Mais si je n'acquiers pas ce que tu m'as promis je l'arracherais de vos corps."

Quelle belle vision du monde, Asami eu un demi sourire, elle aimait particulièrement entendre ce genre de remarques sadiques, ça la faisait rire. Aussi, ce fut en abirdant un sourire franc qu'elle rerentra dans la salle qu'elle avait déserté quelques temps plus tôt. Elle portait un sac sur une épaule, on voyait dépasser de gros rouleaux. Elle lança sur un ton banal:

"Je suis prête. Je pense pouvoir tenir plusieurs semaines avec ça...voir même plus."

Elle s'adossa une nouvelle fois au mur, et attendit dans l'ombre, rabattant sa capuche sur ses yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tard la nuit   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tard la nuit
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Le Cherche Midi] Les enfants de la nuit de Frank Delaney
» Comment connaître la vitesse instantanée de nos bolides la nuit ?
» Prendre des photo de nuit avec Nikon D80
» Photos de nuit
» [RESOLU] Reveil qui ne marche pas la nuit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Gaiden :: Hors trois Villages :: Hors des trois Villages cachés principaux :: Nuke-nin no Kuni :: Académie-
Sauter vers: