Naruto Gaiden

Jeux de Rôle Rp sur l'univers Naruto
 
AccueilFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Au travail !

Aller en bas 
AuteurMessage
Heïon

avatar

Nombre de messages : 123
Date d'inscription : 09/11/2007

Feuille de personnage
PV:
27/27  (27/27)
PC:
54/54  (54/54)

MessageSujet: Au travail !   Ven 7 Déc - 18:04

Trop de temps passé en palabres inutiles, trop de temps perdu à ressasser les méandres d’un passé pas si lointain qui lui revenait chaque jour en pleine figure tel un élastique venant le fouetter avec d’autant plus de force qu’il peut s’étirer à l’infini. Pour diverses raisons inhérentes à ses antécédents, Heion s’était égaré, s’embourbant dans la mélasse noirâtre du cercueil boueux qu’il avait un instant pensé se confectionner, perdant de vu le but primaire de son envie de vivre malgré tout dans ce monde qui lui rappelait sans cesse les douleurs d’un vécu déliquescent et ténébreux. Tout cela était terminé, désormais il fallait rattraper le temps qui s’était égrainé sans qu’il ne puisse agir sur dessus. Heion deviendrait un shinobi accompli, il retrouverait sa sœur et rien ni personne ne pourrait plus arrêter le cours d'une vie qui redeviendrait une sorte de jeu dont il serait le maître. C’est plein de ces certitudes nouvelles qu’il jaillit de son lit ce matin là…première étape, s’entraîner. Un rayon de soleil chaleureux filtrait à travers l’unique fenêtre de sa case, enfin fenêtre si l’on peut dire tant le petit appendice mural appointée d’un rideau transparent qui ondulait au gré du vent était plus proche de la meurtrière que de tout autre type d’ouverture, venant lécher un visage encore à moitié endormi caractérisé par deux yeux plissés. Il se les frottas vigoureusement, fit une rapide toilette matinale, enfila ses vêtements à la hâte, se couvrit d’un par-dessus à capuche, puis attrapant son sac à dos, le rempli de nourriture avant de se préparer une tartine pour la route. Un large coup d’œil pour voir s’il n’avait rien oublié, puis une fois apprêté comme il le désirait :

« Saru, vient, on y va ! »

Le ouistiti tranquillement installé sur la table de chevet jusqu’à maintenant, semblait regardé son jeune compagnon avec le plus grand étonnement. Cela faisait bien longtemps qu’il ne l’avait vu aussi décidé, et il ne se fit pas prier pour grimper sur l’épaule du garçon, se tenant droit comme un i et pointant du doigt la direction à prendre, tel un chef militaire menant ses troupes à la victoire, certes désuète au regard de ce que la vie pouvait apporter de plus beau, mais victoire quand même, Saru mimant ainsi les nouvelles dispositions volontaires de l’autre avec un soupçon de moquerie dans l’attitude.
Les deux prirent le chemin de l’aire d’entraînement dont Heion avait entendu parler, aux environs du village Nuke-nin. L’objectif du jour était la maîtrise du chakra, il travaillerait avec acharnement jusqu’à sentir celui-ci imprégner chacune de ces cellules, chacun de ses membres, jusqu’à ce qu’il vibre au travers de tout son corps, qu’il se concentre en un point précis, comme il y était parvenu un bref instant dans l’antre du scorpion pour stopper la propagation du poison d’Hideshi, bien que cette fois là la réussite de l’acte fut probablement plus due à la chance et à l’instinct de survie qu’à une réelle maîtrise. Il ne lâcherait rien…pour lui, pour elles et pour tous ceux qui avaient cru en lui, les cicatrices aussi bien morales que physiques seraient là pour lui rappeler ses engagements et lui éviter de reproduire les sinistres erreurs dues à une faiblesse passagère qu’il réprouvait vivement.
Après une marche rapide il atteignit enfin le terrain d’exercices, posa son sac au sol et tandis que Saru sauta sur la première branche venue afin de l’observer, il s’étira quelques instants avant de s’installer en tailleur, dos bien droits dans la position du lotus, la jambe gauche passant par-dessus la droite. Sous lui, l’herbe était encore humidifiée par la rosée du matin, et les environs représentaient un assemblage d’arbres tous plus majestueux les uns que les autres et de buissons verdoyants illustrant à merveille ce que la nature peut offrir de plus agréable au repos de l’esprit. Fermant les yeux, il commença à se fondre dans le cadre apaisant de l’endroit puis se concentra.


*Déjà, sentir mon chakra au plus profond de mon être*

Tout ce qu’il savait à propos de cette aura ninja, il le devait à Akumi et ses enseignements, et durant toutes ces journées de latence temporelle qui le maintenaient actuellement inactif, il avait eu largement l’occasion de se remémorer toute la théorie ingurgitée à l’époque, sans comprendre alors l’intérêt et les bénéfices à tirer d’un tel apprentissage.

*Voyons, si mes souvenirs sont exacts, le chakra possède son propre système de circulation, réparti dans tout le corps et complémentaire du système sanguin, c’est sur ça que je dois me concentrer en premier, cette énergie spirituelle, je dois la libérer et la ressentir partout à l’intérieur !*

Plusieurs minutes paraissant des heures s’écoulèrent, le garçon s’efforçant de ressentir chacune des vibrations corporelles, dans un langage codé propre à chaque personne qui entre ainsi en communion, tentant d’éviter au maximum les perturbations créés par le souffle léger du vent dans ces cheveux ébouriffés et le sifflement aigu produit par celui-ci en s’engouffrant dans les branchages, par les odeurs subtiles s’échappant des bois alentours et remontant jusqu’à ses narines frémissantes sous le joug de cette douceur olfactive, et enfin par les bruits émis par les petits animaux de passage ainsi que par les cris de Saru qui ne faisait rien pour l’aider, toujours prompt pour sa part à s’amuser un peu. Après encore un long moment, le jeune homme parvint à faire le vide dans son esprit et alors qu’il commençait à sentir ses sens s’imprégner d’une douce chaleur énergétique, son crâne fut marteler par ce qui semblait être de petits bonds répétitifs. Il ouvrit précipitamment les yeux pour voir le singe sautillé sur sa tête dans un ricanement grinçant marquant l’impatience de son inactivité.

« Grrrrrr ! Descend de là Saru, j’y étais presque ! Va te promener un peu plus loin !»

D’un revers de main quelque peu agacé, il écarta le ouistiti de son crâne et reprit avec précaution le cheminement de son ascension vers la connaissance du chakra tandis que l’animal, vexé s’éloigna pour aller jouer avec les autres habitants de la forêt. Il fallut une bonne heure supplémentaire à Heion pour accéder au niveau précédemment atteint, lorsque les tribulations de la bête l’avaient sèchement interrompu, mais il y parvint finalement, envahi soudainement d’une sérénité totale. Son corps le chauffa d’un feu nouveau, non consumant, bien au contraire, une force lui procurant un bien être inconnu jusqu’à lors, commença à affluer dans chaque parcelle organique, créant une fine lueur bleutée tout autour de son épiderme. Quelle sensation agréable!
Ses paupières se soulevèrent lentement pour faire place au rouge brillant de son regard satisfait d’être arrivé à ce qu’il considérait comme être la première étape de son entraînement du jour…à priori la plus simple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Au travail !   Ven 7 Déc - 22:51

"Qu'essayes tu de faire mon petit?"

La voix était aussi faible qu'un souffle... Un shinobi sortait des fourées, il portait une grande cape noire à capuche, cette dernière recouvrait tout son corps. L'oeil avisé d'Haïon reperait quelques goutellettes de sang suivant ses pas:

"Tu t'exerces sur la maîtrise de ton chakra? Te fixer des buts est excellent mon jeune ami, mais le réalisme l'est aussi. Nous allons travailler un peu tous les deux, nous allons travailler ton genjutsu."

Le fantôme ténébreux s'approcha du jeune génin, lui attrapa les mains et les fixa avec attention

"Elles ont travailler: Ni la terre, ni le bois mais le tao. Elle sont souples mais ferme, tu ne pratiques pas trop le taïjutsu au vu de l'absence de protubérances et de ganglions. Je te vois mal t'adonner au ninjutsu, tu n'arbores pas leur sourire prétentieux. Donc j'en conclu que tu pratiques le genjutsu, et ça ce fut longtemps mon domaine. Je dois avoir encore quelques tours à t'apprendre mon jeune ami. Même si je me sens un peu las ces derniers temps, je dois avoir quelques chose pour toi dans ma besace."

Ranmaru recula un peu, prenant un air faussement théâtral

"Les bases! Que serions-nous sans les bases? Le genjutsu est de deux sortes que les victimes appellent: Celui qui est chiant et celui qui est pute! L'illusion et la manipulation du cerveau d'autrui. Le premier transforment les perceptions, le second influent sur le cerveau d'autrui et ça là où la blague prend tout son sens! Si tu touches le cerveau d'un tiers, tu as gagné c'est pas plus dur."

L'ombre ténébreuse toussota un peu, laissant échapper un fin filet de sang, s'extirpant avec difficulté de sa bouche.


"Bref, on va pas traîner d'avantage, je te fais perdre ton temps. On va travailler ta défense, là est la clef. Le kaï qu'on appelle ça. Alors tu dois forcément connaître. Le principe est simple projeter son chakra par les yeux et l'envoyer directement dans le chakra de l'illusionniste pour perturber son art... Moi j'veux que tu travailles ça le kai. Avec tes bases, il y a deux façon de l'améliorer, et je te laisse choisir selon tes facilités: Où tu augmentes la quantité de chakra envoyé pour détruire l'illusion d'autrui ou alors tu augmente la précision de ce dernier, ne l'envoyant pas à l'aveugle... Je vais créer un clone, renvoies le d'où il vient."

Les mains de Ranmaru bougèrent rapidement et habillement, produisant une série de quatre taos:

"Bushin no jutsu" Sa voix avait raisonnée avec autorité. Une seconde ombre noire apparut. La forme noire recula, laissant Heïon officier.
Revenir en haut Aller en bas
Heïon

avatar

Nombre de messages : 123
Date d'inscription : 09/11/2007

Feuille de personnage
PV:
27/27  (27/27)
PC:
54/54  (54/54)

MessageSujet: Re: Au travail !   Sam 8 Déc - 18:30

Un homme apprêté d’une longue cape noire, le visage à demi masqué par la capuche qui la prolongeait, apparut subitement, semblant surgir de nulle part. Heïon, surprit par l’apparition eut d’abord un léger mouvement de recul, puis face à l’absence d’agressivité de la part de l’autre, il le toisa avec plus d’attention et reconnu assez rapidement le type qui l’avait accueilli, Ranmaru. Celui-ci semblait blessé, probablement les séquelles dues à la virulente opposition manifestée à l’égard du nouveau conseil Nuke-nin, mais, devant l’attitude du shinobi, Heïon jugea plus sage de ne pas remuer le couteau dans la plaie.
Après quelques explications rapides, encourageant le garçon à travailler le Kaï, l’autre fit apparaître un clone qui, aux vues de la situation et de la demande devait être le fruit d’un gengutsu. Voilà une épreuve supplémentaire qui n’était pas pour déplaire à l’Honpou.
Le Kaï…Akumi lui en avait également parlé et fouillant dans son esprit il tenta de s’en remémorer le principe. Si sa mémoire ne lui faisait pas défaut, la théorie en était assez simple, le gengutsu étant un art permettant de contrôler le cerveau d’autrui, pour le contrer, il suffisait de faire cesser le flux de chakra à cet endroit puis de le rediriger d’un seul coup dans cette même partie du corps afin de se libérer de l’emprise cérébrale. Facile à dire. Toujours est-il qu’il n’avait plus le temps de tergiverser, le clone approchant à grand pas, et certainement pas pour lui souhaiter la bienvenue. Vite, se concentrer. Heion ferma les yeux pour dans un premier temps retrouver la sensation de chaleur qui lui avait parcouru le corps précédemment.
Etrangement ce qui lui avait pris une bonne heure peu avant se fit presque instantanément cette fois ci, il pouvait ressentir le chakra s’éparpiller dans chaque cellule de son corps.


*Bon, maintenant je dois interrompre le flux dans mon cerveau*

Initiative somme toute intéressante, mais l’apprentissage de cette nouvelle énergie était tellement récent qu’il ne voyait pas bien comment parvenir à ces fins aussi rapidement.
Resserrant les paupières toujours plus fort, comme si cette pratique lui permettait d’avoir une sensation plus précise de tout ce qui s’agitait dans sa tête à ce moment là, il plaqua ses deux mains l’une contre l’autre formant ainsi un signe malhabile qui était sensé être celui du coq puisque c’est vers cette solution que l’emmenaient ces souvenirs, et dans un murmure timide à peine audible, il rouvrit les yeux d’un coup :


« Kaï »

L’instant d’après il se retrouva au sol, une main posée sur son visage endolori par le coup de poing reçu de plein fouet. Le clone se trouvait debout face à lui, toujours bien présent, l’air impassible. Heïon esquissa un imperceptible sourire mêlant désappointement et provocation :

* Hmmmm ! Je vois, on se dirige vers un entraînement physique, ça me convient *

Dans une culbute arrière, il se remit rapidement sur ses pieds et recommença le procédé, fermant à nouveau les yeux et concentrant ces efforts sur l’intérieur de sa boîte crânienne.

*Ranmaru m’a dit qu’il y avait deux possibilités, soit augmenter la quantité soit la précision au moment de rediriger le chakra. Mais faudrait déjà que je sois sûr que j’ai bien réussi à rompre le flux qui chemine dans mon cerveau*

Doigts tendus les uns contre les autres, il replaça ses mains maladroitement tout en essayant de contrôler le positionnement de son énergie ninja qui pour le moment vagabondait un peu partout à l’intérieur, s’entrechoquant ici et là tel une boule de billard lancée à pleine allure contre les bandes du tapis.

*Aller, concentre toi merde, malaxe moi tout ça, rompt et redirige, malaxer, rompre, rediriger, malaxer, rompre, rediriger… *

« Kaï »

Le nom de la technique avait jailli un peu plus fort que la fois précédente mais le résultat était identique et lorsque ces yeux se rouvrirent au même moment, il eut à peine le temps d’apercevoir la jambe de l’autre venir se fracasser contre sa joue qu’il se retrouva à terre une fois de plus, la violence du coup, plus appuyé cette fois-ci, fit jaillir un fin filet d’hémoglobine de sa bouche, glissant doucement le long de sa joue.

*P’tin, fait chier ! Cette fois je suis pourtant sûr d’avoir réussi à couper pendant un instant toutes les liaisons de chakra dans ma tête…ça veut dire que je l’ai mal redirigé, ou alors que le signe n’était pas correctement exécuté*

Il s’essuya le coin des lèvres d’un revers de manche, se releva en prenant appui sur ses mains puis, en signe de défi, planta son regard rouge vif dans celui du clone qui ne semblait même pas être conscient de sa présence.

*Viens un peu par ici mon grand, tu ne crois quand même pas que je vais en rester là, pense à ce qu’à dit Ranmaru, et choisi l’une des deux solutions, ne te disperse pas*

Avant de fermer les yeux à nouveau, il s’appliqua cette fois à placer ses mains avec précision, inclina légèrement la tête vers le bas comme pour mieux se replier sur lui-même et se concentra. Les pas approchants de l’autre résonnaient sur le tapis de feuilles qui jonchaient l’endroit.

*Ca y est, flux de chakra interrompu et maintenant…*

« KAÏ ! »

Le cri retentit bruyamment. Heïon avait fait son choix, partisan de considérer qu’un coup bien placé valait toujours plus qu’une multitude désordonnée, il avait décidé d’injecter son chakra avec le plus de précision possible. En même temps que le kaï s’échappait de sa bouche, il rouvrit les yeux sur le clone en redirigeant d’un coup le chakra malaxé. L’autre disparu alors progressivement dans un voile flou et ondulant.

« Ca y est, j’ai réussi…enfin, je crois… »

Tandis qu’il reprenait son souffle, il contempla le vrai Ranmaru du coin de l’œil, comme pour voir si la disparition du clone était bien due à ses propres efforts, ou plutôt à la clémence du Nuke-nin, fatigué de voir l’Honpou prendre des coups et s’agiter en vain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koto
Déserteur avide de vengeance
Déserteur avide de vengeance
avatar

Nombre de messages : 507
Date d'inscription : 25/10/2006

Feuille de personnage
PV:
72/72  (72/72)
PC:
258/258  (258/258)

MessageSujet: Re: Au travail !   Sam 15 Déc - 17:07

HRP: tu gagne le Kaï.
Vu que Ranmaru est mort lorsqu'on reprendra ton entrainement cela se passera après ton post sur sa mort.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Au travail !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Au travail !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Travail vectoriel
» gros travail de vectorisation
» [SOFT] AMIGALOOK : Totalement inutile ,rien que du travail à l'oeil !! [Gratuit]
» pas à pas ... travail du papier calque.
» Normal ou non : crafty arrête sa découpe en plein travail

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Gaiden :: Hors trois Villages :: Hors des trois Villages cachés principaux :: Nuke-nin no Kuni :: Aire d'entrainement-
Sauter vers: