Naruto Gaiden

Jeux de Rôle Rp sur l'univers Naruto
 
AccueilFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Entraînement] Les ruines de la clairière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: [Entraînement] Les ruines de la clairière   Mar 11 Déc - 21:29

Dans cette clairière, perdue au milieu des bois marécageux de Kiri, se trouvait on ne sait quand, quelques masures. Les dernières ruines sont encore visibles, disposées sur un petit ilôt sec et solide. Dégagée de tout arbres, seules les pierres habillent cette surface. Ce lieu abandonné avait pu être sordide, mais désormais, l'ombre projetée des pierres sur le sol n'était plus très haute, les petits bruits de la forêt ne se répercutent plus entre les dernières cloisons d'une pièce, le vent ne siffle plus dans les insertices des murs.

C'est par un petit chemin entretenu par les animaux qu'on y accède, le lieu idéal pour un entraînement tranquille. C'est là que Takara et Awako avaient donné rendez vous à leur Sensei, à leur Mizukage, Chinizu. D'ailleurs, le duo était en avance, comme à leur habitude. Elles s'échauffèrent, se remirent à l'aise dans ce lieu qui ne les avait pas vu depuis plusieurs mois. Mais maintenant, le Tigre et la jeune fille allaient reprendre l'entraînement, de nouveau, la clairière allait retentir de cris, allait être témoin de nombreux essais, espoirs, combats même. L'heure avançait, Chinizu n'aillait plus tarder.
Revenir en haut Aller en bas
Chinizu Hake
Disparu(e)
avatar

Nombre de messages : 988
Age : 28
Date d'inscription : 10/11/2006

Feuille de personnage
PV:
300/300  (300/300)
PC:
854/905  (854/905)

MessageSujet: Re: [Entraînement] Les ruines de la clairière   Mar 11 Déc - 22:02

Chinizu arrivait sur les lieux de l’entrainement d’Awako. Cela faisait très longtemps qu’elles ne s’étaient plus entrainés ensemble, et la température allait devoir être reprise pour que l’entrainement se déroule au mieu. La Mizukage constatait donc que ces élèves étaient en train de s’échauffer, quand elle se permit de les couper, s’approchant d’Awako, et se permettait de la saluer d’une tendre caresse sur la joue. Chinizu était véritablement heureuse de reprendre cet entrainement en main et de pouvoir encore apprendre à son élève chouchoute…

« Comment vas-tu Awako ? Cela fait bien longtemps que nous nous sommes entrainés ensembles… Voyons ce que nous allons travailler ensemble ? Hum… Je sais… le suimen… Cette technique te permettra donc de marcher sur l’eau. Pour réussir, il te faudra créer un équilibre comme avec le kinobori, sauf que l’eau est un élément bien moins stable… Je te laisse te débrouiller ! Allé Takara, viens la ma belle…»

Chinizu s’approchait de takara et se baissait pour lui faire des petites câlins… Elle lui parlait tendrement comme on parle à une amie…

« Ca va ma belle ? Alors qu’est ce que tu raconte de beau… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Entraînement] Les ruines de la clairière   Mer 12 Déc - 18:21

Awako et Takara cessèrent leur échauffement dès qu'elles apperçurent Chinizu. Un sourire naquit sur les lèvres de la jeune fille qui salua sa Mizukage avec respect, mais le bonheur irradiait de son être. Takara était également heureuse de retrouver leur maître, et quand la femme lui demanda de s'approcher, elle le fit en sautillant et poussa sa grosse tête contre la poitrine de Chinizu. Une grosse langue mouillé attérit sur le poignet de la Mizukage, tandis que Takara se redressait et poussait la jeune femme dans l'espoir de la faire tomber et de lui montrer tout son bonheur. Une fois la Mizukage à terre, le muffle de la Bête se retrouva à deux centimères du visage de Chinizu alors qu'une sorte de sourire apparaissait sur la tête poilue. Takara roula à côté de la jeune femme et grognait de plaisir en se saisissant de la main et tirant affectueusement le bras de la Mizukage en poutinant le sol. Pendant ce temps, Awako regardait la scène et voulait elle aussi montrer son contentement à sa Mizukage-Dono-Sama-Sensei. Dès que Takara eut enfin l'idée de laisser Chinizu se redresser, la Chuunin sourit, et s'apprêta à parler. Elle avait réfléchi aux consignes de son professeur et pensait y parvenir rapidement, mais avant tout, elle voulait surtout lui dire vraiment bonjour.

"Oui, je vais bien, j'espère qu'il en est de même pour vous. Rien ne me fait plus plaisir que de vous revoir, je suis honorée de pouvoir poursuivre mon enseignement avec vous, Mizukage-Sama. Je vais d'ailleurs me remettre au travail tout de suite, j'espère ne pas vous décevoir."

Tout cet étalage de politesse était fait avec respect, bien que la jeune fille plaisanta. Elle ne savait plus trop comment s'adresser à son Sensei, comme avant, ce pourrait être irrespectueux, mais trop mettrait une distance entre elle et Chinizu qu'elle ne souhaitait jamais voir. Pour cacher son doute, elle se détourna avec un sourire et s'approcha du bord de l'ilôt et malaxa son Chakra. Elle s'imagina le Kinobori, mais sur une surface liquide et instable. Plus de Chakra ? Oui, il fallait qu'elle puisse ne pas s'enfoncer dans l'eau ... La jeune fille commença à envoyer une dose plus forte de Chakra dans ses pieds que pour le Kinobori, la fit circuler sur tout le pied, jeta un regard en arrière, se détendit encore plus alors qu'elle croisait les yeux de Chinizu, puis se reconcentra sur ses pieds. Elle se sentait prête, se posa l'ultime question, par rapport au Kinobori, quelle dose de Chakra utiliser ? Plus évidemment, mais pas pour autant des tonnes. Awako lança le nom de la technique, rajouta un peu plus de Chakra, de telle sorte qu'il y en ait à peu près une demi fois plus que pour le Kinobori, voire deux fois ou plus. Mais pas trop non plus. Se lassant d'hésiter, elle calma un peu le flux et s'avança vers l'eau qui entourait les ruines. Elle serait froide et Awako n'avait pas trop envie de se retrouver avec les jambes trempées dès le début, mais c'était un risque à prendre et elle s'y engouffra toute entière. Maintenant, allait elle marcher sur l'eau, ou marcher dans l'eau ?
Revenir en haut Aller en bas
Chinizu Hake
Disparu(e)
avatar

Nombre de messages : 988
Age : 28
Date d'inscription : 10/11/2006

Feuille de personnage
PV:
300/300  (300/300)
PC:
854/905  (854/905)

MessageSujet: Re: [Entraînement] Les ruines de la clairière   Ven 14 Déc - 12:45

Chinizu faisait quelques câlins à la tigresse, mais suivait tout de même les différentes étapes qu’Awako s’imposait pour réussir sa technique. La concentration était totalement palpable et il fallait avouer que la jeune fille semblait avoir encore muri. La mizukage savait, bien avant que la Chuunin essaye, que son premier essai serait loupé. Le Suimen étant une technique vraiment si particulière, qui demande une bonne maitrise de son chakra. L’ancien professeur de l’académie se levait donc, les yeux rivés sur son élève qui se préparait pour tenter une nouvelle technique. Le temps était bien passé, et la phase qui unissait Awako et son sensei ne semblait pas avoir disparut. Ces deux jeunes femmes étaient faites pour se rencontrer, et pour travailler ensemble.

Awako posait son pied sur l’eau, et constatait doucement que son chakra n’était pas suffisant… Son pied commençait à s’enfoncer dans l’eau doucement. Elle n’allait donc pas marcher sur l’eau, mais marcher dans l’eau…


Chinizu arrivait derrière elle et l’a rattrapait avant qu’elle s’écroule dans l’eau. Puis elle posait son pied sur l’eau, pour montrer l’exemple à sa jeune élève.

« Une fine partie de mon chakra recouvre mon pied. Ce chakra est conditionné pour tenir sur l’eau. J’ai réussit car je ressens vraiment les mouvements de l’eau, les différents courants qui se rencontre un peu plus profondément. Tu comprends ? Pose juste un pied sur la surface de l’eau, en gardant ton second pied à terre… Puis essaye de ressentir tous ces mouvements, tu comprendras vite la technique »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Entraînement] Les ruines de la clairière   Dim 16 Déc - 20:23

Awako se vit partir petit à petit en avant et s'imagina déjà dans l'eau, trempée et de bonne humeur. Chinizu la ratrappa à temps et l'empêcha de goûter à la potabilité de l'eau. Une fois redressée, ses deux pieds sur la terre ferme, Awako regarda son Sensei, puis le pied de cette dernière qu'elle avait posé sur l'eau. Attentive aux expications de la jeune femme, elle comprit, mais n'était pas sûre pour autant de pouvoir l'appliquer correctement. Dès qu'elle recut le signal, elle posa à son tour un pied sur l'eau, l'autre restant sur un sol bien solide et sûr. Elle attendit là, silencieusement, le regard rivé sur la surface ondulée de l'eau. Les ondulations dûes aux courants commençèrent à maintenir l'attention de la jeune fille. Sous son pied, elle sentait l'eau bouger, elle tentait d'en comprendre le sens, la force, de les suivre, de s'y intégrer. Plus rien ne venait la troubler, c'était une des premières fois que son esprit s'attachait autant à quelque chose. Le doux mouvement de l'eau rythma ses pensées, et quand elle en sortit, Awako se sentit vaciller un dixième de seconde avant de se ressaisir.

"Je crois que j'ai compris Chinizu-Sensei. Je vais essayer de nouveau."

Son regard se dirigea vers le ciel, puis vers le marais. Lentement, elle malaxa son Chakra et en enroba légèrement ses pieds. Avec autant de lenteur, elle approcha son premier pied de la surface de l'eau, comme sil elle ne voulait pas en rider la surface. Son Chakra répartit sur tout le pied de manière la plus égale possible, sans cesser de s'harmoniser avec les courants et la fragilité de la surface, Awako s'appuya sur son premier pied posé sur l'eau et alla poser l'autre à ses côtés. Si elle avait bien compris, elle ne se retrouverait pas dans l'eau après une chute pour le moins bruyante. Le Chakra qui enrobait ses pieds ne pouvait pas rester aussi fixe que pour le Kinobori, il devait suivre les mouvements de l'eau, sans pour autant quitter le pied de la jeune fille.
Revenir en haut Aller en bas
Chinizu Hake
Disparu(e)
avatar

Nombre de messages : 988
Age : 28
Date d'inscription : 10/11/2006

Feuille de personnage
PV:
300/300  (300/300)
PC:
854/905  (854/905)

MessageSujet: Re: [Entraînement] Les ruines de la clairière   Dim 16 Déc - 22:49

La jeune fille marchait sur l’eau, son pied bien stable sur l’élément bougeant. Elle avait réussit au second essai, ce qui prouvait à la Mizukage que son élève s’était encore améliorée. Cette technique n’était pas bien compliqué pour un ninja de l’envergure d’Awako, c’est d’ailleurs pour ca qu’elle avait réussit. Malgré que la technique soient réussie, on ressentait une légere hésitation dans ses mouvements.

« Très bien, tu as réussie, alors maintenant ! Nous allons nous battre sur l’eau… Tu as un Katana il me semble maintenant ! Attrape-le et attaque-moi avec… »

Chinizu sautait en l’air, à environ trois mètres de hauts et atterrissait quelques mètres derrière Awako, en équilibre sur l’eau. Elle sortait alors ses deux Wakisashi et les positionnait dans une position défensive de base, les deux tenus à l’envers, les lames du coté de ses coudes, longeant ses avants bras. Le premier dans sa main droite, était positionner au niveau de ses yeux, alors que le second au niveau de sa poitrine…

« Amène-toi Awako… C’est le moment de voir où tu en es toi aussi ! »

[Tu maitrise le Suimen]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Entraînement] Les ruines de la clairière   Dim 16 Déc - 23:38

La Chuunin fit quelques pas mal assurés sur l'eau, elle avait l'étrange impression de voler. Cette technique était vraiment fabuleuse ... Et très pratique aussi. La voix de Chinizu retentit dans son dos et la jeune fille se retourna pour faire face à son Sensei. Un combat ? Déjà ? Cela faisait longtemps que le professeur et l'élève n'avaient pas combattus, et les combats avec la Mizukage étaient rarement peu fatiguants. Awako se souvint de ses rares combats avec la jeune femme. Elle s'en était toujours sortie avec des blessures, mais aussi avec un peu plus d'assurance et de reconnaissance envers Chinizu. Chaque combat était une leçon, et elle apprennait beaucoup en un combat. Elle avait apprit à réfléchir vite, à imaginer plusieures stratégies d'attaques, à élaborer des plans, à surprendre l'adversaire et tant de choses encore. Awako ne se permettrait jamais de ne pas se donner à fond dans un combat contre son Sensei, elle faisait toujours de son mieux pour tenter de toucher Chinizu. Maintenant, c'était repartit, sans Takara, mais sa présence lui donnait autant de courage que si elle participait. Sur l'eau, au sabre. Elle ne maniait encore que maladroitement le Katana que lui avait offert Ryoko, mais elle s'en servait avec son coeur. Elle maîtrisait encore mal le Suimen, mais elle allait l'améliorer et ne pas faillir à cause de son récent apprentissage.

"J'arrive, Sensei. Je ne voudrais pas vous décevoir ..."

Alors que la Mizukage se mettait en position défensive avec pas moins de deux Wakisashi, Awako dégainait d'un mouvement fluide et rapide. C'était un des rares mouvements qu'elle maîtrisait bien avec le Katana, mais elle ne comptait pas en rester là. Il ne servirait à rien de foncer tête baissée comme elle avait encore parfois l'habitude de faire, être un petit peu plus ... subtile ne lui ferait pas de mal. Elle se mit en garde et commença à tourner autour de Chinizu, fixant ses yeux pour réagir au moindre de ses mouvements, elle essayait de se détendre, ne pas rester crispée sur la garde de l'arme. Lorsqu'elle avait combattu les pirates, elle avait réussit à ne pas se contracter, à ne pas penser presque. Elle avait combattu pour sa vie et celle des passagers. Elle n'avait pas cherché une stratégie particulière, mais elle avait tué un homme. Il était certe un peu saoul et ce n'était pas un génie du sabre, mais elle l'avait vaincu. Maintenant qu'elle se mesurait à son Sensei, elle hésitait. Elle s'arrêta de tourner, perdit un petit peu de la tension qui l'habitait et souffla un bon coup. Il était temps de commencer.

Reprennant sa ronde, elle faisait des cercles de plus en plus petits, se raprochant de plus en plus de Chinizu. Elle allongea le bras pour donner un coup, tout en sachant qu'il ne porterait pas, elle voulait voir comment réagirait la jeune femme. Elle ramena la lame vers elle, tenta une feinte vers la droite pour finalement dévier de quelques centimètres le Katana vers le ventre de son adversaire. Elle tâcha de solidifier sa prise sur la garde et d'être bien solide sur ses jambes, si sa lame était déviée avec force, elle savait qu'elle partirait sur le côté et que le temps qu'elle reprenne l'équilibre, elle serait vulnérable. Tandis que si Chinizu se contentait d'esquiver, Awako attaquerait de front par plusieurs coups donnés avec force et rapidité, tant qu'elle en était capable et que sa maîtrisre lui permettait. Un coup retourné serait stupide, elle risquerait de se faire blesser inutilement, elle devait rester vigilante aux attaques de face, tenter des feintes et de manier l'arme avec le plus de dextérité possible. Elle voulait se surpasser pendant ce combat. Mais pour l'instant, Chinizu voyait le Katana dériver vers son ventre au lieu de son flan, tout dépendait de sa réaction et de la manière dont elle parerait le coup.
Revenir en haut Aller en bas
Chinizu Hake
Disparu(e)
avatar

Nombre de messages : 988
Age : 28
Date d'inscription : 10/11/2006

Feuille de personnage
PV:
300/300  (300/300)
PC:
854/905  (854/905)

MessageSujet: Re: [Entraînement] Les ruines de la clairière   Lun 17 Déc - 13:52

Awako commençait par tourner autour de la Mizukage, cherchant une stratégie efficace contre un adversaire comme Chinizu. Au fond, elle savait qu’elle ne pourrait pas la toucher, mais il fallait essayer, tenter de faire le meilleur pour impressionner son adversaire. La Chuunin partait alors à l’assaut, complètement détendue. Ses mouvements de jambes semblaient être fluides et rapide et son suimen suivait le pas.

*Hum… Elle a gagné en vitesse et assurance… Tous ses pas sont comptés, ca se sent ! Elle sait ce qu’elle fait. La position de son katana semble tout de même encore hésitante. Son point faible se pose donc ici !*


La jeune fille faisait des tours tout autour de son adversaire, qui lui se contentait juste de suivre des yeux les mouvements du katana. A chaque tour effectué, Awako se rapprochait de la Mizukage, elle donnait donc un coup, son bras tendu mais Chinizu ne réagissait pas, constatant que son bras était bien trop cour pour la toucher. Elle esquissait un petit sourire dans le coin de sa bouche…

*Tu veux me faire réagir c’est ca ? Tu veux me faire peur… Décidemment, tu t’es véritablement améliorée*

Puis ce fut une feinte, le bras encore tendu, et une avancée rapide pour tenter de transpercer le ventre de Chinizu. Le bras droit de la mizukage se baissait sèchement, déviant le katana avec son Wakisashi vers le bas, alors que le bras gauche se levait, plus près du visage de Chinizu, et partait armé de sa lame, à toute vitesse en direction du coup d’Awako. Tandis quelle portait son coup, Chinizu continuait à exercer une force sur le Katana, pourqu’il reste bas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Entraînement] Les ruines de la clairière   Lun 17 Déc - 14:49

Les pseudos attaques d'Awako ne fonctionnèrent pas, Chinizu ne prenait même pas la peine de bouger, elle savait que les coups de la toucheraient pas. Alors qu'elle attaquait pour de vrai, un des Wakisashi vint pousser son arme, le second s'avança vers son cou. Les mains serrées pour tenter de lutter contre la poussée exercée par la première arme de Chinizu, la Chuunin sentit l'urgence de faire quelque chose pour éviter à tout prix la lame. Une idée lui vint, si elle suivait la poussée de l'arme de la Mizukage, si elle roulait sur l'eau pour se relever derrière la jeune femme ? Elle risquait de couler. Une autre idée, viiiiiite ! Elle ne devait pas lâcher son arme, mais elle risquait de la gêner. D'un geste brusque, elle fit glisser sa lame pour la dégager de sous le Wakisashi de son Sensei, approcha son Katana de son visage pour tenter de parer tout de même, mais il viendrait trop tard. Elle se baissa en arrière, posa une main à la surface de l'eau, une main entourée de Chakra, comme autour de ses pieds, et enfin, elle se releva en face de Chinizu, son Katana bien en main, des perles de sueur sur les tempes.

*Elle est forte et rapide, je ne ferais pas le poids. Il va falloir que je me creuse un peu plus pour la surprendre. Réfléchis ... Trouve*

Rien ne pouvait lui permettre de surprendre Chinizu, à part l'élaboration d'un plan. Elle reprit son souffle, regarda la garde de la jeune femme. Les deux lames pouvaient s'abattre sur elle rapidement, et attaquer de dos n'était pas loyal. Faire des jeux de jambes ? Elle n'était pas assez habile. Parler pouvait déconcentrer l'adversaire, mais elle ne pourrait plus réfléchir en même temps sur le plan, l'attaque, la défense et les paroles. Surtout que Chinizu ne se laisserait pas avoir facilement. Il ne lui restait plus que l'option attaque, mais elle était vulnérable avec son unique arme, face aux deux Wasashi de Chinizu. Alors, que faire ? Surtout ne pas se laisser avoir deux fois de la même façon ! Tourner autour de l'adversaire indéfinniment ne servirait à rien, alors attaquer, mais comment ? Assez de questions, des actes !

Awako rassura toutes ses prises et s'approcha de nouveau de la Mizukage. Sa lame au milieu de son corps, légèrement penchée, elle était prête à donner et à recevoir. Elle trancha en deux l'air pour que sa lame percute de toutes ses forces une des armes de Chinizu, pour la pousser à se reculer ou a baisser son arme. Si elle y arrivait, elle arriverait peut être également à surprendre la jeune femme en attaquant au Taijutsu, envoyant son pied vers sa main gauche, qui tenait le second Wasashi. Avec de la chance, beaucoup même, elle désarmerait à demi Chinizu et la mettrait en difficulté, éventuellement avec un kunai qu'elle plaquerait contre la gorge de son Sensei. Mais il ne fallait pas trop compter dessus, la jeune femme était rapide et forte, elle pouvait tout éviter et mettre son élève au sol.
Revenir en haut Aller en bas
Chinizu Hake
Disparu(e)
avatar

Nombre de messages : 988
Age : 28
Date d'inscription : 10/11/2006

Feuille de personnage
PV:
300/300  (300/300)
PC:
854/905  (854/905)

MessageSujet: Re: [Entraînement] Les ruines de la clairière   Lun 17 Déc - 15:03

Awako réussissait son esquive, et se préparait à réattaquer directement. Son Katana était cette fois ci bien positionner. Il partait à toute vitesse, fendant l’air de toute sa longueur pour atterrir sur le premier Wakisashi de Chinizu qui reculait légèrement pour prendre appui et contrer ce coup. Le pied d’Awako partait alors en direction de la main qui tenait la seconde arme. Chinizu avait cependant anticipé cette action et se préparait alors à surprendre la Chuunin.

Chinizu levait son bras gauche, gardant son Wakisashi à l’envers. Elle esquivait comme ca le pied d’Awako. Elle redescendait ensuite son arme à toute vitesse, ainsi elle pourrait transpercer le pied de son adversaire avec l’arme. Mais ce n’était pas son but pour autant. La Mizukage portait un coups dans la sandale de celle-ci, traversant le cuir et passant tout juste entre le pied et la semelle. Ainsi elle pouvait contrôler totalement le pied d’Awako en un simple mouvement de bras. Elle poussait ensuite de son bras droit, reprenant de la hauteur et avançant sur la Chuunin qui ne pouvait lutter face à cette force. Le pied droit de Chinizu prenait appui légèrement devant, permettant à son pied droit de frapper le mollet droit d’Awako. De plus, pendant qu’elle frappait, d’un mouvement rapide de son Wakisashi gauche, elle éjectait le pied d’Awako vers la gauche.

La Chuunin s’écroulait sur l’eau… puis… dans l’eau…

« Ta stratégie était pas mauvaise… Il te manque encore un peu de réflexion… On ne laisse jamais un membre au contact d’un adversaire plus fort ! Comme tu l’a fait avec ton pied ! Aller, on reprend, mais cette fois-ci, je te laisse le droit au Ninjutsu ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Entraînement] Les ruines de la clairière   Lun 17 Déc - 15:56

Tandis que la première partie fonctionnait plutôt bien, la seconde était une véritable catastrophe pour la jeune fille. La sentation de l'acier froid sur son pied et la soudaine impression d'emprisonnement alors qu'elle ne pouvait plus se défendre lui fit une réelle douche froide. Alors que la Mizukage la faisait chuter, Awako eut le réflexe de prendre une grande goulée d'air avant de se retrouver dans l'eau. Malheureusement pour elle, l'air sortit de sa bouche quand elle s'abbatit sur l'eau. Elle n'était pas très profonde et d'un fort coup de pied, la Chuunin remonta à la surface et, finalement, sur l'eau. Elle était trempée, avait l'impression que la lame se trouvait toujours collée à son pied. Cette impression la quitterait dès qu'elle cesserait d'y penser, mais pour l'instant, elle y pensait encore. Une fois remise, Chinizu lui explique son erreur et lui intima de continuer le combat. Cette fois, elle aurait droit au Ninjutsu. L'eau qui ruisselait de ses vêtements et de ses cheveux l'alourdissait, elle se permit de les essorer le plus possible avant de se remettre en garde.

"Je vois, je ne referais pas la même erreur cette fois."

Ses yeux se vrillèrent de nouveau dans ceux de son Sensei, et elle reprit sa ronde. Ses techniques Suiton allaient être plus faciles à lancer, entourée d'eau, elle aurait moins à chercher à rassembler les particules d'eau avant de lancer la technique. De nouveau, elle s'avança, tout en maintenant une distance bien nette entre elle et Chinizu. Elle réfléchissait, sa faible maîtrise du Katana ne lui permettait pas beaucoup d'assauts, seules son imagination et son expérience des combats lui permettraient d'attaquer son Sensei. Elle n'avait fait qu'une seule fois un vrai combat avec l'arme de Ryoko. Utiliser un Ninjutsu n'allait pas être pratique, son arme n'était pas particulièrement légère et elle devait utiliser ses deux mains pour bien la tenir. Elle tenta de nouveau un assaut simple, la lame vers les pieds de Chinizu pour la faire bouger, le Katana remonta vers le tronc, avant de partir pour mieux revenir vers un bras. En même temps, Awako cherchait une faille dans les défenses de Chinizu pour y tenter une attaque. Elle tentait de rendre ses mouvements rapides et précis tout en veillant à pouvoir esquiver en cas d'attaque. En même temps, elle cherchait un moment pour tenter une technique, certainement un Tenpo Dama. Le Kirigakure pourrait l'endicaper, l'empêcher de voir son adversaire, la ralentir dans ses mouvements. Le Suiton Kokuyou no jutsu était réellement utile combiné avec une technique Katon et elle n'en maîtrisait pas. Awako pourrait toujours tenter une diversion avec le Tenpo Dama et attaquer avec le Dan'su no Fuusoku, mais à ce moment, elle risquait encore de se faire immobiliser par la Mizukage.

Tout en attaquant, elle cherchait le moment où elle pourrait tenter une attaque de Ninjutsu avant de reprendre le combat au sabre. Le tout était de trouver un petit temps où elle insinuerait sa technique dans le combat. Son arme toujours en main, elle attaquait, le bruit des lames s'entrechoquant résonnait dans la clairière.
Revenir en haut Aller en bas
Chinizu Hake
Disparu(e)
avatar

Nombre de messages : 988
Age : 28
Date d'inscription : 10/11/2006

Feuille de personnage
PV:
300/300  (300/300)
PC:
854/905  (854/905)

MessageSujet: Re: [Entraînement] Les ruines de la clairière   Mar 18 Déc - 10:51

L’attaque d’Awako partait du bas pour aller vers le haut, encore une nouvelle façon d’arborer le combat avec un Katana. Chinizu ne bougeait pas, suivant des yeux la montée du katana le long de son corps. Lorsque celui-ci arriva vers son tronc, d’une petite impulsion de ses pieds, elle tentait un salto en arrière tout en gardant son corps droit en son début, pour éviter de rencontrer la lame de son adversaire. Cette cabriole lui permettrait d’éviter facilement cette attaque et de reprendre sa garde un peu plus loin. Son saut réussissait et elle atterrissait tout juste trois mètres derrière. En effet, c’était une des seules solutions pour la shinobi qui n’aurait pas pu bloquer l’attaque de ses armes.

*Une attaque de bas en haut, effectuée avec puissance… Bien plus difficile à retenir que le reste.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Entraînement] Les ruines de la clairière   Mar 18 Déc - 11:30

Awako n'avait pas pu voir une quelconque maladresse dans la défense ou l'attaque de Chinizu. Son attaque a elle avait été évitée et non parée. Que pouvait elle en déduire ? Que ce genre d'attaque était efficace pour soit blesser son adversaire, soir l'éloigner. Chinizu n'avait pas subit l'attaque, mais elle était désormais assez loin pour permettre à Awako d'utiliser un Ninjutsu. Elle bloqua son arme et réalisa les signes du Suiton Tenpo Dama, avant de lancer le nom de la technique. Une boule d'eau partit du côté droit de la Mizukage, alors que la jeune fille composait de nouveau les signes pour faire de même derrière son Sensei. Les deux Tenpo Dama se dirigaient vers la jeune femme, la Chuunin refit une derniere technique pour empecher Chinizu de se décaler vers le côté. Awako reprit son Katana et s'approcha pour attaquer, Chinizu était obligée d'avancer, les boules d'eau s'approchaient d'elle et elle voyait son élève, l'arme levée, se diriger rapidement vers l'espace qui lui permettrait de fuir.

Son Katana en face d'elle, Awako voyait le moment où elle entrerait en contact avec son Sensei approcher. Elle se concentrait déjà pour porter un coup, elle ne voulait pas que son adversaire puisse l'éviter. Elle donna un violent coup sur la première lame, et la force avec laquelle elles se recontrèrent se fit sentir dans ses bras. Elle remonta l'arme en la faisant glisser sur la lame de Wasashi de Chinizu, vers la garde. Concentrée, le bruit du combat et des boules d'eau qui allait s'entrechoquer dans peu de temps ne la gênaient pas. Elle se concentrait uniquement sur l'attaque, elle voulait encore tenter de désarmer son Sensei d'au moins une arme pour avoir plus de chance de l'attaquer efficacement. Elle mettait force et rapidité dans le mouvement, elle voulait surprendre la Mizukage et la forcer à lâcher cette arme.

Takara, sur la rive, observait le combat avec attention, elle brûlait d'envie d'y participer mais elle ne pouvais pas marcher sur l'eau comme les deux combattantes. Alors elle regardait et tentait d'apprendre en même temps qu'Awako.
Revenir en haut Aller en bas
Chinizu Hake
Disparu(e)
avatar

Nombre de messages : 988
Age : 28
Date d'inscription : 10/11/2006

Feuille de personnage
PV:
300/300  (300/300)
PC:
854/905  (854/905)

MessageSujet: Re: [Entraînement] Les ruines de la clairière   Mar 18 Déc - 20:55

Chinizu n’avait pas cinquante solutions. Elle ne pouvait pas reculer car une boule d’eau lui sautait dessus, elle ne pouvait pas non plus allé sur le coté car d’autres boules d’eau l’attendaient. Devant elle fonçait Awako l’arme à la main. Chinizu décidait alors la solution la plus simple. Elle prenait une nouvelle fois un appui sur l’eau et sautait en arrière évitant de peu la boule d’eau qui fonçait maintenant sur Awako. La jeune fille n’avait pas plus le temps d’esquiver qu’elle se prenait sa propre attaque dans l’estomac…

Chinizu ré atterrissait derrière, un sourire aux lèvres en regardant Awako encore une fois sous l’eau. Elle attendait que celle-ci remonte à la surface pour parler…


« Pense plus stratégique, il y’a encore trop de solutions de fuite dans tes tactiques ! Aller on se relève et on recommence…»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Entraînement] Les ruines de la clairière   Mer 19 Déc - 13:08

Alors qu'Awako allait à la rencontre de Chinizu, cette dernière trouva tout de même le moyen d'esquiver l'attaque. D'un saut arrière, elle se retrouvait derrière les boules d'eau qui se retrouvèrent sur la Chuunin. Le choc fut inévitable et la jeune fille sombra dans l'eau avant de se mettre à battre frénétiquement des bras et des jambes pour remonter à la surface. De nouveau debout, trempée, et surtout affaiblie par l'attaque qu'elle venait de prendre, Awako devait encore une fois s'essorer un peu tout en écoutant les conseils de son Sensei. Dès qu'elle eut fini, elle releva la tête et ragarda Chinizu. Elle avait rengainé son Katana et était pour l'instant à mains nues. Awako le ressortit de son fourreau et se remit en garde.

Elle repensa aux paroles de Chinizu, le fait qu'il y ait trop de moyen de fuite dans ses tactiques ne l'étonnait guère, même si elle pensait sur le coup avoir réussir à empêcher la Mizukage d'aller au contact avec ses lames. L'abscence de Takara à ses côtés se faisait ressentir, le duo incomplèt montrait plus de difficulté au combat.
L'eau qui ruisselait des cheveux trempés de la Chuunin et coulait sur son visage ajoutait au trouble de l'eau sur laquelle elle combattait. La jeune fille se décala et cherche un autre moyen d'approche. Elle était beaucoup plus à l'aise au sol, mais elle voulait tenter d'égaler sa maîtrise du combat tant au sol que sur l'eau ou dans les arbres, ... Elle devait être efficace n'importe quand. Alors elle cherchait comment faire pour attaquer sa cible intouchable.

Un Dan'su No Fussoku utilisé avec le sabre et non les jambes et les bras ? Elle risquait de blesser gravement son Sensei et ce n'était pas le but du combat. En même temps, la Mizukage était capable de se défendre contre une Chuunin encore mal habituée à son arme. Mais sa technique pouvait rater aussi, la Mizukage était une combattante redoutable et armée de deux Wasashi ... Awako décida de passer à l'action quand même, elle ne viserait pas les points vitaux. Et puis, Chinizu avait de grandes chances de soit parer les coups, soit de les éviter. Et si elle ne le faisait pas, elle ne risquait pas d'être touchée gravement par son élève.

Awako commença donc à tourner comme au début autour de son Sensei, pour finalement se mettre à courir. Ses tours se rapprochaient de sa cible de plus en plus et la jeune fille accélérait. Chinizu avait reconnu la technique, elle savait ce qu'allait faire la jeune fille. Quand cette dernière trouva le moment opportun, elle bondit sur la Mizukage et dirigea sa lame vers l'épaule sans frapper comme une bourrine, mais plutôt effleurer la peau de son adversaire. Le second allait frôler l'avant bras, le troisième le ventre, un quatrième la cuisse et les dernier vers les deux mollets de Chinizu. Le mouvement vers le bas lui permettait de ne pas trop casser le rythme de ses coups, laissant peu de chance à l'adversaire de parer ou de donner un coup dans sa direction. Elle continuait sa course tout en donnant ces coups, et dès qu'elle eut fini, elle bondit vers l'arrière pour se retrouver hors de portée de son Sensei. Elle hésitait à porter un autre assaut, mais ne le fit pas, elle préféra se remettre en garde pour se prérarer à réengager le combat ou à se défendre contre une attaque de Chinizu.
Revenir en haut Aller en bas
Chinizu Hake
Disparu(e)
avatar

Nombre de messages : 988
Age : 28
Date d'inscription : 10/11/2006

Feuille de personnage
PV:
300/300  (300/300)
PC:
854/905  (854/905)

MessageSujet: Re: [Entraînement] Les ruines de la clairière   Ven 21 Déc - 10:26

La tactique maintenant utilisée par Awako pouvait marcher. Elle bondissait sur Chinizu, son Katana en main pour utiliser le Dan su no Fussoku, technique qui lui avait été apprise par la Mizukage en personne. Chinizu tenait ses Wakisashi et tentait alors d’esquiver un maximum des coups. Malgré sa grande vitesse, elle ne parvenait pas à tous les arrêter et se faisait toucher à la cuisse gauche…

« Argh… » Elle s’écroulait « Pouf »

Le corps de la jeune femme explosait dans un nuage de fumée. Apparaissait derrière Awako la véritable Mizukage.

« Très bien tu t’es grandement améliorée, nous arrêtons pour aujourd’hui et reprendrons demain à la même heure. »

[+2 Tai, +1 Int ; Dan’su no Fussoku lvl 3 ; Maitrise du combat au Katana (précision) apprise]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Entraînement] Les ruines de la clairière   Mer 26 Déc - 18:42

La Chuunin s'était arrêtée et avait vu un nuage blanc se former là où s'était trouvée Chinizu quelques instants auparavant. Après avoir entendu un "Argh", Awako se rendit compte que ce n'était qu'un clone qui venait de disparaître. Avant qu'elle n'ait eu le temps de réagir, la voix familière de la Mizukage retentit dans son dos. Elle se retourna et s'inclina avec respect.

"Je vous remercie, Chinizu-Sensei. A demain alors !"

Après un signe de salut, Awako regagna la rive et rejoignit Takara. Elle était encore trempée mais heureuse. Les entraînements avec la Mizukage étaient toujours pour elle des moments importants et elle en était toujours contente. Il n'y avait eu qu'une seule fois où Awako s'en était prit à Chinizu dans l'intention de lui faire vraiment du mal. Elle ne gardait de cette fois qu'un vague souvenir, il y avait avant, un début de pendant et un après. La Mizukage lui avait fait maîtriser sa technique héréditaire dont la jeune fille ne connaissait même pas l'existence à l'époque. Elle ne s'en était jamais servie et ne l'avait jamais réutilisée, mais cet évennement lui avait montré à quel point elle tenait à Takara et ce qu'elle était capable de faire pour elle. Sur le chemin du retour, le duo se regarda, Takara avait senti la vague de nostalgie de son amie. Elle, elle n'avait aucun souvenir de ce passage, elle était inconsciente lors de l'attaque. Awako posa une main sur sa grosse tête et sourit, sa bonne humeur de nouveau retrouvée. Le lendemain, elle serait là, prête pour un nouvel entraînement, pour une nouvelle journée.

________________________________________________________________________________________


Le lendemain, même endroit, même heure, Takara et Awako arrivèrent sur le lieu d'entraînement. Elles s'échauffèrent avec soin, puis Takara se permit un bain et Awako fit un tour sur l'eau pour s'assurer de sa maîtrise de sa technique. Une fois dessus, elle fit quelques mouvements avec son Katana. Elles ne savaient pas de quoi ce jour serait fait, Chinizu gardait ses idées d'entraînement jusqu'au bout, et la Chuunin n'avait jamais cherché à savoir ce qu'elle travailleraient ensemble. Les entraînements étaient divers et surprennaient généralement le duo, mais ils étaits toujours les bienvenus. Takara sortit de l'eau et alla se secouer dans tous les sens sur la rive, bientôt rejointe par Awako. Ensemble, elles guettèrent l'arrivée de leur Sensei.
Revenir en haut Aller en bas
Chinizu Hake
Disparu(e)
avatar

Nombre de messages : 988
Age : 28
Date d'inscription : 10/11/2006

Feuille de personnage
PV:
300/300  (300/300)
PC:
854/905  (854/905)

MessageSujet: Re: [Entraînement] Les ruines de la clairière   Sam 29 Déc - 7:22

Chinizu arrivait au marais, rejoignant Awako qui devait déjà être présente sur les lieux. Une nuit était passée depuis leur dernier entrainement et la Mizukage avait eu le temps de réfléchir à ce qu’elle allait pouvoir enseigner à son élève. Il était temps maintenant de passer aux choses sérieuses d’après elle, d’apprendre une technique d’un niveau bien plus élevé que précédemment. Chinizu arrivait devant Awako, et lui souhaitait bonjour de légère révérence.

« Bonjour Awako… On se met au boulot tout de suite, nous avons beaucoup de travail aujourd’hui… J’ai prévu de t’enseigner deux nouvelles techniques aujourd’hui… La première est une technique Ninpo de haut niveau et la seconde est une technique Suiton de niveau moyen… Par soucis de logique, nous allons commencer avec la Suiton… »

Elle reprenait son souffle, puis concentrait tout son chakra pour amener un maximum de l’humidité ambiante dans son énergie spirituelle. Une fois son chakra malaxé, elle faisait une série de signe et disait le nom de la technique.

« Suiton, Mizu Bunshin no Jutsu »

Deux clones se formaient devant Chinizu… Chacun d’eux semblait être fait entièrement d’eau. Il était consistant mais il pouvait faire passer des objets à l’intérieur. La jeune femme attrapait son Wakisashi et le plantait dans son clone qui ne réagissait pas, son corps s’étant liquéfier à l’endroit du choc.

« Très bien, pour réussir, il te faut concentrer l’humidité avec ton chakra. Puis une fois que tu tiens bien ton chakra malaxé, tu le dégage à l’extérieur avec toute son humidité, puis tu forme des clones, comme tu le faisait avec ton Bunshin no Jutsu »

Les deux clones se détruisaient…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Entraînement] Les ruines de la clairière   Sam 29 Déc - 12:18

Chinizu arrivait à son tour et elles se saluèrent. Immédiatement, la Mizukage commença a exposer le planning de la journée, il promettait d'être fatiguant. Deux techniques à la clef, un Ninpo de niveau élevé et un Suiton de niveau moyen. Journée chargée effectivement. Chinizu expliqua rapidement en quoi consistait la technique, après en avoir montré l'exécution et le résultat. Awako ne dit tout d'abord rien, elle réfléchissait à la manière de réaliser ce Suiton.

"Bien, Sensei."

*Tout d'abord les signes, pour les avoir bien en main.* Elle les fit lentement, plusieurs fois. *Ensuite réunir l’humidité, comme pour le Kirigakure je pense. Sauf que là c’est plus ciblé.*

Malaxant son Chakra, la jeune fille se concentra sur son environnement. L’air de Kiri était particulièrement humide, mais les premières fois étaient tout de même compliquées. Awako se souvint qu’elle avait eu du mal à apprendre le Kirigakure. Mais si le principe était le même, elle avait une chance de s’en sortir plus rapidement. Mais elle devait tout d’abord comprendre comment réaliser la technique, et tenter une première fois. La Chuunin sentait son Chakra circuler dans son corps et elle commença à en faire sortir une partie pour qu’il s’attache aux particules d’humidité de l’air, qu’il la concentre à ses côtés.

*Ne pas le condenser tout de suite, mais juste l’attirer. Je ne dois pas le transformer en brouillard mais en eau cette fois, impliquant une plus grande modification. Mais Chinizu-Sensei vient de me dire que je dois concentrer l’humidité dans mon Chakra pour l’expulser après. L’humidité doit rester collée à mon Chakra, je dois la saisir.*

Tout en réfléchissant, Awako continuait à attirer l’humidité vers elle, elle en avait besoin d’une grande quantité pour réaliser des clones. Au bout d’un moment, il lui semblait avoir réunit assez d’humidité pour pouvoir faire deux clones, aussi se concentra-t-elle pour modifier l’humidité en eau, mais pas tout de suite. Elle devait le faire pour créer les clones, pas avant sinon l’eau tomberait au sol. Elle ne voyait plus le temps passer, les particules d’eau étaient les seules choses ayant son attention. La Chuunin réalisa les signes tout en formant avec son Chakra d’autres Awako à ses côtés. Pour leur donner consistance, elle y envoya toute l’humidité qu’elle avait accumulé.e.

"Suiton, Mizu Bunshin no Jutsu !"

Elle releva la tête, son attention soudain de nouveau accordée au monde qui l’entourait, au visage de Chinizu, aux bruits qui les entouraient, à la vie. Ses sens reprirent eux aussi conscience de la réalité et la jeune fille vit trouble pendant quelques secondes. Elle dirigea son regard vers la Mizukage, puis vers ce qu’elle espérait, des clones.
Revenir en haut Aller en bas
Chinizu Hake
Disparu(e)
avatar

Nombre de messages : 988
Age : 28
Date d'inscription : 10/11/2006

Feuille de personnage
PV:
300/300  (300/300)
PC:
854/905  (854/905)

MessageSujet: Re: [Entraînement] Les ruines de la clairière   Sam 29 Déc - 12:31

Un clone commençait à se formait puis éclatait avant d’être terminé. Chinizu regardait alors et voyait tout de suite la petite faute commise par son élève. Elle s’avançait vers elle pour lui indiquer et l’aider. Au fond, c’était son boulot de professeur.

« Il faut que tu garde ton chakra en contrôle total… Tu as lâché ton lien de chakra trop vite… Recommence, c’est dommage tu étais très bien partie… »

Chinizu reculait et s’asseyait sur un petit rocher…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Entraînement] Les ruines de la clairière   Sam 29 Déc - 13:38

Le début d'un clone avait explosé, elle avait donc échoué. Chinizu lui expliqua son erreur et la jeune fille comprit. Elle prit quelques instants pour se faire un schéma rapide de ce qu'elle devrait exécuter. D'un signe, elle montra qu'elle était prête et reprit sa concentration pour tenter une secondes fois de réaliser la technique. Awako malaxa son Chakra, et commença de nouveau à rechercher l'humidité pour la concentrer dans son Chakra.

*Cette fois, je dois garder le contrôle de mon Chakra jusqu’au bout, ne pas couper le lien abruptement. Garder l’humidité ancrée dedans pour l’envoyer dans les clones mais sans précipitation, je ne dois rien laisser au hasard.*

Amassant toujours l’humidité autour d’elle, Awako se concentrait en même temps pour la maintenir auprès d’elle sans la condenser. Une fois de plus, elle voulait être sûre d’avoir suffisamment d’eau après pour que ses clones puissent avoir une consistance. Y mettre suffisamment d’eau et de Chakra pour qu’il tienne debout. Mais pour avoir de l’eau, elle devait regrouper l’humidité de l’air.

Sans relâcher sa concentration, la Chuunin commença à réaliser les signes pour créer les clones. Lentement, elle s’assura de leur ressemblance avec la réalité, de la quantité de Chakra qu’elle allait leur céder et de la quantité d’eau qu’ils pouvaient accueillir. Après s’être assuré que l’enveloppe imaginaire qu’elle se faisait à ses côtés pouvait devenir réalité, Awako commença à envoyer l’humidité vers ce corps qui, pour l’instant, n’existait que par le Chakra. La jeune fille modifiait les particules d’humidité pour les transformer petit à petit en gouttes d’eau qui allaient s’ajouter les unes aux autres pour finalement remplir la coque vide d’eau.

"Suiton Mizu Bunshin no Jutsu !"

Dès qu’elle se sentit prête, la jeune fille envoya ce qui restait d’eau vers le clone et tenta de lui donner consistance. Au moment qu’elle jugea le mieux, elle coupa enfin le flux de Chakra qui la reliait au clone pour lui laisser son indépendance. Maintenant, elle pouvait regarder ce qu’elle avait fait, sans pour autant s’empêcher de douter. Un doute mêlé d’espoirs, mais rien de tel que de regarder de ses propres yeux pour juger du résultat obtenu.
Revenir en haut Aller en bas
Chinizu Hake
Disparu(e)
avatar

Nombre de messages : 988
Age : 28
Date d'inscription : 10/11/2006

Feuille de personnage
PV:
300/300  (300/300)
PC:
854/905  (854/905)

MessageSujet: Re: [Entraînement] Les ruines de la clairière   Sam 29 Déc - 13:51

La technique réussissait sans aucun problème et Chinizu souriait à son élève, fière encore une fois de sa réussite. La jeune femme s’approchait ensuite d’elle, puis enchainait une nouvelle série de signe.

« Hari Jizou »

Les cheveux de Chinizu grandissait, grandissait, grandissait, jusqu’à toucher le sol. D’un mouvement de tête, il partait tous en direction d’un arbre, l’écrasant totalement. Puis sa chevelure revenait à la normal…

« Très bien, voilà la technique que je voulais t’apprendre… Le Hari Jizou te permet de faire grandir et grossir tes cheveux et les rendent coupants. La première étape de l’apprentissage sera de les allonger… Pour ca, tu dois concentrer ton chakra sur ton crane et allonger les racines tout en créant de la racine à tes cheveux… Essaye. »

[Tu maitrise le Suiton Mizu Bunshin, +1 Nin, +1 Int]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Entraînement] Les ruines de la clairière   Sam 29 Déc - 17:06

Cette fois-ci, le clone se forma correctement et la jeune fille sourit à son tour à la Mizukage. Quelques instants plus tard, Chinizu lui montrait une nouvelle technique. Après un enchaînement de signes qu’Awako mémorisa avant de se concentrer sur l‘effet de la technique. Après avoir lancé le nom de la technique, son Sensei réalisa le Hari Jizou. Surprise, la Chuunin vit les cheveux de la jeune femme pousser pour devenir de plus en plus grands, et quand elle arrêta de les faire pousser, d’un mouvement de tête en direction d’un arbre, elle écrasa ce dernier. La masse de cheveux commença à redevenir normale, mais Awako ne s’en rendit pas compte tout de suite. Son regard était fixé sur l’arbre qui était quelques instants auparavant encore droit. C’était certainement le fait que ce soient les cheveux de Chinizu qui aient brisé l’arbre qui l’étonnait le plus. Cette technique semblait redoutable, mais la Chuunin ne se fit pas d’illusion, il lui faudrait travailler cette technique encore quelques années avant de la maîtriser à un tel niveau. Enfin, son attention retourna à la Mizukage qui lui expliqua comment commencer à apprendre ce Ninpo. Elle devait utiliser son Chakra pour faire pousser ses cheveux en les changeant dès la racine. C’était à partir de là qu’elle devait en changer la taille, pour les faire grandir, grandir, grandir, …

Pour commencer, Awako commença à malaxer son Chakra, pour réaliser cette technique, elle devait le concentrer sur son crâne. Mais pour l’instant, ne pas chercher a réaliser la technique mais la comprendre. Petit à petit, la Chuunin prit conscience des racines plantées sur sa tête, donnant naissance à autant de cheveux. Elle devait se concentrer sur elles pour les allonger tout en en créant. Elle prit plusieurs minutes pour être certaine d’être en mesure d’envoyer son Chakra dans les racines de ses cheveux pour les faire pousser. Lentement, elle amena son Chakra vers sa tête et le fit recouvrir son crâne, une partie de son cou, ses tempes, partout où elle avait des cheveux. Une fois arrivée là, elle se demanda comment les faire pousser. Il lui fallait certainement changer les racines, grâce au Chakra, mais comment ?


*Si j’ai bien compris, je n’ai pas besoin d’en envoyer dans tous mes cheveux, mais seulement dans les racines. C’est là que tout se passe pour l’instant en tout cas. Mais ça ne m’avance pas plus. Je dois créer des racines tout en les allongeant. Je n’ai encore jamais crée de matière, juste utilisé celle qui se trouvait autour de moi. L’exercice en est d’autant plus dur. Si je me sers de mon Chakra pour allonger mes cheveux, il faut qu’il soit solide. Dilemme. Hmmm je vais tenter de les allonger, peut être en les modifiants … Non, je risque de n’arriver à rien. Je vais plutôt essayer de les faire grandir.*


Pas vraiment plus avancée qu’au début, la Chuunin commença à envoyer du Chakra dans ses cheveux, puis une fois arrivée au bout, elle se mit à tenter de créer des cheveux. Les fils de Chakra devaient prendre consistance, une sorte de Henge ? Non, c’était beaucoup plus compliqué que ça, mais le résultat était que se cheveux devaient être plus longs qu’avant. Au lieu de faire des fils uniques pour chaque cheveu, Awako voulait plutôt en faire trois pour les tresser et les rendre plus solides. Lentement, elle cherchait à aller le plus loin possible sans perdre de sa concentration ni de brûler d’étapes.

"Hari Jizou !"

Elle n’avait pas vraiment conscience du fait que ses cheveux poussent ou non, mais elle continuait dans ce sens en espérant arriver à quelque chose. Au bout d’un moment, elle arrêta et regarda Chinizu, qu’avait elle fait ?
Revenir en haut Aller en bas
Chinizu Hake
Disparu(e)
avatar

Nombre de messages : 988
Age : 28
Date d'inscription : 10/11/2006

Feuille de personnage
PV:
300/300  (300/300)
PC:
854/905  (854/905)

MessageSujet: Re: [Entraînement] Les ruines de la clairière   Sam 29 Déc - 17:16

Ses cheveux poussait bien et Chinizu regardait, non surpris de la réussite d’Awako. Cependant, cette première partie était encore la plus simple, la seconde était un peu plus compliqué à mettre en œuvre.

« Très bien, maintenant il faut que tu rende tes cheveux coupant comme des lames de rasoir. Pour ca, tu dois affinée et aiguisé tes cheveux à l’aide de la force de ton chakra… »

Chinizu était toujours posée sur son rocher, regardant son élève en train d’apprendre tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Entraînement] Les ruines de la clairière   Jeu 3 Jan - 17:41

Une fois qu’elle reprit vraiment conscience de tout ce qui l’entourait, Awako entendit la réponse à sa question muette. D’un signe de tête, elle montra qu’elle avait compris. Le poids inhabituel de ses cheveux se fit sentir à ce moment, ce qui surprit la jeune fille quelques instants. Elle savait que l’entraînement était là pour lui laisser le temps d’apprendre sans vraiment de limite et sans pression de la part de Chinizu. Cette fois, elle devait rendre ses cheveux coupants grâce encore une fois à son Chakra. La jeune fille repartit vers son monde où elle reprit sa concentration après un sourire à la Mizukage. Une fois de plus, Awako fixa son attention sur le Chakra qu’elle envoyait vers son crâne et ses cheveux. Celui déjà présent qui lui avait servi à faire pousser ses cheveux n’allait pas l’aider plus que nécessaire, elle devait se servir de lui et en ajouter partout sur ses cheveux. Chaque fibre devait contenir du Chakra qu’elle tenterait de rendre coupant après s’être assurée de sa présence. De la racine jusqu’aux pointes, ses cheveux étaient maintenant tous imbibés de l’énergie des Ninjas.

*Maintenant, je dois le rendre coupant, mais encore une fois, je ne sais pas trop comment. Je dois l’aiguiser, comme j’aiguiserais une arme. C’est ce qu’ils doivent devenir d’ailleurs. Je vais essayer en aplatissant les bords puis en les rendant coupants. Si je le laisse de la même forme que mes cheveux, il ne coupera pas, je dois le modifier pour obtenir des tranchants.*

Une fois partie avec une base d’idée, Awako se sentit plus d’attaque à tenter l’expérience. Cette fois, au lieu de se concentrer sur ses cheveux, elle se concentra sur le Chakra qui s’y trouvait. Mais elle savait qu’elle ne devait pas rendre l’ensemble incohérent, l’un devait servir de support à l’autre. Pour commencer, la Chuunin rendit son Chakra plus plat, comme une lame au lieu de cylindrique. Elle devait le faire recouvrir ses cheveux, car eux ne couperaient pas, c’était le Chakra qui ferait tout le boulot. Une fois qu’il fut en même temps dans ses cheveux et autour, Awako se mit à le travailler pour le rendre coupant. Le modifiant, elle cherchait à l’aiguiser sur les bords, à l’endroit où les cheveux devraient entrer en contact avec le bois.

Lentement, elle cherchait à le modifier selon sa volonté, tout en gardant une logique avec le support que faisaient ses cheveux. Au bout d’un moment, elle jugea les transformations presque abouties et donne une dernière touche à son Chakra pour voir si elle pouvait le rendre vraiment tel qu’elle le souhaitait. Aussi tranchants qu’une lame, et pourtant leur laisser une certaine souplesse pour pouvoir les bouger. Donc le Chakra devait être solide mais souple. Avant tout, ne pas laisser faire comme ça vient, aller chercher la petite chose qui fera que la Chuunin avait une chance de réussir.


*Voyons, je les aie aplanis, aiguisés, j’ai veillé à ce que mon Chakra reste tranchant mais qu’il ne rende pas mes cheveux aussi raides et durs que du métal. Ce devrait peut être être bon, je ne vois pas tellement ce que je peux ajouter. Je me lance !*

« Hari Jizou ! »

Son regard mit quelques secondes à trouver Chinizu, Elle ne savait pas combien de temps cela avait prit, son Sensei ne s’impatientait jamais. De nouveau de retour dans ce monde plein de bruits, d’odeurs et de sensations, Awako se sentit une fois de plus troublée par ce changement soudain. Mais ce trouble passait vite et la jeune fille retrouvait complète mesure de ses moyens en peu de temps.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Entraînement] Les ruines de la clairière   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Entraînement] Les ruines de la clairière
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Quel est le meilleur entraînement des rocky ??
» Vêtements d'entraînement
» Sylvester Stallone arrête l'entraînement
» [SOFT] FOOTCOACH 0.5 : Listing d'exercices d'entraînement de football [Gratuit]
» S'entraîner chez soi :)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Gaiden :: Hors trois Villages :: Hors des trois Villages cachés principaux :: Kiri no Kuni :: Marais-
Sauter vers: