Naruto Gaiden

Jeux de Rôle Rp sur l'univers Naruto
 
AccueilFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Toute seule dans le désert

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Miho
Mini-désertrice
Mini-désertrice
avatar

Nombre de messages : 346
Age : 27
Date d'inscription : 07/02/2007

Feuille de personnage
PV:
45/45  (45/45)
PC:
263/263  (263/263)

MessageSujet: Toute seule dans le désert   Ven 14 Déc - 21:06



Il faisait chaud. Démentiellement chaud. Le sable, si brûlant qu'y poser le pied devenait une torture, s'infiltrait partout, s'appliquant à brûler chaque centimètre carré de peau laissé à l'air libre. Le soleil affirmait sa suprématie sur ce monde vide, le frappant de tout ce qu'il avait de moins bien, ou de plus mal, suivant les points de vue. Mais la nuit c'était pire. Les tempêtes de sable déchiraient tout sur leur passage, et laissaient derrière elles un paysage métamorphosé, dans lequel se repérer devenait quasiment impossible. Sans le secours des étoiles, et de la bonne vieille doctrine "quand le vent vient de l'Est, le soleil est à l'Ouest, et s'endort dans les sables d'or", Miho serait sans doute complètement perdue. Non pas qu'elle sache précisément où elle se trouvait, mais la petite silhouette enveloppée dans des tissus qui ne laissaient apparents que ses yeux, savait au moins à peu près quelle direction prendre.

C'était ainsi que marchait la princesse déchue de Nuke-nin, depuis des jours et des jours. Mais Suna était loin, et elle n'avait jamais imaginé que de si petites distances sur une carte pouvaient devenir si grandes dans la réalité. Elle n'avait jamais imaginé qu'il puisse faire aussi chaud nulle part, d'ailleurs. La voyageuse avait eu quelques difficultés pour renouveler ses provisions, les oasis se faisant de plus en plus rares à mesure qu'elle s'éloignait de la frontière. L'eau commençait à manquer sérieusement, à ce propos, et pas un seul oasis en vue. Miho fatiguait. Ses entraînements avaient été rudes, certes, mais aucun ne l'avait préparée à une marche aussi longue dans le désert aride, et sous les tempêtes de sable.

La gamine avait chaud, sous ses couches de vêtements, mais elles avaient l'avantage de la protéger du soleil, des coupures du sable et du vent. Une chose était sûre, ce n'était pas un endroit pour elle... Mais Rafiki semblait se réjouir à la vue d'un Oasis, et il réclamait souvent une petite excursion dans les arbres. Ils devaient sûrement lui rappeler les forêts de Nuke-nin, même si les palmiers étaient plutôt éloignés des arbres qu'on pouvait trouver là bas. Miho ignorait où se situait le prochain oasis, mais une chose était sûre, il allait falloir qu'elle tombe dessus, et vite ! La soif lui brûlait la gorge, et sa gourde était vide. Il restait encore un peu à manger, mais la nourriture semblait l'assécher encore davantage. De l'eau. C'était tout ce qui lui fallait.

Le soleil descendait dangereusement, et la désertrice en fuite sentait venir la tempête. Elle se nicha au creux d'une dune, lorsque le vent se mit à souffler, et attendit que ça passe, il était inutile de voyager dans ces conditions, elle ne ferait que se perdre, et ses chances de survie face au vent étaient probablement très faibles. La tempête sembla durer un temps incroyablement long, et lorsque Miho se releva, à moitié ensevelie, le paysage était méconnaissable. Elle grimpa tout d'abord au sommet de la dune la plus haute du coin, espérant apercevoir quelque chose. Cette fois ci, la chance était avec elle. Un oasis splendide se dressait devant elle, promesse d'un bonheur sans fin. La gamine s'y précipita, sans voir ce qui ondulait près d'elle, dans le sable fin.


- Ssssss... ne coursss paasssss... petite...ssss...

Miho s'arrêta net, baissant les yeux vers la source de cette voix étrange. C'était un serpent, un cobra, plus précisément. Et un cobra rudement intelligent, puisqu'il était capable de parler. La petite fille se dressa de toute sa hauteur, et répondit au serpent, d'une vois déformée par le manque d'eau :

- J'ai besoin de boire. Pourquoi ne devrais-je pas courrir ?

Elle s'appliquait à bien parler, parce que les princesses dans les histoires parlaient toujours très bien, surtout aux serpents qui savaient parler, au moins par mesure de précaution. Le cobra semblait méprisant, comme si la question de la petite n'avait aucun sens.

- Regarde un peu verssss ton "oasissssss".


Miho, obéissante, tourna la tête. Elle ne vit que le vide, le sable, toujours le sable, et les dunes qui s'étendaient vers l'infini. L'oasis avait disparu. Avait-elle été victime d'une sorte de genjutsu ? Le cobra, percevant son désarroi, reprit la parole, plus doucement, cette fois.

- Tu t'esss laisssssssée avoir par un ssssssimple mirage... Sssssi je n'avaissss passs été là, tu courraissss à ta perte.

La petite fille sentait qu'il fallait faire quelque chose, pour remercier le serpent. Elle fit donc un gracieuse révérence, en signe de remerciement. En se relevant, la gamine trébucha. Elle sentait que sa tête tournait, tournait... D'une voix plaintive, elle continua :

- Mais, qu'est ce que je peux faire, maintenant ?

- Attends, ton sssssssalut viendra... Ssssssss...

Et, sous ce sifflement, tout devint noir.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kunsen Tienmel
Genin de Suna
Genin de Suna
avatar

Nombre de messages : 221
Date d'inscription : 27/05/2007

Feuille de personnage
PV:
0/0  (0/0)
PC:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Toute seule dans le désert   Ven 14 Déc - 21:55

Kunsen avait tenté de retrouver la piste d'un chien de sa famille qui était parti en plein désert. Il avait mis 2 jours avant de retrouver une quelconque piste. Le genin était torse nu, les muscles reluisant. Il connaissait le désert, ça oui, mais il ne pouvait pas s'y accomoder, ça non ...

Le garçon aux cheveux roses suivait les pas du chien. Il savait qu'il devait se dépêcher, si les traces étaient encore présentes, l'animal n'était pas bien loin... Si c'était bien les empreintes de la bête qu'il suivait, dans le sable, impossible de distinguer...


*Il me reste des rations pour encore deux jours... Si je l'ai pas trouvé avant que le soleil touche l'horizon, je fais demi-tour...*

Kunsen avait beau connaitre le désert et posséder un bon sens de l'orientation, il ne pouvait pas rentrer à Suna en moins d'une journée depuis là où il était...

Au détour d'une dune, la silhouette de la bête se détacha enfin. Les traces menaient bien au petit corps inanimé. De loin, Kunsen était sur que c'était le chien qu'il cherchait, surement mort à cause de l'eau et de la nourriture qui lui manquait...

Le genin s'approcha du corps sans vie. Plus il s'en rapprochait, plus il doutait. Ce n'était pas un chien... Ou alors, il avait bien changé en seulement deux jours.


-... Qu'est ce qu'elle fait là ?

La petite fille ne semblait pas avoir plus de 10 ans, et elle était en plein désert, seule, abandonnée... Le genin attrapa une gourde à sa ceinture et la déboucha. Il porta le goulot de celle ci aux lèvres désséchées de la petite fille.

Le liquide tombait dans la bouche de la jeune kunoichi, celle ci semblait reprendre peu à peu des couleurs. Elle ne serait pas réveillée avant la nuit, Kunsen en était sur... Elle avait bien eu de la chance qu'on la trouve...

-Ma petite, t'as vraiment de la chance...


Kunsen se baissa et prit le Miho dans ses bras. La petite fille avait une peau si douce, cela faisait longtemps qu'il n'avait jamais ressenti ca... Une telle douceur, si innocente...


-Kof Kof

Kunsen s'arrêta. Cela faisait plus de deux heures qu'il marchait, le corps de Miho dans les bras. Elle se réveillait maintenant. Elle aurait du mal à parler, il s'en doutait bien, mais lui montrer un peu de nourriture et lui en donner raviverait ses forces, et pas qu'un peu...

Le garçon aux cheveux roses fit un grand sourire à la jeune fille qu'il venait de déposer au sol. Le soleil commençait à se coucher, baignant le désert d'une obscure clarté. Peu à peu, les yeux de la désertrice s'ouvraient. Elle voyait maintenant la longue chevelure de Kunsen lui retomber sur le visage, il avait vraiment l'air d'une fille sans ses cheveux attachés... Mais il s'en fichait.

Pour le moment, le bandeau de shinobi du genin était rangé dans son sac. Il n'y avait aucune trace du port de celui ci au front du garçon, Miho ne pouvait donc se douter de rien... Kunsen gardait ce même sourire qui savait réconforter les âmes les plus touchées... Miho semblait être une de ces âmes...

-Bien dormi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ombreterre.com/rpg/index.php
Miho
Mini-désertrice
Mini-désertrice
avatar

Nombre de messages : 346
Age : 27
Date d'inscription : 07/02/2007

Feuille de personnage
PV:
45/45  (45/45)
PC:
263/263  (263/263)

MessageSujet: Re: Toute seule dans le désert   Dim 16 Déc - 11:45

Des petits esprits tournoyaient autour de Miho. Ils prenaient toutes les teintes de l'arc en ciel, c'était vraiment très joli. Puis le roi des Serpents arriva, et murmura à son oreille un secret si secret qu'elle devrait l'oublier à son réveil. Le serpent se transforma alors en une sorte de peluche rose avec des longs poils, et Miho ouvrit les yeux.

-Bien dormi ?

La question ne venait pas, comme la petite l'avait d'abord cru, d'une peluche rose avec des longs poils. Non, c'était un être androgyne aux long cheveux roses qui venait de la poser. La gamine eût un mouvement de recul. Bien qu'il ne ressemble pas particulièrement à un monstre, l'individu n'en était pas moins étrange. Qu'est-ce qu'il faisait là ? Et elle, qu'est-ce qu'elle faisait là ? Après un instant de panique, la vérité surgit. Elle était perdue dans le désert, un serpent l'avait aidée, et maintenant le bonhomme rose l'avait sauvée. Miho prit le temps de le détailler un peu plus. Il avait l'air tout à fait normal, à part une chose : ce n'était pas un ninja. Les seuls non-ninjas que Miho ait jamais eu l'occasion d'approcher étaient des brigands très moches qui voulaient la tuer, on se demande encore pourquoi. Et le bonhomme rose, qui, Miho en était sûre, maintenant, était un garçon, n'avait pas l'air bien méchant. La gamine se décida donc, enfin, à répondre quelque chose.

- J'ai pas fait exprès de dormir. Je m'appelle Miho. Et toi, tu es qui ?

C'est alors que les yeux de la petite se posèrent sur ce qui semblait être une réserve de choses à manger. Elle avait faim, et il lui restait aussi un peu de nourriture. Rafiki, quant à lui, restait caché dans le sac de Miho, aux côtés de son collègue Sherkan. Il n'était pas encore temps pour la fillette de montrer ses compagnons au Sauveur, car, même s'ils avaient l'apparence d'inoffensives peluches, ils pourraient éventuellement trahir le statut de kunoichi de leur propriétaire. Et puis il serait mal avisé qu'un piège se déclenche par accident... Quoi qu'il en soit, une pensée plus urgente se présenta à la gamine :

- J'ai faim...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kunsen Tienmel
Genin de Suna
Genin de Suna
avatar

Nombre de messages : 221
Date d'inscription : 27/05/2007

Feuille de personnage
PV:
0/0  (0/0)
PC:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Toute seule dans le désert   Lun 17 Déc - 18:35

Kunsen afficha un grand sourire à la petite fille qui lui souriait et qui semblait si innocente.

-Je m'apelle Kunsen.

La gamine semblait demander à manger... Si elle pouvait marcher le lendemain ils arriveraient à Suna avant le coucher du soleil, et si les autres ne s'étaient pas trompés, en plein milieu d'une tempête de sable... Quelle joie !

Le genin enfonça sa main dans un sac en toile qu'il portait sur la hanche. Il en sortit une orange. Un fruit bien sucré et exotique comme on n'en trouvait pas en dehors de Suna.


-Tiens, mange ça...

Kunsen avait quelques fruits et des légumes dans son sac, il lui restait aussi du pain et un bout de viande... Mais rien de vraiment bien sucré pour la fillette qui semblait manger plus que beaucoup de sucre...

-On va pas tarder à repartir, le soleil va se coucher, ca sera plus facile pour marcher, au moins pendant deux heures... Il ne faut pas perdre de temps si on veut pas être pris dans une tempête... On se reposera pendant la deuxième partie de la nuit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ombreterre.com/rpg/index.php
Miho
Mini-désertrice
Mini-désertrice
avatar

Nombre de messages : 346
Age : 27
Date d'inscription : 07/02/2007

Feuille de personnage
PV:
45/45  (45/45)
PC:
263/263  (263/263)

MessageSujet: Re: Toute seule dans le désert   Lun 17 Déc - 19:02

LE bonhomme rose s'appelait Kunsen. Miho décida d'oublier ce nom, qui ne lui convenait pas du tout. Il allait falloir qu'elle en trouve un autre, on ne pouvait pas s'appeler "kunsen", quand même... Tandis que la gamine se torturait les méninges pour rebaptiser son sauveur, ce dernier se mit à fouiner dans un sac. Il en sortiiiit...

... un truc orange, que Miho crut bon d'appeler une orange.

-Tiens, mange ça...

- Merci, Kyuuseishu-saaaan !

La gamine attrapa le fruit, et commença à enlever la peau. C'était sucré, mais un peu amer, donc moins bon que les barbes à papa. Elle aurait volontier partagé un carambar avec Kyuuseishu-san, mais elle n'était pas sûre qu'il y en ait à Suna, et elle n'avait pas très très envie de gaspiller sa réserve. La petite fille mit un certain temps à manger son orange, et il semblait que le bonhomme rose était pressé. Elle se leva, donc, suivant les consignes. Elle avait mangé, ça allait beaucoup mieux, et puis elle était très forte, il ne fallait pas la prendre pour une bonne à rien non plus. Et puis si elle était trop fatiguée, le bonhomme rose pourrait toujours la porter, comme le faisaient tous les déserteurs qu'elle avait plus ou moins réussi à embobiner.

En tout cas, le serpent avait raison : Suna n'était pas loin, et s'ils se dépêchaient, ils y seraient bientôt, et, ça, c'était une super bonne nouvelle. Restait à espérer qu'il y ait des barbes à papa dans ce village de déserteux. Tandis que le soleil disparaissait derrière l'horizon, et qu'ils marchaient, rien que tous les deux, Miho lança à Kyuuseishu un regard en biais, usant sans en abuser de son dôjutsu secret (yeux du chat potté no jutsu, hein, rien de magique). Elle lui lança, d'un air tout à fait sérieux :


- Dis, il y a des barbes à papa, dans ta ville ?

Ben oui, c'était pas mal, les oranges, mais la petite se voyait mal ne plus manger que ça.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kunsen Tienmel
Genin de Suna
Genin de Suna
avatar

Nombre de messages : 221
Date d'inscription : 27/05/2007

Feuille de personnage
PV:
0/0  (0/0)
PC:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Toute seule dans le désert   Mer 19 Déc - 17:06

Kunsen pencha la tête sur le côté et afficha un immense sourire.

-A Suna, il y a de tout ma grande, mais au fait... D'où est ce que tu viens ? Et pourquoi tu es toute seule dans le désert ?

Le genin savait que Suna était un peu à l'écart, et pour qu'une gamine de 10ans ait pu atteindre cet endroit, il fallait qu'elle vienne de Konoha, ou d'Ame, et encore, il se demandait bien comment elle avait pu atteindre cette distance, seule dans un milieu si hostile que le désert...

Le garçon regarda la petite fille, dès qu'elle le voudrait, il la porterait, et avec joie, il fallait qu'ils marchent encore pendant une bonne heure et demi avant de pouvoir être sur de ne pas arriver en plein milieu de la tempête de sable... Et pour Miho, Kunsen savait bien que ça n'allait pas être bien facile... Même si elle était déjà arrivée si loin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ombreterre.com/rpg/index.php
Miho
Mini-désertrice
Mini-désertrice
avatar

Nombre de messages : 346
Age : 27
Date d'inscription : 07/02/2007

Feuille de personnage
PV:
45/45  (45/45)
PC:
263/263  (263/263)

MessageSujet: Re: Toute seule dans le désert   Mer 19 Déc - 17:24

D'où elle venait ? Mais c'était une question indiscrète, ça ! Et Miho avait toujours entendu dire qu'il ne fallait pas poser de questions comme ça. Mais peut-être que les gens de Suna ne le savaient pas... La gamine choisit donc bien ses mots avant de répondre.

- Je viens d'un pays avec des forêts, des rivières et des oiseaux qui chantent. Et je me suis enfuie parce mon otousan est mort.

Le visage de Miho se renfrogna. Elle n'avait pas particulièrement envie de parler de l'Avant, et si elle était partie, c'était justement pour oublier tout ça. Le souvenir du visage souriant de son papa, cumulé à la fatigue, et à l'évocation de l'image du combat entre ceux qui avaient été sa famille, firent naître dans les yeux de la petite fille des larmes brûlantes. Elle en avait marre. Elle aurait voulu que tout s'arrête, d'un seul coup, et que le film rembobinne, pour qu'elle puisse à nouveau se nicher au creux des bras de Ryoko.

- Kyuuseishu-san... s'il te plaît.

Miho tendait les bras vers le jeune garçon. Il était évident qu'elle ne pouvait ou ne voulait plus continuer à marcher. Une fois installée sur le dos de son sauveur, elle se reposerait tout en songeant aux jours heureux, avant que l'autre boulet de TGTMTM ne ramène sa fraise. La simple évocation de ce nom provoqua la naissance d'une envie de meurtre immédiate dans l'esprit, mais aussi dans le corps de la petite fille. Elle serra les poings et les dents, pour ne pas que le bonhomme rose s'en rende compte, et respira bien fort avant de recommencer à parler. Ca l'aiderait sûrement à aller mieux.

- Et toi, tu fais quoi, à Suna ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kunsen Tienmel
Genin de Suna
Genin de Suna
avatar

Nombre de messages : 221
Date d'inscription : 27/05/2007

Feuille de personnage
PV:
0/0  (0/0)
PC:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Toute seule dans le désert   Mer 19 Déc - 18:03

- Et toi, tu fais quoi, à Suna ?
Kunsen garda ce même sourire qui redonnait un peu de courage à la jeune fille, ou en était, c'était ce qu'il était censé faire...

-Allez ma grande, monte sur mon dos, je vais te raconter ce qu'on peut faire à Suna...

Le genin se baissa exposant son dos à la jeune fille qui ne réfléchit pas longtemps pour y grimper et passer ses mains autour du cou du garçon et ses jambes autour des hanches de celui-ci.

-Suna, c'est le pays du vent et du sable, c'est un village de shinobi, ou de ninjas si tu préfères, ce sont eux qui défendent le pays contre tout ce qui pourrait le menacer. Le village est grand, mais son territoire encore plus. Bien sur, tout le désert ne nous appartient pas, la Nature ne peut pas être donnée à quelqu'un, c'est juste que c'est lui qui nous entoure, et nous devons nous occuper de celui ci, le nettoyer, pas avec un balais bien sur, mais c'est une façon de parler pour dire qu'il faut le protéger.
Dans le village, il y a toute sortes de choses à voir et à faire, je ne peut même pas te donner une liste, si court mon répertoire soit il, de ce que l'on peut faire... Enfin, tu verras bien lorsque l'on y sera...


Le genin commença à accelerer la cadence, ca n'arrangerait rien aux problèmes de la gamine pour ce qui concernait la confortabilité, mais au moins, ils arriveraient plus vite ...

-Le sable recouvre toujours le sol, et notre Kazekage, le dirigeant du village, nous protège des tempêtes de sable qui sont vraiment très grandes, de plus le village est entouré de très grosses murailles qui nous protégent de tout, dedans, on est vraiment en sécurité... Il n'y a pas beaucoup de verdure, c'est vrai, mais le peu que l'on voit est si beau...

Un léger bourdonnement se fit entendre au dessus de Kunsen lorsqu'il eut terminé sa phrase. Sous la douce lueur de la nuit, la petite fille s'était endormie, bercée par l'histoire du genin ... Même si elle n'était pas vraiment faite pour faire dormir les petits enfants le soir... Et à priori, le mouvement continuel du dos de Kunsen qui courait ne sembler pas gêner la petite fille...

***
Le lendemain matin, lorsque la petite fille ouvrit les yeux, c'était l'heure pour le soleil de se lever, un spectacle éblouissant, surtout que c'était dans la direction de l'astre solaire que Kunsen courait. Le garçon aux cheveux roses n'avait pas cessé de courir de toute la nuit, en réalité, il avait eu peur qu'en s'arrêtant, Miho se réveille. Et se réveiller en pleine nuit, ce n'était vraiment pas bon pour le sommeil...

-Bien dormi ?

La même question que la veille, Kunsen allait il recevoir la même réponse qu'avant ? Il ne pensait pas, mais après tout, avec une fille de 10ans, il fallait s'attendre à tout ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ombreterre.com/rpg/index.php
Miho
Mini-désertrice
Mini-désertrice
avatar

Nombre de messages : 346
Age : 27
Date d'inscription : 07/02/2007

Feuille de personnage
PV:
45/45  (45/45)
PC:
263/263  (263/263)

MessageSujet: Re: Toute seule dans le désert   Mer 26 Déc - 16:31

- Oui, tu me rappelles un peu mon Otousan, quand tu cours.

La gamine se rendit alors compte que le jeune homme avait dû courir toute la nuit, sans s'arrêter, ce qui était quasiment impossible, à moins que... Et il parlait de Kazekage... et... et puis qu'est-ce qu'il faisait en plein désert ? Miho leva un sourcil, ce qu'elle faisait toujours quand elle était en pleine réflexion intense. Elle pinca sa lèvre inférieure entre son pouce et le côté de son index, regardant le bonhomme rose d'un air suspicieux.

- Dis-moi, Kyuuseishu-saaaan, tu as l'air très fort, tu ne serais pas un ninja, par hasard ?

La petite fille avait retrouvé sa langue, à l'évidence, et c'était pour commencer à poser des questions gênantes. Mais elle pouvait se remettre à marcher, voir même à courir. Oui, à courir, Miho était championne d'athlétisme aux jeux Olympiques de Nuke-nin, elle comptait rendre cette particularité utile.

- Laisse mon descendre, je peux courir toute seule, tu vas voir. Dans mon village, j'étais la princesse la plus rapide !

Miho était d'une humeur raisonnablement bonne : elle avait sans doute retrouvé quelqu'un pour l'aimer et la protéger, et c'était pour elle LA condition du bonheur ultime. Son otousan, elle ne l'oublierai jamais, mais elle pouvait aussi trouver des gens bien à Suna, même si aucun n'arrivait au quart de la puissance de grand Ryoko.

- Dis, on est presque arrivés ?

En effet, la princesse avait hâte de commencer sa nouvelle vie, et le voyage commençait à se faire long...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kunsen Tienmel
Genin de Suna
Genin de Suna
avatar

Nombre de messages : 221
Date d'inscription : 27/05/2007

Feuille de personnage
PV:
0/0  (0/0)
PC:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Toute seule dans le désert   Sam 29 Déc - 15:19

Kunsen laissa Miho sur la sol comme elle l'avait demandé. Ils marchèrent quelques minutes avant que la fillette commence à poser des questions, toute sortes de questions.

- Dis-moi, Kyuuseishu-saaaan, tu as l'air très fort, tu ne serais pas un ninja, par hasard ?
Le genin hocha simplement la tête, ne disant rien de son rang dans la 'société' ninja.
-Je suis un shinobi de Suna, oui ...- Dis, on est presque arrivés ?
-On est arrivé dans moins de deux heures...

Kunsen s'arrêta, posant sa main, doigts écartés devant la gamine qui marchait à ses côtés.


-Ou alors plutôt dans 6...

Le genin venait d'apercevoir la tempête de sable prévue par les experts de Suna. Elle était en peu en avance. Miho ne devait pas bien voir le sable qui tourbillonait, il fallait connaitre le désert pour voir une tempête depuis si loin, en revanche, le vent produit par le vent qui déplaçait lors de sa course des montagnes de semble, ça, il ne fallait pas être un expert pour l'entendre...

-On a trois choix, traverser cette tempête et arriver dans la journée si on ne se détourne pas, ou alors, attendre ici que ça passe, et arriver demain ou dans la nuit ... J'ai assez d'eau pour tenir cette nuit, mais pour la nourriture, il va y avoir un problème ... On peut aussi essayer de la contourner, mais si elle change de direction, on est perdus ...

Le garçon aux cheveux roses regarda la petite fille, toujours avec un grand sourire, elle avait presque eu envie de courir, elle n'était donc vraiment pas faible, il sentait qu'elle voudrait traverser la tempête, ou du moins essayer ... Mais lui, il n'avait pas vraiment envie, pour qu'elle ait été prévue presque une semaine à l'avance, ce n'était pas une tempête 'banale' ...

-Je te laisse le choix, qu'est ce que tu veux faire ?

Kunsen n'aimait pas vraiment prendre de décisions quand il pouvait l'éviter, d'un côté, il avait envie de traverser cette tempête, si jamais il en sortait sain et sauf, il pourrait se vanter de cet exploit, mais sa conscience le prévenait, ce n'était pas une tempête ordinaire ... Vraiment pas, il voyait bien le sable se mouvoir, des dunes entières devaient avoir disparues, et d'autres devaient avoir été baties ...

Le genin ne se sentait vraiment pas de traverser la tempête, il avait peut être une chance sur 2 d'en ressortir vivant, mais avec la gamine ... Leurs chances respectives passaient à 1/3 ... C'était un peu plus risqué ... 33% de chances de passer et de survivre ... Sauf si la tempête se calmait, ce qui était plus que rare une fois par mois sur des grosses tempêtes peut être ... C'est à dire une fois sur 30... 3.3% ... Si jamais la tempête changeait de sens, une fois sur deux, ils seraient soit perdus, soit sauvés ...

Le risque était donc généralement grand. Et même si les alentours de Suna était assez surveillés, il serait dur de trouver deux cadavres d'enfants sous une montagne de sable, même si un des corps produisait du chakra et augmentait donc les chances de retrouver le corps, il était presque impossible que l'émanation traverse la couche de sable...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ombreterre.com/rpg/index.php
Miho
Mini-désertrice
Mini-désertrice
avatar

Nombre de messages : 346
Age : 27
Date d'inscription : 07/02/2007

Feuille de personnage
PV:
45/45  (45/45)
PC:
263/263  (263/263)

MessageSujet: Re: Toute seule dans le désert   Dim 30 Déc - 10:38

Traverser une tempête de sable... Rien que ça... Mais sinon, c'était la dèch assurée. Il en avait, des idées, le bonhomme rose !

-Je te laisse le choix, qu'est ce que tu veux faire ?

- Je ne veux plus attendre. J'en ai marre. Et puis avec un shinobi très très fort comme toi, on ne risque rien, pas vrai ?

Mais la mine du Sauveur disait tout le contraire. Miho en déduisit qu'il n'était peut-être pas si fort que ça... Ce serait donc à elle de le sauver. Mais comment ? Avec quoi ? Elle doutait que Rafiki-kun puisse être d'un quelconque secours dans ce genre de situation. Et les autres techniques qu'elle connaissait ? Mph, peu de chances de servir à quoi que ce soit. Fallait-il pour autant rester là, et se prendre la tempête en plein nez, et mourir sans pouvoir se battre ? Miho n'amait pas cette idée. Pas plus qu'elle n'aimait l'idée de se jeter dans la gueule du loup. Mais d'un autre côté, elle était courageuse, cette petite, tout le monde à Nuke-nin le savait. Elle avait vaincu sa peur de l'eau, presque vaincu sa peur des monstres poilus, vaincu sa peur des insectes (à peu près)... bref, ce n'était pas une vulgaire tempête de sable qui allait lui faire peur, quand même !

- Oh et puis on s'en fiche. Un shinobi ne doit pas avoir peur, c'est Hageshii-san qui me l'a dit. On y va !

L'avantage des surnoms, c'était qu'il était impossible de savoir de qui Miho parlait, sans avoir des connaissances poinutes dans le domaine. Donc, il était impossible de se douter que la gamine nommait par ce petit nom le traître du clan Uchiha, responsable d'un certain nombre de meurtres plus ou moins sanglants, et accessoirement, professeur de natation de la petite fille. Bref, tout ça pour dire que la princesse des Nukenin était déterminée à contrer cette fichue tempête. Et si elle échouait ? Et si elle mourait ? Boarf, elle rejoindrait son Otousan. Sans s'être vengée, malheureusement... Il faudrait donc éviter de mourir, tant que possible. D'un geste, Miho laissa sortir ses deux comagnons : Rafiki et Sherkan. Ils lui serait peut-être utiles, dans ce monde de brutes. Et elle ne les laisserait pas mourir sans se battre, de toute façon.

* YEAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH ! Enfin ça bouge ! *
* Du calme, Rafiki-kun, du calme... On va peut-être tous mourir dans une tempête de sable. *
* Je ne crains pas la mort, mais elle apprendra à craindre mes cros et mes griffes ! *
* Whaaaa, comment k't'as la classe, Sherkan' ! *
* TAISEZ-VOUS ET REFLECHISSEZ A UN MOYEN DE SORTIR DE LA INDEMNES ! *

Le silence se fit, brusquement. Miho réfléchit, seule, et décida que ce n'était peut-être pas idiot de s'attacher tous ensemble, avec des fils de chakra ultra-solides. C'est ce qu'elle fit avec ses pantins, et proposa à Kyuuseishu-san d'en faire autant. C'était peut-être le seul moyen de sortir à peu près entiers de la tempête.

- Alors, tu viens, Kyuuseishu-saaaaaaaaan ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kunsen Tienmel
Genin de Suna
Genin de Suna
avatar

Nombre de messages : 221
Date d'inscription : 27/05/2007

Feuille de personnage
PV:
0/0  (0/0)
PC:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Toute seule dans le désert   Dim 30 Déc - 11:16

Kunsen fut un peu étonné de l'arrivée des deux pantins ... Cette gamine était donc une shinobi ? ... Non, impossible, à un tel âge on joue encore à la poupée et on croit que la vie est belle et que les gens ne meurent jamais... Impossible...

-Tu veux vraiment traverser la tempête ? ... Bien ... Si tu connais le Kinobori, je te conseille de t'en servir, et juste quand il le faut. Les variations sont très fortes. Il faut savoir quand va souffler le vent, à quelle force, et dans quelle direction. Si il souffle dans la direction que nous prenons, alors relâche ton Kinobori et cours, mais dès qu'il changera, réactive le et accroche toi bien au sol ... Et même si tu crois que le vent est faible, car après tout, on ne le voit pas, ne le sous-estimes jamais ... Jamais...

Kunsen avança, dans dix minutes à peine, ils entreraient dans ce qui les tuerait peut être ... Ils avaient deux chances sur trois d'en sortir indemnes d'après les nouveaux calculs effectués par le genin, voire peut être plus.

*D'où est ce qu'elle vient ? ... Elle n'est pas d'ici, c'est sur ...*
-Bon, Miho, si jamais on est séparés par la tempête, ne me cherches pas, je connais mieux le désert que toi, il vaut mieux que tu ne restes pas dans tout ce sable...

Le ton du genin était grave et sérieux, on pouvait presque déceler une touche de tristesse dans sa voix. Il avait déjà traversé des tempêtes, ça oui, mais celle là ... C'était vraiment quelquechose ... Enfin, il avait au moins une amie ... Ou du moins, quelqu'un à ses côtés ...

*On va peut être crever aujourd'hui, en tout cas, je suis content de t'avoir connu ...*


L'heure était venue, la gamine était 'armée' de ses deux marionettes, mais face à des vents si terribles, elles allaient presque la gêner, étant donné qu'elles étaient aussi légères qu'elle ... Elles s'envoleraient facilement ... Enfin, légères ... C'était ce qu'elles paraissaient être ... Après, ce qui était vraiment ... Kunsen ne les avait pas vraiment pesées ...

Plus que 100m avant d'entrer vraiment dans la tempête, une fois dedans, toute communication auditive serait quasiment impossible, déjà qu'à cette distance, Kunsen entendait le vent qui sifflait à ses oreilles comme jamais rien ne l'avait fait ... A la sortie, les deux shinobis auraient les oreilles mortes, ils seraient peut être sourds ... Environ une chance sur 5 de devenir sourd ... Ils allaient en baver...

Kunsen tourna la tête vers la petite fille qui le regardait. Il lui fit un grand sourire, lui ébouriffa les cheveux et s'élança. Juste avant qu'une première rafale de vent emmene du sable devant lui, il composa un tao, et Miho put entendre ce que le genin dit après ce simple signe, si elle voulait survivre, il fallait qu'elle fasse de même ... Ou qu'elle trouve une meilleure solution, et à moins de maitriser les vents plus que bien, il était quasiment impossible de trouver...


-Kinobori...
*Bordel ! J'ai pas pensé à lui préciser que les vents seraient aussi bien chaud que froids ... Si jamais elle utilise une technique Katon, Suiton ou Hyuuton, elle est perdue ...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ombreterre.com/rpg/index.php
Miho
Mini-désertrice
Mini-désertrice
avatar

Nombre de messages : 346
Age : 27
Date d'inscription : 07/02/2007

Feuille de personnage
PV:
45/45  (45/45)
PC:
263/263  (263/263)

MessageSujet: Re: Toute seule dans le désert   Dim 30 Déc - 11:31

Lestée par ses deux compagnons ventripotents, Miho avançait dans le sable. C'était plus dur de marcher, avec Rafiki-kun et Sherkan-san à traîner comme des boulets, mais au moins ils ne s'envoleraient pas, attachés comme ils l'étaient à la petite fille. Et ils lui permettait d'augmenter un peu sa résistance au décollage qui viendrait sans doute. Le vent hurlait, la gamine se boucha les oreilles avec des sortes de bouts de gomme. Même là, le vent lui démolissait les oreilles, et en plus elle n'entendait pas ce que le bonhomme rose hurlait. Boarf, de toute façon, la seule chose à faire était de le copier. Un kinobori ? QUOI ? Seulement ça ? Bon, et bien c'était partii !

- Kinobori !

La tempête s'abattit sur Miho, qui ferma les yeux sous le choc. Le vent était d'une force qu'elle n'aurait jamais pu soupçonner. Un truc de dingue, comme aurait dit Rafiki. Et il aurait raison. La gamine avait l'impression d'être poussée de partout, par une force qui la dépassait. Mais ses pieds, accrochés au sol par la surpuissante technique, restaient immobiles. Heureusement, d'ailleurs. Rafiki-kun, pendouillé devant elle, était pressé contre son ventre. Mais c'était ça ou il mourait. Alors Miho avait choisi cette solution.

Brusquement, le vent s'inversa. Il poussait à présent Sherkan-san, accroché dans le dos de la petite fille. Se souvenant des instructions du bonhomme rose, la gamine lâcha le kinobori, et se mit à courir à toute vitesse, aidée par le vent. Une chose était sûre : jamais elle n'avait été aussi rapide...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kunsen Tienmel
Genin de Suna
Genin de Suna
avatar

Nombre de messages : 221
Date d'inscription : 27/05/2007

Feuille de personnage
PV:
0/0  (0/0)
PC:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Toute seule dans le désert   Lun 31 Déc - 11:53

Kunsen marchait, son Kinobori actif. Ses pas étaient lents, mais au moins, il n'avait pas dévié de sa trajectoire initiale ... Pas encore... Le genin avançait avec un bras devant les yeux, tout ce sable, tout cette poussière ... Il n'avait jamais vécu ça en 14ans de vie dans le désert... Il n'était pourtant pas au coeur de la tempête ... Il allait en baver, il le savait.

Le genin crut apercevoir une ombre qui avançait plus que rapidement. Une petite silhouette, la silhouette d'une petite fille ... Non, elle ne pouvait pas l'avoir devancé, c'était tout bonnement impossible, elle n'avait aucune expérience du désert, et les conseils de Kunsen n'étaient pas très détaillés ... Impossible, cette gamine était plus forte qu'elle ne le paraissait...

*Miho ... Qui es tu vraiment ?...*

Kunsen avançait toujours, suivant les conseils qu'il avait donné. Chaque fois que le vent soufflait dans la bonne direction, il relâchait le Kinobori et décollait presque. Il reprenait ensuite sa lente avancée, pas à pas, il progressait dans la tempête...

Le vent changeait sans cesse de direction, pour le moment, il n'avait pas tenu plus de 18secondes dans le même sens. C'était vraiment une belle tempête. Mais était-ce une tempête naturelle ?... Le genin n'avait pas le temps de se poser la question, il en ferait part à quelqu'un de plus haut gradé que lui plus tard, pour le moment, ce qui importait c'était de sortir vivant de là.

Le garçon aux cheveux roses s'arrêta quelques secondes. Le vent avait complètement cessé. Il fallait profiter de l'occasion. Le genin s'élança. Il ne devait pas ralentir. Le vent revint. Kunsen n'avait eu que le temps de lancer sa course, il n'eut même pas le temps de remettre du chakra dans son pied pour ne pas s'envoler, il fut littéralement propulsé vers le côté.

Le genin gissait, face contre terre. Les vents ne l'atteignaient pas si près du sol. Ils n'était présent qu'en hauteur, et Kunsen se trouvait dans un creux entre deux dunes ... Le rêve pour un shinobi perdu dans une tempête de sable... Enfin, le rêve... L'atténuation d'un cauchemard convenait mieux à l'évènement...

Kunsen se releva assez péniblement. Pour progresser, il rampait. Il ne pouvait pas se relever. Les vents étaient trop puissants. Il devrait attendre que la tempête se calme, ne serait-ce que quelques secondes pour se relever et activer son Kinobori, sans ça, il serait obligé de ramper tout le reste du chemin... Il n'était déjà pas sur d'aller du bon côté ...

Miho, elle était bien loin devant le Sunaien, assez étonnant, mais pour le moment elle n'était pas tombée, sûrement aidée par le poids de ses deux marionettes ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ombreterre.com/rpg/index.php
Miho
Mini-désertrice
Mini-désertrice
avatar

Nombre de messages : 346
Age : 27
Date d'inscription : 07/02/2007

Feuille de personnage
PV:
45/45  (45/45)
PC:
263/263  (263/263)

MessageSujet: Re: Toute seule dans le désert   Ven 4 Jan - 12:26

Miho volait, portée par le vent. Elle courait, ses pieds frôlant à peine le sol, poussée par la tempête vers le salut. Enfin... à priori. Lorsque le vent changeait de sens, la gamine s'arrêtait net, et se fixait au sol grâce à la technique ancestrale du kinobori. Au bout de quelques minutes de cette bataille contre le vent, la gamine songea à se retourner, pour voir ce que fabriquait son sauveur. Mais aucune touffe de cheveux roses ne dépassait de l'horizon mouvant.

* Il s'est perdu, ce boulet ! *
* Et si c'était nous qui nous étions perdus, Rafiki-kun ? *
* De toute façon, le mieux à faire serait d'essayer de le retrouver, il te faudra bien l'appui d'un shinobi -si nul soit il- pour entrer à Suna. On ne dit pas que c'est le "village caché du sable" parce qu'il est facile à trouver... *

A l'évidence, Miho avait raison, car les deux bavards n'insistèrent pas. Le bonhomme rose était nécessaire, et puis il était gentil, quand même. Oui, c'était décidé, les trois compères partiraient à sa rescousse. Miho se retourna, lâcha son kinobori, et se mit à courir, ouvrant grand les yeux. Il fallait qu'elle le retrouve, ce crétin. M'enfin ce n'était pas bien difficile, il suffisait d'aller dans le sens contraire. Au bout d'une petite minute, Miho apperçut une silhouette étalée dans le sable, en train de ramper. La choses avait toutes les raisons d'être le bonhomme rose. La princesse des Nukenin continua sa course vers lui. Elle était à trois mètres quand le vent changea brutalement de sens, et Miho fit un splendide vol plané, et se retrouva par terre à deux centimètres de Kunsen.

- Donne moi la main, Kyuuseishu-san. T'es trop nul pour sortir de là tout seul.

Si le jeune homme obéissait, Miho le relierait à elle avec des fils de chakra, pour le relever : la force de ses fils était gigantesque, par rapport à la sienne. Et le bonhomme rose et la petite fille pourraient profiter d'un changement brutal du sens du vent pour se relever. Quoi qu'il en soit, il devenait urgent qu'ils arrivent à Suna, la gamine commençait à en avoir vraiment marre, de ce voyage, et c'était rarement bon...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hidekazu Togihiwa
Jounin de Suna
Jounin de Suna
avatar

Nombre de messages : 178
Date d'inscription : 29/05/2007

Feuille de personnage
PV:
114/114  (114/114)
PC:
445/445  (445/445)

MessageSujet: Re: Toute seule dans le désert   Dim 13 Jan - 12:17

Hidekazu Togihiwa... Jonglait entre entraînement, administration du clan, achats divers, entretiens divers... La vie d'un homme, plus que celle d'un véritable shinobi. La vie d'un papy des tatamis quoi. Cela allait bientôt faire trois jours que Kunsen-kun ne s'était pas présenté à l'échiquier. Loin de s'affoler, Hide' se faisait du soucis... Il avait le vague souvenir que, Kunsen adorait jonglait entre péripéties et couardises. Encore dans le désert ? Assurément. Plus loin encore ? C'était à craindre. Depuis sa mission il semblait impatient de découvrir les mille surprises de ces dunes de sable. Il avait découvert, que loin d'être une longue étendue d'or, c'était une longue étendue d'or, parsemée de diamants. Etait-il à leur recherche ? Fort probable, ça correspondrait au jeune homme.

Le Jounin se lança alors dans une course sans fin. Besoin d'entraînement oui, mais aussi l'envie étonnante de prendre en main son jeune élève. Alternant les Sunshin et les Kinobori, Hidekazu prit la décision première de courir vers la tempête. Visible de plusieurs kilomètres, il voyageait avec des lourdes gourdes, et un sac remplit de provisions. il songeait à une petite semaine d'entraînement en duo, en duo, oui, mais pas en trio...

Au bout de quelques heures, il touchait presque la malsaine tempête. Dedans, des bruits... Il n'était sûr de rien, de pas assez de chose. Réflexe immédiat, duo de technique, l'espionnage du désert. Un Suna Bunshin légèrement chargé de chakra, pour créer un Kage Bunshin, qui transmettrait toutes les informations enregistrées à l'intérieur de la tempête au véritable shinobi. Hide en lança plusieurs. Six au total, qui couvrait pratiquement toute la tempête, et qui éclataient en quelques secondes.


* Kunsen-kun n'est pas seul. C'est bizarre... Serait-ce la raison pour laquelle il n'est pas encore rentré... Aucune idée. Enfin, cette tempête ne semble pas si horrible que ça, je vais la pousser ailleurs...

Bon... Le But, et la seule solution plausible... C'est déstabiliser les courants, pour mieux le réorienter. Je dois donc éclater la tempête perturber chacun des flux, pour physiquement l'altérer. Ca ne sera que la retarder, mais je pourrai sauver les deux gnomes.*


" Fuuton Shougeki Tan’pa ! "

L'onde de choc s'éleva dans les airs, puis éclata sur le flan gauche de la tempête. La coupant presque intégralement en deux parties distinctes, une au raz du sol, qui lentement s'éteignit, et une autre en l'air, qui était projetée des mètres plus loin. Plus loin, encore plus loin, beaucoup plus loin. Elle s'éloignait lentement, elle renaissait... Mais bientôt elle reprendrai sa course, vers les deux jeunes shinobis. Hidekazu devait agir vite.

" Yo ! Kunsen-kun ! "

Le brouhaha lancé par l'onde de choc s'estompait doucement, s'éloignant et s'éteignant doucement. les grains de sable tombait un par un, et Hidekazu avait les bras tendu, annihilant les départs de bourrasques. Le Jounin des vent créa deux Suna Bunshins qui prirent chacun sur leur épaule Miho et Kunsen.

" Tiens bien fort tes pantins, petite. "

Le duo de clone rejoignait lentement leur créateur.

La tempête venait de retoucher le sol. Les vents qu'Hidekazu tentait de stopper, d'enterrer, bruissement d'air par bruissement d'air... Se renforçaient et devenaient menaçants. Le Jounin vétéran ne suffisait plus. Il fallait courir, maintenant qu'ils étaient de l'autre côté. Hidekazu détruisit ses clones, donna un gourdinette à chacun des shinobis, et les posa sur ses larges épaules, les enfermant dans ses bras musclés.

_________________
Hidekazu Togihiwa

Toujours armé de son arc, toujours armé de son rang, toujours sage mais combattant : Hidekazu est un Jounin reconnu de Suna, et sûrement l'un des plus grands Togihiwa de tous les temps... Branche rouge de la famille, il est comme bannis. Mais il vit, comme bon lui semble, et cela lui ressemble.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kunsen Tienmel
Genin de Suna
Genin de Suna
avatar

Nombre de messages : 221
Date d'inscription : 27/05/2007

Feuille de personnage
PV:
0/0  (0/0)
PC:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Toute seule dans le désert   Lun 14 Jan - 17:05

Kunsen ne s’attendait vraiment pas à ça, Hidekazu était là, mais le genin avait perdu connaissance peu après qu’il soit arrivé, il n’eut donc pas vraiment le temps de comprendre. La seule chose qu’il comprit, c’était que son sensei allait les sauver, lui et Miho. La pauvre petite était seule dans le désert, elle avait eu bien de la chance qu’on la trouve… Mais elle ne venait de nulle part, que lui feraient les gens de Suna ? Elle maîtrisait son chakra, c’était forcément une kunoichi, mais d’où ?

Le monde s’éteignait peu à peu sous le genin. L’image de son sensei se floutait petit à petit pour devenir une grosse tâche difforme qui ressemblait à tout sauf à Hidekazu… Le garçon tourna rapidement la tête vers Miho installée sur l’autre épaule. Ce fut la dernière image qui s’offrit à lui avant qu’il ne tombe dans l’inconscience. Il ne se réveilla même pas pendant la course d’Hidekazu vers Suna.

Le vent était de plus en plus fort. La tempête n’avait pas été satisfaite. Elle n’avait pas pris de vie dans son chemin, et maintenant la nature se vengeait, et cette fois, Hidekazu ne pourrait pas stopper ces vents, ou alors pas pour plus de quelques courtes secondes… Et le chemin vers Suna était encore long… Trop long et pour que le sensei de l’équipe Onze réussisse à emmener Kunsen avec son poids de jeune garçon, et Miho avec ses marionnettes à destination…

Mais le jounin le comprit assez vite, et lorsque sous ses pas rudes, son épaule gauche ne remuait pas, il comprit vite que ce n’était pas un simple garçon qu’il transportait. De plus, contrairement au corps de la jeune fille qui était à ses côtés, ce corps se réchauffait de plus en plus. Selon toute logique, il aurait du se refroidir. Mais ce n’était pas dans la nature des Tienmel d’avoir du sang froid…

Et le Désert avait bien vite compris ce qu’il venait de se passer, le vent qui sillonnait les dunes résonnait comme une plainte aux oreilles de Miho et d’Hidekazu. Une nouvelle tempête se relevait, c’était un phénomène incroyable auquel peu de gens extérieurs à Suna assistaient, et encore, certains Sunaiens n’avait jamais vécu. Miho était émerveillée, elle n’avait pas encore compris ce qu’il se passait, mais petit à petit la tempête se levait pour pleurer ce mort.

La Nature avait voulu une vie, mais elle ne se doutait pas que ce corps laisserait une trace indélébile. C’était dans les gênes des Tienmel, peu à peu, le corps du garçon se réchauffait, il serait le premier à ne pas mourir au combat. Et son clan découvrirait enfin ce qu’il se passait lors de la mort d’un de leurs membres hors d’un combat…

Le sable qui se levait pour entourer le petit groupe sans le gêner cachait peu à peu le soleil, la lumière était de moins en moins présente. Kunsen n’avait pas encore rendu l’âme, mais il ne cherchait plus à s’en sortir. Tous ses organes internes s’étaient déjà transformés, et si Hidekazu ne le lâchait pas vite, il aurait un beau paquet de lave sur l’épaule …

Maintenant, tout le monde saurait pourquoi lorsque l’on tue un Tienmel, on n’en réchappe pas … Ou avec de graves brûlures … De plus, le chakra restait indéfiniment au lieu de la mort … La mémoire de Kunsen serait honorée en étant portée aux quatre vents. Son tombeau serait le désert lui-même, et personne ne comprendrait pourquoi il était mort. Seul le désert le saurait, mais à jamais il garderait ce secret… Il n’y aurait qu’une personne qui pourrait savoir pourquoi Kunsen Tienmel, plus jeune héritier du clan Tienmel était mort ce jour. Et cette personne n’était autre que le Kazekage, Rin Taïkai… Encore fallait il qu'il le demande au vent ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ombreterre.com/rpg/index.php
Miho
Mini-désertrice
Mini-désertrice
avatar

Nombre de messages : 346
Age : 27
Date d'inscription : 07/02/2007

Feuille de personnage
PV:
45/45  (45/45)
PC:
263/263  (263/263)

MessageSujet: Re: Toute seule dans le désert   Jeu 17 Jan - 15:52

Miho ne vit pas tout de suite arriver le sauveur numéro deux. Et c'est pour cette raison précise qu'elle n'eût pas le temps de mettre ses peluches, Rafiki-kun et Sherkan-san à l'abris. Le nouvel arrivant semblait bien connaître le bonhomme rose, ce qui était plutôt rassurant : ce n'était pas un ennemi potentiel, et le monde ne s'en porterait que mieux. Cependant, la remarque qu'il fit lorsqu'il vit les compagnons de la princesse des déserteurs laissa la petite bouche bée :

" Tiens bien fort tes pantins, petite. "

* Comment il a deviné qu'on n'était pas des peluches ? *
* C'est parce que j'ai l'air bien plus méchant qu'une peluche, Rafiki-kun. *
* Ah, oui, mais justement, c'est cool d'avoir l'air gentil ! *
* Taisez-vous, tous les deux, regardez ce qui arrive à Kyuseishu-san... *

Un silence se fit dans la petite tête de la petite Miho. Le bonhomme rose ne bougeait plus, et il avait sur le visage cette expression bien connue : la même expression que le bonhomme rouge que Rafiki avait accidentellement égorgé, la même expression que Otousan, quand on avait retrouvé son corps. La gamien chouina, gémit :

- Ce n'est pas moi... C'est pas ma faute, j'ai rien fait...

Des larmes débordaient des yeux de la gamine, qui ne faisait, à vrai-dire, pas grand-chose pour les arrêter. Encore un mort, quelqu'un qui l'avait aidé, en plus. Non pas qu'elle ait jamais vu en Kunsen un erzats de Ryoko, mais il était gentil, et avait voulu la protéger. Et il était mort, et personne ne croirait jamais que la gamine n'y était pour rien, surtout maintenant que tout le monde savait qu'elle était kunoichi. Ca allait mal, très mal pour la gamine, qui réalisa soudainement qu'elle était dans les ennuis jusqu'au cou. Il fallait qu'elle retourne à Nuke-nin, c'était sûr et certain. Il fallait qu'elle arrive à s'enfuir.

La petite Miho n'avait pas la moindre idée du niveau réel du gentil monsieur qui l'avait aidée, mais elle pensait être capable de partir sans trop de problèmes : il n'allait pas lui courir après en pleine tempête. Alors que Kunsen se désintégrait, le sauveur serait occupé à autre-chose. Alors, la gamine réaliserait un clone de feu, qui prendrait sa place alors qu'elle se jetterait au creux d'une dune. C'était risqué, mais c'était la seule solution.


- Hi Bunshin...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Toute seule dans le désert   

Revenir en haut Aller en bas
 
Toute seule dans le désert
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Ag Assarid, Moussa] Y a pas d'embouteillage dans le désert!
» Lever de soleil dans le désert
» Mon blog à moi toute seule ^^
» connection wifi se désactive toute seule (FNO 4.0) full
» je me fais peur toute seule

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Gaiden :: Les trois villages principaux :: Suna no Kuni :: Académie :: Archives de Suna-
Sauter vers: