Naruto Gaiden

Jeux de Rôle Rp sur l'univers Naruto
 
AccueilFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Exigeance entre tristesse et souffrance.

Aller en bas 
AuteurMessage
Asami Samishii
Désertrice urgence
Désertrice urgence
avatar

Nombre de messages : 97
Age : 28
Localisation : Quelque part dans les limbes
Date d'inscription : 09/11/2007

Feuille de personnage
PV:
24/24  (24/24)
PC:
94/94  (94/94)

MessageSujet: Exigeance entre tristesse et souffrance.   Dim 16 Déc - 17:04

Jetant un regard écoeuré autour d'elle, Asami frappa machinalement à la porte de ce bureau qu'elle haïssait tant. Passant frénétiquement sa main dans ses cheveux, elle tourna la poignée d'un geste mécanique, et poussa lentement la porte qui grinça légèrement dans son mouvement. La dernière fois qu'elle était sortie d'ici, c'était pleine de dégoût et de rage, deux sentiments qui ne la quittaient pas, pour une raison inconnue qu'elle ne s'expliquait pas. Si elle pouvait éviter de mettre un pied en ce lieu, elle l'aurait fait, mais visiblement, le destin en avait décidé autrement, et c'est en affichant une mine sombre, et paradoxalement un regard d'une neutralité effrayant qu'elle entra, un pied devant l'autre, s'arrêtant net sur le seuil de la porte.Son regard glacé balaya la salle, ou plutôt devrait-elle dire le dojo qui avait servit au combat de Katsue contre Ranmaru. On voyait encore la trace du kunai qui s'était planté dans le mur, faisant voler les cheveux d'un blanc âcre de la Hyuga.

Sans prendre la peine de se présenter, elle resta de marbre, devant la personne assise derrière le bureau. Asami ne voyait rien de la femme qui avait semé la discorde au sein des déserteurs, son visage caché, dissimulé par la pénombre de ce coin de la pièce. Elle savait qu'elle serait la seule personne qui puisse lui donner ce qu'elle recherche, car Hideshi avait à présent quitté son poste. Posant son regard froid sur cette pseudo inconnue qui s'était imposée à eux, comme étant l'héritière de celui pour lequel elle avait eu tant d'admiration sans le connaître. Tout ce dont Asami était sûre, c'est que si cette femme tentait d'entraver ses projets, elle risquait de ne pas faire long feu à la tête de Nuke-nin no kuni. D'ailleurs, personne ne la reconnaissait pleinement, elle ne disposait pas du statut privilégié de Ryoko-sama, aux yeux des déserteurs, elle n'était pas parvenue à s'imposer, peut-être même ne le pourrait-elle jamais, du moins si elle continue sur la voie qu'elle a emprunté, elle ne s'imposera jamais à Asami.

L'adolescente ne souhaitait absolument pas faire part de ses sentiments ou de ses pensées, tout ce qu'elle voulait, c'était obtenir ce qui lui revenait de droit, en tant que ninja médecin de Nuke-nin no kuni. Secouant légèrement la tête, elle ne bougea pas du seuil de la porte, fixant encore la femme, assise à ce bureau, symbole, allégorie de cette fausse autorité administrative qu'elle ne supportait pas, qu'elle détestait tant. Elle mit ses mains dans ses poches, un geste simple, qui explicitait bien la raison de sa visite. Il ne fallait pas que l'inconnue pense que l'un des déserteurs s'était rangé de son côté, non, pour ce qu'elle avait fait à Miho, Asami gardait au fond d'elle une rancune incurrable, une vraie dent contre celle qui avait fait couler les larmes de l'enfant. Si elle n'avait pas alimenté ce brasier instable que sont les déserteurs, rien de tout cela ne serait arrivé. Mais peut-on changer ce qui s'est passé? Dans un certain sens, elle pensait que non. Miho avait disparu et Ranmaru était mort. Décidément, ça ne s’arrangeait pas:


"Je ne suis ici que par nécessité, vous détenez quelque chose qui, vous en conviendrez, me revient de droit. Etant la seule ninja médecin de ce village, je suis venue vous réclamer les rouleaux, livres, et autres documents relatifs à médecine, qui appartenaient au défunt Ryoko-sama, et qui vous ont été remis, suite à la démission d'Hideshi. Etant dans une situation que tous, jugeons instable, une attaque de nos ennemis ne serait pas improbable, et, étant donné nos effectifs, ma capacité à les remettre sur pieds pourrait faire pencher la balance, entre victoire, et défaite. Si réellement, comme vous l'avez prétendu, le sort de ce village vous importe, il serait temps de m’en donner la preuve. De plus, je n’ai rien contre vous personnellement Yume, mais j’en ai contre ceux que vous représentez."

Elle se tut, et pour la première fois, bougea du seuil de la porte, pour s'adosser tranquillement contre la porte elle même, les yeux toujours fixés sur Yume. Elle avait parlé peu, parlé bien, pour faire en sorte d'aider Nuke-nin no Kuni, et d'atteindre ses rêves, d'être la digne héritière de son rang, de ne pas être traitre à son sang, de montrer à tous que même mort, Ryoko restait vivant, et qu'il était et sera toujours pour eux le plus imposant. Personne, pensa-t-elle, ne pourra atteindre le degré de respect que tous, lui avait manifesté, quelques soient leurs âges, ou leurs rêves. De plus, la récente mort de Ranmaru semblait enfoncer le clou ; elle voulait à présent montrer à tous que les deux hommes vivraient après leur mort, et elle honorera la mémoire de Ranmaru, son sempai, en devenant l’un des piliers de ce « village ».

[HRP: à lire au second degré, évidement ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Exigeance entre tristesse et souffrance.   Lun 17 Déc - 21:48

[Asami] :
"Je ne suis ici que par nécessité, vous détenez quelque chose qui, vous en conviendrez, me revient de droit. Etant la seule ninja médecin de ce village, je suis venue vous réclamer les rouleaux, livres, et autres documents relatifs à médecine, qui appartenaient au défunt Ryoko-sama, et qui vous ont été remis, suite à la démission d'Hideshi. Etant dans une situation que tous, jugeons instable, une attaque de nos ennemis ne serait pas improbable, et, étant donné nos effectifs, ma capacité à les remettre sur pieds pourrait faire pencher la balance, entre victoire, et défaite. Si réellement, comme vous l'avez prétendu, le sort de ce village vous importe, il serait temps de m’en donner la preuve. De plus, je n’ai rien contre vous personnellement Yume, mais j’en ai contre ceux que vous représentez."

Devant cette rapide arrivée, Yume ne bougea pas, le nez dans son papier. A vrai dire, avant sa prise de parole, elle n’avait pas remarqué sa présence. Elle releva la tête, la capuche toujours baissée, ce qui faisait qu’on ne la voyait pas. Asami semblait sûre d’elle…

« Bonjour Asami en effet. J’ai appris il y a peu l’arrivée d’une nouvelle, et elle aussi s’oriente sur la médecine, vous allez pouvoir avoir un apprentissage à deux. Pour les rouleaux, je ne les ai point, il va falloir aller les chercher. Je n’ai pas ces documents, simplement parce qu’ils ont été dérobé peu avant l’arrivée d’hideshi au pouvoir, il va donc falloir les retrouver… »

Après avoir enrouler son parchemin, elle se leva et se dirigea vers Asami…

« Il va falloir déjà que tu rencontre cette nouvelle pour lui dire de quoi il en retourne… »
Revenir en haut Aller en bas
Asami Samishii
Désertrice urgence
Désertrice urgence
avatar

Nombre de messages : 97
Age : 28
Localisation : Quelque part dans les limbes
Date d'inscription : 09/11/2007

Feuille de personnage
PV:
24/24  (24/24)
PC:
94/94  (94/94)

MessageSujet: Re: Exigeance entre tristesse et souffrance.   Mer 19 Déc - 19:10

« Bonjour Asami en effet. J’ai appris il y a peu l’arrivée d’une nouvelle, et elle aussi s’oriente sur la médecine, vous allez pouvoir avoir un apprentissage à deux. Pour les rouleaux, je ne les ai point, il va falloir aller les chercher. Je n’ai pas ces documents, simplement parce qu’ils ont été dérobé peu avant l’arrivée d’hideshi au pouvoir, il va donc falloir les retrouver… »

Comme de par hasard, le voleur se fait voler à son tour. Et comment s'y prendrait-elle? Elle allait errer de coin en coin, dans les limbes, au piffomètre? Mais bon, ça lui ferait faire un peu de tourisme, après tout, pourquoi pas. Sortir de Nuke-nin, elle n'était pas contre, vu les évènements récents. Elle se contenta d'hocher la tête, signe d'approbation de sa part, mais sans plus. Elle voyait bien que Yume avait encore quelque chose à lui dire, et à faire, et ne voulait pas l'intérompre.

« Il va falloir déjà que tu rencontre cette nouvelle pour lui dire de quoi il en retourne… »

Nouveau hochement de tête, ça paraissait logique. Elle passa la main dans ses cheveux, et demanda sur un ton calme:

"Qui est-elle? Et où pourrais-je la rencontrer?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Exigeance entre tristesse et souffrance.   Mer 19 Déc - 19:18

Sur un ton machinal elle se releva, fouillant quelque part à la recherche d’un dossier. Elle ressortit celui d’une jeune femme, bien plus âgée que la moyenne des gens ici, et elle le présenta à Asami.

« Elle se nomme Taikai Aisu, elle n’est pas là depuis longtemps. Mais je crois avoir compris qu’elle utilisait la médecine d’une autre façon que toi. Tu l’utilises pour la vie, et elle, plus pour tuer. Vous êtes le jour et la nuit, mais chacune vous allez devoir vous mettre d’accord. Sans quoi, les parchemins vous ne les trouverez pas ! »

Elle retira l’agrafe du dossier, elle qui tenait la photo et la tendit à Asami. La photo montrait une jeune femme aux cheveux bleu océan, et aux yeux caché par un bandeau de yuki. Elle haussa les épaules et ajouta.

« Je ne l’ai jamais vu non plus, mais ici tout se sait très vite. Je ne peux donc pas te dire comment elle agit, ni comment elle est mis appart cette photo. Je ne sais pas non plus où la trouver. Je suis vraiment désolée »
Revenir en haut Aller en bas
Asami Samishii
Désertrice urgence
Désertrice urgence
avatar

Nombre de messages : 97
Age : 28
Localisation : Quelque part dans les limbes
Date d'inscription : 09/11/2007

Feuille de personnage
PV:
24/24  (24/24)
PC:
94/94  (94/94)

MessageSujet: Re: Exigeance entre tristesse et souffrance.   Ven 21 Déc - 18:23

« Elle se nomme Taikai Aisu, elle n’est pas là depuis longtemps. Mais je crois avoir compris qu’elle utilisait la médecine d’une autre façon que toi. Tu l’utilises pour la vie, et elle, plus pour tuer. Vous êtes le jour et la nuit, mais chacune vous allez devoir vous mettre d’accord. Sans quoi, les parchemins vous ne les trouverez pas ! »

« Je ne l’ai jamais vu non plus, mais ici tout se sait très vite. Je ne peux donc pas te dire comment elle agit, ni comment elle est mis appart cette photo. Je ne sais pas non plus où la trouver. Je suis vraiment désolée »

Asami acquiesta, fronçant légèrement les sourcils. Elle répondit simplement:

"Il n'y a pas de souci, je la trouverai.Merci bien, puis je reviendrais vous voir avec elle."

Elle sourit, fit un signe de main à Yume et sortit du bureau. De toute manière, elle n'allait pas tarder à y revenir, elle se donnait une journée pour trouver Taikai. Passant la main dans ses cheveux, elle ferma la porte derrière elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asami Samishii
Désertrice urgence
Désertrice urgence
avatar

Nombre de messages : 97
Age : 28
Localisation : Quelque part dans les limbes
Date d'inscription : 09/11/2007

Feuille de personnage
PV:
24/24  (24/24)
PC:
94/94  (94/94)

MessageSujet: Re: Exigeance entre tristesse et souffrance.   Dim 23 Déc - 20:00

Asami frappa deux coups secs, puis, poussa la porte qu'elle se rappelait avoir refermé après être passée par là la dernière fois. Elle affichait un air de trimphe, sa quête n'avait pas été veine. Elle souriait, depuis combien de temps n'avait-elle pas sourit? Sûrement depuis la mort de Ranmaru, qui datait tout de même. Elle s'adressa alors à Yume sur un ton enjoué:

"Je l'ai trouvée. Elle a accepté de m'aider, d'ailleurs elle ne devrait pas tarder à arriver. Je lui ai expliqué rapidement notre situation."

Asami s'adossa contre la porte, comme la fois précédente, mais son comportement était différent, elle-même semblait avoir changé. Elle attendit patiement que Taikai se présente dans le bureau...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Exigeance entre tristesse et souffrance.   Lun 24 Déc - 9:15

Taikai avait comme demandé prit le chemin du bureau d’Ordre, et cela, sans broncher. Les armes bien ranger et deux aiguilles en guise de pince à sa coiffure, elle déambulait dans les avenues. Elle ne savait pas qui était cette Asami, mais elle semblait bien plus prévoyante et maligne que certains. Elle était aussi indispensable au village, puisqu’elle se concentrait sur sa vocation de médecin pour soigner tout ce beau monde. Taikai avait un but bien plus personnel. Le bureau d’Ordre était là, elle ne prit guère le temps de frapper, poussant la porte et s’asseyant dans un petit coin d’obscurité, loin des deux personnes. Elle regardait en l’air, comme si de rien n’était, et d’une façon détourner, dit :

« Quand vous voulez… »

Yume se leva donc et regarda les deux personnages. Elle n’avait pour le moment rien à dire jusqu’à la venue du jounin de ce lieu…

[Koto devrait s’occuper de la mission]
Revenir en haut Aller en bas
Koto
Déserteur avide de vengeance
Déserteur avide de vengeance
avatar

Nombre de messages : 507
Date d'inscription : 25/10/2006

Feuille de personnage
PV:
72/72  (72/72)
PC:
258/258  (258/258)

MessageSujet: Re: Exigeance entre tristesse et souffrance.   Lun 24 Déc - 16:56

La porte s'ouvrit laissant apparaitre un jeune homme. Ce dernier portait un ensemble des plus sombre. Koto se tenait dans l'embrasure de la porte.

"Yume j'ai les information que tu m'as demandé. D'après ce que j'ai put apprendre, les responsables du vol sont des ninjas indépendants. Ils se trouvent sur une des iles à l'est du pays des vagues vers Kumo. Je n'ai pas put avoir plus d'information."

Koto se dirigea vers le bureau et posa un rouleau sur celui ci.

"Nos informations me poussent à penser qu'ils sont de niveau équivalent à celui de genin. Sans le chaos régnant au sein du villages, ils n'auraient put voler ses parchemins."

Ces informations données, Koto quitta le bureau.

[Si tout vous convient je vais ouvrir un post à Kumo]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Exigeance entre tristesse et souffrance.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Exigeance entre tristesse et souffrance.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [TEST] Comparatif entre HD et HD2 ?
» Réglage entredent entre dent - cloche pinion couronne
» Coin d'échange + Discussion et conseils entre Numismates
» quel matériel est plus fiable entre Canon et Nikon ?
» Jeune Padawan hésitant entre le côté lumineux ou le côté obscur de la force

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Gaiden :: Hors trois Villages :: Hors des trois Villages cachés principaux :: Nuke-nin no Kuni :: Village :: Bureau d'Ordre de désordre-
Sauter vers: