Naruto Gaiden

Jeux de Rôle Rp sur l'univers Naruto
 
AccueilFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La Centrale des Jeux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rin
Mort
avatar

Nombre de messages : 997
Age : 27
Localisation : Dans le lit de ta copine...
Date d'inscription : 29/08/2006

Feuille de personnage
PV:
465/465  (465/465)
PC:
675/675  (675/675)

MessageSujet: La Centrale des Jeux   Dim 30 Déc - 14:10

D'après l'idée originale d'Hattori Hanzo


Depuis quelques jours dans la ville de Suna, des travaux ont été engagés pour la construction du plus grand centre de jeux payants, les plus gros parieurs ont déjà retiré leur économie pour se préparer à leur futur pari. Plein de lumière, ce grand bâtiment ne passe pas inaperçu et déjà des filles de joies provenant des grands bars de débauches aux environs se préparent à se disputer cet endroit qui risque de devenir le premier lieu pour dépenser son argent, se saouler et prendre son pied dans l’anonymat le plus complet du moment que votre portefeuille puisse payer la facture à la sortie. A l’inverse pour les mauvais payeur, deux immenses brutes épaisses disposés en miroir de part et d’autre de la porte semble immobile jusqu’à ce que le patron de ce lieu, le grand Yugi, grand spécialiste des jeux, ne leur ordonne de tordre le cou à l’un des joueurs…

Alors qu’il est l’heure d’ouvrir pour la première et dernière fois, car Yugi ayant décidé de garder son casino ouvert 24h/24h et 7 jours sur 7 jours avait engagé assez de croupier et de serveuse pour alterner les gardes et permettre aux joueurs de se ruiner jour et nuit sans limite, après tout comme le dit la devise de Yugi : « Plus y’a de fou, plus y’a de sous ! »…

Les jeux sont nombreux et ne demandent qu’à se multiplier pour répondre à la demande des joueurs, le premier consiste à un jeu bien connu des ninjas de Suna qui se joue dans les bars, le jeu du Pair ou Impair. Il s’agit de deviner à l’avance si le dé va afficher un nombre Pair qu’on désigne : gusu ou un nombre Impair que l’on dira : kisu.


[HRP : Pour ce jeu vous pouvez poster et miser la somme que vous souhaitez. Je possède un dé juste à côté de moi et je procéderai donc réellement au jeu. Il n’y aura pas de triche, pas de favoritisme ou encore de seconde chance. Si vous gagnez vous doublez votre mise, si vous perdez, la mise revient au casino. Bonne Chance]

Le second jeu est également connut des shinobis puisqu’il s’agit de la roue de la chance. Le parieur achète son ticket et le croupier tourne la roue jusqu’à ce qu’une bille de couleur sorte dans le plateau. Le gain est associé à la couleur mais bien sûr il y a plus de bille perdante que le contraire…Les joueurs auront-ils la chance de trouver la bille dorée !


[Hrp : Pour ce jeu le ticket coûte 100 Ryos, n’ayant pas de roue, je me suis fait un petit système avec 10 boulettes de papier coloriées. 6 sont blanches et signifient que vous avez perdu, 2 sont vertes et signifient rejouer, 1 est bleu et signifie que vous doublez la mise ( 200 Ryos ), 1 est dorée et signifie que vous multipliez la mise par 5 ( 500 Ryos ).]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hattori Hanzo
Jounin de Suna
Jounin de Suna
avatar

Nombre de messages : 675
Age : 31
Localisation : en train de manger du sable
Date d'inscription : 23/09/2006

Feuille de personnage
PV:
99/99  (99/99)
PC:
284/284  (284/284)

MessageSujet: Re: La Centrale des Jeux   Ven 18 Jan - 16:44

Hattori avait fini sa garde et contrairement aux jours précédents où il rentrait directement chez lui pour travailler et apprendre à sculpter le bois, il décida de faire un détour par le quartier des jeux et des plaisirs pour vérifier par lui même l'exactitude des nombreuses histoires qui circulaient sur le nouvel établissement de jeux. Il ne faisait pas encore nuit, mais déjà le jour tombait. De sa démarche si particulière, le jeune Jounin se dirigeait vers la nouvelle Centrale de Jeux. Son regard était irrémédiablement attiré par les néons et les girlandes lumineuses de toutes les couleurs qui, en plus d'attirer les regards de toutes les personnes qui se trouvaient disséminées dans le quartier, plongeaint les rues alentours dans une ambiance festive et détendue. Alors qu'il approchait de l'entrée de l'établissement, de nombreux huhulements et sifflements en tous genre lui parvinrent aux oreilles. Il s'arrêta et tournant la tête, il scruta les balcons des différentes maisons de plaisirs pour connaître l'origine de ces avances. Son sourire s'élargit lorsqu'il vit accoudée à une balustrade en bois, une belle femme langoureusement vêtue. Il lui fit un signe de la main avant de lui lancer d'un ton plaisant:

"Je rentrerais tard mon amour, ne m'attends pas pour manger!"


Et elle de lui répondre sur le même ton.

"Très bien mon chéri et pas d'imprudences ... fais bien attention à toi!"


Les promeneurs, qui pour la plupart, avaient dissimulés sous de grands chapeaux de vaneries leur visage, rirent de bon coeur quant aux filles plus jeunes qui encadrées la plus vieille qui était sûrement la plus expérimentée, elles gloussèrent de plaisir et de contentement. Hattori pour sa part, lui fit un petit geste amical avant de continuer son chemin. Il arriva enfin devant les marches qui permettaient d'accéder à l'entrée et décontracté il commença à les gravir. Arrivé sur le seuil, il salua les deux vigils qui étaient apparament d'anciens shinobis et entra.

Une féérie de lumières et de couleurs lui fit tourner la tête, il aurait presque souhaité posséder une demie douzaine d'oeil supplémentaire pour ne rien rater du spectacle qui se déroulait sous son regard ébahit. Des cris de joie, des tintements de pièces, des bruits de machines, des verres qui tintent, des couleurs dans tous les sens et cette musique ... quelle musique ... un ravissement où se mêlait des sons typiques du village et quelque chose que le jeune homme ne connaissait pas. Il se félicita intérieurement d'avoir fait ce détour, les quelques instants qu'il allait passé ici à se détendre et à jouer allaient lui faire le plus grand bien. Lentement, affichant un sourire presque stupide, il se dirigea vers un espace un peu plus à l'écart de toute l'agitation de la grande salle et séparé de cette dernière par de fins rideaux de couleur pourpre. Pénétrant dans cet espace plus calme, mais tout aussi décontracté, Hattori vit plusieurs hommes, assis en tailleur face à face, qui jouaient à un jeu que le Jounin avait déjà eut l'occasion de voir lors d'une mission en bordure d'Ame no Kuni. Il demanda à jouer et le croupier ayant répondut favorablement, lui désigna une place, Hattori s'assit et n'ayant pas de partenaire, le jeune croupier s'assit en face de lui et sans attendre une quelconque explication des règles qu'il connaissait déjà fort bien, il sortit un billet de 10 ryos et jetant un coup d'oeil un petit panier en osier qui contenait l'unique dé du jeu, il lança clairement:


"Gusu!"

_________________
Hattori Hanzo Jounin de Suna no Kuni
Missions effectuées :
Rang D : 5
Rang C : 4
Rang B : 2
Rang A : 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rin
Mort
avatar

Nombre de messages : 997
Age : 27
Localisation : Dans le lit de ta copine...
Date d'inscription : 29/08/2006

Feuille de personnage
PV:
465/465  (465/465)
PC:
675/675  (675/675)

MessageSujet: Re: La Centrale des Jeux   Sam 19 Jan - 17:17

Le groupier dans son beau costume orange avec dessus le symbole de la ville en arrière et le Kanji signifie "Yugi", c'est à dire Jeux par dessus du nom du propriétaire du casino. Il remarqua que Hattori était un shinobi, il avait des ordres spéciaux pour ces derniers qui avaient la facheuses tendances à profiter de leur capacité en Genjutsu ou en Ninjutsu pour faire des coups fourrés aux croupiers qui avaient tous une méthode lui permettant d'imiter le Kaï. Le croupier saisit le dé, le fit valser quelques instants dans sa main droite et le lança dans le plateau de jeu...

Le dé frappa la première bande, puis la seconde, pour se mettre à tournoyez sur lui même, le regard du croupier et d'Hattori se croisèrent, chacun surveillant les gestes de l'autre pour éviter un quelqueconque acte de tricherie. Mais les hommes de Yugi avait reçut l'ordre de ne commencer à tricher qu'àprès le premier mois, le temps qu'une réputation de victoire facile s'installe pour dépouiller les clients ensuite...

Le dé s'arrêta finalement sur le 四...et le croupier prononça le verdict...


" 四 Yon...Gusu, le jeune monsieur gagne et double la mise"

L'homme remit alors 2 jetons rouges sur lesquels on pouvait lire 10...Hattori pouvait partir en les échangeant à la caisse ou les remettre en jeux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Centrale des Jeux   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Centrale des Jeux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pétition - Lettre Ouverte. Istituto Centrale per il Restauro -ICR
» Présentation et Critiques de Jeux Vidéos
» jeux pour un anniversaire
» Des skins ( stickers ... ) pour votre console de jeux !
» [info] pensez vous que les jeux WM7 seront comme ça ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Gaiden :: Les trois villages principaux :: Suna no Kuni :: Village :: Le Quartier des commerces-
Sauter vers: