Naruto Gaiden

Jeux de Rôle Rp sur l'univers Naruto
 
AccueilFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Entrainement] Retour dans le Desert

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ichiga Togihiwa
Mort
avatar

Nombre de messages : 376
Localisation : Suna No Kuni
Date d'inscription : 15/01/2007

Feuille de personnage
PV:
0/75  (0/75)
PC:
0/226  (0/226)

MessageSujet: [Entrainement] Retour dans le Desert   Ven 11 Jan - 14:34

Partie 1 :



Un matin bercé par un doux vent et un soleil plus que présent, Ichiga se levait très tôt, décidé à mettre cette journée, ainsi que celles qui allaient suivre, à profit d’un entrainement pointu et intensif. Pour commencer, faute d’avoir déjeuné, il passait au principal restaurant de son quartier, manger un petit bol de ramens avant de partir dans le désert. Marchant calmement dans les rues de Suna chaleureusement animées par les habitants les plus matinaux qui partaient travaillé. Le Chuunin arrivait assez vite devant les portes du village, et sortait vers le désert, le pas vif et décidé. Ichiga était rentré quelques jours auparavant, et c’était sa seconde sortie depuis son retour au village. Il considérait ca comme son « bonjour » à ce lieu qu’il chérissait tant. Le désert, c’était toute sa vie, toute son enfance, tous ses souvenirs. Son cœur entier battait dans le sable comme le métronome bat la mesure des mélodies de sa flûte. Il avançait assez vite, traversant les dunes les plus hautes avec un petit sac contenant tout son matériel. Il profitait, malgré la vitesse de sa marche, des paysages les plus merveilleux que ce monde avait formé. Il n’y avait que quatre grands paysages comme celui-ci : La mer géante du village de la brume, l’immense foret du village du feu et les grands canyons du village de la roche. Pour le pays d’Ichiga, c’était les merveilleuses dunes dorées du village du Sable.

Arrivé près de la montagne sableuse vers 9h du matin, le shinobi se déchargeait de ce qu’il portait au pied d’un imposant amas de petites roches de sable. Ne perdant pas de temps, Ichiga enchainait une première série de signe et créait dix simples Bunshin de lui-même qui lui servirait de base de travail au corps. L’intérêt du clone était simple, même s’il ne le frapperait pas, il pourrait plus facilement s’imaginer un adversaire. Ichiga se mettait dans une position de combat au corps à corps, le pied avant tourné vers l'intérieur, le buste placé 3/4 de face, son genou arrière davantage plié que dans les autres positions. Face à ses clones, face à lui même, les considérants comme des adversaires de qualité il frappait de manière répétitive, visant plusieurs endroits différents ainsi qu’avec plusieurs sortes de coups variés et ne touchant aucun des clones. Avec une cadence soutenue il frappait d’un coup de poing retourné aux endroits ou sont placées normalement les cotes. Il portait également des coups mains ouvertes au niveau de la gorge, des vertèbres cervicales. Continuant à mimer les coups sur ses clones un par un, chacun leur tour, Il intégra progressivement des coups de pieds aux combos qu’il portait à ses « adversaires ».Il commençait généralement ses séries par un ou deux coups de poing direct suivit de deux coups de pieds qui pouvait être directs où circulaires. Il ne pratiquait des enchainements que de 4 ou 5 coups maximum, car à partir du 4ème coup sa force et sa vitesse de frappe diminuaient et ses coups étaient beaucoup moins efficaces.

Pendant plus d’une heure, il frappait, frappait et frappait encore. Les coups dans le vide étaient de plus en plus rapides et de plus en plus précis. Son principal appui sur la pointe de ses pieds, il gardait une grâce naturelle qui rendait ses mouvements toujours imprévisibles. Ses mouvements se fluidifiaient, gagnant clairement en naturel. Le Taijutsu était maintenant une discipline qu’il connaissait assez bien, et même s’il manquait encore d’expérience, c’est dans ce genre d’entrainement qu’il pourrait évoluer. Les coups continuaient à partir, et aucun de ses clones ne se détruisait pour autant. Les poumons totalement essoufflés d’un tel effort, Ichiga frappait d’un véritable coup chacun de ses clones qui explosaient rapidement dans un grand nuage de fumée. Le Ryugan Shin’zu activé, il décidait de s’asseoir pour reprendre son souffle quand son incroyable ouïe lui indiqua l’arrivée rapide d’un objet contondant qui fendait l’air en plein dans sa direction. Le Chuunin se retournait rapidement et d’un mouvement sur la droite, il esquivait ce shuriken qui lui frôlait l’épaule, créant un tout léger saignement. Ichiga s’était laissé surprendre par la fumée de ces clones qui avait caché la présence d’un possible adversaire.


*Que ?…Ouf*

Un garçon apparaissait derrière la fumée qui s’évanouissait peu à peu. Le jeune homme était brun et portait un grand habit du désert. Son visage apparaissait peu à peu, et son bandeau indiquait bien qu’il était shinobi à Suna. Il s’approchait d’Ichiga à toute vitesse et son identité finissait par se révéler. Le Chuunin lâchait un petit sourire surpris, et se mettait ensuite en position de combat, près à en découdre avec sa cible.

« Que fais-tu ici Daikiru »

Daikiru Ike était un ancien camarade de classe d’Ichiga. Tout deux habitaient dans le même quartier et avaient été dans la même classe pendant leur court préparatoire, avant leur arrivée à l’académie. Ichiga n’avait pas vu le garçon depuis déjà quelques mois, et celui-ci semblait avoir bien grandit et bien évolué. Un combat allait donc commencer entre ces deux jeunes Chuunins.


Partie 2



Dakiru était assez grand et mince, les cheveux courts et noirs comme les ténèbres. Il portait sur lui de longs et larges vêtements blancs, qui cachaient totalement sa physionomie, faisant de lui un véritable ninja du désert. Un Katana rouge se tenait à sa taille, preuve qu’il était amateur de combat à main nu. Le garçon marchait de plus en plus vite, il atteignait bientôt le stade de la course. Ichiga toujours en garde attendait qu’il soit plus près pour réagir. La course de Daikiru était de plus en plus rapide, et il arrivait d’ici peu au contact du jeune aveugle. Les deux ninjas sortaient en même temps leur longue lame, se préparant au choc métallique. Daikiru sautait et Ichiga analysait alors le moindre de ses mouvements en l’air pour desceller sa prochaine action. L’influe nerveux circulait des yeux au cerveau d’Ichiga qui analysait l’image et prévoyait alors les prochains mouvements du shinobis aux cheveux noirs. Le Ryuugan Shin’zu s’appliquait et faisait ses déductions par lui-même, envoyant le résultat au cerveau qui dictait alors un reflexe.

*Sur la gauche, il va feinter de me frapper à droite… Mais il essayera à gauche !*

Ichiga se préparait à esquiver, son arme portée vers le bas, longeant son Corp., il attendait le dernier moment pour effectuer son mouvement. L’adversaire allait atterrir, son arme partait sur le coté droit, effectuant une légère feinte pour frapper sur le coté gauche. La lame argentée s’abattait, loupant le Chuunin qui s’était décalé rapidement sur la droite pour esquiver le coup. Entrainé par son mouvement, Daikiru faisait une roulade à terre et se rétablissait difficilement sur ses pieds. Ichiga en profitait d’ailleurs pour saisir deux kunai et lui balancer, visant sa poitrine directement pour l’arrêter. D’un fin geste de Katana, son adversaire déviait les deux armes, enchainant alors par un petit clin d’œil. Les deux garçons reprenait le contact, enchainant les coups uns à uns, sans qu’il y’ait un avantage pour l’un où l’autre des ninjas. Ce qui était bien sur, c’est que leur rythme ne cessait plus d’augmenter en vitesse, comme s’il souhaitait dépasser leurs limites pour vaincre l’autre. Ichiga avait bien une technique qui pourrait lui permettre de vaincre son adversaire, mais il préférait attendre d’être en difficulté pour l’utiliser et renverser l’attention. Ce moment n’arriva que très peu de temps après. Alors qu’Ichiga frappait son adversaire d’un coup circulaire visant l’épaule droite, Daikiru deviant son attaque, le déséquilibrant sur la droite pour qu’il tombe finalement. Le chuunin était alors à terre, tandis que son adversaire profitait de la brèche dans le timing d’Ichiga pour le frapper et gagner définitivement. Le Togihiwa concentrait alors son chakra dans sa main, puis l’ammenait jusque sur le katana qui devenait de plus en plus rouge. Un sourire en coin, et le regard déterminé sur sa cible, il déclenchait la technique.

« Katon no Yaiba »

Une flamme rouge jaillissait de son katana, aveuglant Daikiru pendant quelques secondes. Un temps suffisant pour le frapper d’un coup de pied dans la poitrine et se relever en garde. Le chakra circulait sur le Katana qui restait enflammé. L’adversaire surpris foncait sur Ichiga et leurs lames se rencontrait. Au contact du Katon no Yaiba, le beau katana rouge du second Chuunin fondait littéralement et il n’avait d’autre choix que de reculer. Un sourire aux lèvres, il regardait Ichiga…

« Tu resteras toujours aussi surprenant, jeune frêre de Suna… »

« Merci Daikiru… tu as aimé ma nouvelle technique ? Croyait-tu vraiment que je te laisserais gagner ! En tout cas, tu t’es bien amélioré aussi… »

« Merci bien, oulah ! Cela fait déjà autant de temps que nous combattons… Je vais devoir rentrer au village, mon sensei doit m’entrainer ce soir… »

« Comme tu voudras… Moi je vais continuer l’entrainement ici aussi ! »


Partie 3 :



L’adversaire venait de partir, et l’aveugle se retrouvait encore seul dans le désert. Il scrutait silencieusement les dunes qui formaient comme des vagues au loin. Ce sable finirait par s’écarter, effaçant le désert. Ichiga était comme ce désert, il s’éparpillerait un jour et finirait pas être oublié des esprits. Il avait bien trop souffert à Konoha, au contact de tant de violence et de mort, Son nouvel objectif était de ressentir la peur dans les yeux de ses adversaires, de les écraser et de venger tous ces morts. Rien que d’y penser ne lui mettait des frissons dans le dos. Son poing droit se serrait et un craquement sourd résonnait sur les dunes chaudes. Un regard dur apparaissait sur son visage. Ce moment de nostalgie, où il repensait à tout ces gens était nécessaire pour lui. Il était temps d’apprendre du passé et venger les opprimés. Sans perdre une minute de plus, le jeune garçon se retournait avec vitalité. Se baissant, il attrapait une poignée de ce sable pur comme s’il s’agissait d’un objet de richesse absolue. Il se mettait rapidement à terre, et pour noyer sa tristesse et calmer sa colère, il enchainait les pompes. Ses coudes se pliait et son corps descendait jusqu’à terre et d’une seule traite il remontait. La première cinquantaine de pompe se trouvait assez facile, mais les suivantes étaient de plus en plus difficiles. Son corps descendait encore et ses poignets se tordaient douloureusement. Soufflant, il poussait de toute sa force sur ses mains, montant son corps parallèle au sol. Une fois arrivé en haut, le voici qui redescendait déjà, le nez touchant le sable à terre. Se déchaînant maintenant, il dépassait toutes ses limites de force. Son âme restait concentrée sur sa haine. Cette envie de vengeance le poussait à faire toujours mieux. Ses adversaires seraient peut être bien plus fort que lui, il devait donc évoluer et ne plus stagner. Sous son Kimono blanc, ses muscles se contractaient l’un après l’autre, tiré par l’exercice qu’il effectuait. Ses longs cheveux blonds s’humidifiaient de sa transpiration et tombait maintenant devant son bandeau rouge. La chaleur étouffante avait tendance à brouiller son Ryugan Shin’zu. L’image se floutait doucement et revenait à la normal une fois la concentration revenue. Une présence se faisait sentir, loin derrière les dunes, comme un sixième sens il la sentait le regarder, mais n’y prêtait pas tant d’attention. Le temps passait vite, même si chaque descente et levée se faisait dans une atroce souffrance. Ichiga atteignait maintenant le stade des deux cents pompes. Son pouls avait incroyablement augmenté depuis la première pompe et ses poumons marchaient maintenant au maximum de vitesse. Il s’aidait maintenant de son chakra pour renforcer les organes qu’il utilisait le plus. Celui-ci circulait près de son cœur, de ses poumons et dans ses bras. Ses mains étaient maintenant ensanglantées par le sable qui le coupait peu à peu, à chaque fois que son appui se trouvait trop insistant sur le sol. Une fois le palier des 300 pompes passées, Ichiga s’arrêtait et se reposait quelques minutes, reprenant son souffle et attendant que son rythme cardiaque baisse. Tout revenait à la normal. Les gouttelettes de sueurs s’épongeaient doucement sur son bandeau rougeoyant. L’exercice était terminé et son corps humide séchait doucement au vent fort des dunes dorées de Suna.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Entrainement] Retour dans le Desert   Ven 11 Jan - 23:10

[force+1, Taïjutsu+2 et intelligence+1]
Revenir en haut Aller en bas
 
[Entrainement] Retour dans le Desert
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Gaiden :: Les trois villages principaux :: Suna no Kuni :: Académie :: Archives de Suna-
Sauter vers: