Naruto Gaiden

Jeux de Rôle Rp sur l'univers Naruto
 
AccueilFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Mari en promenade à Suna

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mari
Désertrice en papier
avatar

Nombre de messages : 87
Date d'inscription : 06/01/2007

Feuille de personnage
PV:
15/15  (15/15)
PC:
93/93  (93/93)

MessageSujet: Mari en promenade à Suna   Sam 12 Jan - 18:56

Elle devait faire vite, la prochaine épreuve de l’examen chuunin allait débuter rapidement après la fin de la première, et si elle voulait que tout soit prêt, Mari devait se dépêcher de faire tout ce qu’elle voulait.

Sans vraiment prendre le temps de faire attention à ce qu’il se passait autour d’elle, l’animation des rues, des commerçants et des villageois apparemment heureux d’accueillir un évènement tel que celui-ci, Mari déambulait dans les rues du village caché du pays du vent, plus précisément dans le quartier commerçant loin de l’activité habituelle des shinobis et de son commerce fétiche, l’armurerie.

Non. Mari, elle, avait un tout autre objectif, un commerce beaucoup plus restrictif, elle partait en direction du magasin de calligraphie. La jeune femme demanda quelques fois son chemin à quelques badauds qui trainaient de ci de là, tournant tantôt à droite, tantôt à gauche, passant en de rares occasions deux fois au même endroit avant de tomber sur la vitrine qui l’intéressait maintenant.

Elle poussa tranquillement la porte, s’enivrant de la douce odeur de papier et d’encre qui envahissait les lieux et s’approcha du comptoir.


Bonjour, en quoi puis-je vous aider ?

Le tenant des lieux, si c’était bien lui semblait content d’accueillir une cliente. Son magasin ne semblait pas vraiment attirer les foules.

Bonjour, je cherche un ensemble simple de calligraphie. Une plume, de l’encre et de quoi nettoyer quoi.

Je vois, vous vous mettez à l’écriture ?

Quelle question idiote, s’il savait le temps que sa cliente passait à écrire, il tomberait des nues.


On peut dire ça, je participe à l’examen chuunin ! Et je prépare mon équipe à l’approche de la deuxième épreuve. Vous savez, lorsqu’on est jeune, on ne pense pas forcément à tout. Alors je fais mes achats de dernière minute.

L’homme sourit, un sourire affichant l’expérience de la vie auquel Mari répondit poliment. Mais au fond d’elle-même, l’adolescente espérait sincèrement qu’il n’enquille pas sur une dissertation, certes intéressante, mais pas maintenant, sur la jeunesse et les shinobis.
Ayant sûrement remarqué l’impatience de la jeune femme, l’homme se pressa de chercher ce qu’elle désirait tout en continuant.


Nous sommes tous passés par là… hehe.

Ressortant de derrière un petit comptoir, il en ressortit un petit coffret de bois.

Voila c’est exactement ce qu’il vous faut !

Oui, exactement ça ! Merci beaucoup.

Un léger silence qui en disait long sur les intentions du marchand que Mari ne releva pas de suite, avant qu’il fasse un étrange geste de la main.


Ca fera 100 ryos mademoiselle.

Bien sûr ! Où avais-je la tête. L’impatience de la jeunesse vous dis-je, l’impatience de la jeunesse.


Après avoir payé et embarqué son coffret, Mari repartit en direction de l’internat, là elle pourrait travailler en toute tranquillité.

[ -100 ryos, + nécessaire de calligraphie niveau 1 ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mari
Désertrice en papier
avatar

Nombre de messages : 87
Date d'inscription : 06/01/2007

Feuille de personnage
PV:
15/15  (15/15)
PC:
93/93  (93/93)

MessageSujet: Re: Mari en promenade à Suna   Sam 12 Jan - 19:59

[Post qui n'a rien à voir avec le premier mais c'est pour ne pas créer 36 topics pour rien. S'il faut vraiment que je le déplace je le ferai.]


Le voile nocturne avait fait son apparition au dessus de Suna depuis un certain temps maintenant. La ville était endormie maintenant, du moins pour la majorité d’entre-elle. La plupart des jeunes Genins aussi qui méritaient pour la majorité un bon repos en vue de la suite des évènements et la prochaine épreuve qui s’annonçait des plus difficiles.

Mari avait regagné son apparence habituelle, seul son visage et sa chevelure bleue ornée d’une fleur soigneusement pliée par ses soins dépassait du long manteau Akatsukieste. Elle marchait lentement, l’heure n’était plus à la rigolade et la précipitation car elle devait agir en toute discrétion. La jeune femme prenait gare au moindre passant et profitait des ombres pour se promener.
Le trajet jusqu’au lieu de Rendez-vous était assez simple et sans réelles embuches pour ce qu’elle en avait vu durant son repérage, mais un ninja averti en vaut deux, n’est-il pas ?

Elle arriva finalement sur le lieu dit. La première bien sûr, mais il fallait s’y attendre car c’était elle qui l’avait fixé. Finalement, profitant de la fraicheur nocturne contrastant avec la chaleur du jour propre à tout désert, la jeune femme s’assit simplement sur le banc de ce lieu en retrait des habitations. Elle était assise et adossée au mur, une jambe tendue devant elle alors que l’autre avait le pied sur le bord du banc. Ses bras passaient autour du genou ainsi plié en signe de relâchement et la tunique laissait un faible qui dévoilait en partie la cuisse de l’adolescente pour peu que l’on y prête attention.
Elle attendait.

En réalité Mari espérait que le garçon vienne à ce Rendez-vous, il le fallait, elle en avait besoin. Et surtout seul. Elle avait envie d’écrire aussi, mais tentait tant bien que mal de contenir sa frustration pour ne pas être prise au dépourvu, plongée dans l’écriture, au cas où quelqu’un arriverait.
Elle attendait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Madarame Ryuhei
Jounin de konoha
Jounin de konoha
avatar

Nombre de messages : 318
Date d'inscription : 13/12/2007

Feuille de personnage
PV:
0/0  (0/0)
PC:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Mari en promenade à Suna   Lun 14 Jan - 21:57

Pfffffff, un mot doux...comme si Ryuhei avait besoin de ça maintenant. Et puis, il était déja promit à quelqu'un, mais il savait bien que son pouvoir de séduction marchait à plein régime pendant l'examen. Après tout, il avait hérité d'un peu de la classe des Madarame, même si les fées s'étaient un peu plus perchés sur le berceau d'Aya. En plus, il faisait noir...et Ryuhei n'aimait pas la nuit. La nuit, ça craint, y'a rien a faire.

Il arriva au lieu de rendez-vous, frais et dispo. La marche dans Suna avait été rapide et agile, presque une course, juste ce qu'il faut pour ne pas trop trainer dans les rues quasi-désertes qui lui mettait un bourdon de tous les diables. La jeune femme se tenait assise, adossée a un mur. Ryuhei se plaça face à elle et approcha la tête de la sienne pour mieux la voir. Il la regarda quelques secondes avec un drôle d'air, puis prit la parole.

"Bonsoir, je suis Madarame Ryuhei, genin de Konoha. Tu m'veux quoi ?"

Sa voix était limite agressive, en fait il ne l'avait pas controlée comme il l'aurait voulu, mais à cette heure ci, il aurait aimé dormir.

_________________
Madarame Ryuhei

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mari
Désertrice en papier
avatar

Nombre de messages : 87
Date d'inscription : 06/01/2007

Feuille de personnage
PV:
15/15  (15/15)
PC:
93/93  (93/93)

MessageSujet: Re: Mari en promenade à Suna   Lun 14 Jan - 22:16

Il était, presque, à l’heure. Une bonne chose car Mari ne souhaitait pas trop trainer et encore moins se faire pincer. La jeune femme paraissait anxieuse, une petite poussée d’adrénaline incongrue à laquelle elle ne s’attendait pas. Mais elle se redressa, lentement, tendant une main en direction du garçon, un signe amical, une simple empoignade comme les garçons aiment à les faire pour se dire bonjour.
Sans réellement attendre une quelconque réponse à cette invitation au contact, l’adolescente prit la parole, en guise de respect et se présenta.


Bonsoir, merci d’être venu déjà. Je m’appelle Mari, officiellement de Kusa, officieusement désertrice. Fraiche désertrice plutôt. Mais ne t’inquiètes pas, je ne te veux pas de mal.


Elle prit une petite pause qui lui permit de reprendre souffle.

Je vais faire vite, car le temps nous est compté, et je n’aimerais pas que l’on nous voit ici tous les deux. Au cas où tu ne l’aurais pas remarqué, ceci n’est pas un Rendez-vous galant.

Elle sourit.

Je n’ai pas été reçue pour la deuxième épreuve de l’examen, en revanche toi et ton équipe oui. Et vous êtes une des rares équipes à être encore trois membres complets, donc potentiellement la plus grande force pour la prochaine épreuve.

La jeune femme sembla alors fouiller dans son manteau.

J’ai déserté Iwa. Et aujourd’hui j’ai déjà empêcher un de leur membre d’accéder à la deuxième épreuve. Elle avait les réponses, mais plus la copie, c’est dommage.

Mari eut presque un air nostalgique en repensant à ce qui s’était passé à l’examen.

Comme je te l’ai dit, je ne pourrai participer à la deuxième épreuve, alors je t’ai fait venir pour te remettre quelque chose qui pourra vous être utile à la survie et surtout, enfin je l’espère, à mettre un terme à l’évolution des genins d’Iwa dans cet examen.

A cet instant, la jeune femme sortit les neufs notes explosives qu’elle avait préparé un peu plus tôt.

Tiens, ce sont des notes explosives que j’ai préparé. Je me suis doutée qu’en tant que Genin vous n’aviez pas forcément les moyens d’en acheter, surtout autant, alors je me suis investie pour vous aider. Il y en a neuf, trois pour chacun d’entre-vous.

Elle les tendit alors en direction de Ryuhei.

Prends-les, et s’il te plait. Utilisez-les contre les forces d’Iwa. Cela me ferait vraiment plaisir.

Ces mots étaient accompagnés d’un sourire tendre, charmeur, mais sincère. Il fallait que son travail contribue à sa cause, par tous les moyens.

Je sais que vous ne tenez pas Iwa en amour, tout comme moi. C’est pour cela que je t’ai contacté toi et pas une autre équipe. Et puis…

Nouveau petit silence.

J’ai bien aimé votre petit numéro à l’examen.

Elle sourit de plus belle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Madarame Ryuhei
Jounin de konoha
Jounin de konoha
avatar

Nombre de messages : 318
Date d'inscription : 13/12/2007

Feuille de personnage
PV:
0/0  (0/0)
PC:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Mari en promenade à Suna   Lun 14 Jan - 22:47

Finalement, Ryuhei avait mal comprit le pourquoi du comment. La jeune femme n'avait pas devant elle le lambda Madarame Ryuhei, mais le chef de l'équipe 13. Les stratégies étaient déja de sorties. Il prit une profonde inspiration et son visage passa par tous les états. Lorsqu'elle lui avoua son identité, il eût envie de la massacrer sur le champs, les déserteurs étaient eux aussi la cause de la mort de sa mère...mais elle enchainait les palabres au même rythme que les sourires, se permettant même de lui rappeler que ce n'était pas un rendez-vous galant.

"Bien...tu as joué franc jeu avec moi...je te reconnais au moins ceci."

Les notes explosives étaient toujours devant lui, dans la main tendue de Mari. Ses bras se croisèrent sur ses genoux et il y s'enfouit la tête dans les mains, comme s'il voulait se rincer le visage. L'équipe 13 avait besoin d'autres informations, il allait encore jouer son rôle de chef d'équipe.

"En quoi devrais-je croire une désertrice ? Une traitre ?"

Ses traits se tendirent, il n'avait plus rien d'amical, les nerfs du Lynx pourtant à toute épreuve lachaient.

"Tu fais peut-être partie des gens qui ont tués ma mère...mais..."

Sa haine envers Iwa était tenace, ancrée en lui. Il tendit la main pour se saisir des notes et les ramena vers lui d'un geste vif.

"J'accepte ton présent car il semble que nos haines se dirigent dans le même sens...vers les montagnes du pays de la roche."

Il s'asseya enfin à ses côtés, mentalement fatigué par le stress de l'épreuve, et par les révélations de Mari.

"Bien...tu as d'autres choses à me dire ? Tu connais d'autres stratégies des équipes encore présentes ?."

_________________
Madarame Ryuhei

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mari
Désertrice en papier
avatar

Nombre de messages : 87
Date d'inscription : 06/01/2007

Feuille de personnage
PV:
15/15  (15/15)
PC:
93/93  (93/93)

MessageSujet: Re: Mari en promenade à Suna   Lun 14 Jan - 23:00

La jeune femme adressa un nouveau sourire beaucoup plus mélancolique cette fois lorsque le garçon se saisit des notes et commença à parler de sa mère, de stratégie, et de fourberie.
Il enchainait des idées toutes plus contradictoires que les autres à une vitesse folle, que Mari elle-même ne se serait jamais permise, et pourtant l’écart ne devait pas être bien grand mais elle se sentait vieille. Affublée par l’on ne sait quel fardeau qui l’empêche d’agir comme elle voudrait tout le temps.
Elle trouva cette fois-ci la force de s’assoir un instant à ses côtés, le dos bien droit, les mains croisées sur ses genoux qui l’étaient tout autant en regardant le sol Sunite alors qu’elle parlerait un peu de ce qu’elle savait.


Je n’ai bienheureusement pas participé à l’attaque de Konoha, et cela m’étonnerait fortement que j’ai fait partie des personnes qui ont tuées ta mère. A cette époque, je n’étais pas assez expérimentée, ou alors n’avait pas encore désertée.

En ce qui concerne les déserteurs, car je vois une haine incommensurable à leur égard en toi. Sache que je n’ai pas déserté pour raisons politiques ou militaire. J’ai simplement quitté mon village pour rejoindre celui que j’aimais…

Une petite larme se mit alors à couler le long de sa joue.

Mais il est très rapidement partit. Trop sûrement…

Elle se ressaisit un peu, sécha les quelques gouttes qui perlaient sur son visage et laissaient de jolies traces bleues couler le long de ses joues pour poser son regard dans celui du genin.

Sache que l’équipe d’Iwa, bien que réduite à deux membres, reste la plus puissante en terme de force brute. Ne les sous-estime pas, ils sont bien plus fort que le genin de base, et… Je ne veux pas être méchante, mais tu ne ferais pas le poids seul. C’est d’ailleurs pour ça que je vous offre mon aide. Pour les déserteurs, c’est un peu la même chose, ceux qui restent en course sont bons dans leur domaine, mais sont faible dans le reste, à vous de trouver quoi. Car ce serait une trop haute trahison que de tout te dévoiler. Et puis… Il faut bien le mériter votre titre de chuunin.


Je pense que ce sera tout, et comme je te l’ai dit. Il ne faut pas trop se faire remarquer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Madarame Ryuhei
Jounin de konoha
Jounin de konoha
avatar

Nombre de messages : 318
Date d'inscription : 13/12/2007

Feuille de personnage
PV:
0/0  (0/0)
PC:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Mari en promenade à Suna   Lun 14 Jan - 23:21

A plusieurs reprises, il aurait voulu lui faire fermer son clapet, elle se proclamait désertrice mais n'en assumait pas les conséquences...traître parmis les traîtres. Mais il la laissa finir, sa mère lui avait apprit à respecter la parole de tous. Elle aussi avait perdu un être cher, tous les shinobis portaient leur fardeau, et apparement Mari ne dérogeait pas à la règle.

"Je me fiche de ton histoire...tu es partie d'Iwa pour atterrir chez les déserteurs...pour moi c'est du pareil au même."

Il repassa sa tête dans ses mains.

"Merci pour les notes...j'en ferais bon usage. Mes coéquipiers aussi."

Il se leva, regardant Mari dans les yeux.

"Tu ne sais rien de mes forces, n'essaie même pas de les juger. L'équipe d'Iwa, c'est du gâteau. Je suis sur de moi...C'est ça ta vie ? Traître mais pas trop ?"

Il envoya un énorme sourire à la jeune femme, ses dents ultra-blanches éclairant la nuit noire de Suna.

"En fait, t'es plutôt cool, je ne parlerais à personne de notre rencontre...j'espère seulement que personne ne nous a vu, sinon tu m'auras mit dans le pétrin...je ne voulais pas te blesser, c'est juste que mon jugement est très arbitraire...j'essaie de lutter contre ça, mais c'est pas facile. Tu as tes raisons d'être partie d'Iwa, je n'ait pas à te juger, pardonne moi."

Il se retourna, offrant son dos à la vue de Mari. La pensée de Setsuko-senseï le trouvant à palabrer avec une désertrice lui envoya un puissant frisson dans le dos.

"Adieu...désertrice."

Une accélération, il allait regagner sa chambre au plus vite, les poches remplies de notes explosives.

_________________
Madarame Ryuhei

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mari
Désertrice en papier
avatar

Nombre de messages : 87
Date d'inscription : 06/01/2007

Feuille de personnage
PV:
15/15  (15/15)
PC:
93/93  (93/93)

MessageSujet: Re: Mari en promenade à Suna   Lun 14 Jan - 23:32

Quoiqu’emplie de bonnes volontés, les dernières paroles du garçon ôtèrent tous les doutes qui emplissaient l’esprit de Mari à l’heure actuelle. Elle était une désertrice qui ne s’assumait pas ? Tant mieux s’il pensait ainsi car ce ne serait pas pour longtemps.
Le but de la soirée de la désertrice allait atteindre son terme, tout ce qu’elle avait fait aujourd’hui allait enfin apparaitre au grand jour.

Le garçon se retourna, commença à partir, Mari murmura quelques mots.


Que les dieux te prennent en leur sein.

Puis ses mains se joignirent, il était à une quinzaine de mètres, elle formait un simple Tao qui allait activer les neufs notes auxquelles son chakra était lié. En un dixième de seconde, les papiers s’embrasèrent pour finir en joli petit feu d’artifice qui illumina l’espace d’un instant la zone dans laquelle ils se trouvaient.
S’il survivait, personne ne pouvait se remettre tout de suite d’une telle explosion et Mari s’élança rapidement dans sa direction pour assener le coup fatal au corps gisant sur le sol de Suna.
La pointe du kunai déchira alors un petit R sur la veste du genin.


Sache que je ne t'ai pas menti, mais je ne t'ai pas tout dit non plus.

Son acte fait, elle prit à toute allure la direction des petites ruelles sombres de Suna, partie pour regagner la chambre de son équipe à l’internat.
Mais une chose lui trottait en tête, une chose qui lui donna le sourire.


Ca me plait bien de donner la cause afin de leur donner leur mort. Et d’un. Ranmaru, même si tu ne m’approuves pas, c’est ma façon à moi de faire ton deuil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Madarame Aya
Chuunin de konoha
Chuunin de konoha
avatar

Nombre de messages : 443
Age : 26
Date d'inscription : 17/12/2007

Feuille de personnage
PV:
60/60  (60/60)
PC:
160/160  (160/160)

MessageSujet: Re: Mari en promenade à Suna   Mar 15 Jan - 13:02

Aya entendue une détonation énorme, une vraie explosion d'attentat à la bombe, elle avait une mauvaise impresson, en plus, elle ne savait pas où se trouvait Ryuhei... Elle était dans les rues avec Hiroshi, qu'est ce qui s'était passé? Pourquoi avait-elle peur? C'était comme ce jour là, quand elle rentrait, et qu'elle a trouvé sa mère, morte, allongée au sol, avec une robe de sang rouge... Elle écarquilla les yeux, et se mit à courir, Hiroshi ne comprendtrtait probablement pas, mais elle, elle en était sûre maintenant, il était arrivé quelque chose à Ryuhei.

Elle traversa les quelques mètres qui la séparaient de l'explosion, qui venait tout juste d'avoir lieu à quelques rues d'elle. Elle déboucha, et vit, de ses grands yeux gris-bleux, un nuage de fumé se dissiper. Ryuhei, face contre terre, avait un grand R dessiné sur le dos. Il saignait énormément, elle n'y croyait pas, elle se précipita vers lui, sa saccoche était pleine, s'il fallait, elle se battrait, personne ne touchera à son frère, elle ne savait pas comment s'était arrivé, mais elle ne voulait pas qu'il meurt.


*Pas toi, non, pas toi aussi... Ne m'abandonne pas, on a tous besoin de toi*


Elle le retourna...Il respirait... Mais les battements de son coeur étaient faibles et irréguliers. Elle devait l'emmener à l'hopital, sans plus attendre. Il ne fallait pas se fier à son physique, elle ramassa son frère, elle le porta, et dis simplement à Hiroshi, qui l'avait suivi:


"Pour le moment, Hiroshi-kun, la priorité, c'est de l'emmeneé à l'hosto. Après... Après celui qui a fait crèvera, fais moi confiance..."

Un temps, elle se pencha, et lui dit tout bas:

"Ne t'en fais pas, Nii-san, je suis là, je vais prendre soin de toi" Puis, à l'intention d'Hiroshi: Je vais l'emmener à l'hopital, toi, va prévenir Setsuko-san, s'il te plaît, je compte sur toi.

C'était finit, direction l'hopitâl de Suna, elle ne faisait confiance à personne, à par son coéquipiers, tous les anbu et tous les shinobis de cette ville ne poseront pas un doigt sur son frère. Elle prit la direction de l'hopital, se séparant d'Hiroshi...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiroshi Hyûga
Chuunin de konoha
Chuunin de konoha
avatar

Nombre de messages : 123
Date d'inscription : 18/12/2007

Feuille de personnage
PV:
36/36  (36/36)
PC:
169/169  (169/169)

MessageSujet: Re: Mari en promenade à Suna   Mar 15 Jan - 13:47

Hiroshi et Aya marchaient dans les rues, Ryuhei se trouvait normalement devant depuis quelques temps. Il avait laissé ses deux compagnons derrière comme d’habitude, pour marcher seul et faire ses petites conneries sans se faire voir. Tout se passait bien normalement lorsqu’un grand bruit d’explosion retentissait dans la rue d’à coté. Une fumée grisâtre sortait au dessus des bâtiments. Le premier reflexe d’Hiroshi fût de déclencher son Dojutsu. Il voyait alors, à environ quatre-vingt mètres devant lui, une jeune femme portait le coup de grace à son adversaire, puis courait… Aya et Hiroshi se dirigeait à toute vitesse vers le corps gisant du genin de Konoha. Aya se mettait directement à terre pour s’occuper de son frère, et d’une voie sure d’elle, elle dictait ses actions au jeune Hyuga qui l’écouta d’une oreille attentive. Dans quelques temps, les anbus arriveraient sur les lieux du crime et pourrait trouver si ce n’était pas déjà fait, l’assassin…

« Je vais l'emmener à l'hopital, toi, va prévenir Setsuko-san, s'il te plaît, je compte sur toi. »

Hiroshi s’executait tout de suite, sans poser aucune question il partait en courant en direction des batiments luxueux de sa bien aimée sœur. Ses pas était de plus en plus rapide, il redoublait véritablement de vitesse. Posant son chakra dans les muscles, il augmentait sa vitesse…

« Shunshin no Jutsu »

Arrivé au bâtiment officiel, il expliquait la situation au garde et montrait alors son badge qui indiquait qu’il faisait partie de l’équipe 13 de Konoha. Les deux gardes de Suna rechignaient un moment à le laisser passé, puis leur expliquant la situation, il réussissait à entrer dans le bâtiment et se dirigeait maintenant à la bonne porte. Frappant dessus comme un sourd il attendait une réaction rapide…


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mari en promenade à Suna   Mar 15 Jan - 14:30

La détonation n'était pas passée inaperçue et deux patrouilles d'ambu arrivèrent . Ils laissèrent emmener Ryuhei à l'hôpital ainsi que le jeune hyuga partir. Les six ambus regardèrent autour d'eux et en un éclair se dispersèrent. Cinq se rependirent dans la cité à la recherche de l'assaillant, le dernier fila aussi vite que faire ce peu au bureau du Kage remplaçant lui expliquant ainsi qu'un élèves de Konoha allait être transporté à l'hôpital suite à une agression.
Revenir en haut Aller en bas
Heïon

avatar

Nombre de messages : 123
Date d'inscription : 09/11/2007

Feuille de personnage
PV:
27/27  (27/27)
PC:
54/54  (54/54)

MessageSujet: Re: Mari en promenade à Suna   Mar 15 Jan - 23:06

[HRP: désolé pour le décalage temporel, ça devait être posté hier mais ça a buggé, bref, vous verrez bien si ça fait trop bizarre]

Une rue déserte, proche de l’arène de Suna, celle là même qui accueillera dans quelques jours les combats opposant les derniers gennins encore en course dans la troisième épreuve les menant tout droit à l’obtention du statut de chuunin. La lumière du jour s’est progressivement éteinte pour laisser place à une nuit rafraîchissante proposant le calme silencieux si propice aux ballades nocturnes. Un garçon foule le sol sableux de ce village qui s’est bâtit et a évolué sur l’ingratitude désertique de l’endroit. Les pas raisonnent à peine, se dirigeant tout droit vers le bâtiment attitré aux affrontements shinobis, puis s’arrêtent devant celui-ci.
Heïon lève doucement la tête sur l’architecture face à lui. Dans quelques jours elle serait là…c’est sûr…et peut être qu’il l’accompagnerait…il devait le voir…les voir…juste un instant…pouvoir contempler le reflet de sa colère du moment, avant de mettre à exécution…oui, c’est ça, il devait les rencontrer à tous prix…c’est ce que son cœur lui dictait.


« Hep, toi là bas !! Qu’est ce que tu fais ici à cette heure là ? »

La voix venait de derrière lui, cinglante comme l’incompétence du garçon quand à son incapacité à voir venir la chose. Il se retourna brusquement surprit par cette intervention, puis tenta de retrouver rapidement un calme tout juste mit à mal par l’inconstance de ces palpitations cardiaques.

« Je…je suis l’un des gennins de Kusa…je me suis fais recalé lors de la première épreuve de l’examen, et la déception a guidé mes pas jusqu’à cette arène… »

Il n’avait pas trouvé d’excuse plus plausible et l’autre, bien que doutant, sembla accepter celle-ci.

« Hmmm...je vois…dépêches toi de retourner à l’internat et que je ne te revois plus traîner dans les rues…je ne serais pas aussi indulgent la prochaine fois ! »

Devant l’attitude plus que méfiante de l’autre, l’Honpou ne demanda pas son reste et tourna les talons, direction les dortoirs, devant pour cela traverser la moitié de la ville, lorsqu’au détour d’une des ruelles une voix masculine parvint à ses oreilles. Encore échaudé par sa rencontre précédente, il s’approcha avec la plus grande précaution de l’endroit, plaqua son dos contre l’un des murs, tel un môme écoutant à la porte de la chambre parentale pour savoir le cadeau acheté pour son anniversaire. Il se sentait un peu honteux dans cette situation, mais se dissimuler restait certainement la meilleure chose à faire. Ecoutant plus attentivement, après quelques interrogations sur la voix féminine qui s’éleva ensuite, connue à défaut de lui être familière, il put mettre un visage dessus…Mari… que faisait-elle ici ? Elle semblait en pleine conversation avec un autre ninja.

Bonsoir, merci d’être venu déjà. Je m’appelle Mari, officiellement de Kusa, officieusement désertrice. Fraiche désertrice plutôt. Mais ne t’inquiètes pas, je ne te veux pas de mal.
Je vais faire vite, car le temps nous est compté, et je n’aimerais pas que l’on nous voit ici tous les deux. Au cas où tu ne l’aurais pas remarqué, ceci n’est pas un Rendez-vous galant.
Je n’ai pas été reçue pour la deuxième épreuve de l’examen, en revanche toi et ton équipe oui. Et vous êtes une des rares équipes à être encore trois membres complets, donc potentiellement la plus grande force pour la prochaine épreuve.
J’ai déserté Iwa. Et aujourd’hui j’ai déjà empêcher un de leur membre d’accéder à la deuxième épreuve. Elle avait les réponses, mais plus la copie, c’est dommage.
Comme je te l’ai dit, je ne pourrai participer à la deuxième épreuve, alors je t’ai fait venir pour te remettre quelque chose qui pourra vous être utile à la survie et surtout, enfin je l’espère, à mettre un terme à l’évolution des genins d’Iwa dans cet examen.
Tiens, ce sont des notes explosives que j’ai préparé. Je me suis doutée qu’en tant que Genin vous n’aviez pas forcément les moyens d’en acheter, surtout autant, alors je me suis investie pour vous aider. Il y en a neuf, trois pour chacun d’entre-vous.
Prends-les, et s’il te plait. Utilisez-les contre les forces d’Iwa. Cela me ferait vraiment plaisir.


*P’tain, mais qu’est c’qu’elle fout !!*

Qu’elle souhaite la mort des Iwaiens la regardait, mais qu’elle mette en jeu la couverture de l’ensemble des Nukes présents…pourquoi…surtout après ce qu’elle lui avait dit…et accessoirement, elle était en train de foutre en l’air tout ce que lui avait prévu…il y avait quelque chose d’étrange dans ce comportement. Posant dans un premier temps une main hésitante sur la poignée de l’un des kunaïs fraîchement achetés, une désagréable envie de meurtre l’étreignit un instant en imaginant Asami et Hebi, pris au piège de cinq Konohaiens assoiffés de vengeance. Konoha…Ranmaru…
Il se ravisa assez rapidement, il en avait assez entendu et se faire repérer maintenant aurait été la pire des choses qui pouvait lui arriver. Pour le moment il n’était qu’un inconnu pour le monde ninja et cet anonymat était un avantage non négligeable lorsque l’on souhaitait intégrer un village, qu’elle qu’il soit. Quand à Mari, il aurait bien le temps de mettre les choses au point plus tard. L’important de l’instant était de prévenir les deux Nukes encore engagés qu’il ne faisait pas bon traîner dans le coin et que s’ils souhaitaient continuer l’épreuve ils devraient faire deux fois plus attention quelque soit la conclusion de ce qu’il avait entendu ce soir. Toujours dissimulé dans l’ombre du mur perpendiculaire à la rue dans laquelle se situe la scène, Heion glisse doucement, dans un souffle, pour rejoindre l’internat. Dès le matin, profitant de la cohue du départ vers la deuxième épreuve, il retournerait vers le nouveau campement déserteur, Shike, sans un mot de plus, et là bas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koto
Déserteur avide de vengeance
Déserteur avide de vengeance
avatar

Nombre de messages : 507
Date d'inscription : 25/10/2006

Feuille de personnage
PV:
72/72  (72/72)
PC:
258/258  (258/258)

MessageSujet: Re: Mari en promenade à Suna   Mer 16 Jan - 17:43

Koto avait suivit la foule des curieux qui se rendaient vers le lieu de l'explosion. La foule pouvait se montrer idiote et utile par moment. Grace à elle Koto pouvait se rendre sur le lieu sans trop attirer l'attention. Non pas qu'il n'essayait de se cacher, mais suivre une foule rendait moins suspect son déplacement.
Lorsqu'il arriva sur place, le corps avait été enlevé mais des habitants du village discutait de ce qui s'était passé. La victime de l'attentat était un jeune homme, genin de Konoha. Son état était critique, d'après les dire, mais il était vivant. Une de ses camarades l'avait conduit à l'hôpital. Il restait des traces de l'attentat qui prouvait que la tentative de meurtre avait été violente.


*l'assassin a utilisé des notes explosives, puis la saigné. Mais sa victime a survécu, c'est une tentative idiote.*


Koto avait observé la scène avec un certains intérêt mais sans plus. Les forces spéciales du villages allaient bientôt arriver et recueillir les plus d'indices ou information. N'ayant plus rien à faire ici, Koto quitta l'endroit. Il devait être certains qu'aucun nuke-nin n'était responsable de cette folie. Le shinobi de Kusa se dirigea alors vers l'internat.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mari en promenade à Suna   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mari en promenade à Suna
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Anet, promenade en forêt
» La Bouille, balade interrompue à cause de la chaleur
» Une femme jalouse blesse grièvement son mari.
» Promenade Dominicale
» hihih mon mari priait...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Gaiden :: Les trois villages principaux :: Suna no Kuni :: Village :: Les Rues de Suna-
Sauter vers: