Naruto Gaiden

Jeux de Rôle Rp sur l'univers Naruto
 
AccueilFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Les rues] Faisons connaissance...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kimiko Kimura
Chuunin de konoha
Chuunin de konoha
avatar

Nombre de messages : 200
Age : 29
Localisation : Ici ou là, mais surtout là...
Date d'inscription : 26/10/2007

Feuille de personnage
PV:
30/30  (30/30)
PC:
143/143  (143/143)

MessageSujet: [Les rues] Faisons connaissance...   Lun 14 Jan - 13:49

Internat

Kimiko et Hebi étaient de sortie dans les rues de Suna. Elles n’avaient pas réellement de but pour le moment, si ce n’est se détendre avant l’arrivée de la seconde épreuve de l’examen qui se déroulait actuellement au pays du vent. Et le pays portait bien son nom, lorsque quelques bourrasques de vent chaud, soulevèrent du sable dans les rues, obligeant Kimiko à se protéger les yeux. Heureusement, cela n’arrivait pas souvent, mais de temps en temps.

Avançant tranquillement, laissant des maisons en sable tassé, des échoppes diverses et variées, les deux jeunes filles de Konoha, arborant leur bandeau sans allure hautaine, si ce n’est l’apparente impassibilité manifeste des deux faciès, traversaient les rues, s’éloignant de l’internat. Kimiko en était à réfléchir à quoi faire. Dans l’expectative de trouver, elle se lança sur la pente ardue de la connaissance de l’autre.
« Tout à l’heure, tu m’as parlé de ton père. Vous vivez où à Konoha ? »

Elle essayer de la faire parler un peu, du moins, à lui parler d’elle surtout. Car parler de la pluie et du beau temps n’aide pas réellement à faire connaissance. Autant aborder le sujet d’entrer. La kunoichi n’avait pas regardé sa camarade, elle gardait ses iris bleus fixés sur la rue, droit devant elle.
Elle s’empressa d’ajouter, peu à près sa première phrase :

« Et si tu souhaites manger, ou autre, n’hésite pas à le dire, doit bien y avoir un restaurant, un bar, ou un truc dans le genre, pas loin. »
Elle n’avait pas la sensation qu’Hebi soit timide, mais plutôt réservée. Ou alors, socialement désocialisée. Pourtant elle avait fait montre de politesse tout au long du voyage, et Kimiko se devait bien de faire la même chose désormais, fut-ce égard pour ses bonnes manières.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hebi Keppaku
Genin de Konoha
Genin de Konoha
avatar

Nombre de messages : 53
Date d'inscription : 16/05/2007

Feuille de personnage
PV:
24/24  (24/24)
PC:
33/91  (33/91)

MessageSujet: Re: [Les rues] Faisons connaissance...   Lun 14 Jan - 21:35

De fait, Hebi n'était pas véritablement timide, mais plutôt sous-entrainée aux contacts sociaux. Celà se ressentait aussi bien dans sa gestuelle que dans ses paroles. Cependant, c'était sur son visage que ce trait était le plus flagrant, tant un masque n'aurait pas été moins mobile. Seules ses paupières battaient régulièrement, ses yeux glissaient de gauche à droite, ou de droite à gauche, dénotant d'une certaine curiosité visuelle de la part de la kunoichi. Cependant, rien ne semblait retenir son attention en particulier et son regard voguait rapidement vers d'autres cieux. Ses lèvres étaient résoluement fermées, jusqu'à ce que Kimiko décide d'entamer la conversation. La fille serpent tourna la tête vers elle et, sans même essayer de sourire, elle dit simplement :

"On peut boir un verre si tu veux, j'ai déjà vu des gens faire ça, pour parler...
Passant du coq à l'âne, elle poursuivit :
Nous ne vivions pas à Konoha. Nous déménagions souvent, nous déplaçant le plus discrètement possible pour nous installer ailleurs, pendant un temps, avant de bouger de nouveau." Son regard se perdit de nouveau face à elle. "Mais j'ai déjà entendu ses hommes parler entre eux, ou avec lui. Kabuto-outosan était très recherché par Konoha, pour trahison et association de malfaiteurs et expériences médicales illégales. Un jour, il m'as mise dans une cuve, dans une de ses caches de Konoha. Quand je suis sorti, il m'a laissé un mot pour me dire qu'il ne pouvait pas continuer à m'élever comme ça et que je ne serais pas heureuse. Il disait aussi que ça lui coutait de le dire, mais Konoha était un endroit suffisemment paisible pour que j'y vive tranquillement...
Il avait tort.
A mon réveil, Konoha était en flammes, des morts trainaient dans les rues. J'avais déjà vu des morts, Kabuto Outosan faisait beaucoup d'expérience sur des morts, mais là ça n'était pas propre comme dans sur ses tables d'opération..."


Hebi lâchait tout celà avec une facilité déconcertante, comme si elle discutait effectivement de la pluie ou du beau temps. Etait ce son éducation qui l'avait rendue comme ça ? Ou bien cette "cuve" avait elle eu un impact néfaste sur son cerveau ? Quoi qu'il en fut, même l'évocation de l'attaque du village, des cadavres, parfois éventrés, que Kimiko avait peut être elle même vu de ses yeux, semblait la laisser totalement de glace. Finalement, la kunoichi s'arrête, désignant l'enseigne d'un bar classique du doigt.

"Ici, ça te conviendrait ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kimiko Kimura
Chuunin de konoha
Chuunin de konoha
avatar

Nombre de messages : 200
Age : 29
Localisation : Ici ou là, mais surtout là...
Date d'inscription : 26/10/2007

Feuille de personnage
PV:
30/30  (30/30)
PC:
143/143  (143/143)

MessageSujet: Re: [Les rues] Faisons connaissance...   Lun 14 Jan - 22:13

Kimiko n’était pas de famille Shinobi. Pourtant, l’étude de l’histoire de Konoha, à l’académie, parlait effectivement d’un certain Kabuto. Elle n’avait pas crue bon de s’y intéresser plus que ça. Chose qu’elle regrettait maintenant, actuellement, dans cette conversation. Quoique peut être était-il plus prudent de ne pas tout savoir. Sinon, la confiance qu’elle avait presque en Hebi, pourrait s’envoler. Et à la veille d’une épreuve de survie, s’était un peu comme un suicide.

Kimiko considéra le bar avant de répondre quoique ce soit.


« Ca me va. »

Elle poussa la porte pour entrer. Le bar était classique, si ce n’est les murs qui le rendait différent des endroits connus pour ce genre de chose, de Konoha par exemple. Kimiko lorgna un moment le décor, sans rien dire, et elle poussa enfin jusqu’à une table, où elle prit place.

« Je suis désolée pour ton père, enfin, je ne savais pas qu’il n’était plus à tes côtés… »

D’un côté, avec le manque flagrant d’émotions de la kunoichi Hebi, il était plutôt difficile de savoir si l’on avait touché un point sensible ou non. Kimiko ne pensait pas que sa coéquipière soit le moins du monde attristée. Du moins, physiquement parlant. Mais s’était polie de s’excuser pour ce genre de chose.

La Genin avait quand même du mal à se faire à l’idée qu’Hebi sortait d’une cuve, vieille de 50 ans à peu près, si ce n’est plus… Mais elle avait beaucoup à apprendre dans l’art médical des shinobis… et les horreurs qu’il était possible de faire avec tout cela.


Le barman s’avança vers la tablé, détaillant les deux adolescentes du coin de l’œil. L’alcool ne serait pas pour elle. De toute façon, Kimiko n’en désirait pas le moins du monde, toujours sobre.

_ Qu’est ce que je vous sers Mesdemoiselles ?
_ Pour moi ce sera une limonade, bien fraîche… nous ne sommes pas du coin, comme vous avez du le remarquer… alors la chaleur…

Elle soupira à l’évocation de ce mot. A vrai dire, elle ne semblait pas souffrir de la chaleur. Elle ne transpirait pas réellement, et ses joues avaient un teint rose naturel. Mais s’était histoire de paraître humaine qu’elle avait dit cela.

Elle laissa le soin à Hebi d’annonçait sa commande, à sa façon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hebi Keppaku
Genin de Konoha
Genin de Konoha
avatar

Nombre de messages : 53
Date d'inscription : 16/05/2007

Feuille de personnage
PV:
24/24  (24/24)
PC:
33/91  (33/91)

MessageSujet: Re: [Les rues] Faisons connaissance...   Lun 14 Jan - 23:02

Hebi, elle ne smelbiat pas le moins du monde souffrir de la chaleur. Elle suivit sagement Kimiko jusqu'à l'intérieur, laissant son regard aqueux glisser sur chaque chose à l'intérieur. Finalement, la kunoichi prit place en face de sa camarade. Quand le barman arriva, sa voix douce répondit à la suite de sa coéquipière...

"Ce sera juste de l'eau, pour moi."

L'homme s'éclipsa quelques instants, durant lequel la fille serpent ne trouva rien à dire. Après ce silence qui pouvait paraitre long, il déposa les verres sur la table et Hebi le remercia d'un signe de la tête. Délicatement, ses doigts fins se refermèrent autour de son breuvage, avant de le porter à ses lèvres. Elle y but une simple gorgée, humidifiant une gorge asséchée par la sècheresse ambiante. Finalement, posant son verre, elle s'élança dans un questionnement qui se voulait communicatif... Bien qu'on décelait bien mal s'il y avait vraiment de la curiosité dans le timbre monotone, si elle voulait vraiment le savoir ou si c'était juste pour la forme.

"Et toi, d'où viens tu ? Tu es de Konoha ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kimiko Kimura
Chuunin de konoha
Chuunin de konoha
avatar

Nombre de messages : 200
Age : 29
Localisation : Ici ou là, mais surtout là...
Date d'inscription : 26/10/2007

Feuille de personnage
PV:
30/30  (30/30)
PC:
143/143  (143/143)

MessageSujet: Re: [Les rues] Faisons connaissance...   Lun 14 Jan - 23:15

Le breuvage arriva enfin. Enfin, oui, car même si le barman ne fut guère long, la jeune fille avait une brave soif. Il faut dire que depuis qu’elle était arrivée avec sa coéquipière, elle n’avait pas bu. Le stand de boisson de l’académie ne l’ayant pas attiré plus que ça, elle l’avait délaissé pour se rendre directement à la salle d’examen. Glissant le liquide gazeux au citron dans le verre destiné à cet effet, elle entreprit de répondre à la question d’Hebi, non sans avoir avalé une gorgée au préalable.

D’une voix simple, un léger sourire sur le faciès, le regard perdue dans la clientèle, et les mains autour de son verre, la jeune femme faisait un peu plus humaine que son homologue, dans sa façon d’être toujours.


« Vui, de Konoha. Je suis la fille du bûcheron Kimura, qui tient une firme pas loin de la sortie du village… »

Le bûcheron était connu dans Konoha, du simple fait qu’il était le seul de la profession en activité. Il avait donc eut beaucoup de travail pour la reconstruction du village, ce qui lui permis d’embaucher de fignoler son affaire, afin qu’elle prospère désormais.

N’espérant pas de réponse, Kimiko commençant à connaître un peu Hebi, du moins dans sa façon d’être, elle lança une autre question, histoire de laisser la conversation active.


« Et, … Elle prit un moment pour tourner sa phrase, les questions ne lui venant pas comme ça, surtout qu’elle passait souvent du coq à l’âne… tu as un petit ami ? Des amis tout cours ? Des passions, des trucs comme ça ? »

A défaut d’avoir trouvé autre chose, la jeune fille avait lancé ça comme ça, entrant un peu plus dans la vie privée de sa coéquipière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hebi Keppaku
Genin de Konoha
Genin de Konoha
avatar

Nombre de messages : 53
Date d'inscription : 16/05/2007

Feuille de personnage
PV:
24/24  (24/24)
PC:
33/91  (33/91)

MessageSujet: Re: [Les rues] Faisons connaissance...   Mar 15 Jan - 8:59

"Un petit ami ?"

Hebi secoua la tête, négativement. A en juger par le léger agrandissement de ses yeux, suivit du fin froncement de sourcils, la kunoichi ne semblait pas s'attendre à ce genre de questions. Déceler ces déformations faciales démandait d'ailleurs, en soit, un travail d'observation particulièrement poussé, tant elles étaient discrètes. Faisant tourner son verre du bout des doigts, la jeune fille finit par l'emprisonner dans sa poigne, pour le porter à ses lèvres. Deux gorgées d'eau glissèrent le long de son oesophage, déformant faiblement sa gorge à leur passage. Quand le verre fut reposé sur la table, dans un *TAC* sonore, Hebi planta son regard dans celui de Kimiko. Ses yeux n'exprimaient toujours rien, les iris de saphire servant admirablement bien de rideaux opaques qui voilaient son âme.

"Je n'ai pas de... petit-ami... Ni d'amis, je crois.
Je connais ces mots, leur définition, mais leur concept m'échappe. Outosan était gentil avec moi, mais il était toujours pris par ses expériences médicales et ne m'accordait que peu de temps. Ses hommes avaient interdiction de me parler et restaient toujours muets à mes questions. Ca m'a appris à ne parler que lorsque c'était nécessaire."
Le verre racla le bois, faisant un tour sur lui même sous l'impulsion de la fille serpent. "Tout ce que j'apprenais, dans les livres d'outosan, concernait la médecine, surtout la médecine légale. Le peu de temps qu'on passait ensemble, il m'aprenait ce qu'il savait sur les subtilités du chakra, des divers jutsus. Si je retenais presque tout, les concepts m'échappaient, j'étais bien trop jeune...
Je n'ai pas de passion non plus.
Je suis un réservoir, un puit de connaissance théorique sur l'art d'être ninja, mais je n'ai jamais rien appris d'autre. Je ne me plains pas, je ne ressens aucun manque, puisque je n'ai jamais connu ce que c'était. Mais j'ai du mal à m'adapter à ce monde, différent de la maison avec outosan..."
Puis, sa question vint le plus naturellement du monde :
"Comme on est co-équipières, tu pourrais m'apprendre ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kimiko Kimura
Chuunin de konoha
Chuunin de konoha
avatar

Nombre de messages : 200
Age : 29
Localisation : Ici ou là, mais surtout là...
Date d'inscription : 26/10/2007

Feuille de personnage
PV:
30/30  (30/30)
PC:
143/143  (143/143)

MessageSujet: Re: [Les rues] Faisons connaissance...   Mar 15 Jan - 11:54

La jeune fille arrivait à faire parler sa coéquipière, et elle en était pas peu fière. Pas au point de le clamer sur touts les toits, ce qui n'aurait d'autre résultat que de la faire passer pour une sauvageonne venue d'un pays où l'écorce et la feuille règnent, ce qui amènerait les gens à faire des associations douteuses entre les deux états de fait. En faite, elle n'était pas fière, simplement contente de bavarder un peu avec quelqu'un, qui plus est, sa nouvelle coéquipière. C'est qu'elle avait besoin de se changer les idées depuis ce fameux jour...

" Tu ne me l'aurais pas demandé que je l'aurai fait petit à petit. " Ses yeux se plissèrent tandis qu'elle ramenait son dos contre le dossier de la chaise, et sur son visage, s'illuminait un sourire amical. Kimiko réfléchie deux minutes, et finalement, elle déplaça sa chaise pour se retrouver à côté de la jeune femme.

" Il faut que tu apprennes, déjà, à sourire. Il ne faut pas sourire niaisement, ou n'importe quand. Mais on peut en abuser pour tromper. Avant de frapper par exemple. Mais bon... " Marquant une pause, elle reprit très vite : " Je préfère t'apprendre à sourire pour exprimer une joie, ou une émotion s'y rapportant que pour taper quelqu'un... "

Elle réprima un léger rire, attrapant son verre pour boire un coup avant de passer à l'exercice pratique. " Il faut remuscler tes zygomatiques, ils n'ont plus l'habitude de travailler. Se sont les muscles ici. " Alliant le geste à la parole, elle posa un doigt sur la joue d'Hebi, et doucement, elle retraça sur la peau la ligne musculaire des principaux muscles servant à sourire, le tout, de son index.

" Il faut juste que tu essais de les contracter pour sourire. " La kunoichi improvisée professeur, fit une série de mimiques simulant un sourire, forcé certes, s'efforçant quand même de ne pas rire en imaginant l'expression ridicule qu'elle devait avoir en faisant cela. Elle n'espérait pas des résultats probants dès la première tentative, si tant et si bien que Hebi se prête au jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hebi Keppaku
Genin de Konoha
Genin de Konoha
avatar

Nombre de messages : 53
Date d'inscription : 16/05/2007

Feuille de personnage
PV:
24/24  (24/24)
PC:
33/91  (33/91)

MessageSujet: Re: [Les rues] Faisons connaissance...   Ven 18 Jan - 14:19

La fille serpent regarda quelques secondes Kimiko, le visage tout aussi fixe qu'à son habitude. Impossible de savoir ce qu'elle pensait réellement de la prestation ou des explications de Kimiko, tandis que cette dernière s'improvisait professionnelle de la rééducation émotionnelle et sociale. Le visage d'Hebi ne trahissait toujours aucune émotion alors que le doigt féminin courrait sur sa peau, traçant les muscles zygomatiques du bout du doigt. Comme si tout ça lui passait par dessus la têt,e le kunoichi amena son verre à ses lèvres, puis but une petite gorgée du liquide transparent qu'il contenait. Elle fixa ensuite son interlocutrice qui, alors, commençait à grimacer plusieurs sourires pour montrer.

Les lèvres d'Hebi s'étirèrent, facilement, formant un sourire des plus froids et trop visiblement forcé. De toute évidence, Hebi n'avait aucun problème pour sourire, les difficultés se situant ailleurs. Quel étape avait bien put être oubliée, dans sa vie de toute jeune fille, pour que ses sensations, si elle disposait de sensations, ne puissent pas surgir sur son visage ? Le sourire forcé cessa et la voix douce de la fille serpent glissa jusqu'à Kimiko :


"Sourire n'est pas difficile en soit, mais je n'arrive pas à sourire spontannéement. Je ne comprends pas pourquoi les autres sourient, ou rient, pour quelques raisons futiles ou histoires curieuses." Le regard de la jeune Genin se perdit dans le vague. "Outosan souriait aussi, quand on lui annonçait de bonnes nouvelles, quand ses expériences avaient de bons résultats et quand il me regardait. Mais tous ses sourires n'étaient pas pareils, certains me faisaient peur, à l'époque, d'autres m'appaisaient..."

Les yeux d'Hebi se posèrent alors sur sa camarade, qu'elle dévisagea longuement, sans rien dire de plus. Se remémorrer ces souvenirs ne semblaient pas l'émouvoir. Celà dit, elle avait parlé de peur, preuve qu'elle avait déjà ressentis ce genre d'émotions...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kimiko Kimura
Chuunin de konoha
Chuunin de konoha
avatar

Nombre de messages : 200
Age : 29
Localisation : Ici ou là, mais surtout là...
Date d'inscription : 26/10/2007

Feuille de personnage
PV:
30/30  (30/30)
PC:
143/143  (143/143)

MessageSujet: Re: [Les rues] Faisons connaissance...   Ven 18 Jan - 16:30

Ca ne venait pas des muscles, mais du ressentie. La jeune fille aux cheveux roses ne le prit pas mal. Hebi était ainsi, dans son attitude de tous les jours, et elle ne se moquait pas de Kimiko. Du moins, le pensait-elle. Elle avait, en quelque sorte, promis à la jeune fille de l’aider, et elle irait au bout, à moins qu’elle soit irrécupérable.

« Je vois. »

La jeune fille tenait le regard d’Hebi, sans ciller, la considérant un moment, comme pour lire un peu ses émotions, son ressenti, sa conviction ou elle ne sait quoi d’autre, au fond de la prunelle de ses yeux.

« Est-ce que ça t’arrive encore d’avoir peur ? Ou est ce que tu es indifférente à tout ce qui t’entoure ? »

Kimiko s’enfonça dans sa chaise, ne quittant pas le visage de sa coéquipière des yeux, cherchant un tic, une émotion, un sourcillement ou autre… Puis elle continua sur sa lancée, faisant presque les questions et les réponses.

« Je ne pense pas que tu soit indifférente… sinon, tu ne m’aurais pas aidé pendant l’examen. Et le fait que je réussisse, grâce à toi, ne te satisfait pas plus que ça ? On aurait pas passé le second tour, aurais-tu été en colère contre moi ? »

Elle cherchait un point sensible, quelque chose qui pourrait mettre en avant une quelconque émotion, autre que de la peur. Les bras croisés, en attendant une réponse de sa coéquipière, la kunoichi, bien que ne quittant pas des yeux Hebi, prêtait une oreille attentive à l’ambiance dans la salle. Un bar n’est pas toujours un lieu pacifique…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Les rues] Faisons connaissance...   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Les rues] Faisons connaissance...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rues et Places de nos Villes en Hommage :
» Parade de Noël dans les rues de Bruxelles
» [Maroc] Fes, les toits et les rues
» rues disparues OVI (reste un fond vert ou beige !)
» Dans les vieilles rues de Tours

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Gaiden :: Les trois villages principaux :: Suna no Kuni :: Village :: Les Rues de Suna-
Sauter vers: