Naruto Gaiden

Jeux de Rôle Rp sur l'univers Naruto
 
AccueilFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Entrainement] Une île au milieu de nul part

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dokara Akane
Chuunin de Kiri
Chuunin de Kiri
avatar

Nombre de messages : 519
Age : 26
Localisation : Qu'importe fume sa clop
Date d'inscription : 22/01/2007

Feuille de personnage
PV:
96/96  (96/96)
PC:
405/405  (405/405)

MessageSujet: [Entrainement] Une île au milieu de nul part   Mar 15 Jan - 14:32




Une ile comme toutes les autres, elle fait partie du grand archipel de Kiri no Kuni. Il n'y a pas vraiment de haute altitude sur celle-ci, elle est plutôt semblable à un large banc de sable recouvert par une végétation luxuriante. Cette ile paradisiaque ne montre pas le moindre signe de danger car celle-ci est d'une taille relativement petite ne permettant pas la sédentarisation de bon nombre d'espèce. Pourtant la richesse de sa flore est impressionnante, nombre de végétaux de tailles excessives, de colorations subjuguantes y sont implantés, les oiseaux ont fait un vrai travail d'artiste en amenant les différentes richesses de la nature par le biais des airs. Ce calme et cette paix envoutante ne sont du qu'à l'éloignement du village caché de l'Eau, pour y accéder aucun transport n'atteint cette destination et l'ile la plus proche est à un kilomètre autant dire que la maitrise du Suimen est nécessaire.

Dokara languissait après toutes ses formalités et présentations qui avait suivis le dur voyage. Reposé de cette étape éprouvante de son existence, il ne devait pas en rester là. Une vie partielle sur un petit banc de sable, à se remettre d'une trahison qu'il avait lui même commis abandonnant lâchement son pays qui l'avait vu naitre dans le monde des shinobis. Siroter son Sake sous un palmier à demi-nu n'était pas son mode de vie. Quoi que ?
Le Chuunin déserteur et maintenant Kirien devrait recommencer tout comme à Konoha. Son statut, ses compétences il devrait leur prouver. Chuunin, aura t-il un élève cette fois-ci, pourrait-il enseigner son savoir ou pourra t-il perfectionner ses affinités ? Tout ces doutes remuaient au fond de son esprit cherchant toujours à connaitre la vérité, sa seule peur était peut être l'avenir, de quoi serai t-il fait ?
Aguerri par sa courte expérience tout de même diversifié par les nombreux obstacles auxquels il avait du faire face souvent seul. Dokara avait vu naitre ses points forts, une maitrise du chakra plutôt efficace ainsi qu'une qualité de soigneur exceptionnel. Mais ses points faibles qui se creusent toujours plus sont l'atout majeur de ses adversaires. Le Chuunin ne disposait pas d'une capacité physique suffisante et cela il devrait le travailler tous les jours, toujours plus, pour arriver à un niveau suffisamment élevé pour ne pas avoir à craindre d'être renversé par la première attaque adverse.

Le petit Akane se mit rapidement à l'œuvre mettant en place un parcours de renforcement musculaire assez intense pour son organisme et craint par sa volonté. Le faible athlète s'allongea au sol, ventre contre terre, il joint ses deux pieds et plaça ses mains au niveau de sa ligne d'épaule. Puis gaina son corps le durcissant de tel sorte que seul ses bras pouvait exercer une flexion. Dokara, face contre terre, commença à lever son corps contractant ses biceps, forçant sur ses triceps et faisant rouler ses pectoraux. Il enchaina cela, faisant descendre son corps, relâchant légèrement la pression sur ses muscles durcis et gonflés par l'afflux important de sang et d'oxygène qui circulait continuellement dans les cellules musculaires. Renouvelant une dizaine de fois l'opération, la douleur ne l'avait pas encore parcouru et même si l'approvisionnement et le rejet de gaz se faisaient toujours plus difficile, Dokara continua encore 10 pompes sans fléchir. Celles-ci devenaient douloureuses le gaz stagnant dans les muscles gonfler les cellules musculaires, durcissant les biceps et les triceps veineux rendait les flexions plus difficiles. Les cinq dernières pompes furent éprouvantes ses bras tremblaient sous le poids du reste du corps qui semblaient toujours plus lourd. Contractant ses muscles comme si cela dépendait de sa survie, il tordit son visage d'une dernière grimace et pour ensuite se laisser crouler sous le poids et finir la dernière pompe.
La première série de pompes terminées, Dokara s'assit en tailleur reprenant bruyamment son souffle, il se massait lentement les bras, apaisant la douleur en faisant circuler l'important débit sanguin. Une fois son souffle reprit et la douleur partiellement dissipée, il se prépara au prochain exercice.


*Pourquoi souffrir autant ? Comment peut faire Tensui-Sempaï ? Maso ???*

Effaçant ses pensées de son esprit, il se positionna pour une série d'abdominaux. La difficulté dans cet exercice était de contrôler sa respiration, de plus que ses abdos avaient déjà été quelque peu sollicité lors de la série de pompes, laissant une petite douleur qui serai ravivée rapidement. Posant sa tête sur le sol, il plaça ses mains derrière la nuque, puis releva son torse s'inclinant dans un premier temps du côté droit. Il se laissa redescendre après avoir touché son genoux droit à l'aide de son coude gauche. Avant d'avoir pu toucher le sol, il releva rapidement son buste expirant tout l'air stocké dans ses poumons. Ayant touché ses deux genoux grâce à ses coudes, il se laissa redescendre une nouvelle fois inspirant profondément, il gonfla ses alvéoles pulmonaires. Remontant de nouveau son torse, il s'inclina vers la gauche joignant son coude doit et son genoux, il rejeta tout l'air de son corps. Répétant chacune de ces différentes phases une bonne vingtaine de fois, il sentait son souffle s'aménuire, rendant la contraction abdominal douloureuse, il lui semblait que sa tête pesait des tonnes. Il continua son effort encore une dizaine de fois jusqu'à ne plus pouvoir lever son buste et resta à terre. La respiration bruyante, il reprenait son souffle avec peine, mais l'entrainement ne devait pas s'arrêter là.
Le Chuunin restait tel un mollusque pendant au moins quinze minutes, il regardait le temps défilé sentant sa douleur abdominale s'apaiser, les nuages volaient haut dans le ciel couvrant les arbres de leur douceur céleste. Le petit Doki venait déjà de gagner en masse musculaire mais cela meurtrissait considérablement son organisme. Il devait continuer, progresser, cette souffrance, ce travail serait un jour récompensé. Se relevant lentement en s'appuyant sur son genoux, il s'avança sous un arbre afin de poursuivre sa prochaine séance de torture.

Ses bras avait eu le temps de récupérer de leur éprouvant effort, mais ses jambes n'avait pas encore travaillé. S'approchant de l'arbre qui dominait l'ilot par son impressionnante hauteur, il observa les larges branches toutes parallèles les unes des autres, elles étaient séparées par une hauteur de deux à trois mètres. Se plaçant sous la vingtaine de branches grimpant jusqu'à la cime, Dokara fit une petite flexion afin d'échauffer ses quadriceps. Il fixa le grand feuillu afin de déterminer un trajet simples jusqu'au sommet, des sauts verticales sans trop d'acrobaties. L'effort commença , le Chuunin fléchit légèrement ses jambes afin d'atteindre la première branche situé à cinq mètres. L'atteignant rapidement, il se retrouva accroupi sur la branche puis laissa ses jambes dans le vide afin de retrouver la fermeté du sol. Aussi vite qu'il était descendu, il remonta de nouveau sur la première extrémité de l'arbre pour ensuite sauter sur la deuxième ramification. Une fois atteinte, il se laissa tomber sur la première branche évitant une chute trop violente jusqu'au sol, qu'il rejoint après avoir amortit le premier choc. Persévérant dans son étrange ascension, il monta jusqu'à la troisième branche pour ensuite redescendre. Escaladant une branche en plus à chaque montée, il redescendait aussitôt, exerçant continuellement une forte pression sur ses cuisses, il voyait la cime se rapprochait mais celle-ci paraissait toute aussi lointaine.
Arrivé à la quinzième branche, chaque saut devenait une véritable difficulté, ses cuisses faiblissaient tandis que l'épaisseur des premières branches diminuait sous les allers-retours incessant du jeune médecin. Montant les dernières branches en grimaçant, s'aidant parfois de ses mains quand son corps basculait, il atteint la cime de l'arbre. Celle-ci lui avait posé beaucoup de problèmes mais maintenant ce n'était que rêve, extase, assis sur la dernière branche pouvant retenir le poids de Doki, il se reposé les jambes dans le vide, reprenant son souffle et s'émerveillant devant la vue imprenable sur l'archipel. Les morceaux de terre et de végétation baignaient dans cette eau bleu presque immobile arrosée par un chaud soleil éblouissant.

Dokara était resté un long moment devant cette œuvre que lui offrait la nature, mais il n'avait pu déterminé combien de temps il avait passé sur cette branche. Tout ce qu'il savait c'était que le soleil était descendu et que ses jambes ne lui était plus vraiment douloureuse mais leur mobilité réduite sur l'arbre les avait presque paralysées ayant réduit la circulation du sang. Dokara ne s'inquiéta pas pour autant, ce paysage lui avait rendu un visage harmonieux contrairement aux grimaces qu'il avait tiré tout l'après-midi. Sa volonté aguerri, il se fixa une dernière épreuve visant à muscler ses avant-bras, renforçant sa poigne et évitant ainsi de se faire désarmer.
Le petit Akane se laissa tomber dans le vide, se rattrapant rapidement pour agripper la branche sur laquelle il était assis. Les deux dernières phalanges de chaque doigt soutenant le poids du Chuunin, il fit une première traction remontant son menton jusqu'au dessus de la branche, puis se laissa tomber de nouveau. Se rattrapant à chaque branche par le bout des doigts, il sentait presque à chaque fois son corps partir vers le sol mais faisant toujours un effort supplémentaire il contractait violemment ses muscles afin d'exécuter une traction à chaque branche. L'exercice était très difficile pour le petit Akane, il devait à chaque descente amortir le choc seulement avec le bout des doigts, rendant l'application dangereuse, il s'était juré de ne rater aucune branche s'agrippant à corps perdu sur chacune d'elles avec un acharnement incroyable. Tout ceci ne ressemblait à Dokara mais pour progresser il fallait faire des sacrifices et faire couler la sueur de front. Atteignant la dernière branche avant le sol, il sentait ses avants-bras se tétaniser peu à peu mais il ne devait pas lâcher, pas avant la fin. Restant accroché à cette dernière branche creusée par ses pas comme un mort de faim, il tira sur ses biceps, contractant avec rage ses avants-bras, il effectua une dernière traction avant de se laisser sur ses jambes retrouvant ainsi la dureté du sol.


"Fini !"

Ses bras ballants le long de son corps, ses épaules descendues au plus bas, il soufflait avec un sourire fatigué, il avait atteint son objectif et il en était fier. Même si ce n'était rien comparé à certains de ses compagnons, cet effort physique venait de renforcer sa volonté. Après autant d'énergie dépensé Dokara rentra rapidement à son domicile, ce soir il ne dirai rien, pas même une remarque. Il mangerai et il irai se coucher.

_________________
Dokara Akane

Chuunin de Konoha Kiri



Dernière édition par le Sam 9 Fév - 10:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chinizu Hake
Disparu(e)
avatar

Nombre de messages : 988
Age : 28
Date d'inscription : 10/11/2006

Feuille de personnage
PV:
300/300  (300/300)
PC:
854/905  (854/905)

MessageSujet: Re: [Entrainement] Une île au milieu de nul part   Mar 15 Jan - 15:13

[Bon Rp... Bonne qualité et Rp assez consistant... +4 Force]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dokara Akane
Chuunin de Kiri
Chuunin de Kiri
avatar

Nombre de messages : 519
Age : 26
Localisation : Qu'importe fume sa clop
Date d'inscription : 22/01/2007

Feuille de personnage
PV:
96/96  (96/96)
PC:
405/405  (405/405)

MessageSujet: Re: [Entrainement] Une île au milieu de nul part   Ven 18 Jan - 18:05

Dokara était arrivé depuis quelques temps au village de Kiri et n'avait pas encore eu le temps de perfectionner sa maitrise du Suiton. Ce pays, maitre de cet élément, baignant les pieds dans la mer continuellement n'avait pas encore dévoilé les secrets de cette affinité au jeune médecin. Cela ne suffisant pas aucun Senseï n'était disponible pour contribuer à la progression du nouveau Kirien. Il était maintenant professeur à l'académie alors que diraient ses élèves s'il ne pouvait leur apprendre apprendre un jutsu de son affinité.

*La persévérance est la première qualité d'un shinobi mais à continuer comme ça, ça va bientôt tourner à l'acharnement.*

Doki réfléchissait à quelle technique, il allait bien pouvoir s'entrainer. Ayant fait tourner ses méninges quelques instants, il se rappela avoir vu Idame réaliser un jutsu Katon consistant à projeter un bon nombre de petites boules de feu. Ce jutsu serait surement réalisable avec l'élément Suiton, surtout que Dokara maitrisait le Suiton Tempo Dama, il lui suffirait seulement d'envoyer ces petites boules d'eau avec un faible décalage temporaire. La thèorie était plutôt simpliste de ce point de vue mais la pratique restait l'étape la plus difficile. Dokara se mit à l'oeuvre avec plus d'entrain que d'habitude, il avait envie et besoin d'agrandir sa panoplie de jutsu. Concentrant une petite quantité de chakra dans son estomac, il malaxa avec précision cette essence, incorporant avec application l'élément Suiton qui se melait peu à peu au chakra. L'eau contenue dans ses entrailles forma bientôt une belle sphère gonflant l'abdomen du Chuunin. La première boule fut prête en quelques instants, c'est alors qu'il mit tous les éléments nécessaires à disposition afin de préparer les prochaines pétales d'eau qui seraient formées puis expulsées les unes après les autres une fois que la première sphère se serait échappée de son estomac. Tous les préparatifs effectués, Dokara gonfla ses poumons puis contracta violemment ses abdominaux et son diaphragme afin d'expulser la première boule qui seraient rapidement suivie des autres.

chevre dragon cochon singe Coq tigre

"Suiton Housenka no Jutsu"

La première boule fut magnifique, une sphère parfaite et de puissance inégalable, mais le reste du spectacle fut un véritable désastre. Deux autres boules suivirent avec un laps de temps conséquent. La première se désagrégea avant même d'avoir atteint l'arbre, tandis que la troisième sorit commme un pauvre crachat, elle n'était ni ronde, ni très consistante et s'écrasa sur le sol laissant une mince flaque d'eau.

*Quelle poisse ! Je n'ai pas dû m'y prendre comme il faut.*

Dokara ne comptait pas s'en arrêter là, il pouvait très bien réussir, il avait maitrisé les bases complexes de la médecine alors pour des jutsus offensifs... On sait très bien qu'il est nettement plus facile de blesser que de soigner... Ce premier échec n'inquiéta pas Doki, sa réserve de chakra avait considérablement augmenté depuis qu'il était sorti de l'acadèmie alors il pourrait recommencer jusqu'à réussir, jusqu'à ce que le jutsu soit le plus efficace possible, jusqu'à ce qu'il tombe d'épuisement.
Le Kirien concentra de nouveau son chakra dans son estomac qui affluait de tout son corps se chargeant d'eau comme le sang se charge du gaz vital. Cette fois-ci, il s'y prendrai différemment, Dokara étira son estomac, gonflant son abdomen tel un ballon de baudruche. il put sentir la pression montée le long de son oesophage mais celui-ci put retenir le liquide.(^^) Ce chakra condensé ne devait pas être expulsé maintenant, de ce fait Doki s'activa à préparer trois petites sphères aqueuses moulées par le chakra. Ne pouvant contenir cette forte pression, le Chuunin gonfla légèrement son torse, puis relacha la pression, il n'eut pas besoin de se servir de son abdomen qui se vida rapidement.


chevre dragon cochon singe Coq tigre

"Suiton Housenka no Jutsu"

Les trois boules partirent très rapidement mais ne purent conserver leur forme sphérique, se désagrégeant au bout de quelques mètres dans l'atmosphère humide. Un nouvel échec à rajouter à la longue liste en cours qui ne serait surement jamais clos, il ne fallait pas se voiler la face, qui peut réussir en deux essais ? Un génie, bien sûr, Dokara Akane n'était pas né avec cette faculté mais ses parents lui avait donné bien mieux, la guérison était son pouvoir.
Le jeune médecin ne se découragea pas et se remit à l'oeuvre, faisant affluer son chakra jusqu'à son estomac. Une fois cette masse concentrée, il ajouta son affinité malaxant habilement les deux produits, il forma trois nouvelles boules stockées sur plusieurs étages dans son estomac. L'abdomen s'était déjà étiré à plusieurs reprises et semblait maintenant adapté à ces extensions disproportionnées. Sentant son ventre ballotait, il gonfla ses poumons, contracta ses abdominaux et enchaina une suite de taôs avant de propulser les trois sphères contre un arbre.


chevre dragon cochon singe Coq tigre

"Suiton Housenka no Jutsu"

Les trois sphères s'échappèrent du corps de Dokara avec un court interval de temps mais le Chuunin se rendit rapidement compte de la faiblez puissance de sa tentative quand les trois boules s'écrasèrent contre le feuillu e faisant même pas trembler les feuillages. Dokara progressait mais la force des pétales restaient assez faibles, les principes étaient assimilés mais il lui fallait encore maintenir le chakra autour des sphères, les envoyer tout en créant d'autres boules afin de pouvoir envoyer des pétales sans interruption.

*C'est bon, j'y suis presque.*

Se placant une énième fois en face de l'arbre, il se prépara à un nouvel essai. Il ne pouvait se permettre de prendre une pause tant qu'il n'aurait complétement réalisé la technique des pétales d'eau. L'atmosphère humide rafraichissait le corps de l'adolescent, qui persévérant continuer de manipuler son chakra avec habileté. Réalisant de nouveau les étapes précédentes, il concentra aussi une masse de chakra d'eau. Ce chakra regroupé près de l'abdomen formerait une nouvelle sphère dans l'estomac une fois que la première serait expulsée et ainsi de suite. Toutes les étapes nécessaires réalisées Dokara enchaina une nouvelle fois la suite de taôs qui semblait toujours plus rapide, limpide.


chevre dragon cochon singe Coq tigre

"Suiton Housenka no Jutsu"

_________________
Dokara Akane

Chuunin de Konoha Kiri

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dokara Akane
Chuunin de Kiri
Chuunin de Kiri
avatar

Nombre de messages : 519
Age : 26
Localisation : Qu'importe fume sa clop
Date d'inscription : 22/01/2007

Feuille de personnage
PV:
96/96  (96/96)
PC:
405/405  (405/405)

MessageSujet: Re: [Entrainement] Une île au milieu de nul part   Dim 20 Jan - 12:57

Une première pétale s'échappa de la bouche du Chuunin qui alla s'écrasait sur l'arbre, celui-ci n'eut aucun répit pour voir son tronc s'affaissait sous le coup de quatre autres boules. Les feuillages tremblèrent et quelques feuilles furent déposées sur le sol par la puissance de la technique. Le jutsu fut merveilleusement réalisé aux yeux de Dokara, il avait pu enchainer cinq sphères aqueuses faisant trembler le feuillu, même si ce n'était pas la réelle puissance de cette technique il ne lui restait plus qu'à travailler l'efficacité en répétant, jusqu'à ne plus en avoir la force. La réussite n'a pas de secret, sa clé est l'entrainement, l'Akane l'avait compris depuis longtemps mais cette méthode restait une véritable torture pour l'adolescent.

*C'est la bonne voie, il faut que je insiste !*

Dokara restait sous le doux crachin de la brume et les petites gouttes que projetaient ses boules. La fraicheur et l'humidité ambiante nettoyer le brulant corps couvert de sueur du Chuunin qui s'affaiblissait sous les coups de la fatigue. Ce dernier oublia toutes ses incommodités pour replonger dans son entrainement. Il concentra de nouveau son chakra dans son estomac y mêlant son affinité, pour former des pétales d'eau qui s'échappaient avec toujours plus de violence et sans interruption. Ce long cycle de projection vit naitre une dizaine de sphères aqueuses qui vinrent meurtrir le tronc de l'arbre. Le jeune médecin recommençait à chaque fois, la puissance augmentée au fur et à mesure semblant croitre à chaque pétales et les séries toujours plus longues voyaient le nombre de boules augmentées considérablement. Tandis que ses mains effectuées inconsciemment les taôs gagnant en vitesse et habileté, on put entendre résonner sur l'ile les prononciations incessantes de la technique avec force et volonté.

chevre dragon cochon singe Coq tigre

"Suiton Housenka no Jutsu"
"Suiton Housenka no Jutsu"
"Suiton Housenka no Jutsu"
"Suiton Housenka no Jutsu"

La répétition de cette technique gagnant en puissance et en nombre de projectiles creuser peu à peu la réserve de chakra du Kirien affaiblissant son organisme. Il lui fallait penser au retour, économiser son chakra, il n'allait pas passer la nuit sur cette ilot désert dénué de vivres sachant qu'il devrait utiliser le Suimen pour retourner au logement commun. Les dernières ressources de chakra présentes dans le corps du Chuunin paraissaient suffisante pour effectuer une dernière fois le Suiton Housenka et rentrer à l'appartement.

*Encore une dernière fois.*

Dokara regarda aux alentours et vit les maigres arbres l'entouraient, le sol inondé par les nombreuses tentatives faisaient flotter le tapis herbeux. Oubliant toutes autres perspectives de l'ile, il garda à l'esprit seulement quatre arbres puis commença à faire naviguer son chakra dans tout son corps, le faisant affluer jusqu'à son estomac, il y ajouta le Suiton avec toujours autant d'application. Quatre boules résultèrent de cette préparation pour laquelle une grosse partie de chakra avait été utilisé, cela étira une nouvelle fois le ventre du Chuunin qui avait gagné en élasticité. L'abdo kro désormais tendu à son maximum se contracta violemment tandis que ses poumons expirèrent une puissante quantité d'air pour chaque sphère. Les taôs furent rapides et précis et la technique se fit entendre une dernier fois sur l'ile.

chevre dragon cochon singe Coq tigre

"Suiton Housenka no Jutsu"

La première boule fut propulsée vers un arbre le fauchant littéralement, puis la seconde vint en percuter un autre qui tomba violemment sur le sol. La troisième et la quatrième s'écrasèrent chacune sur un arbre qui s'abattit rapidement avec fracas. La puissance de la technique était désormais redoutable et Dokara complètement éreinté ne se donna que peu de répit avant de rentrer chez lui.

_________________
Dokara Akane

Chuunin de Konoha Kiri

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chinizu Hake
Disparu(e)
avatar

Nombre de messages : 988
Age : 28
Date d'inscription : 10/11/2006

Feuille de personnage
PV:
300/300  (300/300)
PC:
854/905  (854/905)

MessageSujet: Re: [Entrainement] Une île au milieu de nul part   Dim 27 Jan - 21:36

[+2 Nin, Suiton Housenka no Jutsu]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dokara Akane
Chuunin de Kiri
Chuunin de Kiri
avatar

Nombre de messages : 519
Age : 26
Localisation : Qu'importe fume sa clop
Date d'inscription : 22/01/2007

Feuille de personnage
PV:
96/96  (96/96)
PC:
405/405  (405/405)

MessageSujet: Re: [Entrainement] Une île au milieu de nul part   Lun 4 Fév - 20:35

L'ilot est resté le même, rien n'a bougé depuis sa dernière excursion sur ce bout de terre. Comme si le temps s'était figé depuis longtemps laissant la végétation fleurie et éblouissante et la mer battant le sable brulant. Cette ile mystérieuse enfouissait le Chuunin dans ses longues méditations et ses entrainements laborieux, c'était le refuge du Kirien qui se fondait dans le système complexe de cette nature laissant les mammifères se fiaient peu à peu à la rare présence humaine. Dokara était arrivé sur l'ile après une longue traversée piétonne sur les eaux de l'océan. Il en était arrivé là une fois de plus où il s'entrainerait à nouveau dans la solitude permanente, se dépassant tant bien que mal à chaque effort, progressant, persévérant. Devenir plus fort, plus puissant pour ne pas se retrouver sous le pouvoir de l'ennemi, vaincre ou être vaincu telle était la règle en ce monde.
L'Akane rejoignait le centre de l'ile quand il aperçut un petit rongeur pris de violentes convulsions. Le petit mammifère apparaissait couvert de quatre petites entailles dans la cuisse. Cette blessure ne pouvait être mortel et la perte de sang ne paraissait pas importante, le médecin en conclut rapidement qu'un poison circulé dans le corps de l'animal et que la blessure avait été commise par un serpent.


*Je dois faire vite mais il faut extraire le poison de l'organisme et trouver un antidote pour éliminer les dernières particules car je n'arriverai jamais à extraire tous le poison.*

Dokara se mit rapidement à l'oeuvre, il devait se préparer à cette nouvelle tache qu'il n'avait encore jamais tenter, extraire un liquide nocif à l'organisme. Joignant ses mains, il y concentra son chakra, un chakra médical venant de la pureté de son organisme, doux et voluptueux.

"Dokuniki no Jutsu"

Approchant avec soin de la créature, il posa une main sur le corps de l'animal, anesthésiant l'organisme et calmant la bête qui agonisait. Sa deuxième main vint effleurer la blessure puis le chakra se répandit dans la blessure. Le poison avait eu le temps de se répandre dans l'organisme mais n'avait pas encore contaminé entièrement les organes vitaux, le coeur qui causait les nombreuses convulsions semblait encore apte à réagir de par lui même mais il faudrait que Dokara fasse vite. Répartissant son chakra dans chaque partie de l'organisme, il en englobait les particules de poison présentes dans le sang mais le Chuunin n'était pas encore assez expérimenté pour s'approcher du coeur et des poumons. Le reste de l'organisme venait d'être rapidement nettoyé et le médecin regroupa son chakra gorgé de poison et de sang puis retira sa main de la blessure. Une bulle de poison mêlait à une importante quantité de sang flottée dans un globe de chakra.

*Il devrait s'en sortir maintenant si je fais vite.*

Le grande partie de poison était maintenant extraite mais rien ne garantissait qu'il n'en restait pas un peu qui laisserait souffrir le rongeur jusqu'à la fin. Se retournant rapidement toujours avec son globe de chakra à la main, il brassait les feuillages avec vigueur et précision cherchant une plante. Arrachant une feuille à trois plantes différentes, Dokara y déposa une goutte de poison. La première feuille fut percée par la puissance du poison, la seconde quand à elle jaunit, mais la troisième eut l'effet espéré, le goutte tomba sur la feuille puis s'évapora dans un petit filet de fumée.

*C'est la bonne ! Maintenant comment je vais faire, j'ai pas de labo...*

Fouillant dans tout son équipement il retrouva une petite fiole vide, une fiole qu'il avait déjà utilisé sur Itari Uchiha lors de son départ de Konoha. Des souvenirs lui revenaient en tête mais ce n'était pas le moment pour la rêverie. Arrachant une nouvelle feuille à la plante positive au test, il l'a découpa finement avec son kunaï puis l'écrasa dans sa paume d'où le fluide s'écoula dans le creux de ses lignes de peaux, ses lignes de vies qui paraissaient interminable avant que le remède ne tombe dans le tube. Quelques millilitres de solution était extraits de la plante et cela suffisait amplement, maintenant il faudrait que l'organisme puisse l'assimiler. Ajoutant une petite dose d'eau pour rendre le liquide plus fluide afin d'atteindre plus rapidement les derniers organes Dokara testa son antidote, laissant une petite goutte tomber dans l'extrait de poison et de sang. La solution se comporta correctement face au liquide néfaste malgré la lenteur de réaction.
Dokara administra rapidement l'antidote au rongeur par le biais de la blessure qui atteignait les vaisseaux sanguins. La réaction ne serait pas brutale mais une dernière plaie était encore à soigner. Le Chuunin concentra une nouvelle fois son chakra dans sa main pour y extraire son chakra médical.


"Shousen no Jutsu"

Appliquant sa main sur la blessure, il referma la plaie, recouvrant l'épiderme de son chakra. Dokara s'assit à côté de la bête, sortit une cigarette et attendit un possible réveil de son patient.

_________________
Dokara Akane

Chuunin de Konoha Kiri

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chinizu Hake
Disparu(e)
avatar

Nombre de messages : 988
Age : 28
Date d'inscription : 10/11/2006

Feuille de personnage
PV:
300/300  (300/300)
PC:
854/905  (854/905)

MessageSujet: Re: [Entrainement] Une île au milieu de nul part   Mer 6 Fév - 17:46

+1 Nin, +1 Int
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dokara Akane
Chuunin de Kiri
Chuunin de Kiri
avatar

Nombre de messages : 519
Age : 26
Localisation : Qu'importe fume sa clop
Date d'inscription : 22/01/2007

Feuille de personnage
PV:
96/96  (96/96)
PC:
405/405  (405/405)

MessageSujet: Re: [Entrainement] Une île au milieu de nul part   Sam 1 Mar - 18:58

L'ile était noyé sous le soleil éblouissant, traversant les nuages de sa lumière et reflété par le miroir d'eau qu'offrait l'océan. Dokara allait encore s'entrainer seul, apprendre par lui même, car depuis son arrivée, la Mizukage n'avait pas pris le temps de s'occupait de l'ex-Konohien. Peut être que Chinizu-sama testait sa patience ou peut être que la Kage ne pouvait dévoiler les secrets de la médecine Kirien à un déserteur. Tout cela renforcer l'avidité de techniques que manifestait le Chuunin, mais celui-ci ne pouvait rester à rien faire alors son seul moyen restait de préparer sa condition physique. Sa faible vitesse le rendait vulnérable aux différentes attaques ne lui permettant pas d'esquiver de simples projectiles, il devait à chaque fois user d'astuces pour contrer les menaces. Pour cela rien de mieux qu'un exercice difficile pour progresser plus rapidement, même si cela était au dessus de ses capacités, il faudrait réussir coute que coute, l'échec ne le démoraliserai pas. Le petit bois encombré par la croissance des plantes et creusé par les petits sentiers que supportait l'ilot était un endroit formidable pour se dissimuler. Dokara commença par compliquer la tache, le bois devait être un vrai guêpier où la vision serait amoindrie. Pour se faire le Kirien enchaina une suite de taôs pour ensuite gonflé son torse et répartir dans le sous bois un épais brouillard persistant.

Coq rat dragon buffle Cheval tigre

"Kirigakure"

Une fois la perception visuel réduite, Dokara se mit en tête de joncher son parcours d'obstacles ou d'ennemis mais personne n'était là pour ça, alors il devrait faire sans. Le meilleur ennemi qui lui restait, c'était encore lui même ; ses clones pourrait parfaitement jouer ce rôle. Une rapide suite de taôs donna lieu à un de ses jutsus favoris.

chevre

"Tajuu Kage Bunshin"

Soixante clones vêtu de noir apparurent dans l'épaisse brume qui s'épaississa de nouveau par le nuage de fumée que provoquer leur appartion. Tous voilés par le nuage opaque, Dokara ne pouvait pas tous les percevoir, mais il leur dicta la consigne d'une voix forte pour que tout le monde puisse entendre.


"Yosh potos, j'ai besoin de votre aide encore une fois. Dissimulez-vous dans la forêt, je la traverserai deux fois, dès que vous m'apercevez faites tous ce qui est possible pour m'attraper."

A ces mots, l'armée de clones se ravit d'avoir l'occasion de martyriser leur créateur. Les cris de joies et les menaces fusées mais Dokara n'en tint pas compte, les défiant de nouveau. Puis le Chuunin se prépara pour la suite et ses semblables disparurent rapidement étirant le voile nuageux de leurs mouvements. L'Akane savait que cela ne serait pas simple d'éviter cette masse de clones sans pouvoir les détruire lors du premier passage, mais le deuxième passage serait différent il pourrait les anéantir avec ses shurikens. La première traversée restait tout de même problématique, les clones était déjà moins rapide que lui mais leur nombre causait beaucoup de difficultés, alors il faudrait qu'il aille encore plus vite. Dokara s'étira, assouplissant ses abducteurs, tendant ses mollets et décontractant ses quadriceps, ses jambes devinrent plus légères. Pour compléter son boost, le médecin fit circuler son chakra dans ses membres inférieures. Un rapide flux de chakra envahissait ses muscles les rendant encore plus léger, plus souples, stimulant la circulation sanguine, l'accélérant amplifiant par la même occasion la fluidité de rotation des rotules et des hanches, rien ne devait gêné les mouvements, aucun frottements, cela devrait ressembler à des mouvements fluides et élégants.

"Shunshin no Jutsu"

Préparer comme jamais, le jeune shinobi sentait ses jambes bouillir prêtes à s'envoler. Il appréhendait déjà cet exercice qui ne serait pas comme la plupart, fait de concentration de chakra et autres méditation. Là il lui faudrait tout donner face à des clones amplis de hargne et de volonté, c'est alors qu'il vérifia tout les préparatifs, commençant par interroger ses semblables.

"Prêt ?"

A peine eut il le temps de finir son mot qu'une silhouette vint dévorer le brouillard de son attaque surprise. Un premier clone lui sautait au cou, le deux bras tendus prêt à l'attraper dans un violent plaquage. Dokara ne s'était pas vraiment préparer à un coup aussi tordu mais ne s'arrêta pas sur l'effet de surprise. Fléchissant les jambes, il les contracta violemment, sautant en l'air, il atteint la première branche de l'arbre qui le couvrait de son imposant feuillage laissant le clone filer derrière lui s'écrasant sur le sol dans un éclat de fumée.

*Quel bande de ...*

"59"

Un premier clône venait de s'écraser sur le sol et Dokara était rendu sur la branche d'un arbre que quatre autres clones vinrent le prendre en tenaille. Son chakra affluait de plus en plus rapidement jusqu'à ses jambes, tellement alléger, l'Akane se sentait pousser des ailes. Encerclé, il sauta de nouveau dans les airs atteignant une nouvelle branche qui montait vers la cime. Les quatre Dokara se percutèrent violemment dans un éclat de fumée.

"55"

A peine eut-il toucher l'écorce qu'un clone le menaçait par en dessous ayant effectué la même trajectoire que l'original. S'appuyant sur le tronc, il fléchit les jambes prenant une puissante impulsion, il était désormais parallèle au sol. La flexion ne pouvait durer, un de ses semblables vint à sa rencontre tandis que six autres clones se mirent en travers de la futur trajectoire du Chuunin. Cela faisait sept clones à transpercer avant d'atteindre le point de chute tandis qu'un autre pressait la lourde impulsion du médecin.

*Rien à foutre bourre dans le tas.*

Le chakra concentré dans ses pieds fut violemment expulsé et ses jambes se contractèrent avec puissance envoyant le Kirien dans les airs. Le premier clone s'était écrasé contre le tronc tandis que les autres exploser sous l'impact ralentissant toujours plus le mouvement de l'original qui parvint tout de même à atteindre l'arbre voisin.

"47"

*J'ai toujours pas avancé.*

Debout sur son arbre, il put cette fois-ci sauter pour atteindre la branche qui le devancer. Puis une seconde impulsion pour aller de l'avant, plus tranquille, les clones de cette zone devait tous être anéantis. Encore dans son saut une violente pression vint toucher ses côtes. Baissant la tête pour observer ce gêne, il put discerner l'épaule d'un clone et un autre qui était venu donner son poids à l'impact. Ce n'était pas fini pour Dokara, un second choc sur le flanc droit venait de trois autres bunshins dans un magnifique plaquage en règle. Le Chuunin se retrouva compressé par les deux forces qui firent exploser les clones. Sa respiration se perturba, l'air quitta soudainement ses poumons laissant place à un cri de douleur suivit d'une violente toux. La chute arriva sans prévenir, lourde et fracassante, il s'écrasa comme un sac ... sur le sol. Ecarquillant les yeux, regardant si tout était en place, il aperçut deux silhouette lui bondirent dessus. Une venait au niveau de ses pieds et l'autre avait pris un mouvement aérien pour tomber à la verticale, comme si cela ne suffisait pas... Dokara fléchit les jambes, appuyant ses genoux contre la poitrine et tendant les bras vers le ciel, il reçut le premier clone. L'attrapant par les manches, il roula sur le dos et tendit les jambes pour le propulser emportant le clone aérien par la même occasion. Trois éclats sourds se firent entendre, par chance un troisième venait de se faire emporter par cette action fluide; Tomoe Nage. Continuant sa roulade arrière, il se projeta en l'air à la force de ses bras, flottant un court instant dans les airs avant de retrouver la terre ferme.

"39"

*J'ai avancé de trois mètres et reculé de d'un, à ce rythme là je suis pas rendu.*

_________________
Dokara Akane

Chuunin de Konoha Kiri

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dokara Akane
Chuunin de Kiri
Chuunin de Kiri
avatar

Nombre de messages : 519
Age : 26
Localisation : Qu'importe fume sa clop
Date d'inscription : 22/01/2007

Feuille de personnage
PV:
96/96  (96/96)
PC:
405/405  (405/405)

MessageSujet: Re: [Entrainement] Une île au milieu de nul part   Sam 1 Mar - 18:58

L'Akane debout sur ses jambes encore légère souffrait toujours du choc précédent mais ce n'était pas le moment de s'arrêter. Repartant plein gaz, son chakra circulait dans ses jambes qui gagnaient en amplitude, il ne voulait pas se retrouver une nouvelle fois sous le joug de ses semblables. Cela ne dura pas longtemps, qu'une attaque coordonnée avec un stratégie bien réfléchie et planifiée piégea l'original. Un important nombre de kage bunshin était regroupé là, ne lui laissant aucune possibilité. Huit clônes bloquaient la fuite par la course, huit autres empêchaient les sauts obliques pour passer par dessus les autres et un seul dernier stoppait l'échappée verticale.

*Ah! Encerclé !*

Dokara s'arrêta net, analysant la situation il fallait faire vite car les angles de fuites rétrécissaient, se refermaient pour lui marteler le corps...

*Un seul en haut c'est ma chance , celle qui ne fallait pas qu'il me laisse.*

Prenant une impulsion sur ses jambes, il posa ses mains sur ses cuisses et bondit telle une bête avide de sang. Le bunshin fut percuté de plein fouet, disparaissant dans un fumée renforçant l'opacité du brouillard. Mais une deuxième silhouette vint rejoindre, le brave Dokara. Celle-ci venait d'encore plus haut, un autre clone s'était préparé à le recevoir.

"Rrrrahhhh !!!!"

Dans un rugissement de colère, le médecin bascula son bassin au dessus de sa tête dans une rotation parfaite. Le mouvement effectué, il plia de nouveau les genoux pour bloquer la chute du clone. Enfonçant ses pieds dans le torse de son compagnon, il le fit exploser entamant une nouvelle rotation pour pouvoir atterrir sur ses pieds. Mais ce n'était pas le sol qu'il l'attendait en bas... Les 16 clônes s'étaient affalés les uns sur les autres lorsque l'original avait quitté leur trajectoire au dernier moment. Dokara donna encore une fois la chance à ses jambes de démontrer leur puissance. Fléchissant ses membres inférieurs une nouvelle fois, il montra la plante de ses pieds empli de chakra à ses semblables qui n'avaient plus leur dessin de rage sur leur visage mais plutôt un ébahissement éphémère. Dans un cri bestial, le Chuunin enfonça ses talons dans le tas de frères qui lui garantissait une chute matelassée.

"Raaaaaaaaaaaaaah..."

Un épais nuage de fumée entourait Dokara, qui avait pris un semblant de gêne du Kiryoku.

"Ma vengeance Ahhhhhh!!!....... Et de 21, allez les morts je vous attend."

L'adrénaline se répandait comme un poison dans le corps du médecin, chacun de ses muscles brulants nageaient dans un bain de sang et d'oxygène les abreuvant de leurs besoins vitaux, ils étaient prêt à réagir au premier instant. Les dernières paroles qu'il proféra fit surgir la colère de ses clônes et deux d'entre eux se jetèrent sur l'Akane le prenant par le côté. La colère venait d'emporter leur réflexion fonçant têtes baissées, Dokara n'eut qu'à faire un petit bond au dernier moment pour survoler les deux adversaires qui s'entrechoquèrent violemment.

"19"

Dokara flottait encore dans les airs quand cinq clônes se glissèrent sous lui. Un pied pour propulser le Kirien et un second pour freiner leur dérapage, ils expulsèrent l'original dans les cieux brouillés de la forêt. Le saut vertigineux ne s'arrêta pas là, l'Akane savait à quoi s'attendre à la vue de cette glissade et entreprit une rotation dans l'air faisant tournoyer ses membres. La prévision se vérifia quand un clone surgit pour lui administrer un coup de pied retourné mais Dokara ne le voyait pas de cet œil. Attrapant la cheville de son congénère il bloqua le coup de talon qui l'aurait renvoyé au sol. Mais un second bunshin fit son apparition pour effectuer un nouveau coup de pied mais le Chuunin lui présenta le tibia de son compagnon qui disparut dans un souffle de fumée sous la puissance du choc. Ce n'était toujours pas fini, un troisième était venu batailler et lança lui aussi un coup de pied retourné. Dokara ne s'y attendait pas et lança quelques paroles avant de réfléchir à la parade qu'il devrait utiliser.

"Quoi ? Le triple Dokara Rendan !!"

L'Akane croisa ses deux bras contre sa poitrine, les poignets au niveau des épaules, il releva les mains ouvrant ses paumes vers le ciel pour attraper la cheville des deux clones. L'impact sur le poignet droit fut violente mais ses mains restèrent fermes et l'audacieux shinobi fit jouer son corps se servant de la force de ses adversaires pour parfaire une nouvelle rotation entrainant ses deux bunshins vers le sol sur leur 5 autres compagnons. Le choc fut rude pour le groupe de clones qui éclata sous la pression. Dokara fort de cette réussite retomba dans le nuage, les pupilles à la recherche du moindre mouvement tel un chasseur avide de proie.

"13"

Dokara sortit du nuage, repartant rapidement il préféra prendre la voie des airs en passant par les arbres. Mais cela ne dura que peu de temps, les 13 clones restant vinrent rejoindre Dokara dans sa course. Mais le Chuunin ne pouvait les semer, il était encore encerclé. Trois clones étaient devant et les autres étaient en duo sur sa gauche, sa droite, derrière, en bas et en haut. L'allure se faisait de plus en plus faible et les bunshins se rapprochant ne s'étaient pas encore décidé lancer l'attaque. Les deux clones situés en dessous ne furent pas aussi patients et s'accrochèrent à la branche qui allait réceptionner l'original pour entamer une rotation en projetant leurs pieds dans l'abdomen du Chuunin. Ce n'était pour déplaire à leur créateur, mais Dokara avait déjà réalisé ce mouvement contre Idame et pu anticiper cette attaque. Prenant appui sur la branche précédente, le Kirien réalisa le même mouvement que ses clônes avec plus de rapidité prenant de vitesse les deux identiques qui le surplombaient dans une puissante accélération. L'acrobatie fut rapide et efficace envoyant ses deux pieds dans le ventre des clones, il continua sa pirouette pour revenir en arrière. Le demi tour fut exécuté en un clin d'œil et les clones qui le poursuivaient se retrouvèrent sous les talons du médecin. Comme un vrai gymnaste après avoir fait exploser les deux derniers clones, il atterrit jambes fléchies sur la branche pour effectuer un salto vers l'avant. Les deux clones ayant réalisés la rotation autour de la branche précédemment se retrouvèrent dans la ligne de mire de Dokara et n'eurent le temps de réagir quand les pieds de leurs maitres rabattirent leurs têtes contre la branche. Les autres clones n'avaient eu le temps de réagir lors des mouvements précédents alliés à d'incroyables acrobaties, tout cela avait été très vite, trop vite pour eux, étonnant même l'utilisateur qui se sentait devenir puissant.

"Combien.... ? 7"

Une dernière vague survint quand le groupe s'arrêta. Les quatre clones situés à sa droite et sa gauche surgirent rapidement prenant Dokara en tenaille avec une coordination implacable. Arrêté, le jeune homme ne pouvait se résoudre à quelques astuces, il ne restait plus beaucoup de clones et la suite serait tout aussi éreintante. Patient sur sa branche, il se réservait une étrange concentration, augmentant la flexibilité de ses articulations, la puissance de ses muscles grâce à son chakra, il entreprit une puissante rotation qui débuta lentement dans une étrange position. Fléchissant la jambe gauche, tendant la jambe droite vers l'avant jusqu'à effleurer l'écorce, il écarta ses bras ouvrant ses paumes vers l'extérieur. Déclenchant toutes ses forces il lança sa puissante rotation à son maximum en lâchant un cri de guerrier.

"Konoha Sempuuuuu"

Un étrange tourbillon inexplicable se mit en marche, laissant heurter l'extrémité de ses membres avec violence. Les quatre clones furent anéantis mais l'équilibre était précaire sur la branche et Dokara bascula dans le vide. Les trois derniers clones le suivirent, mais le Chuunin toucha le sol en premier. Une nouvelle erreur qui profita au médecin. Se retournant en un instant, l'Akane lança ses deux pieds en direction de ses trois semblables alignés. Mais l'erreur fatale se produisit pire que celle de ses clones. Le bunshin centrale ne fut pas heurté pas ses pieds contrairement aux deux autres et percuta son maitre. Dokara subit une atroce douleur, se tordant, injuriant, mais plus rien n'était à présent à craindre sur l'ile. Tous les clones étaient anéantis mais rien ne pouvait adoucir la douleur qu'il supportait.

_________________
Dokara Akane

Chuunin de Konoha Kiri

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dokara Akane
Chuunin de Kiri
Chuunin de Kiri
avatar

Nombre de messages : 519
Age : 26
Localisation : Qu'importe fume sa clop
Date d'inscription : 22/01/2007

Feuille de personnage
PV:
96/96  (96/96)
PC:
405/405  (405/405)

MessageSujet: Re: [Entrainement] Une île au milieu de nul part   Lun 10 Mar - 17:59

Aucune technique, aucun pouvoir ne pouvait apaiser sa douleur, c'est de ce fait que Dokara resta un moment allongé sur le sol récupérant ses forces et atténuant la douleur. Le temps n'avait jamais été un obstacle pour le jeune homme qui ne s'en souciait guère, il restait les yeux fixant le ciel, observant les diffèrentes formes nuageuses et les petits filets de fumée de sa cigarette qui déferlaient devant ses pupilles vides de pensées. Le soleil avait commencé sa descente vers l'étendu bleu depuis quelques heures déjà et la douleur avait disparu, Dokara se hâta d'entamer la seconde partie de l'entrainement, il faudrait qu'il finisse avant que la nuit tombe pour ne pas rater le diner. Se remttant sur ses pieds, l'Akane commença une suite de taôs déjà bien connu.

*Pour progresser plus vite, il me faut augmenter la difficulté.*

chevre

"Tajuu Kage Bunshin"

120 clones vinrent ajouter leurs présences dans la foret, couvrant le sol et les branches. Une vraie fourmilière venait d'envahir les feuillus, ses bunshins étaient comme les derniers, vêtus de noirs pour les différencier avec plus d'aisance. L'Akane envoya tout de suite ses ordres.

"Allez vous planquer qu'on en finisse rapidement"

Pendant la dispersion, l'original dénuda une branche des ses feuilles, concentra à nouveau son chakra dans ses jambes et ses articulations en un flux rapide et léger.

"Shunshin no Jutsu"

"Alors prêt ?"


Un clone répondit à cette interrogation en fonçant vers la médecine. Le poing tendu, il allait frapper l'original en pleine tête qui ne disposait que d'une feuille callée entre chaque doigt. Son mégot coinçé entre ses lèvres, Dokara envisagea une solution rapide et efficace. Ses petites feuilles serrées entre ses doigts l'Akane établit une suite de taôs qu'il avait réalisé tant de fois.

chevre dragon cochon Coq chien Cheval singe

"Ninpo Kawara Shuriken"

La suite de taôs effectuée et sa technique prononcée dans un coin de sa bouche pour ne pas laisser tomber sa fin de cigarette, le Kirien tendit ses bras les long du corps, ne s'inquiétant plus du poing qui le menaçait. Seize kunaïs étaient désormais maintenus par ses phalanges, tandis qu'un dernier avait remplacé la cigarette pour s'enfoncer dans la main du clone qui disparut dans un éclat de fumée blanchatre.

*Ils ne changeront pas...*

Repérant rapidement huit clones, Dokara sauta en l'air en tournoyant comme une flèche jusqu'à se retrouver la tête en bas avec une vision idéale sur les clones. Dans un geste circulaire rapide et précis, l'Akane lâcha ses kunaïs en directin de ses semblables. Mais huit autres clones venaient de faire leur apparition à quelques pas des autres partiellement dissimulés par des arbres. Le médecin enchaina le même geste avec plus de puissance et de vitesse. Les kunaïs juste lancés rattrapèrent ceux qui allaient percer les clones et dévirent leur trajectoire. La déviation des armes permit d'atteindre les clônes dissimulés tandis que les autres même sil avaient annexé la trajectoire des projectiles qui les devançaient, percèrent les bunshins non protégés. Mais un clône avait antiipé le mouvement de l'original pour l'attaquer de plus haut. Le médecin se saisit alors de son kunaï coinçé entre ses dents pour le projeter sur le clone. Se frolant les jambes avec son arme il fallait viser juste pour ne pas se faire toucher. Amorçant sa descente, l'Akane attrapa une branche dans sa chute pour la mettre à nue de ses feuilles.

"103"

Dokara continua inlassablement à détruire se clones, les yeux à l'affut des vêtements noirs de ses clônes. Tous ses sens aux aguets, le Chuunin ne s'arrêtait plus d'enchainer les figures les plus acrobatiques dansant dans le ciel à travers les feuillages comme un oiseau virvoletant. De violentes accélérations forçaient sur ses jambes toujours légères glissant sur le sol avec délicatesse. L'Akane continuait encore et encore dénudant les branches de leurs touches vertes et aiguisées, il les coinçait entre ses phalanges pour ensuite y répartir son chakra et en former de véritables armes mortelles des kunaïs artificiels à l'aspect aussi réel que s'ils avaient été forgés de la main la plus habile. Le Kirien mettait du coeur à l'ouvrage enchainant les acrobaties surprenantes puis les jets puissants pour finir par dépouiller une branche innocente.

"86...66...43...24...8..."

Le nombre de clônes se réduisaient incroyablement vite, l'original avait pris un avantage primordial. La vitesse que lui procurait ses jambes n'étant pas naturelle, les clônes ne pouvaient en bénéficier. Agissant maintenant avec aisance, il avait pu s'attribuer une nouvelle maitrise de son corps grâce à la première traversée de l'ile qui avait été réalisée avec difficulté. Ayant achevé les derniers clones, Dokara s'allongea dans l'herbe verte pour allumer une cigarette et voir l'obscurité plonger ses yeux dans une vision plus floue, mais pourtant pas désagréable. Les étoiles illuminaient gracieusement le voile noir éphèmère tandis que le petit point rouge s'atisait lors des bouffées de cigarette faisant reluire le front plein de sueur du shinobis éreintés. Les jambes molles et douloureuses, la petit foyer ardent ne retrouva plus de tabac à consumer c'est alors que le Chuunin se décida à rejoindre l'appartement.

_________________
Dokara Akane

Chuunin de Konoha Kiri

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Idame Ourihana
Jounin de kiri
Jounin de kiri
avatar

Nombre de messages : 1175
Age : 26
Localisation : Kiri No Kuni
Date d'inscription : 30/12/2006

Feuille de personnage
PV:
60/60  (60/60)
PC:
340/340  (340/340)

MessageSujet: Re: [Entrainement] Une île au milieu de nul part   Mar 11 Mar - 18:08

+1 Int +3 Taï +1 Vit +Shunsuin + Kawara lvl up
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Entrainement] Une île au milieu de nul part   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Entrainement] Une île au milieu de nul part
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un bivouac au milieu de nulle part
» [RESOLU][HD2] carré au milieu de la video (TV SFR)
» Le Silmarillion et les autres oeuvres en Terre du milieu
» Editions Milieu du monde
» piste d'entrainement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Gaiden :: Hors trois Villages :: Hors des trois Villages cachés principaux :: Kiri no Kuni :: Marais-
Sauter vers: