Naruto Gaiden

Jeux de Rôle Rp sur l'univers Naruto
 
AccueilFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Equipe 13 de Konoha] Survie

Aller en bas 
AuteurMessage
Haya Aburame
Disparu(e)
avatar

Nombre de messages : 794
Date d'inscription : 27/05/2007

Feuille de personnage
PV:
240/240  (240/240)
PC:
448/895  (448/895)

MessageSujet: [Equipe 13 de Konoha] Survie   Mer 16 Jan - 13:23

Jour 1


La seconde équipe de Konoha fut envoyée dans la fosse à son tour, après avoir récupéré son parchemin. Ils arrivèrent rapidement dans une zone sablonneuse, blanche, sur laquelle la lumière se reflétait pour leur aggresser les yeux. Les rayon solaires, venant autant du bas que du haut les faisait cuir sur pieds et la marche dans ce paysage pourrait s'avérer très pénibles. Dans leur dos, au Nord, se situait la paroi rocheuse de plusieurs kilomètres de haut, qui délimitait le périmètre de l'épreuve. Au Sud, au loin, on voyait le haut d'une tour noire dépasser à l'horizon.

La vue Est était bouchée par une descente rocheuse, dégoulinant de la paroi extérieure, s'avaissant au fur et à mesure pour former une petite falaise de 30 mètres de haut. Une autre falaise, plus basse, coupait la vue plus au Sud/Sud-Ouest, laissant voir un couloir de sable blanc entre les deux. Plus à l'ouest on voyait le sable se poursuivre, à perte de vue, en de multiples dunes. C'était tout ce que la vue directe des membres de l'équipe leur autorisait...

L'équipe 13 de Konoha était jetée dans la cage aux fauves, il ne leur restait plus qu'à survivre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Madarame Ryuhei
Jounin de konoha
Jounin de konoha
avatar

Nombre de messages : 318
Date d'inscription : 13/12/2007

Feuille de personnage
PV:
0/0  (0/0)
PC:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Equipe 13 de Konoha] Survie   Jeu 17 Jan - 19:18

Et dire que Ryuhei avait voulu prendre ses lunettes de soleil...et finalement, il s'était dit que les autres l'auraient trouvé prétentieux. Le jeune homme était étroitement maintenu par des bandages qui entravaient ses mouvements, mais ça roulait plutôt pas mal. Aya avait plutôt du mal à se concentrer, préférant veiller sur son frère.

"Nee-chan, t'en fais pas. Je vous ralentirais un peu mais notre équipe est au complet, c'est ce qui compte."

Les Madarame scrutaient l'horizon, et Hiroshi les guidaient avec son Byakugan. Tous deux étaient en retrait par rapport au Hyûga qui était leurs yeux, leur guide. Chaque détail était scanné par le Byakugan, et ensuite décripté par les Madarames. Ils marchaient vers l'Ouest, faisant attention au moindre de leur pas. Ryuhei faisait l'air de rien, mais il était encore choqué par ce qu'il avait vécu la veille. L'explosion retentissait encore dans ses oreilles, sa chair s'ouvrait au contact du feu provoqué par les notes...

*Tu ne dois plus y penser...un shinobi traumatisé n'est plus bon à rien.*

En même temps, ignorer la peur aurait été de l'inconscience. Mais Ryuhei restait en retrait, plus effacé que ses partenaires. Tous s'étaient donnés du mal pour qu'il soit sur pied, et il fallait être digne de leurs efforts. Ils continuaient leur marche, suivant une ligne directrice stricte.

_________________
Madarame Ryuhei

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiroshi Hyûga
Chuunin de konoha
Chuunin de konoha
avatar

Nombre de messages : 123
Date d'inscription : 18/12/2007

Feuille de personnage
PV:
36/36  (36/36)
PC:
169/169  (169/169)

MessageSujet: Re: [Equipe 13 de Konoha] Survie   Ven 18 Jan - 12:49

Epreuve 2 Premier Jour !



L’épreuve commençait enfin, les trois genins entraient dans la grande arène. Le soleil frappait de ses rayons le corps de chacun d’eux. Ryuhei était arrivé, un peu tard mais pas trop pour participer à la seconde partie de l’examen qui lui tenait tant à cœur. La mentalité globale était la même pour chacun des membres du groupe : ils souhaitaient en finir le plus vite possible. La mort n’était pas passée très loin du jeune Madarame, qui, la nuit dernière avait été victime d’une terrible attaque qui l’avait gravement touché. Le groupe avait maintenant un parchemin à défendre, et un parchemin à trouver. Utilisant son Dojutsu avec intelligence, le Hyuga du groupe avait réussit à lire la liste des porteurs des parchemins. Il savait donc quel groupe portait quel parchemin, information qui aiderait l’équipe à choisir le bon adversaire. Hiroshi activait assez vite son Byakugan, regardant dans toutes les directions pour y détecter quelque chose d’intéressant : de l’eau ? de la vie ?.. Au sud se trouvait une grande falaise, ainsi qu’a l’Est. En fait, l’équipe n’avait pas vraiment le choix. Ils devraient se frayer un chemin à l’ouest, gravir les dunes pour voir de l’autre coté une dune encore plus haute, ils devraient faire preuve de patience et de persévérance. Tournant ses yeux blancs vers l’ouest, l’éclaireur constatait la présence d’une équipe qui semblait marcher. Il interrogeait directement ses compagnons…

[Hiroshi] « Hey… Je vois des gens là bas… Deux personnes je crois… Je n’arrive pas à voir qui c’est… Que faisons-nous ? »

[Ryuhei] « Hum… On les suit et on les écrase ! FATALITY… BABALITY… ANIMALITY… »

[Aya] « Euh… Dans ton état Ryu nii San ? » (Un sourire moqueur)

[Ryuhei] « TSSSSSS »

[Hiroshi] « Je suis d’accord avec Ryu, on ne peux pas louper cette occasion ! »

[Aya] « Ok, comme vous voudrez les garçon…»

[Hiroshi] « Ne perdons pas de temps… Nous marcherons à pas rapide, en faisant tout de même attention à notre route… »


L’équipe visée s’éloignait doucement et ne seraient bientôt plus en vue si l’équipe de Konoha ne se grouillait pas un peu. Ils partaient donc à pas moyen en direction de l’ouest. Hiroshi avait prit la tête de l’équipe, prenant son rôle d’éclaireur très au sérieux. Son Byakugan restait activé dans sa forme de base. Son énergie se renouvellerais plus vite que son Dojutsu en utiliserait. Aya et Ryuhei avançaient côte à côte, parlant de temps en temps pour occuper le temps, mais jamais rien de bien sérieux. Les bandelettes qui recouvraient le corps du jeune Lynx de Konoha avaient tendance à se barrer, provocant quelques fois des chutes hilarantes dans le sable des dunes. Mais malgré ca, le sourire n’arrivait pas jusque sur le visage des trois genins, encore trop affectés par l’événement de la veille. Même s’il essayait de le cacher, le Madarame souffrait de ses blessures intérieures. Ses organes avaient été reconstruits, mais le chakra de son médecin circulait encore dans son corps, et cela pouvait être douloureux. Ces douleurs s’évanouiraient au bout de quelques heures, du moins toutes les douleurs physiques. Perdurerait encore, toute sa vie, la traitrise qui l’avait détruite.

Les trois premières heures de marche étaient passées et le paysage n’avait pas véritablement changé. Toujours des dunes, du soleil et une chaleur impressionnante qui ne voulait pas baisser. Heureusement, les trois genins avaient une gourde pleine d’eau, qu’il rationnait bien naturellement, même si c’était assez difficile avec un assoiffé comme Ryuhei. De temps en temps, celui-ci se permettait un petit caprice du genre « C’est moi le chef d’équipe, c’est moi qui choisis quand on boit… et là j’ai soif… Puis je suis blessé… », Mais il était en général rembarré par ses deux compagnons qui lui faisaient la morale et lui rappelait la difficulté de l’épreuve dans la chaleur qu’imposait le désert. La course continuait, calmement, cela faisait maintenant six heures qu’ils marchaient. Leurs pas étaient rapide et de courte distance. Ils avaient bien compris que c’était en courant ainsi qu’ils ne se fatigueraient pas. Deux pas d’un mètre en une seconde leur ferait parcourir deux mètres, tandis que trois pas de quatre-vingt centimètre en une seconde leurs permettraient d’en parcourir quarante centimètre de plus. Un bonus de distance qui n’était pas à prendre à la légère, surtout pour une course de plusieurs heures. L’équipe allait maintenant attaquer les plus hautes dunes, se préparant par une bonne gorgée d’eau qui avait l’effet d’une libération sur leur corps déjà meurtri par la chaleur. Prenant leur courage à deux mains, il posait leur pied sur la base de la dune, et utilisait leur bras pour maintenir leur équilibre et combattre la fameuse loi universelle de la pesanteur. Malgré cette technique physique, les trois genins s’enfonçaient dans le sable fin comme s’il s’agissait d’un liquide, comme une boue visqueuse et malfaisante. A chaque fois que l’un d’eux prenait de la distance sur la dune, un autre trébuchait et reculait de deux mètres. De cette manière, il gravirait la dune en plusieurs jours. Hiroshi cherchait alors une solution, et avait déjà une petite idée. Sa maitrise du chakra lui dictait de l’utiliser, comme si son instinct où un « sixieme sens » le poussait à tenter quelque chose. Le garçon ne croyait pas vraiment à l’instinct, mais il savait le suivre tout de même. Il était convaincu qu’on appelait « instinct » un sixième sens que le cerveau ne savait pas vraiment définir. Quelque chose qui servait à tout le monde sans qu’on puisse l’expliquer. La cervelle d’un homme n’était utilisée que très partiellement, ce qui laissait imaginer à Hiroshi que la partie explicative de l’instinct se trouvait peut être dans ses parties inutilisées. Il se tournait alors vers ses amis, puis voyant qu’il n’y arrivait pas non plus, il suivait son idée. Concentrant son chakra sous son pied comme pour le Kinobori, il essayait d’adhérer à la surface du sable. Son Byakugan activé, il pouvait contrôler son chakra avec tout son savoir faire, l’équilibrant à sa guise jusqu’à obtenir le parfait mélange. Comme par magie, il s’élevait un peu plus haut que les autres, et sa marche en était que plus facile. Il partageait maintenant sa trouvaille à ses amis…

[Hiroshi] « Concentrez votre chakra comme pour le Kinobori, essayez de trouver la bonne dose et concentrez vous dessus… Vous verrez, c’est plus simple pour marcher sur la dune »

Ses deux amis écoutaient et appliquaient rapidement, sans avoir trop de difficulté à réussir. Tous les trois marchaient maintenant perpendiculaires à la dune, parcourant à toute vitesse la distance qu’il aurait dû gravir difficilement. Ryuhei lancait un sourire surpris à Hiroshi…

[Ryuhei] « Je crois que tu me surprendra toujours Hiroshi… T’es un gros fayot, mais tu Roxx… En fait, je croyais que la seule chose que j’aimais chez toi, c’était ta sœur… mais je t’aime bien quand même petit enfoiré »

Lorsqu’ils arrivaient en haut de la dune, les trois ninjas pouvaient contempler un point de vu sans égal. Le vent soufflait fort sur le haut de la montagne de sable et les genins ne pourraient rester longtemps ici, sous peine de risquer une chute si les bourrasques se renforçaient.

[Hiroshi] « Je vais profiter du point de vue pour observer la ce qu’il y’a autour de nous ! »

Son byakugan utilisé au maximum, il regardait chaque partie du paysage et analysait ce qu’il voyait, le rapportant presque directement à ses amis.

[Hiroshi] « A l’ouest, j’ai une petite falaise en vue… A l’est, c’est d’où nous venons… Au sud…Euh… attendez… Sud Est, une falaise et une vallée, de l’eau… Je vois le reflet du soleil dans de l’eau… Tout n’est pas clair mais…non c’est bien ca… »

Ryuhei se mettait à danser le limbo, pressé de pouvoir se jeter dans l’eau. Hiroshi quand à lui imaginait avec un grand sourire la vision de son ami qui se jetterais dans le point d’eau d’où se dégagerais ensuite une fumée du a la chaleur extrême de son corps.

La route reprenait enfin. L’équipe se dirigeait maintenant sur le point d’eau, le moral à son paroxysme ils avançaient plus vite qu’ils ne l’avaient jamais fait, descendant toujours armé de leur chakra la dune qu’ils avaient si difficilement gravit. Le Hyuga toujours en première position, surveillant chaque partie du paysage qu’il parcourait au cas où des vivres seraient cachés dans le sable. Aya quand à elle restait un peu en retrait, surveillant avec attention les mouvements de son frère. Elle restait convaincue que Ryuhei jouait la comédie, qu’il souffrait bien plus qu’il ne le laissait paraitre.

[Aya] « Ryu niii San… T’es sur que tu ne veux pas faire une petite pause ? Te reposer un peu… peut-être…

Le garçon se retournait, les yeux étonnés et un petit air orgueilleux sur son visage… La douleur se faisait mince, mais encore suffisamment forte pour l’obliger à serrer les dents de temps à autre.

[Ryuhei] « Meuuuh nan… pfffff…ca va… c’est pas quelques égratignures qui… »

La jeune fille lui sautait alors dans les bras, un grand sourire aux lèvres. Ses blessures avaient disparues dans l’esprit de la jeune fille.

[Aya] « T’es trop fort Ryuuu niii San… »

[Ryuhei] « Oué… Je ROXXX… Hep ta vu ca Hiroshi, je ROXXX… euh… doucement quand même Aya… »

[Hiroshi] (peu convaincu…) « Oui oui… »

Ils marchaient, traversant les dunes, s’approchant de plus en plus du point d’eau. L’eau dans leur gourde réduisait de plus en plus vite, victime de la fatigue qui commençait à se faire ressentir. Tandis que Aya et Hiroshi commençaient véritablement à souffrir d’une grande fatigue physique, Ryuhei restait motivé et avançait de plus en plus vite. Ses blessures ne lui faisaient presque plus mal et il avait bien repris. Le chakra médicinal qu’il avait absorbé l’avait protégé de la fatigue physique pendant ces quelques heures. Il se ventait d’ailleurs de cette résistance, sans savoir comment il faisait vraiment…

[Ryuhei] (Chantonnant) « hum… la la la la la… Ryu il Roxx… la la la la la… Ryu l’es pas fatigué… la la la la la… c’est vrai qu’il Roxx… »

Aya ne disait rien, amusée par cette chanson, n’osant pas dire à son frère que cela n’arrangeait pas l’image qu’il laissait…

[Hiroshi] « Pfff… tu pourrais essayer de chanter juste au moins… Il y’a déjà le soleil, la chaleur et le sable… Alors s’il faut supporter ta voix d’opérette… »

Le Madarame grognait, et continuait sa chanson, augmentant le volume comme s’il souhaitait provoquer son compagnon. Celui-ci ne réagissait pas plus que ca, se concentrant sur leur destination.

L’eau était en vue de tout le monde, les trois genins arrivaient d’ailleurs dans une petite savane, ornée de plantes du plante du désert qui vivaient grâce à l’eau qui gisait au bout de la vallée. Pour les cents derniers mètres, le Madarame ne pouvait s’empêcher de jouer sa petite comédie comique. Il s’écroulait par terre et regardant le Hyuga avec des yeux doux, il lui faisait une demande honteuse…

[Ryuhei] (mal joué) « Argh, j’ai mal… j’ai mal… Hiroshi…. J’ai mal… porte moi… il faut me porter… »

Aya et Hiroshi se regardaient, et éclataient de rire… se dirigeant vers l’eau et laissant le Madarame se relever et se rendre à pied dans l’eau, comme tout le monde… Ils buvaient à leur soif et remplissaient leurs gourdes. Le soleil se couchait et il devrait se dépêcher de reprendre leur route…

[Hiroshi] « Ou allons nous ? »

[Ryuhei] « Nous resteront ici cette nuit, dans cette vallée, nous sommes à l’abri du vent… et avec ses feuillages, Aya pourra nous créer un beau feu pour la nuit… Cette nuit, nous tourneront pour la garde, je propose de commencer, puis Hiroshi… et Aya en dernier… »

Les deux autres Genins soutenaient cette idée. Ils se dirigeaient vers les feuillages et en attrapait une bonne dose. Puis ils attrapaient les branches qui formaient la végétation et en faisait un petit tas. Ils formaient aussi, sur le coté, une réserve de bois qui leur permettrait de se chauffer toute la nuit. Le tas de bois formé, la jeune Aya enchainait les taos et balançait une toute petite boule de feu dessus, qui formait avec le bois un feu vif et chaud.

[Hiroshi] « Dans le désert, la nuit est froide… méfions nous… »

Le repas était assez simple pour ce soir. Il profitait des plantes de la zone pour se nourrir, certaines d’entre elles comportaient beaucoup de fibre et on pouvait même y trouver des petits fruits mangeables. La nuit était bien tombée sur les perles de sable, et les ninjas prenaient chacun leur tour de garde, dormant avec sommeil.


[HrP : Posté avec l'autorisation de Haya Aburame]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haya Aburame
Disparu(e)
avatar

Nombre de messages : 794
Date d'inscription : 27/05/2007

Feuille de personnage
PV:
240/240  (240/240)
PC:
448/895  (448/895)

MessageSujet: Re: [Equipe 13 de Konoha] Survie   Ven 18 Jan - 23:44

L'Equipe avait réussi à trouver un point d'eau et s'y était jeté, comme l'agneau se jette à l'abattoire. Les points d'eau de la vallée étaient tout sauf des endroits de sécurité. Il n'y avait pas plus de nourriture qu'ailleurs et, malheureusement, les shinobis ne parvinrent pas à trouver quoi que ce soit à manger dans le coin. A part, bien sûr, s'ils se décrétaient herbivores et essayaient de brouter l'herbe haute, jaunie et rendue rude à cause du vent. Buvant tout leur saoul, ils purent cependant remplir leurs gourdes, pour le jour suivant, mais un problème survint...

Alors que le groupe essayait de dormir, tiraillé par la faim, certains montaient la garde. Chaque membre de l'équipe s'occuppa d'une partie de la nuit et ce fut Hiroshi qui prit le dernier tour de garde. Alors que l'aube commençait à pointer, une bête surgit des hautes herbes, fonçant dessus. Principalement concentré sur la vision du lointain, le jeune Hyuga n'avait pas vu l'animal venir. Cette bestiole était d'ailleurs, de toute évidence, taillée pour chasser à cet endroit. Sa puissante mâchoire se referma sur le bras du jeune homme et ses cris réveillèrent ses camarades. Chacun réagit rapidement, envoyant un projectile sur la bête. Grognant de douleur, la bête s'écarta, deux kunais plantés dans le flanc. Vu comme ça, il ressemblait à un croisement entre un lion et un dromadaire. Il avait la forme des félins, mais son pelage ressemblait à celui des bêtes à bosse. Bosse dont il était d'ailleurs pourvu...

Le soleil se leva finalement, sur cette curieuse scène.


Jour 2


Cet animal dangereux pourrait bien leur servir de repas, mais plusieurs problèmes se présentaient à nos bon Genins. D'abord, Hiroshi ne pouvait presque pas utiliser son bras, qui pissait le sang. Ensuite, la bestiole ne semblait pas seule. Depuis que la plus hostile avait été repérée, d'autres bosses furent visibles, dépassant des hautes herbes, tournant sans visiblement savoir que faire.
Il fallait se décider et vite, sur la marche à suivre...


Perte de 20% de caracs chacun due à la faim.
Hiroshi perd 5 PVs et saigne du bras.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiroshi Hyûga
Chuunin de konoha
Chuunin de konoha
avatar

Nombre de messages : 123
Date d'inscription : 18/12/2007

Feuille de personnage
PV:
36/36  (36/36)
PC:
169/169  (169/169)

MessageSujet: Re: [Equipe 13 de Konoha] Survie   Lun 21 Jan - 15:24

Hiroshi venait d’être attaqué par une bestiole vraiment bizarre. On aurait dit l’enfant d’un lion et d’un dromadaire. Un félin qui avait une bosse sur le dos et qui semblait avoir très faim. Son Byakugan activé, il pouvait repérer d’autres cibles tout autour de lui, tous de la même race et de la même taille. L’équipe étaient tombée sur une famille entière de ces bêtes bizarroïdes. Il fallait réagir au plus vite. Se concentrant sur la géologie du lieu, il développait rapidement une stratégie, et se tournait alors vers ses amis.

« Nous devons monter à cette falaise avec le Kinobori… Une fois là haut, nous seront à l’abri des attaques et nous pourrons je pense nous en occuper avec notre matériel. »

D’une respiration son esprit établissait encore la stratégie qui se construisait doucement. Le sang coulait le long de son bras, il arrachant un morceau de son Kimono, gardant les yeux rivés sur les bêtes alentours qui avançaient très doucement, tel des tigres devant leur proie. Avec le morceau de tissus, il serrait son bras à la base du biceps pour éviter de perdre trop de sang. Puis prenant une autre respiration, il continuait l’explication.

« Ryuhei, désolé de prendre les reines, mais j’ai une idée… Aya, tu vas utiliser ton Goukakyuu pour dégager un passage vers la falaise, Ryuhei, tu vas la couvrir avec moi en utilisant Kunai et Shurikens. Vise avant tout les points vitaux, les yeux, la tète mais surtout pas leur bosse ! »

Il attrapait trois shurikens et les plaçaient entre ses doigts de la main. Utilisant bien évidemment son bras encore entier. Il attendait maintenant qu’Aya utilise la technique pour commencer sa stratégie. A l’affut de tous les mouvements, il essayait de rester le plus clair possible et de ne pas perdre son sang froid.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haya Aburame
Disparu(e)
avatar

Nombre de messages : 794
Date d'inscription : 27/05/2007

Feuille de personnage
PV:
240/240  (240/240)
PC:
448/895  (448/895)

MessageSujet: Re: [Equipe 13 de Konoha] Survie   Mar 22 Jan - 9:37

Malgré la difficulté de la situation, leurs estomacs grinçants et la blessure d'Hiroshi, l'équipe 13 de Konoha parvint à garder son sang froid. Profitant de l'état d'analyse des prédateurs du désert, le Hyuga donna quelques directives aux autres membres de son groupe qui, déjà, étaient prêts à se battre. Obéissant à la stratégie d'Hiroshi, Aya envoya un puissant Goukakyuu vers le sud. La boule de feu, bien qu'imposante, n'était pas si puissante que ça et la première bête percutée roula dans la savane, couinant sa douleur, avant de se remettre sur patte. Ce fut le signal de l'attaque et tous les fauves se précipitèrent sur le groupe mais Ryuhei, ainsi qu'Hiroshi, ayant insufflé le shunshin dans leur membre, réagirent à temps et envoyèrent une volée de projectiles acérés sur les animaux hostiles. La première vague de cinq lionadères - puisque c'est ainsi que ces bêtes s'appellaient - fut repoussée, recevant des projectiles dans la tête ou le flanc. Malheureusement, l'épaisseur de leur cuir était trop importante pour que ces faibles attaques puissent les blesser assez grièvement et seul deux eurent un oeil crevé. La voie vers la falaise demeurait coupée, bien que le groupe put s'en approcher un peu...

Ryuhei, grâce à ses énormes compétences en taijutsu pour son niveau, parvenait à économiser ses projectiles et à repousser quelques bêtes à coup de pieds. Hiroshi, lui, épuisa rapidement tout son stock d'armes, tandis qu'Aya, économisant son chakra, vida aussi sa réserve. Les bêtes semblaient se relayer, attaquant vague après vague, avec une pugnacité sans pareille. Les shinobi avaient compté quatre vagues de cinq ou six lionadères chacune, avant que les blessés ne reviennent à la charge. Bien qu'ils parvenaient à se rapprocher de la falaise. Pourtant, le combat n'était pas désespéré. Du fait de l'hésitation des animaux, ainsi que de leurs attaques bien trop prévisibles, les trois genins parvenaient soit à esquiver, soit à repousser les vagues, sans quasiment se blesser. Parfois, même, Ryuhei parvenait à arracher des projectiles déjà plantés dans les animaux, avant de les renvoyer plus loin. Petit à petit, le groupe atteignit la falaise, commençant à grimper à l'aide du Kinobori.

Montant rapidement, ils furent cependant surpris par les capacités d'adaptation des lionadères qui, avec une remarquable aisance, les poursuivaient sur les parois accidentées. Cependant, ils ne pouvaient égaler les shinobis qui les faisait tomber très simplement, en leur lançant des pierres ou en frappant les animaux trop rapprochés. Arrivés en haut, Aya put s'en donner à coeur joie et arroser la zone de Goukakyuus, tandis que Ryuhei redistribuait à Hiroshi les kunais qu'il avait récupéré, avant que les deux ne fassent pleuvoir l'acier.
Ce manège dura un petit moment mais, finalement, l'équipe de Konoha fut victorieuse.
Aya tomba à genoux, épuisée, les bras marqués de coups de griffe superficiels, tandis qu'Hiroshi sentait que son bras le faisait souffrir. Ryuhei était le seul à n'être pas blessé et relativement en forme. Alors que l'équipe pensait être tirée d'affaire, ayant tué la moitié des lionadères et mis en fuite l'autre moitié, quelque chose apparut dans son champ de vision, dans son dos.
Ce n'était pas des lionadères...


Ryuhei perd 11 PC
Hiroshi perd 11 PC
Aya perd 62 PC et 5 PVs

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haya Aburame
Disparu(e)
avatar

Nombre de messages : 794
Date d'inscription : 27/05/2007

Feuille de personnage
PV:
240/240  (240/240)
PC:
448/895  (448/895)

MessageSujet: Re: [Equipe 13 de Konoha] Survie   Mar 29 Jan - 23:06

Jour 3


Déjà harcelés par les lionadères, l'équipe 13 de Konoha du en plus faire face à la trahison des leurs. En effet, l'autre équipe de Konoha qualifiée à l'épreuve 2 se retourna contre eux, les attaquant au moment où ils étaient le plus mal. Les trois membres de l'équipe se défendirent comme de véritables démons, mais leur état physique était bien trop faible comparé à leurs opposants et ils furent finalement vaincus.

Jour 4


Le quatrième jour de l'épreuve fut des plus calmes. Les membres de l'équipe 13 étaient toujours inconscients, terrassés par leurs blessures autant que par la fin. Les faire manger et boire dans cet état n'était pas simple pour les kunoichis, mais elles s'y astreignirent tout de même. Kimiko changeait les pensements et, si Ryuhei cicatrisa rapidement les multiples petites coupures causées par Hebi, la large plaie au torse d'Hiroshi semblait avoir plus de difficultés à se refermer. Heureusement, ayant de l'eau à proximité, le nettoyage des plaies fut simple. La fille serpent, elle, continuait à ramener des lionadères, plus ou moins entiers, puis à les débiter, avant de faire manger les trois shinobis.
Le jour entier se déroula ainsi, sans interruption extérieure.
Au terme de ces soins rudimentaires, l'équipe 13 finit par ouvrir les yeux. Le soleil se levait à l'aube du cinquième jour, mais ceux qui les avaient vaincus, puis soignés, étaient sur le point de partir. Restait, comme preuve des soins rudimentaires, les bandages usagés éparpillés partout et les carcasses débitées de plusieurs lionadères.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Equipe 13 de Konoha] Survie   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Equipe 13 de Konoha] Survie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Gaiden :: Examens Chuunin :: Archives du premier examen-
Sauter vers: