Naruto Gaiden

Jeux de Rôle Rp sur l'univers Naruto
 
AccueilFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Lieu] Le Plateau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Idame Ourihana
Jounin de kiri
Jounin de kiri
avatar

Nombre de messages : 1175
Age : 26
Localisation : Kiri No Kuni
Date d'inscription : 30/12/2006

Feuille de personnage
PV:
60/60  (60/60)
PC:
340/340  (340/340)

MessageSujet: [Lieu] Le Plateau   Mer 16 Jan - 18:12



Au delà des nombreux marais, au sommet d'une des grandes îles de Kiri, voici le plateau. En aval des monts chauds, au dessus déjà des nuages, sa forêt de conifères est insensibles à la douce de l'hiver. L'herbe y est perpétuellement verte, la montagne toujours maronné par sa roche constamment lavée. De ce mont coulent des dizaines de sources, mais aucune ne passe sur le plateau, dessous autour, mais, jamais dessus. Les pins sont tous les même, et les vents y sont souvent reposants. La roche, quant à elle, est étonnement fracturée, malgré les litres et les litres d'eau de pluie qui la bombarde de leur acidité naturelle, rien n'arrive à polir ces rochers immuables. De la plaine même elles naissent... Ces roches
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tensui kiryoku
Jounin de kiri
Jounin de kiri
avatar

Nombre de messages : 484
Date d'inscription : 04/01/2007

Feuille de personnage
PV:
123/135  (123/135)
PC:
108/119  (108/119)

MessageSujet: Re: [Lieu] Le Plateau   Mer 16 Jan - 18:13

L’humidité planait dans l’air, soufflé par un petit air froid, voir glacial. La brume, enveloppait les marais salants comme une couverture protège son enfant. Des croissements de grenouilles retentissaient par moment, des battements d’ailes. Ce lieux, camouflé par les épais nuages chargés d’humidité et de bactéries, ce lieux, isole des regards était l’endroit parfait pour nos deux camarades.

Dans la boue crasseuse, l’animal avancée calmement. Les bottes de cuirs, enveloppé de soie, de l’animal pourtant si lourds, ne s’enfonçaient que très légèrement dans la terre humide. Derrière lui, l’ours ne laissait que très peu de traces. Des traces presque inexistantes, dans ce marécage qui allait être le témoin d’une vérité et d’une amitié. L’ours se présenta prêt de l’arbre ancien, comme il avait convenu avec sont amis. Il leva ses yeux d’azur vers les nuages qui leurs servait de ciel. Peut-être leurs entraînements pourront éclaircir le ciel ?

Idame, encore en retard. Comme à son habitude. L’animal soupira, il ne voulait pas commencer l’entraînement sans lui. Et l’échauffement ne lui était plus utile, il devait s’entraîner à froid. Se retournant, il s’assit soudainement sur une des racines de l’arbre ancien. Les yeux clos, les bras croisés dans sa lourde et chaude veste noir, il patientait. Lorsque soudain..

« Te planque pas, ton cœur palpite aussi vite qu’une sourie. Est-ce le fait que nous ne nous sommes pas vu depuis tout ces mois.. Et que notre dernière confrontation remonte à ces quelques mois, à l’époque d’Ayase ?.... » Les yeux toujours clos, c’étais comme si l’odeur et les bruits que pouvait provoquer un être vivant ne pouvait lui échapper. L’ours, était animal..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Idame Ourihana
Jounin de kiri
Jounin de kiri
avatar

Nombre de messages : 1175
Age : 26
Localisation : Kiri No Kuni
Date d'inscription : 30/12/2006

Feuille de personnage
PV:
60/60  (60/60)
PC:
340/340  (340/340)

MessageSujet: Re: [Lieu] Le Plateau   Mer 16 Jan - 18:30

Le ciel, au delà des nuages était claire, Idame le voyait. Un sourire l'éclaircit alors. Ses pas étaient brefs, des sauts comme d'habitude. Il avait gagné en vitesse et en expérience et par conséquent les petits cratères qui résultaient de chacun de ses bonds étaient de plus en plus espacés. Difficile de le suivre par conséquent, sans compter qu'il n'arrêtait pas de zigzaguer, et de couvrir ses arrières avec son œil.

Son parcours pour venir jusqu'ici fut entravé par quelques problèmes de mémoire. Tant, hier en arrivant il avait bien enregistré la position du grand arbre, qu'aujourd'hui en se réveillant il se souvenait surtout de son visage... Enfin, heureusement, il existe une solution à l'amiable. Les clones. Avec ce genre d'engins il est aisé de couvrir une zone bien plus importantes ; et heureusement pour le Jounin de Kiri son amnésie était partielle.

Une fois profondément perdu dans les nuages. L'un de ses clones trouva Tensui, et lui envoya le signal. Une simple, petit, et raffinée pour de flammes. Il l'avait envoyé de telles manières que l'animal ne la voit pas. Furtive, lente, pour ne pas ébruiter, ni perturber la constance glaciale du brouillard des marais. Elle s'éleva dans les airs, et l'œil du vrai la remarqua comme un remarque un éclair. Le brouillard était assez dense, et ses yeux légèrement perturbés ; mais après tout c'était valable pour les deux.


« Te planque pas, ton cœur palpite aussi vite qu’une sourie. Est-ce le fait que nous ne nous sommes pas vu depuis tout ces mois.. Et que notre dernière confrontation remonte à ces quelques mois, à l’époque d’Ayase ?.... »

Le clone auquel s'adressait Tensui disparu dans un léger torrent de flammes, exactement comme les onze autres. Le vrai Idame approcha alors, perché sur la branche de l'arbre, dans le dos de Tenten-kaka. Le Jounin ours l'avait repéré, certes, mais Idame l'avait finalement eu.

" Je te l'avais dit... Un jour je parviendrai à te surprendre... "

* Cet œil... M'offre de réelles possibilités. *

" Enfin, il faut admettre, que j'ai eu la chance de me perdre.

Cela remonte en effet... Tu n'as même pas eu l'honneur d'assister à mes dernières confrontations, mais je t'en ferai le récit plus tard, bien plus tard... "


Idame s'inclina légèrement sur sa branche, de telle façon que son corps penchait tout naturellement vers le sol. Au moment où l'angle fut idéal, il se projeta sur Tensui. Ce-dernier avait tout sentit venir. Kunai au poing, Idame se retrouva bloqué sur le front de l'ours qui avait placé son bandeau protecteur, en guise de protection. Idame avait attaqué avec le plat du Kunai : bandeau intact. Les deux amis étaient fiers d'être kirisiens. L'impact était tel, qu'ils restèrent là, bloqué, à lutter contre leur force quelques longs instants.

" Je te préviens... " Idame chuchotait, une voix que Tensui n'avait encore jamais entendu. " Le jeune garçonnet innocent contre lequel tu avait continuellement l'avantage... Est mort il y a ces quelques mois ! J'ai vogué dans le monde entier à la recherche de notre bourreau, et une fois trouvé... Il m'a donné sa bénédiction. Aujourd'hui je suis paré à t'affronter ; pour nous entraîner certes ; mais avec au moins autant d'engagement que la première fois ! "

Les temps avaient changé. Les paroles d'Idame étaient plus réfléchies, sages et posées. Il parlait après avoir calculé, et non l'inverse. Tensui le repoussa finalement, il fit un salto arrière pour se retrouver en face de lui ; à une quinzaine de mètres. Leur combat prenait une ampleur qu'ils n'estimaient à peine. Et les deux rivaux, se regardait avec plus de sourire que de haine... Il est loin le temps où Idame se sentait blessé dans son ego, et où Tensui rageait de voir cet enfant dit prodige. Très très loin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tensui kiryoku
Jounin de kiri
Jounin de kiri
avatar

Nombre de messages : 484
Date d'inscription : 04/01/2007

Feuille de personnage
PV:
123/135  (123/135)
PC:
108/119  (108/119)

MessageSujet: Re: [Lieu] Le Plateau   Mer 16 Jan - 18:32

[Entraînement: Taïjutsu ; Ninjutsu ; Genjutsu ; Force ; Vitesse; Intelligence ;[Kuma no Daï shubi no Youshiki)]

L’animal lui sourit. Acquiescent d’une unique signe de la tête, il lui fit comprendre sa compréhension. Ainsi, ce combat allait enfin être intéressant. L’ours n’était plus le sou doué qu’il aurait pu être. Pas encore reconnu, il espérait le devenir dans ce nouveau village, avec cette nouvelle motivation. Lentement, l’animal se mit en position de combat. Une structure corporelle lourde, défensive comme offensive. Le centre de gravité légèrement baissé, les jambes ainsi légèrement fléchis. Le dos droit, on reconnaissait alors évidement sa connaissance du Taïjutsu. Les bras, détendu, pointaient sa cible. Les mains ouvertes et paisibles, comme deux lourdes pattes d’ours, étaient prêtes à accueillir le camarade.

« Tu m’expliqueras, Idame. Ce que ça te fait d’être devenu plus rapide que moi… » Que racontait-il. Le maître des panthères était rapide, mais pas encore autant que l’ours. En racontant son humour rustique, l’animal prévenait alors son adversaire de sa perspective de combat. En fait, rassemblant ses bras, s’installant de face par à apport à Ida, il se préparait..

Son cœur battait, battait, de plus en plus profondément. Bientôt, le souffle que dégageait l’ours pouvait se sentir. Il commençait à lâcher l’animal, les préliminaires seront longs. Jusque maintenant, Tensui n’avait que très peu libéré celui-ci. Lent, mais incroyablement résistant, il garantira à longs thermes son ultime défense. Son corps tremblait déjà, quelle puissance ! Levant les yeux vers le ciel, observant la brume, il constata qu’elle commençait à le fuir. L’animal malaxait ses chackra, ajustant le filtre qui retiendrait l’ours légendaire. Il fallait être efficace, il s’agissait ici d’un vrai combat amical. C’était la deuxième fois qu’il utilisait cette technique, la première étant un échec. Il souffla, puis soudainement, sentit une autre présence. C’est alors comme s’ils étaient deux dans le corps de l’animal mortel. Le moment était venu, cette sensation l’avertissait que le cœur de l’ours était prêt à être libéré. Alors, tout éclata.

Les yeux de l’animal sauvage se durcirent. Se remplissant de caractère, de puissance, il devint un être dominant et intimidant. Observant à droite, gauche, Idame, gauche, en haut, droite, en bas, il adopta un regard bestial et sauvage. Son visage en prit un terrible coup. C’était comme si toute sa structure avait modifié. Devenant plus robuste, plus fort, plus carré, il redevint encore une fois, l’ours qu’il a toujours été. Sa pilosité se durcit, ses cheveux devinrent plus longs encore. Se transformant métaphoriquement en roche, Ils devinrent un lourd casque pour la tête de l’animal. Puis des épaulières, puis une protection supplémentaire pour le dos, les côtes, une partit du torse. La peau de l’animal mortel de durcit également. Devenant plus imposante, plus épaisse, plus résistante, elle était en revanche moins souple et dérangeait Tensui dans ses mouvements. Ce fut ainsi, une grosse armure corporelle que possédait l’animal. Une armure extérieure et, intérieure.

Mais ce ne fut pas tout. Un éclat de chackra émana de l’animal. Des formes étranges traversèrent les pores de cette peau solide. Tensui et l’ours crièrent sous la même voie. Les arbres tremblèrent, la brume le fuyait, l’eau du marécage bouillonnait. Des animaux, des insectes, fuyait le retours d’un être croyant disparu. Une fine couverture, enveloppa Tensui. Et à travers lui, on reconnaissait faiblement la silhouette d’un ours puissant et lourd. L’ours mortel s’enfonçait doucement dans la terre vaseuse, mais ce n’était pas grave. Car rapidement, il jaillissait de son emplacement. L’animal hurla, et c’est une puissante déflagration qui toucha Idame avant que Tensui soit sur lui. Plus lent, beaucoup plus lent, il commença à tourner. Presque au ralentis. Pourtant, il restait presque même niveau d’Idame. Et la rapidité de ses mouvements resta remarquable. L’ours légendaire, s’adressa d’une voie résonante à Idame. « Enchanté, mortel »

Le corps solide, robuste et endurant de l’ours rotatif progressait rapidement. Projetant boue, morceau de pierre et de bois moisies, il avançait. Après son passage, on voyait comme un sillon qui s’était formé. Une petite tranché, provoqué par la rotation de l’animal dangereux. Bras, jambes, bras, jambes, d’où allait venir le coup ? Impossible à prévoir, pourtant, la frappe arrivait déjà. Il brisa d’un coup de pied, la branche sur la quel était le jounin. Puis il coup de poing, un coup de pied progressait vers la cible. Le poing pour le ventre, le pied pour la tête. Que la confrontation, commence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Idame Ourihana
Jounin de kiri
Jounin de kiri
avatar

Nombre de messages : 1175
Age : 26
Localisation : Kiri No Kuni
Date d'inscription : 30/12/2006

Feuille de personnage
PV:
60/60  (60/60)
PC:
340/340  (340/340)

MessageSujet: Re: [Lieu] Le Plateau   Mer 16 Jan - 18:35

« Tu m’expliqueras, Idame. Ce que ça te fait d’être devenu plus rapide que moi… »

" Hum. Simplement quelque chose d'enivrant... Comme une petite vague de chaleur dans mon estomac, quelque chose qui dessine avec une fine fumée chakratisée : aujourd'hui tu as une chance "

Dans le ciel, un dôme de chakra venait fissurer la nappe grisâtre pour éclairer les regards des deux amis... Ses yeux innocents, purs et raffinés ; ces pupilles qu'ils portaient il y a bientôt trois ans. C'est bien loin derrière les yeux vide de l'ours, et le Dojutsu volé du Jounin. Tensui semblait se transformer, Idame avait la bouche ouverte, et du haut de sa branche, il admirait son ami, avoir terriblement, il n'y avait pas d'autre terme, progressé. Mais il du rapidement se ressaisir...

* Huuuum'... Sympa Ten-kaka ! Voyons lequel va surprendre l'autre ! *

" Byakugan ! J'vais avoir besoin de toi Ayase-kun ! "

Une ombre souffla, tout une masse impressionnante vint ballotter les masses embrumées. Rien ne survivait à l'avancée terrible de puissance de l'Ours de chakra. L'œil d'Idame avait tout vu, il savait que s'il n'esquivait pas avant l'arrivée de cette masse de chakra en fusion il serait encore une fois broyé par son éternel ami. Il sauta en arrière de la branche. Presque aucun vertige, enfin pas beaucoup. Mais il serait contraint à esquiver, son chakra se concentrait difficilement. Un premier filet de sang coulait de son œil.

« Enchanté, mortel »


Une branche fut broyée, une seconde, une troisième, je ne les compte plus. Idame se contentait de fuir la grosse masse, il se retrouva bientôt sur le sol. Avec deux petits coups d'avance. Tensui arriva en face de lui... Il atterrit sur le sol, le tremblement fut effroyable. Chaque touffe d'herbe fut balayées, chaque buisson déplacé, rien à part de la terre broyée s'érigeait le décors. Idame esquissa un léger sourire. Ses doigts formèrent quelques brefs tâos, il avait eu le temps de récupérer. Juste assez pour une technique d'esprit ! Il tendit la main, fixant l'ours des yeux, alors que ce-dernier semblait vouloir repartir à l'attaque... Ses oreilles perçurent un souffle, fin et raffiné

" Chissoku... "

Tensui s'étouffait. Le bras tendu du petit aux cheveux argents formait une sorte de poigne de strangulation. Idame ne prendrait pas le risque de l'attaquer, pas directement. Et pendant les dix secondes de liberté que lui laissait un Tensui soumis à ce Genjutsu ; il récupérerai et analyserai rapidement la situation. Dans l'état qu'il était, vu comment tout est balayé sur son passage, Idame en conclut qu'il ne pourrait l'attaquer au corps à corps, ni même avec une arme de jet. Il lui fallait mettre en place une technique capable d'anéantir ce jutsu effroyable. Ses doigts le dessinèrent.

" Setsunai Hikari ! "

Il ne put s'empêcher de s'en assurer, alors que le cercle de feu se répandait tout autour du Taïjutsuiste ; il jeta un shuriken, qui tomba, brûlé, telle une masse de fer en fusion sur un sol tendrement humide... Idame n'en revint pas, mais il ne fallait pas perdre ses moyens, il ne devait pas s'attendre à moins de son ami... Les flammes grandissaient, les bras d'Idame s'écartèrent subitement. Les flammes le suivirent... Le rayon grandit, et au fur et à mesure qu'il progressait sur le sol, il transformait tout en cendres rougeâtres ; rien ne résistait aux flammes de l'ex-Konohiens. La chaleur gagna alors la scène, il augmentait le niveau de son Setsunai ! Le ciel se dégagea, toute la brume annihilée. Loin d'être le bleu kiri leur décors devenait un désert emmuré de flammes ardentes. Tensui allait donner un nouvel assaut, le Genjutsu avait échappé au contrôle d'Idame qui s'enflammait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tensui kiryoku
Jounin de kiri
Jounin de kiri
avatar

Nombre de messages : 484
Date d'inscription : 04/01/2007

Feuille de personnage
PV:
123/135  (123/135)
PC:
108/119  (108/119)

MessageSujet: Re: [Lieu] Le Plateau   Mer 16 Jan - 18:48

[Entraînement: Taïjutsu ; Ninjutsu ; Genjutsu ; Force ; Vitesse; Intelligence ;[Kuma no Daï shubi no Youshiki) ; (sen'dou no nakigoe) ]

L’animal souriait. Ses yeux, maintenant grisâtre, protégé par une fine pellicule de peau, observaient son ami éternel. Lui aussi, avait évolué. Et encore, ce n’était pas la fin, il fallait continuer et devenir plus fort qu’il ne l’était hier. Plus puissant qu’il ne l’était hier. Plus rapide, plus fort, plus intelligent, plus malin, plus compréhensif, qu’il ne l’était hier. Tel était le véritable nindô du shinobi : l’évolution.

Tensui malaxait ce chackra étrange qui collait en lui. Il le sentait, manipuler ses muscles et ses organes. Les aidant, c’était comme si toutes ses capacités vitales avaient étés modifiés. L’animal bestial s’immobilisa un moment, l’histoire d’un, non de deux secondes. Il travailla l’énergie que l’ours lui offrait. Il en fallait plus, le filtre était mal réglé. Exerçant le ventricule qu’il avait sur dans ventre, au niveau du nombril, il sentait une légère différence. Mais la précision n’y était pas, il devait se perfectionner. Les talents incroyables de l’animal légendaire rendait le travaille plus que difficile. Et le shinobi expérimenté qu’était devenue l’Ermite des ursidés, prenait à exploiter son propre corps. Il prenait racine, ce n’était pas bon.

Il fallait empêcher Idame d’envoyer un second assaut. Et pour cela, il devait l’utiliser. Ce sera une première fois, il devait absolument assurer. Malaxant encore une fois l’énergie de l’ours légendaire au sien, il trouva un dosage étrange. Imprègnent sa gorge et ses poumons de ce chackra étrange, il prépara un coup qu’Idame devait voir venir. Mais qu’allait-il faire ?

L’animal lourd et féroce s’élança vers Idame. Incroyablement, bizarrement, il affronta le jounin de kiri de face. Avec une ligne direct et rapide, il s’approcha de l’Ourihara. Et soudainement, gonflant le torse, il pulvérisa les airs d’un hurlement féroce. « WAAAAAAAAAAaaaaaaaoooooohhw… » La voie du jounin et de la bête se lia, le son frappa Idame de plein fouet. Les arbres tout autours tremblèrent, la terre se souleva, grondant. En effet, on eut crût à un séisme. Dans un large rayon de cent mètre, cette voie légendaire s’éleva. La brume encore fut annihilée. Et cette fois, on s’étonnait presque la présence d’un marais ici. Le son pénétrait Idame jusqu’au plus profond de son cœur. L’assourdissant par ailleurs, le jounin perdit pied. L’effet du hurlement débuta. Il pouvait à présent, sentir des ondes étranges. Jouant avec les nerfs de l’Ourihara, ces hontes s’éternisaient. S’imprègnent en chaque être vivant autour de l’animal lancé, elles perturbaient à toutes leurs pensées. Et enfin, elles l’atteignirent. Le sentiment de la peur, l’obligation de la fuite. Dans les nerfs de chacun, ce sentiment devint une cible primordiale. La peur, les sueurs froides, les pupilles dilatés. L’instinct de survis avant tout.

Durant cet instant d’hésitation, alors que l’Ourihara allait se préparer à se retourner pour fuir, L’animal Tensui fondait sur lui. Armant son poing puissant il attendit de le rattraper pour lancer l’attaque. Un poing clos, mais ouvert à toutes négociation se déplaçait à vive allure en direction de l’amical ennemi. Le hurlement, semble t-il, était une réussite. Il ne se termina qu’à l’instant. Les dernières hontes de peur et d’effroi s’arrêtèrent à cet instant. Mais le sentiment de chacun, devait certainement perdurer encore quelques temps. Suffisamment de temps à l’animal pour frapper violemment comme il aimait tant le faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Idame Ourihana
Jounin de kiri
Jounin de kiri
avatar

Nombre de messages : 1175
Age : 26
Localisation : Kiri No Kuni
Date d'inscription : 30/12/2006

Feuille de personnage
PV:
60/60  (60/60)
PC:
340/340  (340/340)

MessageSujet: Re: [Lieu] Le Plateau   Mer 16 Jan - 18:51

Idame avait vu l'orage approché, il l'avait vu naître, il en subit les foudres et au fond, se promit de le voir s'estomper. Son corps fut projeté, loin là-bas, juste devant le mur de flammes, qui avait été endommagé sur dix mètres. L'Ourihana reprit finalement un semblant d'équilibre et se retourna instinctivement pour éviter la prochaine rafale. Qui n'arriva finalement pas, c'était l'ours lui-même qui venait finir le travail. Idame n'était pas blessé, enfin pas gravement ; son œil le faisait plus souffrir que les relans de chakra qui perturbaient son fragile système.

Tensui fonçait sur Idame, la main grande ouverte, au-dessus de sa tête. Une baffe ?! Ridicule ! Lui qui a tant de coups, plus inattendus, puissants et surprenants les uns que les autres, il se contente d'une baffe. Il comptait sûrement trop sur l'efficacité de sa technique précédente. Mais après avoir secoué dans tous les sens le système circulatoire de chakra d'Idame, il n'avait au final que terrorisé un corps déjà malmené. Car, Idame est quelqu'un de réfléchit et sage, surtout en combat. La philosophie, dans ce genre de situation, prend directement l'ascendant sur les peurs et le désarroi. Et, sa philosophie, c'est la survie. Lorsqu'un coup arrive de front, peu importe ce qui a pu le frapper avant, ce qui a pu le désarmer, lui couper les membres et le rendre immobile ; il concentrera tout son corps pour l'esquiver.

La baffe vint, Idame n'eut le temps de l'esquiver qu'à moitié. Elle ne le frappa pas au moment où Tensui l'aurait souhaité, mais peu après, divisant alors la force concentrée par l'Ours. Idame, pourtant plus rapide, frappé par une attaque que son Byakugan avait lu et surtout concentré et re-concentré ; ne fut capable que d'éviter partiellement. Idame fut projeté à quelques mètres, la force était relativement importante, malgré l'esquive. A peine se stoppa-t-il ; qu'il sauta dans les airs, les yeux posés dans le dos de Tensui. Il atterrit là où était l'ours il y a quelques instants. Il regarda son mur, avec des yeux agacés, il se referma aussitôt. L'animal l'avait frappé. Idame saignait de la lèvre inférieure, et avait une douleur qui lui renversait la mâchoire.

Alors que l'Ours continuait de glisser sur le sol, tentant de s'arrêter après avoir vu Idame esquiver l'obus de chakra qui l'entourait, le protégeait. Le shinobi des flammes dessina une série de tâos.


" Katon Haryuu ! "

* Il faut que je détruise ce bouclier de chakra... Il faut que j' l'immobilise... Il faut que j'esquive... Mais des clones seraient trop faibles pour résister à une telle pression. La chaleur, plus son aura, il les détruirait rien qu'en les regardant.

Des clones de Feu, légèrement renforcés en défense avec les nimpos de résistance physique... Cela voudrait dire qu'il faut que je les charge en chakra ; va falloir que je tienne. Heureusement que j'ai le Setsunai, tous mes jutsus me coûteront bien moins cher. *


Tensui s'était arrêté. Le dragon de feu s'était lamentablement éteint, après avoir percé la bulle d'un bon mètre. Mètre qui fut instantanément recréé... Le Jounin des flammes semblaient se mordre la lèvre... Comment son jutsu le plus puissant pouvait-il toucher du bois ? Qui est le plus fort ici, qui maîtrise le mieux cette histoire de chakra ? Qui d'autre que le Pétale ? Pas Tensui ! Il était déterminé à lui prouver...

" Hi Bunshin ! ! ! "

Six clones émergèrent lentement des flammes, divisant leur hauteur de moitié. Le véritable Idame sauta en arrière, en même temps que chacun des clones de feu. Ils se rejoignirent, à quelques mètres du mur, en face d'un Tensui frôlant la paroi de flammes. Ca ne ressemblait plus à un Setsunai, mais simplement à un champ de Feu. Une bonne vingtaine de mètres de diamètre ; un joli cercle, en mouvement constant. Et toujours ce ring, duquel l'herbe avait disparu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tensui kiryoku
Jounin de kiri
Jounin de kiri
avatar

Nombre de messages : 484
Date d'inscription : 04/01/2007

Feuille de personnage
PV:
123/135  (123/135)
PC:
108/119  (108/119)

MessageSujet: Re: [Lieu] Le Plateau   Jeu 17 Jan - 16:02

[Entraînement:Taïjutsu ; Ninjutsu ; Genjutsu ; Force ; Vitesse; Intelligence ;[Kuma no Daï shubi no Youshiki) ; (sen'dou no nakigoe) ]

L’animal se retournait. Et encore cette fois-ci, il n’était plus face à un unique Idame. Mais bien sept Idame. Le vrai étant certainement en retrait, il allait maintenant être plus difficile à approcher. Son corps de pierre se redressa, ses pieds s’enfonçaient dans la terre quelque peu boueuse. Les flammes l’entouraient, il frôlait l’un des murs. S’éloignant calmement, et lentement, il examinait à présent la scène de combat. Six clones explosifs, protégeaient l’être de chair. Baissant ses yeux grisâtres comme la roche, sur ses membres, il voyait que déjà le manteau de protection avait été largement entamé. Il devait s’entraîner à le porter le plus longtemps possible. Combien force avait gardé cette armure ? Son corps puissant se fatiguait, cette technique était encore difficilement maintenable. Mais il devait lutter, il fallait persévérer ses forces. Cependant, ces clones étaient là pour le déranger, et ils travaillaient très bien.

Six clones pour protéger un homme. Leurs explosions signifieraient une grave douleur. Et le manteau n’était pas certains de tout pouvoir encaisser. Pourtant, les choix ne s’écoulaient pas dans la tête de l’animal. Les contourner seraient stupide, le jeu du chat et de la sourie était dangereux. Les attaques de face seraient bien prétentieuses. Penser ressortir des flammes d’enfers qui cet affront créera serait bien vaniteux. Les voies aériennes sont bouchées, Idame verrait venir le coup de trop loin. L’animal devait créer une ouverture. Suffisamment grande pour mettre Idame en danger et provoquer une panique chez le Jounin d’en face. Frappant primitivement sur sa poitrine, tel un animal, Tensui semblait provoquer son ami. Le sourire aux coins de ses lèvres, se martelant violemment, il semblait désigner sa résistance comme énorme. Lentement, il se mit à marcher. Accélérant rapidement le pas, il commençait à prendre une faible vitesse. C’est alors, que le bloc de pierre se mit à courir. La terre trembla à chacun de ses pas, et voici déjà que la masse s’élançait directement vers le tas de clone dangereux. Préparant certainement une ruse, l’animal s’avançait de plus en plus vite. De plus en plus vite. Il atteignit enfin, une haute vitesse, la plus vite qu’il puisse utiliser avec cette technique. Sa vitesse, était presque identique à celle d’Idame. Eux deux, étaient à présent pareille sur le plan de la célérité. Cependant, l’animal rusa. Prenant une impulsion, commençant à tournoyer, la technique suivante était flagrante. Maintenant, seul la trajectoire se modifia.

Sa nouvel tornade, était parfaite. Décuplant sa vitesse de rotation ainsi que sa rapidité de progression, il lui était possible de prendre son adversaire de vitesse. Tensui avait étudié cette technique dans le moindre recoin, pour créer un mouvement parfait ! Ces mouvements fluides, imprévisibles, rapides, démontraient un grand savoir des techniques corporelles.

Prenant ainsi les clones et Idame de vitesse, il orienta son konoha Sempuu dans les airs. Visant quatre à cinq mètres au dessus des clones, il avait une idée en tête. Contourner les clones par le ciel, en les prenant de vitesse pour éviter toutes contre-attaque. Sa progression se fit rapidement, mais les clones finirent par comprendre. L’ours montait au dessus d’eux, et il allait terminer sa course sur le véritable Idame. Alors celui-ci pourra admirer de très prêt, les progrès technique du primitif. Le seul moyen de le stopper : lui barrer la route. L’ours en rotation avait atteind son apogée et terminait sa progression dans la direction d’Idame. C’est alors qu’un rugissement intervint. « Konoha sempuu !!! ». Maîtrisant ses hanches et ses épaules, il prolongea considérablement la technique et fondait tel un aigle sur le frêle jounin.

C’est alors qu’un des clones, intervint. Se mettant de face dans son chemin, on eut croire qu’il allait tenter de bloquer les coups de l’ours. Une jambe arriva, l’Idame la bloqua de son avant bras. C’est alors qu’un poing vint lui détruire le visage. Instantanément, une explosion ralentis la progression de l’animal. La poussière se leva, puis un autre, et encore. Les clones, les uns après les autres, tentèrent de bloquer l’animal. Une nappe de poussière et de feux se leva. Après quatre explosions, il n’y eut plus rien. Les clones ne trouvaient plus l’ours, et une longue seconde s’écoula. A la surprise de tous, un ours jaillit de la nappe de poussière pour terminer un mouvement beau mais ralenti sur l’Ourihana. On voyait encore, ici et là, des fibres de ce qui ressemblait au manteau de l’ours. Il avait survécue, mais la prochaine attaque fera éclater l’ultime défense, qui avait déjà utilisé sa fonction. La véritable tornade approchait du véritable Idame, il devait agir…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Idame Ourihana
Jounin de kiri
Jounin de kiri
avatar

Nombre de messages : 1175
Age : 26
Localisation : Kiri No Kuni
Date d'inscription : 30/12/2006

Feuille de personnage
PV:
60/60  (60/60)
PC:
340/340  (340/340)

MessageSujet: Re: [Lieu] Le Plateau   Ven 18 Jan - 17:21

Quatre clones qui ne serviraient pas les plants tops secrets d'Idame. C'était une perte cuisante de temps et de moyen... Un échec en plus ; les deux élèves n'avaient de cesse de contrecarrer leur plan, toujours de la plus brillante et prévisible des manières... Ils se pensaient connus et reconnus l'un de l'autre, ils avaient raison, mais n'agissez pas en réelle harmonie avec les dictées de leur encéphale. Ils se contentaient d'être l'un, puis l'autre, laissant leur adversaire prévenir les coups, et bien que surpris pas de nouveaux jutsus, la physionomie restait la même.

Enfin, pas le temps de se préoccuper de ses plants ou de je ne sais quoi, pour l'instant un ours en furie lui sautait dessus armé de son jutsu le plus élaboré ! Le jeune Jounin concentra alors une tonne de chakra dans son avant-bras droit, il plaça sa main gauche contre son Radial -muscle le plus épais de l'intérieur du bras- pour amortir le choque qui se profilait. Tensui fondait une nouvelle fois sur Idame le poing terminant une rotation qui visait le visage d'Idame. Tout autour de l'ours un puissant chakra demeurait, la concentration était cependant moins dense et moins épaisse que tout à l'heure. Le Setsunai d'Idame en avait bavé aussi, et il ne ressemblait en rien à un jutsu de rang, A on dirait simplement un petit feu de camp des plus rationnels et inoffensifs. Tensui, et son visage redécouvert frappèrent...


" NyAaaaaaaaah ! "
" Boeurrrrrrrrhhh !"


Les deux amis se frappèrent sans retenu. Tensui vit sa rotation se stopper nette, et lui avec ! Idame lui, amortit assez aisément le choc, mais se mit à glisser sur le sol. Les clones courraient derrière. Tensui, secoué par le choc et la résistance inhabituelle proposée par le Pétale se retrouva étourdit quelques courtes secondes. Idame sortait alors deux kunais de sa poche, et tua ses deux derniers clones. Tensui re-confectionnait son manteau. Idame concentra du chakra dans ses pieds. Les deux jeunes hommes se regardaient patiemment, comme si l'un et l'autre attendait la fin de la préparation de leur partenaire. Tensui releva subitement la tête, Idame fit descendre paresseusement son centre de gravité ; ils étaient à quelques pas l'un de l'autre.

" Shunshin No Jutsu ! "
" Mhaaaaaaaah ! "


L'ours rugissait de plus en plus grave, mais son manteau demeurait aussi faible ; bien qu'un peu mieux répartit. Idame décida d'engager le combat au corps à corps ! Il se mit en position de course, et annihila rapidement les trois mètres naissant qui avait séparé les deux shinobis. Il commença par un coup de pied retourné de fortune, heureusement pour lui, son Shunshin boosté à plein il était beaucoup beaucoup plus rapide que Tensui, et ça palliait presque la différence flagrante de sciences taïjutsuistes. Tensui se contenta de se pencher pour éviter le coup de pied d'Idame. Il tenta ensuite de le frapper au visage, mais Idame esquiva sans le moindre mal. Il parvint même à lui attraper le bras pendant qu'il volait au-dessus de l'animal. Mais il fut rapidement prit de court, quand Tensui le souleva d'un simple effort sur son bras accroché. Idame choisit ce moment pour lâcher l'étreinte et voler à plusieurs mètres. Il glissa, et alors que l'animal bondissait vers lui avec toute la détermination du monde, il dessina une courte série de tâos.

" Chissoku ! "

Tensui s'arrêta net, portant ses mains à sa gorge...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tensui kiryoku
Jounin de kiri
Jounin de kiri
avatar

Nombre de messages : 484
Date d'inscription : 04/01/2007

Feuille de personnage
PV:
123/135  (123/135)
PC:
108/119  (108/119)

MessageSujet: Re: [Lieu] Le Plateau   Sam 19 Jan - 17:44

Sa gorge se compressa. Ce fut terrible. Il eut déjà sentit un tel maléfice, lors de son affrontement contre les deux déserteurs qui attaquaient Konoha. Le souffle coupé, manquant presque instantanément d’air, le voici dans l’incapacité de faire quoi que ce soit. Suffoquant, il posa un lourd genou au sol, son regard furax défiant son adversaire du regard. Il réfléchissait, rapidement, très rapidement. Mais c’est tout comme un réflexe que l’animal sentit monter en lui une longue complainte. Une chaleur violente et imposante gonfla dans les méridiens de l’ours. Cette chaleur devint comme palpable. Venant du nombril du primitif, elle s’étendit dans tout le corps. Peu à peu, cette étrange substance pu atteindre tout les sens de l’animal. C’est alors que son plexus vibra. Vibrant de plus en plus, celui-ci commençait à émettre un grave ronronnement. L’animal comprit enfin, d’où provenait cette étrange chackra. En apnée, il mima un puissant kiaï. Son plexus vibra, et sans passer par la gorge, un hurlement terrifiant et dominant déchira les cieux.

*Ninpô, shin'sou no nakigoe, la voie du hurlement de la vérité *
« WHOOOOOOOOOOOOoooo…AAAAAAAAaaaargh…… »

Les arbres tremblèrent, laissant tomber de lourds paquets de feuilles. La terre, elle-même, semblait craindre la voie d’un nouvel immortel. La brume autour de lui semblait alors le fuir, une vague de chaleur semblait désirer déceler le mensonge. Le thorax du jounin vibra puissamment, mais le manque d’entraînement d’un tel hurlement ne lui permettait pas d’user pleinement des avantages qu’ils procuraient. Long, très long, l’ours n’eut même pas à ouvrir la bouche pour que le son se répandit. Quelques oiseaux, ici et là prirent leurs envols, un animal était réveillé. Tensui sentit combien ce son, était imprégné de chackra. Sa tête se mit à tourner. Ses yeux semblèrent retrouver des couleurs originales, ses oreilles semblèrent se déboucher. Puis lentement, il eut l’impression que sa gorge se dénoua. Il pu faiblement, inspirer. Ce fut pour lui, comme une délivrance. Mais la puissance du cri pourtant fébrile, semblait ne pas être suffisante. Après ces quelques secondes de répits, où l’animal se redressa, sa gorge se renoua pour l’étouffer de nouveau. Un échec. Le sourire de son adversaire en face, l’agaçait. Il devait se reprendre, et retourner la situation. Idame sortit un kunaï, il l’arma et lui lança. L’objet siffla dans les airs, se rapprochant dangereusement vers le visage du primitif. Le pétale le mettait au pied du mur, l’animal devait agir

Cette fois-ci, Tensui provoqua cet étrange chackra. Invoquant celui de l’ours, il l’invita à prendre par en un plus grand dosage dans ses méridiens. Il les sentit gonfler, devenant plus robustes. Ce chackra s’empara une nouvelle fois de son corps, et pu remplir la moindre partit de son corps. Allan jusqu’à atteindre les sens de l’animal, cette chaleur parvint à faire tanguer l’ours. L’animal, étourdis voyait presque comme deux objets pointus qui s’approchait. Les dixièmes de secondes s’écoulaient rapidement, l’ours devait se dépêcher. C’est alors que son plexus vibra, c’était le signal, il fallait faire vite. Imitant les mêmes effets d’un Kiaï, il expulsa toute l’énergie qui le traversait. Le grave et imposant ronronnement qui provenaient de son ventre se décuplèrent.


*Ninpô, shin'sou no nakigoe, la voie du hurlement de la vérité *
« WHOOOOOOOOOOOOoooo…AAAAAAAAaaaargh…… »

Le ronronnement c’était transformé en hurlement. De nouveau, les cieux et les dieux tremblèrent face à un tel son. Les feuilles au sol volèrent en compagnie du vent, la terre semblait chercher à se fissurer sous les vibrations. Imprégnant chaque êtres vivants dans les alentours, ce hurlement bienfaiteur pénétrait les âmes et les aidaient à leurs ouvrir les yeux. Ses sens semblèrent retrouver toutes leurs capacités. Sa gorge se dénoua, il pu de nouveau respirer normalement. Reprenant une nouvelle bouffée d’air, c’était comme s’il se retrouvait vivant. Les étoiles qui lui enivraient l’esprit disparurent rapidement, tout les Genjutsu disparurent. Ouvrant grand les yeux, l’animal se retrouva nez à nez avec le kunaï. Son corps lourds et peu flexible ne pourrait nullement échapper à cet objet. Alors, tel le bourrin qu’il était, Tensui donna une violente baffe à l’objet. Frappant sur le plat, le kunaï changea rapidement de trajectoire pour prendre un angle droit sur la droite.Se redressant, il esquissa un léger sourire. Se relevant et se redressant pleinement, il imposant sa présence au frêle Jounin.

« Non.. plus de Genjutsu… Idame.. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Idame Ourihana
Jounin de kiri
Jounin de kiri
avatar

Nombre de messages : 1175
Age : 26
Localisation : Kiri No Kuni
Date d'inscription : 30/12/2006

Feuille de personnage
PV:
60/60  (60/60)
PC:
340/340  (340/340)

MessageSujet: Re: [Lieu] Le Plateau   Dim 20 Jan - 9:01

« Non.. plus de Genjutsu… Idame.. »

Idame esquissa un sourire malin... Presque mesquin. Il adorait cette position, debout, les deux mains calfeutrées dans ses mille outils, et son adversaire se tordant de douleur. C'est un Tensui essoufflé et hésitant qui venait de s'exprimer ; certes ses cris furent impressionnants mais ils ressemblaient plus à de la souffrance qu'à la détermination et l'immensité de force qu'il produisait au début du combat. Idame était confiant, il lui restait plus de cinquante pourcents de sa réserve de chakra, son Byakugan le lui disait. Alors que Tensui, voyait son manteau s'affaiblir, et que la prochaine posture de combat serait la dernière. Idame regarda derrière lui.

" Sors de là. Cours dans notre appartement, et ramène Dokara, nous aurons besoin de lui... "

Idame regarda Tensui avec un regard morbide ; l'ours, le lui rendit. Les deux jeunes hommes comprirent immédiatement le message... Ils avaient fini de jouer avec l'élégant et le surprenants, ils allaient passer à l'efficacité. Idame déposa son havre-sac sur le sol... Il renforça son Shunshin au maximum, il concentrait tellement de chakra, que ses cheveux commençaient à s'enhardir dans les airs. Tensui lui expirait bruyamment, il rassemblait ses derniers chakras. Idame venait de détruire le mur de flammes, il n'avait pas pu le ravaler, mais rien ne devrait les gêner. Autour d'eux, le terrain était véritablement labouré, mais au lieu de les gêner, cela les amusait. Ils allaient se livrer un véritable duel... Tous les deux prêts à invoquer leurs premiers pouvoirs, ils se regardèrent une ultime et dernière fois dans les yeux... Les conditions furent posées.

" Pas de clones... "
" Mais il n'en était pas question... Par, contre n'importe quelle technique de Ninjutsu, et mon Katana... "
" Humpff... ! "
" Aucune autre arme que mon Katana. "
" Prêt ? "
" Prêt... "

Les deux jeunes hommes se saluèrent. Tensui semblait moins rassuré qu'à l'habitude. Son ours légèrement effluvé, il commença à brayer comme un fou. Idame lui, commençait les scissions de chakra avec son byakugan. Il commença à chauffer ses mains avec le ondanka-te, il poussa le réchauffement jusqu'à sa lame, qui fumait légèrement maintenant. Il finit de déposer ses effets, et ne gardait sur lui qu'un petit peu de fil... L'ours n'avait toujours pas arrêté de brailler.

* Il ouvre donc deux portes... Ainsi sera-t-il ! *

Idame impatient lança le premier assaut. Ses mouvements étaient sournois, mais limpides, il était au moins aussi rapide que Tensui. C'était le Dan'su. Katana au poing, il fondait sur un Tensui dont les yeux révulsés venaient de s'ouvrir.
Il réagit immédiatement, et bloqua presque aisément chacune des frappes tentées par Idame. Seul l'extrémité de la lame, avait réussit à frapper l'extrémité du genoux... Un Katana brûlant, où que ce soit, ça fait mal ! Tensui avait jeté ses bras, sur le plat de la lame, heureusement qu'Idame était encore inexpérimenté. A la fin de la série d'attaque, une demi-douzaine de coups en deux secondes, les deux amis firent un saut en arrière, le prochain assaut serait de Tensui. Avec la frappe d'Idame, la forme ours s'était dissipée, le malus de mouvement aussi par conséquent, cependant, sa jambe le faisait presque souffrir... Presque, car on parle de l'Ours !

Tensui fondait sur Idame. Le Jounin des flammes, une fois persuadé que l'ours allait frapper, lancerai un Raiton Bougyo, en plus de ses avants bras et de sa lame pour parer les offensives de Tensui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chinizu Hake
Disparu(e)
avatar

Nombre de messages : 988
Age : 28
Date d'inscription : 10/11/2006

Feuille de personnage
PV:
300/300  (300/300)
PC:
854/905  (854/905)

MessageSujet: Re: [Lieu] Le Plateau   Jeu 7 Fév - 17:36

[Tensui : +2 tai, +1 Vit ; Kuma no Daï shubi no Youshiki lvl up

Idame : Ca viendra ! :)]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Idame Ourihana
Jounin de kiri
Jounin de kiri
avatar

Nombre de messages : 1175
Age : 26
Localisation : Kiri No Kuni
Date d'inscription : 30/12/2006

Feuille de personnage
PV:
60/60  (60/60)
PC:
340/340  (340/340)

MessageSujet: Re: [Lieu] Le Plateau   Sam 17 Mai - 20:11

La masse terrifiante de chakra libéré se contractait au-dessus de Tensui. Devenu invisible à l'œil diurne d'Idame, seule une grosse masse bleue apparaissait sur l'image de sa vue partagée. Le rugissement même de Tensui avait déstabilisé un Idame lutant contre ses premiers maux de tête. Il ne pouvait plus glisser en arrière après son affront irréfléchi. Il était arrêté, penché en arrière mirant d'un air convaincu l'immense Tensui. Il concentra du chakra dans ses mains, ses pieds, son dos puis chacun de ses taketsus... Quelques premiers jets émanèrent, du Raiton. Il plaça sa jambe gauche devant lui, sa jambe droite allongée derrière lui, il dessina un arc de cercle avec ses deux bras, il concentra toute sa force sur son côté droit, tenta de créer une effet élastique en continuant de contorsionner son corps à l'opposer des forces exercées par ses muscles...

Tensui lui, armait deux puissants coups de poings. Tout en tendant sa jambe gauche. Son saut semblait interminable, et le Konoha Sempuu qui allait en écouler terrifiant. L'ours immatériel rugissait. Ses poumons toujours sur gonflés promettaient un dévouement total. Idame inspira une dernière fois, puis Tensui à une dizaine de mètres de hauteur, là où il ne pourrait plus faire demi-tour ; il s'écria.


" Bougyo... Kaiten ! "

" Konoha Sempuu ! "


Les deux jeunes hommes s'étaient exprimés en même temps. Pendant d'interminables instants leurs deux regards se croisèrent, Idame venait de faire un tour, et son dôme laissait encore transparaître l'extérieure. Tensui lui emmagasinait ses toutes dernières forces, et se préparait à exploser. Un défis insoutenable dupliquait leur détermination. Au travers d'une résolution commune, les deux amis se libérèrent !

Les cheveux argentés d'Idame tournait telle une hélice, mais ils étaient devenus invisibles aux yeux révulsés et déterminés de Tensui. Le premier coup frappa le dôme, ralentissant tout l'espace temps dans lequel se livraient les deux amis. La coup sourd n'avait donné aucun résultat, Idame avait aisément bloqué, et Tensui avait été stoppé dans sa course. Cependant, l'étendue impressionnante sur laquelle s'était étendue le coup de Tensui avait ralentit la rotation d'Idame ; pas tout à fait paré à affronter une telle puissance de feu. Enfin, aucun des deux adolescents ne s'avouait vaincu et aucun n'abandonna. Tensui enchaîna avec un coup de poing de face. Le visage tout rouge, il se crispa au moment de l'impact. Même dans cet état second il avait ressentit un filon électrique l'envahir. Enfin, plus rien ne pouvait l'arrêter... Il enchaîna.

A chaque frappe le sol tremblait, les flammes qui entouraient les deux combattants s'éteignaient un peu plus devant les hallucinantes masses d'airs fuyant la zone. Chaque coup d'estoc paralysait tout dans un rayon de trente mètres. Tous les jeunes animaux, et même les plus vieux avaient fuis, bien plus loin que sous terre, l'affront opposant les deux jeunes hommes. Le sol s'arrêta soudainement de trembler, ce dernier assaut fut le plus monstrueux. Le trop calme qui l'avait précédé avait laissé une légère brise pénétrer dans la zone... Mais vinrent les chakras mêlés de nos deux combattants, chassant instantanément les quelques secondes de pureté, de nature...

Ca y est... Tout était fini, et les deux amis battaient en retraite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Lieu] Le Plateau   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Lieu] Le Plateau
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une fan visite le plateau de tournage!
» J'aime ce lieu
» 11UA 1936 plateau
» Filet de lieu à la normande
» Plateau tournant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Gaiden :: Hors trois Villages :: Hors des trois Villages cachés principaux :: Kiri no Kuni :: Marais-
Sauter vers: