Naruto Gaiden

Jeux de Rôle Rp sur l'univers Naruto
 
AccueilFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Entraînement] l'Îlot Caraïbes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Idame Ourihana
Jounin de kiri
Jounin de kiri
avatar

Nombre de messages : 1175
Age : 26
Localisation : Kiri No Kuni
Date d'inscription : 30/12/2006

Feuille de personnage
PV:
60/60  (60/60)
PC:
340/340  (340/340)

MessageSujet: [Entraînement] l'Îlot Caraïbes   Mer 16 Jan - 19:57

"Goûtez ma météorite, ma cacahuètes aphrodisiaques ; mes chouchous du bonheur, pour des nuits de malheur. Goûtez mes cacahuètes, deux euros les cent grammes ! Mesdames messieurs ! !" etc etc... Mais non, rassurez-vous, cette plage est vierge de ce genre de tourisme digne du mucus. Ici, seuls les grands cocotiers vous rappellent les immenses plages du pays de la cascade, ses destinations touristiques prisées et visitées chaque années par des peuples entiers. Ici, tout est naturel, et à part quelques shinobis adeptes du Suimen, personne ne peut y accéder : si, les plongeurs, mais personne ne plonge dans cette zone reculée des marais.

Ikichi Zaraki, avait dit Chinizu-sama. Idame, après une petite heure de Suimen affûté, arriva et se posa à l'ombre d'un immense palmier, et de leurs feuilles dégarnis. Ce paysage lui rappelait l'Orbe du Sud, et son franc sourire témoignait de sa motivation grandissante. Du Raiton, personne ne lui en avait jamais appris, il avait par hasard choppé la prison sur un bouquin, mais ne la maîtrisait qu'à moitié. Il n'en avait jamais usé en combat. Déterminé... Enfin une suite à l'entraînement alléchant d'Adami-sama. Le chapeau de paille ombrageant son œil modifié, Idame patientait calmement, debout sur ses deux jambes, les bras entre sa côte de maille toute dernière génération, et sa tunique béante.

Idame commença alors un petit échauffement, il lui avait semblé voir une tâche noire, se mouvoir au loin sur la mer. Alors, oui avec le Suimen ses chakras étaient déjà bien échauffé, mais là, il allait travailler sur ses affinités, alors il fallait dés maintenant faire une petite purification de l'intérieure, laver un peu le tumulte de ces derniers jours. Il commença par tendre ses deux mains, symétriquement, avec un écart de soixante centimètres. Dans chacun d'entre-elles il devait assembler un chakra pur, d'un jutsu pur, une quantité assez importante et dense pour que le chakra devienne visible. La possession de son Byakugan, facilita le tri à la sortie même des taketsus, que rêver de mieux ? Idame referma ses mains, subitement... Puis regarda l'arbre, et commença à y infiltrer une once de chakra Katon, pour créer un halo légèrement carbonisé tout autour du tronc. Katon : Ok' ! Raiton... Plus délicat, déjà, il tenta de trouver une petite piscine naturelle, dans laquelle pourrait séjourner un crabe ou quelconque bestiole marine. Après quelques secondes de coures au soleil, et d'observation concise avec son joli dojutsu, il trouva cette petite piscine en question. Il posa sa main à l'intérieur, surveilla que ses pieds soient sur du sable bien sec, et concentra quelques nappes de chakras. Une fois l'eau légèrement trouble, il les rapprocha d'un seul coup, ce qui eut pour effet de provoquer un courant électrique immédiatement, il se dirigea vers le petit alvin, mais Idame stoppa sa torture avant de le tuer. Puis plongea sa main dans une de ses nombreuses poches cachées à l'intérieure de sa tunique, toujours béante ; et déversa quelques grains ocres dans l'eau, l'alvin se jeta dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chinizu Hake
Disparu(e)
avatar

Nombre de messages : 988
Age : 28
Date d'inscription : 10/11/2006

Feuille de personnage
PV:
300/300  (300/300)
PC:
854/905  (854/905)

MessageSujet: Re: [Entraînement] l'Îlot Caraïbes   Jeu 17 Jan - 12:30




Un garçon arrivait, marchant doucement devant le jounin qui s’échauffait. Il était petit et fin, son visage reflétait sa jeunesse et son manque d’expérience. Mais ce n’était qu’une image, et il ne fallait surtout pas s’y fier. Même s’il était assez petit, Ikichi était un ninja de très haut niveau, maitrisant plusieurs affinités à la perfection, et utilisant le taijutsu avec beaucoup de finesse. Plus il s’approchait d’Idame et plus son visage semblait se déconfire, laissant apparaitre le bandeau qu’il tenait sur son œil droit et qui cachait surement une blessure de combat. Arrivé devant le garçon, il abaissait sa tête et d’une voix plate et froide, dictait sa demande…

« Ne perdons pas de temps, je suis Ikichi Zaraki, ton nouveau professeur. Mizukage Sama m’a fait part de tes capacités et de ta seconde affinité au Raiton. Je suis là pour développer l’énergie électrique en toi. Aujourd’hui, je t’apprendrais trois bases de techniques, que nous développeront plus sérieusement ensuite. Tu as noté sur ta fiche de capacité que tu connaissais les bases du Raiton Bougyo… J’aimerais donc que tu me montre ceci tout de suite ! »

Reculant légèrement pour se protéger, il sortait de sa cape un petit instrument qui ressemblait à une calculatrice. Puis il la tendait vers Idame, attendant qu’il exécute sa technique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Idame Ourihana
Jounin de kiri
Jounin de kiri
avatar

Nombre de messages : 1175
Age : 26
Localisation : Kiri No Kuni
Date d'inscription : 30/12/2006

Feuille de personnage
PV:
60/60  (60/60)
PC:
340/340  (340/340)

MessageSujet: Re: [Entraînement] l'Îlot Caraïbes   Jeu 17 Jan - 13:49

Idame vit longtemps à l'avance le jeune homme arriver. Même posture que lui, même cheveux, même courbe de visage, jeune et souriant. Une sosie, ou presque. Cette pensée effleura deux secondes l'esprit du Jounin, mais il chassa rapidement cette impression pour se concentrer sur l'entraînement. Il terminait quelques unes de ses bulles de chakra ; c'est ainsi qu'il s'échauffait au Ninjutsu. Ses bras, posés le long de son corps, il sentait le jeune homme approcher finalement.

« Ne perdons pas de temps, je suis Ikichi Zaraki, ton nouveau professeur. Mizukage Sama m’a fait part de tes capacités et de ta seconde affinité au Raiton. Je suis là pour développer l’énergie électrique en toi. Aujourd’hui, je t’apprendrais trois bases de techniques, que nous développeront plus sérieusement ensuite. Tu as noté sur ta fiche de capacité que tu connaissais les bases du Raiton Bougyo… J’aimerais donc que tu me montre ceci tout de suite ! »

Une voix plate, sans variante aucune. Idame, habitué à enchaîner avec beaucoup de complicité et de chaleur dans les rapports se retrouva quelque peu, prit de court. Mais rapidement, il se ressaisit, et commença, à malaxer discrètement son chakra, tout pendant qu'il répondait poliment.

" Bonjour. " Il s'inclina à trente degrés avec un visage livide, dans le plus vrai des respect. " Merci bien. Zaraki-san. "

* Ne perdons pas de temps. Nulle nécessité de se présenter alors, il me connaît... Commençons. *

Le jeune Jounin se redressa. Ses mains décollèrent doucement de son corps, devant la quantité d'énergie qui commençait à s'amasser. Il laissait tranquillement émaner du chakra Raiton, en s'évertuant péniblement à garder en lui les onces constantes de Katon qui témoignaient de son affinité de prédilection. Il triait, péniblement, sans cesse. Jusqu'à emmagasiner assez de chakra. Ses mains continuaient à décoller, son œil bleutée commençait à tourner au blanchâtre, comme des éclairs le traversant. Sa main droite se leva d'un coup, se posa tendrement, cependant, sur son bandeau... Il resta dans cette position, encore quelques temps. Autour de lui, les premières étincelles s'enchaînaient. Il y arriverait bientôt. Ces chakras, des zones froides, des zones chaudes, mêlées adroitement produiraient un courant bien définis. Mais, sa maîtrise de ce Jutsu était encore bien faible. Il ne voulait pas faire mauvaise première impression... Il poussa sa concentration jusque dans les moindres retranchements.

Sa main commença à soulever délicatement son bandeau. Au même moment ses vêtements commencèrent à plisser sous le poids du chakra imposant qu'il libérait. Vite quelques courants d'air vinrent se glisser partout entre les futurs éclairs, son chakra était maintenant bien disposé... Zones chaudes, zones froides, quelques glissement trop frottés et une tension qui tournait au palpable. D'un seul coup son bras droit leva le bandeau, dévoilant un Byakugan qui déglutit toute l'énergie qu'il avait emmagasiné, Idame se concentra sur son chakra libéré ; analysant chaque particule une à une. Pendant ses deux yeux étaient devenus grisâtres, le byakugan bien plus que le bleu, cela va de soit ; mais une sorte d'éclairs les avaient parcourus. Ces instants parurent plusieurs longues secondes pour Idame, qui eut vite fait d'être satisfait de ses chakras... Il plaqua alors ses bras le long de son corps, et révélant l'intégralité de son visage, il posa ses quelques syllabes.


" Raiton... Bougyo ! "

Sa voix était plus rauque, plus lourde et plus pesante qu'auparavant. Le Bougyo était sortit d'une traite, alors que le Raiton laissait un étrange vide après avoir été prononcé. Ses yeux restaient écarquillés, et ses bras à cent quatre-vingt degrés, les doigts tout écartés mesuraient toute sa faible amplitude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chinizu Hake
Disparu(e)
avatar

Nombre de messages : 988
Age : 28
Date d'inscription : 10/11/2006

Feuille de personnage
PV:
300/300  (300/300)
PC:
854/905  (854/905)

MessageSujet: Re: [Entraînement] l'Îlot Caraïbes   Jeu 17 Jan - 15:03




Ikichi restait de marbre devant la superbe démonstration d’Idame. Bien que son visage ne le montrait pas, il était tout de même intéressé par les capacités de son nouvel élève. Un ninja maitrisant le Raiton était toujours intéressant dans un village comme Kiri, où l’affinité principale était le Suiton. Au contact de l’eau, le Raiton pouvait devenir une arme extraordinairement puissante. Le Raiton Bougyo du garçon était assez bien réussit pour qu’il puisse apprendre une technique supplémentaire. Ikichi ne dit aucun mot, il se contenta d’avancer vers le jeune garçon et commença à tourner sur lui-même. Le mouvement de ses membres était assez particulier, aucun geste inutile, ses bras et ses jambes bougeait incroyablement vite créant comme un tourbillon de poussière autour du professeur. De petits éclairs apparaissait déjà autour du tourbillon, et grandissaient, grandissaient, devant de plus en plus nombreux. L’énergie électrique se diffusait dans le tourbillon, créant comme un sphere de protection, impossible à traverser. Puis d’une voix clair et décidé, Ikichi lachait sa puissance…

« Bougyo Kaiten »

La sphère grandissait, créant un cratère dans le sable tout autour. Idame était obligé de reculer légèrement pour ne pas se blesser, l’énergie diffusée était si puissante. Puis tout s’arrêta d’un coup, Ikichi reprenait sa place normal, légèrement plus bas qu’avant à cause du petit cratère qu’il avait formé. Il s’approchait de son élève…

« Voilà la phase suivante… Le Bougyo Kaiten est un moyen de défense très puissant, personne ne peux le traverser normalement. Pour réussir, il te faut trouver le bon enchainement de mouvement, pour ne pas perdre de vitesse et rester le plus précis possible. Ton prochain exercice sera donc de tourner sur toi-même le plus rapidement possible en diffusant ton chakra dans tout ton corps, mais sans l’extérioriser ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Idame Ourihana
Jounin de kiri
Jounin de kiri
avatar

Nombre de messages : 1175
Age : 26
Localisation : Kiri No Kuni
Date d'inscription : 30/12/2006

Feuille de personnage
PV:
60/60  (60/60)
PC:
340/340  (340/340)

MessageSujet: Re: [Entraînement] l'Îlot Caraïbes   Jeu 17 Jan - 15:28

Kaiten... Ce mot sonnait faux dans les entrailles tumultueuses et entérinées d'Idame. Mais la détermination était devenue plus forte que ses ressentiments. Ressentiments, qui pourtant avaient autrefois conquis tout un cœur, toute une âme, tout un corps. Aiko-chan, Ayase-kun, deux adeptes farouche du Kaiten, il en avait mangé des Kaitens ; le maîtriser, depuis qu'il possède ce dojutsu, est une sorte de phantasme, enfouit bien au fond parmi ses projets les plus loufoques. Un sourire indescriptible vint s'emparer d'un visage qu'il pensait maîtriser à la perfection. Comment créer une tête, en se pensant maître du moindre de ses muscles ; sans pouvoir mettre ni mot ni idée sur celle-ci ? Impossible, il s'échappait à lui-même, c'était un état d'esprit pas tout à fait rêvé pour ce genre d'entrepris de hauts vols. Mais Idame n'avait plus froid aux yeux, elle est bien loin cette époque...

Notre Idame nouvelle génération se mit alors à fléchir légèrement ses jambes. La position était spéciale, et son centre de gravité descendait doucement. Il souffla lentement et fort, essuyant la goutte de sang qui coulait de son œil. Il s'habituait lentement mais sûrement à cette nouvelle position. Il n'osa pas brancher un Shunshin, ce serait une marque de déclin, ce serait montrer qu'il ne se pense pas à la hauteur, alors que c'est parfaitement le contraire. Une fois habitué à cette posture de guerrier, il écarta les bras. Son visage changea alors du tout au tout, comme enfoui sous des mètres de cubes de sable, il semblait terrorisé, conscient et en parfaite possession de ses moyens : concentration dite ultime. Il commença alors à tournoyer, doucement d'abord, appréhendant la réaction de son byakugan. Il tournait, de plus en plus vite, de plus en plus fort... Ses bras, commençaient à se courber en arrière, comme s'ils ne parvenaient plus à affronter l'air. Comme si, Idame relâchait toute pression musculaire dans ces deux membres supérieurs ; comme s'il passait à autre chose...

Et c'était tout à fait ça. Ses yeux s'étaient fermés, tous ses sens renfermés sur lui-même, il n'était pas au paroxysme de sa vitesse, mais il considérait celle-ci, comme une bonne vitesse de croisière : il allait assez lentement pour que les interactions de l'air ne le perturbent outre mesure et assez vite pour ne plus rien voir de net à l'extérieur. Il allait assez lentement pour sentir son chakra, et assez vite pour ne plus les suivre des yeux une fois émané. Il jonglait entre byakugan et véritable vue, pour pouvoir déterminer ce qui serait déterminant dans ce jutsu. Il commença à concentrer son chakra, comme tout à l'heur, mais en le condensant à l'extérieur. Quelques vaguelettes lui échappaient maladroitement, mais rien d'inquiétant ni de gravissime. Rien qui ne handicapait réellement en fait. Il tournait toujours, et les premières poussières de sables prenaient leur envol devant le tournoiement effectué. Son corps devenait lourd, lourd de chakra et de pression, il se devait de pousser sur ses jambes, mais il n'accélérait pas en contrepartie. Il se trouvait un peu trop court... Il allait devoir tout relâcher ! Il écarquilla les yeux alors, quelques éclairs annoncèrent en même temps que sa voix...


" Kaiten-Bougyo ! "

Cette fois-ci, il était bien moins sûr de lui. Il avait enchaîné les deux mots sans pose aucune. Il avait peur de s'être loupé, terriblement loupé ; il sentait ne pas avoir assez attendu, il s'en voulait d'avoir été aussi lent, il aurait voulu aller plus vite, se contenir plus fort. Mais, ses pensées étaient trop divertissantes, déstabilisantes même. Il sentait avoir péniblement failli...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chinizu Hake
Disparu(e)
avatar

Nombre de messages : 988
Age : 28
Date d'inscription : 10/11/2006

Feuille de personnage
PV:
300/300  (300/300)
PC:
854/905  (854/905)

MessageSujet: Re: [Entraînement] l'Îlot Caraïbes   Jeu 17 Jan - 15:42




Idame commençait l’exercice avec beaucoup de sérieux, il tournait sur lui-même de plus en plus vite, ses mouvements fluides et précis étonnait d’ailleurs le professeur, qui ne le laissait pas paraitre tout de même. Il devait tourner sans utiliser de chakra, en formant simplement le tourbillon dont Ikichi lui avait parlé, puis montré. Mais, n’en faisant qu’à sa tête, le garçon essaya de diffuser doucement son chakra dans la sphère. En quelques secondes, tout dérapa, il perdit l’équilibre, le chakra créant une importante pression sur ses muscles et déviant directement ses mouvements. Il s’écroulait à terre, et l’énergie qu’il avait diffusée se retournait alors sur lui, le brulant légèrement en surface. Le professeur, totalement froid devant l’action, se permettait un léger sourire moqueur. Interieurement, il pensait *toi… tu me plais…* mais il ne devait pas le montrer, car ce n’était son rôle d’encourager.

« Relève toi tout de suite, et recommence l’exercice sans diffuser ton chakra maintenant ! Tu n’as qu’un seul essai ! Si tu te plante cette fois-ci, je partirais et tu n’auras plus l’occasion d’apprendre les connaissances que je t’offre aujourd’hui ! »

Le sourire avait disparut, laissant un visage dur… Il n’était pas là pour rire, et c’était plus que palbable maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Idame Ourihana
Jounin de kiri
Jounin de kiri
avatar

Nombre de messages : 1175
Age : 26
Localisation : Kiri No Kuni
Date d'inscription : 30/12/2006

Feuille de personnage
PV:
60/60  (60/60)
PC:
340/340  (340/340)

MessageSujet: Re: [Entraînement] l'Îlot Caraïbes   Jeu 17 Jan - 16:08

« Relève toi tout de suite, et recommence l’exercice sans diffuser ton chakra maintenant ! Tu n’as qu’un seul essai ! Si tu te plante cette fois-ci, je partirais et tu n’auras plus l’occasion d’apprendre les connaissances que je t’offre aujourd’hui ! »

Idame se relevait péniblement, s'acculant intérieurement devant le sermon de son professeur. Il ne devait pas laisser cette chance passée, filée, sans même s'attenter une nouvelle fois. Il prit quelques secondes de recule intérieur, tout en se positionnant un peu à droite du sable tout chamboulé dont il se relevait. Il fit craquer sa nuque, cracha quelques grain de sable vulgairement. Cela commençait à se voir, il en avait raz le cul. Raz le cul, de penser et repenser à des choses qu'ils pensaient avoir rayées de son passé, de sa vie et de ses pensives même. Il respirait profondément. Il se pencha à sa droite, et se lança quelques gouttes d'eau sur le visage. Idame qui échouait, c'était toute une pièce de théâtre au niveau remises en questions qui suivent... Enfin enfin. La démonstration touchait à sa fin, et Idame s'abaissait de nouveau.

Sa main droite jeta son bandeau en arrière, sur le sable. Ses deux bras se stabilisèrent parallèles au sol. Il commença à tourner, tourner et tourner encore ! Il commençait à prendre goût à cette sensation. Devant lui, le paysage glissait, et se transformait en une pastelle imprécise et mal dessinée. C'est le moment que choisirent ses yeux pour se refermer de nouveau. Son Byakugan, cependant demeura des plus actif. Il jonglait parmi toutes les parois de son corps, pour contrôler le moindre taketsu. Aucune once de chakra ne s'échappait désormais. Tout restait cloîtré, dans le corps du Jounin. Il ne gonflait pas, non, il se compressait même au contraire, pour augmenter encore la force et la puissance du chakra qu'il emmagasinait. Il ne se contentait plus d'une vitesse moyenne, et d'un perpétuel douteux. Il accélérait les pas, jouant même au moulinet avec ses bras, avant de se rendre compte que ça le ralentissait plutôt qu'autre chose. Il les laissa alors libres, de voguer, tout en leur soumettant à un contrôle permanent, car eux aussi étaient chargés de chakra.

Rien n'émanait du Jounin. Seul une petite tornade poussiéreuse, dit sorcière, commençait à pousser de ses chevilles devenues invisibles tellement elles se mouvaient avec adresse et rapidité. Ses yeux se rouvrirent soudain, comme si la dose de chakra avait atteint son summum. Mais il n'en resta pas là, il ne devait pas écouter les consignes... Non, il devait réussir !


* Il a tourné... S'est concentré rapidement... Puis a tout relâché d'un seul et même à coup. Cependant j'ai vu des éclairs, et du chakra amorcer légèrement la tornade d'éclairs. Son dôme, avant d'être un dôme a ressemblé à de simples courants, mais il les a maîtrisés de A à Z. C'est comme, une pelote de fil, sauf qu'il avait mis comme une bulle et s'était contenté de l'entourer d'éclairs. Pour se mouvoir librement à l'intérieur, et garder une vitesse constante, nécessaire à la stabilisation du dôme... Okay !

Non ! Exercice, ô, pti' con... Tu dois juste garder ton chakra, il doit avoir un moyen de le voir, sûrement... *


Tout le temps de cette réflexion. Idame avait en vérité réussit l'exercice, enfin c'est ce qu'il pensait. il s'arrêta alors, laissant le sable retomber à ses pieds, et son corps ralentir doucement. Pas de trop grand chocs, cela pourrait lui être préjudiciable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chinizu Hake
Disparu(e)
avatar

Nombre de messages : 988
Age : 28
Date d'inscription : 10/11/2006

Feuille de personnage
PV:
300/300  (300/300)
PC:
854/905  (854/905)

MessageSujet: Re: [Entraînement] l'Îlot Caraïbes   Jeu 17 Jan - 16:26




Cette fois ci, la démonstration était sérieuse et concluante. La vitesse développée par le garçon était encore supérieur à celle de son premier essai. Ikichi ne laissait toujours rien voir de son humeur, il se contentait de réfléchir au prochain exercice qu’il demanderait à son élève. Idame, quand il réfléchissait, était un excellent élève, il pourrait réaliser de très grandes choses dans un village comme Kiri. Le professeur s’en méfiait quand même. Au fond, il n’était pas originaire du village, et n’avait pas été élevé dans ce village, ce qui était le cas du sensei. Il était née à Kumo, puis abandonné dans son village après une bataille sanglante, il avait été sauvé et élevé par les trois sannins de Kiri, les trois légendes qui gouvernait aujourd’hui le village de la brume : Himemiya Anthy, Maelia Tora et Chinizu Hake. Aujourd’hui, il développait ses capacités élémentaires avec Chinizu Hake, et travaillait sans cesse à entrainer des élèves tous plus forts les uns que les autres. L’évolution des générations était impressionnante à Kiri, mais ce n’était pas le sujet…

Ikichi donnait maintenant l’autorisation à son élève, de tenter la technique avec la maitrise du chakra. Cependant, avant tout ca, il lui donnait quelques conseils et trucs à employer pour mieux réussir.


« Cette technique est bien plus difficile qu’elle n’y parait. Il y’a quelques subtilités à ne pas oublier. Premièrement, tu devras tourner à une vitesse constante et régulière importante. Une fois ta vitesse bien calée, tu dégageras ton meilleur chakra de type Raiton pour former un dôme autour du tourbillon. Une fois le dôme créé, tu peux dégager le reste de ton énergie pour l’armée et le renforcer ! Attention, tu dois bien respecter ces différentes phases pour réussir, si tu vas trop vite et que tu oubli quelque chose, tout loupera d’un coup et tu risque de subir ta technique une fois de plus ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Idame Ourihana
Jounin de kiri
Jounin de kiri
avatar

Nombre de messages : 1175
Age : 26
Localisation : Kiri No Kuni
Date d'inscription : 30/12/2006

Feuille de personnage
PV:
60/60  (60/60)
PC:
340/340  (340/340)

MessageSujet: Re: [Entraînement] l'Îlot Caraïbes   Jeu 17 Jan - 17:39

« Cette technique est bien plus difficile qu’elle n’y parait. Il y’a quelques subtilités à ne pas oublier. Premièrement, tu devras tourner à une vitesse constante et régulière importante. Une fois ta vitesse bien calée, tu dégageras ton meilleur chakra de type Raiton pour former un dôme autour du tourbillon. Une fois le dôme créé, tu peux dégager le reste de ton énergie pour l’armée et le renforcer ! Attention, tu dois bien respecter ces différentes phases pour réussir, si tu vas trop vite et que tu oubli quelque chose, tout loupera d’un coup et tu risque de subir ta technique une fois de plus ! »

Ces paroles flottaient, glissaient et s'échouaient de la plus agréable des manières dans les oreilles avides d'Idame. Sa détermination avait passée un nouveau cape. Désormais, il était enfin en adéquation avec les dires de son homologue, enfin prêt à se laisser dicter le moindre de ses faits et gestes, il écoutait tout simplement. Il était donc paré... Il devait désormais essayer, véritablement. Il tentait avec seulement une partie du jutsu de l'accomplir complètement : tout simplement loufoque, encore une fois... Enfin, il semblait avoir pris sur lui. Il leva la tête, et regarda le kirien.

" Merci de m'accorder votre bienveillance...

J'ai compris, je vais essayer et essayer encore jusqu'à réussir. "


Le jeune homme ré-adopta immédiatement sa position. La jambe droite devant, légèrement fléchie, sa jambe gauche en retrait, sur la pointe de son pied, pour permettre à son bassin de descendre encore. Plus il serait fixé au sol, plus il pourra déplier et faire prendre une amplitude d'autant plus grande à sa toupie électrique. Il plaça ses mains, toujours parallèle au sol, retroussant et pliant ses coudes, pour que ses avants-bras ne dépasse pas ses jambes, afin de limiter tout de même les frottements. Il s'évertuait ainsi à prendre une bonne position de base, afin de pouvoir faire durer sa préparation et d'aborder de la meilleure des manières le jutsu. Il commença à s'élancer, à accélérer le pas, à faire tournoyer ses chevilles, à lentement s'élever, sans pour autant se grandir, ni atteindre sa taille maximum, il s'élevait, mais restait assez fléchit pour conserver un maximum de force, et faisant adroitement bosser ses cuisses et ses chevilles en harmonie, il atteignait bientôt la vitesse de son premier essai, et ses yeux se fermaient.

Ses bras retombèrent quelques instants, mais rapidement la toupie fut telle, que leur poids insignifiant échappait à la gravitation. Ses premières secousses de chakra se firent sentir. Il n'assurait pas tout à fait, et était un poil moins concentré que tout à l'heure. Loi d'échapper à son contrôle, il se montrait juste un peu plus miséricordieux que précédemment, et c'était fort regrettable. Car comme l'avait dit Ikichi, ce jutsu demandait une grande maîtrise et une attention toute particulière, rien ne devait être laissé au hasard. Rien ne se devait d'être délaissé, au risque de tout faire capoter. Il tenta de se ressaisir, mais se pencher plus sur quelque chose, que sur une autre, c'était déstabiliser le cursus. Et Idame n'arrêtait pas, il stabilisa la chose tant que possible, cependant. Il continua d'accélérer, un peu en retard vis à vis de ses prévisions, mais peu importait, il y parvenait.

Il terminait sa course, et sa voix porta de nouveau, avec finesse et justesse, contrairement aux autres jutsus, il était incroyablement concentré et dans son univers, là !


" Kaiten ! Bougyo ! "

Le premier éclair, arrêta tous les autres. Il était trop fort, trop puissant et trop instable pour qu'Idame le contrôle, un peu comme tout son jutsu en fait : laborieux et trop relatif... Mais ça avait été dans le mauvais sens. L'éclair lui fit prendre un peu peur, bien qu'il n'ai à peine eu le temps de s'échapper véritablement, Idame tomba sur le cul, après avoir tourné en déséquilibre pendant au moins trois secondes. Il n'avait pas réussi à s'arrêter, trop de chose lui avait échappé en même temps. Et plus une seule se retrouva sous son contrôle. Il parvint cependant à contrôler le reste de son chakra, et à le stabiliser dans son corps. Une fois à terre, il leva les yeux au ciel, toujours aussi bleu ; et véritablement inébranlable, lui.

Cette fois-ci, la remise en question fut bien plus courte. Il se remémora les défauts de son jutsu, les analysé brièvement. Ses pensées fusaient, et touchaient au juste. Il flottait dans une sorte d'état de transe, tout en restant rationnel et déterminé. Il se repositionna, instinctivement ou presque, de nouveau concentré sur le Kaiten Bougyo. Ses bras, toujours pareils ; ses jambes, plus contractées encore, son visage étonnamment crispé et souriant. Il sentait qu'il allait finalement pouvoir réussir, parvenir à ses objectifs. Et posséder, enfin le Kaiten Bougyo... C'est ainsi, il suffit de le réussir une fois, pour s'en inspirer jusqu'au bout, jusqu'à la fin. Il s'imaginait déjà entrain d'user de ce jutsu face à un Konoha Sempuu de Tensui-san, et ça le faisait sourire, ça accentuer encore son envie. Car oui, désormais le Kaiten n'était plus un éphémère phantasme, mais une envie, une véritable et saine envie !

Idame commença à tournoyer, à cent à l'heure ! Autour de lui, le sable décolla instantanément. Il contrôlait la totalité de ses mouvements, son visage devenait presque morbide. Il réussissait, sensation sans commune mesure, se dépasser, aller plus vite encore que pendant les essais, et y parvenir comme si ce n'était qu'un jeu... Il tournait, toujours plus vite, plus fort. Au fur et à mesure qu'il s'élevait sous l'effet virtuose de la célérité, il forçait encore plus fort sur ses cuisses et même ses mollets pour rester encrer au sol, pour s'y enfoncer plus encore. Le sable le suivait dans un interminable pivot. Les premières gouttes de chakras, émergeaient des port de sa peau, mais il les contrôlait toujours et stoppait instantanément les flux. Bientôt il se retrouva gonflé à bloc, pas au maximum non, mais juste. Juste, comme la justesse, comme la vérité, et la beauté, juste, tout simplement juste et vrai. Il continuait de tourner. Toujours plus vite, toujours plus fort ; léger et lourd, puissant et vif à la fois... Une toupie, maîtrisée de A à Z.

Soudain, c'était le moment. Tout sembla s'interrompre. Tout sentait le temps l'ébranler, mais luttait, pour le ralentir. Les yeux d'Idame s'ouvrirent, deux éclairs furent projeter. Ses éclairs prirent immédiatement place autour du dôme naissant. Idame accéléra encore, doutant presque. Ses muscles chauffaient, mais il adorait cette sensation, et accentua encore. Ses taketsus commençaient à être submerger et tout ses sens étaient mis à rudes épreuve. C'est au moment où tout commença à tanguer, juste avant que tout explose, qu'il le libéra habilement mais franchement.


" Bougyo ! Kaiten ! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chinizu Hake
Disparu(e)
avatar

Nombre de messages : 988
Age : 28
Date d'inscription : 10/11/2006

Feuille de personnage
PV:
300/300  (300/300)
PC:
854/905  (854/905)

MessageSujet: Re: [Entraînement] l'Îlot Caraïbes   Jeu 17 Jan - 18:22





C’est deux essais plus tard qu’Idame réussissait devant les yeux toujours aussi froids de son professeur. Son niveau était assez impressionnant, et son affinité au Ninjutsu pourrait devenir une arme non négligeable dans les rangs de Kiri. Ikichi avançait vers son élève…

« Très bien, je considère que tu as réussit cette technique… Tu as l’air d’être fort, alors je vais t’apprendre une technique bien plus puissante que la précédente : Le Chidori… C’est une technique de ninja assassin… »

Il concentrait rapidement son chakra dans sa main, enchainant une série de tao, il disposait sa main face au sol et concentrait son chakra Raiton… De petits éclairs en sortaient doucement, bougeant vers l’extérieur. Il faisait un signe à Idame de regarder un rocher qui se trouvait au bout de la grande plage de sable… Courant de toute sa vitesse, son image s’étirait des yeux d’Idame, comme si sa course était si rapide qu’elle était presque invisible. Les éclairs grandissaient dans ses courses, puis il frappait de toute sa force le rocher qui se détruisait assez vite… Le gros massif de pierre n’était plus… Revenant doucement vers le garçon, il réfléchissait au premier exercice qu’il lui demanderait…

« Le premier exercice va être simple, tu vas concentrer tout ton chakra dans ta main, et essayer de former de l’électricité de ta paume… »

[+2 Nin, +2 Int ; Bougyo Kaiten Appris]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Idame Ourihana
Jounin de kiri
Jounin de kiri
avatar

Nombre de messages : 1175
Age : 26
Localisation : Kiri No Kuni
Date d'inscription : 30/12/2006

Feuille de personnage
PV:
60/60  (60/60)
PC:
340/340  (340/340)

MessageSujet: Re: [Entraînement] l'Îlot Caraïbes   Jeu 17 Jan - 20:34

« Le premier exercice va être simple, tu vas concentrer tout ton chakra dans ta main, et essayer de former de l’électricité de ta paume… »

Idame essuya une goutte de sueur, épongea un filet de sang, qui venait ralentir sur sa pommette. Il était content de lui plus que ça, il était fier, de recevoir les félicitations d'un de ses nouveaux compatriotes, un puissant. Il souriait allègrement, plein de satisfaction et stimulé par une vague enhardie. Il se délecta avec un regard avare de la démonstration d'Ikichi. Il resta bouche-bée. Ce sifflement, ce chant, cette horde, cette vitesse, et ce pauvre rocher. Loin d'être choqué, la vitesse, et la puissance avait dépassé son byakugan. Il était pris de court, comme subjugué par une réalité qu'il ne pouvait ni omettre ni expliquer. Le premier exercice, concentré du chakra Raiton, ça n'avait pas l'air bien compliqué. Ca, il l'avait aisément interpréter. La seule véritable chose qui lui avait échappée, c'était lorsqu'il frappait le rocher, relâchait-il le chakra, ou alors, au contraire le faisait-il remonter dans on bras, comment détruire le rocher sans en recevoir les foudre... Il ne comprenait pas bien, le Raiton restait un semblant de mystère pour lui. Malgré le Raiton Bougyo, malgré le Bougyo simple, tout cela ce n'était que contrôler son chakra... Ici, il changeait de matière, il sifflait, il ne fallait plus emmagasiner et libérer habilement, il fallait libérer habilement puis condenser avec la plus grande des prudence, la plus puissante des mains.

Cessons la réflexion ! Et place à l'action, Idame commença à se pencher en avant. Il se remémorait doucement les premières phases d'exécution du jutsu, les tâos... Buffle, Lièvre et Singe, puis sa main la moins forte s'accrocha fortement à son poignet, pour l'aider à condenser le chakra, Idame supposa qu'il aurait beaucoup plus de mal que son compatriote. Alors il se concentra d'avantage, et laissa de ses forces se retrouvées dans ses bras. Il jongla quelques peu avec ses doigts, y apposant soigneusement du chakra de type nimpo. Ses bras étaient légèrement bleutés, légèrement plus brillants, plus onctueux aussi, comme si, toutes leur vertus venaient à s'embellir encore. Idame ferma les yeux, et commença à amasser du chakra pur de type Raiton dans son bras gauche. Il était devenu aisé de faire la différence et de partager ses deux types de chakra, il parvenait même à ne produire que du Raiton désormais. Il se contrôlait de mieux en mieux, son Ninjutsu progressait à vu d'œil. Il aimait se rendre compte de ce genre de petit détail, ça le motivait encore plus.

Ses avants-bras chargés à bloc, il commença à matérialiser le chakra sous sa paume. Les éclairs commencèrent à surgir. Il contracta ses doigts plus fort sous la pression sournoise des éclairs. Sa paume, à une cinquantaine centimètres du sol, creusait un mini cratère dans le sable. Soudain, il se rendit compte, chaque échappée électrique devait être condensée puis contrecarrée par ses doigts, par d'autre émanation de chakra, dans l'autre sens, sans quoi, le jutsu lui échapperait. Il comprit ça assez facilement, grâce à la dextérité surprenant de son dojutsu. Il maîtrisait bien son chakra, cette petite merveille activée ; cela ne lui posa aucun problème. Alors qu'il allait envoyé la dernière charge, la plus importante de toute : celle qui consistait à créer l'instabilité forte du Chidori, à créer ces multitudes de lames d'éclair. Il sentit une petite fourmis dans le bras... Il contracta le pouce, et en même temps, comme s'il ne pouvait la retenir, il a libéra...


" Chidori ! "

Une onde se propagea dans l'air, et le sable la suivait, telle une vague. Idame était comme en transe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chinizu Hake
Disparu(e)
avatar

Nombre de messages : 988
Age : 28
Date d'inscription : 10/11/2006

Feuille de personnage
PV:
300/300  (300/300)
PC:
854/905  (854/905)

MessageSujet: Re: [Entraînement] l'Îlot Caraïbes   Jeu 17 Jan - 20:51




Une petite boule d’électricité se formait dans les mains d’Idame. Elle semblait bien maitrisée, le professeur en profitait alors pour lui dicter la suite de l’exercice…

« Concentre plus de chakra ! Tu dois sentir l’électricité circuler a l’extérieur de ta main maintenant, de petits éclairs doivent apparaitre ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Idame Ourihana
Jounin de kiri
Jounin de kiri
avatar

Nombre de messages : 1175
Age : 26
Localisation : Kiri No Kuni
Date d'inscription : 30/12/2006

Feuille de personnage
PV:
60/60  (60/60)
PC:
340/340  (340/340)

MessageSujet: Re: [Entraînement] l'Îlot Caraïbes   Ven 18 Jan - 9:29

« Concentre plus de chakra ! Tu dois sentir l’électricité circuler a l’extérieur de ta main maintenant, de petits éclairs doivent apparaitre ! »

Les cheveux d'Idame dansaient de manière sournoise sur sa tête. Son œil, et les horribles veines qui en émanaient semblaient se démener de plus en plus. Idame avait compris la dernière consigne, le sable commençait à voler, les ondes de choc s'enchaînaient ; mais aucun éclair supplémentaire venait alimenter le Chidori dans l'état actuel... Il restait infime boule de tonnerre, bonne à juste quelques éclats lumineux. Idame décida de relâcher un peu la pression : desserrant sa main gauche de son poignet, ouvrant un petit peu plus les taketsus, mais aussi en s'armant sévèrement et beaucoup plus conséquemment : car s'il relâchait cela voulait dire que les éclairs émanant pourraient être en plus grande quantité... Son corps entier se leva de dix centimètres, en même temps qu'il inspira bruyamment. D'un coup d'un seul, il se pencha sévèrement repris chacune des étreintes, en envoyant une dose incommensurable d'énergie corporelle et spirituelle dans on avant bras. Son chakra purement Raiton maintenant affluait en quantité... Son bras semblait se gonfler, il lâcha un cri...

Mais celui-ci, si grave et puissant soit-il, n'aboutit qu'à une nouvelle onde de choc, plus puissante que les précédente, certes, mais toujours la même vaguelette de sable. Il s'était encore enfoncé de trois centimètres, sous les effluves du sable. Mais la paume de sa main ne souffrait pas plus, et toute circulation de chakra semblait bloquée. C'est à ce moment-ci, qu'il se souvint...


* Les tâos... Mon bras est encore scellé, je n'ai fais que de remplir de chakra ; tant que je n'exécuterai pas le juste je ne pourrait aller plus loin...
Bon allez, nouvelle tentative... *


Idame raidit son corps subitement. Sans explication aucune, il se redressa et laissa la boule d'éclair dans sa main se dissiper telle une odeur vagabonde. Il soufflait, secouait son bras comme pour en reprendre un contrôle aisé ; il était tout engourdit devant les décharges qu'il avait enchaîné, ce jutsu ne semblait pas être chose facile, et déjà, à un premier essai infructueux il en sentait les répercutions physiques. Ce professeur semblait véritablement le prendre au sérieux. Idame était content que la relation soit si bien partie. Il apprenait, que malgré le silence, tout peux être parfaite entendement. A lui de se montrer méritant des faveurs qu'on lui présentait ! Il se remit en position, inspirant toujours plus, massant légèrement tout son avant-bras. Il ne souffrait pas, mais n'en avait pas la parfaite maîtrise, certains muscles répondaient mal...

Il se reconcentra sur son byakugan, repassa son bras gauche dessus pour essuyer sang et transpiration mêlée. Il se positionna dans le sable, les jambes fléchies, les bras le long de son corps ; il se concentrait plus habilement que précédemment, il fallait être plus précis calfeutrer plus précisément toute cette énergie pour la laisser émaner en même temps qu'il libérerait le Chidori. Car, le réussir arrêté serait déjà une grande étape. Il fermait les yeux, encore. Tout autour de lui, le temps semblait arrêté, l'énergie qui circulait dans son pauvre corps était bien au-delà des quelques bruissement d'air ou les rares vagues qui venaient s'échouer à ses pieds, même les oiseaux, les poissons semblaient l'observer. Il semblait passer une étape cruelle, celle de l'aptitude. Car pour pouvoir digérer un tel jutsu, il fallait s'y préparer et c'est que son organisme tout entier s'appliquait à faire. Enfin, il rouvrit les yeux, il était prêt, dans tout son corps le chakra vrombissait, cela lui jeta un petit et infime éclair d'idée : avec un Shunshin, tu y arriveras peut-être tout à l'heure... Il commença à pencher son bras gauche devant lui, entre ses jambes pliées, mais aux genoux déportés vers l'extérieur. Lentement son bras se remplissait d'énergie saine, d'énergie pure, sans parasite aucun. Les ordres et la maîtrise à exercer sur ses taketsus étaient alors bien moindre, et plus aisé. Il pourrait même bouger sa main... et il allait falloir...


buffle lievre singe


Dans la paume de sa main, maintenant ouverte mais contractée ; une germe électrique lentement apparaissait. La main droite d'Idame était venue compressée son poignet, il concentrait tout le chakra emmagasiné dans son bras dans la paume de sa main, et cette fois-ci rien ne retenait les consécutives nappes de Raiton. Il maîtrisait son sujet. Il ne parvenait cependant pas à exécuter le moindre mouvement en parallèle, il faut dire qu'à part une tentative altruiste et hésitante il n'avait rien entreprit de véritable. Les éclairs grossissaient, et sa main commençait à chanter. Autour de lui, la lumière même du soleil semblait peiner à transparaître. Idame continuait de lâcher ses chakras, tout en contrôlant férocement ses taketsus. Son visage se crispait, sa main commençait à trembler ; sous lui, le sable était balayé par les cris, les vents et les déplacements sournois des mille oiseaux. Parviendrait-il à replaquer le jutsu ? Il pensait que c'était déjà fais. Alors dans une dernière poussée énergétique, dans un dernier effort, dans un ultime houra d'audace...

" Chidori ! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chinizu Hake
Disparu(e)
avatar

Nombre de messages : 988
Age : 28
Date d'inscription : 10/11/2006

Feuille de personnage
PV:
300/300  (300/300)
PC:
854/905  (854/905)

MessageSujet: Re: [Entraînement] l'Îlot Caraïbes   Ven 18 Jan - 10:44




Le nouvelle essai d’Idame était réussit, le chakra formait bien comme il fallait la boule d’électricité qui se diffusé ensuite à l’extérieur de sa main. Ikichi surpris s’apprêtait maintenant à lui donner une nouvelle instruction. Les éclairs cessaient de jaillir de la main de l’élève…

« Maintenant, tu vas créer ta boule électrique et courir le plus vite possible sur une cible. Essai de gagner un maximum de vitesse dans ta course. »

Si Idame restait trop lent, la technique n’aurait un effet que très réduit… Il lui fallait donc trouver une solution pour aller le plus vite possible…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Idame Ourihana
Jounin de kiri
Jounin de kiri
avatar

Nombre de messages : 1175
Age : 26
Localisation : Kiri No Kuni
Date d'inscription : 30/12/2006

Feuille de personnage
PV:
60/60  (60/60)
PC:
340/340  (340/340)

MessageSujet: Re: [Entraînement] l'Îlot Caraïbes   Ven 18 Jan - 11:13

« Maintenant, tu vas créer ta boule électrique et courir le plus vite possible sur une cible. Essai de gagner un maximum de vitesse dans ta course. »

Idame regardait son sensei. Son regard vide était le témoin des souvenirs qu'il se remémorait. Tout pendant qu'il écoutait méticuleusement les instructions de son mentor, il se dessinait lentement le parcours sensiblement détonnant d'Ikichi. Le rocher qui volait en éclat, sa course effrénée, accompagnée des doux piaillements de mille oiseaux ; tant de facilité de dextérité et de maîtrise. Idame n'était pas impressionné, simplement admiratif et scrutateur. Il se repassait la scène comme si elle se déroulait devant ses yeux. Lentement ses mains prirent position, raid, et classe ce coup-ci, il n'avait plus besoin de toute une mise en scène pour s'incarner avec son jutsu, il avait compris les principes aussi fourbes et délicats soient-ils du Chidori. Sa main se retrouva bientôt engorgée de chakra Raiton. Son bras entier devenait engourdit, il redoutait plus que tout cette sensation, car elle signifiait un manque d'amplitude cruel dans ses mouvements ; et son sensei, à contrario lui avait demandé de courir le plus vite possible. Enfin ! Il ne se posa pas plus amble interrogations, et se jeta directement dans le vif du sujet : courir si ce n'était pas la première chose qu'on lui avait appris à l'académie, c'était pas loin. Il n'avait pas peur, probablement pas assez. Mais déjà il préparait la solution éventuelle...

buffle lievre singe


! Chidori !

Tout pendant que le tumulte d'éclairs se créait dans sa main, son byakugan s'affaira à rapidement trouver une cible. Ce petit arbre naissant là-bas, portait un foyer de noix de coco, pas encore mûres, qui était pile poil à la hauteur de l'avant bras d'Idame. C'était une chance, songea-t-il. Rapidement, il reporta la totalité de son attention sur son bras et son chakra tempétueux. Son poignet, il le relâchait doucement, lentement, pour permettre à son byakugan de suivre les changements plus sournois et fréquents encore de la boule. Autour de sa main, autour de ses doigts, des éclairs commençaient à pousser, comme tout à l'heure. Son esprit analysait sans cesse le jutsu qui jonglait entre régularité et tentative sournoise d'échapper à la vigilance d'Idame. En fait, le Chidori dessinait un cycle... Après quinze secondes d'analyses passionnées, Idame l'avait décelé. A chaque fois qu'il bloquait un éclair, il laissait l'énergie emmagasinée par le coup de frein s'échapper en un son strident... Idame comprit, que chacun de ses sons étaient annoncés par un chakra plus dense que les autres, car dés qu'un trou était repéré par le jutsu, le nombre d'éclairs à vouloir s'échapper augmentait de façon conséquente. Ca créait donc un déséquilibre farouche dans le jutsu, c'est avec cette forces qu'il peut trancher et détruire... Idame devait donc contrôler un maximum de ses déséquilibres, laisser son jutsu pousser un maximum de cris, avant de tout relâcher, et plus il irait vite, plus le jutsu deviendrait instable et plus il devrait fermer son étreinte pour libérer encore plus de puissance...

Il fixa l'arbre avec un regard déterminé et la sensation d'avoir tout compris ! Ses jambes se gonflèrent alors subitement, il enchaîna les premiers pas, en tenant fermement devant lui le Chidori, le balançant de droite à gauche en même temps que ses jambes pour ne pas qu'ils s'entre touchent. D'un coup d'un seul, il relâcha son poignet. Son bras gauche tomba alors sur le côté, et son corps semblait devenir noir sous l'incroyable lumière émanant des milles oiseaux. Idame adorait déjà ce chant ! Il accélérait de plus en plus, plus que vingt mètres de l'arbre. Il avait à peine quelques instants pour lancer son Shunshin et espérer le frapper le plus fort possible, avec un maximum de maîtrise. Son bras droit se tourna vers sa bouche formant la moitié du tâo de la chèvre, il avait besoin de ça pour se concentrer encore plus, il souffla fort. Sa voix devenue roque murmura tendrement :


" Shunshin... "

Ses jambes alors semblèrent devenues plumes ! Son chakra le portait, pendant que son œil surveillant son concentré d'orage. Sur sa route, le sable dessinait une traînée de quelques centimètres, derrière lui la poussière se levait. Ses jambes raccourcirent les foulées dans un premier temps, à peine trois ou quatre, histoire de se régler avec cette musculature nouvelle. C'est le moment qu'il choisit pour pousser encore un petit peu sur ses pattes frêles. Sa veste béante était balayée et se tordait dans tous les sens sous l'incroyable force de frottement offerte par l'air alentour... Il n'avait jamais atteint une telle vitesse semble-t-il. Mais il n'était pas encore venu le moment de s'intéresser à ses détails de seconde zone. Les yeux dévisageant le petit arbre, ses yeux le voyant déjà balayé par le concentré d'éclairs... il s'éleva soudainement dans les airs, pour fondre sur l'arbuste.

" Raaaaaah ! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chinizu Hake
Disparu(e)
avatar

Nombre de messages : 988
Age : 28
Date d'inscription : 10/11/2006

Feuille de personnage
PV:
300/300  (300/300)
PC:
854/905  (854/905)

MessageSujet: Re: [Entraînement] l'Îlot Caraïbes   Ven 18 Jan - 11:20




La technique était presque réussit, il manquait simplement un peu de vitesse pour la réussir à son maximum. Le professeur se tournait vers Idame, lui indiquant de choisir une nouvelle cible…

« Prend ce rocher là bas au fond, et il te faudra aller bien plus vite si tu veux le détruire comme je l’ai fait sur l’autre !!! »

Tout en disant ces mots, il comprenait que l’élève réussirait sans problème…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Idame Ourihana
Jounin de kiri
Jounin de kiri
avatar

Nombre de messages : 1175
Age : 26
Localisation : Kiri No Kuni
Date d'inscription : 30/12/2006

Feuille de personnage
PV:
60/60  (60/60)
PC:
340/340  (340/340)

MessageSujet: Re: [Entraînement] l'Îlot Caraïbes   Ven 18 Jan - 13:19

« Prend ce rocher là bas au fond, et il te faudra aller bien plus vite si tu veux le détruire comme je l’ai fait sur l’autre !!! »

" Bien. "

Un mot ? Wahou ! Aussi confiant que ça... Surveille ton audace et ton aisance jeune homme, tu te l'étais promis...

Là-bas au fond, ça voulait dire à plus de cent mètre, de quoi atteindre la vitesse maximale de son Shunshin, tout du moins c'est ainsi qu'il le voyait. Sa tentative précédente avait été infructueuse, il avait relâché trop tôt son jutsu. Et l'arbre n'avait à peine été ébranlé par la stridente et agressive lumière bleutée. Idame s'en voulait, il avait largement eu la possibilité de le retenir encore un petit peu, un tout petit peu. Enfin, c'était une bonne expérience, car maintenant, il saurait comment fondre sur sa cible. Son professeur, venait de lui dire qu'il lui fallait aussi plus de vitesse, Idame réfléchissait comment et par quel intermédiaire pâlir à toutes ces inexactitudes. Son esprit n'était pas lent, mais il le ralentissait volontairement, pour bien prendre le temps d'envisager toutes les conséquences au possibilités qu'il se proposait. Alors, il n'en retint qu'une seule... Pareil que tout à l'heure, en enfonçant dans un premier temps son chidori dans la roche avant de le laisser exploser, c'était physiquement la meilleure solution, naturellement plausible et physionomiquement réalisable. Il se pencha sur son bras...


buffle lievre singe


" Chidori ! "

La boule d'éclair arriva presque instantanément. Idame avait déjà lâché son poignet, il porta la boule sur sa gauche, il ne cessait de veiller sur elle... Il s'élança tout d'abord. Marchant au départ, il avait cent mètres à parcourir, on a le temps. Son Chidori grossissait, cette fois-ci il s'était élancé avant de le maîtriser à son paroxysme, il voulait être sûr de ne pas arriver en retard et de pouvoir aisément contrôler l'explosion de son concentré de tonnerre ! Les dix premiers mètres furent interminables, le Chidori grossissait, les cris naissaient, la lumière se retrouvait estompée. Tout autour d'Idame semblait entrer dans une nouvelle dimension, une dimension de noir et de blanc, où vos yeux se perdent dans les suraigus que perçoivent vos oreilles. Sa vitesse n'avait eu de cesse d'augmenter, très rapidement, bon départ, mais il fallait qu'il passe un nouveau cap s'il voulait pouvoir frapper sa cible... Il ouvrit alors la bouche. Un cri aspiré qui se terminait alors qu'on ne lui aurait donné de fin, comme ses cris, que seule la physique peut estomper tellement ils sont l'images impalpables de sentiment scientifiquement inexpliqués... C'est ce cri là qui prédit le souffle fin et raffiné qui suivit.

" Shunshin... No Jutsu... "

Ses deux jambes ne s'enfonçaient désormais plus dans le sable. Ses deux pieds ne touchaient que pour repartir plus haut plus loin, avec plus de précision encore qu'auparavant. Dans sa main, le Chidori avait atteint sa taille ultime. Le maximum que pouvait produire et contenir le jeune Idame. Les éclairs s'enchaînaient, le regard perdu dans les vêtements clairs de Jounin élancé, Ikichi ne voyait qu'une alternance de blanc, de noir, de temps à autres un gris légèrement bleuté ; cette vue ne surprenait cependant pas le Shinobi aguerrit. Idame continuait sa course, le fonctionnement de son Chidori parfaitement assimilé, les éclairs chacun leur tour paré puis retourné par l'un de leur confrère. Chaque cri était de plus en plus long, de plus en plus lourd et montait toujours plus haut dans les octaves. Rien ne semblait pouvoir estomper les cris des mille oiseaux ; rien, même pas le rocher qui se rapprochait cruellement. Tel un assassin, Idame fondait sur sa cible. Il fit un écart sur sa gauche, évitant une pierre. Il était en parfaite possession de ses moyens... Il leva lentement langoureusement le bras, le brandissant, plein de puissance. Le Chidori et ses éclairs toisaient maintenant le pauvre rocher, si petit soit-il, toute cette alchimie sensorielle le donnait vainqueur du duel... Quoi qu'il advienne, il gagnerait ! Idame frappa, en prenant bien soin de ne relâcher le Chidori qu'une fois le choc ressentit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chinizu Hake
Disparu(e)
avatar

Nombre de messages : 988
Age : 28
Date d'inscription : 10/11/2006

Feuille de personnage
PV:
300/300  (300/300)
PC:
854/905  (854/905)

MessageSujet: Re: [Entraînement] l'Îlot Caraïbes   Ven 18 Jan - 13:25




Le Rocher explosa au contact du chidori et le professeur lança un premier sourire de la journée, heureux que son élève ai réussit à maitriser cette technique qui n’était pas simple.

« Très bien, recommence encore une fois ton Shunshin, je suis sur que tu peux aller plus vite avec cette technique… Réparti ton chakra avec plus de finesse… »

[Chidori Appris ; +1 Nin, +2 Int, +1 Vit]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Idame Ourihana
Jounin de kiri
Jounin de kiri
avatar

Nombre de messages : 1175
Age : 26
Localisation : Kiri No Kuni
Date d'inscription : 30/12/2006

Feuille de personnage
PV:
60/60  (60/60)
PC:
340/340  (340/340)

MessageSujet: Re: [Entraînement] l'Îlot Caraïbes   Ven 18 Jan - 14:19

« Très bien, recommence encore une fois ton Shunshin, je suis sur que tu peux aller plus vite avec cette technique… Réparti ton chakra avec plus de finesse… »

" Comment ça recommencer ? Concentrer plus de chakra ? "

« Non, pas plus. Mais avec plus de finesse, soit un petit moins bourrin, ton chakra doit te porter... Tiens, d'ailleurs, pour mieux te faire comprendre ; tu vas me suivre.

Suimen... »


Ses deux dernières syllabes ne furent que murmures. Ikichi s'éloigna alors d'Idame et reprit la direction du village. Idame, bien décidé à réussir ce dernier exercice, comprit immédiatement ce à quoi il faisait allusion... Probablement, qu'avec un bon Shunshin, il est capable de courir sur l'eau. Idame appréhendait un peu cet ultime exercice. Marcher sur l'eau, avec le Suimen, éventuellement, mais le Shunshin... C'était comme demander à un canard de voler sans ses ailes. On peut mettre des plumes à un avion, il est probable, peu probable, mais probable qu'il parvienne à voler ; on peut coller un réacteur à un piaf, il y a des chances qu'il parviennent à survivre ; mais si on retire les ailes aux deux, cela m'étonnerait qu'ils arrivent à quoi que ce soit... De la même façon, on peut courir avec le Suimen, on peut courir avec le Shunshin, mais on ne peut pas courir sur l'eau avec seulement le Shunshin. A moins ? A moins que, tout simplement, avec une nappe de chakra juste supplémentaire, alors cela reviendrait presque à mêler un Suimen et un Shunshin... Sans le faire effectivement, c'est un concept qui inspirait beaucoup Idame. Alors, le jeune Jounin concentra le maximum de chakra, le maximum qu'il pouvait mettre dans ses deux jambes...

" Shunshin No Jutsu ! "

Le jeune homme recula de deux mètres, il était à quelques pas de la mer, mais doutait encore, en son fort intérieur. Alors, il commença sur le sable, à l'arrêt à constituer ce petit coussin de chakra. Comme prévu, le sable se retrouva compressé, sans qu'Idame ne sente la force du sol en retour, cela semblé fonctionner, mais ça ne durait que très peu de temps avant que le chakra ne re-pénètre dans la jambe : ce n'était pas un Suimen, juste un petit échappatoire à son Shunshin. Il fixa alors devant lui, loin là-bas, la Brume... Il avait compris que pour ce jutsu, il devait aller le plus vite possible. Pendant cette longue période de réflexion, cette interminable phase de doute, Ikichi, devant avait déjà parcouru trois cent mètres. Idame se pencha, ramassa son bandeau, qu'il glissa dans une poche de sa tunique. Il accrocha ses bras dans son dos, se pencha légèrement et s'élança... Ses premiers pas ne produisaient que poussière, puis bientôt c'était quelques gouttes d'eau qui venait mouiller avec difficulté sa tunique oppressée par l'imminente vitesse. Il courrait, courrait : Ikichi, encore cent-cinquante mètres devant passa le visage par dessus son épaule et s'écria :

« Regarde ! Avec le nuage de chakra que tu concentres, tu as de la place pour encore plus de chakra ! Alors hésite pas ! Allez ! »

Idame écouta à la lettre son nouveau sensei. il se pencha sur ses pieds et concentra quelques chakras en plus. Le coussin, toujours sous contrôle, se créait et recréait à chaque fois que le pied décollait de l'eau. il avait trouvé le feeling nécessaire à ce déplacement peu académique. Ses jambes quand à elle fusaient tel le vent. Il allait bientôt dépasser son nouveau mentor. Son chakra était arrivé à ses jambes, ce n'est pas sans difficulté qu'il parvint à lui faire retrouver la place laisser par le coussin. Mais il parvint avec un temps soit peu de concentration. Pendant cette transition spéculatrice, ses jambes avaient ressenties de l'eau, il s'était abondamment enfoncé dans l'eau et fut à deux doigts de faire un joli plat. Ikichi regarda à sa droite Idame le doubler...

« Méfie-toi ! Tu retournes bientôt sur la terre ferme. Tu n'auras pas le temps de rappeler le nouveau chakra que tu as envoyé... Donc à toi de trouver une place à tes deux bulles, car si tu te mets à flotter sur le sable, tu vas te fracasser, et ça ne sera pas quelques litres de liquide là, mai des galets qui te défigureront ! Alors prévois et applique toi ! »

C'était ça, le nouveau Shunshin, trouvé plus de place, les positionner mieux, et surtout ne pas perdre ses sens les plus primitifs, car c'est ça courir : exploiter à leur summum les facultés physique de vos jambes propres. Le Pétale regarda droit devant lui, derrière la brume se levait une plage jaune, plus que jaune elle était illuminée... Cette brume était une farce ! Le Jounin se retourna accusateur, Ikichi ne pu lire au travers de son regard, mais il savait, et leva son bras comme pour plaider coupable... Idame reprit sa course effrénée comme pour lui prouver qu'il passerait cette étape, une fois de plus. Il commença à mieux placer son chakra, à ne plus porter d'attention particulière à ses mouvements, car il s'était trompé... Le but n'était pas de marcher sur l'eau, non c'était une étape ! Il changea donc les positions de ses molécules de chakra, les fixant sur d'autre tendon, les resserrant avec plus d'entrain. Idame découvrit alors, plus ne profondeur la morphologie de ses chevilles, de ses pieds et de ses jambes toute entière. Merci le byakugan, encore une fois. Il n'eut même pas une pensée pour Ayase-kun, le sable était trop proche. Il n'y avait plus de coussin, ses jambes touchèrent le fond, à dix centimètres, c'était bientôt le choc, chuterait-il ?

Il posa sa première jambe, pas de soucis apparent. Ce laps de temps lui paru indéfinissablement long. Mais vint la seconde jambe, toujours rien. Pas de coussin de chakra, ni de trou dans le sable, toujours aussi rapide, il s'évertuait à ne pas ralentir, malgré la peur... Puis soudain, une atroce douleur dans le genoux droit, aussitôt la bulle de chakra jaillit, elle lui fit l'effet d'un croche patte, son pied se retrouva, comme bloqué par une marche invisible, il tomba... Prévoyant sa chute depuis le ressentit sauvage, il tourna sur son épaule gauche, et glissa sur un sable mou et inoffensif... Ikichi se doutait bien qu'l ne réussirait. Idame se releva péniblement, puis tenta de trouver son sensei, mais celui-ci n'apparaissait nulle part. Devant lui, le vide, tout simplement ; et là-bas à six cent mètres l'îlot... Idame sentit une pierre lui faire mal, il la saisit et le jeta violemment devant lui... Dans les airs, quelques petits éclairs dessinèrent : dans deux jours, à l'heur où la lune se couche et que le soleil resplendit déjà, retrouve moi sur cette plage.




__________ 2 Jours plus Tard __________



La lune était déjà couchée depuis un quart d'heure. Idame s'était perdu dans les pauvres rues de Kiri, quelle maladresse. Enfin, il trouva finalement la plage, mais pas déserte : quelle humiliation.

" Navré Zaraki-sensei. Je suis passé acheter ce Katana, et la couturière qui a rafistolé ma toge a mis un temps fou. Encore une fois, acceptez mes excuses s'il vous plaît. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chinizu Hake
Disparu(e)
avatar

Nombre de messages : 988
Age : 28
Date d'inscription : 10/11/2006

Feuille de personnage
PV:
300/300  (300/300)
PC:
854/905  (854/905)

MessageSujet: Re: [Entraînement] l'Îlot Caraïbes   Ven 18 Jan - 14:40




Ikichi était arrivé en avance ce jour ci, pour se préparer à donner un court des plus compliquer. Idame arrivait quant à lui en retard, et s’excusait d’un prétexte totalement bidon, mais le professeur ne le notait pas. Au fond, ca n’avait que très peu d’importance pour le professeur ce genre de petits détails.

« Hum très bien, j’ai pu voir il y’a deux jours que ton shunshin et ta vitesse était bonne. Seulement, ce qui t’empêche d’être meilleur que ca, c’est une grande maladresse dans tes mouvements. Tu es rapide, mais tu manque de précision dans tes gestes. J’ai décidé donc de t’entrainer aujourd’hui au Taijutsu. L’entrainement d’aujourd’hui sera divisé en plusieurs parties. La première, sera un combat contre des clones en grand nombre. Dans cette épreuve tu seras obligé de faire preuve de précision et de vitesse. Tu n’auras droit qu’à tes Kunai, tes shurikens, ton katana et tes membres, aucun autre Jutsu. Je te préviens que tes adversaires seront rapides… Utilise ton shunshin pour le combat… Ensuite, après cette épreuve, nous développeront une technique de Taijutsu ensemble. Et pour finir l’entrainement, tu me montreras un shunshin parfait ! »

Se mettant directement au boulot, le professeur enchainait plusieurs signes et disait le nom d’une technique que Idame connaissait depuis déjà quelques temps.

« Kage Bunshin no Jutsu »

Une cinquantaine de clones se formait autour de l’élève. Un premier groupe de huit lui fonçait dessus, armé de Kunai. Leur vitesse était égale à celle d’Idame, mais leur maitrise du taijutsu semblait bien supérieure. Une fois ces huit crevés, il viendrait encore à huit jusqu'à qu'il ne reste plus que dix clones...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Idame Ourihana
Jounin de kiri
Jounin de kiri
avatar

Nombre de messages : 1175
Age : 26
Localisation : Kiri No Kuni
Date d'inscription : 30/12/2006

Feuille de personnage
PV:
60/60  (60/60)
PC:
340/340  (340/340)

MessageSujet: Re: [Entraînement] l'Îlot Caraïbes   Ven 18 Jan - 16:09

« Kage Bunshin no Jutsu »

* Pour que l'entraînement en soit vraiment un, je ne devrait pas utiliser mon Byakugan... Il m'handicaperait plutôt qu'autre chose. *

Idame acquiesça les dires du professeurs. Et pendant que les clones se positionnaient autour de lui, il exerça l'unique jutsu auquel il aurait le droit aujourd'hui : son Shunshin. Il sentait mieux ses jambes, beaucoup mieux, il avait adopté quelques réflexes depuis la dernière fois, comme mieux espacer ses molécules de chakra, plus adroitement les positionner ; je n'irai pas jusqu'à dire qu'il a étudié l'anatomie de fonds en combles, mais presque. Lentement huit clones firent un pas en avant... Le jeune Jounin les sentit venir, il se dépêcha d'enlever son sac, il logea ses kunais dans ses poches, fit un petit fil de 20 shurikens qu'il passa rapidement autour de sa taille. Il sortit son fourreau, retourna le katana et fit rentrer la poignet dans le fourreau, comme pour en faire une lance, il jeta son sac et sa sacoche en l'air, lança le katana qui les accrocha tous à un arbre, tous par la lanière et le dos de la lame pour les suspendre, pas de dégradation ! Idame se mit ensuite en position, Shunshin pleine vapeur, le regard vif, malgré son œil obstrué. Il s'était habitué à cette vue uni-oculaire borgne quoi. Ses bras dessinèrent un cercle, il s'arma ensuite de deux doubles kunais, qu'il fit tourner habilement dans ses mains... Il tournait lentement sur lui-même, lui vint alors l'idée du Kaiten, mais son sensei avait bien précisé : aucun autre jutsu. Le visage d'Idame se crispa lorsque tous les clones se mirent à courir en sa direction...

Le premier arriva par la droite, il bloqua son kunai avec le sien, et lança tout son corps en sa direction, pour éviter celui qui arrivait de face, et le repousser. Le clone recula donc, puis deux autres arrivèrent, un par devant, l'autre dans son dos. Idame passa sa main gauche par-dessus son épaule, et bloqua la frappe hésitante du clone... C'était de clones, et leur puissance était diminuée, heureusement sinon ils n'auraient fais qu'une bouchée d'Idame. Quatre clones repoussés, car celui arrivant de face fut tout simplement esquiver par une rotation qui prenait la suite du mouvement volte-face provoqué par son bras gauche. Quatre autres fondaient en simultanée, deux par les airs, et les autres chacun par leur côté respectif. Idame écarta alors les bras, il laissa les deux clones latéraux arriver, puis les bloqua, avant de relâcher subitement son opposition, et de s'allonger sur le sol. Au lieu de s'entre-tuer comme il l'avait espéré, les clones s'entraidèrent, et Idame du lancer ses jambes pour quitter l'étau. Son shunshin lui servait pour la première, c'est alors qu'il comprit : grâce à lui sa vitesse était un avantage.

Il s'en était fallu de peu, un peu plus rapides, plus organisés et ils l'atomisaient. Idame en était conscient, une première goutte vint perler sous sa tempe droite. Il fit tourner une nouvelle fois les kunais dans sa main. Les clones étaient devant lui, tous arrêtés, deux devant, trois derrières alignés, puis les trois autres en désordre plus loin encore. Il leur faisait face, et tous le dénaturaient du regard. Il prit alors les choses en main, ils n'avaient qu'un simple kunai, tenter de mettre un seul coup à Idame serait une prise de risques qu'ils ne semblaient pas prêts à prendre. Idame priait pour ne pas se tromper, et après avoir patiemment tout analysé, il se lança dans le tas. Aucun cri inapproprié comme précédemment, au taïjutsu, il ne se permettait rien de superflu. Ses bras surgirent de son dos, et ses kunais se retrouvèrent bloquer par ceux de ses deux premiers adversaires. Devant lui, il vit les six autres accélérer et rugir vers lui. Il s'éleva alors dans les airs, profitant de l'opposition fournie par les kunais des deux kage bunshins. Ses jambes entourèrent les bras des deux acolytes, et il contracta, ce qui eu pour effet immédiat de les crever. A son plus grand désarroi, il ne pu récupérer les deux kunais qui chutaient, car ses adversaires arrivaient, et à six d'un coup cette fois. Idame se mit en position de défense. Pas besoin de vouloir faire bonne impression cette fois-ci, il se battrait en reculant c'est la seule chose qu'il savait faire !

Six, ils étaient six, et Idame seul. Les deux premiers s'accroupirent, et ramassèrent les kunais, Idame avait déjà fais deux pas en arrière. Les deux suivants leur montèrent dessus, et sautèrent dans les airs en direction du Jounin. En simultané, les deux derniers semblaient sortir de nulle part et venir sur les côtés pour frapper Idame. Le Jounin se reprit rapidement en main, il fallait acculer, oui, mais acculer habilement pour mieux contre-attaquer. S'ils portaient les mêmes attaques que précédemment, alors il lui suffirait d'esquiver les deux premiers, de bloquer les deux seconds, puis courir sur les autres se relevant pour leur assigner les pointes de ses deux doubles kunais. C'est ainsi qu'il procéda ! Et deux clones supplémentaires partirent eux aussi en fumée. Il rangea ses deux doubles kunais, en les jetant dans les airs. Ils atterrirent sous sa veste, et contre son gilet, ne lui affligeant aucune blessure. il se retourna alors, furtivement, armé de deux kunais, qui n'étaient pas les siens. Il plaça ses pouces dans le trou, puis contracta sa main. Cet assaut serait le dernier, il les aurait tous les quatre d'un coup ; car tout clones qu'ils étaient, ils perdaient vite de leur vitalité ! Idame en profita. Leur fin fut courte, et dépourvue d'intérêt. Idame avait compris leur manière d'attaquer de bloquer... Il frappa le premier de face, puis en lui assignant un coup de pied latéral le creva. Le second arrivait par derrière, il lui suffit de reculer pour voir le kunai se planter devant ses yeux, et le sien transpercer le clone alors qu'il n'avait toujours pas retouché le sol. Les deux autres, il les frappa en simultané. Après les avoir bloqués, il tira sur ses bras, à peine quelques centimètres, et planta ses kunais dans leur bras avec un mouvement vertical. Huit clone de moins, et trois gouttes de sueur d'épongées. Idame commençait à souffler fort.

Ikichi restait de marbre... Observant le combat avec son œil toujours aussi vide. Idame n'eut même pas le temps de réfléchir à son professeur, que huit nouveaux clones avec des ordres différents semble-t-il affluèrent. Ils n'attaquèrent pas de front, mais prirent une position bizarre. Deux devant, quatre ensuite, et un en guise de gardien, et le dernier, caché quelque part parmi ses frères. Idame ne l'avait tout simplement pas vu, car il était collé au dos de l'un d'entre-eux. Mais il ne fallait pas se laisser avoir pas l'éventuelle surprise. Refusant de sortir son byakugan, il décida de lancer le premier assaut. Il dégaina trois mètres de fils, habilement découpés, il le fit passer au travers de trois petites accroches de kunais dont un qui provenait de son étui. Il jeta les trois en direction des premiers clones, à quatre mètres devant lui. Ils stoppèrent les deux kunais latéraux, et le centrale tomba au sol. Pendant que son attaque arrivait, Idame les avait contournés pour les attaquer de dos. Le premier à se mettre sur sa route fut, comme il l'espérait celui qui lui avait échappé tout à l'heure. Il esquiva son coup latéral en prenant appui sur sa main droite et le frappa avec son poing gauche, il était lancé, le clone non. Car contrairement à ce qu'il pensait, Idame avait bien prévu de le croiser. Mais dans son allant de satisfaction, il ne réagit pas au nouveau positionnement de ses adversaires...

Ils avaient tous reculés, conservant la même position, mais aillant tourné de quelques degrés pour le voir toujours, de face. Idame avait ses kunais et son fil à sa portée... Il s'approcha prudemment, avec une main dans sa veste prête à brandir un double kunai, au cas où. Mais rien. Ils demeurèrent de marbre. Idame tira sur son fil, et rangea ses armes. Il prit un Kunai dans chaque mains. Sans pause supplémentaire il fonça sur les clones. Lançant ses deux kunais alors qu'il était à un mètre de ses dernier, il les creva eux aussi. Il brandit ensuite ses deux double kunais, mais se retrouva vite submerger par le nombre et la force nouvelle des clones. Il dut parer deux attaques frontales, parce qu'il ne pu les esquiver, puis battre en retraite alors que son affront n'était pas terminé. Mais, toujours armés, le jounin lécha le sang qui perlait sur la coupure de sa main gauche. Un clone se jeta sur lui, il usa de ses deux bras, en crois pour bloquer son coup de pied, nouveau ça aussi dans leur panoplie. Idame se lança en arrière pour faire passer le clone par dessus lui, puis le frappa en plein visage avec son talon, il implosa sur le coup. Idame termina son salto ébranlé en se remettant sur ses deux pieds, et adoptant une posture offensive. Il restait quatre clones.

Quatre... Plus 34 qui attendait autour. Enfin, Idame en faisait abstraction, pour se concentrer sur ses adversaires du moment. Ils foncèrent sur lui, admettant qu'il avait mis à sac leur stratégie. Il songea un instant à faire des clones, et se maudissait de l'intérieur de ne pas pouvoir. Finalement, les quatre clones arrivèrent, il repéra une ouverture dans chacune de leurs attaques. Il jeta deux shurikens au deux premiers qui explosèrent : quel lâche ! Lui qui s'évertuait à livrer le duel depuis le début, s'abandonnait lâchement à la seulement seconde vague... Pénible flémard ! Enfin, le repos fut de courte durée, car déjà surgissait de la fumée, les deux derniers. Ils luttèrent tous les trois au corps à corps, Idame bloquant les coups avec ses kunais, les bruits de métal s'entrechoquant accompagnant quelques étincelles. Puis, les clones ralentirent subitement leur course, comme sur quelques choses leurs soufflaient qu'ils en avaient assez fait. Idame eut vite fait de planter ses deux doubles kunais, et les clones partirent dans un sourire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Idame Ourihana
Jounin de kiri
Jounin de kiri
avatar

Nombre de messages : 1175
Age : 26
Localisation : Kiri No Kuni
Date d'inscription : 30/12/2006

Feuille de personnage
PV:
60/60  (60/60)
PC:
340/340  (340/340)

MessageSujet: Re: [Entraînement] l'Îlot Caraïbes   Ven 18 Jan - 17:04

Huit nouveaux clones, encore une vague. Celle-ci ne se laissait pas attendrir par une quelconque stratégie bidon. Non, elle fonça tête baissée sur un Idame qui brandissait toujours ses deux bouts d'armes. Un par un il furent repousser par la dextérité nouvelle de notre shinobi, il faut dire aussi qu'ils s'étaient contentés d'attaquer avec des mouvements qu'Idame avait fini par enregistrer. Le Jounin, regarda les clones, en cercle autour de lui. Il tournait sur lui-même, lentement, les provoquant du regard, tous. Le premier à réagir fut l'un des deux qui étaient dans le dos d'Idame, il frappa le Jounin de plein fouet avec sa semelle. Idame déséquilibré, mais pas désemparé. Il fit le poirier, et alors que le clones était toujours en l'air pour retourner à sa place, il lui fonça dessus comme un chien enragé. Il sauta, bloqua la contre-attaque avec le kunai du clone, pour le frapper avec sa main gauche. Le kage bunshin voisin réagit immédiatement, et se jeta sur le jounin éberlué par la vitesse de réaction de ses clones. Contrairement aux autres ils n'étaient pas programmé pour agir de façon prédéfinie, non, ils devaient simplement lire en Idame ses intentions pour tenter de les contrer. Le Jounin prit au dépourvu par ce nouveau comportement, décida de battre en retraite. Il savait qu'il n'avait pas le niveau de maîtrise nécessaire pour s'armer de son Katana pourtant il lui serait bien utile. Car à peine avait-il fait un pas en arrière, que c'est les sept clones qui lui foncèrent dessus armes au poing !

Le Pétale fut prit de court, le coup reçu passait mal, et son dos le faisait trembler lors de certains torsion, il ne souriait plus, et souffrait même. Ils attaquaient donc, tous les huit, un par un. Idame se contentait, comme ils s'y attendaient, de les refouler enfin de les écarter sur les côtés chacun leur tour avec ses deux kunais. Il était allongé par terre, tous dans les abdominaux pour rester redressé. Il était péniblement acculé. Rien ne semblait pouvoir le faire sortir de là. Quand il eut un éclair, au moment où ils le frappaient, ils étaient en l'air, et il les repoussait vers le haut, ensuite quand ils ratterrissaient ils étaient obligés de s'accroupir légèrement pour ne pas crever sous le choc. Il fallait profiter de ce moment de relâchement. Une fois le septième clone évité, Idame se déporta sur sa main droite, utilisa son shunshin pour se propulser dans les pattes du clone et lui assigner son kunai dans le torse. Il profita de cet élan nouveau pour se propulser encore, devant le clone qui venait de reprendre son envol. Il le rattrapa sans mal, puisque camouflé par la fumée peu de temps avant, il le tua, lui aussi. Plus que cinq, il s'était brillamment tiré de ce mauvais pas !

Idame fit un demi-tour sec, en glissant un peu sur le sable, il courrait vers les cinq autres clones, debout devant lui les clones l'attendaient. Il rangea de nouveau ses doubles kunais et se saisit des shurikens et leur fil de sept mètres. Il attendit que l'un des clones fasses un mouvement assez hasardeux pour tout lancer. Les clones étaient à leur tour étonnés, Idame n'avait pas encore procédé ainsi. Fier de son coup, le Jounin vit deux clones exploser sous le fil piégé. Il s'occupa des trois derniers au corps à corps. Le premier fut le plus facile, celui qui témoignait de son mal à l'aise, celui qui avait motivé Idame à lâcher son piège maintenant. Il le frappa d'un coup de pied dans l'abdomen après être passé en dessous de son coup de kunai des plus hésitant. Les deux autres avaient alors foncé vers lui. Il s'était glissé entre-eux, les forçant à ne pas porter d'attaques au risque de s'entre-tuer. Puis avait tenté de les frapper en traître avec deux kunais ramassés pendant son esquive au raz du sol tout à l'heure. Mais ils s'y attendaient et esquivèrent en se retournant sur le côté. Idame commença alors par celui à sa gauche, il lui colla son poing en pleine poire, avant même qu'il ai fini de se retourner. Puis le dernier, il le frappa d'un coup montant du poing. Plus de clone dans cette troisième vague.

Une nouvelle vague se dirigea sur Idame, il s'y attendait cette fois-ci. Ils venaient deux par deux, avec des ordres précis. Ils frappèrent le Jounin, avec leur pied, pendant qu'il parait avec les coudes, puis à peine Idame eut-il le temps de reprendre son équilibre que déjà deux nouveau venaient lui mettre un coup de poing; les coups de poing paré, c'était une rafale de deux kunais qu'il devait bloquer et renvoyer. Et cela filait sans cesse... Un couple avec les pieds, puis les poings puis les pieds. Chaque clone changeait donc de geste à chaque série, puisqu'ils étaient quatre couples pour trois actions. Le manège infernal ne cessait. Idame sous les feux de ses adversaires subissait sans broncher, pour lui aussi cela devenait automatique. Mais c'était un exercice d'endurance. Déjà quatre passages par couple, et Idame commençait à voir ses kunais se rapprocher sérieusement de son visage à chacune de ses parades. Sa jambe commençait à le faire souffrir, ses muscles n'absorbaient plus rien, c'était trop soutenu, trop répétitif. Ses os eux-mêmes commençaient à souffrir des assauts qu'il ne parait plus vraiment...

Idame en eu assez. Il ne subirait pas le prochain assaut aux kunais, il riposterait. Ensuite il profiterait de la fumée pour esquiver astucieusement et les prendre par derrière. Mais il avait mal, il allait falloir booster son shunshin s'il voulait retrouver une aisée vitesse de croisière. Il ferait ainsi. Il bloqua l'attaque des kunais, il sentait l'extrémité brûlante de son arme toucher son front. C'était assez ! Il se leva subitement, attrapa les deux pieds qui s'envolaient, au lieu de les tirer vers lui, il se contenta de sauter avec eux, pour ainsi esquiver les deux coups de pieds qui arrivaient. Une fois en l'air, il tira sur les jambes des clones et se retrouva perché au-dessus. Il les frappa alors violemment avec ses genoux, tous les deux en même temps. Il se cacha dans la fumée. Comme prévu, les quatre clones surgirent en sa direction. Il lança deux shurikens, qui en surgissant de l'ombre frappèrent et détruisirent les deux clones les plus proches. Plus que deux, Idame se retrouva au sol avec eux. Les coups de pieds volaient, mais Idame ne pouvait plus rien absorber. Alors il enchaînait esquive adroite et pleine de célérité. Une fois les clones légèrement barbé, et devenu trop répétitifs. Il surgit un nouveau mouvement composé eu feeling, et les explosa.

La cinquième vague. Les dix derniers clones s'étaient assis, Idame en déduit que c'était la dernière avant un peu de répit. Il serait le bienvenu. Les huit clones surgirent. Tous les huit en même temps, comme une ultime attaque pour juger de la dextérité d'Idame. Ils arrivaient tous d'un angle différent, mais étaient tous symétriques vis à vis du point Idame. Tous brandissaient un Kunai, ils avaient le même visage, les même desseins, aucun n'était à privilégier... Idame était finalement submergé. Il commença à tourner sur lui-même, rapidement, à étendre les mains, à concentrer son chakra !


" Bougyo Kai' ! "

* Non... Je n'ai pas le droit ! *

Sa voix s'était estompée si soudainement, sa rotation avec, comme s'il avait eu le droit à une révélation comme s'il esquivait juste le blasphème, comme s'il venait de jouer au loto toute sa vie, et que par chance, il avait gagné... Mais cette victoire, comme les trop grosses sommes d'argent est à double tranchant. Les huit clones arrivèrent sur lui, il bloqua deux kunais avec les siens, colla des ninpos de résistance dans ses bras, et subit les dégâts. Heureusement presque aucun kunai n'avait frappé ailleurs que sur ses bras et son gilet. Soit quelques coupure, profonde de quelques millimètres tout de même. Enfin, il s'agaça vite de cette photo affligeante, et frappa les clones un par un avant qu'il n'ai pu comprendre et agir en conséquence de ce qu'ils venaient de faire. Ses plaies furent déchirées, et le sang gicla, mais rien de bien mortel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chinizu Hake
Disparu(e)
avatar

Nombre de messages : 988
Age : 28
Date d'inscription : 10/11/2006

Feuille de personnage
PV:
300/300  (300/300)
PC:
854/905  (854/905)

MessageSujet: Re: [Entraînement] l'Îlot Caraïbes   Ven 18 Jan - 17:18




Idame avait arrêté les cinq assauts furieux, réussissant à s’en sortir bien. Le prof avait amener un petit sac, dont il sortait plusieurs ceintures qu’il lançait à son élève.

« Met ca autour de tes chevilles, de tes bras, et de ta taille ! Puis tu arrêteras la dernière vague d’assaut avec ces poids ! »

Il lui restait maintenant un dernier assaut à arrêter, celui de dix clones qui lui fonçaient dessus. Leur vitesse semblait être supérieur aux autres et il faudrait beaucoup de savoir faire à l’élève pour réussir à les vaincre ! Les poids autour des membres, il devrait faire vraiment très fort !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Idame Ourihana
Jounin de kiri
Jounin de kiri
avatar

Nombre de messages : 1175
Age : 26
Localisation : Kiri No Kuni
Date d'inscription : 30/12/2006

Feuille de personnage
PV:
60/60  (60/60)
PC:
340/340  (340/340)

MessageSujet: Re: [Entraînement] l'Îlot Caraïbes   Ven 18 Jan - 18:08

« Met ca autour de tes chevilles, de tes bras, et de ta taille ! Puis tu arrêteras la dernière vague d’assaut avec ces poids ! »

Idame mit longtemps à mettre ses poids, histoire de récupérer à peu près, tout du moins de laisser son corps s'habituer aux légères blessures, histoire de pouvoir retrouver une grande partie de ses facultés, déjà entravées par les nouveaux poids. Une fois debout, les clones lui laissèrent le temps de régler ses mouvements... Il remua la jambe droite, sentit ses muscles réagir différemment, il régla alors une petit dose de chakra pour essayer d'y pâlir, pour régler avec la même tension en amont du muscle, ainsi il éviterait de se déchirer quoi que ce soit, et seul l'effort à fournir sera plus important. Ca limitait les risques, mais amplifiait légèrement la difficulté de mouvements, enfin Idame se concentrait déjà sur les clones qui approchaient de plus en plus vite. Il resserra ses poids une dernière fois... Il commença à sautiller, testant maladroitement ses articulations, avec ses nouveaux tendons, plus lourds et laborieusement maniables.

Il stoppa tout mouvement, fléchit ses jambes et regarda le régiment de clones noircir son horizon. Le premier s'élança, plus rapide que les précédents, Idame esquiva d'un mouvement latéral. Mais le clone l'effleura ; il l'effleura alors qu'il avait prévu une contre-attaque. Ses poids, répartis sur tout son corps était un réel handicap. Un second clone arriva, kunai brandit devant lui, Idame absorba le choque avec son double kunai, tendu devant son torse. Puis deux clones surgirent d'un nuage de poussière... Idame end déduisit qu'ils n'étaient pas organisés, et simplement là pour lui mettre du bâton dans les roues. roues légèrement enraillées depuis ses poids affligeant. Chacun mouvement d'Idame devenait lent et lourd. Comme si sa dextérité, son acuité et sa célérité étaient d'un seul coup divisés par deux. Il jonglait entre sarcasmes en son fort intérieur et pseudo-esquives du monde extérieur. Chaque clone n'attaquaient qu'à moitié. Cela allait bientôt faire une minute qu'il restait au centre de l'arène, debout à lutter contre des cibles qui devenaient de moins en moins prévisibles... En effet, un nuage de fine poussière de sable s'élevait et gênait Idame lorsqu'il regardait...

D'un seul coup, il se sentit cruellement humilié. Comme si, derrière cet opaque rideau beige, des milliards de regards n'avait de cesse de le juger de se payer sa tête. Sournoisement conquis par cette sensation, il dérogea à une règle qui n'en était pas tout à fait une... Il releva son bandeau et dévoila son Byakugan. Les clones aussi, derrière ce nuage ne pouvait le voir, mais maintenant, il avait cet avantage : les voir... Il commença par faire jaillir de sa sacoche trois Shurikens, qu'il jeta sur la route d'un clone qui allait bientôt sortir. Celui-ci surpris explosa. Un autre, à trente degrés à droite allait sortir. Idame sauta pour le retrouver, mais il avait oublié les poids. Et son saut fut des plus ridicules. Il demeura à à peine un mètre du sol, regardant le clone passer au-dessus de lui et frapper dans le vide. Pris de court, cette pâle imitation de son sensei, rentra rapidement dans la brume ocre. Idame se glissa à son tour dans la brume, discrètement. Ses vêtements les empêcheraient de le voir, tout du moins, tant que le soleil ne les aiderait pas. Alors il fit face au soleil, dans la partie la plus éloignée de la sphère ; car oui c'était devenue une sphère. Les clones courraient et frappaient partout. Idame, tel un assassin surgissait de nulle part, après en avoir analysé un et le frappait. Au bout de trois, il commença à ressentir de vives douleurs dans ses jambes.

Il en avait marre, il bougeait trop, cherchait trop longtemps... Et puis, les grains de poussières commençaient à le gratter un peu partout, surtout aux yeux. Enfin, il fallait en finir le plus vite possible. Il rangea ses kunais, ses shurikens. Il se posa à un endroit où mes clones atterrissaient au hasard. Ils n'étaient pas perdus, mais Idame savait se fondre dans le paysage, surtout lorsqu'un œil lui permettait de tout analyser. Et lorsqu'ils voyaient le bon, ils doutaient tellement que malgré les poids, il parvenait à esquiver. Il frappait frappait, mais commençait à toucher du bois lui aussi. Ses mouvements devenaient cruellement lents et délicats, par conséquent les clones avaient le temps de le voir et de repartir... Au bout de quelques échecs cuisants ; il péta enfin un câble.


" Et merde !

Katon ! Housenka ! "


Chaque boule trouva un clone et l'explosa...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chinizu Hake
Disparu(e)
avatar

Nombre de messages : 988
Age : 28
Date d'inscription : 10/11/2006

Feuille de personnage
PV:
300/300  (300/300)
PC:
854/905  (854/905)

MessageSujet: Re: [Entraînement] l'Îlot Caraïbes   Ven 18 Jan - 18:14




Le jounin regardait son élève réussir, et enchainait directement par l’apprentissage d’une technique de taijutsu. Il créait encore un clone et le durcissait de chakra. Puis il courait et tournait à toute vitesse autour de ce clone. Lorsqu’il eut atteins une vitesse extraordinaire, il lâchait sa puissance en une vingtaine de coups puissants et rapides puis il s’arrêtait et le clone explosait. Il reformait un second clone et se tournait vers Idame.

« Très bien, voici la technique du Dan’su No Fussoku. Pour réussir à maitriser cette technique, tu devras gagner encore en vitesse et tourner autour de ta cible, puis au bon moment, tu frapperas le plus vite possible sur l’adversaire. Aller essaye contre mon clone »

[Excellent entrainement je trouve : +4 Taijutsu, +2 Vitesse, +1 Force ; Shunshin lvl up (tu avais déjà fait un message pour ton shunshin pendant le Chidori, avec ceux-ci)]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Entraînement] l'Îlot Caraïbes   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Entraînement] l'Îlot Caraïbes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Quel est le meilleur entraînement des rocky ??
» Vêtements d'entraînement
» Sylvester Stallone arrête l'entraînement
» [SOFT] FOOTCOACH 0.5 : Listing d'exercices d'entraînement de football [Gratuit]
» S'entraîner chez soi :)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Gaiden :: Hors trois Villages :: Hors des trois Villages cachés principaux :: Kiri no Kuni :: Marais-
Sauter vers: