Naruto Gaiden

Jeux de Rôle Rp sur l'univers Naruto
 
AccueilFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Salle n°7 : Le Monolithe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Idame Ourihana
Jounin de kiri
Jounin de kiri
avatar

Nombre de messages : 1175
Age : 26
Localisation : Kiri No Kuni
Date d'inscription : 30/12/2006

Feuille de personnage
PV:
60/60  (60/60)
PC:
340/340  (340/340)

MessageSujet: Salle n°7 : Le Monolithe   Mer 16 Jan - 19:58

L'odeur aphrodisiaque d'un bâton d'encens qui ne connaît le repos. L'odeur inaltérable, d'un sous-bois en guise de mur. L'odeur accueillante d'un appel, celui du savoir. Une salle de méditation, qui comme toutes les autres, vous plongent dans un au-delà de l'odorat.
La pénombre pesante d'une salle dont la lumière n'est que flammes. La pénombre encombrante d'une atmosphère, où seule la bonne humeur a de l'entrain. La pénombre naturelle, d'un monolithe sous-terrain.
La sensation sournoise de ne palper que le vide. La sensation menaçante de ne toucher que l'abstrait d'un lieu où même votre touché vous échappe. La sensation horrifiante, de n'être qu'emprisonner, dans les désirs d'un jeune psychopathe. C'est ça, l'ambiance nécessaire à une saine méditation.



Vous voyez, là-bas dans ce contre-bas, c'est ici, à l'abri de chacun des rayons inopinés d'un soleil que se cache le monolithe d'Idame. Camouflé par quelques arbres, mais surtout un véritable amas de roches polies, cette petite salle n'est pas parmi les plus peuplée, et les plus spacieuse. Elle ne peut accueillir au maximum que deux élèves. Mais le confort y ai pur luxure de l'esprit. Les confortables flammes, virevoltant au rythme posé des respirations des visiteurs, l'aération nostalgique et mélodique de quelques coups de vent habilement contrôlés... C'est ça u monolithe, le calme reposant et répétitif de l'esprit : l'apaisement jusque dans l'aspect des murs légèrement recouverts d'une épaisse mousse verte et humide.

Parsemés sur le sol sec et souple d'un parquet de fortune, quelques coussins aux couleurs ternes. Ils sont bizarrement confectionnés, des boutons servent à conserver leur fermeté, et les plumes mêlées aux quelques boules d'eau -dont l'étanchéité est assurée par des boyaux de chat- offre un confort sans commun dans cette salle. Ils font approximativement soixante centimètres carrés, pour une épaisseur de trois centimètres -une fois compressés au maximum-.
Le bureau d'Idame, est une souche travaillée et polie, il n'y a donc pas de pied. Il/elle fait deux mètres de long, quatre-vingt centimètres de larges pour une hauteur de soixante-dix centimètres et un petit trou pour laisser le jeune homme poser ses genoux sous le bois. Il ne comporte aucun tiroir, seulement quelques trous creusés qui servent à son matériel de calligraphie.

Des torches servent à éclairer et sont apposées sur chaque mur de ce sous-sol, alimentées par la seule présence d'Idame, en l'absence du professeur, la lieu tombe dans une nuit sans astre. Un noir complet. Il y a au fond de la salle, à l'opposée du bureau et de l'entrée -qui s'effectue derrière à droite du bureau- une partie du mur qui n'est pas recouverte de mousse, mais creusé de quelque chose comme des prises. Comme pour escalader. A droite de ce mur, il y a un petit renfoncement, avec un miroir et la place pour trois personnes. Sinon, au milieu c'est comme vide, avec un tapi traditionnellement unicolore et terne.

C'est ainsi, qu'est constitué le petit monolithe d'Idame Ourihana.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Idame Ourihana
Jounin de kiri
Jounin de kiri
avatar

Nombre de messages : 1175
Age : 26
Localisation : Kiri No Kuni
Date d'inscription : 30/12/2006

Feuille de personnage
PV:
60/60  (60/60)
PC:
340/340  (340/340)

MessageSujet: Re: Salle n°7 : Le Monolithe   Jeu 17 Jan - 9:58

Entre le bâtiment central de l'académie et de tout Kiri, il existe divers panneau d'informations. L'un d'eux est spécialement réservé à Ourihana Idame. Il y est indiqué différentes petites infos pratiques, la première, l'état des lieux, le recensement et les horaires d'ouverture de la salle de Jounin.


Statut de la salle (rayer les mentions inutiles) : En travaux ; Pleine ; Fermée ; Ouverte. Horaires : 10h / 12h ; 13h30 / 16h.

Élèves recevant des cours :

[b]Tous les Genins sont les bienvenus, quelques soient leurs motivations.


Tous les Chuunins sont les bienvenus, quelques soient leurs motivations.


En dessous de cet écriteau, un petit paquet de parchemins, tous inscrits des mêmes vérités :

Salle d'Ourihana Idame, Jounin de Kiri No Kuni : le Monolithe. Continuez tout droit en veillant bien à avoir le bureau de notre Mizukage dans le dos, puis, une fois le tas de pierre atteint, tournez sur votre droite, descendez quelques marches et toquez. Oui, c'est noir.

Règlement interne :
- Aucun horaire n'est a respecté, sauf si pré-convenu avec Idame.
- Aucune présence inutile n'est désirée, mais personne ne se verra viré sans conseils et explications.
- Les bandeaux ne seront délivrés que si un entraînement personnel est fournis en parallèle de l'académie.
- Veuillez ne pas pénétrer dans le Monolithe sans être dans les plages horaires indiquées ci-dessus.
- Le nombre de place étant limitées, nous vous invitons à régulièrement vous reporter au tableau ci-dessus.
- Tout acte de vandalisme verra son auteur dépendre des grès du propriétaire. (la Mort n'est pas exclue)
- Tout manque de respect au professeur -à l'intérieur de l'enceinte- pourra être sanctionné des grès du professeur (Mort exclue)

Mesdames, messieurs, vous voici avertis. Ah oui, une dernière chose, une fois entré, veuillez déposer ce bout de parchemin sur le bureau du professeur ; ils ne sont pas innombrables, à mon plus grand regret.


Dernière édition par Idame Ourihana le Jeu 15 Mai - 15:45, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zarch Zed
Genin de Kiri
Genin de Kiri
avatar

Nombre de messages : 221
Date d'inscription : 16/01/2008

Feuille de personnage
PV:
33/33  (33/33)
PC:
53/53  (53/53)

MessageSujet: Re: Salle n°7 : Le Monolithe   Jeu 17 Jan - 16:02

Zarch avait suivi l’homme borgne. Normalement, il se serait
abstenu et serait resté assit en attendant des explications, mais le cyclope
semblait avoir une autorité quelconque dans l’enceinte de cette établissement.
Donc, son aîné le guidait toujours dans la même direction, le dos face au Mizukage.
Des affiches sont venus interrompre les pensées de Zarch un instant.



*En gros, on dirait que je ne serai pas dans une classe
comme les autres*



Ils tournèrent à droite lorsque arrivé à un tas de pierre et
descendirent quelques marches. Il faisait noir. Zarch n’était pas incommodé, le
noir n’était pas une de ses peurs. Puis, le guide poussa la porte. Une salle … disons
spéciale s’étalait devant les yeux de Zarch.



«EugmmmHm… Sensei, puis-je au moins avoir l’audace de vous
demandez votre nom et ce que je fais ici?»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Idame Ourihana
Jounin de kiri
Jounin de kiri
avatar

Nombre de messages : 1175
Age : 26
Localisation : Kiri No Kuni
Date d'inscription : 30/12/2006

Feuille de personnage
PV:
60/60  (60/60)
PC:
340/340  (340/340)

MessageSujet: Re: Salle n°7 : Le Monolithe   Jeu 17 Jan - 16:18

«EugmmmHm… Sensei, puis-je au moins avoir l’audace de vous
demandez votre nom et ce que je fais ici?»


La voix du jeune homme, bien que quelque peu suspicieuse, sonna agréablement dans les oreilles d'un Idame plein d'entrain.

" Bien sûr, bien sûr. Assieds-toi sur ce coussin. Tu veux du thé ?

Je m'appelle Ourihana Idame. Je suis Jounin de Kiri, et je serai ton professeur. Je suis le Jounin responsable de cette salle, et je suis le supérieur de tous les Chuunins qui enseignent dans ces bâtiments. Je suppléé donc Mizukage-sama lorsqu'elle est occupée.

Ici, tu vas parfaire ta formation de Shinobi, et décrocher, à ma plus grande espérance le grade de Genin, pour pouvoir intégrer une équipe et enfin prendre véritablement part à la vie Kirienne.

Ca te tente toujours ? "


Idame commençait à sortir sa bouilloire de la lampe torche du coin à gauche de la porte. Il approchait deux tasse,s et un plateau de bois. Il glissa soigneusement une petite boule dans chacune des tasses : le garçons les connaissait : des concentrés de glucose. Il en aurait probablement besoin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zarch Zed
Genin de Kiri
Genin de Kiri
avatar

Nombre de messages : 221
Date d'inscription : 16/01/2008

Feuille de personnage
PV:
33/33  (33/33)
PC:
53/53  (53/53)

MessageSujet: Re: Salle n°7 : Le Monolithe   Jeu 17 Jan - 16:34

Zarch ne trouvait pas désagréable la façon de parlé de ce
professeur, contrairement à ses anciens. Puis, Zarch aimait bien le thé avec
des pâtisseries-il en va de soi- alors il se mit à fouillé dans son sac et
sortit deux petits paquets.



«Merci pour le thé Idame-Sensei, mais chez moi on n’offre
rien sans recevoir quelque chose en retour, alors veuillez bien accepter ce
gâteau au miel que je gardais pour la collation.»



Zarch posa un des petits paquets prêt d’Idame. Le thé fumait
devant lui. Il sentait si bon! Mais Zarch préféra ne pas boire tout de suite et
ainsi d’avoir l’air d’un avorton à la langue brûler devant un personnage qui se
proclamait maître dans l’académie. Et puis une question lui tournait dans la
tête depuis un moment.



«Sensei, pourquoi moi ?»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Idame Ourihana
Jounin de kiri
Jounin de kiri
avatar

Nombre de messages : 1175
Age : 26
Localisation : Kiri No Kuni
Date d'inscription : 30/12/2006

Feuille de personnage
PV:
60/60  (60/60)
PC:
340/340  (340/340)

MessageSujet: Re: Salle n°7 : Le Monolithe   Jeu 17 Jan - 17:09

«Sensei, pourquoi moi ?»

Idame trempait adroitement son biscuit dans le thé, il croqua à pleines dents, comme si la chaleur ne pouvait l'ébranler, et en toute modestie, c'était le cas. Il posa la partie inviolée du biscuit sur le plateau. Réajusta tendrement son coussin, puis regarda le jeune Étudiant dans les yeux.

" Tes professeur m'ont beaucoup parlé de toi. Et ces-derniers temps, je commence à me rouiller. J'avais besoin d'un œil nouveau, d'une audace pure, mais aussi d'un savoir et d'une aptitude certaine. Je n'œuvre pas parmi les élitistes. Pas du tout, c'est simplement que ma nouvelle salle, se doit d'être ouverte en bonne et due forme. Tu ne crois pas ? "

Idame se leva furtivement. Il commença à s'approcher du mur, et s'y adossa. Contre la mousse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zarch Zed
Genin de Kiri
Genin de Kiri
avatar

Nombre de messages : 221
Date d'inscription : 16/01/2008

Feuille de personnage
PV:
33/33  (33/33)
PC:
53/53  (53/53)

MessageSujet: Re: Salle n°7 : Le Monolithe   Jeu 17 Jan - 18:02

«Tu ne crois pas ?»


Zarch regarda autour de lui. Les odeurs, le décor épuré et
la paix qui régnaient dans la salle se sublimait dans son subconscient tel un
poison analgésique. Zarch prit la tasse à deux mains, un léger tourbillon s’y
forma changeant les particules de surface et augmentant ainsi le coefficient de
refroidissement.



«Oui Sensei, vôtre classe semble mériter cet honneur»


*Mais moi, je la mérite vraiment? Surement …*


«Alors que faisons-nous aujourd’hui? Qu’apprendrai-je sous
votre tutorat?»



Zarch s’était levé et avait commencé à prendre quelque lampé
du thé. Sur la langue, il était soyeux et sucré.



*Comme celui de maman*


Zarch prit une bouché de gâteau au miel et prit une plus
grosse gorgée.



«Alors, Sensei ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Idame Ourihana
Jounin de kiri
Jounin de kiri
avatar

Nombre de messages : 1175
Age : 26
Localisation : Kiri No Kuni
Date d'inscription : 30/12/2006

Feuille de personnage
PV:
60/60  (60/60)
PC:
340/340  (340/340)

MessageSujet: Re: Salle n°7 : Le Monolithe   Jeu 17 Jan - 19:08

" Alors ? "

Idame montra alors le mur, accompagnant son geste ample et presque sarcastique. Le mur était vide, pâle et sec. Idame, trouvant l'incompréhension dans le regard de son nouveau camarade, accompagna cette démonstration grotesque de quelques questions.

" Dis-moi... Tu sors de l'académie, tu connais donc le chakra, Kiri tout ça tout ça... Nous testerons tes connaissances sur le planisphère entier, plus tard. Pour l'instant, éclaire-moi, que te dicte ton Nindô ?

Te tente-t-il d'exploiter de ton chakra, pour monter sur un mur ? "


Idame tint un grand sourire au jeune homme, et lui fit un signe de la tête, plissant légèrement son coude pour qu'elle bascule sur le droite, en direction du mur : pose moi ce thé, apprends un joli jutsu, et fais-toi plaisir ensuite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zarch Zed
Genin de Kiri
Genin de Kiri
avatar

Nombre de messages : 221
Date d'inscription : 16/01/2008

Feuille de personnage
PV:
33/33  (33/33)
PC:
53/53  (53/53)

MessageSujet: Re: Salle n°7 : Le Monolithe   Jeu 17 Jan - 19:52

Zarch sourit. Là-dessus il allait pouvoir épater son sensei.


«Ah! Facile, c’est comme monter aux arbres, mon arrière
grand-mère m’a montré pour que j’aide mon père avec les hautes branches.»



Zarch chargea ses pieds de chakra et avança vers le mur
confiant de lui-même. Sur le côté Idame avait un rictus machiavélique. Zarch
mit son premier pied sur le mur, puis un deuxième…Le fracas que la tête de
Zarch fit en heurtant le sol fit vibrer la surface de son thé.



« Mais c’est quoi ce mur !»


Zarch tenta de recommencer. Et encore une fois se fracassa
le crâne au sol.



*Sa fait mal son truc … Je suis plus sure de bien aimé ce
sensei*



Zarch fit une troisième tentative. Cette fois-ci, il évita
la chute crânienne mais son fessier gagnerait en volume demain matin. C’est les
fesses bien au sol que Zarch compris qu’il ne pourrait y arriver facilement.



*Et en plus c’est seulement ma première journée*


Idame lui adossé contre la mousse semblait bien s’amuser et
sirotait son thé tranquillement. Zarch leva la tête, tout en haut du mur était
collé un bout de papier .



«Sensei c’est quoi ce papier et pourquoi je suis pas capable
de monter sur ce mur comme sur un arbre?»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Idame Ourihana
Jounin de kiri
Jounin de kiri
avatar

Nombre de messages : 1175
Age : 26
Localisation : Kiri No Kuni
Date d'inscription : 30/12/2006

Feuille de personnage
PV:
60/60  (60/60)
PC:
340/340  (340/340)

MessageSujet: Re: Salle n°7 : Le Monolithe   Jeu 17 Jan - 20:07

«Sensei c’est quoi ce papier et pourquoi je suis pas capable
de monter sur ce mur comme sur un arbre?»


Idame fit le tâo de la chèvre, il concentra en une fraction de seconde un petit peu de chakra dans ses pieds. Lentement, il s'éleva dans les airs, marchant pas à pas sur le mur vide. Il attrapa le bout de papier, et marqua son nom dessus avec une once de chakra enflammé.

" En vérité, ce morceau de papier, ne sert à rien. C'est simplement un petit mémoire personnel, comme un livre d'or. Si tu arrives à monter en haut avec cette plume, avant que l'encre sèche, et que tu écris tes initiales, ou ton nom en entier, tu maîtriseras officiellement le Kinobori.

Alors, nous pourrons poursuivre ton entraînement. Ce mur est comme tous les autres, sauf que je désire, que tu appliques véritablement ton chakra, et à chaque fois que j'estime que c'est trop faible, trop rapide, pas assez concis, j'envoie une dose de chakra en contre force, pour que tu tombes. Parce que, tant que je n'aurai pas confiance en ton ascension, je ne te laisserai pas monter. Mieux vaut prévenir que guérir, non ?

Dés que ta douleur sera légèrement dissipée, réessaye, mais fais en sorte de me montrer ta détermination et ta maîtrise, pas ta hâte et ton engouement inexpliqué. D'accord ? "


Idame reposa la papier, redescendit, et repris position.


Dernière édition par le Jeu 17 Jan - 20:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zarch Zed
Genin de Kiri
Genin de Kiri
avatar

Nombre de messages : 221
Date d'inscription : 16/01/2008

Feuille de personnage
PV:
33/33  (33/33)
PC:
53/53  (53/53)

MessageSujet: Re: Salle n°7 : Le Monolithe   Jeu 17 Jan - 20:37

«Bien, Sensei… mais ce n’est pas du jeu, vous il y a personne
pour faire tombé. De toute façon, je doute que quelqu’un puisse vous faire tomber.
Alors, je réessaie.»



Zarch se remis debout et recommença et encore et encore sans
lâcher mais chaque fois son Sensei le faisait tomber. Zarch ne semblait pas se
décourager, pas à pas, chute par chute. Chaque fois, il refaisait le tâo de la
chèvre et remettait du chakra dans ses pieds. Zarch restait calme.



*Ce n’est qu’un mur, je ne m’énerverai pas*


Mais malgré ses efforts ce mur commençait royalement à l’énerver.
À chaque chute une étincelle de plus brillait dans ses yeux verts. Et
maintenant que ces chutes ne se calculaient plus un brasier étincelait sur l’iris
de Zarch.



*Concentration, concentration, concentration*





«J’y arriverai»


Le temps passait les aiguilles tournaient, la journée tendait
vers sa fin. Zarch continuait…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Idame Ourihana
Jounin de kiri
Jounin de kiri
avatar

Nombre de messages : 1175
Age : 26
Localisation : Kiri No Kuni
Date d'inscription : 30/12/2006

Feuille de personnage
PV:
60/60  (60/60)
PC:
340/340  (340/340)

MessageSujet: Re: Salle n°7 : Le Monolithe   Jeu 17 Jan - 20:57

Kinobori +1Nin

Son dernier essai fut le plus fructueux. Il monta en haut, armé de sa plume, et y inscrivit un Z, tel zoro ! Idame s'en souviendrait, autant de persévérance. D'habitude les élèves avalaient les critiques et se contentaient d'agir comme des machines, lui n'avait même pas laissé le temps à Idame de construire ses quelques discours.

" Mes félicitations, jeune homme. Tu maîtrises le Kinobori. Il nous reste à peine quelques minutes avant la fin du cours. Nos tasses sont vides, et ton paquet de gâteaux se nourrit de quelques miettes. Il est temps pour moi de te montrer un dernier jutsu, auquel tu t'exerceras chez toi, n'est-ce pas ? "

Idame n'attendit pas la réponse de son étudiant, il prit deux pas de recul et confectionna habilement quatre tâos. Puis créa un clone de lui-même.

" Chèvre Cochon Buffle Chien sont les quatre tâos nécessaire au Bunshin No Jutsu, je te donne comme seul conseil : il s'agit de Genjutsu.

Voilà, à demain ! Et bon courage ! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zarch Zed
Genin de Kiri
Genin de Kiri
avatar

Nombre de messages : 221
Date d'inscription : 16/01/2008

Feuille de personnage
PV:
33/33  (33/33)
PC:
53/53  (53/53)

MessageSujet: Re: Salle n°7 : Le Monolithe   Ven 18 Jan - 19:15

Genjutsu ou l’art de l’illusion, déf : Ces techniques
servent à dérégler les perceptions de l’ennemi dans le but de le confondre voir
même jusqu’à le torturer mentalement. L’utilisateur peut perturber un seul sens
comme plusieurs. Ces techniques s’effectuent principalement en injectant de son
propre chakra dans certaine partit du cerveau de notre adversaire pour en
perturber le fonctionnement. Toutefois, la plupart des ninjas ne pourront qu’effectuer
des techniques de base comme le Bunshin no jutsu (voir page 16) car un
grand niveau intellectuel est requis pour progresser dans ce domaine. Hist :
Dans l’histoire, des clans se sont spécialisé dans cette art, notons par
exemple le clan Uchiwa qui possédait le Sharingan (Consulter l’ouvrage sur les
techniques héréditaires chez le même éditeur). Ces techniques étaient utilisées
dans les guerres pour semer la pagaille dans les rangs ennemis et ainsi pouvoir
attaqué des troupes désorganisées et effrayées ou du moins inaptes au combat.


Zarch alla à la page 16.


Bunshin no jutsu : Une des plus complexes technique de
base qu’apprennent les étudiants à l’académie. Elle créer des copie
inconsistante de l’utilisateur. Ces copies disparaissent si elles sont touchées.
Le gros point faible de cette technique est justement le fait que puisque ces clone
ne sont que des illusions, il ne créer donc aucun soulèvement de poussière ou
ne font pas courber l’herbe sous leur pas ce qui les rend très facilement
identifiable. Des ninjas de niveaux plus avancer préfère abandonner cette
technique et la remplacé par un clone élémentaire ou par la technique des clones
d’ombre.


Sceaux (Taos) : Chèvre, cochon, buffle, chien.


Astuce : La visualisation est un bon moyen de réussir
cette technique.


Zarch ferma son livre d’étude. Il était très tard. Il
commença par exécuter les Taos sans malaxer son chakra. Chèvre, cochon, buffle,
chien.






Puis, il essaya pour de vrai. Une masse informe était à coté
de lui. Il décida de plutôt que de ne pas dormir, se lever plus tôt. Zarch s’écroula
dans son lit. Mais le sommeil avait semblé duré 30 secondes lorsque le cadran
le réveilla. Sans hâte mais avec un pas ferme, il prit ses affaires et partit
vers la salle numéro sept. Il était le premier dans l’académie, 5h30 du matin
semblait ne pas être une heure de trafic. Il entra dans la salle. Ne voyant pas
non plus sont professeur il commença à s’entrainer.



*Pourquoi ai-je ce sentiment d’être épié?*


Malgré ses dernière penser il tentait de mainte et vaine
fois de recommencer. Soudain alors, qu’il se laissait tomber à bout de souffle
sur son fessier, la douleur des efforts de la veille refit surface.



*Si je veux réussir je dois faire comme hier*


Les minutes s’égrainait comme les grains de sable d’un
sablier humide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dyo Nikushimi
Genin de Kiri
Genin de Kiri
avatar

Nombre de messages : 89
Date d'inscription : 25/11/2007

Feuille de personnage
PV:
26/30  (26/30)
PC:
68/68  (68/68)

MessageSujet: Re: Salle n°7 : Le Monolithe   Dim 20 Jan - 18:12

Encore une fois! Encore une nouvelle salle! Encore un nouveau prof! Dyo commençait à en avaoir marre! A chaque fois qu'il commençait à s'attahcer à quelqu'un il devait le quitter.
Dyo se tenait devant la porte de sa nouvelle salle de cours, le coeur un peu lourd, la tête un peu douloureuse et le moral assez bas... pour ne pas changer!

Dyo avait quelque peu changé depuis son passage genin. Il arborait des habits légèrements moins moulants et ses cheveux avaient un peu poussés. Il portait fièrement le bandeau de Kiri autour de son bras gauche. Son regard, lui, était toujours aussi rouge et neutre.

Après une héistation Dyo frappa à la porte d'un mouvement vif et assuré. Puis le garçon poussa légèrement la porte pour entrer. Visiblement il y avait déjà deux personnes dans la salle... Sensation de déjà vu. Dyo referma la porte derrière lui et fit quelques pas avant de fixer les deux autres personnes présentent dans la salle.


" B'jour, excusez moi de déranger mais on m'a dit de me rendre ici pour mon entrainement. Je suis Dyo Nikushimi. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Idame Ourihana
Jounin de kiri
Jounin de kiri
avatar

Nombre de messages : 1175
Age : 26
Localisation : Kiri No Kuni
Date d'inscription : 30/12/2006

Feuille de personnage
PV:
60/60  (60/60)
PC:
340/340  (340/340)

MessageSujet: Re: Salle n°7 : Le Monolithe   Dim 20 Jan - 18:51

" B'jour, excusez moi de déranger mais on m'a dit de me rendre ici pour mon entrainement. Je suis Dyo Nikushimi. "

Idame frappa dans ses mains, se levant de son coussin. Devant lui, le corps méditant alors, disparu dans une vague succincte : Genjutsu. Il était dix sept heure, la salle était sensée être fermée, mais plus qu'un élève Dyo était un invité.

" Bienvenu jeune homme. Je te sers quelque chose ? "

Idame fouillait dans sa paprasse, il sortit une feuille, rapidement, sur Dyo, elle était encore vierge, il la posa devant la chaise de son bureau, de telle façon que le jeune homme ne puisse voir.

" Un thé, Idame-san. "

Le Jounin sourit dans l'ombre de son visage penché entrain de servir les deux thés. Il approcha le plateau, et fit signe à Dyo de s'asseoir sur un coussin. Il se saisit de sa tasse fumante, et s'assit en face du jeune homme.

" Bien, je ne sais pas ce qu'à pu te dire Kusano-san, mais tu es ici pour découvrir ton affinité. Car contrairement aux semblants d'apparence, j'ai plus d'expérience que lui. C'est donc l'objectif premier de ta visite aujourd'hui.

En gros, tu ne changes pas de sensei affilié, n'ai craintes. Tout du moins pas pour l'instant. "


Idame but une gorgée. Puis voyant son frère des cheveux d'argent silencieux, il reprit.

" Bien, je ne compte pas te jeter dans une méditation partagée, sans que nous aillons le temps de nous présenter. A toi l'honneur, tu dois déjà connaître les grandes lignes du Jounin réfugié après sa désertion konohienne..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dyo Nikushimi
Genin de Kiri
Genin de Kiri
avatar

Nombre de messages : 89
Date d'inscription : 25/11/2007

Feuille de personnage
PV:
26/30  (26/30)
PC:
68/68  (68/68)

MessageSujet: Re: Salle n°7 : Le Monolithe   Dim 20 Jan - 19:30

Dyo regarda le jounin se lever d'un air absent.

" Bienvenu jeune homme. Je te sers quelque chose ? "

Surpris de cet accueil chaleureux Dyo dû reflechir un instant avant de répondre. Puis Dyo s'installa sur un petit coussin dans des mouvements légèrements hésitants, avant d'attraper sa tasse thèn en prenant garde à ne pas se brûler les doigts.

Puis, Dyo écouta le jounin parler, en silence, le regard perdu dans son thé. Il ne changeait pas de prof pour le moment? C'était une bonne chose. Le garçon sourit légèrement à cette idée. Cependant celle fois il tacherais de na pas juger son "nouveau prof" trop vite. Il avait appris que connaitre les gens est essentiel avant de pouvoir se faire un avis.
Dyo fut tiré des ses pensées lorsque le jounin continua à parler.


" Bien, je ne compte pas te jeter dans une méditation partagée, sans que nous aillons le temps de nous présenter. A toi l'honneur, tu dois déjà connaître les grandes lignes du Jounin réfugié après sa désertion konohienne..."

Dyo leva les yeux vers le jounin pour le fixer un instant de ses yeux rouges. Suite aux récents évènements il n'avait pas réellement envie de parler de lui, mais peu importe.

" Hé bien je n'ai pas beaucoup de choses à dire sur moi... Je suis passé genin il y a peu de temps à l'aide de Kusano-sensei et je compte bien continuer à gravir les échellons le plus vite possible... En ce qui concerne ma famille et mon nindo je préfère ne pas en parler pour le moment. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Idame Ourihana
Jounin de kiri
Jounin de kiri
avatar

Nombre de messages : 1175
Age : 26
Localisation : Kiri No Kuni
Date d'inscription : 30/12/2006

Feuille de personnage
PV:
60/60  (60/60)
PC:
340/340  (340/340)

MessageSujet: Re: Salle n°7 : Le Monolithe   Dim 20 Jan - 20:03

" Hé bien je n'ai pas beaucoup de choses à dire sur moi... Je suis passé genin il y a peu de temps à l'aide de Kusano-sensei et je compte bien continuer à gravir les échellons le plus vite possible... En ce qui concerne ma famille et mon nindo je préfère ne pas en parler pour le moment. "

Idame écoutait, en acquiesçant chaque mot, presque chaque syllabe d'un signe encourageant de la tête. Il se montra un poil contrarié à la fin, mais globalement ravis.

" Bien bien, je comprends. Tu as foi en ton pays, il semblerait... Bien, tu sembles calme, et pas particulièrement bavard... Je vais commencer par faire brûler quelques feuilles sèches. Ensuite, tu vas devoir sélectionner des feuilles dans un panier. Je vais doucement masser tes tempes avec ces deux pilets de bois... Ne tente rien avec du chakra, laisse toi intégralement fair,e je vais annihiler toute ton énergie spirituelle, de telle sorte qu'elle retourne séjourner dans ton cœur. Une fois vide de parasite, nous réglerons ton pouls et tout ton rythme cardiaque sur le même tempo que ton système nerveux, histoire de t'apaiser un maximum... "

Idame laisse Dyo se décontracter... Il prit une sorte de panier en ferraille, le chargea un maximum de feuille parfumée et sèche, puis posa une sorte de charbon ardent sur le dessus. Lentement, une petite fumée se dégagea et rapidement envahie la pièce, agressant les yeux et les fermant instamment. Idame déposa le récipient juste sous une torche et alla positionner trois coussins dans le dos de Dyo.

Il tendit le panier au jeune homme, en déposant délicatement sa main à l'intérieur, il y avait tout au plus six feuilles, en parfaite santé comme si elle sortait juste de la phase cueillette. Dyo en ressortit une, Idame s'en saisit. Tout se faisait dans le calme et le silence. Seule la danse envoûtante des flammes n'affolaient les paupières imparfaites des yeux reposés du petit au cheveux d'argent.

Idame avait allongé Dyo... Plus aucune once de chakra ne circulait dans le corps du jeune homme. Dans un tel état, il devait être capable d'envoyer du chakra par n'importe quel taketsus. Idame étendit son bras le long de son corps, et posa la feuille dans sa main, il caressa onctueusement ses phalanges en les étendant pour pas qu'elles ne se resserrent.


" Maintenant envoie le plus profond de ton chakra dans ta main droite... N'ouvre pas les yeux, ne te réveil pas, ne commande que ton chakra, je te dirai quand arrêter et quand l'envoyer. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zarch Zed
Genin de Kiri
Genin de Kiri
avatar

Nombre de messages : 221
Date d'inscription : 16/01/2008

Feuille de personnage
PV:
33/33  (33/33)
PC:
53/53  (53/53)

MessageSujet: Re: Salle n°7 : Le Monolithe   Dim 20 Jan - 21:15

Zarch s’entrainait avec une même hargne et insistance que d’habitude.
On lui avait pourtant dit dans ses années antérieures qu’il serait bon en
genjutsu mais il ne parvenait pas à réussir de faire un bunshin no jutsu assez
bon pour Idame-Sensei. Les jours avait passé, les progrès accumulé mais la
réussite jamais atteinte. Idame restait patient et donnait de bons conseils, sa
façon d’enseigner plaisait à Zarch. Le deuxième jour d’entrainement commençait.
Un vent d’espoir soufflait dans la conscience de Zarch tel le remoud produit
par un battement d’aile de faucon en chasse. Zarch arrivait, les cours
réguliers commençaient et le brouhaha des corridors s’estompait au fur et à
mesure qu’il s’approchait de la salle numéro sept. Arrivé, Zarch poussa le
battant.



«Yo,
Zarch-kun ! Alors, montre moi les fruits de ton entraînement ! Un petit Bunshin
? »



«Je veux bien Idame-Sensei même si l’échec
devient lassant.»





Zarch fit chaque Tâo comme son maître
lui avait dit. Il concentra son chakra. Et le résultat de la dernière nuit d’étude
porta ses fruits… Zarch tomba inconscient devant Idame. Les efforts des
derniers jours et la dernière nuit à brûler du chakra étaient venu à bout de
Zarch. Même si la volonté était là, le corps avait brisé les ponts avec le
cerveau et s’était mit en veille complète. Un ronflement sonore emplit tout à
coup la pièce. Un simple effondrement de fatigue…



Une heure plus tard, Zarch s’éveille et
semble un peu confus.Il avait fait un drôle de rêve où son maître méditait pret d'un jeune homme court vêtu...



«Désolé Sensei , je recommence!»




Cette fois-ci serait sûrement la bonne.


Dernière édition par le Lun 21 Jan - 23:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dyo Nikushimi
Genin de Kiri
Genin de Kiri
avatar

Nombre de messages : 89
Date d'inscription : 25/11/2007

Feuille de personnage
PV:
26/30  (26/30)
PC:
68/68  (68/68)

MessageSujet: Re: Salle n°7 : Le Monolithe   Lun 21 Jan - 17:08

Dyo écouta la réponse du jounin de son air toujours aussi désinvolte. Mais peu à peu il lui semblait que la suite des évènements allait bien pouvoir l'interresser. Cependant le garçon ne laissa rien paraitre si ce n'est que son air absent disparut.

Suite aux instructions Dyo s'installa donc de manière confortable en essayant de se décontracter, chose difficile pour lui. De son côté Idame semblait faire bruler des feuilles et la fumée qui en émana fit presque pleurer les yeux de Dyo.
Puis le jounin plaça des cousins dans le dos de Dyo et celui ci s'y adossa confortablement. Puis, lorsuqe Idame-san lui montra le panier Dyo posa une main à l'intérieur pour se saisir d'une feuille d'un mouvement presque trop lent, avant que le jounin s'en saisisse. Sans vraiment savoir pourquoi Dyo se sentait réellement apaisé et aucun mot n'avait été prononcé depuis un moment. Les yeux mi-clos de Dyo se perdirent un instant dans la danse des flammes avant de se fermer pour de bon.

Dyo était allongé, ne sentant aucune agression à l'intérieur de son corps. Il avait l'impression de n'être plus qu'une simple coquille vide, mais cela n'était pas désagréable. Puis le jounin étendit la main de Dyo, celui ci se laissant entièrement faire. Il sentit la feuille se poser sur la paume de sa main et il laissa ses doigts s'étendre.


" Maintenant envoie le plus profond de ton chakra dans ta main droite... N'ouvre pas les yeux, ne te réveil pas, ne commande que ton chakra, je te dirai quand arrêter et quand l'envoyer. "

Sans un mot, sans un geste, Dyo libéra son chakra dans une sensation chaude et presque chaleureuse au niveau de son ventre. Le chakra semblait plus souple de que jamais mais également d'une consistance plus dure. Dyo sentit un chaleure virant de l'ardent à la douceur envahir son ventre. Il fit lentement remonter le flux jusqu'a son épaule dans un frisson laissant une trace de chaleur sur son passage. Un léger picotement commença à se faire sentir lorsque le chakra fut localisé dans l'épaule droite du garçon. Cette sensation ressemblait à celle de milliers d'aiguilles bouillantes qu'on aurait enfoncé dans sa peau, mais etrangement la sensation n'était pas vraiment douloureuse juste... rechauffante et etrange.
Dyo envoya le chakra dans son brad droit en conservant un mouvement lent, fluide et doux. Il avait l'impression qu'un doux tissu de velour chaud caressait son bras, tel une coque protectrice et presque maternelle. Au fur et à mesure que cette sensation se prononçait le coeur du garçon se resserait et il sentit bientôt un frisson de douleur passagère envahir son corps.
Puis Dyo envoya le chakra à l'endroit final: la paume de sa main. Là il le laissa circuler librement toujours dans cette sensation chaude et réconfortante, provoquant de temps à autres des frissons presques glacés dans les parties de son corps ou le chakra n'était pas passé. Les endroits touchés par le chakra, eux, étaient enivré d'une simple chaleure parfois légèrement brûlante, comme si des étincelles étaient régulièrement envoyer dans le corps du garçon.
Le chakra stocké dans la main de Dyo commençait à produire une sensation de chaleure beaucoup plus douce et contrôlé.
Ne se concentrant toujours que sur son chakra ainsi que su cette sensation Dyo se laissa aller, sans même attendre la suite des explications. En cet instant précis rien ne lui trottait dans la tête si ce n'est cette sensation qui envahissait son corps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Idame Ourihana
Jounin de kiri
Jounin de kiri
avatar

Nombre de messages : 1175
Age : 26
Localisation : Kiri No Kuni
Date d'inscription : 30/12/2006

Feuille de personnage
PV:
60/60  (60/60)
PC:
340/340  (340/340)

MessageSujet: Re: Salle n°7 : Le Monolithe   Lun 21 Jan - 19:24

+1 Nin ; Affinité Katon !

[HRP] Je rappelle aussi, que Dyo n'est pas là en même temps que Zech, alors oui c'est assez délicat à jouer en RP, mais vous, faites comme s'il n'y avait personne d'autre que moi dans cette salle ;-)[Fin HRP]



Idame suivait la lente mais dosée production de chakra de Dyo. Quelque chose de dense, qui produisait quelques légers frissons jusque dans le système nerveux, rien qu'au parcours Idame en conclut que c'était une onde... Fuuton, Raiton ou Katon. Il esquissa un petit sourire deux chances sur trois que cet élève ne soit pas que temporaire. Rares étaient les possesseurs de telles affinités à Kiri. Mais Idame se ressaisit rapidement... Son bras saisissait le poignet de Dyo, comme pour lui indiquer l'état des lieux du flux, histoire qu'il reste véritablement libre, ses sens désactivés...

La feuille commença légèrement à roussir, Idame relâcha alors l'avant bras de Dyo... Il vu instantanément une jolie dose, dense comme jamais se libérer de son coeur. Le Jounin lui souffla alors :


" Ca ira, reste allongé... "

Peu de temps après l'émanation détectée par le byakugan, la feuille fut rapidement réduite à l'état de cendres, tout sauf chaudes, elles étaient déjà submergées et consumées par les nappes de chakra qui défilaient.

" Bien jeune homme...

Tu es doté d'une affinité Katon... Je ne suis pas en mesure de te dire si elle est unique ou non, mais elle me semble relativement développée, pour ton jeune âge.

Relève toi lentement, pas d'accoût. Tu veux boire autre chose ? Manger peut-être ? Méditer d'une autre manière ? "


Idame se releva, il appuya sur deux boutons qui chassèrent les fumées et les odeurs des feuilles, qui venaient de finir de se consumer. Le Jounin ouvrit sa porte, et une douce odeur de sous-bois, ensoleillé pas désagréablement humide, pénétra dans la salle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dyo Nikushimi
Genin de Kiri
Genin de Kiri
avatar

Nombre de messages : 89
Date d'inscription : 25/11/2007

Feuille de personnage
PV:
26/30  (26/30)
PC:
68/68  (68/68)

MessageSujet: Re: Salle n°7 : Le Monolithe   Lun 21 Jan - 19:54

Dyo continua à guider le flux de chakra, légèrement guidé par le jounin. Puis le garçon sentit la feuille se consummer dans sa main, mais il ne réagit pas et conserva son calme. Une fois la feuille en cendre, Dyo resta allongé encore un moment, relachant doucement la pression de son chakra.

Puis, Dyo entendit le jounin prendre la parole et il concentra son attention sur ces mots. Lentement il rouvrit les yeux avant de se relever dans un mouvement souple. Il cligna un peu des paupières avant de regarder autour de lui. Il était encore à peu près serein mais la chaleur qu'il avait ressentit était comme toujours présente, bien que le chakra se soit dissipé.


Tu veux boire autre chose ? Manger peut-être ? Méditer d'une autre manière ? "

Dyo passa une main sur son front avant de répondre d'une voix basse.

" Je veux bien un verre d'eau... "

Dyo était toujours assis, dos aux coussins. Son regard se perdit légèrement dans le vide. Tandis que le jounin ouvrait la porte. Dyo fut ravie de sentir une légère brise caresser ses cheveux.

* Je n'ai pas l'habitude de ce genre d'exercice... Affinité Katon hein? Si je m'y attendais! *

" Et à présent? Comme je connais mon affinité je suppose qu'il va falloir que je m'entraine non? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Idame Ourihana
Jounin de kiri
Jounin de kiri
avatar

Nombre de messages : 1175
Age : 26
Localisation : Kiri No Kuni
Date d'inscription : 30/12/2006

Feuille de personnage
PV:
60/60  (60/60)
PC:
340/340  (340/340)

MessageSujet: Re: Salle n°7 : Le Monolithe   Mar 22 Jan - 5:55

Bunshin +1Gen

Essaye dans tes posts, de décrire comment tu "ranges" le chakra, ce que tu fais avec, essaye de prononcer le nom de la technique ! Et si tu as le temps, va te faire une maison dans le village, pour t'entraîner !

«Désolé Sensei , je recommence!»

Une vague de chakra vint recouvrir quelques grossières charpentes de chakra. Le Bunshin était parfait, l'ombre, tout y était. Idame était fier !

" Bravo !

C'est bien ! Mais tu veux pas quelque chose à manger ? T'as besoin de sommeil ? Quelque chose ne va pas ? "


Idame, tout pendant que Zech méditait sur sa réponse, commença à organiser la gestion du troisième jutsu. Il lui ferait un entraînement sérieux au shunshin plus tard. Pour l'instant, Kawarimi, la substitution. Le Jounin sortit un petit rondin de juste derrière la porte, et le posa au centre de la pièce avant de s'asseoir dessus et d'écouter les éventuelles remarques de Zech
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Idame Ourihana
Jounin de kiri
Jounin de kiri
avatar

Nombre de messages : 1175
Age : 26
Localisation : Kiri No Kuni
Date d'inscription : 30/12/2006

Feuille de personnage
PV:
60/60  (60/60)
PC:
340/340  (340/340)

MessageSujet: Re: Salle n°7 : Le Monolithe   Mar 22 Jan - 6:07

" Je veux bien un verre d'eau... "

Idame s'exécuta et lui amena rapidement un grand verre d'eau, un verre en bambou semble-t-il. Le jeune Dyo en avala une grande gorgée. Alors qu'Idame prenait place en face de lui.

" Et à présent? Comme je connais mon affinité je suppose qu'il va falloir que je m'entraine non? "

Idame arbora un grand grand grand sourire...

" Ourihana Idame. Pétale Flamboyant de Kiri No Kuni. Artificier des flammes depuis sont plus jeune âge, qualifié autre fois de prodige, je me pense simplement dompteur de Feu, si cela t'intéresse de poursuivre avec moi... J saurai t'enseigner les plus grandes et les plus utiles techniques des flammes !

Si ton désir, est de me suivre, alors commençons dés maintenant ! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zarch Zed
Genin de Kiri
Genin de Kiri
avatar

Nombre de messages : 221
Date d'inscription : 16/01/2008

Feuille de personnage
PV:
33/33  (33/33)
PC:
53/53  (53/53)

MessageSujet: Re: Salle n°7 : Le Monolithe   Mar 22 Jan - 14:57

«C'est bien !
Mais tu veux pas quelque chose à manger ? T'as besoin de sommeil ? Quelque
chose ne va pas ? »



« Je
prendrais bien quelque chose à croquer. Et pour tout à l’heure je crois que c’est
à cause de la nuit dernière… Je ne voulais pas rentrer et voulais profiter de
la fraicheur de la nuit pour m’exercer sur le toit d’un restaurant prêt d’ici. Mais,
dans la noirceur, il n’y avait pas seulement moi. Un groupe de garnements s’était
mit en tête d’aller piller le restaurant. Il devait être trois heure du matin.
Il ce trouve que ce restaurant est un très bon client de mon père, alors j’ai
décidé de m’en charger. Les choses se sont envenimées mais quand il ont vu que
je marchais sur les murs, ils ont tous prit la fuite sauf ce qui semblait être
leur chef. On s’est battu, mais puisque ce n’est pas un shinobi… Je n’y suis
pas allé de main morte non plus, alors. En gros, il a fallu que je le traîne jusqu’à l’hôpital
et que je remplisse les rapports toute la nuit. Je suis correct maintenant,
Sensei, et j’ai hâte d’apprendre une nouvelle technique !»






Malgré ses dires on voyait bien les
cernes orner les yeux de Zarch. Et la nuit prochaine serais très bénéfique.
Encore une fois par contre, il ne pensait qu’à s’entrainer.



*J’ai hâte d’être genin, je pourrai
enfin partir à l’aventure !*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dyo Nikushimi
Genin de Kiri
Genin de Kiri
avatar

Nombre de messages : 89
Date d'inscription : 25/11/2007

Feuille de personnage
PV:
26/30  (26/30)
PC:
68/68  (68/68)

MessageSujet: Re: Salle n°7 : Le Monolithe   Mar 22 Jan - 16:40

Dyo avala un gorgée d'eau d'un air penseur alors que le jounin prenait place en face de lui. Il écouta ce dernier parler et Dyo finit par fixer ses yeux rouges sur Idame.
En temps normal il l'aurait trouvé bien trop vantard à son gôut et il aurait refusé cette proposition, mais bizarrement ce ne fut pas le cas. Dyo en vint à penser qu'il était encore sous l'effet de l'exercice précendent. Quoi qu'il en soit il esquiça un léger sourire, avant de finir son verre.


" Bien! Commençons alors! Je suis prêt! "


* J'ai hâte de voir ce que donne cette affinitée en pratique. *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Salle n°7 : Le Monolithe   

Revenir en haut Aller en bas
 
Salle n°7 : Le Monolithe
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 6Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Votre salle de danse
» Clin d'oeil: La salle de Monitoring de Cablecom
» [Maquette] Salle de Bal Phantom Manor
» murs salle de bains
» Eclairage basse tension salle de bain

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Gaiden :: Hors trois Villages :: Hors des trois Villages cachés principaux :: Kiri no Kuni :: Académie-
Sauter vers: