Naruto Gaiden

Jeux de Rôle Rp sur l'univers Naruto
 
AccueilFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Lieu] L'Archipel Mangrove

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Zarch Zed
Genin de Kiri
Genin de Kiri
avatar

Nombre de messages : 221
Date d'inscription : 16/01/2008

Feuille de personnage
PV:
33/33  (33/33)
PC:
53/53  (53/53)

MessageSujet: Re: [Lieu] L'Archipel Mangrove   Jeu 21 Fév - 21:44

La débandade était le mot qui qualifierait le plus la situation à laquelle les deux genins faisait face. D’une part, une partie de la forêt était maintenant en feu rendant ainsi la plupart des animaux hautement nerveux pour ne pas dire tous. Cependant une bonne nouvelle se présentait à eux. L’oiseau qu’il recherchait était non seulement près d’eux et avait perdu sa faculté de s’occulter mais était aussi ralenti par un système nerveux défaillant. La tension qui planait n’était pas seulement dû au résidu électrique de la technique de Zarch. Il n’osait pas parler au risque de libéré la deuxième charge qu’il avait gardé en cas de nécessité. Mais il devait rendre compte à Dyo pour lui indiquer de venir l’aidé à capturer le volatile. Son partenaire avait sans doute son lot de problème avec l’incendie de forêt, mais pour prendre l’oiseau il serait plus sûr d’être deux. Devant le dilemme Zarch se creusa les méninges à toutes allures.

*Si je lâche ma charge et que l’oiseau part on est perdu. Si je n’appelle pas Dyo, on risque de manquer notre cible. Si je pouvais électrifier un objet métallique assez gros, je perdrais seulement une partie de ma charge et elle serait aisée à récupéré… Ou alors…! J’insert ma charge dans mon filet. Les masses métalliques des poids devraient emmagasiner assez d’énergie et en libéré partiellement dans les filons pour que lorsque je lancerai le filet, un simple frôlement l’oiseau soit de nouveau incapable de bouger.*

Zarch s’en remit à ce plan un peu bancal, mais dans l’attente, il vaut mieux agir. Alors Zarch sortit le filet; mit un des poids devant sa bouche et laissa coulé l’énergie du chakra dénaturé dans la masse de métal qui se mit à vrombirent. Il prit soin d’appliquer une charge de même nature à chacune des masses d’acier pour ne pas que le filet s’emmêle. Et il lança. Le filet tournoyait dans les airs décrivant la trajectoire d’une fonction quadratique inverse. Le filet de ses doigts quittés Zarch appela :


«DYO!»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dyo Nikushimi
Genin de Kiri
Genin de Kiri
avatar

Nombre de messages : 89
Date d'inscription : 25/11/2007

Feuille de personnage
PV:
26/30  (26/30)
PC:
68/68  (68/68)

MessageSujet: Re: [Lieu] L'Archipel Mangrove   Sam 23 Fév - 18:22

«DYO!»

Les yeux de Dyo, précédemment rivés sur les flammes, se tournèrent vers la voix de Zarch. De là ou il se trouvait le genin pouvait nettement voir l'oiseau faisant l'objet de leur mission devant son coéquipiers. Ce périmètre de distance avait plutot été une bonne idée. Bizarrement loiseau ne semblait pas être en possession de tous ses moyens. C'était le moment d'agir. Les yeux de Dyo se posèrent sur un des filet déposé au pied de l'arbre. Une idée germa dans son esprit, il espérait qu'elle soit bonne. Toujours à l'aide du Kawarimi Dyo redescendit le tronc de l'arbre le plus vite possible en faisant son maximum pour être le plus discret possible. Une fois au pied de l'arbre, Dyo saisit le filet avant d'user de nouveau du kawarimi pour monter sur un arbre situé à quelques centimètres de celui de Zarch et donc tout près de l'oiseau.

Le filet sur l'épaule, Dyo se possitionna sur une branche légèrement cachée par les feuilles. Là il malaxa rapidement une dose de chakra avant d'effectuer des taos.


" Bunshin no jutsu "

Trois dose de chakra égale partirent se former chacune un clone sur les arbres encerclant la position de l'oiseau. A plusieurs, même avec de simples clones, la capture serait surement plus simple. Autant mettre le maximum de chance de son côté. Une fois sa technique réalisée Dyo changea de branche pour se placer plus près de l'oiseau. De là ou il se trouvait Dyo pouvait également voir son coéquipiers. D'un geste de tête Dyo lui montra le filet sur son épaule. Il leva également trois doigts pour désigner les secondes qu'il décompterait avant de lancer le filet sur l'oiseau. D'un dernier signe de tête accompagné d'un regard persistant et d'un phrase inaudible Dyo fit signe à Zarch qu'il attendait son approbation. Après tout si son coéquipier avait lui aussi une idée elle serait peut etre bonne. Il lui laissait donc la possibilité de s'exprimer la dessus. Mais si Zarch se contentait d'aquiecer Dyo lancerait le filet droit sur l'oiseau, espérant que ses clones suivent tout du regard et se tiennent près à agir au cas ou leur cible serait sur la bonne voie pour s'echapper.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Idame Ourihana
Jounin de kiri
Jounin de kiri
avatar

Nombre de messages : 1175
Age : 26
Localisation : Kiri No Kuni
Date d'inscription : 30/12/2006

Feuille de personnage
PV:
60/60  (60/60)
PC:
340/340  (340/340)

MessageSujet: Re: [Lieu] L'Archipel Mangrove   Sam 23 Fév - 18:52

Dyo sauta dans l'arbre. Zarch se mordit la lèvre mais acquiesça finalement soupçonneux. Il inspira un grand coup et renforça la puissance de son vent électrique qui paralysait plus que blessait : la technique était approximative.

Le filet sauta sur l'oiseau, il tenta d'éviter, mais se retrouva enfermé... le filet tomba sur le sol, avec une forme bizarre à l'intérieur, mais rien de visible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zarch Zed
Genin de Kiri
Genin de Kiri
avatar

Nombre de messages : 221
Date d'inscription : 16/01/2008

Feuille de personnage
PV:
33/33  (33/33)
PC:
53/53  (53/53)

MessageSujet: Re: [Lieu] L'Archipel Mangrove   Lun 3 Mar - 1:23

La forme invisible avait tombé avec un bruissement de feuille dans un amoncèlement de fougère Zarch avait vu Dyo lancer son filet. Mais a présent qu’il se dirigeait vers le sol et qu’il récoltait sa proie aucun signe de son camarade. Où était t-il passé. Aucune idée. Il appela. Rien. La partie en feu de la forêt crépitait. La chaleur était suffocante. Zarch chercha des traces de Dyo. Aucune. Il avait du être séparer par quelque chose qui n’était pas de son ressort. La situation indiquait une seule solution, se rendre au point de rencontre près de la berge et attendre. Attendre Dyo… ou attendre le navire. Et Idame qui était toujours invisible comme ce foutu oiseau qui pesait sur le dos de Zarch. La paralysie avait depuis longtemps expirer et les piaillements et mots d’insultes qu’il lançait réussissais même à traverser les bouchons improviser que Zarch s’était mis sur les oreilles. La forêt retenait son souffle avec Zarch. Il avait marché longtemps et l’oiseau était finalement tombé endormi. Il respirait contre son dos et sa petite masse chaude avait quelque chose de rassurant. Arrivé sur la rive, il faisait nuit et aucune trace de Dyo. Au loin, une volute de fumée s’échappait des arbres mais aucune flamme n’éclairait le ciel signifiant que l’incendie devait s’être circonscrit avec l’humidité environnante. Le lent reflux des vagues ne laissait point envisager ce qui allait suivre. La nuit serait longue et Zarch avait décidé d’allumer un feu même si des ninjas ennemis pourraient le repéré. Les raisons étaient simples. Justement, il serait visible donnant un point de repère à Dyo; il pourrait facilement repousser les prédateurs comme les guêpéphants et surtout il pourrait garder un confort certain en éliminant l’humidité et le froid de la nuit. L’oiseau s’était réveillé. Zarch avait décidé de le garder avec lui quoi qu’il arrive. Il n’avait donc qu’un seul bras pour monter son feu. La petite écume que crachait la mer sur la berge signifiait un calme qui perdurerait. Même la nature peut être sournoise. Le silence tomba. Même la forêt sembla bâillonnée. Zarch qui ramassait du bois et tenait sur son épaule l’oiseau qui s’était résolu leva vers le ciel un œil inquiet. La nuit craqua. Le torrent des dieux s’abattit sur les hommes. La chute rendit impossible l’allumage d’un feu, par contre elle repoussa les derniers tisons de l’incendie produite par Dyo au retranchement de souvenir. Zarch se dépêcha. Il piqua une toile et se fit une tente en «A» l’ouverture face à un énorme tronc. Heureusement aucun vent ne soufflait. Mais l’eau réussissait tout de même à s’infiltrer légèrement dans la tente par ruissellement. Zarch calfeutra le pourtour avec la terre glaireuse qu’il avait trouvé sous l’arbre. Un confort précaire mais certain jusqu’au matin. L’oiseau s’était remis à crier.

«Tais-toi ou je te fait dormir dehors»


Les mots avait fait taire la proie de Zarch sur le coup. Il s’était introduit dans l’abri de fortune avec ses vêtements mouillés et sur un sol trempé. Il avait commencé à concentrer son chakra. L’animale à plume posé dans un coin manifestait sa présence que par la forme bombé du sac dans lequel Zarch l’avait transféré. Posé sur une racine, il frissonnait. La noirceur céda la place à une lumière bleu et légère. Zarch n’avait pas monté cette abri pour lui mais pour l’oiseau qui serait surement mort de froid dans la pluie. Lui aimait particulièrement que l’eau cours sur son corps et que la pluie le percute en explosant dans un léger petit bruit pareil à un baiser. Zarch avait prit le filet et s’était assit dessus. Il avait aussi préalablement inséré les masses du tour dans la terre qui était plus qu’humide. Il se concentrait. Son esprit voguait sur un courant qui n’était plus fait d’eau. Les atomes d’eau seraient ses amis ce soir. Il se mit à briser les liens reliant l’hydrogène et l’oxygène. Les gaz était aspiré au dehors où il se perdait dans l’atmosphère. Les yeux fermé Zarch accumulait l’énergie chimique. La réaction avançait et devenait plus facile. Zarch absorbait les électrons liants et commençait à les faire infiltrer le filet de métal. Il se mit à vibrer et scintiller sous l’énergie qu’il absorbait. L’eau sous la tente en plus d’avoir était réduite par la décomposition élémentaire se transformait en vapeur sous l’action du filet chauffant. Zarch s’était retiré du filet devenu trop brulant. Un nuage blanc d’eau vaporisé s’échappait contre le tronc. Les mains de Zarch posé sur le filet insufflairent une dernière vague électrique au filet. L’air de la petite tente était maintenant sec et chaud. L’oiseau jacasseur avait cessé de greloté et s’était assoupit sur sa racine. Zarch sortit quelque bandage et les appliqua sur les doigts qui n’avaient pu échappé à la chaleur du filet encore rouge de tension électrique. L’effort et les événements de la journée avait épuisé Zarch qui étendu prêt de l’oiseau après avoir roulé et plié le filet tombait dans les bras de Morphée répétant une question qui n’avait cessé de lui courir dans le crâne.

*Où es-tu Dyo?*

Le matin arriva rapidement et c’est avec les cris de l’oiseau que Zarch fut réveillé. La pluie avait stoppé. Le soleil irradiait les plantes. Zarch avait remballé l’équipement et avait ouvert une ration de survie et un sac de fruit séché de ses propres provisions. Il mangea la ration sans goût et donna les fruits à l’oiseau dans le sac qui se tût pour un moment. La jungle était revenue à ce qu’elle était. Sur la berge, Zarch scrutait l’horizon. Aux loin, il voyait les voiles caractéristique du «Bellamya» le navire de Ben Ar’Tok. Le dos droit, il attendait, oiseau sur l’épaule, Dyo en tout premier; le navire après et avec un peu moins de résolution, un signe d’Idame. Mais il souriait…

«J’adore l’aventure!»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dyo Nikushimi
Genin de Kiri
Genin de Kiri
avatar

Nombre de messages : 89
Date d'inscription : 25/11/2007

Feuille de personnage
PV:
26/30  (26/30)
PC:
68/68  (68/68)

MessageSujet: Re: [Lieu] L'Archipel Mangrove   Mar 4 Mar - 20:40

La dernière chose que Dyo avait vu était le filet capturant l'oiseau et Zarch s'en rapprochant. Puis il y avait eut cette violente rafale de vent qui tait venue accentuer le mouvement de la fumée produite par l'incendie. Le vent avait tourné depuis peu, amenant ainsi toute la fumée vers le visage de Dyo. Toujours perché sur son arbre, il avait entendu des bruits semblant provenir du sol. Mais trop occupé à trouver une zone d'air pur ou respirer et ou permettre à ses yeux déjà rouges d'origine de ne pas aggraver cette couleur à cause de l'irritatio produite par la fumée. l'autre problème était que cette fumée empêchait de voir les alentours et que Dyo n'avait jamais été très efficace dans ce genre de situation. Mais le vent avait finit par faire un nouveau caprice en prenant une nouvelle direction, aténuant ainsi la fumée. Dyo avait donc put se rendre là ou il avait vu le filet maintenant l'oiseau prisonnier pour la dernière fois. Mais comme il s'en doutait il n'y avait plus personne, ni l'oiseau, ni Zarch. Seul son sac était resté bien sagement posé au pied d'un arbre. Dans cette situation la seule solution semblait être de se rapprocher de la berge. Zarch avait dû avoir le même reflexe et les deux garçons s'y retrouveraient donc surement. De plus, si Zarch avait l'oiseau avec lui, comme l'espérait Dyo, ils pourraient prendre le bateau et quitter cette île de malheur. Cependant après avoir été surpris par la fumée, c'était à présent la pluie qui semblait en vouloir à Dyo. La soleil, lui, ne tarderais pas à disparaitre, laissant ainsi le champ libre aux prédateurs de la nuit. Dyo décida donc de passer sa nuit en lisière de forêt et de se lever le lendemain à la première heure pour rejoindre la rive.

Il pleuvait des cordes et la nuit avait à présent englobée toute l'île dans un silence presque effrayant. Dyo avait trouvé un refuge sous les branche de trois gros arbres semblant presque regroupés en un. Abrités par les larges branches et leurs epaisses feuille Dyo parvenait à ne plus recevoir sur son crâne que quelques gouttes de temps à autre. Comparé au déluge qui tombait il pouvait s'estimer heureux d'être un minimum protégé. Cependan, si durant le jour regnait une chaleur toride sur l'île, la nuit était glaciale si bien que Dyo avait l'impression à chaque mouvement que ses doigts allaient se briser. Avant que la nuit ne tombe Dyo avait regroupés quelques branches qu'il avait enmené dans son abri dans le but de faire un feu. Certes il ne tiendrait pas très longtemps avec la pluie mais il lui permettrait de se rechauffer au moins pendant un instant. Dyo connaissait certaines techniques dites à l'ancienne pour allumer un feu de bois mais il avait une idée bien meilleure qui ne lui couterait juste qu'un peu plus d'energie. Le garçon malaxa donc une petite dose de chakra katon qu'il fit circuler dans tout son corps. La sensation chaude et presque rassurante qui envahit ses membres permit au genin de se détendre un instant. Alors qu'il se rechauffait de son mieux, Dyo espérait que Zarch s'en sortait bien de son côté. Puis Dyo souffla doucement sa petite boule de feu sur les branches qui s'embrasèrent aussitôt. Le garçon positionna ses mains au dessus de feu, essayant de continuer à se rechauffer. Mais très vite les quelques gouttes qui perçaient à travers le feuilles des arbres venaient s'attaquer aux flammes. Dyo pourrait rallumer le feu plusieurs fois mais pas eternellement. De plus il ne tenait pas à rester eveiller toute la nuit rien que pour veiller sur le feu. Hélas, il ne parvint pas à trouver le sommeil avant une heure avancée de la nuit.

Le lendemain matin Dyo fut reveillé par le bruit de la nature l'entourant. Son feu s'était éteint et la pluie avait cessée. Dyo serra contre lui son sac qu'il avait gardé avec lui toute la nuit, comme une présence pour ses rassurer. Il laissa echapper un baillement avant de sortir quelque chose à grignoter pour se redonner quelques forces. A présent il était temps de quitter la forêt. Dyo arriva à la berge sans trop de problème. Au loin il lui semblait apercevoir un bateau et plus prêt, sur la place, une silhouette masculine qu'il lui sembla reconnaitre. Zarch, avec sur son dos un sac semblant gigoter avec ardeur. Dyo pressa le pas afin de le rejoindre plus rapidement. Tout cela était-il vraiment terminé?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Idame Ourihana
Jounin de kiri
Jounin de kiri
avatar

Nombre de messages : 1175
Age : 26
Localisation : Kiri No Kuni
Date d'inscription : 30/12/2006

Feuille de personnage
PV:
60/60  (60/60)
PC:
340/340  (340/340)

MessageSujet: Re: [Lieu] L'Archipel Mangrove   Mer 5 Mar - 16:46

[Tout se passe bien, vous arrivez à Kiri. Vous décidez de vous rendre au monolithe. Idame y est normalement, à cette heure-ci.

Ne postez pas par le port ni même la porte, c'est impeccable continuer ainsi. Les récompenses viennent dés que vous êtes dans ma salle. Faites bien attention à garder l'oiseau, et nourrissez-le ;-)]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Lieu] L'Archipel Mangrove   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Lieu] L'Archipel Mangrove
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Gaiden :: Hors trois Villages :: Hors des trois Villages cachés principaux :: Kiri no Kuni :: Marais-
Sauter vers: