Naruto Gaiden

Jeux de Rôle Rp sur l'univers Naruto
 
AccueilFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Entrainement] Petite clairière à l'orée des bois brumeux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Asei Yukou
Genin de Kiri
Genin de Kiri
avatar

Nombre de messages : 91
Localisation : Vers l'infini et au delà... (... de Kiri!)
Date d'inscription : 10/02/2008

Feuille de personnage
PV:
30/30  (30/30)
PC:
77/77  (77/77)

MessageSujet: [Entrainement] Petite clairière à l'orée des bois brumeux   Mar 19 Fév - 8:51



Dans cette petite clairière toute proche du village de Kiri, l'on peut trouver quelques shurikens rouillés, ou encore de nombreuses encoches sur les arbres environnants. En effet, des générations d'étudiants et de genins sont venus là pour faire leurs exercices quotidiens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asei Yukou
Genin de Kiri
Genin de Kiri
avatar

Nombre de messages : 91
Localisation : Vers l'infini et au delà... (... de Kiri!)
Date d'inscription : 10/02/2008

Feuille de personnage
PV:
30/30  (30/30)
PC:
77/77  (77/77)

MessageSujet: Re: [Entrainement] Petite clairière à l'orée des bois brumeux   Mar 19 Fév - 9:36

Aseï se dirigea d'un pas hâtif vers la clairière à l'orée du bois brumeux non loin de la sortie de Kiri. Il était assez épuisé après l'entraînement du Senseï Akane, qui avait commencé fort, mais il se devait de poursuivre ses exercices quotidiens. Aseï n'étant pas issu d'une famille de ninja, il voulait constamment faire ses preuves, ce qui avait fait de lui un bon étudiant à l'Académie. Mais le monde des shinobis est cruel.

*Être bon c'est encore trop loin de la perfection, or c'est la perfection qui préserve notre vie dans un combat, la moindre erreur peut être fatale*

Sortant ses shurikens d'entraînement, Aseï se prépara au tir de précision en repérant un arbre isolé qu'il pourrait prendre pour cible. En arrivant à Kiri, il n'avait absolument aucune idée des techniques de base que devait maîtriser un bon shinobi. Son ignorance l'avait conduit à être un des plus mauvais lanceur de shurikens de sa classe. Mais il avait laborieusement comblé son retard et ses lacunes et même surpassé une bonne partie de ses camarades en travaillant sa technique d'arrache-pied, technique d'autant plus appréciée qu'elle lui était toute particulière et se résumait en quelques mots:

*Le tout n'est pas de faire mouche aux points vitaux, un adversaire s'y attendra certainement et s'il n'a pas subi de gros dégâts il pourra parer le shuriken avec aisance. Non, il faut savoir incapaciter l'adversaire ou créer une ouverture en le surprenant, c'est à dire en ne laissant pas dévoiler ce que le shuriken cible et en visant des endroits du corps apparemment anodins*

Ainsi Aseï s'entraîna à la précision en créant des situations imaginaires, s'inventant des contraintes.
Puis il ramassa ses shurikens et se hissa à une branche robuste. Maîtriser le lancer n'était pas tout, il lui fallait muscler son corps. Cela répondait à une logique trés simple pour le jeune étudiant.

*Si je développe des techniques de ninjutsu il me faut néanmoins développer ma force physique. Un maître en taijutsu ne cherchera que le corps à corps, or quelqu'un qui s'appuie trop sur ses techniques ne fera pas le poids si sa défense est trop poreuse*

Aseï savait que sa force ne rivalisait pas avec un étudiant en taijutsu, mais savoir se mesurer, ne serait-ce que quelques minutes, au corps à corps avec l'un d'eux serait suffisant pour pouvoir reprendre en main une situation et lancer de nouvelles techniques de ninjutsu. Après un long exercice de tractions, il se pendit la tête en bas et travailla ses abdominaux.

Epuisé, il sauta à terre.

*Une fois que les muscles souffrent de l'intensité de l'effort, c'est à ce moment qu'il faut savoir mesurer les limites de son corps, de son esprit. C'est à ce moment qu'il faut savoir mesurer la précision de ses coups et recentrer son analyse des évènements, faire le point, en fait conserver un esprit aiguisé.*


Enchaînant les katas, Aseï s'était conduit à un point de fébrilité intense pour vérifier que même dans cet état il pouvait reproduire ces gestes de combat de base avec précision. En effet, dans un combat, même l'extrême lassitude ne pouvait permettre le relâchement, car en dernier recours il y a toujours des échappatoires voire des ouvertures. Savoir maîtriser sa fatigue est donc un point essentiel pour le shinobi.

Une fois usé, son corps épuisé, Aseï se mit en tailleur et tint la position. C'est à l'Académie qu'on leur avait enseigné l'exercice simple de la méditation, censée recentrer la concentration du shinobi, lui permettre de mieux analyser, mieux faire le point sur des situations donner, mais aussi ressourcer son chakra. Aseï appréciait particulièrement cet exercice qui le forçait, même dans la plus grande lassitude, à garder un esprit aiguisé.
Et inlassablement il se répétait son nindô:

*Toute chose est à méditer, emportement et force brute ne sont que le reflet de la peur*

C'est dans cette posture qu'il clôt son exercice quotidien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dokara Akane
Chuunin de Kiri
Chuunin de Kiri
avatar

Nombre de messages : 519
Age : 26
Localisation : Qu'importe fume sa clop
Date d'inscription : 22/01/2007

Feuille de personnage
PV:
96/96  (96/96)
PC:
405/405  (405/405)

MessageSujet: Re: [Entrainement] Petite clairière à l'orée des bois brumeux   Mar 19 Fév - 12:49

Dokara se promenait dans Kiri, il voulait savoir ce que ses élèves faisaient pendant leurs heures perdues. Peut être pourrait-il les aider dans leurs entrainements ? Cigarette à la bouche, le Chuunin se dirigeait vers le lieu d'entrainement fétiche des jeunes recrues. Les arbres marqués de nombreuses incisions souffraient des lancers de shurikens, de kunais et autres projectiles perforants ou tranchants. Apercevant le petit Yukou, le médecin s'avança jusqu'à lui.

"Alors tu t'amuses bien Asei ? Je vois que tu t'es bien dépensé. Tu as encore assez d'énergie pour faire joujou avec ton chakra ou pas ?"

Attendant la réponse de l'élève.

"Bon je vais t'apprendre une technique qui parait anodine comme ça, mais qui peut te sauver de certains problèmes.
En fait cela consiste à se libérer lorsqu'on est ligoté même sans les mains, c'est pas beau ça ! Bon je vais essayer de te faire une démonstration, j'ai vu ça dans un bouquin il y a pas longtemps c'est une technique de faible rang je devrais pouvoir y arriver du premier coup, mais c'est pas garanti. Allez on va commencer attache-moi les mains."


Asei prit le bout de corde que lui tendait son Senseï et attacha fermement les poignets du Chuunin. Les mains ligotées, le médecin commença à se débattre légèrement testant la solidité du noeud. La résistance était suffisante pour ne pas pouvoir briser la corde par la force, il faudrait se fier aux explications du bouquin désormais. Dokara débuta sa libération, dirigeant ses doigts vers la corde, il libéra ensuite son chakra par les extrémités assez aisément et fit s'échapper par ses poignets une fine quantité de chakra pour repousser la corde, l'assouplir et la contrôler plus facilement. Se concentrant encore un petit moment il arriva à relâcher la pression sur le noeud, libérant les bouts de cordes peu à peu. Sa libération étant presque achevé, il expulsa son chakra, tirant sur ses bras pour les retendre.


"Nawakane no Jutsu"

L'Akane se massa légèrement les poignets observant une petite brulure, il regarda ensuite son élève. C'était à son tour maintenant de se retrouver attacher bêtement à un piquet en bois, les mains dans le dos. Le prof savait pertinemment que son élève mettrait plus de temps à se sortir de cette mésaventure mais il comptait en profiter. Attachant fermement son élève il lia ses mains au piquet dans son dos, puis le fit s'assoir. Aucun moyen pour lui de se lever maintenant, ni même faire beaucoup de mouvement. Dokara voulait à tout pris que son élève réussisse, mais le mieux était encore la condition réelle, le Chuunin serait-il l'imiter convenablement.

"Alors petit maintenant qu'on est seul tu vas pouvoir me dire ce que tu sais... Où est ton fric ? Est-ce que tes parents ont des objets précieux ?

Si tu ne me dit rien je vais pouvoir me servir de toi pour une petite expérience, le poison foudroyant, la mort lente ou peut être une séance de torture. "

"Irou Ninjutsu"


Commençant à approcher son scalpel de chakra du visage d'Asei, il voyait une certaine peur dans le visage de l'élève ainsi qu'une incompréhension. Parlerait-il sous la menace arriverait-il à se libérer ?

[+1Force; +1Nin]

_________________
Dokara Akane

Chuunin de Konoha Kiri



Dernière édition par Dokara Akane le Mar 19 Fév - 23:25, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asei Yukou
Genin de Kiri
Genin de Kiri
avatar

Nombre de messages : 91
Localisation : Vers l'infini et au delà... (... de Kiri!)
Date d'inscription : 10/02/2008

Feuille de personnage
PV:
30/30  (30/30)
PC:
77/77  (77/77)

MessageSujet: Re: [Entrainement] Petite clairière à l'orée des bois brumeux   Mer 20 Fév - 9:46

*Toute chose est à méditer...*

"Alors tu t'amuses bien Asei
? Je vois que tu t'es bien dépensé. Tu as encore assez d'énergie pour
faire joujou avec ton chakra ou pas ?"

Asei leva la tête et vit son Senseï se diriger vers lui. Se relevant avec un élancement dans les jambes, Asei lança :

"M'amuser? Héhé oui effectivement je suis assez fatigué mais après cette méditation je crois encore avoir des ressources"

"Bon je vais t'apprendre une technique qui parait anodine comme ça, mais qui peut te sauver de certains problèmes.
En
fait cela consiste à se libérer lorsqu'on est ligoté même sans les
mains, c'est pas beau ça ! Bon je vais essayer de te faire une
démonstration, j'ai vu ça dans un bouquin il y a pas longtemps c'est
une technique de faible rang je devrais pouvoir y arriver du premier
coup, mais c'est pas garanti. Allez on va commencer attache-moi les
mains"

Asei prit le bout de corde que lui tendait
son Senseï et attacha fermement les poignets du Chuunin. Les mains
ligotées, le médecin commença à se débattre légèrement testant la
solidité du noeud. Asei le vit tendre les doigts et apparement lancer un influx de chakra dans la corde pour l'assouplir et se libérer les mains.


"Nawakane no Jutsu"

Aseï retint le nom de la technique et se remémora les étapes tandis que le Senseï Akane se massait les poignets. Asei mit ensuit ses mains dans le dos, son Senseï le fit asseoir et l'attacha fermement au piquet.

*Impossible de ruser si tant est que j'en aie la possibilité*


Commençant à concentrer son chakra dans les mains, le Senseï changea tout à coup d'attitude. Une lueur de peur traversa les yeux d'Aseï.

"Alors petit maintenant
qu'on est seul tu vas pouvoir me dire ce que tu sais... Où est ton fric
? Est-ce que tes parents ont des objets précieux ?

Si tu ne me
dit rien je vais pouvoir me servir de toi pour une petite expérience,
le poison foudroyant, la mort lente ou peut être une séance de torture
"

"Irou Ninjutsu"

Aseï vit un scalpel de chakra apparaître dans la main du Senseï et s'approcher dangereusement de son visage. Déboussolé, Aseï se ressaisit néanmoins en se répétant son nindô.

*Toute chose est à méditer, emportement et force brute ne sont que le reflet de la peur*

Il n'avait pas beaucoup de temps, mais il lui fallait néanmoins analyser la situation. Deux possibilités se dessinaient : soit le Senseï le testait et cette comédie ne visait qu'à le plonger dans une situtation réelle ; soit il était trés sérieux, après tout les ninjas renégats font légion et ce ne serait pas la première fois qu'un shinobi trahirait son village, d'autant qu'il ne connaissait pas si bien que ça Dokara Akane.

*Mais quelque chose cloche. Je ne suis issu d'aucune famille de ninja, et lui même sait que mes revenus sont modestes. Il n'est donc pas motivé par l'argent*

Renforcé dans son idée que tout ceci n'était qu'un test, Aseï comprit donc qu'il fallait se prendre au jeu et savoir distraire l'attention tout en se concentrant sur la tâche essentielle, se libérer. Mais là n'était pas tout, il fallait réussir à éloigner l'assaillant pour avoir la liberté d'action nécessaire une fois les mains libérées. Il fallait donc gagner du temps.

"Un minute! Une fois mort je ne vous servirai plus à rien, expliquez moi pourquoi ce revirement soudain d'attitude?"

Parlementer et agir en même temps n'était pas aisé, mais Aseï se concentra avant tout sur ses doigts et commença à libérer du chakra dans la corde pour mieux la contrôler. N'arrivant pas à maintenir un flux constant, il prit sur lui même de mieux se concentrer, se replongeant dans un état semi-éveillé comme celui qu'il avait lors de sa méditation. Sa prise étant mieux assurée, il diffusa du chakra dans la corde avec plus d'assurance.
Le Senseï ne prit pas le temps de palabrer, et après sa réponse, Aseï enchaîna.

"Ecoutez, je sais comment me procurer de l'argent en quantité suffisante, je pense pouvoir faire l'affaire mais faites moi confiance. Dans mes affaires au pied de l'arbre il y a un parchemin qui détaille à peu de choses prés l'adresse de mon lieu d'habitation, prenez la en guise d'assurance."

Conscient que son petit manège ne durerait pas longtemps, d'autant que le Senseï n'avait pas fait disparaître sa lame de chakra, Aseï augmenta la quantité de chakra qu'il diffusait dans la corde. Sa maîtrise étant beaucoup plus faible que celle de son maître, il y dépensa une bien plus grande quantité de chakra. Profitant de l'instant de répit qui suivit sa réponse, il souffla:

"Nawakane no Jutsu"

Peu sûr du résultat, il se débattit néanmoins pour s'éloigner du piquet, au risque de n'avoir peut-être pas assez assoupli la corde, mais il ne le saurait qu'en se levant d'un bond car cela était sa seule chance de se sortir de cette situation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dokara Akane
Chuunin de Kiri
Chuunin de Kiri
avatar

Nombre de messages : 519
Age : 26
Localisation : Qu'importe fume sa clop
Date d'inscription : 22/01/2007

Feuille de personnage
PV:
96/96  (96/96)
PC:
405/405  (405/405)

MessageSujet: Re: [Entrainement] Petite clairière à l'orée des bois brumeux   Mer 20 Fév - 14:00

Asei ne comprenait pas grand chose à ce qui se passait mais Dokara restait menaçant. Sous la pression exercée par son Senseï, le Yukou tenta d'imiter l'Akane libérant son chakra, il entreprit de se défaire de cette situation. La menace devenait plus pressante et le Yukou finit par parler.

"Un minute! Une fois mort je ne vous servirai plus à rien, expliquez moi pourquoi ce revirement soudain d'attitude?"

Affichant un sourire sournois et des yeux ronds aiguisés, avides de pouvoir et de sang, il révéla à son élève les raisons de ses actions.


"Qu'importe,j'ai besoin de corps jeunes pour mes expériences, on manque toujours de matière première, fraiche et pure."

"Ecoutez, je sais comment me procurer de l'argent en quantité suffisante, je pense pouvoir faire l'affaire mais faites moi confiance. Dans mes affaires au pied de l'arbre il y a un parchemin qui détaille à peu de choses prés l'adresse de mon lieu d'habitation, prenez la en guise d'assurance."

"Prends moi pour un con, tu vis dans un appartement il n'y a pas d'arbre dans un appartement. Le fric je pourrais m'en procurer, les humains en pièces détachés sont tout aussi recherchés, je me serviras d'Hikinto."

"Nawakane no Jutsu"

Asei se débattit quelques instants, crachant quelques mots, il tenta de se mettre debout, mais Dokara l'en empêcha. Touchant les deux cuisses de l'étudiant, l'Akane incisa avec précision les muscles ne laissant aucune hémorragie et paralysant les membres inférieurs. La corde ne s'était pas dénouée, faisant retomber Asei au sol, le dos heurtant brusquement le poteau.


"Alors maintenant que tu ne peux plus rien faire, je pouvoir t'emmener. As-tu une dernière chose à dire pour ta mort ?"

_________________
Dokara Akane

Chuunin de Konoha Kiri

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asei Yukou
Genin de Kiri
Genin de Kiri
avatar

Nombre de messages : 91
Localisation : Vers l'infini et au delà... (... de Kiri!)
Date d'inscription : 10/02/2008

Feuille de personnage
PV:
30/30  (30/30)
PC:
77/77  (77/77)

MessageSujet: Re: [Entrainement] Petite clairière à l'orée des bois brumeux   Mer 20 Fév - 15:02

Aseï tira sur la corde mais celle-ci ne se défit pas, il retomba au sol et, dans une douleur cuisante, vit avec horreur son Senseï lui toucher les cuisses. Plus aucun mouvement ne lui était permis avec les jambes.

"Alors maintenant que tu ne peux plus rien faire, je pouvoir t'emmener. As-tu une dernière chose à dire pour ta mort ?"

La situation était critique, s'il s'agissait effectivement d'un test, son Senseï le poussait assez loin et Aseï s'en voulut de ne pas l'avoir pris assez au sérieux.

*Réfléchis comme si ta vie en dépendait Aseï*

L'étudiant était plutôt étonné de ne pas avoir réussi à se libérer des cordes, y ayant pourtant investi une quantité importante de chakra. Il fallait mettre son échec sur le compte de la précipitation. Il était temps d'élaborer une stratégie et il n'avait pas de temps devant lui.
Aseï pensa immédiatement au poteau, il l'avait heurté assez violamment et il était possible que celui-ci se soit quelque peu déchaussé, il se pencha en arrière comme s'il essayait de se débattre et vérifia qu'effectivement le piquet auquel il était attaché bougeait quelque peu.
La stratégie s'imposait alors à son esprit. C'était sa dernière chance, il lui faudrait faire diversion et avoir le temps de se libérer de ses liens, puis il lui faudrait affronter le Senseï sans faire usage de ses jambes, s'il poussait jusque là tout du moins, ce dont doutait encore l'étudiant.
Malheureusement, il n'avait pas grand choix pour faire diversion, et il pensait se rendre ridicule.

*Mais tant pis, qui ne tente rien n'a rien, du moins je peux même risquer la mort*

Si le Senseï ne jouait pas la comédie, il était d'utilité publique de livrer à Kiri un fou dangereux qui pratiquait de sombres machinations dans ses rangs.
Aseï approchait ses doigts du noeud de la corde et recommença à y impulser du chakra, remarquant tout de même que celle-ci s'était quelque peu déserrée. Se concentrant, il fit en sorte d'économiser ses forces en diffusant de manière plus efficace le chakra dans la corde, du bout des doigts.

"J'aurai une dernière volonté, humer une dernière fois la terre qui m'a portée."

N'attendant pas la réponse du Senseï, il se pencha et susurra :

"Nawakane no Jutsu"

Sûr de lui désormais, car il s'agissait de sa dernière chance, Aseï diffusa une forte quantité de chakra dans la corde pour la dénouer, puis attrapa à pleines mains le poteau qui était dans son dos, tira dessus de toutes ses forces pour tenter de le faire basculer et de frapper le Senseï Akane qui se trouvait en face de lui. Si ses liens s'étaient effectivement détachés, il arriverait à faire levier avec son dos et à frapper le shinobi avec la puissance de la chute du piquet. Si ses liens ne s'étaient pas détachés, ses mains resteraient attachées au poteau et il se ferait une violente torsion des bras en arrière, car ils seraient entrainés par la chute du poteau. Tout se décidait donc sur sa maîtrise de la nouvelle technique.

[Schéma explicatif ( tongue ) ]
[img=http://img530.imageshack.us/img530/8725/aseuy0.th.png]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dokara Akane
Chuunin de Kiri
Chuunin de Kiri
avatar

Nombre de messages : 519
Age : 26
Localisation : Qu'importe fume sa clop
Date d'inscription : 22/01/2007

Feuille de personnage
PV:
96/96  (96/96)
PC:
405/405  (405/405)

MessageSujet: Re: [Entrainement] Petite clairière à l'orée des bois brumeux   Mer 20 Fév - 16:55

Asei se débattit dans les sens, cherchant à élargir ses liens, il ne fit que resserrer le noeud qui s'était légèrement dénoué. Mais cela ne l'arrêta et il continua de remuer sur le sol sans l'aide de ses jambes que Dokara venait de meurtrir. L'Akane menaçait toujours l'étudiant mais se rendit bien compte que le faible poteau de bois prenait de plus en plus de jeu, laissant plus d'amplitude à ses mouvements.

"J'aurai une dernière volonté, humer une dernière fois la terre qui m'a portée."

"Nawakane no Jutsu"


Le tortionnaire avait à peine eu le temps de satisfaire la demande que le jeune garçon fit basculer le piquet. Malheureusement pour Asei, la vitesse de chute ne fut pas suffisante pour surprendre son "professeur", le reste du piquet enfoncé dans la terre freina le mouvement. Dokara fit un pas de côté pour voir le piquet retomber sur le sol et emporter le corps de l'élève. Le haut du piquet plus lourd que le reste fit ployer Asei, qui heurta le sol de sa tête mais ses mains se détachèrent du pilonne évitant ainsi une douloureuse torsion. La tête dans la terre et les mains à plat sur le sol, le Yukou était enfin libéré de cette première emprise.

"Eh...Bien là tu vas pouvoir plus que la humer la terre. Ça a quel gout ? Ahahhaha"

Dokara se tordit de rire, laissant des larmes coulées et une frénétique contraction des abdominaux. Son élève n'avait pas l'air de rigoler et l'Aakne s'arrêta là.

"Ba il t'en a ..."


[Nawakane no Jutsu appris; +1 Int; +1 Nin]

_________________
Dokara Akane

Chuunin de Konoha Kiri

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chinizu Hake
Disparu(e)
avatar

Nombre de messages : 988
Age : 28
Date d'inscription : 10/11/2006

Feuille de personnage
PV:
300/300  (300/300)
PC:
854/905  (854/905)

MessageSujet: Re: [Entrainement] Petite clairière à l'orée des bois brumeux   Mer 20 Fév - 17:20

Chinizu se baladait dans le coin quand elle entendit les railleries moqueuses du Chuunin qui semblait venger quelque chose sur un jeune étudiant. Situation intéressante, peut être qu’une petite mise au point aurait pût être intéressante. Cependant, une tout autre idée trottait dans la tête de la Mizukage…

*Oh Oh Oh, testons sa résistance…*

Elle enchainait une série de signe très rapide et lâchait un petit mot très léger…

« Bon Yari no Jutsu »

Cette illusion donnait une vue totalement flou à Dokara… La puissance de celui-ci était assez impressionnante… Puis Chinizu enchainait une seconde série de signe.

« Magen: Nijū Kokoni Arazu no Jutsu »

Et une dernière…

« Gokan Jutsu »

L’ouïe du garçon ne fonctionnait plus, il n’entendait plus rien, en plus de voir flou…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asei Yukou
Genin de Kiri
Genin de Kiri
avatar

Nombre de messages : 91
Localisation : Vers l'infini et au delà... (... de Kiri!)
Date d'inscription : 10/02/2008

Feuille de personnage
PV:
30/30  (30/30)
PC:
77/77  (77/77)

MessageSujet: Re: [Entrainement] Petite clairière à l'orée des bois brumeux   Ven 22 Fév - 11:15

Le Senseï évita le poteau, au grand dam d'Aseï, mais celui-ci réussit à libérer ses mains. Cependant, le poteau appuya sur sa tête et, avant qu'il ait pu faire quoi que ce soit, il lui enfonça le visage dans la terre meuble avant de rouler sur le côté.

"Eh...Bien là tu vas pouvoir plus que la humer la terre. Ça a quel gout ? Ahahhaha"

Essuyant son visage avec sa manche, Aseï cracha un peu de terre avec une mine dépitée.

"Bah il t'en a ..."

Tandis qu'Aseï enlevait au mieux la boue de son visage et que le Senseï Akane continuait à rire, il entendit d'incantations et le Senseï se stoppa net dans une de ses phrases.
Craignant de se prendre une nouvelle technique en pleine face, Aseï jetta:

"Quoi la torture continue? Et ce que j'ai aux jambes ça se soigne rapidement ou...? Senseï? Senseï Akane?"

Le Chuunin fronçait les sourcils comme s'il était en prise avec de sérieux problèmes intérieurs. Cela semblait assez étrange.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dokara Akane
Chuunin de Kiri
Chuunin de Kiri
avatar

Nombre de messages : 519
Age : 26
Localisation : Qu'importe fume sa clop
Date d'inscription : 22/01/2007

Feuille de personnage
PV:
96/96  (96/96)
PC:
405/405  (405/405)

MessageSujet: Re: [Entrainement] Petite clairière à l'orée des bois brumeux   Ven 22 Fév - 13:49

Après sa dernière remarque, le Senseï voulait arrêter là cette comédie qui avait assez durée mais pourtant portée ses fruits. Mais cela ne fut pas vu de cet oeil par un personnage qui fit une entrée en scène plutôt hors du commun. A peine eut-il le temps de finir sa phrase que sa vue se troubla, Dokara ne comprenait pas, se frottant les yeux, il vit Asei ramper comme un ver le visage plein de boue. Se retournant dans tous les sens, il aperçut vaguement une silhouette féminine, le sourire au lèvres qui enchainait une série de taôs.
"Hey ! J'ai rien fait c'était un test, arrête tes conneries, il faut bien tester ses élèves. T'as pas le droit surtout avec un Genjutsu."

« Magen: Nijū Kokoni Arazu no Jutsu »

A ses mots, rien ne se passa pour le Chuunin mais cela annoncer surement quelque chose de bien pire. Une petite voix retentit dans le creux de ses oreilles avant qu'elle ne soit couper par une notre technique.

"Quoi la torture continue? Et ce que j'ai aux jambes ça se soigne rapidement ou...?"

« Gokan Jutsu »

L'Akane commençait à se mettre en colère, la torture qu'il avait fait subir et lui était maintenant destinée. Peut être avait-il été trop dure avec son élève ?

"Mais qu'est-ce que j'en ai à faire c'est toi qui a appelé la Mizukage, va lui demander ou continue de lécher le sol."

Dokara cherchait partout du regard et sa vue ne voulait pas revenir, ayant trop de faire un pas pour tomber, il resta immobile, observant ce qui se passait, ce que dirait son élève, ce que ferait Chinizu.

_________________
Dokara Akane

Chuunin de Konoha Kiri

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asei Yukou
Genin de Kiri
Genin de Kiri
avatar

Nombre de messages : 91
Localisation : Vers l'infini et au delà... (... de Kiri!)
Date d'inscription : 10/02/2008

Feuille de personnage
PV:
30/30  (30/30)
PC:
77/77  (77/77)

MessageSujet: Re: [Entrainement] Petite clairière à l'orée des bois brumeux   Ven 22 Fév - 14:59

"Mais qu'est-ce que j'en ai à faire c'est toi qui a appelé la Mizukage, va lui demander ou continue de lécher le sol."

"Appelé la...?"

Aseï saisit une branche basse et se hissa. Essuyant et frottant ses yeux, il distingua effectivement une silhouette de femme un peu en retrait.

*S'il s'agit de la Mizukage, je dois me comporter avec respect*

Aseï posa une main sur sa poitrine et inclina la tête tout en se tenant de l'autre main à la branche.

"Je vous salue Ô Mizukage, et vous prie trés respectablement de bien vouloir lever votre technique sur mon Senseï qui, bien qu'il aie des méthodes peu communes, pourra me réparer les jambes"

Relevant la tête avec un sourire montrant toutes ses dents, Aseï esperait que la Mizukage n'avait pas un caractère trop sévère, lui qui ne l'avait jamais rencontré et qui n'était, après tout, qu'un humble étudiant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chinizu Hake
Disparu(e)
avatar

Nombre de messages : 988
Age : 28
Date d'inscription : 10/11/2006

Feuille de personnage
PV:
300/300  (300/300)
PC:
854/905  (854/905)

MessageSujet: Re: [Entrainement] Petite clairière à l'orée des bois brumeux   Mar 26 Fév - 13:11

La voix de l’étudiant retentissait dans la clairière, suppliant la toute puissante Mizukage de laisser sa proie sortir du piège, de l’illusion. Ce qu’il faisait endurer a son élève semblait être de la torture, et Chinizu savait ce qu’était la torture. Elle en était professionnelle. Celle qu’elle utilisait était en général mentale. Une torture difficile à tenir pour un chuunin.

« La leçon est elle retenue ?.. »

L’emprise de Chinizu s’arrêtait de suite et la jeune femme faisait son apparition devant Dokara et son jeune élève. Sa position indiquait l’attente d’une morale de la part du chuunin. Peut-être avait il réalisé son erreur…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dokara Akane
Chuunin de Kiri
Chuunin de Kiri
avatar

Nombre de messages : 519
Age : 26
Localisation : Qu'importe fume sa clop
Date d'inscription : 22/01/2007

Feuille de personnage
PV:
96/96  (96/96)
PC:
405/405  (405/405)

MessageSujet: Re: [Entrainement] Petite clairière à l'orée des bois brumeux   Jeu 28 Fév - 19:13

Dokara ne comprenait pas ce qui se passait, son ouïe avait totalement disparut et sa vue ressemblait à celle d'un vieil homme usé par l'âge. Il arriva tout de même à distinguer la silhouette chancelante de l'étudiant qui essayait de se tenir droit tant bien que mal et put apercevoir la vibration de ses lèvres. Puis tout s'arrêta, il retrouva la vue se frottant les yeux pour réhabituer à sa vue ordinaire et se curant les oreilles pour vérifier leur bon fonctionnement. Tout cela l'avait dépassé, son petit étudiant venait de remuer les lèvres tout ses handicaps prenaient fin, il ne comprenait plus rien. Mais l'arrivée de la silhouette féminine, lui fut d'un grand soulagement, tout cela s'expliquer dans sa tête. Puis la colère monta, inexplicable surtout envers un supérieur de ce rang.

« La leçon est elle retenue ?.. »


"La leçon ?... Mes méthodes sont efficaces, regarder vous voyez bien qu'il a réussi à s'en tirer... Et de toute façon il faut bien l'endurcir, si l'avenir de Kiri est monté fébrile qu'est-ce que ça donnera ?"

Reprenant possession de ses moyens, Dokara ne prit même pas garde à Asei qui se tenait debout sur la force de ses bras. Mais en profita pour se relaxer et allumer une cigarette.

_________________
Dokara Akane

Chuunin de Konoha Kiri

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asei Yukou
Genin de Kiri
Genin de Kiri
avatar

Nombre de messages : 91
Localisation : Vers l'infini et au delà... (... de Kiri!)
Date d'inscription : 10/02/2008

Feuille de personnage
PV:
30/30  (30/30)
PC:
77/77  (77/77)

MessageSujet: Re: [Entrainement] Petite clairière à l'orée des bois brumeux   Dim 9 Mar - 8:17

Aseï voyait la Kage et le Senseï Akane s'observer, se jauger peut-être, quand soudain la branche craqua. Craignant de s'étaler au sol, Aseï finit par rompre le silence.

"Dites voir, excusez moi si je vous dérange, mais je souffre affreusement des jambes et j'aimerai réellement pouvoir retrouver ma mobilité du bas"

*De TOUT le bas, je veux des enfants non mais sans blague*

Dokara Aseï n'aurait su dire si ce qui liait ces deux personnes était une amitié profonde, un respect réciproque ou au contraire une relation de supérieur à subordonné mal vécue. En tous les cas, il se préoccupait bien plus de ses membres inférieurs que de la relation entre la Mizukage et le Chuunin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dokara Akane
Chuunin de Kiri
Chuunin de Kiri
avatar

Nombre de messages : 519
Age : 26
Localisation : Qu'importe fume sa clop
Date d'inscription : 22/01/2007

Feuille de personnage
PV:
96/96  (96/96)
PC:
405/405  (405/405)

MessageSujet: Re: [Entrainement] Petite clairière à l'orée des bois brumeux   Ven 14 Mar - 22:02

Dokara continuait sa baston de regard contre la Mizukage quand un petit bip retentit et le Kage partit dans un éclat de fumée devant les yeux d'Asei et son Senseï aux excès de violences. Se rapprochant de l'étudiant, l'Akane se pencha au dessus de lui comme pour l'examiner.

"T'as vraiment mal... ? Bah je vais te soigner bouge pas."

Dokara libéra son sceau grâce à une petite effluve de chakra concentré qui illumina la marque dans son cou. Agissant rapidement pour ne pas que son chakra se dissipe dans tout l'organisme, le médecin accumula une dose de chakra dans le creux de ses mains qui scintillèrent d'un joli éclat. S'approchant des blessures, celles-ci été précises et sans bavure, seuls les muscles avaient été sectionné d'un trait sans marquer l'épiderme. Atteignant la plaie, le Kirien infusa son chakra, réparant les cellules musculaires, reliant les muscles et réinstallant les vaisseaux sanguins. Une fois terminée, Dokara retira son chakra remettant Aseï sur ses pieds.

"Alors ça va mieux ? T'es pas mort ! Allez on va rentrer il s'fait tard."

[+1Int]

_________________
Dokara Akane

Chuunin de Konoha Kiri

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asei Yukou
Genin de Kiri
Genin de Kiri
avatar

Nombre de messages : 91
Localisation : Vers l'infini et au delà... (... de Kiri!)
Date d'inscription : 10/02/2008

Feuille de personnage
PV:
30/30  (30/30)
PC:
77/77  (77/77)

MessageSujet: Re: [Entrainement] Petite clairière à l'orée des bois brumeux   Lun 24 Mar - 10:03

Aseï revint quelques jours plus tard sur les lieux du précédent entraînement qui avait été riche en émotions. De fait, il avait dû utiliser ses compétences stratégiques au maximum face au Senseï, qui l'avait placé dans la situation la plus délicate qui soit. Mais désormais il se savait plus rodé qu'avant, et il maîtrisait d'ailleurs plus de techniques. De plus, son Senseï lui avait fournis des gants d'étouffement, ce pour quoi il lui serait toujours extrêmement, sachant qu'il avait une énorme dette envers lui. Les sortant de son sac il les observa avant de les enfiler.

*Ils sont lourds, je vais gagner en vitesse si je les utilise en mission!*

C'est d'ailleurs ce pour quoi Aseï s'entraînait maintenant avec eux, gagner en vitesse mais aussi en maîtrise des techniques.

*Je sais que vu ma maîtrise en ninutsu, je dois être capable de faire mieux qu'un étudiant normal pour certaines techniques*

C'était exactement ce qu'il cherchait, prononcer son affinité. De fait, il avait décidé de s'entraîner au Kawarimi no Jutsu, afin de maximiser la distance par rapport à l'objet en question, et d'augmenter la durée de la technique.
Il visualisa dès lors un rocher de moins dont les dimensions étaient réduites de moitié par rapport aux siennes. Cette difficulté allait accroître l'intérêt d'Aseï. Ayant enfilé ses gants d'étouffement, il plia les doigts plusieurs fois pour vérifier qu'il n'étaient pas entravés pour la réalisation des taôs. Heureusement, ces gants se prêteraient à merveille pour cet exercice. Observant les arbres des environs, il en repéra un qui était situé à une quinzaine de mètres de sa cible.

*Je n'ai jamais dépassé les 10 mètres... Challenge suplémentaire à relever maintenant*

Joignant ses mains, il effectua un taô unique:

chevre

"Kinobori"

Aseï courut alors et grimpa sur l'arbre en adhérant à la surface du tronc par la plante des pieds. Arrivé à hauteur d'une branche assez solide, il calcula la distance.

*L'arbre est situé à 15 mètres, mais vu la hauteur, je dirai que je suis situé environ à 20 mètres du rocher*

Aseï commençait à douter de la possibilité qu'il réussisse, mais en bon shinobi il ne voulait pas baisser les bras avant d'avoir réussi à relever le défi. Il se posa donc accroupit contre le tronc, les pieds bien calés sur la branche, et observa le rocher sous ses moindres détails. Puis il ferma les yeux. Il était bien entendu capable de réaliser un Kawarimi en moins de temps que cela, mais vu les contraintes, la prudence et la patience étaient mères de réussite. Il visualisa le rocher et déploya son chakra en direction de l'objet. La distance était énorme, mais il s'en savait capable. Si la techique posait problème, il avait déjà vu qu'il pouvait étendre son chakra sur une bonne distance. De fait, il atteint le rocher.

Désormais, il était en connexion avec l'objet qu'il renforça avec une dose massive de chakra. Aseï ne lésina pas sur la quantité, il était reposé et savait qu'il avait de bonnes réserves. Il commença dès lors à visualiser l'objet, à se concentrer sur lui et sur la substitution qu'il voulait réaliser. Il joignit les mains et réalisa les taôs à grande vitesse, malgré la contrainte des gants d'étouffement :


rat singe lievre chevre

"Kawarimi no Jutsu!"

Tandis que la fumée le recouvrait, Aseï envisagea qu'en mission il lui faudrait beaucoup plus de rapidité et sûrement plus de distance s'il ne voulait pas être surpris. De même, il devrait rester silencieux et réaliser la technique sans même mentionner son nom. Aseï n'envisageait même pas le combat, tant sa maîtrise du Kawarimi laissait à désirer, pour l'instant.

Rapide, il attrapa la branche au dessus de lui. Non seulement le rocher n'avait pas bougé, mais lui-même ne s'était simplement décalé que de quelques centimètres, de quoi le faire basculer. D'un mouvement du corps, il pivota autour de la branche pour se retrouver à plat ventre sur celle-ci. Cette position maximisait la concentration, ce dont Aseï avait besoin. Il avait maintenu le lien de chakra avec le rocher, il savait désrmais qu'il devait augmenter la quantité de chakra, ce qu'il fit en puisant dans ses réserves. Puis il se rendit compte qu'avec une bonne concentration il n'était pas forcé d'utiliser tant de chakra :

*Plus la maîtrise est grande moins la technique nécessite de chakra?!*

Assez étonné, il limita donc l'afflux de chakra au strict nécessaire. Se concentrant sur le rocher, il l'observa sous toutes ses aspérités, dans les moindres détails, la façon dont il était posé sur la mousse de la clairière. Puis il monopolisa ses esprits à la simple réalisation de la substitution. Joignant les mains, il n'était concentré que sur l'objectif qu'il s'était fixé, concentration telle qu'elle en aurait effrayé plus d'un, Aseï y compris :

rat singe lievre chevre

"Kawarimi no Jutsu!"

La fumée le recouvrit, et il sentit soudain la terre meuble sous son ventre. En une demi-seconde il décida de corser le tout ; tandis que la fumée le recouvrait, il joignit les mains à toute vitesse et réalisa le Henge :


chevre chien serpentlievre

"Henge no Jutsu!"

Sa concentration sur le rocher l'avait aidé dans la réalisation de la technique. La fumée se dissipait à peine, sans que Aseï ait été découvert tandis qu'il réalisait le Henge. Sur l'arbre où se trouvait Aseï précédemment, une branche craqua et on entendit un bruit sourd, celui d'un rocher qui tomber sur la mousse au sol. A la place du rocher, un rocher de mêmes dimensions avait fait place. Mais la différence était visible : la couleur était plus foncée, et il n'y avait pas de mousse accrochée à la base du rocher.

Reprenant sa forme normale, Aseï en tira des conclusions :

*Mouais, je dois bosser mon Henge, mais je pense avoir amélioré mon Kawarimi!*

Dans la clairière brumeuse, Aseï sifflotai seul, conscient des progrès qu'il avait effectué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dokara Akane
Chuunin de Kiri
Chuunin de Kiri
avatar

Nombre de messages : 519
Age : 26
Localisation : Qu'importe fume sa clop
Date d'inscription : 22/01/2007

Feuille de personnage
PV:
96/96  (96/96)
PC:
405/405  (405/405)

MessageSujet: Re: [Entrainement] Petite clairière à l'orée des bois brumeux   Lun 24 Mar - 11:31

[+1Gen; +1Nin; +1Vit; Kawarimi lvl2]

_________________
Dokara Akane

Chuunin de Konoha Kiri

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asei Yukou
Genin de Kiri
Genin de Kiri
avatar

Nombre de messages : 91
Localisation : Vers l'infini et au delà... (... de Kiri!)
Date d'inscription : 10/02/2008

Feuille de personnage
PV:
30/30  (30/30)
PC:
77/77  (77/77)

MessageSujet: Re: [Entrainement] Petite clairière à l'orée des bois brumeux   Dim 30 Mar - 15:01

Aseï avait finalement réussi le test de Genin. Fort de cette victoire, il se savait à présent capable de surpasser les limites de certaines de ses techniques, notamment celles du Ninjutsu. Et il ciblait particulièrement le Kawarimi.

*J'ai déjà réussi à l'effectuer en utilisant moins de chakra et à une vingtaine de mètres environ. Mais dans une mission, c'est à peu prés à une centaine de mètres que je devrai l'effectuer. Or, j'en suis pour l'instant tout à fait incapable...*

De fait, Aseï ne pensait pas qu'aux missions. Il savait qu'incessament sous peu il allait devoir faire ses preuves en combat singulier. Or il n'était pas issu d'une famille de ninjas, et possédait encore moins de techniques héréditaires. Il ne pouvait compter que sur sa tête et sur son entraînement.


*Or le Kawarimi est une technique stratégique idéale...*

De fait, Aseï savait que combinée à une technique de brume, elle serait imparable.


*Dès lors, il me faut m'entraîner à nouveau*


Revenu sur son lieu privilégié d'entraînement, il repéra immédiatement le rocher qui lui avait servi la dernière fois. Après un rapide calcul, il détecta un arbre qui se trouvait environ à une centaine de mètres.

Joignant les mains, il effectua le taô du Kinobori :


chevre

De plus en plus, le Genin s'entraînait à la discrétion, c'est pourquoi il ne mentionnait plus le nom des techniques qu'il maîtrisait, même si cela lui coûtait du chakra. Aseï courut vers l'arbre, monta en vitesse sur son tronc, puis se positionna sur une branche pour avoir la pierre bien en vue.


*Non seulement je me situe à une centaine de mètres, mais en plus j'ai mes gants d'étouffement. Ce sera un rude défi*


Le Genin débuta la première phase de la technique du Kawarimi. Tout d'abord, il concentra une grande quantité de chakra, assez importante pour pouvoir se lier à l'objet désiré. Il tendit donc son chakra vers le rocher situé au loin. Mais la première difficulté se présenta à Aseï. La distance était tout simplement hallucinante.

*100 mètres, c'est excessif, et pourtant cela représente le stade supérieur de cette technique selon les vieux parchemins de Kiri*


Aseï ne se défila pas et poursuivit le travail, inlassablement. Au bout d'une vingtaine de minutes, il sut enfin quelle quantité de chakra il devait concentrer pour réussir à atteindre la pierre. Grâce à ses précédents entraînements, il réussit à ne pas gâcher son chakra :

*Meilleure est la concentration et la précision, plus grande sera la quantité de chakra économisée*

De fait, même à une distance de 100 mètres, il se savait désormais capable de consommer moins de chakra qu'auparavant.

*Mais la technique ne réside pas que dans cette dépense de chakra*

Se concentrant, Aseï visualisa la pierre. Il avait désormais compris qu'il ne devait pas la visualiser telle qu'elle était selon son point de vue, mais telle qu'elle était s'il se trouvait à sa place, chose qui nécessitait une grande observation et concentration.
Joignant ses mains, Aseï raffermit le lien de chakra et effectua les taôs :


rat singe lievre chevre

"KAWARIMI NO JUTSU!"

Crier le nom de la technique ne servait à rien, mais il pensait qu'ainsi cela raffermirait son emprise.
Un nuage le submergea, et Aseï ne sut pas du tout à quoi s'attendre.
Sentant la terre meuble sous lui, il se releva et vit la pierre dès que le nuage se dissipa.
Elle était juste à côté de lui... Ils avaient fait mi-chemin.

*Ce n'est pas du tout ce qui était prévu... Je dois m'entraîner davantage*

Inlassablement, Aseï poursuivit ses tentatives. Il progressait de plus en plus vers la position de la pierre, mais jamais il ne réussit parfaitement la technique. Ses réserves commençaient à se vider dangereusement, et Aseï sut qu'il ne lui restait que peu de tentatives possibles.
Se reposant au pied de l'arbre, il réfléchit à la manière dont il s'y prenait.

Au loin, un oiseau gazouillait dans les branches. Brusquement, il s'envola et, plus léger qu'une plume, vint se poser sur l'arbre où était Aseï. L'observant, le Genin comprit enfin où se situait son erreur.

*Je me focalise trop sur le transfert, alors que comme l'oiseau je dois davantage cibler le but de ce déplacement; il n'est pas une fin en soi mais juste une autre manière de se déplacer. Lorsque je marche, je ne pense pas aux pieds que j'avance l'un aprés l'autre, je le fais instinctivement. La technique doit être approchée de la même façon*


Ragaillardi par ce nouvel enthousiasme, Aseï joignit à nouveau les mains.


*Concentre toi uniquement sur le but de ce déplacement, sur le but, le but...*


Dans le champ de vision du Genin, il n'y avait que le carré de mousse où se situait la pierre. Le reste vint instinctivement, le chakra se tendit tout seul et le lien fut effectué en un rien de temps. De plus, la quantité de chakra était minime. Mais Aseï n'y songeait pas, pas plus aux taôs qu'il allait réaliser : il se voyait déjà à la place de la pierre :


rat singe lievre chevre

Sans même souffler le nom de la technique, Aseï fut enveloppé par un nuage de fumée. Sous ses pieds, il sentit la mousse duveteuse où se trouvait à l'instant même le rocher. Au loin, il entendit la branche où il se situait qui craquait, elle ployait sous le poids du rocher.

"J'AI REUSSI!"

Libéré du poids qu'il s'était lui-même imposé, le Genin fut ébahi des progrès qu'il faisait en ninjutsu. Il savait qu'il avait fait un pas de plus dans la maîtrise du Kawarimi no Jutsu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dokara Akane
Chuunin de Kiri
Chuunin de Kiri
avatar

Nombre de messages : 519
Age : 26
Localisation : Qu'importe fume sa clop
Date d'inscription : 22/01/2007

Feuille de personnage
PV:
96/96  (96/96)
PC:
405/405  (405/405)

MessageSujet: Re: [Entrainement] Petite clairière à l'orée des bois brumeux   Mar 1 Avr - 18:34

[+1Nin;+1Int; Kawarimi lvl up avec ceux déjà fait à la rivière]

_________________
Dokara Akane

Chuunin de Konoha Kiri

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asei Yukou
Genin de Kiri
Genin de Kiri
avatar

Nombre de messages : 91
Localisation : Vers l'infini et au delà... (... de Kiri!)
Date d'inscription : 10/02/2008

Feuille de personnage
PV:
30/30  (30/30)
PC:
77/77  (77/77)

MessageSujet: Re: [Entrainement] Petite clairière à l'orée des bois brumeux   Jeu 8 Mai - 14:21

La clairière était assombrie ce jour-ci, et Aseï huma une vague odeur de mousse humide. Une légère brise fit voler des gouttes qui s'accrochaient encore aux arbres. Le jeune genin aimait l'atmosphère qui suivait après les fines pluies à Kiri. Il aimait l'eau sous toutes ses formes et la fraicheur de ce bosquet le ragaillardit au plus haut point.

Le shinobi s'assit en tailleur dans l'herbe rase et se mit en position de méditation.


*Rien ne vaut une bonne méditation pour faire le point sur les enseignements que l'on a reçu*

Portant ses gants spéciaux que lui avait conseillé le senseï Akane, Aseï réfléchit aux futures imprécations possibles de son entraînement.

*J'ai d'énormes possibilités en Ninpo, je suis capable d'apprendre des techniques trés élevées... Seulement je suis assez moyen en Genjutsu et ne parlons pas du Taïjutsu*

Plusieurs possibilités s'offraient désormais au ninja. S'il se spécialisait plus avant en ninjutsu, il atteindrait un niveau assez élevé trés rapidement. Le problème était que posséder une puissance quelconque n'est d'aucune utilité si l'on multiplie les faiblesses. Il fallait donc qu'il se concentre quelque peu sur le Genjutsu dans ses entraînements.

*La méditation est la meilleure solution pour réfléchir aux problèmes qui jalonnent le parcours d'un ninja... Je suppose que c'est la meilleure décision*


Se relevant, Aseï prit une résolution : certes il serait expert en Ninjutsu et Ninpo mais il ajouterait quelques atouts de Genjutsu dans sa manche, malgré la répulsion qu'il avait face aux utilisateurs du Genjutsu.

" Premier enseignement ninja : la fuite est un salut honorable tant qu'elle permet de mener à bien la mission. Se cacher, se travestir ou manipuler les sens de l'adversaire relève du même domaine "

Fort de ses préceptes, Aseï se concentra sur l'image du Kage de Kiri. Il allait experimenter la part féminine qui était en lui. Non pas que l'image du Kage, qu'il n'avait vu qu'une fois, soit désagréable, mais l'idée de se travestir en femme lui semblait incongrue.

* Yeurk, qu'est-ce qu'il faut pas faire pour être ninja *

Se concentrant sur l'image du Kage, Aseï entreprit de recouvrir son corps d'une mince couche de chakra ce qui transformerait son apparence. Il sentit la pression du chakra sur son corps pour transformer sa silhouette et modeler ses formes. Surtout, il n'oublia pas les couleurs, ce qui faisait souvent défaut lorsqu'il avait appris la technique. Il fallait adapter son apaparence à son environnement, pour que cela face plus réaliste. Puis Aseï joignit les mains :


chevre chien serpent lievre

"Henge no Jutsu!"

Un nuage de fumée le recouvrit, et il dut attendre quelques instants avant de pouvoir aller se mirer dans une flaque.

*Pas mal, je dois admettre que si je ne savais pas que ce n'est pas le vrai Kage je n'aurai pas remarqué quelques détails étonnants. Je pourrai aisément tromper un Genin... Mais pas un Chuunin*

Méditant ces enseignements, Aseï répéta la technique le plus de fois qu'il put pour tenter de régler les petites problèmes au niveau de l'apparence. De plus, ses gants entravaient sa vitesse, ce qui l'obligeait d'autant plus à se concentrer dans la réalisation de la technique et des taôs.

A la fin de l'après-midi, Aseï observa une dernière fois son apparence avant d'annuler la technique. Cette fois-ci, il pensait avoir maîtrisé les bases du Henge, ce qui lui serait trés utile en mission d'infiltration. Se couchant dans l'herbe, le shinobi reprit sa méditation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dokara Akane
Chuunin de Kiri
Chuunin de Kiri
avatar

Nombre de messages : 519
Age : 26
Localisation : Qu'importe fume sa clop
Date d'inscription : 22/01/2007

Feuille de personnage
PV:
96/96  (96/96)
PC:
405/405  (405/405)

MessageSujet: Re: [Entrainement] Petite clairière à l'orée des bois brumeux   Ven 9 Mai - 10:54

Henge (2); +1Gen

_________________
Dokara Akane

Chuunin de Konoha Kiri

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asei Yukou
Genin de Kiri
Genin de Kiri
avatar

Nombre de messages : 91
Localisation : Vers l'infini et au delà... (... de Kiri!)
Date d'inscription : 10/02/2008

Feuille de personnage
PV:
30/30  (30/30)
PC:
77/77  (77/77)

MessageSujet: Re: [Entrainement] Petite clairière à l'orée des bois brumeux   Sam 17 Mai - 7:22

Aseï revint à son endroit favori pour s'entraîner. Mais cette fois-ci il s'agissait d'un entraînement trés spécial... Celui du Rasengan. Aseï faisait confiance à Kirue, s'il savait comment s'y prendre alors il le suivrait. Pour Kirue il s'agissait peut-être de maîtriser une technique, mais pour Aseï cet entraînement se révélait une chance inespérée de progresser à grande vitesse. Une telle technique lui conférerait un avantage non négligeable en mission et, pourquoi pas, lors du passage au rang de Chuunin.

*Ne nous emballons pas, l'entraînement sera long et difficile*

Aseï s'assit en position de méditation pour attendre le Nara.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kirue Nara
Genin de Kiri
Genin de Kiri
avatar

Nombre de messages : 380
Age : 25
Date d'inscription : 24/05/2007

Feuille de personnage
PV:
33/33  (33/33)
PC:
113/113  (113/113)

MessageSujet: Re: [Entrainement] Petite clairière à l'orée des bois brumeux   Sam 17 Mai - 13:23

Kirue arriva quelques minutes après Asei, comme il lui avait promis. Le Genin avait fait quelques courses. Il aperçu son camarade; il lui adressa un sourire fraternel. Tous les deux, il maîtriseraient la technique. Kirue s'approcha du Genin, en lui montrant le résultat de ses courses.

"J'ai acheté des fruits."

Kirue lui montra deux sacs en papier, qu'il vida de leur contenu. Pommes, oranges... de quoi nourrir une colo pendant un après-midi. Il gonfla les deux sacs en soufflant dedans, et les referma grace à un élastique. Il lanca un des deux sacs à Asei, puis il prit la parole.

"L'exercice consiste à briser le sac grâce à la vitesse de la rotation de ton chakra. Allez, au boulot."

Kirue ne commenca cependant pas tout de suite. Il attendait de voir ce qu'avait Asei dans le ventre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asei Yukou
Genin de Kiri
Genin de Kiri
avatar

Nombre de messages : 91
Localisation : Vers l'infini et au delà... (... de Kiri!)
Date d'inscription : 10/02/2008

Feuille de personnage
PV:
30/30  (30/30)
PC:
77/77  (77/77)

MessageSujet: Re: [Entrainement] Petite clairière à l'orée des bois brumeux   Mer 28 Mai - 8:17

Aseï vit Kirue arriver avec des sacs dans les mains. Le Genin ne savait pas ce qu'il lui avait préparé mais il sentait que cela risquait de lui plaire!

"J'ai acheté des fruits."


Aseï l'observa vider ses sacs et les gonfler, avant de lui en lancer un que le Genin attrapa aisément.
*Quel gachis de fruit!*

Aseï observa son sac tandis que l'autre Genin lui lançait les instructions :

"L'exercice consiste à briser le sac grâce à la vitesse de la rotation de ton chakra. Allez, au boulot."

Aseï observa Kirue et compris où il voulait en venir avec son exercice. Il avait lu que le Rasengan était appelé "L'Orbe tourbillonante" il y avait donc une rotation de chakra.
Pourtant il ne savait pas vraiment comment briser un sac en ne faisant que faire tourner son chakra en rond. Néanmoins il essaya.

Aseï se concentra sur les tengetsus de la main qui tenait le sac et envoya du chakra directement dans le sac. Puis il se concentra et visualisa un tourbillon dans sa tête. Il mit du temps à invoquer une rotation, cela était bien plus complexe qu'il n'y semblait. Il fallait en effet diffuser constamment du chakra en un point précis et le faire tourner tout à la fois.
Aseï réduit alors la zone de diffusion du chakra à un point dans la main, ce qui lui prit un bon moment à nouveau.
Le chakra était émis avec plus de précision et Aseï parvint enfin à le faire tourner. Il serra plus fort le sac dans sa main pour l'empêcher de tomber à cause de la rotation du chakra.

*Je ne comprends toujours pas, j'ai beau aller de plus en plus vite, le chakra ne parvient pas à briser le sac. Cela me semble même impossible : s'il tourne en rond il va se borner aux limites du contenant*

Aseï s'escrima à faire tourner son chakra à toute vitesse pendant un bon moment avant de ressentir une vive douleur dans la main à cause de l'effort soutenu en un point précis.

Levant la tête vers Kirue, il dit :

"Physiquement parlant, ce que tu me demandes est impossible... Es-tu sûr de toi?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Entrainement] Petite clairière à l'orée des bois brumeux   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Entrainement] Petite clairière à l'orée des bois brumeux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Clairière
» World Wrestling Entrainement
» Recherche petite pièce plastique de roulement d'entraînement
» Mes vendanges, c'est ma petite scène d'automne !
» [Blybe Basaak] Mélissandre petite Hippie (MAJ premier post)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Gaiden :: Hors trois Villages :: Hors des trois Villages cachés principaux :: Kiri no Kuni :: Marais-
Sauter vers: