Naruto Gaiden

Jeux de Rôle Rp sur l'univers Naruto
 
AccueilFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La grande Citadelle des Glaces

Aller en bas 
AuteurMessage
Chinizu Hake
Disparu(e)
avatar

Nombre de messages : 988
Age : 29
Date d'inscription : 10/11/2006

Feuille de personnage
PV:
300/300  (300/300)
PC:
854/905  (854/905)

MessageSujet: La grande Citadelle des Glaces   Mer 20 Fév - 11:43

Au centre du pays de la neige, terres tristes et glacés, abandonnées par la vie se trouvait l’immense tour des glaces, ancienne demeure des seigneurs féodaux de Yuki no Kuni. Cette bâtisse avait été construite sur le haut d’une montagne à plus de cinq mille mètres d’altitude. Formée entièrement de glace, une température extrêmement froide y régnait tout le temps. Depuis déjà plusieurs dizaines d’années, la citadelle avait été abandonnée aux loups et autres bêtes féroces, qui se protégeaient ainsi des tempêtes qui régnaient à l’extérieur de ces murs de glace. A quelques kilomètre d’ici, on trouvait le petit village Ninja de la neige, mené par un faible Kage qui menait sa nation grâce au commerce et au trafic de biens. C’est cet homme qui était responsable de la tour qui se devait de la préparer avant l’arrivée des Kages des grands pays Ninjas.

Chinizu avait fait un très long voyage. Elle était parti quelques jours avant du village de la Brume, avait traversée la mer puis tout le pays du feu avant d’arriver enfin dans les terres sèches et froides du pays de la neige. Un jour de périple de plus et elle arrivait à la grande tour. Un long manteau noir la protégeait du froid, elle était venue seule comme prévue et se préparait à affronter les autres chefs armées de débats tous plus barbants les uns que les autres. La Mizukage aimait la diplomatie, mais elle ne supportait pas les obligations diplomatiques. Elle espérait au fond d’elle que le débat serait intéressant.

Marchant d’un pas décidé, elle passait une à une les salles de cette grande tour, et montait doucement les escaliers qui la mènerait dans la salle principale, la plus haute et plus belle pièce de cette immense tour. C’est arrivé à la cime qu’elle trouva la grande salle, une table de verre au milieu et plusieurs trônes. Sur chacun d’eux étaient gravé les signes des cinq grand pays et la barre coupante des déserteurs.


*Une longue journée commence on dirait…*

Elle était la première arrivée et patientait, attendant les autres Kages avec la plus grande impatience.

[Pour ne pas se trouver avec un dialogue à 12 et totalement ingérable, seul les Kages primaires répondront à ce poste]


Dernière édition par Chinizu Hake le Mer 20 Fév - 11:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sendo Futago
Mort
avatar

Nombre de messages : 336
Age : 34
Date d'inscription : 04/01/2008

Feuille de personnage
PV:
200/200  (200/200)
PC:
800/800  (800/800)

MessageSujet: Re: La grande Citadelle des Glaces   Mer 20 Fév - 13:15

Yuki no kuni et ses terres enneigées…un doux sentiment de déjà-vu s’empara de Sendo lorsqu’il passa la frontière. Il adorait ce pays et pourtant il détestait avoir froid, la neige, cette clarté était magnifique. Il était vétu d’un long manteau rouge sang, comme s’il voulait se faire remarquer et détonner avec la blancheur immaculée ambiante. Son col était relevé, ainsi son nez était caché. Ses cheveux étaient à découverts, ainsi que ses yeux, jamais il n’aurait obstrué sa vue par un quelconque artifice, surtout pas devant eux. Il était convié à la réunion des Kages…mais il savait bien que cela cachait quelque chose. Il n’avait plus confiance en personne, mais après tout il avait des alliés.

Suna n’était pas hostile, bien au contraire. Rin avait ouvert une nouvelle voie aux Sunaiens, mais sa remplaçante allait-elle le suivre ? Tout cela s’arrangerait une fois la rencontre terminée, au moins les choses seront claires. L’émergence de Kumo le faisait bien rire…il connaissait bien Kyuko, ils avaient même servis ensemble sous les ordres de Kusaru. Sendo était bien entendu jaloux du statut de « chouchou » du Raïkage, mais leurs querelles n’avaient été que brèves. Les autres…il verrait bien.

Ses bottes crissaient dans l’escalier qui le conduisait à la salle de réunion, l’air était tout de même moins froid et lacérant qu’à l’extérieur. Il secoua ses cheveux, extirpant les derniers flocons et pénétra dans la salle. Seule la Mizukage était là, il s’approcha d’elle et s’inclina respectueusement. Son manteau cachait toujours le bas de son visage et ses mots se perdirent contre son col relevé.


« Mizukage-Dono. »

Il se dirigea ensuite vers la place qui était sienne, toujours avec calme. Il n’était pas le meilleur représentant pour les déserteurs, mais il allait essayer de leur faire honneur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chinizu Hake
Disparu(e)
avatar

Nombre de messages : 988
Age : 29
Date d'inscription : 10/11/2006

Feuille de personnage
PV:
300/300  (300/300)
PC:
854/905  (854/905)

MessageSujet: Re: La grande Citadelle des Glaces   Mer 20 Fév - 13:27

Voyant le bandeau rayé d’Iwa, Chinizu comprit de suite à qui elle avait à faire. La Mizukage baissait son buste en signe de bonjour au déserteur. Bien qu’elle soit hostile à la désertion, elle avait bien trop de respect en l’entreprise de son défunt amant pour cracher sur ces ninjas sans village. Rencontrer cet homme qui était le nouveau représentant des déserteurs lui faisait penser à tous les bons moments qu’elle avait passé en la compagnie de Ryoko Satoro. Des instants qu’elle n’oublierait jamais et qui resteraient ainsi gravé dans son esprit.

Il fallait garder à l’esprit qu’il s’agissait d’une réunion du Gokage, d’un débat diplomatique entre les chefs de tous les villages et non d’un règlement de compte ridicule entre pays en froids. Etre Mizukage, une responsabilité qui n’est pas toujours facile à entretenir. Bien que Kiri était maintenant un village d’une étrange force, Chinizu craignait que sa parole soit prise à la légère comme l’eut été celle de ces prédécesseurs.


« Mes Hommages maitre déserteur… »

Un petit sourire venait naitre sur son visage. Il ressemblait à Ryoko, ce même regard dur, sérieux et plein de vie.

« J’ai bien connu votre prédécesseur Ryoko Satoro. Il avait un grand sens de l’honneur et beaucoup d’amour pour ses shinobis et amis. J’espère ainsi que vous êtes digne de ce qu’il à crée, de sa folie et de son intelligence… »

Elle le regardait prendre sa place…


Dernière édition par Chinizu Hake le Mer 20 Fév - 13:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sendo Futago
Mort
avatar

Nombre de messages : 336
Age : 34
Date d'inscription : 04/01/2008

Feuille de personnage
PV:
200/200  (200/200)
PC:
800/800  (800/800)

MessageSujet: Re: La grande Citadelle des Glaces   Mer 20 Fév - 14:07

La tension des premiers instants retombait, Chinizu était d'agréable compagnie. Maitresse dans l'art d'amadouer ses congénères ou simplement sympathie ? Sendo d'habitude si observateur n'aurait su le dire...mais elle semblait vouloir calmer les esprits, et le déserteur ne demandait que ça.

" J’ai bien connu votre prédécesseur Ryoko Satoro. Il avait un grand sens de l’honneur et beaucoup d’amour pour ses shinobis et amis. J’espère ainsi que vous êtes digne de ce qu’il à crée, de sa folie et de son intelligence… "

Il inclina de nouveau la tête, moins protocolaire mais cela faisait encore une marque de respect pour cette grande dame à l'esprit ouvert. Il était nouveau venu ches les puissants, et il savait que la première chose à faire dans ce genre de situation était d'apprendre de ses ainés.

" On m'en dit le plus grand bien en effet...j'essaierais d'être digne de la tâche qui m'incombe, à ma manière bien entendu. Je n'ai peut-être pas son intelligence, mais ma folie se porte plutôt bien."

On devinait son sourire sous la toile qui lui recouvrait le visage...sa première boutade de Kage, il s'en délectait. Mais il trahissait aussi un agacement certain, tapotant la table du bout de ses doigts. Le nouveau Tsuchikage occupait son esprit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saeru Kyuukutsu
Disparu(e)
avatar

Nombre de messages : 40
Date d'inscription : 24/01/2008

Feuille de personnage
PV:
0/0  (0/0)
PC:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: La grande Citadelle des Glaces   Mer 20 Fév - 14:26

C'était le jour, celui du dialogue, celui-ci devait avoir lieu sur les terres neutres de Yuki no Kuni. Pour atteindre cette destination, le nouveau Tsuchikage traversa le sol de Taki, seul, bien entendu, jusqu'à parvenir jusqu'aux tumultes climatiques qui ravageaient le pays de la Neige. Il faisait froid, très froid, les flocons éternels comme simple horizon, des conditions de vie particulierement difficiles en vertu des morsures de la bise continuellement agressive. Celle-ci pouvait arracher la peau, l'attenter sans scrupule...Cependant, ce pays était beau, enchanté, un manteau d'émerveillement dissimulant les affres infernaux du territoire.

Saeru foula le voile neigeux, d'une démarche droite et fier. Il se présentant en tant que représentants du peuple de la Roche et en tant que tel, il fera tout pour l'intérêt général bien que son idée ne fut guérer partagé par une majorité de shinobi avide de vengeance et d'orgueil mal placé. Kusaru avait fait une monumentale erreur, Iwa en avait subi les conséquences.
Enfant de la Roche, fils d'Iwa, Saeru aimait le peuple et chercha toujours à agir dans le sens de celui-ci...Il était d'ailleurs de la génération de Kusaru, de la génération dorée d'Iwa mais avait remis en doute les desseins machiavélique de la défunte kunoichi, n'ayant jamais partagé les perspectives politiques et sociale de celle-ci...Celà lui valu un bannissement pur et simple .Il fut donc tout naturellement placé dans l'ombre, dans l'espoir de pouvoir jaillir à la lumière le moment venu...
Et ce moment arriva, une cuisante défaite et une instabilité sans équivoque suffirent à sommer le Conseil de faire appel à lui, Saeru Kyuukutsu, celui qui allait dans le sens de la population qui souhaitait la paix et la prospérité. Il était leur digne représentant, le sang ne coulera plus inutilement, plus jamais pour les idéaux égocentriques d'une personne assoiffé de pouvoir.

C'était dans cette optique qu'il se rendit et arriva au pied de la grande Citadelle de Glace. Un petit moment d'arrêt, un regard qui balaya la tour sur toute sa longueur. Les Puissants allaient être présents, ici même, au sommet de cette bâtisse.
Un main qui toucha les immenses portes, une impulsion sur l'une d'entre elles et voici qu'elle s'ouvrit simplement, dans un son caractéristique, un grincement lourd en somme.
Les talons de ses bottes provoquants quelques résonnances dans le couloir de l'escalier laissaient présager sa venue, les personnes supposées présentes seront alors alertées de cette approche.
Puis enfin, Saeru se présenta dans la salle de réunion, une épaisse étoffe sur les épaules et qui lui garantissait un minimum de chaleur dans ce pays rugueux, la chevelure fine et d'un noir de jais profond était laissé à l'air libre, quelques méches échouérent sur les épaules et contre son dos.
Son visage clair, de porcelaine à cause de ses années passées à l'ombre se dirigea sur les deux Kages déjà là...
Ses perles noires se focalisérent tout d'abord sur Chinizu Hake de Kiri, il ne la connaissait pas personnellement, juste de vue, cette génération se recontrait jadis lors de confrontations inter-villages...Ses paupières vinrent voiler ses prunelles, le tout accompagné d'un affaissement du menton en guise de salutations respectueuses.


« Mizukage-Sama. »

Un redressement du faciès après cela et ses iris se portérent désormais vers lui...L'un de ses fréres d'armes d'antant. Sendo Futago, seul cette fois...Son frère ayant perdu la vie lors de l'attaque d'Iwa, de l'armée de Kusaru. Saeru ne partageait pas forcément les mêmes préceptes, du moins, dans le passé. Cependant, le nouveau Tsuchikage reconnaissait le talent et l'efficacité de Sendo, un shinobi redoutable et redouté dans le pays de la Roche...Kusaru devait sûrement encore s'en mordre les doigts là où elle se trouvait...

« Sendo-San... »

Le village de Saeru laissait transparaitre une légère solidarité, l'égo de Kusaru avait emporté le frère du nouveau chef des Déserteurs avec elle...Il était simplement désolé, ne cherchant pas à comprendre une telle perte, ni à l'imaginer. Fallait malheureusement le vivre pour avoir une once de compréhension, raison pour laquelle Saeru n'en fit pas plus, ne doutant pas que Sendo aurait eu là une occasion pour lui renvoyer à la figure, le connaissant.

Après cela, Saeru se dirigea vers la place qui lui était destinée, s'y installent tranquillement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyuko Akizuki
Disparu(e)
avatar

Nombre de messages : 206
Localisation : Kumo
Date d'inscription : 08/08/2006

Feuille de personnage
PV:
390/390  (390/390)
PC:
895/895  (895/895)

MessageSujet: Re: La grande Citadelle des Glaces   Mer 20 Fév - 14:56

Kyuko avait eut le message assez tardivement. Une réunion du Gokage était organisée, et il était convié à siéger avec les cinqs autre Kages... Ainsi donc, Kumo était déjà reconnu comme un des grands villages Ninja... Ou alors était-ce à cause du grand flou entourant sa montée comme les nuages qui le couvrent. Enfin, il se prépara immédiatement, le plus long étant de convaincre sa soeur et Keiko qu'il pouvait très bien y aller seul, Théran lui faisait confiance, tout comme les Iwaiens qui les avaient suivis, et avant eux, tout le peuple de Kumo quand Kusaru-sama lui délégua l'administration du village. Il avait été l'élève du Raikage, et le peuple le connaissait par sa générosité et sa serviabilité... Enfin, avec cette réunion, sa fonction de Raikage prenait une réelle importance.
Il était donc parti, après avoir réussi à décoller sa petite soeur inquiète, seul et à pied, un manteau couleur terre le recouvrant intégralement avec une capuche. Il lui faudrait une petite journée et demi pour rejoindre la tour de glace au pays de la Neige. Fort heureusement, son chemin ne lui faisait traverser que Oto, dont la puissance n'était pas à son apogée, et plutôt loin de l'être, et deux autres terrains neutres. Certes mis à part à Kumo il n'était nulle part en sécurité, mais tout de même ! Son chemin lui fit longer la côte, presque tout le long. Il fit même une petite pause, s'installant face à la mer pour grignoter un brin, les embruns et le bruit de l'eau le rendait quelque peu nostalgique... Avait-il bien fait en fin de compte ? Maintenant qu'il ne pouvait plus reculer, il était tiraillé par le doute... Il se releva, le regard au loin, il chassa ses idées noires et reprit sa route. Il devait se montrer sous son meilleur jour, l'image de Kumo, cela serait lui !
Le pays des neiges est vraiment magnifique, cette blancheur , pureté immaculé, il faisait presque tâche dans ce paysage onirique, mais la mission avant tout n'est-ce pas ? Enfin...
Il grimpait les marches deux à deux, il avait hâte d'arriver, de peur d'être le dernier... Arrivé en haut, il poussa la porte, sa première vision fut Sendo Futago... Une vieille connaissance... Ils avaient servis ensemble sous Kusaru, et autant dire qu'il y avait à l'époque une certaine rivalité entre les deux hommes. Il y avait aussi la Mizukage et... Le nouveau Tsuchikage.

Un léger sourire sur le visage, toute peur envolée, tout doute évanoui, il affichait un visage serein. Il s'inclina légèrement, en guise de salut d'abord vers la Mizukage (galanterie oblige) puis en direction de son ancien compagnon d'arme, et enfin vers Saeru.

Mizukage-dono. Maître déserteurs. Tsuchikage-dono...

Assez protocolaire me direz-vous, cela sonnait presque faux, d'autant plus surement dans les oreilles de Sendo. Mais l'occasion le demandait. Il ne fit pas plus de salamalec, et prit la place qui était la sienne, le hasard voulu qu'il soit aux côtés de Sendo, et presque face à Saeru... Il se disait à l'heure actuelle que au final, cette réunion serait très intéressantes... Il comptait bien lier des relations, histoire de ne pas se retrouver seul. Géographiquement parlant, et en l'état des connaissances entre les Kages actuels, il n'y avait pour le moment qu'une alliance avec les Nukenins... Il savait qu'il pouvait avoir confiance en Sendo, malgré leur rivalité passée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sendo Futago
Mort
avatar

Nombre de messages : 336
Age : 34
Date d'inscription : 04/01/2008

Feuille de personnage
PV:
200/200  (200/200)
PC:
800/800  (800/800)

MessageSujet: Re: La grande Citadelle des Glaces   Mer 20 Fév - 15:03

Il entra dans la pièce…Saeru…nouveau Tsuchikage longtemps obligé de manœuvrer dans l’ombre. Quelque part, s’il s’était déclaré plus tôt, les deux hommes auraient fait fronts ensemble. La mort de Mido avait été un regrettable concours de circonstance, celle là en faisait partie. Mais plus que tout il aimait sa terre rocheuse natale, et Saeru représentait ce que l’ainé des frères Futago avait toujours voulu pour son pays. La quiétude n’est pas quelque chose d’habituel dans le monde des shinobis, mais le libre-arbitre et le respect allaient être respectés.

Ses yeux n’avaient pas quittés la silhouette gracieuse qui avançait à travers la pièce, ne démontrant aucune émotion. Mais lorsqu’il lui adressa la parole, ce fut plus fort que lui. Il représentait ce pourquoi ils s’étaient toujours battus, l’idéal des frères Futago. Sendo s’inclina bien plus que la convenance l’aurait voulu, et porta merveilleusement sa nuque à découvert.


" Saeru-Sama. "

Cela ressemblait bien plus à un signe d’allégence qu’à un salut traditionnel, mais avec ce geste, il mettait un terme à la quète des frères Futago. Ils étaient parvenus à leur fin, une nouvelle aire commençait.

*Nee-san…ta mort ne fut pas vaine.*

Mais une fois redressé, la gratitude et la fierté avaient disparus. L’aire de Sendo Futago pouvait enfin commencer. Et ce fut au tour de Kyuko Akizuki d'entrer en piste. Le défilé devenait de plus en plus faste et les puissances en places faisaient frémir le déserteur. Le signe vers le nouvel arrivé fut bref, mais bien présent.

"Raïkage-Dono..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chinizu Hake
Disparu(e)
avatar

Nombre de messages : 988
Age : 29
Date d'inscription : 10/11/2006

Feuille de personnage
PV:
300/300  (300/300)
PC:
854/905  (854/905)

MessageSujet: Re: La grande Citadelle des Glaces   Mer 20 Fév - 15:48

Le nouveau Tsuchikage arrivait lui aussi dans la salle de réunion. Son visage ramenait de grands souvenirs à Chinizu, il avait été de ses adversaires lors de l’examen Chuunin, l’année où elle avait réussit et gagné le concourt, une belle époque. Il était beau, très beau, un visage fin sur un corps svelte et musclé, cependant, il était d’Iwa et un ancien shinobi de Kusaru, de quoi la dégouté de tout. Elle s’approchait de lui, faisant une révérence pour lui indiquer la bienvenue. Elle était la seule femme et aussi le seul Kage à avoir attendu les autres pour s’asseoir, attachée aux règles bienséance.

« Tsuchikage Dono… »

L’arrivée du maitre de la roche était suivit par celle du nouveau Raikage, le digne héritier de l’idéologie de la Tsuchikage aux milles joyaux. Chinizu ne se permettait pas de le juger car elle ne le connaissait pas bien, peut-être était il plus raisonnable que son ainée. Du moins, son projet de refonder le village de la foudre avait été prit comme une folie mais semblait se solidifier, d’où sa présence à cette réunion. Un nouveau village émergeait, non loin du pays de l’eau, un pays avec lequel il serait sûrement intéressant de traité. La Mizukage connaissait très bien le pays de la foudre, elle faisait parti des ninjas qui avait combattu pour le maintiens de l’ordre dans cette partie du continent.

« Raikage, un mot qui n’a pas été prononcé depuis longtemps dans ses lieux… Heureuse de faire votre connaissance. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayame
Kazekage
Kazekage
avatar

Nombre de messages : 155
Date d'inscription : 27/01/2008

Feuille de personnage
PV:
165/165  (165/165)
PC:
1145/1145  (1145/1145)

MessageSujet: Re: La grande Citadelle des Glaces   Mer 20 Fév - 16:16

Ayame avait subit un changement climatique radical, la températue ambiante de Suna était très largement supérieure à celle de Yuki. Elle avait fait un long voyage pour pouvoir atteindre la grande citadelle de glace, la température ne s'étant pas arrangée avec l'alltitude.

La traversée des terres ne fut pas trop pénible, elle avait foulé le sol d'Ame, Kusa et Taki avant de mettre pied dans le pays de la neige. Tout cela, elle espérait, serait un effort récompenser, elle avait espioir en cette rencontre. C'est recouverte d'un long manteaui couleur sable qu'elle pénétra dans la grande salle, les main gelées bien que gantée.

Elle trouva les cinq autres Kages présents dans cette piece, d'une révérence les salua, ils étaient quatre, elle était la cinquième, tout en grattifiant son geste d'un sourire:


"Mes hommages, Mizukage-dono, Tsuchikage-dono, Raikage-dono, Sendo-dono"

La jeune Kazekage prit place, elle remarqua qu'il manquait la présence de l'Hokage, mais celle-ci avait dpu elle aussi avoir du mal à parvenir à la citadelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chinizu Hake
Disparu(e)
avatar

Nombre de messages : 988
Age : 29
Date d'inscription : 10/11/2006

Feuille de personnage
PV:
300/300  (300/300)
PC:
854/905  (854/905)

MessageSujet: Re: La grande Citadelle des Glaces   Mer 20 Fév - 16:28

La nouvelle Kazekage faisait son apparition enfin, il ne manquait plus que l’Hokage Haya Aburame, représentant la principale force alliée de Kiri : Konoha. Le village de la Brume était en bon termes avec Suna no Kuni. Et pour que la situation perdure ainsi, Chinizu comptait bien lier connaissance avec la maitresse des sables. Même si elle ne paraissait pas spécialement forte, Chinizu avait entendu de grands récits héroïques des agissements de cette « Ayame ». Elle s’approchait donc doucement d’elle, le respect fusant dans le moindre de ses gestes.

« Bienvenu Kazekage Dono… »

Tout le monde était bientôt arrivé, Chinizu se dirigeait alors vers son siège marqué des quatre vaguelettes et attendait avec attention l’arrivée de l’Hokage pour s’asseoir définitivement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyuko Akizuki
Disparu(e)
avatar

Nombre de messages : 206
Localisation : Kumo
Date d'inscription : 08/08/2006

Feuille de personnage
PV:
390/390  (390/390)
PC:
895/895  (895/895)

MessageSujet: Re: La grande Citadelle des Glaces   Mer 20 Fév - 17:04

A son arrivée, comme il le pensait, l'acceuil était loin d'être des plus chaleureux... il est vrai que dans la situation actuelle des choses, Kumo passait un peu pour le nouveau grand méchant, chose assez délicate pour un village en reconstruction. Mais Kumo se relèverait, et le premier pas de sa reconstruction se faisait ici, ce qui l'intrigua fut tout d'abord la réponse de Sendo à son arrivée. Sa brièveté (ça se dit ?) étonna le Raikage, mais il préféra ne pas en tenir compte.
Assez contrasté vis à vis de l'acceuil de la Mizukage, une jeune femme qui avait ses charmes, enfin il faut dire que niveau charme il était verni notre Raikage avec son équipe...


« Raikage, un mot qui n’a pas été prononcé depuis longtemps dans ses lieux… Heureuse de faire votre connaissance. »

Moi de même.

Il répondit avec un franc sourire, il se devait de faire bonne impression... D'autant plus que Kiri était aussi un allié intéressant à avoir.
Peu de temps après, ce fut à une nouvelle jeune femme d'arriver, Kyuko ne la connaissit pas, mais il suivit la Mizukage pour lui souhaiter la bienvenue. Il s'était assis en arrivant, mais il se releva, et s'inclina face à la nouvelle arrivante.


Kazekage-dono.

Tous ces salamaleks commençaient à peser. Kyuko avait hâte que les discussions commençent, et pour cela, il ne manquait plus que l'Hokage...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haya Aburame
Disparu(e)
avatar

Nombre de messages : 794
Date d'inscription : 27/05/2007

Feuille de personnage
PV:
240/240  (240/240)
PC:
448/895  (448/895)

MessageSujet: Re: La grande Citadelle des Glaces   Jeu 21 Fév - 20:12

Le monde n'irait jamais bien.
C'était la première chose que l'Hokage s'était dit, lorsqu'elle avait appris les récents évènements entre Kumo et Iwa. Quand les évènements se furent quelque peu calmés et qu'un nouveau Tsuchikage avait remplacé l'ancienne - tuée dans son attaque contre nukenin - les forces militaires présentes partout dans le monde semblaient se relâcher, lâchant de la tension dans cette guerre latente, insupportable. Haya, elle, n'avait pas lâché prise... trop habituée à se battre, derrière les lignes ennemies, au cœur même de l'ennemi, là où la frappe serait fatale, l'Aburame avait finit par développer une certaine paranoïa. Loin d'être un défaut, ce trait de caractère lui avait souvent sauvé la vie, du temps où elle portait encore un masque d'Anbu. Devenue Hokage, la femme avait inséré dans la vie politique et militaire du village de la feuille. Relâcher la garde au moment où l'ennemi semblait essoufflé était une des plus grossières erreurs qui soit. Pendant le voyage, encore, Haya avait tourné et retourné dans sa tête tous les moyens possibles et imaginables pour prendre d'assaut la citadelle du pays de la neige et de prendre ne otage les divers leaders de ce monde. Elle n'avait bien évidemment pas l'intention de commettre une telle chose, mais s'en prémunir n'était pas du luxe. Prétextant une escorte, l'Hokage les avait finalement abandonné dans une bourgade non loin... à quelques minutes de la citadelle en marche forcée. De toute façon, les gens réunis étaient des Kages, des ninjas réputés les plus puissants de leur village et même une coalition de deux villages avec ses troupes n'aurait pu espérer venir à bout d'un tel rassemblement. Dans le pire des cas, l'Aburame pouvait toujours fuir vers ses troupes.
Bref...
L'Hokage avait pris ses précautions.

Toutes ces préoccupations l'avaient aidée à oublier le froid dévorant, qui s'engouffrait dans les pans de son kimono au moindre souffle de vent. Ses insectes, eux, restaient bien au chaud dans son corps... entre ses muscles, ses organes, sous sa peau. Véritable ruche vivante, la femme n'avait rien d'anormal, au premier coup d'oeil. Si l'on oubliait bien évidemment son bandeau et les traces de brulures qui en dépassaient. Arrivant finalement au lieu de rendez vous, elle évolua rapidement dans la citadelle, avant de trouver la salle où la grande discution devait avoir lieu. Il ne manquait plus qu'elle, visiblement... ses préparatifs "défensifs" en étaient probablement la cause. Lorgnant chaque personne de ses yeux d'émeraude, Haya prit soin de noter l'humeur de chacun. Tous ces Kages étaient jeunes, si jeunes... à première vue, bien qu'elle ne fut elle même pas bien vieille, l'Aburame était la doyenne de ce groupe. Poussant un profond soupire, elle referma son ombrelle écarlate dans un nuage de poudreuse, avant de se passer une main dans les cheveux. Ses pupilles se reportèrent sur chaque personne présente, tandis qu'elle faisait montre de courtoisie, avec presque autant de froideur que leur lieu de rendez-vous.


"Kazekage-dono... Raikage-dono..."

Hochant respectueusement de la tête, Haya détailla ces deux personnes. Le Raikage ressemblait à un gamin et, bien qu'il fut autrefois ennemi de Konoha, il l'était surtout par son allégeance à Iwa. Ce fait étant caduque, la Konohaienne n'avait pas d'à-priori négatif sur lui. Quand à la Kazekage, elle ne la connaissait simplement pas.

"Tsuchikage-dono..." Elle marqua une pause, son expression neutre se figeant un peu plus sur son visage, mais elle ne fit aucune remarque. "...Déserteur..." ...et, enfin, elle se tourna vers Chinizu. Chinizu qu'elle connaissait bien, non qu'elle lui ai déjà parlé, mais ayant longtemps enquêté sur Ryoko depuis sa fuite, elle savait pertinemment que Chinizu était la dernière "conquête" de son ancien coéquipier. Celle qui lui avait volé un homme qu'elle délaissait bien trop et qui, de toute façon, ne parvenait pas à combler le vide qui reignait déjà à l'époque et la poursuivait jusque dans cette pièce. Pourquoi lui en aurait-elle voulu pour ça ? De toute façon, il aurait été indésirable, voire malsain, de mélanger des sentiments personnels à l'avenir de tout un village...
Comme à tous, elle la gratifia d'un hochement respectueux de la tête.


"Mizukage-dono..."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chinizu Hake
Disparu(e)
avatar

Nombre de messages : 988
Age : 29
Date d'inscription : 10/11/2006

Feuille de personnage
PV:
300/300  (300/300)
PC:
854/905  (854/905)

MessageSujet: Re: La grande Citadelle des Glaces   Ven 22 Fév - 15:09

Haya Aburame arrivait dans les hauts lieux du pays de la neige. Ce masque toujours sur ses yeux, qui cachaient l’effroyable brulure de combat, un souvenir de bataille qu’elle garderait toute sa vie sur son fin visage. Chinizu se levait de sa place, la regardant hocher la tête et saluer chacun des Kages présents à cette réunion. Elle était froide, distante et d’une extrême prétention. Chacun de ses regards reflétaient la pseudo puissance de son village. Konoha était grand, Konoha était puissant et Konoha avait l’expérience et de la bataille et des connaissances. C’était le village d’Idame, Tensui, Dokara et Kirue, celui qu’ils avaient fuit, craignant le règne de cette femme… Cette femme, qui n’avait pas su se battre au bon moment, qui avait effroyablement délaissé Ryoko. Un passé, une douleur, la vie avant tout. Ce qui était sûr, c’est que l’avis négatif de Chinizu ne jouerait pas sur le futur de son pays et sur les négociations qui auraient lieu dans cette réunion. Haya s’approchait de la Mizukage et la gratifiait d’un hochement de tête. Chinizu lui répondait d’un sourire et d’un même geste…

« Hokage Dono… »

Puis elle se reposait à sa place et avant de s’asseoir sur sa chaise, priaient les autres dirigeants de la rejoindre autour de la table…

« Je crois que nous pouvons commencer maintenant »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sendo Futago
Mort
avatar

Nombre de messages : 336
Age : 34
Date d'inscription : 04/01/2008

Feuille de personnage
PV:
200/200  (200/200)
PC:
800/800  (800/800)

MessageSujet: Re: La grande Citadelle des Glaces   Ven 29 Fév - 14:14

Sendo venait de saluer respectueusement Ayame lorsque l'Hokage débarqua dans la pièce. Ne la quittant pas des yeux, il la suivait dans son cheminement jusqu'à sa place. Elle ne lui adressa qu'un bref salut, auquel il ne prit pas la peine de répondre, il se contenta d'un petit signe de tête. La Mizukage donnait le signal, c'était partit. Les différentes parties s'observaient, mais personne ne semblait vouloir prendre la parole en premier. Le Nukekage dégraffa les deux premiers boutons de son manteau pour en retrousser le col, laissant son visage entièrement découvert, et toussota.

"Humhum...je vais commencer si vous le permettez."

Bien entendu, il n'attendait aucune permission, et il enchaina.

"Je suis honoré de retrouver à cette table...trois fils ou ex-fils de la roche. Notre école de shinobis n'en sort que grandit..."

Y'avait-il déja des alliances entre ces trois là ? Sendo entendait déja les dents grincer en direction de Konoha et Kiri.

"Culturellement, Traditionnellement, nous sommes donc déja une alliance. De plus, nous avons tous trois servis le même maitre...Ayame-Dono, j'espère que l'effort enduré par votre prédécesseur pour rapprocher nos deux villages n'ont pas été vains. J'honorerais moi-même cette alliance s'il le faut..."

Il ne souriait pas, son regard se planta dans celui de l'Hokage, aucune expression visible.

"Il semblerait que le vent est tourné...et que "l'ennemie commun" ne soit plus Iwa."

Il ne savait pas si Saeru allait le suivre, après tout il était peut-être partie pour faire profil bas, mais la proposition indirecte de Sendo devait lui offrir de nouvelles perspectives.

"Hokage-Dono, Mizukage-Dono...si la guerre reprend, vous en serez les grandes perdantes cette fois. C'est pourquoi je préconise la fin de la guerre, la fin de la soufrance de vos villages...signez un traité de paix. Quand à moi, vous savez bien que personne ne se préoccupe du sort des miens..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyuko Akizuki
Disparu(e)
avatar

Nombre de messages : 206
Localisation : Kumo
Date d'inscription : 08/08/2006

Feuille de personnage
PV:
390/390  (390/390)
PC:
895/895  (895/895)

MessageSujet: Re: La grande Citadelle des Glaces   Mar 4 Mar - 0:16

l'Hokage arriva enfin, les salutations protocolaires achevées, ce fut la Mizukage qui déclara que le Gokage pouvait enfin commencer. Il se rassit à la suite de Chinizu, préférant vu la situation actuelle des choses, ne pas parler en premier... Certes tous attendaient surement d'entendre le nouveau Tsuchikage ainsi que le Raikage, mais par où commencer ? Ce fut l'ex compagnon d'arme du Raikage qui fit le premier pas, découvrant son visage.

"Humhum...je vais commencer si vous le permettez."

Un léger sourire apparut sur le visage de Kyuko, Sendo n'avait pas tellement changé apparemment.

"Je suis honoré de retrouver à cette table...trois fils ou ex-fils de la roche. Notre école de shinobis n'en sort que grandit..."

Le sourire disparut aussitôt, certes ce que disait Sendo était vrai, mais Saeru et Kyuko ne s'allieraient probablement jamais, du moins pas maintenant , sinon pourquoi s'être révolté et avoir concrétisé ses efforts pour sortir Kumo de sa déchéance ? Et puis cet homme avait piétiné la mémoire de Kusaru pour Kyuko. Il devait la vie à la défunte kunoichi, il lui devait tout, et Iwa aussi lui devait beaucoup. Peut être que ce nouveau Tsuchikage se rattraperait avec le temps, mais il n'était pas question d'être mis dans le même sac que lui pour Kyuko.
Il parla ensuite d'alliance avec Suna.

"Il semblerait que le vent est tourné...et que "l'ennemie commun" ne soit plus Iwa."

Le regard de Kyuko se durçit, il se sentait presque visé... En revendiquant vouloir suivre la voie tracé par Kusaru, il était surement devenu la nouvelle cible à abbattre, ou alors était-ce lui qui devenait parano ?

"Hokage-Dono, Mizukage-Dono...si la guerre reprend, vous en serez les grandes perdantes cette fois. C'est pourquoi je préconise la fin de la guerre, la fin de la soufrance de vos villages...signez un traité de paix. Quand à moi, vous savez bien que personne ne se préoccupe du sort des miens..."

Voilà qui laissait une ouverture à Kyuko, du fait du nouvel abri des déserteurs, qui semblait être au large, les terres du pays de la foudre semblait être le port le plus proche, une alliance était donc plus qu'envisageable... Mais si Sendo avait l'intention de s'allier à Iwa, Kumo et Kyuko se retrouverait pris en tenaille. Kyuko ne devait pas manquer cette occasion, il montrerait dans le même qu'il comptait bien jouer finement les choses, et que sous ses airs de gamin nonchalant (que ses fidèles lui reprochaient souvent) il avait un minimum de cran pour tenir son rôle de Kage... Car contrairement à Sendo , Kyuko avait toujours été dans l'ombre... Un peu comme Saeru, même si ce dernier l'était pour d'autres raisons.

Un fait qu'il est regrettable de constater quand on a connaissance de la valeur des vôtres.

Perche tendue vers Sendo... Certes Kusaru était tombé face à eux, mais ce fut au cours d'un combat, qui fut pour le moins honorable. Kyuko respectait toujours un certain code par rapport à ces choses là. On ne peut en vouloir à un camp pour avoir perdu face à eux, car on ne perd que face à un adversaire plus puissant (quand le combat est loyal...) et il n'y a aucune honte à perdre ou mourrir de la sorte, au combat. Et c'est au nom de ce même code qu'il avait fondé Kumo, car on ne piétine pas les MACs mort dignement. Le Raikage enchaîna avec un ton égal, et neutre.

Comme me l'a rappelée la Mizukage lors de mon arrivée, le siège du Raikage fut vacant pendant un certain temps... Ma tâche s'en trouvant d'autant plus complexe.

Il défit le haut de son manteau, de manière à se montrer un peu plus, avec l'assurance nécessaire pour convaincre. Sa phrase en apparence anodine annonçait sa volonté de neutralité... Du moins dans un premier temps.

Ma présence ici - et j'en suis honoré - m'indique que mes efforts jusque là n'ont pas été vains, et je continuerai donc en ce sens.

Ses traits s'étaiet un peu durci, il parlait avec une certaine assurance, sans pour autant aller à l'excès de la vanité ou de l'autosuffisance. Sendo, qui connaissait à peu près les anière sde faire de Kyuko pouvait presque deviner son raisonnement : il agirait au mieux pour son village avant tout.

Sendo-sama l'a dit, le vent à tourné. La guerre n'a plus lieu d'être dans l'état actuel des choses.

Deuxième perche tendue ! Enfin, son choix était assez compréhensible, son village n'était pas encore tout à fait près à supporter une guerre, mais il ne voulait pas donner l'image qu'il n'était pas prêt, c'était même plutôt le contraire. Kumo s'ajoutait dans la balance avec un poid inconnu, mais non négligeable, ce mystère lui conférait un léger avantage pour le moment, Kyuko le savait, e tdonc il jouait à fond sur ce terrain là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayame
Kazekage
Kazekage
avatar

Nombre de messages : 155
Date d'inscription : 27/01/2008

Feuille de personnage
PV:
165/165  (165/165)
PC:
1145/1145  (1145/1145)

MessageSujet: Re: La grande Citadelle des Glaces   Ven 21 Mar - 12:37

Les affinités se dessinent et la boucle est bouclée, tel était le constat que pouvait faire Ayame, assise à cette table, après la prise de parole du Nukekage et du Raikage, si longtemps absent du Gokage. Elle laissa apparaître un sourire lorsque Sendo parla de l'alliance entre son village et le sien, mais ne l'interrompit pas, attendant de voir les réactions.

Ce qu'elle aimait par dessus tout lors de ce genre de réunion, c'était avec quelle astuce chacun cherchait à tirer profit des autres, et ainsi de servir une nation, un idéal, et, ne le cachons pas, dans un certain sens, un intérêt personnel: après tout, quel intérêt y avait-il à se retrouver avec son village à moitié détruit et ses rangs décimés? Aucun.

Elle prit la parole lorsque le Raikage eu finit son discours, sa position était pour le moins des plus claires, mais celle de la Kazekage l'était également.

"Sendo-dono, sachez que je garde en mémoire tous les efforts de Kazekage-sama, et qu'en aucun cas je ne me permettrais de porter atteinte à l'héritage qu'il m'a laissée."

Une chose de faite, un point de marquer, telle une feuille impécablement blanche et plane, elle venait d'y inscrire le premier pli, le premier parmi tant d'autres, mais tout cela ne viendrais qu'au fur et à mesure. A présent, elle porta son attention sur le Raikage, visiblement décider à ne pas se jeter tout de suite sur les pays voisins, après tout, elle non plus ne souhaitait pas la guerre, encore fallait-il qu'elle marque clairement sa position:

"Hokage-dono, je tiens à resserer les liens qui unissent nos deux villages depuis si longtemps, sachez que vous pouvez compter sur Suna. Cependant, il me semble qu'aujourd'hui, nos terres respectives ont suffisement saigné, nos cieux suffisement pleuré, et que le sang n'a plus de raison de couler.

Elle avait parlé, les yeux fermés, les coudes sur la table, les mains jointes, et la tête posée dessus. Elle rouvrit les yeux, portant son regard sur les deux femmes présentes à cette table, ses cils battèrent doucement, deux fois de suite, avant que la représentante de Suna ne reprenne la parole:

"Qu'en pensez-vous, Hokage-dono? Et vous, Mizukage-dono?"

Des propos plus ménagés que ceux du Nukekage, il faut dire que les relations entre Konoha-Suna et Kiri-Suna n'étaient pas les même que ceux qu'entretenaient ces deux puissances avec les déserteurs. Elle avait cependant remis au devant de la scène l'alliance Suna-Konoha, ainsi que la sympathie du village du sable pour le village du brouillard. Elle refermait les boucles, lentement mais sûrement, la jeune Kazekage tentait de les faire adhérer à l'idée de paix.

Mais en réalité, ce qui l'inquiétait, ou du moins, ce qu'elle apréhendait sans réellement vouloir se l'avouer, c'était la nouvelle position d'Iwa, l'ancien ennemi commun n'avait toujours rien dit, c'était lui qui allait, dans un sens, décider des choix de Suna, et peut être aussi des autres puissances. L'initiative était au nouveau Tsuchikage... Qu'allait-il faire?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La grande Citadelle des Glaces   

Revenir en haut Aller en bas
 
La grande Citadelle des Glaces
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Glaces pour diabétiques
» [GdC] Chaos des glaces V6
» Qui a la plus grande energie spirituelle?
» La grande énigme du Club des Cinq
» La citadelle Saladin et ses mosquées (Egypte) - PC et Mac

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Gaiden :: Hors trois Villages :: Hors des trois Villages cachés principaux :: Yuki no Kuni ( Village de la neige )-
Sauter vers: