Naruto Gaiden

Jeux de Rôle Rp sur l'univers Naruto
 
AccueilFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [entraînement] La plaine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Keiko Sagaara
Genin d'Iwa
Genin d'Iwa
avatar

Nombre de messages : 371
Age : 26
Date d'inscription : 21/05/2007

Feuille de personnage
PV:
30/30  (30/30)
PC:
86/86  (86/86)

MessageSujet: [entraînement] La plaine   Mar 26 Fév - 19:41

[ J'ai juste envie de m'entraîner un peu aux techniques doton ^^ Kenjin, si tu veux venir tu es le bienvenue ]

Le soleil regnait orgueilleusement sur les plaines d'Iwa ce jour là. Au gout de Keiko il était même un peu trop présent, bien que la jeune fille soit habituée au climat de son pays. En cette journée de forte chaleur la jeune fille avait finallement décidé de sortir le nez de ses livres et d'aller s'entraîner un peu. Après un rapide petit déjeuner en compagnie de sa mère Keiko avait fouré un livre de techniques, une gourde et des barres de céréales dans son sac, elle s'était équipée de son étuit à kunai et elle avait accroché son bandeau dans ses cheveux avant de sortir.

Après avoir traversé le village d'un air plutôt gaie elle était arrivée sur les terres d'Iwa, endroit priviligié pour les entraînements en plein air. Elle avait un peu errer entre les rochers et les aarbres jusqu'à ce que ses pas la mènent sur une grande plaine, uniquement parsemée de quelques rochers par ci par là. Keiko s'arrêta sur l'un d'eux pour y déposer son sac. La jeune fille s'étira un peu avant de scruter l'horizon. Personne. Pas un seul signe de vie. Juste de la terre s'étendant à perte de vue.


* Bien, c'est partit! *

Keiko s'écarta du rocher sur lequel elle avait élu domicile. Elle ferma les yeux un instant, se concentrant sur la sensation brute mais aussi fluide du chakra doton. Elle le malaxa, irrigua son corps et rouvrit les yeux. Dans un geste vif la jeune fille s'accroupie et posa la paume de ses mains contre la terre, à quelques centimètres devant elle.

* Allez, je dois essayer d'améliorer mes techniques. *

Keiko laissa son chakra filer sous terre sans perdre le contact avec ce dernier. La jeune fille se concentra un instant, faisant de son mieux pour remuer la terre de telle manière à créer un mur souterrain. Alors qu'elle malaxait, formait, déformait, reformait, agrandissait, élargissait la terre, Keiko prépara un nouvelle dose de chakra qu'elle malaxa avant de la stocker au niveau de son torse. Sous terre un mur solide semblait être prêt à emerger.

" Doton, doryuu!! "

Un mur de terre jaillit devant la jeune fille. Keiko suivit des yeux la progression du mur. Sensas', à présent elle créait ses murs haut d'un mètre du premier coup. Mais sans attendre la jeune fille envoya la nouvelle dose de chakra, qu'elle avait préparé à l'avance, dans les paumes de ses mains. Dans la foulé elle envoya ce chakra sous terre et malaxa un nouveau mur de terre en dessus du premier. Cette fois elle devait prendre garde à rendre son mur plus résistant et plus fort, afin de supporter l'autre. Mais elle devait également le rendre également assez fluide pour qu'il se scinde au premier et que les deux murs ne fassent plus qu'un.

" Doton, doryuu! "

Quelques secondes s'étaient écoulées entre la création du premier mur et l'apparition du deuxième. Le mur qui sortait à présent était légèrement moins haut que le premier mais il était plus solide. Le premier mur se retrouva poussé par le deuxième alors qu'ils semblaient s'attacher ensemble. S'était à présent un mur haut de 1m50 qui se dressait devant Keiko. Elle sourit avant de se relever et de fouiller dans sa sacoche pour en extraire un kunai. Keiko leva les yeux vers son mur. Dans un mouvement vif ele lança le kunai là ou les deux murs s'étaient scindé en un seul. Une fissure apparue. Les deux murs ne semblaient pas s'être réunit de manière aussi solide qu'elle l'aurait souhaiter, mais c'était un bon début. Keiko récupéra son kunai et le rangea. Elle s'éloigna de quelques pas et s'accroupie de nouveau. Keiko ferma les yeux pour concentrer une nouvelle fois son chakra. Mais cette fois elle tripla la dose. Puis elle fit remonter son chakra jusqu'à ses mains en laissant des doses égales sur le trajet, tpute reliées par un léger fil de chakra. La première dose arrivée dans la paume de ses mains Keiko se concentra afin de l'envoyer sous terre et de former son mur. Elle malaxa de nouveau cette terres sèche mais modulable afin de créer un mur.

" Doton, doryuu! "
" Doton, doryuu! "
" Doton, doryuu! "

Sans attendre Keiko avait envoyé de manière continue la suite de son chakra dans ses mains et dans la terre afin d'augmenter la hauteur de son mur sans créer d'interuption et donc sans créer de cassure. Le mur grimpa, marqua une pause d'une demi seconde et grimpa encore et encore. Il s'arrêta. 1m50, comme le précédent. Keiko sortit deux kunai de sa sacoche et le lança sur le mur. Cette fois seul de très légères fissures apparurent. Keiko sourit, satisfaite. Cette technique, bien que plus fatiguante, semblait bien plus efficace que la première. La jeune fille récupéra ses kunais avant de se diriger vers le rocher ou elle avait posé ses affaires. Là elle sortit sa gourde de son sac afin de boire quelques gorgées d'eau. Une fois la secheresse de sa gorge disparue Keiko décida qu'il était temps de continuer. Elle s'éloigna donc de nouveau.

* Bien, le doton pi-ku maintenant... Il faudrait que j'arrive à créer au moins deux piques à la suite, ça pourrait surprendre l'adversaire. Je vais utiliser une variante de ce que je viens de faire. *

Keiko s'agenouilla et ferma une fois de plus ses yeux afin de se concentrer sur la sensation prduite par son chakra. Elle le malaxa, irrigua une nouvelle fois son corps et le ramena au niveau de son ventre. Là, comme précédemment elle l'envoya dans ses mains en laissant des doses à intervalles régulières dans son corps, sans oublier de relier toutes les doses. Seulement cette fois elle avait utiliser moins de chakra, elle avait priviligié le fait qu'il se devait tranchant et non en masse. Keiko envoya le chakra contenue dans les paumes de ses maisn sous le sol. Là elle malaxa la terre mais cette fois ce n'était pas un mur qu'elle créait sous terre mais un grand pique bien pointu et blessant. Cette fois la terre devait être solide mais également rapide lors de sa sortie, afin d'augmenter son tranchant.

" Doton Pi-Ku!! "
" Doton Pi-Ku!! "

Un premier pique trancha le sol pour en sortir, suivit d'un deuxième, produit par la reserve de chakra de Keiko, qui sortit un mètre plus loin. Sans bouger Keiko analysa son travail. Le premier pique était plutôt pas mal mais le deuxième semblait un peu trop mou pour blesser. Pas assez d'energie. Keiko soupira avant de se décaler. Là elle concentra une nouvelle dose de chakra qu'elle répartie comme la fois précédente dans son corps. Elle envoya la première dose malaxer la terre en commençant déjà à regrouper lentement la deuxième dose et à la diriger vers ses bras. Lorsque cette deuxième dose atteignit les coudes de Keiko, la première semblait avoir finit de malaxer la terre. C'était le moment.

" Doton Pi-Ku!! "
" Doton Pi-Ku!! "

Un premier pique de terre jaillit... Puis un deuxième, gorgé de chakra. Cette fois il avait bien transpercé la terre afin d'accomplir son oeuvre. Satisfaite, Keiko se releva et sourit. La genin s'étira afin de faire craquer quelques muscles puis elle s'agenouilla de nouveau. Cet entraînement consommait beaucoup de chakra et pourtant elle n'avait pas l'intention de s'arrêter en si bon chemin. Elle n'avait pas non plus l'intention de prendre une pause. Cependant ce besoin de récupérer du chakra allait lui permettre de s'entraîner sur une autre technique: sa technique héréditaire. Afin d'optimiser ses chances de réussite Keiko se rapprocha d'un rocher. Là elle s'agenouilla de nouveau et commença à produire une infime dose de chakra qu'elle malaxa rapidement. Keiko ferma les yeux et posa une main sur la terre. Elle envoya la dose de chakra contenue dans sa paume sous terre. Là elle se concentra sur les mouvements. Elle sentait la vie s'animer sous cette terre. Elle était froide et sèche mais également robuste et il en émanait parfois une sensation revigorante. Le chakra de Keiko s'amusait en entrer en contact avec chaque facette de cette terre qu'elle connaissait si bien à présent. un léger sourire se dessina sur le visage de la jeune fille. Son chakra circulait sous terre tel un poisson glissant dans le courant de la rivière. Lorsque son chakra fut integré à cette vie "terrestre" Keiko augmenta sa concentration afin de puiser l'energie contenue dans les métaux de la terre. Keiko concentra alors son attention sur cette énergie afin de la mélanger peu à peu à son chakra. Afin de ne pas briser l'harmonie qui regnait dans l'accord de l'énergie et du chakra, Keiko murmura le nom de la technique pour declencher la progression.

" Youkouro... "

D'un coup le chakra s'agita et emprisonna l'énergie. Les deux se malaxèrent afin de ne former plus qu'un et peu à peu Keiko sentit sa main s'envahir d'une douce chaleur. Son chakra réintégrait progressivement son corps, entraînant avec lui une dose d'énergie importante à présent transformée en un chakra plus puissant que l'initial. Keiko laissa le precéssus se finir en douceur. Lorsqu'elle eut récupérér suffisament de chakra et d'énergie pour continuer son entraînement elle décola soigneusement sa main du sol et se releva. A présent elle se sentait revigorifiée et prête pour la suite. Ainsi la jeune fille s'entraîna au technique doton pendant deux bonnes heures, créant des murs hauts et solides et des piques rapides et blessants, refesant de temps à autre le plein grâce à sa technique héréditaire. Lorsque le soleil atteignit son zénith annonçant l'heure de la pause déjeuner Keiko arrêta ses exercices, essouflées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[entraînement] La plaine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Gaiden :: Hors trois Villages :: Hors des trois Villages cachés principaux :: Iwa no Kuni :: Terres du pays de la Roche-
Sauter vers: