Naruto Gaiden

Jeux de Rôle Rp sur l'univers Naruto
 
AccueilFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Deux hommes, une seule valeur : le travail. (Sendo et Koto)

Aller en bas 
AuteurMessage
Sendo Futago
Mort
avatar

Nombre de messages : 336
Age : 34
Date d'inscription : 04/01/2008

Feuille de personnage
PV:
200/200  (200/200)
PC:
800/800  (800/800)

MessageSujet: Deux hommes, une seule valeur : le travail. (Sendo et Koto)   Mar 11 Mar - 9:51

Les terres enneigées de Yuki s'offraient aux yeux des deux déserteurs, dévoilant un voile blanc immaculé. Les rayons du soleil qui se reflétaient sur la neige les éblouissaient un peu, mais le spectacle valait bien cette petite gène. A l'Est, une grande chaine de montagne semblait jaillir du sol pour toucher les cieux. La cime se confondait avec les nuages, leur premier terrain d'entrainement serait là-haut. Le Nukekage se rappelait les moments passés ici avec son frère, dur apprentissage de la voie des shinobis, ce lieu avait jadis été le théatre des premiers balbutiements des frères Futago dans ce monde. Le voyage c'était fait sans le moindre encombre et en toute discrétion, leur énergie n'avait pas été mise a contribution. D'un simple geste de la tête, Sendo fit signe à l'Uchiwa de le suivre. Leurs tenues blanches tachetés de marron allaient les confondre avec la montagne. Le froid qui mordait leur peau allait bientôt s'estomper, lorsque l'entrainement aurait débuté.

"Autrefois, cette montagne était le lieu d'entrainement des troupes spéciales d'Iwa. Peut-être qu'en pratiquant ces exercices, tu comprendras mieux certaines choses."

Ils continuaint leur marche vers l'Est, le froid se faisait de plus en plus prenant, de larges volutes de vapeur s'échappait de leurs bouches à chaque expiration. Ils arrivèrent au pied du pic, et Sendo vérifia le barda qu'il trimbalait sur son dos.

"Donne moi ton sac, ce ne serait pas prudent d'escalader ceci avec."

Il accrocha la sacoche de Koto devant lui, et s'approcha de la paroie. Il enfonça une de ses mains dans la neige, aggripant la roche qui se cachait dessous. Pas de gants, il avait été formel là-dessus. La montagne escarpée montait en flêche et cela dés le départ.

"Aucune once de chakra, nous nous entrainerons là-haut. Grimpe à la force de tes bras."

Sans un regard pour son compagnon, il commença son ascenssion. Les mais se gelaient peu à peu, les pauses se faisaient plus fréquentes...son épaule le faisait soufrir, et il commença a se demander si ce pélerinage n'était pas pure folie. Mais en même temps, il savait que c'est dans la difficulté qu'il s'était toujours révélé, et il attendait de grandes choses de ce voyage. Chaque mètre gagné devenait un suplice, chaque centimètre un calvaire. Face à lui-même, il menait son combat. Une petite vallée se dessinait sur leur droite, et après deux bonnes heures il ne leur restait plus que quelques mètres à gravir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koto
Déserteur avide de vengeance
Déserteur avide de vengeance
avatar

Nombre de messages : 507
Date d'inscription : 25/10/2006

Feuille de personnage
PV:
72/72  (72/72)
PC:
258/258  (258/258)

MessageSujet: Re: Deux hommes, une seule valeur : le travail. (Sendo et Koto)   Sam 15 Mar - 20:51

Koto avait suivit le nouvel NukeKage sans crainte. Le jeune homme avait confiance en lui, en ce que Ryoko lui avait enseigné. D'après Sendo, lors de leur entrainement, il allait devoir affronter la douleur et lui même. Mais Koto avait déjà connut cela dans ses entrainements. Même si il était prèt, Koto ne s'était pas attendut à ce qui l'attendait. Le pays de Yuki était connut pour son climat glacial.

*Ainsi les forces de Iwa venaient en ce lieu pour s'entrainer, il semblerait que j'ai fait le bon choix.*

Koto suivit son chef au pied de la montagne, du pic. Il porta son regard vers le pic qui se dressait face à eux. Koto enleva les gros gants qu'il avait mit pour se protéger du froid. Il allaitdevoir assureer ses prises, si il ne voulait pas finir par ce tuer. Koto ouvrit sa besace et en sortit des gants plus fin, fait pour le combat.
Affronter le froid, le vent et la montagne, Koto n'aurait aps put espérer meilleru adversaires. Un sourire apparut sur son visage, mais il montrait aucun sentiment de confiance. Ce sentiment n'avait pas sa place face à un tel adversaire. Koto avait confiance en ses forces, mais il reconnaissait que le pic était un adversaire bien plus dangereux que ceux qu'il avait put affronté jusque là. Koto écoutant Sendo remit à ce dernier son sac. Le jeune homme regarda Sendo commencer son ascension. Le jeune homme suivit l'ancien shinobi de Iwa et se mit à son tour gravir la montagne.
Les premiers mètres furent aisés, à la base du pic, les vent ne se faisait pas sentir. Mais Koto savait que d'ici quelques minutes à peine, le vent allait s'abattre sur lui. De plus le jeune homme, savait que même si il était en bonne condition physique, il savait que la force pure n'était pas son point fort. Tout ses combats avaient été gagné grace à la ruse et à la stratégie.
Comme il s'y attendait dés que le vent put le frapper, il rendit l'ascension plus difficile. Après le vent, ce fut le froid et les prises qui rendirent l'ascension encore plus difficile.
La pierre mordait ses mains et ce malgré ses gants. Le vent essayait de le repousser de la façade d's que Koto lui laissait un moyen de s'imisser entre lui et le pic. Le froid venait se rajouter aux difficultés rencontrées par Koto. Ce dernier avait dépassé le stade de la douleur musculaire. Ses bras, ses épaules, ses mains tout son corps le faisait souffrir. Mais la douleur faisait partie du processus pour arriver à se dépasser. Le visage de Koto était rouge, marqué par l'effort. La transpiration, la chaleur générée par l'effort ne résistait pas devant le froid. Koto profitait de la moindre occasion, pour faire une pause et regarder vers le sommet son objectif. Il savait qu'il ne devait pas rester trop longtemps immobile sous peine de ne plus pouvoir bouger. Koto reprit son ascension, Sendo avait prit de l'avance, mais ce n'était pas une course.
Les heures passaient et le sommet se raprochait. mais cela allait demander encore des efforts les plus violents, les plus difficiles. Il ne restait maintenant plsu que quelques mètres à réaliser. Ces derniers mètres semblaient plus longs qu'ils ne l'étaient réélement. Les muscles de Koto arrivaient à saturation, des petits mais nombreux tremblements les parcouraient. Il devait encore avancer, il ne pouvait reculer cela signifierait sa mort. Koto devait commencer à divaguer, à avoir des illusions. Il percevait nettement ses deux amis, au niveau du sommet qui lui faisaient signes de continuer l'ascension. Kubito vint même à sa rencontre, le tricheur se servait du Kinobori tout sourire. Ce dernier lui mit à lui parler, mais le vent avalait les mots empéchant Koto de les entendre. Mais le jeune homme connaisasit son ami et ses expression. par le comportement de ce dernier Koto comprit le message que ce dernier voulait lui faire passer. Koto les avait tué pour pouvoir avancer sur la voie qu'il avait choisit, il ne devait pas trahir leur mort, les trahir eux. Koto reprit donc son ascension ne visant que le sommet, ignorant l'ascension de Sendo.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sendo Futago
Mort
avatar

Nombre de messages : 336
Age : 34
Date d'inscription : 04/01/2008

Feuille de personnage
PV:
200/200  (200/200)
PC:
800/800  (800/800)

MessageSujet: Re: Deux hommes, une seule valeur : le travail. (Sendo et Koto)   Mar 18 Mar - 10:06

Plus qu’un dernier effort, et c’était bon. La main droite de Sendo se tendit péniblement pour agripper une morceau de roche qui marquait la fin de leur première ascension. A genoux sur la terre ferme, le corps et tous les muscles du Nukekage se détendaient. Il osa enfin un regard au jeune homme, qui se démenait bien et n’abdiquait en aucun cas. Il s’assit en tailleur, bien calé sur un rocher. Tendre la main vers Koto ne lui avait même pas traversé l’esprit, ils menaient chacun leur propre combat, et eux seuls étaient en mesure de la gagner. Face à la nature, l’homme se recentre sur lui-même, sur sa force, sur son mental. Koto ne pouvait compter que sur lui-même, et il en était de même pour le Sendo. Tant bien que mal, le jeune homme se hissa par-dessus la corniche et pu admirer ce qui les attendait derrière…un autre pic, au moins deux fois plus haut que le premier. Alors qu’il n’avait pas fini de récupérer, Koto était déjà mis à contribution.

« Assied toi en face de moi. »

Le premier palier de l’art du shinobi, le genjutsu. Les deux hommes se faisaient face. Aucun des deux n'avait vraiment récupéré, mais leur chakra était presque intact...la bataille allait être rude.

« On va jouer un peu…voyons le niveau de ton sharingan. Quand tu auras repoussé mon genjutsu, tu m’en fera subir un, et ainsi de suite. »

Il formait déjà les taos a une vitesse hallucinante.

« Kokyuu Angyo ! »

Les ténèbres entourèrent le jeune homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koto
Déserteur avide de vengeance
Déserteur avide de vengeance
avatar

Nombre de messages : 507
Date d'inscription : 25/10/2006

Feuille de personnage
PV:
72/72  (72/72)
PC:
258/258  (258/258)

MessageSujet: Re: Deux hommes, une seule valeur : le travail. (Sendo et Koto)   Mar 18 Mar - 15:20

Les derniers mètres de l'ascension avait demandé bien plus d'effort à Koto, que ce dernier ne le laissait paraitre. Lorsqu'il arriva enfin au sommet du pic, se fut pour en voir un second plsu haut encore. Le shinobi ne montra aucune émotion, se contentant de reprendre son souffle. Sendo l'attendait assis en tailleur et lui faisant signe de le rejoindre.
L'exercie qui allait suivre semblati être d'une autre nature que le premier. Cette fois ci ce n'était aps son corps qui allait être mis à contribution, mais son esprit. Comme le lui demanda Sendo, Koto activa son sharingan faisait apparaitre les pupilles maudites de son clan. Le jeux que lui proposait l'homme était un duel de genjutsu. Koto avait délaissé cet art pour se concentrer sur le Ninjutsu, il savait que ses pupilles lui donnaient un avantage contre de telles techniques. Il ne restait plus qu'à connaitre le niveau dans cet art de son adversaire.
Sendo fit appel à un genjutsu simple, le Kokyuu Angyo. Koto connaissait ce jutsu, ainsi que ses effets. Son sharingan percevait l'émanation de chakra entourant le genjutsu. Puis il fut plongé dans l'obscurité, le jeune homme laissa apparaitre un sourire sur son visage. L'obscurité ne l'avait jamais dérangé, bien au contraire il y trouvait un réconfort. Profitant du calme de l'instant Koto finit de récupérer, avant de se lancer dans cette nouvelle bataille. Koto concentra son chakra afin de briser l'emprise du genjutsu, s'aidant de son héritage.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sendo Futago
Mort
avatar

Nombre de messages : 336
Age : 34
Date d'inscription : 04/01/2008

Feuille de personnage
PV:
200/200  (200/200)
PC:
800/800  (800/800)

MessageSujet: Re: Deux hommes, une seule valeur : le travail. (Sendo et Koto)   Mer 19 Mar - 10:47

Derrière le calme apparent des deux hommes, une bataille furieuse faisait rage. L’illusion de Sendo était peu à peu dissipée par l’Uchiwa et le Nukekage devait colmater les brèches de clarté dans l’obscurité qu’il avait créé. Il se concentrait sur le cerveau de Koto, l’englobant de chakra, peignant une nouvelle réalité alternative. Mais il avait prévu un peu court face au sharingan, le prochain round serait le bon.

« Kso ! »

Le genjutsu se dissipa, l’aveuglante réalité du soleil se reflétant sur la neige reprit sa fonction et s’offrit aux yeux de l’Ombre grise de Konoha. A présent, Sendo se préparait au kaï. Il se tournait vers son chakra, le matérialisant et stoppant son flux, prèt à relacher la pression au moindre mouvement suspect.

« A toi. »

Il savait que le don héréditaire du jeune homme était un vrai rempart contre les intrusions, mais il ne connaissait pas bien son pouvoir offensif. En tout cas, il allait le découvrir très vite. Plus rien ne comptait, seul ce duel semblait être important. Seuls, forts, travailleurs acharnés, les semaines à venir s’annonçaient passionantes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koto
Déserteur avide de vengeance
Déserteur avide de vengeance
avatar

Nombre de messages : 507
Date d'inscription : 25/10/2006

Feuille de personnage
PV:
72/72  (72/72)
PC:
258/258  (258/258)

MessageSujet: Re: Deux hommes, une seule valeur : le travail. (Sendo et Koto)   Jeu 20 Mar - 10:13

Koto avait réussit à repousser l'obscurité généré par Sendo. La lumière vive l'avait éblouie et fait plisser les yeux. Il savait qu'il devait sa réussite en grande partie à son don héréditaire. Il ne possédait pas une grande palette de genjutsu à utiliser face à cet homme. Mais le principal était de réaliser une opposition de force. L'altitude et les efforts réalisés pour atteindre ce sommet donnèrent une idée à Koto. Fixant son rsharingan dans le regard de Sendo, afin de détourner son attention de ses mains, Koto commença à réaliser une succession de Taos.
Peu à peu l'air commença à se rarifier dans les poumons du NukeKage. Koto y allait en douceur, infiltrant peu à peu son chakra dans l'esprit de cet homme, jouant sur le fait qu'à cette hauteur l'air devait être plus rare et ainsi camoufler son genjutsu. Il voulait aussi ressentir la force de la défense mise en place par Sendo avant de lancer la véritable offensive. Lui même prenait ce temps afin de renforcer son genjutsu. Patient, calme, inexpressif voila dans quel état il se trouvait. Ce ne fut qu'une fois ses forces rassemblaient, qu'une fois que Sendo s'était habitué à cette légère diminution d'air que Koto passa à l'attaque. Il ibéra le Chissoku, comme une rivière brisant son barage après l'avoir fissuré et suintée par celles ci.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sendo Futago
Mort
avatar

Nombre de messages : 336
Age : 34
Date d'inscription : 04/01/2008

Feuille de personnage
PV:
200/200  (200/200)
PC:
800/800  (800/800)

MessageSujet: Re: Deux hommes, une seule valeur : le travail. (Sendo et Koto)   Jeu 27 Mar - 13:07

Le Kaï de Sendo était une de ses techniques les plus puissantes, et un genjutsu de ce niveau n'avait vraiment aucune chance contre lui. Après tout, l'art de l'illusion était une de ses prédilections. Les mains du Nukekage se choquèrent violement, une onde de choc se propagea.

"KAÏ !"

La technique de Koto était parfaite, les sensations avaient été parfaitement imitées. Mais la puissance du chakra de Sendo était beaucoup trop importante. Dernière attaque de la journée, Sendo concentra son chakra et forma des taos. Cette fois, Koto allait comprendre pourquoi il était Nukekage. La technique unique de Sendo Futago allait faire son oeuvre.

*Non...pas les yeux...ce foutu sharingan va encore faire des siennes. On va se concentrer sur les oreilles...pour l'instant.*

Tout d'un coup, l'ombre grise de Konoha fut plongé dans une nouvelle obscurité : il n'entendait plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koto
Déserteur avide de vengeance
Déserteur avide de vengeance
avatar

Nombre de messages : 507
Date d'inscription : 25/10/2006

Feuille de personnage
PV:
72/72  (72/72)
PC:
258/258  (258/258)

MessageSujet: Re: Deux hommes, une seule valeur : le travail. (Sendo et Koto)   Jeu 27 Mar - 18:34

Lorsque Sendo brisa le genjutsu de Koto, se dernier eut un recul comme si il subissait physiquement ce contre. Rapidement le jeune homme retrouva son sourire et dans ces yeux rouges on pouvait lire comme de l'éxitation.
Koto avait toujours été attiré par la puissance, mais n'avait jamais été envieux de celle des autres. Ceux qui jalousaient les plus fort qu'eux étaient des faibles, pour ne plus être regardé de haut, il suffisait de s'élever. Mais Koto savait aussi qu'il existerait toujours quelqu'un de plus puissant que lui et cela ne le dérangeait pas. C'était en grande partie ce trait de caractère qui l'aait poussé à déserté. Sentiment alors caché dans les ombres de son âme et dont la malédiction de sa mère s'était nourrit. Masi maintenant qu'il était devenu maitre de son chemin, n'écoutant plus que sa voie et non plus celle de sa mère, Koto avait comprit ce qui le faisait avancer. Le besoin de puissance, au départ il n'aspirait qu'à la puissance pour la puissance. Mais rapidement il avait découvert une raison plus consistante à ce besoin, ce désir. Celui de servir au mieux, ceux qu'il avait juré de servir et ces êtres n'étaient autre que les déserteurs, ceux qu'il avait rejoint et qui l'avaient rejoint.
Puis il fut de nouveau témoin de la puisasnce du NukeKage, il fut de nouveau plongé dans l'obscurité. Masi cette fois ci ce fut ses oreilles qui furent attaqué. Perdre le sens de la vue était une chose qu'il pouvait supporter, réaction qui pouvait surprendre venant d'un utilisateur d'un doujutsu. Mais perdre le sens de l'ouie, lui était plus désagréable. Lorsqu'il avait ressentit le Kaï de Sendo, il avait put juger de la différence de puissance entre eux. Elle était équivalente à celle qu'il avait avec Ryoko. Mais Ryoko lui avait toujours semblé être un adepte du Ninjutsu, alors que Sendo lui était un adepte du genjutsu. Koto devait se libérer de l'emprise de cete attaque. En entrainement le danger étati infime, surtout qu'ils étaient assis. Mais dans un combat la moindre seconde perdue lui serait fatale. Pour vaincre cetet attaque, Koto utilisa une technique simple celle du barrage qui cède. Le but était de concentrer le plus grand flux de chakra en son cerveau, mais le bloquant l'empéchant de se déverser sur le centre nerveux qui gèrait les perceptions auditives. Koto réalsia le tao de la chèvre, le premier à être apprit et celui que beaucoup se servait pour faciliter la concentration.
Koto malaxa et concentra son chakra, il avait récupéré des efforts fait aussi bien physiquement que mentalement. Il concentra la moindre étincelle de son chakra, la moindre goutte. Puis une fois que la quantité de chkra fut concentré, il la libéra dans son Kaï. Comme pour donner plus de force à son chakra il le libèra tout en liberant l'air bloqué dans ses poumons dans un cri puissant.


"KAÏ !!!!"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sendo Futago
Mort
avatar

Nombre de messages : 336
Age : 34
Date d'inscription : 04/01/2008

Feuille de personnage
PV:
200/200  (200/200)
PC:
800/800  (800/800)

MessageSujet: Re: Deux hommes, une seule valeur : le travail. (Sendo et Koto)   Ven 28 Mar - 12:56

Le Kaï de Koto fit vaciller le Nukekage. Son chakra entra en collision avec celui de Koto qui tentait de le chasser. Heureusement, le chakra brut de Sendo avait tenu le coup. Cependant, l'Uchiwa avait du entendre ne serait-ce qu'une fraction de seconde. Il avait créé une brèche dans le genjutsu, mais ne s'y était pas engoufré assés vite.

*C'était moins une...maintenant, on passe aux choses sérieuses.*

Sendo fit un Ohmmm de concentration, les yeux fermés, rassemblant tout son chakra encore disponible. Une espèce de masse noire se matérialisa derrière lui, frémissante.

"Nimpô..."

Le Nukekage frappa à nouveau dans ses mains, l'onde créée désagrégea la masse de chakra, qui se dirigea vers Koto. C'était clair, son sens du toucher avait disparu. L'entrainement était terminé pour aujourd'hui, et d'un claquement de mains, l'Ouïe et le toucher de Koto refirent surface. Sendo se leva et déplia leur abri pour cette nuit, une simple tente de fortune.

"Va chercher du bois, je m'occupe de monter la tente."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koto
Déserteur avide de vengeance
Déserteur avide de vengeance
avatar

Nombre de messages : 507
Date d'inscription : 25/10/2006

Feuille de personnage
PV:
72/72  (72/72)
PC:
258/258  (258/258)

MessageSujet: Re: Deux hommes, une seule valeur : le travail. (Sendo et Koto)   Dim 30 Mar - 14:38

La démonstration de Sendo ne fit que confirmer ce que pensait le jeune homme. Son kaï n'aivat pas été assez puissant pour le libérer totalement, il allait devoir encore travailler. Mais c'était par le travail et l'effort qu'il parviendrait à son objectif. Dans le passé ses amis le traitaient de génie, mais ce mot n'avait aucun sens pour Koto. Celui qui se reposait sur un titre finissait toujours par chuter. Le sang et la sueur était et avait toujours été les valeurs du travail pour Koto. Après avoir vaincu le déserteur, Sendo l'envoya chercher du bois afin de préparer le camp. Koto se leva sans rechigner et alla exécuter la tache qu'on lui avait confié. Après tout ici et avec cet homme, il était l'élève.
Trouver du bois au sommet du pic montagneux n'allait pas être facile. Koto trouva bien quelques petits arbres morts ayant peu de branchages. Mais cela ferait l'affaire, puis Koto vit un arbre plus interessant. Ce dernier possédait un tronc solide et des branches plus larges. L'une d'entre elle ferait une bonne buche et pourrait tenir plus longtemps que les branches récupérées précédement.
Koto posa son fagot et se dirigea vers l'arbre. Même mort il n'allait pas être facile de briser une des branches. Ces derrières vu de plus près étaient plus épaisses qu'elles ne le laissaient apparaite. Koto malaxa son chakra puis le transforma en Raïton. Ceci fait il le dirigea vers sa main et l'y concentra. Puis d'un mouvemetn rapide et dans le cri d'un millier d'hirondelles frappa l'arbre à la jonction de ces branches. Ce dernier explosa sous l'impact projettant du bois tout autours de Koto. Ce dernier évita les plus dangereuse à l'aide de son sharingan qui s'activait dès qu'il utilisait ce jutsu. Il avait dépensé une quantité de chakra non négligeable, mais ses réserves étaient loin d'être vides. Cette dépense de chakra était, de son point de vue, contre balancé par la quantité de bois qu'il récupéra. Il avait de quoi réaliser plusieurs feux et les entretenir toute la nuit. Koto ramena son butin, ni fière ni satisfait. Il avait fait ce qu'on lui avait demandé peut être avec trop de zèle mais bon. Il devait aussi
reconnaitre qu'il avait eu le besoin de faire une démonstration de puissance, à personne si ce n'était à lui. Sa défaite face à Sendo, même si il l'acceptait, l'avait quand même véxé.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sendo Futago
Mort
avatar

Nombre de messages : 336
Age : 34
Date d'inscription : 04/01/2008

Feuille de personnage
PV:
200/200  (200/200)
PC:
800/800  (800/800)

MessageSujet: Re: Deux hommes, une seule valeur : le travail. (Sendo et Koto)   Mer 2 Avr - 9:50

Le feu crépitait devant eux, réchauffant la moindre parcelle de leurs corps. La tente était montée, les gamelles de rationnement englouties. Pourtant pas un mot ne transpirait d'eux. Les deux hommes échangeaint parfois un regard, emprunt de fatigue et d'envie de s'affronter de nouveau. Pendant le repas, le Nukekage avait dit au jounin d'économiser ses paroles, d'économiser son air, car le lendemain allait être rude. Il se couchèrent tôt, et comme tous les soirs depuis sa mort, Sendo rêva de son frère. Ils n'avaient pas besoin de monter la garde, les shinobis s'occupants de la protection de Yuki ne s'aventuraient pas par ici, l'accés y était bien trop difficile. Il se leva et prépara deux nouvelles gamelles. Koto émergea.

"On va reprendre là ou nous nous sommes arrétés hier...toujours le genjutsu. Puis nous graviront le pic en fin de journée."

Programme rude, mais efficace. Koto devait surement envoyer valser ses réflexes "humains" pour devenir une sorte de machine de combat. Les pensées n'étaient qu'une perte de temps dans le monde de la survie, les instincts faisaient loie ici. Ils se replacèrent sur leurs monticules rocheux. L'Uchiwa avait peut-être déja trouvé une parade contre son illusion.

"Allons-y."

Les deux mains de Sendo s'entrechoquèrent, la vague de chakra se dirigea droit sur le cerveau de Koto pour lui faire perdre son ouïe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koto
Déserteur avide de vengeance
Déserteur avide de vengeance
avatar

Nombre de messages : 507
Date d'inscription : 25/10/2006

Feuille de personnage
PV:
72/72  (72/72)
PC:
258/258  (258/258)

MessageSujet: Re: Deux hommes, une seule valeur : le travail. (Sendo et Koto)   Ven 18 Avr - 10:50

[Désolé pour le retard de la réponse]

Cette nouvelle journée devait être identique à la première. Sendo allait le faire travailler, l'affrontant et le faisant affronter la montagne. Le déserteur avait passé une bonne nuit, non pas à cause du confort mais de la fatigue. Tant qu'il était resté actif, Koto n'avait pas sentit le prix des efforts qu'il avait dût fournir. L'altitude rendait les exercices plus difficile, le manque d'oxygène rendant la récupération plus lente. Mais il était là pour se renforcer, devenir plus fort et tout ce qu'il devait endurer n'était rien comparé à sa détermination.
Sendo sembla vouloir recommencer à lui faire travailler le genjutsu. Le sharingan était une défense redoutable face à cet art, mais la différence de maitrise qui séparait les deux hommes combait cet avantage offert pour la pupille. Avant même se s'assoir en face de Sendo, celle ci s'activa toute seule par instinct. Koto essayait de rendre l'utilisation de celle ci naturelle pour lui et son corps. Koto reconnu le jutsu que Sendo allait utiliser, le même que celui de la veille.


*Il compte encore attaquer mes ses, cette fois ci je vais devoir contrer son chakra avant qu'il n'agisse.*

Koto laissa son corps réagir, aidé par le sharingan. Il dirigea et concentra son chakra vers le centre de la perception et y dressa un mur. Ce dernier allait servir de barrage au flots de chakra que Koto emmagisiné derrière lui. Il ne doutait pas un instant que le mur allait être brisé, il était là pour cela. Mais Sendo ne devait s'attendre une fois ce dernier brisé, à être submergé par le chakra de Koto. Malaxer le chakra et le diriger à travers son corps était une chose sur laquelle Koto avait et continuait de travailler. Il devait pouvoir se servir de son chakra à tout moment et dans toute situation. L'utilisation de ce dernier, comme des jutsu devait lui être naturelle, innée, comme lui était la respiration. Il ne restait plus qu'à voir si ce stratagème allait fonctionner.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Deux hommes, une seule valeur : le travail. (Sendo et Koto)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Deux hommes, une seule valeur : le travail. (Sendo et Koto)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» deux hommes dans un bar....
» Regardez deux hommes danser le tango : une merveille
» Defi intercontinental de mai 2010
» [Bradbury, Ray] Le meilleur des mondes possibles et autres nouvelles
» HISTORICAL (Tome 1 à 4) de Sylvia day - SAGA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Gaiden :: Hors trois Villages :: Hors des trois Villages cachés principaux :: Yuki no Kuni ( Village de la neige )-
Sauter vers: