Naruto Gaiden

Jeux de Rôle Rp sur l'univers Naruto
 
AccueilFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Zone refoulée des marais

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Dokara Akane
Chuunin de Kiri
Chuunin de Kiri
avatar

Nombre de messages : 519
Age : 26
Localisation : Qu'importe fume sa clop
Date d'inscription : 22/01/2007

Feuille de personnage
PV:
96/96  (96/96)
PC:
405/405  (405/405)

MessageSujet: Re: Zone refoulée des marais   Ven 2 Mai - 15:44

Mitsuhide restait à l'écart tandis que son compagnon s'était pris de violents coups de poings dévastateurs. Peut être que la terreur tetanisait le petit Genin ou qu'il manquait de courage, mais il ne parvint pas un bouger un seul doigt pour aider Hokori, lequel se relevait difficilement. Montrant toute sa détermination le Megeitsu faisait déjà tout les efforts possibles pour se relever et placer un kunaï devant sa tête. Dokara ne montra aucune pitié, si le Tadayoshi n'avait pas l'air de vouloir se battre, l'auter Genin montrait plus de courage. C'est alors qu'il envoya une puissante impulsion de chakra pour rejoindre le pauvre gamin avec son kunaï devant la tête. Encore déboussolé les chocs précédents, le changement de distance étourdi Hokori mais l'Akane mit un certain temps à préparer son coup. Décrivant un large arc de cercle, le médecin lança un coup de pied venant pour rabattre la tête du persécuté sur le sol mais celui-ci eu le temps de faire un pas en arrière pour esquiver. Malheureusement pour lui, ce n'était qu'une feinte visant à déstabiliser sommairement le son adversaire. Son pied enfonçant le sol avec fracas, le Chuunin put changer d'appui pour envoyer son autre pied faire un large cercle horizontal à ras du sol. Balayant les jambes du petit Kirien, sa tête heurta la terre meuble sans trop de dommage mais agravant malgré lui les blessures causées précédemment. Hokori sonné était presque hors combat ou se remettrait difficilement dedans. N'ayant aucune pitié pour la lacheté de Mitsuhide ou encore moins pour l'indécence du Megeitsu. S'avançant au-dessus du gamin gémissant, l'ex-Konohien fit preuve d'un certain sadisme en coupant court au combat pour le Genin.

"Doken Taïjutsu"

"Dommage que ton petit camarade n'ai pas eu le courage de t'aider."


Penché au-dessus de lui, Dokara tendit sa main comme une lame aiguisée et l'enfonça dans la gorge de l'inconscient. Ecrasant littéralement toute la cavité buccale, l'Akane aggripa la machoire inférieure de sa victime pour ensuite le jeter sur le côté. En face de lui se trouver maintenant Mitsuhide et à quelques métres sur le côté, le corps inconscient d'Hokori.

"Maintenant que t'as laché Hokori, tu te retrouves tout seul, ça veut dire que tu te bats mieux en solo et que tu es capable de m'éclater sans aide. Allez c'est ce qu'on va voir."

Dokara lança l'assaut en envoyant une impulsion de chakra pour se projeter vers le Genin à corps perdu.


Hok':HS
Mitsu: A toi de jouer maintenant :-P

_________________
Dokara Akane

Chuunin de Konoha Kiri

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mitsuhide Tadayoshi
Genin de Kiri
Genin de Kiri
avatar

Nombre de messages : 264
Age : 29
Localisation : Quel que part sur une planête nommée poubelle.
Date d'inscription : 12/02/2007

Feuille de personnage
PV:
30/30  (30/30)
PC:
109/110  (109/110)

MessageSujet: Re: Zone refoulée des marais   Mar 13 Mai - 2:30

Mitsuhide ne se considère pas comme un lâche, en fait il ne s'est jamais posé la question, bien sûre il se sent rarement obligé d'aider les autres, de toute façon, surtout quand cela le compromet lui même. Qu'aurait-il put faire avec un seule bras. Hokori était obstiné et déterminé, sa réaction lui faisant penser à Dokara au temps de l'académie.Keiko avait eu une réaction similaire. Que de souvenirs..... Enfin bref, il n'avait pas le temps à la nostalgie, il devait rendre opérationnel son second bras au plus vite. Il envoya du chakra à ses muscle pour "réparer le cours circuit provoquer par le surplus d'énergie Raiton. Ses doigts commençaient à bouger. Si il arrive à fermer la main ça sera ça de gagner, mais il n'avait plus le temps il avait quasiment achevé Hokori. C'est au même moment que Dokara en eu fini avec Hokori qu'il commençait ses taos.


"Maintenant que t'as lâché Hokori, tu te retrouves tout seul, ça veut dire que tu te bats mieux en solo et que tu es capable de m'éclater sans aide. Allez c'est ce qu'on va voir."


Pendant ce petit discours il avait envoyer son chakra dans le système nerveux du jeune chuunin. Le venin était entré, maintenant les geste de Dokara aida sa on arrivé dans le lieu précis. Sa concentration était grande mais autant que la rage apparente de Dokara.

*Bon tout est en place.*

La série de Taos terminé.


"Chissoku no jutsu."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dokara Akane
Chuunin de Kiri
Chuunin de Kiri
avatar

Nombre de messages : 519
Age : 26
Localisation : Qu'importe fume sa clop
Date d'inscription : 22/01/2007

Feuille de personnage
PV:
96/96  (96/96)
PC:
405/405  (405/405)

MessageSujet: Re: Zone refoulée des marais   Mar 13 Mai - 20:33

Sentant la présence du Genin dans son cerveau, Dokara ne put stopper son intrusion et celui-ci lança rapidement son jutsu. Un jutsu auquel il avait déjà fait face, il y a déjà un certain lors de son apprentissage du Kaï, c'était face au petit prodige Ourihana qui l'avait étranglé d'une poigne distante si tenace. Mais cela ne se passerait pas comme ça aujourd'hui, son élève n'avait pas le même niveau que le Jounin et la maitrise de chakra avait beaucoup évolué depuis, rien ne serait comme avant. Envoyant rapidement une importante quantité de chakra dans sa boite cranienne, le médecin repéra rapidement l'emprise qu'avait Mitsuhide tandis sa gorge se serrait douloureusement. Faisant face à cette souffrance, le Chuunin agit rapidement empoisonnement de son chakra le lien du Genin, il lança soudainement une puissante vague de chakra visant à destabiliser la pression de son élève. Le taô de la chèvre maintenu, Dokara prononça d'un cri étranglé le nom de sa technique avec ardeur.

chevre

"Kaï !!!"

La poigne lacha soudainement, libérant sa gorge de l'étreinte immobilisante dans une bouffée d'air regonflant ses poumons pourtant bouchés de goudron. Le jutsu de son élève ayant laché, la colère du Chuunin ne restait pas dissimulé, comme s'il avait pu le bloquer avec une attaque de si faible niveau et surtout de Genjutsu art détesté du médecin. Le sang et le chakra s'étant accumulés dans son cerveau, les yeux rougeoyant transcrivaient la rage qu'il éprouvait et qu'il déverserait. Ne laissant pas une seconde de repis au Genin, Dokara fonça droit sur le petit Tadayoshi complétement désarçonné. Ayant expulsé son chakra sans retenu pour rejoindre son adversaire, l'Akane prit à nouveau une étrange position devant sa victime qui ne durera qu'un dixième de seconde, le temps d'armer son coup.

"Doken Taïjutsu"

Les images et les descriptions étant incrustés dans sa tête comme un tas de données parfois en fouillis, le médecin avait tout ordonné pour ce combat est réintégré en mémoire les bases de cet art du Taïjutsu. Ne malmenant pas le corps de l'utilisateur, cette application du combat au corps à corps permettait de viser les points vitaux ou sensibles avec une adresse imparable et ça en tant que shinobi médecin, il se devait de les connaitre sur le bout des doigts, mais l'heure de leur mort n'avait pas sonné et il devrait se contenter de réduire la puissance de ses coups et accuenter la précision. A une distance de bras du Genin, Dokara asséna un coup latéral puissant dans le genou afin de contraindre son adversaire à se plier devant lui. Ashi Waza : Yoko Geri .La douleur causé par ce choc durerait suffisamment pour qu'il boite un bon moment s'il ne recevait pas de soin. S'aidant de la prononciation des coups pour lancer ses attaques, l'atemi de jambe en coup de pied de côté eu l'effet souhaité, mais il ne fallait pas s'arrêter en sur si bon chemin. Mitsuhide plié devant lui ne suffisait à assouvir sa colère et l'Akane déplia ses deux bras devant lui afin d'anéantir momentanément la mobilité des bras de sa victime. Ses deux mains tendues et dépliés s'armèrent comme de lames et même s'il hésita à les chakratiser, il lança le tranchants des mains sur les muscles joignant les épaules et le cou. Te Waza : Shuto .Le corps du gamin reçut une forte secousse qui lui fit plié son cou et celui-ci ne put le retenir. Agenouillé, la tête pendouillant au-dessus du sol, les deux Genins restaient conscient et Dokara les aligna l'un à côté de l'autre. Hokori ne pouvant se tenir debout reter allongé en gémissant tandis que son équipier tanguait sur ses genoux enfoncés dans le sol. Allumant une cigarette, le Chuunin s'assit sur le sol regardant les deux larves incapablent de faire un seul mouvement, il changea soudainement d'attitude pour le parler d'un ton cordial.

"Alors que retenez-vous de cette leçon ?"

_________________
Dokara Akane

Chuunin de Konoha Kiri

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mitsuhide Tadayoshi
Genin de Kiri
Genin de Kiri
avatar

Nombre de messages : 264
Age : 29
Localisation : Quel que part sur une planête nommée poubelle.
Date d'inscription : 12/02/2007

Feuille de personnage
PV:
30/30  (30/30)
PC:
109/110  (109/110)

MessageSujet: Re: Zone refoulée des marais   Mer 14 Mai - 5:36

*Il se fou de moi?! Il me fait la morale en plus.*

Mitsuhide en revenait pas, après s'être fait attaqué, enfermé et attaqué à nouveau, Dokara lui faisait la morale. Il serait mit en route vers le pays de la neige si ce ne fut de ce stupide sceau. Un tel déplacement aurait été perçut comme un geste de trahison. Vraiement quel journée de merde, il aurait vraiment dut rester au lit ce matin. Ou du moin tuer ce crétin pendant qu'il en avait la chance. Ainsi la prochaine fois que monsieur n'est pas dans son assiette il serait pas la cible d'une pitoyable attaque. En plus il a morfler parce-que monsieur à décider d'en remettre. Mitsuhide se roulait les yeux se rappellent qu'il est dans la même équipe que lui. Il soupira prévoyant une série d'emmerde lui étant relié. Mitsuhide se releva avec grande difficulté, apparemment il n'a pas eu son poste de chuunin comme cadeau de bienvenu. Des journées comme celles là il s'en passerait aisément.

"Ce que j'en retient..... Tient bonne question."

Il marqua une pause.

"J'en retient que j'aurai vraiment dut rester au pieu ce matin."

Il regarda Dokara droit dans les yeux d'un regard terne malgré la douleur ressentit.

"Tu t'attendais que je réponde un truc du genre le travail d'équipe c'est important, ou un autre slogans ridicule dans le même genre?"

Avec son index il fit descendre son masque de ninja pour cracher un peut de sang.

"Sinon si il y en a un qui doit recevoir une leçon en la matière c'est l'autre gus, don le nom m'échappe. Il a sans doute oublier la règle qui dit qu'on attaque pas son coéquipier pour ensuite le mettre dans l'embarra avec des remarques qui le font rire que lui."

*Et en plus pendant qu'il était éblouit, j'aurai put le tuer.....Franchement...*

Il fronçât ses sourcils il se moquait complètement de la réaction de Dokara. Il savait qu'il n'y est pour rien et peut importe la raclé qu'il risque de se prendre c'est pas pour autant qu'il va accepter de remettre sa vie dans les mains de quelqu'un.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hokori Meigetsu
Genin de Kiri
Genin de Kiri
avatar

Nombre de messages : 163
Date d'inscription : 29/01/2008

Feuille de personnage
PV:
42/42  (42/42)
PC:
168/168  (168/168)

MessageSujet: Re: Zone refoulée des marais   Jeu 15 Mai - 10:24

Hokori regardait le combat se poursuivre. Etendue sur le sol le gamin ne pouvait venir en aide à son compagnon. Mitsuhide, quant à lui, encore sur pied devenait la prochaine cible du médecin. Et sans attendre la folie de l’akane refit surface et propulsa le genin dans la même position que le petit meigetsu. Le garçon sentait son sang se mélanger à sa solive encore présente dans sa bouche. Dans un élan de bonne volonté il fit remonter le tout, au bord de ses lèvres et propulsa cette masse désagréable sur le sol, à quelques centimètre de lui. Alors que le calme et le silence s’instauraient dans ce quartier abandonné de toute vie humaine, dokara refit des siennes. Il se la joua tranquille et posé comme si de rien n’était.

"Alors que retenez-vous de cette leçon ?"

Le gamin laissa mitsuhide narrer le contenu de ses pensées avant de prendre la main. A son tour il fixa le chunin et répondit cordialement à sa proposition.

" Je suis d’accord avec mitsu, tu cherche certainement à nous enseigner les vertus du travail d’équipe.. Mais là à part encaisser les coups, tu ne nous as pas laissé faire grand chose… "

Hokori baissa les yeux un petit laps de temps avant de diriger son regard glacial sur son compagnon peut commode de nature. Les dernières paroles de trop dans la conversation ne plurent au gamin étendu sur le sol. Le prendre pour un môme était tout ce qu’il détestait..

Il a de la chance que dok sois arriver si non je lui aurais fais avaler sa fierté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dokara Akane
Chuunin de Kiri
Chuunin de Kiri
avatar

Nombre de messages : 519
Age : 26
Localisation : Qu'importe fume sa clop
Date d'inscription : 22/01/2007

Feuille de personnage
PV:
96/96  (96/96)
PC:
405/405  (405/405)

MessageSujet: Re: Zone refoulée des marais   Ven 16 Mai - 19:39

Ecoutant les réponses déconcertantes des deux Genins devant lui, Dokara les observait se maintenir debout sur le genoux avec peine. La cigarette coinçée dans la bouche, il ravala une bouffée de cigarette lors de la réponse de Mitsuhide puis de celle d'Hokori. Réagissant au quart de tour, le Chuunin renvoya de lourde réplique à ses élèves.

"Mitsuhide ! Si tu veux rester au lit, je vais t'aider mais tu pourras plus te lever ! Rejeter la faute sur les autres c'est pas non plus une manière de se défendre. Et ne pas protéger ses coéquipiers, ça revient à se retrouver dans la même situation qu'eux."

"Hokori ! Le "Yo Dok" tu te le gardes dans tes rêves, ici c'est l'entrainement et si tu veux jouer à taper sur tes petits camarades, c'est moi qui vais continuer de jouer avec toi."

"Alors maintenant bande de larves si vous voulez rester en vie, vous avez intérêt à ramper jusqu'à l'hopital et s'il y en a un qui traine je l'aiderai à coup de pied dans le cul. C'est clair ?


Les ordres et les argumentations ne paraissaient pas vraiment justifier mais qu'importe, le seul chef pour le moment ici ça reste Dokara. L'Akane suivit les deux rampants avec attention, Hokori s'aidait de ses bras tandis que Mitsuhide se débrouillait sans.

[Hok:+2Taï]
[Mitsu:+1Force;+1Gen]

_________________
Dokara Akane

Chuunin de Konoha Kiri

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mitsuhide Tadayoshi
Genin de Kiri
Genin de Kiri
avatar

Nombre de messages : 264
Age : 29
Localisation : Quel que part sur une planête nommée poubelle.
Date d'inscription : 12/02/2007

Feuille de personnage
PV:
30/30  (30/30)
PC:
109/110  (109/110)

MessageSujet: Re: Zone refoulée des marais   Dim 18 Mai - 7:57

Mitsuhide avait comprit le principe de cet portion d'entraînement, il adhère pas vraiement à l'idée première, qui est encore une fois le travail d'équipe. En fait c'est une sorte de simulation pour une évasion en situation critique. Durant d'une mission tout est possible, et être gravement blessée ou affaiblit en fait partit. Dans ces situation il n'y a que très peut d'option et l'affrontement direct en fait pas partit, de toute façon tout ninja qui se respecte doit savoir quand fuire, et comme le vieil adage le dit si bien, quand on sait quand on peut combattre et quand on ne peut pas, on sera toujours victorieux. Il envoya un dose de chakra à petite quantité vers se bras, et électrifia le tout, histoire de refaire travailler des muscle endolorit. Bien sûre l'opération est douloureuse et il crut que ses dent allaient se fracasser. C'est pas vraiment la première fois qu'il en prend pour son grade, un autre héritage maudit de son père, qu'on ose lui parler de force de la justice quand on passe sa vie à payer pour un crime commit avant même sa naissance. Enfin bref il n'avait pas vraiment le temps de ruminer le passer, ses bras venaient de reprendre une mobilité quasi normale mais les faire bouger étaient une opération douloureuses, merci au tai du Dok.

*Bon c'est parti, espérons que l'autre despote à deux ryos m'emmerdera pas trop pour que j'aide l'autre, je suis peut être son partenaire mais pas sa boniche.*

Il commença la marche et attrapât un bâton au passage. La route risque d'être longue, surtout avec cet douleur qui lui parcoure le corps, surtout les bras. Il sentit alors qu'il n'avait pas commencer que ses jambes allaient faillirent. Il prit une grand inspiration et répéta la même opération qu'avec ses bras mais cet fois à ses jambes. Un grognement sourd accompagnât le bruit électrique qui parcouraient ses muscles de ses jambes. Pour oublier la douleur il ouvrit il pensa aux jolies infirmières qui l'attendaient à l'hôpital. Ça semblait marcher, il avait même un sourire vicelard au visage, enfin ce qu'on pouvait voire des yeux de couleur saphir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hokori Meigetsu
Genin de Kiri
Genin de Kiri
avatar

Nombre de messages : 163
Date d'inscription : 29/01/2008

Feuille de personnage
PV:
42/42  (42/42)
PC:
168/168  (168/168)

MessageSujet: Re: Zone refoulée des marais   Dim 18 Mai - 12:19

Dokara était méconnaissable, fourbe et sournois. Il jouissait du mal de ses élèves. Hokori gisant sur le sol comme un vulgaire cadavre sans âme, regardait son compatriote braver la douleur et prendre le large, si l’on peut le dire comme cela.

Je ne resterais pas non plus seul avec le médecin encore un fois !!

Hokori s’enquit d’un regain moral. Son corps affaiblit par la folie du chunin devait être sa source de motivation. Il se devait de montrer au peuple kiréen qu’il n’était pas qu’un genin arrogant. Plongé dans une étrange dimension où ses sens ne lui répondait nullement, où son propre corps n’avait nul égal, il tenta tant bien que mal de poser un genou à terre. Ce mouvement basic de nature était une véritable épreuve pour ce jeune homme. Se relevé et affronter corps et âme les douces joies de la vie ne restaient qu’une utopie aux yeux glacials du garçon. Situé près d’une palissade de bois, le gamin s’en servit contre le gré de l’akane. Il s’y accrocha et tenta de se hisser. Ses côtes cassées explosaient son bide, sa mâchoire découpé amenait une constante pression de sang dans sa bouche, l’épreuve paraissait de plus en plus insurmontable.

Prenant appuis contre cette enceinte de bois rustique le petit meigetsu enchaîna trois pas, bien que maigrelets. Puis ses jambes le lâchèrent, ses genoux se fléchirent, et une grande embardée en suivit. Hokori s’écrasa sans même pouvoir prétendre se rattraper. Il était de nouveau étendu sur le sol. Une lumière éclaircissait son visage grimaçant par tant de douleur. La folie du médecin avait eu raison de lui. Un dernier cracha de sang retomba sans force à quelques centimètre de sa tunique aux allures blanchâtre. Le gamin perdait peu à peu le goût à la vie. Mais, alors que le ciel implorait son esprit, une image de haine et de souffrance lui redonna goût à cette vie plus précieuse que jamais. La scène de la mort de son petit village, mélangé de la fuite avec ses parents, se répétait sans aberration dans le petit cerveau du gamin. L’espoir était revenu, mais seulement l’espoir. Rien n’avait changé, il restait inerte sur le sol sans courage nécessaire pour se relever. Mais l’esprit combatif du genin n’allait pas l’abandonner sans combattre.

L’hôpital n’était pas très loin de ce quartier arriéré de la ville. Le moindre effort était une combustion à la mort du garçon. Il rampait, sans même savoir s’il arriverait à l’atteindre un jour...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dokara Akane
Chuunin de Kiri
Chuunin de Kiri
avatar

Nombre de messages : 519
Age : 26
Localisation : Qu'importe fume sa clop
Date d'inscription : 22/01/2007

Feuille de personnage
PV:
96/96  (96/96)
PC:
405/405  (405/405)

MessageSujet: Re: Zone refoulée des marais   Dim 18 Mai - 13:17

Dokara regardait les deux mollusques bravait les limites de leur organisme pour avancer avec difficulter. Mitsuhide usa de son chakra avec ingéniosité pour récupérer une partielle mobilité de ses membres même si la douleur serait accrue, mais atteindre l'hopital plus rapidement lui permettrait d'interrompre cette torture. Hokori, lui ne semblait vraiment pas en état d'avancer et même après avoir rassemblé tout son courage, le pauvre Genin ne disposait pas des compétences physiques suffisantes pour supporter la douleur.

"Use de ton chakra comme le fait Mitsuhide, trouve un moyen de réduire la douleur ou d'avancer. L'eau est vitale, elle peut gonfler tes muscles et porter ton corps. Ne reste pas comme un déchet sur le sol."

"Mitsuhide, fais attention tu risque de causer des dommages irrémédiables en usant d'autant de chakra dans tes muscles, sers-toi en avec plus de précision et d'efficacité."


Fumant sa clop avec tranquillité, le Chuunin suivait ses deux élèves ensanglantés qui luttait contre leur corps. Ne jettant aucun regard sur les passants ahuris par la détresse des ninjas Kirien et de leur Senseï jubilant, l'Akane continuait de fixer les deux shinobis avec attention.

[encore un post de ramping et j'abrège vos souffrances^^]

_________________
Dokara Akane

Chuunin de Konoha Kiri

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hokori Meigetsu
Genin de Kiri
Genin de Kiri
avatar

Nombre de messages : 163
Date d'inscription : 29/01/2008

Feuille de personnage
PV:
42/42  (42/42)
PC:
168/168  (168/168)

MessageSujet: Re: Zone refoulée des marais   Dim 18 Mai - 14:17

Dokara plus sadique que jamais donnait des malheureux conseils au lieu de soigner ses deux protégés. Le chakra était la clé de cette souffrance, selon le médecin. Autant parce qu’elle l’avait engendrée que parce qu’elle allait les sortirs de cette situation critique. Hokori se devait d’y faire appel. Mais il était fort opportuniste pour lui de réaliser le moindre tao. Ses nombreuses entailles et ses moult fractures aux doigts l’empêchaient de leur accordés des positions nécessaires. Le petit meigetsu tenta malgré tout de suivre l’argumentation de son sensei. Il contrôla son effort, se stoppa et pris le temps d’inclure une grande concentration dans son esprit. Le plongeant ainsi dans une vaste étendue de bien être peu comparable. Le gamin faisait circuler son chakra le long de ses muscles, de ses tendons, de ses articulations… il ne désarçonna pas sur la substance. Une grande quantité de flux se mirent à dérouter son propre organisme. S’appuyant sur le sunshin, hokori tentait d’inclure cette légèreté a son corps.

Mais le gamin ne s’arrêta pas là. Il tenta d’envoyé une grande dose de chakra suiton vers le sol pour en faire ressortir l’eau dont la terre en était encore pourvue suite à une pluie antécédente. Son chakra se mélangea à merveille. Les yeux fermés, les dents serrés, hokori bravait la douleur, pourtant atténuée par ses propres flux bleuâtres. Le plus dur restait à venir : vaincre son propre corps. Le choix n’y était pas, s’il voulait survivre, il se devait de le faire. Dans un craquèlement de douleur, de cris et d’os, le gamin prononça sa misérable technique. Hokori peut éligible faisait passer le son de sa voix entre ses dents acéré sous le poids de la douleur.


Suiton mizu bunshin

Un clone s’éleva de la terre pour s’exploser dans une grande étendue d’eau. Tout ce que voulais le genin. Faire de cette terre de la boue. Hokori gardant son chakra bien disposé dans le moindre recoin de son corps pour atténuer les futures souffrances. Le gamin posa une main au sol et tenta de traîner encore une fois sa misérable carcasse vers une palissade de bois. La boue empêchait la terre de brûler sa peau lors de son glissement. Après quelques secondes de labeur, la paume de sa main s’agrippa sur le bois de la clôture. Il se hissa encore une fois vers le ciel. Ses jambes fébriles se devaient de tenir le coup. Il influait une constante et énorme dose de chakra dans la totalité de sa carcasse. Epaulé par cette avancée de bois le gamin tentait de rejoindre son compagnon qui avait pris de l’avance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mitsuhide Tadayoshi
Genin de Kiri
Genin de Kiri
avatar

Nombre de messages : 264
Age : 29
Localisation : Quel que part sur une planête nommée poubelle.
Date d'inscription : 12/02/2007

Feuille de personnage
PV:
30/30  (30/30)
PC:
109/110  (109/110)

MessageSujet: Re: Zone refoulée des marais   Mar 20 Mai - 22:52

Mitsuhide continuait sa marche s'occupant guère d'Hokori, si il ne sait pas comment fuir en situation physique critique, c'est maintenant ou jamais. Ce ne sera certainement pas le moment idéale d'apprendre sur le champ de bataille. Il valait mieux qu'il apprenne maintenant de lui même, le jeune Tadayoshi doute avoir la force physique pour traîner son jeune coéquipier sur ses épaules, surtout si il est lui même amoché. Il marchaient se traînant les pieds, les jambes le faisaient toujours autant sourire, et pour ses bras c'était guère mieux. Il sentait qu'il est sur le point de faiblir.

"Use de ton chakra comme le fait Mitsuhide, trouve un moyen de réduire la douleur ou d'avancer. L'eau est vitale, elle peut gonfler tes muscles et porter ton corps. Ne reste pas comme un déchet sur le sol."

"Mitsuhide, fais attention tu risque de causer des dommages irrémédiables en usant d'autant de chakra dans tes muscles, sers-toi en avec plus de précision et d'efficacité."


Cet douleur est loin d'être un moteur pour les réflexion approfondie et utiliser son chakra électrique était une manoeuvre désespère. Entendant les conseils de Dokara, il revint à la raison. Utiliser autant de chakra sans précision pourrait griller son système nerveux et créerait une sorte de cour circuit au cerveau, il aurait put se retrouver paralyser peut être à vie. Tout cela ne changeait rien au fait qu'il faiblit et qu'il doit encore torturer ses muscles, mais plus autant que la dernière fois, il doit bien calculer sa dose de chakra. Il envoya du chakra dans ses tissu musculaire, une petite dose bien calculer et plus précise ce fois. Une fois le tout en place, il électrifia le tout, un grognement sourd sortit alors de sa bouche et un spasme parcourut tout ses membres. Cela marchait mais bien que son esprit soit fort, il ne pourra pas résister à un tel traitement encore plus longtemps. Heureusement pour lui le village est presque en vut.

Durant le reste du trajet il songeât, il avait réussi à stimuler ses muscles avec son chakra électrique, il lui vint une idée pour ses prochains entraînements. Bien sûre les risques sont énorme mais ça en vaut la peine.

*Bon j'y repenserait à l'hôpital. Je sent que juste l'essayer pourait m'y expédier plus souvent que je le voudrait.....*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dokara Akane
Chuunin de Kiri
Chuunin de Kiri
avatar

Nombre de messages : 519
Age : 26
Localisation : Qu'importe fume sa clop
Date d'inscription : 22/01/2007

Feuille de personnage
PV:
96/96  (96/96)
PC:
405/405  (405/405)

MessageSujet: Re: Zone refoulée des marais   Ven 23 Mai - 17:04

Les deux Genins couverts de sang marchaient en boitant dans les rues de Kiri aux côtés de leur Senseï frais et dispo, laissant le trouble dans l'esprit des villageois qui ne comprenait en rien cette torture gratuite. Dokara observant le paysage et fumant tranquillement sa cigarette saluait le peuple avec amabilité, jetant parfois quelques regards de précaution sur ses blessés. La route fut longue et lente mais ils ne se laissèrent pas décourager par le trajet toujours aussi insupportable pour les organismes aux bords de la rupture autant morale que physique. L'hopital fut finalement en vue et les Genins accélèrent le pas en libérant leurs dernières forces pour que leurs souffrances soient apaisées le plus rapidement possible. Arrivé devant les portes du grand batiment, l'Akane arrêta sa troupe.

"Pas trop tôt tout de même, mais vous avez réussit. Allongez-vous maintenant, je m'occupe du reste."

Les deux Genins s'allongèrent sans question, car leur corps exténués refusait désormais de faire un pas de plus. Etudiant rapidement les blessures de Misuhide, il se remémora les coups infligés au gamin et pu rapidement faire une analyse sur les soins à prodiguer. L'adolescent avait reçu un violent coup dans le genoux gauche et ses deux épaules présentaient de méchantes contusions. Intervenant sans plus attendre, le Tadayoshi avait suffisamment souffert et Dokara se concentra avec aisance repoussant son chakra naturel, il fit intervenir un chakra plus pur et dense pour faire réagir son sceau. Ayant déjà pratiqué ce mode opératoire, l'Akane commençait à se familiairiser à l'effervescence du don de ses parents. Ne négligeant aucune étape à sa préparation, le médecin laissa son chakra envahir son corps tandis qu'une partie de la petite marque gravée dans son cou se propagea légèrement le long de ses épaules. Accumulant rapidement ce chakra purificateur dans ses mains grâce à une manipulation rigide de son être, Dokara s'approcha finalement des blessures du Genin. Les mains autour du genou, le Chuunin s'empara de la rotule endommagée pour y appliquer tout les soins nécessaires. Réparant la ciruclation sanguine pour libérer l'hématome, il restaura le système nerveux qui avait limité les mouvements de l'articulation. Reformant ensuite les cellules osseuses détruites pour boucher les petites fissures, le médecin finit par soigner l'épiderme mollement maché.
S'attaquant ensuite aux deux autres blessures identiques en posant une main sur chaque épaule, Dokara délia les trapèzes contracturés. Les accumulations sanguines s'échappèrent grâce à une stimulation du système sanguin à l'aide de son chakra. Puis il reconstruit les cellules musculaires qui venait de prendre un puissant choc. Soignant finalement l'épiderme amoché de son élève, Dokara le libéra avec une nouvelle vitalité, même s'il restait encore fatigué et ereinté par les dépenses de son organisme à lutter pendant le combat et tout le long du trajet.


*Je vais laisser Mitsuhide reprendre ses esprits, Hokori a l'air de souffrir.*

Analysant le corps mutilé d'Hokori, Dokara repéra rapidement les blessures. La gorge avait été profondément endommagée par un coup venant de l'extérieur dans la trachée écrasant le larynx et l'oesophage, un second coup avait litéralement traversé la cavité buccale occasionnant des difficultés vocales et respiratoire. Mais le poing de son Senseï avait aussi écrasé le plexus et la tempe. Ayant conservé son chakra dans la paume de ses mains, l'Akane s'approcha du ventre du Genin en y infiltrant son chakra réparateur. Les particules de chakra s'activèrent comme une fourmilière pour consolider la zone affaiblie, soignant avec minutie le système nerveux, le Chuunin ranima quelque peu la respiration de son élève. Puis il s'avança vers la tête du petit Meigetsu, maintenant couverte d'un large hématome s'étant répandu de la tempe jusqu'à l'oeil bordant la pupille d'une poche noire disproportionnée. Ejectant un flux de chakra, le médecin retransmit le sang accumulé dans l'organisme pour faire disparaitre le bleu et analyser avec plus de détails les dégats causés. Cherchant dans son chakra, Dokara restaura les vaisseaux sanguins écrasés et reboucha les micro-fissures consolidant ainsi l'ossature d'Hokori. Les tissus musculaires et épidermiques revenus à leur état naturel, le médecin libéra ses dernières réserves de chakra pour soigner la gorge de son patient et ami. Restructurant les muscles contusés, il reforma ensuite les cellules altérées. A une vitesse ahurissante, le Genin venait de retrouver voix et respiration. Laissant le jeune Kirien respirait, Dokara s'écarta pour aller s'asseoir et fumer une cigarette.

"Alors ça va mieux maintenant ? Vous en voulez encore ?"

[Hok' et Mitsu': +2 Force]

_________________
Dokara Akane

Chuunin de Konoha Kiri

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Zone refoulée des marais   

Revenir en haut Aller en bas
 
Zone refoulée des marais
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Marais Poitevin
» Ste Opportune La Mare, le Marais Vernier
» TNT française en zone frontalière
» Tank zone n°11
» [Le Grand, Alain] Promenades en zone rouge

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Gaiden :: Hors trois Villages :: Hors des trois Villages cachés principaux :: Kiri no Kuni :: Marais-
Sauter vers: