Naruto Gaiden

Jeux de Rôle Rp sur l'univers Naruto
 
AccueilFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'auberge le long d'une route méconnue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Akimoto Go
Genin de Konoha
Genin de Konoha
avatar

Nombre de messages : 271
Localisation : À l'entrainement
Date d'inscription : 30/01/2007

Feuille de personnage
PV:
84/84  (84/84)
PC:
77/77  (77/77)

MessageSujet: L'auberge le long d'une route méconnue   Ven 11 Avr - 21:01

Cela faisait déjà quelques jours que Go avait quitté Konoha. Il ignorait ce qui l'avait poussé à partir de son village. Peut-être était-ce due à sa perte de mémoire. Ou bien encore au fait qu'il n'y avait plus aucun de ses anciennes connaissances qui soit encore en vie, ou bien qui soit rester au village. Peut-être était-ce un peu de toute ces raisons, ou bien aucune d'entre-elle, mais quoi qu'il en soit, un petit matin, il avait prit son bagage et avait prit la route. Bien sur, ce n'était que temporairement. Il ne voulait pas quitter défénétivement Konoha. Il aimait tout d'elle. Ses maisons, sa forêt, ses habitants...ses filles...Il lui fallait simplement un peu d'air frais. Simplement un peu d'air frais...De l'air...

Ce n'était pas tout à fait juste. Ce n'était pas qu'il manquait d'air, de liberté, ou d'aventure. C'est qu'il y avait un manque. Comme si une présence qui lui apportait quelque chose que seul elle pouvait lui apporter avait disparru lorsqu'il s'était réveillé de son coma. Coma qui fut bien trop long. Trop de chose s'était passée lorsqu'il était à l'hopital. Il était perdu...Perdu. C'était le bon mot. C'était comme si il avait perdu le phare qui guidait les pas de son ancien lui. Donc, lors d'un petit matin comme les autres, Go avait prit son sac de voyage, empoché toutes ses possesions, et était partit, laissant ses pas le guider, malgré qu'il ait prit une carte, courant plus souvent qu'autrement, comme s'il tendait de rattrapper le temps perdu.

Ce fut qu'au bout de plusieurs jours de voyage, durant une nuit orageuse, que Go rejoignit la position dans laquelle il est à présent: Dans une auberge perdu entre nul part et là bas. Il s'était laissé surprendre par l'orage. Il avait courru et courru pour trouver un abris. Ce fut presque par hazard qu'il vit la mince lumière s'échapper des fenêtres de l'auberges, dans laquelle il s'engouffra aussitôt, dans un grand fracassement, caussant chez les clients du commerce un intérêt pour le jeune genin dont il s'aurait passé volontier.

L'attrait pour le nouveau venu disparru aussi rapidement qu'il était venu, chaque personne reportant son attention à son verre. Go fut bien soulagé, pour une fois, que l'on l'ignore. Il fit un pas, se dirigeant vers la table la plus proche, mais un grand et gros barbu, portant un tablier et un plateau supportant les commandes des différents clients, lui bloqua la route et le fixa du regard.


-C'est pas un endroit pour les gamins.

Go, presque complêtement trempé, les cheveux ruisellant d'eaux, coulant sur son visage, soutint le regard du vieil homme. Le duel que s'opposait les regards dur et distant de l'aubergiste et doux et pétillant de Go dura une ou deux minutes avant que l'homme batte en retraite, indiquant d'un mouvement de la tête une table au fond de la salle, située proche de l'unique foyer, avant de retourner à sa besogne. Go ne se fit pas prier et fonça à la table avant que l'aubergiste change d'avis..ou qu'on lui la vole.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamen -Kitari- Hone
Chuunin de Kumo
Chuunin de Kumo
avatar

Nombre de messages : 225
Date d'inscription : 04/02/2008

Feuille de personnage
PV:
0/0  (0/0)
PC:
329/329  (329/329)

MessageSujet: Re: L'auberge le long d'une route méconnue   Sam 12 Avr - 5:53

L'orage était arrivé sans prévenir, Kamen connaissait ce temps imprévisible. C'était courant à Kumo. Il marchait donc tranquillement sous la pluie battante tandis que le groupe des trouveurs courrait vers la petite auberge, amicalement apellée la taverne de la Lanterne Rouge. La pancarte était en effet une lanterne rouge ... Simple à reconnaitre. Le Kaguya arriva donc à l'auberge quelques minutes après le groupe de chercheurs qui s'était déjà attablé. L'entrée du Masqué provoqua un gros silence. Les hommes masqués n'étaient pas ceux à qui il fallait faire le plus confiance ... Surtout quand le masque ressemblait à celui d'un Anbu.

Le large manteau du garçon trainait sur un bon mètre derrière lui, laissant une trainée d'eau. Tout le tissu était mouillé, ainsi que deux mèches de cheveux qui dépassaient de sa capuche, de part et d'autre de son masque. Kamen secoua un peu la tête, quelques gouttes furent délogées. Le silence était assez pesant, peu à peu, des chuchotements s'élevèrent dans la salle. Tous le critiquait. Mais bon, il était habitué à ça.

Le groupe de chercheurs ne savait même pas que c'était lui. Pour la nuit, il redevenait Kamen. L'attitude de Jordi n'était pas bonne dans une telle auberge. Un homme jovial dans une auberge mitteuse un soir d'orage ...


-Monsieur, vous faites peur à mes clients, et je vous demanderais de bien vouloir ...

L'aubergiste qui était sur la gauche de Kamen venait d'ouvrir la bouche. Plus grand monde ne le regardait. Il allait se faire respecter maintenant. Ou haïr. Ca revenait au même après tout ...

-Je saurais rester discret ne vous en faites pas.
-Mais tout de même ...
-Hessendan.

Discrètement, le Masqué avait laissé son index gauche dépasser de la manche de son manteau. Une phalange s'en était décrochée. Le degré de maitrise de la technique était tel que personne n'eut bien le temps de voir d'ou venait le projectile ni ce que c'était. Un trait blanc vint froler l'oreiller gauche de l'aubergiste pour finir sa course dans une bouteille. Kamen avait tout calculé, histoire de ne pas devoir dépenser son argent. La mine apeurée de l'aubergiste le rassura.

-Elle était vide. Amenez moi une bouteille pleine de Saké ... S'il vous plait.

Le Masqué séchait sans un bruit à l'aide de son chakra son manteau. Ou plutot, il concentrait l'eau pour en avoir assez pour un technique. Son affinité Suiton était faite pour ça... Kamen marchait donc, pour certains, il courrait presque, à cause de l'alcool ou une rapidité naturelle ? Allez savoir. Il termina sa marche devant une petite table peu éclairée dans un coin de la salle. Il attendait maintenant l'Aubergiste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akimoto Go
Genin de Konoha
Genin de Konoha
avatar

Nombre de messages : 271
Localisation : À l'entrainement
Date d'inscription : 30/01/2007

Feuille de personnage
PV:
84/84  (84/84)
PC:
77/77  (77/77)

MessageSujet: Re: L'auberge le long d'une route méconnue   Sam 12 Avr - 16:42

Go était bien content d'avoir enfin trouver une place où se protéger de la pluie. En plus, il avait une bonne table près du foyer. Les choses semblait s'améliorer pour le jeune genin. Il fallait dire que son voyage ne s'était pas particulièrement bien passé jusque là. Pas qu'il lui soit arrivé des malchances durant son voyage, c'était que la douleur d'avoir quitter son pays s'ajouta à celle d'avoir perdu son phare, son modèle, son but.

Son regard vagabondait à gauche et à droite de la salle où il se trouvait, regardant quel genre de personne se trouvait ici. À première vue, ce n'était que des gens normaux, des non-ninja. Chacun était à son affaire, personne ne portait attention à personne, sauf dans les cas où ils étaient venu à l'auberge en groupe.

Son regard se porta par la suite son son unique sac de voyage. Lorsqu'il était partit, il avait fourrer à la hâte que quelque vêtement qu'il ne portait jamais, ses économies, quelques babioles et une carte qu'il n'avait pas encore utilisé. Il n'avait pas réellement besoin de plus. Il pouvait parfaitement se faire cuire un lapin pour souper et portait toujours ses vêtements d'entrainement. Il n'avait besoin que d'entrainement et de Taijutsu. Cest tout...c'est tout...

Dans un grondement sourd, son estomac fit savoir à la tête tourmenté de Go qu'il avait faim. Évidement, il n'avait rien manger depuis le diner. C'est qu'il était en pleine croissance le jeune. Il attendit donc poliement que l'aubergiste daigne se montrer à sa table comme il devrait le faire normalement, mais sa faim eu raison de sa patience. Il leva le bras et dit haut et fort:

-OJI-SAN! Je voudrais commander!

Les regards se tournèrent une nouvelle fois vers lui. Surement que ce genre d'excès n'était pas chose courrante par ici, surtout venant d'un jeune garçon. Go ne put que sourire en attendant l'aubergiste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamen -Kitari- Hone
Chuunin de Kumo
Chuunin de Kumo
avatar

Nombre de messages : 225
Date d'inscription : 04/02/2008

Feuille de personnage
PV:
0/0  (0/0)
PC:
329/329  (329/329)

MessageSujet: Re: L'auberge le long d'une route méconnue   Sam 12 Avr - 21:05

L'aubergiste, qui se portait bien s'approcha du garçon avec un plateau à la main. Quelques choppes pleines dessus, il prendrait la commande avant de servir ses boissons. Il passa près du Masqué. Son large manteau trainait un peu dans l'allée ... Ce fut le début de la fin. L'aubergiste se prit les pieds dans le tissu et réussit à renverser ses bières sur Kamen.

Comment avait il fait pour les lancer sur le côté ? Phénomène inexplicable. Une des nombreuses loi de 'Murphy' sans doute ... Enfin, le Kaguya se leva d'un bond, renversant sa table. Il était d'accord mouillé par la pluie, mais mouillée par de l'alcool ... C'était une odeur qui ne partait pas si facilement. Et ça, il ne pouvait le tolérer en pleine mission. Il tira un petit coup sur son manteau le libérant du ventre de l'Aubergiste. Son masque changeait. Deux petites cornes se détachaient. Il devenait bien plus fin, et étrangement, le visage suivait. Un vrai diable qui commençait à se former.


-La prochaine fois, attention à vos pieds ...

Le diable redevint un simple humain. Kamen avait eu pitié de cet homme à genoux. Après tout, c'était sa faute à lui ... Mais tous les clients ne l'entendaient pas de cette oreille.

-Enfoiré !

Kamen tourna sur lui même à une vitesse fulgurante, nullement gêné par son manteau. Il faisait à présent face au poivrot qui venait de l'insulter. Son masque redevenait le démon qui avait disparu. Go de sa place pouvait pleinement jouir de ce qui était pour le moment un spectacle ... Bientôt, le sang coulerait.

-Peux tu répéter ?

L'homme se leva de son siège, son verre à la main. Il en prit une grosse gorgée, ce qui finit le récipient. Il soutenait le regard pesant de Kamen, et leva un doigt vers le plafond.

-Enfoiré !
-C'est bien ce que j'avais compris. Suiton, ...

Le Masqué enchainait des signes à une vitesse assez grande. Le tissu masquait en partie ces signes, et la vitesse à laquelle il les éxecutait empêchait Go de saisir toute la série. La seule chose qu'il put comprendre, c'était l'élément du jutsu. Suiton.

-... Sensatsu.

Le manteau du Masqué s'était séché peu à peu. Il venait de se servir de l'eau absorbée par le tissu pour lancer sa technique. Une aiguille traversa le tissu, et aucune des personnes présent n'eut le temps d'agir, ni de réellement comprendre ce qu'il se passait. Le Sembon fonçait vers le poivrot. Et pas vers n'importe quelle partie de l'anatomie du client de l'Auberge. Le Sembon vint se loger dans l'orbite gauche du buveur. Technique de lache ... Mais bon, il n'avait pas souffert ... Le métal avait touché le cerveau, réflexe, le corps s'était arrêté. Avec la présence d'un ninja médecin, il y aurait eu moyen de le sauver. Mais l'aiguille avait traversé le cervelet rendant toute réparation impossible. Un bout de crâne se souleva. L'aiguille resta néanmoins prisonnière du squelette de l'homme.

Kamen s'approcha de la table qu'il occupait. Ses deux camarades essayèrent de réaliser ce qu'il venait de se passer. Le Masqué attrapa la bouteille de Sake à moitié pleine, pour certains à moitié vide. Tout est une question de point de vue ... Lui préférait rester optimiste. Elle était à moitié pleine.


-Il n'aura plus besoin de ça maintenant ...

Un trou de la taille du goulot s'ouvrit dans le masque. La bouteille déversa le liquide dans la bouche de Kamen. L'alcool allait bientot faire effet. Il baissa sa main, refermant d'une pensée le trou.

-Il a buté Craig !

Cette fois, ce n'était pas un type qui affrontait le Masqué, mais une bonne dizaine. Une bagarre générale ... Voila ce qu'il voulait. Pouvoir libérer sa haine sans problèmes ... Le groupe de trouveurs s'esquivait discretemment vers les écuries pour trouver un abris protégé. Un des hommes de carrure imposante se leva devant Go lui cachant la scène.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akimoto Go
Genin de Konoha
Genin de Konoha
avatar

Nombre de messages : 271
Localisation : À l'entrainement
Date d'inscription : 30/01/2007

Feuille de personnage
PV:
84/84  (84/84)
PC:
77/77  (77/77)

MessageSujet: Re: L'auberge le long d'une route méconnue   Dim 13 Avr - 15:51

Alors que l'aubergiste s'approchait de lui pour prendre sa commande, un petit incident arriva. Le vieil homme se prit les pieds dans le manteau d'u de ses client nouvellement arrivé. Ce dernier, arrosé d'alcool se leva et dégagea son manteau de sous l'homme. Une étrange aura émanait de cette personne, dont Go venait de voir qu'il était masqué. C'est comme si une aura diabolique se dégageait de lui. D'accord, certaine personne avait naturellement l'air d'être méchante, mais lui c'était autre chose. Comme s'il avait quelque chose de plus.

Quoi qu'il en soit, le remue-ménage créé par l'incident ne semblait pas vouloir se calmer. En effet, un des client, qui était probablement saoul, insulta le ''diable qui sentait l'alcool''. Chose qu'il n'aurait pas du faire, car il s'écroula, quelques secondes après. Heureusement pour la santé mental de Go, les bruits aux enlentours était suffisamment fort enfin de couvrir l'annonce de la mort de leur compagnon. Les choses par la suite se déroulèrent très rapidement. L'homme masqué, qui venait de calé une bouteille de Saké, se trouva entouré d'une dizaine d'homme, dont un qui cachait la vue à Go. Que ce passait-il? Pourquoi tout le monde s'était-il levé? Il fallait qu'il le sache. Se levant à son tour, il monta sur la table pour ensuite sauter sur le dos de l'homme à forte carrure, passant ses bras autour de son cou, faisant mille efforts afin de pouvoir voir ce qu'il se passait.

Les choses allait vite dégringollées...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamen -Kitari- Hone
Chuunin de Kumo
Chuunin de Kumo
avatar

Nombre de messages : 225
Date d'inscription : 04/02/2008

Feuille de personnage
PV:
0/0  (0/0)
PC:
329/329  (329/329)

MessageSujet: Re: L'auberge le long d'une route méconnue   Lun 14 Avr - 16:44

Le Colosse présent devant Go fut bien géné par l'intrus. Il se secoua pour se débarasser du Konohatien. Se débattre ainsi valu quelques coups dans les côtes d'autres clients. Ils commençaient à rendre les coups. Go fut bien obligé de lacher prise et frappa dans son petit vol un autre client. Heureusement, c'était ce client et non le gamin qui était tombé à terre. Il avait encore le temps pour des excuses express ou il avait l'avantage en cas de conflit.

Kamen quand à lui jugeait rapidement les adversaires qu'il avait en face. Il ne voulait pas avoir à tout payer dans l'auberge. Il faudrait donc frapper pour tuer ... Facile pour un adepte du Doken comme lui. Il fallait leur en mettre plein la vue, sans pour autant qu'ils aient trop peur de se mesurer à lui. Le sang aller couler ce soir. Et personne ne pourrait arrêter le Tueur Masqué. Une goutte de sang, et c'était le début d'une frénésie qui se révélait encore plus sanglante ... Encore le gène des Kaguya qui entrait en action. Pour la suite, il allait rester simple.


-Tesenka No Mai.

Sa main droite placée à sa nuque, il retira avec une facilité déconcertante sa colonne vertébrale. Un peu d'horreur dans une auberge qui ne sortait pas de l'ordinaire, ça faisait vraiment un bel effet ... Enfin, beau ... Tout est relatif. L'épée-colonne se trouvait maintenant dans la main du Kaguya. D'ordinaire, il créait sa lame plus large et tranchante que la moyenne. Cette fois, il fallait que le combat puisse durer ... L'alcool dans son sang créerait une nouvelle fureur.

Juste avant qu'un homme se lance à l'assaut, le Kaguya eut le temps de prendre une autre rasade de Sake. Dans son jeune corps, et avec un foie peu habitué, le breuvage faisait vite effet. Il ressentait déjà les premiers effets du Sake. Boisson mystique crée par les hommes, pour les hommes, il ne pouvait plus s'en passer. Tant que la bouteille ne serait pas vide, pas la peine de la lui faire lacher. Il la gardait donc en sécurité dans sa main gauche.

Le premier attaquant fut transpercé de part en part à la trachée. Fonctions respiratoires bloquées par un afflux de sang. Il se noyait ... Mais il fallait dire qu'il perdait aussi beaucoup de sang. Un régal pour le Kaguya avide. En somme, s'il ne s'était pas noyé dans sa propre hémoglobine, il se serait vidé de tout son sang. Surtout qu'affolé, la seule chose qu'il voulait faire, c'était parler. Le sang remontait donc et il produisait un effroyable gargouillis. Kamen eut un peu de pitié pour cet homme ... Voir un tel poivrot mourir aussi vite ... C'était triste. Il aurait du lui laisser un peu d'espoir ... Enfin, c'était trop tard. Il n'allait pas endiguer le flux de sang juste pour qu'il espère. Même si c'était un bon combattant, être attaqué dans le dos était toujours une considérable prise de riques.

Le Kaguya balaya le sol autour de lui, il gravait dans le parquet un cercle. Il était le centre de ce cercle.


-Que tous ceux qui souhaitent m'affronter entre dans le cercle. Par plusieurs ou seul. Venez à plusieurs, et vous saurez vraiment ce que puissance veut dire. Venez seul, et je serais loyal.


L'assemblée était calmée. Un petit discours qui semblait presque amical. On aurait dit qu'il invitait les gens à entrer dans sa danse ... Il aurait aimé un peu de musique. Dommage que le piano au fond de la salle soit vide ... Mais il allait vite rémédier à ça. Encore un petit moment. Il lui fallait le temps ... Histoire que les gens pensent qu'il ne savait que se battre avec son propre corps. Personne n'était décidé à faire un seul pas en avant. Mais on voyait le regard d'un Konohatien briller. C'était à un duel que le Masqué aspirait. Qui allait le lui donner ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akimoto Go
Genin de Konoha
Genin de Konoha
avatar

Nombre de messages : 271
Localisation : À l'entrainement
Date d'inscription : 30/01/2007

Feuille de personnage
PV:
84/84  (84/84)
PC:
77/77  (77/77)

MessageSujet: Re: L'auberge le long d'une route méconnue   Jeu 24 Avr - 15:48

Dès que Go eu sauter sur le dos du géant qui lui cachait la vue, il se mit à le socouer comme une cocotier. Peut-être n'aimait-il pas que l'on soit sur son dos? Dommage, c'est un excellent exercice. Celui de rester accrocher sur un taureau mécanique également. Alors qu'il se faisait malmener, Go était bien déterminer à rester accroché, se faisant un mini-entrainement pour travailler sa force des bras lors de clé. Cependant, à force de se faire envoyé à gauche et a droite, entrer en contact avec les autres clients et autres objets autour de lui, il finit par lacher prise, faisant un court vol plané droit vers un autre client, qu'il écrasa de son poid. Après s'être excuser à de nombreuse reprise, il retourna son attention vers le centre d'attraction, l'homme qui avait à présent une drôle d'épée dans la main. Go, lors de ses excuse, avait encore manqué le nouvel assasinat que le ninja inconnu avait fait. Il n'avait assisté qu'à sa demande de duel. Fort heureusement que Go ne l'avait pas vue tué, car il aurait probalbement eu la même réaction que le reste des clients de l'auberge. Au lieu de cela, un brazier naquis dans les yeux du genin. Il avait l'air fort. Beaucoup plus fort que les chunins à qui il avait eu affaire à Konoha. Il devait en être certainement un également, aucun humain normal ne pouvait avoir une telle aura.

Alors que tous les colosse de la salle restaient immobile, figé par la peur, un enfant, bien que assez grand et musclé pour sa âge, il restait assez petit comparé aux hommes présent, s'avança, sortant du cercle créé par la foule pour entrer dans le cercle créé par l'inconnu. Il retira sa veste d'entrainement qu'il lança hors du cercle, dévoilant sa musculature faites par toutes ses heures d'entrainement.


-Konichiwa. Je suis Akimoto Go. Je suis seul, vous pouvez donc être loyal. Que diriez-vous d'un peu de Tai?

Pour les clients, son discour n'avait que peu de sens. Ils ne voyaient probablement qu'un gosse allez à l'abattoir, mais un ninja s'avait ce qu'il voulait dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamen -Kitari- Hone
Chuunin de Kumo
Chuunin de Kumo
avatar

Nombre de messages : 225
Date d'inscription : 04/02/2008

Feuille de personnage
PV:
0/0  (0/0)
PC:
329/329  (329/329)

MessageSujet: Re: L'auberge le long d'une route méconnue   Mer 30 Avr - 9:21

Derrière son masque, le garçon souriait. Un amateur de Taijutsu ? Apparemment de Goken ... Parfait. Le pauvre allait être l'exemple de la brutalité de l'autre ninja. Il avait fait une erreur. Pour un civil, être loyal, c'était aucun coup bas. Pour un ninja, être loyal, c'était peu de coups bas, mais des bons ... Pauvre gamin.

D'un geste souple du poignet, il lanca son épée en avant, completement tendue. Il ouvrit ses doigts, la lame rentrait dans son corps. Il fallait bien la ranger quelquepart ... Le Kaguya releva la tête vers son adversaire. Coupe au bol affreuse et sourcils épais. D'ou venait il ? Ni Kumo, ni Suna.


-Bien ... Mais tu es aussi ninja. Tu sais ce que ça signifie qu'être loyal. On reste tout de même dans le Taijutsu.

Completemment dit, le mot était compris. Un simple 'Tai' sonnait bizarre aux oreilles des clients. Mais maintenant, ils comprennaient. Deux ninjas se battant au corps à corps, ça promettait ... Kamen connaissait les nuances des mots. Taijutsu ne voulait pas dire corps à corps. Ca voulait dire chakra physique ou muscles. Go allait être surpris.

-Prêt ? Alors on est partis.

C'était le moment de semer le doute. S'il repartait vivant et en bonne condition physique, il fallait que son esprit soit embrouillé. Le Masqué connaissait trois variantes d'une seule technique ... Il esperait juste qu'il aurait le temps de placer les trois. Go avait du soucis à se faire.

Le Masqué se tenait droit. Aucune jambe en avant, les bras le long du corps. Il se préparait pour le reste du combat. Sa position montrait plusieurs ouvertures. Mais c'était aussi la meilleure pour parer n'importe quel coup. Feinté ou non. Il attendait l'offensive. Le temps de juger du niveau de l'autre. Le manteau du Kaguya cachait son corps. Encore un avantage. Etait il gros ou mince ? Bras epais ou rachittiques ? Go manquerait surement un bon nombre de ses attaques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'auberge le long d'une route méconnue   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'auberge le long d'une route méconnue
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Gaiden :: Hors trois Villages :: Hors des trois Villages cachés principaux :: Oto no kuni ( village du son )-
Sauter vers: