Naruto Gaiden

Jeux de Rôle Rp sur l'univers Naruto
 
AccueilFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La salle d’entraînement des Uchiha

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hibiki Tokaï
Jounin de konoha
Jounin de konoha
avatar

Nombre de messages : 988
Age : 27
Localisation : Dans l'ancien quartier des Uchiha
Date d'inscription : 27/04/2006

Feuille de personnage
PV:
48/48  (48/48)
PC:
133/133  (133/133)

MessageSujet: La salle d’entraînement des Uchiha   Sam 26 Avr - 15:54

[HRP= En attendant que je revienne, je te lègue l’endroit Sitael ;)]

Hibiki revient encore une fois en ces lieux afin de mettre à mal son corps et de dépasser ses limites. La salle spécialement faîte pour les Uchiha afin d’éviter qu’il sorte du village était plutôt grande, la première salle, la salle d’entraînement au Taïjutsu, faisait environ 600m², et la deuxième salle, la salle d’entraînement au Ninjutsu, Genjutsu et au tire de projectiles faisait dans les 500m². La salle de Taïjutsu était remplit d’appareil de musculation, d’entretient du corps, de mannequin et de tatami. Tandis que l’autre salle était plus composée de cible et obstacle permettant de viser sous différents angles. L’installation était neuve et très peu fréquenté pour le moment, une chance pour Hibiki qui voulait s’entraîner sans la moindre gène.

L’Uchiha s’avança dans le bâtiment, contourna la machine de musculation et se rendit à côté des tapis roulants. Une fois arrivé, il se changea sur plus étant donné qu’il était le seul en ses lieux et revêtit en plus des objets d’entraînement, une paire de chaussette de poids et une veste remplit elle aussi de poids. Dans cet accoutrement, il se sentait lourd et était loin d’être aussi rapide qu’il ne l’était avant de remettre ses poids. Une fois parait, il monta sur l’un des tapis roulants et l’activa à une vitesse normalement de trottinement afin de s’échauffer le corps. Après avoir trottiné pendant une dizaine de minutes, il arrêta l’engin et attendit quelques secondes avant de faire un signe avec ses deux mains.




"Kage bunshin no jutsu…"

Un bruit étrange retentit après avoir prononcé ses paroles et 4 autre Hibiki apparurent autour de lui et de la machine sur laquelle il se tenait debout. Ils se mirent alors tous sur un tapis roulant chacun et l’activèrent a vitesse moyenne et en le programmant pour qu’il s’accélère de plus en plus la course toutes les deux minutes après que les clones sacrifie un peu de leur chakra pour ne pas disparaître. Hibiki recommença à courir comme ses clones et chacun d’entre eux était déterminé à courir jusqu'à leur « limite » de chakra et l’original lui jusqu’aux bout de ses forces, il voulait absolument devenir plus rapide, il était loin d’être au niveau des autre Jounin du village, comme dans tout les domaines d’ailleurs... Pour cela il se prépara un programme d’entraînement spécial, ceci était la première journée. Ils coururent alors jusqu’à que les clones n’aient plus assez de chakra pour ce maintenir. Après 26 minutes à courir et donc 26 minutes après leurs créations tout les clones disparurent en même temps dans une explosion de fumé mêler à un son d’explosion bien spécifique à cette techniques. A cet instant, Hibiki accumula dans son corps toutes la fatigue de ses clones mais aussi leurs expériences. Sur le coup se fut assez violent et dure de tenir bon mais il continua comme si rien n’était et ceci pendant 30 minutes. Une fois épuisé, il s’arrêta et se reposa quelques secondes. Il se dirigea ensuite sur les tatamis et créa cette fois-ci 2 clones d’ombres qui placèrent trois mannequins debout sur le tatami. Les trois Uchiha se placèrent devant les mannequin et de façon totalement synchronisé, ils se baissèrent brutalement et donnèrent un coup de pied dans la tête des mannequins les projettent tout les trois dans les airs.

"Kage Buyo !"

Les Hibiki se retournèrent vers le seul et à l’instar de leur grand-père, ils se projetèrent eux aussi dans les airs apparaissant derrière leurs cibles. Ils se donnèrent ensuite de l’élan avant dans frapper du poing le visage du mannequin par le côté, enchaînèrent de suite par un coup de pieds en plein milieu du dos et au moment de s’écraser au sol, il donnèrent au grand coup de pied dans le milieu du ventre du mannequin et crièrent tous en même temps le nom de la techniques.

"Hebi Rendan !"

Les impacts furent violents mais le matériel était solide et rien ne fut endommagé. Quand aux trois Hibiki, ils se relevèrent tout les trois et rebroussèrent chemin avant que les deux clones de disparaissent. L’original prit ses affaires et alla dans les vestiaires prendre une douche et se changer. Un quart d’heure plus tard, il ressortit des vestiaires et quitta le lieux pour rentrer chez lui et se reposer avant la longue journée d’entraînement qui l’attendait le lendemain.

_________________


"Un petit plotage pour l'homme, un cul grandiose pour l'humanité..."
Dr Gregory House
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://int-ushikawa.forumactif.fr/
Hibiki Tokaï
Jounin de konoha
Jounin de konoha
avatar

Nombre de messages : 988
Age : 27
Localisation : Dans l'ancien quartier des Uchiha
Date d'inscription : 27/04/2006

Feuille de personnage
PV:
48/48  (48/48)
PC:
133/133  (133/133)

MessageSujet: Re: La salle d’entraînement des Uchiha   Jeu 1 Mai - 17:27

[HRP= Post référence : Hibiki vs Usaji (Épreuves difficiles, l'entraînement du Uchiha )]

Après une bonne nuit de sommeil, le Uchiha revient en se lieu d’entraînement mais pas pour y faire la même chose que la veille. Cette fois-ci, il allait faire travailler son Taïjutsu en copiant le style de combat de l’un de ses congénères qui est spécialiste en Taïjutsu goken et d’immobilisation. Mais il allait tout de même commencer par un échauffement normal. Une fois à côté du tatami, se changea comme pour la veille et mit ses poids d’entraînement. Il utilisa d’abord le Yugutsu pour créer des fils de chakra et enleva ses mannequins qu’il avait laissés la veille. Il se plaça ensuite au milieu du tatami et commença un échauffement plutôt banal de Taijutsu : coups de pieds ; coups de poings ; coups de coudes ; coups de genoux ; coups de pieds sautés ; etc. Après 10 minutes à donner des coups dans le vide, il sortit du tatami, sauta et s’accrocha à une barre pour faire des tractions. Hibiki releva ses jambes, se replia sur lui-même et la tête vers le bas, il plaça ses jambes sur le barre et fit en sorte que ça elles qui supporte son poids. Il enleva ensuite ses mains de barre suspendu uniquement pour les jambes, plaça ses mains derrière sa tête et fit des abdominaux.

*Je vais jusqu'à 500, après je ferai 600 pompes et ensuite je commencerai le vrai entraînement de la journée.*

"Ichi, ni, san, yon, go, roku, shichi, hachi, kyuu, juu, juuichi, juuni, juusan, juuyon, juugo, juuroku, juushichi, juuhachi, juukyuu, nijuu, nijuuichi, nijuuni, nijuusan, nijuuyon, nijuugo, nijuuroku, nijuushichi, nijuuhachi, nijuukyuu, sanjuu, sanjuuichi, sanjuuni, sanjuusan, sanjuuyon, sanjuugo, sanjuuroku, sanjuushichi, sanjuuhachi, sanjuukyuu, yonjuu, yonjuuichi, yonjuuni, yonjuusan, yonjuuyon, yonjuugo, yonjuuroku, yonjuushichi, yonjuuhachi, yonjuukyuu, gojuu, gojuuichi, gojuuni, gojuusan, gojuuyon, gojuugo, gojuuroku, gojuushichi, gojuuhachi, gojuukyuu, rokujuu, rokujuuichi, rokujuuni, rokujuusan, rokujuuyon, rokujuugo, rokujuuroku, rokujuushichi, rokujuuhachi, rokujuukyuu, shichijuu, shichijuuichi, shichijuuni, shichijuusan, shichijuuyon, shichijuugo, shichijuuroku, shichijuushichi, shichijuuhachi, shichijuukyuu, hachijuu, hachijuuichi, hachijuuni, hachijuusan, hachijuuyon, hachijuugo, hachijuuroku, hachijuushichi, hachijuuhachi, hachijuukyuu, hyaku...yonhyaku-kyuujuu-kyuu, gohyaku."






"C'est partit...Ichi, ni, san, yon, go...hyaku ichi, hyaku ni, hyaku san, hyaku yon, hyaku go, hyaku roku, hyaku shichi, hyaku hachi, hyaku kyuu, hyaku juu, hyaku juuichi, hyaku juuni, hyaku juusan, hyaku juuyon, hyaku juugo, hyaku juuroku, hyaku juushichi, hyaku juuhachi, hyaku juukyuu, hyaku nijuu, hyaku nijuuichi, hyaku nijuuni, hyaku nijuusan, hyaku nijuuyon, hyaku nijuugo, hyaku nijuuroku, hyaku nijuushichi, hyaku nijuuhachi, hyaku nijuukyuu, hyaku sanjuu, hyaku sanjuuichi, hyaku sanjuuni, hyaku sanjuusan, hyaku sanjuuyon, hyaku sanjuugo, hyaku sanjuuroku, hyaku sanjuushichi, hyaku sanjuuhachi, hyaku sanjuukyuu, hyaku yonjuu, hyaku yonjuuichi, hyaku yonjuuni, hyaku yonjuusan, hyaku yonjuuyon, hyaku yonjuugo, hyaku yonjuuroku, hyaku yonjuushichi, hyaku yonjuuhachi, hyaku yonjuukyuu, hyaku gojuu, hyaku gojuuichi, hyaku gojuuni, hyaku gojuusan, hyaku gojuuyon, hyaku gojuugo, hyaku gojuuroku, hyaku gojuushichi, hyaku gojuuhachi, hyaku gojuukyuu, hyaku rokujuu, hyaku rokujuuichi, hyaku rokujuuni, hyaku rokujuusan, hyaku rokujuuyon, hyaku rokujuugo, hyaku rokujuuroku, hyaku rokujuushichi, hyaku rokujuuhachi, hyaku rokujuukyuu, hyaku shichijuu, hyaku shichijuuichi, hyaku shichijuuni, hyaku shichijuusan, hyaku shichijuuyon, hyaku shichijuugo, hyaku shichijuuroku, hyaku shichijuushichi, hyaku shichijuuhachi, hyaku shichijuukyuu, hyaku hachijuu, hyaku hachijuuichi, hyaku hyaku hachijuuni, hyaku hachijuusan, hyaku hachijuuyon, hyaku hachijuugo, hyaku hachijuuroku, hyaku hachijuushichi, hyaku hachijuuhachi, hyaku hachijuukyuu, hyaku nihyaku...yonhyaku kyuujuukyuu, gohyaku."

[HRP= A finir !!!!!!!!!]

_________________


"Un petit plotage pour l'homme, un cul grandiose pour l'humanité..."
Dr Gregory House
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://int-ushikawa.forumactif.fr/
Sitael
Chef des Anbus de Konoha
avatar

Nombre de messages : 771
Age : 31
Date d'inscription : 28/07/2006

Feuille de personnage
PV:
150/150  (150/150)
PC:
895/895  (895/895)

MessageSujet: Re: La salle d’entraînement des Uchiha   Mar 20 Mai - 18:25

Sitael avait convoquer le jeune Heiji Uchiha.

Le garçon était en age d'entré à l'académie, mais il était un Uchiha, et Sitael souhaitait se charger de la formation du jeune homme.

Aussi, il l'attendait patiemment dans la salle d'entrainement des Uchiha.

Son mal de jambe le prit, et, comme toujours, il sortit un de ses précieux cachet et l'avalat d'une traite pour faire passer la douleur. Cependant, elle resta, la tolérence de Sitael à la drogue avait augmentée, aussi, il du en prendre un second. Après quelque instant la douleur disparu...

Le chef des Uchiha croisa les bras, Heiji n'était pas en retard, mais Sitael n'était pas le genre à aimer attendre...

_________________


Dernière édition par Sitael le Ven 23 Mai - 17:49, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heiji Uchiha
étudiant(e) de Konoha
avatar

Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 18/05/2008

Feuille de personnage
PV:
0/0  (0/0)
PC:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: La salle d’entraînement des Uchiha   Mar 20 Mai - 19:08

Ce matin-là, ce fut le branle-bas de combat dans la famille d'Heiji. Le Chef du Clan Uchiha, occupant actuellement le digne poste d'Hokage en Second de la Capitale du Pays du Feu, avait décidé de prendre personnellement en charge le jeune descendant de la famille. Quelle n'avait pas été la joie de sa mère en recevant la missive plus tôt dans la matinée. Sitael-sama le convoquait à huit heure précise au Dojo d'entraînement réservé aux membres du Clan. De nature lève-tôt, elle avait pris la peine d'aller lever son fils chéri aussitôt: on ne faisait pas attendre un Hokage. Leur père étant en mission, ce furent ses deux aînés qui s'occupèrent de briefer leur cadet. Il devrait bien se tenir, faire honneur à ses parents, et se montrer à la hauteur de l'estime que lui portait le Chef. Pendant que môman lui préparait ses habits, choisissant ceux qui lui conviendraient le mieux, Akio lui ordonna d'y aller en trottant pour s'échauffer avant de rencontrer Sitael-sama, tandis que Takashi lui appliqua simplement une tape amicale derrière la tête, avant que tout ce beau monde ne le mette dehors. Il était hors de question de l'accompagner. Cette fois il devait se prendre en main et accepter de nouvelles responsabilités. Certes il n'avait que neuf ans, mais les autres élèves de l'Académie qu'il risquait de croiser auraient sans nul doute quelques étés de plus que lui, et il lui faudrait apprendre à s'adapter s'il comptait pouvoir un jour s'imposer. Le jeune Uchiha parvint à la porte d'entrée du Dojo en quelques minutes. Il était parti juste avant l'heure dite, et espérait ainsi arriver juste quand il le fallait à la salle où avait lieu la convocation.

Poussant timidement la porte d'entrée, il se glissa à l'intérieur, jetant de part et d'autres des coups d'oeil trahissant son anxiété. Rares avaient été les moments où il n'avait pas été accompagné de ses aînés et, s'il n'était pas à l'Académie en présence de ses camarades, il se prenait à avoir des crises d'angoisses, qu'il tentait de surpasser en se disant que c'était tout à fait idiot de se faire soi-même peur. Ce qui, en soi était tout à fait vrai. Trouvant son chemin dans le court dédale, jouxtant les salles d'exercices. Taijutsu ? Ninjutsu ? Le petit Heiji ne savait strictement pas quelle salle il devait rejoindre. Il prit donc son courage à deux main et, dépassant sa peur de déranger quelqu'un de déjà présent, ouvrit l'un des passages. A l'intérieur, un grand homme, de dos, les bras croisés. Sitael-sama. L'Uchiha s'avança prudemment, jusqu'à ce que son supérieur hiérarchique ne le remarque enfin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sitael
Chef des Anbus de Konoha
avatar

Nombre de messages : 771
Age : 31
Date d'inscription : 28/07/2006

Feuille de personnage
PV:
150/150  (150/150)
PC:
895/895  (895/895)

MessageSujet: Re: La salle d’entraînement des Uchiha   Ven 23 Mai - 17:53

Le gamin entra dans la salle. Sitael se tourna vers lui.

"Bon. Plutôt que de t'envoyer à l'académie j'ai décidé de prendre ton instruction en main. On vas commencer de manière classique, qu'est ce que le Chakra ?"

Sitael entendait faire du travail rapide et efficace, le gamin aurait interêt à tenir le rytme imposer par son seneï.

Sitael ne dit plus rien jusqu'à ce que le jeune Heiji réponde, se contentant de l'observé de toute hauteur...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heiji Uchiha
étudiant(e) de Konoha
avatar

Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 18/05/2008

Feuille de personnage
PV:
0/0  (0/0)
PC:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: La salle d’entraînement des Uchiha   Ven 23 Mai - 19:12

Heiji haussa un sourcil de surprise. Certes il savait qu'il bénéficierait certainement de l'expérience de ses pairs, et au sein même de la famille pour accélérer son apprentissage, mais il avait toujours songé qu'il passerait du temps à l'Académie, y compris cette année. Quelle ne fut pas son étonnement lorsqu'il apprit que Sitael-sama avait décidé de prendre la totalité de son instruction en charge, puisque c'est ce qu'il semblait sous-entendre. Le petit garçon pensa à la réaction de ses parents quand il leur apprendrait la grande nouvelle. Si ça mère s'était grandement émue pour une convocation en tête à tête avec l'Hokage en Second, comment allait-elle prendre ce nouveau fait... Heiji secoua sa chevelure de jais pour chasser ces pensées qui venaient le déranger dans ses réflexions. Encore intimidé par la présence de l'illustre personnage en face de lui, il hésitait à répondre. Pourtant, il lui était simple d'utiliser toutes les connaissances accumulées auprès de son père ou de son enseignant à l'Académie de Konoha durant les deux années précédentes. Seulement, son caractère lui faisait une fois de plus défaut. Un long silence s'instaura donc, plongeant le jeune Uchiha dans un embarras plus grand encore, avant qu'il n'ose enfin prendre la parole, tremblant:

"Il de l'énergie permettant de réaliser les Jutsus. Elle est constituée de deux éléments en proportions diverses: le chakra spirituel et le chakra physique. Le premier résulte de l'entraînement et de l'expérience qu'on accumule avec les efforts. L'autre est produit par les cellules de notre corps."

Le garçon venait de réciter une généralité. Il avait parlé mieux qu'à l'accoutumée, tous les cours dispensés par son père, et tout le vocabulaire qu'ils contenaient lui revenant à l'esprit sur le moment. Il avait eu peur de ne pas s'en sortir, mais désormais des informations supplémentaires le poussaient à continuer. Le salon. Le goûter. Pôpa qui parlait, parlait. Le grand sourire qui barrait son visage en apercevant l'air ébahi de son fils.

"Le Chakra circule dans un système circulaire, un cycle fait de vaisseau, de canaux, un peu comme le sang. Tout au long de ce parcours se trouvent des noeuds d'énergie qu'on appelle les Tenketsus, au nombre de 361. Ces noeuds servent aussi d'ouvertures et permettent de libérer le Chakra à l'extérieur du corps: en les obstruant ou les détruisant on peut perturber ou bloquer la circulation de l'énergie chez quelqu'un. En plus de ça, il y a Huit Verroux Psychiques qui donnent à l'utilisateur d'une technique la possiblité de les ouvrir et de repousser les limites imposées par le cerveau. Porte de l'Ouverture, Porte de l'Energie, Porte de la Vie, Porte de la Douleur, Porte de la Forêt, Porte de la Vision, Porte de la Folie, et Porte de la Mort. Cela décuplue les capacités du Shinobi mais peut causer des dommages irréversibles. Mon pôpa il m'a dit qu'il pouvait en ouvrir plein mais qu'il le faisait jamais parce que c'était dangereux. Il m'a même dit que pour faire un Jutsu il fallait mélanger les deux premiers types de chakra avec les bonnes quantités et faire des Taos avec ses mains. Pis après on pouvait lancer la technique."

Sur la fin, il avait retrouvé son ton naturel. Bien plus enfantin, un vocabulaire bien moins technique. L'Etudiant observait désormais son senseï désigné, attendant une quelconque remarque de sa part. Il espérait n'avoir rien oublié, de peur de décevoir l'Hokage en Second. Mais Sitael-sama n'avait pas trop mauvaise réputation, alors il se rassénéra quelque peu. Pas trop.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sitael
Chef des Anbus de Konoha
avatar

Nombre de messages : 771
Age : 31
Date d'inscription : 28/07/2006

Feuille de personnage
PV:
150/150  (150/150)
PC:
895/895  (895/895)

MessageSujet: Re: La salle d’entraînement des Uchiha   Mer 28 Mai - 16:23

Sitael écouta le garçon lui récité sa leçon, c'était assez complet, normal, le garçon était un Uchiha.

Le chef Uchiha prit alors la paroles, le premier exercices serait de réalisé un bunshin no Jutsu.

"Je vois que tu as des connaissances théoriques. Je veux à présent que tu mettes cela en pratique pour créé 2 bunshin no jutsu. Ils doivent te ressembler comme deux gouttes d'eau, et, n'oublie pas que le bunshin no jutsu est une technique d'illusion."

Il marqua une pause pour respiré, et reprit.

"Naturellement, je serais très déçu si tu n'y parvenait pas du premier coup..."

Il fallait bien lui mettre la pression un peu...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heiji Uchiha
étudiant(e) de Konoha
avatar

Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 18/05/2008

Feuille de personnage
PV:
0/0  (0/0)
PC:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: La salle d’entraînement des Uchiha   Mer 28 Mai - 18:58

Du premier coup. Ces trois mots résonnèrent incroyablement longtemps dans l'esprit du gamin. Lui, simple aspirant shinobi, jeune gosse sans qualité particulière ayant eu le 'malheur' de naître dans le Clan Uchiha et de devenir l'objet de beaucoup d'ambitions, 'on', soit Sitael-sama, actuel Hokage en Second et Chef de Clan, lui demandait de réussir un Jutsu qu'il ne connaissait que de nom et suivant les définitions et histoires qu'il avait lu, et ce dès la première tentative. Il était donc évident que la réaction la plus appropriée fut d'ouvrir grand la bouche en signe de protestation, et qu'aucun son n'en sortit, tous autant qu'ils étaient coinçés malencontreusement au fond de la gorge du gosse. La panique saisit Heiji. S'il ne réussissait pas, il décevrait, non seulement son professeur, mais aussi toute sa famille, voire son Clan, et peut-être que par la suite Sitael-sama ne voudrait plus le reprendre en tant qu'élève. Son aîné Takashi lui avait fait travailler deux premières techniques l'avant-veille: le Nawakane et le Kai. L'un des deux était bien un Genjutsu, mais il fallait avouer qu'il était particulier, puisque servant à briser les autres. L'Etudiant constata alors qu'il n'avait aucune expérience pratique dans l'art des illusions, et que l'apprentissage du Bunshin No Jutsu serait certainement bien plus ardu qu'assimiler un simple Ninpô de base. Bien entendu, la technique de clonage inconsistant était bien connue de tous, tant pour ses usages variés que pour sa facilité, mais le jeune Uchiha commençait sérieusement à avoir des doutes quant à ce dernier point. Implorant son senpaï du regard, il chercha au fond de ses yeux la moindre lueur d'espoir. De la pitié ? De l'humour ? Mais l'homme restait calme, indifférent, comme fait de roche. N'avait-il donc aucun coeur pour apeurer autant un gamin de son âge ? L'Etudiant ne bougeait pas, mais son cerveau tournait à toute allure. Il lui fallait trouver une solution, et vite.

Esprit d'Heiji On:

En résumant les données qu'il avait en sa possession, il se souvenait plus ou moins bien de la méthode pour pratiquer cette technique. Il fallait procéder en deux étapes: modeler puis contrôler. Selon les dires de son senseï, il n'avait pour le moment que besoin de créer une réplique parfaite de lui-même, ou plutôt deux. Le challenge était de taille, et Heiji doutait de plus en plus de la réusste du projet, mais il ferait tout pour y parvenir, ou au moins s'approcher le plus possible du résultat attendu par Sitael-sama. C'était cela ! Exactement cela dont il avait besoin: il devait s'imaginer toutes les étapes de sa progression, y compris les plus que probables futurs échecs, et ainsi lorsqu'il tenterait l'expérience pour la première fois devant l'homme, il augmenterait ses chances de réussite. L'enfant ferma lentement les yeux, cherchant le calme et la sérénité. Il avait besoin de silence, pour visualiser correctement son objectif. Il mit alors un route une partie de son cerveau qu'il utilisait régulièrement: celle qui permettait d'imaginer de nouvelles histoires, ou la suite de certaines qu'il avait lues. Derrière ses paupières, le Dojo reprit place, tout doucement. Les parois, les coffres, les grandes poutres, les étendars, les portes, les vitres, tout se repositionnait avec douceur, comme glissant jusqu'à sa place propre. Certains éléments, plus précis, relevant du détail, restaient plus flous, mais étant donné qu'ils importaient peu dans la suite des événements, le jeune Uchihe n'en tint pas compte et se focalisa ensuite sur l'image qu'il avait de son professeur. Un visage sévère, une masse blonde et hirsute au-dessus de deux yeux noirs. Un corps musclé, rompu à l'art du combat grâce sûrement à des heures et des heures d'efforts intenses. Sitael-sama le fixait intensément, il le sentait. Il l'imaginait l'observant aussi, alors que lui-même serait prêt à son premier essai. Il s'imaginait lui, en train de malaxer son chakra dans le but de donner naissance à deux copies conformes de son propre corps. Il savait qu'il y avait un certain nombre de mudras à effectuer, et il les effectuerait alors, bien en vue. Sous l'impulsion de sa volonté toute l'énergie maintenue dans son corps serait relâchée. Heiji se focalisa sur l'image qu'il avait de lui, comme s'il se regardait dans un miroir. Mais pas exactement un miroir, puisque gauche et droite devaient rester à leurs places respectives. L'énergie prendrait forme à son côté. Un nuage, un seul pour le moment. Et sa première création apparaîtrait.

"Bunshin No Jutsu."

Comme pour appuyer les attentes du garçon, le premier essai serait raté. Son image serait molle, vaseuse, telle un tas de noue relevé difficilement dans l'espoir de lui donner la forme d'un corps humain. La masse informe semblerait tout de même dotée de vie, puisqu'elle agiterait, remuerait, aurait un spasme ? qui souleva une des proéminence qui dépassaient du tronc. Heiji ferait alors une moue dubitative, songeant à tous les défauts qu'il aurait à corriger pour la suite. Il ne saurait plus trop où donner de la tête, mais une chose serait sûre: il faudrait qu'il soit bien plus précis dans le modelage de son clone, et ce bien qu'il s'agissait alors d'une simple copie inconsistante. Se grattant la tête, il reprendrait ses réflexions, et se replongerait dans ses pensées, toujours en silence. Son chakra s'agiterait sous ses ordres, se dirigeant aux quatre coins de son organisme, venant s'accoller aux extrèmes limites du corps, de la peau, des vêtements. Il laisserait là son énergie pendant un instant, pour qu'elle s'imprime de cette forme particulière, unique. Lui. Il était tout de même censé se connaître mieux que quinconque, après tout. Puis il enchaînerait des Taos, sans vraiment savoir de quoi il s'agissait. Créant davantage de chakra pour remplir le 'vide' à l'intérieur du Bunshin, il l'imaginerait pareil à une brume tournoyant lassivement au coeur de sa réplique, maintenant les parois en place pour que l'illusion garde sa forme. Les doigts stopperaient enfin leur mouvement, dans un dernier signe, puis il parlerait, à coup sûr de sa petite voix, timide. Un 'Pouf !' sonore et il aurait une idée plus précise de sa progression. Est-ce que son image serait désormais plus précise ?

"Bunshin No Jutsu."

Ce n'e serait pas encore tout à fait cela, mais on s'approcherait de quelque chose de correct. Heiji retrouverait soudain espoir et une bouffée d'air frais lui redonnerait vigueur et courage. Au final, il n'était peut-être pas si bon à rien qu'il ne voulait bien le croire. Hormis quelques fautes banales, comme l'aspect d'une poche, un décalage léger entre la position exacte d'un oeil et celle reproduite, la forme du nez, les proportions seraient correctes, mais surtout le symbôle du Clan Uchiha qu'il portait dans le dos serait fidèlement représenté. Le gosse reprendrait alors sa concentration. Son chakra tourbillonnerait, serait propulsé dans toutes les directions, copierait la forme du corps du garçon comme s'il ne s'était agi que d'un vulgaire moule, puis une autre dose d'énergie prendrait la relève, prête à servir de comble au moment de l'expulsion. Le gamin se visualiserait de mieux en mieux, tandis qu'une partie de son cerveau réfléchirait plus précisément au choix des Taos. Il avait quatre décisions à prendre. Le premier serait le singe, car il fallait copier son aspect physique pour le reproduire à côté de lui. En second viendrait le chien, car la fidélité avec l'original serait de mise dans l'usage du Jutsu. Suivrait le serpent, et sa capacité à retirer une peau et à la laisser derrière lui, la mue. Et enfin il ferait la Chèvre, pour s'aider dans ses efforts, n'ayant pas spécialement l'habitude de consommer tant d'énergie en si peu de temps. Alors il rouvrirait les yeux, et murmurerait le nom de la technique d'illusion. Un troisième 'Pouf !', synonyme d'apparition retentirait.

"Bunshin No Jutsu."


//Esprit d'Heiji Off.

Selon ses prédictions, le clone qu'il créérait alors serait parfaitement abouti. Il ne lui restait plus qu'une ultime tentative, en créant deux Bunshin d'un seul coup. Le gosse put s'apercevoir que pendant toute la durée de ses réflexions, puisqu'il ne s'était pas encore essayé au Genjutsu en vrai, Sitael-sama n'avait cessé de suivre sa façon de faire. L'Etudiant malaxa son chakra aussi vite que possible. Un seul but. Ne pas le décevoir. Produire non pas une mais deux copies conformes de lui-même. Les mudras se succédèrent. Il savait lesquels utiliser.

singe chien serpent chevre

"Bunshin No Jutsu."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sitael
Chef des Anbus de Konoha
avatar

Nombre de messages : 771
Age : 31
Date d'inscription : 28/07/2006

Feuille de personnage
PV:
150/150  (150/150)
PC:
895/895  (895/895)

MessageSujet: Re: La salle d’entraînement des Uchiha   Lun 2 Juin - 14:42

Le gamin parvint à réalisé ses clones, Sitael eu un sourrire satisfait.

"J'en attendais pas moin d'un membre de mon clan. La prochaine technique que je vais te demander est le Henge. C'est aussi un Genjutsu, tu devrais pouvoir y arriver assez facillement. Je voudrais que tu prennes mon apparence, et ensuite, l'apparence d'un objet, une chaise, une table un sabre, ce que tu veux."

L'Hokage en second ne lui donna pas plus d'indication. Lui même n'avais eu que des indications limitée lorsqu'il avait été à l'académie, et son professeur, Gari, avait toujours demander qu'il essaye ses techniques sans explication, avant de lui indiquer la marche à suivre en cas d'échec.

Ce genre d'exercice était le premier pas pour apprendre à réfléchir par sois-même, et Sitael comptait bien apprendre à son élève à faire cela.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heiji Uchiha
étudiant(e) de Konoha
avatar

Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 18/05/2008

Feuille de personnage
PV:
0/0  (0/0)
PC:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: La salle d’entraînement des Uchiha   Lun 2 Juin - 18:56

Heiji souffla de contentement et de joie en apercevant les deux copies correctes qu'il avait réussi à créer. Pour une 'première' tentative, c'était plutôt encourageant. Le gamin observa longuement ses répliques et malaxa avidement du chakra dans son cerveau. Il le fit suivre lentement le nerf optique, toujours avec ce même sentiment de suprématie. Il savait ce qu'il allait faire et les émotions qui le parcouraient alors étaient toutes nouvelles pour lui. L'Etudiant avait droit de vie et de mort sur ses Bunshins, et il ne prit pas la peine de dire un simple 'Rupture'. Il préférait de loin user d'un Jutsu que lui avait appris son frère. Enfin, que son aîné lui avait forcé à assimiler en un temps record, sans quoi il serait encore ligoté au cerisier. L'énergie s'accumula dans les sombres iris, et jaillit en direction des deux copies. Dans un mumure, ils disparurent tous deux, rasés par la puissance du...

"Kai."

Désormais, le gosse pouvait reporter toute son attention sur la suite de l'entraînement prodigué par Sitael-sama. Le Henge, pour peu qu'il s'en souvienne, consistait selon son père à recouvrir son corps d'une fine enveloppe de chakra et de modeler celle-ci suivant ses désirs pour ressemblant à autre chose que soi-même. Changer d'apparence était recommandé pour de nombreuses missions, ou exercices. Rien de mieux que copier le physique d'un ennemi pour mieux s'infiltrer dans le camp adverse, certes au risque d'être découvert tôt ou tard. Quoi de mieux encore que prendre une carrure plus imposante pour effrayer les plus faibles et ne plus être maltraité du fait d'une petite taille quelque peu gênante ? Le jeune Uchiha inclina la tête sur le côté, comme dodelinant. Il réfléchissait à toutes les possibilités que lui offrait l'art de la transformation, et il ne cessait de trouver d'autres utilités à son usage. Cependant, les plus intéressantes restaient en fin de compte le fait de pouvoir se dissimuler de la vue d'une ennemi pendant un certaint laps de temps, voire bien plus si le vis-à-vis n'était pas Shinobi et ne pouvait déceler sa présence. L'enfant sourit et commença à réfléchir à la méthodologie du Henge. Le mieux était sans aucun doute de faire jaillir une couche de chakra contre soi, en lui ayant au préalable donné la forme désirée. En premier lieu il devait copier son professeur désigné. Il se mit donc à le fixer longuement, pour s'imprégner de chaque détail, important au non.

Heiji expira calmement. Il venait d'essayer de pétrir son énergie sous différentes formes et pensait pouvoir atteindre une certain degré de réussite dès le premier essai. Il savait pertinement qu'il ne faut jamais sur-estimer ses propres capacités, mais il mettait de côté ce fait et restait optimiste. Après tout, le Chef du Clan Uchiha qui se tenait bien droit en face de lui ne lui avait pas interdit d'enchaîner les tentatives avant de réussir convenablement. Un soupçon d'espoir l'aida à peaufiner l'image qu'il se faisait de Sitael-sama. Il voyait un grand homme, bien de sa personne. Un corps assez large, mais pas des plus carrés qu'il ait connu. De haute stature, et surmonté d'une tête au visage plutôt allongé. Un menton fin, des lèvres étroites. Un nez droit trônait entre deux yeux noirs comme la nuit. Le front était masqué par de nombreuses mèches qui retombaient, rebelles, de la chevelure blonde et hirsute de l'homme. Son regard était dur, sévère, comme tout le reste de son attitude d'ailleurs. Et cela il ne fallait pas l'oublier. Pôpa lui avait bien précisé que dans le Henge, si le Jutsu permettait de prendre l'apparence d'un autre, c'était au Shinobi de faire preuve d'imagination et d'observation pour donner vie au personnage qu'il incarnait, en copiant jusqu'à la moindre mimique. Le gamin allait lancer la technique quand il aperçut, birèvement, un tiraillement dans la jambe de l'Hokage en Second. Apparemment, celui-ci souffrait de pointes de douleur récurentes, et tentait de n'en rien laisser paraître. Heiji plissa les yeux. Il croyait être prêt.

"Henge."
*Pouf*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La salle d’entraînement des Uchiha   

Revenir en haut Aller en bas
 
La salle d’entraînement des Uchiha
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quel est le meilleur entraînement des rocky ??
» Vêtements d'entraînement
» Sylvester Stallone arrête l'entraînement
» [SOFT] FOOTCOACH 0.5 : Listing d'exercices d'entraînement de football [Gratuit]
» S'entraîner chez soi :)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Gaiden :: Les trois villages principaux :: Konoha no Kuni :: Village :: Quartier des Uchiha-
Sauter vers: