Naruto Gaiden

Jeux de Rôle Rp sur l'univers Naruto
 
AccueilFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Efforts et douleurs

Aller en bas 
AuteurMessage
Koto
Déserteur avide de vengeance
Déserteur avide de vengeance
avatar

Nombre de messages : 507
Date d'inscription : 25/10/2006

Feuille de personnage
PV:
72/72  (72/72)
PC:
258/258  (258/258)

MessageSujet: Efforts et douleurs   Jeu 22 Mai - 12:19

Depuis leur arrivée en cette région, Koto avait délaissé son entrainement. Il devait améliorer sa condition physique, ceux qui le connaissaient le savait expert en ninjutsu. Sa faiblesse se trouvait dans sa condition physique et sa maitrise du Taïjutsu.
Koto avait choisit ce lieu pour augmenter sa puissance endurance et sa force physique. Ryoko lui avait enseigné le Chidori, mais le déserteur savait ne pas pouvoir l'utiliser au mieux de ses capacités. Le jeune homme arriva sur le plateau de la falaise, surplombant la mer. Il enleva ses gants et chausses, ceci fait il s'appréta à descendre la falaise. Il savait que si il faisait une erreure, celle ci serait suivit d'un plongeon.
Le jeune homme planta deux kunaïs dans la falaise afin de pouvoir s'y accrocher. Une fois cela fait il se mis en position, ses mains solidement fermer sur le manche des kunaïs. Maintenant le vide se trouvait sous ses pieds, il ne tenait que grace à la force de ses bras tendus.
Koto ne resta pas longtemps dans cette position. En effet le jeune homme commença à réaliser des tractions. Par chance le vent n'était pas de la partie, mais la surface de la falaise n'était pas des plus lisses. Koto laissa ces concidérations de côté se concentrant sur son exercice.
Celui ci était des plus simples, des tractions et ceux jusqu'à sa limite physique et mentale. Sans les gants, le tissu qui entourait le manche des Kunaïs et suite à la pression exercée par ses mains dessus, mordait sa peau.
Plus le temps passait, plus la douleur dût au manche des Kunaïs devenait plus présente. Celle ci arriva avant la douleur physique dût à l'effort. En plus de la douleur qu'il ressentait au niveau de ses mains, se rajoutait celle des marques laissées par la falaise sur le reste de son corps. C'est au bout de la cinquantième tractions que ses mains se mirent à saigner. Mais il devait aussi renforcer ses mains pour résister à la douleur généré par le Chidori.
Ce fut au bout de la cent cinquantième traction que Koto sentit ses bras, ses épaules commencer à le faire souffrir. Mais ce fut aussi à ce moment que l'un des kunaïs montra un signe de faiblesse. Ce ne fut pas vraiment le kunaï qui commença à donner des signes de faiblesse, mais la la roche. Celle ci était moins résistante et dur que l'acier du kunaï et sous l'effet des efforts fournis par Koto, la faille faite par le kunaï s'élargissait.
Koto dût, dés lors forcer aussi pour maintenir le kunaï en place. Cet effort supplémentaire fatigua plus rapidement Koto. Le début de la limite physique de Koto arriva plus vite que prévu, ce qui fit sourire le déserteur. Mais son mental lui n'était pas encore entammé, quelques douleurs musculaires n'allaient pas le faire arréter. Mais cet effort supplémentaire sur le kunaï ne fut pas sans concéquence pour la roche. La faille s'élargie ne retennant plus le kunaï et ce dernier s'en libèra. Pendu par un seul bras et par un seul kunaï, Koto regarda son kunaï plonger dans la mer.


*cela ferait une sacré chutte et puis l'eau ne m'a pas l'air très acceuillante*


Koto se servit du kinobori pour assurer sa prise sur la roche et remonta. Il n'avait pas décidé d'arréter mais décida de changer un peu l'exercice. Le controle et la maitrise du chakra dépendait aussi bien de l'état mental que physique. Autant travailler tout cela en un seul exercice, mais il devait prendre une sécurité. Pour se faire il attacha une corde à un arbre non loin de la falaise, puis s'y encorda. Ceci fait il alla se mettre en position, à la seule différence qu'il allait se servir du kinobori pour se fixer à la falaise. La corde n'étant là que comme une ligne de vie, l'empèchant de s'écraser dans la mer si il venait à lacher prise.
Réaliser des tractions tout en se servant du kinobori n'était pas une chose aisée. Mais Koto maitrisait son chakra et ce ninjutsu ce qui réduissait la difficulté de cet exercice. La nouvelle difficulté venait du fait que maintenant Koto était collé à la falaise. Koto ignora les blessures plus profondes qu'il se faisait, se concentrant que sur la réussite de son exercice.


*cet exercice est ma propre mission, il est hors de question que je recule.*

Le temps passa, le vent se leva et le sang se misà couler le long de la paroi rocheuse. Avec le vent qui se levait, la tempéture du corps de Koto baissa. Sa transpiration dût à l'effort, les douleurs dût à celui ci montrait la fatigue qui gagnait le jeune homme. Utiliser le kinobori, l'aidait à renforcer son mental et sa maitrise. Il était facile de maintenir un flot constant de chakra lorsqu'on était en pleine forme, mais il avec l'accumalation de la fatigue cela devenait plus dur. De plus dans un combat celui qui se montrait le plus endurant, le plus résistant voyait ses chances de victoire augmenter.
Koto ne sut pas le temps qu'il avait passéà faire cet exercice, mais lorsqu'il remonta sur le plateau de la falaise il était épuisé, aussi bien physiquement que mentalement.
Maintenant que le jeune homme était épuisé, il ne comptait pas s'arréter maintenant. Durant ses précédements combats, Koto avait rarement dût aller au dela de ses limites, de ses forces. Mais le déserteur savait que les prochains seraient bien plus dure et difficile. Une paix semblait s'être installé entre les différents villages depuis la défaite et la mort de l'ancienne Tsuchikage. Mais Shike et ce malgré certains rapprochements, n'était pas pour autant à l'abri. Ce village acceuillait ceux qui désiraient commencer ue nouvelle vie, ou qui avait besoin d'une force que leur village ne pouvait leur apporter. Mais tous les déserteurs gardaient en eux pour la plupart une rancoeur, voir une haine envers leur ancien village ou les ennemis de ce dernier. Ce fait devait être pris en compte, un jour les Nukekage devront choisir entre certains de leurs subbordonnés et leur désir d'alliance. C'était pour cela que Koto devait devenir encore plus fort, pour réussir à protéger ce village et vaincre ses ennemis personnels.
Koto avait récupéré quelque peu, mais pas tellement. Mais cela était suffisant pour qu'il reprenne ses exercices physiques. Cette fois ci Koto resta simple et classique, il se contenterait de réaliser des tractions, pompes et abdominaux. Etant solitaire par nature, s'entrainer seul et rester sur place ne le dérangeait pas. Lorsqu'il commença ses séries, il découvrit que sa fatigue physique était plus importante qu'il ne l'aurait crut. Ce fut surtout durant les séries de pompes et de tractions, qu'il ressentit cette fatigue. Ses bras, ses muscles, tremblaient au moindre effort, Koto ressentait leur brulure. Il ne termina pas le nombre de séries qu'il faisait, mais il était allé à la limite de ce qu'il pouvait faire.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Efforts et douleurs
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dessins en douleurs... pardon, en couleurs !
» Médaille Notre-Dame-des-7-Douleurs - XIXème
» douleurs de nuques ???
» Douleurs musculaires, articulaires, etc. liées au penspinning
» Douleurs menstruelles!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Gaiden :: Hors trois Villages :: Hors des trois Villages cachés principaux :: Shike no Kuni :: Zones d'entrainements :: Zone 1 : Les falaises-
Sauter vers: