Naruto Gaiden

Jeux de Rôle Rp sur l'univers Naruto
 
AccueilFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Maison de Kogane

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Kogane
Jounin de Suna
Jounin de Suna
avatar

Nombre de messages : 730
Age : 25
Date d'inscription : 10/08/2006

Feuille de personnage
PV:
57/57  (57/57)
PC:
116/116  (116/116)

MessageSujet: Maison de Kogane   Mar 29 Aoû - 20:20

La maison de Kogane est composés de 7 pièces: le salon, la cuisine, sa chambre, la salle de bains, les toilettes, la chambre de sa mère (vu que son père est mort et oui elle vit encore chez ses parents) et la salle à manger.

La maison de Kogane se trouve près de l'académie, un avantage considérable pour l'étudiante.
La maison n'est pas très jolie vu de dehors voir un peu "effrayante" mais un l'intérieur s'est différent.

Le salon: Un endroit où la télé est souvent allumée sans même qu'on la regarde, sous le canapé, il ya toujours quelquechose qui traîne...Mais c'est pourtant l'endroit préférée de la famille. Où tout et n'importe quoi se passe.

La cuisine: Assez petite mais avec une odeur bizzare qui l'accompagne.

La chambre de Kogane: Son endroit, son jardin...Assez bien rangée malgré tout les croquis et peluches qui y traine...Kogane garde toujours un petit bout de son enfance.

_________________
Kogane


Dernière édition par le Mer 30 Aoû - 19:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kogane
Jounin de Suna
Jounin de Suna
avatar

Nombre de messages : 730
Age : 25
Date d'inscription : 10/08/2006

Feuille de personnage
PV:
57/57  (57/57)
PC:
116/116  (116/116)

MessageSujet: Re: Maison de Kogane   Mer 30 Aoû - 19:05

Kogane entra chez elle, les mains en mauvaise état.

-Maman, je suis rentrée!!!!

Elle retira ses chaussures et avança vers la cuisine, sa mère préparée le diner.

-ça s'est bien passé?

-Hey bien...ça aurait pu mieux se passer

Elle dina en compagnie de sa mère, se brossa les dents et alla s'endormir fatiguée de sa journée.

*J'espère que j'aurais bientôt une mission intéréssante

Puis elle s'endormit quelques minutes après.

Image Hosted by ImageShack.us

_________________
Kogane
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kogane
Jounin de Suna
Jounin de Suna
avatar

Nombre de messages : 730
Age : 25
Date d'inscription : 10/08/2006

Feuille de personnage
PV:
57/57  (57/57)
PC:
116/116  (116/116)

MessageSujet: Re: Maison de Kogane   Mer 30 Aoû - 20:08

Kogane se réveilla, elle entendait du vacarme dans la rue...Elle ouvrit les yeux, se leva et regarda par la fenêtre...Rien à l'horizon mais elle s'inquièta. Avec discrétion, elle sortit de chez elle (en pyjama et en pantoufles XD).

Mais à première vue, son imagination lui jouait peut-être des tours.

_________________
Kogane
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kogane
Jounin de Suna
Jounin de Suna
avatar

Nombre de messages : 730
Age : 25
Date d'inscription : 10/08/2006

Feuille de personnage
PV:
57/57  (57/57)
PC:
116/116  (116/116)

MessageSujet: Re: Maison de Kogane   Dim 1 Oct - 17:16

Kogane était devant chez elle fatiguée, mais elle ne devait pas s'endormir. Elle chercha sa clef sur son sac...Cela faisait quelques minutes qu'elle cherchait sa clef. Elle comprit dès la cinquième minute qu'elle l'avait oublié et attendit donc devant chez elle comme une abruti.
Au bout de vingt minutes, sa mère arriva et la vit ainsi.

"Kogane? Qu'est ce que tu fais ici? Pourquoi n'es-tu pas rentré?"

"J'ai oublié ma clef..."

La mère de la jeune genin hocha les épaules et ouvrit la porte. Elel s'aaseya sur le canapé où sa fille l'a rejoigna.

"Alors qu'as-tu fait aujourd'hui?"

"Un entrainement intensif et en plus je ne dois pas dormir pendant longtemps pour apprendre un jutsu..."

"Hey bien...il va te falloir tu courage, bon je vais préparer le diner"

Kogane sourit à sa mère et lui propsa de l'aider. Bien qu'elle était déjà épuisée, elle devait tenir.

_________________
Kogane
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kogane
Jounin de Suna
Jounin de Suna
avatar

Nombre de messages : 730
Age : 25
Date d'inscription : 10/08/2006

Feuille de personnage
PV:
57/57  (57/57)
PC:
116/116  (116/116)

MessageSujet: Re: Maison de Kogane   Lun 9 Oct - 16:23

Il faisait une nuit obscure, les bâtiments étaient à peine visibles et une légère brise faisait grelotter Kogane. Elle n’avait pas l’habitude de s’aventurer dans les pénombres de la nuit, il pouvait se passer tellement de choses la nuit que cela l’inquiéter. Et si ça tombée sur elle ? Lorsque Kogane arriva enfin chez elle, elle ne checha même pas à prendre ses clefs. Elle sonna sans hésiter. Elle dut attendre au moins cinq minutes avant que la porte ne s'ouvre enfin. C'était sa mère, qui était fatiguée et en robes de chambre, elle semblait très inquiète.

"Kogane? Pourquoi rentres-tu à une heure aussi tardive? Je me demandais où tu étais..."

"Trop long à expliquer, je te racontrais plus tard. En attendant je suis épuisée, je vais aller vite me coucher."

Elle sourit lègèrement à sa mère puis se dirigea sans ajouter le moindre mot vers sa chambre.
Elle posa son sac sur le plancher et s'allongea sur son lit; en y repensant ça faisait longtemps qu'elle n'avait pas fermé l'oeil. Elle repensa à la journée qu'elle venait de passer, elle avait été riche en apprentissage.


Après quelques minutes de repos, elle se leva enfin pour se mettre en pyjama et ranger rapidement ses affaures à leurs places respectives. Aussitôt fait, elle s'allongeait sur son lit et s'endormit...

_________________
Kogane
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kogane
Jounin de Suna
Jounin de Suna
avatar

Nombre de messages : 730
Age : 25
Date d'inscription : 10/08/2006

Feuille de personnage
PV:
57/57  (57/57)
PC:
116/116  (116/116)

MessageSujet: Re: Maison de Kogane   Mar 10 Oct - 10:43

Kogane se réveilla à l’écoute des bruits extérieurs et du rayon de soleil qui passait sur ses yeux. Elle était bien fatiguée mais semblait avoir était satisfaite de sa nuit. Il lui fallu une bonne dizaine de minutes avant de pouvoir se lever. Lorsque ce fut fait, elle regarda par la fenêtre d’un intérêt très minime ; rien ne se passait dans les environs, une ambiance bien monotone pesait sur le quartier ce qui déçue la genin. Puis, elle ouvra la fenêtre, il faisait bien chaud aujourd’hui, normal pour un village aussi ensoleillé que Suna. Ensuite elle l’a referma puis se dirigea vers son placard pour se changer.

*Pff, je vais devoir m’entrainer en ninjutsu aujourd’hui. Le bon côté des choses c’est que Rin-sensei ne sera pas là…Enfin un jour sans surprises farfelus.*

Elle continua son train-train quotidien matinal…Elle était sur le point de s’en aller, elle avait prit son sac, de quoi manger et se désaltérer…A peine eut elle le temps de fermer la porte qu’elle entendit un bruit suspect. Elle se retourna par instinct puis continua son chemin sans y prêter attention.

_________________
Kogane
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kogane
Jounin de Suna
Jounin de Suna
avatar

Nombre de messages : 730
Age : 25
Date d'inscription : 10/08/2006

Feuille de personnage
PV:
57/57  (57/57)
PC:
116/116  (116/116)

MessageSujet: Re: Maison de Kogane   Mer 11 Oct - 12:38

Kogane avait terminé sa journée d'entrainement en ninjutsu, elle était extenuée et n’avait qu’un et un seul désir ardent : Dormir…Elle n’avait pas la force de courir et donc marcher à une vitesse peu commune, d’une lenteur digne d’un vieillard. Elle avait failli s’endormir à plusieurs reprises.
Lorsqu’elle arriva enfin chez elle, elle se dirigea directement chez elle sans même manger. Elle n’avait pas du tout faim. C’était toujours ainsi avec Kogane, elle avait un appétit de moineau et de ce fait elle ne mangeait que très peu, ce qui justifiée son poids si léger.


*Beuh…Il n’est que sept heures (en regardant l’horloge du salon)…*

Malgré cette heure aussi peu tardive, elle s’endormit puis se dirigea vers le pays des rêves.
Le lendemain, elle se réveilla à onze heures et fit son train-train quotidien. Après qu’elle finit tout ce qu’elle devait faire, elle se dirigea machinalement vers l’horloge qui indiquait midi pile. Elle devait attendre avant le rendez-vous à la bibliothèque avec son sensei…Ah…ça n’avait pas vraiment l’air super.
Lorsqu’il fut temps d’y aller, Kogane ne prit rien d’extraordinaire après tout que pouvait-il lui arriver de spécial dans une simple bibliothèque…

_________________
Kogane
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kogane
Jounin de Suna
Jounin de Suna
avatar

Nombre de messages : 730
Age : 25
Date d'inscription : 10/08/2006

Feuille de personnage
PV:
57/57  (57/57)
PC:
116/116  (116/116)

MessageSujet: Re: Maison de Kogane   Jeu 12 Oct - 19:50

(Shushi=graine, même si ça ressemble beaucoup à sushi).

Devant la porte d’entrée, Kogane se rendit compte du boulot qu’allait lui demander ce petit grain qui ne présentait, à première vue, aucune utilité à part le fait que ça allait gâcher un peu du précieux temps de la genin .Après avoir relativisé sur sa situation actuelle, Kogane ouvra la porte et se dirigea directement vers la cuisine ; elle avait acheté tout le nécessaire pour le futur nid douillet de la graine. Elle posa donc ce qui lui avait fait perdre une partie de ses économies, sur la table à manger, sa graine allait être en compagnie d’une jolie rose rouge en vase.
Elle posa un pot qu’elle avait prit le temps de décorer pendant cinq minutes, mit de la terre à l’intérieur et plaça sa graine.


"Es-tu bien installé ma petite shushi ?"

Kogane venait de trouver le nom qu’elle allait donner à sa graine, bien que ce n’était pas très original elle avait tout de même trouvé. Et s’était rendu pareillement qu’elle parlait à une simple graine, décidément la folie de son sensei était contagieuse. Si la genin devait considérait cette graine comme sa "patiente" (Et oui elle avait décidé que ce serait une fille), comme son amie ou encore une humaine.

Elle resta une bonne heure à chouchouter Shushi en : l’arrosant (mais à petite dose pour en pas tout gâcher), à l’observer, à lui parler (sa mère qui était passée par là l’avait crue folle) et à tentait désespérément d’utiliser son chakra comme fertilisant mais malheureusement cela échoua lamentablement. Au bout de la quinzième tentative, Kogane essaya de se concentrer d’avantage, de penser à tout ce qu’elle avait lu dans cette encyclopédie qui l’avait très ennuyée et à également penser à tout ce qui se rapporter à la médecine, surtout au ninjutsu médical. Elle pensait au bien de Shushi, à sa future forme…

* Shushi-san…*

Une espèce de chakra vert sortit de ses mains, mais ne résista pas plus de 5 secondes quant aux tentatives ultérieurs elles furent tous ratés. Lorsqu’il fit assez tard, Kogane remit ça à demain et laissa sa Shushi seule en compagnie de rose…

Le lendemain, la genin s’était levé bien tôt surement pour sa graine. Elle se précipita sans réfléchir vers la cuisine pour voir comment se portait Shushi et en profita également pour prendre son petit-déjeuner. Ensuite elle retenta d’utiliser ses capacités plus que médiocres en ninjutsu médical qui se soldèrent en échec…Kogane commençait à désespérer elle n’avait pas le moindre talent en cet art en y repensant.

Même si ses expérimentations matinales avaient ratés, la jeune fille gardait une lueur d’espoir en elle, elle ne pouvait décevoir sa Shushi. Elle avait repensé à tout ce qu’elle connaissait en ninjutsu médical à nouveau, bien que cette fois-ci ça semblait bien plus clair à ses yeux, pour ensuite pouvoir l’utiliser.

Vers trois heures et quart, Kogane réussit enfin à créer du chakra vert pendant une minute entière et avait surement aidé sa plante en la fertilisant.

Pendant le temps qu’il lui fallut, Kogane s’améliora peu à peu en se qui concerne l’utilisation de chakra vert et Shushi ne s’en portait que mieux. Il semblerait même que Kogane se soit attachée à cette graine au point de lui parler comme une folle, de la gâter à chaque moment de la journée, de l’observer avec intérêt pendant plusieurs heures sans rien faire d’autres bref la genin s’y été assez attaché. Elle devait bien entendu montrer son travail (espérant que ce soit bien fait) qu’elle avait fourni et surement donner à son sensei le fruit de son travail.

_________________
Kogane
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rin
Mort
avatar

Nombre de messages : 997
Age : 27
Localisation : Dans le lit de ta copine...
Date d'inscription : 29/08/2006

Feuille de personnage
PV:
465/465  (465/465)
PC:
675/675  (675/675)

MessageSujet: Re: Maison de Kogane   Ven 13 Oct - 17:39

[H.rp: Tu t'avances beaucoup...dans la maîtrise du chakra et dans la croissance de la plante, je ne te fais pas éditer mais tu es encore loin, très loin de maîtriser le début du ninjutsu médical ^^ ]

Kogane avait essayer de transformer en chakra médical, son chakra personel, mais ce fut un échec, pas moyen de lui faire changer sa nature, il tenta le même principe qu'avec les élémentaires mais il semblait que cette transformation était bien plus complexe que les autres, il décida donc de se restreindre à une approche classique du jardinage et du soin...

Même si elle n'avait pas réussit à fertiliser sa plante à coup de chakra les soins et l'attention qu'elle lui avait prodigué avait eu des effets miracles sur la petite plante du lendemain, on voyait un belle pousse qui pointait le bout de son nez à travers la terre, en effet les graines d'haricots avait la réputation de pousser très vite...

Kogane observa longtemps sa patiente, puis décida qu'il était temps d'aller se laver, elle sentit un courant d'air en se dirigeant vers la salle de bain, étrange aucune fenêtre n'était ouvertes...Une fois de retour à la table et franchement habillé, elle eut la terrible vision de voir sa pousse, toute marron, comme si elle venait en quelques minutes de boire un poison puissant...

Kogane fut terrifié, elle allait mourir, sa patiente allait mourir, il était maintenant temps pour elle de se metttre d'urgence au ninjutsu médical, elle se souvînt de ce qu'elle avait lu dans le livre, ce n'était pas une question de concentration et d'union avec l'élément, non c'est fois, c'était belle et bien une question de capacité, elle devait en effet, utiliser qu'uen partie de ses cellules pour produire le chakra vert, elle devrait utiliser ses cellules produisant les globules blancs, les plaquettes et réussir à transformer ce chakra avec la force de son esprit, ce qui expliquer la fatigue des ninjas médicaux. Parvenir avec son esprit à malaxer ce chakra sélectionné dans les cellules de son corps, pour le rendre homogène mais aussi très instable ce qui permet au ninja médicaux de donner des utilités diverses à ce chakra...

La survie de sa plante dépendait de sa réussite, les minutes étaient comptés...Elle devait réaliser un mini shousen...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kogane
Jounin de Suna
Jounin de Suna
avatar

Nombre de messages : 730
Age : 25
Date d'inscription : 10/08/2006

Feuille de personnage
PV:
57/57  (57/57)
PC:
116/116  (116/116)

MessageSujet: Re: Maison de Kogane   Sam 14 Oct - 16:48

(Vraiment désolé pour le RP tout pourri, mais mon week-end est assez chargé)

Kogane qui était partie dix minutes se laver croyant que sa précense ne serait pas indispensable durant ce temps si court. Lorsqu'elle revint dans la cuisine elle sursauta,sa Shushi était sur le chemin de la mort ; Kogane ne s’était pas assez bien occupée de sa graine, ses capacités en ninjutsu médical étant médiocre n’avaient pas beaucoup aidé sa Shushi. Bien que la genin était tétanisée elle tenta de se calmer et de relativiser, d’essayer d’exécuter un Shousen no jutsu. Ce jutsu…Kogane n’y connaissait presque rien à part qu’il permet de soigner de très grosse blessure et qu’il nessécitait du chakra vert. Pour accumuler ce chakra vert elle devait puiser de ses cellules reproduisant des globules blancs, si elle se souvenait bien de ce que disait cette encyclopédie. Ce n’était pas tout, elle devait réussir à l’ordonner, veiller à ne pas le laisser se disperser. Bien que Kogane doutait fortement qu’elle arrange les choses si elle pouvait aider sa graine, elle tenterait le coup peut-être qu’aujourd’hui la chance lui souriait enfin.

"Shushi…"

Elle commença d’abord pour visualiser son corps, puis petit à petit elle s’approchait de ses cellules…Elle était arrivée à ses vaisseaux sanguins, puis enfin à ces cellules dont parlait cet fichue encyclopédie. Puis elle tenta de modifier son chakra grâce à son esprit si excentrique. Toutes les étapes de l’encyclopédie devaient être faites et réussite…
Kogane pensant avoir réussit, plaça ses mains tremblantes au dessus du pot qui contenait Shushi, puis regarda sa petite graine, elle devait la sauver coûte que coûte. Elle resta un peu près calme pour ne pas gâcher ses efforts inutilement.


"Shousen no jutsu !!!"

La jeune genin qui tremblait comme jamais espèrait avoir servit, si sa Shushi mourrait elle s'en voudrait toute sa vie...

_________________
Kogane
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rin
Mort
avatar

Nombre de messages : 997
Age : 27
Localisation : Dans le lit de ta copine...
Date d'inscription : 29/08/2006

Feuille de personnage
PV:
465/465  (465/465)
PC:
675/675  (675/675)

MessageSujet: Re: Maison de Kogane   Sam 14 Oct - 17:19

Un chakra turquoise sortit des mains de Kogane, son vert était orignial entre la couleur du ciel et de la nature, une couleur qui montrait une facette de sa personnalité changeante et divergente. Ce chakra était le sien, à la fois qui prend soin mais qui sait faire mal, malheureusement même s'il était beau, le but n'était pas atteint ici, mais la plante regagna rapidement ses couleurs, certes le jutsu ne pouvait pas être qualifié de réussit bien entendu mais le peu de chakra avait réussit à redonner vie à la plante fébrile et à lui donner une petite germe de haricot, ce n'était désormais plus qu'une question d'heure avec que la graine donne naissance à son premier haricot...

On put lire un regarda de soulagement et d'assurance dans les yeux de la Genin, elle regarda ses mains et traca chaque lignes de sa main par un coup de tête, puis peu à peu estompa sa concentration sur son nouveau don et se reconcentra sur sa plante, maintenant elle n'avait plus besoin que des soins habituelles...Et dès que le légume serait à point, elle pourrait courrir à la bibliothèque...


[H.rp: Tu posts tes soins ici et ton arrivée à la bibliothèque d'un coup, pas besoin de moi entre deux ^^ ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kogane
Jounin de Suna
Jounin de Suna
avatar

Nombre de messages : 730
Age : 25
Date d'inscription : 10/08/2006

Feuille de personnage
PV:
57/57  (57/57)
PC:
116/116  (116/116)

MessageSujet: Re: Maison de Kogane   Dim 15 Oct - 10:08

Elle venait de faire sortir de ses mains un chakra peu ordinaire même unique, il était turquoise et semblait ne pas avoir beaucoup d’effet sur la graine, ce qui désolait Kogane. Shushi comptait sur elle et le peu que la genin pouvait lui apporter n’était pas suffisant à la survie de la graine. Kogane observa l’évolution de sa Shushi ; elle avait quelque peu grandi et se porter un peu mieux. Après tout peut-être que la jeune fille pouvait encore sauver Shushi si elle triplait ses efforts et si elle lui apporter ce fertilisant si spécial quotidiennement.

Kogane s’installa sur la chaise la plus proche et continua de regarder sa germe de graine. Quelques minutes plus tard, elle se décida enfin de sortir de la pièce vue l’heure tardive. Elle ferma délicatement la porte puis se dirigea vers sa chambre pour aller vers le pays des rêves. Malheureusement pour la genin la nuit fut rude et le sommeil lui manquait, elle ne cessait de s’imaginer sa plante mourir de toutes sortes de façon, des plus originales aux plus probables. Lorsqu’elle réussit enfin à fermer ses yeux, son rêve n’avait aucun rapport avec Shushi, bien au contraire ce rêve tournait autour du père de Kogane. Cela faisait bien longtemps qu’elle n’avait pas rêvé de lui ou penser à lui, ce n’était pas qu’elle l’avait oublié mais repenser à lui faisait rappeler tant de mauvais souvenirs…

Une lumière…Oui, c’était bien le matin. Kogane se précipita vers la cuisine en croyant que Shushi avait besoin d’elle mais lorsqu’elle arriva au dit lieu, elle vit sa mère buvant une tasse de café en observant sa graine.

"Tu es enfin réveillé ma puce, alors c’est ça la graine dont tu me parlais tant…Si elle t’aidera à apprendre de nouveaux jutsus tu devrais t’en occuper d’avantage, elle semble ne pas aller très fort."

Kogane inquiète des propos de sa mère s’approcha de sa graine. Elle devait vraiment lui apporter du "fertilisant" en chakra. Elle observa ses mains puis les plaça au dessus de Shushi. Elle ferma ses yeux puis visualisa à nouveau son corps, puis ses vaisseaux sanguins puis ses cellules produisant les globules blanches. Elle puisa le plus de chakra possible en se rappelant des étapes de l’encyclopédie. Lorsqu’elle fut prête elle ouvra ses yeux.

"Shousen no jutsu !!!"

Sa mère observa le jutsu qu’exécutait sa fille avec admiration, son chakra était étrangement joli à voir. L’intérêt que portait la mère de Kogane à son exploit lui fit tomber sa cuillère.

"Kogane…C’est…Magnifique."

La jeune fille se retourna en souriant et en rougissant, sa mère ne l’a complimentait presque jamais et ses mots lui avait fait chaud au cœur. Kogane était plus déterminée que jamais non seulement sa mère était fière d’elle mais en plus sa Shushi comptait sur elle. Tous ses éléments étaient en sa faveur, en conséquence, à chaque partie de la journée (matin, midi et soir) elle exécuter le Shousen no jutsu. Elle continua ainsi jusqu’à le temps qu’il lui fallu pour obtenir une belle plante dont son sensei serait étonné.

Le jour J, elle porta sa plate avec précaution et se dirigea jusqu’à la bibliothèque…

_________________
Kogane
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kogane
Jounin de Suna
Jounin de Suna
avatar

Nombre de messages : 730
Age : 25
Date d'inscription : 10/08/2006

Feuille de personnage
PV:
57/57  (57/57)
PC:
116/116  (116/116)

MessageSujet: Re: Maison de Kogane   Mer 18 Oct - 16:28

(Là c'est juste le post pour la pillule)

Kogane s’attendait à une simple pilule un peu près mangeable que son sensei avait l’habitude lui passer pour accroître ses forces, mais cette fois-ci c’était diffèrent. Cette pilule inquiétait la genin qui se demandé comment avaler quelque chose d’aussi gros, ça n’allait pas être tâche facile. A première vue, c’était impossible…Elle se remonta son regard jusqu’à voir Rin, elle l’observa ce demandant ce qu’il voulait lui faire avalé.

Elle commença par examiner la pilule et lorsque ce fut fait , elle prit son courage à de mains puis dirigea sa main tremblante où il y avait la pilule vers sa bouche, qui avait du mal s’ouvrir d’ailleurs. Elle avait beau essayer d’ouvrir la bouche, elle n’osa pas, elle avait peur de s’étrangler.

*Kso, ce n’est pas une simple pilule qui va en finir avec moi. Je l’avale et n’en parlons plus.*

Elle s’aida de sa main gauche pour ouvrir le plus grand possible sa bouche, une pilule aussi grosse ne pouvait entrer facilement…Malgré la position de sa main gauche et sa bouche grande ouverte, il y avait toujours quelque chose qui bloqué, Kogane avait trop peur. La genin se rendant compte de sa posture ridicule regarda rapidement Rin pour savoir s’il se moquait ou pas. Elle commença par déstressée en se persuadant qu’elle s’étranglerait pas…Puis sans trop réfléchir elle fit entrer la pilule dans sa bouche.Le tout était de l’avaler, une difficulté encore plus grande pour Kogane. Il semblait que c’était coincer…

*Non !!! Entre !!Entre !!!!*

Plusieurs solutions s’offrait à elle : se faire souffrir pour ouvrir sa bouche, se forcer à un point inimaginable, se faire confiance…

*Hey bien, je vais commencer par me faire mal…*

Kogane serra son poing libre puis se frappa le plus fort possible sur le ventre, elle ne s’en était pas rendu compte mais elle avait frappé beaucoup trop fort. La souffrance était tellement forte, qu’elle en fit sortir une larme mais la pilule n’était toujours pas entrée dans son estomac…
Elle prit cette fois-ci ses deux poings (la main droite étant dorénavant libre), pour se faire d’avantage mal, sinon si elle ne pouvait l’avaler…Elle mourait étouffée...Cette fois-ci, elle s’était vraiment fait mal.

*Si je n’y arrive pas je continuerais à me faire mal…*

Elle se mit à penser à son père la larme à l’œil, il n’aurait jamais été fier que sa fille meurt d’une façon aussi ridicule. Non seulement, elle n’avait pas réalisé son nindô mais elle était également très jeune...Mourir ainsi, serait impensable. Elle se força à avaler la pilule et finalement, ça finit par entrer. Elle venait d’échapper à la mort…

_________________
Kogane
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kogane
Jounin de Suna
Jounin de Suna
avatar

Nombre de messages : 730
Age : 25
Date d'inscription : 10/08/2006

Feuille de personnage
PV:
57/57  (57/57)
PC:
116/116  (116/116)

MessageSujet: Re: Maison de Kogane   Jeu 19 Oct - 17:18

(Là c'est pour le poisson)

Un poisson ? Elle devait s’occuper d’un poisson…Kogane avait du mal à y croire, elle avait certes l’habitude des idées farfelus de Rin mais cette fois-ci ça en faisait une de trop et sachant qu’elle avait une faim de loup et que comme d’habitude, il n’y avait rien à manger chez elle, ce test serait bien difficile...Elle se demandait aussi ce qu’elle pouvait faire d’une simple poiscaille, qui pouvait si facilement mourir dans un environnement pareil. Quant à l’odeur n’en parlons pas, Kogane avait du mal supporter une telle puanteur. Tous ses éléments en défaveurs de Kogane rendaient ce test encore plus complexe, si elle voulait vraiment le réussir elle devait passer ces heures à s’occuper de son poisson sans le laisser seul plus d’une minute. En une minute, il pouvait mourir…Voyant qu’il était entre la mort et la vie, elle le posa sur le sable fin de son village puis se concentra le plus rapidement possible, plaça ses mains au dessus de lui et tenta d’envoyer son chakra vers lui.

"Shousen no jutsu !!"

Lorsqu’elle arriva enfin chez elle bouleversée par l’odeur déplaisante du poisson bien pourri et ayant utilisé le Shousen no jutsu au moins cinq fois, elle sonna ne pouvant pas laisser le tomber. Au bout d’une bonne dizaine de minutes d’attente, la mère de Kogane arriva accompagné d’un homme que Kogane n’avait jamais vu auparavant. Elle détacha son regard de sa poiscaille se demandant qui était cet homme et que faisait-il ici…

-"Tu as pensé à acheter de quoi déjeuner, bien pensé…"

-"Non, c’est un élément primordiale d’un de mes tests maman pas le diner…De toute façon, qui voudrait manger un truc aussi pourri."

En parlant du poisson, Kogane venait de l’oublier…Par un geste d’inquiétude elle se baissa en direction de ce dernier et se prépara à utiliser le Shousen no jutsu. Elle regarda sa mère de telle façon qu’elle puisse voir la progression de sa fille. Si sa mère admirait son travail, elle n’en serait que plus déterminée à s’améliorer…Son regard se pencha vers le mystérieux homme que Kogane soupçonnait amant de sa mère, puis elle finit par regarder à nouveau son poisson. Elle plaça ses mains encore au dessus de lui, en puisant le plus de chakra possible dont la pilule lui avait décuplé la quantité et envoya ce chakra vers le poisson. Kogane comprit à ses mouvements qu’il était encore vivant et en fut soulagée.

"Alors tu es une shinobi ?"

C’était une voix grave masculine qui venait de parler, pour être exacte c’était l’homme. Elle se releva, puis lui lança un regard noir qu’elle réservait normalement seulement à son sensei adoré. L’homme voyant la réaction de la jeune fille fit un pas en arrière et se dirigea vers la mère de Kogane qui semblait à la fois déçue et fière de sa fille.

"Tu pourrais répondre…En faite, très impressionnant ma puce, tu progresses et t’embellis à chaque jour qui passe. Tu deviendras une grande Kunoichi, continue ainsi…"

"Désolé Monsieur, heu oui je suis une shinobi, en faite...Merci maman."

Les mots que sa mère avait prononcés étaient restés en elle, marqué d’une pierre blanche, ces mots avaient touché Kogane qui était plus déterminée que jamais. Depuis peu de temps, la mère de la jeune fille la complimentait souvent…Quelque chose qui s’avérait rare normalement .Elle oublia l’homme et se focalisa sur son poisson.
Elle se dirigea vers le salon, la cuisine étant le temple de l’envie…Elle posa son poisson sur la table basse puis continua à exécuter des Shousen no jutsu toute les minutes environ, se rappelant de ce que disait sa mère…Ce test s’avérait très dur, malgré la quantité de chakra qu’elle avait accumulé elle était à bout de force. Mais elle devait passés ces heures à faire survivre ce poisson. Kogane s’était efforcée de ne pas tricher en le mettant à l’eau et réussit finalement à se retenir.

_________________
Kogane
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rin
Mort
avatar

Nombre de messages : 997
Age : 27
Localisation : Dans le lit de ta copine...
Date d'inscription : 29/08/2006

Feuille de personnage
PV:
465/465  (465/465)
PC:
675/675  (675/675)

MessageSujet: Re: Maison de Kogane   Jeu 19 Oct - 19:19

Kogane regardait son poisson faire des tour dans le bassin bêtement et à chaque fois qu'il avait fait un tour, il se cognait sur le bord droit, faisant trembler la paroi et laissait l'eau déborder quelques peu. Tout à coup, alors que l'atmosphère était détendu chez Kogane, la porte se mit à retentir, et les rideaux volaient de toutes parts dans la maison. La mère de Kogane se demanda rapidement ce qu'il pouvait bien se passer puis la Genin compris que l'excés de vent brusque signifait l'arrivée probable de son senseï mais un élément lui fit dire que non, c'était l'heure pile à laquelle il lui avait donné rendez-vous, Rin ne pouvait arriver à l'heure...

Kogane par acquis de conscience alla ouvrir la porte et découvrit le dos de son senseï qui semblait répéter son texte à la mère de Kogane, mais la différence de pression à cause de l'ouverture de la porte fit remarquer aux tenketsus sensibles de Rin que la porte était ouverte, le dos crispé, il se retourna en espérant de pas avoir à faire avec la mère de la Genin, si un domaine manquait principalement au Kazekage intendant, c'était bien l'aspect sociable et la confortabilité en socitété. Mais une fois son regard posé sur son interlocuteur, il vit que ce n'était que son insignifiante Genin, et n'attendit pas son permission pour entrer croyant qu'elle était seul...

Il avança dans le long couloir agréablement décoré, mais une chose le frappa désagréablement, qu'il regardait de toute part, la maison était belle et bien rangée, et sentait le frais. Rin voulait s'arranger pour rester quelque peu dans cette ambiance qui la changer de son bureau petit et mal rangé mais aussi de son studio qui commençait à déborder de "bordel". Il avança en observateur, pour découvrir avec désenchantement, que la Genin n'était pas seule chez elle, alors qu'il voulut disparaître avec son jutsu, la dame le remarqua et se rapprocha de lui trop tard, le contact était inévitable...


"Ohayo...Je suis Rin, Kazekage honoraire et senseï de votre fille..."

Très crispé, il se retourna directement vers le bassin ou il vit le poisson en pleine forme, et conclut que le test n°5 était une réussite comme les 4 précédents, ils allaient pouvoir passer à la suite, le 6eme devrait prendre à la Genin quelques secondes, mais Rin préféra tout de même lui soumettre, et perdu dans ses idées, il en oublia la réponse de la mère de Kogane, et à nouveau se procurait un mauvaise réputation comme il en avait l'habitude...

"Le test n°6 est un bilan, je veux que tu crées un shousen dans le vide, les paumes de main dirigées vers le haut...Quand au septième il consistue à compresser ton chakra médical dans une boule plus compact...Et le 8ème requiert que tu modules ton chakra et que tu lui donnes une forme au choix..."

Rin savait que ces trois test étaient simple en apparence mais le huitième demandait une excellente maîtrise du chakra. Il regarda et jugea si elle en était capable du premier coup, probablement même s'il lui faudrait du temps et beaucoup de concentration chose pas vraiment convenable pendant un combat...Rin se tourna et vit le regard noir de la mère de la Genin, et déglutit, ne sachant pas quoi dire, il préféra se taire...

[H.rp: je t'autorise à enchaîner les trois dans un post et de dire les résultats mais tu devras échouer une fois dans un des trois puis réussir et faire un bon post]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kogane
Jounin de Suna
Jounin de Suna
avatar

Nombre de messages : 730
Age : 25
Date d'inscription : 10/08/2006

Feuille de personnage
PV:
57/57  (57/57)
PC:
116/116  (116/116)

MessageSujet: Re: Maison de Kogane   Sam 21 Oct - 12:16

L'arrivée à l'heure de son sensei avait surpris Kogane qui remarqua l'intérêt qu'il portait à la réussite de ses tests, après tout il n'était pas si égoïste qu'elle ne le pensait. La jeune fille continua d'observer son sensei avec mépris. Il semblait rêveur et très distant vis à vis de la mère de Kogane qui devait penser un peu près la même chose sur lui que sa fille: c'est à dire de la haine.

A l’écoute des buts des trois autres tests, Kogane comprit que ça allait être bien plus simple que les précédents, mais sa concentration ne devait pas baisser. Si elle sous-estimait la difficulté de ces tests, cela lui retomberait dessus. C’est donc pour cela qu’elle multiplia ses efforts, elle devait réussir ces trois tests en quelques secondes et étant donner que sa mère était en train de l’observer, ce n’était pas le moment d’échouer.

*Bon, pour le sixième test je dois créer un shousen vers le haut, dans le vide. Ça risque d’être plus compliqué que prévu.*

Elle plaça ses mains vers le haut, en observant le plafond. Elle commença par fermer ses yeux pour se concentrer d’avantage et oublier les regards de son sensei et de sa mère. Elle devait puiser de son chakra vert et non bleu ni turquoise, qui était placé dans ses cellules productrices de globules blancs situés à leur tour dans ses vaisseaux sanguins. Étrangement elle avait beaucoup de mal à retirer du chakra, normal vu ce qu’elle avait du utiliser à cause de son poisson…

*Kso, il faut que je prenne du chakra vert...*

Elle fronça les sourcils et finalement fut récompenser de ses efforts, elle sentait à nouveau du chakra l’envahir…Du chakra médical et vert. Maintenant elle devait affronter une autre difficulté : envoyer son chakra vers le vide. Elle tenta de percevoir l’air qui l’entourer, après tout si elle devait l’envoyer vers le vide elle devait l’envoyer également vers l’air. L’air…C’est tellement vague, pour réussir elle devait optimisait au maximum vu qu’il semblait impossible d’envoyer son chakra vers l’air, à vu d’œil. Elle maintint son chakra sur ses mains puis l’envoyer vers le haut.

"Shousen no jutsu !!!"

Dès qu’elle prononça le nom du jutsu elle ré ouvrit ses yeux et comprit qu’elle venait de réussir le sixième test sous le regard admiratif de sa mère et l’indifférence du Kazekage. Elle avait le sourire aux lèvres, d’habitude pour réussir un test cela devait prendre une bonne dizaine de minutes, alors qu’elle venait de parvenir à son but en à peine quelques secondes.

Dorénavant il était temps de passer au septième test, dont le but cette fois-ci était de consister à compresser son chakra médical dans une boule plus compact. Ce test semblait un peu moins complexe que le précédent. Kogane serra les poings puis les rapprocha avec rapidité, en les desserrant. Lorsque ses mains furent côte à côte elle les plaça de telle façon qu’elle puisse créer quelque chose ressemblant un peu près à shousen. Elle ferma ses yeux puis s’imagina une espèce de boule verte, une boule qu’elle devait maintenir ce qui était bien différent de l’exécution du shousen. Elle devait conserver son chakra médical en ses mains puis créer à l’aide de cela une espèce de boule qui ne tiendrait qu’à sa simple volonté. Lorsque suffisamment de chakra fut maintenu en ses mains elle l’envoya vers le haut puis essaya de générer à partir de ce chakra cette boule voulue. Elle s’aperçu qu’une mini boule verte se créer, mais sa taille et sa forme variait bien trop pour être considérer comme une réussite.

*Il faut que sa taille augmente et se maintienne…*

Elle continua d’envoyer le plus de chakra vers le haut en compressant avec ce qu’elle avait déjà réussit à faire. Au bout de quelques secondes, une boule un peu près ronde et compact avait pris forme. Le septième test venait donc d’être réussit. Il ne manquait plus que le huitième test…

Kogane qui croyait que plus rien de pouvait l’arrêter et qu’elle réussirait aussi facilement ce test que les antérieurs, ne se concentra que très peu. Elle venait de commettre une belle erreur en sous-estimant la difficulté de ce test. Elle voulait créer un triangle mais vu le peu qu’elle avait fait pour, son triangle ne ressemblait pas du tout à ce qu’il devait être ; il était minuscule voir peu percevable et avait la forme d’une tâche. Kogane observa d’un air ahuri de qu’elle venait de faire. C’était un échec total…

"Quoi ?!! Mais…"

L’espèce de chose qu’elle venait de créer se dissipa aussitôt laissant Kogane dans un embarras. Elle se retourna en rougissant vers son sensei puis vers sa mère en ne les regardant pas dans les yeux…

_________________
Kogane
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kogane
Jounin de Suna
Jounin de Suna
avatar

Nombre de messages : 730
Age : 25
Date d'inscription : 10/08/2006

Feuille de personnage
PV:
57/57  (57/57)
PC:
116/116  (116/116)

MessageSujet: Re: Maison de Kogane   Sam 21 Oct - 12:18

Kogane qui ne savait plus quoi faire ni dire se contenta de rester figée sans dire le moindre mot. Elle rougissait en regardant vers le sol. Que devait se dire son sensei ? Et sa mère ? Surement qu’elle était une incapable ne pouvant même pas prendre au sérieux un test qui pouvait peut-être change sa vie, qu’elle était une jeune fille se croyant supérieur aux autres dont l’estime venait de prendre un grand coup de fouet. Elle ne pouvait savoir ce que pensait les autres mais connaissait déjà ce qu’elle pensait d’elle dorénavant. Toutes ces hypothèses étaient ce qu’elle pensait d’elle…

"Ma puce ne te met pas dans un tel état, tu peux réussir je suis de tout cœur avec toi."

Kogane se mit à sourire, sa mère était toujours aussi fière d’elle. La jeune fille ne pouvait la décevoir à nouveau, elle devait réussir ce test à tout prix. Sa mère comptait sur elle, quant à son sensei elle ne se demandait même pas ce qu’il pensait, ça l’a découragerait…La jeune fille était plus déterminée que jamais.

*Je réussirais !!!!!*

Elle éleva son poing droit puis le baissa brusquement, ce geste était un peu prétentieux. Désormais seul la concentration, la détermination, le talent et la réussite devait être mis en avant. Le but de ce test était de créer une forme quelque conque qui se maintiendrait, la forme que Kogane avait choisit était le triangle, un choix des plus durs. Elle ne savait pas pourquoi elle avait choisi cette forme peut-être car les autres ne l’intéressait pas ou qu’elle voulait montrer quel pouvait réussir quel que soit la forme. En tout cas, Kogane se mit à penser à un triangle et à tout ce qui pouvait ressemblait de près ou de loin à cette forme. Lorsque ce fut fait, elle se plaça comme les précédentes fois, c’est-à-dire de telle manière qu’elle puisse produire quelque chose d’un peu près consistant.

Elle puisa encore du chakra médical de ses cellules qui devait en être un peu à cours, puis comme pour le septième test tenta de la compresser pour ensuite créer une forme qui se conserve le plus longtemps possible. Elle tenta de fabriquer le triangle dont elle ne cessait de penser grâce à son chakra vert. Un triangle un peu près compact commençait à prendre forme. Kogane multiplia sa production de chakra et ses efforts pour rendre ce triangle de meilleure qualité.

Ce fut une victoire, Kogane venait de créer le triangle tant voulu et en même temps réussit le huitième test. Elle se retourna vers les deux personnes qui avaient observé ce qu’elle faisait depuis le début. Puis observa à nouveau ce qu’elle venait de faire. Sa mère s’approcha du sensei de la jeune fille puis lui dit :

-"Vous avez fait du bon boulot, ma fille n’a jamais était aussi forte et aussi souvent heureuse. Arigato Kazekage-sama…"

_________________
Kogane
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rin
Mort
avatar

Nombre de messages : 997
Age : 27
Localisation : Dans le lit de ta copine...
Date d'inscription : 29/08/2006

Feuille de personnage
PV:
465/465  (465/465)
PC:
675/675  (675/675)

MessageSujet: Re: Maison de Kogane   Sam 21 Oct - 14:32

Rin regarda patiemment l'avacament lent de la Genin qui semblait être beaucoup plus fortes en discours et en mimiques qu'en actes. Bien qu'elle put réussir finalement ses tests, cela lui avait valut une perte considérable d'énergie mais aussi un état de fatigue avancé, mais elle avait encore assez de ressource pour passer immédiatement au test suivant, l'avant-dernier qui n'était pas des plus durs à nouveaux mais le plus était encore à venir...

Rin tourna la tête à la réaction de la mère de Kogane qui s'adresse à lui, il remarqua immédiatement un air de famille assez prononcé entre la Genin et sa mère, depuis leur air naïf, et bête donnait vraiment à voir des jumelles, bien que la longueur et la largueur n'étaient pas comparable, encore moins la beauté générale, déjà d'un âge mûre, elle avait perdu la plupart de ses charmes et de son attrait, mais de toute façon, pour un Gamin de 16ans comme Rin, ces détails ne lui importait que très peu. Il fut amusé de voir avec quel respect une personne tellement plus âgé et normalement sage, le traitait avec le plus grand respect, il en fut étonné à la limite du dégoût ne sachant pas différencier la pur hypocrisé de la vrai déférence, mais d'une totalement anti-démagogique, il répondit rapidement sans réfléchir à sa réponse et à ses conséquences comme il avait l'habitude...


" Je n'ai rien fais...Elle non plus...Je ne trouve pas qu'elle est progressé, certes je l'ai sortit de son petit cocon familiale qu'il l'avait placé dans un sphère privée, dans laquelle, elle était la plus belle et la plus puissante mais la faire redescendre sur Terre va me prendre encore quelques temps, il me reste une chose à faire avant qu'elle comprenne enfin l'humilité, je dois lui faire connaître la mort de plus près...Je m'en ferais un plaisir, ne vous en inquiétez pas. Je vous emprunte une fillette capricieuse, suffisante et naïve, mais je vous rendrez une kunoichi respectable, forte et conscience du monde qui l'entoure...Tel est ma mission que j'accepte par contrainte... "

Il avait fait tout son discours sans regarder un instant l'expression terrifié sur le visage de la mère qui a chaques phrases étaient entre l'envie de l'entrangler et de crier de haine. Rin fixait avec attention la modélisation du chakra qui venait de se transformer en tétraèdre (la forme 3D du triangle ^^ ). Il lui avait fallut du temps et les contours restaient flou mais le rendu général était plutôt bon. Le prochain test allait commencé...

"Voici la prochaine étape, tu vas t'infliger une plaie, je te laisse choisir l'objet contendant, l'endroit et l'honneur de te la faire...Ensuite je te laisserai quelque minutes pour explorer une autre fonction du Shousen Jutsu, en plus de stopper les hémoragies internes et externes, de refermer les plaies, de reconstituer les os et la peau, de désinfecter les plaies comme un premier test de la plaie mais maintenant nous allons voir sa dernière utilité dans ce test, l'aspect anesthésiant, tu vas tout simplement répandre ton chakra médical dans la plaie de façon très étendue mais très peu concentré, comme une légère brise, et cela aura pour conséquence d'endormir la zone, très pratique et obligatoirement pour ne pas entraîner la mort des personnes fragiles...Ton but n'est pas de refermer la plaie mais juste de l'endormir, je ferais un test pour savoir si tu as réussis...je te conseille de réussir..."

Rin avait le sourire qu'il aimait prendre quand il savait que ce qui attendait ses élèves n'avaient rien de réjoussant et surtout quand il avait la forte intuition de les voir foncer dans le mur...La mère écouta les paroles terribles du Gamin en face d'elle, il voulait que sa fille s'auto-mutile...Elle ne savait pas comment réagir face à cette demande qui parut tout à fait normale à Kogane, bien que le fait qu'il n'eut pas pris le plaisir de la blesser lui-même lui sembla bizarre mais c'était bien dans ses idées générales...Rin regarda amusé la réaction de la mère, et donna encore plus envie d'arriver au dernier test...

Il se tourna pour regarder Kogane à l'oeuvre, il aimait la voir tirer ses atroces grimaces quand elle devait abimer son physique si parfait, de plus si son test ratait, elle aurait cette fois, une belle cicatrice...


Stats des derniers tests : +2 nin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kogane
Jounin de Suna
Jounin de Suna
avatar

Nombre de messages : 730
Age : 25
Date d'inscription : 10/08/2006

Feuille de personnage
PV:
57/57  (57/57)
PC:
116/116  (116/116)

MessageSujet: Re: Maison de Kogane   Sam 21 Oct - 15:53

Le discours du Kazekage étonna la mère de la jeune fille qui comprenait désormais pourquoi Kogane se plaignait si souvent de son sensei, bien que cette dernière ne lui avait pas racontée l’histoire des touché. Elle resta figée et observa la suite des événements. Quant à Kogane, elle fut assez irritée de savoir que son sensei trouvait qu’elle n’avait pas progressé, elle se retint de le frapper mais ne pouvait cacher son ardente envie. La jeune genin comprit rapidement que le prochain test allait la blesser et en voyant son sensei avec son petit air content, elle comprit également le plaisir qu'il éprouvait à la faire souffrir. La mère de Kogane qui observait toujours ce qui se passait, avait peur de ce jeune homme, qu’allait-il faire de sa petite fille adorée ?

Kogane hésita…Elle ne savait pas où elle allait se blesser, son choix aurait une importance sur la difficulté du test. Ayant appris à faire le Shousen à une main, se blesser sur la bras serait un choix judicieux, par conséquent Kogane choisit donc de se blesser à son bras gauche, étant droitière. Elle fit une grimace, elle n’aimait pas se faire mal…Surtout qu’avec ses bras maigres elle ne pouvait pas s’infliger une plaie. La seule solution était d’utiliser…un kunai. Rien que d’y penser Kogane sentit son cœur battre à la chamade. Si elle ne manier pas avec perfection son kunai, la blessure n’en serait que plus grave. Elle se dirigea vers sa chambre laissant sa mère et son sensei seuls…Pendant ce court instant, il y eut un silence seul des regards s’échangeaient. Des regards qui n’avaient rien d’amicaux.

Lorsque Kogane réapparut, elle avait un kunai à la main. Sa mère s’inquiéta, qu’allait-elle faire avec ce kunai ? Elle n’allait pas se blesser avec une telle arme ?

"Tu es inconsciente ou quoi ?!"

Kogane sourit à sa mère qui était plus stressée que jamais en la rassurant, en lui disant qu’elle n’allait pas se blesser gravement. Malgré les mots rassurants de la jeune fille, sa mère avait toujours aussi peur…Kogane prit son arme, elle était prête…Elle ferma ses yeux et s’infligea une plaie sur le bras gauche, assez visible. Ainsi si elle ratait elle y perdrait quelque chose…Dès qu’elle ré ouvrit les yeux, elle ne réagit pas sa blessure était exactement comme elle la voulait. Elle remarque le petit sourire mesquin de son sensei, décidément il n’avait rien de bien en lui.

La jeune file était parée pour accomplir son jutsu, elle devait l’utiliser différemment. Bien, qu’elle ne savait pas vraiment comment s’exécuter elle s’en remit au destin espérant qu’il serait en sa faveur. Elle respira un bon coup s’apprêtant à accomplir son dû. Elle puisa comme pour chaque fois qu’elle devait faire ce jutsu, du chakra de ses cellules, qui étaient presque vide en réserves. Kogane devait réussir du premier coup...Elle s’installa sur le canapé puis plaça ses mains au dessus de sa blessure. Elle ne fit pas comme pour les précédents tests, elle se contenta d’utiliser peu de chakra et de le répandre avec prudence. Kogane commença à s’imaginer la réussite de ce test avec son optimisme légendaire. Elle sourit puis continua à répandre en peu de quantité son chakra sur sa plaie en évitant de déborder et d’en utiliser trop.

"Shousen to jutsu !!!"

_________________
Kogane
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rin
Mort
avatar

Nombre de messages : 997
Age : 27
Localisation : Dans le lit de ta copine...
Date d'inscription : 29/08/2006

Feuille de personnage
PV:
465/465  (465/465)
PC:
675/675  (675/675)

MessageSujet: Re: Maison de Kogane   Sam 21 Oct - 17:51

Kogane s'appliqua peu à peu, et termina d'endomir sa plaie en une dizaine de minutes, elle se dirigea vers assurance vers son senseï avec sa plaie sanginolante qui sembla faire beaucoup d'effet à la mère de Kogane qui regardait par dessus l'épaule de Rin, chose facile vu sa taille...Rin détourna le regard et tourna le dos à Kogane, celle-ci crut d'abord que son jutsu avait raté mais Rin se mit à parler avec assurance à la mère de Kogane, son assurance sociale tout à coup était un signe d'un sérieux extrême comme à son habitude lors des tests qui concernait sa matière préférée...

"Auriez-vous des citrons ?"

"Euh...Oui, dans la cuisine...c'est par là..."

Rin suivit le doigt indicateur de la mère et se dirigea dans la pièce qui devait être la cuisine a en juger par la soupe miso qui était en train de mijoter délicatement, peu à peu il fouilla et finit par trouver la corbeille à fruits en bois au dessu d'une étagère, il saisit 2 citronx et après un rapide coup d'oeil à la pièce parfaitement ordonné, il se dirigea lentement vers la pièce ou l'attendait les deux femmes, il saisit violemment le bras de Kogane, comme à son habitude et la mère de Kogane étouffa un cri de stupeur, un gamin venait de toucher le bras de sa fille...Si elle avait su ce que ce gamin de 16ans avait fait quelques semaines plus tôt dans le désert à sa petite fille de 14 ans elle aurait probablement essayé de le tuer même si son statut de Kazekage remplacant pourrait effrayer, malheureusement son très jeune âge avait la manie de donner aux gens une fausse impression sur Rin...et sur sa force...

Aussitôt le bras saisit, il regarda la plaie, avec une expression bancale bien qu'il connaissait le résultat, il voulait que la Genin s'en rende compte par elle-même, il saisit le premier citron et le pressa fortement au-dessus de la plaie...La première goutte pénétra rapidement dans la plaie rouge...


"AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHH"

Kogane poussa un cri inhumain, et s'affaissa à terre devant les yeux de sa mère qui cria à son tour de terreur, Kogane avait les larmes aux yeux...Le citron avait la propriété d'attaquer directement grâce à l'acidité les nerfs provoquant une douleur atroce sur une plaie non endormie, ce qui était le cas, Kogane ne s'était pas suffisant réfléchie à l'impact des test précédent, son but ici est de diluer son chakra, de le rendre le moins concentré possible pour qu'il devienne à la limite de l'état de gazeux car sinon en concentration normal il garde ses propriétés curatives et n'est en aucun cas un anesthésiant...Elle devient visualiser un nuage, la composition d'un nuage, un liquide certes mais tellement dilué dans l'air qui ne tombe pas...

Rin ne put retenir un sourire de joie quand il entendit le cri de la Genin et son sourire de douleur, il du se retenir de presser à nouveau le citron pour revoir cette douleur qu'il aimait plus que tout...La douleur s'estompa rapidement avec le chakra qui circulait dans sa plaie, Rin lacha le bras de Kogane d'une fois qu'y ne pouvait que lui faire comprendre qu'il était énormément déçut de sa prestation...Sans un mot elle alla s'asseoir et recommença sa concentration, sous les yeux de sa mère qui était cette fois dans un léger coma après avoir vu la scène horrible...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kogane
Jounin de Suna
Jounin de Suna
avatar

Nombre de messages : 730
Age : 25
Date d'inscription : 10/08/2006

Feuille de personnage
PV:
57/57  (57/57)
PC:
116/116  (116/116)

MessageSujet: Re: Maison de Kogane   Dim 22 Oct - 13:21

(Désolé pour le post tout pourri)

Kogane souffrait au plus au point…Comment un simple citron pouvait-il faire aussi mal ? La jeune genin fixa le sourire maléfique de son sensei en tremblant, elle avait raison ; son sensei ne pensait qu’à la faire souffrir, ça lui faisait plaisir. Sa mère était à moitié évanouie, effrayé par le Kazekage, elle n’aurait jamais cru que l’on puisse être aussi horrible. C’était décidé, tous les citrons de la maison iraient directement à la poubelle. Lorsque Kogane se remit un peu près de ses émotions, elle évita de regarder à nouveau cette horrible personne dont la simple prononciation du nom lui donnait envie de vomir. Si elle voulait ne plus souffrir ainsi, elle devait réussir ce test…Si elle échouait, elle devrait subir d’affreuses choses qu’elle ne voulait même pas imaginé.


Dorénavant le temps n’était plus aux cris et aux regrets mais à la concentration et à la volonté, chose que Kogane eut étonnamment beaucoup de mal a amassé. Deux minutes plus tard, elle réussit à se mettre dans le calme et à se concentrer en oubliant la présence de l’être ignoble qui se situé non loin d’elle. Elle serra les dents ressentant à nouveau cette étrange douleur, puis se concentra encore, mais cette fois avec plus de détermination. Sentant bien sa plaie, elle mit sa main au dessus de cette dernière qui continuait de la faire souffrir…Elle puisa le plus de chakra possible, même si désormais ses réserves étaient pour ainsi dire vide et qu’elle était assez fatiguée. Comme pour chaque Shousen no jutsu, elle devait garder tout le chakra accumulé en sa main droite pour ensuite appliquer avec délicatesse une fine couche de chakra par de-là la blessure. Mais pour cela, elle devait obtenir plus, beaucoup plus de chakra que ce qu’elle avait. Oui, mais comment ? La seule solution était de se motiver et de patienter. En ce qui concerne la motivation, Kogane en était déjà servit et pourtant cela n’avait aucun effet. Pour la patience, c’était autre chose…Elle attendit quelques minutes que son chakra se dirige vers sa main et son attente fut peu avantager. Certes, un peu de chakra s’était ajouté en sa main mais elle avait gaspillé du temps pour presque rien. Elle devait maintenant passer à l’action et en terminer avec cette douleur atroce.

Aussitôt dit aussitôt fait, elle répandit cette lueur de chakra reçu au dessus de cette blessure espérant ne pas avoir à recommencer, ne pas avoir à continuer de ressentir cette affreuse sensation et à regarder le sourire malfaisant du Kazekage…Elle se retourna vers sa mère qui n’avait pas l’air d’aller bien et lui fit un sourire voulant lui montrer de quoi elle était capable en exécutant cette technique.

"Shousen no jutsu !!"

L’aspect anesthésiant de ce jutsu devait être mis en avant, d’ailleurs seul ce côté devait l’être. Kogane avait fait tout pour que cette technique réussisse, surtout que si elle échouait elle y perdrait beaucoup…

_________________
Kogane
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rin
Mort
avatar

Nombre de messages : 997
Age : 27
Localisation : Dans le lit de ta copine...
Date d'inscription : 29/08/2006

Feuille de personnage
PV:
465/465  (465/465)
PC:
675/675  (675/675)

MessageSujet: Re: Maison de Kogane   Mar 24 Oct - 15:26

Rin commençait à bailler sérieusement dans le dos de la mère à Kogane, ce qui était mauvais signe, si sa patience venait à bout, il pourrait planter les 2 jeunes femmes, pour dormir dans le canapé sans autre pudeur. Mais Kogane termina rapidement avec son jutsu et se présenta à Rin en levant son bras, pour éviter de se faire empoigner comme elle en avait l'habitude maintenant. Rin sortit le second citron, qui fit faire les gros yeux à la Genin. Lorsque Rin approcha le divin fruit, Kogane ferma les yeux et garda une expression figée sur son visage qui se préparait à une douleur sans précédent...

Les premières gouttes s'enfoncèrent dans la plaie et Kogane ne sentit rien, elle ouvrit les yeux et vit que la plaie était pleine de citron et qu'elle ne sentait aucune douleur, le test était un réussite totale...

Elle allait faire une remarque à son senseï mais elle vit sur son visage une expression inconnue qui lui fit une peur atroce, était-il en colère de ne pas avoir lu la douleur sur son visage...Tout à coup, quelques mots à peine audible sortirent de sa bouche pour se libérer dans l'air et Kogane en saisit le sens trop tard...


"Dernier test...Gome..."

Sans que Kogane ne puisse réagir, Rin plongea sa main dans son étui à kunai et sortit une de ses petits armes et la jeta en plein dans l'abdomen de la mère de la Genin qui lâcha un petit cri étouffé...avant de tomber raide sur le sol...Kogane laissa échapper un cri mais Rin avait déjà disparut...

Le bilan était lourd, elle avait bien évidemment une plaie très profonde dans un zone très sensible, mais également une perforation de l'estomac supérieur, qui ne lui causait pas de pertes billiaires mais qui pouvait si mal soigné ou soigné trop tard lui provoquait une hémoragie interne sévère car le tissu de l'estomac était déchiré...Et pour finir le kunai avait cassé une côte sur le passage...Sa mère était belle et bien en danger de mort immédiat...


Stats: +1 en ninjutsu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kogane
Jounin de Suna
Jounin de Suna
avatar

Nombre de messages : 730
Age : 25
Date d'inscription : 10/08/2006

Feuille de personnage
PV:
57/57  (57/57)
PC:
116/116  (116/116)

MessageSujet: Re: Maison de Kogane   Mer 25 Oct - 11:02

Kogane savait bien que son sensei était quelqu’un d’ignoble à penchant pervers mais au point de vouloir tuer sa mère…La jeune fille n’aurait jamais pensé ça du Kazekage .Il n’était pas ce qu’elle croyait être ? Et si c’était bien le dernier test, Kogane en serait déçu. Comment pouvait-on mettre la vie d’une innocente en jeu pour un simple test ? Elle trouvait ça lâche et hypocrite…Elle pensa tout d’abord que ce n’était qu’un simple cauchemar d’où elle allait bientôt sortir, c’était pourquoi elle n’avait cessé de se pincer durant 5 bonnes minutes avant de se rendre compte de l’horreur qui se passait devant ses yeux en larmes. Et si…Si elle ratait son jutsu, ce n’était pas comme pour soigner une simple plaie qui n’allait provoquer au maximum qu’une cicatrice, là c’était une vie qui était en jeu…La vie de sa mère, seule parent qu’elle avait, sa seule famille, sa raison de vivre, celle qui lui avait donné vie…Pour être exacte, depuis que son père était mort elles étaient restées soudées. Elle lui avait tout de même aider à surmonter cette épreuve en lui donna le plus d’amour possible. Au fur et à mesure que les jours passés, sa mère s’éloignait d’elle…Puis les longs câlins se sont transformés en simple salut puis en simples regards. Kogane regrettait de ne pas avoir fait sourire d’avantage sa mère, de ne pas l’avoir couvert d’amour et d’affection et surtout de ne pas avoir été là durant les moments difficiles pour la réconforter…

"MAMAN !!!!Tiens le coup, je vais te sauver c’est une promesse."

Sa respiration haletante, ses battements de cœur, ses mains qui tremblaient...C’était le signe qu’elle avait peur et pour être précis, elle n’avait jamais eu aussi peur de son existence. Elle doutait de ce qu’elle avait promis à sa mère, peut-être n’était pas capable d’utiliser correctement le ninjutsu médical. Bref, Kogane avait peur de ne rien pouvoir faire…Après s’être calmée, elle respira un bon coup en regardant sa mère battre des cils, signe qu’elle était encore en vie, puis se lança vers l’exécution.

Ce n’était pas le moment d’échouer, Kogane n’en avait plus rien à faire du dernier test, seul la vie de sa mère comptait pour elle. La jeune genin était plus détermine que jamais à réussir le Shousen surtout que l’organe touché pouvait la tuer. Elle évita de faire sa pessimiste et laisser ses émotions prendre le dessus sur sa concentration et regarda sa mère dans les yeux puis posa sa main moite sur son front pour la rassurer. Elle retira le kunai avec délicatesse ce qui n’empêcha pas sa mère de laisser échapper un cri de douleur. Elle puisa le plus de chakra possible de ses cellules puis l’envoyer vers la blessure meurtrière causée par le kunai de sa chère et tendre mère dont l’espérance de survie diminuait au fur et mesure que les secondes passés. La jeune fille resta figée pendant quelques secondes après avoir prit toutes ses réserves de chakra sans exception puis plaça ses mains au dessus de la blessure de sa mère.

Elle se lança avec espoir puis envoya son chakra vers la blessure de sa mère pour être exact l'os qui était cassé , elle remarqua que cet os se reformer petit à petit même si ce n'était pas vraiment ce qu'on pouvait appelé une vraie réussite. Elle continua d'envoyer son chakra vers l'os jusqu'à que ce dernir redevienen parfaitement normal. Maintenant que c'était fait, il fallait le recouvrir de peau. Elle posa les doigts de sa main gauche sur l'extrémité gauche de la peau déchiré puis les doigts de sa main droite sur l'extrémité droite. Elle essaya de reconstituer la peau qui recouvrait l'os ainsi les deux extrémités se rapprochèrent lentement l'une de l'autre. Le tout était mainteant d'anesthésier la blessur, de l'endormir. Ses test précèdents pouvaient l'aider à réussir. Elle se concentra sur sa mère et sur sa blessure qui n'y était presque plus et éxécuta la dernière étape: anexthénier, endormir la blessure.

Le temps n’était pas à l’échec, si Kogane voulait avoir la moindre chance de sauver sa pauvre mère elle devait faire preuve d’ambition et de talent. Talent que peut-être elle ne possédait pas…Kogane croyant fortement au destin tenta le tout pour le tout, en pleurnichant. Qu’allait lui réserver sa destinée ?

_________________
Kogane
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rin
Mort
avatar

Nombre de messages : 997
Age : 27
Localisation : Dans le lit de ta copine...
Date d'inscription : 29/08/2006

Feuille de personnage
PV:
465/465  (465/465)
PC:
675/675  (675/675)

MessageSujet: Re: Maison de Kogane   Mer 25 Oct - 19:05

Certainement sous le coup du stress mais Kogane s'étaiot totalement emmelait les pinceaux, finissait par endormir le patient...le pauvre qui venait de se faire charcuter sans être endormir l'était seulement une fois le tout terminé et la douleur terminé, autant dire une logique, de femme, une logique illogique. En outre elle avait totalement oublié la plaie à l'estomac qui était bien évidemment la plus mortelle, voir la seule, elle devait reconstituer le tissus intestinal comme la peau, mais avant de recoudre bien entendu la peau qui ne se situait pas vraiment sur les os, mais c'était je pense une image que Kogane nous donnait. Par conséquent son soin était complètement raté et elle s'en rendit compte dans une horreur d'elle-même, le stress et son amour pour sa mère lui avait fait oublié les valeurs primordiales des médecins, celle de rester en chaque cas, dans un parfait état de pragmatisme mais aussi être capable de soigner n'importe qui n'importe quoi même au péril de sa vie. Certes elle avait une chance mais cette fois la concentration devait être de la partie car les heures de vies de sa mère commençait à réduire de plus en plus...

Non loin de là, pour ainsi dire, de l'autre côté de la pièce, attendait cacher par le vent un homme vétue de noir, qui serrait ses poings avec tant de forces que ses ongles s'enfoncèrent dans la paume de sa main, et des gouttes de sang visibles tombaient du néant pour former une flaque sur le sol. Kogane ne s'en rendit pas compte bien entendu trop occupé par sa mère. Rin était là, la regardant et devant par dessus garder son contrôle, il savait qu'il pourrait la sauver et même la remener à la vie si elle la perdait sans problème mais une résurrection lui demandait énormément de temps et d'énergie et ses blessures ne s'étaient pas entièrement refermé...Et puis il n'aimait pas raviver les gens, sauf dans les combats difficiles...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kogane
Jounin de Suna
Jounin de Suna
avatar

Nombre de messages : 730
Age : 25
Date d'inscription : 10/08/2006

Feuille de personnage
PV:
57/57  (57/57)
PC:
116/116  (116/116)

MessageSujet: Re: Maison de Kogane   Jeu 26 Oct - 12:57

La mère de Kogane n’allait pas mieux, d’ailleurs son état s’était aggravé et la mort ne faisait que s’approchait de son destin. Kogane s’était doutée qu’elle avait oubliée un détail, mais lequel ? Elle avait réparé l’os de la première blessure, reconstituer la peau de l’autre… Oh mais…Oui c’était bien ça, elle avait oublié de soigner la plaie intestinale sûrement obnubilée par l’amour qu’elle avait pour sa mère et envahit par la peur et le stress. Cette erreur allait lui coûter cher…Elle devait « ouvrir » sa mère. Une expérience qui n’avait rien de réjouissant pour le genin qui allait s’initier à cette pratique futile qui ne lui donnait qu’une sensation de dégoût. Elle eut un pincement au cœur rien qu’en y pensant. Le tout était de s’imaginer médecin, que sa mère était une simple patiente qui avait besoin de soins et qu’elle réussirait à la sauver si elle se concentrait sur son boulot et non sur le fait que c’était sa mère.

"Maman…Désolé…"

Elle fit une grimace en prenant le kunai en sang que ce traître de Kazekage avait utilisé pour blesser gravement sa mère, elle ferma ses yeux ne voulant voir cet acte, prit son souffle puis se lança…Un petit cri se fit entendre surement sa mère qui souffrait, elle ré ouvrit ses yeux ayant peur de l’avoir ouvert plus qu’il ne le fallait et vit devant elle une scène horrible…Du sang, rien que du sang et des larmes…Une scène qu’elle ne voyait que dans les films d’horreur mais cette fois c’était bien réel. Elle resta paralysée à la vue de ce qu’elle venait de faire, elle était couverte de sang et elle pleurée, quant à sa mère on ne pouvait savoir si elle était encore en vie. Elle déstressa du mieux qu’elle le put s’imaginant que la personne qui était devant elle était un patient…

*Reprend toi Kogane…Tu dois la sauver …*

Elle regarda avec répugnance cette plaie à l'estomac puis plaça sa main au dessus de celle-ci. Kogane s’était promis que si elle ne réussissais pas, elle mettrait fin à ses jours aussitôt…Malgré le peu de chakra qui lui restait la jeune fille put accumulé assez de chakra pour soigner correctement la plaie. Elle l’envoya vers la plaie, les deux extrémités de la blessure s’étaient rapidement collées ainsi l’estomac se reconstitua, Kogane était heureuse. La tâche la plus difficile était dorénavant accomplit, il ne manquait plus que de recouvrir l’estomac d’une peau. Le primcipe était presque le même que pour l’estomac, il fallait allonger peau déjà présentes jusqu’à ce qu’elle se rétablisse entièrement.

Elle observa les deux extrémités de la peau qui restait plaça chacune de ses mains à l’une des extrémités et rapprocha ses mains et la peau en même temps. La peau revint à sa position initial. L’opération semblait avoir réussit…

_________________
Kogane
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Maison de Kogane   

Revenir en haut Aller en bas
 
Maison de Kogane
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Pâte à tartiner "maison"
» Monter son studio photo maison à coût réduit
» Savage 25 brushless fait maison
» Ma Maison Rona 2010
» Le Cointreau maison

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Gaiden :: Les trois villages principaux :: Suna no Kuni :: Village :: Habitations-
Sauter vers: