Naruto Gaiden

Jeux de Rôle Rp sur l'univers Naruto
 
AccueilFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Salle d\'Hikki, l\'antre de la bète.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Fitz Kosama
Genin de Suna
Genin de Suna
avatar

Nombre de messages : 1280
Localisation : regarde les étoiles allongé sur un toit de Suna...
Date d'inscription : 04/06/2007

Feuille de personnage
PV:
30/33  (30/33)
PC:
105/129  (105/129)

MessageSujet: Re: Salle d\'Hikki, l\'antre de la bète.   Mer 4 Juil - 22:06

La jeune fille répondit :
" Je trouve que pour quelqu'un qui parle de perspicacité, vous me semblez bien mal placé. Le physique dites-vous... "

Tous en se ruant sur le jounin, il continua a pensait qu'elle devrait un peu se remettre en question.

"Bravo ! Le coup du 'c'est pas moi c'est lui' n'est plus beaucoup utilisé de nos jours, tu veux lui redonner ses lettres de noblesse ?"

Fitz allait bientôt le percuter. Ce dernier eu juste le temps de répondre à Ayane

"Si tu n'aimes pas attaquer de front, alors essaye de servir de base aux attaques de ton camarade."

*camarade? d'elle? jamais ! *

"Hikki, elle se croit trop forte pour s'entrainer, laissez donc la, et occupez vous de moi !"

Il vit le jounin commencé a former des taos. Il les connaissaient bien et les formaient a une vitesse hallucinantes...
Il préparait quelque chose.

*merde ! je vais devoir changer de tactique*
arrivé au plus prés du Jounin, il enleva sa cape et lui envoya au visage et tenta de l'arreter dans ses taos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hitogoro
Invité



MessageSujet: Re: Salle d\'Hikki, l\'antre de la bète.   Mer 4 Juil - 22:13

Alors que le jeune reprenait force et courage, Hikki continuait à débaler son lot de miasmes. Décidement, il semblait que ce dicton était
vrai, lorsque l'on a les muscles on a pas la tête. Ayane continuait sa marche nonchalante vers le duo de ninjas qui se battait, ou du moins
essayait de le faire.


" Puisque la rhétorique n'a pas sa place ici... "

Le jeune étudiante plaça sa phrase entre deux souffles mélangeant tristesse et résignation. Tout en avançant, elle commençait à enrouler les douces lanières de son précieux autour de son bras et de son poignet. La relique ne pendait maintenant plus que de quelques centimètres au dela de ses mains.
Elle craignait malgrés tout les taos que le jounin executait, concentrée sur les mains de ce dernier elle essayait de reconnaitre cet enchainement, mais les gestes étaient bien trop rapides pour en distinguer le sens. Heureusement et à sa grande surprise, l'autre étudiant eût une idée très intéressante. Lorsque la cape du jeune garçon passa devant le Tanaka, la gamine changea d'attitude, elle s'était alors mise à courrir, l'oeil vif et determiné, le coude à l'os saillant en avant dirigé droit vers cette zone sensible qui faisait faiblesse à tous les hommes.
Revenir en haut Aller en bas
Hikki Tanaka
Jounin de Suna
Jounin de Suna
avatar

Nombre de messages : 172
Date d'inscription : 25/09/2006

Feuille de personnage
PV:
210/210  (210/210)
PC:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: Salle d\'Hikki, l\'antre de la bète.   Jeu 5 Juil - 6:54

Hikki avait terminé ses taos, et il murmura une incantation, se concentrant les yeux fermés. Quand il les réouvrit, son sourire légendaire était comme celui d'un Rottweiler devant deux chatons...prét pour la chasse. Sous l'impulsion du jutsu, les ongles du jounin se changèrent en griffes acérées. Lorsque Fitz lança sa cape, un coup de griffe le déchiqueta, laissant Hikki à découvert. Le jounin stoppa ensuite la course de l'étudiant d'un ferme coup d'épaule...mais la deuxième vague arrivait, et il ne devait absolument pas prendre le coup de coude d'Ayane sinon la descendance des Tanakas ne serait peut-être plus d'actualité.

*A toi de jouer mon vieux...*

Une forme sortit d'entre les jambes du jounin bourrin, le choc fut rude pour le léopard qui laissa échapper une petite complainte lorsque le coude D'ayane s'abattit sur son crâne. Il avait protégé son maitre, c'était l'essentiel.

*Maintenant, on va tester leur défense.*

Un coup de pied latéral vint atteindre Fitz en plein plexus, le projetant contre un mur. En plus du choc contre la paroie de la salle de cour, l'étudiant avait deux shurikens balancés à toute berzingue qui arrivaient droit sur lui. Hikki se tourna enfin vers la jeune fille, bien décidé à venger Kasha.

"Katon, goukakyuu no jutsu !"

A vrai dire, c'était plus un réflexe qu'une volonté de tuer l'étudiante mais il y allait tout de même un peu fort...la boule de feu incandescente partait déja.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fitz Kosama
Genin de Suna
Genin de Suna
avatar

Nombre de messages : 1280
Localisation : regarde les étoiles allongé sur un toit de Suna...
Date d'inscription : 04/06/2007

Feuille de personnage
PV:
30/33  (30/33)
PC:
105/129  (105/129)

MessageSujet: Re: Salle d\'Hikki, l\'antre de la bète.   Jeu 5 Juil - 11:48

Alors que Fitz envoyé sa cape, Je jounin eu le temps de finir ses taos et prononça une incantation. Ses ongles poussérent d'un coup.

* et merde ! *

D'un coup de griffe, il déchira la cape et Stoppa Fitz d'un puissant coup d'épaule.

*se mec est un vrai barbare*

Fitz se rendit alors compte qu'ayane avait essayé de taper dans l'entre jambe d'Hikki, seulement, le léopard s'interposa et encaissa le coup pour proteger son maitre.

A peine avoir été arrété par le coup d'épaule, Fitz reçu un Coup de pied latéral destructeur qui le propulsa contre le mur avec une violence inouie. Il mit quelques secondes à se rendre compte que deux shurikens le suivaient de prés. Il se laissa donc glisser le long du mur et évita de peut les projectiles.

*'foiré vas. Il rigole pas se type*

"Katon, goukakyuu no jutsu !"

Le Jounin envoya une énorme boule de feu en direction d'Ayane.

*Merde ! il veut la tuer ou quoi? quoique je le comprendrait vu le comportement de cette fille*

Il fit signe à Ayane de passer sur le côté du Jounin si elle réussissait à esquiver la boule de feu. Ainsi,pendant son attaque elle pourrait le prendre à revers. Il n'attendit pas de réponse le Timing devait étre trés serré. Si elle le faisait tant mieux et puis sinon tant pis.

Fitz repris sa respiration et décolla les deux shurikens lancés plus tôt par le Jounin. Il ne s'attendrait pas à sa. il recommença à courir en direction du Jounin et arrivé à mi distance envoya le premier projectile en direction du ventre du Jounin tout en continant à courir, puis arrivé encore plus prés il lança le deuxiéme plus en hauteur, au niveau de son coup et Il finit par se jeter au sol pour tacler le Jounin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hitogoro
Invité



MessageSujet: Re: Salle d\'Hikki, l\'antre de la bète.   Jeu 5 Juil - 15:49

Prise dans son élan, prête à réduire en bouillie la virilité du jounin, Ayane ne remarqua pas tout de suite les résultats très spectaculaires de la série de signes que Tanaka venait d'executer.
En revanche elle eut le temps de voir le pauvre garçon se retrouver stoper net dans sa course par l'épaule massive et puissante de leur adversaire. Le jeune étudiant se retrouvait, le souffle coupé, à la mercie de la bête. Car oui, elle remarqua alors les longues griffes acérées et extrêment dangeureuses du jounin, et cela allait sans dire qu'il en était devenu un monstre.

Alors qu'Ayane était sur le point de se faire plaisir sur l'entre-jambe du Tanaka, elle ferma les yeux, savourant sa victoire. Quelle déception elle eût alors losqu'au lieu de sentir le tissu de son pantalon, elle se retrouva contre un mélange poilu et humide. Lorsqu'elle ouvrit les yeux, la panthère qui était passée entre les membres inférieurs de son maître émit un petit gémissement-grognement.


* Zut ! Pas la bête ! Ca va sentir le roussi pour moi. *

Le contact pur ne jouait plus du tout en sa faveur, et encore moins en celle du second étudiant qui venait d'encaisser un coup de pied qui l'envoya pètre dans les prés.
La vitesse du jounin faisait toute la différence face aux deux apprentis ninja, surtout que le maitre se concentrait maintenant sur la jeune fille.
Une série de signes, une parole, et les dés en étaient jetés. Alors très proches l'un de l'autre Hikki envoya une énorme boule incandescente vers sa cible.
Les yeux écarquillés, la bouche béante, Ayane vit alors sa petite vie défilée devant elle. Son père, sa famille, la littérature, les arts et sa mère et la mort de cette dernière. Non ! Elle ne pouvait pas mourrir de cette façon, face à un imbécile de la sorte ! Sa mère ne pouvait pas s'être sacrifiée pour que tout se finisse de cette façon !

La jeune Hitogoroshi reprit rapidement ses esprits, le regard emplit de la flamme de la passion, determinée comme jamais elle plaça ses mains devant elle, executa les Taôs et se concentra sur une chaise située non loin du jounin et du mur et se mit à crier.


" Kawarimi no Jutsu ! "

Il ne faudrait pas que cela rate, il ne le fallait pas. Dans un nuage de fumée Ayane se retrouva alors derrière le jounin et la boule de feu vint s'écraser sur la chaise et ce qui se trouvait derrière. Heureusement qu'elle avait évité cette attaque, sinon sa famille n'aurait plus qu'à aller prier sur ses cendres déja prêtes.

Pendant ce temps, l'autre étudiant semblait malgrés tout, s'en tirer convenablement. Il esquiva deux shurikens de peu, et, emporté par sa fougue, il chargea de nouveau, envoyant un puis le deuxième shurikens vers leur ennemi.


* Super ! *

Le jeune gamine avait très vite comprit l'idée de son équipier, et dans un timing correct pour ses capacités physiques, elle envoya une chaise vers le Tanaka pour le coincer entre deux attaques, avant de commencer à grimper discrètement sur le mur à l'aide du Kinobori.
Si tout se passait comme elle le voulait, il n'allait pas remarquer qu'elle finirait au dessus de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Hikki Tanaka
Jounin de Suna
Jounin de Suna
avatar

Nombre de messages : 172
Date d'inscription : 25/09/2006

Feuille de personnage
PV:
210/210  (210/210)
PC:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: Salle d\'Hikki, l\'antre de la bète.   Jeu 5 Juil - 17:39

La jeune fille avait bien esquivé le jutsu, et à en juger par l'agitation derrière lui, le nabot s'était sortit de son mauvais pas. Le jounin avait bien testé leurs capacités...logiquement, il aurait finit les deux gosses en leur faisant bien comprendre qui était le chef dans une éfusion sanglante. Mais ce n'était pas ses élèves, et leurs senseï voulaient les ménager.

*Génération de larves...bande de lopettes...*

Les shurikens lui revenaient bien trop lentement pour le toucher, et le tackle de Fitz fut évité par un simple petit saut. La gosse lui envoya ensuite une chaise, sur le coup la seule solution d'Hikki fut de l'exploser à l'aide de sa tête et c'est ce qu'il fit.

Mais Ayane avait disparut, et si ses sens n'étaient pas aussi aiguisé il n'aurait pas entendu les bruits de pas provenant du plafond.

*Kawarimi, Kinobori, bonnes bases.*

D'un coup, le chakra du jounin explosa. En un battement de cil, il était collé au plafond, regardant la gosse dans le blanc des yeux. Ses canines sortaient légèrement de sa bouche, et il portait Fitz sous le bras.

"Stop ! On redescend."

Il remit alors pied à terre, observant les deux étudiants. Plus qu'une chose à déterminer...

"Ayane, j'aimerais que tu enseignes le Kinobori à Fitz s'il te plait."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hitogoro
Invité



MessageSujet: Re: Salle d\'Hikki, l\'antre de la bète.   Jeu 5 Juil - 20:11

Même si elle éspérait vraiment le contraire, tout comme Ayane s'y attendait les shuriken n'eûrent malheureusement aucun effet sur la masse que représentait le jounin. Son éspèce de tacle offensif non plus d'ailleurs. Il y avait de l'idée, pas mal même, mais les capacités physiques du Tanaka était vraiment surréalistes par rapport à celles des deux étudiants.
Néammoins, Fitz associé à la chaise que la jeune fille fit valdinguer en direction de l'ennemi avaient permis à la gamine de réaliser son idée.
Mais au grand damne de sa petite personne, lorsqu'elle arriva presque au dessus d'Hikki, ce dernier, avec une aisance surnaturelle, sauta et restait là comme collé au plafond.


* Olala, il est vraiment impressionnant... vraiment trop impressionnant... *

L'homme prit alors la parole, son regard plongé dans celui d'Ayane. Un regard terrifiant. Ses yeux.. et ses canines.. Le jounin donna un frisson à la jeune fille qui glaça la moindre petite partie de son corps. Elle essayait, mais sans succès, de retirer son regard du sien. C'était vraiment un monstre ..

" Stop ! On redescend. "

Lui se laissait de nouveau tombé au sol, elle, restait toujours pendue à son plafond. Quelques secondes s'écoulèrent avant qu'elle ne réagisse à nouveau. Ayane se frotta les yeux, frissona une dernière fois avant de se laisser tomber à son tour. Elle fixait le garçon le regard sans vie, elle pensait à quelque chose...

"Ayane, j'aimerais que tu enseignes le Kinobori à Fitz s'il te plait."

Le regard toujours posé sur Fitz, son esprit commençait lentement à réfléchir à ce qu'Hikki venait de dire.

* Moi ?! Donner un leçon ?! *

Il fallait absolument qu'elle s'en sorte de la meilleure manière. Ce petit bout de bonhomme allait savoir marcher sur les murs !
Posant ses fesses contre le bord d'une table d'écolier, elle réfléchit un moment à la façon dont elle allait devoir s'y prendre. Ayane savait qu'elle et son clan avaient une façon particulière de concevoir le chakra et son utilisation, et utiliser son experience personnelle n'était peut-être pas la plus judicieuse.
Le regard vers l'étudiant, elle s'exprima clairement, se voulant la plus rassurante possible, d'une voix douce et posée.


" Dis moi, je pourrais savoir comment tu conçois ton chakra ? Ce qu'il représente à tes yeux ? "
Revenir en haut Aller en bas
Fitz Kosama
Genin de Suna
Genin de Suna
avatar

Nombre de messages : 1280
Localisation : regarde les étoiles allongé sur un toit de Suna...
Date d'inscription : 04/06/2007

Feuille de personnage
PV:
30/33  (30/33)
PC:
105/129  (105/129)

MessageSujet: Re: Salle d\'Hikki, l\'antre de la bète.   Jeu 5 Juil - 20:32

"Ayane, j'aimerais que tu enseignes le Kinobori à Fitz s'il te plait."
*ben voyons...*

La jeune fille alla s'appuyer contre une table et demanda tous simplement : " Dis moi, je pourrais savoir comment tu conçois ton chakra ? Ce qu'il représente à tes yeux ? "

Fitz réfléchis quelques instants, puis il se lança dans son explication : " le chakra...pour moi c'est une sorte de riviére, une riviére vivifiante et fortifiante qui coule au plus profond de nous. c'est une énergie qui permet de nous depasser. Tous le monde le posséde mais certains ne peuvent l'utiliser."

Aprés cette explication, il jeta un coup d'oeil en direction d'Hikki, puis de son léopard. Il reposa ensuite son regard sur sa camarade. Il n'y avait pas fait attention avant et il la détailla.

*hum... elle de bons atouts...*

Il se put empécher son regard de stagner sur certaines parties de son corps, et se rendant compte de cela, se mit à rougir et tourna rapidement la téte.

*j'espére qu'elle m'a pas capté ou sans quoi...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hitogoro
Invité



MessageSujet: Re: Salle d\'Hikki, l\'antre de la bète.   Ven 6 Juil - 8:40

Le jeune étudiant ne semblait pas vraiment avoir comprit le sens de sa question.

* Baka da.. *

Ayane eût une moue insatisfaite à l'égard du jeune garçon, elle voulait une réponse beaucoup plus personnelle et non pas la récitation de ce qu'il avait du apprendre dans un bouquin il y a peu de temps. Oui, elle l'avait fait elle-aussi, mais elle ne s'était pas arrêtée à ça, elle avait réfléchi et méditer au sens profond de la valeur du chakra.

Le gamin s'imagina sûrement assez malin pour la détailler du regard. Non pas que cela la gênait, au contraire elle était plutôt falttée de ce genre d'attention, et répondit, faisant mine de ne pas avoir remarqué. Mais astucieusement elle se mit en valeur en prenant la parole.


" Je ne veux pas que tu récites ton cours, mais ton opinion, ta vision des choses. Dis moi ce qu'il est pour toi. "
Revenir en haut Aller en bas
Fitz Kosama
Genin de Suna
Genin de Suna
avatar

Nombre de messages : 1280
Localisation : regarde les étoiles allongé sur un toit de Suna...
Date d'inscription : 04/06/2007

Feuille de personnage
PV:
30/33  (30/33)
PC:
105/129  (105/129)

MessageSujet: Re: Salle d\'Hikki, l\'antre de la bète.   Ven 6 Juil - 9:58

Elle avait du remarquer que Fitz la détaillait, mais sa ne la vexa pas le moin du monde, bien au contraire, Mais elle mit certaine partie de son corps encore plus en valeur.

*comment elle veut que je réfléchisse la...*

Malgrés cela, il ne put s'empécher de sourire, et n'essaya donc méme pas de détourner les yeux. Elle se mettait en valeur, il n'allait pas lui faire l'affront de l'ignorer. Il essaya juste de ne pas ouvrir la bouche pour s'empecher de baver.

" Je ne veux pas que tu récites ton cours, mais ton opinion, ta vision des choses. Dis moi ce qu'il est pour toi. "

Il réfléchis donc quelques instants, toujours en la regardant avec attention, puis, tout en remontant son regard sur son visage, il finit par dire :
"le chakra pour moi, c'est une sorte de dopant, qui permet de faire des choses qu'on aurait pas pu faire sans. Mais il n'est pas dangereux contrairement à certains autre produits de Ninja."

Espérant que son avis la satisferait, Il se remit à comtempler son corps.

*Sa a du bon de pas étre tyrannisé pas une petite amie parfois...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sunaiki Nishibi
étudiant(e) de Suna
avatar

Nombre de messages : 53
Localisation : Là où il y a du vent
Date d'inscription : 22/04/2007

Feuille de personnage
PV:
18/18  (18/18)
PC:
34/34  (34/34)

MessageSujet: Re: Salle d\'Hikki, l\'antre de la bète.   Ven 6 Juil - 13:01

Le petit garçon était revenu, il avait commencé sa recherche de la salle du dénommé Hikki Tanaka. Il cherchait depuis quelques minutes déjà lorsqu'il tomba sur ladite salle. Il entendit des voix à l'intérieur, il reconnut celle d'Ayane, puis une voix de garçon. Sunaiki entra finalement, débarquant en silence dans cette pièce. Il y avait un adulte énorme qui surveillait les deux élèves. S'arrêtant et regardant la montagne, il se tourna vers Ayane pour lui dire bonjour. Ce qu'il fit sans bruit, évidemment. Il fit de même pour le Sensei et le garçon, avant de se décider à avancer. Sachant que de toute façon, il devrait au moins se présenter, il se dirigea vers Hikki.

"Bonjour, je suis Sunaiki Nishibi, Hattori-Sensei m'a dit de venir ici pendant qu'il était partit."

C'est tout, il regardait le grand homme devant lui, il n'avait pas l'air extrèmement sympathique celui là. Mais il n'était pas là pour chanter des berceuses aux élèves, toujours est il qu'il était assez impressionnant pour Sunaiki qui ne dépassait pas les 1m30.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hitogoro
Invité



MessageSujet: Re: Salle d\'Hikki, l\'antre de la bète.   Ven 6 Juil - 21:04

Fitz continuait à déballer ses opinions sur le chakra, il était flagrant que le jeune garçon parlait l'esprit ailleurs. Quelque chose le perturbait, dans tous les sens du terme, au plus haut point. Et il ne fallait pas plus de quelques instants à Ayane pour remarquer que son propre petit manège n'allait absolument pas servir ce "cours". Le jounin attendait quelque chose d'important d'elle et de lui et il fallait tout faire pour le réussir.
Elle partit alors s'installer derrière un bureau, se faisant la moins tape-à-l'oeil possible.

La porte de la pièce s'ouvrit alors, et la jeune fille n'eût aucun mal à reconnaitre le petit garçon qui l'accompagnait au cours d'Hattori. Un sourire immense redessina son visage lorsque l'étudiant approcha.


" Je suis contente que tu sois là. "

Puis Ayane se reconcentra à nouveau sur l'étudiant qu'elle venait de rencontrer.
Calmement, montrant qu'elle ne voulait pas contredire le point de vue du gamin mais bien confronter leurs idées, elle s'adressa à lui.


" Un dopant. Je ne suis pas certaine que ce soit la meilleure façon de concevoir le chakra. Car un dopant ne fait qu'améliorer les capacités naturelles d'une personne. Il ne permet pas de faire quoi que ce soit de nouveau. Tu ne penses pas ? "

Elle marqua une courte pause pour laisser le temps à Fitz de réfléchir à cela.

" Je vais t'exposer ma façon de voir les choses. Et tu me diras ce que tu en penses. Pour moi le chakra est une énergie qui habite notre corps. Il le compose, régule son énergie. Il permet de placer l'individu en tant que partie du monde qui l'entoure. Par contre il y a un point où je ne suis absolument pas d'accord, tout le monde peut l'utiliser à partir du moment où il prend conscience que cette énergie est présente en lui, qu'elle est lui. Et peu de gens ont cette notion. Je penses que tu l'as et j'aimerais avant de passer à l'apprentissage du Kinobori que tu essais vraiment de prendre conscience que cette énergie n'est pas un simple "dopant" mais qu'elle est en toi, qu'elle fait partie de toi. Que tu la formes tout autant qu'elle te forme. Que vous êtes une unicité. Et une fois que tu auras pris conscience de ça. Une fois cela fait tu pourras essayer, ici à plat, à concentrer ton chakra avec justesse, sans précipitation. Si tu as vraiment comprit ce que je viens de dire, cela ne devrait pas être trop difficile à faire, il suffit de faire le vide en toi, sortit toute mauvaise pensée de ta tête et de te concentrer sur toi, ce que tu es et l'énergie qui te parcourt.
Tu peux essayer cela ? "


Elle le fixait, l'air un peu niais. Elle avait étudié cela pendant de longues années et devait essayer de le transmettre en quelques minutes, c'était vraiment difficile. Elle ésperait tout du moins avoir été assez claire, et que le jeune garçon ait prit conscience de ce que représente le chakra pour un individu.
Revenir en haut Aller en bas
Fitz Kosama
Genin de Suna
Genin de Suna
avatar

Nombre de messages : 1280
Localisation : regarde les étoiles allongé sur un toit de Suna...
Date d'inscription : 04/06/2007

Feuille de personnage
PV:
30/33  (30/33)
PC:
105/129  (105/129)

MessageSujet: Re: Salle d\'Hikki, l\'antre de la bète.   Ven 6 Juil - 21:18

Fitz, ayant salué le jeune qui garçon qui venait d'entrer, avait écouté Ayane qui, à son grand dam, s'était mise derriére le bureau.

*pfffff pas de bol...*


" Je vais t'exposer ma façon de voir les choses. Et tu me diras ce que tu en penses. Pour moi le chakra est une énergie qui habite notre corps. Il le compose, régule son énergie. Il permet de placer l'individu en tant que partie du monde qui l'entoure. Par contre il y a un point où je ne suis absolument pas d'accord, tout le monde peut l'utiliser à partir du moment où il prend conscience que cette énergie est présente en lui, qu'elle est lui. Et peu de gens ont cette notion. Je penses que tu l'as et j'aimerais avant de passer à l'apprentissage du Kinobori que tu essais vraiment de prendre conscience que cette énergie n'est pas un simple "dopant" mais qu'elle est en toi, qu'elle fait partie de toi. Que tu la formes tout autant qu'elle te forme. Que vous êtes une unicité. Et une fois que tu auras pris conscience de ça. Une fois cela fait tu pourras essayer, ici à plat, à concentrer ton chakra avec justesse, sans précipitation. Si tu as vraiment comprit ce que je viens de dire, cela ne devrait pas être trop difficile à faire, il suffit de faire le vide en toi, sortit toute mauvaise pensée de ta tête et de te concentrer sur toi, ce que tu es et l'énergie qui te parcourt.
Tu peux essayer cela ? "


Il pensait avoir à peu prés tous compris et Il fit donc se qu'elle demanda, Il se concentra, comme avec son sensei, mais cette fois il fit plus attention à son chakra. Il dut effacer l'image des forme généreuse de la jeune fille pour bien réussir à se concentrer, se qui le fit inconsciament sourire. Il pensait étre prét et il concentra son chakra avec le plus de justesse et de concentration qu'il pouvait sur le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikki Tanaka
Jounin de Suna
Jounin de Suna
avatar

Nombre de messages : 172
Date d'inscription : 25/09/2006

Feuille de personnage
PV:
210/210  (210/210)
PC:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: Salle d\'Hikki, l\'antre de la bète.   Mar 10 Juil - 9:04

Aux yeux d’Hikki, la donzelle se débrouillait très bien, et il n’eût même pas l’intention d’intervenir dans le mini-cours que donnait Ayane. Il eût bien enive à plusieurs moments de dire à Fitz de se concentrer sur ce que disait le jeune fille plutôt que sur ses formes, mais bon…les jeunes…le jeune homme s’élança et comme la plupart des apprentis qui testaient la maitrise de leur chakra pour la première fois, il prit une sévère gamelle. Le jounin se cacha les yeux et fut prit d’une petite crise de fou rire. Puis il se tourna vers Ayane.

« Tu peux partir… »

Avant qu’elle ait passée la porte, il la rappela par un sifflement incroyablement sonore qui déchira l’ambiance calme qui régnait dans la pièce.

« Hey ! T’oublies quelque chose . »

Il lui lança un bandeau de genin, qu’il avait sortit d’une de ses poches.

« Sois-en digne, tu as toute les qualités pour devenir une kunoichi de renom. »

Il se tourna enfin vers Fitz.

« Et toi mon gaillard, on en a pas fini. RECOMMENCE ! Et concentre toi. »

(Ayane, tu gagnes les points de ton passage genin)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hitogoro
Invité



MessageSujet: Re: Salle d\'Hikki, l\'antre de la bète.   Mar 10 Juil - 10:50

Le jeune garçon s'élança finalement vers le mur, il y posa un pied puis un deuxième avant de s'éttaler au sol comme une crêpe.
Le jounin éclata d'un rire contagieux bientôt suivi par celui de la jeune fille.
Une fois que cette dernière avait regagner un semblant de sérieux, il la pria de quitter la pièce, et lorsqu'elle fut au niveau de la porte il la rappela.


* Alala, mais qu'est-ce qu'il e veut encore ?! *

Elle fut surprise que ce dernier sorte un bandeau Sunite de sa poche et le lui envoi directment. Surprise rapidement effacée par une stupeur, puis une joie innomable. La jeune fille sautillait sur place, les joues rouges et le sourire aux lèvres.

" Merci Hikki-sensei !!! "

Après avoir fait un clin d'oeil au jounin elle quitta la pièce en chantant sa joie à plein poumons. Elle était enfin devenue Genin, Woaouh !
Elle rentra finalement chez elle pour raconter sa merveilleuse à sa famille, ils allaient être fiers d'elle, très fiers...



[hrp : tu m'as cassé là, à la base je voulais juste qu'il concentre son chakra sur le sol, et pas passer au mur directement xD enfin bon, merciiiii Very Happy]
Revenir en haut Aller en bas
Fitz Kosama
Genin de Suna
Genin de Suna
avatar

Nombre de messages : 1280
Localisation : regarde les étoiles allongé sur un toit de Suna...
Date d'inscription : 04/06/2007

Feuille de personnage
PV:
30/33  (30/33)
PC:
105/129  (105/129)

MessageSujet: Re: Salle d\'Hikki, l\'antre de la bète.   Mar 10 Juil - 11:17

Aprés une gamelle monumentale, et un fou rire d'Hikki et d'Ayane pendant, Le jounin laisse aller la jeune fille en lui envoyant un bandeau. C'était le signe des Genins. Elle était passé Genin en quelques instants.

« Et toi mon gaillard, on en a pas fini. RECOMMENCE ! Et concentre toi. »

Fitz ne put empécher un grognement avant de se remettre au travail. Il se reconcentra donc de plus belle pour ne pas tomber, de peur de finir transformer en crépe à force de tomber. Il Prononça le nom de la technique et posa le premier pied sur le mur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sunaiki Nishibi
étudiant(e) de Suna
avatar

Nombre de messages : 53
Localisation : Là où il y a du vent
Date d'inscription : 22/04/2007

Feuille de personnage
PV:
18/18  (18/18)
PC:
34/34  (34/34)

MessageSujet: Re: Salle d\'Hikki, l\'antre de la bète.   Mer 11 Juil - 10:18

Le petit garçon avait fini par s'asseoir. Ayane et l'autre garçon l'avaient salué, le Sensei semblait indifférent. Le petit garçon écouta ce que sa camarade de classe disait au garçon, ce que l'autre lui répondit et tout ce qu'il se passa ensuite. Ayane-chan devait être contente de passer Genin malgré le fait que l'examen en cours ne se passe pas ici, ni le fait qu'elle n'avait pas encore le niveau pour l'avoir quelques jours auparavant. Les progrets qu'elle avait fait en si peu de temps étaient remarquables, le petit garçon était content pour elle.

Malheureusement, le nouveau Sensei ne semblait pas l'avoir remarqué lui, et devant un nouveau silence et surtout, une telle indifférence, Sunaiki se releva. Visiblement le dénommé Hikki n'avait rien à lui aprendre puisque sa présence ne l'avait même pas fait tourné la tête. Le petit garçon, maintenant debout, n'insista pas, il n'avait rien à faire ici ni dans le monde des Ninjas d'ailleurs. Ses parents seraient heureux de l'entendre, il partait, le souvenir de sa soeur morte pour être tombée amoureuse d'un Ninja du village qui avait fini par partir avec quelqu'un d'autre était trop fort pour lui. Finalement, ses cerfs volants voleraient avec du fil de pêche, c'était sans doute le meilleur chemin qu'il ouvait suivre. Il sortit de la pièce sans bruits, sans un mot, sans un regard.

Il partait de l'académie pour toujours, c'était ses derniers moments en son sein.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikki Tanaka
Jounin de Suna
Jounin de Suna
avatar

Nombre de messages : 172
Date d'inscription : 25/09/2006

Feuille de personnage
PV:
210/210  (210/210)
PC:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: Salle d\'Hikki, l\'antre de la bète.   Jeu 18 Oct - 13:03

Réouverture en tant que salle d'appoint, ouvert à tous grades.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katsuhiko Inuzao
étudiant(e) de Suna
avatar

Nombre de messages : 69
Localisation : Dans les bas-fonds de Suna
Date d'inscription : 21/10/2007

Feuille de personnage
PV:
15/15  (15/15)
PC:
9/9  (9/9)

MessageSujet: Re: Salle d\'Hikki, l\'antre de la bète.   Mer 24 Oct - 10:33

Le regard vide et l'expression butée, Katsuhiko traînait dans les couloirs. Il était en retard, mais il avait bien l'intention de l'être davantage. Tout ce qu'il pouvait faire maintenant c'était marcher aussi lentement que possible dans les couloirs. Il ne faisait aucun doutes que si jamais un Senseï le voyait assit sur le rebord d'une fenêtre à attendre que le temps passe, ça allait mal se terminer. Soupirant, la main gauche dans la poche et la droite en écharpe, il tapait contre le carrelage avec sa sandale. Si seulement sa mère lui avait bandé le bras de façon à ne plus pouvoir utiliser le poignet ! Il aurait pu se mettre dans un coin de la salle et regarder les autres s'agiter; mais il était réduit à participer au cours. Lamentable. Tout en prenant royalement son temps, Katsuhiko remarque que rien que son réveil n'annonçait pas une bonne journée :

Citation :

La lumière éblouit la pièce et frappa le jeune homme endormit. Il entrouvrit les yeux et se tourna aussitôt. Une grande douleur se déclancha alors, venant de son bras droit. Il ouvrit brusquement les yeux et cria, tant cette soudaine et tranchante douleur était forte. Il s'appuya sur son coude valide et fixa son bras droit : ce dernier était déformé sur un côté de l'avant-bras par une énorme bosse violette fort peu ragoûtante. De plus, se bras était tourné dans un sens assez étrange. Rien que la vue lui donnait envie de vomir.

"Je vais te soigner puis tu mangeras et ton père t'emmènera à l'académie."

Katsu leva la tête et vit sa mère qui s'agenouillait devant lui. Elle lui caressa la joue et, Katsuhiko encore troublé par ce geste, elle lui remit le bras en place.
Hurlant, le jeune homme se renversa en arrière, serrant son bras contre son torse couvert de bleus. Moite de sueur, tremblant, il respirait par saccades. Il avait un voile rouge devant les yeux, une déferlante de bouts de verres dans ses veines et ses muscles. Sa mère lui banda le bras et le mit en écharpe, puis étala un onguent sur ses blessures et lui posa également des bandages. Les yeux clos, Katsu ne bougeait pas et l'entendit s'éloigner. C'était un matin qui annonçait la couleur de la journée. Il désirait tellement s'enfuir, partir rejoindre Ino, oublier cette vie. Il suffoquait ici.
Il entendit les pas de sa mère qui revenait et il se redressa. Tant bien que mal, il mangea de la main gauche son repas, refusant que sa mère l'aide. Il avala également des drogues pour que la douleur lancinante s'estompe. Sa mère le regardait de ses grands yeux sombres. Sans ses habits provoquant et son maquillage aguicheur, elle était 100 fois plus belle. Si elle n'avait pas été sa mère, il serait peut-être tomber amoureux. Après son repas, il dût attendre près de 15 minutes avant de pouvoir se lever, les jambes tremblantes. Jamais il ne s'était sentit aussi faible et il était honteux de cette faiblesse. Il avança lentement jusqu'au salon et son père lui empoigna aussitôt le bras et l'entraîna dehors. Il n'eut que le temps d'entendre sa mère prononcer ces mots:

"Courage Katsuhiko" chuchotés à voix basse.

Il s'était débattu dans les premiers mètres, mais des gifles et coups de poings avaient finis par le calmer. La douleur présente dans son corps ne demandait pas à être aggravée. Ils arrivèrent enfin à l'académie et son père le laissait à la porte. M. Surveillant la porte, il attendit que son fils se soit engagé dans l'escalier avant de disparaître.

Effectivement, ce n'était pas vraiment le matin idéal. Il aurait préféré se réveiller aux côtés de Ino, lors du lever de soleil pour ensuite s'engager dans les ruelles sales pour voler leur petit déjeuner. Ils auraient ensuite mangé sur un toit en observant la vie qui se déroulait sous leurs yeux, les laissant en arrière. Cela faisait maintenant plusieurs mois qu'ils vivaient de cette façon et qu'ils nourrissaient le secret ambition de sortir de ce village. Mais l'entrée forcée de Katsu dans l'académie ne faisait que retarder leurs plans.

Alors qu'il parcourait les couloirs, il passa devant une fenêtre grande ouverte. Un chat était assis sur le rebord et dévisagea Katsu avec ses grands yeux vert brillant. Il était noir avec de grandes rayures et taches brunes, rousses, blondes et blanches. Ses pattes et sa queue étaient zébrées de noirs et de brun. Il pouvait passer inaperçu dans une forêt à l'automne. Il regardait Katsu avec une insistance et son regard reflétait du dédain et de l'insolence. Intrigué, le jeune homme s'arrêtat et dévisagea également le chat. Il semblait presque humain, doté de paroles et de sentiments proches de la solitude et de la fierté. Tendant la main, il effleura sa truffe. Aussitôt, les pupilles de l'animal s'écarquillèrent et d'un bond, il sauta et atterris sur un toit, une dizaine de mètres plus bas. Il disparu en galopant sur les tuiles rouges.

Katsu resta à regarder là où le chat s'était en aller, une petit pinte d'amertume au coeur : il était même détestable aux yeux des animaux ?

Après de nombreuses minutes, Katsu arriva devant sa salle de classe. Il s'efforça d'afficher une expression de profonde indifférence et de dédain sur son visage. Heureusement, la douleur de son bras s'était estompée, il n'aurait pas l'air faible.
Il ouvrit la porte et détailla rapidement les pièce. Il semblerait qu'ils n'étaient que deux. Un léopard était également là, ver sle fond de la salle. L'animal noble et hautain tourna ses pupilles affamés sur lui. Katsu se sentait terriblement attiré par tous les félins. Tous gracieux,nobles, fiers, infidèles et indépendant. Katsu le détailla quelques secondes, puis entra dans la salle et referma un peu violement le porte, pour signaler son arrivée au Senseï qui lui tournait el dos. Il resta près de la porte, un poing enfoncé dans sa poche, son bras gauche emplâtré. Sa mâchoire crispée lui donnait l'air agressif mais également terriblement hautain et détaché de toutes les choses matérielles. Qu'importe ce qu'allait dire le Senseï, Katsu n'allait pas s'amadouer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikki Tanaka
Jounin de Suna
Jounin de Suna
avatar

Nombre de messages : 172
Date d'inscription : 25/09/2006

Feuille de personnage
PV:
210/210  (210/210)
PC:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: Salle d\'Hikki, l\'antre de la bète.   Mer 24 Oct - 11:31

Hikki tournait le dos à l'élève, tellement perdu dans ses pensées qu'il ne l'entendit pas entrer. Il se souvenait des entrainements des deux gamins, Hattori et Ichiga. Et qu'est-ce qu'ils étaient devenus ? L'un se cachait lamentablement derrière ses marionnettes, l'autre derrière son ninjutsu, oubliant les préceptes et les rèves du jounin...

"CLAC"

La porte se referma violement, et enfin Hikki s'aperçut que Shakka contemplait quelque chose avec un air affamé. Le jeune homme qui avait une vue imprenable sur le dos musculeux du colosse vit sa tête se tourner en sa direction.

"Yo !"

La vois grave et sourde du jounin fit presque trembler les murs. Mais il restait de dos, tournant simplement la tête avec un l'air de quelqu'un qui contemplait un bout de viande.

*Ses muscles sont affirmés, son teint est hâlé...ce gosse n'est pas un enfant de coeur...ça me plait.*

Ne faisant guère attention à l'expression hautaine de Katsuhiko, il se retourna et se rapprocha de lui, s'arrétant à quelques centimètres de lui, fixant ses yeux.

*Pffff, même pas peur....salle gosse !*

"Bien...nom, prénom, j'veux aussi savoir ce que tu sais du chakra. Ne te prend pas la tête, c'est simplement des formalités avant l'action."

Lorsqu'il prononça le mot action, son sourire s'étira en un rictus carnassier. Il ne lui avait pas demandé son nindô...rien à foutre, ce gamin n'était pas comme les autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katsuhiko Inuzao
étudiant(e) de Suna
avatar

Nombre de messages : 69
Localisation : Dans les bas-fonds de Suna
Date d'inscription : 21/10/2007

Feuille de personnage
PV:
15/15  (15/15)
PC:
9/9  (9/9)

MessageSujet: Re: Salle d\'Hikki, l\'antre de la bète.   Mer 24 Oct - 12:38

Katsu était resté bien droit, fixant le Senseï en face de lui. D'après le regard qu'il lui lança en tournant la tête, il devait avoir aps mal d'expérience et il semblait différents de tous les autres ninja que Katsuhiko avait croisé. Un Jounin sans aucun doute. On ne peut pas dire que Katsu était impressionné et qu'il avait du respect pour celui-ci, mais il reconnaissait que cet homme était différent. Hikki Tanaka ? Un nom bizarre, un prénom ridicule. Mais qu'importe, c'était l'homme, l'esprit qui lui importait.
Katsu ne recula pas lorsuq'il s'approcha à quelques centimètres. Il le toisa froidement, restant distant, son regard sombre quelque peu caché par ses sourcils clairs le fusillait véritablement. Cependant, Katsu avait tout de même l'impression que ce cours allait peut-être un peu intéressant. D'après l'apparence du Senseï et de son caractère à lui, il était pratiquement certain qu'à un moment où à un autre, ils allaient se battre tout les deux. Et ça lui plaisait.


"Inuzao Katsuhiko"

Il commençait doucement, préférant ne pas provoquer de trop vives réactions. Il voulait d'abord analyser son comportement, voir ses réactions avant de réellement commencer le jeu. Ca n'en serait que plus intéressant par la suite.
Pour sa deuxième question cependant, il du réfléchir quelques secondes. Il n'aimait pas jouer l'élève model, mais il devait hélas le faire. Il se souvenait mots à mots la définition de son vieux livre qu'il lisait avant, dans ses moments vides, quan dil n'avait pas encore rencontré Ino et que son père arrivait à le garder à la maison. Il la recracha donc rapidement, avec un ton dédaigneux et glacial. Avec ça, Senseï Tanaka allait comprendre qu'il n'était pas face à un étudiant bien gentil, si il ne l'avait pas déjà comprit :

"Le chakra, c'est le mélange de l'énergie spirituelle et corporelle. L'énergie spirituelle peut être augmentée avec l'entraînement. Pour réaliser un Jutsu faut les mélanger et faire les signes corrects"

Puis, lorsque l'homme le regarda d'une manière étrange, Katsu ne cilla pas. Un rictus carnassier. Un anthropophage ? Voilà qui serait interessant. En tout cas, si jamais Hikki avait l'intention de le grignoter, il ne s'en sortirait pas si facilement : quelque bouts de chairs en moins, voir un membre qui aurait disparu. Si le cours tournait réellement ainsi, ce serait vraiment une première...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikki Tanaka
Jounin de Suna
Jounin de Suna
avatar

Nombre de messages : 172
Date d'inscription : 25/09/2006

Feuille de personnage
PV:
210/210  (210/210)
PC:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: Salle d\'Hikki, l\'antre de la bète.   Mer 24 Oct - 13:01

Tout dans l'attitude du gamin plaisait au jounin, il ne disait que le strict nécessaire. De toute façon, parler, était à ses yeux un manque de temps. Les palabres, c'était bon pour les molassons qui ne connaissait rien de la guerre. Le regard d'Hikki s'enflamma, ce cours risquait d'être intéressant.

"Bien, on passe à la pratique."

Le shinobi confirmé rassembla ses mains, effectuant le tao de la chèvre. Un cercle bleuté apparut à ses pieds, signe de la concentration de son chakra. Il marcha ensuite vers le mur, avec assurance, et l'escalada avec tant d'aisance que l'exercice en apparaissait facile au possible. Il s'arréta au plafond, collé la tête en bas.

"C'est ce que tu vas devoir faire, mais d'abord..."

Il n'était plus là, le jounin avait complètement disparut du champs de vision de Katsuhiko pour réapparaitre...derrière lui. Il attrapa le bras emplâtré du gosse et le souleva pour l'inspecter. Son index griffu arracha les bandages, laissant au passage une belle balafre. Tout cela était arrivé en une fraction de seconde.

"Pitoyable...fais plus attention à ton corps, gâcher ton arme ne te sert à rien. Allez, montre moi ce que tu sais faire j'me-la-pète-san."

Il resta tout de même sur ses gardes, au cas ou le gosse prenne ses provocations comme des insultes. S'il essayait de le frapper, il fallait que le jounin frappe en premier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katsuhiko Inuzao
étudiant(e) de Suna
avatar

Nombre de messages : 69
Localisation : Dans les bas-fonds de Suna
Date d'inscription : 21/10/2007

Feuille de personnage
PV:
15/15  (15/15)
PC:
9/9  (9/9)

MessageSujet: Re: Salle d\'Hikki, l\'antre de la bète.   Mer 24 Oct - 13:18

Katsu suivit du regard le trajet du Jounin sur le mur. Seulement ses yeux bougèrent et lorsqu'il arriva au plafond, le jeune garçon arrêta de lui suivre, se concentrant seulement sur les bruits qu'il faisait en se déplaçant. Ce n'était que très léger, mais il arrivait tout de même à les entendrent et il affinait ainsi son oreille. Puis tout d'un coup, il le sentit derrière lui. Il du se faire violence pour ne pas se retourner et lui décrocher un coup au ventre, réflexe acquis au cours des diverses batailles qu'il avait mené dans les ruelles de Suna. Le Senseï déchira son bandage et laissa une large et longue balafre sur sin bras anesthésié. Katsu ne ressentit de la douleur que sur le coup, qui s'évanoui bientôt. Une légère douleur aiguë.

Katsu se retourna alors, un léger sourire aux lèvres. Un sourire de satisfaction : pas de doute, Tanaka avait remarqué son comportement et il avait décidé de tester lui aussi sa réaction avec cette légère pique. Mais il était hors de question que Katsuhiko ne réponde à cette remarque. Non, il fallait endormir sa conscience, le mettre en confiance pour ensuite lui assener un retentissent coup dans l'âme et dans sa fierté. Katsu allait guetter le moment. Mais pour l'instant il se contenta de répondre, avec un ton mesuré où les menaces n'en restaient pas moins présentes :


"Pitoyable ? Je n'ose dire le mot qui me vient à l'esprit en vous voyant."

Il resta quelques instants à le toiser, même si il faisait une bonne dizaine de centimètres en moins que celui-ci. Mais son regard avait tout de même de l'importance et il avait le don singulier de pouvoir regarder de haut les personnes plus grandes que lui. Un être singulier cet enfant.
Finalement, il recula de quelques pas tout en gardant son sourire en coin et ferma les yeux, se concentrant sur l'exercice. Il devait donner une bonne impression. Laisser entendre qu'il n'était tout de même pas un amateur. Il réfléchit donc, mélangeant son chakra avec application, les mains regroupées dans le signe de la chèvre. Il avait déjà effectué cet exercice avant son renvoi de l'académie. Il l'avait assez bien réussis même si il aurait pu faire mieux.
Il mélangea donc avec soin son chakra et s'attela à la dure tâche de bien le répartir dans chaque pied. Il avait totalement coupé son attention de ce qu'il se passait autour de lui, seulement focalisé sur son chakra et son dosage délicat. Il mis une bonne minute pour le peaufiner et s'avança finalement vers le mur. Au lieu de s'élancer comme une brute, il testa simplement l'adhérence d'un de ses pieds. Il semblait satisfaisant. Contractant ses muscles, il sauta légèrement pour se donner une impulsion et commença son ascension.



HJ : pur bonheur pour vous Senseï, vous allez décider du résultat XD (essayer de ne pas le saquer pasqu'il est méchant hein ? Laughing )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikki Tanaka
Jounin de Suna
Jounin de Suna
avatar

Nombre de messages : 172
Date d'inscription : 25/09/2006

Feuille de personnage
PV:
210/210  (210/210)
PC:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: Salle d\'Hikki, l\'antre de la bète.   Mer 24 Oct - 14:40

Le gamin s'était contenté d'un magnifique "c'est celui qui dit qui est", laissant pantois le jounin. Pas d'esprit combatif, pas de motivation, une force évidente mais pas de répondant. Il s'élança sur le mur, un pas puis deux puis trois. Arrivé à la moitié, Katsu retomba au sol, droit sur ses jambes, ne semblant pas se soucier de la douleur de sa chutte, ni de celle sur son bras.

"Des aptitudes au ninjutsu...merde, c'est pas mal."

Mis à part son katon, Hikki ne comptait que sur le taïjutsu. Il fut un peu déçut de constater que le jeune homme touchait sa bille en maitrise du chakra. L'instructeur se rapprocha de l'étudiant, pliant les cuisses et saisissant son bras meurtrie.

"Bouge pas !"

Il se concentrait, les yeux fermés.

"Shousen jutsu !"

Un chakra verdatre sortit de la paume des mains d'Hikki, guérissant tant bien que mal l'hématome et l'estafilade sur le bras du gamin. L'air satisfait, il se releva et s'asseya sur le bord de son bureau.

"Voyons de quoi tu es capable en pleine possession de tes moyens. Recommence."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katsuhiko Inuzao
étudiant(e) de Suna
avatar

Nombre de messages : 69
Localisation : Dans les bas-fonds de Suna
Date d'inscription : 21/10/2007

Feuille de personnage
PV:
15/15  (15/15)
PC:
9/9  (9/9)

MessageSujet: Re: Salle d\'Hikki, l\'antre de la bète.   Jeu 25 Oct - 9:43

Katsuhiko était donc retombé sur ses deux jambes, tout droit, serrant les dents pour ne pas grimacer de douleur en sentant le choc dans son bras. Il cligna rapidement les yeux, et souffla. Bon, c'était son niveau habituel. En entendant le Senseï qui marmonnait quelque chose, Katsu tourna la tête et lui jeta rapidement un coup d'oeil. Il semblait surpris par sa performance, mais également déçu par sa réaction pitoyable. Tant mieux. Le contre coup ne serait que plus intense et douloureux ensuite.
Son Senseï s'approcha alors et tendit sa main vers son bras blessé. Lors du contact, Katsu tressaillit. Une légère décharge s'était déclenchée lorsque la main de l'homme avait frôlé le bras du jeune garçon. Comme une petit charge répulsive venant des deux côtés. Quelle était cette chose et pourquoi ne s'était-elle pas déclanchée lorsque son Senseï l'avait griffé ? Etait-ce parce que Katsuhiko venait d'utiliser son chakra et que Tanaka l'utilisait en ce moment ? Toujours est-il que Tanaka le soigna et que le bleu et sa coupure disparurent. La pression sur sa fracture avait disparue, et le sang tapait moins. Katsu se sentait plus soulagé, mais n'en laissa rien paraître.

Il reprit possession de son bras et entreprit de le faire bouger lentement. Bon, il avait moins mal même si la fracture n'en était pas pour autant guérie. Il recula donc et entreprit de se reconcentrer pour refaire l'exercice, avec une meilleur résultat cette fois-ci. Cette fois-ci, il dosa encore plus précisément son chakra et mit plus de temps avant de se rapprocher du mur. Il était moins déconcentré par la douleur. Katsu avait ce don de pouvoir se détacher de n'importe quoi et de son plonger dans un état quasi comateux pour réfléchir efficacement et rapidement. C'est donc ce qu'il fit et ce qui lui permit de bien réussir son exercice. Finalement, il se rapprocha à nouveau du mur, le visage impassible son esprit toujours focalisé vers ses pieds. Puis, d'un seul bond, il sauta sur le mur, posant ses pieds et recommença son ascension, les yeux plissés, sachant tout à fait que cette fois-ci, il fallait qu'il y arrive.
Et il y arriverait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Salle d\'Hikki, l\'antre de la bète.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Salle d\'Hikki, l\'antre de la bète.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 8 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Gaiden :: Les trois villages principaux :: Suna no Kuni :: Académie :: Archives de Suna-
Sauter vers: