Naruto Gaiden

Jeux de Rôle Rp sur l'univers Naruto
 
AccueilFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Maison de Yumi

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Maison de Yumi   Mer 3 Jan - 20:04

C'est une maison traditionnelle entourée d'un magnifique jardin où la végétation est florissante. Le jardin est très vaste et il est séparé par une petite rivière, pour pouvoir rejoindre l'autre bout de jardin une passerelle est installée. Plus loin un petit banc est sous un cerisier…Pour Yumi c’est son jardin secret, elle aime aller se reposer là-bas quand elle a besoin de réfléchir à certaine chose ou à rêvasser tout simplement.
Dans le jardin il y a aussi une marre où plusieurs poissons aux reflets de milles couleurs nagent…

Keiko (le chat de l’histoire^^) essayait vainement de les attraper mais sans succès.

Yumi arriva et éclata de rire

"Mon ‘tit Keiko apparemment la pêche ce n’est pas pour toi!"

Elle lui caressa sa petite bouille qu'elle aimait tant et repartie dans la maison. Elle alla voir Satsuki (celle qui l’a recueilli) qui préparait le repas...

"Satsu on mange bientôt??"


"Oui dans 10 minutes!"

"Je suis surexcitée! Demain je vais déposer mon dossier pour m'inscrire à l'académie!! J'ai vraiment hâte d'y être!"

Satsuki lui sourit, elle savait que Yumi avait tant attendu ce jour et qu'il comptait énormément pour elle...

Après le repas Yumi se dirigea vers son « jardin secret », elle s’allongea sur le banc et regarda les belles fleurs roses du cerisier, elle ferma doucement ses yeux, le soleil caressait son visage et lui procurer une douce chaleur…Soudain elle sentit quelque qui venait de lui sauter sur son ventre, elle ouvrit ses yeux et vit la tête de son chat en gros plan qui la regardait, elle sursauta un peu.

« Fiouuf Keiko refait plus jamais ça ! En plus je commençais à m’endormir ».


*Baca!!!*


Keiko miaula et lui fit de gros yeux mêlés à beaucoup de tendresse (en gros il fait les yeux du chat dans Shrek^^)

*Il est trop chou comment je pourrai lui en vouloir !!! *


« Bon je t’autorise à rester sur moi espèce de boule de poil ! »


Le temps passa et le soleil commença à laisser place à l’obscurité. Yumi décida donc de rentrer. Keiko la suivit.

*C’est sûr que ce n’est pas un chien ? Je me pose des questions quand même ! Il me suit partout et il monte la garde…Y a un truc qui va pas chez lui ! ><’ *

L’heure du sommeil arriva…Yumi était dans son lit, avec un intrus (son chat !) , elle essayait de s’endormir mais elle ne pouvait pas…Elle ne faisait que penser à demain, elle n’arrivait pas à penser à autre chose…

*Peut-être qu’il y aura des gars mignons…*


Elle secoua sa tête

*Hé ho j’y vais pas pour ça ! Il faut que je me concentre sur mon objectif !*

*Mais…*

*Nan ! Laisse moi dormir maintenant!*

*T’es nulle !*

*Chut !!*

Au final Yumi réussit à s’endormir, avec du mal certes mais elle réussit.
Le lendemain matin Yumi parti sans faire de bruit, direction l’académie !

[HRP : J’ai oublié de préciser que quelques fois Yumi est schiso.
Je sais qu'il n'y a rien d'important mais je ne voulais pas que décrire la maison pour mon premier message...]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Maison de Yumi   Ven 5 Jan - 22:09

Kikai venait de sortir de la maison de Kyilyiendril, il avait encore une pile de livres dans les bras. Sur la route qui menait à sa maison Kikai fut surpris par un miaulement déchirant ! Vacillant sous la surprise, il lâcha ses livres qui tombèrent lourdement à terre soulevant un nuage de poussière.

*Mince ! Le vieux Shigemori va encore s'énerver si je lui ramène des livres pouss... *

Kikai esquissa un petit sourire ... le nuage de poussière ne venait pas du sol ... mais des livres eux-même !

MiiiAAAAooouUUUU !!!

Le même miaulement fendit l'air pour parvenir aux oreilles de Kikai. Il aperçut une petite boule de poils perchée en haut d'un majestueux cerisier. Kikai fut alors touché par l'harmonie qui se dégageait du jardin où il était planté. Chaque plante, chaque fleur, chaque goutte d'eau de la rivière qui y coulait paraissait se complèter et ne faire qu'un : un jardin comme Kikai aimerait en avoir en dessous de sa maison-arbre. Mais Kikai n'avait pas le temps de se perdre dans cette vision de rêve, il devait secourir le chat qui n'arrivait pas à redescendre de l'arbre.

*Si je monte dans l'arbre, il risque d'avoir peur de moi parce qu'il ne me connait pas ... je dois le rassurer avant ...*

Kikai composa une série de signe très rapidement et se mordit le pouce. Une goutte de sang soula de son ongle. Il fit une trainée de sang sur sa main puis la posa vivement au sol.

KUCHIYOSE KIRIKIRIMAI

POUF !

Une petite belette de la taille d'un chat apparu devant Kikai. Elle était entièrement grise et portait une petite cape rouge avec la lettre K cousue en fils d'or. D'un seul coup elle se mit à courir autour de Kikai, tellement vite que celui-ci eut du mal à la suivre du regard !

*Invoquée ! Invoquée ! J'ai été invoquée !!! Youpi !!! Invoquée ! Invoquée !!! J'ai été invoquée !!!*

*Oui je viens de t'invoquer et j'ai besoin de toi. Je m'appelle Kikai, tu veux bien te calmer maintenant ?*

La belette stoppa net devant Kikai, la patte de devant levée.

*Merci de m'avoir invoquée Kikai ! Je m'appelle Kaolla ! En quoi puis-je t'aider ?*

*Et bien tu vois, ce chat en haut est bloqué sur cette branche. J'aimerais que tu le rassures pour que je puisse venir le chercher sans qu'il panique.*

*Pas de problèmes Kikai ! Youpiiiii !!! Invoquée ! Invoquée ! J'ai été invoquée !!!*

La belette monta en quelques secondes devant le chat et lui parla. Kikai ne comprenait pas ce qu'elle lui disait. Puis elle redescendit tout aussi vite et disparut dans un pouf caractéristique. Ce que Kikai ne savait pas , c'est que Kaolla adorait faire des blagues contrairement aux autres belettes ...

*Bon, je vais pouvoir aider ce chat sans problèmes maintenant.*

"Kinibori !"

Kikai monta sur l'arbre comme s'il marchait, ses pieds collaient à l'écorce comme si la gravité avait été inversée. Il s'approcha doucement du chat et le prit dans ses bras.

"Chut ... n'aie pas peur."

Kikai était en train de redescendre quand tout à coup !

MIAAAAAAOOOU !!!

Le chat se retourna et lui griffa tout le visage ! Kikai lacha le chat, ainsi que sa concentration pour sa technique et s'effondra à terre, le visage ensanglanté. Il se mit à genoux et posa ses mains sur son visage douloureux.

*Aie ... cette petite Kaolla n'est pas aussi sérieuse que ses congénaires ... je lui en toucherais deux mots quand j'aurais le temps !*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Maison de Yumi   Sam 6 Jan - 13:22

Yumi était tranquilement dans sa chambre, quand elle entendit un miaulement déchirant, c'était sans aucun doute son chat...Le temps de sortir de sa maison, un jeune homme était déjà devant l'arbre, elle s'arrêta et asista à toute la scène...C'était incroyable, cet homme invoqua une belette, il monta à l'arbre comme s'il marchait normalement...Yumi resta sans voix...

*Moi aussi un jour, je pourrai faire ça!!! Troooop bien!*

Son bonheur se stoppa net, quand son chat griffa le jeune homme qui perdit l'équilibre et tomba par terre...Keiko quand à lui était toujours sur l'arbre...

*Oops ><"*

Yumi courut vers lui, Kikai était allongé par terre, elle s'agenouilla près de lui.

"Est ce que tout va bien?? Ca va?"

Yumi regarda Keiko...

"Descends de là imbécile...Sinon je vais venir te chercher et tu vas t'en prendre une!"


Ni une ni deux Keiko descendit...

"Imbécile regardes ce que tu as fait!...Je suis vraiment désolée monsieur...Mon chat aime bien qu'on lui prête attention...Venez vous rincez vous avez du sang sur votre visage...Enfin si vous voulez rester par terre, c'est comme vous voulez..."

Yumi lui souria...

*Bon ça va en tout cas il n'a pas l'air gravement bléssé...j'aurai fait de la bouillie de chat pour ce soir sinon...quel crétin celui la!*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Maison de Yumi   Sam 6 Jan - 16:45

"Est ce que tout va bien?? Ca va?"

Kikai était-il mort ? Non, il s’était juste fait lacérer le visage par un félin, ce qui n’était qu’une blessure parmi tant d’autres pour un genin. Alors pourquoi avait-il cette impression étrange qu’un ange venait de lui adresser la parole ? Son visage ne le brûlait déjà plus …

*…*

… seule cette douce mélodie tintait à ses oreilles comme le bruit d’un cristal frappé par des milliers de gouttes de pluies. Envoûté, Kikai ne pensait plus à rien d’autre qu’à cette voix. Il perdait le sens des mots au fur et à mesure que le son prenait forme dans son esprit. Ce son n'avait pas une forme humaine, il était indéfinissable, c'était bien plus qu'une image ... une pensée, une pensée rassurante, apaisante ...

" … si vous voulez rester par terre, c'est comme vous voulez..."

* … par terre … oui par ter… hein ? *

Des images s’enchainèrent soudain dans l’esprit de Kikai, balayant la torpeur dans laquelle il se trouvait. Le souvenir du chat, de Kaolla et de sa chute s’emmêlèrent en un souvenir douloureux. Il retira alors ses mains de son visage et leva la tête vers la voix venue du ciel. A contre-jour, le jeune homme plissa les yeux pour peu à peu distinguer les formes de celle qui s’adressait à lui. Devant le soleil qui auréolait sa tête telle une créature divine, une jeune fille aux cheveux en bataille semblait caresser Kikai de son regard d’ébène… Etait-ce du au soleil, ou à la pureté qui émanait de cet être, Kikai ne pouvait le dire mais il était ... aveuglé ...

*Elle … ses yeux … je …*

Kikai semblait pleurer des larmes de sang. Les griffes du félin avaient formés de fines perles rougeoyantes sous les yeux du genin. Ses yeux clairs, presque glaciales, ainsi que son teint opalin, contrastaient étrangement avec le sang qui s’écoulait sur son visage. Les lèvres tremblantes, il ne pouvait que penser ce qu’il voulait dire.

*Si c’est un rêve je ne veux plus jamais me réveiller. Si c’est un cauchemard, il n’a pas encore commencé. Si c’est mon imagination, je préfère devenir fou que d’être censé. Si tout cela est réel, je ferais tout pour ne plus jamais l’oublier.*

De toutes les personnes qu'il avait pu rencontrer auparavant, il n'avait jamais rencontré pareil sourire ... Au fur et à mesure que ses yeux s’habituaient à l’aveuglante lumière, Kikai apprenait par cœur chaque ligne du visage de la jeune fille. De la douce courbure de ses lèvres légèrement rosées à l’immensité de ses yeux, mélange de noir intense et de reflets rouges passion, il la regardait comme s’il venait de découvrir le plus précieux des trésors. Pour la première fois, Kikai ressentait un sentiment jusqu’alors inconnu …

*… cette douce chaleur qui s’insinue au plus profond de mon cœur … tu m’as sorti de l’obscurité …*

"… toi, le soleil qui éblouit ma vie …"

* ?!*

Kikai fut surpris lui-même par les mots qui venaient de sortir de sa bouche. Il ne savait plus où se mettre, il était pétrifié … incapable de bouger et même pire pour lui … de réfléchir !


Dernière édition par le Mer 19 Déc - 16:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Maison de Yumi   Sam 6 Jan - 19:55

L'homme resta quelque temps inactif, puis il retira ses mains de son visage et leva la tête vers Yumi...

*Ca y est il reprend consciense...Finalement il est quand même mal tombé...*

Yumi ne disait rien, elle le regardait tout simplement, elle n'avait jamais vu des yeux aussi clairs, elle était comme absorbée et ne pouvait détacher son regard du sien...

Elle sortit de sa rêverie quand elle entendit les paroles que prononca Kikai...

"… toi, le soleil qui éblouit ma vie …"

Yumi fut surprise par ses paroles, c'était la première fois qu'on lui disait ça, une bouffée de chaleur l'empoigna, ses joues se mirent à rougirent

"Hin? Euh..."

Yumi n'arrivait plus à parler...Elle ne comprenait pas ce qu'il se passait...Pourquoi réagissait-elle comme ça? Elle n'en savait rien...Ce n'était que des mots et pourtant ils lui avaient traversés le coeur...

"Je...Je vais...aller chercher...de l'eau...et une serviette."


*Ca me fera le plus grand bien...*

En moins de 30 secondes Yumi revint avec tout ce qui lui fallait, elle s'asseya maladroitement près de lui, prit la serviette, qu'elle plongea dans l'eau, elle passa d'abord la serviette humidifié sur son visage pour se rafraichir...

*Mais qu'est-ce qui m'arrive??*

Elle rinca ensuite la serviette qu'elle passa délicatement sur le visage de Kikai...Ses bouffées de chaleurs partirent, quant à ses joues, elles restèrent bien rouges.

"Si...si vous avez mal dites le moi, ou si vous...voulez quelque chose après ne vous genez pas..."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Maison de Yumi   Dim 7 Jan - 10:50

Les deux êtres étaient suspendus, hors du temps, rien ne bougeait autour d'eux. Tout était figé, comme s'ils avaient été les personnages de la plus belle des peintures de Michel-Ange. Derrière eux, même la petite rivière semblait avoir arrêté son cours pour regarder les deux jeunes gens. Soudain, la jeune fille rompit le silence.

"Je...Je vais...aller chercher...de l'eau...et une serviette."

La voix tremblait maintenant autant que les lèvres de Kikai. Elle le quitta précipitemment pour aller chercher de quoi soigner son visage égratigné. Pendant les quelques secondes où Kikai se retrouva seul, il essaya de recouvrer ses esprits ... Impossible ! Il n'arrivait pas à se souvenir de ce qu'il avait à faire ... il ne voulait pas s'en souvenir. Il était bien, tout simplement. Quelques secondes plus tard, elle revint avec de l'eau et une serviette. Kikai la regardait se passer le linge humide sur le visage. De fines gouttelettes glissaient sur ses pommettes rougies, parant de mille diamants son teint comme le ferait la rosée du matin. Il aurait pu passer toute sa vie ici à la regarder, oubliant la faim comme la soif, oubliant tout ce qui n'était pas ... elle.

"Si...si vous avez mal dites le moi, ou si vous...voulez quelque chose après ne vous genez pas..."

Tout à coup, Kikai se rendit compte qu'elle était en train de lui passer la serviette humide sur le visage. Cela le brûlait un peu, mais il sentait la douceur des gestes qu'elle faisait pour ne pas le faire souffrir. C'était la première fois qu'on s'occupait de lui de cette façon. Kikai aurait bien voulu rester dans ce rêve plus longtemps, mais la réalité le rattrapa bien vite. La rivière reprit son cours et le temps s'écoula de nouveau comme avant ...

"Heu ... je ... non vous ne me faites pas mal ... si vous permettez ..."

Yumi sentit alors que Kikai venait de lui frôler les mains. Ils frissonèrent tous deux sans se l'avouer. Elle retira alors la serviette du visage de Kikai et l'entendit murmurer ces mots :

Shousen no jutsu

Kikai passa ses mains sur son visage et, sous la stupéfaction de Yumi, les griffures s'estompèrent peu à peu jusqu'à disparaître complètement. Quand il les retira, ses yeux fixaient toujours ceux de Yumi. Il ne pouvait faire autrement, il n'arrivait pas à les quitter même si cela le gênait.

"Mer ... merci ... je m'appelle Ki ... Kikai."

*J'ai essayé de sauver ce petit chat, je pense que c'est le vôtre, mais je me suis fait griffer et j'ai trébuché bêtement !*

Tout ce que Kikai pensait, il avait l'impression de le dire mais rien ne sortait de sa bouche à part des bégayements ! Soudain, une fleur de cerisier, tombée du ciel comme un signe du destin, vint se poser sur les cheveux de la belle jeune fille. Par réflexe, Kikai passa ses doigts dans les cheveux de Yumi pour l'attraper. Il était maintenant dans son élément, la nature ... et se sentait un peu plus à l'aise pour parler !

"Les fleurs de cerisiers tombent tôt cette année, cela annonce un été splendide ! Ces fleurs sont magnifiques, reines parmi les autres fleurs, mais leur beauté est comme toute chose ... éphémère ..."

Kikai plongea son regard intensément dans celui de Yumi. Chaque mot qu'il prononçait semblait être destiné à la jeune fille.

"Ce qui la rend belle n'est pas définissable avec des mots. Son charme ne peut se trouver que dans les yeux de celui qui la regarde ..."

Kikai se trouva à nouveau très gêné, il ne savait plus comment réagir. Il attendit alors la réaction de Yumi ... avec la plus grande des apréhensions, comme si il avait confié sa vie entre les mains de la jeune fille.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Maison de Yumi   Lun 8 Jan - 18:22

"Les fleurs de cerisiers tombent tôt cette année, cela annonce un été splendide ! Ces fleurs sont magnifiques, reines parmi les autres fleurs, mais leur beauté est comme toute chose ... éphémère ..."

Une fleur de cerisier tomba sur la tête de Yumi, avant qu'elle ne puisse faire le moindre mouvements, Kikai lui avait déjà enlevé. Il commença desuite à lui parler de ces fleurs.
Chaque phrase, chaque mot, chaque son résonnaient comme une douce mélodie à l'oreille de Yumi. Son regard resta plonger dans celui de Kikai.

*Pourquoi je n'arrive pas à détacher mes yeux des siens? Pourquoi quand il m'a effleuré ma main j'ai frissonné? M'a-t-il envouté??*


Plusieurs questions se bousculaient dans sa tête mais elle ne connaissait aucune des réponses...

Kikai continua sa phrase :"Ce qui la rend belle n'est pas définissable avec des mots. Son charme ne peut se trouver que dans les yeux de celui qui la regarde ..."

Il ne c'était passé qu'une fraction de seconde entre sa première et la deuxième et pourtant pour Yumi cela lui avait parru une éternité...une magnifique éternité.

Les dernières paroles de Kikai touchèrent particulièrement le coeur de Yumi...Le vent se leva, faisant danser les arbres, une centaine de fleurs de cerisiers voltigeaient dans le ciel offrant un spectacle hors du commun à ces deux êtres.

"In...Incroyable..."

Les deux jeunes n'avaient toujours pas bougé, Kikai était allongé et Yumi assise à côté de lui.

Le vent cessa, les fleurs tombèrent doucement sur le sol, et comme si les rôles s'inversaient, une pétale tomba sur le visage de Kikai, la main de Yumi fit glisser la fleur par terre, mais sa main ne s'enleva pas. Ses doigts éfleurèrent sa peau jusqu'au contact des lèvres du jeune homme...Elle rapprocha sa tête de la sienne, elle pouvait sentir le souffle de Kikai sur sa peau...Yumi retira les doigts de la bouche de Kikai et l'embrassa tendrement...Des milliers de picotements se firent sentir sur tout le corps de Yumi, ses joues devinrent encore plus rouges et plus chaudes. Elle n'entendait plus rien juste son coeur, son coeur battant si vite et si fort, qu'elle avait l'impression qu'il allait exploser...Mais mourrir, maintenant, ne lui faisait plus peur car elle avait connu le véritable Bonheur, en quelques secondes elle venait de le découvrir...

*Merveilleux...*


Yumi rouvrit ses yeux et se redressa, elle prit conscience de ce qu'elle venait de faire, évidemment elle avait eu envie de gouter à ses lèvres mais en temps normal elle n'aurait rien fait...

"Euuuh...Je suis...dé...désolée...je n'aurais...pas du..."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Maison de Yumi   Mar 9 Jan - 18:51

*Quelle est cette sensation ? Cette douceur sur mes lèvres, cette chaleur sur mon visage ... Qu'est-il en train de se passer ? Suis-je en train de rêver ? Je sens une boule dans mon ventre qui ne cesse de se resserrer ... Je ... je ne veux pas que ça s'arrête !*

"Euuuh...Je suis...dé...désolée...je n'aurais...pas du..."

Yumi venait de se relever sans que Kikai ait le temps de réaliser ce qui venait de se passer. Sa timidité la rendait encore plus belle aux yeux de Kikai. Elle ne savait plus où se mettre et commençait à trembler. Kikai se releva alors lentement, sans détourner son regard du sien, et lui prit la main.

*Prends ma main et restons dans ce rêve à jamais. Rien n'est à mes yeux plus important que toi. Je ne sais rien de toi, je ne te connais même pas, mais tout cela m'importe peu ! Ton parfum est plus enivrant que celui des roses à l'aube lorsque la rosée les illumine, tes yeux sont plus profonds que les plus grands océans du monde et je m'y noie depuis que je les ai regardé, et ta voix ... si j'étais au paradis, les anges n'en aurait pas une aussi magnifique que la tienne. Le moindre mouvement de ton corps est une caresse à mon esprit, tes cheveux semblent danser une valse infinie avec le vent ... S'il existait un langage de la perfection, chaque mot te serait destiné ... tu es si belle ...*

"Prends ma main et restons dans ce rêve à jamais. Rien n'est à mes yeux plus important que toi. Je ne sais rien de toi, je ne te connais même pas, mais tout cela m'importe peu ! Ton parfum est plus enivrant que celui des roses à l'aube lorsque la rosée les illumine, tes yeux sont plus profonds que les plus grands océans du monde et je m'y noie depuis que je les ai regardé, et ta voix ... si j'étais au paradis, les anges n'en aurait pas une aussi magnifique que la tienne. Le moindre mouvement de ton corps est une caresse à mon esprit, tes cheveux semblent danser une valse infinie avec le vent ... S'il existait un langage de la perfection, chaque mot te serait destiné ... tu es si belle ..."

Kikai ne s'était pas rendu compte qu'il avait prononcé tout haut ce qu'il pensait si fort à l'intérieur. Il prit Yumi par la taille de l'autre main et la renversa lentement pour l'allonger sur l'herbe balayée par la douce brise de printemps. Elle semblait incapable de bouger. Il la regardait intensément, comme s'il voulait lui dire quelque chose. Yumi n'avait pas besoin qu'il parle pour qu'elle comprenne ... Kikai était maintenant au dessus d'elle, son corps au dessus du sien ... son visage à quelques centimètres ... ses lèvres effleurant les siennes ... ses yeux plongés dans les siens. Kikai posa alors ses lèvres contre celles de Yumi de la plus douce des façons.

*Cette sensation ...*

A partir de cet instant, les pensées laissèrent place aux sentiments, ils le savaient maintenant … ils étaient liés. Les lèvres des deux jeunes gens se frôlaient, s'éloignaient, puis se rejoignaient pour ne former plus qu'un. Légèrement entre-ouvertes, leurs bouches laissaient s'échapper la chaleur de leur souffle qui s'accélérait lentement. Les secondes paraissaient une éternité … les jeunes amants se laissaient bercer par le doux souffle du vent qui leur apportait parfois des fleurs de cerisiers sur le visage … le temps n’avait plus d’emprise sur eux …
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Maison de Yumi   Sam 13 Jan - 15:48

Qui était-il ? Yumi n’en savait strictement rien et pourtant malgré cet inconnu, quelque chose, oui, quelque chose se gravait dans son cœur…Un sentiment venait de naître en elle…Yumi en avait déjà entendu parlé mais ne l’avait jamais encore rencontré jusqu’à ce jour.
Ce sentiment à la fois effrayant et envoûtant venait de la toucher pour l’éternité et dès à présent elle ne pourra plus jamais sans passer…
Pourquoi ? Pourquoi lui ? Qu’avait-il d’aussi spécial ? Il était arrivé comme ça dans sa vie, tombé du ciel (enfin de l’arbre >< ^^). Et voilà quand quelque minutes, elle savait que pour elle, il serait son autre moitié…Tous deux le savaient, rien qu’en plongeant leur regard l’un dans l’autre. Ils ne se connaissaient pas mais se complétaient à la perfection.
Chaque souffle, chaque caresse, chaque baiser paressaient irréels et magiques…

*Serait-ce donc ça la magie ? Le faite que de simples gestes peuvent devenir tout simplement merveilleux ainsi qu’inoubliable*


Yumi savourait ce précieux et délicieux moment puis entre deux baisers elle prononça son prénom. Leurs lèvres se séparèrent, mais leurs yeux quant à eux ne se quittèrent pas une seconde…

« Je…Je m’appelle…Yu…Yumi… »


Elle ne pu s’empêcher de bégayer, rien qu’en posant les yeux sur lui, elle était déstabilisée mais à la fois une sensation de bien être se faisait sentir à l’intérieur d’elle-même...

*Ce qui se passe en moi, je n'y comprends rien, tout est si bizarre...tout est si flou...Mais malgré tout ça, je me sens bien quand je suis dans ses bras...J'ai l'impression de vraiment exister...*


"...Merci..."

Ce mot sortit tout seul de sa bouche, Yumi détourna ses yeux, et recommença à rougir...

*Pourquoi je n'arrive plus à me controler?*

En détournant ses yeux, elle vit Satsuki...elle était là à côté d'eux en train de les regarder...Satsuki ne disait rien...

*Depuis quand elle est là?*

Yumi ne bougeait plus, elle était complètement figée.

"Hum Hum...Je vous dérange peut-être? Jeune homme voudrais-tu bien te soulever de MA Yumi..."

*Ne t'énerves pas! Il n'a rien fait...*

Yumi aurait voulu défendre Kikai, mais rien ne sortait de sa bouche...tout restait dans ses pensées.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Maison de Yumi   Lun 15 Jan - 23:28

"Hum Hum...Je vous dérange peut-être? Jeune homme voudrais-tu bien te soulever de MA Yumi..."

Lentement, Kikai se releva tout en remettant sa capuche. Il était d'un calme sidérant. Yumi ne le reconnaissait plus à cet instant ... mais le connaissait-elle vraiment ? Aucune expression ne transparaissait sur son visage. Il se retourna face à la femme qui venait de les interrompre et sans dire un seul mot il s'inclina en guise d'excuses. Elle ne pouvait pas voir ses yeux à cause de sa capuche, mais surtout elle ne pouvait pas voir son bandeau de shinobi d'Iwa. Kikai était imperturbable et imposait autour de lui un silence à glacer le sang de n'importe qui. Sa longue cape noire lui donnait l'allure de la mort venue chercher une victime ... Que se passait-il à ce moment précis dans sa tête, nul ne pouvait le dire. C'était comme s'il avait perdu toute émotion en l'espace d'une seconde : un corps sans âme.

*Yumi, je suis désolé.*

POUF !

Un nuage de fumée aveugla la femme ! Quand il fut dissipé, Kikai avait disparu laissant à sa place le chat de Yumi qui avait l'air de se demander ce qu'il faisait là ! Le poil hérissé, il courut se cacher dans la maison !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Maison de Yumi   Dim 21 Jan - 9:24

Tous les gestes, les expressions de Kikai étaient différents...

*Est-ce vraiment lui??*


Yumi n'en savait rien, elle ne le connaissait pas, mais le peu de temps qu'elle venait de passer avec lui, elle savait que ce n'était pas le même. Il disparut dans un nuage de fumée. Satsuki ne disait rien pour l'instant...Puis ses yeux se dirigèrent vers Yumi qui se releva...

"Tu peux peut-être me donner des explications?? Non?? Tu ne crois pas??"

"Euh...Et bien c'est juste, que Keiko était dans l'arbre, et que Kikai a essayé de l'aider, et mon chat l'a griffé, il a trébuché et est tombé par terre…Je suis donc venue le voir…Et là, une sensation bizarre m’a envahit, je ne peux pas t’expliquer ce que c’était puisque je ne le sais même pas moi-même…Après un petit bout de temps je l’ai embrassé comme ça…Ce n’est pas de sa faute… »


« Mais tu ne le connais même pas ! »

« Je sais, je le sais tout ça ! »

*Il faut que je change de sujet…vite !*

[color=green]« Bon arrêtons de parler de ça…Ca arrive dans une vie…Je suis passée à l’académie et j’ai commencé mon entraînement ! Et je peux me transformer en toi ! Ou en quelqu’un d’autre ! »


« Nous en reparlerons plus tard … Et bien fais moi une démonstration ! »

« C’est parti alors ! »

Yumi se mis à l’aise, elle se décontracta de tout son long…Son chakra commença à tourner, elle le malaxa et enchaîna ses signes

*Satsuki, tu vas voir !*

*HENGE*

Pouf…Malheureusement le résultat ne fut pas très bon, Yumi n’avait pas bien proportionné son chakra corporel et spirituel…

« Oups, je suis désolée…Je suis un peu fatiguée et il faut aussi que je me remette de mes émotions >__< »

Elle se retransforma en elle.

« Recommence mais c’est ta dernière chance… »

Yumi fit le vide dans sa tête, elle chassa certaines pensées qui risquaient de la perturber…

*Ok, je n’ai plus le droit à l’erreur…Alors je dois faire comme à l’entraînement…*

Le chakra se remit à tourner…

*Bon maintenant, je le malaxe…Voilà c’est bon…Et je dois mettre la même quantité de chakra spirituel que corporel…*

Elle arrivait à percevoir ses deux chakra plus facilement qu’avant.

*C’est bon...Sois fière de moi Satsu ! Je vais me transformer en toi…*

Les yeux fermaient, elle se l’imaginait, souriante, radieuse, jolie…Comme elle l’était d’habitude…Elle enchaîna donc ses signes

« HENGE »

Dans un nuage de fumée apparut la copie conforme de Satsuki…

« J’ai réussi ?? Hin ?? »

« Incroyable »

Satsu s’approcha de Yumi, et la regarda avec attention…

« C’est vraiment moi…Bravo ! Je suis fière de toi ! »

*Yataaaaaa !!*

Yumi se retransforma en elle-même et sauta dans les bras de Satsuki…

« Merci »

Le soleil se coucha, laissant place à la nuit…Elle regarda longuement la lune et le ciel étoilé…Ses pensées allaient vers Kikai...

*Kikai…ne m’oublies pas…*

Yumi alla ensuite se coucher pour être en forme pour son entraînement le lendemain…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Maison de Yumi   Lun 22 Jan - 23:21

Le lendemain, la même petite belette qu'avait invoqué Kikai la veille s'approcha de Yumi avec un parchemin dans la gueule. Dès que Yumi le prit, la belette disparu dans un "pouf" caractéristique en esquissant un petit sourire narquois. Sur le parchemin, il était écrit "Pour toi ..." rien de plus. Elle l'ouvrit et commença à lire les mots écrits par la plume de Kikai.
(La lettre que tu as reçu en mp)
Quand Yumi eut fini de lire la lettre, elle comprit que Kikai ne pouvait plus la revoir et qu'il avait écrit tout ce qu'il ressentait afin qu'elle ne l'oublie pas. Elle le savait, il ne reviendrait jamais, plus jamais elle ne le verrait, plus jamais elle ne l'embrasserait.

Le printemps se terminera bientôt, emportant avec lui les fleurs de cerisiers qui commencaient tout juste à s'épanouir ...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Maison de Yumi   

Revenir en haut Aller en bas
 
Maison de Yumi
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pâte à tartiner "maison"
» Monter son studio photo maison à coût réduit
» Ma Maison Rona 2010
» Le Cointreau maison
» Orcs vs bretonniens - maison fortifiée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Gaiden :: Hors trois Villages :: Hors des trois Villages cachés principaux :: Iwa no Kuni :: Périphérie du Centre-
Sauter vers: