Naruto Gaiden

Jeux de Rôle Rp sur l'univers Naruto
 
AccueilFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La demeure de l'ombre...

Aller en bas 
AuteurMessage
Rin
Mort
avatar

Nombre de messages : 997
Age : 28
Localisation : Dans le lit de ta copine...
Date d'inscription : 29/08/2006

Feuille de personnage
PV:
465/465  (465/465)
PC:
675/675  (675/675)

MessageSujet: La demeure de l'ombre...   Jeu 8 Mar - 12:23

L'ombre avait terminé sa tourné de facteur, elle avait distribué 3 lettres à des sujets qu'elle avait sélectionné sur plusieurs critères, la question était de savoir s'ils allaient venir...Non elle savait qu'ils ne pourraient pas résister à l'attraction de leur curiosité. Elle se servit un thé et enleva sa cape noir laissant découvrir un visage vieux et des long cheveux blancs qui lui tombait jusqu'au bas du dos. Malgré cela elle n'était pas moche et encore moins hideuse, elle portait un robe noir avec des reflets violets...La ressemblance était étrange, on aurait dit une magicienne...

Elle se mit brusquement à rire en ouvrant un livre où était inscrit une liste de noms barrés sauf les trois derniers : Shinji Tari, Katsue et Aiko Hyûga. Tous les noms précédents étaient raturés par un trait mais il n'était pas réalisé au stylo, la marque était brulée...La marqué était bien trop parfaite et toujours la même sur chacun des noms pour que ce sois une personne qui l'ai faites...Qui était-elle ?

La maison était facilement reconnaissable, vieille chaumière dont la fumée innondait la magnifique contrée de Taki et ses grands arbres qui se nourrissait du dioxyde de carbone de la fumée pour créer de l'oxygène, ce qui donnait un air à la pureté sans égale...La vieille sorcière resta figé en regardant les noms des trois Genins, ses yeux brillaient à la lueur du feu de sa cheminée et bientôt elle se remit à rire...

Les Genins allaient facilement reconnaître la maison grâce à la cape noire qui était accroché à la petite barrière devant le jardin de la maison de la vieille femme...La nuit tomba, et la vieille sortit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiko Hyûga
Chuunin de konoha
Chuunin de konoha
avatar

Nombre de messages : 284
Age : 28
Localisation : Konoha
Date d'inscription : 21/12/2006

Feuille de personnage
PV:
48/48  (48/48)
PC:
94/120  (94/120)

MessageSujet: Re: La demeure de l'ombre...   Jeu 8 Mar - 19:44

Ca fait plusieurs jours que je suis partie. J'ai traversé sans encombres le pays du feu, quittant pour la toute première fois mon village. Equipée d'une boussole, j'ai pris plein Nord jusqu'au pays du son. Mon premier long voyage... Et seule. J'ai utilisé un peu d'argent pour m'arrêter la nuit dans quelques villages, histoire d'arriver dans un état correct au village de la cascade. J'ai croisé quelques ninjas un peu étranges, aussi, mais aucun souci particulier. Je n'ai pas beaucoup eu l'occasion de parler, par contre. Mais le long voyage m'a donné l'occasion de me poser un certain nombre de questions sur le bienfondé de mon départ. Je ne sais absolument pas ce qui m'attend... Juste une occasion de me racheter. C'est déjà pas mal, mais j'ai quelques craintes pas forcément injustifiées au sujet de ce qui pourrait me permettre de me "racheter", comme l'auteur de la lettre le dit si bien.

A part ses sombres pensées, je me sens vraiment libre, ça fait un bien fou ! Alors que je n'avais pas même l'autorisation de sortir de la maison en dehors des entraînements, je me retrouve tout d'un coup dans un pays lointain, pour une raison inconnue, juste poussée par la curiosité, et la réception d'une lettre.

A partir du pays du son, je prends au Nord-Ouest. Au bout de quelques jours, j'arrive enfin à Taki-no-kuni. L'endroit est magnifique, de grands arbres, un air pur... Guidée par une sorte d'instinct, j'avance vers le village. A l'orée de la forêt, j'apperçois un nuage de fumée. Il me mène à une vieille et étrange chaumière. Il est assez tard, la lumière est faible quand j'arrive devant ladite habitation. Un coup de vent attire mon attention sur quelque chose... Une cape est accrochée devant le jardin. En m'approchant un peu, je reconnais la cape qui accompagnait la lettre. Hésitante, je me dirige à petits pas vers la porte. Puis j'entends un bruit...

- Byakûgan !

Un petit renard... Quelle imbécile ! Mais... Non, derrière moi, cachée par les arbres, une silhouette s'approche ! Un jeune garçon, on dirait bien. Oui, et il a l'air aussi perdu que moi... Je désactive mon byakûgan, ça ne sert à rien de gaspiller du chakra pour si peu, et attends le jeune homme sans faire un pas de plus vers l'étrange maison. Elle m'inquiète un peu, je dois l'avouer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shinji Târi
Chuunin de Kiri
Chuunin de Kiri
avatar

Nombre de messages : 153
Date d'inscription : 30/07/2006

Feuille de personnage
PV:
45/45  (45/45)
PC:
118/118  (118/118)

MessageSujet: Re: La demeure de l'ombre...   Jeu 8 Mar - 22:50

Autant le dire tout de suite, Taki ce n’était pas du tout la porte d’à côté. Shinji l’avait su grâce à son gentil papounet , limite ça aurait démoralisé Shinji de devoir parcourir autant de distance surtout en ne sachant pas ce qui l’attendait. Mais bon ! Ca lui forgera le caractère d’autant qu’il partait seul cette fois-ci, c’était peut-être suicidaire mais à cet âge, on avait toujours du mal à définir l’éloquence du danger. Shinji se décida à quitter Kiri pour prendre tout d’abord la direction pour parvenir jusqu’au continent, à savoir celui le proche : le Pays du Feu.

Fier d’arborer son petit sac à dos contenant le strict nécessaire : sac de couchage, rations. Il avait certes emmené une carte et une boussole avec lui…Le seul soucis c’était qu’il n’était pas aussi doué en cartographie. Comment lire la boussole? Le petit aimant pointait au nord mais était-ce bien le bon point cardinal ? Alors il s’en passa, laissant ce barda dans les poches annexes de son sac. Il avait tout ce qu’il fallait.
Mais alors une autre question se posait, comment aller au pays de la cascade sans utiliser la boussole et la carte ? Bah c’était pourtant simple : s’adresser aux personnes judicieuses. Déjà, il savait de part son père qu’il devait se diriger au nord du pays du Feu et à l’ouest de celui du Son. Maintenant, il s’agissait d’y aller avec ce peu d’indications.
Shinji alla présenter sa bouille à quelques postes de garde pour demander son chemin, des pêcheurs qui l’emmenaient à travers les mers et océans pour atteindre le continent. Bien sûr, il prenait le temps pour quelques séquençages de sommeil pour se revigorer, casser la croûte, le minimum vital en fin de compte.
Comme le hasard fait toujours bien les choses, il avait la chances de faire la route avec quelques chariots de commerçant qui traversaient le pays du Feu, pour le reste, il faisait en sorte qu’on lui indique le chemin pour qu’il parvienne aux frontières du pays de la Cascade.

Un voyage de quelques jours, assez fatiguant à la longue pour cela qu’il prit l’initiative de dormir à la genèse du territoire.
Force retrouvée, il reprit sa route à travers le Pays de la Cascade…Trouver le village de Taki, ce n’était pas une mince affaire ! Comme tous les villages, il est caché, forcément. Tout le monde n’était pas apte à le renseigner sur son emplacement. Alors, il râlait, piétinait, se mutant en une boule de mauvaise humeur ambiante.


« ‘Tain qu’est ce que j’fous là aussi moi ! J’en ai marre ! J’suis sûr que c’est une arnaque tout ça, une manipulation d’Itszuku-Senseï pour ne plus m’entraîner et se consacrer aux filles ! Ouais j’suis sûr que c’est ça!
»


Et voilà, il fallait mettre un responsable à son malheur et son maître était la cible idéale. Shinji marchait et fit une halte devant une immense cascade. Cela lui rappelait Kiri…Il avait beau partir que pour quelques jours, son village lui manquait, pauvre petit que voilà, loin de son nid douillet, seul au milieu de nul part. Il soupirait fortement, de manière fortement prononcée.
Quelques minutes plus tard, il se leva pour couper à travers la forêt, meilleur moyen de se perdre mais bon, perdu pour perdu, pas de grande différence.
Puis enfin ! Il entendit quelque chose.


« Byakûgan ! »

Il s’arrêta soudainement dans sa marche. Qu’est ce que c’était ? Un nom? De quelqu’un? D’une technique? Aucune idée pour lui. Alors, c’était tout naturellement qu’il s’aventura pour s’en approcher…Difficile de situer de où partait ce cri, cela avait eu un échos un peu partout dans cette végétation étouffante…Certes, il s’était de nouveau perdu.
Ce petit n’avait même pas prit la peine de se diriger vers la chaumière dégageant cette fumer opaque…Bah oui quoi, il ne pouvait pas penser à tout!
Mais finalement, il arriva par hasard à la hauteur d’une jeune fille aux yeux étonnants, enfin, Shinji n’avait jamais vu une telle chose.


*Elle doit être prise de cécité… Et elle s’est perdue ! Voilà! Je vais pouvoir secourir quelque’un! *


Alors il alla à la rencontre de la jeune fille, elle pouvait ainsi voir le bandeau de Kiri sur son front. La détaillant un moment pour finalement se planter devant elle.

« Salut ! Tu retrouves plus ton chemin ? C’est pas très prudent de t’aventurer dans la forêt dans ton état tu sais? »


Mais quel état? Le fait qu’elle soit aveugle selon lui? Il parlait trop, sûrement qu’il allait gaffer par sa dernière lumière. En effet, il ramassa une branche assez épaisse, témoignant de la solidité de la chose.


« Ca pourra t’aider pour les obstacles ! »


Il lui tendit la branche pour que celle-ci touche la main de la jeune fille. Bah oui, il l’a croyait aveugle. Cela pouvait peut-être vexer Aiko mais il fallait excuser Shinji, il voulait se montrer serviable et aimable. Et là…Le blocage, il vit en effet le bandeau incrusté du symbole de Konoha…Il déglutit, c’était une shinobi, tout comme lui.

« Heu ahem…ahem…AHEM. Bah heu. Une journée calme hein? »

Pauvre Shinji, il n’en manquait pas une. Mais là enfin il se mit à réfléchir, que faisait une ninja de Konoha au pays de la Cascade…En même temps, lui était de Kiri, la même question pouvait se poser…

_________________
Shinji Târi, Genin de Kiri

Mission

Rang D: 7
Rang C: 4
Rang B: 3
Rang A: 1
Rang S:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiko Hyûga
Chuunin de konoha
Chuunin de konoha
avatar

Nombre de messages : 284
Age : 28
Localisation : Konoha
Date d'inscription : 21/12/2006

Feuille de personnage
PV:
48/48  (48/48)
PC:
94/120  (94/120)

MessageSujet: Re: La demeure de l'ombre...   Jeu 8 Mar - 23:24

Le garçon s'approche de moi, je reconnais le bandeau d'un autre village. Kiri, sûrement, si mes souvenirs sont exacts. Ils nous ont appris ça à l'Académie, en première année, reconnaître les Shinobis des différents villages. Il me regard bizarrement. Vraiment très bizarrement...

« Salut ! Tu retrouves plus ton chemin ? C’est pas très prudent de t’aventurer dans la forêt dans ton état tu sais? »

Je lui jette un regard assassin. Comment ça, "mon état" ? J'ai l'ait si fatiguée que ça ? Je sais bien que le voyage était fatiguant et que je ne dois pas avoir l'air en pleine forme, mais de là à... Non... Il me propose un baton. Il est malade ? Je fais un mouvement de recul, pas encore certaine de ses intentions.

« Ca pourra t’aider pour les obstacles ! »

Ah d'accord... Il me prend pour une aveugle. Le pauvre petit, s'il savait ! Le moment de surprise passé, et après sa soudaine prise de conscience, je m'énerve un peu.

- T'as un sérieux problème, toi ! Mais quel abruti c'est pas possible...

Ben c'est vrai, quoi, il lui a fallu un temps fou pour appercevoir le bandeau sur mon front. Il est gros, pourtant. Je pense sincèrement qu'il aurait intérêt à garder ce fameux bâton. Puis, d'un coup...
* Ah d'accord...*

- Enfin tu peux te tromper, c'est normal si on ne connait pas... Je m'appelle Aiko Hyûga, je viens pour une mission ici. Je pense que c'est pareil pour toi, non ? Parce que je me demande ce qu'un garçon de Kiri ferait ici, sinon. Pour mes yeux, ne te fais pas de soucis tout va très bien. Je fais partie d'un clan qui utilise un dojutsu. Il apporte une vision largement supérieure à la moyenne, mais... je t'accorde que les yeux blancs ça peut passer pour autre chose... Bref, ça ira pour cette fois. Tu t'appelles ?

* Ton magnifique caractère de cochon te mènera loin, Aiko...*
Mais cette fois, j'ai à peu près rectifié le tir. Il m'a fallu du temps pour me rendre compte que mon apparence pouvait suggérer une cécité. Mais quand on a toujours vécu à Konoha, où le clan Hyûga est réputé, on n'a pas l'habitude de ce genre de situations un peu délicates...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shinji Târi
Chuunin de Kiri
Chuunin de Kiri
avatar

Nombre de messages : 153
Date d'inscription : 30/07/2006

Feuille de personnage
PV:
45/45  (45/45)
PC:
118/118  (118/118)

MessageSujet: Re: La demeure de l'ombre...   Ven 9 Mar - 14:20

Shinji pouvait voir ce regard pesant, menaçant de la Hyûga qui pesait sur lui. Comme tout petit Être fautif, ses épaules flanchaient, le minois s’inclinait et se calait entre ceux-ci. Les lèvres boudeuses, il savait rien qu’avec ce regard qu’il était totalement dans l’erreur ( ça ne faisait qu’une fois de plus ).

*A mon avis, je l’ai énervé.* Bravo Shinji, quelle perspicacité!

- T'as un sérieux problème, toi ! Mais quel abruti c'est pas possible...

A chaque parole de la jeune fille, c’était comme un coup de tonnerre qui éclatait sur lui et qui le clouait sur place. Il était appuyé sur une jambe et le bout de pied de la seconde traçait un cercle continu sur le sol. Pauvre petit, on ne le dira jamais assez ! Victime de sa précipitation maladive. Il ne pouvait pas savoir qu’elle n’était pas aveugle, ça prêtait à confusion pour une personne n’étant pas de Konoha.

« Mais mais mais…Pas d’ma faute si t’as des yeux d’aveugle qui peuvent voir! »


Oula oula, ça chauffait dans la petite tête de Shinji. Des yeux d’aveugle qui peuvent voir, quelle histoire ! Ca le chamboulait même, troquant sa pose de Caliméro pour celle d’une réflexion intensive : corps droit, une main qui supporte un coude dont l’index titillait le menton. Yeux vers le ciel les sourcils qui esquissaient une vague sur ses yeux. Ca devenait complexe !

« Des yeux d’aveugles qui permettent de voir plus loin et sous des angles différent…MAIS C’EST GENIAL COMME TRUC !!! »


Shinji qui limite bondissait joie tout en haussant le ton qui témoignant unique de son enthousiasme quelque peu excessif parfois. Le pauvre, lui-même tâchait de rouler ses prunelles pour tenter d’avoir une vue-panoramique-d’aveugle-qui-voit…Et alors? Toute expérience était bonne à prendre! Naméo.
Alors c’était avec un immensément sourire qu’il répondit.


" Bien vu l'aveugle ! "

*Shinji, ferme la des fois!*


"AHEM AHEM AHEM désolé éè...et donc moi j’suis Shinji Târi, Genin de Kiri et et et… "


Vlan ! Une mine soudainement calme, réfléchi et navré, cas de conscience pour le jeune shinobi venait de très loin en fin de compte.

« …et ça m’fait penser que j’ai rien de particulier… »


Hourra Shiji ! Ca c’était de l’illumination. On pouvait presque être fier de lui. Cependant, il chasse vite cette pensée qu’il était ordinaire pour reprendre sa mine joviale, enjoué, sourire dévoilant sa dentition ivoirienne parfaite.

"Bref bref et...Bref. T'sais pourquoi on est ici par hasard ?"

_________________
Shinji Târi, Genin de Kiri

Mission

Rang D: 7
Rang C: 4
Rang B: 3
Rang A: 1
Rang S:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katsue Hyûga
Mort
avatar

Nombre de messages : 280
Date d'inscription : 01/03/2007

Feuille de personnage
PV:
45/45  (45/45)
PC:
215/215  (215/215)

MessageSujet: Re: La demeure de l'ombre...   Ven 9 Mar - 20:07

La troisième membre de cette expédition avait eu un voyage beaucoup moins simple, pour sa part, pour deux raisons : Elle était Hyûga sans sceau, pouvant donc attirer quelques convoitises et elle était Nuke-Nin. Qui dans le pays de la Feuille pouvait croire une Hyûga non Ninja ? Que ferait une Hyûga hors de Konoah, sans son bandeau ? Et son bandeau, à elle, était barré... Non pas qu'elle ai eu honte de ses décisions, mais les Anbus étaient pour le moins dangereux. Pour passer innaperçut, la jeune fille se fit passer pour une vieille femme. Elle marchait, s'appuyant sur un bâton, laissant ses cheveux gris tomber d'une capuche sombre. Sa marionnette la secondait, maniée le plus discrètement possible et habillée de telle façon à ce qu'on ne devine pas sa nature.

Ainsi, le pays de la feuille défila, sans qu'aucun problème majeur ne soit rencontré. Arrivée dans le pays de la Cascade, Katsue n'eut plus besoin de se cacher, ni de s'épuiser à maintenir une marionette active. Là, son Byakugan l'aida beaucoup. Sa vision d'un kilomètre de profondeur lui permit de repérer assez rapidement Taki no Kuni depuis quelques hauteurs. Mais, arrivée à proximité, elle perçut une conversation. Cachée dans un arbre, elle restait en équilibre sur une branche, écoutant. Le petit discour de cette "Aïko" intéressait tout particulièrement la Nukenin.
Une Hyûga...

----

En bas, les deux virent une forme sombre surgir, face à eux, avant de se mettre en position de combat. Un rapide coup d'oeil sur le personnage : il est haut d'à peu près 1m80, recouvert des pieds à la tête d'un vêtement noir. Aîko, en activant son Byakuga, verrait les fils de chakra, mais l'effet de surprise aiderait... S'ils étaient là pour la même raison qu'elle, ils pourraient peut être même la prendre pour leur employeuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rin
Mort
avatar

Nombre de messages : 997
Age : 28
Localisation : Dans le lit de ta copine...
Date d'inscription : 29/08/2006

Feuille de personnage
PV:
465/465  (465/465)
PC:
675/675  (675/675)

MessageSujet: Re: La demeure de l'ombre...   Sam 10 Mar - 11:50

Avant que la confrontation puisse avoir lieu entre les 2 shinobis et la nuke-nin, la vieille femme revînt à temps et mit à fin aux regards échangés entre les 2 groupes par sa voix tremblante et lente...

"Vous voici enfin jeunes gens, je vous attendez...Nous parlerons à l'intérieur, je suis heureuse que vous ailliez répondu à mes petits papiers..."

Les shinobis eurent du mal à la croire au vue de leur interlocuteur mais l'évocation des petits papiers prouvait qu'elle était bien l'auteur de leurs invitation...Bientôt la frayeur les invahire se demandant si elle n'allait pas leur confier une mission ridicule comme lui couper du bois pour l'hiver. Mais non, elle avait fait des miliers de kilomètres pour rallier les trois villages, cela semblait important...

Finalement ils se décidèrent à entrer dans la maison par la petite barrière suivit de près par la vieille femme, Aiko s'arrêta devant la porte mais la vieille femme lui fit signe d'avancer...La porte était ouverte au cas où ils auraient voulu entrer avant son retour.Les 3 Shinobis toujours sans échanger un seul mots entrèrent dans la maison qui était très basse de plafond et Katsue avait du mal à se tenir debout sans avoir le cheveux emmêlés dans le plafond de chaume... La femmes les dirigea vers 3 sièges spécialement prévu pour eux...

Les trois Genins prirent place et attendirent que la vieille parviennent également à ce mettre dans son fauteuil qui semblait plus vieux que les leurs...Une fois la femme assise, elle saisit son baton de marche et ouvrit la bouche pour parler...


"Je vous remercie infiniment d'avoir répondu à mon appel, j'avais grand besoin de vous...Comme vous savez je me fais vieille, je vais sur mes 360 ans..."

Regards de stupéfaction parmis les Genins...

"Maintenant si je veux continuer à vivre une centaine d'année, j'ai besoin de sacrifier des âmes jeunes ayant une espérance de vie élevée...Vous serez parfait !"

La vieille se mit à rire, tandis que la sélection des Genins étaient révélés, ils avaient été choisis à cause de leur espérance de vie longue...Ils voulurent se lever mais leurs jambes étaient paralysés probablement par la chaise...La vieille commença des taos et chantant un chant étrange, bientôt elle fut entouré par une aura violette...Les Genins devaient réagir, heureusement ils avaient les bras libres mais il ne pouvaient pas bouger pour le moment...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katsue Hyûga
Mort
avatar

Nombre de messages : 280
Date d'inscription : 01/03/2007

Feuille de personnage
PV:
45/45  (45/45)
PC:
215/215  (215/215)

MessageSujet: Re: La demeure de l'ombre...   Sam 10 Mar - 13:16

L'apparition de cette vieille femme a empêché le combat. Si elle les a réunis tous les trois, c'est pour une bonne raison et Katsue pourrait s'en prendre à cette Hyûga plus tard. Enfin ça, c'était jusqu'à ce que la Nukenin se rende compte dusceau présent sur le front d'Aïko... Comme son père. Elle en savait suffisement sur la Bunke pour ne pas les haïrs. C'était la Soke qui devait périr, la Genin tuerait les marionnettiste, espérant pouvoir épargner les marionnettes. Quoi qu'il en fut, après ou pendant la mission, Katsue espérait pouvoir parler avec cette jeune fille à un moment ou à un autre. Mais pour l'heure, ils avaient une mission.

Une fois entrée, elle s'assit, comme demandé, sa marionnette placée juste derrière elle. Elle écoutait les paroles de cette vieille femme sans vraiment s'y intéresser, attendant qu'on lui annonce un réel objectif plutôt que le récit d'une vie antique. Mais les dernières paroles la firent sursauter. En fait non, elle voulut se lever, mais n'y parvint pas. Fronçant les sourcils, elle grimaça. Faire tout ces kilomètres juste pour mourir, c'était tellement dégradant... Son Nindo ne serait jamais accomplit si elle mourrait là. Katsue serra les poings.
Là, elle réagit.
Ses doigts se crispèrent, tirant sur les fils de chakra. Dans un éclair de bois, le pantin sauta par dessus sa propriétaire, pour foncer sur cette vieille femme. Le bras entamma un grand mouvement circulaire horizontal, visant à faucher son adversaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiko Hyûga
Chuunin de konoha
Chuunin de konoha
avatar

Nombre de messages : 284
Age : 28
Localisation : Konoha
Date d'inscription : 21/12/2006

Feuille de personnage
PV:
48/48  (48/48)
PC:
94/120  (94/120)

MessageSujet: Re: La demeure de l'ombre...   Dim 11 Mar - 20:48

"Bref bref et...Bref. T'sais pourquoi on est ici par hasard ?"

Je m'apprête à réponde à Shinji que je n'en sais absolument rien quand une silhouette immense surgit de la forêt. Je réagis aussi vite que possible.

- Byakûgan !

Je distingue des fils de chakra qui relient ce qui semble être un pantin de bois à une femme cachée dans les arbres. Derrière moi, je vois aussi arriver une vieille femme, qui prend la parole pour interrompre cette ébauche de combat. Je désactive mon byakûgan, et me tourne vers la grand mère. Avec ses longs cheveux blancs, son visage ridé mais encore beau, et sa robe étrange, elle me fait penser soit à une vieille pleine de sous qui nous aurait fait faire tous ces kilomètres pour retrouver une bague perdue ou un trésor enterré dans le jardin, ou à une sorcière comme dans les livres pour enfants. Je jette un petit coup d'oeil derrière moi pour voir qui est exactement la femme qui vient d'essayer de nous attaquer, Shinji et moi. Mon coeur loupe un battement quand je vois ses yeux blancs et le bandeau barré. Une Hyûga.... Elle n'est pas de Konoha, elle doit faire partie de ces bandits qui renient leur village. Mais ce qui me dérange le plus c'est l'absence de sceau sur son front. Tous les membres de la Bunke sont marqués, normalement... Il existerait donc une branche de la famille ailleurs qu'à Konoha, qui fonctionnerait autrement, parmi les ninjas déchus ?


La vieille femme interrompt mes tergiversions en nous faisant entrer. Alors la Hyûga fait aussi partie de la "mission"... Super... Il va falloir qu'on parle.

La grand mère nous fait asseoir dans des fauteuils assez moches, avant de s'installer à son tour et de commencer à parler. Je reste interloquée pendant son petit discours, pensant d'abord à une sorte de blague pas franchement drôle faite par une vieille un peu gâteuse. Surtout à cause du fait que je sois sensée avoir une longue espérance de vie : c'est d'une ironie plutôt cruelle... Mais je me rends assez vite compte qu'il ne s'agit hélas pas d'une plaisanterie. Scotchée à la chaise, je ne peux bouger que mes bras quand la sorcière s'apprête à "dévorer nos âmes".

* C'est pas vrai... Je ne peux même pas me lever... Mon jyûken ne va servir à rien si je ne peux pas l'atteindre ! Et... je en sais rien faire en combat à distance ! *

Je suis bloquée, c'est horrible. Complètement frustrée de ne pas pouvoir me servir de mes techniques de corps à corps, je réfléchis à toute vitesse pour trouver une solution. Pendant ce temps, les autres commencent à se battre. Je n'ai qu'une seule chose à faire... Dans ma sacoche, j'attrape un kunai et le lance là ou devrait se trouver la sorcière si elle parvient à esquiver le pantin de ma "coéquipière". C'est tout ce que je peux faire pour le moment... J'espère que ça déconcentrera assez la vieille pour lever le charme qui retient mes jambes prisonnières, que je puisse me battre pour de vrai.


Pendant que le kunai vole, j'essaye de toutes les forces de mes bras de me hisser sur la table, sans l'aide des jambes ce n'est pas facile... Mais si la paralysie de mes jambes est dûe à la chaise, j'arriverai peut-être à m'en sortir comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shinji Târi
Chuunin de Kiri
Chuunin de Kiri
avatar

Nombre de messages : 153
Date d'inscription : 30/07/2006

Feuille de personnage
PV:
45/45  (45/45)
PC:
118/118  (118/118)

MessageSujet: Re: La demeure de l'ombre...   Mer 14 Mar - 16:06

Coupé en pleine conversation, Shinji avait de plus en plus de mal à comprendre. Aiko qui fit appel à son Dojutsu, cela fit sursauter le petit Genin de Kiri qui se demandait bien ce qui se tramait autour d’eux. Puis, l’apparition de Katsue expliqua ce fait, également celle qui les avait convié jusqu’à Taki. Durant la route dans la demeure, Shinji regarda une fois Aiko, l’autre fois Katsue et ainsi de suite.
*Ouaaah elles ont les même yeux bizarre…*


« Héhééé vous êtes sœur ? »

Shinji fut alors soumis à une déferlante de regard noir de la part des deux Hyûgas, décidément, il ouvrait la bouche toujours lorsqu’il ne fallait pas.. Il se gratouilla l’arrière du crâne tout en affichant une moue boudeuse sur les lèvres.

« C’bon-c’bon j’ai rien dit. »

Boudant en suivant la femme qui n’était plus qu’un débris de la vie, enfin, chacun sa conception des choses. Il s’avança alors, mains jointes derrière la tête, attitude assez décontractée en somme, il se permettait même une once de mélodie par le biais de quelques sifflements qui oscillaient vers les aiguës parfois, c’était très…Désagréable à entendre, il fallait l’avouer. Qu’importe.
Il prit place comme les deux autres personnes sur l’un des sièges en vue d’avoir connaissance du pourquoi de cette missive. Au fur et à mesure qu’elle parlait, Shinji ouvrit de plus en plus les yeux, en grand. Le tout accompagné d’un froncement de sourcil conséquent. Il fulminait et gigotait sur place.


« Qu-QUOI ?! Traverser le monde juste ça? Alors nan j’suis pas d’accord là ! »
Comme si on lui demandait son avis…Pourtant le jeune garçon était formel, minois et bouche en cœur sur le côté, bras croisés contre son torse. Ca sera sans lui…Il voulut alors se redresser mais il n’avait nullement la possibilité de le faire. Ajouté à cela la vieille qui commençait à chanter tout en formant les tâos…Fait étrange, son chant fut en osmose avec cette aura qui l’enveloppait à vue d’œil…

*Huhmhummmm ! Le chant n’est pas normal ! ‘Fin c’est comme pour les shinobi qui utilisent un instrument de musique pour attaquer…Elle doit remplacer ça avec sa voix ! D’ailleurs, son chakra ( si c’est un chakra ) est en adéquation et augmente au fur et à mesure du chant…Faut la déconcentrer de la même façon ça pourrait peut-être nous libérer de ces maudites chaises !!!! *

Katsue ne perdit pas de temps et lança sa marionnette, voilà une assez bonne façon pour empêcher la vieille d’arriver au bout de son incantation. Une esquive était probable et c’est alors qu’Aiko utilisa un kunaî pour anticiper cette esquive ! Shinji souriait, réalisant un seul signe.
« Mizu Bunshin! »


Et voilà qu’un clone aqueux se forma devant Shinji qui avait entreprit d’y dissimuler une note explosive dans le dos. De cette manière, impossible à discerner celle-ci de la part de la vieille.
Le clone attendra le moment opportun pour s’élancer, pour le moment, il attendait une faille. Une esquive de la marionnette était envisageable, une seconde pour le kunaî devenait un peu complexe mais une troisième ? C’était plus dur car le clone choisira cet instant pour s’élancer vers elle. La vieille ne pouvait se douter de la note explosive dissimulé sur le double de Shinji même si elle le détruit, elle sera soufflée par la déflagration, salement amochée et le tout sur son flanc extérieur pour ne pas blesser ses collègues du jour. Bien évidemment, si la vieille ne détruit pas le clone, celui-ci s’autodétruira.

_________________
Shinji Târi, Genin de Kiri

Mission

Rang D: 7
Rang C: 4
Rang B: 3
Rang A: 1
Rang S:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rin
Mort
avatar

Nombre de messages : 997
Age : 28
Localisation : Dans le lit de ta copine...
Date d'inscription : 29/08/2006

Feuille de personnage
PV:
465/465  (465/465)
PC:
675/675  (675/675)

MessageSujet: Re: La demeure de l'ombre...   Mer 14 Mar - 16:54

La vieille se fit faucher par les bras en bois de la marionnette mais avant que la vieille ne puisse réagir, le kunai de Aiko se planta au milieu de sa gorge...Et pour terminer le clône se jetta sur la vieille et la serra pour minimiser les dégâts aux autres occupants de la pièce...La vieille fut souffler dans la déflagration mais on put entendre un semblant de voix...

"J'ai gagné..."

Les paroles de la vieille qui disparurent en même temps que la plupart des meubles paraissèrent bizarre aux oreilles des shinobis. Elle était pourtant morte sous leurs yeux mais eux aussi avaient volé à l'autre bout de la pièce à cause de l'explosion mais heureusement aucun dégâts physique à signaler a part le fait que Shinji avait fait une boulette qui aurait pu faire très mal...Mais aussitôt les sièges se mirent à trembler...

L'avertissement de la vieille était réel...Tout à coup les Genins se sentirent vidés et fatigués, leurs forces n'étaient plus et ils se regardèrent quand tout à coup leurs prisons à quattres pieds cessèrent de les retenir prisonnier...Mais il avait beaucoup de mal à bouger malgré tout...Que c'était-il passer, pourquoi les sièges avaient fonctionnés, la vieille avait dû terminer son chant à temps...

Les Genins purent se lever et en conclure que leur mission était terminé mais tout à coup la maison trembla les rappelant à l'ordre...Ils voulurent sortir pour voir la situation avec plus de recul et de sécurité mais la porte avait été vérouillé par la vieille avec un Jutsu...

Le feux de la cheminée se mit à crépiter étrangement mais avant que les Genins ne puissent comprendre ce qui arrivait, quelque chose d'innatendue se produisit...Un Homme sortit du feux, il avait des vêtements qui devait avoir quelques centaines d'années de rétrospectives et il se tenait devant eux...


"Je vois qu'on a fait appel à moi...Mais vous ne semblez pas être la personne à l'origine de mon invocation, vous êtes bien trop faible...Je vais devoir vous tuer et retrouver mon maître..."

L'homme semblait ne pas prendre au sérieux les Genins, ce qui leur permettait d'avoir l'initiative...

Le rituel d'invocation vous a coûté -50 PC à chacun
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katsue Hyûga
Mort
avatar

Nombre de messages : 280
Date d'inscription : 01/03/2007

Feuille de personnage
PV:
45/45  (45/45)
PC:
215/215  (215/215)

MessageSujet: Re: La demeure de l'ombre...   Mer 14 Mar - 21:15

Tout ce chakra, soufflé comme la flamme d'une bougie par la puissance de ce rituel étrange. Posant un genou à terre, la jeune fille grimaçait. Une telle perte de chakra était douloureuse pour elle, mais toutes ses armes n'étaient pas perdues. En effet, bien que la quantité d'énergie perdue ai été intense, Katsue avait atteind le niveau Genin quasiment seule, avec l'aide sommaire d'un père alcoolique. En d'autres termes, la jeune Hyûga disposait d'un intellect supérieure à la moyenne des Genins et son expérience dûrement acquise lui donnait l'avatage. Elle n'avait presque plus de chakra, mais elle en avait encore... Contrôlant toujours sa marionnette, la kunoichi n'avait plus besoin de dépenser de chakra tant que le contact restait établit, lui laissant le choix entre deux techniques...
Rapidement, elle fit quelques signes.


" Byakûgan ! "

L'extérieur de ses yeux blancs se virent gagner en relief, alors que les veines de cette zone, irrigant les globes oculaires, s'imprimaient sous la peau. La vision alors améliorée de la jeune fille pouvait détailler entièrement chaque mouvement de la pièce. Mais ce n'était pas tout... En traits fins et lumineux, la kunoichi voyait le fluw de chakra de son ennemi. N'étant pas douée pour le corps à corps, la désertrice ne pouvait espérer faire subir un Jyuken à ce nouvel ennemi... Mais l'activation lui permettait également de mieux comprendre le flux de chakra qui traversait son propre corps et, se concentrant pour agir dessus, elle espérait pouvoir le reconstituer plus rapidement.
Mais le temps pressait.
Crispant ses doigts, la marionnettiste plaça son pantin, face à elle, comme bouclier. Quelques mouvements des phalanges et l'homme de bois s'élançait sur l'ennemi, prêt à frapper avec toute la violence qu'il renfermait.


Me suis retiré 2PC pour l'activation du byakugan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiko Hyûga
Chuunin de konoha
Chuunin de konoha
avatar

Nombre de messages : 284
Age : 28
Localisation : Konoha
Date d'inscription : 21/12/2006

Feuille de personnage
PV:
48/48  (48/48)
PC:
94/120  (94/120)

MessageSujet: Re: La demeure de l'ombre...   Jeu 15 Mar - 17:00

A ma grande surprise, mon kunaï vient se planter juste dans la gorge de la vieille. L'attaque du pantin de la marionnettiste fonctionne aussi, et Shinji s'en sort brillament avec un clone d'eau. Des trois attaques c'est de loin la mienne la plus minable... Enfin ce n'est pas une surprise, le jyûken c'est du corps à corps, je ne suis pas une spécialiste du combat "assis sur une chaise". Je me relève illico presto, toute à ma joie de pouvoir sortir d'ici quand la sorcière prononce ses ultimes paroles...

* Comment ça "j'ai gagné" ? *

Je ne préfère pas me poser de questions à ce sujet, le plus urgent est de sortir. Je me précipite pour ramasser mon kunai, et essaye d'ouvrir la porte. Bloquée... Oh non... Elle nous avait enfermés, en plus ! Aucune importance, il suffit qu'on sorte par la fenêtre.
Le feu crépite, une antiquité jaillit de la cheminée. Je me retrouve à genoux par terre, complètement vidée de mon chakra.

* C'est pas vrai.................*

Je ne peux utiliser ni mon byakûgan, ni mon jyûken... C'est pas vrai... Pas possible... MAIS J'EN AI MARRE !!! La chose qui vient de sortir de la cheminée a, à l'évidence, l'intention de faire un beau massacre. Je ne peux quand même pas mourir aussi bêtement ? Tuée par un type que j'ai invoqué sans le vouloir sans même pouvoir utiliser mes techniques... Complètement idiot... Je vais me battre pour sortir d'ici sur mes deux jambes. Même si je risque encore de ne servir à rien -pour la deuxième fois en deux minutes-, je vais essayer quelque chose. Le jyûken, c'est viser les tenketsu avec des lames de chakra ? Et bien... Je vais viser les points vitaux avec une lame de métal, c'est le même principe. Il semble qu'il reste encore du chakra à la Hyûga... Elle active son byakûgan juste sous mon nez... Brrr... ça m'énerve de ne pas pouvoir le faire...

J'attrape mon kunaï, et m'apprête à attaquer dés que le pantin de la marionnettiste se sera retiré -si l'homme est encore vivant après ça. Je ne compte pas lui laisser le temps de souffler. Un faux coup avec le kunaï, un pivot sur la jambe gauche au dernier moment pour frapper derrière les genoux et faire tomber l'adversaire. Ensuite... Il ne restera plus qu'à frapper, et fort. Je me dégagerai tout de suite après pour laisser Shinji faire son attaque sans crainte de toucher ses coéquipières.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shinji Târi
Chuunin de Kiri
Chuunin de Kiri
avatar

Nombre de messages : 153
Date d'inscription : 30/07/2006

Feuille de personnage
PV:
45/45  (45/45)
PC:
118/118  (118/118)

MessageSujet: Re: La demeure de l'ombre...   Mer 21 Mar - 14:57

« BOUUUUM ! »

Shinji faisant des roulades en arrière à cause du souffle de la déflagration. Sa petite escapade cessa contre un mur, le dos en ayant pris pour son grade. Il grimaça sous l’impact, bouh que ça faisait mal pour son petit corps. Il se releva dans une lenteur presque exagérée, main posée sur l’un de ses reins. Comment ça il en rajoutait? Oui bon juste un peu.

« On peut partir ahah capoute la moche! »


C’était un Shinji-tout-sourire qui s’apprêtait à quitter les lieux en compagnie des deux Hyûgas, mais problème : la porte ne daignait pas s’ouvrir. Le jeune Genin de Kiri déglutit subitement, c’était dans ce genre de situation qu’on savait que les ennuis n’étaient pas loin.
Bingo ! Le sol tremblait, les flammes dansaient la bosa-nova soudainement, autant dire que Shinji se demandait bien ce qu’il se tramait. Sourcils fortement haussés, il hésitait à suivre le rythme du feu…Un peu de tenu quand même.
Un type sortit de là. Les Genins semblaient plus faibles.


« Pfff on s’est fait pomper notre chakra, c’est NUL ET C’EST DE LA TRICHE !!! »

Le Kirien piétinait sur place, tapant une multitude de fois des pieds contre le sol, poing serrés et regard fortement plissé, pas content du tout le Shinji. Il pointait du doigt l’homme qui n’était pas du genre à se faire inviter pour un thé bien convivial.


« Bouh ! Honte sur toi ! »


Un regard sur Katsue qui décidément n’était pas du genre à perdre son temps vu qu’elle envoya sa marionnette…Puis sur Aiko qui semblait être dans le même cas que Shinji, à savoir en manque de chakra, ce qui était très fâcheux en somme.
Et là, l’agacement se traduisait sur le faciès de Shinji. Un utilisateur de Ninjutsu sans chakra c’était comme couper les ailes d’un oiseau, c’beau hein.


*Pfff ça sert à rien que j’aille au corps à corps vu mon talent hors du commun en Taijutsu -Ironique à souhait dans ses pensées.- Tentons aut’ chose alors*

Shini fouillait dans sa sacoche. Il profita des attaques des demoiselles pour se forger une petite tactique, sa seule arme désormais. C’est qu’il avait pensé à tout ce gnome ! Houpla ! Trois kunaî lancés en direction de l’homme, successivement et rapidement…Se doutant que le type n’aura pas de mal à esquiver, Shinji avait subtilement attaché l’une des armes à du fil ninja et d’une note explosive difficile à discerner du fait de la pénombre et des actions répétées. Pourquoi tout ceci ? Bah lorsque l’homme croira avoir esquivé ce Kunaî, Shinji tirera brusquement le fil tendu pour produire un effet ‘yo-yo’ et planter le kunaî piégé dans le dos de l’homme. Les deux autres kunai servant juste de diversions et apportaient plus de réalisme dans sa démarche.

_________________
Shinji Târi, Genin de Kiri

Mission

Rang D: 7
Rang C: 4
Rang B: 3
Rang A: 1
Rang S:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rin
Mort
avatar

Nombre de messages : 997
Age : 28
Localisation : Dans le lit de ta copine...
Date d'inscription : 29/08/2006

Feuille de personnage
PV:
465/465  (465/465)
PC:
675/675  (675/675)

MessageSujet: Re: La demeure de l'ombre...   Mer 21 Mar - 17:17

L'homme ne parvint pas à esquiver la marionnette qui le coupa littéralement en deux morceaux distincts qui avant de pouvoir retomber se firent accrocher au mur par la pluie de kunai de Shinja et de Aiko...Il était...mort...

La stupéfaction toucha les Genins...C'était le deuxième adversaire qui mourrait sans même combattre, les chaises lachèrent leur emprise et les Genins purent se lever. La porte s'ouvrit sous la force d'un coup de vent...La lumière vînt éclairer la pièce et lever le voile d'ombre qui régnait dans la pièce, les shinobis se précipitèrent dehors pour attendre l'arrivée de leur nouvel ennemi...

Rien, ils avaient gagné, réellement gagné...La maison se referma dans un bruit qui ressemblait à un rire d'une personne âgée. La porte était à nouveau vérouillée...Les Genins avaient gagné leur liberté mais le mystère de la demeure de l'ombre était toujours complet...

Les Genins se regardèrent, ils pouvaient partir, leur mission était terminé...


Fin de merde, je sais mais manque de temps ^^
Pour tout le monde : +1 vitesse +1 intelligence
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katsue Hyûga
Mort
avatar

Nombre de messages : 280
Date d'inscription : 01/03/2007

Feuille de personnage
PV:
45/45  (45/45)
PC:
215/215  (215/215)

MessageSujet: Re: La demeure de l'ombre...   Jeu 22 Mar - 10:32

Katsue resta un instant incrédule face à la défaite si aisée de l'ennemi, s'attendant à tout instant à en voir apparaitre un nouveau, par un effet de poupée russe aspirateur de Chakra. Mais rien ne vint. Décrispant ses muscles, la nukenin se laissa aller à la décontraction, exhalant un profond soupire. Les veines ressortant à l'extérieur de ses yeux se résorbèrent, tandis que le byakugan redevenait inactif. Le regard d'argent de la jeune fille se posa sur la jeune Aïko, un brun curieux, puis se détournèrent. C'était la première fois depuis quelle s'était jurée de détruire le clan Hyûga que Katsue voyait une personne de la famille. Mais, loin d'elle le désir de tuer cette jeune kunoichi, la nukenin désirait d'abord parler. La Soke était son ennemie, pas la Bunke...
Ignorant totalement Shinji, pyromane fana d'explosifs, Katsue lança quelques mots.


"J'aimerais te parler, Hyuga..."

Puis, sans plus de cérémonie, la nukenin laissa sa marionnette s'écrouler au sol. Sortant ses parchemins de sa sacoche ninja, elle les fit virevolter quelques secondes devant elle. Le pantin disparut, aspiré par les rouleaux de papier, y inscrivant un symbole complexe. Sans rien dire de plus, elle range ses parchemins et sort de la cabane. S'adossant à un mur, elle attend qu'Aiko vienne lui parler. Après tout, cette dernière aurait probablement autant de questions à lui poser, probablement plus...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiko Hyûga
Chuunin de konoha
Chuunin de konoha
avatar

Nombre de messages : 284
Age : 28
Localisation : Konoha
Date d'inscription : 21/12/2006

Feuille de personnage
PV:
48/48  (48/48)
PC:
94/120  (94/120)

MessageSujet: Re: La demeure de l'ombre...   Jeu 22 Mar - 11:38

L'homme est mort d'une façon pas particulièrement esthétique. Trop facile. Ce n'est pas normal, il va y avoir quelqu'un d'autre, forcément... Et non. Je regarde mes alliés du moment, Shinji et la Hyûga. Tous deux ont l'air aussi déconcertés que moi.

* Ca rime à quoi cette histoire ? On aurait fait tout ce chemin pour ça ? Manquer de se faire tuer par une vieille et trucider par une invocation antique ? Enfin... Ils n'ont pas vraiment combattu, heureusement d'ailleurs. Comme ça on s'en est tous sortis vivants. *

"J'aimerais te parler, Hyuga..."

J'aquiesce ; j'avais la même intention. Tandis que la marionnettiste range ses petites affaires, j'hésite à aller récupérer mon kunai sur le cadavre du vieux. Finalement, non, l'approcher de trop près risque de me donner des nausées. Espérons juste qu'il ne m'arrive rien de fâcheux sur le chemin du retour. Dés que la porte s'ouvre, je me précipite dehors, heureuse de retrouver l'air libre, loin de ce carnage. A peine sommes nous sortis que la porte se referme. Tant mieux, je n'avais pas l'intention d'y retourner.
La Hyûga sort à son tour, et s'adosse contre un des murs de la maison.


- J'aurais aussi des choses à te demander. Je ne pensais pas qu'il y avait des membres de la famille en dehors de Konoha, tu viens d'où ?

Je ne lui demande pas tout de suite pourquoi elle n'a pas de sceau. A mon avis, la réponse viendra toute seule, sans que j'aie à évoquer ce sujet sensible. Je me pose aussi deux ou trois petites questions au sujet de son choix de spécialité, mais il est probablement préférable que je n'en parle pas. Pas tout de suite, du moins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shinji Târi
Chuunin de Kiri
Chuunin de Kiri
avatar

Nombre de messages : 153
Date d'inscription : 30/07/2006

Feuille de personnage
PV:
45/45  (45/45)
PC:
118/118  (118/118)

MessageSujet: Re: La demeure de l'ombre...   Jeu 22 Mar - 12:45

« MOUHAHAHA facile !!! »

Quand il perdait, Shinji baissait toujours la tête de honte mais là, ce n’était pas le cas. Bombant le torse, tout fier le gringalet ! Le sourire narquois aux lèvres alors qu’un petit « hé hé » fuyait sa bouche. Mais voilà, le jeune Genin de Kiri était au milieu d’une retrouvaille et/ou un conflit familiale digne des tragédies grecques. Sale morveux qui était à côté d’elles voulant assister et écouter les verves des demoiselles, les yeux tout rond de curiosité.

« Hummm je gêne j’crois nan? »

Sa perspicacité légendaire refit surface, quel talent ! Il toussota, son divin réflexe lorsqu’il était dans une situation qui n’était guère en sa faveur. Il replaça son sac à dos et fit l’inventaire de son équipement, légère grimace déchirant ses lippes.


* Rhaaaa ! Trois kunai en moins, deux notes explosives dans l’vent. Pfff ça coûte cher en plus tout ça…Mes économies qui sont parties en fumée! *


Bras tendu vers la bâtisse enflammée, le côté exagérément dramatique était de rigueur chez lui à cet instant. Manquait plus qu’une fine pluie sous un air de Sadness and Sorrow…Bon, arrêtons là les dégâts et revenons à la réalité des choses, fallait penser à rentrer avec tout ça et comme les deux filles avaient des choses à se dire, plus de temps à perdre. Il se tourna vers elles car il est polie lui ! Suivait son regard de pas-gentil vers Katsue avant de rouler des prunelles vers Aiko.

« Bon, Aiko-chan ! Ce fut un plaisir et désolé pour tes…enfin tu sais quoi. AHEEEEEEEEEEEEEEM.»


Shinji dirigea sa main vers ses propres yeux avant d’esquisser un signe de main chassant ses paroles concernant les iris blanchâtres de la Hyûga, décidément il avait du mal ce petit là. Il ricana tout de même en se gratouillant l’arrière du crâne, langue pincée au coin des lèvres.
Les mains viennent s’échouer derrière sa tête, entremêlant ses doigts et le voici partit pour un retour vers Kiri, bouh que la route sera longue. Une grande inspiration pour se donner un peu de courage et il s’aventura dans la forêt, avec un peu de chance il retrouvera sa route.


« A la prochaine Aiko-chaaaaaan ! »


Oui, lui aussi avait zappé la snobinarde, à l’image de la convivialité de celle-ci, la politesse de Shinji possédait ses limites avec ce genre de personne huhu.

_________________
Shinji Târi, Genin de Kiri

Mission

Rang D: 7
Rang C: 4
Rang B: 3
Rang A: 1
Rang S:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katsue Hyûga
Mort
avatar

Nombre de messages : 280
Date d'inscription : 01/03/2007

Feuille de personnage
PV:
45/45  (45/45)
PC:
215/215  (215/215)

MessageSujet: Re: La demeure de l'ombre...   Lun 26 Mar - 10:16

[HRP] Désolée pour le temps d'attente. [/HRP]

La jeune marionnettiste regarda un instant sa vis à vis, observant plus particulièrement le sceau à son front. Ce sceau, c'était comme les fils qu'elle utilisait sur sa marionnette, une puissance destinée à faire bouger son support selon sa volonté. Cette abomination qui avait détruit son père et scindé une seule et même famille en deux branches distinctes...
Quelle pitié.


"Je viens d'un Bordel, pas loin de Konoah. Si tu veux savoir, mon père était un membre de la Bunke, bannit pour n'avoir pas supporté d'être traité en esclave. Il a croisé une prostituée et je suis née." [Le regard d'argent de Katsue se perdit dans le vide. ] "Il a sombré dans l'alcool, mais a quand même réussi à m'apprendre les bases. Quel genre de famille peut imposer un tel traitement à son frère, sa mère, ou sa soeur ? Quel genre de monstre peut décider de changer sa propre famille en esclave ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiko Hyûga
Chuunin de konoha
Chuunin de konoha
avatar

Nombre de messages : 284
Age : 28
Localisation : Konoha
Date d'inscription : 21/12/2006

Feuille de personnage
PV:
48/48  (48/48)
PC:
94/120  (94/120)

MessageSujet: Re: La demeure de l'ombre...   Lun 26 Mar - 16:16

L'histoire de cette marionnettiste a quelques points communs avec la mienne. Nos pères ont commis la même faute envers la Soke, et ont tous deux été bannis. Le reste est différent, très différent. Car si elle a grandit loin de la Soke, j'ai été élevée par elle et au milieu d'elle. Ca change tout.

- Le clan fonctionne de cette manière depuis toujours... C'est ce qui a protégé la technique jusqu'ici. Ce n'est pas toujours très facile pour tout le monde, mais on ne peut rien y changer. Et puis... esclave... ça me semble un peu exagéré... J'ai quand même quelques libertés, je peux faire partie d'une équipe, faire des missions.... Si ce n'était pas le cas je ne serais pas là en ce moment, aussi loin et pour si peu de choses.

J'y crois pas... Je suis en train de défendre la Soke... Ca peut s'expliquer facilement, remarque. Je suis en train d'exposer un petit résumé des charmantes tirades de mon cher oncle, on dirait que la leçon est bien passée. Je regarde la fille, un peu gênée, un peu jalouse, en même temps. J'envie sa liberté, normal, logique.

- Bien sûr, supporter 24h/24 les membres de la famille principale n'est pas particulièrement joyeux, mais je me suis rendue compte que me comporter bien sagement était moins dangereux. Jouer les rebelles dans mon cas c'est idiot.
Enfin toi... Tu n'as pas de marque, personne dans le clan n'était au courant de ton existence, ça change tout. Tu es libre, profites en pour faire ce que tu veux, mais fais attention à ton byakûgan... Une Hyûga sans sceau et sans protecteurs ça peut donner envie à certains. Au moins je suis tranquille de ce côté là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katsue Hyûga
Mort
avatar

Nombre de messages : 280
Date d'inscription : 01/03/2007

Feuille de personnage
PV:
45/45  (45/45)
PC:
215/215  (215/215)

MessageSujet: Re: La demeure de l'ombre...   Lun 26 Mar - 17:14

La jeune fille émet un rire cynique, en entendant les paroles d'Aïko. Dès qu'on commence à parler de la Soke, des relents de haine, par vagues étouffantes, lui montent à la gorge. Elle peut les défendre, car ils lui ont appris à aimer la chaîne qui pend à son cou. Les poings de la jeune Hyuga se crispèrent.

"Ah oui... La Soke fait subir le rituel, l'apposition de ce sceau, qui n'a pas d'autre but que de permettre une domination mentale, sur des frères, des soeurs, pour le bien du Clan ? [Sa voix est acide.] "Qu'est ce qui les motive, la simple peur de voir le Byakugan tomber entre de mauvaises mains, ou bien le simple désir de domination ? Le pouvoir à l'ainé, les autres n'ont qu'à s'agenouiller..."

Les veines, autour de ses yeux, se mirent à pulser. La colère faisant bouillonner le chakra en elle, la kunoichi activait le byakugan sans se contrôler. Une telle dépense en chakra était inutile, dans la situation actuelle... Le seul intéret était de faire magnifiquement bien transparaitre la colère de la jeune nukenin.

Si jamais j'avais respecté les traditions, si jamais la fuite de notre pouvoir héréditaire devait être en danger, par ma mort, par ma défaite, alors je me crèverait les yeux. Mais le sceau n'est rien de plus qu'un instrument d'asservissement, se servant du Byakugan comme prétexte. Ils ne méritent que de danser au bout de mes fils, comme de vulgaires marionnettes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiko Hyûga
Chuunin de konoha
Chuunin de konoha
avatar

Nombre de messages : 284
Age : 28
Localisation : Konoha
Date d'inscription : 21/12/2006

Feuille de personnage
PV:
48/48  (48/48)
PC:
94/120  (94/120)

MessageSujet: Re: La demeure de l'ombre...   Lun 26 Mar - 18:57

L'effusion de chakra est impressionnante, un réflexe défensif fait que je me colle un peu plus contre le mur -comme si ça servait à quelque chose-. Son byakûgan est activé, je lui trouve brusquement comme un air de famille avec Saburo-sama, d'où ce léger réflexe de recul. Le temps qu'elle termine sa tirade, je me suis reprise. Je lève sur ses yeux un regard noir, pendant un petit moment. Puis...

* C'est après la Soke qu'elle en a... C'est normal, d'après ce qu'elle dit avoir vécu... Enfin elle ne les connait pas, elle ne sait pas ce que c'est. Elle ne peut pas comprendre. *

- Tu peux dire ce que tu veux ça ne m'enlèvera pas le sceau ! Moi aussi, je déteste la Soke, mais tu n'as pas l'air de comprendre... Un désir de meurtre ou de révolte, et je me fais tuer. Pour la Soke il n'y a rien de plus simple, un signe et c'est terminé. Je ne suis pas assez stupide pour leur donner une occasion de le faire. Mon père a aussi été banni pour avoir voulu m'éviter l' "asservissement", comme tu dis. Je vis avec celui qui l'a renvoyé, et c'est à moi de protéger son fils, Shun'ei-sama, quoi qu'il arrive. Comment veux tu que j'aime le fonctionnement du clan, maintenant ? Si je l'accepte c'est parce que je n'ai pas le choix. Le seul moyen pour moi de prendre une ombre de revanche, c'est de travailler dur, et de devenir plus forte que la Soke. C'est tout...

Je me sens faible et inutile, d'un seul coup. Mal à l'aise. J'ai horreur de ça... Je ne fais que confirmer les jugements que semble faire la jeune femme au sujet du clan, depuis tout à l'heure. Cette faiblesse dont je fais preuve démontre qu'elle a raison, j'en ai conscience...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katsue Hyûga
Mort
avatar

Nombre de messages : 280
Date d'inscription : 01/03/2007

Feuille de personnage
PV:
45/45  (45/45)
PC:
215/215  (215/215)

MessageSujet: Re: La demeure de l'ombre...   Mar 27 Mar - 15:37

La jeune kunoichi eut un sourire cruel aux dernières paroles de son homologue. Le byakugan toujours activé, la jolie jeune fille que peut être Katsue ressemblait bien plus à un animal de proie, prédateur, flairant un gibier proche. Dans un cynisme à peine voilé, elle rétorqua :

"S'il n'y a plus de Soke, alors qui pourra te dominer par ce sceau ridicule ? Qu'il soit sur ton front n'est pas important, ce qui l'est, c'est que quelqu'un puisse l'utiliser." [Le coin de sa langue vint caresser sa lèvre supérieure.] "Tu ne peux lutter seule, tu ne peux t'opposer ouvertement à tes "Maîtres", mais tu peux bel et bien leur porter un coup décisif."

Les veines autour de ses yeux disparurent, alors que le byakugan cessait d'être actif. Son expression carnassière laissa place à une détermination froide, mêlée au faciès de la mère protectrice de son enfant. S'abaissant au niveau d'Aiko, la nukenin posa ses mains sur les épaules de la jeune Bunke, lui parlant d'une voix bien plus rassurante, malgré l'envol passionné et déterminé de ses paroles.

"Ecoutes, toi et moi sommes de la même famille... bien plus que ton oncle est de la tienne. Nous avons le même idéal, le même sang. Un jour, ensemble, nous briserons cette chaîne qui est autour de ton cou...
Je te promets."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiko Hyûga
Chuunin de konoha
Chuunin de konoha
avatar

Nombre de messages : 284
Age : 28
Localisation : Konoha
Date d'inscription : 21/12/2006

Feuille de personnage
PV:
48/48  (48/48)
PC:
94/120  (94/120)

MessageSujet: Re: La demeure de l'ombre...   Mar 27 Mar - 20:16

Je reste interdite devant ces propositions. Aider à la fin de la Soke ? Ce serait de la haute trahison... Trahir mon propre clan, donc trahir Konoha. Me venger contre Saburo-sama, mais aussi contre Keiko-sensei, Idame-san, Tensui, tout ceux qui me sont chers. Impensable. Puis la désertrice se baisse, son visage au niveau du mien, son expression change. Sa voix se fait rassurante, ses paroles sont rassurantes. On ne m'a pas parlé comme ça depuis... longtemps. Je ne sais pas quoi dire, je suis à fleur de peau. Encore trop de choses en trop peu de temps. Jamais de ma vie je n'ai entendu autant de mal de la Soke. Les gens pensent mais ne disent pas, d'habitude. Le clan Hyuga et ses traditions, si elles sont connues, restent du domaine du tabou. Ca fonctionne de cette façon, ça ne regarde pas les autres. La seule fois ou un étranger au clan a voulu s'en mêler, ça s'est mal terminé. Le statue de ma "grande soeur" est différent, elle fait partie de la famille sans faire partie du clan, drôle de paradoxe. Mais ça ouvre la porte à de nouvelles possibilités.

- Oneesan, merci mais... Je ne peux pas faire une chose pareille, ça reviendrait à attaquer aussi Konoha... et les traîtres n'ont aucun avenir.

Je laisse un blanc avant de changer de sujet, mal à l'aise.

- Au fait, tu ne m'as pas dit... Comment tu t'appelles ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katsue Hyûga
Mort
avatar

Nombre de messages : 280
Date d'inscription : 01/03/2007

Feuille de personnage
PV:
45/45  (45/45)
PC:
215/215  (215/215)

MessageSujet: Re: La demeure de l'ombre...   Jeu 29 Mar - 19:18

" Katsue, et toi ? "

La jeune Nukenin, regardait cette petite fille, un petit air de déception courant sur son visage. La soke dressait bien leurs gens, après tout. Peut être que le clan n'a pas survécu par hasard et, tout compte fait, cette gamine avait tout à Konoah, sa famille, mais aussi ses amis. Le jour où elles se retrouveraient, où elles devraient combattre, face à face, Aïko ne frapperait probablement pas Katsue... et Katsue ne s'en prendrait pas à elle. La famille, c'est sacrée et sa famille, à la kunoichi, c'était eux, la Bunke et les Nukenin. Les esclaves et les déserteurs...
Tous les parias de Konoah.


"Avec ou sans toi, je finirais par les abattre...
J'espère juste que tu ne seras pas en travers de mon chemin, je ne veux pas avoir à lutter contre toi."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La demeure de l'ombre...   

Revenir en haut Aller en bas
 
La demeure de l'ombre...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'ombre du vent (et autres romans), Carlos Ruiz Zafon
» ombre arrondie sur photo avec grand angle ?!
» ombre et lumière ...
» "L'ombre de Sarapis"
» [Peinkofer, Michael] L'ombre de Thot

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Gaiden :: Hors trois Villages :: Hors des trois Villages cachés principaux :: Taki no Kuni ( Village de la cascade )-
Sauter vers: