Naruto Gaiden

Jeux de Rôle Rp sur l'univers Naruto
 
AccueilFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Salle de cours de Tenkatsukyu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Ichiga Togihiwa
Mort
avatar

Nombre de messages : 376
Localisation : Suna No Kuni
Date d'inscription : 15/01/2007

Feuille de personnage
PV:
0/75  (0/75)
PC:
0/226  (0/226)

MessageSujet: Re: Salle de cours de Tenkatsukyu   Jeu 1 Fév - 19:23

Ichiga s’était prit l’éponge en pleine face, et il n’avait bien entendu pas réussit son Jutsu. Il écoutait les conseils du Sensei et en profitait pour attraper l’éponge qui était maintenant a ses pieds et la lancait assez doucement pour que le Jounin la reprenne.

[Tenkatsukyu] « Le problème doit venir de la concentration, donc applique toi mieux la prochaine fois. C’est bien de connaître la théorie, mais si tu n’y donne pas du tient tu ratera à chaque fois. »

Ichiga ne semblait pas étonné de son echec, il ressentait une certaine peur de ne pas être à la hauteur. Il lui arrivait quelques fois de manquer un peu de confiance, toute son enfance il avait été mit de coté à cause de sa cécité, et maintenant il n’arrivait plus à mettre de coté son handicap. Son père était totalement aveugle, et lui vouait une telle confiance pour qu’il fasse remonté l’honneur décadente du clan, que Ichiga en arrivait à avoir peur de faillir.

*La concentration, il faut que je réussisse à me concentrer*

Ichiga voulait vraiment réussir ce Jutsu et il se rendait compte que l’apprentissage d’une technique n’était pas si simple qu’il le pensait, que cela lui demanderais beaucoup d’acharnement et de travail. Il se mit en position

*Il faut d’abord que je me concentre, que je ne fasse plus attention à rien, sauf à l’éponge et à la chaise. Pour l’instant l’éponge ne m’a pas été rebalancée, mais la chaise est encore là, alors visualisons là. Cette chaise est une chaise standart, comme toutes les chaises présentes dans les nombreuses salles de cours d’acadamie, elle est en bois teinté assez clair, elle possède 4 pieds en fer, et un dossier en bois. Elle se trouve à envirron 2 mètres de moi sur la droite. A partir de maintenant, je ne pense plus qu’à la chaise, comme si elle faisait partie de moi.

Le jeune garcon avait l’habitude de froncer les sourcils lorsqu’il se concentrait, ce qui lui donnait un air assez énervé alors qu’il était très calme. Il ne disais plus rien, sa respiration était très régulière et il n’y avait plus aucun bruit dans la salle, on entendais presque distinctement ce qu’il se passait dans le couloir à coté de la salle.

Ichiga faisait le vide en lui pour pouvoir se concentrer au maximum sur la chaise à coté de lui, et l’éponge qui allait sûrement bientôt lui être balancé.


*je vais y arriver, j’y arriverais ! ! !*

Ichiga tourna légerement la tête vers le Jounin et dit d'un ton sûr et engagé :


"Je suis près Sensei"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chihiyo
Invité



MessageSujet: Re: Salle de cours de Tenkatsukyu   Jeu 1 Fév - 20:15

Chihiyo avait posé une question à son professeur, elle attendait la réponse, qui vint au tac au tac.

[Tenkatsukyu]
« Ce que je fais ici ? Et bien je parle avec une dame qui à l’air d’aller mal, j’essaye de t’aider. Je suis ton professeur après tout. Quand au Artisan, je laisse passer pour cet fois, et pour t’as mère… Je n’en ai strictement rien à faire, et puis je crois que tu approche de ta majorité, ne t’en fais pas je ne ferais pas de mot à ta maman chérie… »

Elle sortit son éventail, et le fit battre lentement, puis, suite à cette réponse, se mordit légèrement la lèvre inférieure. Un court silence s’instaura avant que Chihiyo ne reprenne la parole.

[Chihiyo]
« J’espère que vous avez oublié tout ce que je vous ai dit, ça vous empêchera de le répéter comme ça. Et à présent, que voulez-vous que je fasse ? »

Le jounin ne fit guère patienter la jeune femme pour lui répondre, il alla droit au but, et n’utilisa aucune métaphore.

[Tenkatsukyu]
« Je veux que tu devienne ce que tu veux devenir… »

Chihiyo ne savait pas trop comment le prendre aux premiers abords, puis comprit que parfois, être soi-même n’est pas plus apprécier, et que se réserver c’était peut-être plus admirable que se laisser aller. Elle choisit donc… La Chihiyo de toujours.

[Chihiyo]
« Si je rentre en cours, ça n’est pas pour me refaire menacer par un clone ! »

Elle commença à se diriger vers la porte, claquant d’un coup, son éventail dans sa main et le rangea dans son étui, puis, fit un clin d’œil au professeur, puis posa son index sur sa bouche et lui fit signe de ne rien dire sur la conversation précédente. Elle ne saurait expliquer pourquoi, mais elle eut confiance soudainement en cette personne… Puis, étant face à lui, elle s’inclina poliment, et commença à avancer, attendant fortement que Tenkatsukyu la suive, et c’est dans un soupir qu’il répondit :

[Tenkatsukyu]
« …Ok. Bien je rentre en classe tu connaît le chemin… »

Chihi n’attendait que ce genre de réponse, et tournant dos à son professeur, ne pu s’empêcher d’émettre un sourire qui ne fut pas repéré. Elle lui répondit alors, d’un ton qui se voulait plus sévère, mais qui penchait être contente du dénouement de l’histoire.

[Chihiyo]
« Evidement que je sais où sais ! Mais que croyez-vous ! »

Elle était devant la porte, et l’ouvrit. Elle voyait Ichiga, et bien de profil. Elle le dévisagea, regarda un peu la scène, puis d’un coup, Sboum ! Chihiyo retint son rire malgré avoir vu le jeune homme qui fronçait les sourcils, prêt à… Eviter ? Bah si vous aviez suivi vous auriez compris ! Tant de concentration pour recevoir l’éponge dans la figure ! Il avait maltraité Bob c’était un sacrilège odieux ! Le deuxième tenkatsukyu qui lui, était resté présent dans la salle hocha la tête sur le côté et dit à Ichiga ce qui n’allait pas.

[Tenkatsukyu (clone)]
« Le problème doit venir de la concentration, donc applique toi mieux la prochaine fois. C’est bien de connaître la théorie, mais si tu n’y donne pas du tient tu ratera à chaque fois. »

[Chihiyo]
* A sa place j’aurais commencé par le kunai empoisonné moi ! Mouahahahah * (Tite dédicace, n’est pas xD)

Ichiga semblait avouer ses petits problèmes et se remit en position, la chaise avec laquelle il permuterait était un peu en retrait. Chihiyo avait besoin d’entrer, et jouant la fifille désagréable et sadique, elle frappa, une, deux, trois, une vingtaine de fois contre la porte de bois, puis entra. La chaise lui bloqua le passage, alors, elle la prit et s’assit dessus, la chevauchant, les bras croisés sur le dossier, et la tête entre les mains. Elle voulait voir ce que ça donnerait cette seconde tentative. L’étudiant ne devait pas savoir que Chihiyo se trouvait sur l’objet avec lequel il permuterait… On se demande ce que ça donnera. Avec un mouvement dangereux… Très habile… Avec précision et tout le tralala… Oh, mais que Tenkatsukyu fasse de l’éponge son arme de prédilection ! Il avait l’air de savoir si bien s’en servir ! Quelles aptitudes non héréditaires uniques ! Hum hum, je m’égare… Chihiyo regardait la scène, et ne savait que pensait. Elle fixait à présent, du coin de l’œil et discrètement, Tenkatsukyu, et ne disait mot. Elle ne voulait pas que le jounin voit qu’elle le regardait, ni que Ichiga apprenne qu’elle était sur sa chaise… Chieuse de nature cette femme, mais que dire et que faire appart soupirer ? En tout cas, elle ferait la tête si le professeur osait dire sa position à l’étudiant. Elle voulait voir ce qui se passerait, et la tête exaspérer que Tenkatsukyu ferait quand Ichiga n’y arriverait pas, à cause d’un truc bizarre, mais qui n’était pas de sa faute, alors que la jeune femme sourirait niaisement en faisant un « coucou » au jounin de la main. Elle voulait voir ça, mais craignait que la technique marche, et par conséquent, de tomber d’un coup sur l’étudiant aveugle. Elle fit un signe discret au jounin, lui demandant si elle devait se préparer à exécuter sa technique juste après Ichiga, et il lui hocha la tête, confirmant la penser qu’avait l’étudiante. Elle ferma brièvement les yeux, elle ne voulait pas louper la scène non plus ! Et se récita les règles de la technique plusieurs fois, et commença à malaxer son chakra pour réussir la technique avec plus d’aisance. Ses beaux yeux sombres fermés, elle visionna l’emplacement de la chaise, sa corpulence, et puis réfléchit méthodiquement aux endroits où elle devrait concentrer son chakra pour réaliser la technique. Elle soupira enfin, hocha la tête, puis ouvrit grands les yeux, admirative, voulant voir e qu’Ichiga allait faire, et se prépara à ce cacher sous une table au cas ou Tenkatsukyu ne la fâche de façon excessive.
Revenir en haut Aller en bas
Tenkatsukyu
Mort
avatar

Nombre de messages : 61
Age : 32
Date d'inscription : 04/01/2007

Feuille de personnage
PV:
150/150  (150/150)
PC:
565/565  (565/565)

MessageSujet: Re: Salle de cours de Tenkatsukyu   Sam 3 Fév - 17:00

Ichiga venait d’échouer son première Kawarimi, mais ne semblait pas démotiver pour autant. Plus étrangement il semblait avoir déjà prévu son échec, partir perdant dans n’importe quoi et signe que l’on à beaucoup plus de chance de l’échouer. Mais Ichiga se préparait déjà pour un deuxième essai, il rendit doucement l’éponte à Tenkatsukyû.

Pendant ce temps, Chihiyo avait en effet retrouvé le chemin de la classe et elle n’hésita pas à se montrer en toquant à la porte plus qu’il n’en fallait, pour finir elle entra et s’accapara LA chaise d’Ichiga. Quand au Sensei, le clone, il s’approcha de l’évier de la classe et gorgea bob (l’éponge pour ceux du fond) d’eau, il revint ensuite en position.

Ichiga était concentré, prêt à recevoir une éponge humide dans le nez, Chihiyo elle semblait avoir prévu un coup assez machiavélique, démoniaque, d’après ça position dans sa classe et son sourire niai elle voulait sûrement voir l’effet du Kawarimi, si l’objet à permuter était occuper. Au grand bonheur de Tenkatsukyû, Chihiyo demanda discrètement si elle devait faire l’exercice aussi, réponse affirmative.

Le professeur attendit que la jeune fille ai terminer sa préparation, et pendant se temps il prit les deux Kunai dans sa main gauche, prêt à les lancer. Ichiga était prêt, Chihiyo aussi, le moment de vérité…

Le Jônin lança les deux Kunai vers Chihiyo, ils se plantèrent dans le corps de la jeune fille et… Pouf un nuage de fumée se formait et Chihiyo disparu, à la place une chaise sur une autre avec des Kunai planté à l’intérieur, plus loin dans la classe Chihiyo assise dans le vide… Il lança ensuite avec violence l’éponge gorgée d’eau sur Ichiga et… au choc l’éponge rebondit, et Ichiga changea de place avec la chaise, il se trouvait donc debout avec une autre chaise en équilibre sur sa tête, l’éponge quand à elle par un faux hasard vola joyeusement vers la tête de Chihiyo, et Splash elle atterris tel une merde d’oiseau sur un pare-brise sur la tête de la jeune Naki dans une gerbe aquatique du plus belle effet, le soleil tapant en pleine classe on pu apercevoir un petit arc-en-ciel. Et pour couronner le tout Chihiyo tomba en arrière sur ses fesse du au déséquilibre, au même moment le clone de Tenkatsukyû laissa place à un tas de sable. Le vrai Sensei, se mit sur le banc en position assise et prit la parole.


« Bien vous l’avez réussi tout les deux, excellent travail. Nous allons passer au Kinobori, elle sera plus difficile à maîtriser que le Kawarimi je vous préviens. »

Tenka prit une petite pose, et deux marionnettes toute simples pénétrèrent en classe, l’une aida Ichiga à se démêler les cheveux… et l’autre apporta une serviette à Chihiyo.

« Ichiga, ou peut être Chihiyo. Est-ce que l’un de vous deux sais en quoi consiste le Kinobori ? »


[Vous gagner tout les deux +1 en Ninjutsu et 1PC et bien sur vous maîtriser le Kawarimi]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ichiga Togihiwa
Mort
avatar

Nombre de messages : 376
Localisation : Suna No Kuni
Date d'inscription : 15/01/2007

Feuille de personnage
PV:
0/75  (0/75)
PC:
0/226  (0/226)

MessageSujet: Re: Salle de cours de Tenkatsukyu   Mar 6 Fév - 14:00

La situation était assez caucase. En effet, après que les deux élèves avaient exécuté le Kawarimi no Jutsu, ils se retrouvaient dans une situation assez bizarre. La jeune femme était par terre, et une marionnette l’aidait à la relevée et Ichiga lui se retrouvait debout, avec une chaise qui tenait un peu près en équilibre sur sa tête, une marionnette l’aidait aussi à démêler ses cheveux. En réfléchissant à l’action plutôt drôle qui venait de se dérouler, Ichiga ne pût s’empêcher de laisser entrevoir un sourire. De plus, il était assez heureux car il avait réussit malgré la blague de Chihiyo, à exécuter le Kawarimi no Jutsu. Le jeune homme se tourna vers l’endroit où il avait détecté Chihiyo et dit en arborant un sourire :

« Eh Eh on s’attendais quand même pas à ça »

Grâce aux gouttes d’eau qui coulaient sur le visage de Chihiyo, Ichiga put enfin apercevoir là tête de la seconde élève. En effet, Ichiga ressentait parfaitement le chemin que faisaient les gouttes en coulant sur le visage de Chihiyo, ce qui lui permettait de voir la forme exacte du visage de la jeune femme.


[Tenkatsukyu] « Bien vous l’avez réussi tout les deux, excellent travail. Nous allons passer au Kinobori, elle sera plus difficile à maîtriser que le Kawarimi je vous préviens. »

En entendant ses mots, le jeune aveugle ressentis une grande fierté intérieure, c’était la première chose qu’il réussissait en tant que jeune Shinobi, et il sentait que son enseignement allait encore avancer et qu’il deviendrait un ninja comme il l’avait toujours rêvé.

*Vous verrez père, je redonnerais de l’honneur à notre famille*

Le sensei continua :

[Tenkatsukyu] « Ichiga, ou peut être Chihiyo. Est-ce que l’un de vous deux sais en quoi consiste le Kinobori ? »

Ichiga avait répondu assez précisément à la question concernant le Kawarimi, alors il préféra commencer à répondre à la question en laissant aussi répondre chihiyo si elle avait quelque chose à ajouter.

"Le Kinobori est une technique qui permet de marcher sur à la vertical sur une surface solide, par exemple, de marcher sur un mur, où de marcher sur un arbre. Pour y arriver, il faut concentrer la bonne quantité de chakra dans nos pieds. Ni trop de chakra, ni pas suffisamment, juste ce qu’il faut pour que notre corps adhère à la surface."

Ichiga s’arrêtait là de son explication, il attendait de savoir ce qu’allait répondre Chihiyo, de plus il ne savait pas grand-chose de plus sur cette technique et n’était même pas sûr de ce qu’il avait déjà avancé.

[HRP : Désolé de pas avoir répondu plus tôt, j'ai des problèmes de téléphone et de connection internet chez moi, encore désolé]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chihiyo
Invité



MessageSujet: Re: Salle de cours de Tenkatsukyu   Sam 10 Fév - 8:57

Chihiyo assise tranquillement, là où il ne le fallait pas, avait tout bien préparé pour la technique, Ichiga semblait lui aussi au point. Tenkatsukyu n’attendit guère plus longtemps, et lança deux kunai vers la kunoichi, qui dans un froncement de sourcil fit ce qu’elle avait à faire. Ouf, elle les évita, mais, elle ne finit pas l’exercice sans mal. Evidement, elle réapparu un peu plus loin, flottant dans le vide, et la chute fut douloureuse. Premier réflexe, elle se releva et épousta son kimono, puis croisa les bras et regarda l’éponge et Ichiga. Ichiga l’évita avec beaucoup plus de succès que la première fois, mais, comme avec Chihi une catastrophe n’arrive jamais seule… SPLASH ! … Elle ne dit mot, mais elle avait un tête très explicite… Elle retira l’éponge de son visage, et furieuse, regardait les deux protagonistes qui semblaient apprécier… Elle ferma les yeux, et soupira, serrant l’éponge dans sa main. Tenkatsukyu crut comprendre qu’elle s’était calmée et prit la parole.

[Tenkatsukyu]
« Bien vous l’avez réussi tout les deux, excellent travail. Nous allons passer au Kinobori, elle sera plus difficile à maîtriser que le Kawarimi je vous préviens. »

Mais elle ne l’était pas… Elle lança avec force l’éponge vers le Jounin, il l’éviterais sûrement, puis s’essuya le visage, regardant si l’eau n’avait pas ravagé son maquillage ! Ouf, rien !
Elle fut rassurée et satisfaite ! Une marionnette arriva vers elle, une serviette en main. Elle s’en empara et s’essuya à nouveau. Elle s’assit sur une table, croisa les jambes, posa ses coudes sur son genou, et mit sa tête entre ses mains, tout un rituel ! Elle soupira longuement et bruyamment.


[Chihiyo]
*Qu’est-ce que j’aimerais qu’il se le mange en pleine face ! >__< *

Pendant ce temps, Ichiga semblait satisfait… Il regarda Chihiyo avec un sourire et lui délivra ses quelques mots.

[Ichiga]
« Eh Eh on s’attendais quand même pas à ça »

[Chihiyo]
*C’est bien rajoutes-en une couche-toi ! C’est sûr que je ne m’attendais pas à tout déguster moi ! La chute, l’éponge ! Gr, je ne répondrais même pas à cette provocation ! Na !*

Elle leva la tête vers le plafond, comme si mademoiselle était vexée. Tenkatsukyu avait du souci à se faire ma foi… D’ailleurs, celui-ci prit la parole.

[Tenkatsukyu]
« Ichiga, ou peut être Chihiyo. Est-ce que l’un de vous deux sais en quoi consiste le Kinobori ? »

Elle fit la sourde oreille, ne dit rien. Ichiga prit en charge la réponse.

[Ichiga]
« Le Kinobori est une technique qui permet de marcher sur à la vertical sur une surface solide, par exemple, de marcher sur un mur, où de marcher sur un arbre. Pour y arriver, il faut concentrer la bonne quantité de chakra dans nos pieds. Ni trop de chakra, ni pas suffisamment, juste ce qu’il faut pour que notre corps adhère à la surface »

[Chihiyo]
« Je n’ai strictement pas envie de m’ouvrir la boite crânienne maintenant, Ichiga, je te laisserais commencer. On se croirait au cirque, tsss ! »

Au même moment, quelqu’un frappa à la porte. Sans attendre de réponse, il l’ouvrit et la tête de Nami parut. Chihiyo prit alors un air fier et fit mine de ne pas l’avoir vu. Qu’est-ce qu’elle faisait là… Rah, pourquoi la voyait-elle partout en ce jour de renouveau ? Gr, Chihiyo grognait intériurement.

[Nami]
« Oups, je me suis trompée de salle »

[Chihiyo]
*Nulle l’excuse pour une espionne…*

[Nami]
« Oh Chihiyo ! »

[Chihiyo]
« Non »

Nami la regarda furieuse… Chihiyo elle, n’en avait rien à faire ! Sa mère entra dans la salle et s’inclina. Alors, Chihiyo se leva, et fit sortir sa mère et ferma la porte derrière elle pour lui toucher deux mots.

[Chihiyo]
« Tu comptes m’enquiquiner longtemps ?! »

[Nami]
« Du calme ma… »

[Chihiyo]
« Dégage à l’autre bout du monde faire ta mission et lâche moi les baskets ! »

Nami la regarda d’un air assassin.

[Nami]
« Méfis-toi, ne meurs pas cette nuit… Hein… »

[Chihiyo]
« Garde tes menaces ça me passe largement au-dessus ! »

Nami disparut, et Chihiyo rentra. Et oui, elle qui montrait à tout le monde qu’elle était admirative de sa mère, quelque chose clochait… qu’est-ce qui avait tout fait disjoncter ? Elle se rassit sur sa table et dit aussitôt, avant qu’Ichiga ou même Tenkatsukyu ne disent un mot.

[Chihiyo]
« Le premier qui en parle je lui fait vivre un enfer ! Ok ?! »

Elle se racla la gorge, posa sa tête entre ses mains et attendait qu’Ichiga commence, elle n’avait vraiment plus envie de ne rien faire…
Revenir en haut Aller en bas
Tenkatsukyu
Mort
avatar

Nombre de messages : 61
Age : 32
Date d'inscription : 04/01/2007

Feuille de personnage
PV:
150/150  (150/150)
PC:
565/565  (565/565)

MessageSujet: Re: Salle de cours de Tenkatsukyu   Sam 17 Fév - 18:12

Avant que la suite du cours ne commence, un objet jaune et carré s’envola vers la tête de Tenkatsukyû, ce dernier en bon Jounin ne fit même pas attention à l’objet, il s’avança d’un pas comme si de rien n’était pour mieux écouter les élèves, l’éponge elle termina dans le tableau et puis sur le sol.

Ensuite Ichiga répondit à la question sur le Kinobori, le Sensei ne pus s’empêcher de répliquer.

« C’est bien plus simple, le Kinobori te sert à adhérer à des surface solide. Tu peux marcher au plafond si ça te chante »

Ensuite la mère de la perturbatrice vin perturber un peu le cours… Chihiyo sortit quelque instant avec sa mère. En classe Tenkatsukyû proposa à Ichiga de commencer le Kinobori

(HS : désoler de faire si cours, mais bon vous devez en avoir marre d'attendre ^^')
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ichiga Togihiwa
Mort
avatar

Nombre de messages : 376
Localisation : Suna No Kuni
Date d'inscription : 15/01/2007

Feuille de personnage
PV:
0/75  (0/75)
PC:
0/226  (0/226)

MessageSujet: Re: Salle de cours de Tenkatsukyu   Dim 18 Fév - 15:40

[HRP : Lol pas grave, je comprend ce que c'est le boulot ;) ]

Ichiga se préparait à commencer le Kinobori, alors que Chihiyo était sortie quelques instants avec sa mère. D'ailleur, la relation que Chihiyo entretenait avec sa mère paraissait bizarre. On sentais assez facilement une certaines rivalité entre les deux femmes, la fille souhaitait plus que tout dépasser sa mère.

Avant de se mettre en pratique, Ichiga regarda le Jounin et dit :


"Si mes souvenir sont bon, il me semble avoir lu que pour utiliser le Kinobori, il faut utiliser le tao de la chevre."

Ichiga se concentra, plus un mot ne retentissait dans la salle, le jounin semblait regarder attentivement le jeune shinobi, attendant de lui son premier mouvement.

Le jeune aveugle commenca à malaxer son chakra en utilisant le signe de la chevre.


chevre


*Pour commencer, je libère mon chakra dans mes pieds, et je le controle pour arriver à ne faire passer dans mes pieds ni trop de chakra, ni trop peu de chakra. Il faut un équilbre parfait et une parfaite simetrie entre mes deux pieds. Mon chakra me semble bien malaxé, je m'élance*

Le jeune homme fit quelques pas vers le mur, tout en continua a se concentrer sur son chakra, et en même temps faire bien attention à ce qu'il percevait avec son esprit. Il s'approcha du mur et posa son pied droit dessus, puis le pied gauche

"Kinobori no Jutsu"

Ichiga loupait le kinobori, puis il décidait, ennervé par son echec de sortir de la salle pour reflechir. Cette réaction était surprenante de la part d'Ichiga, mais le jeune garcon se sentait dépassé par son handicap et décidait de terminer l'entrainement pour aujourd'hui.

[HrP : Mon entrainement à été prit en main par Hikki Tanaka]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chihiyo
Invité



MessageSujet: Re: Salle de cours de Tenkatsukyu   Sam 3 Mar - 16:01

Chihiyo était comme à sa coutume, assise sur la table, et oui, être comme tout le monde, ce n'était pas fait pour elle. Madame avait ses exigences et il fallait les lui satisfaire. Elle croise les jambes, posa ses mains derrière elle et y appuya tout son poid. Elle soupira puis tourna la tête vers la fenêtre et admira le paysage. C'était magnifique ! Il y avait... Il n'y avait que du sable ! Ouah ! Ca vallait le coups de se lasser à chercher autre chose... On voyait des gens dehors, animant les ruelles qui étaient directement explosées aux rayons brulant de l'impitoyable astre solaire. Dans le silence le plus total, on pouvait entendre à travers les parroies, les voix et les bruits incessant que l'extérieur fournissait. L'ennui conquit Chihiyo comme le plus beau des Apolon, et l'envie de faire autre chose l'envahit comme des barbares se jetant sur un continent inexploré. Ecouter Ichiga décrire une technique, voir Tenkatsukyu acquiésçait, pâle répétition qui commençait à hypnotiser la jeune fille... Non, elle n'allait pas se réveiller lorsqu'on aura claquer des doigts, mais elle risquait belle et bien de s'endormir... Si vous ne voyez pas à quoi l'état de Chihiyo peut ressembler, imaginez-vous en cours de français, avec une prof qui vous lit un passage ennuyeux d'un livre mitheux... Elle papilonnait du regard, se sentait toute bizarre.. Ichiga parlait, et ça voix avait l'effet d'une berceuse... Tel que... BAM ! Chihiyo était tombé de la table et semblait bien sonné par terre. Elle ne s'était malheureusement pour tout le monde, pas assomé, mais qu'elle dormait bien ! Secouez-la autant que vous le voulez, rien ni fera ! Bien endormie, il n'est pas certain que Tenkatsukyu et Ichiga remarque sa chute, mais son silence et d'un coup, le calme qui s'intallerait dans la pièce devrait faire réagir l'un des deux personnages. Mais Chihiyo sentait quelque chose de louche... Elle n'avait pas envie de se retrouver trempée suite à une verre d'eau, ou pire, un seau qui aurait pour but de la réveiller ! Elle se reveilla d'un coup, mais... BAM ! Retomba aussitôt assomé par la table au dessus de sa tête. hihiyo se cacha sous une table et se tint la tête entre les mains.

[Chihiyo]
* Haaan T.T Ca fait maaaaaaal !!! Mais si quelqu'un me voit la c'est ma réputation qui va avoir mal ! Ouah je vais passer pour une abrutit*

Toujours une main derrière la tête, elle sortit de dessous la table, avec quelque chose de bizarre... Elle sourirait ! Hum... Quelque chose ne tourne pas rond, voui tout à fait... En plus, elle s'assit sur une chaise... Il y a vraiment un truc qui ne tourne pas rond... Tenkatsukyu semblait la regardait bizarrement, la problèmatique et enigmatique chieuse, Chihiyo, avait bien du faire quelque chose ! Elle lui fit un large sourire et dit.

[Chihiyo]
"J'adore quand il explique !"

Aaaaaah ! Il y a donc vraiment anguille sous roche ! La jeune fille cligna des yeux et tourna à nouveau la tête vers la fenêtre. Serait-ce un cercle vicieux ? Va t-elle se rendormir ? Na, elle regarde l'extérieur avec un air effaré, et se demandait franchement qu'est-ce qu'elle faisait là, dans une ville remplie de sable et de poussière. Elle soupira et s'avachit sur sa table.
Revenir en haut Aller en bas
Tenkatsukyu
Mort
avatar

Nombre de messages : 61
Age : 32
Date d'inscription : 04/01/2007

Feuille de personnage
PV:
150/150  (150/150)
PC:
565/565  (565/565)

MessageSujet: Re: Salle de cours de Tenkatsukyu   Dim 4 Mar - 21:54

Tenkatsukyû écoutait attentivement, pour une fois, les paroles de son élève Ichiga. Comme à son habitude il connaissait toute la théorie sur la technique. Il commença à malaxer son Chakra avec le Tao en question, pendant ce temps Chihiyo… Chihiyo arriva par un procédé inexplicable à rendre une « sieste no jutsu », technique silencieuse que personne ne doit remarquer même pas celui qui viens à l’utiliser, en chute… Une chute qu’elle essaya tant bien que mal à ne pas montré à Tenka et Ichiga, la ou la jeune femme était encore plus douée c’est qu’elle arriva à se mètre KO deux fois de suite sans effort…

Pendant se temps, Ichiga tenta la technique mais il échoua il aurait pu réussir au deuxième essais sans problème ou peut être au troisième… Mais il préféra calmement s’énerver, et quitter la salle de cours en ne claquant pas la porte.

C’est alors que le Jounin posa son regard sur sa seule élève encore en classe, il ne dit mot et la laissa faire ses gestes si gracieux… Finalement la jeune dame prit place sur une chaise et fit un large sourire en regardant son adorable professeur.


[Chihiyo]
"J'adore quand il explique !"


Ensuite elle cligna des yeux et regarda vers la fenêtre avant de s’avachir sur la table. Le professeur en profita pour prendre une chaise et s’assoire en face de Chihiyo, à la même table, il commanda à une de ses marionnettes de rapporter une couverture et la déposé sur Chihiyo. Il posa ensuite son coude gauche sur la table à coter de Chihiyo et déposa sa joue dans la main gauche, il soupira à peu tout en regardant la jeune femme dormir.

« Ton petit copain doit être très fatiguant la nuit certes, mais tu devrai préserver un peu de tes force pour un cours aussi ennuyeux que le mien… Mais si cela te tente à la maternel ils font une sieste de temps en temps. Avec un Henge tu pourras y passer quelques journées sans te faire remarquer. »

Il bailla un bon coup avant de prendre la même position que Chihiyo et de fermer les yeux.

« Bien si ça ne dérange pas il y à un mur qui t’attend. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chihiyo
Invité



MessageSujet: Re: Salle de cours de Tenkatsukyu   Dim 4 Mar - 22:47

[Tiens, c’est un nouveau Genjutsu, je le marque dans ma fiche ? xD]

Avachie sur la table, Chihiyo avait fini par sombrer à nouveau dans un gros dodo ! Elle était persuadée qu’ Ichiga était encore en train de faire des merveilles et que Tenkatsukyu l’écoutait attentivement, donc sa sieste ne devait pas être bien remarquée de tous… Sauf qu’évidement, le brillant élève est partit, et le Jounin n’a plus que pour unique élève… Chihiyo ! Il va s’en dire que Chihiyo est tombée en plein dans son jour de chance… Tenkatsukyu, quand à lui, n’avait pu que voir à quel point Chihiyo fût en forme et regorgeait de dynamisme ! Il se leva donc de derrière son bureau, et se dirigea vers la table de la fainéante. Il prit la chaise qui était rangée sous la table juste devant, et s’assit face à Chihiyo très ouverte à la discussion. Il posa sa tête dans sa main et soupira, le pauvre jounin, il n’avait pas mérité une si sévère punition… Garder Chihiyo en cours… Il lui faudrait plus qu’un courage immense… Il est fort probable que Chihiyo préfère rêver que de faire des acrobaties sur le mur… Mais bon. Juste après son soupir, le Jounin dit vers Chihiyo.

[Tenkatsukyu]
« Ton petit copain doit être très fatiguant la nuit certes, mais tu devrais préserver un peu de tes force pour un cours aussi ennuyeux que le mien… Mais si cela te tente à la maternel ils font une sieste de temps en temps. Avec un Henge tu pourras y passer quelques journées sans te faire remarquer. »

Chihiyo ne s’attendait pas à ce qu’on lui adresse la parole, encore moins que la voix vienne d’aussi près de son oreille, elle sursauta donc et voyant le jounin en face d’elle, bascula et tomba à nouveau. Il est également fort probable que Chihi, assommée pour une troisième fois, finisse par s’ouvrir la boite crânienne. Elle était assez… Loin de la réalité…

[Chihiyo]
« Je suis morte ? Il est ou le n’ange ? »

Elle se releva avec peine et se frotta les yeux. La première chose qu’elle vit en ouvrant les yeux, Tenkatsukyu les yeux écarquillés qui devait sans doute se demandait soit, première possibilité : qu’est-ce qu’il faisait là, soit deuxième éventualité : que fait Chihiyo ici ! En tout cas la jeune fille était sous le choque.

[Chihiyo]
« Haaan, je perd la raison… »

Puis aussitôt… Tout devint très net, et Chihi redevint… Chihi !

[Chihiyo]
« Hey ! Qui vous dit que j’ai un copain ?! >_< »
« Vous en connaissez beaucoup des personnes prêtent à me supporter ? Pas moi ! »
« De plus je ne trouve pas le cours ennuyeux, juste que la vue du sable hypnotise et euuuh… Les actions sont répétitives ici… »


D’ailleurs elle tourna la tête dans la salle et ne vit plus Ichiga... Interrogée elle regarda Tenkatsukyu et lui demanda avec un air… Un air qui lui appartenait bien ! Un air sérieux, qui voilait une ânerie grosse comme elle…

[Chihiyo]
« Vous avez appris une technique pour rendre invisible ? Sans moi ?! »

Elle lui fit un large sourire et ajouta un clin d’œil, et d’un air savant dit, comme si ça ne sautait pas aux yeux…

[Chihiyo]
« Ou alors il est sortit ! A la maternelle peut-être faire sa sieste ! »

Espérons que le Jounin tienne à sa vie… Un dépressif aurait sans doute déjà tenté le suicide… Tenkatsukyu bailla pleinement et ferma les yeux, adressant d’une petite voix les instructions à Chihiyo.

[Tenkatsukyu]
« Bien si ça ne dérange pas il y à un mur qui t’attend. »

Chihiyo posa son index sur sa lèvre inférieur et regarde Tenkatsukyu, puis le mur, avec une alternance régulière.

[Chihiyo]
« D’accord, je vais au piquer ! »

Elle croisa les bras, et se mit face à un coin de mur, soupirant discrètement, car elle se faisait honte elle-même. Le coin de mur était très agréable à regarder, Picasso ne l’aurait contredit ! Quelle belle peinture jaunâtre écaillée, quelles jolies toiles d’araignées, alala, que tout ça était beau ! Aussi attirant que le paysage poussiéreux sunéen… Elle préféra fermer les yeux que de se brûlait les yeux sur ce jaune… Spécial !

[Chihiyo]
« Faudrait tout repeindre, car c’est pas top, hein »

*Han, ce qu’il ne faut pas faire… Je n’oserai même pas me demander à quoi je ressemble… Après, j’arrête de jouer les siphonnée ! *

« Vous ne vous endormez pas hein ! Venez voir le coin de mur avec moi ! Ca vous changera le regard que vous porter à cette académie ! »

*Faut l’écrire celle la… Je ne la redirais plus jamais de ma vie…*

Elle cligna des yeux, décroisa les bras pour titiller une de ses mèches de cheveux et patienta tranquillement…
Revenir en haut Aller en bas
Tenkatsukyu
Mort
avatar

Nombre de messages : 61
Age : 32
Date d'inscription : 04/01/2007

Feuille de personnage
PV:
150/150  (150/150)
PC:
565/565  (565/565)

MessageSujet: Re: Salle de cours de Tenkatsukyu   Dim 4 Mar - 23:26

Apparemment Tenkatsukyû était surprenant et assez puissant, plus qu’il ne le pensant. Avec uniquement la puissance normal de sa propre voix il envoyer la jeune dame sur le sol et l’assomma presque.

Chihiyo commença par demander ou était l’ange avant de se relever et d’ajouter un truc sur ça propre raison… Ensuite elle répondit à Tenkatsukyû.


[Chihiyo]
« Hey ! Qui vous dit que j’ai un copain ?! >_< »
« Vous en connaissez beaucoup des personnes prêtent à me supporter ? Pas moi ! »
« De plus je ne trouve pas le cours ennuyeux, juste que la vue du sable hypnotise et euuuh… Les actions sont répétitives ici… »


Il répondit aussitôt

« Personne, mais maintenant je sais que tu n’en à pas raison de plus pour être en forme. Ensuite moi je te supporte très bien la. Et pour finir… si tu n’as pas envie de t’ennuyer en regardant le sable… ne regarde pas le sable. Il y des chose bien plus intéressante en classe. »

Par la suite Chihiyo se demandais ou était Ichiga, elle proposa quelque solution venant de son cerveau en pleine ébullition primitive… Question idiote réponse idiote, Tenka répondit donc.

« Non, je t’explique. Je lui ai apprit une combinaison de technique, pour faire simple il à utiliser le Henge pour prendre la forme de ton soutien gorge, et ensuite il c’est permuter avec histoire de rester hors de ma vue pendant un petit temps… Bref…. »

Mais la ou Chihiyo était forte c’est qu’elle comprit totalement autre chose à la demande de son professeur, au lieu d’utiliser la technique pour marcher sur les mur elle préféra allez au coin comme une gamine punie… et elle proposa même à Tenkatsukyû de venir voir le mur avec elle.

Le Jounin soupira et en regardant son étrange élève. Elle avait changé de comportement plus de deux fois dans une même matinée… Il s’adressa à Chihiyo.



« Hmmm, Chihiyo… Qu’est-ce qui ne vas pas ?…Bien, tu doit avoir de sacré problème avec une mère pareille si tu veux en parler fait le ! Mais ne gache pas ton talent à metre des baton dans les roues de tes professeur… C’est stupide car c’est toi-même que tu handicap. Maintenant si c’est un problème avec a propre personne signal le à la direction et change de prof. Je ne suis pas la pour te voir changer totalement de comporter trois ou quatre fois dans la même matinée… »

Il soupira un bon coup, il n’aimait pas faire de si longue phrase. Mais Chihiyo plombait sa propre avancée vers la gloire… Et Tenka n’aimait pas les gens qui gâchait leur talent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chihiyo
Invité



MessageSujet: Re: Salle de cours de Tenkatsukyu   Lun 5 Mar - 0:05

Mais où est donc, non, pas Ornicar mais bel et bien Ichiga ? LA question restait entière, et comme à toutes questions s’accordent réponses, le gentil jounin répondit, tout à fait sérieusement, qu’Ichiga avait fait une superbe combinaison, super compliqué de deux techniques et qu’il avait une tête de soutien-gorge… Chihiyo croisa les bras et tira la langue à Tenkatsukyu.

[Chihiyo]
« De l’humour ou du sarcasme ? »

Elle lui fit un large sourire, tandis que le jounin baillait à pleine bouche. Lui demandant d’affronter son mur, et commença à somnoler, pendant que Chihiyo continuait sa comédie grotesque, en se mettant gentiment au coin. Alors qu’extérieurement, la gamine Chihiyo regardait fascinée les toiles d’araignée, et qu’une Chihiyo plus réfléchit se critiquait intérieurement, Tenkatsukyu prit la parole, mais vraiment pour parler, pas pour marmotter trois mots qui formeraient une pauvre phrase…

[Tenkatsukyu]
« Hmmm, Chihiyo… Qu’est-ce qui ne va pas ?…Bien, tu doit avoir de sacré problème avec une mère pareille si tu veux en parler fait le ! Mais ne gâche pas ton talent à mettre des bâtons dans les roues de tes professeurs… C’est stupide car c’est toi-même que tu handicapes. Maintenant si c’est un problème avec ma propre personne, signale-le à la direction et change de prof. Je ne suis pas la pour te voir changer totalement de comportement trois ou quatre fois dans la même matinée… »

[Chihiyo]
* Hum hum, enfin quelqu’un qui n’est pas stupide, ça commençait à manquer…*

Chihiyo se racla la gorge et se retourna vers Tenkatsukyu qui avait fait un réel effort en parlant ainsi. Elle titilla une de ses mèches de cheveux, puis, commença à prendre la parole. On sentait que dans le timbre même de sa voix, quelque chose avait changé… Le visage plus détendu, elle ne faisait pas la gamine têtue et ignare… Elle leva les yeux vers le ciel et commença à dire.

[Chihiyo]
« De plus en plus les gens ont un caractère lunatique à traits poussés. Ils ne peuvent rien faire contre ça, ils ne s’en rendent parfois même pas compte. C’est en fait le subconscient de la personne qui reflète différentes personnalités, que le corps exprime sans demander son reste. Il ne faut donc pas chercher le rapport avec les fréquentations des concernés, que ça soit, parents, amis, collègues ou professeurs. Cela leur est propre est peut être, un atout comme un défaut. Il faut essayer de prévoir quel comportement adoptera le lunatique que vous voulez dresser. Bref, nous disions ? Le Kinobori c’est ça ? »

Il ne fallait pas chercher à comprendre… Chihiyo, était, est et sera toujours égale à elle-même, problématique et énigmatique, elle contournait toujours les questions qui lui étaient trop directes… Tenkatsukyu, était-il troublait ? Ou satisfait d’avoir un Ichiga bis dans la salle ? Il n’est pas vraiment simple de le savoir, car le Jounin n’est pas bien expressif ma foi… Chihiyo leva l’index vers le ciel et commença.

[Chihiyo]
« Déjà, le Kinobori, comme vous l’avez dit, mais je répète, sert à marcher sur les surfaces solides, il semble logique que pour y parvenir, nous devons avoir recourt à une égalité quelque part. Bien sur, sans chakra il est impossible, et totalement inutile de vouloir tenter cette technique, il faut donc savoir au minimum le malaxer. Il nous faut malaxer notre chakra, puis le partager également, dans l’organe qui adhèrera à la surface, ça peut être les pieds, comme les mains, selon le cas de figure. Passons, il faut qu’il y ait assez de chakra dans chacun des pieds pour permettre la suspension, ni plus, car il y a risque d’endommager la structure sur laquelle on s’appuie, et si celle-ci est fine, dite au revoir à la discrétion, ni moins, si vous ne voulez pas vous sentir glisser et vous prendre une jolie chute… Enfin ! Il nous faut accomplir le signe de la chèvre une fois le chakra malaxer et équitablement partagé. Et logiquement, il ne reste plus qu’à monter. Mais bon, ça se sont les beaux parleurs qui le disent… C’est simple et enfantins à expliquer, mais casse-gueule à réaliser… »

Chihiyo ferma ensuite les yeux et respira profondément, faisant circuler lentement son chakra vers ses pieds… Une fois ceci fait, il fallait faire le dosage, elle posa un pied sur le mur, et se douta que si elle voulait marcher sur cette surface verticale avec une telle dose de chakra, elle allait finir à l’hôpital… Elle dosa petit à petit, sans vouloir aller vite les flux de cette énergie. Elle fit une mimique incertaine puis daigna dire…

[Chihiyo]
« Tentons le diable après tout… La théorie, bien plus facile que la pratique, il ne faut pas croire… »
Revenir en haut Aller en bas
Tenkatsukyu
Mort
avatar

Nombre de messages : 61
Age : 32
Date d'inscription : 04/01/2007

Feuille de personnage
PV:
150/150  (150/150)
PC:
565/565  (565/565)

MessageSujet: Re: Salle de cours de Tenkatsukyu   Lun 5 Mar - 20:35

Apres le monologue du Jounin, sa seule élève encore en lice, eu une réaction. Elle se racla la gorge après s’être retournée vers Tenkatsukyû, la elle fit un geste qu’elle faisait souvent, le titilliage de mèche. Elle se mit à parler, avec une voix différente, sûrement pas la vraie, mais elle avait changé de ton.

[Chihiyo]
« De plus en plus les gens ont un caractère lunatique à traits poussés. Ils ne peuvent rien faire contre ça, ils ne s’en rendent parfois même pas compte. C’est en fait le subconscient de la personne qui reflète différentes personnalités, que le corps exprime sans demander son reste. Il ne faut donc pas chercher le rapport avec les fréquentations des concernés, que ça soit, parents, amis, collègues ou professeurs. Cela leur est propre est peut être, un atout comme un défaut. Il faut essayer de prévoir quel comportement adoptera le lunatique que vous voulez dresser. Bref, nous disions ? Le Kinobori c’est ça ? »


Le Jounin ne fit aucun commentaire sur ce qu’elle venait dire, d’ailleurs y’avait-il quelque chose à dire ? Une chose oui…

« Le Kinobori oui c’est bien ça… »

Chihiyo n’aimait apparemment pas parler d’elle-même, ce n’est pas le Jounin qui lui en voudrait… Ensuite la jeune dame se mit à faire des explications sur le Jutsu qu’elle allait devoir tenter.


[Chihiyo]
« Déjà, le Kinobori, comme vous l’avez dit, mais je répète, sert à marcher sur les surfaces solides, il semble logique que pour y parvenir, nous devons avoir recourt à une égalité quelque part. Bien sur, sans chakra il est impossible, et totalement inutile de vouloir tenter cette technique, il faut donc savoir au minimum le malaxer. Il nous faut malaxer notre chakra, puis le partager également, dans l’organe qui adhèrera à la surface, ça peut être les pieds, comme les mains, selon le cas de figure. Passons, il faut qu’il y ait assez de chakra dans chacun des pieds pour permettre la suspension, ni plus, car il y a risque d’endommager la structure sur laquelle on s’appuie, et si celle-ci est fine, dite au revoir à la discrétion, ni moins, si vous ne voulez pas vous sentir glisser et vous prendre une jolie chute… Enfin ! Il nous faut accomplir le signe de la chèvre une fois le chakra malaxer et équitablement partagé. Et logiquement, il ne reste plus qu’à monter. Mais bon, ça se sont les beaux parleurs qui le disent… C’est simple et enfantins à expliquer, mais casse-gueule à réaliser… »


Elle avait plutôt bien expliquer la technique, et elle semblait plutôt motivée pour commencée l’exercice. Elle se concentra s’avança vers le mure, et son pied se s’accrocha pas tout de suite, après quelque seconde elle adhérer très bien à la paroi du mur mais… Pour finir elle fut expulsée du mur vers Tenkatsukyû, ce dernière la rattrapa et l’empêcha de se cogner contre le sol ou autre objet de la sorte qui pourrais l’assommer une nouvel fois. Ensuite il fit mine de réfléchir en regardant le plafond, mais en ne lâchant pas la jeune femme.

« Hmmmm… Et bien d’après ce que j’ai pu voir, tout d’abord tu n’avais pas assez concentré de chakra, ensuite la dose fut bonne et tu à adhérer au mur… Je te laisse deviner pourquoi tu à été expulsée. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chihiyo
Invité



MessageSujet: Re: Salle de cours de Tenkatsukyu   Lun 5 Mar - 23:47

Par miracle, Chihiyo parvint à tenir, mais, peu de temps après, petit problème de dosage… Ses pieds ne tenaient plus, et elle fut projetée. Assez vif, le jounin la rattrapa avant qu’elle ne tombe. Il réfléchit profondément, levant les yeux vers le splendide plafond, faisant la synthèse de ce qui venait de se produire. Ca ne commençait pas très fort, puis hop ça marche, et plop catastrophe… Bref, le flop ! Le jounin réfléchissait, mais ne lâchait pas la jeune étudiante, qui se demandait bien qu’est-ce qu’elle avait encore fabriqué… Elle cherchait à savoir pourquoi elle était dans les bras de Tenkatsukyu… Elle préféra ne pas poser la question… C’est alors que le Jounin prit la parole, et éclaira un peu sa lanterne.

[Tenkatsukyu]
« Hmmmm… Et bien d’après ce que j’ai pu voir, tout d’abord tu n’avais pas assez concentré de chakra, ensuite la dose fut bonne et tu as adhérer au mur… Je te laisse deviner pourquoi tu as été expulsée. »

La jeune fille se trouvait fort bien dans ses bras et ne fit pas la désagréable personne qui aurait voulut redescendre, ne disant d’ailleurs rien sur ce sujet. Elle se mit à réfléchir, puis regarda Tenkatsukyu et fit une petite moue déçue par elle-même.

[Chihiyo]
« Un mauvais dosage je présume… Un moment d’inadvertance et j’ai du un peu trop prendre appuie… Enfin, ce n’est qu’une supposition. »

Elle reprit une aptitude pensive et le pauvre jounin devait commencer à fatiguer à force de la soulever, enfin bref, Chihiyo n’avait pas l’air dérange elle… Elle se demandait quel genre de personne elle allait encore devoir jouer… Et vu le nombre incalculable de caractère qu’elle pouvait mimer, elle ne pu s’empêcher de soupirer. Le jounin tourna la tête vers elle, interrogé par son dernier soupir, mais Chihiyo lui fit un large sourire et rétorqua avant même qu’il n’eut l’idée de parler.

[Chihiyo]
« Je me déçois moi-même, je chute dans mon estime ! Alala ! Quelle plaie peut engendrer l’orgueil vous me direz ! »

Elle marqua un arrêt et regarda grandement son senseï avant de demander avec une voix toute petite et toute innocente.

[Chihiyo]
« Euh… Je dois recommencer ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Salle de cours de Tenkatsukyu   Jeu 29 Mar - 19:30

[1 An plus tard]


Hiryuu frappa a la porte et rentra, il regarda a droite et vit un son Sensei, il regarda à gauche et vit un foulé d'élèves, il se dirigea très timide vers le nouveau Sensei...il le contempla tout d'abord puis commença a parler


"Bonjour, je suis Suyoka Hiryuu, la Madame de la reception m'as dit que je suis votre nouveau étudiant.Elle m'a dit que c'ets cette salle ci."

il s'inclina et lui fit un petit sourire de peur. Il avait un peu de sueur qui lui coula sur le front.


Dernière édition par le Jeu 29 Mar - 20:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tenkatsukyu
Mort
avatar

Nombre de messages : 61
Age : 32
Date d'inscription : 04/01/2007

Feuille de personnage
PV:
150/150  (150/150)
PC:
565/565  (565/565)

MessageSujet: Re: Salle de cours de Tenkatsukyu   Jeu 29 Mar - 20:46

[HS : T’as oublier les guillemet]

Tenkatsukyû était en classe depuis facilement une bonne heure, il donnait cours à une grosse dizaine d’élève, il leur apprenait un peu de Théorie sur le Ninjutsu, le Genjutsu et tout les autres Art Ninja. Soudain un élève arriva… En retard bien sur… il regarda le Jounin avant de regarder les élèves dans la classe. Le nouveau s’approcha de Tenkatsukyû et se présentât rapidement, le Jounin le toisa du regard sans dire un mot laissant pesé une petite atmosphère froide, ensuite il envoyer le jeune homme s’assoire.

« Ne perd pas de temps, assied-toi »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Salle de cours de Tenkatsukyu   Jeu 29 Mar - 20:56

« Ne perd pas de temps, assied-toi »

Quand il entendit ces mots il répondit:

"Oui, Sensei"

Hiryuu se dirigea vers les autres élèves qui le regardaient d'un air hautain, il eu un petit frisson et regrda dans toute la sale et ne trouva tout d'abord pas de place, puis quelque inutes plus tard il vit une place tout au fond. Il se dirigea vers cette place en courant, quand il arriva a la place et s'assit et commença a prendre note et a écouté le Sensei
Revenir en haut Aller en bas
Himetora Litya
étudiant(e) de Suna
avatar

Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 30/05/2007

Feuille de personnage
PV:
12/12  (12/12)
PC:
18/18  (18/18)

MessageSujet: Re: Salle de cours de Tenkatsukyu   Mar 5 Juin - 19:33

Litya trouva enfin une porte ou était écrit dessus : salle de cours de Tenkatsukyu : elle pensa que cela pouvait être la salle qu'elle rechercherait vu que Tenka pouvait être un diminutif de Tenkatsukyu... Elle ouvrit la porte en douceur, ne voulant pas interrompre le cours violemment, et entra discretement. Puis, elle dit d'une voix douce et peu forte :

" Bon... Bon... Bonjour, est-ce... est-ce bie... bien la, la salle de Tenka-senseï ? "

Elle était très timide mais voulait respecter son maître, elle décida alors de faire un signe de la main pour saluer. Elle s'approcha d'avantage dans la pièce.

* C'est grand ici... J'éspère qu'il accepterais que j'aille dit Tenka...*

La jeune fille qui est futée sourit alors et attendit une réponse de Tenkatsukyu, sans oublier de rougir un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karynn
Kazekage secondaire
Kazekage secondaire
avatar

Nombre de messages : 815
Age : 44
Localisation : dans le désert......
Date d'inscription : 18/09/2006

Feuille de personnage
PV:
150/150  (150/150)
PC:
738/738  (738/738)

MessageSujet: Re: Salle de cours de Tenkatsukyu   Jeu 14 Juin - 17:46

Le jeune homme regarda la jeune fille, et lui rendit son sourire. Il ne semblait pas donner de cours. En fait il semblait s'apprêtait à faire une annonce.

"Je vois que l'on n'a pas prévenu l'accueil. Bien donc je vais le faire...je ne vais pas pouvoir continuer à donner de cours. Donc Vous êtes détourner vers la Classe 05. Vous verrez la professeur et une personne fort capable. Je suis désolé, mais j'ai reçut une mission."

[HRP: Tenka, ne semble plus être très disponible, donc voila désolé encore.]

_________________


Missions:
25 de rang D, 24 de rang C, 22 de rang B, 17 de rang A et 6 de rang S
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chihiyo
Invité



MessageSujet: Re: Salle de cours de Tenkatsukyu   Sam 27 Oct - 12:51

Chihiyo était assise toujours sur sa table, au fond de la salle. Le jounin avait lâché l’idée de lui faire recommencer pour la millième fois sa technique. A vrai dire, ça n’était pas faute d’avoir essayé, mais Chihiyo était de très mauvaise foi, mais elle appréciait beaucoup qu’il s’occupe d’elle. Sauf que, la demoiselle l’avait totalement déconcertée par son manque d’envie. Un ninja était alors rentré dans la salle, et Tenkatsukyu alla vers lui. Chihiyo grognait comme un chien au fond de la classe, mais personne ne la remarqua. Le jounin commençait à papotter, toujours aussi peu qu’à son habitude, mais il lui parlait. La jeune femme ne quittait pas la scène du regard. Tenkatsu’ lui demanda de s’assoire, le jeune homme le fit sans broncher. Au même moment, une fille a moitié vêtue entra dans la pièce. Chihiyo ouvrit de grands yeux ronds, déconcertée ! Elle regarda de tous les côtés, et se mit à bégayer. La Naki était vraiment outrée !

[Himetory Lytia]
" Bon... Bon... Bonjour, est-ce... est-ce bie... bien la, la salle de Tenka-senseï ? "

Elle avait bien dit Tenka-senseï, Chihiyo n’avait pas rêvé. Elle la fixa d’un regard assassin, qui voulait de plus en plus en dire long.

*A peine arrivé, elle commence déjà avec les petits noms gentils, non mais je rêve ? Pour qui elle se prend la pimbêche là ? Elle vient à demi nue et nous joue la timide, non mais je rêve… je lui souhaite de ne pas rester longtemps, sinon je vais me charger d’elle…*

Le coup qui acheva Chihiyo fut lorsqu’elle sourit à Tenkatsukyu tout en rougissant, la jeune femme se leva donc, posant les pieds à terre, décroisant les bras en fixant la nouvelle. Elle lui montra du doigt une chaise au fond de la classe, mais à l’autre bout de sa propre table.

« Assis-toi plutôt que de rester là comme une potiche »

Elle avait dans la voix un air encore plus froid que d’habitude, de quoi faire frissonner le vent lui-même. Lytia sembla profondément vexée par une telle appellation, et ça ravissait la mine de Chihiyo. Cette dernière se rassit sur sa table et fixa Tenkatsukyu. Chihiyo surveillait la nouvelle du coin de l’œil. C’était là le début d’un long combat.



Un mois après toute cette histoire qui avait commencé à opposé la jeune Naki à cette autre pimbêche, comme elle le disait si bien, Chihiyo retournait vers sa salle de cours. Elle traversait comme son habitude le couloir, mais ça faisait bien une, voire deux semaines qu’elle n’était pas revenue, restée couchée au lit à cause d’un virus. Lorsqu’elle arriva devant la porte, elle allait pour frapper et retrouver le jounin qu’elle appréciait intérieurement et qu’elle aimait vraiment ennuyer. Lorsque ses phalanges tapèrent sur la vieille porte de bois dont la couleur jaunâtre s’écaillait, un long et pesant écho retentit dans tout le couloire. A l’intérieur, elle n’entendait aucun bruit, pas un mot. S’inquiétant un peu, elle tenta d’ouvrir la porte, qui demeurait fermée. Elle sortit une pince à cheveux et crocheta habillement la serrure, comme lui avait apprit sa mère. La porte s’ouvrit dans un long grincement, la salle était vide. Vide de toute vie, et il y faisait incroyablement froid pour un lieu de suna. Chacune des chaises était rangé sous une table, bien alignées, les toiles d’araignées étaient incomptables, la poussière avait recouvert les meubles. Chihiyo était cette fois inquiète pour quelque chose.
Sur le bureau se trouvait une lettre, écrite à la va vite par Tenkatsukyu. Celui-ci avait commencé à connaître Chihiyo, et ne l’ayant pas vu avant de partir, il l’avait prévenu. Comme si il s’attendait à ce qu’elle entre malgré que la porte soit fermée à clef. Elle l’a lue. Elle racontait que Tenkatsukyu était parti en mission. La jeune femme décida d’aller se renseigner à l’accueil, prenant la lettre sous le bras, et partant en courrant dans le couloir, en laissant tout en plan, ainsi que la porte grande ouverte. Le couloir était désert, on se serait cru dans une ville fantôme… Arrivée devant l’accueil, elle revu l’étrange femme et commença à la questionner.


« Où est Tenkatsukyu ? »

Elle ne perdit pas de temps avec les politesses, elle voulait sa réponse, pas d’épilogue. La femme qui savait lire dans les pensées l’avait compris. Elle se mit donc à taper sur son clavier le nom du jounin, et ouvrir le dossier qui le concernait. Elle réajusta ses lunettes sur son nez et regarda Chihiyo.

[Femme]
« Il n’est pas revenu de mission »

La jeune Naki la regarda et se mordilla la lèvre.

« Depuis tout ce temps ? »

[Femme]
« Nous n’avons aucune nouvelle »

Chihiyo, ne la saluant même pas sortit à toute hâte et alla se poser sur les marches de l’académie, dehors à l’entrée. Elle posa sa tête entre ses mains. Elle réfléchissait à tout ce qui se passait dans les contrées.

*Ma mère aussi a disparu, serait-ce lié ? J’en doute, mais n’ignorons aucune thèse… Je me demande bien ce que je vais faire si je reste ici, il n’y a plus rien d’intéressant, peut-être que je ferais mieux de partir sans prévenir…*

La jeune femme ne dit mot, se relevant et partit dans les rues du village sans se retourner.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Salle de cours de Tenkatsukyu   

Revenir en haut Aller en bas
 
Salle de cours de Tenkatsukyu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» salle de cours
» (Suggestion - mapping) Salle de cours | Salle de mise en situation.
» cours technique femme et milonga art plus tango
» Cours de tango salle des Fêtes Villegouge
» [KGS] Forum salle Entre nous

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Gaiden :: Les trois villages principaux :: Suna no Kuni :: Académie :: Archives de Suna-
Sauter vers: