Naruto Gaiden

Jeux de Rôle Rp sur l'univers Naruto
 
AccueilFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Cabane étudiante de Misame Ukigawa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Hanuro Paburame
étudiant(e) de Suna
avatar

Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 14/01/2008

Feuille de personnage
PV:
15/15  (15/15)
PC:
38/38  (38/38)

MessageSujet: Re: Cabane étudiante de Misame Ukigawa   Mer 16 Jan - 16:40

Quelques minutes plus tard le nouvel étudiant arriva devant un immense arbre, il ne savais pas de quel arbre il s'agissait car il était nouveau dans la région. Mais comme la secrétaires lui avait parlé d'une cabane au centre du village il c’est dit cela ne peut être qu’ici c’est le seul arbre de la région et en plus il n’y a aucun autre arbre dans le village. Cet arbre semblait très haut et au sommet on pouvait distinguer trois silhouettes une un peu plus grande que les autres.

Trois silhouettes une plus grande que les autres probablement le sensei, puis deux autres, su lesquelles tout laisse à penser que se sont les étudiants car ces deux là étaient assis et ne bougeaient presque pas.

Puis observa l’arbre plus attentivement et ne vit aucune façon d’y grimper. Comment allait il faire pour poursuivre ses études s’il n’était pas capable de rejoindre la salle de cours?

La seule raison pour laquelle il ne voulait pas crier était qu'il avait peur de s'attirer la colère du sensei, alors il s'assit là devant l'arbre et attendis que le cours se termine afin de voir le professeur à la sortie des cours et de lui demander de quelle façon il était sensé grimper sur cet arbre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mashida Kosama
étudiant(e) de Suna
avatar

Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 23/12/2007

Feuille de personnage
PV:
9/9  (9/9)
PC:
37/37  (37/37)

MessageSujet: Re: Cabane étudiante de Misame Ukigawa   Ven 18 Jan - 21:00

Mashida montait de plus en plus haut. Il été persuadé de pouvoir réussir cette fois. La plate-forme se rapprochait. Alors qu’il s’apprêtait à franchir le dernier obstacle, une planche horizontale qui barrait son chemin, il se fit surprendre :

« Quelle vigueur jeune homme…et bien comme tu te débrouilles plutôt bien et que tu es plein d’entrain je te laisse me rejoindre tout seul. Ca va être un peu plus compliqué, puisque pour passer cette avancée sous mes pieds, il va te falloir te retrouver la tête en bas et donc continuer à garder un flux constant dans les pieds alors que le sang se concentrera doucement dans la tête…à toi de jouer. »

« Que quoi ? Ohhh AHHHHHHHHHHHHHH !!!!!!!!!!! T’es mort CONARD !!!!!!!!! »

Le pauvre et innocent étudiant tombait tout droit vers les tapis situé au sol. La chute fut moins douloureuse qu’il ne l’avait prévu, mais il fut sonné l’espace d’un instant. Il en profita d’ailleurs pour regarder les nuages passer, et imaginait qu’il aurait pu être un nuage. Il les enviez. Au moins, eux, ils n’avaient pas d’envie de meurtre. Non. Pas du meurtre tout seul. D’abord un peu de torture. Oui c’était beaucoup mieux et à cette idée, Mashida esquissa un sourire. Il ferma les yeux pour imaginer Misame accrochait à un mur. En face de ce mur, se trouvait Mashida munit d’une scie. Il s’approchait de lui, tandis que le chuunin hurlait et pleurait. L’arme du jeune homme effleura lentement le bras droit du séquestré. Il commençait à faire un vas et viens dans le but de lui couper un membre puis se repris. Il descendit l’arme barbare au niveau du poignet. Son sourire se faisait de plus en plus large. Il serra fermement le manche, puis commença à couper en le regardant chialer comme un bébé.

Mashida sursauta. Il été tellement encré dans ses pensées qu’il avait du s’assoupir un peu. Ce qu’il l’avait fait sursauter était un jeune homme aux cheveux longs et noirs. Il le fixait avec une telle intensité qu’il espérait peut être retourné dans son rêve, mais avec lui et Misame accrochait au mur. Le déranger d’un si joli rêve…

Il ne prêta guerre attention à lui plus longtemps et se releva. Il allait montrer au l’autre c** de quoi il était capable. Il se mis en position face au baobab, effectua les taos, concentra son chakra dans ses pieds en pensant bien au flux constant et régulier, puis s’élança. L’arbre se rapprochait, mais il savait qu’il allait réussir à monter. Il était cependant moins sur de la marche la tête à l’envers. Alors qu’il progressait et voyait la plateforme se rapprocher, il ré-effectua le tao de la chèvre pour garder le flux constant. Il posa le premier pied puis le second. Il sentait déjà le sang lui monter à la tête, mas il ne s’en préoccupait guerre. En tête il n’avait que l’image de son chakra parcourant ses pieds, de la même façon que lorsque il grimpait à la verticale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ivalis.1talk.net/index.htm
Misame Ukigawa
Chuunin de Suna
Chuunin de Suna
avatar

Nombre de messages : 93
Date d'inscription : 24/11/2007

Feuille de personnage
PV:
51/51  (51/51)
PC:
203/203  (203/203)

MessageSujet: Re: Cabane étudiante de Misame Ukigawa   Sam 19 Jan - 12:24

Satisfait de la prestation de Batanen, Misame tourna donc la tête pour poser son regard sur Iro et…tiens ? Où Mashida avait il donc bien pu passer. Se penchant par-dessus le ponton il l’aperçut sur les matelas au pied du baobab, apparemment sonné par une nouvelle chute que le jeune Koso ne manquerait sûrement pas de mettre sur le dos du chuunin qui à force de paroles avait fini par le déconcentrer. La pensée d’un Mashida furieux lui étira un large sourire amusé sur le faciès.
Quand à Iro, suite aux efforts évidents que lui imposait sa cécité et donc son incapacité à visualiser précisément ses traits, elle parvint à faire apparaître trois clones d’elle-même qui cette fois ressemblaient à un humain et non à une poupée de chiffon. Cependant, réaliser trois représentations d’elle-même du premier coup était un projet ambitieux…sur les trois apparitions, qui ceci dit étaient en tout points réussies, deux s’évaporèrent presque immédiatement, laissant juste la place à la vrai Togihiwa et à un double unique.


« Bien jeune fille, j’ai failli croire que tu avais laissé ton orgueil se perdre dans la déception de l’échec précédent… »

La phrase fut accompagner d’un rictus satisfait et amical avant de reprendre

« …vraiment très bien, ça devient de plus en plus intéressant ! Tu peux rejoindre Batanen si tu veux, tu l’as bien mérité…mais cette fois essaye de ne pas tout avalé ! »

Nouveau sourire.

Retournant à nouveau vers le bord de la cabane, il fut surpris de voir le Koso, plus motivé que jamais et déjà remis de sa seconde chute en une matinée. Le moins que l’on puisse dire c’est qu’à défaut d’être bavard, il ne manquait pas de volonté. Ainsi, il grimpa d’un trait jusqu’aux planches perpendiculaires au tronc et bien qu’il eut plus de mal dans l’exercice de la marche tête à l’envers, il avança tout de même, lentement mais sûrement pour finalement parvenir à s’accrocher au rebord et se remettre à l’endroit sur le sol de l’habitat. Etait ce l’afflux de sang dans le cerveau ou la colère qui donnait à son visage la teinte rouge vif qui le caractérisait maintenant ? Misame ne prit pas la peine de lui demander…sûrement un peu des deux pensa t’il. Il préféra décrocher un nouveau sourire satisfait associé à quelques unes de ces paroles que l’autre semblait tant affectionner…


«…le thé à failli refroidir jeune homme…aller, viens t’asseoir avec nous…je vais te présenter tes compagnons… »

Puis s’adressant au nouvel arrivant, toujours silencieux au bas de l’arbre :

« Si tu es là pour l’entraînement des étudiants reviens dans quatre jour mon grand, je vais devoir m’absenter un peu. »

Tout ceci fait, il rejoignit les trois étudiants désormais installés sur les poufs, fit les présentations d’usage dans ces cas là puis attrapa un paquet de tabac une feuille et se roula une clope avant de s’asseoir face à ses élèves, de porter la tige à la bouche et de l’allumer. D’un coup, son visage se ferma, les yeux plantés sur les trois tandis qu’il aspirait et recrachait alternativement la fumée tout en avalant quelques gorgées du thé préparé par Batanen, ne laissant pas transparaître la moindre émotion.
Misame ne fumait que très rarement mais lorsqu’il s’y attelait, c’était signe qu’il prenait le temps de la réflexion et qu’il ne souhaitait être dérangé sous aucun prétexte.
Enfin, après exactement sept minutes de son silence, il écrasa ce qui restait de la cigarette dans un cendrier en terre posé sur la table basse, puis reprit la parole d’une voix froide et monotone, les traits toujours aussi inexpressifs.


« Vous êtes doués…très doués même…et pourtant, je suis extrêmement déçu par ce que je viens de voir…si on continue comme ça, je pense que vous mourrez jeunes…je vous laisse réfléchir sur la raison de cette remarque…vous êtes les seuls à pouvoir trouver la clé. Juste un indice…un shinobi solitaire ne vaut rien fasse à une équipe… »

Relâchant à présent la contraction de son visage, il sourit à nouveau :

« Bon, bah moi j’ai des trucs à faire là, donc je vous laisse…manger à votre faim, buvez à votre soif et ensuite, Batanen et Iro, je compte sur vous pour apprendre à Mashida comment descendre d’ici. Une fois que ce sera fait rentrez chez vous et demain matin, équipez vous et rejoignez moi à l’entrée du village à dix heures…on part en vadrouille pendant trois jours…disons que c’est votre gage à tous les trois. »

Après quelques taos le chuunin disparut dans un nuage de fumée, non sans un dernier message à l’adresse de Mashida.

« Tout le monde à ses secrets, mais certains sont lourds à porter seul Mashida du clan Kos…euh, pardon…Mashida Koso… »

L’hésitation du garçon peu de temps auparavant avait interpellé l’Ukigawa qui ne saisissait pas trop le sens de celle-ci. Dans un dernier sourire il s’évapora donc.


[Hrp : Iro, Batanen, Mashida, dès que vous êtes descendus de l’arbre vous vous préparez comme bon vous semble et ensuite vous posterez dans le sujet « un petit tour dans le désert aux portes de Suna…après, on part^^. Hanuro, tu continus à poster ici, on considère juste que quatre jours on passés depuis ta première apparition, présente toi dans un post et on commence l’entraînement^^]

Iro et Batanen gagnent, Henge, Bunshin et 1 point d'intelligence. Mashida gagne
Kinobori et 1 point d'intelligence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cabane étudiante de Misame Ukigawa   Sam 19 Jan - 12:54

"Merci, Misame-senseï."

Je lui faisais un petit sourire qui pour une fois, n'avait rien de narquois ni de moqueur. Il était plutôt vrai, plutôt sincère. Et même s'il reste nuancé, c'était bien la première fois que je lui donnai un signe comme celui-ci. Il va falloir que je fasse attention à ce que je fais maintenant, il serait capable de se faire des idées cet imbécile de professeur que j'aime bien.
Il y avait en bas, un jeune homme que j'avais à peine entendu, à peine paerçu et qui me paraissait des plus désagréables. En fait, les seuls brides des phrases que j'ai entendu, n'étaient pas d'un langage très correcte et cela rien qu'à Misame. Je me demandais alors comment il nous parlerait à nous. Je le décidais alors de le laisser tranquille et que si jamais il me demandait de l'aide je lui en apporterais, mais que s'il avait un problème avec Batanen ou avec moi, je lui ferais comprendre la puissance du clan Togihiwa. Bref, je laissais ça de côté, pour plus tard parce que j'avais bien l'impression que cela ne faisait que commencer...


" Vous êtes doués…très doués même…et pourtant, je suis extrêmement déçu par ce que je viens de voir…si on continue comme ça, je pense que vous mourrez jeunes…je vous laisse réfléchir sur la raison de cette remarque…vous êtes les seuls à pouvoir trouver la clé. Juste un indice…un shinobi solitaire ne vaut rien fasse à une équipe… "

Je regardais intensément Batanen-kun. J'avoue que je ne comprenais pas trop le but de cette remarque qui avait pour objet de nous démolir et éventuellement de nous faire réfléchir. J'avoue que je ne le prenais pas superbement bien, me souvenant de toutes ces épreuves passées avec Batanen. Pourtant, il est vrai que dans mon excellence, j'aurais pu mieux l'aider, et on serait sûrement aller plus vite, cela plus confortablement. Je m'en voulais un peu, non pas que les épreuves étaient également pour moi difficiles quoi qu'on puisse dire, et que j'ai du me concentrer comme je l'ai pu, avec ce bougre de professeur.

"Bien, Misame-senseï, nous essayerons de faire en sorte que tout se passe bien... "

Pourquoi j'ai la nette impression que ça va être plus dur avec certains qu'avec d'autres....

Je me tourne vers Mashida et essaye de sentir quel genre d'homme il est, quel personnage pour quel caractére, puisque je ne peux me fier à son apparence. D'aileurs, après les traits acides dont mes oreilles ont captés la présence je n'avais guère envie de découvrir son visage ou n'importe quelle autre partie de son corps... J'étais sûrement dur avec celui que je ne connaissais pas, mais... Comme disait Misame, chacun ses secrets et j'avais la ferme impression que Mashida-kun nous cachait quelque chose. Ensuite on m'engueule de pas assez partagé avec mes coéquipiers.
Pour le moment je laisse ma colère de côté, colère qui doit même d'ailleurs être subjective et fictive, et j'ouvre la bouche.


"Bonjour Mashida-kun, je m'appelle Iro, et lui c'est Batanen.

En fait, je sais pas vous, mais j'ai assez mangé, alors je pensais qu'on pourrait t'expliquer comment on va faire pour redescendre. On pourrait utiliser le kinobori, dans le sens adverse, mais apparemment, Misame-senseï veut autre chose de nous. Alors avec Batanen, on va essayer de t'enseigner le Kawarimi.

Comme ça, on n'en aura pas pour des heures, on arrivira directement en bas !

Tu sais quoi de ce jutsu ? Je voudrais pas t'apprendre des choses que tu ne sais déjà..."


Je ne savais pas comment il allait réagir, il avait intêret à ... J'attendais sa réaction alors que me Batanene me regardait avec son visage adorable. Je rigolais intérieurement de la voir en professeur, quelle classe !
Pour le moment, j'avais seulement envie de me tirer de là, et puis de me reposer en attendant le lendemain.
Revenir en haut Aller en bas
Mashida Kosama
étudiant(e) de Suna
avatar

Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 23/12/2007

Feuille de personnage
PV:
9/9  (9/9)
PC:
37/37  (37/37)

MessageSujet: Re: Cabane étudiante de Misame Ukigawa   Sam 19 Jan - 19:50

Mashida avait réussi, non sans difficultés, à atteindre la plate forme.

«…le thé à failli refroidir jeune homme…aller, viens t’asseoir avec nous…je vais te présenter tes compagnons… Vous êtes doués…très doués même…et pourtant, je suis extrêmement déçu par ce que je viens de voir…si on continue comme ça, je pense que vous mourrez jeunes…je vous laisse réfléchir sur la raison de cette remarque…vous êtes les seuls à pouvoir trouver la clé. Juste un indice…un shinobi solitaire ne vaut rien fasse à une équipe… Bon, bah moi j’ai des trucs à faire là, donc je vous laisse…manger à votre faim, buvez à votre soif et ensuite, Batanen et Iro, je compte sur vous pour apprendre à Mashida comment descendre d’ici. Une fois que ce sera fait rentrez chez vous et demain matin, équipez vous et rejoignez moi à l’entrée du village à dix heures…on part en vadrouille pendant trois jours…disons que c’est votre gage à tous les trois. »

Alors qu’il réfléchissait aux propos de celui-ci, Misame laissa un dernier message.

« Tout le monde à ses secrets, mais certains sont lourds à porter seul Mashida du clan Kos…euh, pardon…Mashida Koso… »

Il fut très surpris de voir qu’il avait déjà des doutes sur son identité. Découvert le premier jour. Il avait vraiment des progrès à faire en dissimulation et en camouflage. Alors que celui-ci disparut, la jeune fille se distingua en commençant à lui parler.

« Bonjour Mashida-kun, je m'appelle Iro, et lui c'est Batanen.

En fait, je sais pas vous, mais j'ai assez mangé, alors je pensais qu'on pourrait t'expliquer comment on va faire pour redescendre. On pourrait utiliser le kinobori, dans le sens adverse, mais apparemment, Misame-sensei veut autre chose de nous. Alors avec Batanen, on va essayer de t'enseigner le Kawarimi.

Comme ça, on n'en aura pas pour des heures, on arrivera directement en bas !

Tu sais quoi de ce jutsu ? Je voudrais pas t'apprendre des choses que tu ne sais déjà... »


Il la fixa un petit instant le jeune demoiselle aux yeux bandés, jeta un coup d’œil au dénomé Batanen et sourit. Il était encore plus moche de près que de loin. Mais il n’était pas là pour chercher les ennuis, et ne fis aucune traduction de ses pensés.

« A vrais dire, je ne sais rien sur aucun jutsu, mis à part le système des affinités et des éléments. »

N’étant pas très bavard, il attendis qu’Iro réponde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ivalis.1talk.net/index.htm
Batanen Fujioka
Genin de Suna
Genin de Suna
avatar

Nombre de messages : 99
Age : 28
Localisation : Dans un trou a suna
Date d'inscription : 28/11/2007

Feuille de personnage
PV:
33/33  (33/33)
PC:
41/41  (41/41)

MessageSujet: Re: Cabane étudiante de Misame Ukigawa   Sam 19 Jan - 22:26

Batanen Se replia et ecouta les recommendations de Misame, de loin car incommodé par l'odeur de la fumée de sa cigarette.

" Vous êtes doués…très doués même…et pourtant, je suis extrêmement déçu par ce que je viens de voir…si on continue comme ça, je pense que vous mourrez jeunes…je vous laisse réfléchir sur la raison de cette remarque…vous êtes les seuls à pouvoir trouver la clé. Juste un indice…un shinobi solitaire ne vaut rien FACE à une équipe… "...
Very Happy

Batanen sut directement de quoi il parlait, de lentrainement et de l'acomplissement des jutsus en solitaire, il n'etait ressorti de l'entrainement que tres peu de collaboration entre nous trois,or dans tous les livres sur l'apprentissage qu'il possedait, l'esprit d'equipe etait de mise pour la sureté du groupe.

Tandis que Misame disparaissait, Mashida nous examina, et apres un sourire dedaigneux en sa direction il repporta son "semblant" d'attention sur Iro qui avait engagé la conversation en vue de lui apprendre le kawarimi.
ce n'etait pas la premiere fois qu'on examinait batanen comme un chien galeux et ce ne serait surement pas la derniere, Batanen s'y etait habitué a force...

puisant le reconfort au fond d'un paquet de biscuits Batanen laissa a Iro le soin de lui expliquer le kawarimi, pret cependant a apporter quelques indications au jeune Kosama si elle s'averaient utiles pour soutenir Iro dans ses demonstrations.

Mais profitant du fait qu'Iro detournait l'attention de Mashida, Il examina en detail ce dernier.
Apparence chetive, se cachant la plupart du temps la moitié inferieure de son visage, son regard inexpressif, il avait tout du jeune homme ambitieux, et aux vue de sa reaction vis a vis de l'etrange, il ne devait surement accorder sa confiance qu'a lui meme.
Tout ceci constituait la premiere analyse de batanen pour le jeune Mashida, elle s'enrichirait surement par la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cabane étudiante de Misame Ukigawa   Dim 20 Jan - 9:42

Heureusement, Mashida garda son calme. Pour combien de temps encore ? Je ne savais pas. Je m'en fichais en fait. J'étais là pour l'aider s'il avait besoin de moi, je le remettrais en place s'il en a également "besoin"...Je dis heureusement, mais je n'ai pas peur de lui, c'est pourqoi c'est plutôt paradoxal...

"A vrais dire, je ne sais rien sur aucun jutsu, mis à part le système des affinités et des éléments."

"En fait, c'est pas très compliqué. le but est de te substituer à quelque chose en t'interchangeant avec un objet d'une taille ou d'une corpulence d'un même ordre de grandeur. Le plus souvent on utilise des bûches, ou des chaises. Celle-ci va prendre ta place, et toi la sienne, ce qui peut être très pratique, dans de nombreuses situations.

Pour ce faire, tu dois créer un lien d'abord physique avec ton objet. En bref, tu dois le voir. Si jamais tu ne peux plus pour diverses raisons, il faut toujours que tu aies un lien avec elle. La meilleur moyen est de la voir dans tes pensées, de te l'imaginer, de t'en souvenir, en gros. Mais il ne faut jamais que tu l'oublies, sans quoi cela ne marchera pas.
Ensuite tu malaxes ton chakra, et tu le concentres dans tout ton corps. C'ets très important : il faut qu'il soit réparti uniformément, sans quoi... tu pourrais y laisser des bouts de ton corps. Tu vois ?
Une fois que ton corps est entièrement empli de chakra, tu composes les quatre taos, et tu enclenches le jutsu. Le but est d'apposer tout le chakra de ton corps sur ce lien que tu as avec l'objet. Il faut que tu t'inverses, que tu l'ordonnes de prendre ta place, que tu le convainc que tu est le maître et que vous voulez permutez. Et grâce à ton chakra, qui 'devient' le lien qui te lie, toi à elle, tu te substitues..."


J'espère qu'il a compris. C'est pas que j'aime pas enseigner ou aider, mais j'ai pas envie de rester des heures. Je me tourne vers Batanen, évidemment, il est en train de manger. Je souris gentillement, et lui demande du regard s'il a suivit et si j'ai tout bien dit. Je sais pas si j'en ai l'air, mais j'ai plus dit ce que je ressens que la vérité pure. bref, on verra bien. Et puis sinon on sautera.

"Regarde, en bas, il y en a une. Tu n'as plus qu'à essayer."

[Si tu veux plus d'aide, tu peux allez voir quelques pages en avant, il doit y avoir les explications de Misame et nos réalisations. Mais je pense que tu sais treès bien comment ça marche, pas vrai ? Very Happy ]
Revenir en haut Aller en bas
Onikawa Hayabusa
étudiant(e) de Suna
avatar

Nombre de messages : 29
Age : 29
Date d'inscription : 17/01/2008

Feuille de personnage
PV:
15/15  (15/15)
PC:
36/36  (36/36)

MessageSujet: Re: Cabane étudiante de Misame Ukigawa   Lun 21 Jan - 22:03

[HRP : suite du RP de l'académie dans venez faire votre entrée]


Hayabusa sortit de l'académie tranquillement et se tourna dans les deux directions afin de voir l'allée principale de la ville. Il prit une direction au hasard puis telle un enfant perdu il avanca tout droit, toujours tout droit pendant un petit moment. Lui qui était pourtant la depuis 2 ans déjà ne connaissait pas l'endroit ou vivait se certain Misame qui sera son prochain professeur. Il trouva sur sa route plusieurs adultes parlant entre eux, il s'approcha d'eux et attendi un petit peu que l'un d'eux lui adresse la parole.

*Ils finirons bien certainement par s'appercevoir de ma présence, ils se décideront bien à m'adresser la parole bientôt. Peut-être que si je faisais un petit bruit rapidement ils se retourneraient en ma direction certainement et me demanderaient se que je veus.*

Après un petit moment il se décida finalement à reprendre sa route voyant que personne ne le remarqua. Continuant toujours tout droit il arriva face à face avec un groupe de jeune en train de jouer au foot. Il continua et passa devant sans se faire repèrer comme en longeant les murs l'un d'eux le voyant s'approcha de lui et prit la parole.

"Et toi, que fais-tu ici ?? Sais-tu qu'ici il s'agit du coin ou les jeunes s'entrainent pour utilisé au mieux leur chakra ??"

Hayabusa eu l'intention de fuir mais il n'aurait pas été assez rapide et cela l'aurait certainement fait passé pour un lache. Il se décida à prendre la parole finalement mais tout en regardant le sol.

"Bon ..... bonjour, je recherche un endroit ou un certains Misame viverait. Peut-être connaitriez-vous cette enroit ?? Je souhaite moi aussi m'entrainé pour devenir ninja ici à Suna ... "

Très rapidement le groupe arriva vers Hayabuza qui ne pu s'empêcher de trembler. Il recula lentement comme pour fuir doucement mais derrière lui se trouvait une maison. L'un des jeunes reprit finalement la parole.

"Je vois de qui tu parles, du certains Misame qui réside au Boabab ?? Tu dois certainement être ninja. Nous n'avons jamais pu devenir ninja car nous n'avions pas le niveau recquis cependant nous nous entrainons tout les jours ici pour montrer que nous pouvons devenir fort par nous même. Tu dois être fort pourtant je te trouve un petit peu mou !! Tu dois certainement avoir un chakra important ... Et bien si tu souhaites rejoindre ton maître il se trouve pas très loin d'ici cependant il te faudra savoir marché aux arbres pour le rejoindre. Tu comprendras rapidement de quoi je te parle en attendant reviens un tout petit peu sur tes pas et prends le chemin de gauche tu trouveras devant toi sa maison. Bonne chance à toi pour ton entrainement et peut-être que nous nous reverons un jour."

Hayabuza remercia timidement ces interlocuteurs qui repartèrent directement pour leur entrainement. Quand à lui il se sentait un héros pratiquement suite à cette discussion. Il savait désormais qu'il avait bien choisi sa voie. Il suivit donc leur instruction puis trouva l'arbre en question. Cependant il y avait déjà des personnes qui s'entrainaient avec lui, ils avaient l'air bien plus fort que lui et il ne pu leur parlé il attendit à coté de l'arbre qu'on vienne à sa rencontre ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://brendandu92.skyblog.fr
Batanen Fujioka
Genin de Suna
Genin de Suna
avatar

Nombre de messages : 99
Age : 28
Localisation : Dans un trou a suna
Date d'inscription : 28/11/2007

Feuille de personnage
PV:
33/33  (33/33)
PC:
41/41  (41/41)

MessageSujet: Re: Cabane étudiante de Misame Ukigawa   Mar 22 Jan - 5:07

Batanen toujours sur son pouf ecouta Iro donner des instructions a Mashida sur le kawarimi, et apres un regard en sa direction comme pour demander si elle avait bien tout expliqué, Batanen lui offrit un grand sourire pour la rassurer sur la qualité de son explication... il y avait certaines incohérence, comme le fait de laisser des bout de sois lors d'un kawarimi... au pire la technique ne produisait rien, mais Batanen s'absteni d'en informer Mr regardhautain, ca lui donnera une bonne dose de stress, par contre...

Bataen se redressa sur son pouf


"Pour ce qui concerne cs 4 taos, tu dois les trouver par toi meme, chaque tao represente un animal particulier avec ses qualités et ses defauts, le singe par exemple, il est agile et tres rapide, 2 qualités requises pour la technique, il faut savoir qu'il n'existe pas qu'une seule combinaison bien precise pour chaque technique, a toi de trouver les 4 taos qui representent au mieux les qualités ou aptitudes requises pour cette technique, voila, en principe tu devrais etre capable d'eecuter cette technqiue facilement, du premier coup... peut etre pas... enfin bon."

Marchant sur le coté de la plateforme, Batanen avait hate de finir ce cours, il avait hate d'etre guenin, pour pouvoir commencer un vrai entrainement digne de ce nom.
Il voulait devenir un ninja assez puissant pour se permettre de vivre tranquillement jusqu'a la fin de ses jours, avec les amis qu'il se serait fait durant son apprentissage, Iro bien sur etait la premiere, mais mashida... enfin s'il pouvait changer et devenir... aimable... cela serait plus que suffisant.
Iro laissa Mashida reflechir dans son coin, et alla se servir une tasse de thé, du regard elle m'en proposa une autre, que je deniais gentiment de la main mais en la remerciant visuellement, ele se reporta sur sa tasse, et denicha un paquet de gateau dans une des armoires de Misame, pui elle s'asseya sur un pouf en regardant Mashida qui etait surement en proie a un conflit interne car il ne pipait mot depuis la fin de nos explications.
s'allongeant perendiculairement au bord, Batanen laissa sa tete au dessus du vide, et regardais dans le vague en se demandant pourquoi Misame nous avait laissé seuls avec Mashida... aurait-il fui les ondes negtives qu'il degageait?
il se passa quelques minutes sans evenement particulier, quand un petit mouvement furtif attira son attention, "la chose s'etait cachée derriere le tronc du baobab, le mettant hors de vue de Batanen.
Curieux de nature Batanen se demanda ce que cela pouvait bien etre...
Comme mashida restait silencieux, a se pincer les levres, Batanen decida d'aller voir ce que c'etait, se servant du kinobori, il s'acrocha a la passerelle pour passer en dessous, puis, dessendant furtivement le long du tronc, il fis le tour du tronc et aperçut un jeune homme.
Et quand batanen fus juste au dessus de lui affichant un grand sourire created by Misame, Batanen se presenta:


"Bonjour! je m'appelle Batanen, Je suis un etudiant de Suna et toi?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hanuro Paburame
étudiant(e) de Suna
avatar

Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 14/01/2008

Feuille de personnage
PV:
15/15  (15/15)
PC:
38/38  (38/38)

MessageSujet: Re: Cabane étudiante de Misame Ukigawa   Mer 23 Jan - 13:25

"Bonjour! je m'appelle Batanen, Je suis un etudiant de Suna et toi?"


Cette phrase simple et courtoise le fit sursauter,mais pas parce qu’il est facilement effrayé mais parce qu’à cet instant il était plongé dans son esprit à la recherche de solution afin de grimper sur l’arbre et poursuivre ses études.
Jusque là il avait tenté à plusieurs reprises de s’y rendre par plusieurs moyens différents, comme par exemple essayer d’y grimper en s’accrochant avec ses mains et ses pieds, mais n’y parvint pas parce que l’arbre était bien trop glissant. Il essaya aussi avec la corde mais elle ne pouvait pas s’attacher à l’arbre parce que celui-ci n’avait pas de branches.
Puis après ce brusque retour à la réalité il observa celui qui le fit sursauter et vit qu’il était debout en position verticale sur l’arbre. Cela lui parût très étrange mais répondit tout de même à la question qui lui était posée.

‘’Salut’’ Moi c’est Hanuro Paburame officiellement je suis étudiant mais officieusement je ne peux pas commencer les cours parce que je ne peux pas accéder à la salle…

Un instant plus tard il se rendit compte de la situation étrange devant laquelle il était, celui avec qui il discutait se tenait debout sur l’arbre en position verticale alors il se pressa de lui poser la question avant qu’il ne parte…

Mais comment fais tu pour rester collé à cet arbre?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mashida Kosama
étudiant(e) de Suna
avatar

Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 23/12/2007

Feuille de personnage
PV:
9/9  (9/9)
PC:
37/37  (37/37)

MessageSujet: Re: Cabane étudiante de Misame Ukigawa   Mer 23 Jan - 17:30

"En fait, c'est pas très compliqué. le but est de te substituer à quelque chose en t'interchangeant avec un objet d'une taille ou d'une corpulence d'un même ordre de grandeur. Le plus souvent on utilise des bûches, ou des chaises. Celle-ci va prendre ta place, et toi la sienne, ce qui peut être très pratique, dans de nombreuses situations.

Pour ce faire, tu dois créer un lien d'abord physique avec ton objet. En bref, tu dois le voir. Si jamais tu ne peux plus pour diverses raisons, il faut toujours que tu aies un lien avec elle. La meilleur moyen est de la voir dans tes pensées, de te l'imaginer, de t'en souvenir, en gros. Mais il ne faut jamais que tu l'oublies, sans quoi cela ne marchera pas.
Ensuite tu malaxes ton chakra, et tu le concentres dans tout ton corps. C'ets très important : il faut qu'il soit réparti uniformément, sans quoi... tu pourrais y laisser des bouts de ton corps. Tu vois ?
Une fois que ton corps est entièrement empli de chakra, tu composes les quatre taos, et tu enclenches le jutsu. Le but est d'apposer tout le chakra de ton corps sur ce lien que tu as avec l'objet. Il faut que tu t'inverses, que tu l'ordonnes de prendre ta place, que tu le convainc que tu est le maître et que vous voulez permutez. Et grâce à ton chakra, qui 'devient' le lien qui te lie, toi à elle, tu te substitues..."


Il avait compris la théorie et s'apprêtait à commencer sur la chaise que lui désignait Iro, mais "Face de Pet" l'interrompis:


"Pour ce qui concerne ces 4 taos, tu dois les trouver par toi même, chaque tao représente un animal particulier avec ses qualités et ses défauts, le singe par exemple, il est agile et très rapide, 2 qualités requises pour la technique, il faut savoir qu'il n'existe pas qu'une seule combinaison bien précise pour chaque technique, a toi de trouver les 4 taos qui représentent au mieux les qualités ou aptitudes requises pour cette technique, voila, en principe tu devrais être capable d'exécuter cette technique facilement, du premier coup... peut être pas... enfin bon."

Il lui jeta un regard noir, mais écouta quand même ces dires. Ainsi donc il fallait qu'il trouve quatre taos. Visiblement le singe semblait adapté et important pour cette technique. Il décida d'en mettre deux; un à la fin et un au début. Il réfléchi et il trouva le tao du serpent adapté également, car il devait permettre de se faufiler avec le lien spirituel tel un serpent. Il avait trois taos. Un peu au hasard, il choisi le dragon comme dernier tao, car le dragon représentait le côté spirituel d'une personne. Mais ça il n'en était pas sûr.

Il regarda la chaise plus bas et se concentra. Il visualisa la chaise du mieux qu'il le pouvait et commença.

singe dragon serpent singe

"Kawarimi!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ivalis.1talk.net/index.htm
Onikawa Hayabusa
étudiant(e) de Suna
avatar

Nombre de messages : 29
Age : 29
Date d'inscription : 17/01/2008

Feuille de personnage
PV:
15/15  (15/15)
PC:
36/36  (36/36)

MessageSujet: Re: Cabane étudiante de Misame Ukigawa   Mer 23 Jan - 20:05

Hayabusa Onikawa entendit des voies de l'autre coté de l'arbre, des paroles attirèrent plus son attention que l' autre. L'un d'eux expliquaient une certaine technique qu'il ne pouvait pas voir mais à se qu'il entendit il s'agit de pouvoir grimper sur cette arbre, lui n'avait pas réusi à y monter, c'est sans doute pour cela qu'elle attira plus son attention. Il écouta la conversation car il pensa qu'il peut très bien se débrouillé tout seul et qu'il n'a aucunement besoin des conseils d'un autre étudiant. Il essaya se qu'il venait d'entendre en se concentrant et en essayant de malaxer son chakra tout en grimpant mais il n'y parvint pas après plusieurs essai il s'assis ensuite se sentant bien faible.

*Personne ne m'a encore reperé, je vais attendre tranquillement que l'on me remarque. A se que j'ai compris aucun d'eux n'est le maître donc je ne vois pas pourquoi je devrais leur adressé la parole. Ils ont l'air de bien s'entendre et je ne pense pas que je pourrais facilement m'incorporer dans leur équipe. Cependant je suis étudiant et il paraît plus qu'inevitable qu'un jour on fasse partie de la même équipe et que l'on doive faire équipe pour Suna. Que dois-je donc faire ?? Serais-je un jour moins lache ??*

Il se releva ensuite et fit de petit pas en direction de la voie qu'il entendait cependant il s'arrêta net comme figé. Il refis demi tour et resta à l'écart en attendant que le professeur arrive. Il passa la main dans ces cheveux, il sortit de sa poche son armonica puis fit quelques notes de faibles intensité pour ne pas se faire repèrer. Il remit son armonica dans sa poche puis il resta assis à regarder la cabane situé haut dans l'arbre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://brendandu92.skyblog.fr
Batanen Fujioka
Genin de Suna
Genin de Suna
avatar

Nombre de messages : 99
Age : 28
Localisation : Dans un trou a suna
Date d'inscription : 28/11/2007

Feuille de personnage
PV:
33/33  (33/33)
PC:
41/41  (41/41)

MessageSujet: Re: Cabane étudiante de Misame Ukigawa   Mer 23 Jan - 22:32

Le jeune Homme surpris de la presence de Batanen sursauta, et se presenta, puis lui demanda coment il fesait pour rester colé a l'arbre.
Encouragé par l'air gentil du jeune homme, Batanen esaya de lui enseigner le Kinobori.

"Bonjour Hanuro!, enchanté de faire ta conaissance, eh bien pour ce qui est de rester coller a l'arbre c'est assez simple, dur a maitriser au debut, mais apres ca se fait comme respirer.
Cela s'appelle le "Kinobori"
Pour commencer juste essaye de concentrer ton chakra dans tes mains, uniformement, puis plaque les au tronc, tu comprendra tout de suite de quoi il s'agit...
Fais quelques test, en augmentant progressivement la quantité de chakra concentrée dans ta main, et essaye de trouver le juste milieu pour que la main adhere au tronc solidement, eh oui, le chakra ds de certaines proportions a un pouvoir adhérent tres puissant, mais ne t'inquiete pas, tu pourra toujours decoller tes mains quand bon te semblera... mais pour que tu apprenne vite cette technique tu dois trouver certaines choses par toi meme, je ne peut que te mettre sur la voie.
Apres tu n'as plus qu'a generaliser la concentration de chakra dans tes pieds , techniquement a ce stade tu seras en mesure de grimper a l'arbre, mais pour stabiliser ta technique tu dois faire 4 taos, et prononcer le nom de cette technique, tout en maintenant une concentration de chakra uniforme sous tes pieds, et apres tu n'as qu'a commencer l'ascention, n'aie pas peur de tomber, ces matelas sont tres mouelleux et amortissent bien les chutes...."


Batanen parlait en connaissance de cause...

"Bref, il ne faut pas etre stressé ni crispé ni pressé, si jamais t'est cardiaque, asmatique ou encore alergique a certaines molecules, cet entrainement est fortement deconseillé, je ne suis et ne serais aucunement responsable d'un quelquonque demembrement, mort subite ou tout autre accident qui s'ensuivrait a cette leçon, j'ai preparé une decharge, tu n'as qu'a la signer pour que je supervise ton entrainement au kinobori..."


Devant les yeux rond que tirait le jeune homme a cet instant Batanen ne put reprimer, malgres tout ses efforts, un grand sourire, et s'empressa d'ajouter avant qu'il ne le prenne mal:

...je rigole bien sur, vas-y,Malaxe puis concentre ton chakra dans tes mains... ou dans tes pieds si tu veu directement passer aux choses serieuses, c'est comme tu le sens.

Se decalant sur la droite du tronc, batanen s'accroupis sur l'ecorce de l'arbre et observa la reaction d'Hanuro, pret a lui apporter quelques petits conseils s'il le demandais, ou s'il en avait expressement besoin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Misame Ukigawa
Chuunin de Suna
Chuunin de Suna
avatar

Nombre de messages : 93
Date d'inscription : 24/11/2007

Feuille de personnage
PV:
51/51  (51/51)
PC:
203/203  (203/203)

MessageSujet: Re: Cabane étudiante de Misame Ukigawa   Jeu 24 Jan - 11:22

Après une série de quatre taos aménagés à sa convenance, Mashida disparaît dans un nuage de fumée pour réapparaître un peu plus loin en lieu et place de la chaise, dans une position peu orthodoxe, le siège retombant au sol avec fracas, l'ensemble étant l'expression d'un chakra réparti approximativement. Le kawarimi était réussi mais les matelas ne serait pas de trop pour amortir une éventuelle chute.
Les trois jeunes, une fois au bas du baobab, se séparent et rentrent chez eux afin de profiter d'une bonne nuit de sommeil réparateur avant d'attaquer les trois journées de vie commune proposée par Misame.


[HRP: Bon, j'ai un peu abrégé parce que la cabane de Misame ressemble de plus en plus aux Champs Elysées un soir de 14 juillet ^^. Pour Iro, Mashida et Batanen, on attend que Mashida poste aux portes et on est parti]

Mashida gagne kawarimi.



[ HRP: Pour Hanuro et Onikawa, l'entraînement commence...]


Misame était réveillé depuis une petite heure lorsque les deux garçons auxquels il avait dit de repasser quelques jours plus tard se pointèrent, vers 10h30. Dans un large baîllement, les bras étirés de part et d'autre du chuunin, il jeta un oeil en contrebas.

* Ouuuuua ! Tiens, les voilà, ils me plaisent bien ces deux là, faudra que je pense à leur rappeler de garder les mêmes horaires *

Il adressa un signe de main vers les deux en y associant un très large sourire:

"Bonjour les jeunes, comment ça va ? J'espère que vous ne vous êtes pas trop impatientés...bon, ne perdons pas de temps, moi c'est Misame Ukigawa...ici, pas de mondanités, appeler moi Misame...celui qui ne se tiendra pas à ça aura un gage...à vous maintenant...dites moi quel est votre nom, vos motivations et ce que vous savez à propos du chakra et des qualités nécessaires à tout bon shinobi..."

Il ajouta un nouveau sourire à sa panoplie déjà pléthorique...un sourire attentif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hanuro Paburame
étudiant(e) de Suna
avatar

Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 14/01/2008

Feuille de personnage
PV:
15/15  (15/15)
PC:
38/38  (38/38)

MessageSujet: Re: Cabane étudiante de Misame Ukigawa   Ven 25 Jan - 16:16

"Bonjour les jeunes, comment ça va ? J'espère que vous ne vous êtes pas trop impatientés...bon, ne perdons pas de temps, moi c'est Misame Ukigawa...ici, pas de mondanités, appeler moi Misame...celui qui ne se tiendra pas à ça aura un gage...à vous maintenant...dites moi quel est votre nom, vos motivations et ce que vous savez à propos du chakra et des qualités nécessaires à tout bon shinobi..."

Bonjours Misame mon nom est Hanuro Paburame je suis originaire du pays de la pluie que j’ai quitté afin de venir m’entraîner ici à Suna. Mais ne vous méprenez pas sur mon compte car je n’ai quitté ce village que parce que mon père ne voulait en aucun cas que je devienne un ninja, il voulait plutôt que je reste à la maison afin de reprendre l’affaire familiale qui est le magasin de fournitures ninjas de mon ancien village. Ce qui risque de me motiver au plus haut point c’est ma fierté, car je me dis que si j’échoue tout ce que j’ai fais jusque là n’aurais finalement servi à rien et cela donnerai par la même occasion raison à mon père.

Pour tout le monde un Ninja est quelque un de mentalement indestructible et physiquement imbattable, incapable de faire preuve de pitié, d’indulgence ou encore montrer ses sentiments, mais pour moi un ninja dois faire son possible pour protéger les habitants de son village avec toute la force de caractère digne d’un Shinobi et une capacité à toujours retomber sur ses pattes, même si il est certain de perdre son combat il dois combattre son adversaire jusque la mort. Je ne sais pas quelle est l’espérance de vie d’un guerrier aussi aguerri que le Ninja mais si ils ont tous le même état d’esprit que moi elle ne doit pas être énorme. Il y a également une autre caractéristique que nous devons avoir et c’est celle d’être toujours en bonne humeur même dans les situations les plus désespérées. Il doit aussi être capable de repérer les piège, réfléchir avant d’agir et essayer de ne pas mal tourner.


Il est également important de savoir que pour tout ninja qui se respecte, le Chakra est l'énergie indispensable pour exécuter un Jutsu. Le Chakra peut être visible à l'oeil nu et fait office d'aura autour du ninja, son chakra est généralement de couleur bleue, néanmoins nous pouvons trouver quelques exceptions, un ninja exerçant des jutsus médicaux utilise un chakra de couleur verte.

Notons qu'il existe deux types de Chakra, l'énergie corporelle et l'énergie spirituelle :

L'énergie corporelle est produite par toutes les cellules du corps tandis que l'énergie spirituelle est acquise grâce à l'entraînement et l'expérience.
Afin de réaliser un Jutsu, il faut donc combiner les deux types de Chakra et l'expulser par le biais de mouvements spécifiques (ses mouvements se faisant avec les mains et représentent les douze signes du zodiaque chinois).

Le système de circulation du Chakra est comparable au système sanguin, ainsi le Chakra circule dans tout le corps qui contient 361 ouvertures appelées les Tenketsus. Le Chakra se libère par ces mêmes Tenketsus. Le système circulaire du Chakra et le système sanguin sont liés, ainsi, si un des deux systèmes est touché les organes internes sont automatiquement attaqués.

Je sais également que dans ce système, il existe 8 portes qui se trouvent dans chaque zones du corps et contrôlent constamment le flux de Chakra qui circule dans le corps du Shinobi.

L'ouverture des portes permet d'augmenter jusqu'à dix fois la force et la vitesse de son utilisateur.
Mais cela lui est très néfaste : ouvrir les premières portes le fatigue considérablement.
L'accès à la porte de l'ouverture libère le contrôle du cerveau et permet au Shinobi d'utiliser ses muscles jusqu'à leurs paroxysmes : l'ouverture de la porte de l'énergie augmente la force, etc...
En ouvrant les 8 portes, le Ninja peut avoir temporairement un pouvoir supérieur à l'Hokage, toutefois, il en mourrait.

Voici les 8 portes dont je vous ai parlé:

1 - Porte de l'ouverture
2 - Porte de l'énergie
3 - Porte de la Vie
4 - Porte de la douleur
5 - Porte de la Forêt
6 - Porte de la Vision
7 - Porte de la Folie
8 - Porte de la Mort

Les techniques de ninjutsu nécessitent toujours une certaine quantité de chakra. Mais tout n'est pas question de quantité : en effet, les techniques liées aux divers éléments de la nature ne peuvent être effectuées qu'avec un type de chakra précis. C'est le principe des affinités ninja : la plupart des ninjas sont prédisposés à contrôler un ou plusieurs éléments en fonction de leur type de chakra.


J'ai également entendu dire que l'on pouvait changer la forme et la nature du Chakra comme par exemple le Rasengan et le Chodori. Le rasengan est un chkra que l'on a modelé alors que le Chidori lui sa nature a été changée. Il est vraiment très difficile de changer la nature d'une technique comme le Rasengan, la preuve ceci est une technique inachevée. Il y a cinq affinitées dans lesquels on peut transformer le Chakra

Le Feu - Katon
Le Vent - Fûton
La Foudre - Raiton
La Terre - Doton
L'Eau - Suiton

Entre ces affinitées il existe un équilibre naturel qui est le Suivant:

Katon domine Fûton
Fûton domine Raiton
Raiton domine Doton
Suiton domine Katon

Voila c'est tout ce que je sais sur le chakra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryomô Sonsaku
Genin de Suna
Genin de Suna
avatar

Nombre de messages : 75
Age : 32
Date d'inscription : 25/01/2008

Feuille de personnage
PV:
15/15  (15/15)
PC:
74/74  (74/74)

MessageSujet: Re: Cabane étudiante de Misame Ukigawa   Sam 26 Jan - 14:45

Suite au court entretien à l'accueil, je me dirigeait d'un pas sûr vers le fameux baobab au centre du village. Ce faisant, je traversais grandes allées très vivante, puis ruelles étroites. Le soleil cognais fort, et des gouttes de sueurs perlaient depuis mon front, tombant sur le sol sabloneux de Suna. J'avais acquis une forte résistance à la chaleur implacable du désert. Inutile de vous dire que la température était étouffante, et l'air que je respirais était empli de grain de sable, et j'avais l'impression d'absorber ces grains, à chaque inspiration.
J'arrivais enfin juste en dessous de l'immense arbre. Je me demandais comment faisait-il pour trouver les matières qui lui permettait de croitre malgré cet environnement plutôt hostile. Je ne pouvais m'empêcher de faire une certaine corrélation avec mon propre cas. En haut était construit une grande cabane, dans laquelle je pouvais distinguer malgré l'éblouissement de l'astre de feu plusieurs étudiants en plein travail, ce qui était confirmé par des voix à peine audibles.


"Ukigawa-san?"
*Tu crois sérieusement qu'il va t'entendre avec ta voix mielleuse?*
"Je t'ai déjà dit de la mettre en veilleuse!"

"Ukigawa-san!? On m'a dirigé vers votre cours! Vous m'entendez!?"

J'avais le sentiment qu'il m'entendais, mais je ne voulais pas rester plantée là! Je poussais donc mes cordes vocales au maximum...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Onikawa Hayabusa
étudiant(e) de Suna
avatar

Nombre de messages : 29
Age : 29
Date d'inscription : 17/01/2008

Feuille de personnage
PV:
15/15  (15/15)
PC:
36/36  (36/36)

MessageSujet: Re: Cabane étudiante de Misame Ukigawa   Sam 26 Jan - 15:34

Suite au grand monologue de Hanuro il semblait claire qu'il était fier de devenir ninja, Hayabusa lui semblait en accord avec se que disait le jeune étudiant cependant il avait quelques points de désacord avec lui mais n'osa pas réagir ayant peur de la réaction de Hanuro et préféra attendre qu'il est finit puis commença à son tour à prendre la parole presque comme si il était obligé et sans vraiment mettre de ton.

"Bonjour Misame Ukigawa j'éspère apprendre beaucoup avec votre présence, à se que j'ai vu lors de ma première visite ici vous ête un grand maître et je pense qu'avec votre aide je devrais pouvoir bien évoluer ... Mais j'oubliais de me présenter vous pouvez m'appeller Hayabusa, Hayabusa Onikawa !! Je viens d'un petit village situé plutôt loin d'ici et je souhaite devenir ninja pour défendre mon honneur ainsi que de venger tous ceux qui ont un jour du abandonné l'un des membres de leur famille !! Je suis plutôt petit comme vous pouvez le remarqué ainsi que très peu puissant mais je souhaite devenir un ninja qui sache manier autant les techniques de régérations afin de me soigné ou de soigner les autres ainsi que les techniques élémentaires ou ninjutsu comme on me la appris lors de mes 2 années précédentes à l'académie ..."

Il s'arrêta ensuite puis commença rapidement à jouer de l'ocarina pendant quelques instants comme si cela le calmait, il rangea ensuite son ocarina précieusement dans sa poche puis reprit la parole.

"Pour moi un ninja doit être assez inteligent pour pouvoir géré toute les situations comme le dit si bien Hanuro, cependant je ne suis pas entièrement daccord avec lui. En mission le ninja doit pouvoir si il considère que sa mission n'est pas juste ou si des nouvelles informations viennent à lui, choisir de quitter la mission ou bien prendre une décision suite à cette information. Quand à si il trouve un adversaire bien trop fort pour lui il doit pouvoir partir se n'est pas la peine de mourrir pour rien selon moi ... Cependant dans certains cas comme les guerres nous devons tout faire pour ammener la victoire à notre village même si cela coûte notre propre vie ... voilà à peu près se que je pense du rôle de ninja"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://brendandu92.skyblog.fr
Misame Ukigawa
Chuunin de Suna
Chuunin de Suna
avatar

Nombre de messages : 93
Date d'inscription : 24/11/2007

Feuille de personnage
PV:
51/51  (51/51)
PC:
203/203  (203/203)

MessageSujet: Re: Cabane étudiante de Misame Ukigawa   Mar 29 Jan - 22:32

C'est une tasse de thé à la main que Misame était apparu pour saluer ces deux élèves, auquel un troisième se rajouta presque dans l'instant, ou plutôt une troisième.
Portant la tasse à ses lèvres dans un mouvement furtif, il reposa ensuite le tout dans la soucoupe qu'il tenait dans la main gauche, offrant à ses invités un de ses plus beaux sourires, un de ceux qui ne peuvent pas laisser présager de ce que sera la suite. Il déposa le nécessaire à thé au sol puis saisit le mégaphone qu'il aimait tant, tournant le bouton sur marche:


"Un...un deux...un deux trois...héhé, c'est bon ça fonctionne...très bien, très bien...enchanté Hanuro...un théoricien je vois...mais tu sais il ne suffit pas toujours de prendre un bouquin et de l'apprendre par coeur...maintenant il va falloir mettre ça en pratique...et enchanté Onikawa Hayabusa...en effet, je pense que la vie est plus précieuse que n'importe quelle mission, mais c'est un choix, tous ne te diront pas ça..."

S'adressant maintenant aux trois:

"Pour commencer, c'est simple et agréable, on va préparé le déjeuner et manger ensemble...le hic c'est que pour ça vous devez vous débrouiller tous seul pour grimper...à vous de trouver un moyen, et si vous avez des questions, je suis là pour y répondre..."

Quelques assortiments de sourires plus tard:

"...une petite chose, celui qui arrivera au sommet le plus vite aura droit de déguster un peu de saké en ma compagnie pendant que les deux autres s'attèleront à la préparation du repas..."

Nouvel étirement des zygomatiques, puis se tournant vers la jeune fille:

"Avant de commencer, dis moi à ton tour ton nom, tes motivations et tes connaissances actuelles concernant le chakra s'il te plaît...les garçons, vous pouvez commencez..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryomô Sonsaku
Genin de Suna
Genin de Suna
avatar

Nombre de messages : 75
Age : 32
Date d'inscription : 25/01/2008

Feuille de personnage
PV:
15/15  (15/15)
PC:
74/74  (74/74)

MessageSujet: Re: Cabane étudiante de Misame Ukigawa   Mar 29 Jan - 23:58

"Pour commencer, c'est simple et agréable, on va préparé le déjeuner et manger ensemble...le hic c'est que pour ça vous devez vous débrouiller tous seul pour grimper...à vous de trouver un moyen, et si vous avez des questions, je suis là pour y répondre..."

Au moins, il m'avait entendu...J'observais autour de moi, dans l'idée de trouver des marches, ou bien n'importe quoi grâce à quoi je pourrais grimper sans problème, rien. Visiblement, il faudra user d'un justu. Beaucoup de techniques existaient, et de nombreuses autres ne demandaient qu'à être découvertes. Heureusement pour moi, ma gourmandise des parchemins payait encore une fois...Je me souvenais d'un jutsu qui permet demarcher sur une surface verticale, une technique nommée kinobori. Pendant que je m'efforçais à chercher les moyens d'exécuter ce kinobori, Misame s'exclamait autre chose à l'aide de son microphone.

"...une petite chose, celui qui arrivera au sommet le plus vite aura droit de déguster un peu de saké en ma compagnie pendant que les deux autres s'attèleront à la préparation du repas..."

Un concours? Ca, c'est un sensei qui motive...Après avoir décrit de grands cercles avec mon bras gauche tout en maintenant mon épaule de ma main libre, je me lançais donc calmement et sobrement. Le tao du rat : Aide à maîtriser son chakra. C'est donc ce signe que j'utilisais pour m'aider à faire voyager mon chakra depuis chaque parcelle de mon corps jusqu'à la plante de mes pieds par le biais des méridiens. J'étais néanmoins interrompue par une autre intervention du sensei. Tout en l'écoutant, je continuais mon approche de la cible, confiante.

"Avant de commencer, dis moi à ton tour ton nom, tes motivations et tes connaissances actuelles concernant le chakra s'il te plaît...les garçons, vous pouvez commencez..."

J'avancais lentement, tout en répondant aux questions posées...

"Tout le monde m'appelle Ryomô Sonsaku. Je suis du clan des Yoshikuni. En ce qui concerne mes motivations..."

Je marquais une pause non seulement dans ma phrase, mais aussi dans ma marche. Pfff! Je devais paraître plutôt décontenancée...

*Vas-y, répond-lui, qu'on en finisse!*
*Il ne fait que son travail, tu sais...Pas la peine de te mettre la pression, répond-lui!*

"Occupez-vous de vos affaires, et laissez-moi lui répondre! Vous ne pouvez pas me lacher la grappe, pour une fois?!"

C'est bon! A peine j'arrivais que je devais être déjà cataloguée dans les cinglées de Suna...Je prenais une grande inspiration, puis reprenait mon chemin vers le gigantesque baobab.

"Je ne veux plus être faible! Je veux sauver un maximum de personne tout en servant le grand kazekage! "

Je marquais une légère pause, mesurant intérieurement la tâche à accomplir. Le baobab était réellement immense! Puis je posais une main sur l'arbre, préparant le chakra qui me sera nécessaire pour marcher dessus.

"Il existe deux types d'énergie : l'énergie corporelle, qui est naturellement présente dans le corps, et l'énergie spirituelle, celle qu'on acquiert avec le temps et l'entrainement. Le chakra qui me permettra d'exécuter le kinobori est en fait la combinaison de ces deux énergies, obtenu grâce à un malaxage préalable."

Allez! Un premier pied sur le tronc, il ne me manquait plus que le deuxième...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Séji Saama
étudiant(e) de Suna
avatar

Nombre de messages : 35
Age : 23
Date d'inscription : 22/05/2008

Feuille de personnage
PV:
24/24  (24/24)
PC:
15/15  (15/15)

MessageSujet: Re: Cabane étudiante de Misame Ukigawa   Ven 30 Mai - 14:31

Séji sortait de l'Académie. Comme d'habitude, il faisait chaud à Suna. La jeune fille courrait vers la maison de sa grand-mère.

* Vite, vite! Je ne vais pas être en retard! *

Arrivée sur le palier, elle franchit la porte et cria:

" Grand-mère c'est moi! C'est bon! J'ai un sensei!!! "

* Ca veut dire que je ne serais plus obligée de rester uniquement avec toi! *

La jeune fille ferma la porte et reparti en courrant. Elle bifurqua à gauche, à droite, évita des passants, accéléra sur une ligne droite, contourna plusieurs bâtiments et enfin vît apparaître le baobab.
Séji ralenti l'allure, et progressivement, retrouva un rythme normal. Elle s'approcha de l'immense arbre et s'arrêta un instant pour reprendre son souffle sans s'étouffer.
Moins d'une minute plus tard, la Sunaniene parti faire le tour de l'immense tronc, à la recherche de son sensei. Après avoir fait un quart de tour, elle s'apperçu qu'elle était surplombée par une cabane, reposant sur les branches du baobab.

* Ah! Il doit être ici! *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Misame Ukigawa
Chuunin de Suna
Chuunin de Suna
avatar

Nombre de messages : 93
Date d'inscription : 24/11/2007

Feuille de personnage
PV:
51/51  (51/51)
PC:
203/203  (203/203)

MessageSujet: Re: Cabane étudiante de Misame Ukigawa   Ven 30 Mai - 18:57

"KAMPAÏ"

Le cri lâché avec vigueur provenait apparemment de la cabane perchée plusieurs mètres plus haut et fut suivit presque immédiatement par le cling sonore de deux verres s'entrechoquant, puis plus rien pendant quelques secondes avant que deux verres à saké ne tombent subitement de l'endroit pour venir rebondir sur les matelas et finalement s'écraser non loin de la jeune fille, au milieu d'une dizaine d'autres étalés un peu partout:

" Yeaha...Aller Marika, tu vas bien te laisser tenter par un dernier petit verre, profitons en j'ai plus d'élèves pour venir me déranger, alors y a qu'à se mettre à l'aise, la soirée ne fait que débuter héhé "

Pas de doute, la voix qui s'élevait de l'habitat succinct était bien celle de Misame qui entrepenait d'attaquer son sixième verre de saké en galante compagnie, et ce tandis qu'il n'était pas encore tout à fait dix sept heures. Assurément, et bien qu'il ne soit pas sûr que le fait d'être interrompu en plein jeu de séduction Misamesque, ou jeu de dupe c'est selon, soit au goût de l'Ukigawa, si la jeune kunoïchi tenait à avoir son premier cours aujourd'hui, elle avait tout intérêt à se manifester avant que l'état du chuunin ne se détériore encore un peu plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Séji Saama
étudiant(e) de Suna
avatar

Nombre de messages : 35
Age : 23
Date d'inscription : 22/05/2008

Feuille de personnage
PV:
24/24  (24/24)
PC:
15/15  (15/15)

MessageSujet: Re: Cabane étudiante de Misame Ukigawa   Sam 31 Mai - 9:28

" Yeaha...Aller Marika, tu vas bien te laisser tenter par un dernier petit verre, profitons en j'ai plus d'élèves pour venir me déranger, alors y a qu'à se mettre à l'aise, la soirée ne fait que débuter héhé "

* C'est mon sensei... Bourré... Et en plus il croie qu'il n'a plus d'élèves... Bon, il va bien falloir que j'aille le chercher, je ne vais pas attendre plus longtemps au pied de cet arbre... Mais comment je monte moi?! *

Séji réfléchit quelques instants. Elle ne savait pas comment s'y prendre. Premièrement la jeune fille ne savais pas utiliser de techniques ninjas, et deuxièmement la définition de M.muscles ne collait pas trop avec celle de Séji.

* Bon, je vais devoir escalader cet arbre, et monter jusqu'a 30 mètres de haut uniquement avec la force de mes bras... *

La Sunaniene entreprit son ascension du baobab. Elle recula d'une dizaine de mètres puis démarra à toute vitesse, elle prit son élan et sauta aussi au qu'elle pu, pour venir s'écraser contre l'arbre. Mais la jeune fille ne se laissa pas glisser le long du tronc, elle planta ses ongles le plus profondément qu'elle put à l'intérieur de l'écorce, l'un de ses pieds s'étant reposé sur l'une des irrégularités du tronc, Séji restait immobile, agrippée à l'arbre de toute ses forces.

* Bon, je suis environ à... Je sais pas vraiment. Je dois être aux alentours de 2m10. Il me reste donc plus ou moins de 27m90... Allez! Je continue! *

La jeune fille essaya d'escalader le baobab, mais sans succès. Laissant de profonds sillons dans l'écorce de l'arbre, Séji glissa progressivement, jusqu'a ce que ses pieds touchent le sol.
De retour par terre, elle préféra attirer l'attention de son sensei.

* Bon, je vais essayer de crier fort, j'espère qu'il réagira! Et j'espère surtout qu'il sera en état de me donner un cour... Et puis, je ne vais pas l'attendre toute la journée! *

" MISAME-SENSEI?! MISAME-SENSEI!!! JE... euhh... Misame-sensei?! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Misame Ukigawa
Chuunin de Suna
Chuunin de Suna
avatar

Nombre de messages : 93
Date d'inscription : 24/11/2007

Feuille de personnage
PV:
51/51  (51/51)
PC:
203/203  (203/203)

MessageSujet: Re: Cabane étudiante de Misame Ukigawa   Sam 31 Mai - 13:41

Et hop là, un nouveau verre de saké but cul sec, le verre balancé au bas de l'arbre à deux mètres à peine de Seji, et Misame entama une approche toute en indélicatesse vers la jeune femme prénommée Marika. Une main posée sur la cuisse de celle ci, il s'apprêtait à profiter de l'instant lorsqu'une voix remonta d'en bas.

" MISAME-SENSEI?! MISAME-SENSEI!!! JE... euhh... Misame-sensei?! "

"glurps!!!"

Le chuunin passa à deux doigts de s'étouffer. Trois senseï énoncés à la suite, c'était beaucoup trop pour que ce fut une simple erreur de casting et ses rêves de tranquillité venaient d'être mis à mal en l'espace de deux secondes et demi, voir deux secondes ennemis dans l'esprit tordu de l'Ukigawa. Il replongea tout d'abord son regard dans celui de Marika, l'air de rien, comme si l'appel précédent n'avait aucune importance, mais tandis qu'il recommençait son petit jeu, la jeune femme lui fit comprendre que la mission professorale qui lui incombait se devait d'être la priorité du moment.
C'est donc à contrecoeur qu'il passa la tête par dessus le plancher de la cabane pour voir à quoi ressemblait la nouvelle arrivante. La vision quelque peu troublée par les grammes d'alcools qui circulaient dans son sang à cet instant là, il lui fallut plusieurs secondes pour caler la mire et finalement s'exclamer:

" Raaaa...oui quoi...qu'est ce que tu veux jeune fille? Si c'est pour t'entraîner, repasse demain, là je suis pas mal occuper, les élèves affluent en ce moment..."

Un petit mensonge n'était rien après tout en comparaison de la soirée qui l'attendait:

* Non mais sérieux ils pourraient m'envoyer une vrai femme au moins plutôt que des gamines...pfff...bon en même temps c'est vrai que je vois mal une femme de plus de vingt ans passé un examen gennin...bah faudra bien que je m'y fasse un jour...ou que je m'occupe des Anbus...*

A l'instant même où il se retourna à nouveau vers Marika, celle-ci disparue dans un kawarimi en lui adressant un clin d'oeil accompagné d'encouragements pour le cour à venir. Naaaaaan, elle le quittait et ne lui laissait donc plus le choix. Le rouquin se repencha ainsi vers le bas la mine aigri:

"...Bon ok, ok, je vais m'arranger gamine, tu peux grimper jusqu'ici...nom, prénom, raison de vivre, raison d'être et comment venir jusqu'à moi...ça c'est les questions auxquelles tu dois me répondre en premier lieu...pendant ce temps là, je bois un coup et je t'attend..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Séji Saama
étudiant(e) de Suna
avatar

Nombre de messages : 35
Age : 23
Date d'inscription : 22/05/2008

Feuille de personnage
PV:
24/24  (24/24)
PC:
15/15  (15/15)

MessageSujet: Re: Cabane étudiante de Misame Ukigawa   Mar 3 Juin - 17:24

"...Bon ok, ok, je vais m'arranger gamine, tu peux grimper jusqu'ici...nom, prénom, raison de vivre, raison d'être et comment venir jusqu'à moi...ça c'est les questions auxquelles tu dois me répondre en premier lieu...pendant ce temps là, je bois un coup et je t'attend..."

* Il ne fait que boire ou quoi? *

" Je m'appelle Séji Saama. Ma raison de vivre... Et bien, je voudrais que vous m'entraîniez afin que je devienne une très grande femme ninja, et que je retrouve mes parents disparus... Ma raison d’être… Et bien, je suis assez réservée, et je n’apprécie pas particulièrement le contact avec les gens. Après je fais des efforts pour être plus sociable, parce que depuis la disparition de mes parents, je ne pense qu’a mon entraînement, et mes relations avec les autres se sont détériorées. "

Séji marqua une courte pause durant laquelle elle reprit son souffle.

" Après, pour vous rejoindre, je suppose que je devrais utiliser le kinobori, qui consiste a concentrer son chakra sur la plante des pieds afin de pouvoir adhérer à l’arbre, si je ne me trompe pas. "

La jeune fille attendait, espérant qu’elle comblerait les attentes de son sensei.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Misame Ukigawa
Chuunin de Suna
Chuunin de Suna
avatar

Nombre de messages : 93
Date d'inscription : 24/11/2007

Feuille de personnage
PV:
51/51  (51/51)
PC:
203/203  (203/203)

MessageSujet: Re: Cabane étudiante de Misame Ukigawa   Ven 6 Juin - 18:31

* ...hmmpf...et en plus ils m'ont collé une gamine associable et qui ne pense qu'à bosser...raaaa...c'est toujours sur moi que ça tombe...faudra qu'on pense à travailler ce point là plus tard... *

" Après, pour vous rejoindre, je suppose que je devrais utiliser le kinobori, qui consiste a concentrer son chakra sur la plante des pieds afin de pouvoir adhérer à l’arbre, si je ne me trompe pas. "

Le chuunin se redressa un instant sur ses jambes puis saisit le mégaphone situé à ses côtés, avant de l'allumer et de parler...enfin, parler c'est ce qu'il pensait, mais, l'alcool aidant, le son qui sortit alors de l'appareil était bien plus proche du hurlement qu'autre chose:

"...Mouais gamine...le kinobori est effectivement une solution pour grimper jusqu'ici, et apparemment t'as déjà appris la théorie...mais comme je l'ai dit, ce n'est qu'UNE solution...première leçon...si tu vois les choses de façon uniforme et que tu ne te donne pas différentes alternatives, t'es morte..."

Un rictus inquiétant au bord des lèvres, Misame échangea le mégaphone par un rondin de bois qu'il jeta par dessus bord. La bûche s'écrasa au sol dans un bruit lourd, passant si près de Séji que celle-ci put sentir le vent créé par le mouvement soulever ses cheveux. Si tôt fait, il attrapa un second rondin qu'il tailla rapidement de façon à ce qu'il fasse à peu près la même masse que son élève puis reprit le mégaphone toujours allumé:

"...Et pour confirmer ce que je viens de te dire, tu vas tenter le kawarimi...tu vois ce rondin, lis ton chakra avec et ensuite répartis le chakra de façon égale dans tout le corps pour réaliser une substitution complète...à toi de jouer..."

Déposant le tout sur le plancher, il empoigna son verre de saké puis huirla carrément:

"...ET KAMPAÏ..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cabane étudiante de Misame Ukigawa   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cabane étudiante de Misame Ukigawa
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Maquette] Entrée d'une mine, d'une cabane et d'une boutique (MAJ: 22/06/12 )
» Ca cabane ou la rue
» [Offre étudiante] Buffalo Bill's Wild West Show à 29 € jusqu'au 30 juin 2011
» la cabane a frite s agrandit
» Ma cabane en Suède...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Gaiden :: Les trois villages principaux :: Suna no Kuni :: Académie :: Archives de Suna-
Sauter vers: