Naruto Gaiden

Jeux de Rôle Rp sur l'univers Naruto
 
AccueilFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Lieu] Parc

Aller en bas 
AuteurMessage
Hanazawa Kaoru
étudiant(e) d'Iwa
avatar

Nombre de messages : 46
Age : 29
Localisation : IWA ^^
Date d'inscription : 21/05/2008

Feuille de personnage
PV:
18/18  (18/18)
PC:
21/21  (21/21)

MessageSujet: [Lieu] Parc   Jeu 12 Juin - 11:40

[Ce RP se déroule après celui où Kaoru s'est entraînée au henge no justu]


Kaoru trouva enfin un lieu paisible, elle en avait besoin. Une petite pause après les courses n'était jamais de refus, surtout pour réfléchir. Depuis qu'elle s'est inscrite la jeune fille avait décidé de commencer la trêve avec sa tante. Elle avait tergiversé et discernait des détails que petite, elle n'aurait pas vu ou entendu. Par exemple, si sa tante l'ignorait vraiment, alors pourquoi l'hébergeait-elle au lieu de la confier à quelqu'un d'autre comme sa voisine ? Même elles discutaient jamais ensemble, certains détails montraient qu'elles étaient attachées l'une à l'autre. Chacune faisait les repas pour deux, dès que l'une était malade l'autre, sans vraiment se précipiter veillait sur l'autre, bien qu'elles semblaient ignorer la présence de l'autre.

L'adolescente soupira. Malgré cela, elle en restait cruelle en agissant comme Shiori. Œil pour œil, dent pour dent. Mais dès à présent, il fallait que leur relation s'améliore. Elle lui devait bien cela... Elle n'était pas la seule à souffrir de la perte de ses parents. L'égoïsme était à jeter aux oubliettes. La solitude ne la gênait pas, mais le fait que sa tante soit quasi seule dans une maison qui pouvait accueillir une famille, n'était pas réjouissant. Ce n'était pas de la compassion, ni de la compréhension, juste de l'empathie.

Mais quelque chose l'avait troublée expliquant une telle décision, et ce depuis hier...


La jeune fille entrait dans la salle bain. Elle laissa glisser sa robe verte le long de son corps quand une poussière vint lui irriter les yeux. Elle se dirigea donc vers le miroir du lavabo pour l'enlever. Une fois débarrassée, elle attacha ses cheveux pendant qu'elle se retournait. Elle ne s'en était jamais aperçue auparavant, sur son dos de très fines cicatrices dépassaient de son bandage entourant sa poitrine et qu'elle détacha. Quasi invisible, on ne les voyait que sous un certain angle, angle qu'elle trouva sans le savoir.

Pendant qu'elle s'était figée face à cette vue, peu à peu des souvenirs d'enfance surgirent, pèle-mêle. Une bataille... Le village de la neige... Des flocons devenant lentement rouges... Une douleur suivie par d'autres... Shiori qui hurle... Des maisons rasées...
Les bribes de mémoires déstabilisèrent la jeune fille, qui tomba à genoux. Prenant son visage entre ses deux mains, elle tentait de restructurer ce bordel jaillissant de sa conscience. Pourquoi ne s'en remémorait cela que maintenant ? Surement parce qu'elle était encore qu'une enfant, qui subissait des évènements sans comprendre, seule la peur, l'horreur l'accaparaient.

Parvenant à se calmer, à placer cette terreur au fond de son cœur, l'adolescente se souvint. Elle sut désormais pourquoi sa tante se comportait ainsi... Ses parents tant morts, Shiori, sa tante, avait accepté d'élever Kaoru pour son frère, mais aussi parce qu'elle était sa nièce. Certes, elle la laissait vivre, peut-être pour la raison simple qu'elle n'était pas sa véritable mère ou qu'elle ne savait pas agir avec l'enfant à sa charge. Enfin, l'étudiante ne pouvait pas juger, elle n'en avait pas le droit.

Mais, depuis la guerre qui ravagea Yuki no Kuni, l'indifférence et l'éloignement entre les deux Hanazawa s'amplifia, immiscant un fossé. Alors qu'avant ce n'était qu'une petite distance qui les séparait. L'étudiante avait subi quelques tortures, auxquelles sa tutrice assista sans pouvoir la secourir et dont le résultat furent ses cicatrices... Est-ce par donc par culpabilité envers elle-même, envers ses parents ? Kaoru n'en savait rien, mais elle restait tout de même honteuse... Comment avait-elle pu oublier cet évènement ? Sa tutrice souffrait à cause d'elle et qu'est-ce qu'elle faisait elle remuait le couteau dans la plaie non cicatrisée depuis tout ce temps...



Elle réfléchissait sur son banc, quand le grand-père Ryushima arriva avec un plateau avec des pions noirs et blancs. Elle le fixa intriguée, se demandant ce qu'il prévoyait. Le vénérable homme la repéra, lui sourit et s'approcha d'elle, en hochant légèrement la tête. La jeune fille se crispa un moment et se leva comme si elle avait reçu un électrochoc. Kaoru le salua poliment, s'inclinant à la perpendiculaire.

"- Ne sois pas si figée, ma petiote, s'amusa le vieil homme. Une petite partie de 5 en ligne qu'en penses-tu ?"

La proposition intéressa l'adolescente. Cela faisait un bout de temps qu'elle n'avait pas discuté avec Ryushima-sama et qu'elle pouvait oublier un instant ses doutes. Celui-ci s'installa suivi de la jeune fille, le plateau entres les deux. Sans rien dire, Kaoru sourit, jeta un coup d'oeil à ses courses, se concentra sur la partie en plaçant le premier pion blanc.

"- Alors on s'habitue à vivre sans neige au quotidien ? interrogea l'ancêtre, tout en observant le placement du pion de la jeune fille.

- Hum, ça peut aller, je commence à m'y faire, les gens d'ici sont agréables ainsi que le temps.

- Hahahaha, c'est rare de voir une môme parler aussi sérieusement ! Allez profites-en de la vie ! Surtout que tu as l'air de mûrir..."

L'étudiante d'Iwa comprit l'allusion mais ne s'en offusqua pas. Le patriarche Ryushima était un homme après tout, et il ne faisait qu'observer. Elle ne se souciait pas de ce genre de détail malgré sa prudence sur ce sujet. Oui, elle grandissait aussi bien physiquement que mentalement. et elle s'y faisait petit à petit.
Un silence passa pendant que les deux joueurs se concentraient sur la partie.
Kaoru releva une mèche, et plaça un autre pion. Elle était menée. Elle ne put s'empêcher de laisser échapper un grognement d'insatisfaction ce qui fit ricaner le vieillard.

"- Mauvaise perdante ? provoqua-t-il, digne d'un gamin.

- Pas du tout, c'est juste un constat, laissa échapper la jeune fille, esquissant un sourire amusé.

- Mais quelle rabat-joie ! Allez, on fait un grand sourire, intima l'homme âgé en mimant avec ses mains des lèvres remontant jusqu'aux oreilles. Les rôles s'inversent, si cela continue je ressemblerais à un jeunot qui remonte les bretelles à une personne sénile."

La réplique stoppa le geste de l'adolescente, qui releva le regard, étonnée. Elle ne s'attendait pas à une telle franchise de la part du respecté grand-père. Un éclat de rire échappa alors de sa bouche :

"- Très bien, vous m'avez vaincu !

- Et à cette partie aussi, s'exprima-t-il triomphant en plaçant son dernier pion noir.



- Grumbl... Une revanche s'annonce !

- Voilà qui est mieux, s'enthousiasma le grand-père, très bien si tu gagnes la prochaine partie, je t'apprendrais le Kinobori."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Lieu] Parc
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sortie parc animalier de clairefontaine (78) le 10/11/2007
» Parc d'attractions Grand Huit et Montagnes Russes !!!
» Parc Tony Neuman à Luxembourg
» version PC au lieu de version Mobile
» Monde Sauvage Aywaille - Parc Animalier de la Reid - 19 avril 2008

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Gaiden :: Hors trois Villages :: Hors des trois Villages cachés principaux :: Iwa no Kuni :: Périphérie du Centre-
Sauter vers: